Haut
Bas

Partagez|

Le nuage n'est pas seul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 509
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 884
Honneur: 83
MessageSujet: Le nuage n'est pas seul Mar 1 Sep 2015 - 14:12
Bon ba je vais commencer à ajouter des pnj ici hein... Il va bien falloir que je m'y mette donc ba ça va être maintenant. Very Happy




Marc Latto




• Rang : 8
• Classement : 111° Ligue M

• Pouvoir : Possibilité d'utiliser le pouvoir d'un voyageur avec qui il a échangé une poignée de mains. Le pouvoir prend la forme d'une carte utilisable toute la nuit.
• Objet : Porte carte qui lui sert aussi à créer ces dernières, et tout les dix jours, une carte définitive peut-être créé si toutes les conditions sont remplies.

• Apparitions : Jamais.


(c) MORIARTY
AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 509
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 884
Honneur: 83
MessageSujet: Re: Le nuage n'est pas seul Mar 1 Sep 2015 - 16:57


Latto
Marc

Personnage.



© Avatar taille 160x320 pixels.


  • Rang : 8
  • Ligue SMB : 111° ligue M
  • Surnom(s) : L'imitateur
  • Âge : 28
  • Nationalité, origine(s) : Français



Pouvoir.




  • Phobie : Peur de n'exister qu'au travers des autres.
  • [spoiler]• PC totaux : 12PC
  • Capacité sous jacente (2PC) : En échangeant une poignet de mains avec un voyageur, si il a déjà vu le pouvoir du voyageur, Marc peut obtenir une capacité de ce camarade jusqu'à la fin de la nuit. (Pouvoir effectif uniquement en cas de poignée de mains amicale et sincère, pas plus de trois cartes par nuits.)
  • Effet important (2PC) : Si après une poignée de mains, le voyageur apprend à Marc comment se servir de sa nouvelle capacité Marc peut obtenir une carte définitive. Les carte restent activent jusqu'à ce que les deux voyageurs s'affrontent (Même un simple coup de poing rompt le lien.)
  • Objet : Son pouvoir est étrangement lié à un artefact qui permet la création des cartes magiques. C'est une pochette en cuirs qui contient les cartes de Marc sur laquelle sont incrustés dix cristaux en cercle s'illuminent au fils des nuits. (1 nuit = une lumière, une fois les dix allumés retour à zéro.) C'est lorsque le cercle est allumé au grand complet qu'une carte définitive peut être créé.




  • Nom : Emilia Hinder
    Spoiler:
     



  • Nom : Ann Darrow
    Spoiler:
     



  • Nom : Ralph Fribourg
    Spoiler:
     

Spoiler:
 


Caractère et physique.


Il s' agit d'un homme motivé qui va réaliser ce qu'il entreprend en donnant le meilleur de lui-même et cela est une séquelle de son ancienne phobie. C'est cette phobie qui a aiguisé sa motivation avec le seul souhait de se différencier. Il le disait lui-même à ses proches amis, qu'il ne voulait pas être le simple mélange de ce que lui apporte les autres. Que ce soit ses amis, ses professeurs ou bien ses parents, c'était plus fort que lui, il ne pouvait appliquer un conseil à la lettre. La découverte d'une nouveauté par un tier l'empêchait de si intéresser réellement et ce particulièrement dans les domaines qui lui plaisaient.
Animé de cette détermination il est un homme sérieux avec qui on se sent facilement à l'aise. Sur Dreamland c'est un voyageur expérimenté, tant au niveaux des combats que de la connaissance de ce monde. Son entrain est un atout qu'il sait mettre en pratique pour calmer les tensions ou se trouver des alliés dans les pires situation.
Même si il ne pratique pas de sport activement il ne rechigne pas lorsqu'il s'agit de donner de sa personne. Avec une vie active qui le fait courir en tout sens il reste fin sans être le plus musclé des hommes. Du haut de son mètre quatre-vingt dix il domine un certain nombre de personnes.


Histoire.

(Minimum 25 lignes complètes.)

Depuis son plus jeune âge Marc était déjà très compétitif et cherchait souvent, pour ne pas dire toujours, à être le meilleur. Il essayait différents sports, qu'ils soient en équipe ou tout seul, il cherchait à être toujours au-dessus, ce qui lui apportait quelques remontrances des coachs ou coéquipiers. Ce n'était pas un problème pour lui, jusqu'au jour où lors d'une partie de foot il mit un certain but alors qu'il avait 12ans. Plus que 2 minutes de jeux et étant le 4e match de la journée toute l'équipe est crevés, l'égalité actuelle épuise tout le monde. Après une attaque adverse, les défenseurs envoient la balle en avant, l'ailier récupère et lui fait la passe. Arrivé au milieu du terrain, un dribble ne passe pas il perd la balle. Son milieu de terrain lui cris de ne pas redescendre, il vient de récupérer la balle et remonte à son tour le terrain. Le second attaquant récupère et redonne après être tombé face au milieu adverse. C'est le milieu qui récupère et lobe les défenseurs pour se retrouver face au goal sortie de ses cages. Remontant de l'autre extrémité de la pelouse, Marc se montre alors que la balle lui arrive dans les jambes et que les cages sont vides. Il tire et marque. En se retournant pour écouter le coup de sifflet final il voit que les hourras ne lui reviennent pas. C'est le milieu qui est applaudit, et dans l'esprit compétitif de Marc ce n'était pas logique et il n'en tira qu'une seule conclusion : Si tu fais quelque chose avec de l'aide, tu n'as pas réellement réussi.

La pente était tracée après cela, petit à petit il se mettait à refuser qu'on l'aide pour tout. Et en 1ans on ne pouvait plus rien lui conseiller... difficile de communiquer avec quelqu'un comme ça. Sa scolarité a été passé à l'aide de manuels scolaires qu'il apprenait en fonction des chapitres donnés par les professeurs. Il en prenait plusieurs pour les matières comme le français, la philosophie, l'histoire et les langues pour se faire ses propres avis. Ils s'en sortait bien la plupart du temps, très bien même avec des notes souvent supérieurs à celles de ses camarades. Il pouvait discuter tout à fait sereinement avec la plupart des gens, et sur de nombreux domaines, ils avait toujours son petit avis sur tout, mais dès que la conversation tournait autour de lui... Mieux valait ne pas donner son avis ou le conseiller sans quoi on pouvait l'énerver très rapidement. Et même si il s'entraînait seul à la Boxe Thaï en suivant divers cours par internet, et qu'il en profitait pour remanier les mouvements à sa sauce, il n'était pas à prendre à la légère.

Enfermé dans son égocentrique phobie la première, est une année qui lui vois pousser une nouvelle lubie... La musique, tant au niveau de l'écoute que de la pratique, et même sans instruments il a d'abord appris la théorie puis pour la pratique, n'ayant pas d'instruments il s'est rabattue sur la salle de musique de son lycée. Petite pièce plus ou moins insonorisé sous l'internat avec une vieille batterie difficilement utilisable, un synthé et une guitare sèche, les deux en plutôt bon état. Mais même si la fréquentation était moindre, certains passaient assez régulièrement, notamment une jeune fille de seconde. Elle pratiquait le piano depuis ses 7ans, instrument que lui ne faisait que commencer à appréhender réellement. Lorsqu'elle entrait il prenait la guitare et lui laissait la place au clavier, trop heureux de l'écouter jouer et si elle lui proposait de le laisser jouer il prenait son sac et disait devoir aller en cours. Il se voyait passer devant les touches, avec elle derrière son dos, le sourire aux lèvres suite à ses erreurs et lui disant comment faire pour s'améliorer. Cela le décontenançait complètement, et finit par le hanter... Il se mettait à faire un cauchemar qu'il avait presque oublié, portant sur un certain match de foot, où il avait beau marquer autant de but qu'il voulait la défaite lui revenait toujours, aucun encouragement ne lui était destiné. Puis les buts se rapprochaient, les poteaux devenaient des pianos, et le conteur de points changeait. Le piano face à lui jouait un morceau, partie par partie, qu'il devait reproduire au plus proche, pour emmagasiner le plus de points et gagner. A chaque fois, reconnaissant la musique, il continuait le morceau sans attendre que la silhouette face à lui joue sa part. Les points tombaient malgré l'exactitude de son morceau puis il se réveillait en sursaut.

Mais une nuit pas comme les autres, son milieu de terrain arborait des cheveux long attachés en queue de cheval et une silhouette féminine. Le match ne changeait pas, il marquait et perdait, mais son milieu le soutenait et quand les pianos apparaissaient c'était elle qui lui faisait face. Le morceau était différent, plus rythmée et plus compliqué, il voulait poursuivre sans elle, mais impossible et arrêter la musique était un échec. Au début de la deuxième partie la demoiselle se mis à parler, haut et fort pour qu'il l'entende. Elle chantait les notes tout en jouant, et récit la même chose au tour de Marc qui resta stupéfait et ne bougeait plus ses doigts. La fille reprit les mêmes notes à plusieurs reprises, mais sans effets, il restait immobile à la regarder. Et finalement elle se leva, déplaça le synthé à côté de lui, le secouant au niveau des épaules elle se rassoie et reprend le morceau en chantant, sans effet une première fois. La seconde Marc plaça une note sur quatre, et la scène se répéta encore trois fois jusqu'à ce qu'il aligne le morceau jusqu'au bout et qu'ils le reprennent tous les deux. Tout est plus clair, plus net, comme si il n'était plus en train de rêver. Puis son réveil sonne et le voilà dans son lit à vouloir prolonger le rêve.

Ce jour-là, à l'arrivée de la jeune fille dans la salle de musique il ne lui laissa pas la place et joua le morceau appris la nuit même, lui-même étonné que cela donne quelque chose. La mélodie terminé il prend son sac et part en cours, échangeant un simple "bonjour au-revoir" avec la demoiselle qui le regardait partir en se retenant de lui dire "À ce soir.".

Et effectivement la nuit même, il vécut sa première nuit de voyageur, découvrant un monde aussi réaliste que fantastique. C'est aussi à ce moment qu'il discutait vraiment pour la première fois avec Mélissa, la pianiste, voyageuse de trois mois son aînée, ancienne agoraphobe. Et c'est avec elle qu''il se mit à parcourir Dreamland après qu'elle lui ait décrit ce monde et expliqué son fonctionnement. Depuis ils ne se sont pas vraiment quittés, faisant chacun des études différentes même éloignés à certaines occasions ils se retrouvaient dans ces mondes infinies. Il apprit petit à petit à ce servir de son pouvoir dont certaines règles apparaissent à l'intérieur.
Après une licence de gestion, Marc monte un studio de musique qui fait office d'école avec l'aide d'un ancien professeur de Mélissa plutôt renommé. Sa compagne quant à elle le rejoint, fait la prof la journée, enregistre avec le voyageur et jouent tous les deux pour divers événements au cours de l'année.


Apparition lors d'un Rp.



  • Aucun pour le moment


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le nuage n'est pas seul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Administration Onirique :: Background de Dreamland :: Présentation PNJ-