Haut
Bas

Partagez|

We're Freaks ! [Pv Nils et Megan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 632
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 400
Renommée: 1382
Honneur: 309
MessageSujet: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Jeu 18 Déc 2014 - 23:07
*Qu'est-ce que tu as a regarder le ciel? Tu vas tomber.*

- Et toi, qu'est-ce que tu as à me suivre comme ça, depuis tout à l'heure?

*Tu n'as pas répondu à ma question...*

- Toi non plus.


La petite fille à la crinière blonde tourna la tête et fit un sourire malicieux à l'oiseau vert clair posé sur son épaule. Les bras écartés pour garder l'équilibre, elle avait grimpé tant bien que mal sur un petit bâtiment, l'un des rares solides dans la forêt de tentes et d'attractions qu'était cette curieuse fête foraine. Debout, bien droite sur un rebord surélevé du toit-terrasse, elle reporta son regard sur le ciel bleu parcouru d'à peine quelques nuages, et illuminé par un grand soleil. Un légère brise passa, soulevant quelques-unes de ses mèches et faisant tinter les perles accrochées à son bandeau. Elle resta quelques instants silencieuse comme ça, avant de rouvrir la bouche, avec une voix sereine:

- C'est juste... la première fois que je fais un rêve. Je veux dire... pas un cauchemar.

*Il parait que les Voyageurs se révèlent tous à l'issu d'un cauchemar. Tu es une Voyageuse, non?*

- ... J'ai déjà entendu quelqu'un parler de Dreamland, et j'ai entendu plusieurs fois des gens dire "voyageur"... Je comprends pas trop.

*À vrai dire, c'est la première fois que je quitte ma forêt, je sais pas quoi te dire, je répète juste ce qui se dit chez les oiseaux.*

- Tu comprends pas les humains?

*Pourquoi, je devrais? Tu est la première humaine que je peux comprendre. Et puis je te trouve sympa, c'est pour ça que je te suis.*

- Aaah...


L'enfant replongea dans un silence songeur, les yeux rivés vers l'infinité bleue au dessus de sa tête. Elle soupira puis descendit prudemment de son "perchoir". Elle traversa la terrasse, enjamba prudemment le bort opposé pour atterrir sur un petit escalier métallique le long du mur, après une cinquantaine de centimètre de chute, qu'elle descendit tranquillement. Le volatile qui s'était éloigné pendant la manœuvre se reposa sur sa tête, puis lui demanda:

*Tu fais quoi?*

- Je vais demander aux gens ce qui se passe. Je me suis jamais sentie aussi bien, et je veux en profiter.


*Par contre, tu devrais peut-être éviter de parler à voix haute, les gens te regardent bizarrement.*

- Pourquoi?

*Parce que tu parles toute seule sans doute...*

- Mais je ne parle pas toute seule, puisque tu es là!

*Bah les autres ne m'entendent pas tu sais? Si oiseaux et humains pouvaient communiquer, ça se saurait.*

- Mais on est en train de rêver, non? Tout est possible!

*Je vois vraiment pas le rapport.*

- ... Bah alors pourquoi je peux te parler?

*'Sais pas.*

Mara repris sa route le long des allées, n'osant pas aller dans la foule, n'osant pas aborder qui que ce soit. Elle ne pouvait s'empêcher de regarder timidement les gens qui passaient. Certains avaient l'air parfaitement heureux, à s'amuser comme des fous, d'autres avaient l'air sérieux ou confiants... d'autres encore semblaient terrifiés, allez savoir pourquoi. C'était vraiment un endroit étrange. Certaines personnes impressionnantes étaient arrêtées devant un tableau parcourues de feuilles aux formes et couleurs variées. La petite fille n'arrivait pas à lire d'aussi loin, mais n'osait pas vraiment s'approcher. Elle se contenta de caresser le plumage de l'oiseau sur son épaule, la curiosité piquée par le panneau, mais en même temps bridée par la timidité de débarquer, elle, une fillette de 10 ans, entre tous ces puissants individus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 78
Date d'inscription : 05/12/2014

Habitué
Nils Adam
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 100
Honneur: 35
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Sam 20 Déc 2014 - 14:22
C'était sa deuxième Nuit à Never... Enfin, je veux dire Dreamland. Pan trouvait ce monde vraiment intéressant, et même si on lui avait expliqué vite fait, c'était vraiment très flou pour lui et ne comprenait pas vraiment, pensant que ce n'est qu'un rêve légèrement différent, très réaliste. Il n'en n'était pas vraiment conscient...

Comme ce n'était pour lui qu'un rêve, et ne pouvant donc pas penser aux conséquences, il se mit à faire tout et n'importe quoi sans penser à celles-ci, qu'il crut encore inexistantes à ce moment-là. Il s'amusait, à courir de partout, à voler des fruits et des légumes au marché, bref, c'était un vrai petit monstre comme d'habitude, néanmoins, il n'était vraiment pas conscient de ce qu'il faisait.

En lui, il sentait un changement, il ne savait pas vraiment pourquoi, et ce que c'était, mais il le sentait, comme si quelque que chose était en tain de se créer en lui...

Le rêve était réaliste, et il aurait pu facilement se douter que ce n'était pas vraiment normal n'est-ce pas ? Surtout qu'en plus, il était conscient de dormir. Mais,  il aurait quand même pu se doute que ce rêve ne fût pas comme les autres, il se cru très créatif de puis que sa phobie fut vaincue, voir un rêve aussi précisément n'était surement pas donné à tout le monde pensait-il. Alors qu'il s'amusait à sauter d'arbre en arbre, et à faire le casse-cou, il vut au loin, une grand roue tourner à l'horizon...

Oui, c'était un parc d'attractions ! Le paradis des enfants ! Pan, sauta alors de son arbre, et courra de toutes ses forces vers le domaine, il arriva finalement devant la grande entrée :
On y pouvait voir des girafes, des ours, des lapins, des chats, tous se tenant sur 2 pattes, distribuant des prospectus variés, néanmoins ce n'était pas des humains, mais des animaux, bon, des animaux-humanoïdes, certes, mais des animaux quoi ! Tandis que la vague de personne s'engouffrait dans le parc, Pan, préféra escalader les murs du parc, pour lui, c'était trop facile l'entrée principale, puis arrivait en haut, il regarda un peu toutes les attractions. Le parc était coloré, et les rires et les cries de gens dans les attractions résonnait dans la plaine. C'est alors qu'une attraction en particulier attira son attention : c'était un chapiteau, il n'était pas encore prêt, mais on pouvait y voir des petits bonhommes en train de rassembler les planches et la bâche. Mais ce qui était bizarre, était la fille d'attente, car elle n'était pas comme les autres. En effet, les autres étaient joyeuses, et bruyante... Mais celle-ci était effroyablement calme, comme si les gens attendaient la mort...

Alors, prit de curiosité, Pan, se rapprocha de l'étrange chapiteau... Sur sa route, il y avait beaucoup de personnes, la rue était presque bloquée de toutes ses personnes déboulant de tout les sens, la plus part se regroupait devant un panneau, où était accroché une vingtaine d'affiches de couleurs concernant les attractions et les diverses activités.

C'est en regardant autour de lui, que Pan, vit une fille, elle avait l'air, jeune, plus jeune que lui, et elle était seule, avec un oiseau sur l'épaule. Elle se tenait pas très loin de panneau, comme si elle voulait l'atteindre, mais elle semblait intimidée par la population se tenant tout autour du panneau.
Pan se rapprocha alors de la fille, car il ne pouvait pas ignorer une enfant seule, ça lui rappelait sa situation d'orphelin, il luit fit alors son plus grand sourire :

« Hey, salut ! T'as l'air perdu ? T'as besoin d'aide ?»

Avant que la fille n'ait répondu des cries se firent entendre au loin derrière eux :

« Oui, Monsieur ! C'est ce garçon qui est entré sans payer son billet en escaladant !

-Aïe, je pensais que personne ne m’avait vu ! Bon euh... Viens avec moi !"

Sur son élan il attrapa le bras de la fille, il ne pouvait pas la laisser seule, leurs poursuivants, n'était pas très loin, mais leur petite taille leur permit de s'échapper, et de perdre les vigiles dans la foules, c'est alors que Pan, percuta sans le faire exprès quelque chose, ou quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 688
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 29

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 310
Renommée: 2212
Honneur: -170
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Sam 20 Déc 2014 - 17:59


Vautrée sur le canapé à fixer le mur, Megan semblait perdue dans ses pensées. *Bong, bong!* Une balle en mousse rebondit sur le mur puis le plafond avant de revenir dans la main de la jeune femme. Depuis le début de la journée elle était comme ça: à jouer avec sa balle sans dire un mot. Pourquoi? Sa tante venait de la mettre dehors car le Pub marchait moins bien, donc elle avait trop de personnel à payer. Et maintenant, qu'est-ce qu'elle allait faire? Le chômage ne l'aiderait qu'un temps à payer le loyer même si son frère travaillait, elle refusait qu'il paye tout, surtout que c'était elle qui l'hébergeait, pas l'inverse! Corey était comme à son habitude sur son ordinateur, il était en conférence audio avec des gens, surement son chef ou des clients. Enfin elle ignorait en quoi consistait exactement son job. En même temps: être réduit à travailler chez soit car on ne supporte pas le soleil n'était pas simple comme vie. *Bong, bong!* La balle retomba encore dans sa main et Corey tournait la tête vers elle, surement agacé. Elle haussa les épaules et le regarda d'un air maussade.

"Elle va me rappeler."

Voilà la seule phrase qu'elle avait dit et répété depuis qu'elle était rentrée du travail la veille. Comme si dire ça suffirait à arranger les choses. Peut-être que se retrouver sans emploi, avoir été viré par sa tante, la seule personne autre que son frère en qui elle avait confiance, avait finit par la pousser en dépression. D'accord, travailler dans un bar n'avait rien de très glorifiant, surtout quand on possède un BTS en infographie et qu'on pourrait travailler dans la publicité ou le marketing, mais... Ses soucis de famille quand elle était plus jeune, l'avaient poussé à faire serveuse car elle avait un besoin urgent d'argent. Se faire foutre dehors de la maison familiale avait tendance à forcer les choses et ne pas aider à faire ce qu'on veut. *Bong, bong!* Elle en avait marre de ne rien faire. Certes, c'était comme d'habitude, elle ne faisait rien l'après midi mais là, elle savait qu'elle ne ferait rien de sa soirée non plus. Pareil, Megan n'avait pas osé le dire à Clem, annoncer à son petit-ami qu'elle n'aurait pas d'argent pour aller le voir était suffisamment une mauvaise nouvelle pour la repousser le plus possible.

Roulant en bas du canapé pour se lever, elle se dirigea lentement vers le réfrigérateur pour prendre une bière et un yaourt. Elle irait faire un tour sur internet, chercher du travail, tenter de se dire que c'était une étape vers quelque chose de mieux. De plus, son frère avait fait la remarque que ce studio était un peu petit pour y vivre à deux, voir à trois si on compte Ezio, le chat dévastateur. Megan avait déjà un peu cherché et elle commençait à se dire que prendre un appartement sur Besançon pourrait être mieux. Là bas, elle pourrait trouver un autre bar où travailler ou peut-être une boite qui aurait besoin de ses talents d'infographe. La cuvée des trolls posée à coté de l'ordinateur, elle fit donc des recherches pour du travail et un logement pendant le reste de la journée. Et le soir, en allant se coucher, elle pensa qu'une nuit d'amusement pourrait lui faire du bien. Enfin elle savait que comme d'habitude, elle aurait des emmerdes, on est un aimant à problèmes ou on l'est pas.


-------------------------

Megan ouvrit les yeux pour se retrouver devant un grand huit avec des gens qui hurlaient. Tournant brièvement sur elle-même pour analyser l'endroit, elle en déduisit qu'elle était dans un immense parc d'attraction. Et ouais, sacré sens de l'observation la nana ou de déduction, comme vous voulez. L'algophobe fit rapidement le tour de sa tenue: un haut noir légèrement ouvert sur sa poitrine, des manches larges à partir des coudes, un jean's déchiré et usé ainsi que noir et une paire de newrock. D'accord, un style habituel déjà ça commençait pas si mal se dit-elle. Fouillant dans les poches de son pantalon elle y dégotta un paquet de cigarettes et en mit une à ses lèvres. Sa canne en sucre d'orge était comme à son habitude collée à sa ceinture mais elle nota l'absence d'un briquet. Poussant un soupire, elle allait donc devoir partir en quête de feu pour sa sucette à cancer. Marchant au milieu de la foule de rêveurs, créatures oniriques et autres Voyageurs, elle nota que l'ambiance était à la fête. Peut-être qu'elle passerait une nuit tranquille, pour une fois.

Elle accosta une jeune femme qui semblait être une Voyageuse, une rousse vêtue d'une robe verte à paillettes. Celle-ci fumait une longue pipe, se donnant des airs de bourgeoise qui faisait un peu tâche dans cet endroit, mais chacun était libre de faire ce qu'il veut. Donc, Megan lui demanda du feu et alluma finalement sa clope. Elle la remercia et continua se route pour s'arrêter vers un stand de jeu d'adresse. Le but était simple: lancer trois balles pour faire tomber les conserves. Elle demanda si elle pouvait jouer et on lui demanda 20 E.V. par partie. Tirant une grimace, elle n'avait pas spécialement envie de payer et proposa un truc au commerçant. Si elle parvenait à faire tomber les conserves en un tire, elle ne payait pas et gagnerait la peluche la plus moche qu'il possédait. Si elle se loupait, elle accepterait de payer et de faire de la publicité pour ce stand. Le mec accepta en pensant avoir à faire à une parfaite idiote. Une nuit, Meg devrait se rendre au royaume des chats, elle et sa négociation de marchande de tapis pourraient s'avérer pratique là bas. Elle prit donc une balle, la soupesa rapidement, lança un regard aux conserves et se demanda si c'était truqué.

Haussant les épaules en se disant que même si c'était truqué, elle lancerait suffisamment fort pour exploser une ou deux conserves. Elle arma son bras, leva une jambe comme les lanceurs au baseball et lança alors la balle de toutes ses forces. La balle percuta une conserve et traversa le mur du fond dans un craquement de bois plutôt sonore. On entendit aussi quelqu'un hurler de douleur, surement un pauvre passant qui prit la balle en pleine poire sans avoir rien demander. Bah tant pis, simple dégât collatéral quoi. La jeune femme se contenta de jeter un bref regard pour voir la victime. A première vu, c'était un rêveur et il gisait à présent au sol, le crâne en sang et la balle qui avait roulé un peu plus loin sur le sol. Un petit "oups" s'échappa des lèvres de la jeune femme. De son coté, l'homme qui tenait le stand semblait plutôt mal à l'aise. Il félicita donc Megan, lui offrit une énorme peluche d’ornithorynque et lui demanda expressément de partir.

L'algophobe traina la peluche énorme en tirant la gueule. Encore un ornithorynque, elle se souvenait alors du dreamMag et de cet saloperie de bestiole qui lui avait fait une interview. Mettant encore plus à mal sa réputation. Dire qu'elle l'avait cherché à Luxuria car elle l'avait vu là bas, qu'elle avait encore eut des emmerdes... Tout ça pour rien. S'allumant une autre sucette à cancer, elle fut alors percuté par un gamin qui trainait par la main une fille d'une dizaine d'années. Megan recula d'un ou deux pas, regarda les deux gosses en se disant qu'ils ne semblaient pas être de simples rêveurs. On pouvait être Voyageur à dix ans? Sérieux cette gamine allait devenir un monstre avec le temps si à son âge elle était déjà parvenu à vaincre sa peur. Elle s'accroupit alors pour regarder le garçon qui lui était rentré dedans.

"Salut, est-ce que ça va? Regarde un peu où tu vas d'accord?"

Elle lui fit un grand sourire, se voulant rassurante. C'est alors qu'elle fut dérangée par un agent de sécurité qui braillait que le gamin n'avait pas payé son ticket d'entrée. Megan balança son énorme peluche trop moche sur le vigile et attrapa les deux gamins par la taille pour les porter sous chaque bras et s'enfuir avec eux. Elle ne réalisa qu'après avoir courut sur une cinquantaine de mètres qu'elle venait de "kidnapper" des enfants, échapper à un agent de sécurité qui ne lui voulait rien à elle et donc: qu'elle s'attirait toute seule des ennuis. Poussant un soupire, elle passa derrière un stand et posa les deux enfants au sol pour les observer. Deux petits blonds qui semblaient encore bien innocents. A voir comment ils regardaient autour d'eux, ils devaient en être à leurs tout début à Dreamland.

"Enchantée, je m'appelle Megan... Euh... Je vous veux aucun mal hein? J'ai juste paniqué avec l'agent de sécu donc je vous ai embarqué pour qu'il vous embête pas."

Elle passa machinalement sa main dans ses cheveux, poussa un autre soupire après avoir tirer une bouffée dans sa sucette à cancer. Dans quoi venait-elle de s'engager encore?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 632
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 400
Renommée: 1382
Honneur: 309
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Sam 20 Déc 2014 - 18:42
Mara réfléchissait. Y aller ou ne pas y aller? Telle était la question. Question qui s’abrégea assez rapidement avec l'arrivée d'un jeune garçon blond vêtu de vert, à peine plus vieux qu'elle, qui l'aborda avec un grand sourire:

- Hey, salut ! T'as l'air perdu ? T'as besoin d'aide ?

La fillette rougit d'un coup, intimidée. Elle ne savait pas quoi répondre et allait bafouiller quelque chose quand l'attention du garçon se détourna vers un bruit, derrière. Soudain, il marmonna:

-Aïe, je pensais que personne ne m’avait vu ! Bon euh... Viens avec moi !

Avant d'agripper le bras de l'enfant et de se mettre à courir dans la direction opposée, dans la fouille. Mara était complètement perdue, elle n'avait aucune idée de ce qu'il se passait ici, elle essayait de suivre le rythme de son "guide" en bousculant involontairement des gens. Elle chuchotait un "pardon!" à chaque fois qu'elle faisait tomber quelqu'un, n'arrivant pas hausser le ton, tandis que l'oiseau volait à ses côtés, amusés, en sifflotant:

*Eh bien, si c'est pas mignon, avoir une prise à un si jeune âge... Et puis ça va, il est plutôt bien fait.*

Mara écoutait à peine, n'ayant pas la moindre idée de ce dont il parlait. Un bruit sourd retentit à côté d'elle et elle vit s'effondrer en homme, le crâne ensanglanté, et une balle colorée rebondissant à côté. Elle ne compris pas très bien ce qu'elle venait de voir, mais elle continuait de courir, tirée par la main, jusqu'à ce que le garçon qui la tenait ne s'arrête violemment. Propulsée par son élan, elle se cogna contre la cause de l'arrêt de son camarade. La cause en question, qui s'avérait être une femme de grande taille, se retourna, apparemment surprise. Mara était fascinée par la dame. Grande, une longue chevelure noire... Elle s'accroupit pour leur parler, mais Mara n'entendit pas ce qu'elle dit. Et elle ne compris pas non plus pourquoi la femme les attrapa tous les deux avant de se mettre à courir à son tour. L'oiseau vert volait à présent au dessus de l'épaule de la femme et semblait s'amuser comme un fou, lançant quelques remarques:

*Voila qui est original comme façon d'aborder les autres, mais je me demande si vous n'êtes pas un peu jeunes pour elle... Dis, j'ai faim, il n'y aurait pas un truc à proximité?*

La fillette n'écoutait même plus, se laissant porter, attendant de voir ce qui allait arriver. Finalement, la dame cessa de courir derrière un stand et les posa tous les deux au sol. Elle dit d'un air visiblement mal à l'aise:

-Enchantée, je m'appelle Megan... Euh... Je vous veux aucun mal hein? J'ai juste paniqué avec l'agent de sécu donc je vous ai embarqué pour qu'il vous embête pas.

Mara la regarda dans les yeux, avant de baisser son regard et de rire doucement. Elle entendit au loin les gardes qui les poursuivaient s'éloigner. Les gens les regardait bizarrement, certains pointaient la dame... "Megan", du doigt en chuchotant entre eux... La fillette éclata soudain d'un rire cristallin, typique des enfants, en se tenant le ventre. Elle mit quelques instants à se calmer, tandis que l'oiseau se posait sur sa tête et s'installait confortablement. Quand elle pu parler à nouveau, elle dit joyeusement, l'adrénaline ayant outrepassé sa timidité:

- Je m'appelle Mara! C'est la première fois que je fais un truc aussi marrant, je pensais pas que c'était ça de rêver! Même si j'ai pas compris tout ce qu'y s'était passé!

* Je peux essayer de t'expliquer si tu veux.*

- Tais-toi, toi, tu arrêtais pas de dire des trucs bizarres aussi, pendant la course.

* Ça aussi je peux t'expliquer, mais t'es peut-être trop jeune pour comprendre.*

- Comment ça "trop jeune pour comprendre"?


Mara se renfrogna un instant, tira la langue à l'oiseau et se tourna à nouveau vers les deux autres, affichant à nouveau un grand sourire, se tenant bien droite et les bras tendus dans le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 78
Date d'inscription : 05/12/2014

Habitué
Nils Adam
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 100
Honneur: 35
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Dim 21 Déc 2014 - 0:55
La « chose » en question était une femme aux cheveux sombre et légèrement ondulés. Elle s'accroupit alors devant Pan, avant de lui demander si tout allait bien en lui disant de regarder où il mettait ses pieds pour ne pas recommencer, elle suivit cette phrase d'un grand sourire chaleureux.

Néanmoins, l'agent de sécurité les avait retrouvés, et Pan, perdu, ne savait pas vraiment quoi faire. C'est alors que la jeune femme attrapa les deux enfants comme des colis, en envoyant d'une force incroyable la peluche affreuse qu'elle tenait dans les mains. Pan était éblouit par la force de la jeune femme !

Après cinquante mètre environ, elle les déposa finalement derrière un stand caché à l'abri des regards. Elle poussa un soupir, soupire qui montrait qu'elle avait enfin de réaliser ce qu'elle venait de faire, mais sans s'apitoyer sur son sort, elle regarda les deux petites touffes blondes devant elle :

-Enchantée, je m'appelle Megan... Euh... Je vous veux aucun mal hein ? J'ai juste paniqué avec l'agent de sécu donc je vous ai embarqué pour qu'il vous embête pas.

Elle fuma un coup après avoir finis sa phrase. Avant même que Pan put répondre, la petite blonde à ses côtés, encore toute timide jusqu'ici, baissa la tête, et ria légèrement. On pouvait voir leur poursuivant au loin, réalisant qu'il avait perdu et qui apparemment, avait laissé tomber. C'est alors que le léger rire de la fille éclata soudainement, elle riait et n'avait pas l'air de vouloir s'arrêter, cette fille semblait vraiment s'amuser, comme si ça ne lui était jamais arrivé, ce qui fit alors rougit Pan, qui tourna la tête, gêné. Après un instant, son rire s'atténua, et l'oiseau qui était avec elle juste avant se posa sur sa tête comme sur un nid. Elle se présenta alors joyeusement :

- Je m'appelle Mara! C'est la première fois que je fais un truc aussi marrant, je pensais pas que c'était ça de rêver! Même si j'ai pas compris tout ce qu'y s'était passé!

La voix de Mara était vraiment claire et joyeuse, comme elle le disait, elle avait réellement l'air de s'amuser ! Mais ceci fit vraiment réfléchir Pan, ce qu'il l'avait fait rougir, les sentiments qu'il avait ressentis, et le réalisme des personnes avec lui, tout était en même temps, si fantastique, et si réel.

Il se rappela alors de ce qu'on lui avait parlé la première nuit : « Dreamland », n'ayant pas très bien compris, il décida de demander à Megan, leur sauveuse, de l'éclairer sur ce point, c'est alors que Mara se mit à parler à son oiseau... Oui, vraiment, elle lui parlait, et s'semblait même lui répondre, l'oiseau ne faisait que sifflait, mais c'est comme si elle le comprenait... Avait-elle la capacité de lui parler ? Ou était-elle tout simplement atteinte par la folie ? Ceci méritait vraiment une réelle explication.

Alors Pan, prit son air de mauvais garçon afin de montrer à la jeune femme qu'il était encore méfiant, cependant, il se présenta, avec son accent un tantinet anglais, car oui, ses interlocutrices n'étaient pas anglaises, heureusement que Pan, malgré son attitude était un petit génie à l'école, ou il apprenait justement le français, il avait une large avance sur cette langue par rapport aux autres. Il pouvait le parler couramment alors qu'il n'avait que 12 ans ! :

« Hum, moi c'est Pan... Enfin tout le monde m'appelle comme ça... Dis la vieille, merci de nous avoir aidés, mais ce rêve, je le trouve vraiment bizarre... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 688
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 29

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 310
Renommée: 2212
Honneur: -170
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Dim 21 Déc 2014 - 2:44


En guise de réponse, la gamine se mit à éclater tout simplement de rire. Laissant Megan perplexe et un peu étonnée. Bon d'accord, elle n'était pas spécialement habituée aux enfants et ne se voyait pas encore maman. Elle songea vaguement à ce que dirait Clem s'il venait à apprendre qu'elle jouait les baby sister ou si elle se décidait à vouloir un chieur. L'agoraphobe serait surement surprit ou alors, il s'enfuirait. Cette pensée fit sourire la brune, à croire que le rire de la petite était contagieux. Un oiseau, plutôt joli en plus, se posa sur la tête de la petite fille qui parvint enfin à se calmer. Celle-ci se présenta enfin sous le prénom de Mara. Drôle de prénom, encore une dont les parents s'étaient creusés la tête pour faire dans l'originalité, enfin ce n'était pas pire que Riku, Hikari ou encore Nodox voir même Lithium pour des gens nés et vivant en France. Comme quoi, on peut trouver des tarés qui ne pensent pas à l'avenir de leurs enfants partout. Reste que Mara disait qu'elle s'était bien amusée et qu'elle n'aurait jamais pensé qu'un rêve puisse être si drôle. Ah quand même, pensa l'algophobe, cette petite ignorait donc tout. Elle enchaina alors une discussion avec son oiseau qui lui, ne parlait pas. Probablement un truc lié à son pouvoir, mais la phrase: trop jeune pour comprendre, attira l'attention de Megan.

Avant même de pouvoir répondre, l'autre blondinet prit la parole. Il disait s'appeler Pan ou du moins que tout le monde l'appelait ainsi. Meg comprit que c'était un surnom et que sa tenue était dédiée à ça. Donc ce gamin se prenait pour Peter Pan? Peur de grandir ou rêve de voler pour aller au pays imaginaire? Il l'appela également "la vieille". Sur le coup, Megan se contenta de fermer les yeux et de prendre une longue inspiration. Ne pas tuer ce gamin, ne pas le frapper, rester calme. Lui aussi trouvait se rêve étrange. Au moins, les deux gosses en étaient au même stade, c'est à dire qu'ils ignoraient tout et venaient tout juste de vaincre leurs phobies. Bordel, on les fait de plus en plus petits et jeunes les nouveaux Voyageurs pensa-t-elle. Elle se demanda même si la prochaine génération serait en âge de marcher ou sortirait au moins de la maternelle.

Ignorant royalement les gens qui la pointaient du doigt en disant surement qu'elle avait embarqué des gamins. Megan s'accroupit de nouveau, fixa le dénommé Pan pour lui faire un sourire. Durant un instant, elle hésita à lui tirer l'oreille pour lui apprendre la politesse, mais elle parvint à se retenir -on ne sait comment- de le faire.

"Déjà mon p'tit, appel moi encore une fois la vieille et je te jure que tu ne pourras plus jamais prononcer ce mot, ni aucun autre en fait. Malgré son sourire amicale, on pouvait sentir la pointe d'agacement dans sa voix. Ensuite, ce n'est pas vraiment un rêve. Enfin, vous pensez qu'un rêve se déroule dans votre tête non? Et bien non, le monde des rêves, appelé aussi Dreamland, est un monde bien réel et on y va tous. J'imagine que vous avez vaincu votre pire cauchemar récemment, c'est ça?"

Elle se redressa pour s'adosser au mur du stand afin de finir tranquillement sa sucette à cancer. Avant toute chose, elle devait leur expliquer ce qu'était le monde onirique, ensuite, elle leur servirait de guide dans ce royaume pour éviter les problèmes. Quoique, c'était elle qui attirait les ennuis, pas si sûre d'un coup que rester avec eux soit vraiment une bonne idée... Elle fixa alors le volatile sur la tête de Mara, c'était forcément une créature onirique et le piaf n'avait rien expliqué à la petite?

"Ton oiseau, il ne t'a rien expliqué sur ce monde? Bon, si vous avez des questions... Je veux bien y répondre. Mais! Doucement, respirez entre chaque questions et SURTOUT: laissez moi le temps de répondre, d'accord?"

Elle pensait machinalement à son frère, qui en devenant Voyageur l'avait tellement bombardé de questions qu'elle pensait qu'il allait s'évanouir d'un manque d'oxygène. Et là, c'étaient deux enfants. L'idée d'un monde magique et incroyable lié aux rêves, allait probablement les exciter comme des puces. Elle se demanda un instant si elle parviendrait à gèrer ou si elle allait perdre patience donc, les assommer et partir pour les laisser à quelqu'un d'autre qui serait plus à même de s'occuper d'eux. Quoique, elle passait déjà pour une sadique ainsi qu'une allumeuse pour la moitié des gens du monde onirique, autant relever un peu le niveau en jouant la grande sœur ou la maman modèle avec ces deux là. Peut-être allait-elle regretter sa générosité d'ici peu, mais elle n'avait de toute façon, rien de mieux à faire cette nuit.

"Sinon Pan, te force pas à parler français alors que ce n'est pas ta langue maternelle. On entend un peu l'accent même si ce n'est pas dérangeant, je suis bilingue. Je suis née à Londres et j'y ai passé mes dix premières années. Mais surtout, Dreamland fait une sorte de traduction automatique pour qu'on parle tous la même langue. Donc, on entend juste les accents quand on se force à parler une autre langue que la notre. Elle fit un sourire. Donc, s'il me prenait l'envie de te parler anglais ou français, tu ne verrais aucune différence. Essais de parler anglais à Mara, tu verras qu'elle te comprendras tout aussi bien."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 632
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 400
Renommée: 1382
Honneur: 309
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Dim 21 Déc 2014 - 12:00
La dame leur expliqua qu'ils étaient dans un monde appelé Dreamland, le monde des rêves. Et apparemment, le fait d'avoir "vaincu" un cauchemar récemment avait quelque chose à y voir. Mara se mordait le pouce pour réfléchir, tandis que Megan parlait à Pan avec le même ton exaspéré que le père de Mara, quand elle se jetait sur leur lit samedi matin pour avoir un câlin. Tout le monde ici avait "vaincu" un cauchemar? Pourtant, certains avaient un air vraiment déconnecté pour être conscient de rêver...

C'est vrai qu'elle avait de nombreuses questions... Même si deux en particulier ressortaient. L'oiseau sur sa tête ne faisait aucune remarque, semblait se concentrer vers quelques chose à droite. Il y avait un peu d'agitation, mais la petite n'y faisait pas attention. Finalement, quand Megan eut fini de parler, Mara retira son pouce de sa bouche et releva son regard vers elle, demandant avec un air indécis:

- Je... À Dreamland... à part parler aux animaux, on peut faire des trucs particuliers, genre voler dans le ciel, tout ça? Et ça fait un truc spécial quand on se réveille?

Le monde des rêves... elle pouvait devenir une Héroïne, comme dans les jeux d'aventure? Sauver le monde? Ça doit être génial! Vaincre les méchant, parcourir le monde en se faisant des amis partout! Mara avait les yeux brillants, la tête pleine de rêve et d'espoir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 78
Date d'inscription : 05/12/2014

Habitué
Nils Adam
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 100
Honneur: 35
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Mer 31 Déc 2014 - 16:23
Au moment où Pan prononça « la vielle », une étrange aura entourait la jeune femme, qui visiblement essayait de cacher sa colère vis-à-vis du garçon mal poli. Elle dit alors en fronçant les sourcils :
"Déjà mon p'tit, appel moi encore une fois la vieille et je te jure que tu ne pourras plus jamais prononcer ce mot, ni aucun autre en fait. »

Contrairement aux autres enfants qui pourraient prendre peur après une remarque pareille, Pan se mit comme la petite blonde un instant auparavant à rire fortement, ce n'était pas un rire moqueur, au contraire, ce rire montrait qu'il aimait bien sa réaction assez sincère, la plus part des adultes préféraient ne rien dire à ça, mais elle, elle était assez directe :

« Ensuite, ce n'est pas vraiment un rêve. Enfin, vous pensez qu'un rêve se déroule dans votre tête non ? Et bien non, le monde des rêves, appelé aussi Dreamland, est un monde bien réel et on y va tous. J'imagine que vous avez vaincu votre pire cauchemar récemment, c'est ça ? »

Après sa dernière phrase, Pan un peu déboussolé ne savait pas vraiment quoi répondre, Megan s'adossa au mur derrière elle pour tirer un coup de sa cigarette, et avait l'air de réfléchir à ce qu'elle pouvait bien leur expliquer. Elle s'adressa à Mara en lui demandant si son oiseau ne lui avait rien dit. C'est vrai, si elle pouvait parler au piaf, ça aurait était un bon renseignement, mais ce piaf, savait-il qu'elle était perdue ? C'était surement pour ça qu'il ne lui avait rien dit. Puis la jeune femme haussa la voix, en appuyant bien sur le fait de ne pas l'étouffer sous l'avalanche de questions des deux enfants. C'est alors qu'à la suite de son discours Pan, prit connaissance d'une info capitale ! En effet Megan lui expliqua qu'il n'avait nul besoin de se forcer à parler français, car Dreamland était muni d'un traducteur, disait-elle. Pan prit du temps pour réfléchir, il s'assit alors par terre en tailleurs, et avait plein de questions à lui poser, mais pour cela il fallait s'assurer qu'elle ne lui mentait pas, alors suivant son conseil il s'adressa à Mara en Anglais, la traduction se fit :

« Mara, tu me comprends ? Tu n'entends plus mon accent ? »

Levant la tête vers Megan, il avait maintenant beaucoup de questions à lui poser, mais il devait commencer doucement, il laissa alors la parole à Mara qui pausa la première question, il poursuivit ensuite :

« Merci, il prit une petite pause pour réfléchir à un autre surnom, hum... Megouille ! C'est vrai qu'c'est mieux quand j'parle en anglais ! J'ai l'impression, d'être différent ici, j'sais pas vraiment comment l'dire, mais... C'est comme si y avait un truc en moi qui est différent, mais je ne le sens pas quand je suis réveillé, je le sens qu'ici... C'normal Megouille ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 688
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 29

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 310
Renommée: 2212
Honneur: -170
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Sam 3 Jan 2015 - 14:28


Les questions de la jeune fille furent vraiment amusantes pour Megan. Elle voyait en cette petite toute l'innocence de l'enfance. Elle voulait savoir si elle possédait bien un pouvoir et surtout si cela aurait un effet sur le monde réel. Certes, les questions étaient classiques, mais c'était la formulation qui donnait le sourire à l'algophobe. Megan allait répondre mais Pan semblait décidé à prendre la parole. Ainsi, elle se contenta de tirer une autre bouffée de cigarette qui arrivait à son terme. Il questionna donc Mara pour savoir si elle le comprenait, surement doutait-il de ce que Megan venait d'expliquer. Après, elle n'avait jamais eu la certitude du traducteur automatique, mais elle avait remarqué qu'elle n'avait jamais eu de souci pour s'exprimer ou comprendre quelqu'un à Dreamland. Une preuve suffisante pour penser qu'il existait bien un traducteur ou une langue onirique utilisée par tout le monde. Puis le gamin lui trouva un surnom: Megouille. Un surnom, c'est supposé être un diminutif non? Reste quelle plissa les yeux, prit une longue inspiration et espéra que sa patience tiendrait le coup ou alors elle risquait de devenir une Voyageuse Killer d'ici très peu de temps. Pan pensait donc être différent ici, chose qu'il ne ressentait pas dans le monde réel. Normal dans un sens: son pouvoir pouvait lui permettre d'être plus fort, plus rapide ou simplement était-ce lié à l'intelligence ou l'un de ses sens. Sauf que se sentir différent n'aidait pas Megan à déterminer ce qu'il y avait de différent entre le Pan à Dreamland et celui du monde normal.

Megan tourna le visage vers Mara, déjà lui répondre à elle. Mara avait été la première à poser une question et surtout, Meg désirait un peu de temps pour se détendre et ne pas égorger ce gamin. D'accord, peut-être qu'il faisait ça innocemment, qu'il était gentil et qu'il ne faisait pas exprès, mais... Cela l'agaçait quand même. Un peu.

"Et bien, selon ta phobie que tu as combattus et vaincus pour devenir une Voyageuse. Tu en as obtenu les pouvoirs. Par exemple, disons que tu as peur des araignées, ton pouvoir serait alors de les faire obéir à tes ordres ou de te transformer. Tu serais une spider man si tu préfère. Pour voler, si ta peur est liée à la hauteur, tel que le vertige ou encore aux oiseaux, c'est possible oui. Tout dépend de ta plus grande peur en fait. Si tu me raconte ton cauchemar ou ce qui te faisais peur, je pourrai peut-être t'aider à déterminer ton pouvoir. Qu'en penses-tu?"

Elle hésita à montrer son propre pouvoir. Le souci, c'est qu'elle aurait besoin d'un cobaye pour cela et faire souffrir l'un des petits n'était pas vraiment une bonne idée. Faire souffrir un rêveur? Non, elle le faisait trop souvent et il était préférable de rester discret pour le moment. Finalement, elle décrocha sa canne en sucre d'orge de sa ceinture, la fit tourner entre ses doigts et approcha une extrémité de sa bouche. Elle posa alors les yeux sur Pan, se souvenant que lui aussi avait des questions.

"Pan... Appel moi simplement Meg d'accord? Après, si tu ne m'explique pas en quoi tu te sens différent, je ne vois pas trop comment t'aider à savoir de quoi cela peut venir... Après c'est surement normal, ici on est tous différent comparé à l'autre monde."

Elle passa alors sa langue sur sa canne à sucre pour activer son pouvoir. Celui-ci était plutôt simple: l'activation et l'annulation se faisait en léchant la canne comme s'il s'agissait d'une friandise alors que le bonbon faisait la taille d'une vraie canne. Ensuite, de l'extrémité suintait du sucre liquide qui servait de colle capable d'adhérer à quasiment toutes les surfaces. On pouvait donc s'en servir pour coller des trucs à la canne ou entre différentes choses ou encore s'en servir d'élastique. Megan jeta un regard aux alentours et vit une peluche posée sur le bord d'un comptoir. D'un pas rapide, elle s'y dirigea, colla sa canne à la peluche pour l'embarquer et revint vers les deux enfants. Là, elle secoua la canne pour montrer que le nounours était bel et bien collé.

"Pour vous montrer rapidement que ce monde possède bien de la magie. Vous voyez, ce nounours est collé à ma canne, vous pouvez tirez dessus si vous voulez. Mais je peux le décrocher sans le déchirer quand je veux."

Elle hésita à pousser un soupire ou éclater de rire. Voilà qu'elle se retrouvait à faire des pseudos tours de magies pour amuser des gamins afin de leur prouver la véracité de ses explications sur Dreamland... Enfin valait mieux ça que d'autres problèmes et pour le moment c'était plutôt calme, ce que Megan appréciait même si son instinct lui disait que tôt ou tard, cela déraperait. Pourquoi? Car quand on a la poisse, on l'a pour de bon et jamais rien ne se passe tranquillement comme on le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 632
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 400
Renommée: 1382
Honneur: 309
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Dim 4 Jan 2015 - 14:19
Son cauchemar? Elle ne s'en souvenait que trop bien, et dans les moindre détails. Dix ans de mauvais rêves identiques s'oublient difficilement. Elle poussa un discret soupir un peu tremblant pendant que la dame répondait à Nils, espérant se calmer un peu. Peut-être parce que l'oiseau avait senti sa tension, il descendit de sa tête pour s'installer sur son épaule et commença à picoter son oreille avec son bec. Amusée Mara le caressa, un peu soulagée, puis son attention se reporta sur Meg, qui agitait une grande canne à sucre. L'enfant faillit baver devant la taille de la friandise mais se retint de toutes ses forces. Curieuse, elle l'observa s'éloigner vers un stand, voler un peluche simplement en la touchant de sa canne et la ramener, ignorant superbement l'air outré du propriétaire du comptoir. En revenant vers eux, elle dit en secouant la canne:

"Pour vous montrer rapidement que ce monde possède bien de la magie. Vous voyez, ce nounours est collé à ma canne, vous pouvez tirez dessus si vous voulez. Mais je peux le décrocher sans le déchirer quand je veux."

Mara sourit devant l'étrange vision de cette femme à l'air sérieuse agitant une peluche collée à une friandise. Elle hésita un peu à parler, recommençant à se mordiller le pouce, puis se lança en essayant de garder son sourire:

- Mon cauchemar était... je sais pas trop, il était simple: au début il fait tout noir mais je suis bien, avec mes parents, puis ils disparaissent et je suis toute seule, je peux pas bouger, je commence à tomber, et je me réveille... j'en suis sortie parce que j'ai vu des gens dans mon rêve, et j'ai pu bouger vers eux pour pas tomber... En y pensant, c'étaient peut-être des habitants des rêves, comme nous... donc peut-être que c'est un endroit qui existe dans Dreamland... Je me rappelle qu'ils parlaient de voyageur, de royaume obscur et de seigneur quelque chose. Je me demande s'ils vont bien. Mais je ne veux plus jamais retourner là-bas. Jamais.

Au moins, elle avait réussit à garder son sourire, mes elle n'arrivait pas à empêcher ses yeux de la picoter. Elle prit un grande inspiration et continua:

- Après, quand je me suis rendormie cette nuit, je suis arrivée dans une forêt et l'oiseau, là (elle indiqua le volatile sur son épaule), à commencé à discuter avec moi et à me suivre, en disant qu'il m'aimait bien.

Elle releva la tête vers Meg et dit d'un air un peu incertain:

- Tu parlais de vaincre une phobie... On m'avait dit que j'étais autophobe et que ça avait un rapport avec ma timidité, mais j'ai pas l'impression d'avoir beaucoup changé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 78
Date d'inscription : 05/12/2014

Habitué
Nils Adam
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 100
Honneur: 35
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Sam 10 Jan 2015 - 22:07
Après la question de Nils, Megan commença naturellement à répondre à Mara puisqu'elle a était la première à poser la question, sa question était d'ailleurs très instructive, car elle portait sur les possibilités surhumaines à Dreamland, Megan leur apprit alors que par les cauchemars vaincus, l'ancien rêveur obtient un pouvoir lié à sa peur vaincue... Pan, se demanda alors qu'elle était la peur de Mara et de Megan... Ces deux filles pouvaient peut-être terriblement forte, et même lui, ça voulait dire qu'il avait un pouvoir ? Mais quoi ? Il avait peur de devenir un adulte, en quoi cette peur pourrait lui donner un pouvoir particulier ceci fit longuement réfléchir notre jeune ami... Elle dit alors qu'elle pouvait peut-être déterminer le pouvoir de Mara si elle lui expliquait son cauchemar, même si Nils n'avait pas trop envie de raconter son cauchemar, le jugeant d'un peu personnel, il était vraiment intrigué par ses propres capacités, il voulut alors en savoir plus à propos de son pouvoir.

Lorsque Megan finit de répondre à Mara, elle enchaina alors avec la question du petit blond, elle avait l'air assez déstabilisé, par son nouveau surnom attribué par celui-ci. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi, selon lui, elle devait s'estimer heureuse ! Bah ouais, c'est vrai quoi ! C'était la première fois qu'il appelait différemment une adulte, d'habitude il disait toujours "la vielle", mais bon bref, elle lui expliqua qu'elle n'arrivait pas vraiment à comprendre comment Pan se sentait différent à Dreamland, et ne pouvait donc pas lui répondre.

Elle dégaina à sa ceinture une canne à sucre spécial et elle voulait l'utiliser pour prouver au deux enfant l'existence de pouvoir à Dreamland. Elle s'approcha alors d'un nounours posé sur un comptoir non loin d'elle, puis tendit la canne sucre qui toucha le gros nounours, quand elle la relevât , le nounours était collé, elle ajouta qu'elle était la seule personne à pouvoir le retirer, alors Pan s'amusa à tirer de toutes ses forces jusqu'a rendre son visage tout rouge, mais nada! Le nounours s'était pas décollé d'un centimètre. C'était une chose très instructive pour Pan.

Vient alors le temps où Mara expliqua son cauchemar, dans un sens, il ressemblait un peu à celui de Pan, mais si elle avait surpassé son cauchemar grâce à des voyageurs passant par là, en même temps, ça peur était basé sur la solitude, c'était alors logique qu'elle en soit délivrée en rencontrant des gens. Il lui laissa terminer, puis quand elle eut fini de parler, Pan chipa discrètement une barbapa qui était posé juste à côté du nounours en guise de dégustation gratuite, puis parla tout en ayant la bouche pleine:

"Hum... Nan Meg' ch'est nul ! Ch'est juste un diminutif ! Ch'est nul les diminutifs ! Pis ch'est rare que ch'appelle pas une adulte : "la vielle", ch'ai un p'tit problème avec les adultes, même si cha va mieux maintenant, avant che vous pensais tous mauvais, mais che ne pense plus que c'est le cas, mais on ne change pas les bonne vielles chabitudes! Faut pas l'prendre mal, ch'taime bien Megouille, dit-il avec avec un grand sourire rose de barpapa qu'il avala pour pouvoir parler normalement, et tendit la barbapapa à Megan et Mara. J'vais t'raconter mon cauchemar, ça m'permettra d'en savoir plus par rapport à : pourquoi je me sens comme ça? Et aussi par rapport à mon pouvoir, par contre répons à Mara avant moi hein! J'suis un gentleman après tout, déclara-t-il en esquissant un sourire à Mara. Dans mon cauchemar, j'suis un adulte, avec un bébé dans les bras, je ne contrôle pas mon corps. J'ai fait c'rêve pendant beaucoup de nuits ! Et à chaque fois, j'abandonne le bébé, mais j'voulais pas faire ça, mais ma peur d'être un adulte était trop forte, j'avais peur de devenir ce que je pesais des adultes, menteur, tricheur, cruel... Mais grâce à une amie, j'ai réussi à réaliser que j'pensais n'importe quoi, et c'est comme ça que j'ai réussi à vaincre mon cauchemar en ne laissant pas l'bébé devant la porte !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 688
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 29

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 310
Renommée: 2212
Honneur: -170
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Lun 12 Jan 2015 - 12:51


Pan s'acharna à décoller la peluche de la canne en sucre de Megan en vain. Une fois la preuve de la magie, même si ce n'était pas non plus incroyable. Megan passa rapidement sa langue sur la canne pour annuler le suintement de colle et donc: libérer la peluche qui tomba sur le sol. Elle ne voyait pas comment le prouver autrement, user de son pouvoir aurait été... Une expérience plutôt désagréable pour les deux jeunes Voyageurs. Mara sembla convaincue ou du moins amusée et elle se lança dans les explications de son cauchemar. De ce que l'algphobe comprit, il y avait une histoire de solitude et surtout d'obscurité... Encore quelqu'un lié au royaume obscur hein? Megan croisa les bras après avoir remit sa canne à sa ceinture. Si c'était le cas, cette petite et elle risquait de se revoir ou en tout cas, elle devrait aider Mara à éviter ce royaume. Quoique, hormis elle et quelques autres Voyageurs liés à Pijn, ils étaient très peu à se rendre volontairement au royaume considéré comme le plus dangereux du monde onirique. La petite expliqua qu'elle avait rencontré l'oiseau ensuite et qu'ils étaient plus ou moins devenus amis. Pour l'instant, rien ne l'aidait à déterminer la phobie ni le pouvoir de l'enfant et Megan se sentait un peu frustrée. Seul l'idée d'une affiliation au royaume obscur était présente et n'arrangeait pas spécialement les choses. C'est alors que Mara parla d'autophobie et de sa timidité.

Les bras toujours croisés, Megan s'adossa à un stand et prit le temps de réfléchir un instant. Timidité, royaume obscur, autophobie... Ce n'est pas pratique ces noms de phobies, parfois on arrive pas à comprendre ce que ça veut dire. Comme algophobe, quand on entend ça pour la première fois, on s'imagine une peur des algues alors que c'est la peur de la douleur, de souffrir. Mais elle prit le temps de réfléchir, même si certains diront que Megan qui réfléchit est aussi improbable que de la neige au royaume du feu. Auto était un diminutif d'automatique ou alors tiré du latin ou du grec... Elle regrettait un peu de ne pas avoir prit les langues mortes dans sa jeunesse mais en déduisit que si c'était lié à la timidité, cela voulait surement dire une peur de soi même ou un truc du genre. La petite ne s'aimait pas ou n'aimait pas son manque de confiance en elle? La brune poussa un soupire: c'était un casse tête trop compliqué pour elle. Et surtout qu'elle semblait pouvoir parler aux animaux. Mais où était le rapport?

Pan qui mangeait de la barbe à papa expliqua qu'il n'aimait pas le surnom Meg car ce n'était qu'un diminutif et donc c'était nul. Megouille était donc mieux aux yeux du gamin. La jeune femme poussa un autre soupire en se promettant de rester patiente. Déjà, il appelait tous les adultes par "le vieux" ou "la vieille" donc elle pouvait se sentir heureuse qu'il l'appel autrement. Il proposa alors sa barbe à papa et Megan secoua gentiment la main pour dire qu'elle n'en voulait pas. Pan enchaina donc sur son cauchemar. Il racontait qu'il se voyait en adulte, portant un bébé et qu'il finissait toujours par abandonner le bébé. Il avait une image des adultes très... Naïves et enfantine. A l'écouter, les adultes étaient des menteurs, des tricheurs et cruels. Un enfant qui a surement eu quelques soucis avec ses parents ou d'autres adultes donc. Mais Megan ne poserait aucune question sur ce sujet car cela ne la regardait pas. Ensuite, il était parvenu à ne pas abandonner le bébé car il avait discuté avec une amie et ainsi, il s'était mit en tête que tous les adultes n'étaient pas foncièrement méchants. D'accord... Une peur de grandir donc. D'un coup, l'algophobe considéra que Pan n'était qu'un surnom et que ce gamin avait justement le syndrome de Peter Pan. Son pouvoir lui permettait surement de vieillir ou de vieillir les gens, probablement qu'il pouvait jouer sur son âge pour tel ou tel effet. Lui déjà, c'était plus simple à comprendre que la petite.

"Mara... Je... Ne sais pas trop quoi te dire. Hormis que tu as un lien, tout comme moi, au royaume obscur apparemment. Ensuite, tu ne me parais pas spécialement timide. Un manque de confiance en toi ou dans les autres peut-être? Désolée... Je ne sais pas plus que ça. Elle haussa les épaules et fit un sourire qui se voulait plein d'excuse pour la petite. Pan, j'imagine que cette sensation étrange que tu ressens, c'est un gain de maturité. Tu as vaincu ta peur des adultes et surement que cela t'as fait grandir un peu ou que ton pouvoir te permet de vieillir justement."

Se redressant alors, elle décida qu'elle allait faire visiter le parc d'attraction onirique aux deux petits pour les amuser. Déjà, cela serait un bon moyen de les observer et peut-être parviendrait-elle à comprendre leurs pouvoirs pour leur expliquer correctement. Mais aussi, passer du temps avec ces petits lui semblait important. Toutes les nuits elle avait des problèmes... Là, cet élan d'innocence, de douceur et gentillesse lui firent du bien. Pour une fois et depuis longtemps, elle se sentait bien et surtout: pas en danger. Elle espérait juste que sa poisse incroyable voir légendaire, n'attirerait aucun problème à ces deux petits. Quoiqu'il en soit, si cela arrivait, elle ferait tout pour les protéger.

"Bon, si vous voulez, on fait un tour dans le parc? On essai un ou plusieurs manèges et on en profitera pour discuter d'avantage de Dreamland et de vos pouvoirs. D'accord?"

Et voilà, Megan dans le rôle de la grande sœur. Elle se demanda un instant comment Corey réagirait en voyant cette scène. Enfin, elle se sentait surtout telle une baby-sister qui aimait bien les gamins qu'elle devait garder. Car oui, quelque chose chez ces deux petits blonds donnait vraiment le sourire à la brune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : La Joueuse de Hamelin
Messages : 632
Date d'inscription : 11/12/2014
Age du personnage : 12

Maraudeur des rêves
Mara Leros
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 400
Renommée: 1382
Honneur: 309
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Lun 12 Jan 2015 - 22:11
Bah, apparemment, connaître son cauchemar ou sa phobie n'aidait pas non plus Megan à comprendre l'essence du pouvoir de Mara. Tant pis, elle comprendrait bien un jour. Elle se mit à caresser l'oiseau installé sur son épaule qui se mit à roucouler doucement, comme un chat ronronnerait, elle sourit à la sensation agréable du doux duvet contre sa peau. Et sa mélancolie avait totalement disparue à l'idée de visiter le fantastique parc d'attraction. Le sourire aux lèvres elle suivit immédiatement la dame dans la foule en gambadant.

Cet endroit était incroyables aux yeux de la fillette: des dizaines et des dizaines de tentes, de stands, de pancartes s'enchaînaient, de tailles variables, affichant tous des couleurs plus pétantes, criardes les unes que les autres. Quasiment tout le monde avait l'air souriants, les gens portaient des masques, intégrales ou ne couvrant que le haut du visage, des masques souriants, caricaturaux, dans les tons rouges, bleus, verts ou argentés, sans doutes recouverts de paillettes. La plupart des passants portaient des tenues "normales", un peu comme celles du groupe de trois, mais certains arboraient des costumes invraisemblables: des multitudes de voiles transparents superposés, brillants, affichant toutes les couleurs possibles, de grands chapeaux aux formes diverses, allants au chapeaux à larges bords parés de fleurs, jusqu'à l'immense couvre-chef en forme de cheval grandeur nature (face à ce dernier, Mara s'était arrêtée un instant, perplexe devant ce miracle d'équilibre), d'autres encore, semblaient habillés d'une combinaison moulante aux motifs psychédéliques aux couleurs sans doutes suffisants pour provoquer une épilepsie.

Un brouhaha permanent régnait, entre les annonces criées à tues-têtes depuis les stands, les discutions animées, les cris de gens bousculés par la foule, de rugissements d'animaux... En passant à côté de bêtes, Mara se rendit compte qu'elle ne les comprenaient pas. Sans doute ne pouvait-elle communiquer qu'avec les animaux proches, ou qui s'adressaient à elle... Elle y réfléchirait plus tard.

Alors qu'ils passaient à côté d'un stand de barba-papa qui diffusait une odeur fruitée bien meilleure que dans le monde réel, un homme habillé en clown, au visage rieur et aux yeux plissés s'adressa à eux, leur proposant de venir voir un spectacle de dressage incroyable, avec des animaux comme ils n'en avaient jamais vus. Mara était toute excitée à cette idée, et ne faisait pas attentions aux animaux déjà originaux, en cage autour d'un grand chapiteau et qui affichaient un air morne, malgré un regard parcouru d'émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 78
Date d'inscription : 05/12/2014

Habitué
Nils Adam
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 100
Honneur: 35
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Jeu 15 Jan 2015 - 20:48
Alors que les questions des deux petits étaient pausées, Megan croisait les bras, et réfléchissait pendant un instant, Pan était clame et attendait impatiemment la réponse de celle-ci, c'est alors que les lèvres rouges et pulpeuses de la jeune femme se mirent à bouger. Comme Pan lui avait demandé, (et de toutes façons, elle l'aurait quand même fait) Megan commença tout d'abord à répondre à la petite Mara, cependant, elle semblait assez perdue, et troublée de ne pas pouvoir répondre à la petite clairement, néanmoins grâce à la description de celle-ci, elle pouvait lui affirmer qu'elle était en lien au royaume obscur, tout comme elle d'ailleurs. Elle tenta de comprendre sa phobie, mais sans réel succès, elle avait l'air vraiment déçu de ne pas pouvoir satisfaire sa demande.

Elle se tourna alors vers Pan, pour alors lui répondre à son tour. Elle put même lui répondre alors à la question qu'il avait posée précédemment, pourquoi il se sent différent, elle disait "un gain de maturité". Pan ne se trouvais pas plus mature, mais c'était surement quelque chose qu'il ne pouvait pas comprendre, étant donné qu'il ne savait pas vraiment ce que c'était, à chaque fois qu'il entendait ce mot, c'était pour lui faire la morale, alors il ne l'aimait pas trop voyez-vous...

C'est alors que Meg passa à la partie plus intéressante, le pouvoir de Pan, selon elle, était lier à la vieillesse, elle ne pouvait pas savoir la forme, il avait peut-être grandi mentalement, ou alors pouvait-il grandir ? Cependant, cette réponse-là, Megan n'était bien entendu pas en mesure de lui donner, seul le temps le pouvait... C'est alors, que "la maman de la nuit", proposa aux deux enfants d'aller se promener dans le parc, on n'est pas tous les jours (toutes les nuits) dans un parc d'attractions, puis Pan avait vraiment envie de se dépenser. Son excite ment le faisait sauter de joie sur place ! Tant dis que Megan et Mara se baladaient doucement accompagnait de l'ami volatil de Mara, Pan s'amusait à courir de partout, à faire des pirouettes un peu partout, tout en restant à proximité des deux filles. Les attractions étaient toutes plus amusantes les unes que les autres, mais Pan n'aimait que les trucs à sensation forte, et à Dreamland, c'était bien plus puissant que dans la vraie vie ! Niveau fringues, les passants étaient plutôt... Extravagant ! Du couvre-chef à la tête de cheval, au chapeau pot de fleurs, il y en avait pour le coup, vraiment pour tous les goûts !
Alors que la promenade se passait très bien sans aucun souci, un clown assez bizarre et morne malgré son grand sourire s'approcha du petit groupe :

"Oh, bonjours les enfants, et bonjour madame, s’exclama t-il d'un clin d'œil à Megan, vous avez l'air de vous amuser, mais ne ratez pas, L'ATTRACTION principal du parc ! Des animaux comme vous en avaient jamais vu de tout le monde onirique ! Je suis sûr que vos enfants apprécieraient, dit-il en se frottant les mains...."

Derrière lui, un énorme chapiteau... Un air de déjà vu ? Mais oui ! Pan l'avait déjà vu, en venant, il avait remarqué un chapiteau en train d'être installé, il était déjà terminé, et se tenait devant nos trois protagonistes... Mara n'avait pas l'air de se douter de quoi que ce soit. De nature méfiante, Pan sentait quelque chose de mauvais, mais voyant Mara excité à l'idée de voir des animaux originaux, et même s'il détestait les dompteurs, Pan était prêt à la suivre dans l'énorme chapiteau. Il fit quand même un regard sérieux et furtif à Megan, histoire de lui montrer qu'il se méfiait du clown un peu trop louche à son goût...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 688
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 29

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 310
Renommée: 2212
Honneur: -170
MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Dim 18 Jan 2015 - 14:11


C'est ainsi que le trio improbable partit se promener dans l'immense parc d'attractions. Megan marchait tranquillement, les mains dans les poches et suivait des yeux les deux petits. Mara s’émerveillait de tout ou presque et ne restait pas loin ce qui était agréable pour l'algophobe. En revanche, Pan courait ici et là, ne tenait pas en place, sautait un peu partout. Une véritable pile électrique ce petit! La jeune femme eut un sourire en croisant un homme, Voyageur ou rêveur, avec un chapeau en forme de tête de cheval. Plutôt fun et amusant, elle nota que Mara était intriguée par le couvre-chef et fit un sourire. Continuant la visite, ils virent des gens plus extravagants les uns que les autres. Tout le monde s'était prit au jeu et la plupart portaient des vêtements colorés et festif. Megan passa devant un stand de chapeau et hésita un instant à en prendre un pour elle et les deux petits, qu'ils aient un souvenir sympa de cette nuit. Mais en même temps, elle ignorait un peu les gouts des deux marmots pour être sûre que cela leur plairaient.

Un clown aussi antipathique que louche leur adressa la parole. Megan était encore un peu en retrait, vers le stand de chapeaux. Elle écouta d'une oreille le clown qui parlait de voir des créatures originales, et d'y emmener "ses enfants" pour qu'ils s'amusent. Tiquant un peu à cette remarque: genre elle paraissait si vieille pour avoir deux gamins d'une dizaine d'années? Sérieusement? Devait-elle lui arracher la langue, l'envoyer chier ou simplement lui coller une baffe? Finalement, elle haussa les épaules, prit ses trois chapeaux qu'elle venait de choisir et ignora le clown.

Mara semblait très intéressée par cette attraction avec des créatures incroyables et Pan avait lancé un regard à la brune qui disait: on devrait se méfier. Il était étonnant de voir le petit capable de se méfier et de réfléchir ainsi alors qu'à première vue, Megan aurait juré que Pan était le plus irréfléchi des deux. Après, Mara était jeune, un peu plus que lui et elle semblait avoir un lien avec les animaux ou les créatures, normal donc qu'elle s'y intéresse très facilement. Megan rattrapa en quelques enjambées la petite et lui tendit son chapeau en souriant.

"Tiens, je me suis dis que ça te ferais plaisir."

Le couvre-chef n'avait pas grand chose d'un chapeau. La base semblait être un disque en bois ou carton et dessus y avait été ajouté des décorations. Donnant ainsi l'impression que celui qui portait ça, avait une forêt miniature sur la tête avec des oiseaux, reliés à des fils, qui volaient au dessus. Megan se sentit un peu nulle avec son "cadeau", elle avait vu que la petite aimait bien son oiseau et s'était donc dit que ce couvre-chef lui plairait. En attendant, elle en tendit un autre à Pan. Le sien était un coffre à trésor ouvert avec pleins de pièces d'or, de pierres précieuses à l'intérieur. On pouvait également voir un crâne accroché à coté du coffre et une magnifique dague ornée de pierres précieuse qui dépassait du butin. Ce gamin se surnommait Peter Pan et devrait donc aimé ce cadeau, et surement qu'il connaissait pirates des Caraïbes et qu'il y verrait une ressemblance. Enfin voilà, Megan avait tenté de leur faire plaisir et espérait avoir réussit. Elle mit son couvre-chef à son tour: un grand chapeau noir et pointu lui donnant l'aspect d'une sorcière. Y était également accroché un petit voile en soie transparente qui venait dissimuler, légèrement en tout cas, le bas du visage du porteur. Une chauve souris pendait sur le coté du chapeau également et une araignée en plastique, très réaliste, était également fixée vers la pointe.

Ils arrivèrent enfin à l'entrée du chapiteau et déjà une petite foule c'était accumulée là. Megan regarda Mara et lui proposa de la mettre sur ses épaules pour qu'elle puisse voir loin devant afin de mieux regarder les dites créatures incroyables. Reste que la jeune femme se demandait bien ce que pouvaient avoir de si particulier ces animaux. Elle savait qu'ici à Dreamland, on pouvait voir des dragons, elle avait également vu des créatures obscures, des sortes d'ombres palpables ressemblant aux sans-cœurs dans un jeu vidéo. Elle avait également rencontré des créatures faisant plus de deux mètres, possédant six bras énormes, des petits jambes et avec un fruit sur le haut du crâne. Après ça, elle s'était dit qu'il était possible de voir tout et n'importe quoi. Après tout, c'était le monde des rêves et tout était possible non? La foule poussa alors une exclamation de surprise et les gens bougèrent pour laisser passer un animal qui avançait tranquillement ou du moins à son rythme, pour s'éloigner du chapiteau. Un croisement étrange de plusieurs animaux et Megan trouva ceci... Des plus étranges. En effet, le haut du corps était celui d'un lama mais le reste était celui d'un énorme asticot. Un lamasticot donc... Ils étaient devant une nouvelle espèce de Pokémon et Megan regarda la bestiole, intriguée. En effet, l'animal regardait à droite puis à gauche, comme si tant de monde la paniquait et elle rampait frénétiquement pour s'éloigner de l'endroit. Un homme apparut alors d'un coup à coté du lamasticot, il était vêtu d'une cape et d'une tenue faisant très magicien de spectacle.

"Allé allé mon joli, on revient à l'intérieur! Ton public t'attend!"

Sa baguette brilla alors qu'il posait sa main sur l'animal et les deux disparurent d'un coup. Megan déduisit que ce type était un Voyageur et qu'il possédait donc un artefact relativement puissant. Une question vint alors la tarauder: est-ce que c'était un groupe de Voyageurs qui dirigeait l'animalerie? Car si c'était le cas, elle était persuadée que tout ceci ne présageait rien de bon. A force de venir au royaume onirique, elle avait comprit ou finit par croire que les Voyageurs ne cherchaient que à foutre la merde ou profiter de tel ou tel chose. Rare étaient ceux qui faisaient quelques choses pour le bien d'un royaume, certes il y en avait, mais... C'était tellement rare qu'elle en avait déduit qu'elle pourrait les compter sur les doigts d'une seule main. Un homme hurla alors que le spectacle allait bientôt commencer et qu'ils pouvaient entrer dans le chapiteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: We're Freaks ! [Pv Nils et Megan] Aujourd'hui à 1:10
Revenir en haut Aller en bas

We're Freaks ! [Pv Nils et Megan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Circus attractions-