Haut
Bas

Partagez

Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Corey Cole
Surnom : Le Zenith
Messages : 1181
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des cauchemars
Corey Cole
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 675
Renommée: 1730
Honneur: 508
MessageSujet: Re: Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] - Page 2 EmptyJeu 27 Nov 2014 - 16:15


Les paroles de sa sœur le laissèrent méditatif, il était vrai que jusque-là, les pouvoirs qu’il s’était découvert faisaient uniquement appel à la lumière du soleil, à ses rayons. Il était arrivé à les façonner à un point qui dépassait tout ce qu’il aurait pu imaginer, encore conditionné par les lois du monde réel. Il avait encore du mal à se rendre compte qu’il était dans un monde onirique, entièrement façonné par les rêves et les cauchemars de milliards de personne. Il était au beau milieu d’une forêt de fruits gigantesques, sur un chariot empli de citrons énormes et corrosifs, il allait falloir qu’il se libère des carcans que le réalisme lui avait imposés. Il sourit bêtement en s’imaginant dompter tous les pouvoirs du soleil, mais il ne savait pas vraiment ce qu’il ferait d’un tel pouvoir.

Il n’avait pas vraiment fait attention à ce qu’avait fait sa sœur, il avait tout juste remarqué que ses veines s’étaient assombries, comme un peu plus tôt lorsqu’elle avait utilisé son pouvoir. Il se demanda vaguement ce qu’elle s’apprêtait à faire, mais cette idée fût bien vite chassée par la proposition de laisser libre court à toutes les questions qui le taraudait. Ce fût le signal de départ, tout en dirigeant vaguement les chevaux qui étaient en réalité quasiment autonomes, il débita toutes les interrogations qui lui trottaient dans la tête. La machine était lancée et même l’expression désabusée de sa sœur sous cette avalanche, ne le fit pas ralentir son débit. Elle tentait d’y répondre au fur et à mesure, mais bien souvent celle à laquelle elle avait répondre était remplacée par une autre, qui semblait plus importante  à l’Héliophobe.

« Tu penses qu’on est où là ? Dans quel royaume ? Il y’a beaucoup de royaumes ? Ils sont regroupés comment ? Tu as vu d’autres royaumes ? Quel genre ? Des trucs bizarres ? Vraiment ? Ça devait être glauque comme endroit. »

« J'imagine qu'on est au royaume des fruits dans la première zone de Dreamland. J'ai essayé de m'endormir à pensant à cette zone... Il y a cinq zones et dans chacune, une multitude de royaumes. Des sympas et des endroits terribles. La première zone est tranquille, mais les autres ça devient de pire en pire, autant avec les aborigènes qu'avec les Voyageurs. »

« La différence de niveau entre ces zones est si flagrante que ça ? T’es allée dans quelles zones toi ? »

« Pas trop. Enfin la première et seconde zone, je trouve que c'est relativement pareil. Quoique dans la seconde j'ai eu plus de problèmes que la première. La troisième zone déjà là ça rigole moins. Les créatures sont plus violentes, plus fortes et les Voyageurs le sont également pour pouvoir survivre. C'est dangereux comme coin. La quatrième zone, je n'y suis jamais allée... Donc j'ignore comment c'est. Et enfin, la cinquième zone... Je te déconseille d'y aller. C'est uniquement un royaume: celui de l'obscurité. Les Voyageurs y sont interdit car le seigneur des lieux ne nous aime pas. Cette zone est extrêmement dangereuse, je pense être l'une des rares personnes à pouvoir m'y rendre et encore je n'ai accès qu'à un point précis de cette zone. »

« Ah ouais tu dois être forte pour oser aller là-bas. Il y a beaucoup de voyageurs aussi forts que toi ? Un classement ? Je pourrais être classé moi ? Le dreammag ? C’est quoi. »

« Je suis loin d'être la plus forte. Ils sont nombreux à l'être plus que moi. Suffit de voir ma position dans la ligue M. Oui tu seras classé, dans la ligue B, la ligue Baby. Moi je suis dans la Major et il existe aussi une ligue S. Le DreamMag c'est le magazine people onirique. Ce truc raconte ce qu'il se passe ici. J'ignore comment, mais ils savent tout sur tout le monde. J'y suis déjà apparu sans mon accord et ça m'a valu des ennuis. Et j'ai également fait la une aussi à une époque. »

« Des ligues ?  La Baby ? Il y a tous les voyageurs de classés ? Même les criminels comme ceux de tout à l’heure ? »

« Ouais, on y est tous sans exception. Qu'on soit gentil ou méchant. La Baby représente les nouveaux Voyageurs, ceux qui ont moins d'un an à Dreamland. Ensuite il y a la Major, le numéro un de la Major est considéré comme le plus puissant. Même si le premier de la ligue S doit également être un monstre... J'ai été la première de la ligue Baby sinon! »

« Ouah la classe ! Première ! Autant dans quelques mois ce sera moi. Il y a beaucoup de criminels comme eux ? Il n’y a pas de police ou quelque chose comme ça ? Il y en a beaucoup de ces Voyageurs Killers ? »

« Chaque royaume possède, normalement, sa propre police. Comme les royaumes sont très différents, ils ne se mêlent que de leurs histoires sans trop s'occuper des autres royaumes. Dans cette zone, il ni a pas vraiment de police, les Voyageurs font quasiment la loi ici. Mais dans les autres zones c'est plus compliqué. Et des Voyageurs Killers, des criminels comme tu dis, il y en a à la pelle. »

Pendant qu’ils s’enfonçaient toujours plus en avant vers le cœur de cette forêt, il continua de la bombarder de question et elle s’efforça patiemment d’essayer d’y répondre le plus efficacement possible. Elle compléta alors sa culture sur ce lieu nouveau pour lui. Il finit par épuiser les questions les plus urgentes mais osa enfin poser celles, plus délicates, qu’il avait retenues jusque-là.

« Et Clem, il sait que tu es une voyageuse ? »

Il ne savait pas grand-chose du petit-copain de sa sœur, il connaissait l’existence de son petit ami  et savait que c’était du sérieux entre eux. Il ne savait pas vraiment si elle avait réussi à lui cacher quelque chose d’aussi énorme. D’un autre côté il ne voyait pas trop comment aborder la question sans passer pour quelqu’un qui aurait perdu la raison. « Chéri, toutes les nuits je vais dans un monde parallèle où je suis éveillé pendant que les autres rêves ». Il devait concéder que si un jour il devait en parler à quelqu’un, même si Megan lui avait expliqué qu’il ne fallait pas en parler, il ne saurait pas trop par où commencer. Il passa ensuite à l’autre sujet qui lui trottait dans la tête depuis le matin, elle avait évoqué qu’elle était porteuse d’un sceau de solitude mais ne s’était pas étendue sur le sujet. Même si ils n’avaient pas toujours été vraiment très proches, Corey arrivait à savoir quand sa sœur cachait quelque chose. La façon dont elle avait plaisanté sur ce sujet était assez évocatrice, il avait laissé passer mais il tenta à nouveau sa chance.

« C’était quoi cette histoire de sceau… de solitude il me semble ? »

Il avait du mal à imaginer de quoi il pouvait être question, d’après sa culture geek, dans les mangas, un sceau était souvent quelque chose qu’il permettait de sceller ou d’enfermer quelque chose. Il se dit que la brune avait peut-être quelque chose emprisonné en elle ou bien qu’elle avait été retenue quelque part. Il s’était aussi dit qu’elle avait peut-être eu une partie de ses pouvoirs qui avaient été bridés par ce sceau. En tous cas il espérait qu’elle s’ouvrirait à lui, qu’elle lui fasse des cachotteries ne ferait que renforce son inquiétude pour elle et aussi pour lui-même comme il savait qu’elle avait tendance à le surprotéger.

__________

Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] - Page 2 84ZRcmt


Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Megan Cole
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 715
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 31

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 2307
Honneur: -148
MessageSujet: Re: Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] - Page 2 EmptySam 6 Déc 2014 - 3:15


Et c'était parti pour un flot de questions ininterrompus. Même si Megan s'y était attendue, entendre son frère débiter si vite les questions l'avait surprit. Elle se ravisa tant bien que mal et tenta d'expliquer ce qu'elle pouvait mais Corey semblait ne l'écouter qu'à moitié car il enchainait dés qu'elle prenait le temps de marquer une pause. Le cerveau du petit frère semblait en ébullition et Megan se demandait s'il n'allait pas saturer à assimiler tant de choses et surtout à s'interroger sur tout et n'importe quoi. Mais elle était contente, il était curieux et encore naïf sur ce monde. Elle se souvenait à peine de l'époque où elle avait fait ses débuts. Elle aussi avait été excitée comme une puce à l'idée de découvrir ce monde, même si elle fut vite refroidit par un seigneur cauchemar psychopathe. Elle lui parla donc des différentes zones sans s'étendre sur les royaumes surtout qu'elle avait du mal à imaginer le nombre exact qu'il pouvait y avoir. Des milliers probablement. De ce qu'elle avait comprit, la première zone disposait de royaumes permanents mais cette zone avait tendance à se modifier en fonction des rêveurs, créant ainsi un royaume pour les rêveurs au besoin qui disparaissait ensuite. Des lieux éphémères quoi.

Elle s'autorisa même à lui parler un peu du royaume obscur, tout en restant très évasive sur son affiliation avec le dit royaume. Elle songea aussi qu'elle devrait tout faire pour qu'on ne puisse pas relier Corey à elle... Si Pijn apprenait que le petit frère d'une de ses larbins est directement relié à la lumière, il y trouverait surement une occasion pour ses complots. Après tout, il voulait être seigneur obscur à la place du seigneur obscur. A croire que sa position de duc ne lui suffisait pas. Ou alors comme on dit: plus on en a et plus on en veut. Probablement. Megan enchaina sur les différentes ainsi que sur le DreamMag, se souvenant rapidement de l'article qui faillit lui couter la vie ou encore du combat avec Jenny, l'ex numéro une de la Baby. Puis Corey s'interrogea sur la police, comprendre comment les Voyageurs killers pouvaient se promener impunément ici semblait le perturber. C'était compliqué pour une police de mettre la main sur des types disposants de pouvoirs qui disparaissaient au réveil et pouvaient se retrouver dans un autre royaume la nuit suivante. Mais elle se souvint de monsieur chevalier d'or, créature onirique de kazinopolis qui avait monté un commando anti-Voyageurs et qui avait passé pas mal  de temps à la poursuivre juste pour une fausse accusation de meurtre. Encore des ennuis. Avec toutes ses questions, elle réalisait qu'elle avait passé vraiment peu de nuits sans embrouilles depuis deux ans.

La discussion se poursuivit ainsi pendant que les chevaux tractaient tranquillement le chariot au milieu des arbres géants et des fruits. L'odeur sucrée qui se dégageait de ce royaume avait quelque chose d'apaisant. Si on oubliait les citrons ultra corrosifs qui trainaient juste derrière. Armée de patience, Megan continua ainsi de répondre aux questions et vint enfin une question qui semblait tenailler Corey depuis un moment. A savoir si Clem savait qu'elle était une Voyageuse. Cette question la fit sourire. Voilà quelque chose qui évoquait de bons souvenirs, de très bons souvenirs même. Sa première nuit de liberté, elle avait rencontré l'agoraphobe. Une première nuit avec quelques soucis, rien de méchant et surtout: elle se revoyait poser des questions au jeune homme comme Corey le faisait actuellement. Et Clem qui répondait tranquillement, heureux de se rendre utile. Elle se demanda alors si à l'époque le jeune homme s'intéressait déjà à elle. Après tout, les mecs sont des pervers, il avait surement du jeter un regard à son décolleté ou à son fessier ou au moins son buste. Mais quoiqu'il en soit, il avait été très correct, gentil et patient avec elle. Il aurait pu l'abandonner à Kazinopolis quand elle fut accusée de meurtre mais... Mais justement: il l'avait laissé en plan! Elle serra le poing et se jura de l'engueuler pour cette histoire. Comment avait-elle réussi à oublier ça! Le mufle! Mais elle ne lui en voulait pas, pas trop en tout cas. Qui serait resté l'aider après une nuit pareille? Pleine de nostalgie, elle tourna le regard vers son frère et prit enfin la parole. C'était pour elle, comme si le temps s'était figé le temps qu'elle repense à tout ça.

"Clem sait que je suis une Voyageuse. Il en est un également. Et justement: tu crois qu'on s'est connu comment? Il vit à Paris, moi à Belfort! Tu crois que j'ai squatter un site de rencontre durant des heures et que part désespoir je suis allée chercher si loin? Elle lui tira la langue pour montrer qu'elle ironisait la chose. Je l'ai rencontré lors de ma... Première nuit ici. C'était dans la seconde zone, j'étais tombée sur un invocateur, un killer évidemment. Le combat était difficile et Clem a surgit de nul part pour me sauver. Elle serra ses poings et les plaqua juste au dessus de sa poitrine pour exagérer la scène. Tel un prince charmant, il est venu à mon secours!"

Elle éclata de rire en réalisant qu'elle se souvenait à peine du combat. Juste que l'ennemi était bien un invocateur, de marionnettes mais même ça, elle n'en était pas totalement sûre. Son aversion pour ce type de Voyageur venait peut-être de là? Sinon on prend en compte le tournoi avec Alan Stain, Alice Sauvebois puis Riku machin-truc qui étaient tous les trois des invocateurs, on comprenait rapidement pourquoi elle ne les aimait pas. Tente de vaincre un mec qui invoque pleins de saloperies alors que toi tu dois toucher le mec pour utiliser ton pouvoir. Aucune égalité, aucun fair-play, juste des enfoirés qui se planquent derrières et attendent!

"Enfin, il m'a aidé à m'en sortir, puis comme je le fais avec toi. Il m'a tout expliqué sur ce monde. On s'est ensuite revu. Peut-être une semaine plus tard. On a mangé un morceau dans un restaurant. Un morceau voulait dire: une pizza, un kebab et un tiramisu pour elle et pas grand chose pour Clem. Sans oublier la bière, évidemment. Il m'a encore raconté pleins de trucs que j'ignorais et j'ai voulu me vanter de savoir une chose que lui ignorait. Un complot d'une envergure incroyable, le genre de secret qu'on révèle pas dans un restaurant bondé quoi... Cette information a terminé dans le DreamMag ce qui... M'a valu de gros ennuis. Enfin, après le repas on a encore eu des embrouilles. Mais des grosses! On a faillit y passer et... Je crois me souvenir que je l'ai embrassé. Puis, il m'a abandonné à ce beau bordel! Elle éclata de rire car cette fois, en se souvenant de la nuit et en la racontant, elle voyait le coté comique de la chose. Et quand je suis montée sur Paris l'autre coup, je suis tombée par hasard sur lui. T'imagine pas le choc! Je le croyais mort! Et... Depuis on est officiellement ensemble. Voilà. Tu sais tout p'tit frère!"

On notera le manque d'explications sur l'histoire de complot ou encore pourquoi elle pensait que Clem était mort. Tout ça était relié à Pijn, à Maze et au royaume obscur. Tant que Corey ne chercherait pas à en apprendre sur ce sujet ou qu'il ne le comprenait pas de lui même, elle comptait bien éviter d'en parler. Megan ignorait comment faire comprendre à son frère qu'en aucun cas il devrait la suivre quand Pijn la convoquerait. Son sceau lui indiquait combien de nuits il lui restait avant d'y retourner. Mais son seigneur avait déjà montré qu'il pouvait modifier ce nombre de nuits à sa guise et sans avoir besoin que Megan soit proche de lui. Et justement, Corey aborda le sujet. Pourquoi avait-il fallut qu'il remarque et retienne sa bourde de la matinée? Pourquoi n'avait-il pas pensé qu'elle s'était juste trompée et qu'il ni avait là rien d'important? Car ça puait trop l'embrouille pour passer inaperçu. Elle se renfrogna alors, laissant sa bonne humeur et sa nostalgie voler en éclats. En guise de réponse, elle jeta un regard aux alentours, s'assurant qu'il ni avait personne. Puis, elle souleva son haut pour montrer son dos à son frère. Il pouvait alors voir la peau blanche de sa sœur, noter la présence d'un soutient-gorge noir en dentelles. Mais surtout voir un tatouage qui dans le monde réel n'était pas là. Ce dernier représentait une tête de mort qui tira la langue, des symboles dessiner sur le haut du crâne et bien visible au dessus du trou servant à l’œil droit, on pouvait y lire des chiffres romains: IV.

"Voici le sceau de la solitude. Ma malédiction, mon embrouille. Personne peut rien pour moi. Et surtout! Elle laissa retomber son haut et pointa un index menaçant à Corey. Ne t'avise pas de vouloir m'aider à résoudre ça! Rebaissant sa main, elle fit un sourire pour montrer qu'elle voulait bien en parler. C'est un sceau que mon seigneur cauchemar m'a posé... En gros, le chiffre que tu y as vu indique le nombre de nuits de liberté que je dispose encore avant d'être obligée d'aller le voir. Donc, ce que tu as à retenir, c'est quand dans quatre nuits: interdiction formelle de t'endormir en pensant à moi! Tu y risquerais ta vie et je ne pourrais ni te défendre, ni te protéger et encore moins te cacher. Compris?"

Elle regrettait de casser l'ambiance mais il devait savoir que c'était trop dangereux pour lui de la suivre. Elle aurait préféré qu'il pense que ce monde est un paradis et qu'il pourrait s'y amuser. Il découvrirait bien suffisamment vite la réalité et la cruauté de cet endroit, inutile donc de lui faire peur et de détruire ce moment aussi important que la découverte de Dreamland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Corey Cole
Surnom : Le Zenith
Messages : 1181
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des cauchemars
Corey Cole
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 675
Renommée: 1730
Honneur: 508
MessageSujet: Re: Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] - Page 2 EmptyVen 12 Déc 2014 - 15:02


Rencontrer des gens dans Dreamland pour poursuivre une relation dans le monde réel ? Cette hypothèse n’avait pas vraiment traversé l’esprit du jeune homme, mais il était vrai que ce monde onirique ouvrait un grand nombre de possibilités. Lors de ses pérégrinations sur internet, il lui était arrivé à plusieurs reprises de bien accrocher avec une fille, enfin une soi-disant fille, on est jamais sûr de rien sur le web, mais il s’était, plus ou moins inconsciemment, interdit d’aller plus loin. Peut-être un peu par peur d’être déçu ou par crainte d’une grande frustration. Mais maintenant, en y pensant, avec une voyageuse, il serait peut-être en mesure de lui offrir dans ce monde-ci ce qu’il ne pouvait pas dans l’autre. Les balades sur la plage ou les pique-niques, ils pourraient les faire ici, au lieu du monde normal. Avec un peu de chance il trouverait une fille à qui ça conviendrait parfaitement. Il ne fallait surtout pas qu’il se ferme à ce genre d’éventualités.

Il s’imaginait bien dans le rôle du prince charmant de l’histoire que lui racontait sa sœur mais pour l’heure il n’avait aucune envie de se retrouver confronté à un killer… Il avait juste envie de se débarrasser de ces fruits et d’aller s’allonger au soleil jusqu’à la fin de la nuit. Il ne savait pas dans combien de temps, mais tôt ou tard, le réveil les arracheraient à ce monde onirique et il avait encore du mal à se dire qu’il pourrait revenir la nuit suivante. Il faudrait qu’il s’entraîne à maîtriser son pouvoir et peut être qu’un jouer il pourrait être le sauver d’une belle voyageuse en détresse. L’idée le fit sourire même si il ne savait absolument pas comment se comporter avec les femmes et que l’idée de devoir draguer quelqu’un le mettait déjà mal à l’aise.

Elle lui raconta la suite de l’histoire mais déjà les choses ne pourraient pas se passer de la même façon. Il était très peu probable qu’il monte sur Paris un jour, et encore moins possible qu’il croise quelqu’un par hasard. Les gens normaux restaient chez eux aux heures ou lui pouvait sortir dehors sans être malade et donc pour croiser par hasard quelqu’un de précis c’était presque impossible. Mais il savait qu’il y avait d’autres solutions, il suffisait d’un échange de numéro de téléphone ou d’adresse e-mail pour pouvoir continuer dans le monde réel. Enfin, jusque-là, sa sœur ne lui avait pas parlé d’un quelconque brouillage à ce niveau-là.

« A t’entendre j’ai quand même l’impression que l’immense majorité de tes nuits se transforme en situation à problèmes ! Tu passes jamais de nuit paisible ou quoi ? »

Ce qu’elle lui expliqua ensuite confirma qu’elle ne devait pas vraiment profiter de la plupart de ses nuits à Dreamland. Elle lui montra son sceau et il ne put réprimer un frisson devant l’espèce de tatouage et ce qu’il représentait. Il espérait sincèrement ne jamais être marqué de la sorte, surtout lorsqu’elle parlait de malédiction… Il ne pouvait se mentir, cette histoire l’intriguait, tôt ou tard il mettrait son nez dedans, malgré l’interdiction formelle de sa sœur. Il s’entrainerait dur et quand il se sentirait assez fort il essaierait d’en savoir plus. Il savait déjà par où commencer, Clem devait en savoir beaucoup, même si il ne le connaissait pas, le jeune homme semblait se soucier du bien-être de sa sœur et il serait probablement un allié de choix pour l’aider. Corey, naïf, n’avait aucune idée de la puissance réelle de Pjin, il le voyait comme un des bandits qu’ils avaient vaincus, mais en un peu plus fort. Il ne s’imaginait absolument pas la noirceur et la puissance du seigneur de la douleur.

« Ton seigneur Cauchemar ? »

Il ne voulait pas trop montrer qu’il s’intéressait au sujet, mais au lieu de répondre à ses interrogations, les révélations de sa sœur s’étaient contentées d’en soulever d’avantage.

« Le seigneur du royaume obscur c’est ça ? »

Elle lui avait vaguement parlé du seigneur du royaume de l’obscurité mais ne s’était pas étendue sur le sujet, précisant juste qu’il n’aimait pas les voyageurs. Le geek allait un peu vite en besogne et faisait l’amalgame entre lui et les ducs obscur qu’il ne connaissait pas encore. Mais autre chose le tracassait.

« De toute façon tu ne risques pas de me cacher longtemps non ? Dès que je serais classé dans la ligue Baby tout le monde sera au courant que j’existe non ?»

La route continuait à serpenter entre les arbres aux branches surchargées de fruits gigantesques et les buissons constellés de baies aux couleurs appétissantes. Mais quelques virage plus loin on devinait les premières maisons d’un village, leur trajet semblait approcher de son terme.


__________

Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] - Page 2 84ZRcmt


Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Megan Cole
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 715
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 31

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 2307
Honneur: -148
MessageSujet: Re: Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] - Page 2 EmptyVen 12 Déc 2014 - 17:56


Comme elle s'y était attendue, le regard de Corey passa à l'horreur puis à la détermination. Il était évident qu'il pensait surement à vouloir l'aider quand même, s'imaginant qu'en devenant plus fort, il pourrait faire quelque chose. Ce que Megan comptait bien calmer tout de suite. Et pour ça, elle avait déjà une petite idée pour lui expliquer de la manière la plus convaincante possible. Sauf qu'elle allait déjà terminer la conversation pour satisfaire la curiosité de son petit frère. Déjà, il lui avait demandé s'il lui arrivait de passer une nuit tranquille. De mémoire, Megan pensait pouvoir compter sur les doigts d'une seule main ce genre de nuit dites: tranquilles. En même temps, elle se plaignait des emmerdes mais elle ne pouvait s'empêcher de penser que si ses nuits étaient paisibles, elle se ferait chier. Une femme quoi: jamais satisfaite.

Son frère poursuivit les questions mais en s'intéressant un peu plus à l'histoire du tatouage. Il pensait déjà qu'elle obéissait au seigneur du royaume obscur. Si seulement c'était si simple. Elle poussa un soupire en se disant qu'au point où elle en était, autant tout lui expliquer sur ce royaume peu connu du publique à cause de son ambiance inhospitalière. Alors qu'elle s'apprêtait à lui expliquer ça, il reprit la parole pour lancer une énième question. Mais bordel il ne pouvait jamais se taire et attendre les réponses dans l'ordre avant d'enchainer? Une petite envie de lui en coller une pour qu'il la laisse souffler lui traversa l'esprit mais elle n'en fit rien. Après tout, c'était son petit frère et elle l'aimait beaucoup, faire preuve de patience était donc la moindre des choses. Même si Megan était connue pour son manque total de patience. Sauf que sa dernière question était loin d'être conne. Ce qui fit ouvrir les yeux de l'algophobe en grand comme si elle venait de réaliser qu'il avait raison et donc: ça la foutait un peu dans la merde. Il avait donc demandé comment elle pourrait le cacher vu qu'il figurerait tôt ou tard dans la ligue Baby. Megan pensa aussi au DreamMag qui, après avoir ruiné sa réputation, s'empresserait de se jeter sur le frangin pour faire couler de l'encre pour l'emmerder elle. Elle soupçonnait les rédacteurs de ce torchon de l'avoir prit pour cible et de s'acharner sur elle juste pour emmerder quelqu'un. Certes, elle avait un jour répondu au courrier des lecteurs et les avait copieusement insulter mais cela nécessitait une rancune du magasine? Après tout, c'était sa vie à elle qui en pâtissait et pas l'inverse. La pauvre ignorait encore la sortie du prochain magasine et surtout qu'elle y ferait un interview exclusif qui évidemment serait coupé et modifié au montage pour ne garder que les trucs intéressants mais surtout: déformer un peu la vérité.

"Alors... Je crois que j'ai passé quelques nuits tranquilles oui. Une avec Clem, quand j'étais justement allée sur Paris. Mais en général, il y a toujours un truc qui part en sucette à un moment de la nuit..."

Haussant les épaules tout en affichant un sourire pour montrer que ça n'avait pas une grande importance et surtout: elle en avait prit l'habitude... Malheureusement. Elle réfléchit ensuite à l'histoire du seigneur obscur et des ducs pour expliquer le principe à Corey, elle finirait enfin avec la Baby et une petite idée pour tenter de ne pas le relier à elle. Peut-être que ça marcherait, même si elle n'y croyait pas vraiment.

"Le seigneur obscur enfin le grand chef du royaume obscur n'est pas mon seigneur. Pour résumer ce que je sais de ce royaume. Il y a différents temples là bas, chacun représentent une heure différente de la nuit. Le grand patron représente une heure du matin. Son bras droit étant minuit. Plus on s'éloigne d'une heure et plus le mec qui dirige le temps est faible. Enfin on les appel des ducs obscurs et... Je pense que même le plus faible pourrait m’éviscérer sans le moindre mal. Mon seigneur donc, le seigneur de la douleur, des blessures et des tortures, il s'occupe du temple de deux heure. Il se nomme également Pijn. Imagine toi un mec très sadique, plutôt violent et vachement désagréable. C'est bon, tu vois le genre? Et bien dis toi qu'il est dix fois pire encore que ce que tu viens d'imaginer. Et niveau puissance, multiplie encore par dix voir par vingt ce que tu peux croire de sa force."

Bon d'accord, elle exagérait un peu le tableau. Pijn était un véritable enfoiré mais pas non plus à ce point, coté puissance, ça Megan n'en doutait pas une seconde: c'était un monstre. Avec ce qu'il lui avait déjà infligé, elle savait qu'il était fort et encore, il n'avait surement montré qu'une infime partie de sa puissance. Le souvenir, plutôt désagréable, d'avoir été crucifiée au mur après s'être auto mutilée restait cuisant et marquant dans son esprit.

"Sinon... Pour la ligue Baby... Si jamais tu rencontres des gens, tu t'appelles: Corey et point! Ton nom de famille tu l'oublies, tu en inventes un autre, tu fais ce que tu veux mais tu ne donnes pas le vrai. Déjà ça ralentira un peu le rapprochement entre toi et moi. Pijn est suffisamment ambitieux pour me demander de t'amener à lui car un jouet lié au soleil pourrait lui plaire... Et crois moi, si jamais il vient à me demander ça, j'aurai que deux solutions: mourir ou obéir."

Là, elle n’exagérait pas. Megan savait que Pijn n'hésiterait pas un instant à la tuer si elle osait lui refuser quelque chose. Rien que pour avoir parlé du complot à Clem et que cela figure, même de façon anonyme et comme simple rumeur dans le DreamMag, la séance de torture avait été atroce. Pour plus de détails, revoir le passage sur la crucifixion pour avoir une idée grossière de la magnifique nuit que l'algophobe a passé. Elle fit alors craquer ses doigts et lança un regard à son frère. Là, elle lui afficha un grand sourire comme si ce qu'elle venait de dire avant n'avait pas eut lieu.

"Tu peux me prêter ta main deux secondes? Je voudrai te montrer un truc."

Après un instant d'hésitation qu'il tenta maladroitement de dissimuler, Corey tendit finalement sa main. Son expression de visage avait changé et donnait l'impression qu'il se crispait déjà à l'idée de ce qui allait lui. Megan dit intérieurement qu'elle était désolée pour ça mais n'en dit pas un mot à voix haute, elle s'excuserait plus tard. D'un geste vif, elle lui attrapa le poignet et colla la main de son frère à plat sur l'assise bois. De son autre main, elle frappa de toutes ses forces pour lui briser les os de la main. Dans la foulée, elle avait chargé son pouvoir "suffering" pour amplifier la douleur par trois, le maximum qu'elle pouvait faire en fait. Tout ça afin de montrer la puissance de son pouvoir à son frère mais surtout: lui dire que ça ce n'était rien comparé à ce que Pijn pourrait lui infliger physiquement, sans oublier que lui, possédait aussi les moyens d'infliger des tortures psychologiques. Le coup fut violet et l'assise en bois en grinça de mécontentement avant de rompre par endroit. Son frère allait surement hurler de douleur, crier comme une gamine ou s'évanouir suite à ça et peut-être même qu'il la détesterait pendant un bon moment mais il fallait que ce soit fait. Elle lâcha sa main dans un état lamentable, releva les yeux pour le regarder. Son regard à elle était comme voilé, elle s'en voulait énormément et avait de pleurer pour ce qu'elle venait de faire...

"Désolé... Mais te connaissant, je sais que tu t'ai dis qu'avec du temps et de l'entrainement tu pourrais affronter Pijn. Maintenant, dis toi que la souffrance que tu ressens n'est rien, absolument rien comparé à ce que mon seigneur pourrait t'infliger juste pour s'amuser. Elle tentait de croiser son regard pour montrer qu'elle ne plaisantait pas, elle refusait qu'il mette sa vie en danger pour elle. Je suis vraiment désolé pour ça..."

Passant sa main sur la joue de son frère, elle activa de nouveau son pouvoir. Sauf que cette fois, il put sentir la douleur s'estomper petit à petit. C'était comme les os brisés de sa main n'avaient été qu'un mauvais rêve. Megan quand à elle fit une grimace et passa rapidement ses doigts sur son autre main comme si elle ressentait une gêne. Elle dissimula la souffrance derrière un masque impassible. Plutôt que d'utiliser son endorphine pour soulager Corey, elle avait transférer leurs douleurs afin de s'infliger ce qu'elle venait de lui faire. Une façon bien à elle de calmer sa culpabilité. Un peu honteuse, elle tourna la tête, préférant éviter le regard de son frère qui devait la détester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Corey Cole
Surnom : Le Zenith
Messages : 1181
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des cauchemars
Corey Cole
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 675
Renommée: 1730
Honneur: 508
MessageSujet: Re: Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] - Page 2 EmptyMer 17 Déc 2014 - 12:05

Le jeune homme écouta attentivement ce que lui expliquait sa sœur sur le fonctionnement du royaume obscur. A priori elle était une des personnes les mieux renseignée sur le sujet, enfin, au moins elle tenait ses informations d’une première main. D’après ce qu’il comprenait, celui qu’il devrait vaincre pour libérer sa sœur faisait partie du top 4 du royaume obscur, rien que ça. Faisant, comme à son habitude, l’amalgame avec un jeu vidéo il s’imagina le boss final comme le seigneur obscur et le seigneur de la douleur comme l’avant dernier boss. Il oubliait juste quelque chose, c’était que dans les jeux vidéo on pouvait tenter sa chance presque à l’infini pour battre un boss alors que dans Dreamland, un seul échec et il serait soit un simple rêveur soit condamné à passer ses nuits dans la souffrance. Restait à savoir ce qu’il préfèrerait si le choix lui était donné et ce n’était pas sûr du tout qu’on lui offre cette option.

Megan insista encore sur la puissance et la cruauté de son seigneur, mais il était convaincu qu’elle dramatisait les choses. Si des êtres aussi puissants existaient à Dreamland, ils auraient déjà pris le contrôle de tous les royaumes. Il se disait qu’elle exagérait démesurément les choses pour le dissuader de s’approcher de ce royaume. Il avait compris qu’il n’était pas du tout à la hauteur pour l’heure, mais avec de nombreuses nuits d’entrainements et des combats contre des adversaires moins puissants pour se forger une expérience, il était sûr d’y arriver. Tôt ou tard.

« Ouais ok, je donnerais pas mon nom de famille… Ça suffira peut-être. » Répondit-il distraitement, pensant encore au temps d’entrainement qui lui serait nécessaire.

Dans les rpg, lorsqu’on était confronté à un ennemi trop puissant pour le vaincre au niveau actuel, il suffisait d’aller faire d’autres quêtes, annexes, pour gagner de l’expérience et un meilleur matériel. Dans certains jeux il suffisait même de tuer des créatures assez faibles à la chaine juste pour récolter l’expérience nécessaire pour aller ensuite affronter le boss avec un meilleur niveau. Mais il pressentait que les choses n’était pas si simple dans ce monde, il avait du mal à voir en quoi massacrer des centaines de gobelins pourrait l’aider contre le monstre de puissance que lui décrivait sa sœur. Surtout si ce dernier était protégé par une dizaine d’autres ducs tout aussi forts que lui. Il était sûr qu’il n’y arriverait pas seul, mais il trouverait peut être des alliés pour se débarrasser d’une créature aussi néfaste.

Ses pensées furent interrompues par Megan qui lui demandait de lui donner sa main, instinctivement il fronça les sourcils. A quoi pensait-elle ? Elle voulait peut être voir si son pouvoir avait un quelconque effet sur la marque ? Au fond de lui, il savait très bien qu’elle allait lui donner une leçon, il ne savait pas encore laquelle mais il présumé qu’elle ne serait pas indolore. Son aînée avait exactement la même expression sur le visage que lorsque, des années plus tôt, elle lui avait demandé de lui prêter son robot et lui avait arraché la tête pour montrer à son frère que c’était mal d’avoir coupé les cheveux de ses poupées. Il se força à tendre la main, se concentrant à maîtrise le tremblement qu’il sentait venir.

« Pour quoi fai… »

Il ne put finir sa phrase car elle lui attrapa le poignet et lui posa la main sur le banc avant d’y coller un coup de poing phénoménal. Corey eu l’impression qu’elle s’était tranquillement levée, qu’elle était allée chercher une masse de chantier en métal et qu’elle lui avait collé un coup de toute se forces. L’explosion de douleur fût tellement violente qu’il était persuadé que chacun des os de sa main était brisé en centaines de petits morceaux. Il voulut serrer les dents pour retenir le hurlement de douleur et se mordit la langue dans ce mouvement. Mais la vague de douleur lancinante était bien trop puissante pour être contenue par un jeune homme qui ne s’était jamais vraiment fait mal. Même si sa maladie l’avait habité à avoir l’impression que sa peau était en feu, le pire qu’il s’était fait jusque-là c’était se cogner dans un meuble. Pas de gamelle à vélo ou de match de foot pour le jeune homme, à part sur console. Il ne put donc retenir un hurlement, peu viril à son grand désespoir. Ses cordes vocales semblèrent sur le point de se rompre mais heureusement, il s’arrêta juste avant, par manque de souffle. Les bruits de la forêt qui les entourait s’étaient tus, comme compatissant avec le mal-être du voyageur qui se mit à haleter pour calmer les élancements lancinants de son membre mutilé. Même si il parvenait à contenir de nouveaux cris, ses râles n’en n’étaient pas loin.

« Aaaaah, Ahhh, Putain, Aaaah, Ahhh, Merde… »

Il faillit ne pas entendre la petite leçon de moral de sa sœur, mais au travers de l’orchestre du nuage brumeux de douleur qui obscurcissait tous ses sens, il parvint à en reconstituer l’essentiel. Comme il s’y était un peu attendu elle tentait de lui montrer ce à quoi il s’exposait si jamais il approchait de Pjin. Il comprit alors qu’il était encore bien plus loin de pouvoir se mesurer au duc que ce qu’il avait cru. Mais il comprit aussi, malgré son manque de discernement actuel, que Meg parlait en connaissance de cause. Il ne put qu’imaginer ce qu’elle avait subi aux mains de cet être abominable et entre la douleur qui lui vrillait la moitié du corps et le cauchemar que sa sœur avait dû endurer, ça en fût trop pour lui et des larmes percèrent la maigre défense de ses paupières pourtant fermée pour supporter tout ça. On était loin des sanglots morveux d’une actrice de série B qui vient de se faire larguer mais il ne pouvait nier que ça en était trop pour lui. Tous les muscles de son corps s’étaient contractés comme pour essayer de mieux supporter tout ça et lorsqu’il sentit la main de sa sœur se poser sur son visage il crut que sa dernière heure était arrivée. Mais au lieu de ça il sentit se sentit mieux, il comprit qu’elle faisait à nouveau appel à son pouvoir mais pour atténuer ses souffrances. Peu à peu il parvint à reprendre le contrôle de sa respiration puis de son corps et parvint à rouvrir les yeux pour croiser le regard de sa sœur qui avait l’air vraiment désolée.

Elle détourna les yeux, un peu gênée, voir honteuse de ce qu’elle venait de faire. Mais tout ce qu’elle aurait pu voir si elle avait continué à regarder son frère, c’était la détermination farouche remplacer peu à peu la douleur. Au lieu de le dissuader de s’en prendre à Pjin elle avait juste réussi à lui faire se promettre à lui-même d’un jour faire payer à ce monstre chaque douleur qu’il avait infligée à sa sœur. Un jour il le trouverait, il le combattrait et une fois qu’il l’aurait vaincu il brûlerait chaque molécule de cet être infâme. Ce jour viendrait, même si il devait tout sacrifier pour ça, Megan n’avait pas mérité ça, elle avait déjà bien assez souffert dans le monde réel. Pour l’instant il fallait qu’il la rassure, aussi, lorsqu’il eut finit de reprendre son souffle, recroquevillé sur sa main mutilée mais à laquelle il n’avait plus trop mal, il s’adressa à elle.

« Ok je crois que j’ai compris le message. Je ne m’approcherais pas de ce taré… »

Il faillit rajouter « promis » mais ne le fit pas, espérant qu’elle n’y verrait que du feu. Elle le connaissait bien mais il lui avait rarement menti donc elle ne savait peut être pas repérer quand il le faisait.

Ils arrivèrent aux premières habitations de ce qui semblait être un village composé de sortes de cases composées de boues, de branche et de ce qui semblait être des peaux de fruit pour imperméabiliser le tout. Il semblait n’y avoir personne en vue et comme sa sœur était un peu perturbée par ce qu’elle venait de faire il décida de prendre les devants.

« Hé hooooo ?!! Y’a quelqu’un ? On vient en paix, ou voudrait voir votre chef ou quelqu’un du genre. »

Il avait la sensation d’être surveillé et il présumait que les habitants s’étaient cachés, il espérait juste pour qu’ils ne les confondent pas avec les voleurs.


__________

Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] - Page 2 84ZRcmt


Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Megan Cole
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 715
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 31

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 2307
Honneur: -148
MessageSujet: Re: Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] - Page 2 EmptyDim 11 Jan 2015 - 22:12


Le hurlement qu'avait poussé Corey résonnait encore dans la tête de la jeune femme. Elle y était allée relativement fort et lui avait probablement brisé les os de la main. Vu comment elle avait du mal à bouger ses doigts après avoir récupérer ses douleurs, elle en était même persuadée. Son empathie lui avait également indiqué qu'il avait souffert, plus que nécessaire. Mais elle espérait lui avoir fait comprendre que tenter quelque chose avec Pijn, maintenant ou dans dix ans, ne serait que pure folie. Pour le vaincre, il fallait une armée. Oui, il fallait envahir le royaume obscur, tuer les créatures de la douleur, approcher enfin du seigneur de la douleur sans oublier les Voyageurs à sa botte. Une armée donc pour en affronter une autre. Elle était la seule à pouvoir s'y rendre facilement mais ne pourrait tenter quelque de l'intérieur sans y laisser sa vie.

Reste que sa phrase: "je crois que j'ai compris le message" montrait qu'il n'était pas totalement convaincu. Enfin, elle se dit qu'elle aurait le temps de le surveiller et de le dissuader une bonne fois pour toute. Megan imagina son frère face à Pijn... Tout comme elle, il finirait accroché à un mur ou pire encore. Cette idée la fit frissonner. Mais la voix de Corey la fit sortir de sa réflexion. Elle réalisa qu'ils étaient arrivés dans un petit village et son frère appelait déjà pour prévenir qu'ils étaient là, montré aussi qu'ils venaient en paix. Megan se leva de son siège, sauta du chariot pour marcher à coté. Une main sur sa canne en sucre d'orge, au cas où. Elle scruta les horizons mais ne décela personne. Seulement des habitations en terre cuite, le toit fait avec des peaux de fruits et quelques bouts de bois ici et là pour tenir debout les infrastructures. Elle attendit un peu pour voir si quelqu'un répondrait ou non à Corey sinon, elle pousserait également une gueulante. Elle savait que l'endroit ne devait pas être abandonné et qu'ils étaient surement observés, mais comment prouver leurs bonnes foies?

D'un geste, elle décrocha sa canne de sa ceinture et enfonça le bout dans la terre pour montrer qu'elle déposait les armes. Elle fit signe à Corey d'arrêter le chariot pour qu'elle avance de quelques pas avant de se figer et de croiser les bras.

"On vous ramène vos citrons. Un groupe vous les avait volé pour ensuite nous attaqué dans la forêt. On a donc réussi à les vaincre et on vous ramène ce qui vous appartient. Enfin... Je crois que c'est à vous?"

Plusieurs ombres bougèrent sur différents toits des maisons. Megan vit que les créatures avaient, plus ou moins, un aspect humain. Sauf qu'ils étaient plus grands que la normale et disposaient de plusieurs bras. Six pour être exact. Chacun tenait un arc ainsi qu'une épée et un bouclier. Dire qu'ils étaient armés jusqu'aux dents aurait été loin de la vérité. Autre fait important: ils avaient de petites jambes pour leurs grandes tailles et le dos un peu bossus. Leurs visages étaient pour la plupart humains. Ils avaient tous un fruit sur la tête en guise de coupe de cheveux. L'algophobe nota que pour une très grande partie, le fruit était un citron. Le village des citrons donc? Au moins, ils devaient être au bon endroit pour ramener la cargaison...

"Il serait possible de discuter? Elle fit un pas en avant mais une flèche passa tout proche de sa joue.
-On peut discuter à cette distance, inutile d'avancer femme.
-D'accord... Elle ferma les yeux et prit une longue inspiration pour se détendre. Donc, vos putains de fruits acides, on en fait quoi? On déverse tout ici et on se casse ou on fait autrement?
-Quelqu'un va venir les prendre! Si jamais il en manque un... Attendez vous à une punition sévère!
-Autant le dire de suite alors: il en manque quelques uns.
-COMMENT?"

La plupart des habitants semblaient sur le point de fondre en larme. Megan nota qu'elle éviterait de dire que Corey et elle en avaient volontairement éclaté un pour s'assurer de l'acidité dite très dangereuse. Inutile de se mettre à dos ces gens déjà sur les nerfs. Elle cogita rapidement puis tourna la tête vers son frère pour lui faire comprendre qu'il devrait assimiler et confirmer ce qu'elle s'apprêtait à dire.

"Les contrebandiers en ont utilisé quelques uns pour nous attaquer. Par chance nous n'avons pas été touché... Reste que j'ignore pour vous semblez si... Affecté par cette nouvelle mais je suis désolée pour vous.
-Désolé pour nous?! Vous nous dites que plusieurs de nos bébés sont morts et vous êtes simplement désolé!! Avez vous une idée de ce que l'on ressent quand on perd son enfant?!
-Wowowowo!! On se calme!! Comment aurai-je deviné que ses fruits ultra acide sont vos oeufs? Genre j'ai appris toute l'histoire de votre royaume avant de venir?
-Et bien vous auriez du!"

Une flèche fusa rapidement à coté de Megan, lui entaillant la joue et coupant une mèche de ses cheveux. Le tireur était toujours le même, surement le meilleur du village. Mais cela commençait à agacer la jeune femme. Elle n'y était pour rien, elle avait ramené les fruits et ne pouvait pas savoir à quel point ils étaient importants.

Un petit vieux sortit alors d'une maison, s'appuyant sur une canne, il leva une de ses autres mains pour réclamer le silence. Nous y étions donc... Le chef ou l'ancien ou le sage montrait son visage. C'était donc lui qui allait décider si Corey et Megan seraient prit en alliés ou ennemis. L'algophobe fixa le papy en souhaitant qu'il ne soit pas trop stupide, elle n'avait pas envie d'éradiquer une tribu et ne comptait pas courir dans la foret pour leur échapper toute la nuit, surtout qu'elle devait protéger son frère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Corey Cole
Surnom : Le Zenith
Messages : 1181
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des cauchemars
Corey Cole
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 675
Renommée: 1730
Honneur: 508
MessageSujet: Re: Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] - Page 2 EmptyJeu 15 Jan 2015 - 14:19

L’ambiance commençait à devenir lourde et il fut un peu soulagé lorsque sa sœur prit les devant, il craignait un peu qu’elle manque de diplomatie mais elle commença plutôt bien en se désarmant. Comme il n’avait pas d’arme et que de toute façon il devait paraître bien inoffensif vis-à-vis de l’aura de dangerosité qui émanait de sa sœur, il se contenta d’arrêter le chariot et de laisser ses mains bien en évidence. Megan expliqua à voix haute comment ils étaient entrés en possession des fruits et ça sembla suffire à convaincre les habitants du village de se montrer. Ils étaient assez surprenants pour Corey qui n’avait pas encore rencontré de créatures des rêves, vaguement humanoïde, ils avaient tout de même trois paires de bras et une silhouette assez ramassé. Le plus surprenant était probablement l’espèce de fruit qu’ils avaient au sommet du crâne, un citron pour la majeure partie d’entre eux.

Corey ne put se retenir de se frotter un peu les yeux, se demandant si sa vision lui jouait des tours. Megan avait rapidement évoqué que ce monde onirique était habité par des créatures issues des rêves de milliards de rêveurs mais il s’était attendu à trouver principalement des humains. Un nouvel éventail de possibilités s’ouvrait à lui, il avait du mal à se souvenir de ses rêves, même avant que son cauchemar ne commence à le hanter. Mais il se souvint avoir déjà rêvé que son ordinateur lui parlait ou que sa peluche d’ours polaire était vivante. Il se demanda si à l’époque il avait contribué à la naissance de créatures onirique et si elles existaient encore de nos jours. Il se souvint aussi avoir cauchemardé de zombies et de goules après avoir abusé de jeux vidéo et craint alors d’avoir rajouter quelques monstres cauchemardesques à Dreamland.

Il fût tiré de ses pensées par le dialogue qui s’établissait mais surtout par la flèche qui la frôla et vint se planté dans le sol juste à côté de la patte d’un des équidés onirique qui la regarda sans vraiment réagir. L’intelligence de ces animaux semblait vraiment réduite, ce qui, pour le coup, était une chance. Le geek leva à nouveau les mains en signe d’apaisement et de non-agressivité voyant que sa sœur se forçait au calme. Elle expliqua qu’ils venaient ramener les fruits et on lui répondit que quelqu’un allait venir les chercher, en entendant ça, l’Héliophobe descendit de la carriole et vint se placer un pas derrière son ainée qui fût obligée d’avouer qu’il en manquait. Corey se retint de réagir pour ne pas avoir l’air trop coupable mais il ne put s’empêcher d’avaler un peu bruyamment sa salive. Il en avait en effet éclaté un contre le tronc d’un arbre quelques minutes plus tôt pour vérifier si ces fruits étaient aussi corrosifs que le brigand l’avait prétendu.

La suite de la conversation le mortifia, sa peau, pourtant déjà très blanche sembla s’éclaircir d’encore une teinte virant presque au vert. Sans le savoir il s’était rendu coupable d’infanticide, même si il ne voyait pas du tout comment il aurait pu deviner, l’idée d’avoir fait quelque chose d’aussi affreux le rendait malade. De toute sa vie n’avait nuit a personne, enfin pas physiquement, il avait bien tué des gens dans des jeux vidéo, mais il n’était pas comme les autres enfants. Il n’avait jamais écrasé d’insecte, même lorsqu’une araignée réussissait à se faufiler dans la chambre il ne la tuait pas, il l’observait, appréciant ce semblant de compagnie dans sa vie solitaire. D’après ce que lui avait dit sa sœur il allait falloir qu’il s’endurcisse s’il voulait espérer survivre dans ce monde mais commencer par un innocent bébé ne l’enchantait pas du tout. Il faillit ne pas entendre le mensonge de sa sœur et se contenta de hocher la tête pour appuyer ses paroles.

La nouvelle flèche le sortit de ses pensées, connaissant sa sœur il savait qu’à la prochaine les habitants de ce petit village auraient signé leur arrêt de mort. Il allait intervenir pour tenter de calmer le jeu lorsqu’un vieillard dont le citron semblait être sur le point de pourrir tant il était mûr, sortit d’une des habitations. Tout comme sa sœur, il espéra qu’il était moins borné que ses compatriotes et heureusement, c’était le cas.

« Allons allons Meyer, au lieu de les menacer nous ferions mieux de les remercier d’avoir fait l’effort de rapporter les survivants. » Dit-il en s’adressant au guerrier qui avait mené les discussions jusqu’ici et qui baissa la tête devant cette réprimande.

« Voyageurs, merci d’avoir rapporté nos enfants, j’espère que vous avez collé la correction qu’ils méritaient à ceux qui les ont emportés. » Il s’inclina brièvement devant Megan et son frère en signe de respect avant de se tourner vers les habitants.
« Allez les mettre en sécurité, cachez les un peu mieux cette fois, ils sont notre avenir. »

Il se tourna à nouveau vers les deux Cole et Corey eu l’impression que son âme était sondée de fond en comble, il jeta un coup d’œil à sa sœur et eu l’impression qu’elle avait eu la même sensation. Il reporta son attention sur le chef du village alors que dans son dos des villageois étaient venu chercher le chariot. Le vieillard eu l’air d’apprécier ce qu’il avait vu en eux car il leur souris assez honnêtement.

« A part l’amitié de notre peuple je ne peux pas vous offrir grand-chose pour vous remercier, désolé. Revenez quand vous voulez. »

C’était une façon relativement polie de leur demander de partir et Corey haussa les épaules avant de les saluer de la main. Il commença à s’éloigner et s’adressa à sa sœur.

« On fait quoi maint… »

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase, il eut une impression étrange puis…

*POUUF*

---Monde réel---

Il ouvrit les yeux sur l’obscurité totale de chambre et il lui fallut quelques secondes pour réaliser que son réveil sonnait. Il avait totalement oublié qu’il avait programmé cette alarme afin de pouvoir assisté à une réunion avec présence obligatoire à dix-heures. Il stoppa le vibreur et resta étendu en bougeant les doigts devant ses yeux, même si il ne pouvait pas les voir. Il ne ressentait plus la douleur mais rien que son souvenir le fit grimacer. Il attendait de voir si son téléphone avait réveillé sa sœur sinon il finirait par la réveiller en faisant couler le café.

__________

Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] - Page 2 84ZRcmt


Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Megan Cole
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 715
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 31

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 2307
Honneur: -148
MessageSujet: Re: Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] - Page 2 EmptySam 17 Jan 2015 - 16:03


Le vieux chef avec son fruit ratatiné s'avança vers les deux Cole. Il prit la parole et dit au guerrier, Meyer, de se calmer et qu'il serait préférable de remercier les Voyageurs pour avoir ramené la cargaison. Il les remercia humblement et s'inclina pour montrer une forme de respect envers eux. Megan était... Troublée, c'était tellement rare qu'on soit aimable ou condescendant avec elle. Trop habituée à être accusé, à être attaqué et menacé, elle pensait que le vieux allait tout lui mettre sur le dos. Tout? Oui, l'enlèvement des citrons, la disparition de l'un d'eux et surement d'autres trucs. Après tout, quand on a la poisse, on fait pas les choses à moitié. Le vieil homme se tourna vers le reste du village et ordonna qu'on récupère les citrons-acides-œufs et qu'on les mette en lieu sûr afin d'éviter une nouvelle situation de ce genre. Megan se demandait si le sang de ces créatures était tout aussi acide que le jus des fruits mais préféra s'abstenir de poser une telle question qui... Soyons francs, était un peu déplacé.

S'en suivit un long silence durant lequel le papy s'était contenté d'observer les deux Cole. La jeune femme eut le sentiment qu'on la sondait, voir même qu'on parvenait à lire en elle mais n'en était pas totalement sûre. Elle observa le vieux et se demanda quel âge il pouvait bien avoir. De ce qu'elle savait, les créatures oniriques avaient un rythme, si on peut dire ça, différent de celui des humains. Certains devenaient adultes en quelques semaines, d'autres ne semblaient jamais vieillir... Mais là, il s'agissait de fruits, donc leur espérance de vie devait être similaire à celle des fruits du monde réel non? Genre ils naissent au printemps et meurt au début de l'automne? Quoique... Leur espèce aurait disparut au premier hiver ou certains devaient hiberner. Elle se surprit à s'interroger sur le mode de vie des créatures oniriques et afficha alors un sourire amusé. Surement que Corey avait une mauvaise influence sur elle avec sa curiosité maladive. Le vieux bonhomme expliqua qu'il ne pouvait offrir que l'amitié de son peuple en guise de remerciement car il n'avait rien à offrir, du moins pour le moment. Il disait aussi que les deux Voyageurs pourraient revenir quand ils le voudraient. Megan le remercia et se tourna vers Corey qui après avoir commencé une phrase, explosa dans un nuage de fumée.

"Tiens, c'est déjà le matin dirait-on... Excusez moi?
-Oui jeune femme?
-Quand vous nous avez longuement observé là, qu'avez vous vue de particulier?
-Que vous aviez un bon fond tous les deux.
-C'est tout?
-Non... Votre ami...
-Mon frère. Coupa-t-elle. Quoique... Merde, j'avais dis de garder ça secret, l'idiote!
-Votre ami donc. Fit-il avec un clin d’œil. Est quelqu'un de bien, de très gentil. Voir un peu trop naïf vis à vis de ce monde... Il risque tôt ou tard d'en payer le prix pour apprendre la dureté de ce monde.
-Il vient tout juste d'être Voyageur en même temps mais je le protégerai.
-Non, vous devriez le laisser faire. Il doit apprendre de ses erreurs. Si vous le couvez, il ne grandira pas de lui même, il se contentera de ce qu'il a et n'évoluera jamais.
-D'accord... Ce n'est pas que ça me plait, mais je vois ce que vous voulez dire.
-Une dernière chose jeune femme.
-Oui?
-Ne laissez pas cette part d'obscurité en vous, vous dominer. J'ai vu la mort, de la tristesse et beaucoup de souffrance ainsi que des envies de vengeances. Ne vous laissez pas consumer par tout ça.
-Facile à dire papy... Merci pour les conseils et à une prochaine peut-être. Faites gaffe à vos citrons aussi!"

Elle tourna les talons et s'éloigna tranquillement tout en pensant à ce que le vieux sage du village venait de lui dire. Protéger Corey n'était pas la meilleure chose à faire, mais elle refusait qu'il risque stupidement sa vie. Tant qu'il n'approcherait pas le royaume obscur, elle estimait qu'il pourrait faire ce qu'il veut. Quand à elle... *POUF*

---------------

Megan ouvrit lentement les yeux dans son lit et vit Ezio bondir à coté de son visage. Le chat vint se frotter et lui mordilla amicalement le nez pour lui souhaiter à sa façon un agréable réveil. Elle le poussa gentiment avant de le caresser et se redressa lentement dans son lit. L'odeur du café qui coulait vint à ses narines et elle afficha un sourire en se disant qu'elle aurait de toute façon, presque toujours, un œil sur son petit frère. Et cela suffirait à le protéger pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas

Lumière et obscurité avec un zeste de citron! [PV: Corey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Le royaume des fruits-