Haut
Bas

Partagez|

Un rêve chaotique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Un rêve chaotique... Dim 22 Aoû 2010 - 20:44
Encore une journée sans intérêt... Décidemment, il fallait croire que Kimmy les enchainait en ce moment. Oui, les heures se suivent et se ressemblent au pays des cours littéraires... Seuls les élèves, ces chers camarades de classes, ont le pouvoir de changer la tournure des choses et décider ou non d'animer le temps passé dans le lycée de Kimmy. Aujourd'hui, personne ne l'avait véritablement embêtée. De toutes façons, qui pourrait bien embêter Kimmy ? La couarde de service se terrait dans ses bouquins et mettait tout en œuvre pour ne croiser personne, conserver une distance de sécurité entre elle et les autres. Même en classe, la jeune fille venait se caler dans un coin de la classe avec son casque sur les oreilles... son meilleur ami. Pourtant, une petite chose s'était produite aujourd'hui. Une petite chose possédant son importance, une espèce de petite lueur dans ce monde de brumes. En effet, alors que Kimmy s'était postée dans le long couloir du second étage, là où peu de monde se trouvait d'ordinaire, un jeune garçon avait esquissé un sourire... à son intention. La demoiselle, aussi improbable était ce fait somme toute banal pour d'autres, n'avait pas immédiatement réalisé que cet élève lui avait tout simplement tendu la perche en vue d'une discussion ou autre approche amicale.

Peut-être était-ce pour cela qu'il avait tourné les talons dans une moue embarrassée, après avoir vu que se placer pile devant Kimmy n'avait eu aucun impact... La jeune fille avait écarquillé ses yeux et stoppé sa musique. Pourtant, elle n'avait pas rêvé. C'était la première fois qu'un garçon s'était approché d'elle, et la pauvre en avait le feu aux joues à cette simple mais triste constatation. Aussi, le soir, alors qu'elle avait enfilé ce vieux t-shirt qui lui servait de pyjama, Kimmy croisa son reflet dans le miroir et arrêta un instant ses gestes pour s'observer plus attentivement. Après tout... elle avait 17 ans, n'était pas plus idiote qu'une autre -au contraire- et possédait certainement les moyens de sympathiser durablement avec un personnage de la gente masculine. Ce soir là, Kimmy trouva le sommeil allongée sur le dos, les bras placés le long du corps, chose très rare chez elle qui ne s’endormait qu’en étant recroquevillée sur son oreiller. Ses pensées se cognaient brutalement dans son esprit et tout s'embrouillait dans sa caboche de première de classe. Peut-être était-ce pour cela qu'elle se retrouva au cœur d'un village mouvementé...

Army examina ses bras en fronçant les sourcils. Toujours ces arabesques rouges sur ses bras, partant de chacun de ses doigts jusqu'à ces épaules. Ce n'était pas vilain, ça sortait de l'ordinaire. Mais Army n'avait vraiment pas l'habitude de sortir de l'ordinaire... sauf à Dreamland, et cela lui plaisait, paradoxalement. Cette fois, la jeune fille se voyait vêtue d'un débardeur déchiré avec, en guise de motif un point d'interrogation noir sur fond blanc dans le dos. Le ventre à l'air, encore une fois, souligné d'une ceinture large à gros ceinturon tout droit sorti d'un attirail militaire. Sur cette dernière étaient accroché un canif de collection, et divers petits clous ou autres éléments décoratifs. Army aurait aimé pouvoir étudier sa tenue plus en détail, si seulement le sol sous ses pieds n'avait pas tremblé de manière aussi forte. Surprise, la jeune fille tomba à la renverse et exécuta malgré elle une superbe mais douloureuse roulade arrière. Dans un gémissement étouffé, Army se réceptionna sur la nuque, quelques mètres plus bas, pies par-dessus tête...Fort heureusement, avant que le sol ne se dérobe à nouveau, Army eut l'ingénieuse idée de sauter souplement afin de s'éloigner de la zone houleuse.

Seulement, dans le Village Puzzle -qu'elle n'avait encore jamais pris le temps de visiter-, il fallait croire que tout était houleux justement... La jeune fille, appréhensive mais en même temps ravie de pouvoir se défouler, s'éloigna à grand pas et sauta une bonne dizaine de fois par dessus les obstacles, ces grandes pièces mouvantes, avant de se trouver un coin plus calme. En effet, elle trouva refuge sous une sorte de préau solide, duquel elle pouvait d'ailleurs observer tout ce qui se passait autour d'elle. Les bruits des multiples chocs étaient sourds et témoignaient parfaitement du poids que possédaient toutes ces énormes pièces qui ne cessaient de se percuter, de s'allier et de se séparer, non sans gêner les quelques habitants des rêves qui tentaient de se déplacer tranquillement. Army esquissa un sourire. Dans cet endroit, peut-être pouvait-elle mieux appréhender ses pouvoirs. Après tout, quoi de mieux que des cibles en mouvement pour s'entraîner aux armes à feu ? Army s'était redressée de toute sa taille, et tendait déjà sa main gauche en avant, prête à se métamorphoser. Seulement, un bruit plus fin que ceux des alentours l'extirpa soudain de sa concentration et la jeune fille dû, à contre cœur, relever les nez afin de voir qui arrivait dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un rêve chaotique... Lun 23 Aoû 2010 - 21:55
Cela faisait trois jours que Alex dormait mal. Une météo tumultueuse, la découverte de Dreamland, des soucis personnels, un esprit troublé en somme. Il n’y avait pas pire pour lui que l’orage qui sévissait en ce moment et qui dardait sa fenêtre de gouttes de pluie qui s’abattaient tels des pics de glace. Un vacarme assourdissant l’empêchant de trouver le sommeil. Pourtant, il ne désirait qu’une chose, c’était bien de retourner dans ce monde étrange qu’il avait découvert. En effet, il venait de dénicher un univers bien spécial, le monde des rêves. Au début, bien sûr, il pensait que rien de tout ça n’était vrai, que c’était simplement un rêve un peu plus proche du réel que les autres. Mais après moult réflexions, il en était venu à la conclusion que tout ceci devait bien exister, et il avait hâte de confirmer cette interrogation. Aussi, tout en attendant que l’orage passe (en étant mort de frousse, bien qu’un peu moins qu’auparavant depuis qu’il eut vaincu sa phobie la dernière nuit), il réfléchissait à toutes les possibilités que ce nouvel endroit lui offrait, à ce qu’il pourrait bien y faire, ce qu’il comptait devenir là-bas, car c’était comme une deuxième vie qui lui était proposée.

L’orage avait dû se calmer, il ne s’en était pas rendu compte et avait finalement réussi à s’assoupir. Pour qu’il oublie la présence d’un orage, sa fatigue devait être bien importante. Mais peu importait… Cloud regarda autour de lui et ne vit pas grand-chose. Effectivement, il était cloisonné de toutes parts, par des sortes de mur bien qu’il n’en fut pas convaincu. Lui qui aimait se déplacer, il savait son nuage inutile ici et en était bien contrarié. Il se dirigea vers l’une des parois de sa « prison » et poussa de toutes ses forces vers l’extérieur. Sans résultat. Navré, il s’assit là, et attendit. Pour une deuxième nuit, elle ne se révélait pas bien passionnante.

Soudain, un bruit sourd accompagné de fortes secousses retentit, ce qui sortit radicalement Cloud de sa torpeur. Quelque peu effrayé, il chercha la cause de ce tremblement et en aperçut vite la raison après s’être retourné. Une des façades avait disparu. A la place, il ne voyait qu’un paysage qui s’étendait loin devant lui. Etonné, il s’approcha du rebord, pensant déboucher sur un large trou, mais il distingua à la place un décor bien original. Un puzzle géant, dont les pièces se mouvaient toutes seules. Amusé, il décida de se jeter sur la première qui passerait en face de l’ouverture, se disant qu’après tout, ce ne serait pas si différent que de voler sur un nuage, voire même plus facile étant donné que les pièces étaient immenses pour certaines. Mais bien sûr, il allait vite se rendre compte du contraire.

Insouciant, n’ayant pas été averti des dangers qu’on pouvait encourir à Dreamland, et surtout de ce que la mort signifiait, il n’hésita pas à sauter, pour se réceptionner maladroitement sur une pièce qui passait quelques mètres plus bas. Il fut vite surpris par la vitesse et, déconcerté, il tomba sur son postérieur à l’arrière de la pièce de puzzle. Secoué, et apeuré par un tel bolide qu’il ne pouvait contrôler, il décida bien vite de quitter son véhicule pour retourner sur un endroit stable. Il créa un petit nuage, matière qu’il pouvait maîtriser (ou du moins, qu’il contrôlerait un minimum plus que cette pièce sauvage qui naviguait sur un trajet bien cahoteux et imprévisible), et se hissa dessus le plus vite possible. Aussitôt après, il contempla la pièce continuer son chemin et partir loin de son regard.

Mais le tracé de Cloud sur son nuage n’était pas plus droit que celui de son ancien support. Pendant les premières minutes, il en était même à regretter presque d’avoir quitté cette pièce mouvante. Mais il prit vite le coup de main et son aisance devenait visible à en voir la trajectoire du nuage. Il s’amusait comme un petit fou et jouait dans ce dédale de pièces, en slalomant à travers ce labyrinthe de carton prédécoupé. Après tout, il avait bien le droit d’en profiter, il était dans son monde à lui, dans son rêve, il en faisait ce qu’il voulait, et personne ne l’en empêcherait.

Du moins, c’est ce qu’il croyait, car il fut bien surpris en apercevant une personne au loin, caché sous ce qu’on pourrait définir comme un préau. Oui, une personne ! La première fois que Cloud rencontrait quelqu’un. Il se croyait seul et était déçu de devoir partager son univers avec d’autres. Mais ce sentiment fut vite remplacé par le plaisir de rencontrer de nouveaux gens, aussi il se dirigea dans la direction de cet inconnu, ou plutôt de cette inconnue qu’il discerna mieux à son approche.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un rêve chaotique... Jeu 26 Aoû 2010 - 16:20
Une pensée fila rapidement dans la caboche de Kimmy. Une pensée, ou plutôt une résolution faite à elle-même. En effet, la jeune fille se jura de ne plus jamais, ô grand jamais, penser à ses problèmes avant de se coucher... Elle savait, depuis toute petite, que les choses ou l'état d'esprit qui accompagnent le début de notre sommeil influencent une fois sur deux les rêves que l'on peut avoir. Mais plus particulièrement les cauchemars. Kimmy n'y avait jamais véritablement fait attention, elle s‘en fichait même plutôt pas mal. Seulement cette nuit, à Dreamland, tout prenait une allure bien différente et Kimmy, ou plus exactement Army, ne pouvait faire autrement que de se jurer de ne plus se repasser en boucle sa journée maussade avant de plonger dans les bras de Morphée. Ses nuits suivantes lui diront si elle en aura le choix ou non. Parfois, seul son lit se veut le confident de ses problèmes. Son oreiller, coincé entre ses bras, prend de temps en temps des allures d'ami fidèle.

Kimmy exorcise ses soucis au creux de ses draps, sans penser à Dreamland et ses environnements dangereux. Ce qui était fort dommage d‘ailleurs, puisqu‘elle venait justement d‘arriver dans un monde bien pimenté... Army avait donc écarté les doigts de sa main, et s'était apprêtée à métamorphoser ces derniers en vue d'un entraînement mouvementé. Déjà, l’euphorie la gagnait, et la soif de détruire... détruire son univers, détruire l'endroit dans lequel elle se trouvait rongeait sa raison tout comme sa réalité. Détruire pour se défendre aussi. Car ces pièces de puzzle se voulaient de plus en plus menaçantes ! D'ailleurs, l'une d'entre elles, énorme, masqua tout à coup le ciel au dessus d’Army, projetant sur la jeune fille une ombre grandissante effrayante mais pourtant salutaire... Effectivement, Army, intriguée, releva vivement la tête et exécuta juste à temps une maladroite roulade sur le côté.

D'habitude, Army était très souple, très habile. Pourtant cette fois, quelque chose semblait la perturber. Peut-être était-ce une question d'habitude, après tout... Army ne possédait pour le moment que quelques nuits à son actif. La jeune fille se releva dans un gémissement de douleur. L'énergie était belle et bien là malgré tout, et la rage de se battre gronda sourdement en elle. Peut-être que ce voyageur, filant dans le ciel sur ce qui semblait être un nuage était donc le bienvenu pour un petit affrontement improvisé... Army leva un sourcil suspicieux et cala ses poings sur ses hanches en suivant du regard ce jeune garçon qui paraissait s'approcher d'elle. Suite à un vif mouvement de menton, Army l'interpella d'une voix forte et plutôt grave :

" Eh Bidule, tu veux pas t'poser cinq minutes ? Histoire que j'te tire pas dessus quoi... un accident est si vite arrivé ici, tu sais ! "

Un sourire carnassier étira les lèvres d'Army et ses yeux brillèrent d'une lueur effrayante. Elle s'interrogea rapidement quant au pouvoir que ce garçon pouvait posséder à Dreamland. Il se déplaçait à l'aide d'un nuage, ça d'accord. Mais maîtrisait-il justement les nuages, ou bien le vent, d'un point de vue plus large ? Army sentit le bout de ses doigts la picoter. Elle avait hâte de savoir ce que ce voyageur avait dans le ventre… Son seul but étant de se battre, de gagner et alors de progresser, l'arrivée d'un quidam dans son rêve était plus qu'espérée, quand bien même celui-ci ne désirait pas affronter un autre voyageur. Si tel était le cas, Army saurait bien le faire changer d'avis...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un rêve chaotique... Jeu 26 Aoû 2010 - 21:05
Ce qu’il avait pensé s’était révélé exact. C’était une fille. Mais au caractère bien trempé. Un tempérament qui changeait bien de celui d’Alex, quoi que Cloud était plus énergique et extraverti, il se découvrait une nouvelle nature dans ce monde si différent du sien. Un univers où il semblait n’y avoir aucune limite. Où chaque chose pouvait arriver, et où on ne pouvait s’étonner de rien puisque ici, c’était normal. Etonnamment, Cloud aimait ça. Etre confronté à l’inconnu, chose qui l’effrayait en temps normal, paraissait ici lui convenir totalement. Découvrir, toujours découvrir.

Une voix provenait de cette silhouette. Elle l’appelait, l’incitait à la rejoindre. Insouciant, et ravi de faire connaissance, Cloud se dirigea de suite vers cette jeune fille. D’après ce qu’il avait compris, elle devait s’amuser à tirer sur les pièces volantes, et il aurait été dommage qu’il se fasse canarder par confusion. Après tout, il se déplaçait comme s’il était seul au monde, et n’avait pas songé un seul instant à surveiller l’horizon.
Cloud avança maladroitement, formant des zigzags dans son sillage. Il ne maîtrisait pas encore à la perfection, et en était même loin, son nuage aérien. Conscient qu’il devait avoir l’air pataud, il se campa devant la jeune personne, le menton levé, l’air fier, les bras croisés, juché sur son nuage, histoire de se donner une consistance et de paraître moins gauche, sans pour autant avoir l’air prétentieux.

« Mon nom est Cloud. Et toi, comment t’appelles-tu jeune fille ? »

Cloud faisait les présentations classiques, histoire de se lier avec cette personne, ce qui ne pouvait pas être mal dans tous les cas. Cette fille devait avoir sensiblement le même âge que lui avait-il évalué, mais il l’avait volontairement abaissé pour la taquiner, ayant remarqué son attitude fougueuse. Cela n’avait rien de méchant, mais Cloud cherchait à créer une sorte d’intimité envers cette inconnue. Il désirait en connaître plus. Sur elle, sa raison ici, sur ce monde, puisqu’elle devait en savoir quelque chose, le cas contraire, il continuerait son chemin à la recherche de réponses, puisque plus il avançait, plus Cloud se posait de questions.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un rêve chaotique... Dim 29 Aoû 2010 - 20:28
"Jeune fille" !? Non mais pour qui il se prenait Mr. Freeze !? Army avait bien son âge, si ce n'était plus... En tout cas, avec son attirail de guerrière et ses peintures tribales sur les bras, la jeune fille faisait bien plus mûre que lui, tout sagement posté sur son petit nuage douillet. Army avait soudain bien envie de lui apprendre la vie à ce freluquet. Rien que pour le style, elle aurait aimé pouvoir se craquer les doigts, et le cou, et les paupières mais... avec des embouchures de canons à la place des phalanges, ce n'était pas vraiment évident. Voila pourquoi Army ne fit rien de plus qu’une moue rageuse et jeta au garçon un regard plus que violent. En général, la demoiselle était extrêmement mal à l'aise en présence d'un garçon, aussi gentil et doux soit celui-ci. Dans le monde réel, la malheureuse Kimmy s'embourbait dans ses mots, avait le regard fuyant et se craquait nerveusement les doigts dans des spasmes de malaise croissant si un jeune homme avait le malheur de lui adresser la parole.

Jamais n'avait-elle tenu une conversation digne de ce nom avec aucun membre de la gente masculine. De toutes manières, les garçons de sa classe se désintéressaient totalement d'elle, préférant de loin les filles beaucoup moins coincées et plus explicites dans leurs habillements... Kimmy s'en fichait, mais savait très bien qu'elle rentrait dans un cercle vicieux dont elle ne pourrait sortir que difficilement. Les garçons ne la regardaient pas, alors elle leur donnait raison et s'habillait n'importe comment, valsant avec les baggys et des t-shirt affreux, complètement détendus. Le coiffeur n'étant pas son truc, et le maquillage encore moins, la demoiselle préférait se masquer derrière une frange trop longue, histoire de cacher ses cernes sombres, sa mine terne et son sourire absent. Pourtant, dans Dreamland tout s'inversait et Kimmy, donc devenue Army, n'avait plus peur de rien et surtout pas des garçons.

En fait, la jeune fille aux cheveux rouges aimait à se venger... Parfois, elle rêvait carrément des gens lui ayant fait du mal dans la journée pour leur passer un savon durant la nuit. Et en général, lorsqu'elle retournait au lycée le lendemain, les personnes blessées dans leur sommeil se mettaient à la scruter d'un regard craintif. Mieux valait être craint que chahutée, oui. Seulement le problème restait le même; Kimmy était toujours aussi seule. Dans Dreamland cette nuit, les choses semblèrent changer vu qu'elle avait de la compagnie. Un garçon maîtrisant les nuages. Bon. Elle aurait préféré un adverse brutal, une sorte de monstre à poils et cornes mais qu'à cela ne tienne. Army souffla longuement avant de lâcher, comme si répondre lui était douloureux.

" Moi c'est Army. S'il te plaît, ravale ton 'jeune fille' et ta mine de vainqueur, pas de ça avec moi... "

La jeune fille leva un sourcil suspicieux et observa Cloud de la tête aux pieds sans gène aucune. Son regard s'arrêta sur le petit nuage, sous ses pieds, lui servant visiblement de moyen de transport. Army avait bien envie de voir le garçon à l'œuvre, à savoir où se trouvaient les limites de son pouvoir. Mais, bien qu'elle brûlait de le questionner, sur son pouvoir en particulier, la voyageuse ne laissa rien paraître et préféra adopter une attitude totalement neutre plutôt qu'une expression euphorique de petite fille curieuse.

" C'est quoi ton truc ? Tu peux maîtriser les... "

Army n'eut pas le temps de terminer sa phrase. Elle releva vivement la tête et projeta son regard effrayé par dessus la tête de son interlocuteur. Aussitôt, elle poussa violemment ce dernier sur le côté et tendit sa main métamorphosée vers la pièce de puzzle qui filait droit sur eux. Army serra les mâchoires, soutint son poignet droit avec sa main gauche, visa le plus précisément possible en fermant un œil, et tira plusieurs fois sur le projectile qui éclata à quelques mètres des deux voyageurs, projetant quatre gros morceaux au sol. Army abaissa alors doucement ses mains, laissant retomber ses bras le long de son corps. Essoufflée suite à l'effort que lui avait soutiré l'utilisation de sa métamorphose, elle projeta son regard vers les morceaux explosés au sol, sans s'occuper de Cloud le moins du monde !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un rêve chaotique... Lun 30 Aoû 2010 - 18:33
Cloud, bousculé par cet accident soudain, eut du mal à se ressaisir aussi vite qu’il aurait voulu. A aucun moment il ne voulait se montrer inférieur à la jeune… Army, puisque c’est ainsi qu’elle se dénommait, non par fierté ou arrogance, mais car il avait appris à ne pas montrer ses faiblesses aux inconnus. Se redressant malhabilement, encore un peu surpris, il jeta un bref regard vers l’endroit où il avait vu la pièce exploser, et où il ne restait désormais plus rien, si ce n’est un peu de fumée qui se dissipait.

Puis son regard se détourna sur Army, ou plutôt sur sa main métamorphosée. Mais qui était-elle donc ? Comment avait-elle fait ça ? Après tout, il était dans un rêve, il pouvait tout arriver, mais cela lui semblait vraiment très étrange. Etait-elle réellement comme lui, ou plutôt une sorte d’hybride tout fraîchement sortie de l’esprit d’un savant fou ? Un tas de questions se bousculèrent dans sa tête, mais il décida de les laisser
de côté, et repris plutôt leur petite conversation.

« …nuages. Oui, j’ai vaincu ma phobie des nuages récemment. Je crois que c’est pour ça que j’ai acquis ce… nuage de compagnie. »

Cloud répondit distraitement, son regard attiré par les pièces qui volaient autour d’eux sans leur prêter la moindre attention, comme s’il n’était qu’une poussière dans un vaste univers. Son esprit avait tendance à dévier rapidement, ce qui lui jouait souvent des tours en cours. Après quelques secondes de rêvasserie, il se ressaisit et se focalisa de nouveau sur la demoiselle. Il comptait bien en connaître plus long sur la raison de cette main étrange. D’ailleurs, en y repensant, il ne lui semblait pas avoir remarqué ça en l’apercevant pour la première fois.

« Army, enchanté de te connaître ! Je ne voulais pas t’offenser, au contraire. Je dois dire que je pensais être seul ici, mais un peu de compagnie me ferait un grand bien. D’où viens-tu, et que faisais-tu
ici ? D’ailleurs, est-ce que tu connais un peu cet endroit, et comment tout cela fonctionne-t-il ?
J’ai découvert Dreamland dernièrement, il y a deux jours, ou plutôt nuits, pour être précis. C’est pour cela, je l’accorde, que je suis un peu perdu, et que je me pose bien des questions. Saurais-tu éclairer ma lanterne ? A moins que toi aussi tu sois une nouvelle venue ! »

Il venait, par cet aveu, de mettre à nue une de ses faiblesses, en explicitant clairement à Army qu’il venait d’arriver, et qu’il ne connaissait pratiquement rien à ce nouvel endroit. Mais après tout, il espérait bien s’en faire une amie, alors pourquoi la redouter ?

« Ca te dirait qu’on explore ce nouveau monde ensemble ? A moins que tu n’aies de tout autre projet ? »
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un rêve chaotique...
Revenir en haut Aller en bas

Un rêve chaotique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Village Puzzle-