Haut
Bas

Partagez|

Un matin pas comme les autres [Pv Megan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 1084
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des cauchemars
Corey Cole
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 615
Renommée: 1730
Honneur: 508
MessageSujet: Un matin pas comme les autres [Pv Megan] Jeu 18 Sep 2014 - 18:35



Lorsqu’il s’éveilla, Corey avait l’impression étrange d’être épuisé tout en ayant vraiment bien dormi. Pour la première fois depuis plus de quinze jours il avait réussi à terminer sa nuit sans être réveillé par cet affreux cauchemar qui le hantait. Cette fois il avait été plus fort, il avait surmonté sa peur du soleil pour aller sauver ce bébé qui n’était autre que lui, 22 ans plus tôt. Il avait cru mourir tant la douleur des rayons sur sa peau lui avait paru réelle mais, allongé sur son matelas, il n’avait mal nulle part. Il s’étira lentement avant de bailler en se frottant les yeux pour en chasser le soleil. A tâtons, il trouva son téléphone portable et appuya sur le bouton central pour allumer l’écran et voir l’heure. Midi moins le quart, Megan ne tarderait pas à se réveiller sans doute, mais pour l’instant elle semblait encore dormir profondément. Il déverrouilla son smartphone pour regarder les quelques notifications.

** Des retweets de mon article sur le Gauntlet Firewall... des mails du boulot… des invitations à des jeux débiles…  En même temps je sais pas à quoi je m’attendais. **

Il verrouilla à nouveau le téléphone et le laissa tomber sur le matelas à côté de lui avant de passer ses mains derrière sa tête à la recherche d’une position plus confortable. Il ne voulait pas encore se lever, sachant qu’il ne pourrait faire aucun bruit tant que sa sœur dormait. Si il avait le malheur de la réveiller, il était bon pour supporter son humeur massacrante jusqu’à ce qu’elle parte travailler. Etre coincé dans ce petit appartement était déjà assez difficile sans devoir composer avec le cynisme de Megan lorsqu’elle était de mauvais poil. Il tordit légèrement le cou pour regardait la lueur du jour qui perçait très légèrement par la fenêtre pourtant calfeutrée pour que le soleil ne lui brûle pas la peau.

** Il était bizarre ce rêve quand même… Je savais que j’avais de l’imagination mais je sais pas d’où je sortais ce nom… Dreamland… **

Il entendit sa sœur remuer dans son lit, signe qu’elle entrait en phase d’éveil. Il commençait à bien connaître son  cycle de sommeil et les temps qu’il lui fallait pour s’endormir ou se réveiller complètement. C’était assez inutile comme compétence mais ça lui permettait de savoir à quel moment il pouvait commencer à faire du bruit sans risquer de réveiller le Kraken. Il enfila donc son bas de pantalon, enfin, de pyjama, mais pour lui c’était sa tenue pour toute la journée, et son t-shirt avant de se lever discrètement. Il n’avait jamais été du genre bruyant mais depuis qu’il vivait avec elle, il avait développé des talents proches de ceux du ninja. Il s’approcha donc du coin cuisine et à grand renfort de gestes agiles et calmes, il lança le café. Il avait remarqué qu’elle avait tendance à être plus cool avec lui lorsqu’il prenait ce genre d’initiative.

** J’espère qu’elle sera pas trop blasée aujourd’hui **

Il alluma son ordinateur et se percha sur son siège, dans la position si particulière qu’il avait pris l’habitude d’adopter. Au lieu de s’assoir dessus comme tout humain civilisé, il s’accroupissait à moitié, ses fesses touchaient le dossier mais pas l’assise et ses bras devaient contourner ses genoux pour atteindre la souris et le clavier. Il surfa un peu sur ses jeux de stratégie sans prêter trop attention à Megan qui se levait. Lorsque le café eut fini de couler, il en remplit deux tasses et après avoir rajouter quatre morceaux de sucre et une cuillère dans le sien, retourna devant son écran. Ce n’était pas qu’il ne voulait pas lui parler, mais il savait qu’il était inutile de faire la causette à sa sœur avant qu’elle ait eu sa dose de caféine matinale. Il alla donc voir son site d’images comiques préféré tout en la laissant émerger paisiblement. Il finit par sentir le regard de la brune posé sur lui.

« Salut sœurette, bien dormi ? » Demanda-t-il sachant qu’il n’aurait probablement qu’un grognement pour toute réponse. « T’as vu pour une fois j’ai pas fait de cauchemar, ça fait du bien ! » Il hésita à continuer, ne voulant pas la bombarder de jacassements mais elle était visiblement en attente de quelque chose donc il continua. « Cette fois j’ai vaincu mon cauchemar, j’avais plus peur. C’était marrant parce-ce que t’étais dedans, dans mon rêve, enfin dans mon cauchemar une fois que c’était plus qu’un rêve… Bref… tu m’as parlé d’un monde qui s’appelait dreamland. Mais faut que j’arrête de mater toute ces séries je commence à avoir trop d’imagination j’ai l’impression. »

Il but une gorgée de café et lui sourit, mais son histoire n’avait pas l’air d’amuser sa sœur. Il haussa les épaules et se concentra à nouveau sur son écran, il lui avait peut-être parlé trop tôt, il valait mieux attendre que ce soit elle qui lui parle. Il se remit donc à scroller sur son site en attendant qu’elle soit plus coopérative.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 692
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 30

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 310
Renommée: 2212
Honneur: -170
MessageSujet: Re: Un matin pas comme les autres [Pv Megan] Ven 19 Sep 2014 - 2:14


Cela faisait combien de nuits que Megan dormait mal? Quasiment depuis l'arrivée de son petit frère dans son appartement, mais pourtant, ce n'était pas lui le problème. Du moins, pas l'unique problème. Certes, il prenait un peu de place, mais surtout: il faisait des cauchemars, ce qui la réveillait régulièrement. L'autre problème, c'était le stresse. Sa tante, qui était également sa patronne lui avait fait comprendre que d'ici la fin du moins, elle devrait se passer d'elle car le Pub marchait moins bien en ce moment. On lui avait ensuite sortit le baratin habituel qui se résumé à: si on a besoin de toi, on te rappellera. L'idée d'être au chômage ne lui plaisait pas, surtout pour s'occuper de son frère. Elle l'adorait et ce, malgré ses soucis de santé qui ne lui facilitaient pas la vie. En même temps, allez trouver une maladie plus chiante que celle-ci? Ne pas supporter le soleil ou les lumières vives est un peu handicapant, il faut bien le reconnaitre. Venait aussi s'ajouter ses plusieurs nuits d'affilées... Chez Pijn. Oui, son seigneur avait décidé de voir si elle était devenu plus forte et quoi de mieux que de la mettre à l'épreuve? Elle avait torturé et été torturée durant presque une semaine. Chaque soir, quand elle allait au lit, c'était un supplice, savoir qu'elle se retrouvait devant ce trône de fer, cet engin de torture et surtout devant lui et ses grands yeux verts plus froid que la mort elle-même.

Mais la jeune femme ne s'était pas encore résignée à rester le pantin de son seigneur cauchemar. Elle avait en effet entendu parler d'un tatoueur à Dreamland. Peut-être que ce dernier aurait la capacité de lui retirer ou recouvrir le sien? Elle l'espérait en tout cas, car le sceau de la solitude était une malédiction dont elle aurait bien voulu se passer. Cela faisait donc un moment qu'elle se promenait avec un caractère exécrable, surtout vis à vis de son petit frère, il était le seul à prendre. Notez qu'avant c'était Ezio, le chat, qui prenait mais passer ses nerfs sur un être humain était mieux. Même si au final, elle n'y voyait aucune amélioration.

Cela faisait deux nuits que Pijn lui avait enfin donné congé. Heureusement car elle n'aurait surement pas réussit à en supporter d'avantage. Sa première nuit de calme, elle avait voulu se trouver un endroit tranquille mais manque de chance: Corey l'avait réveillé dans son sommeil. Elle eut alors beaucoup de mal à se rendormir et retrouver un coin paisible. Passant sa journée dehors à maudire son petit frère, elle avait finit par se calmer en se disant que le plus simple était de l'aider à vaincre sa peur ou au moins, voir ce à quoi ressemblaient ses cauchemars. Elle s'était donc mise au lit tôt, attendant patiemment que son petit frère s'endorme ce qui avait prit plus de temps que prévu. Et là, elle l'avait rejoins à Dreamland dans une zone qu'elle ne connaissait pas. Tout d'abord, elle pensa se retrouver au royaume obscur: après tout, son frère vivait exclusivement dans le noir. Mais non, elle était sur une immense plage de sable et sous un soleil de plomb.

C'était au premier regard un endroit paradisiaque pour elle. Mais Megan comprit vite ce qu'était le problème pour Corey: il ne supportait pas le soleil et donc il devait le craindre comme la peste. Elle fut ébahit de voir sa mère et son beau-père plus jeunes. Se doutant que ce n'était pas vraiment Hugues vu qu'il était devenu Voyageur. Elle opta pour des créatures qui se nourrissaient probablement de la peur de son frère. Comme l'avait fait Pijn et un de ses sbires la nuit de son éveil onirique. Rapidement, elle comprit la situation. Il y avait une petite grotte et on pouvait entendre Corey hurler depuis l'intérieur. Mais il ne paniquait pas pour lui, non. Il s’inquiétait du bébé sous le parasol qui allait être bientôt exposé au soleil. C'était une image de lui enfant et il craignait pour lui même à travers cette image. Elle pensa machinalement que celui qui avait pondu ce cauchemar était machiavélique. L'algophobe regarda son frère hésiter puis sortir en se tordant de douleur. Elle voulu l'aider, mais si elle usait de son endorphine, comment parviendrait-il à vaincre sa phobie? Elle ne pouvait pas lui mâcher le travail, elle devait juste lui procurer une arme: le courage.

L'encouragement comme elle put, c'est à dire avec quelques insultes biens placés et des mots pas vraiment sympathique. Il parvint tout de même à se hisser au parasol et à protéger le bébé du soleil. Elle le félicita puis quelques secondes après, il disparut dans un nuage de fumée. Le rêve aurait pu se finir là, mais non. Elle avait encore un truc à faire...

Les trois créatures lui jetèrent un regard noir, apparemment mécontente qu'elle leur ai privé d'un si plaisant repas. Megan fit craquer ses doigts puis sa nuque. Elle avait justement besoin de se défouler. Rapidement, elle attrapa le faux bébé par le crâne alors qu'il montrait une magnifique dentition et le projeta sur l'autre à l'apparence masculine. Arrachant sa canne de sa ceinture, elle broya la mâchoire de la femme avant de se faire lacérer l'abdomen par l'autre. S'en était suivit un combat à un contre trois qui dura plusieurs longues minutes, tout ça pour venger l'envie de ces créatures de recommencer. Et aussi pour venger Corey...

L'odeur du café la fit lentement émerger. Elle ouvrit un œil, puis l'autre et se tourna pour voir Ezio bondir sur le lit et venir miauler proche de son visage. Elle le caressa un peu puis se leva lentement pour se rendre à la salle de bain. Saluant d'un geste de la main son frangin qui se servait justement un jus. Quelques minutes plus tard: vêtue d'une chemise de chambre avec seulement une culotte en dessous Megan se prit un café pour se laisser tomber dans le canapé, observant son petit frère d'un œil intéressé. Il semblait vouloir l'interroger mais comme il l'avait apprit: d'abord la clope et le café puis les discussions. Sans ça, Megan ne répondait pas d'elle et se montrait plutôt ronchonne. Elle n'imaginait pas être un ours mal léché aux yeux de Corey. Du moins, pas encore, surement que cela viendrait.

Alors qu'elle en était à la moitié de sa sucette à cancer, Corey osa enfin parler. La saluant d'abord puis se félicitant de ne pas avoir fait de cauchemar. Megan lui répondit d'un sourire, préférant attendre la suite. Elle avait fait de Hugues un Voyageur, mais elle n'avait rien du à justifier ou expliquer dans le monde réel. Là, c'était différent... Sauf qu'elle ne s'était pas créer une seconde fois un ennemi mortel, mais peut-être un allié loyal et pourquoi pas: puissant. Corey expliqua alors qu'il avait réussi à vaincre sa peur et qu'il avait même rêvé d'elle. Il parla également de Dreamland, ce qu'elle lui avait dit juste avant qu'il se réveille. Mais évidemment, il pensait que tout ceci était un rêve. Écrasant sa cigarette et terminant son café sans dire un mot. Megan semblait apprécier de se sentir observée par son frère qui attendait une réponse ou tout du moins, une réaction.

"Je sais, j'étais là et j'ai tout vu. C'était pas ton imagination qui m'a fait venir mais bel et bien moi, ta frangine. Elle profita alors de changer de position, passant une jambe sur l'autre tout en remontant un peu sa chemise pour que sa poitrine ne se retrouve pas à l'air libre. Profitant de ce délai pour voir la réaction de Corey. Donc oui, nous étions à Dreamland. Le monde onirique ou des rêves. Enfin appel le comme tu veux, reste qu'il existe! Avant, tu n'étais qu'un rêveur, tu ne te rendait compte de rien et tu faisais ta vie. Elle leva alors son index vers lui comme pour lui dire de se taire. Maintenant que tu as vaincu ta peur, tu es un Voyageur. Pourquoi ce terme? J'en sais rien! Peut-être car on est libre de voyageur où l'on veut à Dreamland? Enfin où on veut... Tout est relatif... Tout dépend surtout de ta force et du vecteur: es-tu ou non un aimant à emmerde? Bref passons! Elle se releva alors pour se prendre un autre café tout en cherchant un truc à grignoter. Comme ci tout ceci était une discussion des plus banales. En devenant Voyageur, tu as vaincu ta phobie. Mieux encore: tu as obtenu un pouvoir qui t'es propre et qui est intimement lié à ta peur. J'imagine que tu vas te transformer en boule de feu lumineuse ou servir de phare géant... Elle le fixa, espérant une réaction amusante. Non, je rigole. Quoique... J'ai pas vu ce que tu pouvais faire, c'est vrais! Se jetant une seconde fois dans le canapé sans se préoccuper que sa tenue soit décente ou non pour son frère , elle lui lança un autre regard. On va faire simple car c'est fatigant de parler seule. Tu as des questions?"

P.S: si jamais tu trouve que Megan parle trop, je peux éditer et balancer moins d'informations d'un coup (car je trouve que j'en ai pas mal dit en une fois même si tu as la possibilité de broder tes réactions). Donc si besoin: MP moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 1084
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des cauchemars
Corey Cole
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 615
Renommée: 1730
Honneur: 508
MessageSujet: Re: Un matin pas comme les autres [Pv Megan] Ven 19 Sep 2014 - 10:11



Une photo d’un chat déguisé en dinosaure le fit glousser, décidément ces animaux étaient les stars les stars du web. Il fallait dire qu’ils étaient attachants, il n’avait jamais eu d’animal de compagnie, sa sœur avait bien eu un lapin à une époque mais lui non. Depuis qu’il avait emménagé avec Megan il s’était pris d’affection pour Ezio, l’être avec qui il passait le plus clair de son temps depuis plusieurs jours. D’ailleurs ce dernier vint se lover à sa place habituelle, sur le clavier de Corey, afin d’avoir de l’attention. Il le gratta derrière la tête en souriant en entendant les ronronnements de plaisir et jeta un coup d’œil à sa sœur qui s’était mise à parler pour lui répondre. Ce qu’elle dit le stupéfia, elle lui disait que ce n’était pas un rêve et qu’elle avait bien assisté à la scène. Il ne sut pas vraiment comment réagir, il avait du mal à détecter le sarcasme et la plupart des plaisanteries. Mais cette fois elle avait l’air sérieuse, comme si elle ne plaisantait pas. Il fronça les sourcils cherchant à comprendre ce qu’elle voulait dire, finalement il lâcha une question longuement préparée et à la formulation digne des descendants des mineurs du nord de la France.

« Hein ?! »

Elle s’expliqua, assez longuement d’ailleurs, dans un monologue un peu difficile à appréhender, mais tout en restant parfaitement sincère. Il finit par en conclure qu’elle croyait vraiment à tout ce qu’elle racontait, pour elle, ces histoires de monde parallèle, de rêveurs et de voyageurs étaient presque normales. Comme si elles faisaient partie de son quotidien depuis des années, mais pour lui c’était plus difficile à concevoir. Même si il aimait s’évader dans des mondes fantastiques peuplés d’elfes et d’orcs, que ce soit en jeu vidéo, en série où en livre, il restait quelqu’un d’assez terre à terre. Il avait l’âme d’un scientifique et ce genre de chose était assez à accepter pour lui. Elle continua à lui parler de pouvoirs et tenta de faire de l’humour mais elle se heurta à une expression de stupéfaction totale. Les yeux écarquillés, la bouche légèrement entrouverte il s’attendait à la voir exploser de rire en lui disant qu’elle l’avait bien eu. Mais il n’en fût rien, elle lui demanda s’il avait des questions mais il resta freezé dans la même expression stupide alors que son esprit carburait.

** Mais si ce qu’elle dit est vrai, de quoi s’agit-il, une sorte de rêve commun ? J’ai déjà entendu parler de personnes ayant pu contrôler leurs rêves, mais ça semble être à un tout autre niveau. Comme une sorte de vrai monde parallèle commun à tous les habitants de la planète.  Il doit donc être immense pour pouvoir accueillir genre trois milliards de personnes… Ah remarque certaines personnes ne se souviennent pas de leurs rêves c’est peut-être qu’ils ne vont pas dans ce Dreamland. Si elle était là hier c’est qu’elle peut voir une partie de mes rêves, j’espère qu’elle n’a pas vu mon rêve avec Hermione la semaine dernière. **

Sa sœur semblait attendre qu’il lui pose une question ou au moins qu’il réagisse à ce qu’il venait d’entendre mais ses pensées  et ses questions s’enchainaient trop vite pour qu’il puisse en choisir une. Il fût rappelé à la réalité lorsqu’Ezio grimpa sur ses genoux à la recherche d’une place confortable.  Il s’efforça de mettre de l’ordre dans ses pensées.

« Tu veux dire que tu, enfin nous, on est des voyageurs c’est ça ? Et que les voyageurs sont… conscient de leurs actions et en quelque sortes, éveillés dans le monde des rêves ? » Elle lui confirma qu’il avait bien compris. « Et en plus on a des sortes de pouvoirs liés à la peur qu’on a vaincu pour devenir voyageur ? » A nouveau elle lui indiqua que c’était bien ça.

Au lieu de répondre à ses questions ça en avait soulevé une multitude d’autres, tout en caressant distraitement le chat qui s’était installé dans l’espace entre ses genoux et sa poitrine qu’il lui avait laissée en s’adossant, il chercha à en sélectionner quelques-unes.

« Une fois qu’on est voyageurs, on y retourne toutes nuits ou seulement de temps en temps ? Ça fait longtemps que t’es voyageuse ?  T’as des pouvoirs toi ? »

Puis, comme une évidence, une question s’imposa à lui.

« Tu crois que dans ce monde je pourrais me mettre au soleil sans y laisser ma peau ? D’ailleurs il se passe quoi quand on meurt ou qu’on est blessé là-bas ? »

Il était surexcité, même si chez lui ça ne se traduisait que par une expression un peu moins abrutie sur le visage. Tout ça ouvrait une myriade de possibilités qu’il avait envie d’explorer et il voulait bombarder sa sœur de questions mais il savait qu’elle ne pourrait pas répondre à toutes d’un coup.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 692
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 30

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 310
Renommée: 2212
Honneur: -170
MessageSujet: Re: Un matin pas comme les autres [Pv Megan] Ven 19 Sep 2014 - 13:22


Comme il fallait s'y attendre, le visage de Corey avait alterné entre différentes expressions. Les yeux ronds de stupéfaction, la bouche entre ouverte ou encore une tête qui se demandait à quel moment sa sœur allait lui dire qu'elle se foutait de sa gueule. Finalement, Megan commençait à trouver ça amusant. Elle pensa aux trois créatures qui avaient terrorisé le jeune homme. Les avoir affronté ne fut pas une si mince affaire, au moins, elle pensait que maintenant, ils n'étaient pas prêt de recommencer. Buvant une gorgée de café, elle observait son frère ainsi que Ezio. Ce chat s'était montré bien différent avec Corey qu'avec n'importe qui. Généralement, c'était un fauve peu sociale avec les gens et il s'en servait plus comme d'arbre à chat géant que comme distributeur de tendresse. Pourtant avec lui, il était aussi doux qu'avec elle. Comme quoi il prenait un peu de l'âge et se calmait. Finit les ascensions murales dévastatrices de tapisserie. Finit les courses poursuites pour avoir la cheville de sa maitresse pour jouer.

Corey posa enfin des questions, commençant par la plus évidente à savoir s'ils étaient biens des Voyageurs et qu'ils étaient conscient du monde onirique. Et qu'ils possédaient des pouvoirs. Elle acquiesça de signes de tête, il ne faisait que résumer ce qu'elle venait de lui dire, surement avait-il besoin de faire un peu d'ordre dans sa tête. Accuser le coup quoi. Il s'interrogeait sur le fait de savoir si on retournait là bas toutes les nuits ou seulement de temps en temps. Enchainant pour savoir si Megan en était une depuis longtemps et si elle possédait des pouvoirs. La jeune femme amusée se contenta pour l'instant de poser ses jambes sur la table basse et de boire une autre gorgée de café. Machinalement, elle alluma aussi son ordinateur car elle avait envie d'écouter un peu de musique. En même temps, le petit frère posait ses dernières questions. Savoir s'il pourrait aller au soleil sans risque et que se passait-il si on était blessé ou pire, tué à Dreamland.

Portant une autre sucette à cancer à ses lèvres, elle se dirigea rapidement sur YouTube pour y mettre une musique, c'était le nouveau clip musical d'un jeu vidéo pour célébrer un tournoi annuel. Le clip était sympa mais plus que ça, Megan commençait à adorer la musique, elle s'étonnait même parfois à la fredonner sans vraiment y avoir fait attention.

"Alors. On y retourne toutes les nuits, sans exception. Finit les soirées où tu es crevé et que tu dis qu'une bonne nuit de sommeil va te détendre. Tu iras forcément à Dreamland et si tu as pas de chance, ta nuit sera encore plus détestable que ta journée. Comme quoi, ça n'a pas que des avantages. Depuis combien de temps suis-je Voyageuse? On doit approcher des deux ans il me semble... Enfin ça fait un petit moment quoi et ce monde des rêves n'a de rêves que le nom. C'est plutôt le monde des cauchemars. Quoique, on y passe aussi de très bons moments va pas croire que tout est noir ou blanc."

Elle lui fit un sourire et alluma sa cigarette. De bons souvenirs, elle pensa machinalement à Clem qu'elle avait rencontré là bas. Certes les conditions n'étaient pas spécialement romantique, tout n'avait pas été simple mais la finalité lui faisait plaisir. Il faudrait qu'elle s'arrange pour qu'il puisse venir un week-end car elle avait terriblement envie de le voir. Mais actuellement, elle avait d'autres priorités. Devait-elle lui parler de son pouvoir? En faisant ça, elle devrait surement parler de sa phobie, donc de Hugues et peut-être même aller jusqu'à parler de Pijn... Il était fraichement devenu Voyageur, surement était-il préférable de laisser des zones d'ombres sur la vie nocturne de Megan pour lui éviter des craintes et surtout des problèmes. Des explications simples pour le moment, inutile qu'elle entre trop dans les détails.

"Je possède bien un pouvoir oui. Je peux contrôler ma douleur ou celle des autres. Allant jusqu'à faire disparaitre toute trace de douleur ou la multiplier par quatre. Je peux également sentir dans un périmètre la douleur des autres, comme un radar. Sinon... C'est pratique pour se battre, parfois un peu chiant, tu verras qu'il existe des pouvoirs incroyablement chiants ou dangereux. Par exemple: je déteste les invocateurs. Ils se cachent derrière leurs créatures! C'est agaçant..."

L'algophobe claqua alors des doigts pour appeler Ezio. Le chat tourna lentement la tête vers elle, hésita mais resta finalement sur Corey. L'envie de lui jeter un coussin pour se venger traversa l'esprit de la jeune femme qui n'en fit rien. Elle se contenta de jouer avec sa cuillère puis de regarder le rideau, un rayon de soleil avait réussi à trouver un passage pour se répandre en un petit faisceau dans la pièce. Megan n'avait jamais été fan des endroits trop éclairés mais parfois, son appartement plongé dans le noir la déprimait un peu. Reste qu'elle le supportait et pourrait encore le supporter pour le bien de son petit frère. Aussi maladroite qu'elle pouvait l'être avec lui, elle l'adorait. Il avait été pendant longtemps sa seule joie quand Hugues la martyrisait...

"Les blessures à Dreamland disparaissent dés ton réveil. Sauf rares exceptions et si cela se produit, dis toi qu'il sera compliqué pour toi de te soigner. Pour faire simple: ton corps est constitué d'énergie et si la blessure est toujours là la nuit suivante, cela veut dire qu'on a volé ou arraché une partie de cette énergie. Donc, il faudra la retrouver. Mais je te rassure, j'ai juste entendu parler de ça car même moi qui suis la meilleure amie de la souffrance et des emmerdes je n'y ai encore jamais eu droit. Elle lui fit un sourire rassurant. Elle ne devait pas lui faire peur, il devrait apprendre de lui-même et dompter ce monde. En revanche... Mourir pose plus de problèmes. Si tu meurs à Dreamland, tu te réveilles. Tu vas me dire: tout va bien alors. Mais non. Car ce réveil sera différent, tu auras tout oublié de ce qui a un rapport au monde onirique, perdant par la même occasion tes pouvoirs et ton statut de Voyageur. Et si tu réfléchit un peu, tu as la réponse pour le soleil là bas. Après avoir vaincu ta peur, tu étais étendu sur le sable en plein soleil, j'ai vu ton sourire satisfait."

Megan pouvait lui raconter tout ce qu'elle savait, elle voulait qu'il soit prêt pour ce monde mais qu'il ne le craigne pas. Elle vivait suffisamment avec la boule au ventre de se retrouver en face de Pijn pour comprendre que craindre le monde onirique n'était pas une bonne chose. Avec de la chance, ses nuits à lui seraient tranquilles et toute façon, il devait déjà trouver ce qu'il voulait faire là bas. Tout le monde se cherchait un but, un objectif. Celui de Megan pour l'instant était le même depuis le premier jour: échapper à son seigneur pour être enfin libre. Peut-être qu'une nuit, elle ira jusqu'à le tuer pour ça... Même si elle doutait sérieusement d'en avoir la force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 1084
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des cauchemars
Corey Cole
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 615
Renommée: 1730
Honneur: 508
MessageSujet: Re: Un matin pas comme les autres [Pv Megan] Ven 19 Sep 2014 - 13:57



« Toutes les nuits… » Répéta-t-il comme pour pouvoir l’intégrer.

Ainsi, la nuit dernière, sans le savoir, sa vie avait pris un tournant déterminant et désormais toute ses nuits seraient différentes. Quelque part c’était une pensée qui lui plaisait, il avait toujours trouvé que dormir était une perte de temps, que ça n’apportait rien. C’est pourquoi il s’était contenté du strict minimum possible pendant bien des années, mais désormais, ça changeait tout. Il n’avait qu’une hâte c’était de s’endormir pour découvrir ce lieu étrange dont sa sœur était en train de lui parler.  Le fait de devoir affronter des cauchemars ne lui faisait pas trop peur et il se disait que si sa sœur y allait depuis deux ans c’était qu’elle avait trouvé des moyens de survivre qu’elle pourrait peut-être lui apprendre.

Quelque part il la jalousait d’avoir eu cet échappatoire à la banalité de la vie quotidienne pendant tout ce temps. Mais il déchanta vite lorsqu’elle lui expliqua un peu son pouvoir, il n’avait pas deviné tous les détails, mais il n’était pas bête. Si le pouvoir de Megan concernait la douleur, c’était que c’était la phobie qui hantait ses cauchemars. Il connaissait une partie de son passé et savait une partie de ce qu’elle avait vécu avec Hugues, il se dit qu’il n’avait peut être vu qu’une toute petite partie de l’iceberg et son cœur s’emplit de compassion. Il savait aussi que sa sœur n’en voudrait pas et changea vite de sujet.

« Des invocateurs ? Ah ouais je vois le délire, genre t’as peur des araignées, dans dreamland tu peux en invoquer c’est ça ? Autant j’en suis un aussi ! Toi tu manipule la douleur c’est ça ? Une sorte de manipulatrice ? Y’a d’autres types de pouvoirs ? »

Il prenait conscience que ça faisait énormément de choses à expliquer d’un seul coup, mais il commençait à être vraiment impatient de découvrir quel serait son pouvoir. Peut-être qu’avec, il pourrait aider sa sœur à se sortir des mauvais pas dont elle disait être la spécialiste.

** Pouvoir lancer des boules de feu ce serait classe, ou invoquer des dragons ! Trop stylé !  ** Il se rappela que les pouvoirs étaient liés à sa phobie. ** Par contre si c’est de faire bronzer les gens ça sert à rien… **

Mourir dans dreamland commençait déjà à lui faire peur, Megan avait raison, il y avait de fortes chances pour que sa maladie ne l’atteigne pas dans ce monde onirique. En conséquence il pourrait se faire dorer la pilule au soleil sans aucun problème, il avait déjà hâte d’essayer. Mais du coup si il se faisait tuer là-bas il ne s’en souviendrait même pas, il ne pourrait plus y retourner apparemment.

« C’est quoi les dangers là-bas ? Y’a des mobs et tout ? Ou surtout les autres voyageurs qu’ont des pouvoirs de dingues et qui font les enfoirés en butant les noobs ? »

Il savait que sa sœur comprendrait ce vocabulaire très geek, même si elle était loin de jouer autant que lui. Il voulait savoir à quoi s’attendre car il avait ressenti une pointe d’appréhension dans la voix de Megan et peu importe ce que c’était, il ne voulait pas faire en sorte que ses craintes se réalisent. Des centaines de questions continuaient à affluer dans son esprit mais il fit le tri et en posa une nouvelle qui se transforma vite en deux.

« Et tu fais quoi là-bas ? Tu passes du bon temps, tu fais la fête ? Et tu pourras me rejoindre là-bas ce soir ? Ou que je t’y rejoigne, comment ça marche. »

Une nouvelle notification apparut sur son écran, un nouveau mail, bougeant le moins possible pour ne pas gêner le chat, il jeta un rapide coup d’œil à sa boite de réception et découvrit qu’il avait une trentaine de mails à dépiler. Mais il savait aussi que tant que son esprit serait autant préoccupé par ce qu’il venait d’apprendre il ne pourrait pas se concentrer sur son boulot. Ce n’était pas un travail très difficile pour lui mais, vu qu’il était considéré comme une sorte de consultant il avait tout de même des comptes à rendre à ses employeurs s’il voulait mériter son salaire plutôt généreux. Il ne put se retenir de poser une nouvelle question.

« Et t’as déjà croisé des gens qu’on connait là-bas ? J’veux dire en tant que voyageurs, pas en rêveur.  »

Il commençait déjà à se familiariser avec l’idée de ce monde onirique, mais au fond de lui tant qu’il n’y retournerait pas, il resterait la possibilité qu’elle le faisait tourner en bourrique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 692
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 30

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 310
Renommée: 2212
Honneur: -170
MessageSujet: Re: Un matin pas comme les autres [Pv Megan] Mar 23 Sep 2014 - 1:44


Megan se demandait elle aurait été si réceptive le matin suivant sa victoire contre sa phobie. Reste que Corey lui y croyait et semblait même motivé à l'idée de ce monde onirique. Au moins, il ne la prenait pas pour une folle ou ne s'imaginait pas qu'elle lui racontait une blague. Ce qui était déjà pas si mal en soit. Vidant ce qu'il restait de café dans sa tasse, elle écouta attentivement les raisonnements et questions de son petit frère. Il s'interrogeait sur les invocateurs et avait vu juste dans ce qu'il disait. Demandant ensuite si Megan était une manipulatrice, elle fit un sourire, c'était ça mais on qualifiait ça autrement. Qu'importe l'appellation tant que le résultat est le même? Après quelques réflexions, il demanda ce qu'était les dangers dans le monde onirique, parlant de mobs, de noobs, sans le savoir de Voyaeurs Killers. Elle ne put réprimer un large sourire amusé en écoutant son frère utiliser des termes de geek alors que là, il ne s'agissait pas vraiment d'un jeu. Mais comment lui en vouloir? Il passait son temps sur son ordinateur et finalement, elle n'était pas bien mieux.

Voyant qu'il ne semblait pas encore décidé à s'arrêter, l'algophobe le laisse poursuivre sa discussion enfin son monologue. Demandant donc ce qu'elle pouvait bien faire là bas. Glander, s'amuser... Si seulement se dit-elle. Il enchaina pour savoir si elle pourrait l'accompagner ou s'il pourrait lui la rejoindre. Elle allait alors lui répondre mais elle remarqua que son attention venait d'être attirée par son ordinateur. Surement un mail ou une discussion skype. Elle patienta donc tout en se disant qu'elle grignoterait bien quelque chose. Regardant autour d'elle, persuadée qu'un truc devait trainer -comme toujours- dans le coin. Elle l'écouta distraitement quand il demanda si elle avait déjà croisé des gens qu'ils connaissaient.

Elle se contorsionna alors un peu pour attraper un paquet de gâteau qui était tombé derrière la table basse. Levant une jambe pour maintenir l'équilibre, elle se balançait misérablement pour l'attraper. Poussant un juron, elle saisit alors l'objet convoité mais glissa et se vautra, lamentablement, sur le sol. Sa tête heurta le bord de la table, de quoi la sonner un peu mais rien de trop méchant. Au pire, elle n'aurait qu'une petite bosse au front. Se massant le crâne, elle s'assit par terre, ouvrit le paquet de cookies et en avala un sans attendre. Tournant ses yeux ronds vers son frère, l'air de dire: quoi? J'ai pas l'droit d'avoir faim? Elle lui fit un sourire, avala rapidement et se décida à prendre enfin la parole.

"Alors... Elle se passa l'index sur les lèvres pour essuyer les miettes. Je suis manipulatrice, si tu veux, ça s'appelle normalement contrôleur dans mon cas: contrôleuse. Ceux qui utilisent le feu, pour faire des boules de feux, par exemple, sont dans la même catégorie que moi. Même si moi, c'est vachement moins impressionnant... On put entendre une pointe de déception dans sa voix. On a ensuite les invocateurs et c'est comme tu l'as dis oui. En règle général, pour une raison que j'ignore, ils arrivent tous à discuter par télépathie avec leurs créatures. Pouvoir cheaté à la con!! Elle serra le paquet donnant l'impression qu'elle allait le lancer contre le mur tellement cela semblait la frustrer. Vient ensuite les morpheurs. Genre... Disons tu as peur des chats. Et bien tu pourrais alors te transformer en homme-félin, gagnant ainsi en agilité, rapidité sans oublier les griffes, la fourrure et surement une meilleure ouïe et odorat et probablement voir dans les endroits sombres. Elle fouilla pour un autre cookie prenant ainsi quelques secondes pour respirer. Et enfin, les manieurs. Généralement, ils possèdent un objet, un artefact si tu préfère et tirent leurs pouvoirs de ça. Eux, ne sont pas obligatoirement liés à leurs phobies. J'sais pas pourquoi. Elle haussa les épaules. Parait qu'on peut devenir Voyageur sans avoir besoin de vaincre son pire cauchemar."

Engloutissant le gâteau sans attendre, elle en profita pour se relever afin de s'assoir correctement sur la canapé. Son front lui faisait un mal de chien et elle hésita à aller chercher de la glace pour éviter de se taper un bleu dégueulasse qui la rendrait ridicule pour le travail. Si seulement elle pouvait user, de temps en temps, de son pouvoir dans le monde réel... Quoique, cela lui attirerait surement autant d'emmerde que dans l'autre monde.

"Ce que je fais là bas donc..."

Elle hésita. Devait-elle lui parler ou non de Pijn? Devait-elle lui dire que sa liberté onirique n'était qu'une illusion et qu'elle devait obéir à un seigneur cauchemar des plus sadiques? Probablement même le plus sadique qui devait exister... En même temps, seigneur de la douleur et des blessures, qui possède un curriculum vitae plus balèze que celui-ci pour s'affirmer être le sadisme incarné? Finalement, elle se leva pour aller jusqu'au fraiseur et sortir une cuisse de poulet congelé qu'elle se colla sur le front. le contact froid de la viande lui donna l'impression que sa peau s'était collée après et elle jura, une fois encore.

"Parfois je m'amuse oui. J'ai entendu parlé d'une grosse fête de la musique à un moment. Il y a aussi des tournois entre Voyageurs pour voir des combats intéressants. Et personne n'y meurt. J'ai justement participé à un tournoi à ma première année à Dreamland. Elle fit un sourire en se souvenant à quel point ce tournois lui avait prit la tête mais la victoire au bout était suffisante pour en faire un bon souvenir. Généralement, je cherche à me trouver un endroit tranquille mais les emmerdes me trouvent en premier. Je sais que la plupart des Voyageurs vivent des trucs de fous là bas. Mais moi... J'ai le sentiment d'être un aimant à problèmes, à croire que ce sceau de la solitude y joue pour quelque chose en plus de me... Elle s'avisa qu'elle s'engageait sur le sujet de Pijn et se ravisa tant bien que mal. De me... Picoter la peau. Elle lui fit un sourire. Pour rejoindre quelqu'un à Dreamland, rêveur ou Voyageur, il suffit de s'endormir en pensant à cette personne. Évidemment, ça fonctionne que si cette personne dort déjà. Tu ne peux pas te retrouver à un endroit où la personne ira ensuite, ça serait trop simple."

Se vautrant sur le canapé, elle claqua des doigts et Ezio fila rapidement pour lui sauter sur les genoux et de s'y lover. Megan le caressa en lui murmurant qu'elle l'adorait son "bébé" même si n'était pas très social. Elle tentait surtout de réfléchir et de gagner du temps. D'un coté, elle venait d'ouvrir une porte sur un sujet qu'elle préfèrerait éviter mais en même temps, Corey aurait besoin de savoir. Elle n'osait imaginer le carnage si jamais il la rejoignait une nuit où Pijn la convoquerait... De l'autre coté, elle pouvait ouvrir une autre porte et dire qu'elle avait "créé" son pire ennemi à Dreamland... Qui? Son beau-père: Hugues. Après, elle n'était pas si sûre qu'il serait son ennemi mais... Il n'avait jamais été sympa avec elle dans le monde réel, pourquoi changerait-il dans l'autre?

"Oui, j'ai déjà rencontré quelqu'un qu'on connait... J'en ai même fais un Voyageur, comme je l'ai fais avec toi. Sauf que pour lui, c'était plus compliqué et c'était surtout car je voulais apprendre quelque chose, voir me venger... Cette fois, elle ne souriait plus et sa voix montrait qu'elle avait un peu perdu en bonne humeur. J'ai fais de Hugues un Voyageur afin de savoir pourquoi il a passé son temps à me tabasser durant toute mon enfance. Résultat, maintenant j'ignore ce que ça va donner entre lui et moi. Est-ce que ce sera à celui qui tue le premier l'autre qui gagne ou non? Je l'ignore... Elle fit un sourire. Enfin aucune inquiétude à avoir, je suis une dure à cuire et j'ai vu bien pire que ça!"

Elle continua de gratter Ezio puis posa le morceau de volaille le temps de prendre un autre cookie. L'envie d'un autre café lui traversa l'esprit, mais sa flemme prit le dessus et elle se résigna à ne pas se relever. Surtout qu'elle aurait du déloger son chat de son fauteuil attitré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 1084
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des cauchemars
Corey Cole
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 615
Renommée: 1730
Honneur: 508
MessageSujet: Re: Un matin pas comme les autres [Pv Megan] Mar 23 Sep 2014 - 9:40


Il n’avait pas vraiment de mal à comprendre les différents types de voyageurs qu’il semblait y avoir dans Dreamland. Il avait joué à tellement de jeux vidéo différents qu’il voyait ça simplement comme un nouveau système de classes. Pour les contrôleurs il n’avait aucun souci à voir de quoi il s’agissait, l’équivalent de mages qui ne pouvaient contrôler qu’un seul élément. Dans son esprit, ils n’étaient pas très fort physiquement mais pouvaient lancer des éclairs, des boules de feu ou des pics de glace. Mais le pouvoir que semblait avoir sa sœur venait un peu contrarier cette logique simpliste, si sa capacité était de manipuler la douleur il se pouvait que certains voyageurs devaient avoir la possibilité de manipuler des choses immatérielles, comme la peur, la colère, les sentiments, même si c’était moins impressionnant ça restait assez inquiétant. Même si il avait hâte d’y retourner il commençait à se dire qu’il devrait se montrer prudent dans ce monde, il n’était pas question d’être trop sûr de lui et de se faire tuer dès la première nuit.

Pour les invocateurs, il saisissait aussi de quoi il s’agissait, il se demandait juste quelles étaient les limites de ces voyageurs. S’ils pouvaient invoquer des tyrannosaures aussi grands que des immeubles, les choses risquaient d’être compliquées. Il se disait que les pouvoirs devaient dépendre d’une sorte de niveau, de la quantité d’expérience qu’avaient les voyageurs. Il lui paraissait hautement improbable qu’un rêveur qui venait juste de devenir voyageur soit aussi puissant que quelqu’un qui vivait et combattait dans Dreamland depuis des années, mais après tout il ne pouvait pas en être sûr. Pour les morpheurs,  il voyait aussi de quoi il s’agissait, mais les manieurs lui posaient un peu plus problème, il savait ce qu’était les artefacts dans la plupart des jeux mais il ne savait pas si ils étaient similaires dans ce monde-là. Il choisit de ne pas poser plus de questions sur le sujet, il aurait le temps de découvrir tout ça plus tard, par lui-même ou en demandant plus de détails à sa sœur.

Il sentit que quelque chose la tracassait lorsqu’elle commença à parler d’elle, elle avait hésité trop longtemps pour être parfaitement honnête et elle avait failli se trahir apparemment. Il fit semblant de ne rien avoir remarqué, si elle ne voulait pas en parler elle devait avoir ses raisons mais il ne pouvait pas retenir sa curiosité. Pourquoi lui cachait-elle des choses ? Il se dit que c’était probablement pour le protéger mais il se demandait si c’était la bonne solution, s’il n’était pas au courant d’un danger, il ne pouvait pas s’en méfier et il risquer de foncer dedans tête baissée.

« Ok, donc pour te rejoindre faut que j’attende que tu dormes et que j’essaie de penser à toi en m’endormant ? » Elle lui confirma qu’il avait bien compris. « Et y’a un moyen d’empêcher un autre voyageur de nous rejoindre ? Genre si tu veux être tranquille ? »

Ce n’était pas vraiment pour lui qu’il posait cette question, à part sa sœur personne ne chercherait à le rejoindre dans Dreamland pour l’instant. Mais il se demandait si elle pourrait l’empêcher de la suivre tous les soirs. Il tenterait de ne pas trop l’étouffer en la laissant continuer d’arpenter ce monde onirique seule mais il savait aussi qu’il aurait de meilleures chances de survie si elle l’aidait à partir du bon pied.

** Le seau de solitude… Qu’est-ce que peut ça peut bien être… **

Il ne pouvait s’empêcher de penser à ce qu’il avait entendu, surtout vu l’expression qu’avait pris le visage de sa sœur lorsqu’elle s’était rendu compte qu’elle venait de parler de ce seau. Il savait que ça avait un lien avec ce qu’elle tentait de lui cacher,  il essaya de se convaincre de ne pas trop y prêter attention mais il se connaissait assez pour savoir qu’il ne pourrait pas s’empêcher d’essayer d’en savoir plus des qu’il se retrouverait seul dans Dreamland.

Elle lui avoua qu’elle avait fait d’Hughes un voyageur afin de lui demander des comptes dans ce monde où elle était probablement beaucoup plus forte que lui. Il comprit que c’était un sujet grave qui lui tenait à cœur et sut qu’il ne fallait pas plaisanter avec. Il se demanda si son beau-père s’en prendrait à lui si jamais ils se rencontraient dans Dreamland mais il ne savait pas vraiment quoi en penser.

« J’imagine qu’il n’avait pas de bonne raison… Pour moi il n’y aucune bonne raison pour ce qu’il t’a fait… » Il était sincère et avait perdu l’expression d’insouciance candide qu’il avait d’habitude. Il se retint de s’excuser de ne pas l’avoir aidé, il savait que ça ne changerait rien. « C’était quoi sa phobie ? »

Une notification apparut sur son écran lui rappelant que dans un quart d’heure il avait une réunion téléphonique avait quelques personnes du service informatique de son entreprise. C’était le genre de réunion qu’il détestait, on ne l’y conviait que pour qu’il se sente intégré à la vie du service mais la plupart du temps il n’écoutait les discussions que d’une oreille. Il n’y avait que lorsqu’elles s’approchaient vraiment de son domaine d’expertise qu’il était un peu plus attentif et qu’il mettait son jeu en pause lorsque c’était possible. Il devrait probablement parler un peu des actions qu’il avait mises en place mais vu qu’il était dans son élément il n’avait même pas besoin de vraiment préparer son speech. Il fallait bien gagner sa croute et il devait se prêter de bonne grâce à ce genre d’obligations.
Il avait encore de nombreuses questions à lui poser sur ce qu’il venait de découvrir, mais il savait qu’elle n’aurait pas le temps de répondre à tous. Du coup il lâcha celle qui lui semblait la plus importante.

« Tu me fais pas tourner en bourrique hein ? »

Malgré lui il n’avait réussi à se débarrasser de ce léger doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 692
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 30

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 310
Renommée: 2212
Honneur: -170
MessageSujet: Re: Un matin pas comme les autres [Pv Megan] Mer 1 Oct 2014 - 2:43


Suite à un bug, mon rp a disparu deux fois
(et évidemment, je l'ai enregistré nul part les deux fois!)
Pardonne moi, j'ai donc résumé le rp pour mettre que les dialogues car...
C'est pas que ça m'a un peu frustré mais quand même ^^



Megan fut surprise de la réponse de Corey. Pourquoi voudrait-il éviter quelqu'un à Dreamland? Ou alors, il pensait qu'elle chercherait à l'éviter? En même temps, si cela était possible, cela l'aurait beaucoup arrangé quand elle devait voir Pijn. Imaginer Corey au royaume obscur lui mettait une boule à l'estomac... Pijn voudrait surement s'en servir comme arme ou simple pion. Le petit frère demanda ensuite ce qu'était la phobie de Hugues et disait que rien ne justifiait ce qu'il avait fait subir à Megan. Et encore, il ne savait surement pas tout... Combien de fois avait-elle justifié une chute à vélo ou dans l'escalier pour expliquer ses bleus? Dire que sa peur était d'abord venue d'une crainte qu'on découvre la vérité, car elle pensait à l'époque, idiote comme elle était, que c'était de sa faute... Puis la peur d'une blessure grave, d'une douleur trop forte était apparue.... Corey voulait aussi s'assurer qu'elle ne se moquait pas de lui. Megan lui fit un sourire rassurant.

"Ton cauchemar, il y avait une grande plage au soleil. Une image de maman, de l'autre connard et de toi bébé. Il y avait également une grotte où tu t'y cachais. Après mon intervention, tu es sortis pour aider le bébé à ne pas finir au soleil. Tu as finalement bougé le parasol. Ces trois créatures se nourrissaient en fait de ta peur. Je leur ai coupé l'envie de recommencer."

Remarquant l'heure, elle se leva pour prendre la direction de la salle de bain. Megan devait encore faire des courses et aller au travail... Travail qui semblait ne plus être pour très longtemps apparemment.

"Hugues avait peur des rongeurs en tout genre. Lapins, rats, hamster. Et devine quoi? Il est devenu invocateur! Mais ne va pas croire qu'il sort un lapin blanc d'un chapeau. Je l'ai vu invoquer un lapin qui ressemblait surtout à un ours. Elle lui fit un sourire. Je vais prendre ma douche puis faire des courses et enfin, j'irai travailler. Tu veux que je te ramène quelque chose? Ah oui! Ce soir, je viendrai avec toi à Dreamland. Te prouver que je ne me moque pas de toi. D'accord?"

Quelques secondes plus tard, elle claqua la porte de la salle de bain...


P.S: je te laisse mettre un rp de conclusion, faire ta demande de renommée également. Et je te propose qu'on enchaine à Dreamland, reste à savoir qui commence. Désolé encore de ce rp... Médiocre ><

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Zenith
Messages : 1084
Date d'inscription : 10/09/2014

Arpenteur des cauchemars
Corey Cole
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 615
Renommée: 1730
Honneur: 508
MessageSujet: Re: Un matin pas comme les autres [Pv Megan] Mer 1 Oct 2014 - 14:34


Lorsqu’elle lui raconta son rêve, il ne put qu’être convaincu, il ne lui avait jamais raconté ses cauchemars, il était resté assez vague sur le sujet. Il était vrai que même si il avait parlé en dormant elle n’aurait jamais pu en savoir autant sur cet horrible cauchemar qui l’avait hanté pendant des nuits. Il fallait qu’il se rendre à l’évidence, sa sœur ne le faisait pas marcher, Dreamland devait donc exister, il avait du mal à contenir son impatience. Même si le passage sur les créatures des rêves qui se nourrissaient de sa peur l’avait un peu refroidit, il avait hâte d’aller dans ce monde onirique.

« Merci. » murmura-t-il au sujet du fait qu’elle s’était occupée de ses tourmenteurs.

On sentait qu’il englobait plus que ça dans son remerciement, il la remerciait de lui avoir donné une échappatoire au monde réel qui n’était pas toujours facile pour lui. Il la remerciait de s’être préoccupée de lui et de l’avoir aidé, il ne savait pas vraiment ce que ça lui avait couté mais dans tous les cas il était content qu’elle l’ai fait.

« Des rongeurs !? » Demanda-t-il, incrédule. « Sérieux ? Il est vraiment chelou jusqu’au bout cet enfoiré. J’espère juste que je ne le croiserais pas avant de pouvoir laminer son lapin-ours tranquillement. »

Dans son esprit il ne faisait aucun doute que tôt ou tard il serait bien plus fort que Hughes ou que les autres voyageurs. Inconsciemment il faisait l’amalgame avec les nombreux jeux vidéo auxquels il avait joué et où il finissait en général par acquérir un bon niveau. En conséquence il était assez confiant dans ses chances de progrès dans Dreamland, même si il risquait de déchanter rapidement. Il sortit de ses pensées justes à temps pour répondre à Megan avant qu’elle n’aille se laver.

« Prends moi du gel douche et on a bientôt plus de café si tu veux en reprendre. T’as qu’à prendre ma CB pour les courses. »

Il n’avait pas encore reçu sa première paie, mais il savait qu’elle ne tarderait plus et qu’il lui restait un peu d’argent de la revente de son précédent ordinateur. Sa sœur avait accepté, un peu contrainte et forcée, de l’héberger, il ne pouvait se permettre de trop lui compliquer la vie. Il s’efforçait donc de participer aux frais et de s’occuper de la plupart des tâches ménagères.
A peine Megan se fût-elle enfermée dans la salle de bain, qu’il recevait une invitation à la conférence téléphonique qui, pour une fois, démarrait à l’heure. Il enfila donc son casque et salua ses collègues, il était parti pour une après-midi de réunions mais il savait déjà qu’il aurait du mal à se concentrer. Ses pensées étaient tournées vers Dreamland qu’il avait hâte de revoir.




__________



Note: Peu de personnes connaissent le nom de famille de Corey en RP  merci d'en tenir compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un matin pas comme les autres [Pv Megan]
Revenir en haut Aller en bas

Un matin pas comme les autres [Pv Megan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Vie Réelle :: Quartier Résidentiel-