Haut
Bas

Partagez|

Le plus fort c'est moi! (Pv Kai) (Quête terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Mordu
Messages : 952
Date d'inscription : 18/05/2011
Age du personnage : 17

Maraudeur des rêves
Kaijin Zared
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 435
Renommée: 1301
Honneur: -550
MessageSujet: Re: Le plus fort c'est moi! (Pv Kai) (Quête terminée) Mer 11 Mar 2015 - 22:39
Ça brailler dans tous les sens à quelques mètres de Kaijin. Ce dernier se frottait les yeux, son dos était légèrement courbé. Il considéra la troupe de gens d'un œil nonchalant, il soupira. D'après ce qu'il avait compris, ils avaient décidé de tous se mettre sur la gueule. Oui, eh bien, sans lui. Il en avait assez pris dans la gueule pour l'instant. Il fit deux pas en avant, qui manquaient cruellement de vigueur et s'écroula devant un banc. Il roula sur lui-même pour se caler dessous et plia ses genoux pour placer ses mains sous ses joues, il ferma les yeux et commença à énumérer les manières dont il pourrait tuer sa petite amie. Quel gentleman ce Kaijin.

Après quelques minutes de lutte et bagarre, Kaijin se décida à rejoindre la partie, il donna un coup de pied au banc qui bascula lourdement sur le côté, causant un raffut du diable. Kaijin, leva ses jambes et son postérieur en l'air, il projeta tout ça vers le sol pour pouvoir se redresser d'une manière assez comique. Il s'appuya sur ses pieds qui, dès leur chute avaient eut pour ambition de se clouer au sol, pour plier ses genoux et sauter en l'air pour être de nouveau debout. Il s'étira les bras et les jambes, sa position lui avait offert quelques courbatures assez désagréables.

Enfin, il put regarder ce qui s'était passé pendant qu'il faisait son petit somme -qui n'en était pas vraiment un, mais sérieusement, on s'en fou, vraiment.

Ce qui surprit Kaijin, c'est que Dan semblait être seul ici. Le seul à être vivant. Il y avait un paquet de cadavres à ses pieds, allant d'une simple nuque brisée à un visage déchiquetait. Kaijin bailla et s'étira encore une fois. Il passa la main sur son visage pour chasser le surplus de sang qui avait décidé de s'y installer. Après ça, l'adolescent décida de s'avancer tout en cherchant du regard les deux personnes que Dan et lui étaient venu chercher. Ils avaient totalement disparu. Le voyageur porta son regard sur le contrôleur.

Ce dernier semblait avoir brûlé, et avoir distribué pas mal de coup. Ses vêtements et ses poignets en témoignaient à cause de la grosse quantité de sang et de chocolat présent à ces deux endroits. Son visage révéla à Kaijin que Dan avait méchamment morflé aussi. La grande question de cette nuit était, qui de Dan et Kaijin, était le plus défiguré ? L'adolescent souffla du nez et fronça les sourcils. Il voulait savoir où étaient les deux autres. Le zombie tourna les talons pour tenter de trouver des indices, il essaya l'endroit où le coyote était resté la majeure partie du temps. Comme il avait beaucoup saigné, il y aurait peut-être des traces.

Kaijin se demanda si la présence de ce cadavre baignant dans son propre sang perturberait son enquête. Une petite voix lui murmura, que ça ne faisait aucun doute. Une autre lui annonça que les traces de griffures sur le cadavre étaient peut-être un signe que le coyote -qui se fera à présent appeler Alhem parce que, l'appeler par son prénom, c'est plus simple et poli- avait participé à l'affrontement. S'il s'en était sorti, ça, rien n'en était moins sûr. Les yeux de Kaijin toisèrent le chemin menant à la sortie. La demoiselle avait peut-être attrapé son protégé et était sortie avec lui. Il y aurait du sang sur cette allée, ne serait-ce qu'un peu. Le jeune homme s'avança vers cette dernière. Faisant signe à Dan de ne pas bouger.

- J'arrive tout de suite.

Kaijin ne s'était pas exactement attendu à ça. L'allée était couverte de traces de pas ensanglanter. Du sang avait bien coulé et quelqu'un avait marché dedans. Ces traces arrivaient jusqu'à la porte, qui était d'ailleurs entrouverte. Si ceux qui avaient voulu sortir n'avaient pas fait le geste de pousser légèrement la porte une fois sortie pour qu'elle s'emboîte normalement, c'est qu'ils étaient pressés. Du point de vue de Kaijin, mais c'était fort probable quand même vu la situation. En plus, les traces présentent ici étaient encore toute fraîche. L'hémoglobine avait déjà recouvert les semelles du morpheur. Ce dernier glissa sa tête dans l'interstice de la porte, il s'attendait à voir les deux autres s'envoler ou fuir, mais, pas le prêtre tout couvert de sang en train de crier des paroles à la foule comme s'il était possédé.

- Des voyageurs ont profané notre église ! Il en reste un dedans ! Prenons les armes !

La réaction de Kaijin se divisa en trois phases. Celle où il se redressa et fit la moue tout en se frottant le menton, Dan et lui, ça faisait deux, pas un. La seconde, où il comprit qu'il avait été caché pendant l'affrontement, donc il ne comptait pas. La dernière, c'était celle où il écarquillait les yeux et se précipitait dans l'église secouant les bras dans tous les sens. Il passa devant Dan et lui cria de lever son cul s'il ne voulait que ce dernier se fasse embrocher puis brûler par une foule de paysans certainement consanguin. Le voyageur trouva une sortie, une vielle porte faîte de chocolat biscornu, sûrement parce qu'elle avait fondu, mais pas assez vite. Kaijin frappa, il la défonça proprement et subtilement avec son pied. Si bien qu'elle en fût projetée sur un mètre. Le voyageur s'engouffra immédiatement dans la ruelle dans laquelle il était et longea l'église pour s'éloigner le plus possible de la foule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 338
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Le plus fort c'est moi! (Pv Kai) (Quête terminée) Mer 11 Mar 2015 - 23:35
Alors que ses lèvres expiraient son plus profond dédain, un long filet mielleux d'hémoglobine lui échappa. Toujours aussi salement amoché, il profita du silence mortuaire pour reprendre ses esprits. Il se laissa tomber contre l'un des bancs encore entier du lieu sacré, puis ferma ses yeux enflés. Une légère brise avait réussi à se frayer un chemin jusque à lui. L'air frais de ce royaume apaisait ses plaies et bleus en tout genres. Loin de le guérir, il n'en restait pas moins soulagé. Ses yeux lui montraient à quel point il s'était défoulé deux minutes plus tôt. Il revoyait leurs visages, il entendait leurs prières, leurs supplications sur ce voile noir qu'offrait sa non vision. Chaque sensations le faisait frémir de peur, il se revoyait leur éclater la gueule sans broncher un sourire démentiel fendant son visage. Mais ce fut étrangement cette sensation d'euphorie intense qui le perturba. Comment pouvait-il se sentir aussi bien après avoir commit quelque chose d'aussi atroce? Si il n'avait pas aussi mal partout il se serait bien risqué à rire. Heureusement, avant que son côté masochiste ne fasse une brève apparition. Kaijin l'interpella, lui intimant d'une certaine manière de ne plus bouger.

Dan haussa les épaules en ouvrant de nouveau les yeux, observant sous un nouveau jour la scène du crime. Ils étaient quatre, baignant dans leur chocolat et caramel. Les remords s'évaporèrent avec un énième souffle. Toujours assis, coudes logés contre ses cuisses. Le jeune homme remarqua l'absence des deux autres enfoirés. La femme harpie, l'homme chien, tout deux étaient nul part. Si Kaijin les avait achevés lui même la disparition des corps s'expliquait. Sinon, persuadé de ne pas avoir eu le temps d'achever l'autre morpheur. C'est dégoûté qu'il commença à se redresser, grommelant contre ses côtes et ses jambes qui à défaut de le porter, le soutenaient avec fragilités. Titubant salement, il s'empressa d'essayer de rejoindre son équipier, malheureusement ce dernier venait d'ajuster ses plans. Le dévisageant tout le long de sa course, c'est seulement après avoir vue l'ombre d'une bande de créatures énervés qu'il s'élança les larmes aux yeux à sa suite. Chaque pas était un supplice, il sentait ses genoux implorer pitié, ses cuisses abandonner et ses yeux se fermer de moins en moins vite.

Alors que la porte s'envolait un mètre plus loin, Dan s'empressait de suivre en silence le petit con. Les deux comparses longèrent le mur aux effluves de pains perdu pour se retrouver dans une étroite arrière court. Une belle fontaine de chocolat trônait au centre de la petite place, dominant une rangée de buissons constitué de mie. Pas l'ombre d'un voyageur blessé, pas même un clampin égaré pour leur indiquer quoi que ce soit. Serrant les dents il parvint à raccourcir la distance le séparant du zombie  en continuant de progresser. Une autre porte cette fois-ci faîtes en croûte de quelque chose scellait l'arrière court. Observant avec la frousse au ventre les alentours, c'est telle une baffe en pleine tronche que l'illumination frappa le jeune voyageur égaré. Ramassant le désagréable bout de machin tombé du ciel pour lui chatouiller la plaie latérale droite de son visage. Il leva les yeux puis remarqua la dame oiseau s'envoler en transportant à bout de bras Alhem.

-Hohoho...hohoho...je vais le viander pour de bon ce corniaud!

Ils semblaient s'éloigner de l'autre côté du village, ce qui fit fulminer le berserker. C'est dans un élan insoupçonné et mal calculé qu'il se jeta l'épaule contre contre la porte en croûte. Au lieu de l'envoyer valser un mètre plus loin, ou de suspendre au dessus de ses gongs. Dan se sentit passer au travers, se ramassant comme un vieux chiffon de l'autre côté de l'avenue. Trois hommes chocolatés vraisemblablement abasourdis par un choc récent écarquillèrent les yeux avant d'hurler en les pointants du doigts.

N'ayant pas une seconde à perdre, Dan se releva, zombi ou pas à ses côtés puis s'empressa de rattraper sa proie. Détail insignifiant, mais pourtant si vrai. Les renforts de la garde du royaume fruitiers étaient déjà sur les lieux du premiers scandale. Le temps et le destin jouaient encore contre lui, n'ayant pas encore eu le temps de s'en rendre compte, Dan s'évertuait à bousculer tout ceux qui se mettaient sur son chemin. Remuant une affaire qui puait d'avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Mordu
Messages : 952
Date d'inscription : 18/05/2011
Age du personnage : 17

Maraudeur des rêves
Kaijin Zared
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 435
Renommée: 1301
Honneur: -550
MessageSujet: Re: Le plus fort c'est moi! (Pv Kai) (Quête terminée) Mer 18 Mar 2015 - 0:26
Lorsque Kaijin arriva derrière l'église, il fut hypnotisé par une fontaine de chocolat. Jusque-là, il n'avait pas encore ressenti le besoin de manger ce qui se trouvait en ce royaume, pourtant, c'était bien plus qu'appétissant. Quoique, l'état d'esprit dans lequel était le voyageur depuis son arrivée dans le monde onirique n'avait pas aidé, mais là, on parlait de chocolat, mieux encore ! De fontaine de chocolat ! Il n'hésita pas une seconde à se jeter sur cette dernière. Il joignit ses mains et s'en servit de récipient pour recueillir ce précieux liquide. L'adolescent patienta jusqu'à voir des filets chocolatés couler de ses mains. Il baissa sa tête et trempa ses lèvres dans le liquide puis il aspira. Dans les instants suivants, il recracha le tout, se redressant d'un coup avec une grimace de dégoût sur le visage. Ça n'avait pas été exactement ce qu'il attendait. Ce chocolat avait un goût assez ... superficiel. Caoutchouteux ! Oui, c'était le mot précis pour décrire ce chocolat. Autant dans son goût que dans sa consistance, d'ailleurs.

Dan venait de rejoindre Kaijin, tous deux s'éloignèrent de la fontaine. Le voyageur du surnaturel essuya sa bouche d'un revers de manche. Pendant que Dan levait les yeux au ciel et aperçu les voyageurs adverses. Après une tirade dont l'adolescent ne comprit qu'un mot sur deux, le contrôleur se jeta contre une barrière qui était leur seul obstacle à la liberté. Ce qui fut assez radical mais très efficace, puisqu'il venait de découper cette tartine en deux, et il s'était étalé au sol. Ça avait été marrant à voir. Par contre, Dan venait de se relever et de repartir. L'autre voyageur devait se rendre à l'évidence, il était à la ramasse.

Kaijin traversa la tartine fendue et se jeta vers Dan, devant les hommes de chocolat ébahi. L'un d'eux se jeta d'ailleurs à travers la cour que les deux hors-la-loi avaient quittée. Les hommes fruits allaient arriver plus vite que prévu.

Ceci dit, les deux voyageurs s'en fichaient pas mal, pour le moment, ce qu'ils voulaient, c'était les deux autres. Tous deux savaient que la morpheuse d'oiseau ne pourrait pas porter l'autre blessé éternellement, elle allait bientôt se reposer ... et disparaître du champ de vision des voyageurs. Ça c'était moins sympa, tout de suite. Kaijin serra ses poings et ne tourna que lorsqu'il arriva dans une impasse, il sauta sur un muret en tartine. Ses mains s'enfoncèrent dans le blé et le hissèrent sur ce dernier. Maladroitement, il trouva un équilibre, incertain. Il avança de quatre pas, manquant de tomber une douzaine de fois. Le voyageur plia ses jambes et s'éjecta vers un muret plus dur, un muret de chocolat.

Il s'écrasa le ventre contre ce dernier, ce qu'il lui fait cracher ses poumons, c'était assez douloureux. Kaijin se racla la gorge et se décida à se redresser. Il colla le plat de ses mains contre le muret et s'éleva en l'air, balançant ses pieds dans le vide, juste avant d'en passer un au-dessus de la barrière. Il était donc, à califourchon, sur ce dernier. Il s'arrêta un moment, il ne voyait plus les deux voyageurs. Il décida de sortir les doigts des fesses. Se relevant aussi vite que possible, il se remit à courir sur son muret, jusqu'au toit d'une maison. Il posa sa main droite sur ce dernier et se projeta dessus, comme un acteur de film d'action. Sauf qu'il n'était pas un acteur de film d'action, du coup, il se contenta de rouler sur lui-même en gémissant. Parce que, même si ce toit avait l'air d'être une grosse tartine, on l'avait trop probablement renforcé avec du béton, puis du métal, puis encore un peu de béton et encore beaucoup de métal. Il s'était fait mal.

Il se releva tant bien que mal, en passant sa main sur son fessier douloureux. La hauteur qu'il avait gagnée ne suffisait pas pour voir les deux autres, mais il lui sembla distinguer Dan, le suivre semblait une bonne idée. Kaijin recula pour prendre un peu d'élan et sauta d'un toit à l'autre. Le prochain était deux mètres plus bas, donc, il s'écrasa comme un débile une fois encore, mais avec plus de maîtrise et réactivité, il fut debout bien plus vite, il put reprendre sa course tout aussi rapidement. D'ailleurs, pour une fois, il ne tomba pas. Encore heureux, ses pieds étaient à une dizaine de mètres du sol. Kaijin avait visé une peu trop haut. Littéralement. Il tira sur ses bras qui l'avaient sauvé d'une chute vertigineuse et tenta de s'aider de ses pieds pour grimper sur le toit. Le côté droit de son corps se hissa sur la grosse tartine en premier, c'était bon. Il commençait à comprendre comment faire, le trajet se ferait sans trop de gros problèmes. Quelques bleus étaient à prévoir, mais, je crois qu'il n'en avait plus rien à branler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 338
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Le plus fort c'est moi! (Pv Kai) (Quête terminée) Mer 18 Mar 2015 - 19:07
Alors qu'ils les perdaient derrière cette marée de toits bidons, Kaijin s'élança, improvisant un parcours dès plus intensifs. L'entendant les deux premières minutes de courses, retourner le quartier en suffoquant à grande haleine. C'est presque rassuré qu'il soupira d'espoir, heureux de ne plus l'entendre faire le guignole. L'épisode de la fontaine au chocolat lui avait servit de leçon.

Malheureusement, femmes et enfants étaient encore sur sa route, jetant rouleau de pâtisseries et pots de confitures vides sans sommations. Passant en trottinant péniblement, se demandant inlassablement quelle jambe lâcherait en première. Le voyageur s'interrogea, à quoi bon pourchasser l'autre ordure? Le tuer ne changerait rien à sa vie. Il l'avait battu, deux fois d'affilés qui plus est! Alors à quoi bon s'acharner? Alors que ses pas se faisaient de moins en moins sûr, le regard du voyageur sembla vomir sa fatigue. Des larmes d'épuisement coulèrent le long de ses joues, tendit qu'une étrange sensation lui tordait le ventre lorsque il croisait le regard noisette des dames du quartier. Ce mépris croustillant, cette fine couche de cacao croquante nappé avec une haine si intense.

Avant qu'il n'entende de nouveau Kaijin plus loin derrière lui, il lui sembla être observé par quelque chose. N'ayant pas le temps de s'attarder dessus à cause des boites de conserves ouvertes bombardés à ce moment là. C'est quelques minutes plus tard, alors que le bordel du morveux semblait s'atténuer. Qu'il comprit leur plan. La patte du coyote déchira le visage cabossés du voyageur, l'envoyant bouler contre le volet de la maison d'en face, Dan n'eu pas le temps d'anticiper le second coup de griffes qu'il lui perfora le ventre. Il n'avait même pas la force matérialiser une seule patte entièrement. Son sourire de dégénéré déchira alors ses lèvres. Son rire témoignait le vécut d'une pénible crise de nerfs. Sûrement récente d'après les intonations. Ca tombait bien, car Dan était à bout de forces.

Loin de douter, le berserker savait exactement ce qui allait se passer. Cet enfoiré allait sûrement tenter d'étendre la plaie. A ce moment là il remarquait la prise affirmée qu'exerçait le jeune rookie sur son poignée. Déjà bien affaiblit mentalement, cette ordure allait sûrement craquer en cherchant à se dégager rapidement. Là il verrait les flammes et tenteraient sûrement de l'égorger. Malheureusement, il ne possédait plus qu'un bras. Perturbé Alhem se contenta d'un bon vieux coup de poing dans la gueule. Mais il ne put en placer un autre, car la gaufre vivant dans la charmante baraque contre laquelle ils se frittaient les repoussèrent à l'aide de ses volets. C'est sous les hurlements hystérique de cette dernière, que le morpheur comprit lui aussi l'issue de cette bataille.

Alors que les flammes blanches et noires du Berserk revenait à la vie dans un éclat soudain. Un pot cassé ramassé dans sa chute s'abattit sur le crâne effrayé de son ennemi. Répétant la sentence quatre ou cinq fois pour s'assurer de la mort de cet enfoiré, il se redressa en reprenant sa "course" dans un calme glaciale et pesant. Les volets se refermèrent sur des murmures empoissonnés. Profitant de ce bref moment de calme pour respirer, le voyageur prit un rythme beaucoup moins sportif. Gardant en tête l'idée de rejoindre Kaijin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Mordu
Messages : 952
Date d'inscription : 18/05/2011
Age du personnage : 17

Maraudeur des rêves
Kaijin Zared
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 435
Renommée: 1301
Honneur: -550
MessageSujet: Re: Le plus fort c'est moi! (Pv Kai) (Quête terminée) Jeu 26 Mar 2015 - 0:14
Kaijin progressait jusqu'à Dan, foulant les toits des maisons avec une cadence raisonnable. Raisonnable dans le sens où il allait assez vite et essayait de ne pas trop se casser la gueule, parce que bon ce n'est pas que ça suffisait, mais quand même. Sérieusement, son corps commençait à capituler, qu'on arrête de le maltraiter, rien qu'un peu. De plus, le voyageur voulait garder ce dernier à peu prêt intact pour prendre un maximum de plaisir à détruire sa petite amie. Au risque de le répéter, quel gentleman.

L'adolescent s'arrêta sur un toit chocolaté pour observer la situation de Dan. Il venait de reprendre le combat contre son adversaire de la nuit. Kaijin n'eut pas le temps de faire quoique ce soit, ni même de penser à quoique ce soit. Des battements d'aile dans son dos le poussèrent à lentement se retourner. La demoiselle était là, juste au-dessus d'un toit opposé, qui était en forme de tartine, parfaitement horizontale. Elle s'y posa lentement. Le voyageur se lança vers ce dernier. Lorsqu'il atterrit, il n'était plus qu'à deux mètres d'Emilie. Il se tourna lentement vers elle pour lui faire face, une confrontation de regard débuta. La demoiselle tenta le dialogue.

- Nous ne sommes obligés d'en arriver là Kaijin.

Il se mit à sourire.

- Pourtant, la situation actuelle me fait bien marrer.

Il sembla à Kaijin que sa petite amie serrait les dents.

- Pourquoi tu fais ça ? Pourquoi tu veux tuer ? Tu es adorable dans le monde réel, et là ... Là, je sais pas putain.
- Non, ça, c'est juste pour pouvoir taxer de la thune... Et pour ton cas, pratiquer le coït. Qui d'ailleurs, n'est pas aussi fou que je l'imaginais.

La demoiselle fut outrée par ces révélations, elle tombait de haut, elle avait idéalisé Kaijin comme un petit ami modèle. Gentil, affectueux restant distant quand le besoin en était. Lui, il détestait cette demoiselle. Il ne pouvait admettre dépendre de quelqu'un. C'est précisément pour cette raison que son poing s'écrasa contre le visage de la demoiselle et sa semelle contre l'estomac de cette même fille. Elle recula légèrement désorienter. Tout ça plaisait beaucoup au vilain petit voyageur. Son fameux sourire qui exposait tout son potentiel de sadique monopolisait son visage. Sauf que bon, à imaginer les gens mourir, il n'était pas souvent très attentif. Ce qui expliquait pourquoi l'aile d'Emilie venait de le projeter à l'autre bout du toit. Ça ne faisait pas du bien.

Le morpheur roula sur lui-même en poussant des cris de douleur étouffé. Il s'arrêta avec le dos contre le toit, se redressant vivement, il posa sa main droite contre la tartine et s'en servit d'appui pour se relever totalement. Une fois debout, il vit une forme blanche fuser vers lui, il y avait de grande que ce soit une offensive de la demoiselle. Ses pieds quittèrent le sol, d'instinct, il attrapa les plumes de la colombe. Cette dernière s'arrêta et lança le corps du voyageur précisément sur Dan, au moins ils n'auraient pas besoin de se retrouver. Si Dan n'esquivait pas le missile qu'on venait de lui lancer -c'est-à-dire Kaijin-, déjà le corps de ce dernier serait moins amoché, puis ensuite, il ne ferait que tomber et esquiverait aussi la lance qu'un des soldats ananas venait de lancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 338
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Le plus fort c'est moi! (Pv Kai) (Quête terminée) Jeu 2 Avr 2015 - 1:20
Pas après pas, les forces de Dan se dissipaient. Il avait perdue Kaijin de vue, il ne l'entendait plus non plus. L'autre enfoiré avait réussit à être une gêne jusqu'au bout de sa soirée. Le temps se couvrait un peu, virant d'un teint ensoleillé à un teint plus grisonnant et lourd. La blessure n'était pas profonde, mais la douleur était aussi réelle, que le fin flot de sang s'en écoulant. Ses phalanges étaient engourdies, ses côtes sciées et ses yeux rivés sur le béton. Son visage n'exprimait plus grand chose, si ce n'est la lassitude et la douleur. Il en avait marre de finir dans des états aussi pathétique face à des adversaires aussi médiocre. En réalité, le seul contacte réel qu'il avait eu avec le haut niveau, était lors des embrouilles au royaume du casinos. On l'avait aidé à comprendre quel était le sort que Dreamland réservait aux faibles dans leurs genres. Ils finissaient avec le crâne écrasés par des pots de fleurs, où entre les dents d'hommes requins flippants, voir étouffés par des gnomes défoncés. Il n'avait pas été seul si longtemps que ça, pourtant il avait la sensation d'y avoir assez réfléchit. Dan espérait se réveiller d'ici sous peu, laissant encore derrière lui un champ d'emmerdes laborieux. Il n'y était pas pour grand chose, c'est eux au finale qui trahissaient leur cause en se protégeant mal.

Un énième se refermait sur son chemin, lorsque un étrange bruit de chute intempestive le fit pivoter. Dénués de craintes, où même de colère envers qui que ce soit. Le berserk se contenta d'observer le zombi lui arriver dessus. Emporté au loin par la masse du morpheur, les deux bougres ne manquèrent pas de s'échanger plusieurs coups sur le trajet. Se traitant mutuellement d'abrutis congénitaux, tout en se mordant et frappant là où ça faisait mal. Les deux voyageurs, cessèrent leur querelle intempestive, lorsque les ailes de l'autre colombe clapèrent quelques pas plus loin. Les doigts de Dan cessèrent de chercher à arracher les oreilles de Kaijin, qui lui de son côté, arrachaient lentement ses molaires de l'épaule du berserk. Une lance était plantée juste au dessus d'eux, les obligeant à se redresser en quelques instants:

"Voyageurs, restez aux sols, vous aussi madame!

-Comment? Je me bats pour ce village depuis le début!

-Je ne veux pas savoir à terre ou nous ..."

Alors que les nouveaux guerriers fruités tentaient vainement de calmer la colombe. Les deux autres se disputèrent silencieusement la lance, ce communiquant une stratégie d'aveugle à sourd, en trouvant sans que l'un ne sache ce qu'avait comprit l'autre, un compromit sur lequel ils acquiescèrent tout les deux. La jeune voyageuse semblait réussir à faire entendre raison au sergent Kopo, lorsque une lance percuta son aille, lui arrachant un terrible cri de surprise et de douleur. Qu'importe si elle était blessée où juste surprise, Dan avait encore des progrès à faire en visée. Du moins, c'est ce qu'il crut jusqu'à ce qu'il voit le guerrier mettre un genou à terre. Ses équipiers, encore au nombre de deux foncèrent sur lui, s'assurant que la blessure ne soit pas trop grave. Malgré les protestations de leur supérieur, les deux miliciens lui restèrent fidèles et entamèrent une brève manœuvre de replis sous le regard insistant de Dan qui les suivait en trottant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Mordu
Messages : 952
Date d'inscription : 18/05/2011
Age du personnage : 17

Maraudeur des rêves
Kaijin Zared
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 435
Renommée: 1301
Honneur: -550
MessageSujet: Re: Le plus fort c'est moi! (Pv Kai) (Quête terminée) Mer 8 Avr 2015 - 0:49
Kaijin fut bien projeté sur Dan. Les deux voyageurs roulèrent sur eux même en se chamaillant comme des bêtes, jusqu'à ce que le sol décide d'arrêter leur mouvement. Heureuse coïncidence, Emilie venait d'arriver à eux. C'est vrai qu'ils étaient censés s'entraider contre cette dernière. Et accessoirement contre ceux qui représentaient l'ordre dans ce village. C'est-à-dire les hommes-fruits. Kaijin ne s'était pas encore demandé pourquoi ces derniers protégeaient un village qui n'était pas le leur, cette question resterait pour lui sans réponse parce que, il faut bien le dire, il n'en avait strictement rien à foutre.

Cette question ne s'était pas insinuée, tout seul, dans son esprit, ces agents de l'ordre avaient débarqué là pour calmer le jeu. À peine un kilomètre plus loin, une foule de paysans mécontents commençait à se mouvoir avec l'objectif d'empaler sur des piquets tout ceux qui n'avait pas d'oreilles pointues. C'était vraiment pas super joyeux. Ce qui l'était quand même un peu plus, du moins aux yeux de Kaijin, c'est qu'une lance venait de clouer l'aile de la demoiselle au sol, lui arrachant un hurlement de douleur. Après ça, tout alla relativement vite. Le chef des hommes-fruits avait été blessé par Dan aussi, comment, ça resté un mystère pour Kaijin qui s'était relevé à ce moment-là.

Ceci dit, maintenant, il était seul avec la demoiselle. D'ailleurs, cette dernière serra les dents se redressa et tenta de retirer la lance jusqu'à ce qu'un choc puissant lui fasse cogner la tête contre le sol. Elle cracha du sang tandis que l'auteur de cet acte -qui était, bien sûr, Kaijin- retira la lance de la manière la plus brute et violente possible, entraînant un nouveau cri de douleur et, cette fois-ci, des sanglots. Une nouvelle douleur la tirailla quand, violemment, son dos et son ventre échangèrent leur place. Le bouquet finale, fut le moment où Kaijin plaça sa semelle entre les omoplates de la demoiselle, sectionna la base de l'aile blessée avec la lance et tira de toutes ses forces pour finalement tomber à la renverse, l'aile entre les mains.

Aucun cri, la demoiselle en avait eut le souffle coupé. Son sang coulait avec une abondance assez inquiétante, Kaijin se leva et la regarda, un grand sourire sur le visage. Puis il tourna les talons. La laissant se vider de son sang, lentement, et quitter pour la dernière fois le monde des rêves en tant que voyageuse. La lance à la main, le voyageur se dirigea vers la direction qu'avaient empruntée Dan et le commando d'hommes-fruits, tout en se demandant ce qu'était ce brouhaha qui devait raisonner à quelques kilomètres à la ronde.

Il s'agissait du rugissement d'une foule offusquée et révoltée. Plus déterminé que jamais à chasser la peste qui avait infesté son fief natal. Ils précipitèrent d'ailleurs le réveil de la demoiselle en empalant sa tête sur une fourche. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'elle ne réveille pas Kaijin dans la foulée. Ce dernier venait d'esquiver d'autre villageois énervés, en passant entre deux tartines de pain, il sauta sur un mur de chocolat à sa gauche. Après avoir mis la lance entre ses dents et escaladé ce mur, qui fondait légèrement sous de la moiteur de ces mains, il se hissa sur un toit. Retrouvant son équilibre lentement, il se hissa jusqu'au sommet, en se dressant le plus possible, pour d'une part, repérer Dan une fois de plus et avoir l'air super cool.

Ce qui était un peu moins super cool, c'est que les habitants tentaient de faire tomber cette maison. Avec Kaijin dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 338
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 758
Honneur: -120
MessageSujet: Re: Le plus fort c'est moi! (Pv Kai) (Quête terminée) Dim 12 Avr 2015 - 16:27
La bataille battait son plein, offrant aux aventuriers courses, fracas et jubilation. Lorsque les guerriers ananas manœuvrèrent en direction d'un panneau en sucre d'orge. Le berserk, cessa de les acculer à coup de cailloux, se contentant de sourire en voyant l'oeil de leur chef blessé. Dan entendit les clameurs de la foule se rapprocher, laissant Kaijin à ses affaires, le voyageur blessé décida de rebrousser chemin. Il fallait disparaître de leur champ de vision, mettre de la distance entre eux puis se réveiller tranquillement. Il était d'attaque comme jamais pour entamer un délicieux petit déjeuner. Cette fois, il prendrait bien son temps, tartines beurrés, confitures d'abricots, cacao et un jus de fruit. Sans oublier, bien entendu, le bol de céréale baignant dans une marre de lait impeccablement dosé. Il visualisait déjà le tableau, sentant son ventre gargouiller, sa plaie ventrale fut légèrement secouée. Courbant son l'impacte du choc, il parvint à se trainer dans une ruelle de pain d'épices.

Alors que sa silhouette s'apprêtait à disparaître, son regard croisa celui du morpheur. Perché su son toit, il avait l'air d'être en forme. Content pour lui il le salua en souriant sans trahir la moindre névrose. Lorsque il s'engouffra dans la ruelle, ses pas le portèrent lentement, mais loin. Laissant le zombi au village, la traque des guerriers fruits entrait en accord avec l'échange de bon procédés. Les deux recrues profitèrent de la restriction de l'espace qu'offrait la ruelle pour jeter leurs lances. L'une d'entre elle se planta dans une pile de paquets, tendis que l'autre blessa son genou. Pivotant longuement sur lui même pour faire face aux deux guerriers, le voyageur sentit ses lèvres déchirer plis par plis son faciesse. Son regard était dénué de chaleur, les deux soldats ne voyaient rien d'autre qu'une bête résignée.

Le premier soldat tira sa lance de l'amas de caisses, puis fondit sur le voyageur. Ce dernier fit un pas sur le côté au dernier moment pour le laisser planter son arme dans l'épaule gauche. La douleur fut abominable, lui arrachant un hurlement bestiale. Sa main droite passa derrière la nuque du guerrier, qui ne sentit pas dans un premier temps les dents du voyageur plonger dans sa nuque. Alors qu'il affirmait son attaque en repoussant la point de la lance jusqu'au firmament, le sang du voyageur ne fut pas le seul à couler. Buvant l'agréable jus prodigué par le fruit, Dan envoya ses jambes frapper une à une l'entre jambe de la créature. Son équipier, inquiété par le temps que prenait l’exécution, se rapprocha en restant sur ses gardes.

Il voyait le voyageur se débattre, mais son ami ne bougeait plus, encaissant simplement les coups en s'effondrant lentement aux pieds de Dan. Le regard du voyageur en disait long sur ses intentions. Brisant le manche de la lance pour retrouver un peu de mobilité, le voyageur s'effondra dos contre un mur, avant de se réveiller après avoir encaissé un violent coup de talon dans les gencives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Mordu
Messages : 952
Date d'inscription : 18/05/2011
Age du personnage : 17

Maraudeur des rêves
Kaijin Zared
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 435
Renommée: 1301
Honneur: -550
MessageSujet: Re: Le plus fort c'est moi! (Pv Kai) (Quête terminée) Mer 22 Avr 2015 - 0:23
Ce n'était pas super cool. Définitivement pas. Puis, pas super intelligent. Les habitants de ce royaume étaient quand même en train de détruire la maison d'un de leur citoyen. Il fallait quand même préciser que ça avait été le premier à abattre son marteau contre les briques constituant la maison. Jusqu'à ce qu'il se rende que c'était ses briques. Il s'égosilla et tenta d'arrêter les autres qui avaient suivi son mouvement. Il était un peu tard. Après quelques secondes de réflexions, il haussa les épaules et se consola en pensant à la tête de ce voyageur dans son nouveau salon. Chut, ne lui dîtes pas que les voyageurs disparaissent quand ils se réveillent.

Kaijin ne savait plus trop quoi faire. La bâtisse tanguait déjà. Il ne pouvait pas rester là indéfiniment, de toute façon, c'était impossible la maison allait s'écrouler dans les minutes à venir. Le voyageur était presque à plat ventre sur le haut du toit pour éviter de tomber. Il avait toujours la lance d'un des soldats ananas entre les mains. Il regarda à droite puis à gauche. Sauter sur un autre toit ne ferait que retarder sa mort. La foule se mouverait vers l'autre maison, non, Kaijin ne voyait pas de solution. Du coup, il se laissa rouler sur le toit. Quelle sacrée connerie.

Enfin presque, il se rattrapa juste avant de tomber le vide. Sa main libre s'était propulsée jusqu'à une prise pour le stopper net au bord du vide. Il grimaça, mine de rien, il s'était fait assez mal. La lance était plaquée contre ces omoplates, il tracta le reste de son corps pour faciliter son redressement. Une fois debout, il jongla un peu avec sa lance et inspira. Histoire de s'échauffer. Il y avait une maison juste en face, à deux mètres d'intervalle entre celles sur laquelle il était et celle qu'il regardait. Sans trop réfléchir, car il n'avait plus le temps, il plia ses genoux et bondit. Il se laissa tomber puis éleva sa main droite qui tenait la lance. Avec toute sa force, il la planta dans le mur de cacao.

Sous son poids, le bâton fléchit légèrement, pour très vite redevenir droit comme un piquet. La main gauche vint s'accrocher au bois. Kaijin tracta son corps, c'était quitte ou double, ça allait craquer, mais il avait son plan. Il avait fait en sorte de bien viser, à proximité d'une fenêtre. Son corps se rétracta pour laisser ses jambes rentrer dans l'habitation, brisant le carreau de caramel, et se coincer contre le rebord. Dans la seconde qui suivit, le bois se cassa en deux, le corps de Kaijin pendit un moment, juste au-dessus d'une foule qui ne lui voulait pas vraiment du bien.

Le morpheur passa quelques instant un peu trop long à se redresser et à entrer dans la maison. Sauf qu'entre-temps des gens étaient rentrés dans la maison. Fatalement, Kaijin se retrouva encerclé par de nombreux fermiers désireux de lui faire la peau. C'était parfait. Un long sourire était apparu sur son visage alors qu'il venait de saisir un meuble et de le lancer sur ceux qui voulait sa mort. Ceci fut suivi d'un éclat de rire tonitruant qui continua même après qu'il ait disparu dans un nuage de fumée et qu'il se soit redressé dans ses draps, dans son monde d'origine.

Il s'en rendit compte en voyant dépasser de la porte la tête d'Emilie et ses gros yeux remplient d'incompréhension. Il la toisa un moment. Lâcha un drôle de râle déçu et replongea dans ces draps, dos à elle. L'envie de la voir n'était pas si gargantuesque que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le plus fort c'est moi! (Pv Kai) (Quête terminée)
Revenir en haut Aller en bas

Le plus fort c'est moi! (Pv Kai) (Quête terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1-