Haut
Bas

Partagez|

"Auriez-vous une minute ?" PV Shana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 30/05/2010
Age du personnage : 25

Voyageur Expérimenté
Shana Delizet
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 120
Renommée: 260
Honneur: 55
MessageSujet: Re: "Auriez-vous une minute ?" PV Shana Mar 17 Fév 2015 - 23:36
A mon grand étonnement, les gens applaudirent autour de moi, pour moi. J’avais gagné. J’avais réussi à être la dernière en jeu. Je n’arrivais toujours pas à y croire, et même lorsque l’organisateur annonça mon nom en mettant un point aux Private Jokes, j’en restais abasourdie. Mon regard croisa celui du raptor et un frisson me parcourut le dos. Quelque chose me disait qu’il n’était pas content et qu’il risquait de me le faire payer. Puis, je vis Ed m’applaudir à tout rompre, et cela m’ouvrit les yeux. Oui, j’avais gagné, et mon ami m’applaudissait avec un grand sourire. Je souris à mon tour, ravie. Lorsque j’entendis que si nous gagnions la prochaine épreuve, il n’y en aurait pas de troisième, mon cœur fit un bond. Avec un peu de chance, tout cela serait rapidement terminé !

Toute la troupe se mit alors en mouvement. Le commentateur, suivi des participants et des spectateurs, se dirigea vers un terrain un peu à côté. J’aperçus quatre grands rectangles dans le sable, délimitant apparemment deux terrains de deux camps chacun, et je compris rapidement ce qui nous attendait, et l’organisateur me le confirma dans la seconde. Un tournoi de balle au prisonnier. Super. Il nous présenta le tableau, et je fus ravie de constater que nous n’étions pas dans les premiers affrontements, ce qui me permettrait de me reposer un peu, suite à la course que je venais de faire. Je m’installais à côté de Ed et posai ma tête sur son épaule en fermant les yeux, reprenant mon souffle, tout en écoutant les règles du jeu.

Les premiers matchs commencèrent, et nous les observâmes avec attention pour essayer de mémoriser les techniques de jeux de chaque équipe, mais c’était plus facile à dire qu’à faire. Park of Games perdit son combat en quelques secondes face au Royaume des Chats. Ces derniers étaient vifs, et ce serait probalement dur de les battre. L’autre match fut un peu plus long, mais Hollywood Dream Boulevard finit par rendre grâce face à Champiland. Ce raptor et ce foutu chat commençaient sérieusement à me taper sur le système.


« Un point pour Champiland et le Royaume des Chats ! Les prochains matchs opposeront donc les deux premiers gagnants, Champiland face au Royaume des chats, et Park of Game face aux Private Jokes ! Que les équipes se mettent en place ! »

Ce que nous fîmes. Je m’étirais un peu, me motivant à cette prochaine épreuve. J’étais heureuse de porter un short de plage avec mon maillot de bain. Ed et moi nous retrouvâmes donc face à Link et au vieux magicien. Quelque chose me disait que ça allait être assez facile pour le moment. La balle fut mise en jeux la seconde suivant le coup d’envoi du présentateur. Link attrapa le ballon et le jeta dans ma direction, je réussis à l’esquiver d’un mouvement assez fluide, mais de justesse. Ed le ramassa et l’envoya contre le magicien qui le para avec son bâton (sceptre ?) avant de le ramasser et de le lancer vers mon coéquipier, qui le para d’une main. Il le relança vers Link qui tenta d’esquiver, en vain. Il sortit donc du terrain, tandis que le magicien ramassait la balle avant de me la lancer. Une nouvelle esquive facile avant de… Le ballon me rentra dans le dos par derrière… What ? Mais… Il venait de me dépasser pourtant… En levant les yeux je vis une lumière bleutée au bout du bâton du vieux… Moins inoffensif qu’il n’y paraissait.

Je me retrouvai donc à faire le tour du terrain avec Link. Génial. Ed se retrouva donc face à face avec le magicien. Il ramassa le ballon pour le lui lancer, mais celui-ci fit un rebond sur le sol. Le magicien renvoya une nouvelle fois le ballon, mais mon coéquipier ne se fit pas avoir par la même technique que moi, et réussit à l’esquiver grâce à un portail, du moins le supposais-je. En effet, le ballon disparut dans le dos de Ed, pour venir frapper le magicien dans le ventre. Je criai de joie autour du terrain, avant de me rappeler que le pauvre allait donc devoir faire face aux tirs des deux autres. Je croisai les doigts, tandis que Link attrapait le ballon en visant Ed. Celui-ci se tint prêt et esquiva le ballon d’un léger bond en arrière. Je laissai échapper un cri de joie, tandis que ce fut au tour du magicien, qui rata son coup également, faisant ainsi perdre son équipe. Heureuse, je sautais dans les bras de Ed en le félicitant.

Sur l’autre terrain, le match venait de se terminer également en faveur de Champiland. Les deux mercenaires ayant réussi à battre Rafaelo et sa garde. Je grommelai face à cela… Cela faisait déjà deux points pour Champiland…


« Et un point pour les Private Jokes et Champiland ! Passons tout de suite aux affrontements suivants. Nous aurons donc Hollywood Dream Boulevard face à Park of Game, et les Private Jokes face au Royaume des Chats ! Que les équipes se mettent en place ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Ed Free
Messages : 2784
Date d'inscription : 27/05/2010
Age du personnage : 27

Voyageur d'élite
Ed Free
Voyageur d'élite

Carte d'identité
Essence de Vie: 3495
Renommée: 7149
Honneur: 1064
MessageSujet: Re: "Auriez-vous une minute ?" PV Shana Jeu 19 Fév 2015 - 20:38
Les deux prochains matchs étaient en train de se dérouler, mais je faisais déjà fi du duel qu’il y avait juste à –côté de nous ; seul Park of Games comptait. Et le match ne se déroula pas forcément de façon plus originale qu’on aurait pu le concevoir : une Shana emprisonnée contre la défaite de l’équipe adverse, malheureusement une paire de portails séchée contre ce foutu magicien avec ses balles imprévisibles, et nous avions déjà un point. En même temps, allez, c’était peut-être l’équipe la moins dangereuse du tournoi, sans avoir à se leurrer, tant les autres duos faisaient preuve de qualités certaines.

D’ailleurs, le Royaume des Chats, sur lequel je m’étais porté favori, avait tout de même perdu contre Champiland ; le raptor restait un problème, et c’était un terrain de jeu parfait pour un chat, justement, deux dans le camp d’en-face mais un Cauchemar avec le raptor. A ne pas sous-estimer. Vu qu’on avait pris une pause au tout début, on allait devoir jouer non-stop contre les quatre équipes. Et c’était parti pour la seconde, contre le Royaume des Chats, tandis qu’à-côté se jouait Hollywood Dream Boulevard contre Park of Games. Si vous n’avez pas envie de suspense alors qu’allait commencer un combat beaucoup plus serré sur ce terrain, autant vous dire que Park of Games ne résista pas longtemps face à Superman (et à Bruce Banner, derrière, tout derrière, qui s’était encore une fois fait emprisonné du premier coup). Allez, terminé d’aller voir ce combat, nous contre les chats maintenant. Alors qu’on se serrait la main pour se saluer, surtout que j’avais déjà affronté le Prince dans un tournoi (cette fois-ci, pour de la baston pure), j’en profitais pour leur annoncer :

« Je ne me retiendrai pas comme au match précédent. »

La rapidité du Prince était toute à son honneur, et la chatte qui l’accompagnait était presque aussi impressionnante ; ils avaient une équipe certainement plus équilibrée que la nôtre. Et je savais par leur aura qu’ils ne se feraient pas trop blesser par mes attaques. En tout cas, on eut l’honneur de la première balle et Shana me la laissa bien gentiment. Je mis en application directement ce que je voulais signifier quand je disais que j’allais la lancer bien plus fortement qu’avant : les deux adversaires précédents n’auraient pas supporté le choc si j’avais mis toute ma puissance. Rafaelo, si, et aussi sa demoiselle d’honneur. Alors pas de pitié.

J’armai mon bras, je fis jouer tous mes muscles, il partit en arrière, et sans franchir la ligne, je lançai la balle de toutes mes forces en faisant hurler toutes les articulations, comme si c’était un combat à mort. Terminé la balle au prisonnier bien gentille, on était à Dreamland. Et la balle ne faisait pas une jolie trajectoire rectiligne pour rebondir doucement sur un adversaire, pas véritablement. Plutôt un boulet de canon, plutôt bas, et faisant ainsi jaillir le sable autour, mais malheureusement trop peu précis et ne touchant personne. La balle parcourut trois cent mètres au moins, elle était à peine visible avant de retomber sur le sol. L’hôtel avait déjà prévu le coup et nous refila une autre balle, cette fois-ci pour les chats.

On dura quelques échanges ainsi, à esquiver les balles et les renvoyer sur le terrain adverse sans façon, les chats étaient assez rapides pour éviter mes boulets de canon tandis que Shana et moi évitions les balles, la force brute n’étant pas le point fort des deux félins. Cependant, je fus touché à un doigt pendant une esquive, et je fus salement emprisonné, laissant Shana seule sur le terrain. Je commençais à stresser et à penser que c’était perdu, mais celle-ci utilisa une de ses invocations pour détourner un de ses lancers en pleine course et toucher la garde-du-corps de Rafaelo qui fut à son tour emprisonnée.

Commença un redoutable ballet, mais Rafaelo et sa partenaire passaient leur temps à se renvoyer la balle en essayant de toucher Shana au passage, qui plongeait vers le sol, esquivait comme elle pouvait tous les tirs. Et hop, soudainement, elle réussit à attraper la balle, la bloquant entre ses deux mains avec des réflexes incroyables. Rafaelo, surpris, ne put pas esquiver le tir qu’elle lui envoya en plein dans la tronche… mais il la rattrapa à son tour, m’empêchant de m’en saisir. Je pestai, et il envoya une énorme patate en plein vers Shana, à une sacrée vitesse sans aucune hésitation… Et elle le rattrapa encore une fois, provoquant une série d’applaudissements des spectateurs. Par contre, il n’y eut pas de miracle, car si Shana rata son prochain coup, elle lança si fort le ballon que ce fut moi qui la récupérait et qui l’envoyait sur le Prince. Son bras fut touché, et si je ne pouvais pas rentrer sur mon terrain à cause des règles, il y avait deux chats dans nos prisons.

Malheureusement, l’espoir fut de courte durée, car la partenaire de Rafaelo (il faudrait que je lui demande son nom tout de même) réussit à toucher Shana du premier coup… et fut libre de repartir sur son terrain. Et deux échanges plus tard entre les deux femmes, ce fut la pauvre invocatrice qui fut touchée et mises avec moi, en cage. On attaqua tous les deux, chacun notre tour, après avoir pris tout notre temps pour nous concentrer, mais ni ma patate ni celle de Shana ne touchèrent. Première déception pendant cette épreuve, mais on félicita les deux adversaires. Ils étaient très bons.

« C’est le Royaume des Chats qui remporte cette manche ! Pour les prochains combats, nous demandons Hollywood Dream Boulevard contre le Royaume des Deux Déesses sur le premier terrain, ainsi que Champiland contre Park of Games sur le second. Attention, les enjeux montent ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 30/05/2010
Age du personnage : 25

Voyageur Expérimenté
Shana Delizet
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 120
Renommée: 260
Honneur: 55
MessageSujet: Re: "Auriez-vous une minute ?" PV Shana Mar 14 Avr 2015 - 11:59
La partie qui se joua entre nous et le Royaume des Chats fut très serrée, mais nous ne fîmes pas le poids, et les deux chats réussirent à nous battre après qu’Ed et moi échouâmes sur nos derniers tirs. Nous félicitâmes nos adversaires, tandis que le présentateur annonçait déjà le prochain combat. Une pause nous fut toutefois accordée, le temps de boire un peu d’eau et de nous reposer cinq minutes avant de retourner sur le terrain. Pour cette avant-dernière manche, le Royaume des Deux Déesses se retrouvaient face à Hollywood Dream Boulevard, tandis que Champiland faisait face à Park of Games. Ceux-ci n’étaient d’ailleurs pas très rassurés. Et à juste titre, car ils perdirent en quelques minutes à peine, même si le magicien et Link étaient plutôt bien partis. Peine perdue, ils furent éliminés.

Quant à nous, nous nous retrouvions donc face Superman et Hulk. Ceux-ci avaient réussi à gagner contre Park of Games, mais avaient échoué face à Champiland. Le match fut lancé, et je lançai la première balle vers Superman qui l’esquiva sans aucun problème, avant de le récupérer et de le relancer immédiatement vers Ed. Celui-ci l’arrêta d’une main et le lança vers Hulk qui esquiva sans grande difficulté non plus. Nous nous fîmes plusieurs passes ainsi, sans toucher personne. D’après mes calculs, nous devions absolument gagner ce match si nous voulions avoir une chance de battre Champiland qui était clairement en tête avec trois victoires (la troisième venant d’être sifflée juste à côté de nous). Si nous perdions maintenant, nous n’avions plus aucune chance face au raptor et au chat chauchemar (qui semblait avoir une rancune envers moi).

Je laissai échapper un cri lorsque le ballon me frôla de justesse et que mon esquive me fit tomber dans le sable. Perdue dans mes pensées, j’en avais presque oublié le match qui se déroulait. Ed me rappela à l’ordre et je me relevai d’un bond, secouant la tête pour me concentrer de nouveau. Le ballon revint vers moi, lancé par Hulk, je l’arrêtai à deux mains, mais de justesse encore une fois. A mon tour je le relançai vers eux, en même temps qu’une tempête de plumes noires qui déconcentra Superman, suffisamment pour que le ballon le touche sur le torse. Satisfaite de moi, j’esquissai un sourire, tandis que le super-héros tentait de le relancer sur moi pour pouvoir re-rentrer sur le terrain. Il échoua, et Ed récupéra le ballon pour le lancer sur notre dernier adversaire. Celui-ci donna un coup de poing magistral dans la balle qui fusa vers moi sans que je ne puisse esquiver à temps, et je me le pris en pleine tête. Je fus propulsée en arrière, sonnée. Il me fallut un petit moment pour reprendre mes esprits, Ed me demandant si j’allais bien. J’acquiesçai et sortit du terrain, en étant certaine d’avoir l’imprimé du ballon sur le visage. Je grommelai tandis qu’Ed tentait de me venger. Sans succès immédiat. Hulk et lui se firent plusieurs passes sous les yeux de Superman et des miens, qui attendions que le ballon vienne vers nous.

Après plusieurs minutes d’échange, Ed réussit à toucher Hulk. Je sautai de joie, mais me repris très vite quand Superman réussit son dernier coup pour revenir sur le terrain. Je grommelai, tandis qu’un nouvel échange entre Ed et lui commençait. Je réussis à attraper deux fois le ballon, mais sans parvenir à toucher Superman. C’est Ed qui finit par y parvenir, mais cette fois-ci, ni Hulk, ni Superman ne réussirent leur coup, et ils furent éliminés. Je sautai de joie dans les bras d’Ed, tandis que le présentateur annonçait la fin du match.


« C’est donc le Royaume des Deux Déesses et Champiland qui remportent ce match ! Les prochains combats seront donc les derniers, avec d’un côté nos deux gagnants de cette dernière manche, et de l’autre le Royaume des Chats face à Hollywood Dream Boulevard ! Que les participants se mettent en place ! »

Je me tournai vers mon ami.

« Il faut absolument que nous gagnions pour créer une égalité entre nous et Champiland. Sinon, nous perdons cette épreuve… Je suis sûre qu’on peut le faire, même si je les sens pas ceux deux là… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Ed Free
Messages : 2784
Date d'inscription : 27/05/2010
Age du personnage : 27

Voyageur d'élite
Ed Free
Voyageur d'élite

Carte d'identité
Essence de Vie: 3495
Renommée: 7149
Honneur: 1064
MessageSujet: Re: "Auriez-vous une minute ?" PV Shana Lun 27 Avr 2015 - 23:16
Les mathématiques n’étaient pas très compliquées : il y avait au minimum quatre victoires possibles pour une équipe et seul Champiland pouvait faire un petit fanny à tout le reste rien qu’en nous battant, et les pronostics bêtes et méchants, disons même le sophisme carrément, annonçait déjà qu’ayant battu le Royaume des Chats qui nous avait battus, alors Champiland partait forcément gagnante. Enfin, comme si le défaitisme allait nous gangréner l’esprit alors que la possibilité de les coiffer au poteau était tentante : si le Royaume des Chats gagne (même si avouons, valait mieux pas, mais avouons encore plus, ils avaient leurs chances) et que Shana et moi remportions notre troisième victoire, ça faisait une égalité de trois victoires pour trois équipes et… on risquait tout de même remporter la compétition avant même que la troisième épreuve ne se passe. Et contrat facile, dans la poche.

Je faisais part de ces pensées à Shana alors que le soleil faisait cuire les muscles sur le barbecue de l’effort ; certes, la constitution de Voyageurs était une merveille en soi et j’avais un corps qui me transformait en super-héros, mais quand même, des efforts violents simultanés en stop and go, la tension permanente usant l’esprit sans compter que les règles elles-mêmes n’aspiraient pas au calme tant une erreur, un prisonnier, faisaient monter le stress, et le tout sous une canicule d’où nous narguait une mer roucoulant sur le sable mais inaccessible pour le moment, ça restait un cocktail qui sentait la sueur et la respiration lourde. Je faisais tout de même secouer les épaules pour le prochain match, le petit climax entre deux équipes favorites.

En tout cas, voici une courte description de l’autre combat qui faisait se confronter les super-héros contre le duo de chats. Ce fut plutôt long aussi pour une fois (comme quoi, les deux derniers matchs se terminèrent en même temps) et ce furent les chats qui après avoir dominé légèrement sur le terrain, remportèrent la victoire, jouant de leur puissance et leur agilité face aux deux qui ne misaient que sur la première des qualités plus le vol de Superman qui l’aidait considérablement à envoyer des patates. Mais fallait avouer que le Prince et sa suivante faisaient des merveilles et qu’ils réussirent à contenir leurs adversaires jusqu’à ce que, petit à petit, la victoire leur tende les bras. Ce qui leur donnait donc les trois points qui leur permettraient de créer une égalité… à condition que Shana et moi remportions la victoire. Je faisais une petite tape sur l’épaule de cette dernière avec un bisou rapide au-dessus de l’oreille pour lui souhaiter bonne chance alors que notre dernier affrontement allait commencer. Je répondis cependant à ce qu’elle avait dit :

« Si on perd cette épreuve, on va quand même partir pour la troisième. On se détend, on joue bien, ils ne sont pas insurmontables. »

C’étaient les favoris, mais effectivement, la différence de force entre les deux équipes n’était pas non plus hors de portée de l’imaginaire enfin. Je voulais dire, si ça avait été juste un affrontement de force, on les aurait déglingués aussi secs et là, il suffisait juste de frapper dans un ballon. Un coup de cloche nous annonça qu’on pouvait commencer et ce fut le chat qui envoya la première balle. Et sans succès.

Shana et moi gardâmes notre stratégie habituelle, c’est-à-dire que je prenais le ballon et qu’ensuite, je l’envoyais comme un fou furieux sur le terrain dans l’espoir que ça touche quelqu’un. Cependant, le manque de précision plus les capacités inestimables des deux rendirent tous mes boulets inutiles et ils ripostèrent sauvagement : je fus touché la première fois après qu’une feinte ait saboté ma tentative d’esquive et après avoir pu revenir sur le terrain, ce fut Shana qui partit dans les cages et qui réussit à s’échapper après avoir récupéré une balle que je lui avais envoyé et qu’elle avait relancé aussi sec en prenant les deux de court. On était toujours en deux contre deux en tout cas mais l’ascendant psychique était de leur côté, ils n’avaient pas encore été mis en cage.

Il fallait changer de stratégie car on pouvait pas s’en remettre au hasard comme ça avec mes frappes sur vitaminées. Shana essaya de tirer un ou deux coups mais ils esquivèrent le premier malgré la certaine perfidie qu’elle y avait mise avec un semblant de feinte, et ils rattrapèrent la seconde. Le raptor la renvoya rapidement et Shana repartit en prison pour y ressortir une minute plus tard une fois que je pus récupérer la balle et la lui envoyer.

Ce fut Shana qui eut l’idée en tout cas de la suite : elle me donna la balle, je courrai le plus loin possible vers le camp adverse et m’arrêtai en bout de ligne pour lancer la balle… doucement en l’air. La feinte fonctionna à merveille : Shana sauta, camouflée derrière moi, et frappa dedans comme un smash de beach volley, et ce fut le raptor qui fut touché à une patte. Malheureusement, ce fut une terrible offensive qui commença entre le prisonnier et le chat : ils s’envoyaient la balle de façon à ce qu’un de nous deux, Shana ou moi, fûmes entre eux, car ils s’envoyaient et se renvoyaient la balle à une vitesse impressionnante, ne laissant que très peu de marges pour Shana ou moi. Putain, ils étaient vraiment bons, leurs lancers étaient fulgurants, vraiment, ça me tuait de le dire, mais on sentait qu’ils étaient habitués à ce genre de jeux, me semblait, car ils avaient de sacrés bon réflexes pour rattraper la balle de l’autre, la lancer, se positionner, vérifier quel serait le meilleur lancer. En trente secondes, Shana et moi esquivâmes une quinzaine de balles, pour vous dire, un ballet épuisant de sauts, de pas de côté, de roulades même voire de plongeons, qui au final, se conclut par ma propre capture, en plein dans l’épaule, et encore une fois, une foutue feinte car je pensais que la balle visait Shana non loin de moi.

Ce fut donc un duel entre Shana et son vieil ennemi (je subodorais) le Chat Chauchemar et encore une fois, je me rongeais les ongles car comme d’habitude, voir les autres faire le travail que moi, j’aurais dû faire, ça me tuait. Je faisais tout ce dont j’étais capable, j’évitais de lancer la balle trop fort quand j’en avais l’occasion de peur que le raptor ne la récupère dans sa propre prison, mais c’était pas suffisant, la vitesse était pas suffisante. Et alors que je voulus la lancer plus fort que d’habitude, le chat, bondissant avec une vélocité incroyable, se déporta encore et la balle partit loin de Shana pour tomber dans les griffes du dino qui se dépêcha de se libérer en la touchant en plein dans le dos. Le deux contre un parfaitement injuste se dépêcha de renvoyer Shana au trou où elle me rejoignit dans un soupir que je partageais avec elle. Une balle chacun. Je la regardais. C’était pas le moment de se louper. J’avais envie d’utiliser un portail mais une petite partie de ma fierté personnelle m’en empêchait. Dans le pire des cas, je pourrais sortir une paire au dernier moment.

Non, on utilisa un autre stratagème pour cette situation. Je me mis sur le côté avec le ballon, et Shana de l’autre, forçant les deux à se rapprocher de ma partenaire pour mettre le plus de distances possibles entre eux et moi. Il fallait que je gère bien le tir alors, puissance, précision. Puis je lançai d’un coup la balle à grande vitesse, mais comme de bien entendu, les deux esquivèrent et la balle se dirigea de suite vers Shana. Bon, z’étaient pas cave, ils pensaient certainement que Shana allait leur renvoyer le ballon aussi sec pour sa tentative mais on trouva plus rapide encore : elle s’était protégée le ventre et le visage avec ses deux bras et au lieu de récupérer la balle, cette dernière rebondit sur elle, avec un léger contrôle de la part de l’invocatrice, vers le chat. Celui-ci fut touché directement et pesta quand la fille se retrouva de notre côté du terrain. Elle relança la balle, je la récupérai après qu’elle ait fait chou blanc, et la relançai directement… pour qu’elle rebondisse à nouveau contre Shana qui se dépêcha de toucher le raptor à nouveau. Un prisonnier partout, c’était de nouveau Shana et le chat cauchemar, sauf que cette fois-ci, les deux adversaires allaient s’échanger la balle jusqu’à ce qu’ils puissent toucher l’invocatrice. Sauf qu’au bout de deux lancers, Shana, dans un geste extrêmement osé, sentant peut-être que les tirs faiblissaient suite à la fatigue, rattrapa la balle avec les deux bras, et la renvoya aussi sec contre le félin qui eut son oreille touchée. Maintenant, c’était le moment de vérité, Shana avait deux tirs à esquiver.

Ce fut le félin qui la lança en premier et Shana plongea dans un mouvement merveilleusement bien acrobatique. Mais le temps que la gerbe de sable retombe, le raptor avait récupéré la balle et l’envoya contre une Shana à quatre pattes sur le sol… Jusqu’à ce qu’une paire de portails envoie le projectile au loin et garde l’invocatrice hors de portée du tir. Et voilà qu’on gagnait la partie sous les vivats du public.

« Félicitations pour la victoire du Royaume des Deux Déesses, qui engrange ainsi son troisième point ! » hurla l’animateur dans son microphone, avant de continuer… « EEeeeeettt… Cela nous fait trois équipes qui ont gagné trois matchs ! Le Royaume des Deux Déesses donc, Champiland, et le Royaume des Chats. Nous allons donc décider d’une épreuve intermédiaire entre les trois duos afin de savoir qui arrivera en finales ou si le Royaume des Deux Déesses imposera une domination totale. Je vais maintenant délibérer quelques minutes avec les autres membres du jury avant de soumettre les règles de la prochaine épreuve. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 30/05/2010
Age du personnage : 25

Voyageur Expérimenté
Shana Delizet
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 120
Renommée: 260
Honneur: 55
MessageSujet: Re: "Auriez-vous une minute ?" PV Shana Dim 30 Aoû 2015 - 13:23
J’avais mal compté. En réalité, si nous gagnions cela ferait une égalité de trois points pour trois équipes, si le royaume des Chats gagnait son combat contre Hollywood Dream Boulevard. Il fallait absolument que l’on gagne, sinon c’était l’élimination sans aucune autre forme de procès. Ed me donna une petite tape sur l’épaule pour m’encourager, ainsi qu’un bisou qui me fit rougir. Je détournai légèrement la tête pour masquer cette gêne. « On se détend, on joue bien, ils ne sont pas insurmontables. » Je repris mes esprits, et le match commença. J’épargnerai les détails puisqu’ils ont déjà été donnés, mais le match fut rude, et épuisant. Lorsqu’Ed et moi nous retrouvâmes tous les deux prisonniers, je crus vraiment que ce serait terminé pour nous, c’était sans compter notre génie à tous les deux. Toutefois, lorsque je me retrouvais face aux deux adversaires, devant esquiver le tir de chacun… J’esquivai le premier, mais le second m’arriva dessus alors que j’étais encore à terre. Je me protégeais, mais le ballon ne vint jamais, et un regard vers Ed m’aida à comprendre ce qu’il s’était passé.

Je hurlai de joie et sautai dans les bras d’Ed, heureuse de notre victoire. Mais ce n’était pas fini. Trois équipes à égalité, et comme l’annonça l’animateur, une épreuve devrait nous départager. Nous profitâmes de la délibération du jury pour nous reposer, assis sur le sable. Le raptor et le chat cauchemar nous jetaient des regards noirs, et je leur tirai la langue dans un acte purement puéril. Un soupir m’échappa. Nous avions gagné la première épreuve, ce qui nous faisait un point. Maintenant, il fallait que l’on gagne l’épreuve qui nous départagerait des autres pour pouvoir remporter la balle aux prisonniers. Si nous y arrivions, nous gagnerions le contrat ! Sinon, nous devrions repartir pour une nouvelle épreuve, et je devais avouer que si nous pouvions l’éviter ça m’arrangerait.

L’organisateur revint vers nous avant de se racler la gorge.


« Nous avons donc décidé d’une petite épreuve pour départager les trois équipes gagnantes de cette épreuve. Nous allons poser des énigmes à chaque équipe, dès que l’un de vous répond faux vous perdez. Tant que vous répondez juste, vous restez dans la compétition. Pour animez cette épreuve, notre aimable Père Fourras nous fait l’honneur d’être parmi nous ! »

Je tournai la tête et vis ce dernier s’approcher de nous, et je ne pus m’empêcher d’étouffer un rire. Les seules choses qui pouvaient nous aider à le reconnaître étaient sa barbe et ses cheveux blancs, sa tenue était typique d’un vacancier… Chemise à fleurs ouvertes sur une bedaine importante, un short de bain également à fleurs et de hautes chaussettes blanches rentrées dans des tongs… Ringard à souhait. Il toussota et se tourna vers l’équipe de Champiland. Le raptor et le chat Cauchemar se regardèrent avant de reporter leur attention sur le Père Fourras.

« C’est un petit air léger qui nous ravit l’été.
Sans « R », elle est glaciale,
Car plutôt hivernale. »


Lorsque j’étais plus jeune, mon père m’avait passé un fichier Excel avec une liste énorme d’énigmes, on ne pouvait pas passer à la suivante si on n’avait pas répondu à la première. L’avantage d’être une voyageuse pour le coup. Les deux challengers étaient plongés dans leur réflexion. Si je ne me trompais pas, la réponse était la br…

« La brise !
- Bien joué ! » répondit le Père Fourras avant de se tourner vers l’équipe du Royaume des Chats.

« Si le vent le pousse et l’excite,
Il dévore tout ce qu’il boit.
Son appétit est sans limite.
Mais s’il boit trop, il se noie. »


Je me répétais les phrases dans ma tête… Mais le roi Raphaël fut plus rapide et répondit « le feu ». Le Père Fourras les félicita et se tourna vers Ed et moi.

« D’un être ou d’une chose, elle est ce que l’on voit.
Et si par une on peut être trompé
Il en est d’autres que l’on peut sauver. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Ed Free
Messages : 2784
Date d'inscription : 27/05/2010
Age du personnage : 27

Voyageur d'élite
Ed Free
Voyageur d'élite

Carte d'identité
Essence de Vie: 3495
Renommée: 7149
Honneur: 1064
MessageSujet: Re: "Auriez-vous une minute ?" PV Shana Mar 22 Sep 2015 - 15:32
Après une partie de trésor à récupérer, ainsi qu’un tournoi de beach-volley, j’en étais à me demander à quoi ressembleraient les dernières épreuves, soit l’épreuve finale et celle-ci qui nous permettrait d’y accéder – étrangement, elle semblait avoir été préparé à la dernière minute comme si personne n’avait pu prédire que oui, voyez-vous, votre tournoi n’allait pas sacrer avec justesse deux finalistes. En tout cas, Shana et moi avions bien bossé, vu que les deux autres équipes savaient pertinemment que s’ils échouaient tous les deux à cette épreuve éliminatoire, alors le second point serait donné au Royaume des Deux Déesses et qu’une finale serait ainsi caduque.

Je parlais donc de la seconde épreuve et demie qui arriva sous la forme d’un Père Fouras en grande forme, avec le bronzage typique de quelqu’un qui avait bien trop de barbe recouvrant le torse – glamour à souhait. Après des épreuves sportives, voilà qui tintait bien irrégulièrement, c’était déjà moins marketinable. N’empêchait qu’il y avait un immense cercle autour des trois équipes, de l’arbitre, ainsi que du vioque en maillot de bain et au visage impassible ne trahissant aucune émotion sinon celle d’une profonde sagesse périmée qui ne demandait qu’à sortir. Longs sourcils blancs, visage couvert de rides, je fus très heureux de savoir qu’il commença par une autre équipe afin qu’on teste la difficulté des énigmes.

Pour la première, je fus très rapidement largué, mais le temps que mes neurones ne se mettent à chauffer pour traduire le langage volontairement énigmatique de l’épreuve afin d’en trouver le fond, l’équipe du raptor et de son chat de compagnie avait déjà résolu la devinette. Ce fut donc maintenant au tour des deux chats, mais ils trouvèrent l’énigme à peu près aussi rapidement, cette fois-ci alors que j’étais prêt à y répondre. Le feu, logique, plus facile celle-là. Je croisais les doigts alors que le Père Fouras venait nous dire coucou et nous regarder. De toute façon, j’avais Shana à-côté, elle avait quand même une tête mieux faite que la mienne – son seul défaut éventuellement, c’est qu’elle avait un partenaire impulsif.

L’énigme passa, j’y réfléchis, mais la solution vint d’elle-même :

« C’est l’apparence. » Une apparence trompeuse, ce que l’on voie, et l’expression sauver les apparences. Très bien, merci beaucoup, et hop, on refilait la patate chaude à la première équipe, qui dû se démener avec une nouvelle énigme :
« L' émotion parfois nous le fait ressentir,
Le froid parfois de lui nous en fait parcourir.
Seul l'amour nous fait vivre le grand. »


Je mis deux temps pour résoudre l’épreuve dans ma tête, afin de m’entraîner pour la prochaine qu’on serait capable de nous servir. Premièrement, je crus ne rien y comprendre, et secondement, en me répétant la première phrase dans ma tête, tout se débloqua facilement et je répondis mentalement ce que le raptor souffla au Père Fouras : le frisson. La difficulté cependant monta véritablement d’un cran lors de la prochaine énigme qui fut adressée aux chats :

« Qu'elle soit de famille ou d'idée, il ne faut jamais la provoquer
Car si chacun peut la chercher,
Nul ne sait comment l'arrêter. »


Franchement, je n’aurais pas pu trouver celle-là, et d’ailleurs, le couple de chats flancha doucement sur l’énigme avant qu’ils ne proposent une réponse, la querelle, qui fut effectivement juste. Le Père Fouras revient vers nous, et le stress qui m’avait quitté quand le sage était parti pour le second tour de table, était revenu avec lui. Je priais pour que l’énigme soit facile, ou au moins à la hauteur des neurones de Shana, et pas trop au-delà. Il était vrai que nous ne pouvions pas perdre vu que nous faisions partie des finalistes quoi qu’il en coûtait, mais en même temps, il serait tellement plus simple de se débarrasser de nos adversaires ainsi et de décrocher le contrat. Ouais, blondin, pense au contrat, dis-toi que si tes neurones se bougent maintenant, y avait des chances pour que cette nuit d’épreuve se termine maintenant avec le contrat commercial en poche, comme promis, et sans plus trop de difficultés.

« Il est le point de départ
Sans mener nulle part.
Terreur de l’écolier
Surtout s’il est pointé. »


Là, je séchais même si je sentais que la réponse n’était pas si dure à trouver – il ne restait plus qu’à compter sur Shana qui heureusement, résolut l’épreuve bien rapidement, surtout grâce, à mon avis, à la toute dernière ligne de la devinette. La réponse était le zéro. Pas mal.

Le Père Fouras fit un troisième tour qui mit à mal nos cerveaux sans toutefois les mettre en défaut, puis il recula comme pour nous avoir tous dans son champ de vision, et ce fut notre super et génial organisateur qui parla à sa place :

« Nous avons comme une égalité, le Père Fouras va donc donner une nouvelle énigme, plus difficile que les précédentes, et le premier duo qui en trouvera la réponse aura remporté la seconde épreuve ! Père Fouras, c’est à vous… » Le vieux sage se racla la gorge et fit de sa voix de parchemin :
« Mon premier est un bavard…
Mon second est un oiseau…
Mon troisième est un café…
Mon tout est une pâtisserie. »


Alors là…
Qué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 184
Date d'inscription : 30/05/2010
Age du personnage : 25

Voyageur Expérimenté
Shana Delizet
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 120
Renommée: 260
Honneur: 55
MessageSujet: Re: "Auriez-vous une minute ?" PV Shana Dim 26 Juin 2016 - 16:26
Je repassais les différentes phrases de l’énigme dans ma tête. Je l’avais déjà lu, j’en étais certaine, il fallait juste que la réponse me revienne. « Elle est ce que l’on voit d’un être ou d’une chose ». A peine m’étais-je répété cette phrase, que la réponse me vint. L’apparence. Les apparences sont parfois trompeuses. Il faut sauver les apparences. Je m’apprêtais à donner la réponse, mais Ed fut plus rapide que moi. Je souris en voyant les grimaces des deux autres équipes. L’énigme suivante fut annoncée. « Seul l’amour nous fait vivre le grand »… Mon regard glissa vers Ed, et je me sentis rougir avant de détourner les yeux. Le frisson, c’était évident. L’équipe du raptor mit un peu plus de temps à trouver la réponse, mais ils finirent par donner la bonne, ravis.

Toutefois, c’est avec une certaine appréhension que nous entendîmes l’énigme donnés aux chats. La difficulté augmentait sans aucun doute… Je devais avouer que celle-ci me bloqua totalement. J’avais beau tourner l’énigme dans tous les sens, impossible de trouver la réponse. L’équipe tenta une réponse, la querelle, et j’espérais fortement qu’elle soit fausse, mais il fallait avouer qu’elle répondait parfaitement aux différentes phrases. Le Père Fourras valida leur réponse et se tourna vers nous. Nous n’avions vraiment pas le droit à l’erreur. Si nous gagnions cette épreuve, nous signerons le contrat. J’essayais de me répéter ça en boucle. Etrangement, je prenais vraiment au sérieux toute cette histoire. Au fond de moi, je voulais vraiment gagner ce contrat, pour le Royaume certes, mais surtout pour Ed. Je voulais lui montrer de quoi j’étais capable, et peut-être même le rendre fier de moi. Bon… J’avais sûrement une autre espérance, mais je rêvais peut-être un peu trop…

L’énigme vint. « Il est le point de départ ». La ligne de départ ? Non… « Sans mener nulle part ». La ligne de départ mène à l’arrivée, donc ce n’était pas ça… « Terreur de l’écolier, surtout s’il est pointé ». La réponse fut alors évidente, et je souris.


« Le zéro. »

La réponse fut validée. Et un dernier tour d’énigmes fut fait. A mon grand regret, les deux autres répondirent juste à la leur. L’organisateur fit alors un pas en avant, et annonçant que la première équipe qui répondrait à l’énigme suivante gagnerait l’épreuve. Cette fois, la tension fut à son comble. Nous nous toisâmes tous, prêts à la réflexion.

« Mon premier est un bavard…
Mon second est un oiseau…
Mon troisième est un café…
Mon tout est une pâtisserie. »


Un silence de mort s’était installé. Une charade. Chaque équipe se concertait. Mais j’avais une question.

« Excusez-moi ? Avons-nous le droit à plusieurs tentatives ? »
« Très bonne question Mademoiselle ! Non, une seule réponse est possible par équipe. Alors réfléchissez bien ! »

Je me tournais vers Ed, et me mit à réfléchir à voix haute.

« « Mon premier est bavard », ça peut être une pie, ou un perroquet… « Mon second est un oiseau », ça peut renvoyer à la première phrase… Mais c’est pas vraiment le but d’une charade, donc bon. « Mon troisième est un café »… Un café ? Noir ? Lait ? Italien ? « Mon tout est une pâtisserie »… Cette charade n’a aucun sens bon sang ! »

Je continuais de réfléchir à plein régime, mais sans trouvé de logique. L’équipe du Royaume des Chats finit par tenter quelque chose. Mon sang se glaça, faites que ce ne soit pas la bonne réponse…

« Le baba au rhum ? »

Nous regardions tous les jurés. Je ne voyais pas le rapport entre la charade et leur réponse, mais j’espérais que je me trompais…

« Faux ! » répondit le Père Fourras.
« L’équipe du Royaume des Chats perd cette épreuve ! » annonça l’organisateur.

Il y eut des exclamations de déception dans le public, mais l’équipe du raptor et nous-mêmes furent ravis. C’était maintenant entre eux et nous.


« Bon, réfléchissons… « Mon premier est un bavard… Mon second est un oiseau… Mon troisième est un café… Mon tout est une pâtisserie. ». Pie… Je ne vois aucune pâtisserie qui commencerait par « pie »… »
« Bavard, oiseau, café » énuméra Ed.

Je me figeai.

« Quoi ? Qu’est-ce que tu as dis ? »
« Bavard, oiseau et café… »

Je fixais mon ami, bouche bée.

« C’est ça ! Tu es un génie Ed ! » Je me tournais vers le Père Fourras. « J’ai une proposition ! »
« Je vous écoute. »

Je n’avais pas le droit à l’erreur… Mais si je ne me trompais pas…

« Le bavarois au café. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Ed Free
Messages : 2784
Date d'inscription : 27/05/2010
Age du personnage : 27

Voyageur d'élite
Ed Free
Voyageur d'élite

Carte d'identité
Essence de Vie: 3495
Renommée: 7149
Honneur: 1064
MessageSujet: Re: "Auriez-vous une minute ?" PV Shana Sam 2 Juil 2016 - 17:24
La réponse de Shana claqua dans l’air, si simple qu’elle en était forcément juste, et les frissons auxquels j’eus le droit devant ce risque soudain disparurent face à ce qui était l’évidente réponse à cette charade, jusqu’à ce que même le Père Fouras applaudit à toute main. L’organisateur suprême de machin-chose était ravi lui aussi, et il invita toute la foule à applaudir devant ce magnifique dénouement. Voilà que l’épreuve éliminatoire nous déchargeait des grandes finales et que le contrat se présentait devant nous. Shana et moi fûmes au centre d’une centaine d’applaudissements de Créatures en débardeur et de Rêveurs en maillot, et ce fut avec de grands sourires qu’on remercia la foule avec révérences et signes de la main, soulignés par les cris de l’organisateur :

« Et c’est le Royaume des Deux Déesses qui l’emporte ! Félicitations aux deux challengers qui ont réussi à surmonter les différentes épreuves et les nombreuses équipes qu’ils avaient en-face ! Après une réussite à la première épreuve où leur vitesse et leur intelligence leur ont permis de remporter leur premier point malgré des adversaires acharnés, ils ont réussi à sauver les meubles contre le Royaume des Chats et les émissaires de Champiland lors de la seconde épreuve, provoquant une troisième épreuve éliminatoire qu’ils ont encore une fois, remporté haut la main ! Vitesse, esprit d’équipe et cerveaux ! Un grand bravo au Royaume des Deux Déesses ! Ils remportent avec eux un Patrick gonflable…
_ … Non merci, c’est embarrassant »
, répondis-je alors qu’une bouée gonflable cartonnesque de Dubosc m’était refilée.
« … Ainsi que des contrats de partenariat commerciaux entre les Royaumes ! » Les applaudissements furent d’un coup moins nourris. Personne n’avait été ici pour entendre ce genre de mots, c’était même plutôt l’inverse, alors ils restaient polis et frappaient doucement dans leurs mains, tout en se disant qu’ils en toucheraient un mot, au directeur de ce type : comment pouvait-on être aussi maladroit dans un environnement festival ? Ne pouvait-il pas garder ce genre d’informations pour lui ?

Il fallut attendre quelques dizaines de minutes avant que notre organisateur-sponsor-manager-autreposteàresponsabilité nous invite à retourner dans le bureau, deux heures plus tard alors que ces stupides épreuves avaient été terminé. Ils sortaient des tonnes de papiers et parlaient d’une voix trop administrative pour être compréhensible, comme s’il était dicté par ce qui formait généralement les petits caractères au bas des contrats, à la page dix-huit.

J’étais tout de même satisfait de l’échange au final, j’avais pu m’amuser un peu avec Shana et ça nous avait énormément manqués. Et si en plus, ça pouvait aider le Royaume, alors je n’avais même pas de quoi me plaindre. Surmonter des épreuves pour remporter des partenariats, il n’y avait qu’à Dreamland que c’était possible ; je fis directement le parallèle avec ma propre affaire que je montais, mon fameux restaurant, et déplorais que ce ne fut pas pareil dans le monde réel… Quoique dans le monde réel, je n’étais pas capable de mâcher des murs ou de courir au travers.

« Il n’y a plus qu’à signer ici, ici, ici, ici, ici, ici et là ! » Shana apposa sa signature à tous les endroits indiqués, presque en tirant la langue dès que l’autre trouvait de nouveaux coins où il fallait qu’elle gribouille.

Je n’hésitais pas à lire tous les petits encadrés et les chapitres de paragraphe pour voir si tout semblait conforme. Je ne m’attendais pas à autant de petits détails dans le Royaume des Tropiques ; à Relouland, pourquoi pas, mais eux… Pour tenir un business comme la détente, peut-être fallait-il parfaitement serrer les boulons derrière. Shana fut la première à mettre le doigt dessus, et je regardais les contrats d’échanges de bien proposés et dû avouer :

« Ce n’est pas très avantageux pour nous, tout ça. Il faut donner autant pour qu’on ait si peu de vos produits ?
_ Ah, vous voulez un contrat plus juteux ? »
sourit alors l’administrateur ; il sortit en même temps qu’il disait cela, deux maillots de bain de compétition et nous annonça : « Parce que nous avons une politique particulière pour savoir quel Royaume on privilégie parmi nos partenaires. Vous êtes encore frais pour la suite ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Auriez-vous une minute ?" PV Shana
Revenir en haut Aller en bas

"Auriez-vous une minute ?" PV Shana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Royaume des Tropiques-