Haut
Bas

Partagez|

Rendez-vous foireux (feat Corey Cole)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 443
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 703
Honneur: 32
MessageSujet: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mar 21 Avr 2015 - 0:50
Vendredi matin, les cours paraissent d'une longueur reposante… Quand on somnole du début à la fin en tout cas, surtout dans les matières où notre place se trouve juste à côté de la fenêtre avec le soleil printanier qui commence à vous chauffer le dos tranquillement. Une matinée tranquille qui met de bonne humeur, en particulier lorsque toute l'après-midi est libre et que celle-ci va se passer au soleil dans un parc. 5 minutes à peine avant que la sonnerie de midi ne résonne, je sens mon portable vibrer dans ma poche, ce qui me sort de mes rêveries et provoque des sourires chez mes voisins qui l'ont très bien sentie eux aussi. Comment comprendre que son vibreur est trop puissant. Toujours est-il que j'attends la fin du cours pour regarder la notification qui s'affiche sur l'écran tactile. Un message de Dan. En effet depuis nos péripéties au royaume des chats, nous échangeons des informations sur les royaumes visités et sur nos nuits respectives, ce qui est très enrichissant. Je déverrouille le téléphone et ouvre le message.

Message reçu de :

Dan : Salut, fo kon se rtrouve cette nuit

Après une lecture rapide, je réponds tout aussi rapidement en marchant dans les couloirs du Lycée, derrière Adrien, pressé de rentrer chez lui pour manger. N'ayant pas reçu de message de l'enflamé aujourd'hui je ne suis pas au courant de ce qui lui ait arrivé la nuit dernière.

Message envoyé :

Ok, un problem ? Keski se passe ?

Devant moi, Adrien se retourne pour m'inciter à accélérer le pas alors que nous sommes déjà dehors. Nous discutons rapidement du cours, surtout lui, qui se plaint de ne pas avoir compris plusieurs éléments du cours que je ne saurais lui expliquer. Les portillons du métro passé, ma poche vibre une nouvelle fois.

Message reçu de :

Dan : Jveux kon se retrouve avc Corey, le grs dont jtai parlé

Ma mémoire travail à toute allure à ce moment-là pour me souvenir du nom que je viens de lire. Effectivement, c'est un compagnon de nuit dont il m'a parlé il y a quelques jours, lors d'une nuit au Métro il me semble. L'heure de point qu'est la pause déjeuner m'empêche de répondre rapidement à mon interlocuteur. Une fois dehors je pianote rapidement pour lui demander le lieu et l'heure à laquelle il veut qu'on se retrouve ce soir.

Message reçu de :

Dan : 23h aux Tropiques ?  Imagine une plage avc plein de vacanciers et une jungle tropicale

Les tropiques… Ma foi, un royaume plutôt sympa et agréable, même si dans mes souvenirs il y a une très forte popularité avec beaucoup de monde et le fait que l'on approche de l'été et des vacances ne va pas aider. Un lieu de rencontre sympa et un horaire raisonnable, rien à redire, j'envoie donc un dernier message pour approuver les différents éléments qu'il a propos et lui souhaite une bonne après-midi.

Pour ma part j'ai grignoté des petites choses dans le frigo et avant de rejoindre mes amis  pour passer l'aprèm dehors pour profiter du soleil. Pas d'évènement marquant, même si a plusieurs moments je me demandais si on allait réellement passer une nuit calme avec Dan, chose qui ne nous ai pas encore arrivé.
C'est donc à 23h que je me couche, exténué de n'avoir rien fait de ma journée, ce qui ne m'empêche pas de m'endormir sans problème un peu avant 23h15.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Et me voilà arrivé les pieds dans le sable, face à l'eau turquoise de l'océan. Armé de mes tongs je cherche du regard un signe de vie et je n'ai aucune difficulté à le trouver sur cette plage extrêmement large qui accueille de très nombreux rêveurs et voyageurs qui peuvent tout de même laisser un espace libre entre . On ne retrouve pas l'effet resserré des plages du monde réel pendant les vacances d'été quand les serviettes sont entassés les unes contre les autres.
Derrière la plage, un village monté sur pilotis, avec des échoppes, des restaurants et d'autres établissements bien sympathiques. Et de l'autre côté du village on peut admirer la cime de grand arbres qui  surprennent par leur grandeur tout en vous rappelant que vous vous trouvez à Dreamland.

Armé d'une paire de tongs, d'un débardeur blanc avec une tête de mort façon pirate qui tire la langue et d'un short gris, je me lance à la recherche de Dan et Corey. Une tignasse blonde accompagné d'une autre qui tire vers le noire d'après ce que m'avait raconté Dan. Je n'ai plus en tête ce qu'il a pu me donner comme information donc je me concentre plutôt sur celui que je connais.
En marchant au milieu de la population qui se dore la pilule, je me souviens de quelques chose qui m'était sortie de la tête. Cloud ! Le nuage se trouvait derrière moi depuis tout à l'heure et je n'avais pas fait attention à lui qui arbore un beau blanc sans couleurs flashy ni vomitives. L'intérêt de penser à Cloud est que si il y a quelque chose que Dan a peut-être dit sur moi, c'est que j'ai un nuage à mes côtés et je fais donc grossir mon compagnon muet. Se positionnant au-dessus de ma tête pour être sûr qu'il soit bien visible, je continue de déambuler sur la plage à la recherche de mes camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 949
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mar 21 Avr 2015 - 11:34


Trop occuper à spammer les touches de sa souris pour échapper à son adversaire, Corey ne faillit pas voir l’écran de son téléphone portable s’allumer. Le moment était trop décisif pour qu’il se déconcentre en regardant tout de suite l’expéditeur et le contenu du message. Vu le peu de vie qu’il restait à son personnage, il savait qu’il devrait bientôt effectuer un retour à la base pour se soigner et pour dépenser son or. Il balança tous les sorts qu’il avait en réserve pour éliminer un ennemi imprudent qui avait osé s’approcher trop près de lui mais il fût lui-même prit au piège par une technique d’étourdissement d’un autre adversaire qui était arrivé discrètement dans son dos. Il ne put rien faire et fût vite achevé, un peu énervé contre lui-même de ne pas avoir vu venir cette prise à revers il profita du temps de malus imposé lors d’une mort pour consulter le message sur son téléphone. Il s’agissait de Dan son ami onirique.

Rjoins moi ce soir a 23h, je veux te prsenter Tommy, le mec au Nuage dont jtai parlé. Jsé pas si jpourrais mendormir tot donc pens aux tropiques, tsais plag dsable fin, vacanciers et  cocotiers, tvois ltablo.

Il voyait parfaitement le lieu, depuis qu’il était devenu voyageur, s’étendre au soleil était devenu un de ses loisir préféré, ça faisait donc plusieurs fois qu’il atterrissait sur cette île tropicale. Il avait passé plusieurs nuits étendu sur un bain de soleil à ne rien faire, à part prendre des coups de soleil qui disparaissaient le lendemain. Pour ce qui était du voyageur que son ami voulait lui présenter il se souvenait vaguement de ce qu’il lui avait dit, pour résumer, qu’il avait une mentalité qui pouvait coller à la leur.

Je connais, j’y serais. A ce soir mec.

Il avait été un peu bref mais il pouvait reprendre sa partie et il était bien décidé à se venger du traquenard dans lequel il était tombé. Il acheta rapidement des objets qui lui permettraient d’être bien plus efficace et après avoir demandé à l’un des membres de son équipe si ils pouvaient inverser temporairement leurs rôles il partit à la recherche de son ennemi, espérant qu’il pourrait le trouver assez facilement pour ne pas pénaliser son équipe. Il jeta un coup d’œil à l’heure et constata qu’il ne pourrait pas refaire de partie avant que ne somme l’heure du retour au bureau pour ses collègues.

---Dreamland---

Corey s’étira en soupirant d’aise, il venait à peine d’arriver après s’être endormi un peu après 23 heures, ce qui était un exploit pour lui qui était plutôt du genre couche-tard. Sentir le soleil sur son torse le fit remarquer qu’il s’était éveillé vêtu d’un simple short de bain rouge et blanc aux motifs floraux. Il n’était pas vraiment fier de son corps, trop maigre et trop pâle, mais ce soir il s’en fichait, le fait de sentir les rayons astraux sur sa peau le mettait de bonne humeur. Les yeux clos, il profita encore un instant de cette sensation inédite pour lui avant de se mettre à regarder autour de lui à la recherche de Dan. Sous ses yeux il y avait la scène habituelle qu’il avait déjà vu plusieurs fois ici, des rêveurs et des voyageurs étendus au soleil, quelques créatures des rêves, moins nombreuses, dont certaines étaient en train de travailler, en apportant des boissons ou en vendant des babioles. Corey fût tenter d’acheter une chemise hawaïenne à l’une d’entre elle mais finalement l’idée de dépenser ses EV si durement gagnées dans quelque chose qui disparaitrait le lendemain ne l’enchantait pas.

Il se contenta donc de déambuler pendant environ une demi-heure, puis, un peu agacé, il se laissa tomber sur un bain de soleil, décidant d’attendre quelques minutes avant de se remettre à la recherche de Dan. A  nouveau la sensation de chaleur du soleil effaça sa bonne humeur, peu de gens pouvaient comprendre l’état extatique dans lequel ça le plongeait. Il eut soudain l’impression que le soleil avait été obstrué, ce qui ne lui était jamais arrivé dans cet endroit, il entrouvrit l’un de ses yeux et cru apercevoir un nuage mais qui s’en alla aussi vite que ce qu’il était arrivé, laissant le soleil l’aveuglé. Intrigué il se redressa sur ses coudes et regarda dans la direction où le nuage était parti, il s’aperçut qu’il était beaucoup plus bas que ce qu’il avait pensé et qu’il planait au-dessus d’un voyageur aux cheveux rouges.

** Au moins y’a pas de doutes…. **

Il se redressa et pressa le pas, ignorant la légère morsure du sable chaud sous ses pieds.

« Hé ! Machin ! Euh…  » Il s’efforça de faire travailler sa mémoire. « Tommy !  »

Il arriva à la hauteur du voyageur.

« C’est moi Corey, t’es bien le pote de Dan c’est ça ? Tu ne l’as pas trouvé ? »


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 443
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 703
Honneur: 32
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Jeu 23 Avr 2015 - 15:55
Pendant presque une demie heure je les ai cherchés, que ce soit sur la plage et même un temps au milieu des échoppes mais pas moyen de mettre la main dessus. En plus avoir pour seule caractéristique la couleur des cheveux pour retrouver Corey si je ne trouve pas Dan est assez limité. Mon nuage attire des regards amusés de la part des passants, chose qui ne me dérange même plus depuis le temps. De retour sur le sable chaud pour continuer mes recherches j'ai viré mes tongs pour être plus à l'aise. C'est l'une des choses que je préfère quand je suis à la plage, la sensation du sable sous les pieds, comme une matelas doux à chauffage naturel. A l'inverse de l'eau de mer qui est une vrai plait avec son sel qui colle à la peau et gratte, plusieurs heures après qu'on soit sortie de l'eau, mais juste pour voir j'irais peut-être plus tard, une fois que 'on aura fait connaissance tous les trois.

Déambulant entre les serviettes et autres plagiste en train de faire la sieste en se dorant la pilule au soleil, je continue de chercher des tignasse colorés. En vérité je compte plus sur moi pour qu'eux me retrouve, car les cheveux rouges et le nuage ne pas inaperçus, un avantage dans ce genre de situation. Et finalement, enfin le coup de chance, on m'interpelle. D'abord sans fournir un prénom potable, bien au contraire, on attire mon attention, mais je ne me retourne pas au cas où ce ne serait pas pour moi. Répondre au nom de "machin" me plait pas plus que ça, mais finalement, j'entends mon nom, mais ce n'est pas le voix de Dan. En me retournant c'est effectivement la tignasse gris foncé qui me fait face, arrivé à ma hauteur, il entre directement dans le vif du sujet.

- C'est moi Corey, t'es bien le pote de Dan c'est ça ? Tu ne l'as pas trouvé ?

Ca dernière question me dérange plus que la première… Si il me demande ça c'est surement que lui non plus ne l'as pas encore vu…

- Salut. Oui c'est bien ça.

Je lui tends une main amicale en guise de salutation et enchaîne pour répondre à sa seconde question.

- Effectivement ça commence à faire un moment que je vous cherche tous les deux et je m'attendais à vous trouver ensemble, mais j'imagine que tu ne l'a pas encore vu non plus ?


En attendant sa réponse je regarde vite fait autour de nous pour voir si Dan n'est pas dans les environs une dernière fois et trouver un endroit pour s'asseoir. J'en ai un peu marre de rester debout, et proposerais donc de se poser sur le sable ou à une table de l'un des bars se trouvant au niveau du village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 949
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Ven 24 Avr 2015 - 10:40

Corey serra la main du type aux cheveux rouge, avec un demi-sourire, rencontrer une nouvelle personne ne le dérangeait absolument pas, au contraire. Jusque-là, à quelques exceptions près, tous les voyageurs qu’il avait rencontrés avaient été des personnes agréables et plutôt amicales. Ceux qui ne l’avait pas été, n’étaient plus des voyageurs pour certains, mais là avec une personne recommandée par Dan il savait qu’il ne prenait pas vraiment de risque.

Par contre le fait que leur ami commun ne soit pas en vue commençait à l’ennuyer, il savait que Dan n’était pas spécialement ponctuel, il l’avait d’ailleurs prévenu qu’il serait probablement en retard, mais là ça commençait à être vraiment tard. Il commençait à se dire que si son ami n’était pas encore là c’est qu’il ne viendrait probablement pas cette nuit.

« Non je l’ai pas vu en effet. Il m’avait prévenu qu’il serait peut être en retard mais là ça commence à faire long. » Il passa sous silence le fait qu’il n’avait pas tant cherché que ça, il avait vite renoncé pour pouvoir s’étendre au soleil. « Il a peut-être fumé un pétard avant de se coucher et il s’est retrouvé à Weed Land ou à Délirium City. Ça m’étonnerait pas plus que ça. »

Il acquiesça d’un signe de tête lorsque sa nouvelle connaissance proposa de s’installer à la terrasser d’un restaurant. Le serveur fit un peu les gros yeux en voyant ce voyageur torse-nu mais il ne pouvait pas refuser de clients, encore moins des voyageurs. Il commanda une bière et s’intéressa un peu plus au dénommé Tommy.

« Alors tu te bats avec ton nuage c’est ça ? C’est une sorte de créature qui te suit ? Ou c’est plus un objet ? »

Il était intrigué par ce pouvoir, il avait du mal à comprendre de quelle phobie il venait mais il savait que ça ne se faisait pas de parler de la phobie d’un voyageur. Il se contentait donc d’essayer d’en savoir plus, se disant que ça pourrait toujours être utile de mieux cerner ce voyageur s’il était amené à se battre à ses côtés. Ne serait-ce que pour pouvoir éviter d’être touché par des attaques de zone, c’était utile de mieux connaître les effets de ce nuage.

Il eut soudain un mauvais pressentiment, il détourna son attention pour jeter un coup d’œil sur la plage, même si rien n’avait vraiment changé, pour lui quelque chose clochait. Les rêveurs continuaient de se faire bronzer, de jouer au ballon ou de se baigner, le soleil continuait de briller, haut et fort, et le vent frais qui empêchait tout le monde d’avoir trop chaud continuait de souffler. Il ne dit rien mais une drôle de sensation s’était emparée de ses tripes.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 443
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 703
Honneur: 32
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mar 28 Avr 2015 - 14:28
On avait commencé à discuter sur le sable fin de la plage et discutant d'où pouvait bien se trouver notre camarade. La possibilité qu'il se soit retrouver à Weedland me fit sourire, car si il lui ait vraiment arrivé quelque chose dans le genre, on aura une bonne raison pour le charrier pour notre prochaine rencontre. Mais on ne doit pas évincer la possibilité qu'il soit bien arrivé à bon port, ce serait dommage. Toujours est-il que ma proposition a bien été reçu par l'héliophobe et nous nous dirigeons vers la terrasse d'un café où nous commandons des bières. Le serveur s'en va à son travail et Corey entame la conversation, le but de notre nuit étant de faire connaissance. J'hoche la tête pour répondre à sa première question.

- Tout à fait, c'est avec lui que je me bats.

Cloud se pose devant moi et mon regard se perd quelques instants à sa surface cotonneuse. Je me sens moins seul à me poser des questions comme celle qu'il vient de me poser. En relevant la tête je regarde à nouveau Corey quand nos bières arrivent. Plutôt rapide ce serveur c'est cool. J'attends qu'il se soit éloigné pour reprendre la discussion.

- A vrai dire… Moi-même je me le demande. Il ne parle pas et ne semble pas avoir de conscience et ce que je veux qu'il fasse est fait immédiatement, mais parfois j'ai l'impression qu'il réagis… C'est un peu des deux surement, on est à Dreamland après tout.

Après avoir tendu mon verre pour trinquer  "- A Dan !", j'en descend une bonne gorgée avant de moi aussi lui poser une question. Je n'avais pas penser à relire notre échange à Dan et moi à propos de Corey et donc je ne suis pas certains des informations que j'ai à son sujet.

- Et toi, si je me souviens bien, tu utilises la lumière ? C'est bien ça ?

Portant une nouvelle fois ma bière à mes lèvres pour savourer ses arômes, je regarde la plage en cherchant, un peu, Dan du regard et surtout en admirant la mer turquoise. En même temps que ma bière j'apprécie le calme en écoutant Corey. Autour de sa voix j'entends toujours les discussions parfois agités de nos voisins attablés plus loin, les bruits de pas, les verres qui s'entrechoquent, les rire des enfants sur la plage et les rouleaux de la ma qui s'écrasent dans une marée d'écume sur la plage. Mais il manque quelque chose, quelque chose qui me gêne autant que le sel dans l'eau d'habitude et qui n'est plus là. Plus un seul cri de mouettes, ni des autres oiseaux qui aime les plages comme celle-ci pour trouver un petit quelque chose à manger. Il battent des ailes, posés sur des branches des arbres qui bordent la plage ou en train de planer lentement, mais plus un seul n'ouvre son bec. C'est comme regarder un film où les bruits de fond ont étés supprimés, où il ne reste que les dialogues, créant une atmosphère  assez dérangeante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 949
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mer 29 Avr 2015 - 14:13

Corey ne pouvait qu’imagine la curiosité que devait ressentir sa nouvelle rencontre vis-à-vis de ce nuage de combat qui semblait être sa principale arme. Si lui aussi s’était lié à une telle chose, il aurait probablement tout voulu savoir d’elle, il aurait tout voulu savoir d’elle. Il aurait probablement passé quelques nuits à faire des expériences avec et aurait tenté de connaître son histoire. Il trinqua à leur ami commun actuellement absent et dont le sort commençait à l’inquiéter un peu, puis il le questionna à nouveau, espérant ne pas franchir les limites de la curiosité.

« Il apparait dès que tu arrives dans Dreamland ou il faut que tu penses à lui ou que tu l’invoque pour qu’il se montre ? » Il hésita un peu et rajouta. « Tu l’as eu des que tu as vaincu ta phobie ou tu l’as trouvé plus tard ? »

Il avait entendu parler de voyageur qui l’étaient devenus sans obtenir de pouvoir et qui avaient erré plusieurs mois sans en avoir. Il se demandait donc si ce nuage onirique était lié à la phobie de Tommy ou s’il n’avait rien à voir.

« C’est bien ça, la lumière du soleil, au début à part lampe torche je ne pouvais pas faire grand-chose mais avec l’entrainement j’arrive à faire des trucs assez sympa avec mon pouvoir. Je te montrerais ça à l’occasion. Peut-être plus tôt que prévu d’ailleurs. »

Il ne mettait toujours pas le doigt sur ce qui clochait mais lorsqu’il vit que Tommy levait les yeux il fit de même et comprit alors que la sensation qu’il avait venait du fait que les oiseaux avaient cessé leur bruit de fond habituel. On entendant encore les vagues, le vent et les plagistes, mais les volatiles s’étaient tu comme si ils savaient quelque chose que les autres n’avaient pas encore vu. Corey songea à Mara, qu’il avait rencontré quelques nuits plus tôt dans un cimetière, il ne connaissait pas exactement l’étendue de son pouvoir mais il se doutait qu’elle aurait pu leur être grandement utile à ce moment.

« C’est quoi ce plan ? Y’a pas moyen d’être tranquilles, il se passe quoi à ton avis ? »

Comme pour faire écho à sa question, un rêveur se mit à crier, plus bas sur la plage au bord de l’eau. Le jeune homme désignait du doigt un des nageurs les plus éloignés qui semblait en difficulté. Corey cru d’abord qu’il était en train de se noyer mais le cri d’alerte parlait de requin et il repéra rapidement un aileron qui tournait autour du malheureux. Ce dernier s’agita encore quelques instants, essayant de rejoindre la plage au plus vite, mais il disparut soudainement, sous la surface de l’eau qui se teinta de rouge peu après. Tous les autres baigneurs essayèrent de rejoindre la sécurité de la plage mais au moins trois autres ailerons apparurent et emportèrent autant de nageurs. Tout ça c’était passé assez rapidement, à part se redresser, les voyageurs ne purent pas faire grand-chose. Mais tout était fini aussi vite que ça avait commencé, les créatures et rêveurs qu’il restait dans l’eau s’étaient mis sur le sable pour reprendre leur souffle et les tueurs n’étaient plus en vue. A part l’eau teintée de grenat, il ne restait plus aucun signe des agressions.

« Je crois que c’est pas aujourd’hui que j’apprendrais à nager… »

A peine avait-il finit sa plaisanterie un peu noire que l’horreur continua, un des rêveurs qui était parvenu sur la plage se mit à crier en voyant une créature au corps quasi humain mais à la tête de requin et avec un aileron dans le dos sortir de l’eau. Les crocs ensanglantés, l’être cauchemardesque semblait se repaître de la frayeur qu’il suscitait. Il laissa le rêveur ramper en arrière pour lui échapper puis se jeta sur lui, le mordant entre l’épaule et le cou. Ses trois camarades, un peu moins imposants mais tout aussi terrifiants sortirent eux aussi des vagues pour venir sur la plage. Corey soupira.

« On dirait qu’on a pas besoin de Dan pour avoir des emmerdes…. »

Les quatre hybrides commençaient à remonter la plage en réglant leur compte aux trainards et il ne leur faudrait pas longtemps pour arriver aux voyageurs.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 443
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 703
Honneur: 32
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Ven 8 Mai 2015 - 2:30
C'est intéressant de rencontrer quelqu'un comme Corey qui n'hésite pas à poser des questions sur le pouvoir et les capacités de son interlocuteurs. Combien de fois je me suis retrouvé dans la merde par que des compagnons d'une nuit et moi-même n'avions pas oser demande de quoi nous étions capable… Ce qui est sûr que je me souviens d'un certain zombie qui m'a bien saoulé dans le Métro. Toujours est-il que c'est avec plaisir que j'échange avec ce contrôleur de la lumière.

- Cloud est toujours prêt de moi quand j'apparaît à Dreamland et il me tourne constamment autour quand je ne l'utilise pas pour me battre.

Sa question suivante m'apprend quelque chose que je ne savais pas jusqu'ici. D'après sa façon de le demander je comprends qu'il doit y avoir des voyageurs qui "naissent" à Dreamland sans pouvoir et obtiennent quelque chose par le suite. Je lui en demanderais plus à ce propos plus tard.

- Je n'ai pas passé dix secondes sur Dreamland sans lui à mes côtés. Ancien cheimophobe, il est mon orage personnel, tu verras surement de quoi il est capable, surtout si Dan nous rejoins avec les embrouilles habituelles.

Petite blague qui me fit sourire tout seul avant d'écouter attentivement la réponse de mon interlocuteur à propos de son pouvoir. Et on peut dire qu'il sait provoquer la curiosité, avec une explication qui donne envie de savoir de quoi la lumière peut-être capable. Et apparemment je ne suis pas le seul à m'interroger sur l'étrange ambiance qui s'est mise en place autour de la plage. Le fait qu'il manque les cris des volatiles n'ai plus le seul élément qui donne une sensation de malaise. Un cris provient de la mer et provoque un grand moment de silence, me faisant ignorer la question que Corey vient de me poser. Trop occupé à essayer de voir ce qui a provoqué ce hurlement, car je n'en sais foutrement rien ce que cela peut-être. Les cris continuent et tous les nageurs s'animent tout à coup pour retourner sur la terre ferme. On entends qu'il y aurait des requins dans l'eau et comme pour affirmer cela, les appels du premier nageur s'éteignent alors qu'il disparait sous l'eau.
Une tache rouge apparait et de nouveaux ailerons font leur apparition, emportant les retardataires qui n'avait pas eu le temps de sortir de l'eau.

- On dirait qu’on a pas besoin de Dan pour avoir des emmerdes…

La phrase est lancé calmement par Corey avec un soupçon d'ironie et me fait sourire avant que l'inquiétude ne reprenne le dessus. Des requins bipèdes qui se déplacent aussi aisément sur la terre ferme que dans l'eau ce n'est pas un ennemie à prendre à la légère.

- C'est le moment de montrer ce qu'on sait faire.

Pour le courage, je termine ma bière d'une traite avant de sauter de la terrasse sur le sable de la plage alors que les requins se rapprochent rapidement en pourchassant les rêveurs. Cloud a grossi et se trouve maintenant autour de mon poing. Il déjà trop de rêves qui ont tournés au cauchemars cette nuit, il faut qu'on arrête ces poissons affamés.

Je commence à courir vers l'un des trois plus petit qui vient de porter son attention sur moi. Le gros est un en arrière, savourant une créature des rêves, chose que je ne vois pas faire et qui m'aurait un peu soulevé le cœur. Mon adversaire se jete sur moi, mâchoire grande ouverte et les dents en avant. Un arcus en plein vol les lui aurait fait ravaler, mais sur le coups j'ai hésité à rapprocher ma mains de sa dentition acéré. J'évite donc en sautant sur le côté, profitant du fait qu'il arrive la gueule la première dans le sable pour me relever et me placer derrière lui. Donner le premier coup est un plaisir, jusqu'au moment où je m'aperçois que le requin à non seulement encaissé le choc et vient de l'attraper le bras.

Même allonger Cloud aussi fort que je le peux n'a servi à rien. D'un mouvement rapide et féroce il lève son bras et moi avec. Je perds le contact avec le sol et m'envole vers mon point de départ. Mon atterrissage se fait sur une table et une chaise de la terrasse qui ne résistent pas à ma chute. Je me relève difficilement, me frottant le dos et redressant la tête pour voir le requin prendre la direction de la terrasse et ne me laisse pas le temps de chercher Corey du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 949
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Lun 11 Mai 2015 - 13:40

Un peu intrigué de voir ce qu’avait son camarade dans le ventre, Corey mit un peu plus de temps que lui à finir sa consommation. Il le laissa se lancer à l’assaut du premier de leur adversaire pendant qu’il se levait et s’approchait calmement. Il constata qu’il était tout de même assez agile et rapide, mais grimaça en constatant que l’amphibien avant encaissé le coup sans broncher et que pire, il l’avait attrapé. Il hésita à essayer de le rattraper mais il sut qu’il n’aurait probablement pas le temps et qu’il valait peut être mieux lui gagner du temps pour qu’il puisse se reprendre. Il attendit donc que cheimophobe atterrisse sur une table non loin de lui pour se placer calmement entre lui et la créature qui voulait finir ce qu’elle avait commencé. Il ancra fermement ses pieds dans le sol et se concentra, ignorant le danger qui s’approchait de lui à chaque foulée. Il ferma son poing droit et le posa dans sa paume gauche tournée vers le ciel, puis il déplia son index et son majeur. Il se concentra et alors que le poisson sur patte allait se jeter sur lui il déchaina son pouvoir dans un faisceau lumineux concentré. Plus petit qu’une pièce, le rayon frappa sa cible sur la droite du torse lui laissant une marque noire fumante assez profonde.

« Ils ont la peau dure ces saletés. » Avec la puissance qu’il avait mise dans ce dit il s’était attendu à voir son rayon transpercer le corps de sa cible. « Je te laisse achever celui-là. Si tu peux t’occuper de celui de gauche aussi, je prends les deux autres. »

L’homme requin qu’il venait de toucher était en train de se relever en se tenant l’endroit où il avait été blessé, visiblement un peu sonné. Mais pendant ce temps les trois autres continuaient leur carnage parmi les créatures et les rêveurs les moins rapides, se repaissant de leur peur comme de leur chair. Celui de droite venait d’ailleurs de faire trébucher une jolie créature des rêves vêtue d’un bikini bleu, il semblait savourer la terreur qu’il suscitait en elle. Elle essaya de se redresser pour s’enfuir mais d’un coup de pied il la renvoya s’assoir dans le sable. N’écoutant que son instinct, Corey se transforma en lumière et sa silhouette lumineuse fonça sur l’hybride. Il se matérialisa légèrement en l’air derrière l’homme-requin qui ne vit pas venir le coup de pied qui vint le faucher sur le côté de la tête l’envoyant mordre le sable. N’ayant pas vraiment réfléchis à une réception propre, le voyageur atterri lourdement sur son épaule mais ignora la douleur, au moins le temps de se relever.

« File ! » Dit-il à la malheureuse jeune fille qui était passée à un cheveux de servir de repas au squale sans la regarder, son attention entièrement rivée sur son adversaire qui se redressait, surmontant la surprise de cette attaque.

Même dépassé d’une tête et demie, Corey n’avait pas l’impression d’être en infériorité physique et le coup qu’il venait de prendre avait fait comprendre au monstre que son adversaire n’était pas à prendre à la légère. L’homme poisson prit ses appuis pour charger, mais le voyageur était déjà sur lui, très rapide, profitant de sa vitesse, il enchaina les coups. Le requin en bloquait la majeure partie et ceux qui le touchaient lui faisaient à peine mal, mais tous deux savaient très bien ce qui était en train de se passer. Corey cherchait à se créer une ouverture suffisante pour placer un coup bien appuyé ou utiliser son pouvoir, alors que son adversaire attendait qu’il commette une faute pour l’attraper et le croquer. Il n’avait absolument pas le temps de se retourner pour regarder où en était Tommy mais il espérait qu’il s’occupe rapidement de celui qu’il avait blessé pour pouvoir aller occuper l’autre requin.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 443
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 703
Honneur: 32
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mar 12 Mai 2015 - 15:15
De là où je suis j'ai le soleil dans les yeux, mais j'arrive en plissant les yeux à discerner ce qui se passe devant moi. Corey viens de se placer sur la trajectoire du requin qui m'a appris à voler et se retrouve entre lui et moi. Il y a quelques secondes de battement puis un flash lumineux qui se voit en plein jour. Je comprends que cela provient de mon camarade et me dépêche de me relever pour le rejoindre. Le requin même si il n'est pas K.O à cause du rayon qu'a balancé l'héliophobe semble être bien choqué par la puissance du coups.

- Ils ont la peau dure ces saletés. Je te laisse achever celui-là. Si tu peux t’occuper de celui de gauche aussi, je prends les deux autres.

- Pas de problème je m'en occupe !

Voilà que Corey saute sur le sable et fonce sur un autre requin, explosant en une multitude de particules lumineuses avant de réapparaître derrière le prédateur. Je remarque la créature des rêve devant qui il se place en retombant au sol. Pensant en moi même que c'est un jolie sauvetage je reporte mon attention sur le premier requin, celui que Corey vient d'affaiblir, qui se trouve à quelques mètres de la terrasse. Je prends une seconde de respiration pour me concentrer et saute à nouveau dans la mêlée. Cloud autour du poing j'arrive directement sur le squale.

Cloud s'allonge, le nuage frappe le nez bleuâtre du bipède écaillé que Corey a déjà bien entamé. Le nez craque sous le coups. En s'allongeant, l'arcus le fait basculer en arriver, et ma chute me fait arriver au-dessus de lui, les pied de chaque côté, bien enfoncé dans le sol. Le monstre ouvre sa mâchoire comme pour essayer de me chopper ou me faire reculer, mais je ne me démonte pas et frappe. Emporté par l'envie d'être capable de me débarrasser moi aussi de monstres comme ceux-là, seul, je cogne, et cogne encore l'abdomen de la bête. A chacun des coups du sang gicle de la plaie ouverte faite par Corey. Son rayon semble cramer la plaie en même temps qu'il perce mais une artère n'a pas dû être bien cautérisé et chacun de mes coups fait gicler du sang. L’enchaînement ne semble pas faire du bien à l'animal qui perd du sang en masse. La rage animale ou l'instinct survie, mais l'une de ses nageoires, ou pattes je ne saurais le dire me balance sur le sable. Je me rétablie avec une roulade à genoux sur le sable. Face à moi le requin est à quatre pattes et se prépare à me bondir dessus une nouvelle fois, la mâchoire grande ouverte.

Son saut est puissant, haut et rapide, il me redescend dessus presque en piqué. Je ne me démonte pas balance un crochet qui vient de loin derrière moi. Cloud, en s'allongeant, chope la mâchoire inférieure du requin qui se retourne suite à la vitesse de nos deux attaques qui se cumulent. Un bruit de claquement absolument affreux et l'amphibien tombe sur le sable. Hors-jeux.

Je m'essuie le front plein de sueur, les yeux à moitiés clos à cause du soleil qui frappe fort et de son reflet sur l'eau. Je m'élance en vers le requin que Corey m'a indiqué alors qu'il me semble s'en sortir plutôt bien face au sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 949
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mer 13 Mai 2015 - 12:17

Malheureusement pour lui Corey fût le premier à commettre une erreur, alors qu’il enchainait les coups de pieds et de poing, il dérapa légèrement sur le sable et mit un court instant à rétablir son équilibre. Il n’en fallait pas plus à son adversaire pour inverser la tendance et se jeter vers lui, sa gueule hérissée de crocs en premier. Il recula juste à temps pour que la créature n’avale que de l’air mais il n’aimait pas du tout la dynamique dans laquelle leur affrontement venait de rentrer. Alors que c’était lui qui était en position de force à peine un instant auparavant, il était désormais celui qui ne faisait qu’éviter les coups et les morsures de son adversaire. Il savait qu’il ne fallait pas qu’il se laisse ainsi dominé car il risquerait de laisser son adversaire se mettre en confiance et ça risquerait de lui être fatal. Tout en continuant à esquiver il guetta le moment propice pour utiliser sa technique et, alors que l’homme requin, s’apprêter à tenter de le mordre à nouveau, il pointa sa paume vers lui. On aurait pu croire qu’il voulait le repousser ou lui faire signe d’arrêter, mais il lui expédia soudain un flash lumineux droit dans le visage. L’autre tenta de passer outre cette agression en referma ses puissante dents à l’endroit où aurait dû se trouver le voyageur mais ce dernier s’était déjà déplacé latéralement et était en train d’armer un coup bien appuyé qu’il lui envoya doit dans les branchies, impitoyable.

Corey se rappela sa déception la nuit où il avait découvert cet aspect de son pouvoir, il s’était dit qu’il ne risquait pas de survivre longtemps à Dreamland avec une sorte de lampe torche pour pouvoir. Il ne l’avait pas trop montré, mais la déception avait été grande par rapport avec ce que sa sœur lui avait appris sur les pouvoirs qu’elle avait croisé. Il s’était tout de suite imaginé avec la capacité d’invoquer des petits soleils ou capable de carboniser ses ennemis d’un simple claquement de doigt et il se retrouvait avec une sorte de lampe torche améliorée. Mais finalement, avec le temps et l’entrainement il était parvenu à concentrer ses rayons pour qu’ils soient capables de transpercer un corps ou de devenir aussi tranchant qu’une lame. Quand bien même c’était souvent sa technique de rayon lumineux diffus qui le sortait d’un mauvais pas lorsqu’il était ainsi attaqué. A plusieurs reprises ses flashs lui avaient permis de reprendre l’avantage sur ses adversaires, être privé, même une fraction de seconde de sa vue était déterminant dans un combat.

Sonné par ce coup inhabituel, la créature marine chancela sur ses pieds, elle serait probablement parvenue à se reprendre rapidement mais le voyageur ne comptait pas lui en laisser le temps. Il s’écarta d’un bond, mettant environ deux bons mètres entre eux, le poisson sur pate secoua la tête et se mit à avancer vers lui. Tout en reculant, Corey tira un premier rayon, pas assez précisément, le trait lumineux se contenta de frôler son adversaire qui accéléra sa charge. Le second rayon fit mouche, l’héliophobe avait eu le temps de mieux viser et de mettre plus de puissance dans son attaque. Il percuta l’homme requin dans le bras qu’il avait placé pour encaissé l’attaque, le lui transperçant presque et brisant probablement l’os. Même si l’impact avait stoppé sa course, la fureur la relança, mais un nouveau rayon le percuta, dans le torse cette fois, laissant un trou noir et fumant au milieu de son muscle pectoral. Cette fois il tomba à la renverse, salement blessé, lâchant un râle d’agonie. Le voyageur s’approcha pour l’achever, mais il ne voulait pas prendre le risque de s’approcher trop près et lui laisser une occasion de le mordre une dernière fois. Il s’arrêta donc à environ un mètre, mima un revolver avec sa main droit, et, légèrement de profil, il chargea son pouvoir de façon à en finir sans bavure. Il ne put résister à une phrase cliché comme les héros en disent dans les films dans ce genre de situation.

« Good night motherfucker ! »

Il laissa un rayon très puissant transpercer le cœur de la créature, lui arrachant la vie dans un dernier soubresaut, et fit semblant de souffler la fumée s’échappant du canon de son arme imaginaire. Il s’apprêtait à rengainer, mais il aurait dû penser que lorsque les personnages de fictions se livraient à ce genre d’exubérances, c’était une fois qu’il ne restait plus aucun ennemi dans les parages. Il le retiendrait probablement pour la prochaine fois et le monstrueux coup d’épaule qu’il se reçu dans le dos l’aiderait à s’en rappelé. Il n’avait pas du tout vu venir le plus gros des hommes requin qui avait certainement espéré le prendre par surprise avant qu’il n’achève son camarade. La puissance de l’impact envoya le malheureux Corey valdinguer dans le sable sur plusieurs mètres avant de s’immobiliser dans une position grotesque et inconfortable. Il réussit à s’assoir, mais tout son corps lui faisait mal, il avait la désagréable impression de s’être fait renverser par un bus. Il n’eut pas le temps de reprendre ses esprits que la créature lui sautait dessus, bien décidée à venger son camarade à grand coups de poings. Devant un tel colosse, le geek ne pouvait qu’espérer que Tommy soit prompt à venir l’aider.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 443
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 703
Honneur: 32
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Lun 18 Mai 2015 - 17:42
Au bout de ma course j'arrive finalement à hauteur du requin que Corey m'a demandé de gérer. Il est occupé avec un rêveur qui a décidé de se battre avec un parasol replié. Cloud prend place au-dessus de ma tête et noirci fortement avant que j'arrive à hauteur de l'affrontement. Le nuage me retombe dessus en grandissant quand je suis presque collé à la peau bleuâtre du monde. Au travers de cette brume, je ressent le haut de son corps pivoter pour regarder derrière lui et essayer de comprendre ce qui lui arrive. De l'autre côté, le plagiste armé reste fiché ne comprenant plus rien à ce qui se déroule sous ses yeux. Le temps de réflexion du prédateur dont l'odorat semble moins performant que dans l'eau, me permet de le contourner pour rejoindre le rêveur. D'une main j'attrape le manche de son arme et de l'autre je le pousse en dehors de Cloud. Il pousse un cri que même en le voulant, notre adversaire n'aurait pas pu ne pas l'entendre.

Le requin se jette en avant et la surprise me fait lâcher le parasol alors que je plonge dans le sable pour éviter la mâchoire qui engloutirait deux ou trois fois ma tête en une bouchée. Ma tête sort de brouillard tandis que c'est le monstre tout entier qui se redresse sur le sable, me fixant avec des yeux noirs et faisant claquer ses dents les unes contre les autres avec envie. Cloud semble disparaître lorsqu'il passe de la forme stratus à la forme lenticularis. Je me relève rapidement pour éviter la dentition une nouvelle fois trop proche à mon goût, un nuage allongé et grisâtre au-dessus de la tête. Mon mouvement est bon et me permet de ne pas me faire déchiqueter, mais je n'évite pas le poing massif qui m'attend juste à côté. L'uppercut me chope sous la cage thoracique et m'envoie voler trois mètres plus loin, la respiration coupé. Je crache toute ma vie dans une quinte de toux capable de réveiller un mort pour me dégager les voies respiratoire et m'assurer une oxygénation normale. Au-dessus de moi Cloud grésille, parcouru de petit flash lumineux.

Le squale vient vers moi sans se presser, savourant une proie facile sans-doute, mais il n'a pas long à faire pour être de nouveau à ma hauteur. Sa main m'attrape par les cheveux alors que j'avais les genoux et les main dans le sable à essayer de retrouver une respiration normale. Ma tête arrivé au-dessus de la sienne, j'attrape son bras à deux mains et me sert mon appuie pour me balancer une fois et lui envoyer mon pied dans l'œil avant qu'il n'ouvre la mâchoire. Surprit, il me lâche et je retombe au sol, un genoux dans le sable. Décidé à se venger de ce coup pas très réglementaire il se tient l'œil d'une main et lance l'autre à ma rencontre pour me donner un coup de griffe. Me relevant aussi vite que possible, je me recule, sa vitesse ne me lançant pas un seul moyen de l'éviter réellement, je sens ses griffes traverser mon t-shirt et pénétrer ma chair. Mon haut arbore trois griffure nets, tout comme mon torse que se met à saigner. Cela ne semble pas être très profond, mais la douleur est là. Il pousse un cri de rage avant de sauter sur moi qui a reculé encore un peu, pour être hors de portée. Tentant le tout pour le tout je me jette moi aussi en avant, pour passer sous lui. Le sable réceptionne ma chute et me laisse glisser sans résistance, pour mon adversaire, la destination est tout autre. Trop puissant dans son saut et dans l'incapacité de stopper son avancé il finit sa route dans l'eau de mer après avoir glissé sur le sable humide, disparaissant sous une vague.

En me relevant je vois on aileron ressortir de l'eau et s'éloigner avant de faire demi-tour. Réfléchissant à toute allure je me met à courir vers le parasol de tout à l'heure qui me donne une idée. J'attrape le pied de l'objet et le tient comme une batte de base-ball. Entre l'écume et les vagues l'aileron prend de la vitesse et se rapproche de la rive. Dans une gerbe d'eau, l'hybride émerge une nouvelle fois dans un effrayant de vitesse et de précision. Il me retombe directement dessus, griffes en avant et mâchoire en journée porte ouverte . Prenant mes appuis, j'enfonce mes pieds dans le sol en me préparant à frapper, ma pinata étant en train d'arriver vers moi à toute vitesse. Le parasol par, le tissu claquant dans l'air jusqu'à arriver entre les dents du poisson volant. Il tend le bras, son poing se ferme et il m'emmanche une mandale dans les gencives, alors qu'il brise le parasol en un claquement de dents, ne me laissant qu'avec tube métallique de trente centimètres à planter dans le sol. Son coup m'envoi voler dans le sable qui me griffe le dos et son élan le fait atterrie presque au-dessus de moi, il n'a qu'un pas à faire pour mordre avec appétit un morceau de voyageur.

Cloud m'a suivie dans tous mes mouvements et le direct qui vient de me coucher en explosant ma lèvre a fini de le charger. Sa forme lenticularis éclate et un éclair descend juste qu'à moi au moment où le requin pense en finir en s'approchant de moi. La foudre parcourt mon corps jusqu'au bout de mes doigts, j'ai retourné le bout de métal que j'ai entre les mains et le plante de toute mes forces dans la chair du squale en me redressant. Le pique métallique se fixe dans le ventre, et je balance la sauce en poussant un cri de rage pour l'enfoncer aussi loin que possible. Au travers de ma paume je sens l'électricité transiter par le pieux improvisé qui me sert d'arme. Le corps tout entier de ce monstre est tétanisé, immobile ses yeux fixés sur moi et les bras bloqués à mi-chemin de la blessure que je viens de lui infliger. Le corps massif de la bête subit des secousses quand je le fait tomber dans le sable côté de moi. Je laisse le pique en place et me relève. Le temps de respirer une seconde et me voilà parti pour rejoindre Corey avec le dernier requin, le plus gros du groupe et pas le plus lent d'après ce que je vois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 949
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mar 26 Mai 2015 - 15:14

L’héliophobe avait à peine eut le temps de se redresser avant que le monstre ne lui arrive dessus, trop sonné pour esquivé, il para les premiers coups. Il réussit tant bien que mal à encaisser les frappes du colosse mais il fût vite dépassé par la force surhumaine de son adversaire. Il ouvrit involontairement une brèche dans sa garde et l’homme poisson ne laissa pas cette occasion passer, il lui expédia un coup de pied latéral qui le percuta violemment dans le flanc, l’envoyant bouler à quelques mètres. Le voyageur parvint péniblement à se mettre à quatre pattes et cracha le sable qui était malencontreusement entré dans sa bouche, il constata qu’il avait aussi expulsé du sang, ce qui n’était pas très rassurant.

Même si il n’était pas voyageur depuis vraiment longtemps il ne se souvenait pas d’avoir rencontré un adversaire avec une telle force de frappe. Bien sûr il avait combattu contre de nombreux ennemis puissants, mais c’était souvent grâce à leurs pouvoirs ou à leurs armes. Les poings et les pieds de cet homme requin semblaient être tout ce dont il avait besoin pour rivaliser avec eux. Même avec sa force de voyageur, Corey n’était pas vraiment sûr de pouvoir rivaliser, il avait la désagréable impression que son corps frêle ne tiendrait pas bien longtemps face à ce gaillard. Il sous-estimait peut être la résistance de son enveloppe onirique mais quelque chose lui disait que si il voulait conserver son statut de voyageur il valait mieux être prudent. Il n’avait aucune envie de perdre ce statut si cher à son cœur pour un excès de confiance ou d’orgueil. Il préférait être trop prudent que pas assez, quitte à passer parfois pour un lâche.

Il réussit à se relever alors que son adversaire avançait droit vers lui d’un pas conquérant, sûr de sa supériorité, quand on parle d’excès de confiance. Au lieu de l’attendre, Corey tourna les talons et se mit à s’éloigner, profitant de sa vitesse et de son agilité supérieure. Amusé par cette fuite, le requin pressa à peine le pas, sachant que tôt ou tard il rattraperait sa proie, à une dizaine de mètres devant lui le voyageur accéléra encore. Il finit par se transformer en une sorte de silhouette lumineuse qui creusa un écart supplémentaire avec son poursuivant. Lorsqu’il reprit sa consistance, il se retourna et se concentra quelques secondes. En voyant que le gibier avait cessé de fuir, le carnassier avait d’abord esquissé ce qui aurait pu être comparé à un sourire. Mais sa belle assurance disparut comme neige au soleil lorsqu’il vit le voyageur mimer un revolver avec ses mains, il était seul, dans un espace dégagé, sans abris possible. Une belle cible pour le pistolero solaire qui ajustait calmement son premier tir. Comprenant que rien de bon ne sortirait de cette situation la créature cauchemardesque accéléra le pas et essaya de mettre des virages pour rentre sa courses imprévisible.

« Une cible mouvante, intéressant. »

Loin de l’assurance qu’il affichait, l’héliophobe était concentré, il savait que si il loupait son tir, les conséquences seraient douloureuse voir, funestes. Alors que le monstre n’était plus qu’à quelques pas de lui, il déchaina un rayon qui visait le milieu de la course du squale. Ce dernier venait d’entamer un zig-zag et fût touché au bras gauche, pas de quoi le lui arracher, mais il ne frapperait plus aussi fort ni aussi vite avec cette main. L’impact l’ayant déstabilisé, il a stoppé sa course mais il se reprend rapidement et reprend sa charge. A nouveau le voyageur fait feu, son adversaire n’étant plus qu’à deux ou trois mètres il ne prend pas le temps de viser. Le trait de lumière fait mouche, elle frappe l’homme poisson au torse mais comme le voyageur n’a pas vraiment eu le temps de concentrer son pouvoir, l’effet et moins important que sur le bras, une marque noire, semblable à une méchante brulure de cigare apparait sur le pectoral droit de la bête qui a été tout de même poussée un pas en arrière. La douleur passée, le requin se remet à foncer sur le voyageur qui a tout de même le temps d’expédier un dernier rayon qui frôle le ventre de la créature avant de se prendre un revers cinglant. Sonné, il n’a pas le temps de se reprendre avant que son adversaire ne se jette sur lui pour l’immobiliser de sa masse. Corey essaya de profiter des faiblesses qu’il avait provoqué chez son adversaire en le frappant lourdement sur le bras gauche, juste à côté de la profonde blessure crée par le rayon. La douleur faillit faire lâcher prise au requin mais la fureur guidait désormais ses actes et il se contenta de lui agripper la gorge de sa main valide. Le voyageur avait réussi à passer sa main droite entre son cou et l’épaisse paluche mais il avait du mal à empêcher l’étau mortel de se resserrer. Pour en rajouter à son horreur, l’hybride claqua des mâchoires à quelques centimètres au-dessus de sa tête. Il invoqua rapidement une lame de lumière autour de sa main gauche et s’en servit pour empêcher le squale de lui croquer la moitié de la tête. La dague lumineuse parvint à stopper l’avancée de cette gueule hérissée de dents, mais, pourtant longue d’une trentaine de centimètres elle avait l’air d’une sorte de cure dent laser. Il commençait peu à peu à manquer d’air et à ne plus pouvoir empêcher la mâchoire de se rapprocher. Si rien ne venait bouleverser cet affrontement, il était évident que le voyageur allait souffrir.



__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 443
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 703
Honneur: 32
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mar 4 Aoû 2015 - 3:37
Mon affrontement m'a menée plus loin du combat que je ne le pensais et je dois courir comme un forcené dans le sable pour me rapprocher rapidement de Corey. Ma course me permet d'admirer le combat rapide qui oppose mon nouveau camarade et le chef de cette bande de squales dégénérés. Tandis que l'animal entame une charge qui ne semble pas être gênée par le sable ni le fait d'être un animal aquatique, Corey vise et se concentre comme si sa vie en dépendait. Ce qui un petit peu le cas il faut l'avouer, mais cela montre bien aussi qu'il prend ce combat très au sérieux. Un premier rayon lumineux part du doigt du voyageur en direction de la peau grisâtre de son adversaire. Il touche, alors que le requin entamait une série de zigzags et se fige, secoué par le choc que vient d'encaisser son épaule. Les yeux pleins de rage et secoué d'une envie meurtrière ce corps massif s'élance à nouveau sur Corey qui lance un tir à bout portant. Une brûlure apparaît sur le pectoral du monstre qui ne se démonte pas et ne marque qu'un cours instant de pause avant de reprendre son avancée meurtrière.

À cet instant je me rend compte que j'aurais dû récupérer le pied de parasol pour pouvoir en finir plus vite. Cependant il ne me reste qu'une dizaine de mètres parcourir avant de pouvoir participer à l'affrontement, il est donc trop tard pour faire machine arrière. Alors que Corey se fait violemment étranglé et se débat du mieux qu'il peut, l'énorme mâchoire claque très près de sa tête. Cette décapitation manqué me fais accélérer de plus belle. Mon gant de boxe est une nouvelle fois en place et près à faire son office. Alors que Corey agite une dague de lumière devant les lames de rasoir qui truffe sa bouche béante.
Une explosion retentit dernière nous en provenance du village où nous prenions un verre il y a peu. D'un côté je ne peux voir exactement d'où provient le bruit ni ce qui peut en être la cause, mais je ne peux pas non plus m'attarder sur autre chose que notre adversaire. C'est d'un seul bond que le squale me saute dessus sans crier gare et me chope la cheville, me balançant dans les airs d'un large mouvement. Durant un instant j'ai l'impression d'être une disque ou une sphère entre les mains d'un athlète lors d'une épreuve des jeux olympiques, sensation peu agréable il faut le dire. Sachant très bien que le but est le même, me balancer aussi loin que possible, je balance mes bras et courbe mon dos comme pour attraper la cheville qu'il tient en otage. Le mouvement est bon et j'attrape son avant bras à deux mains au moment où il me libère la jambe. Dépliant ma colonne et tout mon corps dans un seul mouvement j'utilise son poignet comme point d'appuie pour lui balancer mon pied dans les côtes.

Le coup n'est pas d'une efficacité impériale, mais n'ai pas volé sur plusieurs mètres et gagne un peu de temps pour Corey qui doit être près à revenir dans le combat. Dans un dernier mouvement du bras l'hybride me balance dans le sable en me faisant lâcher prise, ses mâchoires s' entre choquent.
De nouveaux cris surviennent des habitations, précédés par de nouvelles détonations, ce qui me donne l'impression que ce qui se passe là bas est plus important et dangereux que ce que l'on a sous les yeux. Raison de plus pour en finir rapidement. À nouveau debout sur le sable je me jette sur le requin pour laisser à Corey le temps de charger son tire étant plus à distance que moi, je n'hésite pas à rester au corps à corps.
Arcus une nouvelle fois armé je lui allonge le nuage dans l'épaule qui allait me mettre une mandale, et malgré la différence de force et de taile je peux au moins le garder à distance. Son allonge est inférieur à la mienne et je peux éviter ta mâchoire qu'il lance vers moi en me jetant en avant pour passer entre ses jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Zenith
Messages : 949
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des rêves
Corey Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 545
Renommée: 1630
Honneur: 478
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Mar 4 Aoû 2015 - 15:54

Une explosion déconcentra momentanément son adversaire, pendant quelques secondes il détourna le regard à la recherche d’un danger imminent. Le voyageur se saisit de l’occasion pour le repousser fermement et l’empêcher de le croquer à nouveau grâce à la lame lumineuse qu’il lui agitait devant le nez. Son adversaire décida de rompre l’empoignade et relâcha sa prise sur la gorge de l’héliophobe mais uniquement pour se jeter sur Tommy et l’agripper à la cheville. Tout en assistant à la scène, Corey reprenait son souffle, il eut l’impression que l’air lui brulait un peu les poumons lorsqu’il s’y engouffra à nouveau. Il essaya de se redresser mais parvint tout juste à se mettre à genoux, haletant tout en voyant son allié se faire maltraiter comme un marteau de lancer dans les mains d’un athlète aux hormones. Il parvient à se redresser peu après que tommy aie quand même fini par être envoyé au sol malgré une belle esquive le premier coup.

A peine redressé le rouquin, enfin le rougequin ?... se jeta à nouveau sur l’homme requin, sans se soucier apparemment des mâchoires prêtes à le découper. Le geek ne put qu’apprécier cette preuve de courage, devant un adversaire si supérieur physiquement et doté d’armes naturelles puissantes, beaucoup auraient hésité. Corey savait que si son allié d’un jour fonçait ainsi dans le tas, c’était aussi, peut-être, pour lui laisser le temps d’utiliser son pouvoir au maximum de son potentiel. Prenant donc sa position fétiche, celle recommandée par les instructeurs de tir du monde entier, il pointa le centre du torse de son adversaire avec son majeur et son index joints. Il guettait le bon moment, grâce à son espèce de poing extensible, le voyageur parvenait à maintenir leur adversaire à distance. Puis soudain, il plongea et passa entre les jambes de l’hybride et Corey sut que c’était son occasion de faire feu. Il relâcha son rayon très concentré qui frappa au centre du torse, le transperçant proprement, mais ne le tuant pas sur le coup.

Blessé mais pas hors combat, il se retourna en direction de l’Héliophobe mais avant qu’il ait pu faire un seul pas, un nouveau rayon le frappa proche du cœur. Même si cette fois le faisceau ne traversa pas, il lui fut bel et bien fatal, le faisant s’écrouler vers l’avant. Le voyageur se massa le bout des doigts, si il continuait d’utiliser son pouvoir à ce rythme il ne tiendrait pas jusqu’à la fin de la nuit. Un nouveau bruit sourd, suivi de cris de terreur lui confirma que la situation était loin de se calmer et que la nuit allait être longue. Tourné vers le village, il attendit que Tommy le rejoigne.

« Qu’est-ce qu’il se passe là-bas à ton avis ? » demanda-t-il en regardant les colonnes de fumée s’élever lentement.

« T’es partant pour aller jeter un œil ? » Il soupira. « Si Dan est dans ce royaume, je pense qu’il est pas étranger à ces explosions. »

Il surestimait peut être le potentiel d’ennuis que son ami pouvait s’attirer mais ça valait le coup d’aller y regarder de plus prés.


__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 443
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 703
Honneur: 32
MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole) Sam 8 Aoû 2015 - 19:53
La coopération a portée ses fruits, deux tirs puissants ont permis d'en finir avec ce requin plutôt coriace. Corey quitte sa pose de tire comme un cow-boy soufflerait sur son canon après un duel pendant que je me relève et tape sur l'épaule du monstre.

- Je n'en sais rien, mais on va vite le savoir.

Un problème de règlé et je me relève pour rejoindre l'héliophobe qui a la même idée que moi à propos de ce qui se passe. Si il y a un endroit où l'on peut retrouver Dan c'est bien au milieu des explosions, même si elles ne viennent pas de lui.

- Tout à fait d'accord et si il est là on va pas le laisser s'amuser tout seul. En route !

Sans attendre je m'élance en direction de ce village qui vient d'être secoué par une nouvelle explosion. Je m'imagine mal Corey me laisser partir devant et ne suis donc pas étonne de le voir juste à côté de moi lorsque l'on arrive à hauteur du béton.
Le sable n'étant plus un problème on peut aller plus vite pour entrer dans le village et passer entre les bungalow et autre constructions en bois. Très peux de personnes dans les rues, la plus grande partie de la population était des rêveurs, mais il doit y avoir des voyageurs dans le tas. Sans compter les créatures oniriques...

Un requin de 2m de long traverse le ciel dans le plus grand des calmes, il semble arriver tout droit de la mer. Un carrefour plus loin il percute le mur d'une habitation dans bruit de plastique absolument pitoyable et tombe au sol de façon tout autant lamentable. C'est l'entrée en contact avec le sol qui me fait me protéger la figure car ce requin en baudruche vient d'exploser.

- Au moins on sait que ce n'est pas Dan qui fait un feu d'artifice.

On reprend notre course avant d'arriver sur place marchande à l'angle d'une rue, typique de ce genre de lieu touristique. On s'arrête net et passons tous deux la tete de l'autre côté pour voir ce sui s' y passe. Une fontaine centrale représente bien le reste de la scène, en morceaux. Au départ décoré d'une statut qui devait représenter un contrôleur de l'eau, d'après les restes sur le sol, il n'y a plus qu'un jet d'eau avec un angle approximatif. Les tables des restaurants sont renversés, les serveurs et propriétaire planqués derrière.

Sur le bord de la fontaine, un mec deux têtes de plus que moi et maigre arbore un sourire carnassier amplifié par une mâchoire disproportionnée. Son aileron dans le dos n'aide pas à le rendre amicale.
Avec lui une bande piranhas mutants avec des pâtes griffus à l'arrière et leurs nageoires comme pattes avant. Ces trucs mâchent ce qui leur passe à porté de la gueule et échanges des phrases de pas plus de cinqs mots entre eux. Et ce qui semble être un voyageur leur balances des ordres d'une voix tranchante.

- Bougez vous de rameuter les habitants, le patron a attaqué l'autre côté de la plage et ne va pas tarder. Puis il s' adresse aux habitants éparpillés en gueulant à plein poumons. Votre ville est attaqué par le gang des dents de la mer et vous allez gentiment devenir des larbins et payer des taxes.

Je quitte la scène des yeux pour m'adocer au mur et réfléchir deux secondes le cul posé par terre avant de m'adresser pas trop fort à Corey.

- On a un morpheur requin et des poissons mutants, peut-être d'autres trucs, mais y a de grandes chances pour qu'on ai déjà explosé leur chef. Des idées à proposer ?

Un nouveau requin en plastique s'écrase de l'autre côté de la place et l'explosion vient ponctuer la fin de ma phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rendez-vous foireux (feat Corey Cole)
Revenir en haut Aller en bas

Rendez-vous foireux (feat Corey Cole)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Royaume des Tropiques-