Haut
Bas

Partagez

Chats des villes, chats d'égouts [PV JB et Corey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Corey Cole
Surnom : Le Zenith
Messages : 1181
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des cauchemars
Corey Cole
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 675
Renommée: 1730
Honneur: 508
MessageSujet: Re: Chats des villes, chats d'égouts [PV JB et Corey] Chats des villes, chats d'égouts [PV JB et Corey] - Page 6 EmptyLun 24 Oct 2016 - 17:07


Le jeune homme flottait dans un océan de douleur, oscillant entre inconscience et une espèce de réalité déformée terriblement lointaine. Il n’arrivait pas à rester suffisamment lucide pour comprendre ce qu’il se passait autour de lui, il espérait juste que Mara et JB s’en sortiraient. Depuis qu’il était devenu voyageur il avait été mis KO à plusieurs reprises mais c’était la première fois qu’il se sentait aussi prêt de perdre sa vie onirique. Il sentait les différents poisons et acides corrompre ses chairs et s’attaquer à ses organes vitaux, c’était une question de minutes avant que l’un d’entre eux cesse de fonctionner. Il ne savait pas trop si l’anatomie de ce monde était entièrement calquée sur celle du réel, mais il pouvait déjà dire que ses reins étaient inopérants. Au vu de la nausée quasi insoutenable qu’il ressentait, il y avait de fortes chances que son estomac et son foie soient bons à jeter à la poubelle. Ses poumons étaient probablement aussi efficaces que ceux d’un fumeur en phase terminale et son sang devait charier plus de toxines que d’oxygène.

Il ne comprit pas tout de suite ce qu’il venait de se passer, mais Mara vint s’appuyer sur lui, pour vérifier si il était toujours en vie. Il devina que c’était elle, car si c’était le marchand ou le chef de la griffe verte, ça aurait été pour l’achever. Il sentait son petit corps et l’odeur de son sang, la pauvre avait reçu son lot de blessures. Il avait envie de lui faire signe, de lui dire qu’il tiendrait le coup, même si il n’en n’était pas du tout sûr. Il aurait aimé la rassurer, mais il se rendit à l’évidence, il en était tout à fait incapable, il lui sembla qu’elle avait senti sa respiration, il essaya d’inspirer plus fort mais l’air lui brula la gorge et à nouveau la douleur fût insupportable et il perdit connaissance un moment.

C’est un drôle de cri de guerre peu assuré qui le tira de la brume douloureuse dans laquelle il flottait, ce manque de confiance et le bruit de pas assez lourd lui fit penser qu’il s’agissait du marchand qui se lançait dans une dernière fourberie. Il rassembla ses forces, il fallait qu’il agisse, qu’il envoie un dernier rayon pour mettre définitivement un terme aux bassesses de cette créature. Il essaya de bouger les doigts pour mimer un revolver, comme il avait l’habitude de le faire toutes les nuits. Sauf qu’il ne ressentit qu’une immense douleur, il avait complètement oublié que la majeure partie de ses doigts s’étaient brisés ou déboités lors des coups qu’il avait assénés au chef des trafiquants. Il lutta pour ne pas à nouveau se noyer dans la souffrance et se força à ouvrir son œil valide pour voir Mara et ses animaux arriver à briser la charger de cet enfoiré. Heureusement que cette petite avait de la ressource, après avoir survécut à cette nuit, elle avait largement mérité ses galons de vétéran si quelqu’un en doutait encore.

Il s’abandonna à l’inconscience un instant mais sentit soudain un bouleversement et ne rouvrit l’œil que pour constater que Jean-Baptiste avait disparu. Il y eut de nouveaux bruits, des pas qui se rapprochaient, une troupe, restait à savoir si c’était les renforts demandés par le chef et annoncés par l’un des espions de Mara ou si c’était finalement la cavalerie que la blanche était allée chercher. Il se força à jeter à nouveau un regard, mais il ne vit que Mara se réveiller dans un nuage de fumée, laissant ses animaux un peu déboussolés. Le soulagement fût intense, ses deux alliés avaient survécut, c’était l’objectif qu’il s’était fixé. Le reste il n’y pouvait plus rien, ce n’était plus de son ressort, est-ce qu’il survivrait ? Si c’était les gardes qui arrivaient, peut-être, si c’était les membres du gang c’était peu probable.

Il calcula mentalement qu’il avait encore entre trente minutes et une heure avant de se réveiller, il ne pouvait pas compter sur l’alarme de son téléphone pour le sortir de ce bourbier. Il ne pouvait qu’attendre et voir ce qui allait se passer, les pas se firent plus proches, des paroles furent échangées et ce qui ressemblait à des ordres furent donnés. Il rassembla ses dernières forces et rouvrit sa paupière, il lui fallut plusieurs secondes pour faire la mise au point mais quand ce fût fait, il reconnut instantanément l’uniforme du garde royal qui se tenait au-dessus de lui. Soulagé qu’ils n’aient pas fait tout ça en vain, il se laissa complètement sombrer et, quelques instants qui lui parurent des heures, il se réveilla au son de son réveil habituel.

---Monde réel---

Il laissa son portable sonner et vibrer pendant plusieurs secondes, le temps de se persuader qu’il était bien revenu dans le monde réel et qu’il se souvenait de tout. Ca semblait vouloir dire qu’il avait survécu, il se souvint du garde, ça voulait donc dire qu’ils n’avaient pas fait tous ces efforts et sacrifices pour rien…

Il décida que le soir même il essaierait de retrouver Mara et qu’une fois sûr qu’elle allait bien il retournerait s’assurer que la griffe verte n’était plus qu’un mauvais souvenir au royaume des chats.


__________

Chats des villes, chats d'égouts [PV JB et Corey] - Page 6 84ZRcmt


Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chats des villes, chats d'égouts [PV JB et Corey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Royaume des Chats-