Haut
Bas

Partagez|

The Reunion (quête de rang D)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 28
Date d'inscription : 26/03/2015
Age du personnage : 21

Habitué
Fely Trainer
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 30
Renommée: 35
Honneur: -5
MessageSujet: The Reunion (quête de rang D) Mer 8 Avr 2015 - 17:01
YO TOUT LE MONDE. C'est ma deuxième vidéo sur le site internet de Dreamland. Je voulais donc vous parler d'une nuit assez particulière. C'était assez spécial car j'ai pu me rendre compte de la petite frontière qui sépare notre monde de Dreamland. C'était bizarre mais en même temps fun... Et assez douloureux par moment. Pour ceux pour qui c'est la première fois qui regarde une de mes vidéos, ne soyez pas choqués par mon accent et de ma grosse voix, je suis du sud. Transition étrange. Tous les voyageurs dont je vais vous parler sont du sud et c'est pour ça que je me demande comment Dreamland a fait pour nous retrouver et nous faire nous confronter...
Bon j'vais pas tout spoiler dans l'introduction, bref bonne vidéo.




  • Mes nuits étaient monotone et pas très intéressantes, ce qui peut être étrange car ce n'est pas le discours de tout le monde. Mais il faut de tout pour faire une monde. Je me lasse facilement des choses. Je voulais m'amuser ou du moins que ma vie la nuit ne soi plus différente que celle du jour. J'avais besoin de me défouler, j'avais trop d'énergie à dépenser et ma musculation quotidienne ne me permettait pas de me dépenser assez, il faut dire que j'habite désormais dans une ville qui n'est pas la mienne, je n'ai pas les mêmes repères et mes habitudes. Mais je m'adapte.

    Me voilà posé à l'entrer d'une ville ressemblant énormément à Los Angeles, non pas que j'y suis déjà allé, mais le peu que je vois me donne l'impression d'être sur l'Hollywood Boulevard. Ces étoiles dorées avec des noms des plus grandes personnalités du 7e art ou encore des plus grandes personnalités du monde. Dreamland s'inspire donc des rêves et des souvenirs des rêveurs pour créer l'environnement dans lequel nous évoluons ? AU point où j'en suis, je suis capable de croire tout et n'importe quoi dans ce monde.

    J'avançai dans une foule de personnes enjouées qui criaient leurs poumons, mes oreilles étaient foutues. Des flashes de tous les côtés m'empêchèrent d'avancer correctement, j'en perdis même l'équilibre, ma vue étaient foutues et je me mis à bousculer des personnes sans le vouloir bien évidemment. Je ne savais pas que c'était comme ça à Los Angeles. Je dois dire que je suis quelqu'un d'assez curieux, je voulais comprendre pourquoi un tel rassemblement et de tels hurlements. Je me suis donc faufilé comme je pouvais à travers cet amas de personne pour entrevoir la personnalité présente. Brave Piff comme ils l'appelaient tous. J'arquai mon sourcil gauche d'étonnement. Ils osent trafiquer le prénom et le nom d'un des acteurs les mieux payés d'Hollywood. Pourtant les traits étaient les mêmes que ceux du Brad Pitt que je vois dans les films.

    Mais bon, passons, il y a un d'autres noms qui sont criés dans cette foule, certains que je connais d'autres non et ma curiosité me poussa à poser un visage sur ces noms qui me sont inconnus. Je poussai une personne par-ci une autre par-là. C'était difficile de garder une place fixe dans cette foule, car tout le monde veut la meilleure photo de son idole préféré ou encore veut être le plus près possible et crier son nom à plein poumons pour peut-être se faire remarquer par lui. Je n'ai jamais compris ce genre de comportement, mais si il existe c'est qu'il y a une raison, car tout en a une. Mais je ne comprenais celle de ce rassemblement autour de cet homme qui devait avoir la 40aine et qui se trimballé en tenue plutôt simple, pas que son physique me dérange, mais si t'es une star fait un minimum non ?

    En le regardant de plus près, je me rendis compte que je ne l'avais vu dans aucuns films. Moi qui suis un cinéphile, je peux vous dire que son nom et sa tête ne me rappelaient rien. Je posai ma main sur l'épaule d'une personne à côté de moi pour lui demander qui c'était, mais bien sûr il a fallu s'y prendre à plusieurs reprise pour ne serait-ce attirer son attention. Une fille me répondit très brièvement que c'était un voyageur très connu, qui est très bien classé dans la Ligue M.

    Alors les voyageurs peuvent être tout autant adulés que des stars du monde réel. C'est plutôt intriguant comme concept. Je n'avais pas de réelle idées là dessus avant que cette fille me le dise, mais c'est plutôt étrange. Peut-être que je trouve ça bizarre car je ne connais pas tout de Dreamland, je vins d'arriver après tout.

    Une main plutôt imposant se plaça sur mon torse et me tira à grande vitesse et avec une force impressionnante de la foule. En quelques mouvements de mon agresseur je me retrouvais face à lui. Une créature de 2 mètres environ, habillé d'un costume noir sans manches, un visage métallique, stoïque, sans émotions et des yeux vides, des épaules formant des angles droits et des bras en métal d'une très grande épaisseur et taille. Sa voix était grave mais très froide, une genre de voix qui vous donne la chair de poule, une voix qui fait vivre un cauchemars rien qu'à l'écoule.




Fely Trainer, vous êtes convoqués pour un show spécial, ne résistez pas et je ne vous ferai pas de mal.


Quoi comme show ?


  • Aucune réponse. Je me laissai donc trainer par sa main en métal. Il me tirait par le bras, c'était froid et très désagréable, mais ça n'a pas duré très longtemps car en quelques secondes nous étions arrivés. Il poussa une porte noire sur laquelle était marquée "Loge numéro 5". J'entrai donc et je patientai quelques secondes encore jusqu'à ce qu'une femme avec de très beaux atouts entra et m'expliqua la situation.


Je suis Béatrice Lony. Voyageuse depuis maintenant 5 ans, j'ai 24 ans, mais nous ne sommes pas là pour parler de moi. Tu vas faire partie d'un show assez spécial, mais il faut juste que tu me dises si tu es prêt, car ça va commencer dans pas longtemps.

Je peux pas avoir plus d'info ?

Si tu veux tout savoir, tu vas revoir des amis avec qui tu as eu un différent et vous allez tenter de le régler ensemble devant les caméras. Nous aimons voir comment peuvent évoluer les choses. Grâce à nous, voyageurs et rêveurs, Dreamland existe. Ils veulent juste savoir comment vous pouvez fonctionner au niveau de vos émotions et sentiments.

De ce que j'ai pu voir tout à l'heure avec les foules de fan, ils ont l'air d'être comme nous, je ne vois pas vraiment l'intérêt de nous étudier.

Bon, oublie tout ce que je viens de te dire. Dis toi juste qu'on veut t'aider à régler tes différents avec tes anciens potes, t'es ok avec ça ?


  • J'hochai donc la tête de haut en bas. Qu'est-ce qui pourrait m'arriver de mal après tout, ça me donnera l'impression d'être important, au point qu'on m'invite sur un plateau télé, en y réfléchissant ça peut être intéressant. Elle m'informa avant de partir que je devais me changer et mettre des vêtements plus classes pour les caméras et qu'une hôtesse allait venir me chercher quand ça commencera.

    Il y avait un grand miroir dans ces loges, je pus me regarder un petit moment. J'étais habillé d'un t-shirt noir avec écrit "SMB" en bleu, d'un jean gris déchiré au niveau des cuisses et des converse bleues. C'est vrai que c'est pas forcément les meilleurs vêtements pour passer à la télé, je jetai donc un coup d'oeil sur ceux qu'ils me proposaient. J'avais choisi une chemise bordeaux avec un pantalon en toile noir, une ceinture marron foncé et des chaussures blanches avec un peu de rouge. J'enveloppai le tout avec une veste de costume noir. J'aime bien.

    L'hôtesse vint me chercher, il était temps. Je l'ai donc suivi à travers tous les couloirs du studio et ses portes. Je ne serai pas capable de retourner dans ma loge sans aide ou sans un plan, c'est pire que le labyrinthe dans le film du même nom, sauf que celui où je suis n'a pas besoin de se modifier toutes les nuits.

    Elle s'arrêta net. Je me penchai donc sur le côté pour voir ce qui l'a forcée à s'arrêter. Nous étions à l'entrée du plateau. La couleur prédominante était le doré. Au centre, un grand fauteuil chic  de couleur rouge. Sur les côtés plusieurs canapés tout autant chics mais blancs cette fois.

    Spoiler:
     


    Toutes les caméras étaient allumées sur ce qui semble être le présentateur. Un oiseau géant, rappelant le dieu égyptien Horus, celui qui voit tout... Plutôt étrange qu'il ait des lunettes de vue...

    Spoiler:
     


    Il présenta le nouvel épisode de l'émission "The Reunion" et appela les stars d'aujourd'hui...



VEUILLEZ APPLAUDIR COMME LES TARLOUZES QUE VOUS ÊTES... TONYYYY, DANNYYYY ET FELYYYY !!!!!


  • L'hôtesse se retournait, m'attrapa par les épaules, me tira pour que je me retrouve devant elle et me poussa jusqu'au plateau. En marchant, je me rendis compte que les autres noms sont ceux qui furent autrefois mes amis...
    Je me remémore les mots de Béatrice. Elle disait vrai. J'étais ébahit, choqué, surpris et j'avais peur. Ce sont des voyageurs eux aussi ? Non, c'est pas possible...  
    Ils avaient bien changés depuis le temps que je ne les avais pas vu, Tony est devenu plus costaud qu'avant, je me rappelle encore quand on allait à la salle de musculation ensemble, sa chemise à carreaux noirs ne va pas tenir, elle est sur le point de péter. Danny, lui, il semble qu'il aime les cheveux longs maintenant. C'était le genre à avoir la flemme de se coiffer le matin donc il raser très court. Les gens changent mais pas les embrouilles.

    Nous nous asseyons chacun sur un canapé, nous ne voulions pas s'asseoir à coté, ce qui est compréhensible vu le passif que chacun a avec l'autre. J'ai oublié de préciser qu'il y a quatre canapés sur lesquelles peuvent s'asseoir trois personnes. Donc il y a une capacités de douze personne sur le plateau. La tension montait, je vais me retrouver face à onze ennemis ? En plus à Dreamland... Déjà que dans la vraie vie ça aurait été difficile, mais là. Nous sommes à Dreamland, c'est pour ça que j'ai peur, chacun a un pouvoir, chacun peut devenir très dangereux, c'est comme aller à une réunion de la mafia où chacun a une arme à feu et encore je crois que la comparaison est faible. Il semble que Danny soi intimidé lui aussi, Tony... Le masque sur son visage m'empêchait de réellement savoir ce qu'il ressentait, mais le connaissant il ne doit pas trop réfléchir sur ce qui peut se passer et préfère se concentrer sur l'instant présent et sur ce qu'il veut faire... Nous défoncer...



Y EN A QUI CHIE DANS LEUR PANTALON, VEUILLEZ ACCUEILLIR DESORMAIS SASHA, SAMUEL ET ODIL !!!


  • Sasha, une fille qui aime s'amuser, surtout avec les hommes. Coquette qui n'a pas peur de s'abîmer les mains. J'ai toujours eu de très bon rapports avec elle, même sexuels. Bien qu'étant avec Tony, elle n'hésitait à le tromper avec tous les garçons qu'elle voulait, Tony ne le sait pas, il est persuadé qu'elle l'a trompé qu'avec un seul gars. Quand on voit comment elle est habillée, on peut comprendre qu'elle aime provoquer et allumer, un kimono ouvert, qui nous permet de voir ses beaux sous-vêtements. Samuel, le mec le plus hautain que j'ai jamais rencontré. Il ne m'aime pas, moi il me laisse indifférent, mais lui il ne peut pas me voir, ses vêtements résumes bien qui il est, un mec qui s'en fout de ce que tu penses et qui s'occupe que de ce que lui pense, en gros si il t'aime pas pour rien et ben il a raison quand même. C'est un grand fan de ninja donc il est habillé en ninja. Pour Odil, ben, je l'aime bien, c'est un ami, un pote, un frère tout ce que vous voulez. Il a toujours été sympa avec tout le monde... Je me demande pourquoi il est invité si il n'a rien à régler... Peut-être parce qu'il fait parti du groupe d'ami.

    Odil s'assit à coté de moi, au milieu du canapé, moi j'étais sur le coté gauche, à côté du fauteuil du présentateur. Sasha s'assit à coté de Danny à sa gauche, au milieu du canapé. Samuel lui s'assit seul sur le canapé non utilisé.



ON VA ACCUEILLIR LES DERNIERS BOULETS... HAWKINS, PETER LE BRO DE TONY EET LE OUTCAST, CEEEEEEEDRIIIIIIIIC


  • Hawkins, mon vrai, mon véritable ami, lui c'est mon meilleur ami, il a toujours été là quand j'avais besoin de lui, le truc c'est qu'il est aussi le meilleur ami de Danny. Non pas que ça me dérange, mais ça dérange Danny quoi. C'est vraiment quelqu'un de bon, il sait réfléchir, il est un peu comme moi, il agit en fonction de ce qu'il croit être juste.
    Peter, ben c'est le petit frère de Tony, je n'ai pas beaucoup parlé avec lui, mais le peu que je sais est qu'il est flingué. C'est un taré et un benêt et je trouve ça juste de le le qualifier de cette manière, car ce serait me mentir de le qualifier autrement... Quoi ? Je ne devrais même pas le qualifier... Allez vous faire *BIIIP* /Coupure ajoutée au montage/

    Désolé. Je reprends. Cedric... Hm, je le connais de vu. Je ne lui ai jamais parlé mais je sais pourquoi il est là.

    Hawkins s'assit sur la dernière place du canapé de Danny, Peter à coté de son frère et Cedric à coté d'Odil, sur mon canapé.



BIEN !!!! (repris son calme et pris une voix plus posée) Tout le monde est là. Voilà donc les 8 amis qui sont devenus ennemis, que c'est-il passé ? Pourquoi tout est venu à être ce qu'il est aujourd'hui ? Allons savoir si je suis un vrai oiseau ou pas ? Nous allons découvrir tout ça... MAINTENANT. Bon, nous allons d'abord commencer avec Danny. Bonsoir Danny.

Bonsoir... Euh...  

N'ai pas peur, je ne mange pas les jeunes tachés de merde. Bon, peux-tu me parler de ton problème au sain du groupe ?

Fely m'a laissé tombé quand j'avais b'soin d'lui. Il a accepté d'faire un coup avec moi, on vlait bjer en ville et r'cupérer un scooter qu'on m'a v'lé.


  • Je reconnus Danny. Il a toujours la même énergie quand il parle. Il parle vite et mâche ses mots, finalement il y a que ça coupe de cheveux qui a changé. Il fallait que je réponde, on pouvait entendre le sifflements du public, car oui il y a un public.


Je suis désolé Danny, mais c'est pas vrai. On le sait tous les deux. T'as voulu voler un scooter qui n'était pas à toi, tu l'avais volé à la base, puis le propriétaire te l'as repris, moi je marche pas dans ce genre de coup, t'as serré ou quoi ?


  • J'étais énervé, l'expression "t'as serré ?" à Marseille signifie "t'es devenu fou au point d'inventer une histoire" en gros, mais on l'utilise pour exprimer plein d'autres choses.


Tu m'traites de menteur, à cause d'toi j'ai geôlé. Je me suis fait attrapé et j'ai geôlé, à cause d'toi. Pourquoi tu mens Fely, tu sais que t'es en tort avoue.

C'est toi qu'es en tort, moi j'ai rien fait, j'ai rien à voir dans ton histoire

T'es un traitre, t'es un enculé tu le sais ça. T'es un lâche. Tu disais que t'étais mon pote et tout ça, mais en fait t'es rien. Tu m'as abandonné, un vrai ami aurait agi avec moi. Je parle d'Hawkins, lui il était pas au courant pour le scooter, toi tu l'étais, enculé va.

Danny, petite merde, continue à m'insulter j'te jure je te casse le cul à la télé de Dreamland, ça va te faire bizarre.

Bon, les pédales, vous fermez vos gueules vous deux. Fely, moi Tony j'ai un problème à régler avec toi, à cause de toi je me suis battu avec Danny dans la vraie vie, je profite qu'on est ici, j'vais te défoncer ici et maintenant

T'as craqué ? Comment à cause de moi ? Tu t'es fait bourré le crâne par quelqu'un, on sait pas qui et tu viens et tu veux te battre avec moi. Dégage va, t'as pas compris t'es un pigeon, tu crois tout ce qu'on te dit...


  • Tony se leva de son canapé et fonça vers moi en courant. Je dois dire que je ne comprenais pas pourquoi nous étions tous autant énervé alors que le show vient de commencer. On parle d'histoires qu'il y a eu il y a plus d'un an. Serait-ce Dreamland qui fait ça ?




    Je vis Tony foncer sur moi, le poing fermé, par réflexe défensif je me mis debout, je levai la jambe droite pour poser le pied au niveau de son ventre pour le pousser. Il perdit l'équilibre mais son poing arriva sur mon visage et me plaqua sur le canapé. Il était sur moi, je sentis ses coups me tomber dessus les uns après. Je me mis à envoyer quelques coups comme je pouvais. Je sentis que mes coups tombaient sur son dos, donc petit à petit en remontant j'atteignis le haut de son crâne, une partie qui n'est pas protégée par son masque, donc ça va, je pense que ça peut lui faire mal. Avec mes jambes je continuai d'essayer de le repousser, mais ce fut difficile étant donné le poids qu'il pèse le bonhomme. Il attrapa mon épaule pour éviter que je bouge et qu'il puisse m'atteindre avec son poing de libre.

    Puis durant quelques secondes je le sentis plus léger. En fait il était en train de se relever. Aie, je vais avoir mal. Boum, boum et boum. Les coups étaient forts, je n'arrivais même plus à les rendre. Sans que je m'en rende compte, je me retrouvais au sol et je vis Hawkins tenter de tirer Tony. J'en profitai pour lui envoyer quelques coups de pieds, qui ont faciliter la tâche d'Hawkins à le retirer.

    La sécurité intervint mais un peu tard. Ces mecs de la sécu étaient répliques parfaites de l'homme qui m'a récupérer dans la foule de groupie.

    Ils m'aidèrent à me relever, je me touchai le visage pour voir si je saignai, mais non, je n'ai rien, même pas de réelle blessure. C'était juste des coups qui sonnaient en fin de compte, qui font mal sur le coup. La sécurité retourna hors-champs et quitta le plateau. Je vis Cedric et Odil se rasseoir, ils ont dû se lever au moment de la confrontation pour éviter de se prendre des coups.




    J'étais encore en train de m'arranger, car à cause de ce gros con de Tony je ressemblai à un con moi aussi. J'arrangeai donc ma chemise, mon pantalon et le reste, je m'apprêtai à m'asseoir quand... BOUM, je sentis un coup qui me refit tomber sur le canapé.




    Je repris mes esprits et je vis un corps se jeter sur moi, c'était Peter, le frère de Tony. Je n'ai pas oublié à quel point il est protecteur envers son grand frère. Sauf que lui est beaucoup plus léger. Allongé le long du canapé, je plaçai mes pieds devant moi, Peter se les ai pris en plein dans le ventre, ça m'a permis de le faire basculer et le faire tomber du canapé, sauf que cet enfoiré m'attrapa par les cheveux et me tira avec lui dans sa chute. Je me retrouvai donc sur lui, j'en profitai donc pour lui assener quelques coups et il fit de même.

    Je sentis une étreinte sur mon bas ventre qui me releva et me tira de Peter. Mais ce con a toujours mes cheveux dans ses mains. Je continuai donc à envoyer mes poings un peu n'importe comment, je ne savais pas où il était vu que ma tête est tiré vers le bas par Peter. Puis nous fûmes enfin séparés. Chacun repris sa place. L'énervement que je sentis en début d'émission se dissipa peu à peu. Donner des coups et en prendre me fit du bien étrangement. J'étais plus apaisé, plus calme et détendu. Il semble que les frères Jiggler aussi. Bon, j'ai perdu contre Tony mais je pense avoir gagné contre Peter, en plus cette p*ute m'a attaqué en traître.



On vient à peine de commencer et c'est déjà la guerre sur le plateau. Je dois dire que je ne m'y attendais, d'habitude ils mettent plus de temps avant de commencer les altercations physiques. Mais bon, on va pas se plaindre. Danny, pourquoi t'être battu avec Tony... Quoi que, attends avant de répondre, on a les images de la bagarre.


  • Un écran géant apparu derrière nous et devant nous, pour que le public puisse voir aussi. On voyait les deux garçons discuter, se disputer, crier et pour enfin se donner. On peut entendre Danny parler de traîtrise car il était convenu que Tony vienne aussi l'accompagner pour l'histoire du scooter et l'autre répliquait que non.



Y a rien à ajouter, tout est dit

Arrête de mentir peureux ou j'te défonce aussi. Je devais pas venir, vous m'avez mêlé dans votre histoire de mauviette pour rien, j'avais rien à voir avec ton scooter.

Je dois dire que même moi je comprends pas, tout le monde n'a rien à voir avec tout ça alors ?...

Ben, en fait...

PASSONS. Tony, tu étais donc en couple avec Sasha c'est ça ?

Ouais, mais cette chaudasse est allé voir ailleurs

La chaudasse elle a un non petite bite

Faut avouer que vous en êtes une quand même

Chui la première à dire que j'en suis une. Mais cette petite bite était nulle au lit alors j'suis partie.



  • Tout le reste de la conversation ne me concernant pas, je me permis de me perdre dans mes pensés. Comment Dreamland pouvait avoir des images de nous dans la vraie vie... Se servent-ils de nos souvenirs aussi pour ça ? Ce serait pas étonnant quand on y repense.





    Mes pensés furent interrompus par une bagarre. Sasha contre Tony, Samuel qui a voulu se joindre à la fête pour défendre la fille qu'il aime mais qu'il hais s'en ai pris de très bonne par Peter, ou du moins par la créature qu'il contrôlait... Une armure noir sans tête. Le cavalier sans-tête... (Rire), sur le coup c'est drôle, il y a vraiment des pouvoirs bizarres. A mon avis on est tous des nouveaux à Dreamland, c'est peut-être pour ça que nos pouvoirs ne sont pas si développés. L'armure de Peter n'a pas d'épée par exemple. Samuel lui se démenait en envoyant des morceaux de parquet sur le plastron de l'armure qui le fit reculer, je me demande comment il fait, car les morceaux partent seuls.

    Pour Tony est Sasha. Ben, Tony utilise la même technique qu'il a utilisé contre moi. Sauf que cette fois il y a eu du sang. Non, bande de pervers, Sasha n'a pas ses règles, elle l'entaille avec ses deux petites lames. Ces bagarres n'ont pas vraiment duré, la sécurité est vite intervenue, peut-être à la vue du sang...

    Tout le monde mis un peu plus de temps à se calmer, Tony fut conduit dans les coulisses pour s'occuper de ses blessures et Peter aussi pour qu'il puisse se calmer car il a arraché un morceau de cheveux à Sasha.



WAHOU, VOUS RIGOLEZ PAS PUTAIN, C'EST TROP COOOOL, VOUS ÊTES MES MERDES PREFEREES POUR L'INSTANT, JE VAIS TOUS VOUS FAIRE L'AMOUR VOUS ME FAITES TRIPPER !! Bien. Il semblerait que Sasha ait trompé Tony avec Cedric... (Rire), est-ce que Tony sait que vous l'avez trompé avec tous les mecs qui sont présents... Moi compris... Je blague.

Non, il ne le sait pas, mais là je suis arrivé à un stade ou je m'en bats les couilles, je l'attends, je suis prête à le planter cette petite chiffe molle.

Sasha, moi Samuel, je t'aimais... Je t'aimais énormément et tu m'as jamais... Je dis bien jamais... Ne serait-ce une fois... Regarder et parler... Nous faisions parties de la même bande d'ami et pourtant... (sniff)

Tu vas me faire chialer... Comment tu veux qu'elle t'accorde ne serait-ce un regard, si t'es une peureuse.


  • Samuel a toujours été amoureux de Sasha, mais je crois savoir où l'oiseau veut en venir...


C'est vrai quoi, t'as jamais été du genre courageux pourtant tu te la pètes grave. Rien que là tu nous fais le mec sentimental alors qu'on le sait tous que tout ce la n'est qu'un jeu. Tu sais quoi, je te donne ta chance de me prouver le contraire... Tu as une embrouille avec Fely, mais tu ne t'es jamais vraiment opposé à lui, tu ne lui as jamais dit ce que tu pensais vraiment...

Ok, on va regler ça tout de suite alors *s'essuie les larmes et la morve*. On y va Fely, on va régler ça comme des hommes.

Attends Samuel, régler quoi là ? De quoi tu parles ?


  • Cet oiseau est vicieux... Il vient de l'allumer en lui rappelant que c'était un lâche... Et là il joue le jeu de celui qui ne comprend pas et qui perd le contrôle de la situation... C'est vicieux... C'est sale...




  • Je me tenais désormais débout, prêt à en découdre avec lui, quand je me souvins que j'avais mon téléphone. C'est vrai ça, à quoi bon continuer à me battre normalement, je suis à Dreamland bordel. Il va voir ce clochard ce qu'il va prendre. J'ai étudier mon téléphone durant mes premières nuits, quand je m'ennuyai, quand je n'avais rien à faire, donc je sais à peu près m'en servir, mais je préférai d'abord discuter.


Samuel, t'es sérieux, tu veux te donner avec moi alors qu'on a aucune raison. C'est pas mon genre de reculer devant une bagarre, mais quand même, il faut que j'ai une raison au moins.


  • Il semble qu'il ne voulait rien entendre. Je vis quelques éclaires sur sa main qui se jetèrent sur le sol, quelques morceaux de parquet chargèrent sur moi. Je sautai sur le canapé pour me placer derrière et m'en servir d'abris. Je fis un selfie et activa l'application "appel en renfort". Des caractères s'envolèrent de mon téléphone pour matérialiser une copie conforme de moi, en plus pâle. Histoire de montrer que c'est une copie je pense. Mon doppleganger fonça sur Samuel, il ne ressentait pas la douleur, donc il pourra encaisser quelques morceaux de sol. Pendant ce temps, j'attendis une ouverture.

    Mon double arriva à flanquer une droite à Samuel qui perdit l'équilibre et sa concentration, les projectiles stoppèrent et moi je chargeai sur mon adversaire. Je l'attrapai donc au niveau de sa taille et tentai de le plaquer. J'eus du mal, mais j'y fus arriver. Mon double disparu à cause des dégâts qu'il a subit. Samuel et moi entamions donc un combat au sol jusqu'à ce que nous fûmes séparés. Je commençai à en avoir marre et je pense que la production aussi. Ils voulaient surement d'autres bagarres et pas uniquement celles où je participai. Ils m'envoyèrent dans ma loge le temps que je me calme et que je récupère de tous ces duels.

    J'attendis un long moment. J'entendis de temps en temps des cries du public et quelques bruits de chocs. Il a du y avoir de violent combats. Je regardai mes mains abîmées. Je saignais à cause des coups que je donnais et je regardai mon visage, légèrement gonflés sur certains endroits et bleus sur d'autre. J'étais décoiffé, ma chemise déchirée, mon pantalon troué, mes chaussures tachées. Il semble que cette nuit restera longtemps dans mes souvenirs.

    J'avais mal au visage, tous les coups que je me suis pris commencent à faire leur effet, mes muscles se refroidissent et l'adrénaline descend. Je respirai profondément et commençai à me demander ce que je foutai ici.

    Nous étions tous nouveau à Dreamland d'après ce que j'ai pu voir, nous sommes tous jeunes, nous commençons une vie dans un monde dont nous ne connaissons rien. Nous sommes manipuler...





    Ces histoires datent d'il y a plus d'un an, nous avons tous tourné la page. Quand nous nous croisions dans la rue c'était bonjour, au revoir, il y a juste eu Tony et Danny qui se sont battus mais sans plus. Comment tout cela a-t-il pu arriver. Comment en sommes nous venus à nous battre, à essayer de nous entretuer à Dreamland. Ce monde est si étrange, si malsain et vicieux...

    On me rappela pour retourner sur le plateau. Je repris place sur une chaise cette fois. L'oiseau m'expliqua que les nombreux combats qu'il y a eu ont trop abîmés les canapés. Hawkins vint près de moi et m'expliqua la situation.



Danny s'est fighté avec Tony et Peter. Comme tu peux le voir il a perdu, il un bandage autour des bras. Samuel et Cedric ont eu une violente altercation, Samuel est brûlé au visage. Sasha s'est ensuite battu avec Cedric, elle est allé se rhabillé en tenue plus convenante car tous ces vêtements... Ou plutôt ses sous-vêtements ont pris feu. Je me suis battu avec Tony par la suite, c'est pour ça qu'il a les deux jambes collées, je lui ai tiré dessus avec mon arme et pour finir, on a compris qui était derrière tout ça... Celui qui a créé toutes ces embrouilles... Odil. Il a pris chère, il lui sont tombés dessus : Tony, Peter, Sasha et Cedric, en même temps. Ils l'ont presque tué alors la production l'a évacué


Merci du résumé... Je crois que j'ai eu raison d'avoir peur en début d'émission, tu te rends compte, on s'est entretué à Dreamland, je nous aurai jamais cru capable de faire ça... Dans la vraie vie on se respecte et là on veut la mort de l'autre ?

C'est pas pareil je pense. On sait tous que mourir ici n'implique rien de grave, si ce n'est redevenir rêveur.

Je ne le savais pas

Maintenant si... Dreamland change les gens. On l'a tous remarqué maintenant. Je pense que le show va se terminer


BON. Après tout ce qui c'est passé je pense que je dois vous dire quelque chose. Vous etiez tous ennemi. Mais il faut se rappeler des bons moments avant tout. Cela ne sert strictement à rien d'en venir aux mains. Oui nous créatures de Dreamland ça nous divertis, mais ça nous ferait du bien, comme à vous tous, être humains, d'éviter de tomber dans la violence. Je sais que c'est plus facile de frapper que de parler, mais vous serez gagnant en suivant cette voie. Frapper et vous vous ferez frapper. Parler et on vous parlera en retour. Voilà à quoi ce Show servait, oui, on vous forcer à vous battre, mais là vous venez de comprendre des choses, avant que je commence mon speach vous commenciez à réaliser qu'on s'est joué de vous... Mais à qui la faute ? Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. On vous a fait du mal, on vous a manipulé, vous avez laissé faire, vous vous êtes battus, vous vous êtes blessés... Bon j'dois avouer qu'Odil méritait des gifles, mais merde. Vous pouvez pas restés assis sur les canapés qu'on a posé et discuter tranquillement.


  • Il appuya sur un bouton d'une télécommande qui lui a été apportée.





    Les écrans géants commencèrent à diffuser des images où nous étions tous ensemble, en train de rire, en train de partager des moments de joie et d'amusement. C'est à ce moment là que nous avons compris, que nous étions en train de déchirer, de détruire ce que nous avons construit durant toutes les années où nous étions tous amis.






BON, c'est sur cette note positive que nous allons vous quitter. J'espère que vous serez au rendez-vous pour le prochain épisode de "The Reunion" sur ce je vous picore mes chéris et je vous dis à bientôt.


  • Nous sortions du studio. Nous étions tous ensemble, même Odil nous rejoins. Nous discutâmes de tout et de rien, de nos meilleurs souvenirs. On pourrait dire que tout ce qui est arrivé quelques heures ou quelques minutes avant n'avait jamais été. C'était bon.

    La nuit devait être à sa fin, car les uns après les autres, nous disparûmes dans une fumée et un bruit d'éclatement de ballon...



Voilà, c'est la fin de cette vidéo, j'espère que vous avez apprécié. J'ai parlé de cette nuit qui fut intense en émotion et en rebondissement, je dois vous dire une chose, ce qu'a dit l'oiseau est à enregistrer et à appliquer. Sur ce je vous dis à bientôt pour une autre video. CIAO. JE VOUS AIME PU... merde c'est déjà pris ça... Je vous Kiff Putain !.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The Reunion (quête de rang D)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Hollywood Dream Boulevard-