Haut
Bas

Partagez|

Rendez-vous foireux (feat Corey Cole)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 998
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1660
Honneur: 488
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Lun 10 Aoû 2015 - 12:05

Corey emboita le pas du voyageur au nuage, il ne savait pas trop sur quoi ils allaient tomber en arrivant au centre du village, car c’est de là qu’il estima que provenaient le plus gros des éclats de voix et des cris. Il était plutôt satisfait de voir que Tommy n’avait pas hésité une seconde à se lancer au-devant du danger pour, peut-être, aller à la rescousse d’un ami. Il restait à voir s’il ne fonçait pas bêtement dans le tas à chaque fois. L’héliophobe avait déjà croisé ce genre de voyageur à la recherche de conflit perpétuel et il n’était pas vraiment fan du genre. Mais pour l’heure ça paraissait tout à fait logique d’aller voir ce qui provoquait tout ce bruit et de vérifier que leur camarade n’y soit pas mêlé. Il suivit le rythme du rougeoyant sans vraiment forcer et ils arrivèrent rapidement en vue d’une sorte de requin gonflable étrange qui se dirigeait faiblement vers le centre-ville, ballotté par les courants aériens. Il se demanda d’abord si c’était une sorte d’invocation, ou de gadget qui permettait à celui qui le contrôlait de pouvoir voir à travers ses yeux ou quelque chose du genre. Quelques temps auparavant, il était tombé, au cours de ses errances sur la toile, sur une vidéo du même genre de requin gonflable sur lequel avaient été ajouté des petits moteurs pour le diriger. Le propriétaire de l’objet prenait un malin plaisir à poursuivre et effrayer ses chats à l’aide de ce dirigeable improvisé. Mais là, l’engin semblait bien moins maniable et une percuta un bâtiment, se dégonflant lamentablement et perdant rapidement de l’altitude. Le geek allait se demander l’utilité d’un tel objet lorsque celui-ci explosa en touchant le sol, le prenant au dépourvu.

« oh putain… »

Il trouva le commentaire de Tommy assez comique et il lui sourit en retour avant de reprendre leur avancée vers ce qui semblait être le cœur du village et des évènements. Ils ralentirent en approchant, surveillant leurs arrières pour ne pas être pris au dépourvu, puis ils observèrent rapidement ce qu’il se passait. Une espèce de voyageur, chauve et grand, beaucoup plus que les deux jeunes hommes, qui semblait être croisé avec un requin, donnait ses consignes à une bande de créatures à l’air un peu dégénérés. Tous semblaient faire partie d’un gang dont les créatures hybrides que Tommy et Corey venaient de combattre, devaient faire partie. Ils se mirent à l’abri pour se mettre au point sur leur façon d’agir.

« J’ai l’impression que les bestioles sont pas bien intelligente. Si on s’occupe du morpheur, elles risquent d’être désorientées voir de s’enfuir. »

Restait le problème de se confronter à un voyageur dont ils ne connaissaient pas le niveau exact, si, comme Tommy le pensait, l’homme requin le plus fort qu’ils venaient de terrasser était le chef de ce type, il était probablement moins fort. Mais ce n’était qu’une théorie, peut être que ce type était un monstre de puissance qui avait choisi d’intégrer ce gang pour avoir des bonnes raisons de se livrer à la violence. Il releva les yeux sur le bâtiment contre lequel Tommy s’était adossé, deux étages avec un toit en pente plutôt douce, une idée commença à germer dans son esprit.

« J’ai peut-être une idée, je ne sais pas trop ce qu’elle vaut. »

Il ne s’était jamais trop essayé à l’exercice qu’il s’apprêtait à proposer à son compagnon d’infortune mais il ne voyait pas ce qui aurait pu l’empêcher de réussir.

« Je pense que je dois pouvoir le sniper depuis le toit là-haut. » Il désigna de la tête le haut du bâtiment derrière lequel ils étaient cachés. « Tu as vu l’effet de mes rayons, si je me concentre, que je charge au maximum, je dois pouvoir tirer un coup dont il a peu de chance de se relever.

Par contre s’il gesticule dans tous les sens et qu’il est à l’autre bout de la place, j’ai trop de chances de louper. Faudrait que tu l’attire et que tu lui parles pour qu’il se tienne un peu tranquille. Le temps que je le vise et que je tire. »


Il savait qu’il risquait fort de se bruler salement le bout des doigts qui auront servis à faire feu mais si c’était pour mettre un terme à ce combat en une fraction de seconde ce n’était pas cher payé. Bien sûr le plan était risqué, si il loupé la cible, ils se retrouveraient tous deux en mauvaise posture mais il essaya de minimiser ce côté négatif.

« Au pire des cas si je foire, t’auras quand même l’effet de surprise pour toi et tu pourras engager le combat. Avec mon pouvoir je te rejoindrais et on pourra le prendre en tenaille.

T’en dis quoi. »


Le manieur de nuage n’avait pas encore vu la capacité du contrôleur à se changer en photons pour se déplacer en ligne droite, mais dans ce cas ça lui permettrait de monter et de descendre rapidement du poste de tir. Il se tint prêt à aller se mettre en place si le plan convenait à Tommy.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 464
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 703
Honneur: 32
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mer 12 Aoû 2015 - 14:21
Plus Corey décrit ce qu'il veut que je fasse, plus j'ai l'impression d'avoir le rôle de l'appât au coeur d'un plan avec un certain nombre d'informations manquantes. Nous n'avons pas la moindre idée de la puissance et des capacités de ce voyageur, même la possibilité qu'ils aient des renforts nous est inconnue. Mais après avoir vue la puissance du tir de mon partenaire je me dis que son plan tient malgré tout la route et qu'il vaut le coup d'être essayé, même si la réussite n'est pas assuré. Et puis je n'ai pas vraiment d'idée intéressante en tête, donc autant profiter de la sienne.

- Ca me va, grimpe là-haut, je réfléchis vite fais à un truc et j'y vais.

Ce qui me fait tourner le cerveau c'est une simple question "Comment discuter avec un mec qui ne semble chercher que la baston ?", et finalement je me dis que je vais y aller au feeling. Je ne suis pas le plus fort entre Corey et moi, c'est en tout cas le sentiment que j'ai, mais je vais tout de même être à la hauteur. Après tout si Dan voulait que l'on se retrouve tous ensemble il y avait bien une raison, au moins que l'on se rencontre, après, je ne sais pas ce qu'il a derrière la tête. Donc sans plus réfléchir je me lance et me relève, puis sans attendre d'être sûr que Corey soit en place je prends la direction de nos adversaires. Me rapprochant des créatures aux dents effilées je garde Cloud collé à ma nuque et avance les mains dans les poches en signe de non - agression. Tous les amphibiens me regarde avancer entre eux, il y en a un peu tout autour de la place se demandant ce qu'il faut faire, échangeant des regards inquiets en attendant un ordre. Ce qui est bien avec les sbires de ce niveau c'est qu'en présence d'un chef ils ont peur de commettre une erreur.

Ma progression n'est donc pas difficile ,mais je reste du côté opposé de la fontaine par rapport au voyageur, gardant mes distances pour l'obliger plus facilement à se rapprocher de moi et donc de Corey. Avertie par les regards alertes de ses subalternes le voyageur grimpe sur la fontaine avec assurance pour me scruter de plus près, comme si il me passait du scanner. À dix mètres de moi il n'a toujours pas dit un mot, affichant toujours son sourire narquois plein d'estime de soi. J'aurais aimé avoir la confirmation que Corey est bien en place pour faire feux, mais ce n'est apparemment pas possible.

- Bonjour je suis journaliste pour le Dream'mag et j'aimerais en apprendre plus sur le gang qui est le vôtre.

Le regard du pseudo chef s'illumina à l'idée d'un article dédié qui le ferais connaître à Dreamland tout entier, mais il finit par revenir à la réalité pour me répondre. Je ne sais pas si Corey peut entendre ce que je dis de là où il est, histoire qu'il puisse anticiper les réactions de cet énergumène.

- Tout ce que tu as à raconter c'est que le gang va petit à petit prendre possession de toute la côte. Morcay sera le king des tropiques avec moi comme bras droit, Ben le semi-requin !

Encore un mec en quête de conquête qui compte conquérir, comme dans un bon vieux dessin-animé avec le même méchant qui revient à l'assaut à chaque épisode… Je retiens un soupir de désespoir vis-à-vis de ce type de personnages qui se croient plus fort que le reste du monde avant de reprendre la parole.

- Très bien, très bien. Morcay est le requin qui a attaqué la plage il y a quelques minutes ?

C'est l'étonnement qui se lit maintenant sur son visage.

- Comment peux-tu l'avoir vu et être encore un état de te présenter devant moi ??

Ça marche mieux que je ne l'aurait imaginé, il oscille entre la peur et la stupéfaction, c'est ma chance de l'obliger à s'approcher de moi. Je prends l'air serein et euphorique qu'aurait selon moi un journaliste à fond dans son travail d'investigation, en mimant ce que je raconte avec de grands gestes.

- J'étais sur la plage au début de l'attaque entrain de récolter des informations sur une étude de la taille de tour de poitrine moyens des femmes sur la plage de cette vi…

- Accouche au lieu de raconter ta vie du con !

L'énervement est palpable alors qu'il se rapproche de moi en serrant les poings et la mâchoire, des fentes se font entrevoir à l'arrière des joue et sur le haut du cou. Surement un début de branchies liés à son pouvoir de morpheur, ce qui voudrais dire que le combat pourrait s'entamer très rapidement.

- Ok ok, j'y viens. Toujours est-il que quand il a attaqué je me suis planqué et j'ai observé le combat de lui et ses hommes face à deux voyageurs. Il a été transpercé part l'un d'entre eux et puis ba… Il ne s'est pas relevé.

- Tu te fous de ma gueule c'est ça ?! Le boss ne peut pas c'être fait éclater aussi facilement !

Enervement au paroxysme chez mon interlocuteur, c'est le moment de balancer le dernier pique peut-être. Tout en simplicité.

- Apparemment si.

Il ne réfléchit plus et me saute dessus, des sortes de nageoires lui ayant poussé sur les avant-bras et sa mâchoire grande ouverte prête à me déchiqueter .

- Arrête de te foutre de ma gueule !!!

Les deux bons mètres qui nous séparaient ils ne les franchies qu'en un seul bond qui le laisserait me bouloter la crâne d'un seul coup, mais cela me facilite l'esquive. Je glisse mes pieds sur le côté pour le laisser passer devant moi et Cloud me couvre la mains, pour que je lui balance un coup d'arcus dans le dos et l'envoyer sur le sol. Voulant me rapprocher de lui pour continuer le combat, l'une des créatures mipoisson-mijenesaisquoi, me mord très fortement la cuisse, m'empêchant d'avancer. Après avoir réussi à retenir la douleur je lève la tête et gueule au cas ou Corey n'aurait pas capté que c'était le moment !

Corey !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 998
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1660
Honneur: 488
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Jeu 13 Aoû 2015 - 15:32


Tommy n’avait pas vraiment l’air d’apprécier d’être celui qui se mettait le plus en danger, mais il fallait dire qu’il n’avait pas tous les éléments en sa possession. Corey savait que si il y avait un problème ou qu’il loupait sont tir, il pourrait être aux côtés de son allié de circonstances en une fraction de seconde. Finalement, après avoir hésité un moment, le manieur accepta, n’ayant probablement pas mieux à proposer. Bien sûr ils auraient pu se jeter dans le tas et espérer que le voyageur soit facile à vaincre, mais si ce n’était pas le cas ils se retrouvaient largement dépassés en nombre. Individuellement les piranhas mutants ne devaient pas être vraiment durs à terrasser, mais en nombre, ils risquaient d’être franchement gênants. Il avait vu les dégâts que cette espèce de poissons était capable de faire dans le monde réel à une carcasse de mouton ou de porc. Il préférait ne pas trop se demander ce dont ces êtres oniriques beaucoup plus grands étaient capables.

« Ok, on y va alors, dès que j’ai tiré je redescend t’aider contre les poiscailles si ils veulent encore se battre. »

Il laissa son allié se concentrer et se recula un peu, pour ne pas être trop collé au bâtiment, puis il se décala pour être sûr de ne pas être visible depuis la place. Il patienta quelques secondes, tendant l’oreille à la recherche de bruits suspects, puis il utilisa son pouvoir pour se transformer en photons et se diriger, en ligne droite, à toute allure vers le toit de l’édifice contre lequel ils étaient quelques minutes plus tôt. Dès qu’il fût complètement reconstitué il se plaqua contre les espèces de planchettes qui faisaient office de tuile. Ignorant la chaleur qu’elles restituaient, il s’efforça de rester immobile, même si sa capacité de déplacement était très pratique elle était loin d’être discrète. Il espérait qu’il n’avait pas attiré l’attention de leurs cibles. Rassuré par l’absence d’exclamation il rampa en direction du sommet du toit, passant juste le haut de la tête par-dessus pour jeter un coup d’œil. Même si il s’était un peu écarté, le voyageur requin était toujours là, encore occupé à menacer des citoyens.

L’héliophobe n’eut pas à attendre bien longtemps que son camarade se montre, avançant paisiblement en direction du chef du groupe qui l’avait remarqué et était revenu au centre de l’espace. Soucieux de se montrer et de se mettre en position dominante sa cible monte sur les ruines de la fontaine centrale.

« Parfait… » Commenta-t-il pour lui-même.

Il se cala confortablement et, ignorant les palabres de Tommy pour monopoliser l’attention de leur ennemi, il se mit à ajuster son tir. Ses coudes bien calés juste derrière l’arête du toit, le dos de sa main gauche posée contre une planche, sa main droite bien calée dans l’autre. Il se mit à guetter le bon instant,  Tommy gesticulait, augmentant l’énervement de son interlocuteur qui oubliait toute méfiance. Il commença à faire appel à son pouvoir et s’apprêta à le déchainer d’un seul coup mais le morpheur sauta sur son allié, flirtant avec la limite de son champ de vision. Il aurait pu rester dans la même position mais il aurait risqué sur son coup touche le toit au lieu de sa cible. Il se redressa donc un peu rapidement et aligna son « viseur » juste à temps pour pouvoir décocher un faisceau lorsque Tommy cria son nom. Même bien chargé, il n’était pas aussi foudroyant qu’il l’aurait été s’il avait pu rester confortablement allongé dans sa position initiale.

Le morpheur venait de se redresser après le coup que Tommy venait de lui donner et s’apprêter à continuer le combat mais le cri de ce dernier le fit se figer quelques secondes. Il se retourna, à la recherche d’une éventuelle attaque surprise et lorsqu’il repéra le voyageur sur le toit, c’était déjà trop tard. Le rayon le frappa dans le torse juste en dessous du muscle pectoral droit, ce n’était pas l’endroit que Corey avait prévu de viser, mais il était touché, c’était déjà ça. Il espérait voir le morpheur vaciller puis s’écrouler mais ce dernier, même si il était gravement blessé ne semblait pas décidé à vendre sa peau aussi facilement. L’héliophobe ne perdit pas de temps, il se transforma en une silhouette lumineuse qui fonça vers le sol pour se matérialiser à nouveau juste derrière le piranha en train de bouffer la jambe de son ami.

« Dégage, toi ! »

Il invoqua une lame de lumière dans le prolongement de sa main mise à plat, ignorant la douleur provoquée par une nouvelle utilisation de son pouvoir. Il sentait qu’il approchait de la fin de ses réserves pour la nuit, il allait vraiment falloir qu’il limite son utilisation. Il enfonça la lame d’une trentaine de centimètres dans le cou de créature, la tuant sur le coup mais la forçant à libérer son étreinte. L’héliophobe se retourna juste à temps pour voir la mâchoire du morpheur se refermer sur lui, par réflexe il se jeta en arrière. Les dents acérées claquèrent à moins de cinq centimètres de son visage mais il ne put pas esquiver l’uppercut qui le cueillit au menton, lui coupant le souffle. Même si il était déjà bien amoché, leur adversaire semblait encore tout à fait capable de leur poser problème.

__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 464
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 703
Honneur: 32
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mer 26 Aoû 2015 - 16:20
C'est le genre de scène qui se déroule au ralenti dans un affrontement, voir son adversaire se relever alors qu'on attend une aide extérieure. Cela m'a semblé être une éternité, surtout que les dents plantés dans ma chair ne rigolent pas. J'avais armé un nouvel Arcus au cas où je doive une à nouveau frapper le morpheur, mais il se retourne et vois le tir de Corey, sans pouvoir l'esquiver.

Il met un genoux à terre alors que mon partenaire saute de son perchoir et disparaît en un éclair pour réapparaître à côté de moi. Il donne un coup de dague au crapaud, mais c'est une erreur de se préoccuper de moi pour le coup. Notre ennemi c'est relevé et n'est pas de bonne humeur, à moins que balancer un uppercut soit un signe de bienvenue chez lui, mais c'est Corey qui en a profité. Avant que les créatures sous son commandement réagissent je lui envoie Cloud dans les branchies et l'allonge pour l'obliger à perdre son appui et reculer. J'en profite pour faire tomber Cloud sous sa forme stratus et créer un épais brouillard autour de lui et moi. J'enchaine pour ne pas lui laisser le temps de réagir et de sortir de mon enceinte brumeuse, je prends un pas d'élan, bloque mon pied au sol et en pivotant tout mon corps balance l'autre jambe dans le dos du semi-requin.

Le fait que je ressente absolument tout ce qui se passe au sein de Cloud me permet de le voir distinctement résister plus ou moins mon assaut d'un simple pas en avant. Il pose ses pieds écartés sur le sol et fait tourner son bras pour m'attraper la jambe qui vient de l'attaquer. Il la maintient fermement dans le creux de son coude, utilisant son bras comme un étaux et balançant son buste vers l'arrière avant de jeter sa main libre dans ma direction. Utilisant le fait que je puisse connaitre les mouvements de mon adversaire me donne l'envie de prendre un risque. Balançant mon torse vers l'arrière en tendant chaque muscles et esquivant par la même le coup la main de mon rival. Je lance mes mains à la rencontre de son poignet et l'attrape fermement, l'appuie qu'il m'offre en me tenant la jambe me permet d'amplifier ma rotation et balancer mon autre jambe jusqu'ici encore au sol. Ma jambe piégé tourne entre ses écailles alors que j'essaye de l'attirer vers le sol avec cette jambe et la prise que j'ai obtenu sur son bras. Il finit par relâcher son étreinte au moment où le talon de mon pied libre percute l'arrière de son crâne. Le coup touche et je nous sens choir vers le sol plutôt rapidement. Je lâche son bras et jette le mien vers l'arrière pour garder un appuie sur les dalles de la place alors que son front entre en contact avec la pierre.

Un cris de douleur qui se fond en rire rauque pendant que Cloud redevient Arcus autour de mon poing comme si il ne l'avait jamais quitté. Je regarde autour et vois Corey en prise avec plusieurs de ces immondes créatures piranhas, heureusement des villageois sorties de leur cachette des débris en tout genre dans les mains, en retiennent la moitié. Pas le temps de m'inquiéter, mon adversaire se relève en faisant fît de mon pied encore appuyé derrière sa tête, son rire continuant de faire claquer ses mâchoire. Puis le silence prend place entre nous deux, le bruit des affrontements alentours me semble soudain lointains alors que je me relève en vitesse. Toujours en garde je prends deux pas de sécurité pour m'écarter de cet adversaire plutôt coriace.

- Alors comme ça c'est vraiment vous qui vous êtes occupés du Boss ?

- Au moins tu n'as pas que du corail dans le crâne…

Il me balance un regard de tueur semblable à celui qu'il m'a déjà fait comme si il voulait faire peur, mais pas le temps de rire des petites manies qu'il a.

- Il n'y a pas que nous qui prenons le contrôle d'un point important de la ville. Vous allez faire quoi tous les deux contre tout ce monde ?

- Qui te dit qu'on est que deux ?

Jouer le bluff c'est marrant, ce doit être d'avoir joué le journaliste  qui me donne l'envie de jouer avec les neurones et l'énervement du requin. Mais au moins, si lui ne bluff pas on sait qu'il y a un autre endroit d'où la ville est attaqué, ce qui veut dire qu'on a pas fini d'en chier. On va pas s'enfuir comme ça la queue entre les jambes alors que j'ai survécu au jeu de l'appât de tout à l'heure. Et j'en ai déjà marre de discuter avec lui alors qu'on sait très bien que c'est sans fin un dialogue de ce genre, c'est donc pour ça que je prends l'initiative. Le stratus n'est pas une bonne solution car si Corey cherche à tirer une nouvelle fois son rayon de lumière, il ne pourrait pas viser, même si il a pour l'instant l'air occupé avec les hybrides.

L'arcus fend l'air en direction de la dentition aiguisé qui me fait face, mais ne touche pas sa cible qui c'est déporter pour longer l'extérieur de mon bras et frapper la tête avec un mouvement circulaire de son bras. Cloud passe immédiatement en lenticularis pour me libérer le bras et je me baisse avant de plier mon coude et le lui envoyer dans les côtes. Son corps décidément plus résistant que la moyenne encaisse sans broncher et je me bouffe un crochet du gauche dans le crane qui m'envoie m'étaler sur le sol après avoir chargé Cloud. Sans me laisser le temps de souffrir, Ben se jette sur moi, mâchoire à l'air pour me bouffer. Réflexe de combat, mes genoux se rapprochent de ma poitrine et me permet de le tenir à distance en mettant mes pieds au niveau de son ventre. Trop loin pour mordre il balance sa tête et m'envoie un coup de boule de tous les diables au moment où j'étends mes jambes pour moi aussi le foutre au sol. Ou en tout cas c'est ce que j'espère…

Rapidement un genoux à terre en position d'adoubement à essayer de faire stopper l'éruption d'une magnifique bosse sur mon front, je ne vois qu'au dernier moment un coup de pied. Imparable vue la trajectoire je ne peux qu'amortir un minimum avec mon bras pour empêcher ma tête d'encaisser le tout. Je me redresse et prend un distance inexistant avec le requin qui m'attrape le cou et le bras droit pour me morde l'épaule à pleine bouche. Une mâchoire décidément aux dimensions de squale car je sens les dents couper la chair et s'enfoncer en laissant couler le sang frais que je préférerais garder en moi. Mais Cloud explose au-dessus de nous et me balance un éclair qui me traverse comme d'habitude, en m'hérissant les poils et balançant une bonne dose d'adrénaline. Juste assez pour oublier la douleur et lever le bras gauche au niveau du torse du requin pour enfiler deux doigts dans le trou qu'à ouvert Corey sur la poitrine de l'ennemi. Sans plus de cérémonie je relâche toute l'électricité emmagasiné qui traverse mon bras gauche puis ma mains pour se rependre dans le corps adverse, tendant les muscles et provoquant des spasmes je me libère de l'étreinte culinaire de mon adversaire. Ce dernier m'embarque tout de même du sang et de la chaire au passe.

Si la blessure avait était de l'autre côté j'aurais eu la puissance d'un défibrillateur et aurais surement stoppé le cœur, mais il sera au moins bien paralysé du côté droit pour plusieurs minutes. Je fais un pas en arrière, lève une jambe et balance ma semelle dans son estomac pour le faire s'écraser au sol. D'un mouvement je déchire mon débardeur qui passe rapidement du blanc au rouge puis en faisant deux bandes et me faire tant bien que mal un bandage autour de l'épaule pour ne pas mettre du sang partout. Mon regard n'est pas encore passé sur le combat de Corey qui se tient derrière moi. Mais je me demande ce qu'on va faire de l'autre voyageur qui ne restera pas sans bouger une fois la paralysie dissipée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 998
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1660
Honneur: 488
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mer 16 Sep 2015 - 16:25

Corey avait espérer que le tire suffisse à les débarrasser de cette adversaire mais de toute évidence ce dernier était plus coriace que ça. Il avait repris ses esprits rapidement et avant même que l’héliophobe ne s’en soit rendu compte il était sur lui, bien décidé à lui faire payer son attaque. Le geek n’eut pas le temps d’encaisser ou d’esquiver l’uppercut qui vint le cueillir au menton et il se contenta de retrouver l’équilibre juste à temps pour ne pas s’effondrer en arrière. Lorsqu’il reprit ses esprits, Tommy et l’homme requin étaient au centre d’une espèce de nuage de brouillard. Il ne distinguait même pas leurs silhouettes mais devina qu’ils étaient en train de s’y battre. Il déduisit que c’était une autre facette du pouvoir de son ami et espéra qu’il pouvait voir à travers cette brume épaisse sinon il risquait fort de se faire croquer même si le morpheur devait y aller au hasard.

Il n’eut pas le loisir de s’interroger plus longtemps sur ce qu’il se passait dans ce nuage, car les espèces de piranha dégénérés étaient presque sur lui. Il colla un grand coup de pied dans le premier, le renvoyant deux bons mètres en arrière et planta sa dague lumineuse entre les deux yeux du second. Il ne put rien faire lorsque les deux suivants se jetèrent sur lui presque simultanément. Même si il parvint à arrêter le premier en le poignardant sur le côté de la tête, l’autre pu lui mordre la jambe. Les crocs ne s’enfoncèrent pas profondément mais la douleur était tout de même cuisante, et surtout, il était gêné dans ses mouvements alors que l’autre partie des mutants arrivaient vers lui. Il retira sa lame lumineuse du cadavre du premier et voulu la planter dans celui qui lui tenait la jambe, mais ce dernier eut le réflexe de lâcher sa prise pour essayer de mordre le bras qui venait vers lui. Par réflexe, Corey dévia son geste et vit les mâchoires claquer à moins de cinq centimètres de son bras.

« Ouch, saloperie… Allez, couché ! »

Il changea rapidement ses appuis, et lui décocha coup de pied appuyé dans le flanc, l’envoyer bouler à quelques mètres. Il s’étonna que le reste du groupe ne lui ait pas encore sauté dessus et constata que quelques-uns des locaux, les plus courageux probablement, les avaient stoppés, finalement décidés à défendre leur ville. Enfin, maintenant que des voyageurs s’occupaient de la plus grosse menace, le morpheur, ils s’étaient décidés à se battre. Il profita de cet instant de répit pour jeter un coup d’œil à Tommy qui semblait en pleine discussion avec son adversaire, probablement au cœur d’une tentative d’intimidation mutuelle. Apparemment cette dernière tourna court car l’affrontement reprit et l’homme au nuage se retrouva vite en difficulté, mordu à l’épaule. Corey voulu intervenir en le voyant si mal engagé, mais il n’en n’eut pas le temps, deux des trois adversaires qui s’intéressaient encore à lui se jetèrent en même sur le voyageur pour le percuter et le déséquilibrer. Il lutta pour conserver sa stabilité mais ce poids soudain l’emporta en arrière, il essaya de rouler sur lui-même pour se dégager mais un des poissons mutants lui mordit le haut du bras avant qu’il ne puisse bouger. Il grimaça de douleur mais eut le réflexe de remonter son genou vers le haut ce qui lui permit de ne pas laisser le temps à l’autre de le mordre. Il essaya de déloger celui qui le mordait mais ça n’avait pas l’air dans les intentions de ce monstre, il laissa disparaître sa lame de lumière qu’il ne pouvait pas utiliser dans cette position.

Il jeta un coup d’œil à celui qu’il venait de repousser et vit qu’il ne fallait pas qu’il perde de temps car il s’était relevé et allait bientôt attaquer à nouveau, accompagné du troisième. Mimant un revolver avec sa main libre, il appliqua le canon imaginaire juste derrière les yeux du piranha mutant. Il fit feu d’un rayon pas très puissant mais qui suffit à griller la cervelle du poisson. Il colla un coup de pied dans la tête de son agresseur suivant, assez fort pour le mettre hors combat puis tira un rayon dans le dernier juste au moment où il ouvrait la gueule pour le mordre.

Ainsi débarrasser de ces gêneurs il se redressa pour croiser le regard de Tommy qui venait juste de penser sa vilaine blessure, debout devant le cadavre de son adversaire. Le geek fût tenté d’en faire autant mais il vit que le morpheur requin n’était pas encore tout à fait KO et qu’il commençait à se relever, il ne comptait pas le laisser faire. Il avança rapidement vers les deux combattant, pointa son sa main, qui mimait à nouveau une arme à feu, vers l’homme requin qui venait se mettre à genou et tira un nouveau rayon dans le torse de ce dernier. Cette fois il s’écroula face contre terre et ne bougea plus, Corey ne savait pas si il était mort et à vrai dire il s’en fichait un peu. Il reprit son souffle et s’adressa à Tommy.

« On dirait qu’on a fini non ?»



__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 464
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 703
Honneur: 32
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mar 22 Sep 2015 - 18:11
Mon épaule me lance assez violemment quand je bouge, notamment si je pivote rapidement sur moi-même. De la même façon que j'ai pivoté pour suivre le mouvement de Corey par exemple. En effet ce dernier c'est relevé quand je tournais la tête vers lui pour le voir avec les trois piranhas étalés à ses pieds. D'un seul mouvement il se retrouve à côté de moi un doigt pointé vers mon adversaire. Celui-là même qui vient de poser un coude à terre et se relève avec difficulté sans avoir le temps devoir venir le dernier rayon de Corey. La lumière provenant du doigt de l'heliophobe est concentré en un trait filant comme une balle vers le buste du requin, ce qui finit de la mettre K.O.

C'est mon âme de joueur un ligne qui a observé sans avoir le temps de réagir et j'entends chacun de mes neurones crier au KS, voyant les golds et l'expérience augmenter les compteurs de mon partenaire et moi ne recevant qu'une assistance. Un meme à l'intérieur de mon crâne explose son clavier et un chat me regarde d'un air triste en faisant des yeux ronds. Tout ce passe très vite, mais ma tête est en état de bug lorsque Corey m'adresse la parole pour savoir ce qui se passe ensuite. J'ai les yeux dans le vide encore quelques instants puis je reviens à moi en me disant qu'il m'a sûrement sauvé la vie. Ne regardant pas et n'ayant rien de plus que l'arcus j'aurais sûrement eu du mal à le finir réellement, mais là au moins c'est fait. Mes yeux retournent donc vers mon camarade tandis que je resserre mon bandage alors que le soleil me chauffe la peau, puis je prends la parole.

- On a échangé deux trois mots et même si c'est peut-être du bluff, il a balancé qu'un autre groupe attaquait la ville... T'es pas trop amoché ? On y va ?

Un nouveau requin en plastique traverse les airs en direction d'un toit où il explose avec un sifflement de jouer en plastique. Sa provenance n'est plus la mer comme c'était le cas pour les précédents, mais un point à l'opposé de notre premier affrontement.

- Je suis pour qu'on aille au moins voir d'où viennent les tirs, ce sera déjà ça.

Pour Corey je ne sais pas si il fatigue ou pas, mais je ne serais pas le premier à me plaindre, question d'estime de soi. Mais il faut continuer, je jette un œil au requin qui ne bouge plus, mais n'a pas disparue, pas encore en tout cas… Puis je vais trouver une corde qui tenait suspendues des petits produits dérivés au mur d'une boutique puis je reviens lier, pieds et poignets de notre adversaire. Des habitants sortent de leurs cachettes et ceux qui ont combattues en finissent avec leurs assaillants, mais ils ne semblent pas habitués à ces évènements. Et ce n'est pas étonnant dans un royaume de tourismes, même si les échauffourées entre voyageurs ne doivent pas être rare. Le fait de n'être qu'un petit village balnéaire au lieu d'une grande ville de bord de mer qu'il peut exister dans ce royaume.

En tout cas, le pouvoir de Corey est vraiment très intéressant avec des possibilités d'attaques à distance, du corps à corps et des déplacements éclairs. Si il n'était pas aussi lumineux ce serait un parfait assassin, mais ça reste intéressant, pas étonnant qu'il ait plu à notre bourrin de service. On a pas le temps de se féliciter de notre victoire étant donné qu'on a décidé que cette nuit on joue les héros. Ce qui indique qu'il va falloir que l'on se dirige rapidement dans la direction d'où arrivent les quelques requins en plastiques alors qu'il y a encore des explosions pour nous guider aux différents croisements des ruelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 998
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1660
Honneur: 488
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mar 29 Sep 2015 - 13:48

Un autre groupe ? Corey eut du mal à masquer sa déception, certes il était encore relativement en forme malgré quelques blessures superficielles et son pouvoir qui commençait à lui manquer. Il n’était pas du genre à rechigner à défendre les innocents mais moins il se battait mieux c’était. Il ne voulait pas prendre le risque de se faire tuer bêtement pour une querelle entre deux royaumes oniriques. Pourtant en voyant des créatures innocentes se faire dévorer il ne pouvait s’empêcher d’intervenir. Il espérait qu’il s’agissait d’un mensonge du morpheur pour intimider le rouquin mais malheureusement un nouveau requin factice venait démentir cette hypothèse.

« Ouais, on va pas s’arrêter en si bon chemin, autant aller voir ce qu’il se passe là-bas. » Il manquait clairement d’entrain, mais bon, comme ça Tommy comprendrait qu’il n’était pas du genre à chercher les problèmes.

Il laissa son allié s’occuper d’entraver le voyageur qu’ils venaient de vaincre afin qu’il ne les ennuis plus ce soir et commença à se diriger vers l’endroit qu’ils avaient évoqué alors qu’un nouveau jouet destructeur s’écrasa sur un toit voisin. Ils quittèrent donc l’espèce de village touristique pour se diriger vers une autre plage, un peu plus axée sports nautiques, d’après les banderoles d’équipementiers qui flottaient au vent. PilaTong, Axbaw, SlowSilver et autres semblaient se livrer la même guerre acharnée que les leaders du secteur dans le monde réel. Plusieurs des stands de ces derniers étaient la proie des flammes et plusieurs mâts de drapeau publicitaires avaient été abattus, signe que des affrontements, ou juste un saccage, avaient eu lieu. Des débris de surfs et autre planche à voile ainsi que des créatures des rêves inconscientes étaient aussi des indices indéniables des combats. Il ne fallut que quelques instants supplémentaires aux deux voyageurs pour comprendre que les agresseurs étaient remontés, plus haut sur la plage.

Retrouver le sable chaud et les rayons du soleil fit du bien à l’héliophobe, en short de bain, il était plus dans son élément. Il interrogea son allié du regard et lorsqu’il reçut son accord muet il s’approcha du petit groupe à l’origine des requins gonflables. Lorsque le groupe les vit arriver, ils se mirent en arc de cercle pour les attendre. Il y avait une voyageuse d’une trentaine d’année couverte de tatouages et de de piercing avec un air malsain sur le visage. Corey n’aurait pas su dire pourquoi mais elle le mettait mal à l’aise, il ne lui aurait tourné le dos sous aucun prétexte. Elle se tenait au centre du demi-cercle, à côté d’un autre voyageur, un homme assez grand mais plutôt chétif qui semblait mener le groupe. Il avait lui aussi une sorte de lueur malsaine dans le regard qui lui donnait l’air un peu fou. Les deux voyageurs étaient accompagnés par des créatures des rêves mi-homme, mi-requin marteau qui ressemblaient énormément à ceux que Tommy et le geek avaient combattus plus tôt dans la nuit à la différence que leur tête épousait la forme caractéristique de celle des squales en question. Il approcha jusqu’à être à une dizaine de mètres du petite groupe, ne voulant pas se retrouver trop facilement à portée de leurs pouvoirs.

« Vous avez que ça à foutre ? » Leur demanda-t-il, lassé de tourner autour du pot. « Attaquer des créatures des rêves sans défense juste parce qu’un abruti vous a promis je sais pas quoi ? » Il commençait à en avoir sa claque de ce genre de comportement. « Ben peu importe ce qu’il vous avait promis, il ne pourra pas tenir ses engagements parce qu’on l’a démoli. »

La surprise passa sur le visage du voyageur et des deux larbins pourtant peu expressif mais la jeune femme ne broncha pas, un sourire narquois sur le visage. Ce fût elle qui avança et prit la parole.

« J’en ai rien à foutre de l’autre, je voulais juste m’éclater et c’était l’occasion. Mais tu tombes bien blanc-bec, je commençais à m’ennuyer. »

Sans attendre elle fit appel à son pouvoir et une sorte de requin de sable se matérialisa juste devant elle.

« Allez Sandsha ! Bouffe-le ! » Ordonna-t-elle avant de se mettre à rire.

L’invocation « plongea » dans le sable de la plage et son aileron réapparu juste devant Corey qui eut tout juste le temps de se jeter sur le côté pour éviter d’avoir la jambe croquée par ce requin de sable. Ce combat allait se révéler peut être encore plus compliqué que les précédents.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 998
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1660
Honneur: 488
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Ven 8 Avr 2016 - 14:37


Ignorant le rire machiavélique de l’invocatrice, Corey fit un bon en arrière pour augmenter la distance entre lui et l’aileron qui filait maintenant dans le sable, il n’aimait pas ça du tout. Sans le savoir il venait de provoquer l’invocatrice dans le terrain de prédilection d’au moins une de ses invocations. C’était après lui que le gros poisson semblait en avoir car il ignora complètement Tommy lorsqu’il passa à côté. L’héliophobe sut que ça ne servait à rien de lui tirer dessus tant qu’il était ainsi dans son élément, il se concentra sur une éventuelle esquive. Il suivait l’aileron avec attention, suivant chacun de ses mouvements et changeant d’appuis en conséquence. Il tenta de faire abstraction de l’affrontement qui avait débuté entre Tommy et l’autre voyageur, il fallait qu’il se concentre sur son duel. Il fallait qu’il efface ce sourire narquois du visage de cette tarée qui semblait avoir pleinement confiance en son invocation.

L’aileron s’enfonça soudainement dans le sable alors qu’il fonçait droit sur lui et le contrôleur ne put se fier qu’à son instinct pour esquiver en sautant sur le côté au dernier moment. La gueule hérissée de dent s’ouvrit juste devant l’endroit où il se trouvait un instant plus tôt pour replonger aussitôt après avoir gobé de l’air là où aurait dû se trouver le jeune homme. L’aileron tourna autour du voyageur pour à nouveau disparaitre mais sans donner aucun indice sur sa direction cette fois. Le contrôleur savait qu’il ne pourrait pas se fier à sa vue, pour une fois il était content d’être pied nu. Il enfonça légèrement ses pieds dans le sable, ignorant la chaleur de ce dernier, et se concentra sur les vibrations qu’il ressentait. Ce n’était pas évident du tout de deviner de quel endroit elles provenaient, et c’est uniquement grâce à ses réflexes qu’il sauta juste à temps pour éviter que les mâchoires de sable ne se referment sur son pied. A nouveau la créature disparue dans la plage, le contrôleur réitéra la même technique, mais il était désormais conscient, qu’il ne pourrait pas continuer ainsi. Il fallait qu’il essaie de contre attaquer, mais comment ? L’invocation n’était vulnérable que pendant quelques instants durant lesquels il était en l’air, déstabilisé, tant pis il fallait qu’il essaie. Il mima un revolver avec sa main droite et se tint prêt, les pieds enfoncés dans le sable, juste avant que la gueule de la bête ne s’ouvre sous lui, il sauta tout en visant le bas. Mais ça en faisait trop d’un coup, son rayon passa plusieurs dizaines de centimètres à droite de l’invocation qui failli bien refermer ses crocs sur sa jambe. Au lieu de ça elle lui percuta quand même le tibia lui faisant perdre sa stabilité. Il chuta donc lourdement sur le sable et su qu’il devait se reprendre tout de suite s’il ne voulait pas être une proie facile. Il roula donc sur lui-même pour s’écarter de son point d’impact et constata qu’il avait eu raison de s’en écarter car c’était cet endroit qu’attaqua la créature.

Il fallait à tous prix qu’il comprenne comment fonctionnait cette invocation, était-ce grâce aux vibrations ? Est-ce qu’il voyait à travers le sable ? Le temps de comprendre précisément comment le requin se diriger il aurait peut-être déjà un ou deux membres dans son estomac. Il fallait qu’il change le rythme de cet affrontement sinon il allait finir dans l’estomac du requin de sable. Il reprit ses appuis et attendit l’attaque suivante, à nouveau il esquiva de justesse. Mais cette fois des qu’il atterrit il fit appel à son pouvoir pour tirer un rayon pas très concentré mais tout de même rapide et précis à l’invocatrice. La tatouée ne s’y attendait pas du tout et elle eut tout juste le réflexe de tenter de parer avec ses avant-bras. L’attaque laissa une marque noire et fumante dans l’épaule de la jeune femme qui sembla plus enragée par l’attaque que vraiment blessée.

« Enfoiré, je vais te crever ! » Elle lui fonça dessus, bien décidée à lui faire payer son attaque surprise.

Même si il avait réussi à changer le rythme, il ne s’était pas attendu à ce qu’elle se jette dans la mêlée, il avait espéré qu’elle paniquerait, rappellerait sa créature à elle pour se défendre. Mais il s’était fourvoyé et cette erreur risquait peut être de lui couter son état de voyageur. Il allait avoir du mal à se battre contre la jeune femme tout en réfléchissant à l’endroit où allait apparaitre le requin de sable. Il fallait qu’il trouve vite un moyen d’écourter ce combat, sinon il risquait de se retrouver vraiment en difficulté.

Sa décision était prise, il se campa fermement sur ses appuis et mima à nouveau un revolver qu’il pointa sur la voyageuse qui fonçait sur lui. Ignorant le sable qui se mettait à vibrer sous ses pieds il décocha un premier tir mal ajusté et mal préparé, qui avait pour but de la faire esquiver ou parer. Cette fois elle réagit comme prévu et fit un écart dans sa charge pour éviter de se faire toucher par le projectile. C’était exactement ce qu’attendait le contrôleur pour lancer un autre rayon, plus concentré, plus ajusté, qu’elle aurait plus de mal à esquiver puisqu’elle était déjà déséquilibrée par son écart précédent. Alors même que le faisceau lumineux venait de quitter ses doigts, le sol s’ouvrait à quelques dizaines de centimètres devant lui, laissant apparaître le prédateur. Il n’avait plus le temps d’esquiver, il ne pouvait que minimiser les dégâts, mais ça risquait d’être délicat. La créature était presque aussi grande que lui et probablement plus lourd rien que l’impact risquait de le réduire en morceaux.

Par réflexe il se recroquevilla, mais ça ne changea rien, la mâchoire s’enfonça dans sa cuisse gauche et il fut projeté vers l’arrière. Il percuta lourdement le sable et l’impact du requin sur lui enfonça encore plus profondément les dents dans ses muscles et la violence du choc lui donna l’impression que son fémur était brisé. Il essaya de faire appel à son pouvoir pour matérialiser une lame lumineuse et l’enfoncer dans ce maudit requin mais entre la douleur et la fatigue, la lumière semblait lui échapper. Il renonça à utiliser son contrôle sur la lumière solaire et se contentant de bourrer le poisson de sable de coups de poings et à son grand étonnement, l’invocation cessa soudain d’opposer toute résistance de redevint un amas de sable inerte qui s’effrita rapidement et disparu dans le sable de la plage. Les seules traces de son passage qu’il subsistait, c’était la marque de morsure profonde et ensablée dans la cuisse du voyageur et du sable légèrement rougi par endroit.

Il redressa la tête, conscient que ce n’était pas ses coups maladroits qui étaient venus à bout de la créature. Il constata que le corps de l’invocatrice était étendu sur le sable, sa poitrine se soulevait toujours mais elle avait l’air mal en point. Il se redressa, tentant de ne pas crier lorsque la douleur de la morsure à sa cuisse se fit cinglante. Il s’approcha de la voyageuse et constata qu’il l’avait touchée au torse cette fois, sa respiration sifflante indiquait qu’elle ne lui nuirait plus cette nuit.

« ‘foiré… j’vais t’crever…. » disait-elle à demi-inconsciente.

Il hésita un instant à l’achever pour être sûr qu’elle ne reviendrait pas le traquer la nuit suivante, mais ce n’était pas du tout son style. Il n’aurait qu’à se tenir éloigné de toute étendue de sable ou d’eau de mer. Il se détourna d’elle et s’aperçut que Tommy avait terminé son duel et le rejoignit en boitant. Les quelques hommes-requin-marteaux, hésitèrent à s’opposer à ces deux voyageurs, mais en voyant qu’ils venaient de terrasser deux autres combattants aguerris ils choisirent de battre en retraite.

Corey se laissa tomber dans le sable, et passa ses mains derrière sa tête pour profiter de la chaleur du soleil. Les yeux clos, il s’adressa à son camarade d’infortune.

« Bon, ça nous dit toujours pas où est passé Dan… »


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole)
Revenir en haut Aller en bas

Rendez-vous foireux (feat Corey Cole)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Royaume des Tropiques-