Haut
Bas

Partagez|

Event 6 : Bas les Masques !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Renard Gris
Messages : 605
Date d'inscription : 25/05/2012
Age du personnage : 27

Arpenteur des rêves
Nedru Etol
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 538
Renommée: 1794
Honneur: 74
MessageSujet: Re: Event 6 : Bas les Masques ! Dim 11 Oct 2015 - 17:40
Le Renard Gris jeta Nedru à l'adresse de son interlocuteur, sur un ton coulant. Un pseudonyme perdu dans la masse des sobriquets animaliers du monde des rêves et que ne releva pas le petit roquet.

Emile n'avait pas apprécié qu'on lui montre les dents. Peut être comprenait-il qu'il avait utilisé l'Entracte pour rien, sinon pour assurer sa position de petit chef vaniteux. Il était en train de comprendre quelle était sa véritable place dans le trio puisque ses directives se transformaient en questions.

Nedru repositionna le masque sur son visage tandis qu'il acquiesçait. Comme il aurait aimé rétorqué qu'il avait seulement laissé pêcher la forme, que son hésitation avait provoqué une rupture presque physique dans son discours qui avait détourné le sens du fond ! Mais le roquet d'Onirion n'aurait probablement pas saisi cette subtilité, aussi le Gris préféra-t-il un courtois ;


Tout cela me convient.

En chemin pour retourner sur scène, le londonien approcha Cynthia pour lui suggérer avec politesse, trop fort pour avoir l'air suspect mais pas assez pour être entendu par Emile ;

Je vous conseille de donner la réplique au plus discret de nos trois adversaires, votre plaidoyer est le meilleur de notre équipe ; si vous le faites flancher rapidement, nous gagnerons vite.

« Le plus discret des trois » était probablement le meilleur de tous. S'il voulait que son équipe perde les débats sans être jugé responsable, Nedru devait saper le moral de Cynthia en la confrontant à l'orateur qui inverserait le cours du débat. Il ajouta, plus fort, pour que la jeune femme pense que la stratégie avait fait le tour de l'équipe ;

Je vais continuer de canaliser la logorrhée verbale d'en face en l'obliger à s'en prendre à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Event 6 : Bas les Masques ! Mer 23 Mar 2016 - 10:49
La salla Huguaux accueillait environ une trentaine de personnes qui s’étaient poliment assises dans les premières rangées ; elle regardait avec insistance un débat de dix personnes, cinq de chaque côté, et qui semblaient parler de tout, sauf des coups de bâton du théâtre, si bien qu’on se disait qu’il fallait non seulement être un expert, mais en plus suivre la séance depuis le début, pour espérer avoir une chance de démêler les arguments. Les spectateurs en tout cas, semblaient très à l’aise.

Et quand on disait ça, les projecteurs n’étaient pas forcément tournés vers le public, mais on le voyait beaucoup mieux de dos que de face, et vu qu’ils étaient resserrés et devant, il n’y avait pas forcément besoin de projecteurs supplémentaires pour chercher l’erreur.

Mais l’erreur, c’est qu’il n’y en avait pas… Au vu, sous les masques ou à-côté, des oreilles des spectateurs, absolument aucun Voyageur ne se trouvait parmi eux, que ce fut près des gens, ou bien ailleurs dans la salle. Il fallait se rendre à l’évidence, il n’y avait que des traces de Créatures des Rêves dans la salle, et rien d’un Voyageur.

__

Dans le vestiaire, même si Cynthia ne la sentait pas et qu’Emile n’était pas très doué pour ça, il régnait tout de même une certaine forme de tension – Emile était bon orateur, mais dans la vie réelle, dans un combat à trois contre trois comme maintenant, c’était une expérience qu’il n’avait jamais expérimenté et une part de lui se sentait soulagé qu’un de ses compagnons s’y connaisse plus, jusqu’à même se dire que ce n’était pas un hasard s’il avait été envoyé. Mais difficile de l’admettre devant Cynthia. Il écouta donc tout ce qu’il avait à dire, et essayait de savoir s’il ne pouvait pas de donner de contre-indication pour faire asseoir sa position. Heureusement, tout ne lui paraissait pas une bonne idée, certainement à tort, mais il profita de ses doutes pour consolider son égo en répondant :

« Je ne suis pas sûr que Cynthia réussisse à agresser un adversaire, peut-être qu’il vaudrait mieux viser tout le groupe plutôt qu’un adversaire.
_ Non Emile, je peux le faire. »
Le dénommé Emile tourna la tête vers elle, mais il ne vit dans ses yeux qu’une confirmation de ce qu’elle entendait.
« Bon, très bien, faisons comme ça. »

Il était tellement surpris qu’il avait oublié de répondre sur le fait d’éviter de se mettre le petit à dos : c’était le genre d’adversaires à choisir son terrain pour ses adversaires, comme par exemple, des détails sur la forme, et tout faire exploser jusqu’à s’être bien fait comprendre qu’au final, l’autre avait tort évidemment sur les autres points. Une stratégie tirée d’Aristote, non ?

Le débat reprit, et ne bougea pas énormément des plans de Ned : la fille se mit à invectiver un des trois membres du trio, à l’inviter à parler, c’était parfaitement permis dans le monde culturel de Carnaval Garbage, mais elle se fit prendre une dérouillée, car l’autre tacla sans effort avec une argumentation-coton et énormément appréciée des assemblées : une seule phrase pour cinquante lignes, qu’il réussissait avec sa verve et ses mimiques, à faire tenir sans aucun souci du début à la fin en restant compréhensible et en ne fermant aucune porte qu’il avait lui-même ouverte. Certes, le fond sur la morale restait discutable, mais la logorrhée fut saisissante, si bien qu’après qu’il ait parlé, Emile attendit avant de répondre… Laissant la parole à qui voulait dans l’équipe.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Facteur X
Messages : 1493
Date d'inscription : 07/01/2011
Age du personnage : 25

Arpenteur des rêves
Clem Free
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 170
Renommée: 1445
Honneur: 160
MessageSujet: Re: Event 6 : Bas les Masques ! Dim 3 Avr 2016 - 20:55
L'espace d'une seconde, Clem cru qu'ils s'étaient trompé. En effet, Ils s'attendaient à retrouver un voyageur dans la salle et force était de constater qu'il n'en était rien. Mais très vite il réalisa que, trompé sur l'identité de leur cible ou non, le fait qu'il n'y avait aucune autre oreilles rondes dans la salle qu'eux étaient plutôt un signe louche.

Un activiste venant d'un groupe dangereux avait été enregistré pour observer un débat et n'était pas présent au lieu concerné ? Il y avait de quoi se poser des questions. De là à penser que Ralph avait trompé la sécurité avec cette excuse d'observer un débat, il n'y avait qu'un pas que Clem était prêt à franchir en petites foulées. Le seul lien que lui et Alice avaient, c'était la juge notifiée pour l'avoir inscrit il y a une demi-douzaine d'heure. Auhal, ou quelque chose dans le genre.

À voix basse pour ne pas gêner le débat et ses observateurs, il fit part de ses conclusions à Alice :

"... au final comme piste il nous reste la juge, ou alors il faudrait demander à l'accueil la liste des débats de la nuit, histoire qu'on voit laquelle pourrait "intéresser" un extrémiste pro-voyageur et tenter de voir s'il a resquiller une place dans ce débat inoffensif pour rentrer dans le bâtiment et allez là où ça l'intéressait vraiment. En tout cas, la juge est l'option la plus proche de nous, je commence par là."

N'ayant pas du tout envie de s'improviser en donneur d'ordre ni de traiter dédaigneusement sa collègue, l'agoraphobe lui avait laissé à sa manière la possibilité de le suivre ou d'aller directement explorer cette autre piste. Quoi qu'il en soit Clem suivait la sienne.

Tout en veillant à ne déranger personne, il s'arrangea pour parvenir jusqu'aux coulisses des juges et à leurs assistants situées dans une salle annexe derrière leurs sièges. Il avisa là un fonctionnaire servant à il ne savait quoi -sans doute un gratte papier quelconque- et se présenta en tant que...

"...voyageur mandaté par la LGO. J'aimerais avoir un entretien rapide avec la juge Oalh. Vous pouvez allez la prévenir ? C'est urgent. Termina t-il au cas où l'assistant répugnerais à l'idée d'aller déranger la juge en plein débat. C'est à peu près à ce moment là que Clem réalisa que Oalh pouvait très bien ne pas être une juge écoutant ce débat en particulier. C'était ce qu'il avait présumé en entendant la standardiste lui dire qu'elle avait inscrit Ralph à ce débat là.

Bon au pire, il bafouillerais une excuse au fonctionnaire avec un soupçon de bonne foi puis il s'en irait après lui avoir demandé s'il avait une petite idée de l'endroit où pourrait se trouver la juge. Il espérait juste qu'ils allaient rapidement tomber sur quelque chose de solide concernant leur suspect. Cela faisait plusieurs dizaines de minutes que Clem entendait une horloge engranger les secondes qui se passait alors qu'ils n'avaient attrapé personne. Il craignait que ces agressions ne soient révélateurs de quelque chose de bien plus gros qui couvait sous toute cette tension.

Tic tac tic tac, vous êtes en retard. Tout va péter et vous courrez sans doute après la mauvaise personne. Et vous ne la rattraper même pas...

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 179
Date d'inscription : 02/10/2012

Maraudeur des rêves
Alice Sauvebois
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 580
Honneur: 20
MessageSujet: Re: Event 6 : Bas les Masques ! Sam 9 Avr 2016 - 0:47
Ils devaient se faire une raison ; leur cible n'était pas dans la paisible salle Hugaux. Ils auraient pu s'en douter,  c'était quand-même très prévisible. Qu'est-ce qu'un voyageur de ce calibre irait faire ici ? Elle l'avait pensée dès le départ, mais elle avait quand-même suivi leur seule piste ; ce n'était pas la première fois qu'ils partaient sur une impasse absurde et tortueuse d'une part, puis d'un autre côté elle n'aurait pas vraiment pu s'opposer à la seule piste qu'ils avaient. Maintenant ils n'en avaient plus... Parfait !

Bras croisés contre sa poitrine, agitant nerveusement une jambe, l'invocatrice étouffait ses soupirs derrière son masque. Elle avait d'ailleurs furieusement envie de l'arracher de son visage et de s'enfuir d'ici, ou mieux : se réveiller et retrouver son petit quotidien du monde réel. Ils n'avançaient pas du tout, au contraire ; elle se sentait de plus en plus engluée dans cette histoire et la frustration s'ajoutait à la fatigue pour donner un cocktail des plus déprimants. Avec espoir elle reporta un regard interrogateur et perdu vers Clem : le jeune homme avait eu plus d'une idée pertinente et elle se sentait de toute façon complètement déconnectée de l'affaire, c'est donc sans honte aucune qu'elle se reposait une fois de plus sur son expertise.

Grand bien lui prit, car son acolyte approcha bientôt les lèvres de son oreille pour lui susurrer ses lumières. Attentive, Alice entendit une idée, puis une seconde. Deux suggestions, ce qui impliquait qu'ils se séparent, encore et bien sûr il prit l'option la plus proche et la plus juteuse. D'une part, c'était sympathique, puisqu'il n'avait effectivement rien dit pour la forcer à faire ce qu'il voulait en retournant à l'accueil, de l'autre il ne lui avait pas trop demandé son avis non plus. Dans la pénombre, la voyageuse leva les yeux au ciel et lâcha un soupir final avant de tourner les talons, direction l'entrée du bâtiment pour obtenir la liste des débats.

Heureusement pour elle, à force d'arpenter les couloirs, la jeune femme avait fini par enregistrer très exactement les différents chemins à prendre, retourner sur ses pas ne lui pris finalement que quelques minutes. Aussitôt arrivée, elle s'approcha de l'accueil et, avec son plus beau sourire, formula poliment sa requête, espérant qu'il n'y ait pas de problème, ni de paperasse, ni d'opposition, juste une petite feuille inoffensive avec des mots inoffensifs, faciles à lire et à comprendre dessus. Un truc très basique et très simple, mais c'était de qualité qui se faisait rare, à Dreamland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Renard Gris
Messages : 605
Date d'inscription : 25/05/2012
Age du personnage : 27

Arpenteur des rêves
Nedru Etol
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 538
Renommée: 1794
Honneur: 74
MessageSujet: Re: Event 6 : Bas les Masques ! Lun 18 Avr 2016 - 13:23
Sous son masque de grenouille, le Gris passa sa langue sur ses canines devant la tournure que prenaient les évènements. Pour une obscure raison, Emile avait déformé ses propos, transformant son invitation à « donner la réplique » par « agresser », glissement sémantique que s’appropria Cynthia avec enthousiasme.

Ils entrèrent à nouveau dans cette arène vibrante et déjà, Nedru sentit que l’ambiance n’était pas en leur faveur. Emile avait grillé une cartouche trop tôt et la salle était consciente de ce faux-pas narratif dans le spectacle.

Lui et son petit chef s’assirent néanmoins avec un calme mesuré tandis que Cynthia restait debout, prête à défendre son honneur et ses idéaux avec verve. Pendant qu’elle se faisait littéralement écorcher vive par un adversaire, Nedru composait mentalement les vers qui pourriraient définitivement l’édifice difficilement bâti par leurs soins. A la manière d’une pomme appétissante que l’on croque pour y trouver un invertebré gluant, sa prise de parole devait être formellement irréprochable, avec un fond bancal. Ici, il espérait que la violence fasse un ver compétent dans ce Royaume, assez loin d’en être certain cependant. Dans le pire des cas, la menace qu’il glisserait dessous ferait sans doute son effet... Mais pour ne pas décevoir les gentleman oniriques, il devait également tenir ses délais en donnant du temps aux autres le tout sans avoir l’air de trahir son camp.

Lorsque Cynthia, vaincue, s’effondra sur sa chaise, Emile lui-même tarda à se redresser, laissant le loisir au Gris de se lever dignement. D’abord, faire ce qu’il n’avait pas fait ; la défendre. Cette strophe était déjà prête depuis belle lurette.



Prophétiques professeurs aux phrases percutantes
Votre prose suffoque dans ses idées puantes !
Assénez moins de mots au profit, je vous prie
D’une pensée limpide et non d’un piloris.

Il tonna, plus fort, défiant ses adversaire par des intonnations de défi ;

Encore qu’elle vous convienne, défenseurs du non-droit
Essayez vous déjà d’abattre un Voyageur ?
En tant que pacifiste, il me peine en ce cas
De vous suivre à ce jeu du meilleur bretteur !

Vos piteuses escarmouches ne nous égratignent pas
En verbe ou bien en fer, notre lame vous apeure,
Vous, cauchemars insensés ! Qui sème récoltera
La tempête d’un peuple, qui sonnera votre heure !


Presque quatre secondes complètes marquèrent la ponctuation de son dernier rugissement, avant qu’il ne reprenne d’un ton bien plus normal.

Voici l’unique voie que votre Loi dessine
C’est celle des cercueils, des larmes et des guerres
Votre belle Morale a tout d’une meurtrière
Et vos peuples sont mortels ; à eux elle se destine.

J’implore votre raison en même temps qu’un véto
Loi Anti Voyageur veut dire issue fatale
Ne suivez pas l’exemple d’une table pentagonale
A moins de préférer aux villes les tombeaux.


Nedru hocha brièvement la tête par politesse avant de s’asseoir, attentif aux réactions immédiates.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Event 6 : Bas les Masques ! Jeu 28 Avr 2016 - 17:34
La secrétaire en charge ce soir-là de la bonne tenue de la communication et de la ressource clientèle passait une excellente soirée, même si elle ne le montrait pas, cela aurait été incroyablement vulgaire. Tout simplement parce qu’elle se rendait compte que la LGO n’arrêtait pas de lui poser des questions ici et là, et même si elle ne connaissait rien aux tenants et aboutissants de l’enquête, même si elle ne savait même pas si celle-ci avançait dans la bonne, la mauvaise direction, ou alors pas du tout, elle était d’une curiosité maladive qu’elle ne pouvait pas montrer explicitement. Ca ferait en tout cas de bonnes anecdotes à raconter à ses collègues le lendemain, et elle savait qu’elle ne serait pas trop indiscrète si elle se renseignait à la fin de la soirée sur les résultats de l’investigation.

Ce fut le Voyageur mâle d’abord qui vint lui poser des questions sur la juge Oalh. A cela, pour savoir où elle se situait en attendant, elle se permit de répondre, connaissant par cœur la solution à cette petite énigme :

« Oh, elle est actuellement occupée, elle fait partie du jury sur le thème de la Loi Voyageur, « Voyageur malgré eux », elle sera donc occupée pendant un temps indéterminé. Je vous prierai de bien l’attendre à son bureau, c’est au troisième étage de l’aile gauche, la salle 306. Merci à vous. »

Peu de temps après, ce fut à la fille de revenir, et elle demandait tous les débats qui avaient lieu actuellement pendant la soirée. Heureusement pour elle, pensa la secrétaire en lui tendant les papiers, il y en avait très peu, soit quatre exactement. Il y avait évidemment le débat sur la Loi Voyageur comme on pouvait l’imaginer (elle pariait qu’ils étaient là pour surveiller le débat !), le débat donc, sur ‘Trois coups de bâton : obligation ou indication ?’ puis finalement, sur la taille minimale d’un masque pour ne pas être vulgaire, et maximale pour ne pas être idiot, ainsi qu’un débat sur l’utilité d’un quatrième acte, était-ce une nouvelle façon de recevoir le récit, ou juste une verrue pour égayer les attentes les plus populaires ?

__

L’effet de la dernière argumentation eut l’effet d’une bombe, mais pas véritablement comme on l’entendait : certes, tout le monde devait se sentir menacé, mais il se sentait menacé seulement parce qu’ils le devaient plutôt que parce qu’ils le pensaient, nous restions au théâtre avant tout. C’était peut-être une argumentation terrible, mais en aucun cas une faute de goût vu que la forme était parfaitement respectée, voire même, légèrement supérieure à celle des adversaires. Ils applaudirent légèrement la tirade, mais on pouvait entendre parmi les chuchotements :

« Que c’est envoyé, mais quel dommage qu’il fut aussi maladroit.
_ C’est de loin le meilleur des trois, très chère.
_ C’est vrai, cela rajoute au défaut, mais dans le bon sens.
_ Oui, que ses alliés fussent trahis par un tel conteur donne un charme tout anouilhien à l’ensemble. J’aime.
_ Chut, taisez-vous donc, la réponse que je prévois cinglante arrive. »


Effectivement, celui qui avait si facilement brisé les arguments de Cynthia se dépêcha de revenir à la charge : il fallait profiter de cet argument, mais avec légèreté pour que le public puisse juger de lui-même cette faute sans qu’elle ne soit trop parfumée par l’en-face.

« Pourquoi m’avance-je donc ? Que puis-je dire de mieux ?
La menace est si bonne que parler nous dessert,
Tant et si bien que j’invite mon adversaire,
A transformer ce carnage en quatre contre deux.

Public zélé, il serait aisé de conclure
Car vous et les juges ne goûtez point aux couteaux,
Mais afin que vous profitiez de cette lame dans le dos
Nous demandons notre entracte, que le plaisir dure ! »


Le second entracte fut demandé sous les applaudissements – dommage que la question sembla régler aussi vite, les Juges n’allaient pas attendre bien plus longtemps pour prendre leur décision.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Facteur X
Messages : 1493
Date d'inscription : 07/01/2011
Age du personnage : 25

Arpenteur des rêves
Clem Free
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 170
Renommée: 1445
Honneur: 160
MessageSujet: Re: Event 6 : Bas les Masques ! Mer 24 Aoû 2016 - 14:34
Clem hocha la tête et reparti avec son information en tête : la juge était donc jury dans un débat au thème particulièrement explosif et y avait convié un invité potentiellement tout aussi explosif (bon techniquement Fribourg était sensé observer un débat sur la pertinence des coups de bâtons et Alice et lui avait perdu un temps précieux à remarquer que, hihi, non le voyageur appartenant au violent groupe réactionnaire était ailleurs). Après restait à savoir pourquoi : Oahl était-elle pleinement convaincue du fait que toutes les parties de l’affaire avait un droit de regard au débat ou alors elle voulait faire capoter ce dernier en s’arrangeant pour que la poudre et l’étincelle se retrouve dans la même salle ? Et même si elle cherche à provoquer un attentat, dans quel but ? Faire taire plusieurs voix anti-voyageurs ou au contraire montrer à ces dernières qu’elles ont raison via un exemple frappant ?

Avec toutes ces questions l’agoraphobe en oublierait presque que c’était une simple agression qui concernait son affaire, et que ce n’était pas très compatible avec l’action patiente et réfléchie que constituait un complot au milieu d’un sommet. Quand bien même qu’il y ait lien ou non, la présence d’un voyageur comme Ralph Fribourg dans ce genre d’évènement ne pouvait pas vraiment être ignoré comme cela.

En tout cas ça en faisait des questions à poser à la juge Oahl mais tant que la magistrate continuerait de suivre les débats concernant les voyageurs, cela allait être dur de l’isoler quelques temps. De plus, au vu du nom du débat su-cité, il y avait des chances que ce soit à celui-ci qu’Alice allait se rendre. Ce qui faisait que tout cela, dans l’immédiat, c’était son problème à elle.

Clem préférait tenter sa chance dans le bureau de la juge. Il en avait la localisation grâce à la dame de l’accueil et les moyens de forcer les serrures qu’il pourrait y rencontrer. S’il avait de la chance il pourrait y trouver des documents, une lettre, n’importe quoi indiquant des accointances entre la juge et Force Voyageur. Il savait qu’il allait probablement tomber sur une montagne de paperasse mais rien qu’une lecture rapide en diagonale ne pourrait l’empêcher de savoir si tel document était utile à sa recherche.

Une fois qu’il arriva au couloir indiqué, l’agoraphobe avisa la porte 306 et, une fois qu’il fut certain d’être seul, utilisa son pouvoir pour augmenter l’espace à l’intérieur de la serrure. Crocheter cette dernière avec ses propres doigts demanderait un peu d’expérience, mais Clem avait été entraîné à cela dans son royaume. Tant que la serrure n’était pas un modèle d’ingéniosité particulière, elle devrait pouvoir être crocheté.

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 179
Date d'inscription : 02/10/2012

Maraudeur des rêves
Alice Sauvebois
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 20
Renommée: 580
Honneur: 20
MessageSujet: Re: Event 6 : Bas les Masques ! Jeu 17 Nov 2016 - 19:50

Avec un sourire plein d'espoir, Alice s'empara prestement des papiers et s'éloigna pour mieux les consulter, remerciant la secrétaire avant de tourner ses talons. Tout en marchant lentement, elle consultait les feuilles présentant les quatre débats de la soirée et comme elle s'y attendait, aucun ne présentait un intérêt quelconque en dehors de celui sur la loi voyageur. Elle rangea les informations dans sa veste et reprit une nouvelle fois la direction de la seule salle qui avait représenté le moindre intérêt dans toute cette histoire. Avec un peu de chance elle y retrouverait le dénommé Fribourg, la juge ou n'importe quel autre personnage digne d'intérêt, même si elle désespérait de découvrir quoique ce soit d'intéressant, puisqu'ils n'avaient eu de cesse de tourner en rond depuis le début de la nuit. Elle lâcha un gros soupir et pressa le pas.

Quand elle fut devant les portes de la salle, elle les poussa avec toute la discrétion dont elle était capable (c'est à dire beaucoup). Au vu de sa taille et de son gabarit, elle était capable de se faufiler sans être remarqué partout où elle l'aurait voulu et ce, malgré l'encombrant masque de lapin qui cachait son visage. En l'occurrence, ce fut d'autant plus facile que la pièce était comble et étonnamment bruyante, apparemment la jeune femme arrivait pile pendant une entracte. C'était parfait, dans le bruit et le monde, personne ne ferait attention à une si petite silhouette masquée, furetant en quête d'un voyageur. Seul problème, elle n'avait pas la moindre idée de ce à quoi ressemblait l'homme qu'elle cherchait, ne savait pas plus à qui demander s'il y avait un Ralph Fribourg dans le coin (ou une juge Oalh) et elle ne se voyait pas du tout hurler sa demande, ruinant aussi la discrétion si chère à son cœur.

Une chose la rassurait un peu : elle savait que le dernier membre de leur petite équipe, était avec elle dans la salle, sur scène. Ainsi elle se sentait moins seule, moins vulnérable. Que n'aurait-elle pas donné pour que Clem soit là pour l'aider, il avait l'air de connaître leur suspect et globalement d'être plus débrouillard qu'elle. L'inquiétude qu'elle ressentait se transforma très vite en crainte, lorsqu'elle perçut plusieurs discussions dans la salle présenta la situation des voyageurs comme difficile : malgré leurs efforts conjugués ils allaient en plus échouer. Elle se mordit la lèvre, sentant une forme de panique montait en elle, compressant sa poitrine en une étreinte d'angoisse. Pourquoi on ne leur avait pas donné de talkie-walkie ou de radio pour communiquer ? Sa situation était ridicule, elle ne voulait pas intervenir, elle ne pouvait rien faire et le tout prenait un tournant tout simplement désastreux ! Enfin dans un sens c'était bon de voir que les enquêteurs se seraient toujours montrés moins incompétent que l'orateur, pensa-t-elle avec amertume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Event 6 : Bas les Masques !
Revenir en haut Aller en bas

Event 6 : Bas les Masques !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 3 :: Carnaval Garbage-