Haut
Bas

Partagez|

Rendre service (Feat Shad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 373
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Rendre service (Feat Shad) Ven 15 Mai 2015 - 1:35
Le dure moment de l'orientation est devant moi avec toutes ces écoles et facs qui m'intéressent mais n'arrivent pas à se départager réellement. Chacune avec leurs points positifs et points négatifs. Même quand on sait ce qu'on veut faire, ou surtout quand on sait ce qu'on veut faire je devrais dire, choisir la meilleur est école n'est pas toujours facile. Voilà deux heures que les sites de ces écoles défilent sur mon écran, mais il est temps que je m'en aille. En poussant sur le mur derrière mon bureau je fais rouler ma chaise vers l'autre bout de la pièce en la faisant pivoter pour me lever juste devant mon armoire. Je shoot un coup dans le fauteuil à roulettes pour le faire revenir vers son point de départ avant d'ouvrir mon armoire et d'en sortir une chemise et un jeans.

Une douche, un habillage et un petit-déj plus tard je sors de chez moi pour me rendre dans le 2e. Metro rapide et sans embrouille par rapport au métro des rêves… Mon dernier séjour dans ce dernier m'a tellement marqué qu'à chaque fois que je prends le métro, j'ai une pensée pour un zombie et certaines monstruosités que j'aurais préféré ne jamais croiser. Arrivé à Pyramide, je descends et prend la direction d'un immeuble situé dans une petite rue de l'arrondissement à l'aide de mon smartphone. Arrivé à l'entrée je presse la bouton de l'interphone et patiente quelques secondes. Quand j'allais ranger mon téléphone dans ma poche ce dernier vibre et m'indique l'arrivé d'un message. Je regarde le nom de l'expéditeur avant de le glisser dans ma poche. C'est Corey, un voyageur que j'ai rencontré il y a quelques nuits maintenant, par l'intermédiaire de Dan, avec qui nous échangeons parfois des infos sur différents royaumes ou évènements qui ont lieu au cours de nos nuits.

Arrivé au deuxième étage, une jeune femme m'ouvre la porte sur des bureaux lumineux et plutôt spacieux. Nous faisons rapidement les présentations puis elle me fait visiter les lieux en attendant que son patron ait fini un rendez-vous téléphonique.
6 bureaux en open space, une salle de réunion et un bureau qui a la possibilité d'être fermé pour le patron lorsqu'il est comme maintenant en rendez-vous. Elle me demande ce que je fais actuellement, ce que je veux faire et si je sais ce qu'ils font ici. Je réponds simplement que je suis en Terminale ES, que j'ai des idées mais que je ne suis pas encore décidé et finis en précisant que je sais qu'ils font du community management. Elle me sourit avec une regard satisfait alors que je sers la main à deux autres employés qui lèvent le nez de leur écran pour me saluer. La jeune femme en profite pour me proposer un café en attendant mon entretien. Me voilà donc dans cette boite de community management, à essayer de trouver un job d'été ou un stage en fonction de ce qu'ils ont à me proposer.

Après un café et une discussion sur leur travail la porte du bureau du patron s'ouvre. Une porte coulissante assez large d'où sort un homme d'une trentaine d'années, plutôt fin, un visage qui reflète la confiance et un certain dynamisme. Le seul détail notable est le fauteuil roulant sur lequel il est assis. Voilà un détail qui explique la largeur de certains espaces, notamment le tour de l'open space. Il pousse le mur coulissant auquel était rattaché le premier battant qui servait de porte et vient vers moi en deux tours de roues, moi-même me rapprochant de lui en quelques pas.

Il me sert une poignée de main ferme que je lui rend avant qu'il me propose d'aller m'asseoir dans la pièce qu'il vient lui-même de quitter. Les panneaux qui composent le mur restent ouverts, considérant surement que nous pouvons tout de même discuter tranquillement. Nous échangé une vingtaine de minutes au cours desquels il m'a sortie la lettre de motivation que je lui avait envoyé, m'a posé des questions et nous avons discuté ce que je ferais si je suis pris. Il eut l'air plutôt content de ce qu'il avait vu et me propose de venir un jour où je n'ai pas de cours pour faire essaie, nous verront ensuite ce que l'on fait. Un au revoir général et un dernier serrage de main et me voilà sur le palier. En descendant les marches je sors mon portable de ma poche et regarde le dernier message non lu.

Message reçu de :

Corey : Salut Tommy, je sais que tu me dois rien mais j'aurais besoin que tu me rendes un service.

Message envoyé :

Bien sûr, pas de problème, qu'est-ce que je peux faire pour toi ?

Arrivé dans la rue je n'ai pas à attendre bien longtemps pour avoir une nouvelle réponse.

Message reçu de :

Corey : Au royaume de la main invisible il y a un receleur qui se fait appelé le baron, il faudrait que tu l'approche et que tu le convainc de ne plus rien acheter à un criminel de Mirage Space appelé Xantrax. Pour l'approcher ça devrait être assez simple il suffit de trouver quelque chose à vendre ou de faire semblant d'en avoir une. Après pour le convaincre je te laisserais aviser sur place. Peut-être qu'en lui rendant service ou en lui mettant la pression... En tous cas il faut que la prochaine fois que Xantrax le contact pour lui vendre quelque chose il l'envoi balader. De toute façon il est bientôt hors circuit.

Je pris quelques minutes pour être sûr d'avoir bien assimilé tout ce qu'il m'a indiqué et pour peser le pour et le contre d'une telle demande mais dans tous les cas. Je ne vois pas de raison valable de lui refuser une telle demande. Au moins je sais ce que je vais faire cette nuit.

Message envoyé :

Je ne peux rien te promettre, mais je vais essayer.

La réponse suivante arrive elle aussi rapidement et je la lie après être sortie des escalators de la station. Et je prends la direction de mon immeuble tout en lisant cette dernière.

Message reçu de :

Corey : Je compte sur toi, tiens moi au courant, je te rendrais la pareille et je t'expliquerais tout en détail quand les choses se seront calmées. A plus.

Message envoyé :

On fait comme ça, à plus .

J'arrive chez moi et me pose devant mon pc, tout en lançant un MMO lambda je réfléchie à comment je vais me débrouiller cette nuit. Trouvant plus ou moins quelques idées, je me dis que ce projet, ce besoin très précis demandé par Corey serait peut-être un bon entrainement, ou une bonne aventure pour un autre voyageur. Shad, l'ancien phobique des abeilles et des guêpes. Petit nouveau que j'ai accompagné lors de ses deux premières nuits et qui a envie d'en découvrir plus. Lors de cette seconde nuit j'ai bien fait de lui demander son numéro, pour maintenant pouvoir lui proposer des nuits surement passionnante comme celle à venir.

Message envoyé :

Hello ! Si une nuit à essayer de convaincre un contrebandier d'arrêter d'acheter nimporte quoi à nimporte qui te tente, endors toi après 22h30 en pensant à moi ! Ciao.

Par la suite je passe une bonne partie de mon après-midi à jouer et à réfléchir simultanément, mais la seule chose qui ressort de mes réflexion est qu'il va falloir que l'on fasse un peu de recherche.
20h je vais manger avec mes parents qui sont heureux de savoir que j'ai surement trouver mon travail pour cet été, mais un peu moins que je ne me sois pas décidé pour l'école. Le repas se finit dans le canapé devant la télé et je profite d'une des pub pour dire "au revoir" et aller me coucher.

Le royaume de la main invisible… Ce n'est pas un endroit que j'affectionne tout particulièrement, mais mes quelques réflexions sur mes cours d'économie m'y ont déjà téléportés à deux ou trois reprises. Loin d'y avoir pris des habitudes, je cherche le plus souvent à quitter la ville qui est un véritable labyrinthe avec ses immeubles vertigineux. Tout n'est que pâleur. Dans la plupart des quartiers principaux on ne trouve que des entreprises qui gèrent les différentes affaires de Dreamland, dans des immeubles et bureaux aseptisés avec très peu de vie. Mais vers les extrémités on retrouve des quartiers un peu moins fortunés qui gèrent toujours des commercent, mais moins légaux, moins facile à montrer aux grands jours. Même si cela ne veut pas dire que ces derniers n'ont pas de contacts avec les quartiers riches, bien au contraire.

C'est sur les quartier qui penchent vers l'illégalité que je décide de me focaliser avant de m'endormir en pensant à ce nom, "Le baron".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 210
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Sam 16 Mai 2015 - 13:11
-ça fera  5euros 80 s’il te plait.

-non, 5 euros 40.

-écoute petit soit tu payes, soit tu…

- Bon, tu vas pas m’apprendre à compter Ahmed, je prépare une licence pour faire un master en commerce. Alors arrête de me prendre pour un débile et file moi mes chips et mon coca, t’as des clients qui attendent derrière.

-… bonne journée.

Il faisait chier cet épicier à toujours vouloir le gratter sur le prix de la bouffe, il venait presque tous les vendredis alors fallait peut être arrêter les conneries. En plus il était suffisamment chère comme ça cet enfoiré ; nan mais franchement, 5 euros 40 pour des chips et du coca… C’est bien parce que c’est le seul épicier du quartier et qu’il avait pas trop de temps a perdre, Coline l’attendait déjà en bas de son immeuble. Sa mère était partie faire du shopping avec une copine pour l’après midi lui laissant ainsi l’appartement libre. Au programme : Film, console, manga et… nan rêve pas trop gamin.  Ça faisait une semaine qu’il attendait cette journée avec impatience et il s’était dit qu’elle lui poserait certainement un lapin de dernière minute du genre « désolé ma sœur était malade » ou « je dois réviser »... mais non ! Elle était là et elle l’attendait devant la porte de l’immeuble.
En le voyant arriver Coline lui fit un grand sourire qui lui fit chavirer le cœur, il avait même faillit en lâcher son paquet de chips. Autant Shad savait conseiller les autres sur leur relation avec les filles, mais alors en ce qui concerne les siennes c’était une vraie bille.

-Salut ! Tu vas bien ?

-euh... ouai  ça roule et toi ?

Il était rouge comme une pivoine, et ça la faisait marrer. Cette fille était loin d’être stupide et elle l’avait probablement déjà grillé. Ils montèrent dans l’appartement et s’installèrent devant la télé. Après quelque partie de wii sport, guitar hero et avoir regardé tous les épisodes  de Nyan Koï, Shad se dit que l’après-midi avait était bien trop courte et qu’il était un crétin finit. Il n’avait pas osé faire le moindre geste pouvant créer une ouverture avec elle et maintenant, elle devait s’en aller… Il l’a raccompagna à la porte et là, aller savoir pourquoi, le temps s’est arrêter. Tout ce qu’il savait c’est que son cœur allait exploser d’une seconde à l’autre  mais qu’il s’en foutait, mais alors royalement. Il n’était même pas sûr de réaliser ce qui était en train de se passer et si c’était un rêve il devait probablement se trouver dans le plus beau des royaumes.  Leur lèvres se détachèrent lorsqu’un raclement de gorge retenti derrière eux, brisant l’espace-temps dans lequel il se trouvait et aurais bien voulu rester.

-Bonjours Coline, dit Miranda avec un large sourire.  

-ah euh… bonjours Madame Cordell je… je vais y aller…

Elle laissa passer Coline en lui faisant un petit signe de la mains pour la saluer et se tourna vers son fils, en croisant les bras et le regardant avec un petit sourire malin.

-Alors, cette journée ?

-Oui très bien maman. Merci beaucoup.

-oh ne fais cette tête là Shad, je suis content pour toi! vous allez bien ensemble.

Le repas se fit donc dans la bonne humeur, comme ça arrivait de moins en moins souvent. Shad sortit son téléphone pour envoyer un message à Coline et s’aperçut que son nouveau camarade de voyage lui avait laissé un message.

Message reçu de:

Tommy:
Hello ! Si une nuit à essayer de convaincre un contrebandier d'arrêter d'acheter nimporte quoi à nimporte qui te tente, endors toi après 22h30 en pensant à moi ! Ciao.

mais qu'est ce que ça pouvait signifiait cette histoire? déjà, ça parlait de contrebandier donc c'était pas bon signe.
Il se demanda une nouvelle fois si il avait bien fait d'accepté la proposition de tommy et si il se trouvait seulement au bon endroit. Une ville. Immense et très calme. Cet endroit était tellement dépourvu de couleur que le jeune invocateur se demanda s'il ne se trouvait pas dans la film en noir et blanc. Il y avait des immeubles et des grattes ciel à perte de vue, les rue était simple et propre; et seul quelque robots et créatures à la peau grisâtre se déplaçaient sur ce qui semblait être des plateformes volante. Ce royaume semblait avoir une large avancer technologique sur les autres et n'avait rien de rassurant. Maintenant, le problème était de retrouver Tommy.

Shad avança lentement le long d'un trottoir, observant les immeubles et les larges écrans publicitaire fixés sur leur façades. Son camarade ne devait pas être bien loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 373
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Lun 25 Mai 2015 - 17:34
Voilà quelques minutes que je me balade dans les rues et ruelles de cette ville qui me fait penser à Paris par sa taille, mais ces bâtiments n'ont rien à voir. Des gratte-ciels titanesques regroupé dans le centre de la cité sur plusieurs kilomètres carrés, puis viennent ensuite d'autres immeubles qui ne sont pas de la même taille, mais tente tout de même de rivaliser avec leurs frères. Moi je me suis retrouvé un peu à l'écart de ces grands tours commerciales qui brillent de toute leur propreté et de leur développement sans fin. Devant des immeubles d'une quinzaine d'étages, des murs moins immaculés que le reste de la ville, une zone où l'on peut sans scrupule faire ce que l'on veut. Vous me direz que c'est le cas dans toute cette ville, mais en réalité, on reste toujours sous le joug des autres commerciaux, des autres créateurs de fortunes, plein de puissance et d'argent. Ici, ils n'en ont rien à faire, quel intérêt pour eux de s'intéresser à un monde poussiéreux où seul les moins doués d'entre eux sont obligés de travailler. Il n'est pas nés le gars qui grimpera de ces lieux pour monter son building et venir leur faire de l'ombre à ces grands qui gouvernent tous les échanges de Dreamland. Etre dans toutes les affaire d'un monde comme celui-là attire forcément des ennemies, mais ici, cette haine ne fais pas peur. Tout ce qui fait battre leurs petits cœurs et papillonner leurs yeux ce sont les quantités d'essence de vie qu'ils peuvent accumuler en un lapse de temps toujours plus court.

Les nuits où j'ai atterri dans ce royaume ne m'ont jamais réussi. Embarqué dans des affaires plus chiantes les unes que les autres et même parfois ennuyante à mourir ayant si peu de choses à faire dans ce monde mis à part faire de l'EV. Toujours est-il qu'aujourd'hui je suis là pour empêcher l'un de ces mania de la vente de faire son travail avec l'un de ses fournisseurs. Mais pour cela j'ai besoin de mon collaborateur et Shad n'est pas encore arrivé alors que je tourne entre les immeubles. La tenue dans laquelle je me balade n'est pas des plus habituels pour moi, j'espère qu'il pourra me reconnaitre, car j'arbore un bas de costard, une chemise bien blanche et blazer sans manches. Dieu que ces clichés comme habillage dans un royaume guidé par l'argent mais que veut-on… C'est la tenue de rigueur ici et ne pas être dans une tenue similaire serait s'attirer les foudre de la majorité et empêcher tout échange avec qui que ce soit.

Au-dessus de ma tête j'utilise Cloud de la même façon que sur la plage pour retrouver Corey il y a plusieurs nuits, il grossi et prend de la place. Une vraie lumière de phare au milieu des rues et des quelques passant qui passent à côté de moi me portant des regards plein de questions. Plus j'avance plus je me rapproche du centre de la ville plus ça sent le propre, mais je vais essayer vers ces rue plus claires , plus clean et où presque personne ne marche sur les trottoir. Surtout des voitures, futuristes et un peu moins, avec roues ou sans roues, toujours les vitres teintés et surement avec chauffeurs pour la plupart. Les trottoirs et les coins de rues défilent les uns après les autres alors que je cherche Shad du au milieu des rares piétons en espérant qu'il n'est pas arrivé à l'autre bout de la ville-royaume. Chose qui serait assez problématique, surtout que nous avons pas forcément beaucoup de temps. J'étais en train de préparer dans ma tête une liste de chose qu'il faudrait que je dise à mon camarade, mais avant cela il faudrait que je l'embarque vers la partie la moins riche du royaume. Une fis là-bas je pourrais lui donner toutes les informations qu'il souhaite et nous pourrons commencer nos recherche sans éveiller trop de soupçons.

Au milieu de mes réflexions je ne peux m'empêcher de lever les yeux vers mon nuage en lui jetant des regards mauvais. C'est aussi pour ça que je n'apprécie pas vraiment cette ville. A chaque fois que je viens ici Cloud arbore un violet vraiment pas très esthétique, presque fluo, il n'aide pas rester discret et attire grandement l'œil. Au moins Shad me verra de loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 210
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Mar 2 Juin 2015 - 13:03
Shad avançait tranquillement dans une grande rue bordée d'immeubles gigantesques et de panneaux publicitaires entre les créatures des rêves et les rares rêveurs qui si trouvaient. Dans un royaume tel que celui-ci, il était probablement normal que les gens n'y fassent pas leur nuit; après tout il n'y avait pas grand chose d'intéressant à voir. Le jeune invocateur compris rapidement que le royaume tournait autour d'un important business et que la concurrence entre les entreprise de ce monde était certainement très rude. Les panneaux publicitaires affichés des nom d’entreprises et leurs marques, vantant leurs produits et descendant sans aucun scrupule la concurrence. Même les pubs était presque aussi monochrome que la ville, ça lui filait le bourdon (ironique pour un invocateur des abeilles, non?).
Alors qu'il passait devant une vitrine de banque son regard s'égara devant son reflet. Il constata avec surprise qu'il était habillé d'un magnifique castard couleur blanc cassé avec le pantalon qui va bien, et des chaussure en cuir blanc tout aussi classe. Il s'arrêta pour admirer sa classe dreamlandienne et commença à tiré sur ses manches pour réajusté son costume.

"hé  bien, quelle beau gosse je fais cette nuit!" se dit-il en se lançant des regards aguicheurs. Shad fut soudainement interrompu dans sa rêverie par une petite tape sèche sur son épaule gauche. Deux créatures des rêves en costard noir portant des lunettes de soleil et une oreillette se tenaient devant lui.

-Hey petit, tu travail pour N.O.Scorp. ou je me trompe?  

-heu... pardon?

"les gars je crois qu'on en a trouvé un" chuchota le deuxième en portant la main à son oreillette.

-ne fais pas le mariole, tu sais très bien de quoi je parle on a reconnu ton uniforme. tu va venir avec nous.

-Non, je crois que vous faites erreur sur la personne... hey! lâchez moi!!

Les deux protagonistes attrapèrent le jeune invocateur par les bras et entreprirent de le traîner de force dans une ruelle sombre située à côté de la banque devant laquelle il s'admirait. Mais il commençait sérieusement à en avoir marre des ruelles sombres; à chaque fois c'était la même chose. et puis c'est quoi cette histoire de "Noscorp."? Ces mec avaient-ils pris son costume pour celui d'un de leurs concurrent? Et puis ce n'était pas sa faute à lui, il ne l'avait pas choisi son costume après tout. Pourquoi fallait-il que sa poisse prenne toujours le dessus sur la situation. Bon, cela ne lui plaisait guère mais maintenant il était temps de réagir et de trouver son camarade avant de s'attirer encore plus d'emmerde; ses mec allaient probablement le tabasser jusqu'à lui faire cracher ses dents et des informations qu'il ne détenait sûrement pas.

"bordel, et c'est reparti... bon! aller!"

Shad donna grand coup de talon sur le bout du pied de l'agresseur qui lui tenait le bras gauche et se libéra ainsi le bras en profitant de la surprise causé par la douleur. Il invoqua ensuite son essaim d'ouvrière qui se mis a tourbillonner autours des deux individu, créant ainsi une diversion qui lui permis de s'enfuir à pleine jambes. Ces deux agresseurs ne savaient pas qu'elles étaient incapable de piquer, mais ça bien sûre ils ne le remarqueraient que trop tard. Ils étaient encore en train d'agiter les bras dans tout les sens quand Shad arriva au bout de la rue et bifurqua immédiatement sur la gauche. Il se trouva nez à nez avec une autre créature habillé de la même façon que les deux autres et compris rapidement que la situation allait se compliquer. un autre arriva de l'autre côté de la rue et la course poursuite commença. Le jeune voyageur renversait les poubelles et les panneaux publicitaire sur son passage pour retarder ses pourchasseurs mais rien n'y fit, ils étaient trop habiles pour se laisser avoir dans un piège aussi stupide. Il ne pouvait pas non plus se permettre d'engager le combat contre eux car il ne savait pas à qui il avait affaire. Tommy, il devait trouver Tommy. à deux ils parviendraient peu être à les dissuader de leur causer des ennuis. "Merde, Tommy ou es tu?!"Le jeune invocateur chercha du regard une tignasse rouge et un nuage avec une couleur voyante; comme la plus part du temps. Cette ville était vraiment très grande et la simple idée que son camarade soit à l'autre bout de la ville le rendit encore plus anxieux. Sa course l'amena dans une grande rue un  peu plus peuplée que le reste de la ville, bondée de créatures des rêves, de quelque rêveurs et automates. Shad essaya de slalomer parmi la foule, mais ses deux agresseurs bousculaient les passants sans ménagement ni aucun scrupule. Soudain il l’aperçut: une tignasse rouge et un nuage... violet? Très classe comme couleur.. Tommy était habillé dans la même style que Shad même si ce n'était pas exactement la même chose. Les gorilles en costard qui en avaient après lui allaient certainement le prendre pour son complice, mais tan pis. Il avait besoin de lui.
Shad pris une grand inspiration et gueula en direction de son camarade:

TOOOOOMMYYYYY!!!!! AIDE MOI PUTAIN, ILS ME FONT CHIER CES CONS!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 373
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Lun 3 Aoû 2015 - 12:15
C'est un grand royaume qui nous accueille ce soir et le calme bourdonnement des bruits de la ville accompagne mes pas sur le béton et le bitume. Ma redécouverte de cette ville est progressive à chaque carrefour et ruelles que je traverse. Je mémorise les environs, quelques enseignes qui pourraient être utile pendant que je déambule entre les immeubles, on ne sait jamais si fuir peut être d'une utilité quelconque ou bien juste prendre l'avantage du terrain.

J'aime assez ces nuits qui ont un objectifs, un besoin de réaliser quelque chose, surtout si l'on sait que cela ne se fera pas forcément en toute simplicité. La vie à Dreamland prend un autre sens, on est plus un simple randonneurs qui découvre un nouveau lieu, on devient le héros de quelque chose. Pour un joueur comme moi, c'est l'impression de vivre un jeux vidéo grandeur nature qui l'emporte , ce qui a pour effet de me laisser de marbre. Au contraire, je suis remonté à bloc et c'est dans une calme Laytonien que j'analyse ce qui m'entoure, jusqu'à ce qu'on brise mes réflexions avec de grands cris. Et malheureusement, c'est bien Shad que je vois me foncer dessus coursé par deux mafiosos en lunettes noirs et en costard cravate noir. L'un d'entre eux a sortie une matraque rétractile qu'il agite dans le dos de mon partenaire sans le toucher.

Comment s' expliquer à sois-même que l'on ne cherche même pas à fuir lorsque l'on est pas un vrai combattant. C'est mon cas, Cloud c'est instantanément collé sur mon poing fermé et je me prépare à foncer dans le tas de toute mes forces. Mon élan pris je me retrouve vite à hauteur de Shad avant de sauter sur ses poursuivants et de balancer un premier arcus dans la mâchoire du mec désarmé.

- Shad, arrête de fuir, on va se les faire.

Ma cible a stoppé sa course pour reculer de 2 mètre en chancelant alors que reprend contact avec le sol en finissant ma phrase, un sourire au lèvre pour la photo qui ne viendra pas. Un jour je me facepalmerais pour ce posing absolument inutile, mais je suis plus occupé à me baisser pour éviter un coup du baton métallique du second poursuivant alors que son acolyte se relève et que le mien ne va sûrement pas tarder à se joindre à la mêlée. Je prépare un nouveau gant de boxe en brume et arme un nouveau coup et pour me retenir moi même de ne pas trop forcer, je m'adresse une nouvelle fois au nid de guêpe.

- Faut poser des questions à l'un des deux donc il ne faut pas les assommer. Ou pas trop violemment en tout cas.

Mon coup de poing sûrement prévisible est esquivé et je dois me jeter en arrière pour ne pasmanger du métal. Je profite de deux secondes de répit pour desserrer ma cravate et ouvrir un bouton de ma chemise histoire d'être plus à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 210
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Mar 4 Aoû 2015 - 16:07
La réaction de Tommy était quasiment prévisible. C'était évident qu'il allait rentrer dans le tas, ce n'était pas le genre a plier devant l'adversité. Le jeune invocateur avait préféré prendre la fuite car il ne savait même pas à qui ils avaient affaire, mais visiblement le manieur de nuage s'en foutait royalement. De toute façon, que le deux acolytes se farcissent les deux zigotos où qu'ils se prennent toute la mafia de la ville sur le dos, il était trop tard pour y penser maintenant que Tommy avait coller un arcus en pleine poire d'un des poursuivants de Shad. Et maintenant il l'invitait à cesser de fuir et à rejoindre le combat pour les mettre hors d'état de nuire afin de leur poser des questions. Très bonne idée selon Shad, mais au beau milieu de cette foule cela risquait d'être très peu discret et peut-être même légèrement compliqué. Ce n’était pas comme si ils risquaient de rameuter le reste de la mafia ou bien les forces de l'ordre de la ville... Mais bon, de toute façon le jeune invocateur se posait toujours trop de question. Ils voulaient dansaient ces gorilles en costard? Et bien ils allaient valsaient. Ils allaient leur montraient qu’on n’emmerde pas impunément un duo de voyageurs soudés comme eux.

-toujours les questions après les baffes avec toi hein... Ok! Ça va chier!

Le premier adversaire que Tommy avait cogné profita que celui-ci desserre sa cravate pour tenter de lui asséner un coup de matraque sur le crâne. Shad anticipa l'action et invoqua juste à temps quelque abeille pour lui forger un gantelet de cire compactée qu'il envoya droit dans la tempe du gorille en costard. Ce dernier semblait assez costaud pour un voyageur du niveau de Shad, aussi prit-il deux pas de recul pour se placer au côté de son compagnon aux cheveux rouge.  S’ils combinaient leurs forces ils seraient certainement en mesure de vaincre les deux tas de muscle qui se tenaient face à eux. Le problème était surtout de savoir ce qu’ils allaient faire après et surtout combien ils allaient devoir s’en taper. Shad invoqua Gate et Ling, ses guêpe mitrailleuse et se prépara à envoyer une rafale de dard sur ses adversaires. Il eut un petit rictus dans le bras ; la fusion avec ses invocations ne lui faisait jamais du bien, rien à faire il ne s’y habituait pas. Les deux gorilles chargèrent alors en même temps et tandis que Shad levait les bras pour pointer ses canons vers eux, la scène se déroula au ralenti dans sa tête. Le front, les yeux, le cœur, ou bien un autre endroit douloureux situé en dessous de la ceinture. Ils étaient assez prêt pour qu’il puisse les atteindre où il le souhaitait. Alors qu’il levait ses canons, la vision d’une créature des rêves qui passait derrière l’un de ses adversaires le força à baisser les armes et à tirer au sol pour les faire reculer. Shad grimaça a la pensée que son effet de surprise était maintenant gâché. L’invocateur pivota sur le côté et aperçu juste à temps un troisième adversaire qui arrivait derrière le duo de voyageur. Il tendit son bras et pointa son canon vers lui, le forçant ainsi à se stopper. Shad était maintenant debout au côté de son compagnon, les bras tendu des deux côtés vers ses adversaires sans vraiment savoir où donner de la tête. Il était un peu désemparé mais il savait que Tommy avait encore de la ressource, rien n’était encore joué d’avance. Leur priorité était maintenant de déplacer le combat le plus loin possible des passants, il aurait était dommage de blesser des gens innocents. Le jeune invocateur tourna légèrement la tête vers Tommy et lui siffla quelque mot discret.

-Je peux pas faire feu tant qu’il y a autant de monde autour, on va avoir besoin de ton nuage pour faire diversion. Y a moyen que tu fasses un nuage de brume ?

Shad espérait que son camarade n’allait pas partir en vrille, ce n’était pas vraiment le moment de se faire remarquer. Ils étaient à peine arriver qu’ils attiraient déjà l’attention sur eux et ça, ce n’était pas vraiment bon pour leur mission. A ce propos le jeune invocateur n’avait toujours pas compris le but réel de cette excursion au pays de l’argent sale et des gros flingues, mais après tout il se disait que  son camarade aux cheveux rouge devait avoir ses raisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 373
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Mar 11 Aoû 2015 - 0:54
Effectivement c'est une chose que je n'avais pas pris en compte en entamant les hostilités. La circulation et le nombre de passant est pour le moins dérangeant surtout que je ne sais pas si nos adversaires en ont quoi que ce soit à faire. Shad a eu de très bons réflexes même si la matraque n'allait pas être difficile à stopper avec Cloud au poing. Prévoir l'arrivée du troisième larron nous a bien aidé aussi, mais il n'a pas eu besoin de me le demander que Cloud nous englobait déjà. Les deux premiers gorilles et notre duo avons disparu dans la grisaille. Je prends 10 secondes pour percevoir clairement les présences et analyse la situation.

Le côté dont j'ai mémorisé les recoins est derrière nous avec le garde solitaire et je n'ai besoin que deux d'entre eux. Après une rapide réflexion les deux gardes recules en sautant hors du nuage alors que leur collègue y entre pour les aider. C'est l'erreur qu'il me fallait, j'attrape le bras de Shad au niveau du coude et le pointe vers le dernier arrivé. Arrivé à moins de vingt centimètres de son buste et avant qu'il ne réalise qu'il ne pouvait rien faire à l'aveuglette je parle audiblement mais rapidement.

- Shad feux !

A cette portée les dard du jeune voyageur ne manqueront pas de faire mouche, puis sans lâcher son bras je me met à courir. Si il c'est trop posé de questions on a toujours trois poursuivants sinon il n'y en a plus que deux qui ne manqueront pas de nous courser. Si il nous suivent comme je l'espère, dans deux rues à droite il y a une petite ruelle entre deux immeubles. Nous pourrons nous battre sans risque pour les civils. Première question à poser ensuite, qu'est-ce qu'ils nous veulent et ensuite on passe à l'interrogatoire qui nous intéresse, on a pas toute la nuit à leur consacrer.

Une fois Cloud dissipé, je tourne la tête vers l'arrière pour voir par-dessus l'épaule de Shad la tête d'au moins 1 poursuivant au travers de la foule. Donc je continue de courir en lâchant le bras de mon camarade tout en vérifiant que je prenais bien le bon chemin. Entre deux vérifs je m'adresse à Shad.

- On reste dans leur champs de vision, me lâche pas d'une semelle.

Première intersection, je m'arrête et tend le cou comme un suricate pour m'assurer d'être poursuivie. Tout l'attirail qu'ils portent pourrait bien nous faciliter la nuit, autant en profiter. Je reprends ma course une fois qu'ils sont bien proches et que je suis sûr qu'ils ont vu que l'on a bien suivi le trottoir et pas traversé la route. Puis plus simplement je laisse clous au-dessus de ma tête, ce qui me rend facilement reconnaissable après qu'ils aient vu ma technique. Arrivé à la ruelle je regarde l'impasse, sombre et vide, mis à part quelques bouteilles vides et deux sorties de secours.

- Mec, fais encore deux mètres dans la foule sur le trottoir et quand ils entrent dans la ruelle tu en descend un et tu menace l'autre. Go.

J'entre dans la ruelle après que Cloud ait grossi pour être le plus visible possible. C'est un passage d'à peine plus de 3m de large et d'une quinzaine de mètres perdu entre deux immeubles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 210
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Mar 25 Aoû 2015 - 21:19
Cloud les enveloppa dans une épaisse brume. Le jeune invocateur n'y voyait pas à deux centimètres devant son nez mais ils savait que son camarade pouvait voir et ressentir tout ce qui se passait a l'intérieur de son nuage. Ainsi Shad était obligé de lui faire confiance et de le laisser le guider. Il entendit des bruits de pas se rapprocher; il sentait presque la présence des deux ennemis qui venaient de pénétrer dans la brume. Son cœur battait la chamade, il se sentait désorienté et ne parvenait plus à se repérer à travers cet écran opaque. Il entendait le brouhaha, les cris des passants stupéfiés par l'apparition soudaine d'une nappe de brouillard violette et il sentait les battements de son cœur pulser jusque dans sa tempe. Il sursauta brusquement lorsque Tommy lui agrippa le bras avant de lui dire d'ouvrir le feu. Presque involontairement, comme un réflexe survenu après un geste trop brusque d'une personne qui aurait fait mine de vouloir lui coller une baffe, le jeune invocateur appuya simultanément sur les détentes de ses guêpes mitrailleuses. En un instant, un éclair, tout était terminé. La rotation des canons, le bruit si familier d'une batteuse en action, les douilles tombants sur le sol, le bruit sourd d'un corps qui s'écrase au sol. Ils sortirent tous deux de la brume qui se dissipa rapidement pour retrouver sa forme original. D'un rapide coup d’œil en arrière, il n'eu le temps de voir qu'une paire de pied allongé sur le sol.
L'avait-il tué? il ne voulait même pas y penser. Il n'était pas un tueur et même si ces gens leur voulaient du mal, il n'était pas prêt à admettre qu'il avait mis fin à une vie; onirique soit-elle.

Il tourna la tête devant lui et pris enfin conscience qu'il était en train de courir, se faisant entraîner par son camarade aux cheveux rouge qui le tirait par le bras. Il s'était à peine rendu compte que celui-ci lui adressait la parole et ne saisit que la fin de sa phrase.


- En descendre un..? mai, que...

Tommy disparut laissant le jeune invocateur sur place qui finit sa course quelque pas plus loin. Shad se retourna et chercha son camarade en tournant la tête d'un aire affolé. Où avait-il bien, pu passer? Il aperçut les deux gorilles en costard qui étaient encore à leur poursuite et recula de trois pas pour se caché derrière un panneau publicitaire. Le dos plaqué contre la paroi, Shad leva lentement son canon droit en attendant que les deux énergumènes passent devant lui. Oh bout d'une vingtaine de seconde il relâcha sa respiration et  sorti sa tête de derrière le panneau. Ils n'étaient plus là. Il avança d'un pas rapide sur quelque mètre dans le sens d'où étaient venus leur ennemis et passa devant une petite ruelle. Il se figea quelque pas plus loin et fit rapidement demis tour pour s'engouffrer dans le passage perdu entre deux bâtiment. Ils étaient tous les trois, face à face. Les deux mafieux et Tommy coincé dans le cul de sac. Pendant un court instant le jeune invocateur se demanda ce que son camarade attendait pour passer à l'offensive et surtout, ce qu'il foutait dans cette ruelle. Puis après une légère réflexion il se dit que c'était peu être de ça qu'il lui parlait tout à l'heure, quand il n'écoutait pas. Comme d'habitude quoi, il n'écoute jamais.  

Alors que les deux gorilles brandirent leur matraques pour se lancer sur Tommy, Shad leva ses canons et leur balaya les jambes d'une bonne rafale derrière les genoux. Ils tombèrent tous les deux en avant pour s'écrouler a un mètre devant les pieds du manieur. Shad avança vers eux à vive allure et donna un coup de pied dans la matraque du mafieux de droite avant d'enfoncer son canon dans la bouche de celui de gauche.

-Boucle la. Tu bouges, je t'éclate. Tommy, je te laisse poser les questions. Tu es mieux placer que moi pour savoir ce dont nous avons besoin. et comme ça, ça me permettra peu être de comprendre enfin le but de cette mission...

Shad tourna la tête sur le côté et tendit l'oreille. La foule de passant derrière eux commençait à s'agiter et les cris de protestation indiquaient clairement que quelqu'un se frayait un chemin a travers en jouant de l'épaule. Cette nuit s'annoncer décidément très agitée et s'ils restaient là ils n'étaient pas prêts d'avoir la paix.

-Faut faire vite, Tommy. ont ne devraient pas rester là.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 373
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Lun 31 Aoû 2015 - 12:29
C'est sans problème que les deux mafieux me retrouvent et entrent dans la ruelle bien décider à… à quoi au fait ? Je n'en sais rien, mais en tout cas ils peuvent nous être utiles. Après deux pas dans la ruelle ils prennent un cours temps de réflexion afin de déterminer les risques d'un traquenard. Ce même temps me permet de les examiner rapidement pour voir ce que je peux tirer d'eux et de leur façon de faire. Ce moment de silence couvert par le bruit de la foule quelques mètres plus loin est légèrement pesant, jusqu'à ce que l'un des gaillards n'ouvre la bouche.

- Et bien… Qu'est-ce que tu as fait de ton camarade, il t'as laissé tomber après que tu l'ai aidé ? Des petits batards chez  N.O.Scorp, c'est pas nouveau.

Et l'autre enchaîne sur le même ton sarcastique et visiblement éreinté, en portant une mains à son oreille.

- On en a bloqué un, on le maitrise et on vous transmet notre position.

- J'espère que ça se passera aussi simplement que vous l'espérez….

Mon ton ironique ne leur a pas plus, ou bien serait-ce ce sourire que je n'arrive pas à me dégrafer de la mâchoire. Toujours est-il que leurs matraques sont à nouveau de sortie, et surement dans le but de me débarrasser de mon rictus. Sauf que l'arrivée de Shad derrière ces deux gorilles a plus pour effet de l'étendre qu'autre chose. Je lève les mains en l'air en signe de reddition alors qu'ils s'approchent leurs armes levées , jusqu'au moment où mon partenaire intervient. Difficile de manquer ces cibles dans une circonstance pareil. Après que retentisse le son de deux rafales de dards, les deux pingouins s'affalent par terre sans se retenir de lâcher un cri de douleur.

Très pro, Shad enchaîne en éloignant l'arme du premier pour menacer le second. De mon côté je me rapproche de ce duo de prisonnier et pose une mains sur l'avant-bras de Shad pour ressortir son canon de la bouche de l'otage. Et attend la fin de sa tirade pour prendre la parole, après m'être félicité de me retrouver avec un partenaire aussi motivé.

- Il va pas pouvoir parler avec ça dans la bouche.

De l'autre mains j'attrape les cheveux du second et d'un seul geste je sous-lève et fais retomber violement le crâne de l'otage inutile sur le bêton . Juste ce que je jaugeais suffisant pour assommer quelqu'un… Peut-être trop, mais bon, maintenant c'est fait, on est pas là pour faire dans la dentelle et Shad me le rappel en me pressant dans mon interrogatoire. Avant tout je récupère les oreillettes que lui et son binôme avaient autour de l'oreille en vérifiant que l'objet seul était fonctionnel. Un bouton à quatre crans pour le volume et en déplaçant la roulette basé derrière le lobe de l'oreille on déclenche un indicateur sonore.Un pour Shad que je lui glisse dans la poche de sa veste alors que je mets l'oreillette dont je n'ai pas bougé la molette. Puissant comme truc. Mais pas le temps de m'ébahir devant un objet magique dreamlandien aussi basique, je m'en retourne donc à mon ex-poursuivant.

- Comme vient de le rappeler mon ami, je vais faire vite. Deux questions pour toi et tu ne te prendras pas de dards dans le crâne. Ok ? Et sans lui laisser le temps de répondre j'enchaine avec la première. Peux-tu me dire où trouver celui qui se fait appeler "Le Baron" ? Et une réponse concise tu seras gentil.

La réponse fut immédiate et particulièrement simple à comprendre.

- Qu'est-ce que vous voulez au boss ?!

Bingo ! Je lève la tête et lance un grand sourire à Shad, qui signifie que cela nous facilitera bien la vie. Mon sérieux reviens avec un ton plus sec, même si je garde la bonne humeur que j'ai eu jusqu'à présent.

- Ca, ça ne te regarde pas. Dis-moi plutôt ce que vous voulez à N.O.Scorp ?

- Faites pas les malins ?! Vous le savez très bien ! à prendre tous nos acheteurs sans même, discuter de quoi que ce soit avec le Baron. Vous ne respectez rien vous les nouveaux et on ne fait pas les choses n'importe comment dans ce Royaume, il y a des règles !

- Et la principale est de ne pas empiéter sur les plates-bandes du Baron ?

Je ne l'écoute plus parler de business, d'honneur ou de je ne sais quoi d'autre et je trouve plus important de penser à mettre à profit ce que son organisation croit. L'un de nos atouts étant qu'ils pensent que nous faisons partie de leurs concurrents. Tout en réfléchissant, je dirige ma main vers le creux de son genoux et retire les dard qui y sont plantés d'un coup sec. Puis je l'incite à se relever et l'y force et le tirant vers le haut par le col de sa veste. De l'autre main je teste la molette de l'oreillette qui prononce des chiffres à virgules. Parfait.

- Retourne voir ta hiérarchie et dis leur que des porte-paroles de N.O.Scorp vont passer des très peu de temps. Compris ?

Il acquiesce et décrit une tour de bureaux comme étant la leur à l'angle de la rue de la vente. Pas moyen de dire que je ne connais pas si je veux qu'on garde notre couverture, et confirme donc savoir où ça se trouve.  Il prend son camarade sur ses épaules et prend ses jambes à son cou pour s' empresser de raconter ce qui s'est passé. Et pendant que je refait face à Shad il disparaît.

- Bien joué mec, c'était énorme ! Maintenant avec les émetteur qu'on a on peut se séparer sans trop de risques, mais pour l'instant on va chercher où se trouve notre point de rendez-vous.

Je pourrais lui expliquer en marchant le fonctionnement des oreillette qui ne sont pas compliqués à prendre en mains. Et une fois le lieu trouvé je lui expliquerais mon plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 210
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Jeu 3 Sep 2015 - 0:47
Shad pris un pas de recul et repris sa respiration quand Tommy l’incita à retirer son canon de la bouche du mafieux. Il aurait aimé pouvoir dire qu’il avait eu son compte en sensation forte pour la nuit, mais malheureusement elle ne faisait que commencer.  Son camarade aux cheveux rouge pris le relais et assomma violement l’un des deux individus en lui fracassant le crâne contre le sol. Il lui glissa l’oreillette de ce dernier dans la poche de sa veste et empoigna le second mafieux par le col en le menaçant de prendre une rafale de dard dans la tête s’il ne répondait pas correctement à ses questions. Shad profita de cet ultimatum qu’il lui imposa pour regarder le gorille d’un air menaçant en faisant rouler le canon de son arme.  Sa langue se délia aussitôt et les deux voyageurs obtinrent très vite des réponses bien plus satisfaisantes qu’ils ne l’auraient espéré.

Visiblement ces types étaient relativement stupides puisque celui-ci venait d’avouer clairement que le Baron était leur boss. Tommy profita de cet aveu involontaire pour duper le pauvre bougre étalé au sol en lui faisant croire qu’ils faisaient tous les deux partie de l’entreprise N.O.S corp. Et ça marchait plutôt bien d’ailleurs. Apparemment  N.O.S corp s’accaparait un peu trop de parts de marché sans l’autorisation du Baron et ça semblait l’agacer. Shad ne comprenait pas vraiment ces histoires de business, mais il savait déjà que les deux voyageurs avaient maintenant entamés une partie d’un jeu très dangereux. S’ils ne restaient pas constamment sur leur garde à partir de maintenant, ils risquaient de passer leur dernière nuit en tant que voyageur dans cette ville.

Tommy fit finalement relever la créature et lui somma de retourner voir les siens pour leur annoncer que des « portes paroles » de N.O.S corp allaient venir leur rendre visite. Bon sang, il n’aimait vraiment pas ça. Shad Rappela Gate et Ling et se retourna pour observer leurs deux agresseurs quitter la ruelle dans un état lamentable. Il se sentit flatté et un peu fière quand Tommy le félicita pour ce magnifique travail d’équipe, mais quelque chose le chiffonnait tout de même.


-tu sais Tommy, je ne suis pas le premier à vouloir porter le coup fatal. Mais quelque chose me dit qu’on aurait malgré tout pas dû les laisser partir vivant, ces deux-là.

Les deux coéquipiers s’avancèrent vers la sortie de la ruelle et Tommy sorti le premier. Shad faillit s’écraser le nez contre son dos quand celui-ci s’arrêta brusquement, manifestement surpris du comité d’accueil qui les attendait. Environs une quinzaine d’hommes en costume noir taillé du même gabarit que les deux qu’ils venaient de mal mener les tenaient enjoue avec des fusils à fléchettes paralysantes. L’un d’entre s’avança de deux pas pour leur annoncer qu’ils étaient bien dans la merde.

- Vous allez faire un bon p’tit somme les gars, et ensuite vous nous direz tous ce que vous savez quand on sera au Q.G.

Là, c’était vraiment la galère. Shad compris rapidement que son camarade était plus dans l’embarra que lui quand il s’aperçut que Tommy était en première ligne. Il allait prendre le premier, et sûrement prendre le plus. Shad, lui, se trouvait entre l’entrée de la ruelle et son camarade ; à quelque centimètre de son dos. Il était pour ainsi dire hors d’atteinte à cet instant précis. Les gardes armèrent leur fusil et se préparèrent à tirer d’un seul homme. Dans un élan de panique, Shad se rua sur tommy pour le tirer en arrière. Voyant les premières mains actionner la gâchette de leur arme, il précipita ses mains vers les épaule de son camardes en une fraction de seconde qui lui sembla interminable. Le cœur battant à s’en décrocher de sa poitrine, les sens dopés par l’adrénaline qui parcourait ses veines comme un torrent, il alerta inconsciemment son essaim d’abeille et activa son pouvoir d’invocateur sans le vouloir. L’essaim surgit dans un bourdonnement assourdissant et se mit à virevolter furieusement. La technique de l’armure alvéolée ; il l’avait réalisé des dizaines de fois et ne comptait plus celle où cela lui avait sauvé la vie. Ce qu’il n’avait prévu, et certainement pas imaginé, c’est ce qui se produisit au moment où il posa les mains sur les épaules de Tommy. Au lieu de venir se poser sur l’invocateur, l’essaim se rua sur son camarade aux cheveux rouge et disparut moins de deux secondes après ; le laissant couvert d’une épaisse carapace de cire compactée. Les projectiles se fichèrent dans le torse, les bras et les jambes du voyageur mais celui-ci ne bougea pas d’un pouce.  

Ça, c’était bien la première fois qu’il le faisait et il en était resté bouche bée, complètement abasourdi. Il parvint tout de même à se ressaisir quand il vit les tireurs recharger leurs armes en tapotant sur leurs poches pour dénicher un chargeur et attrapa son camarade par l’arrière du col pour le pousser vers le côté.


-Cours putain, cours !!!

Shad courait en tenant Tommy par le bras et en se cachant derrière lui tant bien que mal pour éviter les projectiles. Les fléchettes se plantèrent dans le mur et dans l’armure de cire du manieur, certaine se logeant dans son casque. S’ils visaient la tête maintenant, c’est qu’ils n’avaient vraiment plus envie de plaisanter. Quand ils arrivèrent enfin à l’angle de la rue, Shad lâcha le bras de Tommy et tous deux entamèrent un sprint olympique en bousculant des passants et récoltant au passage des jurons de charretier.
Ils finirent tout de même par les semer et s’arrêtèrent au milieu d’une petite place où trônait une fontaine de métal entourée de banc public. Haletant en s’appuyant sur ses genoux, Shad se tourna vers son camarades et dû déglutir sa salive trois fois avant de pouvoir prononcer un mot.


- T’as… pffiuuh.. T’as la classe comme ça ; dit-il en souriant difficilement. Je crois qu’on les a semés.

Alors qu’ils reprenaient encore leur souffle, un étrange individu les approcha en faisant des pas de côté et en jetant des regards en coin aux alentours. Shad leva la tête vers lui et hocha négativement la tête d’un air incrédule en se disant que s’il cherchait la discrétion, c’était râpé. Il était vêtu d’un long manteau gris qui lui arrivait jusqu’aux genoux  et d’une sorte de chapeau d’inspecteur enfoncé sur la tête jusqu’au sourcil. Il masquait son visage d’un foulard et on pouvait à peine discerner ses yeux. Seules ses deux grandes oreilles pointues dépassaient de son chapeau par des trous probablement percés pour qu’elles puissent passer.  Il se tourna de trois quart vers eux et se pencha légèrement en continuant à scruter les environs à la recherche de regards indiscrets.

-Psssst. Hey ! Pssst !! Je vous ai vu vous battre avec les sbires du baron, vous êtes de N.O.S corp ? Si c’est le cas j’ai des infos pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 373
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Jeu 3 Sep 2015 - 14:08
En sortant de cette ruelle je ne me préparais pas vraiment à tomber nez à nez avec autant d'armes à feux. Toutes pointés sûr c'est à peine si j'entends l'un d'eux nous menacer avant qu'ils ouvrent le feux. J'aurais dû nous dissimuler avec Cloud pour pouvoir foncer dans le tas, mais mon temps de réaction a été trop long. Les déflagrations se font entendre. Je me baisse légèrement sur mes jambes et mes bras masquent mon visage alors que je plisse les yeux et serre les dents en attendant de sentir les impacts. Ce qui me raisonne dans les oreille n'est pas l'impact de balles, mais l'impression d'être à un tournoi de fléchettes. J'ouvre un œil et là je comprends.

Sur toute la surface de mon corps j'ai une sorte de couche de cire protectrice jaune. Je vois le monde en sépia au travers d'une alvéole plus fine que les autres et Shad m'attrape le bras. Il m'a sauvé la vie sûr ce coups. Il m'attrape le bras alors que les gardes rechargent leurs pistolets. Les projectiles ne sont pas des balles, mais des fléchettes, ce qui explique ma précédente impression. Les pointes ce sont plantés dans la cire comme sur une cible géante. Vue la longueur des aiguilles, ces dards ne sont surement pas mortels mais plutôt paralysant ou anesthésiant. C'est à peine si j'entends l'invocateur me gueuler de courir, mais je fais jouer les jointures de cette armure cireuse pour en me mettant en route. Shad reste devant moi pendant que l'armure intercepte le gros des projectiles. A plusieurs reprises je sens un choc à l'arrière de la tête et je comprends qu'ils ont fini de rigoler et tirent avec l'envie de tuer.

On vire à droite au premier croisement et j'accélère, faisant craquer des bouts de l'armure qui ne va pas se disloquer de suite je l'espère. Nouvelle intersection, visage serré, sans un regard en arrière. Les passants nous haïssent et le trottoir donne l'impression ne pas avoir été créé pour accueillir des courses de rue. Mais nous voilà finalement arrivés au pied d'une fontaine situé au coin d'une place comportant quelques arbres. Il y'a de nombreux passants, presque tous au téléphone ou en train d'utiliser un autre moins de communication, pour lancer des actions ou préparer un contrat. Toujours est-il qu'ils sont présents, mais ne voient pas l'homme qui nous fait face. Shad me vanne à propos de l'armure qu'il m'a créé alors que nous reprenons notre respiration.

Et enfin l'homme étrange en imperméable gris nous adresse la parole, affirmant qu'il avait vu notre affrontement avec les hommes du Baron et nous propose des infos. Comment aurait-il pu voir l'affrontement et se tenir devant nous à notre arrivé sans avoir même un peu l'air essoufflé. Je reste méfiant quand l'homme continue.

- Nous devrions peut-être nous éclipser et aller discuter dans un lieu moins à décou…

Il sursaute et se met en garde lorsqu'un pigeon décolle à quelques mètres de nous, puis revient vers nous en regardant de tous les côtés.

- On fait ça ? Dans deux minutes deuxième rue à droit en prenant cette ruelle.

Quelques pas en arrière et il se retrouve collé au mur à marcher en crabe pour arriver jusqu'au coin de la rue et disparaitre. Le cœur en train de revenir à un rythme plus ou moins normal je demande à Shad de me libérer de l'armure qui me fait voir la vie en jaune. Puis je prends quelques secondes pour voir avec lui ce qu'on va faire avec ce mec.

- Perso, je sais pas trop si on peut faire confiance à un type comme ça mais après tout on ne risque pas grand-chose je pense. Je suis pour qu'on y aille, de toute façon il faut qu'on même une petite enquête avant d'aller voir "Le Baron", autant profiter que ce soit l'info qui vient à nous. Mais il faut qu'on essaye que personne ne sache… Je regardes, moi aussi, autour de nous à l'affut d'oreilles indiscrètes et baisse d'un ton.Qu'on est pas de N.O.S corp, surtout un indic de ce genre là…

Je prends donc la direction qu'il a lui-même pris précédemment en jetant quelques regards aux coins de rues pour m'assurer que les hommes du Baron ne nous rattrapent pas. Rien à l'horizon, on continue, il faut qu'on avance, la nuit ne sera pas être éternelle. Je presse le pas en replaçant plus ou moins ma cravate. Me retourne vers Shad et lui rappelle de mettre l'oreillette et de régler l'indicateur sur la fréquence 21.06. Ce que je fais, moi aussi, avant de tourner dans la ruelle indiqué par l'homme à l'écharpe devant le nez.

Sans nous en rendre compte nous nous sommes légèrement écartés de la partie importante de la ville et c'est une zone moins côté qui nous accueille. Des immeubles moins hauts et des rues plus étroites, notamment celle-ci, un véritable cliché. Dans l'ombre des bâtiments, un bar peu fréquentés, des commerces dans la même situation et des caisses de livraison pas déchargés. C'est à côté de trois d'entre elles empilés les unes sur les autres que nous retrouvons notre homme. Toujours le regard vif que l'on aperçoit sous son chapeau et va dans tous les sens pour sécuriser les alentours.

- Alors, que penses-tu avoir comme information intéressante pour nous ?

Il ne paraît pas dérangé par le fait que l'on soit direct avec lui, pas le moins du monde même. Il fixe n'est en moins ses yeux sur nous deux.

- Ce que le monde a de plus chère depuis sa création… Des informations. Je sais que le Baron prépare quelque chose contre N.O.S corp aujourd'hui et si vous faites un petit quelque chose pour moi, et bien… Je pourrais tout vous dire.

Sa phrase se termine sur un ton enjoué et même son écharpe masque difficilement un large sourire que l'on imagine facilement

- Demande toujours, on verra ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 210
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Sam 5 Sep 2015 - 23:36
Shad libéra Tommy de sa carapace tout en écoutant ce que l’indic’ leur disait. Apparemment il préférait discuter dans un endroit plus calme à l’abri des regards et des oreilles indiscrètes et leur dit de le rejoindre dans une petite ruelle situé un peu plus loin entre deux immeubles. Une ruelle… Au bout d’un moment, ça commençait à bien faire les ruelles. Pourquoi fallait-il toujours aller se fourrer dans des coins sombre et puant où ils ne trouvaient rien d’autre que les ennuis ? En plus de ça, Tommy ne lui faisait pas confiance. Et il avait certainement raison d’ailleurs, mais ce type était peut-être leur seule piste sérieuse pour l’instant s’il s’agissait d’agir discrètement. Car pour l’instant, les deux voyageurs n’avaient réussis qu’à se faire pourchasser et canarder. Ils rejoignirent donc le mystérieux individu dans la ruelle qu’il avait décrit et le trouvèrent appuyé dos au mur, les mains dans le poche de son imperméable.

Le manieur de nuage lui demanda ce qu’il avait à proposer, mais bien entendu l’info ne serait gratuite. Ça, c’était à prévoir. Il demanda un "petit" service en échange du renseignement et se frotta les mains en essayant vainement de cacher  son excitation. Shad voyait les ennuis arriver comme un troupeau de buffle en pleine ruade et lui coupa la parole en lui faisant signe de se calmer.

-Wow, wow, Wow. Doucement là, de quel genre de service tu parles exactement ?  Parce que comme tu as pu le constater toit même, on est assez emmerdé comme ça. Donc si c’est pour nous rajouter un plan foireux sur le dos, passe ton chemin.

-Non, non ! pas de plan foireux, je vous le promet ! Il me faut juste une chose qui appartient au Baron justement, mais c’est à votre porté si vous faites exactement ce que je vous dis.

-On t’écoute…

-bien. Puisque vous êtes de NOS corp, vous savez probablement que le Baron planque ses dossiers importants dans un entrepôt du secteur 3B N42K juste à côté de la banque de donnée du quartier Ouest. Et que les Cyber-Traqueurs ont tentés de faire main basse sur certains d’entre eux. Du coup, NOS. Corp s’en est mêlé et a essayé de passer un accord avec les cyber-traqueurs pour les aider à récupérer le matos, mais en fait il voulait le garder pour eux ! Du coup, Quand la "compagnie Yargo" a appris ça, ils ont appelé le frère du patron  de "Sahafouïla  entreprise" qui en fait était le cousin du baron par alliance ; mais ceci dit ils se connaissent bien puisque qu’ils ont trempés dans plusieurs sales affaires ensemble. Comme la fois où blablabla…ils ont détourné des fond et blablabla… du coup, le cousin du baron il lui en doit une depuis le jour où blablabla… Mais quand N.O.S corp a appris ça ils ont voulu répliquer en rachetant le matos de blablabla… Et c’est là que le business de certain en a pris un coup ! Parce que blablabla…

Shad hochait la tête en s’efforçant de garder un air le plus naturel possible pour ne pas montrer qu’il ne pigeait pas un mot de ce qu’il racontait. Mais l’agacement commençait à se faire ressentir, son nerf optique commençait à sursauter et il fut rapidement pris d’une irrésistible envie de lui arracher la langue. Il l’écoutait déblatérer son interminable histoire avec une patience qui s’amenuisait de plus en plus au fil des secondes et il avait l’impression que son crâne allait exploser. Alors qu’il tournait un regard crispé vers son camarade aux cheveux rouge et que son poing commençait à trembler, il interrompit brusquement le moulin à parole en lui faisant signe de se taire d’un geste de la main.

-C’est bon ! On sait déjà tout ça, accouche !

-Bon, tout ça pour dire que le Baron planque dans ses fichiers le plan d’une nouvelle arme assez puissante. Et… disons qu’il serait entre de meilleures mains auprès de l’un de mes acheteurs ; dit-il en se frottant une nouvelle fois les paluches en cachant à peine un petit rire excité. Donc voilà, je voudrais que vous alliez me récupérer ce plan dans l’entrepôt du Baron et que vous me le remettiez. En échange je vous dirais tout ce que vous avait besoin de savoir.

Il sortit de sa poche une sorte de petite clé USB et la tendit à Tommy en jetant des regards en coin aux alentours et tourna les talons.

-Tenez, mettez-le sur cette clé et retrouvez moi à l’autre bout du quartier 3B N42K. Je vous y attendrais au…

-Pas si vite ! s’exclama Shad en posant une main sur son épaule ; tu vas venir avec nous et nous y conduire.

-Pourquoi ça ? demanda d’un ton suspicieux l’indic en tournant légèrement la tête vers lui; Vous savez où ça se trouve, non ?

-Oui, on le sait parfaitement; menti Shad. Mais… on ne te fait pas confiance, c’est tout. Comment pourrait-on faire confiance à un type qui débarque de nulle part et prétend détenir les informations dont nous avons besoin ? De toute façon c’est ça ou tu te trouves un autre  pigeon pour faire ta sale besogne.

L’indic soupira longuement et se retourna vers eux. Les gens comme lui ne devaient pas aimer risquer leur peau, mais il n’avait pas vraiment le choix. Shad commençait plus ou moins à comprendre comment ce royaume fonctionnait et cela devait être le genre de boulot que très peu de gens doté d’un minimum de bon sens  se risquait à accepter. De cette façon il pourra leur servir de guide et ses soupçons à leur égard seront écartés.

-Très bien, suivez-moi. De toute façon ce n’est pas très loin d’ici en prenant un tram.

Shad se pencha discrètement vers son camarade en laissant leur guide prendre de l’avance et lui susurra quelques mots.

- je ne sais pas ce que tu en penses, mais ça il y a peut-être moyen qu’on s’en serve contre le Baron. Tiens, tant que j’y pense, tu ne m’as toujours pas dis pour qui on travaille…

-On ferait mieux de se dépêcher ; dit l’indic faisant ainsi sursauter l’invocateur. Le Baron a prévu un échange commercial la nuit prochaine avec une de ses vielles connaissance pour acheter les dernières pièces qu’il lui manque pour son arme, d’après ce que je sais. Un certain « Xantrax » ou j’sais plus trop quoi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 373
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Mar 8 Sep 2015 - 17:27
Des informations à récupérer sur notre cible, ça c'est une aubaine, mais c'est un peu trop simple. Shad reste méfiant, ce qui est tout à fait normal selon moi, c'est l'inverse qui m'aurait étonné étant donné notre interlocuteur. C'est donc sans hésiter et plus rapidement que moi qu'il demande des explications plus précisent et ce qu'il demande il obtient. L'informateur ne se prive pas pour raconter sa petite histoire, s'étendant sur des détails. A ce moment j'ai un peu de mal à le voir comme un professionnel de la recherche d'info façon détective privé, mais plutôt comme une de ces vieilles accoudé à leur fenêtre dans les petites villes. Celles qui discutent avec les passants, voient beaucoup de choses et aiment colporter des ragots histoire d'égayer leurs journées. Mais ici c'est à un colporteur de haut niveau qu' nous avons à faire, capable de sortir ses histoires avec des informations croustillantes sorties tout droit de son chapeau.

Il en vient finalement au fait et nous explique qu'il veut récupérer des fichiers que nous lui rapporteront tout de suite après avoir mis la mains dessus. Je récupère la clé usb qu'il me tend et elle semble identique à une clé du monde réel, rien de particulier à redire là-dessus. Nous devons le retrouver ensuite pour lui rendre l'objet avec les informations qu'il souhaite dedans. C'est une façon de faire ma foi, logique pour lui, mais plutôt handicapante pour nous qui ne savons pas où se trouve l'entrepôt qu'il nous a indiqué. J'allais prendre la parole quand Shad l'ouvrit en premier et le coupe d'une façon similaire à ce que j'allais faire. Et j'enchaîne donc juste après lui,  histoire de donner du poids à nos propos.

- Mon ami a raison, nous n'allons pas prendre absolument tous les risques pour une info dont on ne connaît pas la valeur.

Il prend son temps, réfléchi avant de répondre pour finalement accepter que nous avons besoin de sa présence pour nous assurer de sa bonne foi. Nous prenons la direction opposée de la place que nous avons traversé en fuyant un peu plus tôt. Cette créature en manteau continue de nous raconter quelques histoires dès qu'il le peut, notamment sur les embrouilles entre gang. Cela ne nous intéresse au final pas énormément, mais cela peut toujours être utile et je l'écoute donc au moins d'une oreille. Nous découvrons un peu comment fonctionne ce royaume, une sorte de grande usine de fonctionnaires qui courent dans tous les sens après les Evs. Ce qui explique que trouver des voyageurs prêts à agir pour lui soit une aubaine, sa monnaie étant les infos et non de l'argent. De plus les aventuriers dans ce royaume sont assez rares. Ce qui me fait imaginer que ce n'est pas un natif de cet endroit.

Nous avons traversé plusieurs rue jusqu'à atteindre la fameuse station de tram. Une sorte de plate-forme  plus ou moins aérienne où viennent stationner des petites navettes pour 4 personnes. Debout reposés sûr des sortes de dossiers nous ne discutons pas plus que ça. Je repense à ce que m'a dit Shad en sortant de l'autre ruelle quant au fait d'utiliser la clé usb de l'indic contre le Baron. Si les informations trouvés sont déjà intéressante, celle de l'informateur seront peut-être moins utiles… C'est un coup de poker que je serais tenté d'essayer, mais nous verrons cela une fois les infos en notre possession . Pour l'heure il faut d'abord les obtenir et l'informateur nous "rappel" où se situent les hangars que nous pouvons apercevoir depuis notre transport en hauteur. Et cela nous permet de voir une structure qui semble être un empilement d'un dizaine de hangars les uns sur les autres, comme si on avait voulu faire ressembler l'ensemble à un immeuble pour se fondre dans le paysage. Le tout est entouré d'un mur de deux mètres de haut et deux entrées avec des barrières en grillage. La première ouverture laisse entrer des véhicules de toutes sorte et la grille est donc ouverte de façon plus ou moins constante.

Arrivé à une station au coin de la rue qui mène directement vers le bâtiment pouvons sans problème nous approcher. Ce qui nous dévoile un premier poste de sécurité à l'entrée, mais les gens ne semble pas plus dérangé à l'entrée. La véritable sécurité doit se trouver à l'intérieur. L'informateur s'écarte de nous se rapproche d'un mur et ne nous dis qu'une dernière chose avant de disparaître dans la foule.

- N'oubliez pas le coffre du Baron AK:02 et on se retrouve derrière.

Je ressers ma cravate, referme ma veste puis donne le top départ à Shad. Nous prenons part à une petite file d'attente qui avance plutôt rapidement, l'entré n'étant qu'une sorte de portail de détection pour une personne. Le garde à l'entré dans sa cabine demande juste le secteur dans lequel nous nous rendons et d'après les dire de l'indic je réponds qu'il s'agit du secteur AK, ce qui ne semble pas le choquer. Bonne nouvelle, nous continuons. Ma main sur l'oreillette je parle tout bas et ne regarde pas derrière moi ou à côté de moi en entrant dans le bâtiment à la porte métallique.

- On va déjà aller au secteur AK, on y restera pour chercher comment entrer dans le coffre du Baron. Si on nous demande, on sécurise l'étage avant l'arrivée de notre boss. Si tu trouves le moindre conduit d'aération ou salle de contrôle ou de sécurité dis le moi.

Un grand plan décrit plus ou moins la façon de se repérer dans le bâtiment, mais les secteur ne sont pas séparé par lettres, elles sont dans le désordres et même séparés dans les étages. Le tout n'est qu'un squelette de métal avec des escaliers aux quatre coins des hangars et sont reliés par des passerelles elles même reliées aux différents coffres qui vu la taille de leurs portes ne doivent pas être des placards simples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 210
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Dim 13 Sep 2015 - 23:34
Shad observait la foule qui grouillait au sol telle une fourmilière. Du haut de leur plate-forme volante, ils pouvaient observer les grattes ciel et les enseignes qui les entouraient. Il tourna légèrement la tête quand ils passèrent devant la baie vitrée de l’un des immeubles et observa le reflet. Il constata que l’indic qui se trouvait juste à côté de lui regardait nerveusement vers le sol et autour de lui. L’invocateur fronça les sourcils en se demandant s’ils ne s’étaient pas encore foutu dans un pétrin qui ne ferait qu’aggraver la situation. Cela lui rappela vaguement une scène de Star Wars, et il pria très fort pour ne pas avoir à faire comme Anakin Skywalker; c'est à dire devoir sauter de son véhicule à plusieurs centaines de mètres du sol pour échapper aux ennemis. Forte heureusement le voyage se déroule sans encombre et le guide leur indiqua du doigt un grand bâtiment métallique qu'ils pouvaient maintenant apercevoir. Apparemment c'était ça, le hangar où le Baron stockait ses dossiers secrets. Enfin, plutôt "les" hangars. Il avait était malin cet indic. Il ne leur avait pas précisé la taille du bâtiment pour ne pas les décourager. Car les deux voyageurs pouvaient voir depuis leur véhicule volant une immense tour de métal qui, en plus de ça, était sous bonne surveillance. Shad compris rapidement que ce "hangar" n'appartenait pas au Baron lui-même, mais qu'il était destiné à conserver les archives de plusieurs grosses entreprises. Autrement dit, une banque d'archivage. Magnifique. Maintenant il savait qu'ils allaient vraiment en chier pour obtenir ce plan d'arme à la con. De toute façon au point où ils en étaient autant aller jusqu'au bout.

Ils se posèrent sur un petit quai parmi plusieurs plate-formes du même genre et les créatures et autres cadres en costard sur mesure descendirent de leur véhicule de transport. Aussitôt les voyageurs et leur guide se mêlèrent à la foule et se mirent en marche vers le grand bâtiment métallique. L'indic s'écarta et après leur avoir donné une dernière recommandation et disparut rapidement dans l'obscurité d'une petite ruelle. Les deux voyageurs arrivèrent à un portillon ressemblant aux détecteurs que l'on trouve dans les aéroports à côté d'une sorte de contrôleur qui leur demanda où est ce qu'ils se rendaient. Tommy se chargea de lui expliquait pendant Shad observait d'un œil la pancarte sur le mur au-dessus de leurs têtes. "Banque de donnée du quartier 3B N42K" Il était vraiment énorme ce bâtiment, c'était pas gagné d'avance. L'invocateur sursauta brusquement quand il entendit la voix de Tommy dans son oreillette. Il lui dit qu'ils resteraient dans le secteur de la banque en attendant l'arrivée de leur "boss". Mais quel boss? Ah oui, c'est vrai. Tout le monde les croyaient au service de N.O.S corp donc il fallait jouer le jeu jusqu'au bout. Il porta donc une main à son oreillette et répondit à son camarade sur le même ton discret.

-Bien reçu.

Ils pénétrèrent dans le bâtiment et s'arrêtèrent quelques instants pour observer les environs. Vu de l'intérieur cet endroit n'avait rien de très moderne. C'était même assez rudimentaire. Les étages étaient séparés par un caliboti en fer qui leur permettait de voir les gens du dessus se déplacer et l'endroit était bondé de monde, courant à droite et à gauche avec des piles de dossier dans les mains ou tapotant sur des claviers d'ordinateur qui se trouvaient sur des présentoirs fixés au mur. La pièce formait un long couloir large d'une quinzaine de mètre dont les côtés offraient un accès à de petites portes coulissante qui ne s'ouvraient qu'en tapant le code exact sur le clavier digital qui se trouvait à côté. Shad observait l’agitation tout autour de lui avec un mauvais pressentiment; la discrétion ne serait pas chose aisée. Il se retourna pour observer le plan du bâtiment qui était accroché au mur et chercha du doigt le secteur “A.K”  puis le pointa de l’index en se retournant vers Tommy.

-Le coffre doit être là, au troisième niveau. Allons y, nous verrons bien de quelle manière il est protégé.

Shad invita son camarade à le suivre et monta le volume de son oreillette d’un cran au cas ou Tommy déciderait de se séparer pour chercher une meilleur solution. Le jeune voyageur mont les escaliers en rasant les murs pour laisser passer les créatures qui les descendaient et ne pas attirer l’attention. Cette endroit grouillait d’individus plus ou moins louches; que ce soit des types sapés en costard avec des lunettes noir, d’autre affublé de la même sorte que leur chère indic’ ou encore certains qui avaient plus l’air de comptables avec leur grosses lunettes et leur carnet de compte. une atmosphère assez oppressante; cette endroit symbolisé parfaitement le quotidien accablant des créatures de ce royaume qui se trouvaient en bas de l'échelle. Shad essaya d’écouter une conversation ou deux d’une oreille, mais il lui en pris rapidement un intense mal de crâne. Rien de bien intéressant à apprendre, si ce n’est que certaine entreprise avaient triplé leur chiffre d’affaire depuis machin avait vendu plus de truc à bidule en basant leur tarif sur un coefficient supérieur à la moyenne de… oulala c’que ça pouvait être barbant. L’invocateur secoua la tête pour essayer d’en faire sortir toute ces informations affreusement chiante et accéléra le pas.  Il arriva en haut de l’escalier au troisième niveau et leva la tête pour constater la pancarte qui se trouvait juste au dessus de sa tête. “Niveau 3: Secteur A.K”. Le coffre du baron devait se trouver dans les parages.

Après quelque secondes de marche et quelque regard en biais, il finit par repérer la fameuse entrée du coffre. Il s’arrêta brusquement et se cacha derrière la rambarde de l’escalier quand il aperçut un groupe de cinq personnes devant la porte du coffre. l’un d’entre eux était habillé d’un ensemble noir et d’une paire de botte en cuire. Il ajusta ses lunette et fouilla dans la poche de son long manteau noir pour en sortir une petite carte magnétique qu’il passa dans la borne de la porte. L’entrée s’ouvrit et l’individu pénétra dans la pièce accompagner de ses trois garde du corps. Shad se mordilla la lèvre. Bon sang, c’était pas leur nuit de chance. Mais ils avaient peu être un moyen de s’en tirer tout compte fait. Shad porta la main a son oreillette sans se retourner pour voir si son compagnon l’avait suivi de près ou non et lui indiqua le plan qu’il venait d’imaginer à l’instant.

-Tommy! J’ai une idée mais va falloir être réactif. Je vais me positionner sur la passerelle du quatrième niveau pour les observer et envoyer une abeille en reconnaissance pour choper leur code d’accès. En attendant, il faudrais que tu t’arranges pour voler la carte magnétique de ce type!

Sur cette dernière parole l’invocateur fila au quatrième niveau et traversa la passerelle. Il s’accouda et observa vers le bas. Il ne les voyait plus, mais la porte du coffre était restée ouverte. Il fit apparaître une abeille dans le creux de sa main et lui chuchota le but de sa mission. L’insecte descendit à toute  vitesse et se glissa dans la petite pièce. Malheureusement, Shad ne savait pas ce qui attendrait le manieur une fois à l’intérieur; lui seul pourra le découvrir. Du haut de la passerelle Shad pourra surveiller les alentours du coffre et prévenir Tommy au cas ou il serai temps pour lui de déguerpir. Il ferma les yeux et se concentra sur ce que sa petite éclaireuse lui transmettait.

-Tommy, retient ça: Le code d’accès est 59132… et.. il y a un terminal d’accès je crois… tu va devoir trouver le bon mot d’accès parmi plusieurs lignes de codes bizarre… le mot ressemble à… Antram? Xantam? je sais pas, j’arrive pas à capter le reste. Fais gaffe, t’as que cinq essais d’après ce que je comprend. Je te préviens si il y a du grabuge et je viendrais te filer un coup de main en cas de pépein. bonne chance!

Si son camarade était en trop grande difficulté, il n’hésiterait pas un instant a jouer du flingue pour lui sauver la peau. Shad attendait que le groupe sorte pour que son camarade puisse intervenir, ou savoir si celui-ci avait une meilleur idée. En attendant, il était perché sur la passerelle du quatrième niveau, les yeux fermés avec le doigt sur la tempe mieux se concentré sur les transmissions de son abeille, et il avait bien l’air con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 373
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Dim 1 Nov 2015 - 18:28
Nous montons les escaliers avec quelques mètres d'écart entre Shad et moi, discrétion ou bien résultat d'une étude séparée du terrain, aucune idée, mais notre progression nous même au secteur voulu. Je sors de la cage d'escalier au bon étage tandis que l'invocateur continue son ascension d'un étage. Ce niveau comme la plupart des précédents et suivants et constitué d'un pilonne centrale carré qui contient les différents coffres. C'est la plateforme métallique sur laquelle je me trouve qui donne accès à chacun d'eux. Je remarque assez peu, voir, pas de caméras mis à part dans les escaliers, sûrement pour limiter la peur de récupérer des codes d'accès à cause d'un piratage.

Pas de problème pour faire le tour et situer où se trouve le coffre qui nous intéresse. C'est ici que les choses ce corsent, en tournant à l'angle je vois qu'il y a du monde à hauteur de la porte cible et Shad me confirme que ces gars rentrent à l'aide d'une carte magnétique, d'un code et d'un mot de passe. Tout pour nous faciliter la tâche, je reste à l'angle et réfléchi à ce que l'on peut faire, ce qui n'est pas simple... Puis je me dis qu'on va tenter le tout pour le tout.

- Shad, j'ai besoin que tu attaques le seul qui est resté devant la porte, fait le fuir avec ton essaim pour qu'il vienne vers moi.

Sans regarder la scène, je prépare un Arcus, sa sphère blanchâtre me recouvrant le poing, je me tiens prêt. C'est lorsque ses pas se rapprochent à vive allure, accompagnés de cris de douleurs que je balance mon bras droit vers sa joue. Le choc est brutal et il tombe sur le côté ce cognant contre la rambarde métallique et s'assomme.

Je le fouille en espérant trouver une carte magnétique mais c'est un fail monumental, il n'a rien sur lui et je me relève donc en réfléchissant à comment agir ensuite. Une main à l'oreille je prends la direction du coffre.

- Reste dehors pour l'instant, j'ai encore besoin de tes piqûres. Je vais leur faire ouvrir la porte, il faut que tu attaques immédiatement, pour limiter leur action pendant que je les gèrent, ensuite ce sera facile.

Facile... Je ne sais pas si c'est vraiment le mot pour qualifier la situation alors que je suis face à une porte blindée qui est sûrement plus épaisse que moi. Poing fermé je tape à plusieurs reprises sur la porte métallique en demandant de l'aide, j'essaie de le faire sans être audible à plus de deux étages que ce soit au-dessus ou en dessous mais ce n'est pas simple. Des voix s'élèvent de l'intérieur de cette "pièce" sécurisé, mais je ne comprends pas ce qu'elles disent. Le métal fait caisse de résonance alors que des coups proviennent de l'autre côté, ce qui me fait m'écarter du rectangle en acier de peur qu'il ne sortent de ses gonds à cause des coups qu'il reçoit. mais finalement le coffre s'ouvre alors que je suis plaqué contre le mur et que je commence à entrevoir l'intérieur de notre but. D'un "Go" dans l'oreillette je donne le top départ à Shad alors que je fais manger un Arcus à l'homme en costard qui ouvrait la porte et l'allonge du nuage me permet de lui faire lâcher prise avant de tomber à terre.

D'un mouvement sec, je tire la porte pour la refermer, avant d'assommer une fois pour toute l'adversaire que je viens de sonner. Devant moi, deux des brutes sont en train de se débattre avec les bête volantes de mon partenaire. Faisant un pas vers eux je laisse retomber Cloud en un épais brouillard avant de les chopper chacun d'un côté de leur tête avant de taper mais mains l'une contre l'autre, malheureusement, c'est un échec car ce sont leur crânes qui s'entrechoquent. Il ne reste qu'un "mafieux", qui vient de sortir de sortir de Cloud à toute vitesse. Lorsque je sors ma tête du nuage, je n'ai pas le temps de rebrousser chemin, face à moi, un canon appartenant à un pistolet difforme qui fait feux à moins de deux mètres de moi. Première déflagration alors que je tente de plonger sur le côté, le projectile traverse l'épaule en provoquant une puissante douleur alors que retentit un second tir qui percute la porte métallique. Le bruit n'est pas celui de deux pièces de métal qui se rencontrent.

C'est à ce moment que je m'en veux d'avoir fermé la porte pour les empêcher de fuir... A moins de pouvoir guider ses insectes à distance Sharon ne pourra pas m'aider avant que l'autre ne sorte du coffre et pendant ce temps je suis là, pétrifié par la soudaine douleur qui m'assaille. En espérant que l'autre n'ai pas envie d'essayer de m'achever ou pas dans la seconde en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rendre service (Feat Shad) Aujourd'hui à 22:48
Revenir en haut Aller en bas

Rendre service (Feat Shad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Royaume de la Main Invisible-