Haut
Bas
anipassion.com
Partagez|

Père Castor, raconte-nous une histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Surnom : Le Ed Free
Messages : 2724
Date d'inscription : 27/05/2010
Age du personnage : 26

Explorateur Onirique
Ed Free
Explorateur Onirique

Carte d'identité
Essence de Vie: 3495
Renommée: 6959
Honneur: 984
MessageSujet: Père Castor, raconte-nous une histoire Dim 26 Juil 2015 - 17:32
Voici le nouveau jeu, les gens !

Il suffit de lire l'extrait RP que votre voisin du dessus a gentiment placé à votre attention via le site vocaroo.com, tout en présentant un autre extrait pour que le jeu puisse continuer. A vous de le lire comme vous avez envie, à vous de choisir l'extrait que vous avez envie d'entendre, et en attendant, voici le premier extrait à lire, qui nous vient tout droit de Clem Free, cette graine de Terry Pratchetienne :

Citation :
Vader voulait descendre. Ce qui était un euphémisme poli pour signifier qu’il était en train d’étrangler des séries d’officiers avec sa Force pour que ces derniers se dépêchent de faire revenir une navette du champ de bataille pour l’y conduire. Depuis qu’ils avaient intercepté une communication ennemie demandant de l’aide à Obi-Wan Kenobi, il était intenable et voulait rejoindre l’action. Très vite, il pu partir à bord de la navette du livreur de pizza qu’Harbinger avait appelé pour en manger avec les autres généraux.

Saren était inquiet. Une confrontation Vader/Vieux Ben ne le rassurait pas. Si le seigneur sith ressemblait à une boite de conserve vaguement démoniaque, c’était bien à cause du Vieux Ben. La légende racontait qu’Obi-Wan avait coupé à Vader ses deux jambes et un bras en un coup de sabre laser –ce qui était impossible. Vader racontait aussi avoir perdu son autre bras en affrontant Dracula, ce qui là aussi était impossible.

En ce qui concernait Obi-Wan, L’Empire ne connaissait pas d’adversaire plus fourbe que lui. Pour quelqu’un se faisait appeler « Le Négociateur », les généraux de l’empire avaient une curieuse tendance à mourir dans les planètes où il était aperçu. Si Obi-Wan rejoignait le camp de Shepard, ça « allait détonner sévère » selon l’expression d’Harbinger, entre deux bouchés d’une spéciale férosienne avec supplément anchois.



A vous de jouer les gens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Renard Gris
Messages : 605
Date d'inscription : 25/05/2012
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Nedru Etol
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 538
Renommée: 1794
Honneur: 74
MessageSujet: Re: Père Castor, raconte-nous une histoire Dim 26 Juil 2015 - 18:17
Bon, j'aurais tenté !


Audio recording and upload >>


Voilà le texte suivant; "du lourd" pour Nao (pas encore trop compliqué mais mes autres idées étaient juste horribles).

Citation :
Je fermais les yeux, et dès que je sentis que Lith avait terminé, m’emparai du micro, et me plaçai bien au milieu de la scène, jambes pliées tel un fauve sentant sur le rythme, et ce fut avec une voix quasiment saturée que je fis exploser :

« Chuis désolé Lith, c'était ça ta stratégie ?
Mais les répétitions d' "Ette" sont pas ma phobie.
Japanese fan-girl, faut penser à t'arrêter.
Tes yaois chelous, y a que toi que ça fait mouiller !
J'en attendais beaucoup mieux d'une folle créative,
Va te dessiner une fosse et jettes-y tes rimes !
Mes propos te choquent ? Je suis peut-être trop violent.
Un verre d'eau, pauvre puce, avant l’dernier ouragan ?!
Je voudrais bien t'aider mais ta défense est en rade :
Car rien peut cacher le fait que tu te tapes Vlad !!! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 107
Date d'inscription : 16/06/2015
Age du personnage : 19

Habitué
Nao Saez
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 115
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Père Castor, raconte-nous une histoire Dim 26 Juil 2015 - 18:31

Record music with Vocaroo >>

Alors voyons... Ho! Je veux de la voix de pétasse SNCF!!

Citation :
Mais avant même qu'il finisse sa phrase, le métro s'arrêta violemment et un message retenti dans l'ensemble du train, même à Dreamland les trains avaient la voix de la SNCF, même si celle-ci était moins... terne.

"Chers Voyageurs et Créatures, nous nous excusons pour le désagrément mais le véhicule est actuellement arrêté au milieu de la voie. Pour des raisons de sécurité, veuillez quitter votre wagon et vous en éloigner le plus rapidement possible. Nous vous remercions d'avoir voyagé à bord de notre métro et espérons que vous nous renouvelez votre confiance à l'avenir, si vous survivez! Au revoir!"

C'est quoi ce délire? Il ne devrait pas au contraire nous interdire de sortir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC4MsV1eektv8mzROQi4P3xw
AuteurMessage
Surnom : Le Ed Free
Messages : 2724
Date d'inscription : 27/05/2010
Age du personnage : 26

Explorateur Onirique
Ed Free
Explorateur Onirique

Carte d'identité
Essence de Vie: 3495
Renommée: 6959
Honneur: 984
MessageSujet: Re: Père Castor, raconte-nous une histoire Lun 27 Juil 2015 - 0:43
Voici ma contribution pour le texte de Nao !


Audio recording and upload >>


Maintenant, pour le prochain, je vais envoyer du difficile, du lourd, mais ça fait partie des perles du forum, écrit par Ned ! Attention, voici !

Citation :
Vendredi, Venve le vit, Vive le vent; voilà  ! Car oui ; en mille miles maille ou mètres ; rien à faire, nous étions aussi bien desur, dessous que dedans. Ce gros Père, siffleur certes et à trop peu du sistant mais surtout forant contre nous depuis l'après menu, ne dégazerait pas. Autant le fêter, donc.

Les Hordiers d'Aberlaas, lézardiers d'aube et las ; ma clique contrait, invrillable, infatiguable, machine humaine, écailles du monstre aux vingt-six diables, deux crocs de moins, tant pis, pour temps passable. Encore que passable... Lassable conviendrait plus et beaucoup-trop-là-sable, était, ici, de toute évidence le mot juste.

Car après le Père ; la Mère des ! Certains en font tout un plat, d'autres tout un pâté ; nous avions l'autre dans l'un, les petits dans les grands. Des pâtés de sable, pourquoi pas ? Mais des sables en paquets, en salive sèche,  pâteuse à saoûler, à mâcher au marchand ... clic clic clic et crac ! La machine s'enraye ! Nos griffes plongent dans le sol qui s'écarte, qui s'évente et s'évertue à nous tituber ! Les quilles frissonnent, les écrous tremblent, les écailles grincent ! Du désert au dessert, c'est écoeurant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Water Boy
Messages : 1467
Date d'inscription : 05/01/2011
Age du personnage : 20

Arpenteur des rêves
Kala Kourou
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 455
Renommée: 1424
Honneur: 316
MessageSujet: Re: Père Castor, raconte-nous une histoire Lun 27 Juil 2015 - 3:27
Bon, j'ai essayé o/


Record and upload audio >>

Pour le prochain, c'est juste du sadisme pour certains (ou certain). Le derniier post RP de Yemon Squallo, allez allez allez !

Citation :
L’important dans un combat était de marquer le coup ainsi que les esprits, ce combat était le prémices de futures aventures dont les défaites ferait apprendre à Yemon que rien ne vaut l’expérience et l’estime de soit … En clair ne plus gonfler ses burnes à l’hélium et apprendre à fermer sa gueule… ou pas. Il se releva le temps d’un dernier espoir, le temps de dire un dernier mot faire passer un dernier message, le temps de casser les couilles au monde avant la toute fin.

Dreamlandiens et trou du cul, salopes des rêves et face de rats sachez qu’une nouvelle aire de voyageur va voir le jour, arrêté avec vos voyageurs killer et génies des rêves bientôt les VR ( Voyageurs Ravage ) vont prendre place. Certains hommes sont sans but logique, on ne peut les acheter, les intimider, les raisonner ou négocier avec eux. Certains hommes veulent juste voir le monde brûler. Introduire une goutte d’anarchie, déranger l’ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... Voilà le but des Voyageur Ravage !

Le marteau était de plus en plus proche, il souriait une dernière fois.

Quand on a du talent, on se doit d’en tirer profit. ; observant Lucien avant de disparaître sous la tête du marteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCq05Z8FNAeW8AlRhlEq_vsQ
AuteurMessage
Messages : 107
Date d'inscription : 16/06/2015
Age du personnage : 19

Habitué
Nao Saez
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 115
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Père Castor, raconte-nous une histoire Lun 27 Juil 2015 - 16:22
J'aime bien ce truc, vais continuer un brin o/


Voice Recorder >>

Sinon voilà, Jonathan qui découvre ses nouveau coupains!

Citation :
Je me mis à penser des personnes à mes côtés.
-"Ils sont tous bizarre... Entre un mec qui contrôle des poupées ou pantins et un boxeur dopé à la magie de Dreamland, je n'aurai pas pu trouver de gens plus... commençai-je à me dire avant de revenir dessus. Quoique, tous les types dans Dreamland doivent être timbrés... Comparées aux innombrables possibilités, je m'en sors mieux que l'on peut imaginer..."

-"En fait les mecs, on est censé aller où ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UC4MsV1eektv8mzROQi4P3xw
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 626
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 430
Renommée: 1167
Honneur: 214
MessageSujet: Re: Père Castor, raconte-nous une histoire Dim 11 Oct 2015 - 8:11
Bon, c'est ballot que ce jeu s'arrête vu qu'il est quand même vachement cool :u
Du coup admirez la formidable qualité du micro de mon ordi <3


Voice Recorder >>


Bwef, et pour le suivant, j'entame les hostilités, je sens que ça va être fun ~

Matthieu Furt a écrit:
-DEUX HEURES ?? Mais vous êtes complètement frappés ! En imaginant que je puisse accepter votre proposition aussi dingue que vous, comment vous voulez que j’apprenne toute votre comédie musicale en deux heures ? C’est pas franchement faisable !
-Oh, pas d'inquiétude, mon chou (Matthieu préféra ne pas noter la remarque), l’histoire est d’une simplicité ENFANTINE ! Les plus simples sont toujours les meilleures. Il s’agit d’une belle histoire d’amour, FOLLEMENT romantique entre deux être EPERDUMENT amoureux à San Francisco.
-A San Francisco ?
-Oui, dans le quartier du Castro. Ce sera M-E-R-V-E-I-L-L-E-U-X !
-Le Castro ? C’est un quartier communiste de San Francisco ?
-Mais non, grand nigaud. C’est LE quartier gay de San Francisco !
-Comment ça, le quartier gay ? demanda anxieusement Matt, qui ne pensait pas que son appréhension pouvait encore augmenter.
-Bien sûr, suis-je bête ! J’ai oublié de vous donner le titre de la comédie musicale. J’en suis très fier: il s’agit de «Beautiful gay».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Surnom : Le Ed Free
Messages : 2724
Date d'inscription : 27/05/2010
Age du personnage : 26

Explorateur Onirique
Ed Free
Explorateur Onirique

Carte d'identité
Essence de Vie: 3495
Renommée: 6959
Honneur: 984
MessageSujet: Re: Père Castor, raconte-nous une histoire Dim 15 Mai 2016 - 1:09

Audio recording software >>


Et avec de l'amour !

Citation :
Là, une conversation s’engagea. Elle souriait à cet homme et Dieu qu’elle souriait, riait avec lui ! Son attitude assurée, sa façon d’être et de s’exprimer, d’aborder cet homme, constituaient précisément la raison pour laquelle il revenait sans cesse vers elle. Elle n’était pas seulement belle ou attirante, elle était quelque chose de plus que cela. Tout son être respirait un caractère et une féminité particulière, l’alliance des deux faisait d’elle ce qu’elle était – ou peut-être était-ce aussi sa façon de s’habiller ? Elle était fascinante, il ne pouvait détacher son regard d’elle, alors même que la jalousie le prenait.

Elle touchait l’autre et il voulait être à sa place. Elle posait sa main sur celle de son rival et il respirait ce contact qu’il désirait tant comme si c’était la sienne qu’elle avait touchée. Toute la délicatesse de ses doigts lui apparaissait alors et il lui semblait soudain que c’était la plus belle vision qui lui eut été donnée de voir. Elle s’approchait, elle murmurait, elle souriait. L’autre était aussi impressionné que lui sûrement, mais il avait alors l’occasion de profiter de cette attention qu’on lui portait. Un instant, il vit que l’homme était d’un banal affligeant et cela le rebuta. Mené en bateau par le petit jeu qu’elle lui faisait, ce dernier céda bientôt à ses envies et accepta un baiser. Elle lui promit plus et il accepta. Les deux silhouettes s’éloignèrent et disparurent bien vite sans que son regard n’ait cherché à les suivre.

Alors même qu’elle n’était plus là. Sa main se mit à trembler et les glaçons dans son verre tintèrent. Ils n’étaient pas là avant et pourtant ils étaient nécessaires pour exprimer son sentiment. L’image de sa main continuait de le hanter et son regard restait inexplicablement rivé sur l’endroit où elle s’était tenue un peu plus tôt, quand bien même d’autres ombres étaient venues remplacer le couple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Water Boy
Messages : 1467
Date d'inscription : 05/01/2011
Age du personnage : 20

Arpenteur des rêves
Kala Kourou
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 455
Renommée: 1424
Honneur: 316
MessageSujet: Re: Père Castor, raconte-nous une histoire Mar 24 Mai 2016 - 14:22
Je viens de me rendre compte que je lis le texte beaucoup trop vite >< Mais j'ai la flemme de recommencer o/


Record music and voice >>

Parce que c'est mémorable.

Citation :
Mon Dieu ce que la température pouvait monter dans mon caleçon ! Est ce que vous croyez que je peut baver ? C'est vrai je peut ? Bon ben je bave alors ! Non mais sans rire, cette demoiselle était presque un don du ciel pour un homme comme moi qui ne cherchait pas spécialement l'amour. Avec mon ancienne fonction de gendarme il fallait dire que je n'était pas vraiment le mieux placé pour devenir l'homme idéal d'une femme qui avait besoin qu'on la soutienne au quotidien. J'en ai traverser des affaires et j'en ai vu des trésors, mais des bijoux comme cette poitrine si bien moulée dans ce chemisier à carreaux rouge, je n'en avait que très rarement vu d'aussi plaisante que j'aurait presque eu envie de me laisser aller à les flatter à pleine main, chose que j'évitait de faire bien évidemment pour ne pas trop choquer la demoiselle bien qu'a porter des choses aussi sexy, cela m'étonnerait fort qu'elle soit une prude coincée. Hmmm et regarder moi ces deux magnifiques jambes qui prennent l'air hors de cette jupe fendue ! Si longiligne et fines, je n'avait qu'une seule envie et elle était de prendre ces deux la pour des buches glacées qu'on entamerait pour leur gout si subtile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCq05Z8FNAeW8AlRhlEq_vsQ
AuteurMessage
Surnom : Le Renard Gris
Messages : 605
Date d'inscription : 25/05/2012
Age du personnage : 26

Arpenteur des rêves
Nedru Etol
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 538
Renommée: 1794
Honneur: 74
MessageSujet: Re: Père Castor, raconte-nous une histoire Mer 25 Mai 2016 - 22:19

Online recording software >>

Voilà voilà...

auteur optionnel a écrit:
D'une voix calme mais néanmoins aussi autoritaire que leur dieu merdique sorti d'un anime au nom trop japonais pour être intéressant, je les regardais tous les droits dans les yeux (ce qui était très difficile vu qu'ils étaient trois...) et leur dictai mes ordres :

"Moi, Darael...
_ Aradael...", me souffla gentiment un des bambins comme s'il était normal pour mon statut d'être divin d'oublier son propre patronyme, et je lui envoyai méchamment :
"C'est un de mes autres prénoms, fais pas chier.
_ OOouuuuaaaah...", commentèrent les trois, bouche bée, ravis jusqu'à l'orgasme d'apprendre des trucs inédits d'un de leur personnage préféré. Je passai et continuai d'une voix plus impérieuse que je ne l'aurais voulu :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 626
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 430
Renommée: 1167
Honneur: 214
MessageSujet: Re: Père Castor, raconte-nous une histoire Mer 1 Juin 2016 - 21:50
On va dire que la qualité passe :u


Voice Recorder >>


Allez, un des rares trucs de Lou que j'ai lu, mais c'est une perle 'u'

Citation :
Secouant la tête pour me débarrasser de ces idées, je me relève lentement lorsqu’une ombre s’abat violemment sur moi… ou plutôt sur mes lèvres. La sensation aurait pu être agréable si les poils de barbe de la personne n’étaient pas venus me chatouiller les narines… Et en même temps que ces pensées me traversaient l’esprit, une révulsion certaine s’emparait de moi et m’amenait à repousser violemment mon agresseur d’un coup de genou dans le ventre. Le temps de m’essuyer les lèvres tout en lui lançant un regard noir de haine, les joues empourprées par la gêne, que je remarquais enfin ces lunettes que je connaissais si bien. J’aurai pu dire son nom, mais ma droite rencontrait déjà sa mâchoire avant même que ma bouche s’entrouvre.

- Recommence ça et j’te fais bouffer ta colonne vertébrale…

Ce connard avait mis la langue en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 367
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Père Castor, raconte-nous une histoire Mer 1 Juin 2016 - 22:42

Record and upload audio >>


Voilà voilà, à vous de jouer avec ce petit extrait de derrière les fagots ! Rendez hommage à cette grande buveuse !


Une jeune alcoolique a écrit:
Elle porta la choppe à ses lèvres et s'abreuva allégrement. Hé, ça va déjà mieux !

"UNE AUTRE, mais à emporter siouplaît !"

Elle récupéra son dû et tourna la tête vers la baston en cours.
Et si elle allait y faire un tour ? Elle but à nouveau une gorgée, attrapa une chaise et la jeta avec la force d'un bourré dans la masse.

"Vous allez vous aimer bordel de merde ?", sourit niaisement la blonde.

Elle eut pour seule réponse, la chaise en retour.
Malgré le fait qu'elle était complètement alcoolisé, ses réflexes restaient plus ou moins en état de fonctionner. Elle se pencha sur la droite pour esquiver le projectile, qui partit s'écraser quelque part elle-ne-savait-où, puis avalant le reste de sa pinte, elle se jeta dans la baston. Wouuuuh ! Ce fut très sympa comme échange. Un pied, un coude, AH, un morceau d'aile non ? Accessoirement, elle brisa son verre sur la tête d'un type, dont elle se servit ensuite comme massue pour en écraser un autre. BASTOOON ! Oui, tu m'as appelé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2016
Age du personnage : 20

Habitué
Charlie Censkid
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 25
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Père Castor, raconte-nous une histoire Mer 1 Juin 2016 - 23:04

Record and upload audio >>

Voilà ma première participation ^^
Très rigolo comme concept, ça donne de la vie aux RPs, c'est cool Smile

Voilà ma citation, tirée du premier RP que j'ai lu sur le site ^^

Elric Grimm a écrit:
- Oh putain...

L'empathie d'Elric avait gémi de douleur en voyant le corps malmené de son colocataire voler à travers la rue, chahuté comme un ballot de paille. Et maintenant que l'énergumène hirsute qui l'avait pris pour un yoyo s'était désintéressé de lui, Servaas gisait face contre terre à l'ombre d'un champignon géant. Elric se hâta de le rejoindre, tant pour l'aider que pour s'éloigner du sauvage qui reprenait sa balade dans les rues du village. Quand il arriva auprès de son ami, ce dernier comptait ses blessures tandis que son bras gauche s'amusait tout seul de son côté. Elric n'osait pas trop s'approcher, connaissant mieux que quiconque le caractère parfois soupe au lait de Servaas dans ce genre de situation. Rajoutez là-dessus le bras transformé qui semblait avoir autant envie d'y retourner que son propriétaire, vous comprendrez pourquoi il vallait mieux rester prudent dans ce genre de cas. Même s'il y avait urgence.

- Euh... ça va ? questionna Elric. Rassure-moi, ton bras là, il va pas se détacher pour tenter de retourner tout ce qu'il peut chopper, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Père Castor, raconte-nous une histoire Aujourd'hui à 12:36
Revenir en haut Aller en bas

Père Castor, raconte-nous une histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Au pays du flood :: Flood Island-