Haut
Bas

Partagez|

Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 630
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 400
Renommée: 1382
Honneur: 309
MessageSujet: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Mar 5 Mai 2015 - 19:29

Tout avait commencé par un truc qu'avait dit un camarade de classe, qui se vantait d'aller à Las Vegas pour les vacances. Ainsi, le soir même, Mara alla voir ses parents et leur demanda avec curiosité ce qu'était donc ce fameux "lasvaigasse", ce à quoi les-dits parents répondirent en décrivant le principe des casinos et en concluant que le garçon mentait probablement, les enfants dix ans étant rarement bien accueillis là-bas. Cependant, la discussion était lancée et dura toute la soirée, dérivant sur les films et séries abordant ce sujet ou sur la ville elle même.

Et donc, fatalement, c'est dans ce Royaume que l'enfant s'éveilla cette nuit. Quand elle ouvrit les yeux, elle les referma aussitôt, éblouie. Son environnement était tellement illuminé qu'elle se demanda un instant si elle n'était pas au Royaume de la Lumière. Puis elle se ravisa: s'il était aussi simple à trouver, Corey n'aurait pas autant de difficultés... Quand son regard fut enfin habitué à l'éclairage déraisonnablement élevé, elle put admirer l'environnement qui l'entourait.

Elle était juste en face d'une publicité si lumineuse qu'il était impossible de savoir ce qu'elle promouvait, et derrière elle une large rue la séparait de l'autre côté. Une foule d'individu, essentiellement des Rêveurs, parcouraient la rue dans un brouhaha composé de rires, d’interpellations, de cris, de tintements métalliques, de musiques, de disputes et de discussions à voix forte pour s'entendre. Les bâtiments qui entouraient cette artère étaient essentiellement des grandes construction excentriques surmontés de centaines d'enseignes lumineuses, des néons clignotants ou animés, se revendiquant casinos, banques, bars où autres lieux où les jeunes n'étaient pas les bienvenus. Le tout générait tant de lumière que quand la Voyageuse leva les yeux au ciel, elle ne sut vraiment dire si c'était le jour ou la nuit, tant tout semblait sombre à côté. Mais l'astre devait quand même être la lune, le soleil ne pouvait pas être aussi sombre.

Tandis qu'elle gambadait prudemment sur le trottoir, préférant éviter la foule pour ne pas être bousculée, jetant parfois un œil à travers les vitres des édifices pour y voir un intérieur qui semblait tapissé d'or et incroyablement actif, elle entendit un bruit étrange. Un bruit qui la surpris dans ce concert dynamique et joyeux. Un appel à l'aide traduit par son pouvoir, lui donnant une légère priorité sur les autres sons environnants. Haussant un sourcil, elle arrêta de sautiller et se mis à chercher l'origine de l'étrange voix, qui se refit entendre. Finalement, elle vit une ruelle sombre qui tournait à droite, et oubliant toute mesure de sûreté, sous prétexte qu'il ne pouvait rien lui arriver de mal à Dreamland, elle s'y engouffra.

Elle mit bien quelques instants à s'habituer au brusque changement de clarté, pour pouvoir distinguer les briques sales et brillantes d'humidité et les silhouettes des déchets étalés au sol. Cherchant du regard d'où pouvait venir le son, ses yeux furent attirés par une silhouette de tas de cartons qui bougeait:

*À... à l'aide...*

S'approchant plus ou moins discrètement des boîtes déchiqueté, elle commença à distinguer un corps qui se figea d'un coup. Par méfiance sans doute, il semblait à l’affût, un reflet révélant l'emplacement d'un œil, il n'osait pas respirer. Ne voulant pas lui faire plus peur, la jeune fille leva un peu les mains et se mit à marcher normalement vers lui, s'arrêtant à quelques pas de la créature, qui semblait mi-homme mi-rat.

Il avait le poil hésitant entre le brun et le gris sale, il était vêtu d'une tunique déchiquetée qui avait probablement été verte il y a longtemps, en plus d'un casque en fer cabossé, d'épaulières et de divers bouts d'armures fixés à son corps par des ceintures de cuir. Il semblait petit, peut-être un mètre tout au plus, mais son apparente petitesse était sans doute causé par le fait qu'il était affalé au sol, blessé de partout. Il avait de longues coupures sur le torse, le bras et une en particulier traversait l'un de ses yeux clos. Quand il la vit, le borgne semblait d'un coup soulagé et fut sur le point de dire quelque chose, quand quelqu'un le coupa:

"Ne l'approche pas, il est dangereux! Tu n'as pas vu les affiches?"

Mara se retourna vivement pour se retrouver nez à nez avec un autre rat, plus grand lui, puisqu'il faisait à peu près sa taille. Son pelage tirait plus sur le gris et était parsemé de blanc par endroits. Il portait une longue robe mauve comme un genre de soutane parsemée de quelques éléments de métal, ainsi qu'un étrange sac à dos de fer. Il était courbé par la vieillesse et s'appuyait sur un long bâton de bois à moitié pourri. Il poursuivit, toujours en langage humain:

"Ce type est un criminel, un fou, il est recherché dans toute la ville, son effigie est visible sur tous les murs!"

L'enfant était... perplexe, elle ne comprenait pas vraiment ce qu'il se passait. D'autant plus que le blessé semblait soudain terrifié.

"Oui, je... sais pas... je... vous êtes qui?"

"Moi? Je suis le chef des rats. Mon... notre peuple vivait auparavant là où ce trouve cette cité. Mais les humains sont arrivés et ils nous ont refoulé, et fait fuir..."

"C'est horrible..."

Après l'avoir fixée quelques instant, le vieux rat acquiesça et s'avança vers le rat au sol d'un air sombre, Mara se décalant pour ne pas être sur son chemin, et il continua:

"... Oui, mais si moi-même ne souhaite que retrouver nos maisons par voie diplomatique, certains comme ce barbare veulent faire ça part la force, la violence, et la destruction."

*Quoi?! N-*

Le chef l'interrompit d'un violent coup de bâton dans l'épaule, le projetant à terre.

"Je vais ramener ce salaud là où est sa place: dans une cellule, et il ne verra pas la lumière du jour avant longtemps..."

Il tordit son bras pour atteindre un petit tiroir dans son sac qu'il ouvrit, en sortant une corde rugueuse. Il plaqua le blessé au sol, sur le ventre, et attacha ses mains dans son dos. Se redressant vers la Voyageuse, il lui demanda en la regardant droit dans les yeux:

"Je me demandais... tu sembles comprendre notre combat, donc peut-être que... Voudrais-tu nous rejoindre? Notre combat est une révolte, comme une croisade pour récupérer ce qui nous reviens de droit à ceux qui nous l'on volé. Ils nous ont bafoué, privé de notre honneur, retranché dans les égouts comme des parasites... et pourtant nous gardons... fierté et principes, nous voulons les affronter par la parole, leur prouver que... que nous ne sommes pas les animaux sauvage qu'ils pensent. Cependant, nous ne sommes pas très forts ni reconnus, l'appuis d'un Voyageur nous serait d'une grande aide."

Mara était surprise, elle ne savait pas quoi dire. Cette "révolte" la dépassait tellement... Mais on lui demandait son aide, elle pouvait faire quelque chose! Quelque chose de grand! Mais un doute subsistait encore, et elle demanda d'une voix hésitante, un peu timide:

"Je... je suis jeune, vous... vous pensez réellement que je serait prise au sérieux...?"

Elle savait bien que les adultes écoutaient rarement les enfants. Pourtant, le rat semblait sourire en lui confirmant:

"Ne t'inquiète pas, je ne sais pas comment est votre monde, mais le notre semble différent. Les très jeunes Voyageurs ne sont jamais sous-estimés, au contraire. Et puis, chacun sait que la vérité sort toujours de la bouche des enfants, non? Alors? veux-tu nous rejoindre?"

Face au sourire du vieux, Mara fit vivement "oui" de la tête, se sentant pleine de courage et de fierté de participer à une si belle et noble cause. Quand il se détourna pour aller vers le fond de la ruelle en tenant la corde de son prisonnier, c'est avec engouement et satisfaction que la petite lui emboîta le pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 209
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Jeu 7 Mai 2015 - 16:15
- Bon, et bien nous ne serons pas millionnaires aujourd'hui non plus...

Elle regardait son ticket du loto avec la même déception qui marquait son visage chaque mercredi soir. Il y avait de quoi après tout, vivre en appartement commençait à être lassant et même si une pédiatre gagne plutôt bien sa vie il ne lui restait plus grand chose à mettre de côté après avoir payé les factures, le loyer, la bouffe et les études de son fils .  Heureusement, elle avait enfin rencontré quelqu'un. Gérald, ah il est gentil Gérald et il est banquier le Gérald. Il va peu être pourvoir la soutenir aussi bien psychologiquement que financièrement et peu être même qu'ils finiraient par s'installer ensemble. Seulement, il y avait un petit souci avec ça...

- Et tu ferais quoi si tu gagnais au loto?

-On irais s'installer ailleurs je pense, une fois tes études terminées. Au soleil probablement. Elle esquissa un petit sourire dans l'espoir de le séduire avec l'idée de quitter la grisaille de l'Aisne pour rejoindre les paysages ensoleillé de la côte d'Azure.

-J'ai pas envie de partir. Tu le sais bien, maman.

Miranda fronça les sourcils et baissa légèrement les yeux en regardant dans le vide, laissant doucement s'envoler de ses lèvre son sourire léger. Elle remis nerveusement une mèche de cheveux auburn derrière son oreille. Elle connaissait déjà la suite de cette discussion; la tournure qu'elle allait prendre. Mais c'était inévitable, elle l'avais déjà esquivé une fois et il ne serait pas raisonnable de se défiler une seconde fois. ça risquerai de créer des tensions encore plus importante alors autant cracher le morceau.

-Je ne t'oblige pas à nous suivre si tu n'en a pas l'envie. Tu es grand maintenant et tu...

- Nous? Toi et ton banquier tu veux dire?

-Shad je t'en prie, tu sais bien que je ne peux pas rester seule éternellement et Gérald est gentil.. il peu nous aider tu sais...

Shad leva doucement les yeux de son magazine d'astronomie pour plongé son regard perçant dans le vert émeraude de ce de sa mère. Les mots sortirent de sa bouche sur un ton sec, même s'il aurait très bien pu s'en passer. Il avait des yeux si expressifs que Miranda pouvait lire dans son regard comme dans un livre.

-J'en ai rien à foutre. Je peu pas le blairer.

-Fais un effort s'il te plait Shad, il doit venir diner ce soir...

-Je veux pas le voir, je vais me commander une pizza et je mangerai dans ma chambre.

Il claqua la porte de sa chambre, laissant derrière lui sa mère assise sur le canapé la tête enfouie dans ses mains.
Shad s'allongea sur son lit et adopta la position habituel qu'il prend quand il est sur les nerfs. Les jambes croisées et les bras sous l'oreiller pour se soutenir la tête, il remuait frénétiquement les pieds en repensant à cette discussion de sourd. Puis il ferma les yeux pour mieux se plonger dans ses penser.

"banquier... Pff j't'en foutrai moi des banquier. j'vais lui coller son attaché case dans la tronche, il va voir si il peu se taper ma mère comme ça. Ah moi, si j'était riche... Aaaah ouai, si j'était riche... si.. si j'était...... riche..."

_____________

-Aaaah et merde! J'me suis encore endormis avant Tommy, il va me coller un savon demain... Bon! on est où là? Ah... Kazinopolis, évidemment quelle question. Connard de banquier.

Le jeune voyageur se retrouvait une fois de plus au porte de l'immense ville d'or et de lumière, véritable symbole des plus beaux rêves de richesse des hommes. Après tout ça ne pouvais pas lui faire de mal de passer une nuit ici, au moins il pouvait se vider la tête.
L'invocateur entrepris donc de se mêler à la foule en cherchant autour de lui l'endroit dans lequel il passerait tranquillement sa nuit. Casino? Bar? Boite de nuit? Les choix ne manquaient pas. Il s'arrêta donc devant un bar qui lui était légèrement familier... "La bourse du corsaire", c'était à la sortie de ce bar qu'il avait porté secours à un voyageur en détresse lors de sa dernière venu dans cette ville.
Son attention fut retenu par une discutions entre deux créatures des rêves.


-Regarde ça, encore un avis de recherche..

-Encore ces rats? depuis quand sont-ils planqués dans les  égouts déjà?
-Je sais pas, mais ça commence à devenir inquiétant.. il parait qu'ils essayent de prendre le contrôle de la ville et ils ont encore attaqué un voyageur.

-C'est pas vrai?! Mais pourquoi le Roi Midas ne fait rien?..

Des rats, merveilleux. Il ne manquait plus que ça. Cette nuit sentait les ennuis à plein nez une fois de plus et si ça continuait comme ça, il finirait par ne plus jamais foutre les pieds dans cette ville. Alors que la seule pensée de se retrouver face à une bande de rat géant commençait à lui filer de l'urticaire, Shad aperçut une fillette haute comme trois pommes trottinant gaiement de l'autre côté de la rue.

"Elle dois avoir dix ans à tout casser, un peu jeune pour aller au casino. même pour une rêveuse."

Mais soudain elle bifurqua au coin d'une ruelle sombre et s'y engouffra. Pourquoi? pourquoi une rêveuse venu donner libre cours à ses fantasmes de jeu et des richesse irait dans une ruelle sombre où un enfant de son âge n'y trouverai rien d'amusant? A moins qu'elle ne soit une voyageuse...
Shad décida donc de la rejoindre et se mêla une nouvelle fois à la foule afin de traverser la rue. En arrivant aux abords de la ruelle, il lui fallut quelque seconde pour s'habituer à la pénombre et à l'odeur nauséabonde qui y régnait. Puis le voyageur fut pris de stupeur. Trop tard... La fillette était accompagné de deux rats géants vêtus d'armure de fortune composé de bout de métal et de tissu rapiécer. L'un d'entre eux semblait tenir l'autre par une cordelette comme s'il le tenait prisonnier et tout les trois se dirigeaient vers une plaque d'égout... Une plaque d'égout?? La gamine s'apprêtait à rentrer dans les égouts avec ces rats!


-Ah non pas ça! Hey petite! Tu as perdu la tête, qu'est ce que tu fais?!

Shad ne savais pas si cette gamine était ensorcelé ou autre chose, mais il ne pouvait pas la laisser seule avec ces créatures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 630
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 400
Renommée: 1382
Honneur: 309
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Jeu 7 Mai 2015 - 21:15

"Ah non pas ça! Hey petite! Tu as perdu la tête, qu'est ce que tu fais?!"

À peine le trio s'approchait-il de la plaque d’égout qu'un étrange individu, Voyageur très probablement, débarqua en criant des trucs bizarres. Comprenant vaguement que l'appel s'adressait à elle, Mara haussa les sourcil, se pointa du doigt et tourna la tête vers le vieux rat, ne sachant pas trop quoi faire. Ce dernier agit avec une vitesse si improbable qu'elle crut un instant ne pas être sûre de ce qu'il s'était passé. Lâchant son prisonnier, il s'élança vers le nouveau venu, bâton en avant, et lui infligea un violent coup dans l'abdomen. Le Voyageur n'eut même pas le temps d'esquiver, son attention focalisée sur la fillette. Il fit quelques pas à reculons, apparemment groggy, et le vieux en profita pour attraper la main de l'enfant dans une patte et son prisonnier dans l'autre, avant de sauter dans la dalle qu'il avait déjà ouverte. Une fois à l'intérieur, il ferma un loquet, scellant la bouche d'égout, et finit de reprendre son souffle avant de se mettre à avancer, indiquant à la Voyageuse de le suivre.

Le tunnel semblait fait en dur, même si la paroi était loin d'être lisse, et il fallait marcher sur un bord un peu incliné pour ne pas se mouiller les pieds dans le filet d'eau sale qui coulait au milieu. Une violente et nauséabonde odeur prit Mara à la gorge, l'obligeant à plaquer ses mains contre son nez pour respirer par la bouche. Et même là, elle avait peur d'avaler des trucs pas bons en aspirant l'air. D'une voix nasillarde, elle demanda à son aîné:

"Dites, j'ai pas compris ce qui s'est passé, pourquoi vous l'avez attaqué?"

La rat ralentit le pas en secouant tristement la tête, avant de répondre d'un ton amère:

"... C'était un... ancien allié à nous, mais il nous a aussi trahis. L'appel de l'argent apparemment, et c'est triste à dire. Malheureusement, c'est un Voyageur et je ne connais pas bien sa force actuelle, je ne pouvais me permettre de faire durer le combat et de risquer que la police découvre notre cachette... Nous sommes en fuite, tu sais? Nous sommes la Résistance, et il nous faut survivre pour espérer retrouver un jour le... le... respect que l'on mérite."

"Oh, je vois... ça doit être triste d'être trahis par des amis... Il s'appelle comment?"

"Hein? Il s'appelle... Mario. Mario, oui. On a pas de temps à perdre, je veux vite ranger ce criminel dans une cellule."

Le leader vira à droite à une intersection et après quelques tournants, ils arrivèrent face à un très grand trou percé de galeries, comme la place centrale d'une ville souterraine. Le rat en apostropha un autre qui avait la même tenue que le meurtrier, bien qu'en meilleur état, et lui dit dans une série de couinements de lui faire visiter l'endroit, sauf certains, visiblement. Il n'avait sans doute pas remarqué quel genre de pouvoir elle possédait... Il partit de son côté avec son prisonnier et Mara partit du sien en suivant le rat qui semblait un peu intimidé, sans doute pas à l'aise avec la langue des humains.

Il la mena à travers divers tunnels et quand elle se rendit compte qu'il essayait désespérément de lui mimer quelque chose, elle lui avoua qu'elle comprenait son langage. Immédiatement après la surprise, le soulagement parcourra le corps du rongeur. Visiblement son pouvoir commençait enfin à attirer sa confiance. Il lui présenta des chambres, des lieux de rassemblement divers comme des sortes de magasins, elle crut entrapercevoir des centres d'entraînement où une demi-douzaine de rats échangeaient des coups de lances ou d'épées. Elle n'eut pas à beaucoup insister pour voir un plan du site, inquiète à l'idée de se perdre. Plusieurs accès rejoignaient la surface, que ce soit en pleine rue, dans des ruelles ou sous des bâtiments, il y avait plusieurs étages de galeries traversées par de gros tuyaux qui, selon l'explication de son accompagnateur, permettaient d'envoyer l'argent gagné dans les casinos jusqu'aux banques centrales. À vrai dire, Mara ne comprenait pas tout, à part que c'était plutôt classe à regarder.

Soudain, alors que le rat le ramenait vers la salle centrale, un long bruit strident vrilla les tympans de la jeune qui dut abandonner la protection de son nez pour plaquer ses paumes contre ses oreilles. Elle vit celles de son guide se plaquer sur son crâne et parvint à lui demander ce qu'il se passait, en hurlant pour qu'il comprenne. Elle put comprendre sa réponse, aidée par son pouvoir qui semblait avoir une petite priorité sur les autres sons:

*C'est l'alerte! Quelqu'un a dut pénétrer une bouche d'égout importante! C'est peut-être la police, ou bien un type rancunier... Faut... faut voir le chef! Vite!*

Et il se mit à courir à quatre pattes à toutes vitesse vers le grand trou, la Voyageuse sur ses talons. Une trentaine de rats étaient regroupés là, sous la supervision du vieux. Quand il aperçu la petite ce dernier l'appela d'abord d'un couinement, avant de se reprendre en langage humain:

"Vite, on a besoin de ton aide! Quelqu'un est rentré, mais nous ne pouvons pas nous défendre! Il faut que... tu es une Voyageuse, atta... convainc-le de partir! Je t'en prie!"

Peut-être légèrement perplexe, la fillette acquiesça timidement, saisit la lance rouillée qu'on lui enfouit entre les mains, et partit à la suite de son fidèle guide en direction de l'ouverture envahie. Elle mit quelques minutes à l'atteindre, soulagée un instant d'entendre l'alarme cesser, mais son rat géant de compagnie l'arrêta soudainement. Il disait sentir quelque chose... ou quelqu'un.

Au bout du tunnel, des bruits de pas légers comme s'ils tentaient d'être discrets résonnaient. Une silhouette se détacha lentement de la pénombre. Un homme. Un Voyageur qu'elle reconnut. Un méchant qui avait trahit ses amis au nom de l'argent. Il lui semblait que le vieux avait réussit à l’assommer à moitié, il ne devait pas être bien fort, même pour elle... Oubliant toute prudence, se sentant investie par le charisme des Résistants, comme dans Star Wars, par la classe des grands héros de film, elle sortit lentement de l'ombre et se planta devant l'homme qui approchait, disant d'une voix sombre pour une petite de 11 ans:

"Alors te revoilà, Mario..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 209
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Ven 8 Mai 2015 - 16:48
Le trio se retourna brusquement vers Shad et le mal aise s’installa. Le jeune voyageur pouvais lire l'embarra dans les petit yeux jaune de ce qui semblait être le "chef" du groupe des rats. Bien entendu rien ne certifiait qu'il l'était réellement, mais certains indices pouvais le laisser supposer. Comme ça grande taille par exemple ou encore sa grande expérience du combat qui était palpable même à l'autre bout de la ruelle. Posture de défense, capacité de réaction, anticipation, autant de qualités digne d'un bon combattant qui firent reculer le jeune invocateur de trois pas en arrière avant même de réaliser qu'il s'était pris un grand coup de bâton dans l'abdomen. Déstabilisé par la douleur, la vue de Shad se brouilla quelque instants et il fut incapable de réagir immédiatement. Tout ce qu'il savait c'est que la gamine était rester derrière, hébéter, sans vraiment avoir l'aire de savoir comment réagir. Elle n'avais même pas tenter de fuir..

"Urgh..! Ah le fumier!.."
Il n'eu même pas la force d'injurier son agresseur à haute voix et au moment où il leva la tête les trois individu s'était déjà engouffrés dans la bouche d'égout. Ah se moment un ouragan de penser et de remord envahit la tête du jeune invocateur qui se tenais encore le ventre en tentant vainement de calmer la douleur.Il avait était trop faible et naïf pour venir en aide à cette jeune fille. Mais ce salopard de rat géant allait lui payer ce coup vicieux, il en faisait une affaire personnel. Et tan pis pour la gamine; mais qu'est ce qui lui était passé par la tête à celle là? Elle serait en train d'aider ces créatures infectes? Non, impossible. Une gamine de cette âge a se laisse facilement embobiner. Mais tout même, fallait pas avoir grand chose dans le citron.. Après quelque instant Shad parvint à se redresser, sentant la douleur disparaître peu à peu. Prévenir les autorités de la ville prendrais beaucoup trop de temps, cette fillette était probablement en danger et il fallait lui venir en aide. Et surtout il avais un coup a rendre à cette enfoiré de rat mutant. Malheureusement après quelque tentative sans succès d'ouvrir la trappe, Shad dû se faire à l'idée qu'elle était verrouillé.

-Bordel, cette gamine a vraiment de la chance que je sois à cheval sur les principes.. Bon, cherchons une autre entrée.

En effet les principe du jeune invocateur était relativement simple: pas de violence aux femmes, aux enfants ou aux gens sans défense. Et s'il était en mesure de leur venir en aide il se devait de la faire, un point c'est tout. Il esquissa un petit sourire à cette pensé, après tout c'était à cause de ces principe à la con qu'il s'attirait des emmerde la plus part du temps. Shad longea la rue principale quelque minute, cherchant autour des casinos et des bars une autre bouche d'égouts, sous les regards interrogateurs des passants. Il finit par en trouver une assez grande juste derrière une boite de nuit pas trop loin de la ruelle où les trois individus avais disparus. Elle bougeait, mais était trop lourde pour qu'il puisse la soulever à main nu. Fort heureusement il trouva une barre de fer dans une benne à ordure non loin de là, et parvint à s'en servie pour faire levier sur la plaque. Shad resta planté devant l'entré du réseau souterrain un petit instant avant de prendre une grande inspiration et descendit la petite échelle en emmenant avec lui sa barre de fer. On est jamais trop prudent.
Il faillit tomber en lâchant sa prise à cause du réflexe qui le poussa a plaquer sa main sur son nez tant l'odeur qui régnait dans l'endroit était nauséabonde, et relâcha sa respiration dans un souffle de soulagement quand il posa le pied par terre.


- Je jure de ne plus jamais foutre les pieds dans cette foutue ville une fois que tout ça sera terminer...

Le jeune voyageur avança doucement le long du mur en tâtonnant de sa barre pour éviter un éventuel obstacle qui le ferais tomber dans l'eau croupie qui se trouver sur ça droite.
Soudain l'écho de bruits de pas le fit sursauter.il se prépara et mis le bout de son arme en avant en fléchissant légèrement les jambes. pas question de se faire avoir une deuxième fois. Il arrivait, le monstre arrivait. Il pouvait apercevoir sa silhouette se dessiner peu à peu dans la pénombre, lui aussi était armé d'un bâton; ou d'un lance peu être. Le voilà! Il peu le voir maintenant; sa longue crinière blonde, son bandeau noir, sa... quoi..?
La gamine se planta devant lui, lance pointé en avant et lui dit d'une petite voix sombre probablement destinée à l'effrayer:


"Alors te revoilà, Mario..."

Shad resta bouche bée devant la petite guerrière qui se tenait devant lui et eu besoin de quelque seconde pour réaliser ce qu'il venait d'entendre. Puis malgré un effort colossal pour s'en contenir il éclata de rire à gorge ouverte et lâcha son arme pour se tenir les côtes. Puis il parvint à se contenir pour finalement s'adresser à la fillette avec le plus de sérieux don il pouvait encore faire preuve.

-Bon écoute gamine, sa suffit les conneries.Pour commencer, je ne m'appel pas "Mario" mais Shad Blackburn. Je suis venu pour t'aider, tu peu me dire ce que tu fou ici sérieusement? Ne me dit pas que tu aides ces rats dans leur complot? Je ne sais pas si tu es courant mais il y a des avis de recherche partout, il sont tous recherchés. Il parait qu'ils tentent de prendre le contrôle de ville depuis un certain temps maintenant et qu'ils sont responsable de nombreuses agressions sur des voyageurs..


Shad n'eu pas le temps de terminer tranquillement son explication. Cinq homme rats armés de pics apparurent au coins d'une galerie et se placèrent entre lui et la jeune fille. Cette fois ci le jeune invocateur réagit immédiatement et fit un bond en arrière. dans la foulé il invoqua son essaim d'ouvrière qui lui forgea son armure alvéolée habituelle. Il n'y avais plus a réfléchir; maintenant soit elle décidait d'entendre raison, soit il devrai utiliser sa nouvelle arme et flinguer tout ce qui passe.

-Bon écoute ma grande, si tu es une voyageuse alors tu en mesure de réfléchir a la conséquence de tes actes. Si tu aides ces criminels tu va t'attirer de grave ennuis. Je sais pas ce qu'ils t'on racontés, mais cette ville ne leurs appartiens pas. Kazinopolis est le symbole des rêves de richesses de tout les rêveur depuis la nuit des temps, est ce que tu crois vraiment qu'elle pourrait appartenir à ces créatures de cauchemard? réfléchie bien...

L'invocateur se mit en garde. Le premier qui l'approchera va se manger une bonne salade de phalange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 630
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 400
Renommée: 1382
Honneur: 309
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Sam 9 Mai 2015 - 0:04
Quand il éclata d'abord de rire, elle ne sut pas vraiment comment réagir. Était-ce un rire diabolique? Elle ne savait pas trop, ça ressemblait pas vraiment aux films. Surtout qu'il avait quand même eut l'air vachement surpris... Et il disait s'appeler "Shad Blackburn"... S'était-elle trompé de personne? Non, elle le reconnaissait malgré la pénombre, c'était bien lui... Et puis il avait l'air de la reconnaître, donc c'était bien lui au final, non? Et puis un "complot"? Non, c'était un révolte juste! Et puis bien sûr qu'il y avait des avis de recherche, il y avait le méchant, là...

Elle entendit soudain des bruits résonner dans le tunnel derrière elle: des rats venaient en renfort dans un cri de guerre en langage rat. Cette fois, les réflexes du Voyageurs intervinrent à temps, vu qu'il fit un bond et que... et qu'un essaim de "quelque chose" apparut de nulle part. Un Invocateur apparemment. Et la nuée d'insectes se mirent à l'entourer, formant un armure grouillante et assez fascinante. Et avant que la troupe ne déferle sur lui, il lança une dernière tirade à l'attention de l'enfant, se mettant en position de combat.

Et à vrai dire, c'est la fin de ce qu'il dit qui la fit vraiment réfléchir. Oui, elle oubliait toujours ça. Ce monde n'était pas autonome, il n'était pas comme le vrai. Ce monde était totalement créé par les fantasmes des humains... Les rêves de richesse... Une petite voix dans sa tête la rappela à l'ordre. Et avant que les humains ne rêvent de ce genre de lieux, avant qu'ils n'apparaissent, n'y avait-il pas la maison de ces rats? N'était-ce pas ce qu'avait dit le vieux?

Mais en même temps, au fond d'elle, elle n'arrivait pas à imaginer qu'un nouveau "rêve" des humains apparaisse à Dreamland sur un lieu... comment dire... un endroit qui existait déjà... Il y avait trop de rêve, tout ne pouvait pas tenir dans un seul endroit, non? Elle imaginait que l'endroit... que le lieu même apparaissait et disparaissait avec son Royaume. C'était pas logique et justement, c'était pour ça que Dreamland devait en être capable.

Elle porta son pouce à sa bouche et se mit à le mordre. Le vieux rat lui avait mentit?

Elle repensa à ses hésitations. Le type qui n'avait pas le bon nom. Les deux versions différentes de l'histoire. Elle releva les yeux vers le Voyageur qui asséna un violent coup de poing au premier rat qui arriva à sa porté. Ils l'attaquaient. Elle interpella un traînard de la troupe, lui demanda pourquoi ils attaquaient. Il lui répondit que c'était un ordre du doyen. Et son pouvoir l'empêchait de lui mentir. Un frisson froid la parcourut. S'ils étaient pacifistes, cherchant la diplomatie... alors pourquoi?

Elle secoua sa tête pour en faire sortir toutes ces questions. On passait son temps à lui rappeler qu'elle était naïve, qu'il ne fallait pas croire tout ce qu'on lui disait. Elle n'allait pas tomber dans le piège de ce Voyageur! Sa gorge se noua. Mais si elle était déjà tombée dans un piège? Dans le piège du vieux rat? Et si c'était ce Shad qui disait vrai? Inspirant profondément, elle invoqua volontairement son pouvoir, le projetant comme une onde sur le groupe, en criant:

"Arrêtez de vous battre!"

Les gens ne se figèrent pas comme si elle avait utilisé de la magie ou quoi, ils finirent leur mouvement, le Voyageur mettant un second rat au sol, et tous se retournèrent vers elle avec curiosité. Il y eut une ou deux secondes de flottement, le temps que l'enfant se remette de sa soudaine timidité face à tous ces regards. Les bras ballants, la pointe de sa lance posée sur le sol, elle se tourna lentement vers son guide qui n'avait pas participé à l'attaque, et lui demanda:

"S'il te plait, dis-moi... C'est quoi le... le but de votre chef..."

Le rat la regarda, ses yeux s'ouvrant en grand et ses oreilles se tendant un peu. Il avait l'air surpris en demandant:

*Tu ne sais pas? Tu veux dire que tu le suis, mais que tu ne sais pas?*

Mara secoua la tête en signe de négation, sentant son inquiétude monter. Ce ne fut pas le rat qui répondit:

*Il veut prendre le contrôle de la ville, ce fou veut la dominer entièrement. Et pas pacifiquement.*

L'enfant fit volt-face et aperçut le criminel. Ses blessures semblaient s'être en parti soignées. Une bonne régénération sans doute, mais de longues cicatrices subsistaient, et son œil semblait borgne. "Le criminel"... mais si le vieux était un méchant, qui était-il, lui?

*Tu me comprends, n'est-ce pas? C'est comme ça que tu m'as trouvé. Et je peux t'assurer que ce qu'a dit l'autre est totalement faux, il n'hésite pas à user de la force.*

*Leader!*

Son guide s'était élancé vers le blessé. "leader"? Mais de quoi? En se retournant vers les cinq autres rats, elle en vit des réactions différentes. Il en restait trois debout, et si l'un d'entre eux semblait sourire de joie à sa vue, les deux autres brandissaient leurs armes vers lui en feulant. Et le Voyageur derrière ne semblait pas comprendre ce qu'il se passait, ce qui était logique s'il ne comprenait pas les réponses des animaux. Le "leader" fronça le museau en voyant les deux réfractaires, mais expliqua:

*Tout le monde n'est pas d'accord avec le doyen, et je suis le leader d'un groupe qui tente de s'opposer à lui. Mais comme tu le vois, certains sont bien trop aveuglés par leur loyauté pour entendre raison... Ce qu'il t'a dit sur moi n'est que mensonges. Il avait juste découvert que je complotais contre lui, crois-moi. Il veut lancer une grande offensive ce soir!*

Le vieux rat était plus fort que les autres. Elle n'était absolument pas sûre que son pouvoir prenne sur lui, il n'avait pas forcément confiance en elle, et il pouvait la manipuler. Pas tous les autres. Alors qu'elle réfléchissait, les deux loyaux chargèrent le borgne dans un cri de guerre. Mara pensa à peine et fonça vers le plus proche, lui donnant un violent coup de lance horizontal. Se prenant le manche de l'arme avec toute la force de la Voyageuse, la cible fut jetée au sol et roula sur elle-même avant de s'immobiliser, assommée, la tempe en sang. Elle le regarda avec surprise, elle ne s'attendait pas à faire de tels dégâts. L'autre fut intercepté par les deux révolutionnaires valides qui eurent vite fait de l'immobiliser.

Un nouveau silence s'installa pendant que chacun regardait les quatre corps qui gisaient au sol. Il voulait attaquer bientôt. Mara serra les dents, elle ne voulait pas que la troupe dévaste la cité, elle aurait l'impression que c'était de sa faute. Relevant les yeux vers l'autre Voyageur, se rappelant sa présence, elle pris un grande inspiration et lui dit:

"Tu... vous vous appelez bien Shad c'est ça? Moi c'est Mara. Je... il faut les empêcher d'attaquer la ville. Eux... les trois-là sont des... des rats qui sont contre leur chef. Ils veulent l'arrêter, et je veux les aider. Est-ce que... vous pourrez m'aider? S'il vous plait?"

Elle le regarda dans les yeux, sa timidité balayée par l'adrénaline. Elle se rendait compte qu'il devait être moins expérimenté qu'elle, puisqu'il avait été soumis à son pouvoir, mais de son point de vue, n'importe qui se battait mieux qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 209
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Sam 9 Mai 2015 - 20:12
La tentative du jeune invocateur de raisonner la petite voyageuse n'avait visiblement pas plu aux hommes rats. Trois d'entre eux se jetèrent sur lui, lances en avant. Ils étaient cependant beaucoup moins doué pour le combat que leur chef car moins rapides, moins réactifs et surtout moins forts. Shad pivota sur le côté et accueilli le premier d'un coup de poing sur le museau et attrapa la lance du second. Puis d'une impulsion en avant il repoussa la créature en lui donnant un violent coup dans le ventre avec sa propre arme, le forçant à percuter le troisième homme rat. Satisfais d'avoir neutralisé deux de ces vermines, L'invocateur fit craqué ses phalanges jaunâtres et lança un regard provocateur au dernier de ses agresseur encore debout. Trop faibles, ils étaient trop faibles pour pouvoir briser sa carapace de cire avec des armes aussi médiocres. Du moins, tant qu'ils n'étaient pas plus nombreux. Alors qu'il s’apprêtait à charger le dernier lancier il s'arrêta net, traversé d'une étrange sensation.

"Arrêtez de vous battre!"

Alors que, chaud comme la braise, il était sur le point de rentrer dans le lard de son adversaire la jeune voyageuse leur intima l'ordre de cesser les hostilités. Pour une raison qu'il ne su s'expliquer, Shad eu le sentiment qu'il serait préférable d'en rester là pour le moment. Il regarda la fillette d'un aire étonné, en fronçant légèrement les sourcils pour tenter de comprendre ce qu'il venait de se passer. Puis elle s'adressa à l'un des hommes rats en lui demandant quel était le véritable plan de leur chef. Une autre de ces créatures fit son apparition en entama (visiblement) la discutions à son tours. L'invocateur n'en revenais pas, les créatures semblaient communiquer avec elle! Shad n'entendait pourtant que les couinements caractéristiques des rongeurs, mais elle, elle semblait les comprendre. Mieux encore, elle semblait les influencer...

C'est alors qu'une question traversa l'esprit de Shad. Cette gamine aurait-elle utilisé son pouvoir sur lui? après tout en temps normal se serait-il arrêté au beau milieu d'un combat en pleine action? Probablement pas.
Cela devais probablement être l'oeuvre de son pouvoir, Cette petite a du talent. Soudain deux rats se jetèrent vers le nouveau venu et se firent intercepter par deux autres de leurs congénères et la jeune voyageuse qui asséna un violent coup de lance a l'un d'entre eux avec une force presque surnaturelle pour une enfants de son âge.
La situation devenait incompréhensible pour le voyageur qui se demandait a présent s'il ne ferait pas mieux de retourner au bar...  Elle se tourna pour s'adresser à lui.


"Tu... vous vous appelez bien Shad c'est ça? Moi c'est Mara. Je... il faut les empêcher d'attaquer la ville. Eux... les trois-là sont des... des rats qui sont contre leur chef. Ils veulent l'arrêter, et je veux les aider. Est-ce que... vous pourrez m'aider? S'il vous plait?"

"encore des emmerdes" pensa t'il en soupirant longuement. Puis il leva la tête et le regarda d'un aire méfiant. Plissant légèrement les yeux, il leva doucement la main pour la pointer du doigt. Pouvait-il lui seulement lui faire confiance? Cette "Mara" devait être encore plus expérimenté que lui...

- Attend une minute, est ce que tu viens d'utiliser ton pouvoir sur moi là..? Tu peux interagir avec les êtres qui t'entour si j'ai bien compris non?  Oh bordel.. manipulé par une gamine.. Si tommy apprend ça il va se payer ma tête.
 


Il se frotta les yeux et tenta de rassembler ses idées. De toute façon il ne pouvait pas la laisser ici toute seule avec ces choses et puis comme ça il rendrait service à cette ville un fois de plus. Il y aura peu être une récompense à la clé du coup...

-Bon. T'as du talent Mara, tu m'épates. Tu aurais maîtrisés un peu plus ton pouvoir, tu aurais certainement pu me contrôler... bon dieu que c'est flippant. Bref, bien sure que je vais t'aider.Je suis venu pour ça après tout.

Déconcerté par la situation le jeune invocateur croisa les bras et se mit à faire les cents pas. C'est bien beau tout ça, mais comment allaient-ils s'y prendre?
Le rat qui gisait encore au sol jusque là se releva en titubent reprenant doucement ses esprits. Il se tourna vers la jeune fille en ramassant sa lance; visiblement en colère il lui couina quelque chose.  Shad l'attrapa par le col et lui balança un grand coup de tête, assommant complètement le rat qui tomba dans le petit ruisseau d'eau croupie. Shad remercia son armure de l'avoir protégée d'un coup aussi violent qui aurait très bien pu l'assommer lui aussi. Puis il attrapa la main de Mara et se mit à courir vers les profondeur du tunnel.


-viens, faut pas qu'on reste là ils pourraient donner l'alerte. On trouvera un plan en chemin, tes camarades hommes rats doivent bien connaitre un passage où l'on ne se fera pas repérer non? S'il y en a d'autre comme eux qui peuvent nous aider je me battrait à leur côtés.

Il esquissa un petit sourire à la petite voyageuse et ralenti lentement sa course; au bout du tunnel ils pouvaient apercevoir de la lumière et ça se déplaçait. L'un des hommes rats qui les accompagnaient mit sa lance en avant et lança un feulement de colère qui ne présageait rien de bon.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 630
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 400
Renommée: 1382
Honneur: 309
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Dim 10 Mai 2015 - 19:02

À peine l'homme eut-il finit de discuter tout seul qu'il attrapa la main de Mara et commença à courir dans le tunnel. Pendant les quelques minutes que durèrent leur course, l'enfant entendit l'une des Créatures demander à son leader comment était-il sortit de prison. Ce dernier répondit rapidement que l'un de ses alliés l'avait libéré dans l'urgence. La Voyageuse fut surprise: dans l'urgence? Un simple Voyageur avait-il vraiment put exciter tout le monde à ce point?

Elle n'eut pas le temps de finir de penser car son nouveau compagnon de la nuit s'arrêta sous les chuchotements agressifs de leurs accompagnateurs. La petite plissa les yeux, cherchant l'origine de leur arrêt, et vit finalement une autre troupe de cinq rats passer droit devant, dont l'un semblait tenir une torche. Personne ne parla, échangeant des regards plus ou moins entendus. Le borgne couina à voix basse:

*C'est l'une des patrouilles qui va attaquer... Je ne reconnais pas de rebelle... Cinq ennemis...*

Ah oui, c'est vrai, l'attaque de la ville... du coup, c'est sûr que les rats devaient être assez animés... Voyant soudain le regard de l'autre Voyageur, la première lui traduisit rapidement les paroles du rat. Chacun était immobile, hésitant un peu à attaquer l'ennemi, mais le suspense se résolut de lui-même. Le dernier membre du groupe d'en face se mit d'un coup à lever le museau et à renifler vers le haut, tournant peu à peu sa tête vers les humains. Lançant l'alerte, il prévint les autres qui firent demi-tour et déboulèrent dans le tunnel, chargeant presque immédiatement.

Vivement, l'ancien prisonnier se recula et ses deux congénères arrêtèrent un adversaire dans sa course, se lançant dans un affrontement à deux contre un pour éviter de se blesser. De son côté, la fillette saisit sa lance avec conviction, encouragée par son précédent succès, et attendit fermement que le plus proche arrive à portée. Levant d'un coup son arme en haut à gauche, elle l'abattit d'un coup en diagonale, profitant de la petite taille de son agresseur. Le dernier couina de douleur en s'effondrant, le coup ayant atteint sa nuque. Un second rat n'attendit pas que la petite ait repris son souffle pour fondre sur elle, lance en avant. Profitant inconsciemment de ses réflexes supérieurs, elle esquiva l'attaque de peu en se jetant au sol et se prépara à riposter jusqu'à ce qu'elle se rende compte que sa lance s'était d'un coup beaucoup raccourcie. Son manche pourri s'était brisé sur le méchant précédant. Oh Mmm...mince. Cédant vaguement à la panique elle attrapa la première chose qui lui tomba sous la main, à savoir un bouclier d'un bois d'un qualité toujours aussi moyenne, renforcé de rouille. L'attrapant du mauvais côté, elle le brandit contre son attaquant, laissant sa seconde attaque s'échouer du côté creux de la protection. Et c'est totalement en manque d'idée que la seule chose qu'elle trouva à faire fut de se relever d'un coup, et de tomber de tout son poids sur le rat, finissant de l'assommer à coups de bords de boucliers.

Se relevant en titubant, vérifiant rapidement qu'elle n'avait rien d'autre que des égratignures ou des bleus, elle constata que son aîné en avait aussi finit avec un couple de méchants et que les autres s'était bien occupés du dernier. Bon... Profitant que le petit groupe reprenait son souffle, la jeune se mit à réfléchir. Si tous les rats étaient séparés comme ça en petits groupes, ça allait être difficile de tous les arrêter... Pour l'instant ils avaient battus cinq... plus deux, un, un... neuf méchants, et ils avaient trois rats copains! Se tournant vers le leader, le seul à ne pas être essoufflé par le combat, elle demanda assez vaguement:

"Dites, ça va se passer comment l'attaque sur la ville?"

*... L'attaque va être séparée en deux vagues. La première en petits groupes vers différents points de la ville pour faire une guérilla, puis une attaque de masse, dirigée par le doyen, mais je n'en sais pas plus.*

*En fait, je crois qu'il y a trois groupes de cinq qui forment la première vague, et qu'on vient d'en abattre deux. Donc il faut qu'on arrête encore un groupe de cinq, mais il restera une quinzaine d'ennemis qui se préparent dans la tanière. Mais on a quelques alliés dans le tas*

Mara se mit à se mordiller le pouce, réfléchissant à voix haute:

"En gros, on a cinq méchants quelque part dans les tunnels et les autres dans les "maisons"... du coup, faudrait vite aller à la tanière pour les empêcher de se réunir, sinon on va devoir battre trop de monde... mais en même temps, si on y va, les autres vont aller à la ville... du coup faire deux groupes... et à la fin, on se réunit avec tous les rats gentils et on attaque le chef des méchants..."

Le blessé interrompit l'enfant d'une voix amère:

*"Tous les gentils" est un bien grand mot... On doit être cinq ou six au total.*

Fixant le vide en direction de celui qui venait de parler, Mara reconstituait les faits, avant d'arriver à une conclusion:

"Donc du coup, je pense que moi et Monsieur Shad, faut qu'on se sépare, vu qu'on est plus forts. Y faudrait quelqu'un pour le guider dans les tunnels, et je pense qu'il irait trouver la patrouille ennemie. Et moi, je vais essayer de filtrer la tanière avec le leader et un autre pour récupérer les copains et battre les méchants tant qu'ils sont dans leur coin. Et après, quand on a fini, on se retrouve pas loin du boss et on trouvera une idée après, selon comment ça se passe."

*... Tu voulais pas dire "infiltrer"?*

"Infil-... oui voila... enfin, vous avez compris quoi... Oui donc bon, qui veut aller avec qui?"

*Je vais avec le mâle, j'ai un ami dans la patrouille, je devrais le convaincre de nous aider*

"D'accord, donc toi tu irais avec lui et moi avec eux deux... Euh, Monsieur Shad? ça vous va?"

Elle venait de se rendre compte qu'elle avait réfléchi et commencé à donner des directives sans demander à son aîné. Elle se faisait de plus en plus à son pouvoir, mais il lui donnait de mauvaises habitudes. Elle leva la tête vers le Voyageur, rouge de malaise et de honte, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 209
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Lun 11 Mai 2015 - 17:52
Shad se mit en garde immédiatement en voyant la patrouille passer au bout du tunnel. Le petit groupe de voyageurs et d'hommes rats n'eu pas le temps de se cacher, ils furent repéré presque immédiatement et la patrouille chargea lance en avant. Deux d'entre foncèrent vers le jeune invocateur tandis les trois derniers prirent d'assaut la petite voyageuse et les deux hommes rats. D'un revers du poing gauche Shad balaya la lance du premier assaillant et enchaina d'un crochet du droit sous le menton de la créature. Il n'eu pas le temps d'esquiver le pique du second qui lui planta son arme dans l'abdomen. forte heureusement le fer se ficha dans l'armure et causa une entaille peu profonde dans la carapace, laissant une légère fissure. Le coup fit tout de même reculer le voyageur de deux pas qu'il accentua d'une impulsion, et en saisissant le manche de l'arme il l'a fit balancer sur le côté entrainant son adversaire dans le mur. Son adversaire au sol, il tenait maintenant entre les mains l'arme de l'homme rats. Après un court moment d'hésitation il lui infligea un grand coup sur le haut du crâne avec le plat du fer; depuis le temps qu'il était devenu voyageur il n'avais toujours pas le coeur à tuer, même un créature des rêve tel que lui...

Tout en reprenant son souffle le jeune voyageur se retourna vers le reste de son groupe et constata avec soulagement qu'aucun blessé n'était déplorer; la petite Mara semblait même avoir vaincu deux hommes rats à elle seule. La jeune voyageuse demanda à ses compagnon de plus amples informations sur le déroulement de l'attaque des créatures sur la ville avant de récapituler au bout de deux bonne minutes de conversation avec eux. Shad n'avais d'autre choix que de s'en remettre à elle car lui était incapable de communiquer avec ces créatures. Elle proposa donc de séparer le groupe en deux; lui irait intercepter la dernière patrouille constituée de cinq hommes rats afin de leur coller une dérouillée et elle irait "filtrer" leur tanière afin de rassembler les derniers membres de la résistance. L'un des alliés homme rats sembla se proposer d'être son guide et se plaça à côté de Shad. Puis Mara lui demanda si le plan lui convenait.


"Euh, Monsieur Shad? ça vous va?"

... "Monsieur"... De mémoire c'était bien la première fois qu'on l'appelait "monsieur". Il eu l'impression qu'on lui avais mis une grand claque dans la gueule avant de lui hurler dessus:" ET BIM!!! T'AS BIENTOT 20 ANS MA GUEULE, T'ES ASBINE!!"
Il fixa la fillette d'un regard réprobateur. v'la que maintenant elle lui faisait les yeux doux en piquant son phare. "ah non hein, me fait pas cette là!" pensa t'il, quelque peu déconcerté. Comment pouvait t'il lui en vouloir, de toute façon il n'avais jamais su comment s'y prendre avec les enfants.

- Oui, très bien on se retrouve devant la tanière de leur chef alors. Mais fais moi plaisir ne m'appelle plus "monsieur", juste Shad.

Sur ces mots l'hommes rats qui se trouvait à ses côté se retourna et se mis à courir vers le bout du tunnel, puis s'arrêta et leva le museau vers le voyageur. pas besoin de savoir parler leur langue pour comprendre que cela vous dire qu'il n'y avait pas de temps à perdre. Shad se retourna et entrepris de rejoindre son guide au pas de course. Puis d'un geste de la main en arrière il salua la jeune voyageuse.

- Fais attention à toi surtout!

Il hésitait encore à la laisser seule mais de toute évidence elle était plus expérimenté que lui dans ce monde. Il aurait donc plus de soucis à se faire pour sa propre peau que pour la sienne. Il devrait également veiller sur son guide afin de ne pas le perdre et de le voir se faire tuer, sans quoi il ne retrouverait probablement pas son chemin dans ce dédale.
Il entama donc la course à travers les égouts accompagné de son guide à la recherche de ce fameux "escadron" d'hommes rats.
Après plusieurs virage dans les différentes veine de cette immense labyrinthe, ils ralentirent progressivement la cadence. Le guide se remit sur pattes arrières et leva le museau pour renifler autour de lui. Il se baissa brusquement en rentrant la tête dans ses épaules et regarda nerveusement des deux côtés du tunnel.


-Il y a un problème?...

Il lui fit signe de se taire et avança lentement en tendant l'oreille. Ne sachant que faire Shad fit les cents pas en gardant un oeil sur son compagnon; lorsque soudains une forme flou attira son attention. Non, plutôt trois en fait; en plissant les yeux il parvenait a mieux les discerner. Elle s'alignèrent, prirent une position étrange que le voyageur avait peine à reconnaitre à cause de la pénombre mais qui lui était tout de même familière.. et ce bruit de corde tendu..

-A COUVERT!

Le guide se retourna mais ne pu réagir a temps. Shad se jeta sur lui et l'entoura de ses bras en bombant le dos. Les trois flèches se fichèrent entre les omoplates du jeune invocateur qui grimaça quand un éclat de fer passa sous son épaulière.
Un rapide coup d'oeil sur son guide lui permit de constater qu'il se portait bien et tout deux se retournèrent vers leur agresseurs. L'homme rats brandit sa lance et lança un grand cris de colère.
Le message était claire, l'escouade qu'ils recherchaient leur faisaient maintenant face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 630
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 400
Renommée: 1382
Honneur: 309
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Jeu 14 Mai 2015 - 0:35

Il ne voulait pas qu'on l'appelle "Monsieur", pourtant, on avait toujours dit à Mara d'appeler les adultes comme ça par défaut. Remarquez, elle avait déjà dérogé à la règle à plusieurs reprises à Dreamland, et ça ne semblait pas gêner grand monde... Va pour un simple "Shad" dans ce cas. Mais bon, en tous cas, il avait l'air d'être d'accord avec son idée, rassurant un peu l'enfant. Lui souhaitant bonne chance de son côté, elle regarda avec curiosité les deux rats qui restaient avec elle, attendant des idées de directions. Ils commencèrent à marcher assez tranquillement vers le "couloir" le plus proche, discutant des lieux. Le borgne, qui semblait être un vétéran ici, connaissait assez précisément les tunnels et les habitudes des rats, souvent complété par l'autre:

*Généralement, le doyen réunit dans son "QG" ses alliés les plus fidèles avant les grandes offensives, histoire de discuter tactiques et préparations. Pendant ce temps-là, les autres rats font ce qu'il veulent mais il n'y a pas beaucoup de schémas possibles: soient ils s'entraînent, soient ils flânent.*

*Dans le tas, ils doit aussi sans doute en avoir qui montent la garde, depuis qu'ils savent qu'il y a des opposants.*

*C'est bien, ça les sépare. Il sera toujours plus difficile d'affronter de gros groupes que des unités dispersées. Sinon, ils doivent bien être sept ou huit avec le chef, non?*

*Plutôt six, depuis ta trahison, il a revu ses critères de sélection. Il est devenu bien plus sévère avec les potentiels traîtres.*

*Ça ne va pas nous aider, j'avais un allié à ses côtés... Enfin, on avisera. On commence par où?*

Il posait visiblement la question à l'enfant, qui se mit à réfléchir. Fallait-il mieux commencer par ceux qui étaient seuls et éparpillés, prenant le risque de se fatiguer bêtement, ou par ceux qui étaient en groupe, s'exposant à des blessures qui risquaient de s'aggraver avant le boss? Se mordant vaguement les lèvres, elle décida d'un compromis qu'elle proposa:

"On pourrait se diriger vers l'armurerie pour nous occuper de ceux qui s'entraînent... Ils seront prêts à se battre, mais y vaut mieux nous attaquer à eux en forme... Vous savez pas où peuvent être vos copains?"

*Il y en a un qui montait la garde, c'est lui qui m'a libéré, mais il doit se cacher maintenant. Connaissant l'autre, il doit se reposer quelque part, on pourrait le récupérer au passage... Il vaut mieux trouver l'un des autres avant de nous lancer à l'assaut, je ne suis pas sûr de pouvoir être d'une grande aide pour l'instant.*

Acquiesçant en signe d'accord, le trio accéléra le pas, se rapprochant de la zone habitée, tentant d'être silencieux. Même si les rats réussissaient mieux que la Voyageuse sur ce dernier point. Cette dernière avait l'impression que le petit son de ses pas faisait un boucan monstre en résonnant contre les murs. Ils se figeaient à chaque fois qu'il leur semblait entendre des bruits suspects, mais ce n'étaient souvent que des fausses alertes. À un embranchement, le rat sans cicatrice indiqua d'un couinement qu'il partait chercher son camarade, devinant où il pouvait être, et que les autres pouvaient avancer et l'attendre à proximité de l'armurerie, qu'il ne sera pas long.

Légèrement anxieuse à l'idée d'être seule avec une créature ne pouvant pas se battre, Mara déglutit mais accepta quand même. Il ne pouvaient pas vraiment perdre de temps, si tous les rats se réunissaient, ils n'allaient pas s'en sortir. Les deux partirent donc de leur côté, le bruit de la pierre sous leurs pieds remplacé par celui de la glaise. Ils se plaquaient dos au mur à chaque tournant, vérifiant que personne ne venait. La fillette eut plusieurs fois l'impression qu'ils étaient perdus. Mais l'autre semblait plus ou moins sûr de lui. Finalement, ils arrivèrent dans une grande salle vide, pleine de boites en bois et de... trucs, sans doute des déchets, une réserve en quelques sortes. Des bruits curieux venaient d'à côté, des claquement d'armes, des chocs et des couinement. La salle d'entraînement était juste à côté, et une discrète porte semblait y mener. Tournant la tête vers le borgne, elle le vit sur le point de dire quelque chose, puis soudain se taire et la pousser violemment entre deux boîtes.

L'enfant faillit protester, mais un bruit de patte sur le sol l'en empêcha. Se plaquant le plus loin possible entre deux planches, collée à son camarade, elle commença à retenir sa respiration. Ce n'était pas le moment de se faire repérer et d'attirer tous les rats ici. Un pas. Un autre. Ses oreilles dressées dépassaient des caisses, bougeant au rythme de sa tête, le museau tendue vers un odeur suspecte. Un pas. Un autre. Sa respiration sifflante résonnait. Un pas. Encore un. Il s'approchait de la fente dans laquelle s'étaient glissées les deux fuyards. Un pas. Mara sentit une onde froide traverser son corps en se rappelant qu'elle n'avait pas pris d'arme. Un autre pas. Elle s'accroupit doucement, les muscles tendus malgré sa nervosité, prête à se jeter sur le chasseur s'il s'approchait. Le silence. Elle sera les dents, sentant le pelage de son voisin se hérisser. Un silence pesant. Elle appuya ses pieds contre le sol.

Un bruit de course. L'ennemi s'éloignait, sortait de la salle. Une soudaine mollesse traversa l'enfant, tandis qu'elle inspirait profondément l'air écœurant auquel elle s'était malgré tout habituée. Jetant un regard entendu au leader, les deux entreprirent de sortir lentement, mais s'arrêtèrent d'un coup en entendant de nouveau des bruits de marche. Deux rats. La Voyageuse et la Créature soupirèrent de soulagement en reconnaissant leur allié et son camarade.

Chuchotant rapidement, un plan d'attaque fut établit: les deux nouveaux venus entraient par l'entrée principale, déjà armés, et les deux autres par la porte dérobée qui donnaient sur la réserve où ils étaient, pour les prendre à revers. Echanges de regards. Mouvements de tête déterminés. les deux groupes se séparèrent, et la fillette déposa doucement sa main sur la porte, prête à l'ouvrir au bon moment. Quelques instants de tension. Le rat blessé confirma qu'il devrait pouvoir échanger quelques coups, mais pas encore combattre sérieusement. Des cris.

La fille poussa la porte en trombe et saisit la première arme qui lui passa sous la main gauche. Une épée. Par la lame. Mais quelle... N'ayant pas le temps de s'insulter, elle saisit le manche de l'autre main et s'autorisa une demi-seconde pour observer la situation: trois ennemis encore dos à eux, une épée et deux lances. Elle tenta d'ignorer sa paume qui commençait à saigner. Les quatre alliés chargèrent en même temps vers le centre dans un cri de guerre, mais les adversaires entraînés réussirent à contrer l'attaque, encore trop surpris pour riposter. Seule la gamine se ramassa misérablement en trébuchant sur un bouclier, mais elle réussit à se relever avant de se faire embrocher par un rat plus réactif que les autres.

Se mettant en garde face à l'adversaire le plus proche, ou du moins l'idée qu'elle se faisait d'une garde, elle le fixa du regard en tentant d'imaginer comment stopper son assaut. Il leva son arme en couinant méchamment, heureusement trop lentement pour prendre la blondinette par surprise. Elle réussit à plaquer son arme contre la sienne et à le repousser d'un coup, avant d'abattre verticalement son épée sur lui, le blessant d'une longue estafilade au torse qui le mit à terre. Elle vit avec malaise le borgne le décapiter d'un coup avant de se tourner vers les autres.

Chaque allié se battait en un contre un, et le combat semblait légèrement pencher en faveur des ennemis, plus coordonnés et échauffés. Jusqu'à ce que qu'il ne devienne carrément à sens unique. Deux nouveaux ennemis venaient de débarquer par l'entrée principale. Et à peine Mara ne les avait-elle vu que l'un d'eux enfonça sa lance dans le dos de l'un des gentils rats. Ce dernier mit quelques secondes à lâcher son arme, hébété, avant de regarder stupidement la lame rouge qui dépassait de son ventre. Le meurtrier retira vivement l'arme, faisant tomber sa victime, et les quatre méchants se tournèrent vers leur second adversaire, qu'ils cernaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 209
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Ven 15 Mai 2015 - 16:46
Shad glissa sa main sous son épaulière pour retirer l’éclat de fer qui s’était planté dans son épaule.  Ça s’annonçait plutôt mal ; en face d’eux se tenait trois archers et deux épéistes, et son armure avais déjà était pas mal sollicité pour cette nuit. Mais il devrait  probablement faire avec car il ne pouvait pas se permettre d’invoquer Gate et Ling maintenant alors qu’ils n’avaient même pas encore localisé le boss. Les trois archers bandèrent à nouveau leurs arcs et lancèrent une autre salve de flèche. Le jeune invocateur plongea sur le côté et fit une roulade en avant. Il courut tête baissée vers le groupe adverse  et les bras en travers du visage pour se protéger d’un éventuel projectile. Son allié homme rat courait sur ses talons pour se protéger et prépara un estoc au premier archer qu’il aurait à portée de lance.  Il ne restait maintenant plus que quelque mètre entre eux lorsqu’une flèche  tiré presque à bout portant brisa l’armure de Shad au niveau de la cuisse et lui traversa la chaire.  Le jeune invocateur s’écroula au sol dans un hurlement de douleur et son allié trébucha sur son dos, lui passant par-dessus en éraflant accidentellement le bras d’un des archers avec la pointe de sa lance. Surpris, l’homme rat lâcha son arc et recula d’un bond.  La douleur dans la cuisse du jeune invocateur était vive et le fit gémir de douleur quand il arracha la flèche d’un coup sec.  Son allié se releva rapidement et commença à battre l’air de sa lance pour faire reculer les deux archers qui se préparé à tirer une fois de plus.

Les épéistes entrèrent en jeu tandis que Shad se relevait tant bien que mal en s’appuyant contre le mur ; l’un d’entre tenta d’assener un coup verticale au voyageur qui le dévia d’un revers du bras. L’autre entrepris de s’attaquer au guide du jeune invocateur qui lançait des couinements manifestement adressé à l’autre épéiste. Celui-ci se retourna brusquement et baissa lentement son arme en affichant une mine déconcerté. C’était probablement un autre rat révolutionnaire et le guide comptait certainement sur lui pour leur venir en aide. Mais cette appel lui couta chère car a peine avait-il eu le temps d’esquisser un sourire a son ami qui deux flèches vinrent se planter dans son torse suivi d’un grand coup d’épée partant de la clavicule jusqu’au bassin. Il tomba à genoux, laissant la lance rouler sur le sol humide et s’écroula dans une mare de sang. L’homme rat qui se tenait face à Shad se tourna lentement et s’accroupi à côté de son ami mort, une grosse larme coulant le long de sa joue. L’un des archers l’attrapa par le bras et lui fit signe de se lever ; il n’était pas nécessaire de parler leur langue pour comprendre qu’il lui disait de ne pas se soucier de lui car c’était un « traitre ».
Mais l’homme rat ne l’entendais pas de cette oreille ; il resserra la main sur la poignée de son arme et envoya sa lame déchirer la chaire de son interlocuteur d’un coup horizontale tellement violent qu’il l’avait presque coupé en deux.  Au même moment le second épéiste s’acharner sur Shad qui était maintenant allongé sur le dos et qui mettait toute son énergie à parer les coups de l’homme rat. Son armure se fissurait de plus en plus ; les coudières se craquelaient, les avants bras volaient progressivement en miettes sous la lames effilée de son adversaire et les entailles apparaissaient par endroit sur les bras et le torse du voyageur. Il n’avait maintenant plus  aucune autre alternative. « Annulation !» Le reste de l’armure vola en éclat forçant l’agresseur a mettre ses mains en travers de son visage sous l’effet de surprise.

Le jeune invocateur en profita pour lui donner un coup de pied dans le genou  le faisant ainsi se baisser et renchéri d’un deuxième coup de pied en plein visage. Désarçonné, l’épéiste tomba en arrière mais ne tarderait pas se relever et revenir à la charge ; le coup de pied n’avait pas était puissant car Shad avait frappé de se jambe blessée. Mais ce n’était pas grave car ça lui laissait le temps nécessaire pour invoquer…
C’était la première fois qu’il les invoquait et il ne pensait franchement pas avoir à s’en servir dans ces circonstances. Les deux guêpes apparurent dans un éclair jaunâtre et se posèrent sur les avants bras de l’invocateur. La morsure fut douloureuse bien sûr, mais de toute  façon il n’en avait plus rien à foutre car il était maintenant couvert de bleu et de d’entaille, et sa cuisse lui faisait un mal de chien.


-VA CREVER EN ENFER SALOPERIE !!!

L’homme rat n’avait visiblement pas saisi le fonctionnement de l’invocation et se pris la rafale de dard de plein fouet alors qu’il chargeait à nouveau.  Une partie des tirs le toucha à la tête et il finit sa course en s’écroulant aux pieds du jeune invocateur. Shad se laissa glisser le long du mur et s’assit en allongeant sa jambe blessée. Il était essoufflé, exténué, blessé et par-dessus tout il en avait ras le cul. L’archer qui avait était toucher au bras au début de l’altercation s’était enfuit et il allait probablement donner l’alerte ; quant au deux autres son nouvel allié s’en était chargé. L’homme rat s’approcha de Shad et s’accroupit à côté de lui en sortant des bandages de la petite sacoche accrochée à son ceinturon. Après quelque soins basique il lui fit signe de lui suivre ; ce qu’il s’empressa de faire. Mara, Mara et les autres étaient surement en danger. Shad suivi l’homme rat et couru à pleine jambe sans ménager sa blessure, il n’avait pas le temps de s’en soucier il devait rejoindre les autres au plus vite. Ils arrivèrent rapidement dans une grande salle presque vide où étaient rangé dans les coins quelques caisses en bois et des détritus. L’homme rat tira brusquement le voyageur par le col en affichant un air paniqué et lui montra une petite porte dérobé sur le côté de la salle. La porte était entrouverte et on pouvait entendre le fracas des armes. Shad se mis à envisager le pire et fonça vers la porte, son alliée sur les talons.

Il s’apprêtait à enfoncer la porte et à tirer sans sommation. Ses chargeurs n’étaient pas encore vides mais aller savoir ce qui l’attendait à l’intérieur…
Il devrait faire attention à ne pas tirer sur Mara si jamais elle se trouvait dans cette salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 630
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 400
Renommée: 1382
Honneur: 309
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Ven 15 Mai 2015 - 21:22
L'image de la mort était toujours éprouvante pour l'enfant, bien qu'elle ne lui semble moins terrifiante que lors des premières nuits. Et sur ce point, Mara ne savait pas si elle devait se sentir rassurée ou mal à l'aise. Elle tenta cependant de se reprendre rapidement, voyant son unique allié restant dans une position dangereuse, et il semblait légèrement paniquer. Elle agit sans vraiment réfléchir, considérant simplement qu'il ne fallait pas qu'il meurt. Se campant fermement au sol et serrant le manche de cuir de son arme, elle envoya une onde de pouvoir vers les ennemis, leur disant de venir par ici.

Alors que les quatre rats se tournaient vers elle, elle se mordit les lèvres. Plus le temps passait, mieux elle comprenait son pouvoir et plus elle saisissait son ironie. Ces méchants ne deviendraient pas des alliés aussi facilement, ils n'iraient pas contre leur volonté et leur fidélité. Et pourtant, elle pouvait leur ordonner de l'attaquer elle, puisqu'ils avaient l'intention de le faire à un moment ou l'autre. Elle décidait juste du moment où elle allait se faire taper dessus. Ah ah. Bon, maintenant que ELLE était cernée, et avec un maniement de l'épée digne des meilleurs koalas, comment allait-elle s'en sortir...? Elle échangea un regard avec son ami qui venait juste d'être libéré d'une pression assez intense. Le rat la fixa et fit un hochement de tête entendu. Ok, elle avait compris le message, elle avait juste à les retenir pendant que lui all-

"Aaah!"

Une attaque. Une blessure. Une longue ligne douloureuse qui effleurait sa peau de son épaule gauche à son coude droit. Elle se retourna vivement pour riposter contre l'ennemi qui l'avait attaqué par derrière, mais il s'était déjà reculé. D'accord, elle n'avait pas intérêt à relâcher la pression. Ils étaient tous autour d'elle, impossible de voir les quatre d'un coup. Elle compta sur son allié pour occuper au moins l'un d'eux. Fixant le sol, elle entendit des bruits de pas derrière elle et fit volte-face pour attaquer celui qui se précipitait vers elle, épée en avant, et qui réussit à lui entailler le bras, faisant apparaître des gouttes de sang sur sa peau et générant une autre plainte. Elle frôla l'attaquant, touchant son nez, mais n'eut pas le temps de se concentrer car cette fois, les quatre attaquèrent en même temps!

Prise de panique, elle émit instinctivement une onde de confiance, stoppant presque le groupe, et elle en profita pour se jeter sur l'un d'eux, visant son ventre de sa lame. Elle rata sa cible, mais l'arme s'enfonça à moitié dans le creux de son coude, faisant crier la victime. L'enfant retira la lame, le sang battant violemment à ses tempes et le cœur au bord des lèvres à la vue du flot de rouge qui s'écoula du bras touché. Mais si la blessure semblait douloureuse, il se releva malgré tout et l'attaqua, poussé par la vengeance. Le fer frôla les côtes de la fille et déchira sa cape, contrairement à l'attaque de l'un de ceux qui était derrière, qui entailla bien sa cuisse d'un coup de lance. Par réflexe, avant même de vraiment ressentir le coup, la Voyageuse pivota pour envoyer un coup horizontal qui barra de rouge le torse du rat. Elle allait se retourner vers celui blessé au coude mais aperçut du coin de l'oeil les deux indemnes l'attaquer en duo. Elle n'allait pas pouvoir les arrêter à temps.

Onde de confiance, la gamine dut se forcer à inspirer pour reprendre sa respiration. Elle se reporta donc vers le premier qu'elle avait blessé et profita de sa surprise pour lui envoyer un violent coup en diagonal. Qu'il esquiva, en reculant vivement. Se cognant contre la lame du rat allié, qui l'assomma d'un violent coup sur la nuque. Souriant à cette vue fugace malgré son essoufflement, la petite fit demi-tour vers le trio restant qui s'était replacé autour d'elle. Elle en chargea un encore indemne, espérant qu'il ne s'attende pas à une manœuvre offensive. Il réussit cependant à parer le coup, même si sa main fut touchée par le glaive de l'enfant, et la repoussa vers le milieu du triangle, et les trois chargèrent.

Onde de confiance, Mara n'attendit pas pour se jeter vers celui qu'elle avait blessé au torse, lui infligeant une blessure plus importante à la hanche. Elle commençait à avoir mal à la tête, elle avait peur que son pouvoir perde en efficacité à force, même s'il ne semblait pas pour l'instant. Son ami rat assomma celui qu'elle venait de blesser d'un coup au crâne, et la Voyageuse fit face aux deux restants, qui la regardaient avec un air suspicieux. Elle se sentait fatiguée à force de marteler son onde invisible, elle voulait se reposer un peu. Elle avait peur de se blesser d'avantage contre les deux. Elle écarquilla les yeux quant ils lui foncèrent dessus de face, prêts à l'attaquer en chœur.

Mais une lame brisa ce chœur, et en particulier les côtes de celui de droite qui s'effondra sur le coup, surprenant son partenaire. La jeune fille lança un regard plein d'espoir vers le borgne qui venait de revenir, accompagné par un nouveau venu à l'air déterminé, celui-là même qui venait d'enfoncer une lance dans le flanc de l'ennemi. Ne voulant pas gâcher l'effet de surprise, la Voyageuse se rua sur le dernier debout et frappa violemment sa tempe du plan de la lame, le projetant au sol. Et un coup d'épée bonus de la part de l'allié qui était resté s'assura que le méchant ne se relèverait pas.

La petite tomba au sol, affalée sur ses genoux, pour reprendre sa respiration et calmer la migraine qui pointait dans son crâne. Elle releva les yeux vers l'inconnu et lâcha un:

"Merci... beaucoup."

Ce à quoi il répondit:

*Pas de quoi, le leader m'a tout expliqué. Mais 'va falloir se grouiller, on a vu courir un archer blessé jusqu'au QG, l'alerte doit être bien donnée.*

L'enfant répondit par un soupir et se releva plus ou moins difficilement, s'aidant de la patte que le borgne lui tendait. À peine eurent-ils tourné la tête vers l'entrée que la porte du fond s'ouvrit, attirant leur attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 209
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Sam 16 Mai 2015 - 16:58
Shad enfonça la porte à grand coup de pied et pointa ses guêpes-mitrailleuses sur le groupe d’hommes rats qui se tenait devant lui. Puis il reconnut le borgne qui les accompagnait depuis le début et aperçut  la petite Mara juste derrière lui. Elle était blessée ; bien trop pour une enfant de son âge ; et affichait plusieurs entaille sur les bras et la cuisse. Plusieurs hommes rats gisaient sur le sol, mort, et visiblement la boucherie avait était pire que le combat qu’il avait mené précédemment. Il baissa les armes, s’assit sur une caisse en bois qui se trouvait à côté de la porte et se massa la cuisse. Tous avaient besoin de repos visiblement.

-Désolé, j’ai cru que vous étiez en train de vous battre, mais j’arrive trop tard apparemment. Tu n’es pas blessé trop grièvement  Mara ? Le rats qui me guidait est mort… son ami va nous aider maintenant.

Shad baissa les yeux vers le sol et expira lentement. Il s’en voulait encore de ne pas avoir su aider son guide qui s’était sacrifié pour lui permettre de rester en vie. Qu’allaient-ils faire maintenant ? Plus question de se séparer en tout cas. En tout ils étaient six : quatre hommes rats et deux voyageurs ; et ils avaient dû neutraliser une douzaine de leur adversaires.  Le jeune invocateur se demandait maintenant combien il pouvait en rester et quelle stratégie allaient-ils bien pouvoir aborder afin d’en venir a bout…

-Rassurer moi, il y en a d’autre qui pourront nous venir en aide ?... Combien il nous en reste à dégommer ?

Sa phrase fut accompagnée d’une flèche qui se planta dans le panneau de la porte, manquant de peu la tête de l’homme rat qui l’avait aidé. L’homme rat se mis à couvert et attrapa un arc qui trainait à côté de la caisse en bois. Le reste du groupe fit de même et le borgne fit glisser deux grosses caisses en bois devant l’entrée de la porte. Shad s’accroupi derrière l’une d’entre elle et passa son bras par-dessus pour lancer une rafale de dard à l’aveuglette. Il  passa brièvement sa tête au-dessus de la caisse et aperçut quatre hommes rats armés d’arcs qui se cachaient derrière des colonnes de pierre et des tas de détritus ; don l’archer qui avait était blessé pendant son combat.

-le fumier, il a donné l’alerte ! Faut se dépêcher ou y en aura plus dans pas longtemps !  Je vais faire diversion.

Le jeune invocateur attrapa un bouclier qui se trouvait à côté d’un cadavre et sauta par-dessus la barricade. Trois flèche se fichèrent dans l’écu et une autre lui siffla à l’oreille tandis qu’il courrait  vers le côté droit de la pièce. Shad se plaqua derrière une colonne de pierre et tira en direction des archers, les forçant à reculer. Soudain des bruits de pas retentirent dans le couloir: les renforts arrivaient et il n'allait pas avoir assez de munition. C'est alors qu'une idée lui vint en tête; ses ouvrières ne pourrait pas lui reforger un armure avant un certain temps, mais il pouvait toujours les invoquer pour faire diversion. Mais pouvait-il seulement leur demander une chose pareil? Après tout il ne leur avait jamais demandé autre chose que de lui forger son armure puisque c'était tout ce don elles étaient capables pour le moment. Il se concentra, respira profondément et fit le vide pour se focaliser sur l'ordre qu'il souhaitait donner a son essaim. Puis dans un tourbillons noir la nuée d'insecte surgit et se mit virevolter autours des hommes rats.
Les créatures se mirent à courir dans tous les sens en agitant les bras, craignant une piqûre don ils n'aurais jamais a se soucier. Shad profita du chao temporaire pour sortir de sa cachette et rejoignit ses compagnons.


-vite on se tire d'ici , les renfort vont arriver! et filer moi une arme!

Le groupe pourrait profiter de la panique causé par l'essaim pour s'enfuir et trouver un plan. Le borgne leur indiqua une échelle menant à la surface.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 630
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 400
Renommée: 1382
Honneur: 309
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Sam 16 Mai 2015 - 18:15
Mara se tendit soudainement malgré sa fatigue, mais se décrispa en reconnaissant l'autre Voyageur. Accompagné d'un rat qu'elle ne reconnaissait pas, lui... Elle inspira violemment d'un coup, se rendant compte qu'elle avait brièvement retenu sa respiration. Le martèlement dans son crâne commençait déjà à passer, tant mieux. Shad lui demanda si elle n'était pas trop gravement blessé et elle lui répondit "non" de la tête. Elle avait des coupures et allait avoir des bleus, mais rien de très gênant. Elle pourrait bientôt être debout. Elle fut un peu triste à l'idée que lui aussi ait vu mourir un gentil rat, mais bon... Il sembla rester un moment pensif et releva la tête pour demander s'il restait des alliés et combien d'ennemis, et Mara allait traduire sa questions aux rat, quand un sifflement la fit sursauter.

Un flèche avait fusé de l'entrée principale, se plantant avec un choc sourd dans la porte dérobée. ...Encore des ennemis? La fillette gémit à cette pensée. Pitié, faites que la nuit s'arrête bientôt... Elle eut moins de réflexes que les autres et c'est l'un des rat qui la tira à couvert, tandis que les autres s'armaient et déplaçaient les caisses d'arme. Elle vit du coin de l’œil l'homme brandir une arme bizarre, comme si elle était greffée à son bras. Elle jeta un regard vers les assaillants. Quatre, dont un mal en point... Mais ils attaquaient tous à l'arc, et autant la gamine pouvait improviser avec une arme au corps à corps, autant un arc... Elle grimaça, entendant vaguement Shad jurer, avant de le voir charger dans un héroïsme un peu stupide, mais qui réussit à occuper les tireurs. Quand des bruits de course se firent entendre dans les galeries, il invoqua carrément un essaim terriblement bruyant aux oreilles de l'enfant, avant d'encourager tout le monde à la fuite.

Le leader pointa une échelle que les rats se mirent à escalader agilement. La petite les suivit plus gauchement, bien que récupérant une certaine forme, et tenant une lance "neuve" de la main gauche, avant de voir l'adulte la suivre avec une épée. Cette vue l'encouragea à accélérer, pour ne pas trop retarder le Voyageur, et après une trentaine de secondes d'escalade dans un boyau terriblement sombre et étroit, la file s'arrêta quelques instants, avant qu'un flux lumineux ne se déverse dans la colonne. La montée reprit et chacun put s’extirper du tunnel plus ou moins facilement. Éblouie par le soudain changement de luminosité, Mara mit du temps à reconnaître une rue principale de l'énorme cité de lumière.

Malgré les quatre rats à leurs côtés, le petit groupe semblait passer relativement inaperçu parmi la multitude de Rêveurs qui les regardaient vaguement d'un air vide, quand ils ne les ignoraient pas. L'un d'eux avait refermé la bouche d'égout et se tenait dessus pour éviter que les autres ne sortent par là. Profitant du peu de temps qui leur était accordé, la Voyageuse reprit la question de son camarade de la nuit:

"Dites, il doit rester combien de méchants, là? Et il reste des gentils?"

Les rats discutèrent entre eux pour réunir les informations des deux groupes, et le borgne conclut finalement:

*C'est pas la peine d'attendre d'autres alliés, il ne reste que des fidèles au doyen. Et à part le vieux, ils doivent être encore six... Ça va être ardu, mais avec votre aide on devrait s'en sortir.*

La jeune fille se mordit les lèvres et détourna le regard. Elle n'était pas sûre d'être une valeur sûre sur qui compter... Elle décida plutôt de proposer une stratégie:

"Donc il reste quatre archers, le doyen qui se bat avec un bâton et les deux derniers doivent sans doute se battre au corps à corps... Je sais pas s'il y a beaucoup de gens qui vont nous aider à combattre, et je pense que tout le monde va vous voir comme des méchants aussi, va falloir que vous partiez à la fin... Pour le vieux, je peux essayer de le retenir, mais je promets rien, et il faudra que quelqu'un l'attaque en même temps, un ou deux rats je pense. Et les autres, faudra vous occuper des six autres. Comme on est dans un grand endroit avec plein de gens, les archers sont pas forcément avantagés, mais ils pourront bien se cacher... Je sais pas vraiment, faudra que vous trouviez un moyen de tourner la masse de gens à votre avantage."

Le borgne se redressa fièrement, déclarant avec agressivité qu'il allait s'occuper personnellement du chef, et un autre rat allait annoncer sa position, quand des cris fusèrent dans la foule, affolant les Rêveurs. L'enfant grimaça un peu, leur rêve se transformait en cauchemar... Une flèche frôla sa joue, percutant et explosant une vitrine, mais dévoilant où étaient ressortis les adversaires. La petite Voyageuses regarda ses compagnons sans vraiment savoir quoi dire et serra sa lance entre ses mains. Échangeant un regard avec le borgne et l'un des rats qui souhaitait visiblement accompagner son leader, elle acquiesça et s'enfonça dans la foule pour tenter de trouver le vieux, laissant Shad et les autres faire ce qu'ils voulaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 209
Date d'inscription : 08/02/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Shad Blackburn
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 265
Renommée: 455
Honneur: 130
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Sam 16 Mai 2015 - 23:55
Ils étaient maintenant tous les six à la surface au beau milieu de la foule de rêveurs et de créatures des rêves. L’invocation de son essaim pour faire diversion l’avait forcé à rappeler Gate et Ling, et pour l’instant c’était pas plus mal. Il valait mieux laisser leur pouvoir se recharger le temps qu’elles puissent se recharger de quelque munition. Shad s’échauffa les bras de quelque moulinés et constata que l’adrénaline avait pris le dessus sur la douleur de sa blessure à la cuisse. Mara leur récapitula rapidement la situation : il leur restait donc sept adversaires à éliminer en comptant le chef ; don quatre archers et deux au corps à corps. C’était jouable. Soudain des cris retentirent parmi la foule des rêveurs indiquant l’arrivée inopportune de créatures de cauchemar dans leur rêve. Ils avaient étaient rapide les salauds… et ils feraient bien d’en découdre assez rapidement ou la nuit de plusieurs rêveurs aller virer à l’horreur. Une flèche frôla la joue de la jeune fille et Shad l’esquiva de justesse en se penchant rapidement sur le côté. La fillette décida donc de partir à la rencontre du chef avec le borgne et un autre homme rat afin de l’affronter. Shad ne trouvait pas cette idée très intelligente vu la tournure des événements, mais il n’eut pas le temps de protester. Le trio avait déjà disparu et les quatre archers se trouvaient maintenant face à eux.

- Bon très bien, séparons-nous ! Essayer de vous faufiler au travers de la foule pour vous rapprocher d’eux sans vous faire toucher, ils seront désavantagés au corps à corps.

Les deux hommes rats acquiescèrent et partirent chacun de leur côté. Shad resserra la main sur la poignée de son épée et longea la rue en rasant le mur en quête de son prochain adversaire. Un, deux, trois… où est passé le quatrième ? À peine avait-il eu le temps de se poser la question qu’un des archers surgit de derrière un rêveur et décocha une flèche. Shad se jeta au sol et le projectile se ficha dans le mur, juste sous le nez d’une rêveuse qui marchait en robe de chambre. La rêveuse fit un bon en arrière et plaqua les mains sur ses joues en poussant un hurlement qui vrilla les tympans du voyageur et des passants qui se trouvaient autours. L’archer lâcha son arcs pour cacher ses oreilles avec ses pattes ; le hurlement devait certainement lui défoncer le crâne à cause de son ouï de rongeur sur-développé. Shad se releva en décollant légèrement les mains de ses oreilles et se mis face à la demoiselle et parlant fort pour se faire comprendre.

-DESOLE POUR LE DÉRANGEMENT ! ARRÊTER DE HURLER S’IL VOUS PL…

-KYAAAAAAAAAAA !!!!!

« ah mais quelle conne ! »

La rêveuse lui hurlait dessus de plus belle tandis que Shad ramassait son épée en se tournant  vers l’homme rat. Il chargea sur son adversaire qui comprit rapidement en levant la tête qu’il n’aurait pas le temps de ramasser son arc. Le rongeur plongea sur le jeune invocateur en ceinturant par la taille pour l’emmener au sol. Les deux combattants entamèrent une lutte sauvage au beau milieu de la rue sous le regard d’un groupe de rêveurs.

-dix dollars sur le cobaye !!

-vingt sur le SDF !!

-Hey !! Qui est ce que tu traites de  SDF toi… AAAAAH !!

L’homme rat força le voyageur à lâcher son arme en lui infligeant une morsure sur le creux de la main entre le pouce et l’index sous les éclats de rire de la foule. Shad répliqua d’un coup de coude sur la clavicule et d’un coup de paume de mains sous le museau. Après une bonne dizaine de coups de poings échangé entre les deux protagonistes, L’invocateur parvint à se défaire de son adversaire en le repoussant des deux pieds. L’homme rat bascula en arrière et se claqua la tête sur les pavés doré du trottoir, laissant le voyageur se relever  tant bien que mal. Shad avait maintenant les nerfs à vif ; toute cette violence, toute cette excitation, cette adrénaline qui affluait dans ses veines telles un torrent le faisait se sentir vivant. Il allait le défoncer ce fils de mouette, et lui faire avaler ses dents pourries de mangeur de poubelle une par une. Les hurlements des rêveurs et des habitants de la cité lui sommaient de repartir à la charge : « à mort ! » criaient-ils « débarrasse nous de ces monstres, gamin ! » ;  « tout le monde à poil !! » hurla une rêveuse en bikini. Shad ne put s’empêcher de la regarder enlevait le haut de son maillot de bain avec des yeux qui lui sortait des orbites et ne vit pas arriver l’homme rat qui lui sauta dessus une nouvelle fois en le ceinturant à la taille.



Cette fois ci l’impact fut beaucoup plus violent et ils traversèrent la vitrine du bar qui se trouvait juste derrière en atterrissant sur la table d’un des clients qui buvait tranquillement sa bière. Le combat repartis de plus belle sous le regard  inexpressif du barman qui continuait d’essuyer sa chope. La clientèle les suivaient du regard, bouche bée pendant qu’ils roulaient entre les chaises et les tables. L’invocateur parvint finalement à bloquer le rongeur contre un pied de table et lui assena un grand coup de poing sur le museau avant de lui éclater une chope de bière sur le crâne. Le voyageur se releva en se tenant au rebord de la table, haletant et tentant de reprendre sa respiration il essuya son front trempé de sueur. Puis il regarda la créature des rêves qui était restait assis à la table et qui l’observait avec un mélange de stupeur et de colère et posa cinq Ev devant lui. Il lui dit d’une voix essoufflée :


-tenez, désolé pour votre bière…

Il sortit du bar en boitant et chercha du regard ses deux compagnons. Il en aperçut un qui se battait avec rage contre l’un des archers. L’ennemi parvint à le plaquer au sol et lui infligea une morsure la nuque. Shad accourut pour lui venir en aide avec le peu de souffle qui lui restait mais avant même de pouvoir les rejoindre une flèche se planta dans le front de l’ennemis qui s’écroula à plat ventre sur l’allié. Le second homme rat revenait armé  de l’arc de l’un des archers. Le jeune invocateur aida son camarade rongeur à se relever et se tourna vers l’autre.

-tu l’as eu ?

Il lui tendit une tête maculé de sang et pas très belle à regarder en guise de réponse. Parfait il n’en restait plus qu’un maintenant…  Shad en aperçut l’ombre quelque mètre derrière ses deux compagnon et eu tout juste le réflexe de les pousser hors du sillage de l’archer. Le projectile atteint le jeune  invocateur en pleine épaule. Il se traîna sur le trottoir pour s’appuyer contre un mur tandis que son alliés décochait une flèche en plein cœur de l’ennemis.
Missions accomplie, mais Mara s’en sortait-elle aussi bien ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 630
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 400
Renommée: 1382
Honneur: 309
MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Dim 17 Mai 2015 - 13:16

La jeune Voyageuse avançait plus ou moins rapidement, pressée par la foule, tournant le regard de gauche à droite à la recherche d'autres rats. Quand elle entendait des cris dans la masse, elle changeait de direction pour se diriger vers eux. Un cri de surprise et de douleur lui fit tourner le regard vers ceux qui l'accompagnaient. L'un d'eux avait esquivé de peu un coup d'épée, récoltant une coupure à l'épaule. Sans doute devinant qu'un combat se préparait, l'amas de Rêveurs recula pour laisser un petit espace.

L'attaquant leva son épée en se mettant en garde et fusa de nouveau sur celui qu'il avait touché. Ce dernier eut à peine le temps de se défendre et récolta une autre blessure. Et avant même que gentil rat puisse riposter, il fuit dans la foule, laissant le trio incrédule. Ils décidèrent de partir à sa poursuite, Mara ne sachant pas vraiment si elle espérait tomber de suite sur le doyen. La foule se décalait sur leur passage, rendant la course-poursuite légèrement plus simple. Durant le trajet, le second épéiste jaillit de la foule pour blesser le borgne avant de se re-cacher immédiatement. L'enfant se mordit les lèvres, ils étaient trop coordonnés, et ils étaient en train de les perdre!

Finalement, entendant des cris juste à côté, ils foncèrent dans cette nouvelle direction pour tomber sur de nombreux nuages de fumée. Quelqu'un tuait méthodiquement les Rêveurs, les faisant fuir. Il était difficile d'aller à contre-courant pour rejoindre la source du massacre, mais les trois y arrivèrent finalement, en jouant des coudes et de leur petite taille pour se frayer un passage. Enfin, il sortirent en trébuchant dans une zone libre de quelques mètres de diamètre. Au centre, trois individus: le doyen et ses deux épéistes. La jeune Voyageuse serra sa lance en pinçant les lèvres tandis que ses deux acolytes se mettaient en garde à côté. Dans le brouhaha des cris de Rêveurs, certaines phrases ressortaient par moment, certains se demandaient si c'était une attraction, d'autres notaient la jeunesse de l'enfant, d'autres encourageaient au combat. Ils avaient cessé de fuir presque à l'instant où les six s'étaient retrouvé face à face, sans doute inconscients du danger.

Le vieux rat les fixa d'un regard dur, couina quelque chose d'intraduisible pour l'enfant, ce à quoi le borgne répondit par un enchaînement d'insultes. Mara ne le sentait pas vraiment, si elle ne pouvait même pas comprendre ce que disait le rat, aucune chance que sa confiance ne fonctionne sur lui. Elle sursauta un peu quand elle le vit s'élancer en premier vers elle, ne lui laissant pas le temps de lever sa lance pour parer l'attaque. Le bâton cueillit sa joue et l'envoya valser vers la foule qui poussa une exclamation en reculant de quelques pas pour ne pas la percuter. La douleur provoqua une onde sur son visage, faisant monter les larmes à ses yeux. Elle se mordit violemment la lèvre pour ne surtout pas pleurer. Alors qu'elle recevait le coup, les deux autres avaient contourné le chef pour s'attaquer à ses sous-fifres. La fillette ne le sentait plus du tout, elle était trop faible pour battre ce méchant seule! Elle se redressa à quatre pattes juste à temps pour voir une deuxième coup de bâton fuser vers elle, et pour se baisser in extremis avant de se jeter sur le côté.



Se redressant en vacillant, elle réussit à charger vers lui et à abattre d'un coup son arme sur lui, attaque qu'il para au dernier moment. Décidant d'improviser pour espérer le surprendre, elle retira tout de suite son arme, lui faisant exécuter un arc de cercle vers ses côtes. La lame érafla un peu la robe mais le rat bondit sur le côté, se rapprochant de l'endroit où les autres se battaient. Profitant de l'occasion, Mara fixa les deux épéistes ennemis et leur cria de s'arrêter en enclenchant son pouvoir. Elle n'eut pas le temps de voir si la diversion avait permis à ses alliés de porter des coups importants car un coup de bâton percuta son dos, l'envoyant à terre. Le nez de la petite rencontra le sol dans un léger mais douloureux craquement. Elle se releva difficilement, en voyant le sang goûter de ses narines. Elle se retourna en esquivant de peu un coup d'estoc du bâton, et profita de la proximité de son adversaire pour lui envoyer un grand coup de lance, blessant sa main. Le vieux feula, n'offrant plus à la jeune le luxe de lui parler dans sa langue. Mais pas besoin de comprendre pour deviner que ses paroles devaient être haineuses. Et elle se savait suffisamment sensible pour être déstabilisée si elle entendait des insultes. La situation était sans doute mieux comme ça.

Profitant que le rat soit temporairement immobilisée par la douleur et la surprise, elle se redressa et lui porta un autre coup horizontal qui traça une ligne rouge sur son buste, ce à quoi il répondit part un cruel choc à la tempe. La fillette cogna un Rêveur qui l'empêcha de tomber, mais resta groggy pendant quelques secondes, tandis que la vague douloureuse finisse d'inonder son crâne et que sa vue cesse de papillonner. Et elle hurla d'un coup de douleur.

Voyant vaguement une pointe rouge qui sortait de son épaule, tandis que tout son corps lui hurlait son supplice, elle tourna difficilement la tête vers le chef, qui la regardait de ses petits yeux plissé, son bâton au sol. Satisfaction? Sadisme? Cruauté? Difficile de décrire l'expression d'un rat, mais elle n'allait sans doute pas en faveur de la petite, tandis que trois autres bras articulés munis d'une pointe métallique jaillissaient de son sac de fer. Il retira d'un coup le quatrième de l'épaule de sa victime, provoquant un autre gémissement, et le mit au niveau des autres, se démarquant par sa teinte rouge.

Ne pas pleurer, ne surtout pas pleurer. La petite sentit un goût métallique envahir sa langue et obstruer sa gorge, et une quinte de toux jeta quelques gouttes de sang au sol. Sans réellement réfléchir, laissant son corps à son instinct tandis que son esprit était embué par la souffrance, elle se projeta vers le rat derrière elle, agrippant sa robe d'une main et plantant sa lance dans la hanche de son ennemi. Elle la tenait presque au niveau de la lame, comme une petite épée au manche démesuré. Elle brailla dans l'oreille du vieux alors que deux lames s'enfonçaient dans ses reins, la collant contre lui. Sentant son œil droit qui commençait à libérer une larme malgré ses efforts, elle s'essuya sur les vêtements de son bourreau avant de perdre ses moyens. Par dessus son épaule, elle apercevait vaguement ses deux amis rats qui affrontaient en duo l'un des bretteurs, le second gisant au sol. Quand elle vit l'un d'eux s'effondrer dans une gerbe rouge, elle cria et se mit à se débattre comme un animal,  retirant d'un coup sa lame des côtes du méchant pour la renfoncer juste au dessus et ignorant le mugissement de son ennemi, elle se mit à mordre ce qui se trouvait juste en dessous de sa bouche, à savoir son épaule. Le doyen, fou de rage, réussit à la repousser et retirant d'un coup les lames de fer de sa chair et en la griffant au visage.

Ne surtout, surtout pas pleurer. Le choc du bitume contre son dos fit gémir la petite. Elle avait l'impression que la douleur éclipsait tous ses sens, sa vue n'était plus qu'un maelstrom de couleurs et de lumières, son ouïe ne lui renvoyait plus qu'un brouhaha flou, et elle avait l'impression de sentir chaque caillou du sol qui grattait ses blessures. Fermant fort les paupières et les rouvrant d'un coup, elle vit vaguement le doyen s'approcher puis s'arrêter, occupé par quelque chose d'autre. Mara ne pensait à rien, ni qu'elle serait soignée la nuit suivante, ni que c'était le plus dur combat qu'elle ait mené pour l'instant. Elle ne savait pas ce qui était le plus douloureux entre son épaule, ses reins, son visage, son crâne ou l'addition de toutes les lésions bénignes qu'elle accumulait. Elle avait juste l'impression d'être une plaie géante. Une petite voix dans sa tête résonnait, lui murmurant que de toutes façon, elle se réveillerait indemne. Que risquait-elle à poursuivre le combat? Sa conviction de ne pas mourir en vrai était si forte qu'elle était sûre de ne pas mourir à Dreamland. Elle roula sur le ventre, ignorant la trace de sang qu'elle laissa au sol et se mit à quatre pattes.

Levant la main, elle se raccrocha au premier truc qui tomba dedans: le bâton du doyen. Elle se releva en escaladant sa robe, agressée par les bras métalliques qui n'étaient pas assez souples pour faire autre chose que l'érafler quand elle était ici. Elle se saisit du col de son ennemi, puis de son oreille, l'immobilisant suffisamment pour que le borgne (c'était lui, non?) lui inflige une autre entaille au torse. Si elle était profonde, Mara n'en savait rien, un coup de coude la renvoya s'écraser sur la route. S'étouffant, la petite se mit à tousser et tourna la tête sur le côté pour dégager sa gorge, laissant le liquide chaud et poisseux s'écouler sur sa joue. Pitié, quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn] Aujourd'hui à 13:37
Revenir en haut Aller en bas

Les rats au pouvoir! [Pv Shad Blackburn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Kazinopolis-