Haut
Bas

Partagez|

Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 05/12/2014

Habitué
Nils Adam
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 100
Honneur: 35
MessageSujet: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Mer 25 Mar 2015 - 15:38
C'était un mercredi, et comme la plupart du temps, la belle ville de Londrès était prise sous la pluie, et les rues grouillaient de couleurs de parapluie, certains classiques, et d'autres un peu plus ambitieux, comme des vaches ou des moutons.
Alors que Pan (Pan=Nils), sortait du lit d'un bond après une nuit tranquille à Dreamland, il alla déjeuner, en retard comme d'habitude, et commença à courir vers l'école, tout en ne se gênant toujours pas de passer de toit en toit malgré pluie. Le petit blond, sautait et grimpait de mur en mur, de poteau en poteau... Néanmoins, ce jour-là, ils pleuvaient excessivement, bien plus que d'habitude, et lorsqu'il voulut attraper le prochain poteau, sa main glissa, et le fit tombé violemment au sol de 3 m de haut, black-out, il tomba dans les pommes.
Lorsque Pan rouvrit les yeux, sa vue tomba nez à nez face à une chose étrange, en effet, il était dans un lit, son bras droit était dans le plâtre, mais ce qu'il le surprit plus, c'était les deux énormes ballons en face de lui... Que pouvait bien être ceci ? La tête encore brouillée, il voulut alors toucher pour vérifier, la texture était assez môle, mais assez dur à la fois, la main de Pan faisait un bruit bizarre au toucher et... :

« AAAAAAAAAAAAAAA »

Un cri retentit d'un seul coup, ce qui fit sursauter Pan, les deux ballons firent alors un bond en arrière, avant de se redresser, et de faire apparaitre une infirmière, qui avait la particularité d'être bien gêné, Pan comprenant enfin ce qu'il venait de faire ce cacha sous la couette, en laissant allé un : « désolé ! » Discret. Après une explication, l'infirmière pardonna à Pan, elle s'appelait Debra, elle était encore jeune, et son corps avait tout d'un fantasme de jeune ado prépubère, en effet comme dans un bon vieux ecchi de chez nous, la femme se penchait sur Pan pour pouvoir soigner son bras pendant son sommeil, c’est l’explication de cette pose assez gênante.
La suite de la journée se passait assez bien, malgré l'ennui terrible de Pan dans le grand hôpital, il ne pouvait qu'attendre d'être guérie, c'est alors que vint le moment de s'endormir...

---------------------------

« Bienvenue à sboob Land !!! »

Criait une femme haut et fort, sur une énorme estrade :

« Soutif, pas chère, soutif pas chère ! Que vous soyez une femme ou un homme pas de discrimination ! On le vend à tout le monde ! »

Le petit Blond venait à peine d'émerger dans le monde onirique, il n'en croyait pas ses yeux, c'était quoi cet endroit louche ? Des femmes, avec la plupart des bonnets D minimum, il y avait des hommes aussi, mais toujours accompagné d'une bière ou d'une femme minimum, voir les deux, Pan n'avait pas encore une façon de penser mature à ce niveau, et il ne comprenait vraiment pas tout ça. Une femme s'approcha de lui, tout en se dandinant très bizarrement, elle avait un accent étrange :

« Oh ! Trop meugnon ! Viens faire calin chouuu !!!! »

Toutes les femmes autour de lui se jetèrent sur le pauvre Pan, devenu proie de boobs dangereux qui tentait d'étouffer l'enfant, même si la sensation pouvait être agréable au début, quand 4 paire de boobs attaquent en même temps de tous les côtés, c'est assez compliquer de respirer, mais n'allez rien vous imaginer bande de cochons! Elles ne faisaient rien avec lui, elles voulaient juste le prendre dans leur bras, mais avec leur poitrine de taille bien trop disproportionné, le pauvre Pan n'en pouvait plus, alors il réussit tant bien que mal à s'enfuir, il décida de rentrer dans un espèce de bar louche, dans le but de semer ses dames, il rentra, et toute les personnes se retournèrent vers lui :

« Un enfant, ici ?

-Pars, c'est interdit aux enfants ici !

-Petit coquin, revient quand tu seras plus vieux ! »


Pan pouvait très bien utiliser son pouvoir pour paraître adulte et prit plus ou moins au sérieux, mais il voulait le garder en réserve pour d’éventuel problème, alors qu'il marchait désespérément dans la rue, il tomba au sol... Tout fatigué, il voulait vraiment devenir un voyageur fort. Mais malheureusement, ce n'était surement pas le bon endroit pour ça, alors, déterminé, il rentra à nouveau dans le bar, qui était en réalité un cabaret, et marcha férocement vers le comptoir, ses yeux dépassait à peine de celui-ci, mais il était fou de rage et il cria au barman :

« Oui ! Je suis un gamin ! Mais je suis aussi un voyageur ! Et je cherche du travail !!!! »

Tout le monde se mit à rigoler ouvertement dans la salle...

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 278
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Dim 29 Mar 2015 - 18:24
Tout autour s'étendaient une panoplie d'édifices tous plus loufoques les uns que les autres, des formes suggestives et autres étalages d'objets en tout genre coloraient ce monde si particulier... Un magnifique couple d'oiseau avait prouvé que l'on était capable de faire plusieurs choses à la fois, dans leur cas, c'était de voler et procréer en même temps. Lilith lissa sa jupe haute bleu-marine et croisa les bras sur son chemisier blanc en inspirant et fini par lâcher un long soupir de dépit.

-Sboobland, vraiment ?

Elle commençait déjà à maudire son frère aîné avant même de se faire assaillir par les habitants de ce royaume aux mœurs étranges. Un troupeau de gens, hommes, femmes, androgynes et autres travestis vinrent lui souhaiter la bienvenue à grande embrassade. La jeune femme frissonna de dégoût lorsque que toutes ces personnes en petite tenue se collèrent à elle à la manière d'une orgie gigantesque, mais c'est quand un malotru impolit commença à prendre ses mensurations qu'elle posa ses limites. Elle lui saisit le col et colla presque son visage au sien. Elle le fixa de ses yeux couleur du sang frais.

-Je ne suis pas intéressée. Prononça-t-elle d'un ton froid et menaçant.

C'en était trop. Elle avait congédié tout ce petit mon d'un revers de la main, ils s'enfuirent presque en râlant qu'ils n'avaient pourtant rien fait d'autre que de l’accueillir, il était tellement rare que leurs visiteur soient aussi... Désagréables ! Mais voilà, la jeune albinos subissait ses mésaventure de la journée, elle n'était pas ici pour profiter, loin de là.

Plus tôt dans l'après midi, elle avait rejoint son frère dans un café. Ce dernier était de passage pour revoir sa petite sœur adorée. Ils avaient échangé pendant une bonne partie de l'après midi mais il dut s'en aller pour « raisons professionnelles ». La petite sœur n'avait pas cherché à comprendre, mais lui demanda si elle pouvait lui emprunter son ordinateur pour la soirée car elle avait un compte-rendu à faire les droits constitutionnels de l'union européenne et qu'aujourd'hui la bibliothèque était exceptionnellement fermée. Il accepta sans discussion mais devrait le récupérer le lendemain car il retournerait sur Paris. Sur ces belles paroles ils s'étaient dit au-revoir avec même lieux de rendez-vous pour le lendemain.
Lilith s'était installée dans un coin du café pour être tranquille dans ses recherches. Elle avait ouvert le pc, sourit en voyant que le fond d'écran était une photo d'elle et Welliam et entra le mot de passe. Il semblerait que son grand frère n'ai pas fermé toutes ses application avant de mettre son pc en veille. Pourquoi ? Oh parce qu'un magnifique bruitage porno résonna dans le café, ce qui lui valut quelques regard suspicieux et autres moqueries émises à voix basse. Le rouge lui monta très, très rapidement aux joues. Si elle s'y attendait ! Elle n'attendit pas de voir la suite, les quelques secondes projetées avaient été assez traumatisantes, elle ferma l'écran et enfourna l'objet dans son sac avant de se lever et de partir après avoir laissé un billet sur sa table. Elle marchait vite et avait réellement l'impression que tout le monde la fixait et la raillait, à tord bien sur. Tout un tas de questions traversaient son esprit. Pourquoi Welliam avait laissé ça ouvert ? Regardait-il vraiment ça ? L'avait-il fait exprès ou était-ce un accident ? Devait-elle le lui en parler ? Que pensait tous ces gens maintenant ? Olala, quelle honte, elle ne savait plus où se mettre, elle n'avait envie que d'une chose, de rentrer chez elle et de s'enfermer dans sa chambre pour essayer de penser à autre chose. Tant pis pour son dossier, elle le ferait plus tard.

Elle était enfin arrivée chez elle, elle ne prit pas la peine de se changer et s'allongea de suite pour bouquiner, elle n'avait pas faim et avait prévenu ses parents qu'elle ne voulait pas être dérangée. Même en lisant elle n'arrivait pas à effacer ces images, ces sons de sa mémoire. Elle n'avait jamais vu de telles choses... Beurk. Si c'était comme ça que ça devait se passer, elle ne voyait pas l'intérêt ! Et c'est avec toutes ces images salaces en tête qu'elle finit par trouver le sommeil. D'où sa venue involontaire dans le pays de la débauche et du proxénétisme autorisé.

C'est le cœur remplit de haine passagère envers son frère aîné qu'elle se mit en quête d'une occupation. Elle avait besoin d'action maintenant et surtout de se changer les idées. Elle traversa ce qui ressemblait à un marché, étalages de sous vêtements, d'objets étranges aux formes toutes plus exotiques les unes que les autres, de pommades et autres huiles parfumées,... Tout cela semblait tellement futile. La débauche était partout, des hommes accompagnés de plusieurs poulettes, des femmes même tenaient le bras de plusieurs mâles et je ne vous parle pas de ce qu'il se passait derrière certaines des portes, et parfois même dans les rues... Bref. Il ne valait mieux pas rester dehors si vous vouliez garder une certaine pureté d'esprit. Elle décida donc d'entrer dans un bâtiment. Certes le nom n'était pas très recherché et avait l'air plutôt évocateur, mais la battisse avait l'air plus... Normale que les autres. L'intérieur était tout à fait cosy, assez sombre certes, mais il y régnait une ambiance à la fois festive et romantique. Des tables étaient parsemées devant une scène au rideau rouge fermé, le bar était animé par trois jolies demoiselles et un barman. Lilith choisit de s'installer au bar et de commander un cocktail local. Chose très gênante que voilà : tous les noms avaient une connotation sexuelle. Elle décida donc de prendre celui qu'elle ne connaissait pas histoire de ne pas se sentir plus mal qu'elle ne l'était déjà. Il y avait déjà quelques regard qui s'étaient posés sur elle et cela commençait à lui taper sur le système. Mais tout a coup l'attention fut portée vers l'entrée, un gamin haut comme trois pommes et demi fit son entrée, ce qui souleva une foulée de chuchotement et autres cris lancés à la volée lui ordonnant de quitter le plancher. Pauvre petit enfant, comment t'es tu retrouvé ici... Il sortit et le calme revint. Mais à peine quelques instants plus tard il revint à la charge et fonça droit vers le bar en ouvrant sa gueule.

- Oui ! Je suis un gamin ! Mais je suis aussi un voyageur ! Et je cherche du travail !!!! 

Mais quel brailleur ! Le barman explosa de rire ainsi que tous les autres clients. Lilith soupira en buvant une gorgée de son breuvage servit il a peu, elle pensait que cet endroit serait calme... Mais finalement elle n'allait pas être déçut !

-Haha petit tu m'fais bien rire ! Tiens regarde le panneau derrière, t'as des affichettes, si une te conviens, reviens me voir ! Haha...

On sentait bien l'ironie, que dis-je, le sarcasme dans le ton de sa voix. Les rires se faisaient plus rares. La jeune voyageuse lança un regard sur le panneau et remarqua un « Wanted ». Intéressant. Elle se leva, ne faisant plus attention à ceux qui l'entouraient. Elle arriva en face du panneau et au milieu de plusieurs propositions il y avait cette affiche de recherche. Un individu accusé de vol dans plusieurs établissement qu'il fallait appréhender et amener aux autorités locales. Intéressant... Voilà ce qu'il lui fallait ! Un peu d'action et une petite récompense ! Elle retrouva donc le comptoir et s'adressa au barman.

-Excusez moi

-Oui mademoiselle, c'est pour travailler ici ? La coupa t elle avec un clin d’œil.

-Absolument pas. Répondit elle sèchement. Je souhaiterais avoir plus d'information concernant le pilleur de cabarets.

-Oh ça. Il s'agit d'un voyageur qui sème le trouble, il a déjà fait fermer plusieurs cabarets, il attaque souvent juste avant une représentation... Nous avons peur pour ce soir, c'est le plus beau spectacle de la semaine. Nous avons engager deux gardes du corps pour l’événement. Ce « Jude Lyne » est réputé pour dérober les costumes... 

-Hmm très bien merci.

Tout cela était très intéressant. Pourquoi ne pas rester pour le spectacle... Elle se rassis donc en face de son verre et continua de siroter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 05/12/2014

Habitué
Nils Adam
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 100
Honneur: 35
MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Sam 11 Avr 2015 - 21:48
Tout le sang du gamin lui était remonté à la tête, il tremblait de colère contre chacunes des personnes du bar qu'ils ne le prenaient pas du tout au sérieux, le barman lui répondit alors entre deux gloussements :

"Haha petit, tu m'fais bien rire ! Tiens regarde le panneau derrière, t'as des affichettes, si une te convient, reviens me voir ! Haha..."

Pan était vraiment en colère, mais son envie de devenir un grand voyageur, le poussa à se contrôler, l'expression de sa colère n'était alors qu'un « peuf » sortant doucement d'entre ses lèvres, qui étaient-ils pour le juger ? Leur réaction n'était pas plus mature que l'âge de l'enfant.

Balançant les bras comme un gangster, Pan s'approcha du panneau d'affiches, mais lorsque qu'il arriva devant, de longue jambe lui bloquèrent les passages. C'était une femme, je dirai qu'elle était environ autour de la vingtaine d'années, elle portait une longue robe bleue décente, ce qui était bien contradictoire avec l'environnement, elle ne devait surement pas être du coin. Ses cheveux étaient d'une couleur bien rare, ils étaient blancs, oui blancs, pas blonds très clair, mais blanc comme la neige, lorsqu'elle se retourna, Pan pu apercevoir ses yeux rouge vif, encore une fois ce n'était pas quelque chose de commun, il l'ignorait, mais la demoiselle était albinos, d'où la couleur surprenante de ses yeux et de ses cheveux, qui lui donnait un air assez cool, il faut l'avouer, de plus elle était très belle, ce qui fit rougir un court instant le gamin.

La jeune femme était devant le comptoir, et demanda des informations sur un des travaux disponibles, néanmoins, c'était le seul réellement valable, touts les autres étaient des aides pour des choses assez compliquées pour Pan, comme une recherche d'idées pour de nouvelle position, ou des recherches de nouvelles sensations extrême, ou même une recherche de conseiller dans le but d'éliminer une frustration, bref Pan ne comprenait pas vraiment la signification de tout ceci, néanmoins, il y en avait qu'une seule qui l'intéressait, une seule affiche, dont l'intitulé « wanted » permettait une compréhension sans trop prise de tête même pour un gamin de 12 ans.

Alors l'enfant, dirigea ses pupilles vers la mystérieuse jeune femme qui était assise en train de siroter un cocktail. Pan avait compris qu'elle était intéressée par cette quête, mais il lui la fallait pour devenir un grand voyageur, après tout, aucunes autres quêtes n'étaient intéressantes ici, et il n'aurait pas eu le temps d'aller en chercher autre part. Mais, après réflexion, seul se serait peut-être encore dangereux pour lui, la femme était surement une voyageuse, elle pouvait lui pouvait bien lui être utile. Sa maturité acquise à Dreamland, lui permettait de constater qu'il était encore trop faible pour pouvoir se débrouiller seul, il avait besoin d'allié après tout, ça ne faisait que quelques nuits, pour l'instant qu'il est "né voyageur" il n'avait pas encore bien progressé.

De ce fait, il s'avança vers la table de la femme, qui semblait pensive, peut être pensait-elle à une manière d'attraper le voleur ? L'enfant attrapa un tabouret, et s'assit à la table de la jeune femme, la première impression doit toujours être la meilleure, il ouvra la bouche en prenant sa plus grande voix de gangster, car ses amis de la rue lui ont toujours dit que les filles aimaient les mauvais garçons :

« Hey, yop la vielle ! J'ai bien vu que tu veux t'frotter au tpe louche de l'affiche, une fille, ça peut pas s'occuper d'un criminel toute seule ! Allé, j'taide ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 278
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Dim 12 Avr 2015 - 17:56
Lilith regardait pensivement la scène au rideaux clos. Pour le moment aucune animation, seulement deux gorilles en costard-cravate sur chaque côtés des planches de bois. Elle soupira en repensant à sa journée. A la raison de sa présence ici. Un concours de circonstance qu'elle n'apprécia pas vraiment... Elle pouvait s'estimer heureuse d'avoir trouvé une occupation pour la nuit, car elle ne faisait que commencer et cet endroit n'était pas vraiment indiqué pour une personne aussi pragmatique, rationnelle et surtout prude qu'elle. Elle soupira de nouveau longuement sans se rendre compte qu'un petit bout de choux venait de s'installer à sa table, toujours plongée dans ses pensées.

-Hey, yop la vielle ! J'ai bien vu que tu veux t'frotter au type louche de l'affiche, une fille, ça peut pas s'occuper d'un criminel toute seule ! Allé, j'taide !

Elle regarda le jeune garçon en face, se retourna pour vérifier qu'il s'adressait bel et bien à elle, haussa un sourcil et se rendit compte que ce petit garçon était en fait un petit con prétentieux. Elle cligna des yeux, abasourdie, entrouvrit les lèvres pour lui répondre, se ravisa, son visage laissait transparaître une incompréhension pour la situation présente. Elle finit par reprendre ses esprits et posa les mains sur la table en croisant ses doigts entre eux.

-De quoi je me mêle petit ? Retourne jouer ailleurs et cesse de m'importuner.

Elle remua le poignet comme si elle chassait une mouche. Quel petit insolant ! On ne s'adresse pas à une demoiselle de la sorte ! Il avait l'air tout juste entré au collège, connaissait il seulement ses tables de multiplications ? Elle avait détourné le regard pour se remettre à fixer les grands rideaux rouges masquant les décors réputés luxuriants de la scène. Elle avait un travail et ce petit voyou l'indisposait... Il lui fallait commencer à réfléchir à une stratégie. Verrait-elle vraiment le voleur se pointer devant tout le monde ? Non, bien sur que non, il n'était pas aussi stupide, s'il avait réussit à bien ses méfaits à plusieurs reprise, c'est qu'il avait un minimum de jugeote et de technique. Il lui fallait réfléchir comme un malfaiteur... Si je voulais voler des costumes de scène, peut importe la raison, aussi ridicule soit-elle, comment m'y prendrais-je ? Déjà, il me faudrait me rendre là où était entreposé la malle à costume ! Mais bien sûr ! Rester ici à attendre ne servirait à rien ! Sans prêter plus d'attention au jeune délinquant elle retourna voir le barman en ignorant ses potentielles protestations.

-Serait-il possible de se rendre près des loges ?

-Et puis quoi encore ma p'tite dame ?


-A moins que vous n'ayez pas compris, je souhaite appréhender le malfaiteur, et éviter ainsi à votre sordide lieu de travail de couler. Je ne le répéterais pas une seconde fois : comment puis-je me rendre aux loges ?

Aaaaaaaah. Lilith n'était pas vraiment d'humeur. Valait mieux pas la mettre en colère au risque de s'en prendre plein la gueule. Ses nerfs étaient pratiquement à vif et elle cherchait de quoi se défouler à travers cette arrestation. D'un simple « hmpf » rancunier, le barman pointa une porte du doigt, les traits du visage crispés de contrariété.
Elle tourna alors les talons et se dirigea vers la porte où était inscrit « Interdit au public ». Un troisième gorille en costume noir et blanc gardait l'entrée, bras croisés. Il devait bien faire une bonne tête et demi de plus que la demoiselle mais elle ne se découragea pas le moins du monde.

-La direction m'as donné pour mission d'appréhender le Voleur de costumes. Je demande donc la permission de passer cette porte.

-Négatif.

-Je reprends. La direction me donne l'autorisation de me rendre où bon me semble. Laissez moi passer.

-Négatif.

Raaaah ! Mais qu'est-ce qu'il faut lui dire pour pouvoir passer ?! Elle fit demi tour un instant et Tilt ! Mais oui bien sur, il avait l'air d'être aussi intelligent que ses pieds. Elle se détacha donc les cheveux et modula sa voix pour qu'elle soi un peu plus aiguë et sensuelle.

-Je travaille ici !

-Ok.

Le gorille se décala pour lui laisser le passage et elle descendit les escaliers qui semblaient mener sous la scène. Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire... Elle découvrit alors une grande salle où tous les artistes, si on peut les appeler ainsi, se préparaient, on aurait dit une fourmilière à taille humaine vu l'agitation qui avait lieu. La demoiselle en jupe bleu chercha du regard un point stratégique et finit par s'installer sur une malle contre un mur au centre de la pièce. L'avantage de cette salle, c'est qu'il n'y avait que quatre murs. Les comédiens semblaient se changer sans gêne devant leurs collègues, hommes ou femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 05/12/2014

Habitué
Nils Adam
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 100
Honneur: 35
MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Mar 21 Avr 2015 - 20:46
Et oui, les choses ne sont souvent pas ce qu'elles semblent être. On peut penser fort une chose, mais la réalité nous remet toujours les idées en placent, une personne ayant la certitude de voler ne l'aura surement plus après avoir sauté de l'immeuble de 10 étages... Et même si Dreamland casse bien les règles de la physique, la réalité vient toujours frapper à la porte. Pan en fait justement les frais, alors qu'il pensait dur comme fer qu'elle allait apprécier son entrée, il s'était complètement gouré. En effet, la jeune femme, était peut-être aussi jolie qu'une rose, mais bien aussi piquante :

-De quoi je me mêle petit ? Retourne jouer ailleurs et cesse de m'importuner.

Annonça-t-elle d'un ton sec et assez violent pour laisser le pauvre Pan bouche ouverte pendant 5 min... Alors qu'il reprit ses esprits, il était en colère ! Avait-il l'air de vouloir jouer, pour une fois qu'il essayait d'être sympa ! (A sa façon) Puisque c'était ça, il décida de se comporter comme d'habitude, de toute manière s'était déjà perdu, et il l'aidera, qu'elle le veuille ou non ! Alors que l'enfant allait reprendre la parole, la femme se leva et se dirigea vers les loges... Hum, elle voulait surement attendre le voleur là-bas, un bon plan... Pan s'avança et la femme rentra facilement sans que le vigile, qui était en fait un énorme gorille, lui laissât passer sans problèmes... Cependant, il n'avait pas écouté la discussion de la femme avec l'étrange vigile, alors il s'avança vers lui et cria :

« Pour la même raison que la dame ! Laisse-moi rentrer steuple ! »

Le gorille, ne bougea pas, et regarda le petit de haut en bas... Et d'une voix vide, comme dénué de cerveau, il dit :

« Travaille ici ? Ok.

-Hein, qu... »

L'enfant n'eut pas le temps de finir sa phrase que le gorille l'attrapa par le col, et l'emmena à l'intérieur des loges, remplis de femme d'homme, et de fommes, il jeta l'enfant en pleins milieux de ses gens en pleine séance d'habillage :

« Habillez la petite fille »

Dit-il en repartant sur ses pas... Pan ne comprenait pas... Puis tous les visages se retournèrent sur lui :

« Ohhhh, quelle jolie petite fille ! Viens, on va t'habiller comme il faut!!!

-M.. Mais... MAIS!! J'suis pas une fille!!!!

-Ohhh tu sais, le sexe n'a rien à voir avec le genre !

-Attendez...J'crois qu'on c'est mal compris!!!! NONNNNNNNNNNNN »

Mais le petit avait beau crié, à peine il avait fermé les yeux, ses habits avaient complètement changés, plus de pull vert, et de short... Mais bonjour à la petite robe rose à froufrou... Les joues roses de maquillage de Pan le rendaient vraiment féminin, en effet, il n'avait pas encore assez grandi pour montrer ses atouts masculins... Il ressemblait à une petite fille, et il était très... Mignonne... Quand Pan se vit dans le miroir, il cria encore une fois... Mais il se reprit, il ne pouvait pas perdre d'avantage de temps, et même pour se changer, il devait élaborer une stratégie avec la jeune femme, et cela impliquait de la retrouver.

Alors sans faire attention à son coquet accoutrement, il partit à sa recherche, il chercha dans tous les recoins, tous les endroits les plus louches les uns que les autres, les gens n'avaient aucune gêne, et ils étaient tout nus pour la plus part sans vraiment faire attention les uns qu'aux autres... Mais il avait beau chercher il trouvait rien... L'enfant se sentait réellement mal dans cet univers et cet accoutrement encore trop différent pour lui, alors qu'il est normalement toujours droit et fort, à l'image de ses vêtements, il commence alors à devenir fragile et à douter de lui... Il marchait sans réellement avoir le contrôle sur ses membres, et était sur le point de pleurer... Quand alors il leva la tête, et vu la jeune femme, mais cette fois, elle avait les cheveux détachés, pourquoi ? Pan n'en savait rien du tout, mais prit de reflex, elle était la seule personne à être un voyageur comme lui, et il attrapa de sa petite taille et se blottit contre elle comme un enfant se blottit à sa mère tout en pleurant :

« Je...Je suis désolé pour tout à l'heure... Mais laissez moi, vous aidez ! S'il vous plaîîîîîît!!!! »

L'enfant pleurait à chaude larme, il était vraiment déréglé dans ce monde, après tout, il était encore trop jeune pour ce genre de chose....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 278
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Mer 22 Avr 2015 - 14:02
Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan. Un long soupire emplit d'ennui s'échappa de la gorge de Lilith. Sa boisson, aussi excellente fût-ce-t-elle, l'avait totalement assoiffée. Attendre dans cette pièce des plus dépravées ne l'aidait pas à se concentrer sur autre chose . Elle commençait à douter sur ses capacités à appréhender un criminel dans ces conditions. Elle n'avait pas compté mais il devait bien y avoir eut une bonne quinzaine de fessiers qui s'étaient dandinés devant elle. Mais quel supplice... Elle soupira de nouveau en entendant ce remue-ménage bruyant provenant de derrière ce rideau. Un mélange de cris de joie, de plaintes et d'extases. Elle préféra ignorer ce brouhaha déconcertant pour se concentrer sur cet couloir au fond. Personne n'y allait, personne n'en venait. Bien qu'elle ne soit pas curieuse de nature, elle se demandait ce qui pouvait bien se cacher là-bas. Elle se redressa, ajusta sa longue jupe, et se dirigea lentement vers ce couloir isolé. Au bout, une porte, seulement une porte, comme toutes les autres. La jeune demoiselle ressentait quelque chose d'étrange, oppressant même, alors qu'elle avançait dans le couloir. Cette désagréable sensation s'intensifia alors qu'elle tendait le bras pour saisir la poignée. Elle se retourna un instant, toujours personne, et ce vacarme aux cris aiguës et enjoués. Soin regard se posa de nouveau sur le bois dévernis de la porte close. Sa main attrapa la poignée, lentement, elle fit tourner la clenche, la pression augmentait toujours de plus en plus, comme si elle allait découvrir quelque chose d'incroyable, d'interdit ! Le cliquetis significatif d'une porte qui s'ouvre arriva à ses oreilles. Elle tira doucement la porte vers elle dans un grincement des plus désagréables. Sans s'en rendre compte, elle avait retenu sa respiration, toute cette pression qui pesait sur ses frêles épaules ! Qu'allait elle découvrir ? La suite dans le prochain paragraphe.

Alors que la porte s'ouvrait, Lilith ne distinguait rien. Il faisait bien trop sombre! Elle aventura son bras dans l'obscurité à la recherche d'un interrupteur. *Clic*. Et la lumière fut. Mais pas le temps de voir ou de comprendre quoi que ce soit avant que ça ne s’abatte sur elle. En autant de temps qu'il n'en faut pour dire « AAHHH ! » une montagne de vêtements à paillettes et autres plumages dégringola sur elle. Elle émergea de ce capharnaüm, clignant des yeux, n'ayant rien comprit à ce qui venait de lui arriver. Puis elle troqua son incompréhension pour de la honte et de la déception. C'EST TOUT ?! Ok. Elle venait de faire l'incroyable découverte du fameux débarras du cabaret « Aux grosses miches » F-O-R-M-I-D-A-B-L-E ! Elle soupira une énième fois en se relevant, retirant un soutient-gorge scintillant de ses cheveux. Quelle plait... Elle entreprit de tout remettre à sa place mais une âme charitable se proposa.

-Oh non laissez moi faire, vous risqueriez de faire d'autres Bêtises ~

Un homme à l'aspect bien féminin lui passa devant, et commença à récupérer les affaires au sol. S'il n'avait pas eut ces quelques abdominaux elle aurait parié avoir à faire à une demoiselle...

-La curiosité est un vilain défaut, mademoiselle... ~

Il termina sa phrase par un petit clin d’œil aguicheur, son interlocutrice répondit par un petit rire gêné, s'excusa et le salua avant de faire demi-tour, ravie de laisser sa besogne à quelqu'un d'autre.

Elle repartit s’asseoir sur son post d'observation en tentant d'arranger sa coiffure, cette avalanche de fringue l'avait totalement décoiffée, elle ressemblait à une lionne en chasse. Les mains dans les cheveux, elle jeta un œil à ce jeune homme serviable qui terminait le rangement, enfin, si on pouvait appeler ça du rangement. Elle sentit alors une pression autour de sa taille. Son regard se posa alors sur une petite fille en larme, toute de rose vêtue, qui se blottissait contre elle. Ne comprenant pas la situation et ne sachant pas quoi faire dans ce genre de cas, l'albinos se contenta de garder les mains en hauteur, comme si elle avait peur de faire de nouveau une bêtise. Elle ne savait vraisemblablement pas s'y prendre avec les enfants. Et c'est la tête contre son ventre que la petite demoiselle aux joues roses marmonna quelque chose de presque inintelligible.

-Je... Je suis désolé pour tout à l'heure... Mais laissez moi vous aidez ! S'il vous plaîîîîîît!!!

Oh mon dieu elle ne l'avait pas reconnu ainsi vêtu ! Cet accoutrement des plus adorable l'avait totalement transformé, même sa voix semblait plus douce et moins agressive, bien que plus pleurnicheuse. Elle en resta coi un instant avant de finir par se reprendre... N'osant tout de même pas le « prendre » dans ses bras de peur d'être maladroite elle lui tapota simplement la tête.

-Euh oui... Euh... D'accord... Euh...

Elle ne savait pas trop quoi dire. Passerait-elle pour une femme indigne et sans scrupules si elle refusait son aide ? Elle ne souhaitait pas s'embarasser d'un enfant à garder alors que sa mission ne semblait pas de tout repos. Et puis, cela risquait d'être dangereux pour un petit comme lui ! Elle ne pouvait pas non plus se permettre de le mettre en danger ! Olala quel dilème.
Elle le prit par les épaules pour lui faire lâcher prise et qu'il la regarde dans les yeux. Le pauvre... Son nez coulait et ses yeux avaient rougis à cause des larmes, il lui faisait tellement pitié. Mais pourquoi s'était-il attaché à elle ? Elle n'avait fait que le repousser, sèchement qui plus est.

-Petit, je ne sais pas pourquoi tu y tiens tant. Mais je ne peux pas te laisser gambader seul ici. Tu n'as qu'à rester et... Surtout, ne fait rien d'insensé comprit ? Tu n'as qu'à rester derrière moi... Et...

La pauvre, elle cherchait ses mots. Elle avait décidé de ne pas l'attrister encore plus, à la condition qu'il fasse sagement ce qu'elle lui dirait de faire. Espérons qu'il obéisse... Elle n'avait jamais à faire avec des enfants, elle n'était pas vraiment douée il faut dire... Les voir pleurer lui fendait le cœur, mais ils étaient tellement insupportables et infatigables !!

-Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! Quelqu'un a volé mon slip à froufrou !

-Et moi mon fouet tressé !

-Oh mon Dieu où sont passées mes éventails ?!

-Mon chapeau a disparut !

Une foule d'artiste en larme se regroupa au milieu de la pièce, le voleur semblait avoir agit pendant qu'ils étaient occupés à discuter. Elle n'avait rie eut le temps de voir ! Et merde. Elle se leva et bouscula la masse de gens pour se frayer un chemin jusqu'aux lieux des crimes. Personne, rien, aucun indice. Elle tourna la tête et vit deux yeux la fixer, un sourire narquois aux lèvres. C'était lui, Jude Lyne, aucun doute. Il venait d'emprunter l'escalier qui ramenait à la salle de bar. Ce singe idiot avait du le laisser passer. Il leur faudrait vraiment du personnel plus qualifié... Remarquez, Lilith n'avait pas non plus été à la hauteur, elle ne l'avait même pas vu avant d'entendre ces cris terrorisés ! Elle bouscula de nouveau la foule pour se jeter à sa poursuite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 05/12/2014

Habitué
Nils Adam
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 100
Honneur: 35
MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Mer 22 Avr 2015 - 17:44
Sous l'étreinte du petit garçon, la jeune femme n'avait pas l'air de savoir comment bien réagir, les mains levées, et le visage un peu étonnée, elle lui répondit d'un air assez gêné :

« Euh oui... Euh... D'accord... Euh... »

Elle cherchait ses mots, et semblait réfléchir, mais la voix de la jeune femme, apaisa le garçon, en effet, pour une fois cette voix n'était pas un gémissement, ou une voix grave et féminine en même temps, mais sa voix était tout à fait normale, sans propos obscènes, sans mauvaise langue, cela suffisait déjà à calmer le garçon, néanmoins la jeune femme finie par trouver ses mots :

« Petit, je ne sais pas pourquoi tu y tiens tant. Mais je ne peux pas te laisser gambader seul ici. Tu n'as qu'à rester et... Surtout, ne fait rien d'insensé comprit ? Tu n'as qu'à rester derrière moi... Et... »

Elle lui fit une petite tape amicale sur la tête, visiblement, elle n'avait pas l'air d'avoir l'habitude des gosses, mais Pan, n'avait jamais était réellement réconforté comme ça, il n'avait jamais pu sentir un réconfort maternel, ou même amicale, et cela lui suffisait largement à récupérer son sourire. Néanmoins à la seconde où il arrêta de pleurer, il lâcha la jeune femme, et essuya ses dernières larmes, puis il rougit de honte :

« Hum... Compris. Pour les vêtements, euh, on m'a forcé... Mais ne t'inquiète pas, j'sais m'battre, tu verras... »

Quand soudain :

« -Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ! Quelqu'un a volé mon slip à froufrou !

-Et moi mon fouet tressé !

-Oh mon Dieu où sont passés mes éventails ?!

-Mon chapeau a disparu ! »


Une foule se regroupa au milieu de la salle. L'enfant reprit son air de mauvais garçon, malgré son accoutrement, puis d'un sourire en coin, il dit :

« Bref, j'crois que c'est enfin l'heure...Hehe, bonne chance partenaire »

Puis, la femme commença à courir vers la foule et bouscula les gens pour se créer un passager tant bien que mal. Elle arriva finalement à passer et au milieu de l'groupement, elle tourna la tête dans tous les sens, mais elle vu personne... Absolument personne, enfin, jusqu'à qu'elle vue à la porte un homme lui tirer un sourire moqueur, puis se tourner et sans aller, la jeune femme s'empressa de partir à sa poursuite, et elle passe aussi dans la porte. Pendant ce temps-là Pan était en train de regarder la scène, et se dépêcha de les suivre, enfin arriver dans la grande salle, tout le monde était agité :

« Oh non! Mes menottes!!

-Ma carte bleue ?!!! Ah nan ça va, je l'ai... Mon slip panthère!! NOOOOOON!! il aurait pu prendre ma carte bleue à la place!! »


Les gens faisaient un grand brouhaha et se mélangeaient dans la salle, mais Pan le sentait, Jude Lyne était là, mais où ? Il était encore en train de voler des objets bizarre c’était sur, alors Pan, pendant le carnage prit une seconde pour réfléchir, un voleur ça vise quoi ? Mais oui ?! Un objet précieux, Jude Lyne avait certainement une cible principale, mais quoi... C'est alors que sur la scène autour de 3 gorilles, le gérant du bar était recroquevillé, tout en protégeant sa poitrine, et de son chemisier dépassait quelque chose de gros et doré... Que cela pouvait être ?

Mais soudainement toutes lumières prirent fin... Et le gérant cria :

" Ohhhh ça pique!!!!! "

La lumière de retour, le gérant était par terre, un filet de bave sortait de sa bouche, et son bras droit tremblait:

[color:2adc=#Black]« Mon…Mon… Bras… Ma… Ma Ma prothèse mammaire en or!! »

Sa voix criait à l'aide, il avait l'air d'avoir perdu tous ses enfants, mais il s'agissait là qu'une vulgaire prothèse, mais Pan se ressaisit ce n'était pas le moment de perdre du temps, mais lorsque qu'il allait agir, quelque chose de gros et lourd sonnant comme du métal le heurta... C'était la prothèse!!! Il était un peu assomme, mais ne prêtant pas attention à la douleur, il sauta sur la prothèse et l'attrapa à deux mains.

"Kss"

L'homme la tenant était roux, et il était habillé en... Infirmière sexy... Oui, c'est vrai, on n'en croise pas des comme lui tout les jours, 'fin à sboob land oui, mais ici, c'est différent. Il se mit à courir de plus en plus vite, et le petit garçon était trimballé comme un sac de patate, mais il faisait tout pour tenir, mais le pire dans tout ça, c'est que malgré le poids de Pan, l'homme arrivait à se faufiler sans avoir de problème, personne ne le remarquait. C’était vraiment un pro’. Mais Pan devait briser cet équilibre, c’était la clef, il poussa un cri destiné à donner la position de Jude à sa partenaire :

« IL EST LAAAA !!!!!!!!!!!!

-Qu...?! »

L'homme lâcha la prothèse pour éviter le danger tout en gardant son sac à butin dans l'autre main, et pan fit plusieurs roulé-boulets en arrière... Il fallait que la jeune femme l'ait au moins localisé !
hs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 278
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Dim 26 Avr 2015 - 16:01
-Oh non ! Mes menottes !!

-Ma carte bleu ?!! Ah non c’est bon je l’ai… Mon slip panthère !! NOOOOOOOOOOON !!! Il aurait pu prendre ma carte bleu !!


La salle était en ébullition, vraisemblablement le criminel était de nouveau entré en action, il semblait prendre plaisir à dérober toutes les choses que les personnes chérissaient le plus, aussi étranges soient-elles… A ce moment Lilith se demanda ce qu’il aurait pu lui dérober, sur le moment, elle ne vit rien… Puis elle se rendit compte qu’elle ne portait plus de petite culotte, comment avait-il fait ?!! Le rouge lui monta au joue bien que personne ne pouvait s’en rendre compte à moins de venir vérifier par lui-même, auquel cas il aurait l’occasion de voir les étoiles en plein jour en plus de sa lune… Elle finit par se reprendre, mais le suspect avait déjà disparut, et dire qu’il avait été si près d’elle un instant… Fait chier ! En plus tout le monde dans la pièce était paniqué, ce qui n’aidait pas pour le déplacement, elle devait se frayer un chemin entre toute cette petite foule, voilà qui était d’autant plus gênant lorsqu’on ne portait plus de sous vêtements, elle avait cette désagréable impression que tout le monde le savait, pourtant, ce n’était qu’un petit bout de tissus ! Mais d’ailleurs, où est-ce qu’elle tentait d’aller hein ? Elle ne savait même pas où le fugitif s’était enfui, peut être était il déjà sortit du cabaret en quête d’une nouvelle victime ! Mais alors qu’elle commençait à perdre espoir et se dire qu’elle était vraiment inutile, les lumières s’éteignirent et toute la salle fut alors plongée dans l’obscurité. D’abord des cris terrifiés s’élevèrent, puis cessèrent pour laisser place à gloussements de plaisir, mais que faisaient ils tous dans le noir ?!!

-Oooooh ça pique !!

On aurait su dire si la personne qui avait crié ça avait aimé ou non à cause du ton qu’il avait prit, mais la lumière revint, dévoilant un tableau qui aurait pu ressembler à celui d’une orgie si les lumières avaient mit plus de temps à revenir. Ce pays était sans conteste un monde de dépravé sexuels en manque. Quelle horreur. Lilith se rendit compte de la chance qu’elle eut de ne pas avoir été prise pour cible sexuelle !

-Mon… Mon… Mon bras ! Ma… Ma prothèse mammaire en or !!

Le gérant du cabaret était en position fœtale sur la scène aux rideaux encore clos, les gorilles n’avaient pas bougés, impassibles. L’homme semblait ne plus pouvoir bouger son bras ni une partie de son visage baveux, sans doute lui avait-on injecté une dose d’anesthésiant. L’albinos sans culotte se mit dans l’idée de le rejoindre pour le questionner, écartant la foule écoeurante au passage, mais une petite voix criante l’interpella. Elle se retourna alors, et c’est au bout de la pièce qu’elle pu apercevoir le gamin blondinet avant qu’il ne disparaisse sous la masse de gens, tout le monde s’était retourné dans sa direction, surprit de voir ce visage familier qui quelques secondes auparavant était aussi discret qu’une fourmi en treillis. Elle le reconnu, Jude Lyne, le criminel à appréhender, enfin. Cette fois il ne pourrait pas leur échapper ! Elle s’inquiéta dans un premier temps pour le petit qui avait disparut dans un bruit sourd, comme une cloche qui tombe, mais son objectif premier était de mettre hors d’état de nuire cette infirmière sexy. Qui aurait cru qu’un costume aussi vulgaire et aguicheur pourrait aller si bien à un jeune homme, aussi détraqué soit-il ?

Il va maintenant lui falloir retraverser toute la salle à travers la foule, ce qui ne l’enchantait pas particulièrement et lui ferait même perdre beaucoup de temps et potentiellement le criminel de vue. Il lui fallait trouver un moyen de le rejoindre rapidement. Elle appella donc Laïka, son armure de ninja qu’elle revêtit dans un jet de lumière. Sans culotte, c’était définitivement pas agréable, de plus, sa tenue était très courte ! Tentons de mettre son ego et sa dignité de côté l’espace d’un instant. Avec une rapidité phénoménale elle bondit sur une table et traversa la pièce avec l’agilité d’une panthère noire, si les tables venaient à manquait, elle utilisait la tête d’un innocent, mais savait très bien que son poids était allégé par sa tenue et sa vitesse limitait les dégâts. Arrivant à destination, elle changea pour l’armure des elfes et se jeta sur le malfrat. Au vu des soupirs étonnés qu’avait poussé certaines personnes, nul doute que quelques élus avaient pu admirer ce qu’il y avait sous sa tunique malgré sa vitesse. Quel moment gênant. Elle se gardera bien d’en parler ! La voilà maintenant affalée sur le jeune homme qu’elle tentait d’attraper depuis longtemps, il jura mais ne se laissa pas faire pour autant. Il semblait déterminé. Il avait gardé son sac de butin dans une main et s’était armé d’une seringue dans l’autre. Il tenta de lui enfoncer l’aiguille dans la main, mais elle glissa sur le fer de son gantelet, Lilith haussa un sourcil, était-il idiot ? Oh non, loin de là. Il utilisa son stéthoscope à l’instar d’un fouet et saisit son poignet, la faisant avancer d’un coup sec vers lui, elle trébucha, sans comprendre ce qu’il venait de se passer, tout avait été si rapide, et elle fut alors projetée en arrière d’un coup de pied, renversant une table au passage. La foule avait hurlé et s’était rendu compte qu’il ne valait mieux pas rester dans les parages, les trois quarts des personnes fuyaient à l’extérieur du cabaret tendit que le dernier quart restait en retrait en temps que spectateurs. La demoiselle en armure voulut s’aider de ses bras pour se relever, mais rien ne se passa. Seul son bras droit obéit, l’autre resta à sa place. En tournant la tête, elle remarqua un point de sang dans son épaule. Le bougre ! Il l’avait piquée en traître ! Voilà maintenant que son bras gauche était inutile, mou, un poids lourd ! Mais pour combien de temps ? Pas longtemps espérait elle. Elle se releva donc sans l’aide de son bras gauche pour faire de nouveau face à l’infirmière transsexuelle.

-Hiahhaha !! Ce n’est qu’un avant goût de ce qui vous attend !

Il se moquait ouvertement d’elle, faisant tourner son aiguille entre ses doigts, montrant son habilité. Mais elle n’était nullement impressionnée, même sans un bras, elle pouvait quand même lui écraser la face et le livrer aux autorités locales. Mais contre toute attente, il fouilla dans son barda pour en sortir une petite culotte en coton blanc pour l’agiter en l’air, comme un trophée. De nouveau le visage de l’albinos vira au rouge, reconnaissant son vêtement. A quoi jouait-il ? Aucune importance, elle ne se laisserait pas manipuler de la sorte, agir sagement, voilà ce qu’elle devait faire, ne pas se laisser emporter et rester maîtresse d’elle. Elle inspira et chargea son énergie dans son poing valide, prête à frapper. Ce dernier luisait tant sa colère convergeait en son gantelet droit. Mais d’ailleurs, où était passé la crevette en robe à froufrou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 05/12/2014

Habitué
Nils Adam
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 100
Honneur: 35
MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Dim 26 Avr 2015 - 19:28
Dans les vapes, le petit Pan avait subi un léger Black-out, quand il se reprit, il se retrouva au milieu de plusieurs personnes, tous les plus stressés les uns que les autres. Le petit Pan un peu déboussolé se releva, en levant légèrement sa jupette pour pas tomber, il secoua une dernière fois sa tête puis repartit à la recherche du criminel. Néanmoins, à cause de sa petite taille, Pan n'arrivait pas vraiment à se déplacer dans toute cette foule, les gens le remarquaient à peine, en plus de ça, une dame, 'fin, j'pense que c'était une dame... Bon partons sur le principe que c'était une femme malgré la voix de celle-ci :

"C'est dangereux par ici ! Viens par là ! »

La « dame », attrapa l'enfant par le col, tout comme une mère féline à ses enfants, puis elle le déposa délicatement de l'autre côté de la porte d'entrée :

« Ne reste pas ici !

-Mais nan ! Vous ne comprenez pas ! Je peux me battre, j'suis un voayageur!

-Ahah, peut-être, mais tu n'es qu'un gosse ! Reviens quand tu seras adulte. »

Dit-elle en gloussant. Bon nombre de personnes s'enfuyaient, puis le gorille, sous l'odre d'un de ses supérieurs surement ferma la porte à clef pour empêcher le criminel de s'enfuir, décidément les adultes ne prenaient vraiment pas les enfants au sérieux. Pan vexé, essaya de forcer la porte, mais avec ses petits bras, il n'y arrivait pas vraiment. Il avait beau poussé, et foncer dessus, la porte tenait ferme. Face à cet ennemi encore trop fort pour le faible enfant, Pan commençait à vraiment perdre patience, c'est alors qu'il n'essaya pas de réfléchir plus :

« Humpf ! La dame louche m'a dit de revenir plus vieux hein ? ... PETER PAN!!!!! »

L'enfant laissa sa colère et sa honte grandir et grandir malgré la douleur de la transformation toujours présente.
Son corps grandissait, tout comme sa coquette robe grandissait aussi, c'était une de ces capacités, dommage pour toi Hulk, mais Pan n'avait pas besoin de racheter de vêtement après une transformation.

L'enfant avait fermé les yeux, pour laisser l'adulte ouvrir les siens. Son regard mature, était toujours aussi perçant et sérieux. Et malgré sa robe et son maquillage lui donnant un air de transsexuel, sa longue queue de cheval traînant au vent, lui permettait de rester un peu cool :

« Bon... »

Dit-il d'un ton posé avant de défoncer la porte sauvagement d'un coup-de-poing. Il regarda autour de lui, la salle était presque vide, ils restaient encore quelques personnes, recroquevillées sous des chaises ou des tables. Mais au milieu de la scène était le plat principal. La jeune femme était différente, elle portait une armure d'acier, et d'une épée à deux mains imposante, c'était une voyageuse après tout, voilà donc ça capacité... Hum, c'était donc à Pan de lui montrer la sienne. Quant à Jude, il était là, d'un sourire moqueur, il observé la jeune femme, ton en balançant un étrange tissu blanc de gauche à droite. La jeune femme, rouge de colère pour une raison inconnu, leva son poing droit prêt à l'envoya dans la face de son adversaire, mais étrangement, son bras gauche était comme « lâchait », ce qui n'allait pas avec la colère de la jeune femme. C'est alors que Pan, se rappela de l'homme à la prothèse et son bras tétanisé. D'ailleurs... Où était passer cette prothèse ? .... QUOI ?! Elle était sur Pan, et il n'avait même pas remarqué qu'il se trimballait avec une prothèse en or. Un peu étonné de lui-même, il ne pouvait pas l'abonner devant le voleur. Il prit une inspiration et fixa le voleur d'un regard tueur... Celui-ci répondit d'une étrange façon, en effet, il rougit :

"Ce maquillage... Cette robe... Cette poitrine dorée!! Ce visage barbu et viril ! Je ressens de l'excitation!!! Ouiiiiiiiii!!! Il me faut cet homme ! Il me le faut!!! Dans un vitrine!!! Dans un coffre-fort!! Il me le faut!!"

Pendant que l'étrange homme nageait en plein délire, Pan n'attendait pas, ni le coup de la jeune femme ni la suite du fantasme de l'homme. Et il courra tel un tigre vers sa cible, et assena un coup-de-poing violent dans la face de l'infirmier sexy grâce à la vitesse acquise du à la course, Jude vola plusieurs mètres en arrière. Puis Pan s'adressa à la jeune femme sous sa forme d'adulte et d'un air plus masculin que jamais, malgré sa tenue :

« Désolé du retard... Partenaire... »

Il n'était pas très explicite, mais il espérait tout de même qu'elle comprenne qui il était vraiment.
C'est alors qu'un étrange tissu planait dans l'air et tomba sur le nez de pan. Étonné, il l'attrapa de sa main droite et l'observa... Mais il ne comprenait pas vraiment ce que c'était, intrigué par cet étrange objet, il le montra à la jeune femme d'un air toujours aussi sérieux :

« Hum... C'est quoi ? »

C'est alors que Jude, se releva, comme un zombie...:

« Ahhh, un homme fort héhé, j'aime ça... Mais soyons direct, j'aime le style... Et j'adore tout ton style, je ne suis pas intéressé par les hommes... Ni par les femmes d'ailleurs... Mais ton style entier à l'honneur de se retrouver dans ma collection personnelle... hehehe, et les culottes sales, j'en ai aussi une petite collection... hehehe.»

Finit-il en regardant la jeune femme d'un air suspect. Mais malgré sa santé mentale, ce garçon était vraiment fort, le coup de Pan ne l'avait pas vraiment blessé. Il courut alors vers les deux voyageurs et...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 278
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Mer 6 Mai 2015 - 10:38
Alors qu'elle s'apprêtait à lui asséner un coup de poing rageux, un grand bruit de fracas attira leur attention, à elle et son adversaire. La porte du cabaret "Aux Grosses Miches" venait de voler en éclat sous le coup de la colère, supposait-elle, d'un individu. Elle resta perplexe un moment, son visage, ces vêtements lui disaient vaguement quelque chose, mais elle avait du mal à se souvenir. Elle remarqua un échange de regard curieux entre les deux transsexuels. L'un semblait vouloir la mort de l'autre, tandis que l'autre rougissait et se trémoussait devant l'un. Ecoeurant spectacle. Mais voilà qu'il lui laissait une ouverture !

- Ce maquillage... Cette robe... Cette poitrine dorée!! Ce visage barbu et viril ! Je ressens de l'excitation!!! Ouiiiiiiiii!!! Il me faut cet homme ! Il me le faut!!! Dans un vitrine!!! Dans un coffre-fort!! Il me le faut!!

Attendez une minute. Lilith cligna des yeux en croyant remarquer la prothèse mammaire en or volée quelques minutes auparavant, se serait-elle trompée de voleur ? Non, aucun doute sur l’identité de Jude Lyne, mais alors, qui était ce second jeune homme aux goûts douteux ? NOOOOOOOOOOOOOOOON. Le petit garçon de tout à l'heure ?!! Elle en resta bouche bée. Elle avait bien comprit qu'il devait être voyageur malgré son jeune âge, mais de là à grandir aussi vite... Était-ce là son pouvoir ? Il était amusant de remarquer qu'il porter toujours sa robe rose à froufrous et ce maquillage féminin. Et il était étrange de remarquer que les vêtements avaient prit sa taille... Stupéfiant. Mais alors que toute la vérité lui éclatait au visage, elle en avait oublié son but principale : maraver la gueule de ce voleur de sous-vêtements. Mais elle fut prit de vitesse à cause de sa rêverie. Note pour elle même : penser à se moquer de lui. Le nouveau jeune homme tout de rose vêtu se jeta littéralement sur le voleur, le poing en avant. Magnifique upper-cut qui a eu pour effet d'envoyer valser l'ennemi quelques mètres plus loin.

- Désolé du retard... Partenaire...

Même sa voix avait changé ! Elle n'était plus stridente et aiguë mais grave et suave ! Ça rendait beaucoup mieux maintenant que tout à l'heure quand il essayait de faire son bad boy. Quoi que, même habillé comme ça il pouvait pas être crédible... Il s'était redressé face à elle, il la dépassait maintenant de quelques centimètres, voilà qui était bien étrange de se retrouver en face de la version adulte de l'enfant qu'on cajolait quelques instants auparavant !

- Appelle moi Lili///

Elle n'eu pas le temps de terminer sa phrase de présentation que ce dernier un objet douteux qui venait délicatement de se poser sur son nez... pour le lui tendre.

- Hum... C'est quoi ?

Le rouge colora tout son visage de nouveau et de sa main gauche elle voulu récupérer sa petite culotte, mais rien ne se passa, son bras ne bougea pas. Elle avait oublié qu'il était anesthésié et donc inutilisable... Elle la récupéra donc de sa main droite en la lui arrachant des mains sans plus d'explications en le foudroyant du regard et mit de côté.

- Ahhh, un homme fort héhé, j'aime ça... Mais soyons direct, j'aime le style... Et j'adore tout ton style, je ne suis pas intéressé par les hommes... Ni par les femmes d'ailleurs... Mais ton style entier a l'honneur de se retrouver dans ma collection personnelle... hehehe, et les culottes sales, j'en ai aussi une petite collection... hehehe.

Jude s'était relevé difficilement, le coup avait du être bien porté pour le voir ainsi ramolli. Mais il n'avait rien perdu en provocation et son affection pour le jeune blondinet semblait croître de plus en plus. Il semblait alors encore plus déterminé à battre les deux comparses afin de s’enquérir de son trophée. Il se mit à courir en direction de l'autre homme, une lueur malsaine dans les yeux. Lilith n'eu pas le temps de charger son énergie dans son poing mais tenta tout de même de le freiner dans sa course en lui assénant un coup dans la face, il s'arrêta en effet, mais lui lança un regard des plus meurtriers. Il ne semblait pas avoir mal, peut être ce coup lui avait-il fait l'effet d'une claque... Pas plus.

-Je ne te donne pas le droit de me toucher avec des gants sales ! Il n'y a que lui qui ai le droit de lever la main sur moi~

Il lança un regard énamouré au partenaire de la demoiselle. Et cet étrange phénomène commençait à faire germer une idée dans son esprit. Il la repoussa violemment, mais pas suffisamment pour l'envoler paître ailleurs, et se jeta sur le petit devenu grand, les bras grands ouverts, deux seringues à la mains.

Il était littéralement éprit de notre petit trans à froufrous. Voilà qui serait intéressant dans l'élaboration d'un plan, il servirait d’appât, mais jusque là, elle n'avait pas encore la méthode pour l'attraper. Pour son plus grand bonheur, son bras gauche commençait à se remettre à bouger, il était encore engourdit, mais elle le sentait maintenant, il n'était plus qu'un poids au bout de son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 05/12/2014

Habitué
Nils Adam
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 100
Honneur: 35
MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Sam 11 Juil 2015 - 11:31
La jeune femme avait l’air de comprendre que l’homme devant elle était l’enfant d’il y a quelques minutes, et d’ailleurs, elle s’appelait Lili, du moins, c’est ce que Pan avait entendu. Néanmoins, une étrange réaction émana de celle-ci lorsque Pan lui tend la culotte, en effet son visage était en train de rougir peu à peu, autant que les veines sur son front commençaient à apparaitre, tellement que Pan eut peur qu’elle explose. La jeune fille arracha violemment l’objet douteux de la main de Pan de son bras droit, son bras gauche flottait toujours dans l’air et semblait inanimé. Puis elle fixa Pan d’un regard effroyable.

Mais ce n’était pas le moment de penser à ça, en effet Jude Line venait de se relever et était prêt à revenir à l’assaut, il commença d’ailleurs à courir munit d’un regard des plus malsains et de deux seringues à la main, mais alors qu’il chargeait sur Pan, Lili lui envoya un coup de son gantelet de fer dans la tête, et regarda la jeune femme avec un regard de haine, puis déclara qu’elle n’avait aucun droit de le toucher, le seul qui détenait ce droit était Pan. Oui, cet homme avait un réel problème.

Puis il tourna la tête pour fixer Pan, d’un regard des plus sales, en repoussant Lili un peu plus loin, puis il recommença sa course en direction du blondinet.

Pan était un peu tendu, deux seringues étaient en train d’arriver vers lui, il ne devait en aucun cas subir l’effet de celles-ci, alors que l’infirmier sauta sur Pan, celui-ci prit de reflex se positionna, et assena un coup violent au bide de son adversaire, mais il se releva, alors il envoya cette fois un crochet, mais il se releva, et ainsi de suite un high kick un low kick ect... Pan avait beau frapper l’individu, il revenait toujours à la charge, alors au bout d’un moment, Pan légèrement fatigué, laissa une ouverture, et Jude enfonça son aiguille dans le bras droit de Pan, puis le bras gauche, ses bras tremblèrent alors un moment et la douleur des deux aiguilles s'endormit en même temps que ses deux bras eux-mêmes :

« Hehe…. Tu ne peux plus rien faire ! Je t’ai supprimé tous tes moyens les plus puissants de combattre ! Il ne te reste plus que tes jambes !

-Tu crois ? » Répondit Pan d'un ton toujours calme et posé même dans cette situation.

Jude s’avança encore vers l’homme, qui cette fois s’approcha de lui, Jude prépara son coup vers ses jambes, mais sans prévenir, Pan envoya un violent coup de boule dans la face de son adversaire, ce qui lui cassa une dent. Il ne pouvait plus utiliser ses bras, certes, mais dans un cas comme celui-ci, il était obligé d’utiliser sa tête !
Jude la tête baissée commença à ricaner :

« HehEhEheHehEhHEhehHEhheHEHehe, il pointa le doigt vers Pan, décidément, tu me plais toi ! »

Malgré sa dent perdu, Jude ne voulait pas s’arrêter et il sauta encore une fois vers les jambes de Pan, mais cette fois, il était immobile, la tête vers le sol, encore un peu sonné du contre coup, il ne savait vraiment pas quoi faire, Jude enfonça une aiguille dans la jambe droite et le blond commença à ne plus la sentir, il fléchit un genou à terre pendant que son assaillant prépara son coup dans sa jambe gauche, néanmoins, l’excitation de celui-ci l’avait fait complètement oublier la présence de Lili, secrètement, Pan faisait confiance à sa partenaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 278
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Sam 5 Sep 2015 - 22:49
D'un mouvement d'épaule l'albinos testa son bras encore engourdi et inutilisable, mais en voie de guérison. L’anesthésiant n'était que temporaire, en voilà une bonne nouvelle ! Elle jeta un œil à son partenaire qui semblait largement prendre le dessus sur le voyageur aux goûts tout ce qu'il y a de plus étranges, voilà qui lui permettrait de lui laisser le temps pour réfléchir à une stratégie afin de l'appréhender. Tout d'abord, remettons les choses en ordres. Sur l'annonce, il est stipulé "retrouver et capturer", on va supposer que c'est "vivant"... Il va donc falloir le faire avant que ce -cette?- malfrat ne se réveille ! Voilà une contrainte en plus... Maintenant plusieurs choix s'offrent à eux : soit ils le frappent tellement qu'il finit par perdre conscience, soit ils trouvent une cage pour l'y enfermer, soit... MAIS OUIII ! Pourquoi ne pas utiliser ses propres armes contre lui ?! Hop, un p'tit coup d'anesthésiant et il somnole comme un gros bébé, on livre le paquet aux autorités compétentes et zou ! On empoche la récompense !

Maintenant il fallait parler de ce plan astucieux à son compagnon d'arme, en relevant le museau, elle se rendit compte qu'il était en trèès mauvaise position ! Les deux bras ballants et une jambe dans le coaltar. Le psychopathe allait lui faucher sa jambe valide pour l'avoir à sa merci, et dieu sait ce qu'il comptait faire de lui après ! Connaissant son véritable age et sa véritable apparence, Lilith en avait des sueurs froides, pauvre petit choux à la crème ! Tel un taureau enragé, elle chargea toute son armure d'énergie et fonça sur l'infirmière, la percutant de plein fouet, elle continua sa course comme un bulldozer qui balai tout sur son passage et la finit dans le mur, écrasant de tout son poids l'individu suspect. Elle recula pour constater les dégâts causés : un trou béant, heureusement qui donnait sur une autre salle et pas à l'extérieur, et à l'intérieur, Jude Line qui se relevait au milieu de décombres de chaux et de bois. Il essuya un filet de sang sur sa lèvre inférieur et sortit de nouvelles seringues de sous ses sapes. Quel étrange personnage... Où cachait il son matériel ?!

-"Je vois, mademoiselle veut se la jouer grande protectrice de sa majesté, ok, on va passer aux choses sérieuses."

Il était tout à coup devenu beaucoup plus sérieux, c'était vraiment très inquiétant, que préparait-il...? Et bien la demoiselle ne tarderait pas à le savoir. Elle eu la plus mauvaise des idées en tournant la tête pour vérifier que son comparse allait bien, certes étalé par terre avec  3/4 membres dans les choux, mais il allait bien ! Jude en profita pour fondre sur elle tel un faucon -ou un vrai dans son cas- sur sa proie, une aiguille remplie d'un poison foudroyant, non mortel, mais extrêmement douloureux durant un court instant. Yeah. Donc maintenant vous imaginez une albinos idiote d'avoir baisser sa garde dont le bras gauche est inutilisable et qui se tient le cou, car devinez quoi ? Oui oui, ce saligot a visé le cou avec sa seringue. C'est donc la même douleur qu'une décharge électrique de 200 Volt qui se répandit dans le cou, et une partie de sa poitrine, car oui, je vous annonce que le sang, ça circule, de la pauvre demoiselle. Il l’enchaîna avec un High-kick dans sa tronche qui la fit faire un demi-tour sur elle même et atterrir face la première contre le parquet, voilà de quoi la gonfler à bloc ! Bien heureusement, la douleur, aussi forte soit elle, n'est que temporaire et même assez rapide, elle se releva donc avant même qu'il n'ai eu le temps de rejoindre Pan. A son tour elle se releva en essuyant sa lèvre ensanglantée et l’interpella.

-"Hé, Jude, il me semble qu'on en a pas finit tous les deux !"

Le concerné se retourna à contre cœur, qu'est ce qu'elle pouvait le gonfler celle là ! Lui tout ce dont il avait envie, c'était de profiter de son trésor, tous les deux, seuls dans ce cabaret déserté. Il avait déjà pleiiiins d'idées en tête, sa paupière frétillait tendis que son sourire s'élargissait à mesure que les idées fusaient dans son esprit tordu, et cette garce venait tout gâcher ! Il allait en finir une bonne fois pour toute ! Il fonça donc vers elle, aiguille à la main, laquelle me demanderez vous ? J'en ai aucune foutue idée ! Mais peu importe, de son gant valide, elle l'empêcha d'agir, mais ce que personne n'avait remarqué jusque là, c'est que dans son autre main, encore très engourdie mais de nouveau sensible, elle tenait une des seringues qu'elle lui avait dérobée lors de son coup de pieds. Elle avait aussi pu distinguer, pour son plus grand malheur, le fait qu'il ne portait rien sous sa tunique, et qu'une ceinture retenait toutes ses "armes". Elle avait donc profité de ce coup pour lui en voler une et de sa main gauche la lui avait enfoncée dans la jambe droite. elle était satisfaite de son larcin, et de son coup de maître, mais...... Aucune réaction. Peut être de la surprise, mais ni cris de douleur, ni flageolement de la jambe, détenait-il d'autres produits sur sa ceinture ? Ou celle ci était elle vide ?!

Il avait lâché sa seconde seringue -l'autre s'était écrasée dans le gant de fer- sur le coup de la surprise, ne sachant pas lui même ce qui l'attendait, mais furieux se saisi du stéthoscope autour de son cou, lui mit un violent coup de pied dans la poitrine, fort heureusement protégée par son armure. Le contact émit un son de raclement, elle pu alors constater que ses talons étaient pourvus de lames, et elle fut rassurée de n'avoir eu un coup qu'avec la tranche de son pied tout à l'heure ! Il enchaîna ensuite avec un mouvement du poignet, son stéthoscope s'enroula autour du coup de la demoiselle et il la ramena violemment vers lui.

-"Alors comme ça on joue les voleuses sale recopieuse ?!"

On pouvait sentir qu'il ne jouait plus, qu'il était réellement énervé. L'outil médical lui serrait tellement le cou qu'elle avait du mal à respirer, et à réfléchir. Elle lui tenait le poignet de ses deux mains et forçait pour qu'il lâche, en vain, il était sans conteste plus fort qu'elle. De sa main libre, il attrapa un des scalpel attaché à sa cuisse et lui entailla la joue, pour continuer de jouer et instaurer la peur. La douleur n'était rien à côté du produit qu'elle avait supporté quelques minutes plus tôt. Et alors qu'il s'apprêtait à lui crever un oeil, il tourna la tête, à droite, à gauche, son fasciés affichait clairement de l'incompréhension, de la terreur peut être même.

-"Ma...maman ? Où es tu ?!"

Il la lâcha, oubliant ce qu'il faisait et partit à taton à la recherche de ses démons intérieurs. Il faut croire que la seringue n'était pas vide, mais contenait un hallucinogène très puissant; elle était contente de ne pas en être le cible... Voilà une occasion en or qui leur permettrait de mettre à bien leur plan, elle allait profiter de son état étourdi pour prévenir son partenaire de son plan. Elle le rejoignit donc en essuyant le sang qui s'écoulait de la plaie sur sa joue.

-"J'ai eu une idée pour l'attraper, il est trop fort, on risque de ne pas arriver à l'avoir à l'usure, nous devrions utiliser ses propres produits contre lui, il les caches sous sa robe, au niveau de la ceinture. Je préfère juste te prévenir... Il ne porte rien dessous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 05/12/2014

Habitué
Nils Adam
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 100
Honneur: 35
MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Lun 28 Sep 2015 - 15:55
Alors que l’aiguille allait toucher l’autre jambe du gamin, qui était sans force, et qui semblait presque attendre la mort, la confiance qu’il avait placé en Lili n’avait pas servis à rien, en effet d’une course rapide et perçante, elle percuta l’homme, néanmoins elle ne le lâcha pas, et continua sa course jusqu’au mur : « Gha ! » Cria l’homme qui crachait une autre dent sous l’impact du mur.
Lili recula pour se dégager des décombres, elle constata les dégâts causés. Un trou dans le mur, ainsi qu’un nouveau trou dentaire pour le petit Jude. Mais néanmoins, cette fois sa colère le mit dans un état sérieux et surtout très dangereux, il déclara passer aux choses sérieuses… Lili se retourna à cet instant pour voir si Pan allait bien… Instant qu’elle paiera très cher… Une aiguille s’enfonça dans son coup, mais cette fois si, ce n’était pas un simple paralysant, mais un poison très violent qui donna des douleurs atroces à notre albinos préférée…

Mais Jude ne s’arrêta pas là, et enchaîna avec un high-kick placé au plein milieu de la figure ce qui fit légèrement tournée Lili, mais malgré le poison et le coup reçu elle put se relever tant bien que mal, et interpella son adversaire qui se dirigeait vers Pan, en lui montrant qu’elle était toujours apte à combattre. La colère remplit Jude, il y était presque, sa récompense était juste devant ses yeux à attendre gentiment, il avait plus qu’à la saisir, mais non, cette fille était là, elle le gênait !

Il fonça de nouveau vers l’albinos avec une aiguille à la main, qu’elle stoppa soudainement, et de son autre main de nouveau sensible, elle lui avait dérobé une seringue, qu’elle se précipita d’enfoncer dans sa jambe droite ! Néanmoins, la seringue n’avait aucun effet ? Pourquoi ?
Jude était vraiment contrarié ! Et d’un coup de poignet rapide il la ramena violemment vers lui, Lili essayait de se détacher de son étreinte.

Pendant ce temps, Pan commençait à pouvoir re bouger légèrement, il voulait l’aider, mais il n’arrivait pas à bouger, surtout que les 5 mins commençaient à passer, combien de temps lui restait-il ? Quelques secondes ? Une minute ? Il n’en savait foutrement rien, mais il sentait que ça arrivait…

Mais, revenons-en à Lili et Jude, l’étrange homme commença à parler de sa mère d’un visage terrifié. Ses yeux étaient blanc comme le vide, et l’étreinte qu’il portait à Lilith s’ôta.
Il avait pété un câble ? Que se passait-il ?
La jeune fille profita de ce moment d’incompréhension pour venir vers Pan en essuyant le sang qui se trouvait sur sa joue :

"J'ai eu une idée pour l'attraper, il est trop fort, on risque de ne pas arriver à l'avoir à l'usure, nous devrions utiliser ses propres produits contre lui, il les caches sous sa robe, au niveau de la ceinture. Je préfère juste te prévenir... Il ne porte rien dessous."

Voilà pourquoi il agissait bizarrement, c’était la seringue ! Cette fille était vraiment cool, Pan ne pouvait pas lui laisser toute la place malgré la différence de niveau, il avait une idée, d’un ton toujours aussi sobre, il lui répondit :

« J’… J’ai une idée, merci partenaire, t’as assez combattu, c'était super cool,(il esquissa quand même un léger sourire) mais c’est mon tour, repose-toi là, et fais-moi confiance, j’ai un plan, j’ai compris son point faible »

Il tapota la tête de Lili comme un parent à son enfant, puis se releva tant bien que mal, ses jambes tremblaient encore un peu, mais ces bras allaient mieux, même si ce n'était pas encore ça, il pouvait au moins donner un bon coup de poing. Il choisit de cacher son plan à l’albinos, il ne voulait pas l’apeurer, il ne pouvait pas lui dire que la transformation allait terminer maintenant, elle ne le laisserait pas faire. Il s’approcha de Jude, qui commençait à reprendre ses esprits :

« C’est à moi maintenant… Je t’ai caché une technique… Tu veux la voir ?

Jude fit un visage d’incompréhension puis il rétorqua :

« Ohh petit cachottier. Et bien va s’y, je t’attends. Que peux-tu faire de toute façon dans cet état-là ? Tu es à moi, tu ne le sais pas encore, c’est tout <3 »

Pan se mit en position, les jambes sur leur appui et le poing éloigné, tout en se concentrant… :

« Chaaaaaaaaaaaaaaaaaaat !

Chat ? »

D’un seul coup, le corps de Pan rapetissât, son visage enfantin repris forme, toujours dans la même position avec un sourire jusqu’aux oreilles, Jude hallucina :

« Comment ?! toi ?! »

La prothèse tomba par terre, l’enfant envoya son poing tout droit vers... le champignon de Jude:

« BITEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!! »

Cria l’enfant, qui agrippa les boules à l’air de Jude pour les tirer d’un coup sec vers le bas :

« KYAAAAAAAAAAAAAAAA »

Hurla le travestie de douleur qui tomba à la renverse, c’était le moment ! Pan lui arracha sa ceinture ! Néanmoins, celui-ci lui répondit en le repoussant soudainement d’un coup de bras. Ses yeux avaient viré au rouge sang, il était en colère, il se sentait trahi :

«Comment oses-tu !!! Sale gosse ! Moi qui pensais avoir trouvé une perle rare ! Mais ce n’est que toi, un gosse en poupon !»

Jude se releva d’un geste terrible, il s’avança vers Pan, sa colère le rendait encore plus dangereux :

«Je vais te le faire payer, rends-moi ça… TU VAS SOUFFRIR RENDS SALE GOSSE »

Il n’avait plus d’armes, mais il utilisait tout ce qu’il trouvait pour pouvoir se battre, une chaise, une table, un tableau, tous ces objets envoyés sur le pauvre enfant. Pan évita le premier en roulant sur le côté, le deuxième en reculant, mais il ne put éviter le tableau qui frappa violemment son crâne, il tomba à la renverse, l’enfant n’était pas dans les pommes, mais il arrivait difficilement à bouger, tant dis que l’homme s’approchait de plus en plus de lui, le garçonnet serrait de plus en plus la ceinture à seringue qu'il avait entre ses mains.
Rien à faire, il devait encore faire confiance en Lili, il se sentait mal, il se sentait faible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 278
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land Dim 11 Oct 2015 - 22:50
Lilith s'accroupit pour vérifier que son partenaire allait bien, visiblement, il pouvait de nouveau se mouvoir, rien de bien sérieux. Elle en fut rassurée, et visiblement, il avait une autre idée que la sienne. Cela ne la ravit pas, surtout qu'il caressa sa tête comme un père l'aurait fait avec sa fille, alors que c'était lui l'enfant dans l'histoire. Elle repoussa sa main et il se redressa sur ses jambes flageolantes. Bon, il pouvait se mettre debout, c'est déjà ça. Mais il était hors de question qu'elle reste là sans rien faire, après tout, c'était SA mission !

Mais c'était sans compter sur les événements qui suivirent. A quoi jouait-il ? Il s'avança pour faire face à un Jude qui avait reprit ses esprits, qui d'ailleurs ne semblait pas avoir remarqué qu'il avait divagué, et lui affirma qu'il n'avait pas encore tout vu. Qu'est ce qu'il avait en tête ce petit crétin ?! Ses craintes furent fondées à partir du moment où le blondinet retrouva sa forme originelle, toujours vêtu de sa robe à froufrous rose. A quoi pensait-il ? Il n'avait aucune chance face à un adversaire de ce niveau, mais seul et avec la force d'un enfant, il n'y arriverait jamais ! JAMAIS !

Alors que la jeune femme allait plonger à son secours, lui même plongea en avant et elle n'en crut pas ses yeux. Venait-il de...? A entendre les cris de leur adversaire, il avait réellement osé touché à ça. Cet enfant était.... Perturbant, ou perturbé ? Cela ne le gênait il pas plus que cela ? Bref. L'albinos en était restée bouche bée. C'est certain, elle ne s'attendait pas à cela... Mais il semblerait qu'il n'avait pas pensé à tout, car l'hystérique l'envoya d'un coup rejoindre le sol et se dirigeait vers lui en lui balançant tout ce qu'il y avait à sa portée, il esquiva habilement les premiers objets, mais se retrouva sonné par le dernier. Il tenait fermement la ceinture qu'il avait réussit à voler, le regard remplit de terreur alors que le voyageur dérangé l'insultait en se rapprochant.

La jeune femme sortit alors de sa torpeur et fonça, comme à sa grande habitude, sur l'infirmière. Elle le percuta de plein fouet, aveuglé par sa haine il ne l'avait pas vu venir. L'on pu entendre une côte se briser tant le choque fut énorme, et on pu facilement deviner de qui cela venait. Une femme en armure contre un homme en petite tenue, faites le calcule. Elle le laissa aller détruire un autre mur, seul cette fois ci, et revint vers son compagnon devenu petit garçon. Elle lui tendit une main pour l'aider à se relever et récupéra la ceinture.

-"C'était idiot. Tu aurais pu y laisser la vie. Mais c'est bien joué. Maintenant, laisse moi gérer ça, tu n'es plus en capacité de le faire, petit."

A son tour elle lui tapota la tête de sa main droite comme une mère l'aurait fait à son enfant. Mais la suite fut légèrement plus douloureuse puisque une vive douleur s'installa dans sa main gauche, ce qui lui fit lâcher la ceinture au sol. Elle la releva à son visage, et un scalpel y était fiché. Elle le retira en râlant de douleur, heureusement rien d'important ne semblait avoir été touché.

Jude était debout, le regard fou et un scalpel entre chaque doigts de la main droite. De la poussière plein les cheveux, il se tenait les côtes de sa main gauche. Cette fois, sa chute ne l'avait pas laissé indemne, mais l'avait rendu encore plus hargneux et dérangé. Cela se voyait à ses yeux, à sa respiration laborieuse aux traits crispés de son visage. Il ne jouait plus, il n'avait plus qu'envie de détruire ses deux adversaires. Trahis, il voulait les voir souffrir le plus possible avant de les faire baigner dans leur propre sang.

-SALOOOOOOOOOOOOOOPE !! Rends moi ce qui m'appartiens !!!

Il fonça en jetant avec une précision surprenante ses scalpels, elle les parait grâce aux fer qui recouvrait ses bras, il visait essentiellement son visage. L'un des outils de chirurgie lui ouvrit le joue, exactement au même endroit qu'il lui avait coupé, créant ainsi une double blessure en forme de croix. Elle en fut déconcentrée et se retrouva au sol après avoir été percutée à son tour. Sonnée, surprise, elle n'avait pas réagit assez tôt et se retrouva plantée, littéralement, au sol par cette même main qu'il avait troué précédemment. Elle hurla sa douleur mais réussit à lui asséner un coup de boule avant qu'il ne plante sur le parquet son autre main, encore indemne, suivit d'un coup de pieds qui le fit reculer. Elle en profita pour retirer l’outil de sa main, une seconde fois et se releva. Elle tourna le dos brièvement pour récupérer la ceinture, mais à peine la tenait elle en main qu'elle se retrouva de nouveau au sol, un scalpel dans l'épaule droite. Elle eut tout juste le temps d'envoyer la ceinture en direction du jeune garçon avant que son assaillant ne la récupère.

-"Attrape ! Il ne faut pas qu'il la récupère !"

Elle espérait de cette manière qu'il ne la libère, aveuglé par la récupération de "son précieux". Et ce fut le cas. L'hystérique de première s'était jeté à la poursuite de son objet de convoitise. Lilith en profita pour se redresser et retirer le fin couteau de son épaule au prix d'une douleur lancinante. Cette partie de trap trap avait assez duré, aussi n'avait elle pas remarqué la disparition soudaine de son acolyte miniature. Nils avait disparut, laissant champ libre au malfaiteur pour récupérer la ceinture. Elle même aveuglée par la douleur et son envie irrésistible de mettre fin à tout cela, elle en oublia son précédent ordre et ne fut guère surprise de voir le ceinturon dans les mains agiles du prétendant au rôle de Golum. Accroupit, il tenait l'objet en le frottant contre sa joue. Chance ? Sans doute !

Sans attendre plus longtemps, elle plongea sur lui de tout son poids, quit à l'assommer une bonne fois pour toute. *Glong*. Une armure sur un crâne, ça laisse des marques... Mais le bougre n'avait pas dit son dernier mot, aussi tenta t il une ultime fois d'enfoncer une aiguille dans le cou de la demoiselle qui, elle même ne saurait dire si c'était fait exprès ou totalement dû au hasard, avait tiré son bras inactif pour le mettre à sa place. Il hurla instantanément. Non pas qu'il soit Bélonéphobe, mais il s'agissait de son produit préféré qui offre une douce sensation de douleur à celui à qui il est injecté~

Immédiatement, elle s'empare de la ceinture. Son but n'étant pas de le tuer, elle ne se hasarde pas à tester ces étranges produits sur leur concepteur et utilisateur, mais ne se fait pas prier pour lui écraser son poing au centre du crâne. Force maîtrisée, elle l'assomme comme il se diot pour une durée indéterminée, de quoi se laisser le temps de l’emmener aux autorités compétentes. N'ayant rien de mieux sous la main, c'est son propre stéthoscope qu'elle utilise pour lui lier les mains. Elle le prive de toues ses armes, le soulève, et sort du bâtiment légèrement en ruine.

Enfin... Disons qu'il reste encore la scène en état, et une ou deux tables. Le bar est brisé en deux, les chaises et les tables serviront à faire du petit bois, et le sol serait parfait pour une initiation à la marche sur verre pilé. Rien d'impossible à réparer en somme ! Le malfrat sous le bras, le sac du cambrioleur sous l'autre, Lilith sort du bâtiment. Elle jette le sac aux pieds du gérant de l'établissement, un bruit sourd, une longue vibration, le silence, et un cri de joie plus aiguë qu'elle ne serait capable de produire. Il était visiblement heureux d'avoir retrouvé sa prothèse en or massif. Le reste des affaires furent probablement récupérées par les mauvaises personnes, d'ailleurs, sa petite culotte ne lui sera jamais rendue....

Aujourd'hui, Jude Lyne a été remit aux autorités de Dreamland, enfin, Sboobland, qui sait quel châtiment lui sera infligé pour tous les crimes qu'il a commit. Lilith quant à elle ignore si elle aura l'occasion de remercier cet étrange garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land
Revenir en haut Aller en bas

Une voleur inquiétant... (PV:Lilith Dael) Quête sboob land

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1-