Haut
Bas

Partagez|

Tower game- [Pv/]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Tower game- [Pv/] Lun 20 Jan 2014 - 19:22
Allongé sur le lit, je regarde le plafond laissant mes pensées diverger.

*Samedi soir et seul chez soi… c’est déprimant. Oh, j’ai bien eu la possibilité de sortir mais cela aurait été pour rejoindre un ami et des inconnus pour jouer à des jeux de sociétés… G.E.N.I.A.L ! Une soirée jeu… autant resté couché. Non mais franchement, vous vous rendez-compte ?! Sortir un samedi soir pour faire ça ? Jamais de la vie. De toute façon, il est un pas… trop ce mec…* zzzzzzz

-----------

J’ouvre les yeux doucement pour me rendre compte que je suis en face d’une assemblée d’hommes et de femmes en costard blanc avec des ailes. Un regard interrogateur et la bouche semi-ouverte, tel un abruti complet, trône sur mon visage. Tandis que je me regarde, je me rends compte que je suis aussi habillé d’un costard blanc… Quel mauvais goût ! Du blanc, banal, simple, trop neutre et surtout salissant.

La salle dans laquelle nous nous trouvons est vaste. Quasiment tout est plaqué or. Encore un point en moins pour la gestion des couleurs. Le maître des lieux a vraiment peu d’esthétisme. Mais bon, la vraie question est : Qu’est ce que je fous là ? Comme réaction à ma pensée, un homme s’approche, bras ouverts, dans ma direction. Qu’est ce qu’il peut bien me vouloir ?


-Bon Retour chez vous, Monsieur. La foule applaudit quelques secondes. Je reste stoïque comme un idiot au milieu du village.
-J’espère que votre escapade s’est bien passé parce que nous avons des problèmes de…
-Décoration ?
-Désolé Monsieur, mais le temps n’est pas à la rigolade. Suivez-moi.

Il m’attrape par le bras et m’entraine plus loin dans ce qui semble être ma demeure. C’est la première fois que je viens ici et pourtant j’ai un étrange sentiment de déjà vu. La forme des couloirs, le chemin emprunté… tout me semble connu, j’aime pas cette sensation. Au bout du tapis rouge, une porte se dresse colossalement. Elle semble nous dominer de toute sa hauteur, comme courbée sur nos têtes. Je sens de la sueur commencer à parler sur mon front. Et si elle ne s'ouvre pas ? Si je reste bloqué ici avec eux ? Jvais finir comme dans "Vol au dessus d'un nid de coucou".

Lorsqu’il pousse la porte, je pousse un cri muet, tandis qu'aucuns bruits ne s’en échappent et une lumière dorée nous agresse les yeux. Une fois habitué, la salle s’ouvre à nous pour nous laisser un panorama à couper le souffle. La salle informatisée, en forme d’amphithéâtre, possède un énorme double vitrage sur tout le long du mur. Avec, comme paysage, une vallée, s’étendant jusqu’à l’horizon, et une tour droite comme un « i ». Malgré l’énorme distance qui nous sépare, on peut se douter qu’elle n’est pas terminée.


-Monsieur, prenez-place. Cette fois-ci, il m’attrape fortement et me tire jusqu’à un fauteuil en cuir. –A votre gauche une maquette, à votre droite un viseur. Je vous en pris, arrêtez les, ils veulent votre déchéance.

Puis il se retire comme s’il venait de voir le diable. Curieux bonhomme… Je le regarde tirer la porte fortement derrière lui. D'un bon je me relève, et cours en sa direction. Il faut que je l'arrête ! Pas qu'elle se ferme ! Yes ! Aie !...
J'ai réussi à la laisser entre-ouverte, mais j'me suis fait mal en me cognant contre l'encadrement. Retournant à ma place en reprenant mon souffle de cette montée d'adrénaline. Je réalise que Enzio a vraiment foutu la merde.

Avec un œil, j’attrape le viseur pour connaître la cible… Enfin… Les cibles. Humm, que dalle dans le viseur. Ils ont peur de rien ? Bon… La maquette ça fait quoi ? Une fois la tablette posée au dessus de mes jambes, j’attrape l’objet fermement. Ce qui déclenche une petite ouverture sur les accoudoirs… des boutons ? Rafales… Sable… Eclairs… Voila les armes. Intéressant et peu commode, j’apprécie le challenge. Mais je n’ai qu’une face de la tour. Pas de levier, de volant, de… Et si… . J’attrape la maquette et la fait pivoter d’1/4 de tour. Le paysage défile jusqu’à me positionner comme demandé.

-Présence détectée, armes activées.

Certaines inscriptions s’allument d’autres restes éteintes. J’apprends rapidement la position des boutons et m’installe pour atteindre le viseur et ce qui semble être une gâchette de tir. Des hommes grimpent sur la tour… Ce sont eux, sans aucuns doutes. Voyons voir…  Eclairs /BIP/

-Huuuum toi ! Un éclair, déchire l’écran, heu le paysage, avant de frapper à quelques centimètres d’un gars aux cheveux rouges. Ca a du sentir le roussi ahah.

-Un peu de sérieux… Demi-tour, viseur, c’est parti ! Trois tirs, deux touches, un loupe totalement. Pas facile avec ce temps de latence. -Et Maintenant ! Une tempête de sable. J’active le bouton rafle et sable en même temps. Dans le viseur on peut voir les hommes se protéger les yeux… -Vraiment bien fait ce jeu !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 374
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Tower game- [Pv/] Jeu 23 Jan 2014 - 22:17
Il y a des soirs comme ça où il n'y a rien à faire... impossible de faire quelque chose de constructif, même prendre une manette et démonter du zombie devient chiant. Moi quand c'est comme ça je prend mon phone et ouvre le play store, après avoir choisi au hasard un jeu et que celui-ci soit installé, je commence la partie et découvre l'univers qui s'offre à moi. Très souvent je tombe sur des jeux de merde, mais je trouve ça marrant et comme je doit être légèrement masochiste sur les bords, je continue de le faire. Avant de m'endormir cette nuit là c'est ce qui met arrivé, sauf que le jeux était tellement chiant que je me suis endormis devant et comme par hasard où est -ce ...
○○○○○○○○○○○○○○○○
... que j'atterris ? Dans un putain de monde légèrement pixellisé. Devant moi un début de tours en pierre avec des hommes en slips marrons qui portent des blocs de pierres taillés qui servent à la construction. Je me regarde et remarque que moi aussi je porte l'un de ces slips atroces et porte une pierre. Devant moi je vois quelque chose qui me fait sourire, une sorte de menu à la SAO laisse apparaitre quelques infos , l'une d'elle représente l'avancé de la construction de la tour et une autre propose de changer de d'apparence et de pouvoir.
Un mec en toge jaune s'approche de moi , affichant un air de mécontentement.

- Qu'est-ce que tu fais toi là à trainasser ? Dépêche toi de m'accompagner pauvre demeuré.

J'allais lui répondre en déversant sur lui un flot d'injures quand un point d'exclamation apparaît, un regard fixe de 2 secondes sur le tas de pixel devant mes yeux et un message s'affiche.

#Obeissez aux prêtres et terminez la tour. Toute participation à l'assemblage de l'édifice vous confère un pouvoir special, à vous de ne pas mourir.#

- Faut m'expliquer pourquoi je ferait ça...

#Car ses un reveur qui va remporter la victoire sinon et que l'information sera relaté au journaliste du dream'mag. Vous serez celui qui c'est fait éclater par un rêveur.#

- Fait chier... Mais t'es pas censé être une putain d'IA sans répartis ?!

#Apparement non. Game... START !!!#

Je commence l'ascension avec mon rocher sur le dos accompagné par 3 autres porteurs comme moi et l'autre glandu en canari. La grand rampe circulaire sur laquelle nous somme parait assez simple et sans danger, elle fait pour le moment une fois et demie le tour de la structure. On a à peine commencé de grimper qu'un éclair déchire le ciel et nous tombe droit dessus.
J'ai fermé les yeux et quand je les ai rouverts autours de nous il y a une sorte d'hémisphère jaune qui nous a protégé de la foudre. L'autre grande asperge baisse les bras et reprend sa marche.

- Ba finalement il sert à quelque chose.

Et on reprend notre randonnée alors que devant noces un groupe assez similaire au notre se fait écraser par un rocher. Les crêpes de pixels se retrouvent comme balayées par le vent. J'espère juste qu'ils ont mis des points de respawn en route parce que sinon je le sens assez mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 36
Date d'inscription : 20/09/2013
Age du personnage : 23

Nouveau Venu
Francis Bonhacter
Nouveau Venu

MessageSujet: Re: Tower game- [Pv/] Jeu 30 Jan 2014 - 0:20
La foudre zébrait de nouveau le ciel au dessus de lui, arrachant une portion de mur déjà endommagée. Et cette dernière allait droit dans sa direction. Paniquant totalement, il fit un bond en avant afin d'éviter de justesse l'amas de roche qui défonçait maintenant la tour en la dévalant. Dans l'action, il avait lâcher dans le vide la stalle de pierre qu'il devait emmener en haut.
Le voyageur chèvrique se demanda encore pourquoi il avait accepté de jouer à ce maudit jeu. Lorsqu'on vous propose ça dans ce pays, ça part toujours en vrille. Et Francis détestait ce genre de vrille. La Chèvre s'insurgea contre lui même, après tout même le gars qui lui avait demandé de jouer semblait louche. Il ne portait qu'un slip marron, et avait l'air tout droit sortit d'un jeu vidéo au graphisme humble.
Mais c'est quand on lui avait ordonné de se désaper pour arborer la même tenue qu'il avait commencé à émettre des doutes. Maintenant, c'était parfaitement clair.
Le chaos, la mort et surtout le ridicule dans la mort l'entourait.
Ca ressemble vraiment à un jeu, finalement...
Au départ, ils étaient tout un groupe à monter la tour infernale. Ca n'a pas duré longtemps. Ils sont tous mort les un après les autres ou se sont enfuit très loin. Un éclair, une chute, un éboulement... C'avait été l'hécatombe.
L'objectif était impossible à accomplir. Construire cette tour en étant mitraillé, sans pouvoir riposter... C'était de la folie pure. Il regarda en contrebas, là où sa roche était tombée. Elle avait finit par écraser un type. Francis fixa cette scène avec un goût amer dans la bouche mais après quelque minutes, il entendit comme un souffle surpuissant. Il releva la tête, regarda au loin et vit une tempête de sable arriver droit sur la construction interminable. Il n'avait pas le temps de se morfondre.
Il décida de continuer à monter afin d'aider à l'édifice du haut de la tour, bien qu'il savait que c'était la partie la plus exposée. De toute façon, il pourrait toujours utiliser son joker, son pouvoir. Il repensa à ce qu'on lui avait dit plus tôt. Qu'il se battrait contre un rêveur... mais il ne voyait pas du tout l'ennemi. La seule solution était de terminer la tour pour gagner. Et s'il perdait, eh bien, il serait recensé comme étant le voyageur aillant perdu face à un rêveur. Et ça ne pouvait tout simplement pas se produire.
Il baissa son bonnet sur ses yeux lorsque la tempête fût sur lui et se protégea le visage avec ses bras. Au moins, il avait pu garder son bonnet. D'ailleurs, ce dernier s'envolait presque avec le vent, aussi le Lord of Goats lutta pour le garder sur le crâne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tower game- [Pv/] Jeu 30 Jan 2014 - 19:51
Coup d’œil en arrière, il n’y a toujours personne et la porte est entre-ouverte. Parfait. A travers le viseur, j’observe la tour pendant que la tempête de sable déferler sur les pauvres constructeurs en slip marron.
Ca doit bien fouetter quand même. Je préfère être tranquillement installé dans ce fauteuil plutôt que de jouets des coudes et user mon huile de coude sur cette tour. D’ailleurs, pourquoi est-ce qu’ils la construisent ? Quel est leur intérêt là-dedans ? Ils veulent ma déchéance ? Mais j’les connais même pas ces mecs ! Pourquoi je continue à tirer des éclairs sur eux ?

Maaais en attendant… Jsuis bien installé dans ce fauteuil et pas avec eux. Donc si j’ai bien compris. C’est eux ou moi, enfin eux ou nous. Je dis « nous » pour la chorale bizarre de tout à l’heure. D’ailleurs, ils font quoi dans la vie ? C’est peut être eux les « méchants » ?!
Bref, ce n’est pas mon problème du moment que c’est rentable. On en était où alors ? Ah oui la tempête de sable. Elle semble s’arrêter petit à petit.


-La pause est finie les gars.

Le viseur au bout de l’œil comme une extension de celui-ci. J’observe patiemment les hommes s’activer à la tâche. Et c’est vrai qu’ils vont vite… Comme si le temps passe plus vite chez eux ou que le mien est ralenti. C’est étrange… Mais je n’ai pas le temps d’y réfléchir. Ils ont bien avancé la construction. Et je ferais bien d’effectuer ma part du contrat signé je ne sais quand. Alors… Ils se sont bien remis à la chaine, c’est parfait. Je bouge doucement le plateau et envoie un éclair non pas sur un travailleur mais juste en dessous.
L’explosion a lieu à ses pieds. Il doit être toujours vivant, enfin aucune certitude là-dessus, et donc bloquer leur progression. Surtout avec le terrain endommagé qui laisse tomber des morceaux non négligeables de roche.  J’entame une petite série de tir sans vraiment faire attention. Ca ne fait jamais de mal de se détendre un peu.

En regardant les boutons, j’en découvre deux nouveaux. Ils n’étaient pas là au début, j’en suis sûr ! Qu’est ce que c’est ?... Hum ? Ohoh ! C’est plutôt intéressant comme proposition. J’aime bien ce job finalement. Et tant pis, on s’habituera au costume blanc.

Alors ! Commençons avec celui là. J’aime bien le petit côté Mario qu’il renvoi. Alors, comment je fais ? Je vise ou c’est automatique ?... J’vais viser au cas où.
Me positionnant en haut de la route de tous les périples, j’attends qu’un groupe soit passé pour appuyer sur le bouton. A ce moment, deux tonneaux d’une taille égale à ceux utilisés pour le vin apparaissent et commence à dévaler la pente. Malgré la rotation, ils semblent suivre un chemin prédéfinit tant qu’on ne les arrête pas.

Je tir au hasard sur la tour et attrape le verre de vin à ma gauche… Merde, il n’y avait pas de vin au début ! Comment il est arrivé ? Je ne vais pas le boire au cas où. Étrange, je suis pas aussi prudent d'habitude... C'est peut être le métier qui rentre ?
A ce moment, la porte se met à grincer dangereusement. Dans un sursaut, à moitié contrôlé pour me retourner vers la source de mes soucis, je renverse du vin sur ma veste… Et voila une tache ! Super ! Merci le Blanc. Au moins la porte ne s’est pas close. J’peux retourner à mes occupations.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 374
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Tower game- [Pv/] Mar 4 Fév 2014 - 22:46
Un putain de rocher dévale la pente et alors qu'il va nous passer dessus je dis aux mecs qui font l'ascension avec moi de se coucher le long de la paroi , mais rien a faire ils ne m'écoutent pas, ils continuent d'avancer et se font écraser par la masse de pierre en mouvement. Je la vois me passer très près et alorsque le groupe derrière moi va lui aussi disparaître sous le granite pixellisé, mais un prêtre dans le style de celui qui m'a protégé de la foudre se met a prier et de la même facon que l'éclair ne nous avez rien fait, la roche leur passe dessus sans les égratigner. Je suis seul et à mi parcours, je lache mon rocher et me met à courir vers le haut de la tour. Faut que je vois ce qui ce passe plus haut, mais là si je garde ce cailloux sur le dos je suis pas près d'apporter "ma pierre a l'édifice". Du vent, un éclair et d'autres éléments, putain, je me suis fait griller le bras. Plus qu'une vingtaine de mètres et la seule chose qui me sépare de la partie encore non construite est un groupe de trois gars en slips. En passant à côté d'eux je chope un de leur bagage.

- Désolé mec !

J'arrive au bout et pose la prierre. Je commence a disparaitre et sur mon affichage un message apparait accompagné de la voix de l'IA qui m'exaspère déjà.

#Bien joué ! T'es pas complètement neuneu ! Au prochain tour tu as le droit d'utiliser ton pouvoir.#

- Ta gueule...

Me voilà au pied de l'édifice en soutane blanche, entouré par trois larbins et cloud à mes côtés. Ce sera plus simple cette fois... J'espère...
Nous revoici en marche pour l'ascension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tower game- [Pv/] Mer 19 Mar 2014 - 10:40
Cette mission commence vraiment à me gonfler grave. J’ai beau faire des pieds et des mains, utiliser de l’huile de coude et même mettre les mains à la pate…  Ca ne sert à rien. Un flot incessant d’alpinistes gravit la tour.
Je veux bien donner tout ce que j’ai, au bout d’un moment si ce n’est pas fair-play, j’peux rien y faire. Qu’est ce qui m’a pris d’accepter ce travail d’ailleurs ? Je devrais plus réfléchir avant d’agir par moment, comme pour le verre de vin par exemple.
Ce n’est pas si compliqué pourtant ! C’est comme tourner sept fois la langue dans sa bouche avant de parler… Bon… J’avoue que je ne respecte pas toujours cette maxime non plus. Bah quoi ? On a tous nos petits défauts non ? Certes y en a qui entraine de plus gros problèmes que d’autres mais on fait avec.

L’œil droit, toujours fusionné au viseur, j’observe le sommet de la tour. J’aperçois un garçon aux cheveux rouges, à peine plus jeune que moi, courir vers le sommet sans sa pierre sur le dos.
J’esquisse un sourire en pensant qu’il est un peu idiot et n’a pas dû comprendre les règles. Mais je le ravale aussitôt en le voyant attraper celle d’un autre mec et ajouter sa pierre à l’édifice. Avant qu’il ne disparaisse de mon champ de vision, je l’observe attentivement.
Il me faut quelques secondes avant de comprendre cette impression de déjà vue. Il s’agit tout simplement du chanceux de tout à l’heure. Et par tout à l’heure, j’entends lors de mon premier tir. Alors comme ça il est toujours vivant… Tant mieux pour lui.

Quand à moi, je dois retourner au boulot et fissa. Et, tout en sifflant du Joe Dassin, plus précisément «siffler sur la colline», j’enchaine les tirs. Concentré et précis, je ne loupe, lorsque c’est le cas, que de peu mes cibles.
Bon… il va peut être falloir accélérer la cadence sinon ils vont vraiment finir par terminer la construction. Et, à ce moment là, c’est pour moi que ça sentira le roussi. Quitte à choisir, je préfère encore que ça soit eux plutôt que moi. Ils doivent surement se dire la même chose, c’est dans la nature humaine de tout faire pour survivre.
La plupart des hommes seraient prêt à trahir, payer, tuer pour gagner ne serait-ce que quelques heures de vie en plus.

Je regarde rapidement les boutons. Il n’en reste qu’un encore jamais utilisé. Et je pense qu’il s’agit du bon moment pour. Comment il s’appelle déjà ? «Quick Boxing» … Qu’est ce que ça peut bien faire ? Franchement, je n’en ai foutrement aucune idée. Je laisse mon index gauche décrire un cercle en suivant la périphérie de l’objet avant d’appuyer fortement dessus.
A ce moment là, des trous, tout le long du chemin, apparaissent à mi hauteur. Et, de l’intérieur de ces petites cavités jaillissent des gants de boxes. Le premier coup part du bas de la tour et les autres remontent rapidement jusqu’au sommet. Dès qu’une crevasse à vomit son gant rouge, c’est à la suivante.
De là où je me trouve, on dirait une guirlande. D’ailleurs, une fois que le premier tour est fini, le tout recommence.


-J’adore cet objet ! Dis-je avec un large sourire tout en appuyant sur deux boutons provoquant une nouvelle tempête de sable. - Alors ? Qu'est ce que vous en dîtes Bitchies ? Ahah !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 374
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Tower game- [Pv/] Mar 25 Mar 2014 - 1:15
Putain de nuit de merde, enfoiré de rêveur à l'imagination débordante et saloperie de jeu à la con après les éléments v'la qu'ils nous oblige à passer une ligne de gants de boxe montés sur manches à balais qui s'actionnent les unes après les autres. Elles projetent au sol quasiment tout le monde, les mecs en slip comme les mecs en robe et tout ce beau monde va s'écraser au sol, parfois en faisant des chutes de plusieurs dizaines de mètres. Mais les éléments ne cesses pas de se déchainer pour autant, bien au contraire.

Avec cette robe , en plus de pouvoir utiliser Cloud , je remarque que je peux commander aux porteurs de pierre, car ceux ci m'ont écoutés lorsque je leur ai ordonné de se mettre à terre au moment où les coups de poing lancés de façons purement mécaniques allaient pleuvoir. Même si il y en a un qui c'est prit un rocher sur la trogne, encore 2 sbires sont à mes côtés dans notre ascension. Pendant un temps, les attaques du rêveur semblent se calmer me laissant le tenps de m'attarder sur mon interface de jeux. Un onglet accessoire qui ne comporte que deux cases l'une remplie par cloud et l'autre affiche une icône qui doit symboliser la robe que je porte actuellement. Un second onglet donne accès aux statistiques, au nombre d'attaques de chaques type encaissés ou évités, au nombre d'ascenssions effectuées et... Au nombres de grains de poussière piétinés, qui est bizarrement le chiffre le plus élevé. Mais lorsque j'ouvre le dernier onglet sur lequel il n'y a rien de marqué, la seule chose qui s'affiche c'est une putain d'horloge qui passe les secondes en sens inverse... Un compte à rebours qui indique un temps restant de 2 minutes.

- What the fuck...

#Oups, nous avons oublié de vous mettre au courant, il y a un timer qui indique la fin du jeux. #

- Et quand il arrive à 0, qui est ce qui gagne ?

#Devine ? Si la tour n'est pas terminée qui est ce qui gagne ?#

- Merci de nous mettre au courant...

On reprend donc notre marche, sans heur jusqu'à ce qu'un éclair déchire le ciel dans notre direction, mais Cloud s'interpose et bloque la décharge d'énergie qui aurait du nous griller sur place. On a plus qu'un tier du chemin à parcourir pour atteindre le sommet et pouvoir marquer deux points en placant deux pierres ce qui correspond à deux niveaux et il ne doit pas nous en rester beaucoup à placer. Sur mon menu principal une jauge de trois briques lumineuses apparaît, pour qu'ensuite l'une des briques s'éteigne, signifiant, il me semble que je n'ai droit qu'à deux autres utilisations.

- Quelle interface de merde...

#On t'emmerde gamin !#

- Tout le plaisir est pour moi.

On arrive rapidement au niveau de placement des pierres, ce qui n'a pas été facile, en évitant les rochers et les gants de boxe, avec cloud qui a absorbé de l'eau et de l'électricité et en se protégeant tant bien que mal du feux et du vent. C'est donc par un heureux miracle que nous sommes arrivés indemnes en haut, mais il suffit d'un jeux d'attaques pour se débarrasser de mes porteurs, me laissant seul au milieux d'une bourrasque. Quand un message apparait sur mon interface : *Sous la forme de prêtre, pour faire augmenter la taille de la tour, il faut prier le seigneur.* Sans y réfléchir je lève la tête vers le ciel et parle distinctement.

- Hô toi grand con qui regarde depuis les hauteur ! Je t'emmerde !

J'accompagne la fin de ma phrase d'un doigt d'honneur cérémonial et me retrouve téléporté une nouvelle fois au pied de la tour, mais cette fois je suis entouré d'une bonne dizaines de gars en slips qui m'entourent, près à commencer une nouvelle escalade. Je jette un oeil rapide au timer qui affiche son imposante horloge.
1m15
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tower game- [Pv/] Mar 25 Mar 2014 - 14:29
Malgré tout les efforts effectués depuis le début de l’affrontement, la tour s’érige sans interruption. J’ai beau donner tout ce que je peux. Ce n’est pas avec ce matériel, aussi sophistiqué soit-il, que je pourrais tous les arrêter. Au coin de mon viseur, un compte à rebours apparaît comme par magie. Il ne reste qu’une petite minute à poursuivre l’effort avant que tout ne soit enfin finit.
Malheureusement pour moi, j’ai bien l’impression que je ne vais pas réussir à honorer mon contrat. Et à vrai dire, je n’ai aucune envie de savoir à quoi m’attendre si je n’y arrive pas. D’après le service d’accueille, ces gus veulent ma déchéance. Donc si je perds, je serais défait. Et, dans mes maigres souvenirs d’histoire, chaque fois qu’un homme a été déchu, il a rarement gardé la tête sur les épaules.

Sauf que moi, je l’aime ma tête. Et je n’ai pas envie de m’en voir séparé. Faisant glisser mes doigts le long des boutons mortels, je n’arrive pas à me décider. J’ai déjà réalisé tous les combos possibles. Eclairs plus sable, sable plus rafales, tonneaux plus sable plus éclairs. Et malgré toutes ces tentatives, ces hommes en slip continuent à gravir inlassablement la tour. Enfoirés ! Qu’est ce qui vous pousse à cela ? La gloire ? La richesse ? La liberté ? Peut importe, je vous en empêcherai. Je serais le maître de ces lieux, un point c’est tout. Et quand je dis ces lieux, j’entends par là le bâtiment où je me trouve, la tour et toute la vallée qui nous entoure.  Rien que je ne peux voir depuis mon perchoir n’échappera à mon autorité et si ce n’est pas possible, je vous emporterai avec moi.

1min10

Il ne reste vraiment plus beaucoup de temps. Je suis à deux doigts de la victoire mais si je reste là, je ne pourrais pas les retenir et elle leur reviendrait, ce que je ne peux tolérer. Prenant, non pas mon courage mais, la maquette à deux mains. Je l’incline de manière à me retrouver au dessus de la tour.
Je sors du siège et m’approche de la grande baie vitrée qui me fait face depuis le début. Posant la main sur la surface froide, je regarde attentivement les aller et venus des culottes-courtes. De véritables petites fourmis se tuant littéralement à la tâche… C’est pathétique et je vais devoir y mettre un stop.

Sans rien faire, des fissures naissent sur la vitre à partir du creux de ma main. Comme si la pression exercée était bien au-delà de son seuil d’acceptabilité. Ces dernières s’étendent jusqu’aux bordures, la vitre se brise en un million de reflet lumineux avant de chuter sur les fourmis. Je me plie en deux pour m’étirer les jambes, je passe ensuite aux bras et au hanches. Puis m’approche du rebord…  C’est haut quand même… Pas le temps d’y réfléchir, je saute en réalisant un magnifique salto en direction de la tour.
Lorsque j’atterris sur la tour, je sens toute la structure vibrer. Je ne sais pas pourquoi mais une force incroyable se balade dans mes veines. Une force monstrueuse me donnant la chair de poule. Des hommes en face de moi se stoppent avec un air béat sur le visage.


-C’est vous contre moi maintenant.

A ces mots, mon corps prend soudain une couleur bleu et commence à grossir, grossir et encore grossir. Lorsque la transformation s’arrête, je regarde ce que je peux de mon corps… J’ai l’impression d’être une fusion entre Hulk et un Schroumpf… c’est… Bizarre. D'un ample mouvement vertical, je frappe violement des poings sur le "sol" créant un creux. Puis j'arrache les pierres et les jette sur les arrivants.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 374
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Tower game- [Pv/] Mer 26 Mar 2014 - 15:04
L'ascension entamé, voilà qu'un putain d'Hulk bleu tombe du ciel pour atterrir sur la structure, ce qui à l'impact provoque des secousses jusqu'à la base de la tour. Sans plus attendre il se met à envoyer voler les mecs en slips et à détruire la tour ne semble pas être plus solide pour lui qu'un château de sable pour un bébé de dix mois. L'arrivée de cette chose tout en muscles a au moins le mérite d'avoir fait disparaître tous les aléas naturels qui nous rendaient l'ascension difficile. Maintenant on sait ce qui va être le danger infranchissable qui va nous stopper et nous empecher de terminer la construction. Le chrono affiche la dernière minute de jeux, je motive mes troupes d'un geste et nous accélèrons le pas. Je me suis laissé entraîner dans cette partie et je ne compte pas perdre aussi facilement. La tour est escaladé très rapidement ce coup ci et nous voilà face au géant qui n'a laissé passer personnes jusqu'ici. On va la jouer provocation.

- Amènes toi mon gros, on va causer un peu !

Il faut tenter le tout pour le tout avec le peu de temps qu'il ne reste. J'utilise Cloud et en le faisant descendre sur tout mon groupe je lui fait prendre sa forme stratus qui lui donne l'apparence d'un épais brouillard qui nous englobe tous. Sans faire gaffe à la possibilité que cet énergumène m'entende j'ordonne à mes gars de se mettre à courir vers le sommet de la tour au moment où je le leur dirais. Il se passe moins de cinq secondes et j'ai l'impression de sentir du moment, on ne peut pas vraiment attendre plus longtemps.

- GO GO GO !

J'entend des bruits de coups et des cris avant même d'avoir mis le nez dehors, mais je ne peux pas faire grand chose... Il reste moins de 20 secondes au chrono.

# Dommage pour ta gueule ! #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Tower game- [Pv/] Jeu 27 Mar 2014 - 14:43
Tout en balançant sans relâche les morceaux de roche, arrachés de la tour, sur les pauvres types se pointant devant moi, j’entends quelqu’un me défier. Je tourne la tête dans la direction de la voix mais je ne vois qu’un épais brouillard…
Qu’est ce que c’est ce bordel ? Il n’y a que moi qui puisse faire des tempêtes de sable ou des trucs du genre. Une veine apparaît sur ma tempe moins par la provocation que par la jalousie du brouillard.
Je ne sais pas qui s’est, je ne sais pas comment il a fait ça mais ça ne se passera pas aussi facilement –parole d’Avaro –j’en fais le serment.

Me préparant au pire, j’attrape la plus grosse pierre possible et attends ce qui ne tardera pas d’arriver. Au bout d’une pincée de secondes, la même voix parvient à mes oreilles et sonne l’attaque.
Je jette alors le caillou qui rencontre le coin de la gueule au premier assaillant. Un filet de sang perle dans les airs pendant que le pauvre gus s’envole pour retrouver le plancher des vaches.
D’autres bonhommes en slip sortent du nuage et foncent vers moi. Je décide donc d’attraper ce qu’il reste du sol et le secoue d’un geste vif et bref. Ce dernier ondule, comme s’il s’agissait d’une corde, faisant voler quelques autres mecs. C’est trop facile franchement…


-ROOOOOOOOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARH ! A ce rugissement, la plupart de mes opposants se stoppent. Surement pour se demander si c’est une bonne idée de continuer à lutter. Et à leur place, je n’aurais rien tenté de plus.
Au moment où j’allais sauter aux pieds de la tour pour commencer à la détruire de la base, une voix métallique résonna dans toute la plaine.


¤00 :00 –Jeu TERMINE, Vainqueur : Challenger-Rêveur, Nom : Fiorenzo Avaro. Le résultat et les participants seront dans le DreamMag de demain.

Je lève la tête en entendant mon prénom et découvre une immense photo de mon visage flottant dans les airs.

-La classe j’ai même le droit à une dédicace… Mais c'est quoi le DreamMa..

Pfiou

-----

J’ouvre les yeux doucement,  je suis à moitié hors de mon lit et un rayon de soleil me brûle la rétine.

-Ptin, il s’est passé quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 374
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Tower game- [Pv/] Ven 28 Mar 2014 - 0:31
Quand je pose un pied à l'extérieur de Cloud , ce monstre se met à pousser un rugissement bestial qui pétrifie les dernier porteurs encore en course, pendant que moi je baisse les bras. Le temps est compté, la cloche de fin va retentir et annoncer le vainqueur... Pour que finalement on annonce MA défaite... Derrière moi, Cloud reprend une taille normale au moment où je quitte son intérieur brumeux pour faire face au musclor qui se tient devant moi comme le cerbère à l'entrée des enfer. Dans un puissant écho, des hauts parleurs placés un peu partout laissent échapper un message accompagnés des grésillements d'un vieux magnéto.

¤00 :00 –Jeu TERMINE, Vainqueur : Challenger-Rêveur, Nom : Fiorenzo Avaro. Le résultat et les participants seront dans le DreamMag de demain.

Et ça y est... Encore cette histoire de Dream Mag qui vient en rajouter une couche alors que le monstre bleu disparaît dans un "pof". Dans le ciel apparait la photo du rèveur qui vient de me mettre ma misère avec son nom d'écrit en dessous... Fiorenzo Avaro... Je le note quelque par dans le fond de mon crane, un de ces quatre je viendrais hanter ses nuits de rêveur. C'est pas très gentil, mais mince quoi... il m'a battu... Me rendant soudainement compte que mon côté gamin ressort, je m'intéresse plutôt à ce qui se passe sur mon interface de jeux.

#Nous voudrions votre commentaire par rapport à votre première nuit à Parks of Game.#

- Franchement ? Je n'y reviendrais pas de mon plein grès, vos installations sont à chier on a l'impression que vos mégaphone datent de matusalem. Votre menu de jeux est mal codé, on dir... AAAIIIIIIIIIITTTTTTTTTTTTTT.

Sous mes pieds la structure que l'on a pas eu le temps de finir disparaît d'un seul coup, comme par magie... Me laissant choir sur une bonne trentaine de mètres. Je fais face au sol et continue de crier attendant le contact avec le sol et la douleur qui devrait se faire ressentir. Un nouveau message apparaît au milieu de mon menu.

#Oups, notre créateur de jeux a oublié votre présence au moment réinitialiser le jeux. Toutes nos excuses, nous sommes réellement navrés et nous allons tenter quelque chose.#

Au sol, une sorte de rectangle bleu apparaît, qui se précise au fur et à mesure de ma descente comme un bassin d'eau. Je ne peut rien faire avec Cloud pour me ralentir ou quoi que ce soit et je fais donc une arrivé percutante dans le bassin en envoyant de l'eau un peu partout. Me voilà trempé jusqu'aux os sur le bord de cette micro piscine improvisée en train de grômmeler contre ces rêveurs et leurs idées farfelues, mais aussi contre les dirigeants des lieux.

#Vous pouvez encore changer votre commentaire si vous le souhaitez.#

- Nop ! C'est de la m...erde...

Ma robe disparaît me laissant en slip, alors que ce con de programmeur s'amuse à créer un vent glacial. Heureusement c'est à cet instant.

○○○○○○○○○○○○○○○○○○○○○○○○○○○

Que mon réveil a la bonne idée de sonner un dimanche matin, en me laissant avec d'un côté la question "Peut-on attraper froid à Dreamland ?" et de l'autre le nom de ce fichue rêveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tower game- [Pv/] Aujourd'hui à 19:10
Revenir en haut Aller en bas

Tower game- [Pv/]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Park Of Game-