Haut
Bas

Partagez

I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anthony Cerano
Messages : 47
Date d'inscription : 19/03/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Anthony Cerano
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: -50
Renommée: 65
Honneur: -40
MessageSujet: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptySam 21 Mar 2015 - 21:46
Si tu veux d'la zik dans ta tête quand tu lis tu cliques là.
Si t'en veux pas tu cliques pas...:
 

Anthony s'était endormi après une sempiternelle journée identique à tant d'autres, l'esprit obnubilé par une seule idée, une idée contre laquelle son esprit venait buter et s'entêter à chaque fois qu'il y repensait. Le rêve qu'il avait connu et vécu la nuit précédente n'avait de cesse de lui revenir et de s'imposer tant il lui avait paru réel, tangible... et étrange.

Je dois commencer à devenir fou.

Le jeune homme ne s'était pas senti glisser doucement dans le sommeil et c'est avec cette impression d'un transfert instantané d'un état à un autre, ce vide que peut parfois vous laisser le sentiment d'avoir été absent quelques secondes, qu'il baissa les yeux vers le rocher contre lequel son pied venait de cogner.

« Qu'est-ce que... commença-t-il à peine de dire que...
...c'est que ces conneries ? » s'écrivit ensuite sur la pierre à mesure qu'il pensait.

Les yeux d'Anthony s'écarquillèrent. Il n'en revenait tout simplement pas... et tandis qu'il s'interrogeait, silencieux, son esprit s'arrêta sur la dernière pensée éveillée qui l'avait obsédé toute la journée.
« Je suis en train de...
- Rêver oui » dit une voix dans dos.

Anthony se retourna brusquement, le souffle haletant, pour se rendre compte que derrière lui, à une dizaine de mètres se trouvaient... une multitudes d'autres cailloux bien silencieux. Incrédule il scruta du regard les pierres, cherchant des yeux celui qui s'était exprimer sans pour autant l'apercevoir lorsque la voix s'éleva à nouveau derrière lui.


« Ton sac à dos, pose le »
Obligé et confus, Anthony obéit sans précisément se rappeler quand il avait emporté un sac à dos et pourquoi il n'avait pas senti son poids jusque là. Le jeune homme posa son fardeau devant lui, les mains tremblantes. C'était un sac à dos des plus communs, en toile beige un peu salie et munie de quelques poches et d'une fermeture éclair.

« Ouvre le »
Ses mains tremblaient encore plus et son coeur battait la chamade tandis qu'il n'osait désobéir et s'exécutait en silence. Anthony plongea la main à l'intérieur et ses doigts rencontrèrent une forme solide, lisse et très légèrement chaude qu'ils agrippèrent pour l'extirper du sac et découvrir un masque. Il sembla à Anthony avoir déjà vu pareil masque dans quelque livre sur les arts asiatiques sans pour autant se remémorer exactement où. Le masque  représentait une tête de renard, sculptée dans un bois riche et généreux, la peinture blanche et les motifs bleus et rouges qui précisaient les traits souriants et quelque peu malicieux du renard étaient recouverts d'un vernis brillant qui donnait une finition des plus travaillée au masque qui dégageait une sorte de... magnétisme enivrant, captivant sur Anthony dont les yeux ne pouvait plus quitter l'objet.

« Bienvenue à Dreamland jeune maître, fit à nouveau la voix qui, désormais, semblait émaner du masque.
Ravie de voir que tu as enfin surmonté ta peur, il m'a un moment semblé que tu n'y arriverais jamais ! »

« Tu p...tu par... on est... Dreamquoi ?! essaya d'articuler Anthony tandis que ses mains tremblaient en tenant le masque.

- Hihihin hin, ta confusion est compréhensible mon ami, mais tout va devenir limpide.
Nous pourrions converser ainsi toute la nuit et je pourrais m'évertuer à essayer de
t'expliquer ce qu'est Dreamland, ce qu'y t'es arrivé la nuit dernière et tout ce que
ces choses impliquent et impliqueront désormais pour toi mais...

La voix du renard s'arrêta et il partit à nouveau de son petit rire sournois énervant.
...mais je vais partager directement mes connaissances avec toi, si tu veux bien me porter »

Anthony tenait déjà le masque entre ses mains et ne comprenait pas la demande de la voix et, un peu hésitant, demanda.

« Mais je te tie... articula-t-il lorsqu'un tonitruant...
- YoOoOoOoOoOH !!!!! s'éleva du sac dans une voix aux accents ronds et chantants mais au ton dur et pressant. AAAzylaaaa , fais c'qui dit et moOo*trémolo de fou*oOove ton derch' TARBA ♪♫ »

Surpris et quelque peu étonné, Anthony décida d'arrêter de cogiter et, sans vraiment savoir pourquoi, retourna le masque qu'il tenait entre les mains pour l'approcher de son visage, lentement mais sans à-coups tandis qu'il sentait le sen...sentiment? L'aura? L'énergie en quelque sorte du masque s'intensifier, l'appeler et l'attirer à poser le masque contre sa peau...

Spoiler:
 

Et au moment même où la surface interne du masque se posa contre sa peau, la douleur qui survint l'empoigna fut si vive et intense qu'Anthony aurait juré qu'un millier de toupie de forage tentaient chacune par son propre chemin de se frayer un trajet direct vers son cerveau à travers son crâne. Une fulgurante succession de sons, images, émotions, souvenirs, odeurs, désirs et toute une vie de ressenti sembla s'incruster dans son esprit jusqu'à ce que...

...tout s'arrête aussi subitement que cela avait commencé.

Anthony laissa retomber les bras qu'il avait inconsciemment porter à sa tête en ébullition et se redressa lentement, puis il baissa le regard pour regarder sa main comme s'il l'apercevait pour la première fois et la voix qui lorsqu'il se mit à parler, sortit de sa bouche n'était plus vraiment la sienne, ni plus vraiment celle du masque au visage de renard.

« Oui, bienvenue dans le monde des Rêves. Tu sais désormais ce qu'il y a savoir de ce monde, de ce qui le compose et des lois fondamentales qui le régissent mais il te reste beaucoup à apprendre... récita d'une note limpide la voix qui sortait de sa bouche.
Notamment à notre sujet et au sujet du pouvoir qui est désormais le tien » continua la voix tandis qu'Anthony se penchait pour plonger les deux mains dans le sac et qu'il sentait ses doigts se refermer sur ce qu'il savait désormais être deux autres masques.

Dans sa main gauche, il tenait un masque circulaire en bois usagé à la teinte rougeâtre. Ses yeux étaient deux fentes horizontales, vides...mais qui dégageaient une sorte de chaleur, de gaieté et de...folie? Ils étaient cerclés de peinture blanche quelque peu écaillée tandis que le large sourire, presque dément, qui composait toute la partie inférieure du masque, tirait vers le blanc jaunâtre un peu passé. Le bois du masque dégageait au contact une chaleur presque suffocante qu'Anthony ressentait au contact aussi bien que dans son coeur, mais qui d'une manière qu'il ne pouvait expliquer le rassurait et semblait lui donner courage.

Dans sa main droite, la forme ovoïde et blanche sans trait, motif ou quoique ce fût de notable contrastait étrangement avec le masque de gauche. Il n'y avait qu'un trou circulaire et parfait en guise d'oeil droit : rien d'autre, et Anthony ne parvenait pas à percevoir quoique ce fut à travers, comme si les Ténèbres même de l'Univers se concentraient dans ce faible espace réduit et avalait toute lumière, tout espoir, toute vie. Le masque ne dégageait rien, aucun sentiment, aucune aura ni rien que le jeune voyageur puisse sentir au contact.


« Nous sommes tes gardiens jeune maître, des Masques maudits nés de tes sentiments prévalents, reprit la voix veloutée qui s'échappait de sa bouche au travers du masque. Tu découvriras un jour que nous te sommes liés, ce qui veut dire que nous ne pourrons être porté par quiconque autre que toi, et que nous n'accordons qu'à toi de partager nos pouvoirs. Des pouvoirs que, j'en suis certain, tu apprendras à contrôler et à développer !

- YOH ! se mit à brailler le masque rouge dans sa main gauche.
Tu skip des détails trop IN dude, laisse moi finir gros :
BON, si t'es pas con tu verras que tu peux personnifier
masse d'autres de tes sentiments en créant d'autres masques.
Chaaaan*octave qui fait mal*mé hein? Attends bro', t'as pas tout vu,
mais pour ça faudra qu'tu deviennes plus puissant? Tu piges?
Plus fort, plus costaud quoi. Harder Better Stronger quoi...
Tu m'suis ?!
- Je crois que j'ai saisi les bases... merci Mojo, dit Anthony en souriant derrière son masque.
- Taaaaaaant mieux frangin, parc'qu'on a d'la visite noOow, alors fini les blablabla cousin »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Charlotte Naphy
Messages : 6
Date d'inscription : 19/03/2015

Habitué
Charlotte Naphy
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptyDim 22 Mar 2015 - 1:09

Charlotte se doutait que enfin cette nuit serait la bonne, elle avait décidé de retarder un peu son propre sommeil pour retrouver Anthony plus facilement, on pouvait rejoindre les personnes en pensant à eux avant d'aller se coucher dingue non elle n'y croyais pas au début mais depuis hier elle savait que c'était possible.

En arrivant enfin sur place elle regarda tout autour d'elle, puis elle reconnu au premier coup d’œil ces rochets si particulier.


*Suis-je encore arrivé dans cette zone?*

Elle regarda la pierre qui écrivait déjà sa question tel un perroquet muni d'une plume.

"Tu pourrais me répondre au moins tu serais un caillou utile, quoique d'un coté tu me réponds sans le vouloir... Et voilà que maintenant je parle à un caillou fait gaffe ou tu deviendras folle en trainant ici." Un sourire se dessina sur son visage pendant qu'elle se faisait cette réflexion.


"Bon aller en route allons trouver ce petit sacripant avant qu'il ne flippe comme d'habitude, ça ne m'étonne même pas de me retrouver ici, il doit se poser tellement de question. "Char fut alors prise d'un fou rire en imaginant la tête que pourrait faire Anthony et se mit en route, sachant qu'il ne devait pas être bien loin. Elle remit en place son masque a gaz. Aujourd'hui  celui-ci  était complet avec même une protection pour les yeux.

*Tiens différent des dernières fois, plus complet*

Pensa-elle. De couleur noir avec les quatre symboles des cartes à jouer en orange peint dessus le rendant peu commun, elle c'était rendu compte que celui changeait de forme chaque nuit.


Charlotte ne savait que peu de choses sur Dreamland, elle n'avait pas eu le temps de passer beaucoup de nuit pour en apprendre plus sur ce monde unique. Tout ce qu'elle avait pu apprendre c'est qu'ici on pouvait refaire sa vie comme on l'entendait et ça c'était exactement ce qu'il fallait à Antho. Voilà pourquoi elle avait essayé de le libérer pour l'amener ici... Hier enfin c'était chose faite donc aujourd'hui une toute nouvelle aventure allait pouvoir commencer.

Le paysage typique de cette zone de Dreamland confortait Char dans sa recherche, c'était grand certes, mais elle se savait proche et il y avait peu d'angle mort ou autre endroit pour se cacher. Elle s'attendait à le trouver rapidement. Et la chance devait être du côté de Charlotte ce soir car elle ne mit pas énormément de temps à retrouver quelqu'un qui semblait être Anthony. En effet au détour d'un rocher elle le trouva tournant sur lui même si bien qu'il ne remarqua pas Charlotte qui sortait de l'ombre du rocher au moment où celui-ci lui tournait le dos, elle rajusta son cardigan couleur violet et releva son masque pour découvrir son visage.

Plus elle s'approchait plus elle était sûr d'elle, elle avait vu ce dos un million de fois auparavant, elle pouvait le reconnaître même dans le noir.



Elle décida de ne pas s'annoncer directement auprès du jeune homme, elle voulait d'abord connaître sa réaction face à ce nouveau monde, et on peut dire qu'elle fut surprise. Après un court instant ne tenant plus tellement l’excitation était forte elle s'approcha dans le dos de celui et d'une voix forte


"Tu fais dans le monologue maintenant mon petit Antho? Je te pensais sein d'esprit même si je pensais bien qu'il y aurait un changement en débarquant ici." Elle s'installa sur un rochet et croisa ses jambes regardant son ami avec un grand sourire accroché aux lèvres. "Tu vas rester là comme une andouille à parler à je ne sais quoi où tu vas m’accueillir?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Mara Leros
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 741
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 15

Arpenteur des rêves
Mara Leros
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 510
Renommée: 1752
Honneur: 444
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptyDim 22 Mar 2015 - 10:37
Mara en avait marre, mais à un point... C'était simple: pour la x-milliardième fois, on avait refusé de lui expliquer un truc. C'est quand même frustrant au bout d'un moment, vous savez? "Maman, pourquoi on a du mal à respirer quand on va dans les montagnes?", "C'est un peu compliqué Mara, tu comprendras plus tard", "Papa, ça vient de quoi la crise?", "Demande à Maman", "Maman?", "Tu comprendras plus tard.". Un soupir rageur s"échappa de la bouche de l'enfant de 11 ans et elle se mis à avancer d'un pas énervé. Elle voulait juste comprendre des trucs elle, elle connaissait très bien son âge et n'avait pas besoin qu'on lui répète chaque jour comme argument quelconque. On atteint pas un nouveau niveau d'intelligence à 14 ou 16 ans, si? Pourquoi on ne voulait jamais rien lui expliquer?

"Mara, tu es trop jeune pour comprendre.", "Mara, tu est trop jeune pour veiller aussi tard, va te coucher ma puce.", "Mara, tu veux de l'aide?", "Mara, tu es trop jeune pour rentrer seule.". La fillette cessa son avancée. Bon, cette dernière décision était assez justifiée quand même. Pendant 5 ans, elle avait refusée de faire quoi que ce soit seule, donc elle n'était pas très autonome, mais quand même! Ça faisait un moment qu'elle avait vaincu sa phobie! Elle avait remarqué qu'elle se trouvait dans un désert de cailloux, et donna un violent coup de pied, espérant faire voler un gravier.

Son cri de douleur quand son pied se mangea une bonne grosse pierre ne fut pas très discret. Baissant les yeux vers l'obstacle, elle y lit "Mais c'est quoi ce truc?", puis elle eut à peine le temps de lire la première phrase qu'une seconde vint remplacer la première: "Pourquoi il y a un truc gravé dessus?", suivit de "Hein, Ça a changé?", de "Comment ça marche?", de "Attends, ça écrit ce que je pense?", et enfin de "Ça va être quoi le prochain truc qui va s'écrire dessus?". Mais comme cette dernière inscription ne changeait pas, elle haussa les épaules, la douleur de son pied passant toute seule, et passa son chemin.

Elle n'avait pas longtemps été à Dreamland, mais c'était la première fois qu'elle croisait un paysage aussi assommant. Et sans le moindre animal pour lui tenir compagnie. C'était dommage, elle avait l'impression dernièrement qu'elle pouvait discuter avec des animaux plus forts que d'habitude... Enfin, en tous cas, si elle croisait quelqu'un qui la traitait comme une gosse, elle ne répondrait plus de rien. Mais elle regrettait quand même l'absence totale d'animation. Un paysage répétitif au possible, pas de Voyageurs, pas de Créatures de Rêve, pas même de Rêveur... C'était quand même vachement ennuyeux, cette nuit ne promettait pas d'être palpitante.

Cependant, une surprise surgit dans la monotonie des cailloux et autres, après une heure de marche. Deux surprises plutôt, deux silhouettes côte à côte qui semblaient discuter plus loin. Cool, enfin des gens! La petite se mit à gambader vers le couple qui grossissait peu à peu. Quand elle fut à une cinquantaine de mètres, elle put distinguer les profils d'une fille et un d'un garçon, les deux curieusement masqués, et visiblement en train de discuter. Bon, voila qui promettait d'être original.

Quand elle fut à portée de voix, pas sure qu'ils ne l'aient vue, elle lança d'une voix joyeuse:

"Bonjour!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Anthony Cerano
Messages : 47
Date d'inscription : 19/03/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Anthony Cerano
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: -50
Renommée: 65
Honneur: -40
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptyDim 22 Mar 2015 - 12:00
« Tu fais dans le monologue maintenant mon petit Antho? Je te pensais sein d'esprit même si je pensais bien qu'il y aurait un changement en débarquant ici, dit l'arrivée en s'installant sur un rochet et en croisant ses jambes, regardant son ami avec un grand sourire accroché aux lèvres. Tu vas rester là comme une andouille à parler à je ne sais quoi où tu vas m’accueillir? »

Anthony sourit tandis que Mojo décollait de sa main pour venir s...s'aimanter sur son sac à dos, et qu'il glissait de sa main droite l'autre masque silencieux à l'intérieur. Il se retourna à demi et tourna son visage masqué en direction de la personne qui venait de s'adresser à lui d'une voix qu'il connaissait par coeur et lui sourit plus chaleureusement encore en parlant.
« J'aurais du me douter que tu serais ici Charlie, dit-il lentement tout sourire.
Après tout... tu es bien venue m'aider la nuit dernière, je crois. Kitsu m'a déjà tout raconté »

Le jeune voyageur s'accroupit et se pencha sur une pierre sur laquelle commençait à s'inscrire "Comment tu fonctionnes ?" et se gratta les cheveux en s'interrogeant, restant un instant silencieux avant de reprendre sans regarder Charlotte.
« Tu sembles avoir plus d'une nuit à ton actif Charlie, qu'est-ce tu faisais toute seule ? demanda-t-il sans préambule.

- YOSH YOSH! s'éleva la voix de Mojo dans le dos du voyageur,
MORE IMPORTANT frangine : t'as des co*trémolo*pines à m'présenter?!
J'grave la dalle tu vois!!
oOoOoOUUH YEAH m'zelles, v'nez voir PAPA ♪♫

*silence gêné, le vent souffle*

- Tu me désespères Mojo... »
Mais alors qu'Anthony s'était redressé et n'avait fait que quelques pas, deux ou trois tout au plus, en direction de Charlotte qu'une voix s'éleva dans leur dos, une voix d'enfant musicale et agréable un tantinet timide mais enjouée « Bonjour! » le jeune voyageur se figea instantanément.

o____________________________________O"
« Yoh Tony...vas-y porte-moi là, porte-moi j'le sens grave bien ! ♪♫ »

S'exécutant, le contrôleur masqué leva la main gauche paume ouverte et, attiré par un pouvoir invisible, le masque de Mojo se décrocha de son sac pour venir atterrir dans sa main. Il répéta l'action de la main droite pour ôter Kitsu qui alla prendre sa place sur le sac d'Anthony tandis que Mojo s'agrippait au visage du jeune voyageur qui se mit à hurler à la mort en se tenant le visage tandis que le Singe pénétrait son esprit et ne faisait plus qu'un avec ses pensées qui, dans une farandole de couleurs et de sons abominables, s'éloignaient au possible du calme océan des pensées de Kitsu. Finalement, les bras d'Anthony retombèrent le long de son corps et il leva la tête vers le ciel, silenc...

« MEEEEEEUUUUUUUUUUUUFFFFFFFF !!!!!! ♪♫ » brailla-t-il en serrant les poings. Puis il releva les bras pour mettre les mains derrière la tête, plia les jambes et... s'avança lentement en direction de la nouvelle venue, en levant bien les genoux et opérant un déhanché malsain, tournant le corps de quarante cinq bon degrés à chaque pas.

I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? HG3-thr-fewframes

Il s'arrêta à seulement trente ou quarante centimètres d'elle, sans cesser ses mouvements des hanches tandis qu'il reprenait d'une voix chantante :
« Heeeello cousine, ça pim's ? dit-il en hochant la tête de droite et de gauche pour la reluquer sans gêne. C'est quoi ton p'tit nom Princesse, dis-le moi et... *hochement de sourcils imperceptible à cause du masque* tu pourras voir le mojo à Mojo ♪♫

- C'est une gamine sombre crétin... dit la voix de Kitsu dans son dos.
Es-tu seulement au fait que tu ce tu es en train de faire est,
non seulement dégradant de la part d'un Masque maudit,
mais également passible de graves sanctions ?

- Rabat-joie...» dit Anthony en s'immobilisant devant Mara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Charlotte Naphy
Messages : 6
Date d'inscription : 19/03/2015

Habitué
Charlotte Naphy
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptyDim 22 Mar 2015 - 16:22

Les sentiments de Charlotte étaient légèrement confus, elle arrivait à reconnaître son ami et ce malgré le masque, mais en même temps il était si différent de tout ce à quoi elle était habituée.


« J'aurais du me douter que tu serais ici Charlie, dit-il lentement tout sourire. Après tout... tu es bien venue m'aider la nuit dernière, je crois. Kitsu m'a déjà tout raconté »


"Kitsu?" L'interrogea-t-elle mais malheureusement sa question resta sans réponse, seul le rochet gardera en mémoire cette question enfin si on pouvait appeler cela une mémoire. Elle n'ajouta rien pour le moment espérant une hypothétique raison ou explication, mais tout ce qu'elle reçue fut une nouvelle question.

N'avait-il pas entendu, ou alors peut être l'ignorait-il, pourtant il lui semblait qu'elle l'avait dit assez fort pour qu'il puisse l'entendre. Le rocher sur lequel elle était assise reflétait ses pensées tel un livre ouvert sur son esprit. Préférant pour l'instant laisser passer cet oubli elle se décida à lui répondre.

"Hum, tu vois...." Commença-t-elle avant de se faire interrompre par une voix très différente en terme d'intonation, de puissance et surtout elle ne semblait pas venir d'Anthony enfin pas tout à fait de lui certes cela venait de sa direction, mais ce n'était pas lui.

Un grand silence pris place entre les deux avant qu'Anthony reprenne la parole.
*Mojo? Mais c'est quoi ce bordel-là* Des réponses elle en voulait maintenant, mais avant même qu'elle ne puisse poser la moindre question une autre interruption la stoppa, cette fois la voix était douce et féminine et surtout elle appartenait à une personne bien réel ce n'était pas seulement une voix.


Alors qu'elle regardait le jeune fille qui s'avançait vers eux le certain Mojo reprit la parole pour demander quelque chose. C'est à ce moment-là qu'Anthony se mit à agir bizarrement il retira d'abord le masque pour en mettre un autre qui avait atterrit on sait comment dans sa main. Au moment du changement de masque Anthony hurla de douleur en se tenant le visage. Charlotte bondit en un instant de son rochet le bras tendu vers lui pour l'aider, mais ce fut fini en un instant. Elle se figea tendit qu'Anthony restait silencieux.

Silence qui fut de courte duré, Anthony poussa alors un cri, et entra dans une sorte de danse frénétique en se rapprochant de la jeune fille.

*Non mais c'était de pire en pire voilà qui se prend pour un gogo danseur maintenant* Elle le suivie se rapprochant de la jeune fille et alors qu'il se faisait réprimander par une énième voix mystère elle lui asséna un coup sur le crâne.

"Non mais c'est fini oui, tu as pété un câble ou quoi, calme toi un peu." Elle lui lança un regard noir puis se tourna vers la jeune fille.

"Excusez le je crois qu'il ne va pas très bien depuis qu'il est arrivé, mais je vais m'occuper de son cas s'il continue à foutre le bordel." D'un grand sourire elle continua" Moi c'est Charlotte, l'autre andouille c'est Anthony et vous êtes ?" Charlotte se doutait que la jeune fille devait être un voyageur comme eux et elle ne voulait pas laisser une mauvaise impression dès la première rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Mara Leros
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 741
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 15

Arpenteur des rêves
Mara Leros
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 510
Renommée: 1752
Honneur: 444
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptyDim 22 Mar 2015 - 18:06

À force de parcourir Dreamland, même si elle n'était encore qu'une nouvelle, Mara avait vu pas mal de choses et était de moins en moins surprise par ce qu'elle pouvait voir régulièrement. Ainsi, quand elle avait aperçu ces deux Voyageurs, qu'elle reconnut à leurs oreilles rondes et leur attitude consciente, Mara s'était attendu à plusieurs types de réactions: un salut normal, de l'indifférence, de la surprise... Ah ah.

Grossière erreur.

L'un deux avait mis un masque bizarre, s'était mis à crier dans tous les sens et à avancer vers elle le bassin bien en avant, le secouant lentement dans un sens puis dans l'autre. Ok, alors là, Mara était resté figée, extrêmement mal à l'aise, et plusieurs souvenirs lui étaient revenus en tête. Un en particulier, assez lointain, d'un garçon qui donnait un violent coup de pied entre les jambes d'un autres, puis que le second partait dans des cris de douleur, s'effondrant par terre. Fixant le bas du ventre du type, Mara se demanda si ça marchait sur tout le monde, et était sur le point de mettre l'expérience en oeuvre quand la baffe de sa compagne vint le calmer, les sauvant lui et sa potentielle descendance onirique. Elle se mit immédiatement à lui crier dessus, l'air vraiment énervé, puis se tourna vers la fillette avec un visage plus doux et calme. Elle s'excusa avant de les présenter, elle et le gars flippant. Charlotte et Anthony, disait-elle.

L'enfant les fixa l'un puis l'autre, un poil choquée et assez perplexe. Bon, note pour plus tard: ne pas essayer de prédire ce qui se passera sur Dreamland. Jamais. Vraiment. Se rendant compte qu'elle faisait durer un silence gênant, elle rougit d'un coup et lâcha d'une traite:

"Je m'appelle Mara, et je suis Voyageuse..."

Elle regarda autour d'elle, mais il n'y avait strictement rien. Elle ne voyait pas vraiment ce qu'ils pouvaient faire ici. Et puis surtout, elle avait entendu le pervers parler avec deux voix différentes, et elle n'avait aucune idée d'où ces voix venaient. Cela faisaient trop de questions, et elle fixait distraitement les pierres autour d'elle qui mettaient un point d'honneur à les recenser. Elle osa finalement relever la tête vers la femme, s'éloignant subtilement de l'homme, et lui demanda:

"Je suis arrivée dans ce Royaume un peu par hasard, vous faîtes un truc ici? Ou c'est juste au pif comme moi? J'ai l'impression que c'est vide dans le coin."

Elle détaillait aussi avec curiosité l'étrange masque de son interlocutrice, ce demandant à quoi il pouvait servir. Elle ne remarquait pas les individus qui les fixaient depuis derrière des pierres. Et pourtant, ils n'étaient pas spécialement discrets avec leurs grosses têtes en forme de point d'interrogation qui dépassaient de la roche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Anthony Cerano
Messages : 47
Date d'inscription : 19/03/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Anthony Cerano
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: -50
Renommée: 65
Honneur: -40
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptyDim 22 Mar 2015 - 19:52
«...calme toi un peu » achevait de le sermonner Charlotte et, tandis que cette dernière se tournait vers la jeune fille pour les présenter, Anthony se détourna légèrement tandis que Kitsu et Mojo, qui ruminait, échangeaient à nouveau leur place et que Carnaval reprenait un peu de consistance.

«...J'ai l'impression que c'est vide dans le coin » disait la jeune fille à l'attention de Charlotte lorsqu'il revint à leur hauteur, souriant à la jeune Mara derrière son masque de renard.
« Enchanté jeune Mara, je te pris de m'excuser pour les manières un peu brusque de Mojo... commença Anthony en croisant les bras dans son dos. Il a parfois du mal à se comporter correctement en société, hin hin... »
Anthony observa les alentours, un brin circonspect tandis que continuaient à s'afficher sur les pierres, les rochers et même... les nuages, leurs pensées et réflexion. Etrange endroit que celui dans lequel ils avaient atterri en effet, et le contrôleur masqué se demanda si le reste de Dreamland présentait des atours si insolites; il avait vraiment hâte de commencer son exploration et voir quels mystères ce monde pouvait bien dissimuler. Il se retourna soudain vers les deux jeunes filles, inconscient du temps qu'il avait du passer à réfléchir et laisser son esprit divaguer et, d'une voix gaillarde leur dit sans préambule.

« Vous savez, je crois que nous devrions marcher un peu et explorer cet endroit. On pourrait faire plus amples connaissances en chemin, dit-il en mettant ses mains dans ses poches et en commençant à marcher sans attendre que l'une d'entre elles n'ait eu le temps de lui répondre. C'est vraiment curieux... »

« Ouais, on aurait aussi bien pu profiter d'la nuit pour s'faire une bonne partie d'Mojo... »

Sans tenir compte de la remarque de son ami désagréable, Anthony marchait gaiement en observant les alentours, conscient que deux étranges créatures à la tête bizarre les suivaient à bonne distance. Mais cette distance semblait sous-tendre une certaine forme de crainte que Carnaval n'avait aucune envie de fonder en se montrant un peu trop curieux, aussi décida-t-il de les ignorer. Il se mit à parler à l'attention de Mara par dessus son épaule.

« Et ça fait longtemps que tu es une Voyageuse ? Quels sont tes pouvoirs au juste ? » demanda-t-il tandis qu'il devait parfois lever les genoux un peu plus haut pour enjamber des pierres recouvertes d'inscription où venaient s'ajouter ses propres pensées.
Malgré la certitude qu'il se trouvait dans un rêve, un monde par définition irréel, Anthony pouvait sentir une douce brise lui caresser la peau des bras et agiter ses cheveux et il prit conscience, dans un recoin de son esprit, qu'il n'avait jamais été aussi heureux depuis des années. Toutes les pensées, les soucis et les problèmes de la réalité lui semblaient sans importance ici, et il savait que ce Monde était ce qu'il avait ardemment cherché au fil de ses lectures pendant toute son enfance. La brise, les pierres, les étranges êtres à tête bizarre cachés au loin et même les deux jeunes filles à ses côtés, tout semblait vibrer d'une énergie étrange qui faisait qu'Anthony se sentait, à cet instant précis, plus vivant que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Mara Leros
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 741
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 15

Arpenteur des rêves
Mara Leros
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 510
Renommée: 1752
Honneur: 444
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptyMer 25 Mar 2015 - 14:46
Il avait changé de masque rapidement, Mara n'avait pas eut le temps de distinguer les traits de son visage. Et le nouveau parler du garçon était... différent. Vachement poli et posé, c'était drôle. Mais du coup, elle se sentait mal à l'aise, ne sachant plus trop à quoi s'attendre. Était-il fou? À moins que ces masques soient la base de son pouvoir. Mais le pouvoir de... changer de personnalité? Ça la laissait un peu perplexe du coup. Elle ne voyait pas trop l'utilité d'une telle compétence. Mais bon, de toutes façons, la logique de Dreamland n'imposait pas forcément qu'un pouvoir soit utile. Il suffisait juste de trouver la bonne occasion pour s'en servir.

La fillette suivit le garçon qui gambadait devant elle avec son amie. Elle regardait autour d'elle et s'amusait de voir que toues les petites questions qui lui trottaient dans la tête se gravaient partout. Elle ne se rendait pas compte qu'elle pensait à autant de trucs en même temps, c'était drôle... Elle releva la tête vers le masque asiatique quand il lui demanda:

"Et ça fait longtemps que tu es une Voyageuse? Quels sont tes pouvoirs au juste?"

À cette demande, l'enfant répondis d'abord par on sourire taquin, avant de croiser les bras dans son dos et de dire:

"Ça fait que quelques mois que je suis ici, mais j'ai déjà eut l'occasion de découvrir et d'à peu près comprendre plein de trucs. Mais par rapport à mon pouvoir... Je me suis faite une amie Voyageuse y a pas longtemps, au Royaume des Sucreries. Elle était super forte, et elle m'a conseillé de pas dire mon pouvoir comme ça, au cas où, comme une surprise qu'on sort en cas de besoin! Du coup, c'est un secret!"

Elle lui offrit une petit sourire fier en prime, avant de continuer:

"De toutes façons, il est pas très impressionnant, vous ratez rien! Mais vous, vous êtes nouveaux du coup? Vous avez l'air de découvrir Dreamland. Franchement, ce coin est de loin l'un des plus ennuyeux que j'ai pu voir, faut pas imaginer que c'est partout comme ça. Même si le coup des cailloux et des nuages est drôle. Mais si vous êtes nouveaux, vous connaissez déjà vos pouvoirs?"

Puis elle détailla un peu le visage de la femme et continua:

"Et puis je veux pas être incis... indisc... indist... Je veux pas me mêler de ce qui n'est pas mes affaires, mais pourquoi tu as un masque comme ça? C'est bizarre. C'est un signe pour te reconnaître avec ton copain?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Anthony Cerano
Messages : 47
Date d'inscription : 19/03/2015
Age du personnage : 21

Nouveau challenger
Anthony Cerano
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: -50
Renommée: 65
Honneur: -40
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptyDim 12 Avr 2015 - 10:30
[HRP/ Dans la mesure où Charlotte ne reviendra pas, je prends la suite /HRP]

Tony se retourna en écoutant parler la jeune fille, parler au sujet de son pouvoir qu'elle ne voulait pas dévoiler au premier venu. Sage, certes, dans un monde tel que Dreamland, où la violence primait parfois sur le dialogue dès lors qu'un Voyageur vous paraissait intéressant à combattre. Puis la jeune fille s'était tournée vers Charlie et lui avait posé une question à propos de son masque, mais celle-ci... disparut dans un petit nuage en éclatant. Ne laissant rien derrière elle...

« Hum... on dirait bien qu'elle s'est réveillée ! dit Anthony en se fourrant les mains dans les poches, avant de reporter son attention sur Mara. Mais pour revenir à tes premières interrogations, c'est ma seconde nuit ici à Dreamland. »

« Ouais, la deuxième Baby ! »
lâcha Mojo accroché dans son dos.

Le contrôleur masqué observa encore un peu sa nouvelle compagne de nuit. Elle était frêle selon lui, c'est dire venant d'un gamin maigrichon. Mais le fait qu'elle n'hésite aucunement à lui dire qu'elle préférait lui cacher son pouvoir, comme une évidente déclaration qu'elle ne pouvait pas lui faire confiance, était une marque de caractère pour Anthony qui, masqué derrière Kitsu, sourit subrepticement.

« Quant à mes... pouvoirs, comme tu les appelles, je ne saurais t'en dire plus pour l'instant car, à mon grand désespoir, je n'en sais pas encore assez... commençait Anthony haussant doucement les épaules. Je sais uniquement qu'il est lié, tu l'auras compris, à ces masques que j'arbore avec fierté, Hi hi hin... »

Tony se retourna et recommença à marcher, observant les alentours. Il n'y avait toujours rien dans ce Royaume, s'y passait-il seulement autre chose que la sempiternelle impression des réflexions de ceux qui le traversaient ? Le contrôleur masqué profitait de la ballade pour s'interroger au sujet de Dreamland... Qu'elles étaient les limites d'un monde nourri de l'imagination collective? A n'en pas douter, un univers entier créé des fantasmes, idées et rêves de milliards de gens à travers le monde devait receler bien des mystères, et Tony se sentait... exalté à cette simple idée. Dreamland promettait tant de choses que le monde réel n'avait jamais su offrir!

« Dit moi jeune Mara, entonna la voix de Kitsu, coupant ses réflexions... Tu as dit être une Voyageuse depuis quelques mois, c'est bien cela ? Que fais-tu de tes nuits, où vas-tu? Que cherches-tu ? »

Le voyageur s'arrêta et leva les yeux au "ciel" où les nuages reflétaient littéralement ses pensées et les questions qu'il venait de poser.

« Qu'est-ce qui te motive Mara ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Mara Leros
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 741
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 15

Arpenteur des rêves
Mara Leros
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 510
Renommée: 1752
Honneur: 444
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptyLun 13 Avr 2015 - 22:29
« Qu'est-ce qui te motive Mara ? »

En voyant que son compagnon s'était stoppé, Mara finit de sautiller et s'arrêta quelques pas devant, avant de se tourner face à lui. Qu'est-ce qui la motivait? Pourquoi voyageait-elle à Dreamland? Comme ça, sans réfléchir, la fillette ne pouvait répondre qu'une chose:

"Je sais pas, y a pas de raison particulière..."

Joignant les mains dans son dos, les bras tendus, elle suivit le regard du masqué et leva les yeux vers les nuages, regardant les inscriptions qui les parcouraient sans pouvoir les déchiffrer. Pourquoi aimait-elle tant ce monde? Il devait bien y avoir une raison. Elle avait toujours hâte de s'endormir pour arriver ici, elle avait toujours hâte de rencontrer d'autres Voyageurs ou Créatures de Rêves, elle avait toujours hâte de vivre des choses extraordinaire. Oui, c'était peut-être ça:

"À chaque fois que je viens ici, je m'amuse, je rencontre des gens, je me défoule, je suis prise au sérieux... enfin, souvent. Je sais pas, ce monde est juste plus amusant que l'autre."

C'était vrai. La vrai vie est fade, répétitive, ennuyeuse. Il y a les cours, un emplois du temps, il faut être poli, il faut regarder à gauche, à droite, et à gauche avant de traverser, il faut faire attention à ce qu'on dit, il faut obéir aux adultes, il faut avoir de bonnes notes, il faut pas sortir seule, il faut pas parler à n'importe qui, il faut pas se battre, il faut pas dire de trucs méchants, il y a des guerres, des trucs de politiques, il y a des méchants... Et quand on a 11 ans, on peut rien faire. Dreamland aussi a des méchants et tous, mais on peut utiliser ses pouvoirs de Voyageurs, on peut faire des choses, on est pas obligé de laisser ça aux autres!

"Ici, il y a plein de trucs bien à faire, il y a des aventures... C'est comme un jeu vidéo en mieux! En vrai, j'ai peur de faire des trucs un peu dangereux, car j'ai peur de rater, de me faire mal, mais ici, on peut faire mille fois plus qu'en vrai!"

Elle regarda un peu autour d'elle, dans le désert de roches, et en vit une de trois ou quatre mètres de haut, un peu biscornue. En souriant, elle dit à l'autre de la regarder et prit son élan avant de courir vers la pierre. Quand elle fut assez proche, elle sauta, attrapa une prise à mi hauteur, utilisa son pied comme appuis pour se propulser vers une autres prise un peu plus haut à droite, et finit d'escalader en quelques instants jusqu'au sommet. Mettant fièrement ses mains sur les hanches, elle lança à l'homme en bas:

"Tu vois, je peux pas faire ça en vrai. Je suis vachement plus forte ici, et je suis sure que toi aussi!"

S'accroupissant, elle glissa jusqu'en bas de son perchoir et se réceptionna en s'aidant de ses mains. En les frottant un peu pour en retirer le sable, elle marcha vers son interlocuteur, en continuant à parler:

"Mais après, je pense que tu me demandais pas pourquoi j'aime Dreamland, mais plutôt ce que je veux y faire, non? Bah là, vraiment, je sais pas. J'ai croisé plein de gens et souvent, je leur demandais ce qu'ils voulaient faire là, pour me donner des idées..."

L'enfant commença à compter sur ses doigts, pour énumérer ce qu'on lui avait proposé:

"Y a plein de gens qui viennent pour être les meilleurs de la "ligue" je sais pas quoi, y en a qui veulent parcourir tout Dreamland, y en a qui veulent s'amuser, y en a qui veulent faire ici ce qu'ils peuvent pas faire en vrai, y en a qui font la même chose dans les deux mondes, y en a qui se rencontrent entre copains, ils y en a qui se défoulent... Pis y en a comme moi qui se promènent un peu au pif.

Vraiment, j'ai pas de vrai but, je veux juste me balader... Je veux tester tout. Après je pense que j'aurais un vrai objectif, mais là... je suis bien comme je suis."


Remettant ses mains dans son dos et faisant une petite pirouette, elle allait lui renvoyer la question, quand elle entendit un bruit bizarre, un bruit qui n'avait pas sa place dans un désert de sable et de cailloux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Lilith Dael
Messages : 132
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 338
Honneur: 30
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptyJeu 16 Avr 2015 - 11:57
Aaaaah un peu de bon temps ! Les plaines étaient vraiment l'endroit rêver pour flâner ! Du soleil, une légère brise, de l'herbe verte et quelques fleurs pour colorer le tout. Sans attendre plus longtemps Lilith s'allongea dans l'herbe pour s'y rouler, elle était seule après tout, elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait sans être jugée ! Au pire elle passerait pour une rêveuse... Cette nuit, aucun soucis en vue, sa journée avait été des plus radieuses et son sommeil semblait se poursuivre sur cette lancée. Alors qu'elle roulait dans l'herbe, caressant du bout des doigts les brins verts, elle heurta quelque chose de dur, petit mais douloureux. Elle se redressa, s’asseyant sur la pelouse et fixa cet objet doré qui scintillait sous les rayons du soleil. Qu'est-ce ? Elle le saisit, et l'examina... Cela ressemblait à une lampe à huile à en juger par la forme, mais qu'est-ce que cet objet pouvait bien faire ici ? Les lampes, ça servait à se diriger dans l'obscurité... Et ici, il était loin de faire nuit ! Peut-être la lune se montrait elle lorsqu'elle était éveillée ?? Ça, elle ne le saurait pas à moins de revenir en journée. Bref.

Elle maintenait la lampe par la hanse en fer et la souleva, comme pour mettre le soleil à l'intérieur. Elle se questionna de nouveau sur la présence de cet objet dans ces plaines. Quelqu'un l'aurait surement perdu ou oublié... Voulant vérifier son état, la demoiselle avait tourné le petit loquet servant à faire jaillir une étincelle, un grand flash l'aveugla momentanément et elle bascula en arrière, lâchant dans sa chute l'objet de sa chute. Lorsque sa vision était de nouveau net, elle se frotta encore et encore les yeux. MAIS QUAND EST-CE QUE CETTE PERSONNE ÉTAIT ARRIVÉE ?!! Un grand jeune homme tout de rose vêtu, à l'instar d'un cavalier des sables légèrement gay, se tenait devant elle, elle ne remarqua pas de suite son absence de membres inférieurs, je veux bien évidement parler de ses jambes, qui étaient reliés en un fluide diffus à la lampa à huile. BLAGUE !

Non sérieusement. Depuis quand on trouvait des génies en se roulant dans l'herbe ? Pour en être bien certaine elle se frotta de nouveau les yeux, mais il était bel et bien là, les mains sur les hanches comme s'il attendait quelque chose de la part de l'albinos toujours à genoux devant lui. Scène bien étrange quand on y repense.

-Ravi de vous rencontrer, maîtresse. Ordonnez et je m'exécuterais. Dit-il en une courbette respectueuse.

Elle leva un sourcil en le regardant, confuse. Qu'est ce que c'est que cette mascarade ? Elle finit par se lever histoire de se mettre à sa hauteur, bien qu'il soit toujours plus grand qu'elle. Elle se dépoussiéra le jean et s'éclaircie la voix.

-Hem. Pourriez vous m'expliquer qui vous êtes ? S'il vous plait.

-Je me nomme Fye, génie de la lampe à huile pour vous servir maîtresse.

-D'accord, enchantée Fye, je suis Lilith... Mais... Pourquoi êtes vous ici Fye ?

-Pour vous servir maîtresse Lilith. Il ne vous reste qu'un seul souhait à présent maîtresse Lilith.

-Heiiiin ?!

Ouais. Elle venait de se faire couillonner en beauté par ce pantin rose bonbon qui se définissait comme génie de la lampe à huile. Depuis quand les questions correspondaient à des souhaits ? Pfff. De toute façon, quelle souhait pourrait-elle bien faire ? Elle a tout ce qu'elle veut, et là dans l'immédiat, rien ne lui vient à l'esprit, quoi que...

-Euh... Fye, pourrais-je avoir un petit compagnon à fourrure ?

-Vos désirs sont des ordres maîtresse.

A ces belles paroles il modela une espèce de poussière étincelante dans ses mains et déposa ce qui ressemblait à... Un Gremlins rose bonbon. Il était tellement mignon... Ses grandes oreilles remuèrent en sentant la brise, ses yeux papillonnèrent en découvrant le jour, son petit nez frétilla... Ses petites mains s'agitaient alors qu'un gargouillis des plus adorables s'échappait de sa bouche. Lilith, totalement attendrie par ce petit être, se pencha pour le câliner.

-Votre souhait prendra fin à votre réveil maîtresse.

Sur ces mots il disparut, ne laissant derrière lui qu'une traînée de paillettes scintillantes et la lampe inanimée qui roula au loin, certainement à la recherche d'une autre personne à qui exaucer des souhaits. Le petit Gremlins s'était prit d'affection pour la jeune femme lui aussi, il se colla à elle en un câlin adorable. Puis son nez se remit à frétiller, il inspirait de façon saccadée et tout à coup... ATCHOUM ! Une seconde boule de poils, verte celle-ci, apparut ! Mais qu'est ce qu'il se passe encore ? Cette dernière se jeta sur la jeune femme elle aussi pour lui prouver son amour, et... ATCHOUM ! Une nouvelle, bleu, et encore, et encore, ces bestioles semblaient allergique à quelque chose, au pollen peut être ? Et à chaque éternuement, une nouvelle apparaissait ! Bientôt notre albinos préférée se retrouva submergée par un raz de marée poilu qui n'en voulait qu'à son amour. PIOUF ! Elle ne pouvait presque plus respirer ! Avoir un petit compagnon c'est bien, mais quand il se démultiplie à la vitesse grand V et que tous en veulent à ses câlins, ça va plus vraiment ! Elle tentait de les repousser, mais rien n'y faisait, ils étaient de vrais pots de colle ! Elle se releva tant bien que mal et s'éloigna. Ils se rapprochèrent, et plus elle s'éloignait, plus ils la suivaient, elle finit par se mettre à courir, suivie d'une bonne vingtaine de Gremlins aux couleurs variées. Décidément, ce génie était un véritable charlatant !

Dans sa course effrénée, elle perdit une chaussure, chaussure qui suscita une bagarre auprès des troupes adverses qui la voulaient pour eux tout seul ! FÉTICHISME. Elle ne prêta pas plus attention en remarquant que leur nombre avait doublé, ou peut être triplé ! Elle continuait de courir jusqu'à finir par trébucher sur un cailloux, enfin, un gros cailloux, peut être même un rocher, un rocher qui semblait se moquer de lui en retranscrivant ses pensées. Ah mais non ! A force de courir elle venait d'arriver au royaume des doutes ! L'herbe laissa place à du sable et les fleurs à des rochers plus ou moins grands. Heureusement que ses poursuivants n'avaient que de petites pattes et ne couraient de ce fait pas très vite... Elle se redressa prestement et poursuivit sa fuite précédée par une grondement sourd ponctué de grognements et autres couinements dégoulinants de mignonité. Elle eut le malheur de se retourner pour jeter un œil à ses petits amis possessifs, elle ne vit pas la personne devant elle et la heurta, tombant tous deux sur le sol poussiéreux alors que la horde de boule de poil en manque de câlins étaient sur ses talons. Ils étaient maintenant près d'une bonne centaine de peluche de 20cm de haut à vouloir se faire câliner et s'apprêtaient à sauter sur la demoiselle qui elle-même écrasait de son poids un jeune homme masqué.

-Aah désolée je voulais pas ! Désolée !

Elle voulut se relever mais les animaux multicolores se jetèrent au même instant sur eux. Décidément, la bonne humeur ne lui va pas si bien que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Mara Leros
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 741
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 15

Arpenteur des rêves
Mara Leros
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 510
Renommée: 1752
Honneur: 444
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptySam 12 Sep 2015 - 16:20
Tandis que la fillette se retournait, cherchant du regard l'origine du bruit, elle se rendit compte qu'il n'y avait pas des masses de possibilités. En effet, c'est sur la fabuleuse vision d'un énorme nuage coloré qui soulevaient la poussière en s'approchant qu'elle s'arrêta. Juste quelques secondes, le temps de rester bouche bée alors que son cerveau essayait misérablement de comprendre ce qu'il se passait, et la masse avait déjà doublé de taille. Et une forme humaine avait l'air de courir devant.

Elle ne sut pas vraiment comment réagir face à cette apparition, et ne put que reculer de quelques pas pour éviter la foule de bestiole qui sembla se jeter sur Anthony, qui s'effondra dans un grognement sourd, noyé sous des centaines de piaillements. Bon. Elle mit quelques secondes à imaginer que c'était difficile de survivre sous un mètre d'épaisseur de peluches, et utilisa son pouvoir en lançant aux trucs colorés en agitant les bras:

"Hey! Allez vous-en! Allez, zou! Pfiut! Partez! Partez!"

Ce qui sembla fonctionner un bref instant, puisque plein d'adorables petits yeux se relevèrent vers elle, s'immobilisant avant de reculer docilement, l'observant d'un air curieux. Bon, c'était facile. Leur disant de ne pas bouger, jetant un regard attendri aux plus proches, elle fit quelques pas vers la femme affalée au sol, au dessus de l'autre Voyageur. Autre Voyageur qui commença à bouger pour essayer de se dégager, avant de disparaître dans un "POUF", créant un petit nuage de fumée digne des plus grands ninjas.

Bon, bah les deux Voyageurs qu'elle avait rencontré s'étaient réveillés, visiblement. Dommage, ils avaient l'air sympas... Un peu bizarres peut-être, mais ça n'aura pas été la première fois. Reportant son attention sur la nouvelle venue, elle s'accroupit à ses côtés, détaillant ça tenue assez simple, et notant ses oreilles rondes. C'était une Voyageuse? Une Rêveuse, peut-être... Elle se demandait ce que ça faisait de rêver qu'on se faisait courser pas un truc pareil. En tous cas, c'était drôle ces cheveux blancs, elle avait pas l'air trop vieille pourtant. Mais du coup, elle avait aussi la peau vachement pâle... elle était malade? Finalement, tandis que la femme se redressait, elle lui demanda d'un air plus ou moins inquiet:

"Je... vous allez bien?"

Et tournant le regard vers la masse de petites boules de poils qui s'approchaient un peu, elle rajouta:

"Et tous ces trucs, là... vous savez d'où ça vient?"

Fascinée, elle ignora d'ailleurs plus ou moins la réponse de l'inconnue pour penser à voix haute:

"Mais c'est trop mignon, ça a l'air tout doux..."

Se mettant à quatre pattes, elle s'approcha lentement du plus proche, une bébête à la fourrure orange qui la regardait droit dans les yeux. Elle approcha doucement sa main de son visage, comme pour apprivoiser un chat, et sentit une pointe de déception quand l'animal sembla hésiter, jetant un furtif coup d’œil à la fille aux cheveux blancs. L'enfant avait envie de lui faire un câlin, mais se serait sentie mal de le forcer, comme ça... Du coup, solution évidente: quand on a un pouvoir utile, on l'utilise. Silencieusement, elle provoqua une onde de confiance pour s'attirer la sympathie du truc qui, dans un joyeux petit cri, sauta dans ses bras.

Si seulement elle contrôlait mieux son pouvoir... ce dernier n'aurait peut-être pas touché l'ensemble de la bande. Qui semblait avoir augmenté en nombre depuis leur arrivée.

Et c'est ainsi que la petite constata avec joie qu'un autre quémandait un câlin, et un autre encore, et un quatrième, et un cinquième, et ça commençait à faire un peu trop d'un coup. La fillette tenta de se relever pour prendre de la hauteur par rapport à la masse, mais sans succès, certains s'étant approprié sa tête ou ses épaules.

Commençant à stresser un peu, elle utilisa son pouvoir à nouveau, ordonnant avec inquiétude à la horde de reculer, lui permettant de se mettre sur ses jambes. Bon... Mais le répit ne fut pas long car les adorables stalkeurs recommençaient à se coller à ses jambes. Tentant de dégager doucement les pieds pour ne pas leur faire de mal, la jeune Voyageuse se reçut d'un coup une masse colorée en plein visage, masse colorée qui s'accrocha à elle avec toute son affection, bloquant sa respiration au passage.

Prise de panique, la gamine se mit à courir, ou du moins tenta avant de se ramasser en trébuchant. Cependant, elle réussit à se redresser et entreprit de fuir sans rien voir, essayant de décoller la saleté pleine d'affection de sa tête, et échouant à crier pour appeler à l'aide. Commençant à sérieusement étouffer, et son reste de conscience lui indiquant que ce qu'elle faisait n'était pas la meilleure solution pour survivre, elle utilisa encore son pouvoir pour décoller l'animal grâce à une énième onde. Cette dernière s'accompagna d'ailleurs d'un lointain début de migraine, comme pour lui indiquer qu'elle était peut-être en train d'en abuser en peu de temps.

Ne ressentant plus vraiment la mignonité dans les regards de ses choses qui s'approchaient d'un air affectueusement menaçant, elle lança un coup d’œil désespéré vers celle qui avait sans doute été dans la même galère un peu plus tôt. Et elle priait très fort pour que cette dernière ait une solution, là, maintenant tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Lilith Dael
Messages : 132
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 338
Honneur: 30
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptyVen 18 Sep 2015 - 18:39
Lilith commençait à étouffer sous cette masse multicolore. Si bien qu'elle fut soulagée quand les peluches ambulantes s'écartèrent, pour une raison qui lui échappa. Elle allait se dégager de l'autre voyageur, quand ce dernier disparut dans un nuage de fumée, la faisant s’aplatir face contre terre. Venait elle de le tuer accidentellement ?! Non, on ne peut pas tuer quelqu'un aussi... Bêtement, n'est-ce pas ? Elle préféra se rassurer en se disant qu'il s'était réveillé, après tout, c'est exactement ce qu'il se passe quand la conscience retrouve son corps. Un vulgaire nuage de fumée blanche. Pouf.

Une jeune fille tout ce qu'il y a de plus jeune et mignonne s'agenouilla près de la jeune femme qui tentait de nouveau de se relever. Elle était riquiqui ! Et devait être extrêmement jeune. Sûrement une rêveuse en proie aux doutes.

-"Je... vous allez bien?"

Elle se redressa, et répondit que tout allait bien oui maintenant qu'elle pouvait respirer. Elle épousseta ses vêtements alors que la demoiselle lui demandait l'origine de l'apparition de ces choses. Voilà une question simple, mais dont elle n'oserait jamais répondre "Oh euh je me sentais seule et de bonne humeur alors j'ai fais un voeu et VOILA". Non, elle réfléchis un moment et lui répondit sans la regarder, occupée à retirer la poussière de son jean.

-Et bien en fait c'est compliqué, j'était en train de me balader et///"

Même pas le temps de raconter l'histoire qu'elle venait de fomenter que son interlocutrice s’intéressa à autre chose. Une véritable enfant en fait ! Peut être aurait-elle du la mettre en garde contre ces boules de poil collantes avant que ces dernières ne s'en prennent à elle. Elle avait regardé la scène, persuadée qu'il n'y avait de toute évidence aucun danger et satisfaite de constater que ces bestioles pouvaient s'attacher à quelqu'un d'autre. Non, elle n'avait toujours pas comprit que la demoiselle n'était pas une simple rêveuse. Elle se demanda par ailleurs ce que ça faisait de rêver qu'on se faisait courser par ces créatures multicolores...

Elle la regardait courir en rond, une boule de poil collée à son visage, c'était un spectacle amusant à regarder, mais tout autant pitoyable. Elle n'eut même pas l'idée de lui venir en aide, c'était bien trop ridicule pour nécessiter de l'aide. Et puis elle se débrouillait bien finalement. Mais lorsqu'elle vit son regard, elle comprit qu'elle devrait jouer son rôle d'adulte responsable. Après tout, c'était de sa faute si ces créature étaient nées, et il lui fallait trouver un moyen de s'en débarrasser. Elle souffla du nez, ça la faisait quand même pas mal chier, mais bon, elle n'allait pas léguer sa connerie à quelqu'un d'autre, d'aussi jeune qui plus est.

Elle la rejoins donc, et se mit entre elle et la horde de boule de poile. Les mains sur les hanches, en une position menaçante et regarda, les sourcils froncés les créatures tout droit sorties de son imagination.

-Bon, maintenant ça suffit. Allez jouer ailleurs bande de gnomes !

Elle venait de passer d'un extrême à l'autre : la petite lilith toute gentille ravie de s'endormir pour se réveiller dans les plaines, à la Lilith énervée et agacée par ses conneries. Mais peut être aurait elle du mesurer ses paroles et le leur demander avec un peu plus de délicatesse, car la masse, toute tristounette, s'était regroupée pour pleurer face à cette agression verbale de leur idole. Leurs larmes semblèrent les faire fondre, ou tout du moins les coller entre eux, créant ainsi une boule de poile géante vexée et humiliée. Non, c'est certain, ce n'était plus du tout un gnome. L'albinos avait regardé la transformation, bouche bée, ne s’attendant absolument pas à une telle réaction. C'est ce qu'on appelle l'effet papillon... Petite cause -> Vœu. Grandes conséquences -> monstre.

L'immense créature rugit de colère. Elle était impressionnemment ridicule, avec ce pelage pelucheux multicolore, ces yeux rouges et cette taille... Gigantesque ! Ce n'était pas du tout rassurant. Oh non. La pauvre jeune femme avait un don pour s'attirer des ennuis... Et embarquer des gens dans ses galères. Et bien sûr, il fallait que ce soit une rêveuse.

-Je suis désolée de transformer ton rêve en cauchemar petite...

Et sur ces paroles elle invoqua Eila, son armure protectrice, dans l'optique d'un futur combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Mara Leros
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 741
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 15

Arpenteur des rêves
Mara Leros
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 510
Renommée: 1752
Honneur: 444
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptyDim 20 Sep 2015 - 12:15
À son grand soulagement, la femme intervint, se campant à côté d'elle pour gronder les boules de poils. La fillette la regarda avec admiration, voyant en elle sa sauveuse de la nuit, jusqu'à ce que de petits gémissements attirent son attention. Baissant les yeux elle vit les boules de poil en train de geindre que leur maîtresse était pas gentille, se collant et se frottant les unes contre les autres. Et à vrai dire, même en sachant de quelles monstruosités ces trucs étaient capable juste pour avoir un câlin, Mara ne pouvait pas s'empêcher de les trouver franchement adorables avec leurs yeux brillants. Mais fallait pas succomber à la sensation. Ces trucs étaient dangereux. Très dangereux. Mais très mignons aussi. Mais dangereux. Gn, fallait pas s'approcher...

Et alors qu'elle luttait contre son instinct lui suppliant de ce jeter sur ce duvet d'adorables peluches, elle vit que les peluches pleuraient, ce qui acheva de briser son cœur. Et que les larmes les faisaient fondre. Et que ça les faisaient se coller. Et que la sorte de flaque bizarre se transforma en boule de poil géante. Et que cette boule de poil géante n'avait apparemment pas envie de faire des câlins, ce qui acheva de reconstituer son cœur.

Regardant bouche bée le monstre qui venait d'apparaître nulle part, secouant lentement la tête comme pour dire à Dreamland que nan, fallait arrêter les bêtises, là, elle resta sans bouger. Elle comprenait encore les grognements du truc qui semblait dire à sa Maîtresse qu'elle était méchante et sans cœur, mais un instinct lui disait que son pouvoir allait pas être des masses utiles contre lui. Et au premier coup d’œil, elle voyait pas vraiment d'autres bestioles qui pourraient l'aider.

Face à cette situation complètement absurde de la peluche géante poussant un rugissement particulièrement agressif, l'enfant entendit sa compagne d'ennuis lâcher:

"Je suis désolée de transformer ton rêve en cauchemar petite..."

Ce à quoi elle répondit par un rire nerveux, avant de dire d'une petite voix:

"Ç-ça va, ça sera pas la première fois..."

Puis elle percuta ce que la fille aux cheveux blancs avaient dit. Elle sous-entendait que c'était sa faute? Donc du coup... Un infime espoir jaillit dans le cœur de la fillette. C'était une Voyageuse? Avec peut-être un pouvoir utile? Tout n'était pas perdu alors! Plus qu'à trouver un moyen de se rendre utile, et tout finira bien!

Ah ah ah, "se rendre utile". La petite émit un infime gémissement à cette pensée un peu optimiste, mais l'adulte attira de nouveau son attention. Une armure était apparue. Sur elle. Là, comme ça, de nulle part. La vache c'était trop classe! Puis pas qu'une armure, hein! T'avais l'épée, et tout! Ouaaaaaaah! Pourquoi y avait des pouvoirs comme ça sur Dreamland, et que le sien était aussi nul? Levant ses yeux brillants vers la guerrière qui se mettait en position de combat, elle en vint à se demander si c'était possible de parler de "chevalière". Mais c'était tellement classe! Repensant à Megan, elle se demanda d'un coup laquelle des deux femmes ferait un meilleur modèle. Celle qui l'avait accueillit pour sa première nuit avait ce côté très puissant, comme si elle pouvait dégommer n'importe qui autour d'elle, avec ce pouvoir classe mais qui faisait un peu peur... Mais l'autre, là, elle avait une armure, quoi! Dans la catégorie des trucs cools, c'est juste un autre pallier!

Se rendant soudain compte qu'elle était prête à combattre le monstre seule, Mara se dit qu'il fallait qu'elle l'aide, d'une façon ou d'une autre. Il fallait qu'elle l'impressionne! Levant les yeux, cherchant désespérément un animal pour la soutenir, elle vit filer cinq oiseaux juste au dessus de leurs têtes, dans le ciel. Oui! Priant pour qu'ils ne soient pas trop loin, elle concentra son pouvoir et envoya une puissante onde de confiance le plus loin possible dans leur direction.

Se mordant les lèvres en attendant de voir ce qu'il allait se passer, elle en aperçut un s'arrêter lentement et se tourner vers elle, volant sur place. Se rendant compte que l'un d'eux s'était arrêté, les quatre autres le rejoignirent, rentrant à leur tour dans la zone d'influence de la fillette. Souriant de satisfaction, Mara leur fit un signe du bras pour qu'ils s'approchent et se recula un peu de la femme, pour ne pas la gêner alors que les oiseaux se posaient autour d'elle.

C'étaient comme des pigeons, mais leur bec semblait plus long et leur plumage était beige, ressemblant au sol de ce Royaume. Ils avaient pas un regard intelligents, mais ils arrivaient visiblement à communiquer puisque son pouvoir lui traduisit:

*Tu veux quoi?*

C'était... direct, au moins. Jetant un œil à la monstruosité poilue qui s'était décidée à attaquer la Voyageuse en armure, elle se dit qu'avec des créatures aussi faibles, elle pourrait juste soutenir son amie. Prenant sa décision, elle leur indiqua à voix basse pour ne pas perturber l'adulte:

"Alors en fait, j'aimerais que vous voliez autour de... du truc géant, là. Et faudrait le gêner en... ch'ais pas, en lui grignotant les poils, en lui piquant la tête... et faut qu'il soit déconcentré, d'accord?"

Les volatiles firent oui de la tête et échangèrent un regard avant de s'envoler vers le monstre, commençant à lui tourner autour. Mara, elle, espérait de tout son cœur que son idée allait marcher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Lilith Dael
Messages : 132
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 338
Honneur: 30
MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? EmptyLun 5 Oct 2015 - 14:24
Lilith se mit en position défensive, les poings serrés dans ses gantelets, prête à parer si la créature venait à attaquer. Elle s'en voulait terriblement d'avoir commis une erreur aussi idiote, mais après tout, Dreamland était un endroit sans logique. Alors qu'elle jetait un dernier coup d’œil à la gamine, Eila intervint.

-Ne t'en fais pas Lilith, tu n'y es pour rien. Je t'aiderais à protéger cette enfant.

Elle était toujours là pour l'albinos, et ce depuis son entrée dans ce monde en temps que voyageuse. La jeune femme ne la remercierait jamais assez pour tout ce qu'elle avait déjà accompli, et cette nuit, elles agiraient de concert, comme à chaque fois...

La créature rugit une dernière fois avant de charger, ses bras ridiculement petits se soulevant avec une lenteur risible pour saisir la demoiselle. Elle fit apparaître un très léger et petit champs de force afin de se protéger de ce coup, et à sa grande surprise, le poing de la créature pelucheuse s’aplatit contre sa protection, comme une guimauve. Avait-elle réellement quelque chose à craindre de ce gros tas de peluches énervées ? Mieux valait rester vigilant...

Alors qu'elle chargeait de l'énergie dans son poing droit, prête à riposter, elle remarqua brièvement une poignet de volatiles oniriques qui tournaient autour du monstre tel des rapaces affamés. Sentaient ils que leur repas approchait ? Bref. Ce n'était pas important. Lilith chargea, son poing chargé d'énergie, prêt à s'enfoncer avec force dans ce qui pouvait s'apparenter à l'abdomen du monstre. Mais là encore, elle fut surprise, et pas agréablement. Son poing s'enfonça mollement, créant un gouffre dans l'estomac de la bête, et tel un trampoline, revint à sa forme originelle en envoyant la jeune femme là d'où elle venait. Elle fut projetée en arrière avec force, percutant malgré elle la pauvre petite fille qui s'était éloignée pour ne pas subir les coups perdus, et pourtant elle venait de se prendre une adulte en armure... Pauvre petite chose inoffensive.

Lilith se redressa immédiatement après s'être rendu compte de la bêtise qu'elle venait de faire et redressa rapidement la petite fille.

-"Tout va bien ?! Tu n'es pas blessée ?!"

Elle transformait réellement son rêve en cauchemar... Mais elle ne pouvait plus faire marche arrière. Avant même qu'elle n'ai de nouveau le temps de se retourner, elle sentit une pression dans son abdomen et se souleva de terre. La créature à la consistance semblable à de la guimauve tentait de l'étouffer en l'enlaçant de ses deux bras courts. Elle avait beau pousser, c'était inutile, comme si elle essayait de nager dans une piscine à balle. I-nu-tile. Ses mains gantées s'enfonçaient dans le pelage du monstre et l'air venait à manquer.

Dans ce combat, elle était seule, elle ne pouvait compter que sur elle même, la petite avait l'air terrorisée et tout autant inutile que ses attaques. Néanmoins elle espérait que ce ne soit pas le cas. Mais que pouvait elle espérer d'une simple rêveuse et de volatiles stupides ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ? Empty
Revenir en haut Aller en bas

I had a dream ! A dream in the... Attends, on est où là ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Royaume des Doutes-