Haut
Bas

Partagez

L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dan Sorro
Messages : 351
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 821
Honneur: -111
MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyDim 3 Nov 2013 - 19:40
La colère n'était pas à son summum loin de là, ses flammes lui donnèrent la possibilité d'accentuer ses capacités physiques il le savait. C'était indéfinissable comme sensation, comme si son corps n'avait plus de limites, plus de prises. Dan devenait quelqu'un d'autre, une force de la nature, mais il n'avait pas encore tout vue et bien sûr il surestimait son pouvoir. De toute manière, il ne pensait pas à ça pour le moment, toutes ses préoccupation allaient à ses adversaires, ils étaient trois dispersés et couvert par leurs potes qui canardaient. Ils visaient bien pour des singes, le jeune voyageur dû à plusieurs reprises modifier sa trajectoire, où utiliser des éléments du décors pour se couvrir. Mais le choc frontale ne pouvait se faire attendre plus longtemps, deux macaques lui coupaient la route, un sur la gauche, un autre sur la droite, tendis que le troisième bondissait sur lui dans un semblant de rugissement. Même si Dan plaçait ses capacités en haute estime, cette fois là c'est bel et bien le singe qui avait inversé le rapport de force. Mimant son adversaire, Dan bondit après lui sans essayer de provoquer les deux autres. Il coupa le souffle de la créature en lui ceinturant le bas du ventre, puis l'utilisa pour amortir sa chute.

A ce moment précis, le voyageur dévoré par la rancune et le désir de punir entendit comme ses adversaires un coup de feux. A la différence de ces derniers, le jeune homme lui savait d'où ça provenait et qu'est ce que s'était. Ce fut ces quelques minuscules secondes de perturbation qui permirent à Dan d'écraser la tête du macaque contre le sol avec son talon. Les flammes blanches et noires prenaient de plus en plus d'ampleurs, elles se promenaient le long de son corps lui donnant une allure intimidante. Après le premier coup de talon donné, les deux autres macaques réalisèrent l'erreur qu'ils venaient de commettre. Car il n'y avait pas eu besoin d'un deuxième coup de talon, leur allié venait de mourir. Ca le jeune voyageur ne le réalisait pas encore, mais il venait d'éteindre une vie, il venait de mettre un terme à la vie de cette créature pas une autre celle-ci. Et ça, après coup, il s'en souviendra, il se tourmentera, puis comme tout les tueurs, il s'y ferra.

Pour en revenir à l'action, l'un des singes fous de rage tenta de saisir Dan par les épaules, mais celui-ci avait déjà eu le temps de faire un bon en arrière pour éviter la fourberie. Mais ce qu'il ne pensait plus, c'est qu'il y avait une autre fourberie, un fruit colossale tiré par l'un des singes le faucha en plein air au niveau des jambes. La chute fut elle aussi assez dur, après s'être rétamé sur le sol, l'un des deux singes lui attrapa la jambe et l'envoya valdinguer contre le tronc d'un arbre. Le triple choc fut un peu trop terrible pour que le jeune homme se rende réellement compte de la situation, il était sévèrement attaqué, en position de faiblesse face à deux créatures qui n'allaient pas lui faire de cadeaux. Les flammes avaient gagnées en intensités, ces salauds devaient payer, trop c'était trop. Il se releva avec difficultés, puis voyant son allié arriver, il décida de la jouer collectif:

- Donne tout ce que tu as, mon corps l'encaissera!

Sur ces mots, il chargea toujours avec autant de haine son premier adversaire, l'échange de coups avaient été rude, plusieurs dents avaient cédés ce soir là mais la haine de Dan avait eu raison de la créature des rêves qui ne tarda pas à s'enfuir après avoir été trop longtemps malmenés sans pouvoir rendre d'avantage de coups. Le jeune voyageur avait besoin d'analyser le champ de bataille, c'est pourquoi il se mit à couvert derrière un arbre pour observer la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyLun 11 Nov 2013 - 22:32
Bien que dans le feu de l'action, je me sentais dépassée par les événements et je ne sentais de moins en moins confiante : serai-je à la hauteur ? J'avais beau avoir une grande gueule, je savais que mon autonomie était encore faible et j'avais peut de lâcher dans le pire moment. Ouais, franchement, je le sentais trop venir le truc. Je ressentais aussi énormément de gêne que je rejetais furieusement dans chacune de mes balles dans la tronche de ces macaques. J'avais retenue Tommy et je ne m'en étais aperçue qu'après coup, seulement lorsqu'il était partit.
Mon truc, ce que je détestais plus que ma graisse, c'était ma cervelle toujours à l'abourre. La répartie contre une vacherie, je l'avais certes seulement elle atteignais mon cerveau... 5 minutes plus tard. Les gens avaient pendant ce laps de temps eu le temps de se foutre de ma gueule et de me tourner le dos. Et moi de me mordre la langue. Et bien ici c'était un peu la même chose : je me suis rendue compte de ma bêtise que quelques secondes plus tard et il était bien trop tard pour dire "s'cuse moi, j'suis un peu égoïste sur ce coup là". Mais j'avais tellement peur de les décevoir ! En même temps, l'avoir avertit m'avais soulagé (même si j'avais de nouveau un nouveau poids sur la conscience). Au moins, ils savaient que je n'étais pas une froussarde qui attendait que la zone soit dégagée pour passer à l'action. Non c'était clair et ils avaient confiance en moi.
C'était déterminée que je me répétais sans cesse ces paroles : "ils te font confiance Katy, ne les déçoit pas. Ils te font CONFIANCE ! "

Merde c'est vrai ça : depuis combien de temps ne m'avait-on pas fait réellement fait confiance ? Depuis combien de temps n'avais je pas eu de relation IRL (enfin pseudo-IRL) aussi proche ? Les seules amitiés que j'avais construit, c'était grâce au refuge de l'anonymat d'internet. Ça leur plaisait ça, une meuf qui s'éclatait aux FPS. Ils m'adoraient. Non pas pour mon physique, mais par mon caractère, ma grosse gueule et mon goût pour la gé-guerre, bien que je soit une fille. Mais si au grand si je leur avait divulgué une photo de moi, tel que j'étais devant mon écran, auraient-ils continué ce manège ? Cette hypocrisie informatique ne faisait que renforcer ma déprime jour après jour, grand spleen que je conservais et masquait à coup de kalachnikov dans la tête des terroristes de Counter-Strike.

Aussi, voilà pourquoi ce petit jeu contre ces singes était d'une importance capitale pour moi.  Je n'avais pas le droit à l'erreur et cette pression exigeait de moi que je redouble mon efficacité avant que mes balles ne le laissent tomber. Je me remémorai la scène déroulée quelques secondes plus tôt et qui avait nourri mon stress : Tommy. J'avais eu envie de lui gueuler dessus lorsqu'il avait fait échapper un coup de balle par mégarde mais sa tronche... Comment oublier...

-T'es à distance toi, à toi de nous couvrir. Good luck !

Alors je respirai et calmement je visais. Mes tirs se firent de plus en plus longs, lâchant les balles à la dernière secondes, espaçant de plus en plus les tirs pour économiser mon autonomie. Je visais surtout les plus emmerdeurs : ceux qui, comme moi, se planquaient en armant leur grosse artillerie. C'étais sûr, moi je faisais minable avec mes petit flingues ! Pourtant, en lançant ma concentration au maximum, j'avais déjà découvert lors d'une précédente nuitée remplie d'ennui que je pouvais envoyer les balles loin. Bon, fallait pas abuser non plus, j'avais pas la capacité d'être une sniper de compet' hein ? Mais j'avais de quoi déstabiliser les macaques. M'avançant de deux arbres, mon corps était contracté jusqu'au moindre muscle le plus inutile. Je sentais mes gouttes de sueur chatouiller mon front et narguer mes sourcils. Je ne pouvais les effacer : une seule seconde d'inattention et c'était fichu.
Cela m'avais pris du temps mais enfin j'avais réussi quelques secondes plus tard à venger Dan : le singe réfugié derrière une sorte de lanceur de noix de coco était tombé à terre. Était-il mort ? La mort, je ne m'en souciais point. Naïve que j'étais, je n'avais aucune conscience d'une vie éteinte, même dans un monde éphémère tel que Dreamland.

Je ne put me concentrer sur autres choses (Dan et Tommy qui bougeaient, il fallait que je les évite quand même !) et ne put donc admirer précisément le bal qu'offrait les deux gars se lançant dans la bataille. Cependant, après quelques minutes (mais j'avais perdu toute notion de l'heure) de combat, je vit Dan se planquer derrière un arbre. Mais il foutait quoi ? Il était en panne ou bien... ? Je ne pouvais y répondre et je n'avais pas le temps de m'attarder sur les détails ne m'inquiéter que de Tommy me permettais d'économiser légèrement mon énergie. Cependant, même ce poids d'enlevé, mes bras me pesaient de plus en plus. Je n'allais pas tarder à lâcher et je n'arrivais pas à trouver un  moyen de prévenir les gars avec toute la pagaille, je savais que je n'arrivais pas à me faire entendre.
Il fallait que je lutte et que je repousse mes limites. Sachez qu'en temps que flemmarde professionnelle, c'était un véritable fardeau que de devoir lutter contre cette fatigue qui m'envahissais de plus en plus. En fait, c'étais le retour du boomerang de ma première campagne qui eut lieu quelques minutes plus tôt. Énergique et folle d'envie de faire jou-jou, j'avais ignoré mon corps demandant quelques minutes de repos et les effets secondaires me le rendaient bien. Mon corps me chuchotait doucement de lâcher prise et plus d'une fois je failli succomber à la joie de poser mes fesses par terre. Mais pourtant, je tenais bon. Haletante, j'avais de plus en plus de mal à respirer et ma vue se faisait trouble. Je commençais à manquer mes cibles. Quelques rares au début puis de plus en plus. Ça ne pouvais plus continuer, il fallait que j'avertisse au moins Dan : il était le plus proche et à couvert.

Mes pieds bougèrent tout seuls. Je faisais un pas après l'autre d'une progression trop lente pour moi. Je me concentrais plus sur mes pas que sur mes balles et du coup, plus de singes en ressortaient vivant. Si je continuais j'allais finir par viser Tommy et ça, je me l'interdisais. Alors, baissant les bras je me mis à courir comme une malade pour me réfugier vers l'arbre le plus proche de Dan avant de lui gueuler :

- J'suis hachèsse ! (Oui, faute voulu pour accentuer la fatigue qui s'exprimait par ma voix). Il va me falloir un temps de rechargement de quelques minutes si je veux continuer à vous soutenir sinon c'est game over de toute manière ! Y en a encore pour longtemps ? J'vois plus la fin !

Puis je m'adossais à l'arbre en posant enfin mes fesses sur de l'herbe au goût menthe. Willy Wonka serait-il passer par là ? Je pestais contre ma faible autonomie mais je n'y pouvais rien : cela étais dû à mon expérience encore trop pauvre.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Tommy Fawl
Messages : 613
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 200
Renommée: 1204
Honneur: 193
MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyMer 20 Nov 2013 - 14:41
Bon alors là c'est sûr que son pouvoir claque à Dan, je sais pas de quoi il retourne exactement mais ça décuple sa force. Il a quand même l'air de fatiguer rapidement. Les flammes qui lui tournent autours donnent un bel effet mais n'ont, en apparence en tout cas, pas d'intérêt au combat. Il en a étalé deux pendant que notre apprenti sniper gère les tireurs posté plus loin sur le chemin qui tente de nous avoir avec leur lanceurs de fruit. De ce côté là je n'ai rien à redire je n'ai vue que trois noix de coco me passer à proximité. Devant moi il n'en reste qu'un, qui m'a vue je pense, mais décide de poursuivre le responsable de l'état déplorable de ses comparses. Il n'a pas le temps de prendre de la vitesse en se mettant à pousser sur ses pattes avant comme l'animal sauvage qu'il est que cloud s'allonge et percute son flanc poilu de plein fouet. Les tires de Mishiu se sont arrêtés et ce détail me donne une idée. Je retourne sur le chemin guettant du coin de l'œil que mon adversaire ne se relève pas inopinément. L'arme qui a fait voler Dan le premier coup et encore à côté d'un corps inerte. Une fois sur mon épaule, je me rend compte qu'il ne vaut mieux pas se prendre une baffe de nos ennemis d'une nuit car j'ai du mal à rester debout avec ça près à faire feu. Un tire dans le dos et le macquaque que je viens de coucher ne bouge définitivement plus. Manque de chance je me suis démoli l'épaule alors que l'arme tombe part terre.

Je jette un regard en arrière pour voir ce que font les autres. Dan est encore derrière son arbre et Mishiu n'est pas loin de lui. Devant moi, les quelques tireurs que les balles on touchés sont à terre soit morts, soit blessés les autres cours toujours en suivant le chemin que nous empruntions. Demi-tour rapide je m'adresse aux planqués.

-Je pense qu'ils vont revenir et rapidement. Soit on se planque dans la forêt et on continue d'avancer en direction de leur camp ou je ne sais pas trop ce que c'est. Soit on fonce dans le tas sans attendre qu'ils nous trouvent ici même.

Histoire qu'ils comprennent ce que j'en pense, cloud recouvre mon poing près à en découdre. C'est vrai qu'il y a quelques nuits j'aurais pas fais e fière mais entre temps j'ai appris deux ou trois choses. L'une d'elle est de ne pas avoir peur du combat.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Dan Sorro
Messages : 351
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 821
Honneur: -111
MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyJeu 21 Nov 2013 - 21:24
Les flammes se dissipèrent avec sa colère, la vue de ses ennemis en fuite l'avait passablement détendu. Pourtant, au moindre problèmes il se sentait encore capable d'abattre une dizaine d'autres macaques. Bien qu'il sache parfaitement, qu'il ne pourrait pas en coucher autant seul. Contrairement aux autres fois, il ne souffrait pas d'une étrange fatigue, certes la douleur elle se faisait progressive mais les troubles de la vision et autres désavantages coûteux semblaient être ignorés pour cette fois. Peut être n'avait-il pas surpassé ses limites? Peut être que cette nuit là il n'avait pas abusé de son pouvoir? Les choses allaient de mieux en mieux, contrairement à la vie réelle sa progression dans Dreamland n'était pas désastreuse. Certes c'était facile de conclure les fais ainsi, puis ce qu'il n'avait pas réellement de modèles pour comparer. Pourtant, rien ne semblait pouvoir le déstabiliser pas même la témérité dont faisait preuve son camarade.

Il sortit de derrière son arbre en entendant les paroles de Tommy, puis enjamba le corps de l'un des singes avant de se tenir à ses côtés. Les paroles de l'autre voyageuse ne lui avait pas échappé, certes il désirait poursuivre les macaques comme un sauvage. Mais il ne pouvait les vaincre seul, leurs chances à deux n'étaient pas non plus très élevées, ils allaient donc devoir attendre que Katy retrouvent des forces. C'est à cette pensée que Dan s'alarma, pouvaient-ils vraiment se permettre d'attendre? En les laissant rejoindre leurs alliés l'ennemi allait pouvoir s'organiser, ils savaient leurs nombres, avaient sûrement captés les principes de leurs pouvoirs. Le trio de son côté lui n'en avait guère apprit plus. Les créatures qu'ils affrontaient étés des macaques, possédant une force surhumaine, avec laquelle le jeune voyageur sous sa forme de berserker pouvait rivaliser en un contre un. Rien ne lui donnait la possibilités de savoir combien ils allaient encore être, de plus ils n'avaient toujours pas rencontrés les terribles machines qu'ils étaient supposés anéantir.

C'est en repensant à toutes ses choses, que Dan laissa un long soupir dégager ses poumons. Il se pinça les yeux, frottant lentement ses paupières en essayant d'utiliser au mieux ses neurones abîmé par le combat. Ses côtes avaient retrouvées leurs sensibilités ce qui n'alla pas aider le jeune voyageur, c'est en serrant les dents qu'il déposa sa deuxième main sur sa hanche droite. Ils n'avaient dans tout les cas pas beaucoup de chances d'échapper à une terrible bataille, alors autant livrer cette dernière convenablement. Ses yeux allèrent d'un voyageur à l'autre, puis il désigna la forêt en avançant:

-Nous allons passer par la forêt, faisons-nous le plus discret possible et prions pour ne pas tomber dans un piège. Elle doit recharger ses batteries, j'admets commencer à sentir les blessures que mon corps à ignorer, de plus mieux vaut ne pas foncer trop vite à l'aveuglette. On a une chance de les vaincre, autant ne pas la gâcher dans une charge évitable.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyJeu 21 Nov 2013 - 22:31
Avec les propositions de Tommy, je prit peur : allaient-ils me lâcher pour continuer à progresser avec l'effet de surprise ? Le manieur de nuage n'avais quasiment aucuns dommages physique et semblait en pleine forme comparé à moi qui, limitée, devenais plus un boulet de la troupe que le sniper défendant en mode campeuse. Je ne voulais pas. A peine commençait-on à bien s'entendre qu'il fallait que je fiche tout par terre ? Non, il n'en était pas question. Même à Dreamland, il fallait quand même un minimum faire ses preuves et je ne voulais pas être exclue de ce petit groupe improvisé qui s'entendait à merveille.
Me relevant non sans lâcher une ou deux petites grimaces dues aux courbatures qui reprenaient le dessus sur mon adrénaline, j'ouvrais déjà la bouche pour parler, d'une petite voix :

- Mais vaut mieux profiter de l'effet de surprise, nan ? Si on prend trop de temps, comme ils nous on vu combattre, on va se faire déglinguer et...

Je me stoppai net. Les arguments manquèrent pour leur prouver que je pouvais continuer, surtout ma tête qui devait ressembler à n'importe quoi, c'était pas convainquant ! Des petites gouttes de sueurs commencèrent à couler et je paniquais idiotement.
Mais Dan comprit immédiatement :

-Nous allons passer par la forêt, faisons-nous le plus discret possible et prions pour ne pas tomber dans un piège. Elle doit recharger ses batteries, j'admets commencer à sentir les blessures que mon corps à ignorer, de plus mieux vaut ne pas foncer trop vite à l'aveuglette. On a une chance de les vaincre, autant ne pas la gâcher dans une charge évitable

Si l'on devait attribuer les stéréotypes à notre groupe, Dan en serait le cerveau. Lisait-il dans mon esprit ? Je l'observai en lui faisant un grand sourire en guise de remerciement quand je vis son piteux état. Oui, effectivement je comprenais mieux la situation : Dan aussi avait besoin de se recharger ! Déjà je me sentais un peu mieux : je pouvais marcher sans encombre pour le moment ! Approuvant le guerrier éclair, je menai de nouveau la danse :

- Ouais c'est pas mal aussi ! Même en effet de surprise, deux membres de moins ça fait dur à supporter pour la bataille ! Dépêchons-nous alors !

Et déjà nous nous enfoncions dans la forêt.
Le silence qui régnait me rendais d'humeur variable: tantôt je trouvais cela apaisant – ça changeait du vacarne de tout à l'heure – tantôt je stressai et redoutais l'embuscade. Les bruits de pas, bien que rendus sourds par l'herbe dominante me donnais l'impression que l'on marchait comme de véritables rhinocéros! Des cocotiers et quelques plans d'ananas décoraient la forêt en plus des arbres à hauteur variable. De loin, on entendait, mais très peu, un bruit d'agitation. Des sortes de cri s'élevèrent et des bruits qui ne me plaisaient guère attirèrent mon attention : ils tramaient quelque chose et j'avais peur pour nos fesses.
Une noix de coco fraîchement tombée de son hôte me fit sursauter et j'étouffais de mon mieux mon cri de réflexe avec ma main. Le gros fruit s'était légèrement ouvert : une grosse fissure permettait une ouverture facile de la noix de coco où le lait s'échappait déjà. Je me dépêchais de le ramasser pour boire le lait restant et l'ouvrit avec un peu d'effort avant de tendre une moitié à Dan et Tommy à tour de rôle.

- Quelqu'un en veut ? Ça fait trop du bien de manger ! Chuchotait-je avec un grand sourire.

Oui bizarrement, ça aurait pu être l'apocalypse ou autre phénomène de fin du monde, tant qu'il y avait à bouffer dans les parages, j'avais faim. Et bizarrement une idée me vint : et si les fruits possédaient un quelque chose qui boostai l'attaque comme dans les jeux vidéos ? Bon d'accord, il fallait peut être arrêter de jouer à Pokémon mais bizarrement, du fait que nous étions à Dreamland, je me demandais si les conditions pouvaient elles aussi changer...
En continuant mon chemin, je récupérai alors une petite poignée de mûres, fraise, framboise et une poire, me croyant dans un véritable super marché. Autant dans le monde réel les fruits me provoquaient l'overdose de mon estomac, autant ici on pouvait manger à volonté sans rien risquer.
Un à un, je pris mon temps pour les goûter, tout en continuant à marcher aux côtés des garçons, dans une cadence normale. Je pris soin de bien analyser le goût mais très vite, ma déception pris le dessus : je ne ressentais rien en particulier si ce n'était le goût du fruit normal. Plus je mangeais un autre fruit, plus ma déception allait de crescendo. Jusqu'à ce que je gobe une mûre.
En l'avalant un peu vite, une quinte de toux m'obligea à cesser ma marcher pour amortir de mieux les bruits de ma toux en me promettant de me foutre une baffe. La mûre était acide certes, mais d'une acidité inhabituelle. Mes joues rougirent très rapidement et mes oreilles sifflaient. D'un geste de la main, j'indiquais aux gars que j'allais bien même si ma tête tournait. Trente secondes plus tard, je marchais normalement avec les autres, en m'excusant de mon indiscrétion.
Puis je remarquais que les bruitages au loin avaient cessé.
Oups.
C'était mauvais signe, nan ?

- Les gars, chuchotait-je encore plus doucement, faut qu'on se planque ça va reprendre je crois !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Tommy Fawl
Messages : 613
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 200
Renommée: 1204
Honneur: 193
MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyLun 25 Nov 2013 - 22:08
Quand Dan me répond, je prend conscience que je suis celui est en meilleur forme et en y repensant qui a fait le moins de choses… Son argumentation balaie mon envie de foncer dans le tas. Derrière lui Mishiu acquiesce, elle semble pouvoir marcher normalement mais sue à grosse gouttes. On part donc en direction des bois. J'hésite quelques instant à emporter le bazookàfruit que j'avais laissé au sol, mon épaule me rappel que je suis bien incapable de le porter et de marcher en même temps. Dommage il y avait moyen de faire des dégâts avec ça.

On s'enfonce d'une vingtaine de mètres dans les arbres de façon à voir ce qui se passe sur le chemin. Au milieux de la végétation je ne suis tout de même pas superbement rassuré, il s'agit quand même de leur milieu naturel après tout et des cris rappelant leur présence ne semblent pas si lointains. Tout en marchant notre sniper mal en point semble reprendre des forces en mangeant des fruit tombés au sol ou bien quelque fruits rouge.

- Quelqu'un en veut ? Ça fait trop du bien de manger !

Elle nous tend une noix de coco que j'attrape en la remerciant et en bois une gorgé avant que mon regard ne tombe sur mon péché mignon. Des fraises ! Et celles-ci sont absolument superbes en plus d'êtres grosses comme le poing. La noix placé dans les mains de Dan je me met à la cueillette de deux fruits quand j'entend une quinte de toux. Si ils sont proches de nous pour l'approche discrète c'est râpé mais bon n'en faisons pas tout un plat. La responsable rougit et cesse de manger, puis soudain les bruits qui se rapprochaient au fur et à mesure de notre avancé ne se font plus entendre. On s'arrête quasiment simultanément. Toujours première à parler la voix féminine du groupe prend la parole en première, chuchotant le pus possible.

- Les gars faut qu'on se planque ça va reprendre je crois !

Je lui répond sur le même ton.

- Pour l'instant on ne voit rien sur le chemin, on peut donc considérer qu'on est tranquille.

Ma phrase terminée j'ai envie de me mordre la langue… Il faut vraiment que j'arrête de parler trop vite. D'énormes noix de coco font craquer les arbres les plus proches du chemin. Les gorilles sont en place, armé non plus seulement de leurs armes portatives mais aussi de de canons poussés chacun par 4 soldats. Oui, soldats, car contrairement aux premiers, ils ont un semblant de protections. Si on s'enfonce dans cette forêt on va se perdre, je me met donc à courir dans la même direction que celle que nous avions avant l'attaque. Slalomé entre les arbres qui sont de plus en plus serrés ne me laisse pas la possibilité de confirmer la présence des deux autres derrière moi. Mais on continue de se faire canarder, pas une seule technique qui me permette de les atteindre et je ne sais pas si les guns de Mishiu sont rechargés. Après une cinquantaine de mètres je ne suis qu'à quelques arbres de la sortie.

- Whouaaaa !!!

Une racine a choisie le mauvais moment pour prendre vie (oui je suis de mauvaise foie) et je me retrouve étalé par terre. Sonné et ridiculement avachie sur le sol je n'arrive malheureusement à rien discerner mis à par le soleil…
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Dan Sorro
Messages : 351
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 821
Honneur: -111
MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyMar 26 Nov 2013 - 14:12
La marche se faisait tranquillement, l'ambiance loin d'être tendue avait prise un chemin dont Dan ne se saurait jamais imaginé l’existence. Après la bagarre à laquelle ils venaient de survivre. Au lieu de stresser et s'imaginer les pires abominations pouvant encore leurs arriver. Le groupe restait calme, dans une ambiance sereine et presque confiante. Loin de déplaire au jeune voyageur, cela lui permettait de rassembler ses esprits correctement. La haine passagère éprouvée était ce qui, plus que les coups, l'avait le plus fatigué. Certes, les macaques ne lui avaient pas faits de cadeau, mais mentalement il était éprouvant pour lui de dégager une telle aura de haine en continue. Son corps entier semblait le brûler à ce moment là, comme si son sang bouillait ne pouvant être apaisé que part un seul moyen. La violence déversé sur autrui, qu'ils soient réel où non cela n'avait pas d'importance. Dan devait à ce moment là communiquer sa rage, quitte à tuer celui qui se mettait sur son chemin. Cela ne faisait même pas dix minutes qu'il marchait, slalomant plus par instinct que par logique tellement son esprit s'était échappé chercher des songes. Il venait de tuer une créature certes agressive, mais une créature de Dreamland quand même. Le voyageur était l’intrus venu d'un autre monde, de quel droit se permettait-il d'abattre les êtres qui avant lui foulait ces terres?

Heureusement elle le ramena à eux, lui faisant une offre malheureusement impossible. Plus que le son désagréable d'un métalleux prépubertaire trouvant que le noir c'est cool, la noix de coco était la chose au goût le plus atroce. Il ne savait pas pourquoi mais il avait tout de même accepté le fruit en souriant, essayant de se montrer le plus reconnaissant possible. Mais alors qu'il s'apprêtait à jeter le lait du fruit lorsque Mishiu eu un moment d’inattention, Tommy lui planta sa noix dans l'autre main. Lui contrairement à ses alliés, n'avait pas du tout fait attention à l'approche de l'ennemi. Pour lui le chemin était sûr, bien qu'il s'attendait à tomber sur quelques complications. Bref, c'est lorsque le sifflement des boulets de cocos traversa ses tympans en arrachant au passage quelques arbres qu'il s'inquiéta. Curieux de nature, il se retourna pour contempler l'ampleur du danger, puis le regretta très vite. Une rangée de trois canons avançaient sur eux, prêt à les exploser après avoir corriger leurs défauts de visée. Dan laissa sa panique s'exprimer puis se mit lui aussi à courir, jetant nerveusement les noix et leurs contenu sur leurs adversaires. Il ne savait pas quel avait été le résultat de ce pathétique acte de désespoir, trop pressé de s'enfuir et trop occupé par son sort pour oser se retourner encore une fois.

La douleur se faisait malgré la panique bien sentir. Le jeune homme ne parvenait pas à marcher droit de base, mais lorsque il comprit que la course poursuite comportait aussi un slalome extrême dans la forêt Dan cru qu'il allait pleurer. Les projectiles des créatures des rêves se rapprochaient toujours plus de leurs cible, on ne comptait plus le nombre d'arbres fauchés, ainsi que le nombre d'arbres entassés ayant permit au groupe de se couvrir de temps à autre. Malheureusement tout groupe d'humain récoltait forcément un réel boulet. La surprise n'en fut que plus belle lorsque qu'il comprit que Tommy s'était vautré dans une situation pareille. Dan aurait parié qu'il saurait le premier à ainsi mettre en péril la vie du trio. C'est sans réfléchir que nôtre valeureux mais inexpérimenté voyageur, laissa s'exprimer tous les sentiments qu'il vouait à l'intention de son camarade:

-Merde!

Il le dépassa puis réalisant que ce dernier n'était même plus en état de bouger fit marche arrière pour lui porter secours. Il passa ses mains sous ses bras, puis le souleva du mieux qu'il pu pour le tirer derrière l'un des tas de troncs ayant succombé aux bombardements. Il n'avait pas la force de l’emmener avec eux, il devait se cacher, trouver un moyen d'échapper à leur vigilance. Une diversion quelque chose qui pète. A ce moment précis une noix de coco ravagea leurs position, il eu à peine le temps de pousser Tommy pour qu'il évite de se prendre trop de troncs dans la face, que le projectile fruité érafla Dan. Le jeune voyageur fut projeté plus loin, une belle entaille décorait son buste alors qu'il atterrissait dans un bussions remplis de fruits aux couleurs étranges mais alléchante. Dans cette position douloureuse et peu gracieuse, le jeune homme perdait toute vision du combat il ne pouvait se permettre de rester ainsi plus longtemps. Surtout que l'ennemi avait dû cibler la zone où ils l'avaient projetés. C'est en cueillant un fruit qu'il se força à faire une roulade sur le côté pour sortir du buisson. La douleur lui coupait presque le souffle, haletant il se releva essayant de faire abstraction de la douleur puis avança pour sortir de la forêt. Chaque pas donnait plus de vitesse au précédent, amené avec ceci un bout du fruit cueilli plus tôt. Il était sucré avec une chaire tendre accompagnée d'une fraîcheur assez déroutante. En soit ce n'était pas grand chose, mais c'est ce qui le motivait le plus pour échapper à cette bande de dingues. Il espérait que les autres en fassent autant, pour qu'ils se regroupent et contre attaque:

-Encore faudrait-il qu'il se réveil...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyLun 2 Déc 2013 - 15:47
En écho à Dan, mon esprit éveillé s'exprima poétiquement à travers un...

- Oh putain de merde fais chier !!!

Il ne manquait plus que ça : des canons. Des canons !!! Non mais c'était la dixième guerre mondiale ou quoi ici ? Je comprenais un peu plus le fléau vivait au quotidien les villageois que nous avions promis de secourir. Hélas, triple et quadruple merde, était-ce là notre fin ? Notre rêve allait-il se terminer sur une promesse non tenue ? Je ne voulais pas y croire. Avait-on fait tout ce chemin pour ça ? finir massacrés par une bande de macaques qui avaient l'air d'être la réincarnation des allemands nazis ? Il était où ce gorille de Hitler ? Non mais sérieusement, on n'était pas à Délirium City que je sache alors pourquoi fallait-il que des singes se trimbalent avec DES PUTAINS DE CANON DE LA SECONDE GUERRE ?! au début, les petits fusils à pompe, c'était marrant : même avec mes petits calibres, je prenais du plaisir à faire joujou sur un Counter-Strike version primates mais maintenant qu'ils avaient sortit leur gros matos, je n'étais plus en état de rire. Et bizarrement, mes sentiments commencèrent à exploser : rage, colère, stress, adrénaline... Tout mon mécanisme mental fusait dans tout les sens. Jamais au grand jamais je n'avais eu jusqu'à présent une telle envie de meurtre, même sur un jeu vidéo. Et il n'y avait pas que ça : mes crampes avaient soudainement disparu.
En me jetant à terre, les fruits que je tenait dans mes bras furent réduits en compotes et ma peau ainsi que mes habits s'étaient imprégnés de leur jus. L'odeur qui s'en dégageait, tout comme le goût, n'était pas habituel et dégageait un curieux mince filet de vapeur. Les fruits avaient donc leur secret. Merci Dreamland !! Merci pour une fois !! Oui, pour une fois j'avais enfin pigé leur logique !
Allongée à plat-ventre sous un gros buisson lui-même couvert par deux arbres, j'essayais de mon mieux de réfléchir calmement et rapidement. Il fallait rejoindre les deux gars. C'était certain : là il fallait vraiment faire causette et s'organiser un minimum pour survivre... Au moins jusqu'à notre réveil. Car oui, à partir de ce moment-là, il fallait en tenir compte : combien de temps en "heure réelle" avions-nous passé dans Dreamland ? S'il fallait tenir compte des décalages horaires, on n'allait pas tarder à se réveiller les uns après les autres et j'eus très peur de les abandonner en plein milieu du combat...
Heureusement, les gars n'étaient qu'à deux pas de moi. Les rejoindre fut donc aisé. Chacun connaissaient les pouvoirs de l'autre mais il était temps que je leur fasse part de ma petite arme secrète.

-Les gars, mangez. Sérieux, mangez des fruits ! Surtout la fraise putain ça dégomme ! C'est plus acide qu d'habitude donc si nous n'aimez pas, avalez ça en vous bouchant le nez ! Quoi que... Peut être que l'effet peut varier selon les cas... BREF ! Perso la fraise m'a filé du punch regardez ça : je peux bouger c'est magnifique !! J'ai pas comprit le truc. J'ai encore un peu mal mais le gros poids s'est enlevé !

Je riais un bon coup sous la nervosité. Bon OK j'avais peut être dit de la merde mais mon imbécillité pouvait très bien alléger la tension qui régnait. Le coup qui suivait allait être le dernier.

-Merde sérieux, j'espère qu'on va se revoir. J'ai été super contente de vous avoir rencontré et cette partie de bataille c'était génial, vous ne trouvez pas ?

Je laissai un gros blanc avant de dire finalement mes intentions, le visage sérieux :

-voilà ce que je vous propose. J'ai cinq flèches empoisonnées ici (je leur montrai mes doigts se transformer en sarbacane automatiques). Ces munitions permettent de paralyser les singes. C'est tout ce que je peux faire de mieux, mes petits calibres seraient trop inefficaces. Encore une fois je vais devoir me poster en arrière et vous, faire les bourrins. Si je me concentre et si vous ne passez pas devant ma trajectoire, je peux les paralyser efficacement chacun durant au maximum cinq minutes sur le membre touché. Et autant vous dire que cinq minutes, c'est pour être optimiste... C'est mon maximum, ça correspond à ma meilleur visée, ma concentration optimale. Comptez donc deux minutes de bonus. Est-ce que vous êtes OK avec ça ou vous préféreriez me mettre à profil pour autre chose ? Si vous avez mieux je vous écoute !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Tommy Fawl
Messages : 613
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 200
Renommée: 1204
Honneur: 193
MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyMer 4 Déc 2013 - 2:26
Je ne met qu'une petite minute à reprendre mes esprit, une minute qui semble durer une éternité. Dan tente de me sortir de ma merde et se retrouve dans un buisson, Katy nous annonce qu'elle vient de bouffer un fruit magique. "La drogue c'est mal m'voyez", dirait un personnage bien connu. Quand je recouvre la vue, je peut voir 3 canons, soit 12 singes. La sortie de la forêt laisse un espace de vide, dans lequel nous nous trouvons, entre les bois et une sorte de palissade à la mode village gaulois d'Astérix. A la porte de celui-ci deux fantassins mal protégés et armés de simples noix de cocos viennent vers nous. En tout, cela fait donc 14 singes qui sont près à en découdre... Il faut limiter le combat à tout prix, sinon on est mort.
Au même moment, Mishiu nous fait par de l'un de ses atouts, qui je pense va devenir le notre. Je fait tout mon possible pour réfléchir avec le cerveau encore dans le gaz à cause du choc.

- Bon plan, mais passe moi une fraise pour voir.

J'en attrape une est l'avale rapidement. En 2sec je retrouve ma lucidité, mais j'en n'oublie les noix qui continuent de venir sur nous, 3 d'un coup d'un seul. C'est encore Dan qui, hors de son buisson, pousse la tireuse et moi sur le côté.

- Ils sont trop nombreux en dehors du camps et vue qu'il n'y en a que deux qui s'approchent il ne doit plus y avoir à l'intérieur. Si on entre le temp qu'il reviennent on peut s'organiser. Mishiu, faut que tu tires sur les macquaques qui rechargent les canons. Je peux faire un brouillard et si on se place près du camps on peut les faire se canarder tous seuls. Mais deux singes, je vais pas pouvoir.

J'envoie une fraise à Dan. Les gorilles déchargent trois munitions que l'on évite en courant vers le mur de bois. Maintenant il leur faut un peu de temps pour recharger.

- Le problème là, ça va être le deux qui arrivent.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Dan Sorro
Messages : 351
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 821
Honneur: -111
MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyMer 4 Déc 2013 - 13:25
Une situation périlleuse, fatigante, mais surtout extrêmement tendue. Le trio ne se connaissait que depuis quelques heures à peine. Ils leurs étaient donc très difficile de fonctionner en équipe. Les deux énergumènes qu'il se trimbalait, prirent tout deux la parole l'un après l'autre. Mishiu fut mignonne, bien qu'un peu agaçante mais de toute façon le voyageur n'avait ni le temps ni la force de lui en vouloir. La blessure qui décorait son torse commençait à lui faire regretter sa témérité. Il en avait trop fait, résultat ses forces n'étaient pas à leur apogée pour le plus gros de la bataille. Il s'en voulait, oui c'était le mot il se maudissait de ne pas avoir été assez bon pour protéger et accomplir sa mission jusqu'au bout. Un long soupire lui échappa, lorsque la vision des noix de cocos fondant sur ses deux équipiers le terrifia. Le voyageur s'empressa de bondir pour projeter ses camardes à l'abris, mais encore une fois il sentit une noix lui rafler sauvagement la jambe. Une nouvelle entaille qui complétait sa collection nocturne, Tommy semblait complètement absorbé par la batille, contrairement à lui Dan n'avait pas remarqué l'énorme palissade ainsi que les deux gorilles. Haletant, il écouta de nouveau ce qu'ils pouvaient dire puis pris sa décision:

-Ok, Mishiu garde tes munitions pour plus tard, prends quelques fruits avec toi au cas où si tu as le temps de choper une grappe. Tommy tu la suis et tu la protèges le mieux possible s'il te plais. Infiltrez vous dans le camp discrètement... priez pour qu'ils n'y aient réellement plus aucun singes à l'intérieur. Puis attendez moi.

Dan mangea la fraise qu'on lui avait jeté, puis termina le fruit qu'il avait ramassé après sa chute. Il repensait aux mots de Mishu, involontairement elle l'avait motivée. Rare étaient les gens ayant eu la gentillesse de s'adresser à lui ainsi, puis il était hors de question qu'une bande de macaques lui arrache son sourire. Ensuite, Tommy n'était certes pas quelqu'un de très expressif, mais il avait du courage à revendre. Après tout, il n'avait pas laissé Dan se battre seul, il l'aurait directement rejoint d'ailleurs si la tireuse d'élite ne l'avait pas emmenée avec lui. Bref, tout ça pour dire qu'il avait désormais deux raisons de se battre, deux raisons humaines, deux compagnons avec lesquels il allait sûrement avoir l'occasion de vivre d'autres aventures. Oui, ils ne laisseraient pas cette bande d'enfoirés mener la dance. De plus, il était hors de question que son épopée dans Dreamland se termine ici, il désirait comme beaucoup d'autres faire quelque chose de sa vie! Dreamland était le plus merveilleux présent que le destin lui ait offert, il n'allait donc pas laisser cette bande de monstres tout gâcher, pas ce soir! Il pressa les deux autres voyageurs en les poussant vers le côté droit de la palissade, puis s'expliqua brièvement:

-Je m'occupe des deux autres, j'ai encore suffisamment de forces pour les gérer, vous faîtes ce que j'ai dis et attendez mon retour! Je reviendrais c'est promis!


Il leur accorda un superbe sourire, puis fonça vers les deux singes, esquivant le mieux possible les tirs qui se faisaient étrangement de plus en plus rare. Peut être ne voulaient-ils pas abîmer leur camp, bref cela jouait à son avantage. Les deux gardes armés de noix de cocos fixèrent le jeune humain qui fonçait droit vers eux, au même instant Dan cru les voire sourire. Ce doute fut très vite balayé quand les deux singes se mirent à croquer dans les noix, au début surprit le jeune homme s'arrêta dans sa course. Il s'était attendu à ce qu'ils lui balancent dessus, où qu'ils utilisent les fruits comme armes, mais comme aliment? Ce n'est qu'une fois leurs repas terminé que dan comprit, les singes commencèrent à muter. Des muscles disproportionnés semblèrent éclater sous leurs bras, leurs ventre autre fois bedonnant était désormais de vraie plaquettes de chocolat, mais la plus grande aberration  était sûrement le fait qu'ils avaient pris une tête de plus chacun que Dan. Soudainement calmé par une telle technique, le jeune voyageur comprit que les singes vivant ici avaient sûrement eu le temps d'expérimenter au cours des âges les nombreux fruits arpentant cette forêt. Donc ils en connaissaient les effets puis les avaient utilisés pour faire la guerre à leurs voisins.

A peine eut-il le temps de sentir leurs haleines respectives, Dan se sentit propulser contre un arbre, le torse sauvagement frappé. La plaie qui décorait son torse s'ouvrit de nouveau, laissant glisser sur son corps une belle cascade pourpre. Les macaques avaient gagnés en force, en endurance, mais aussi en vitesse. Malheureusement, bien que les fruits avalés lui ait redonné quelques forces, ce n'était pas suffisant pour lui permettre de se battre contre deux adversaires aussi terrible. Surtout, qu'il ne parvenait pas à utiliser son pouvoir. La panique commençait à s'emparer de lui lorsque qu'une main pleine de doigts tous aussi gros que des éclairs aux chocolats comprima son bras. Il leva ses yeux sur son adversaire, qui le ramena très vite à la réalité en lui écrasant le visage sur le sol. Le gorille était désormais seul, l'autre était sûrement partit traquer ses camarades, ce qui l'ennuyait énormément. Le pied du macaque restait fixé sur la tête du jeune voyageur, qui n'arrivait plus à respirer tellement son visage était comprimé contre le sol. Il était encore bien trop tôt pour qu'il puisse se réveiller, heureusement Dan n'avait pas dit son dernier mot, alors que son adversaire semblait savourer son triomphe tel un méchant de mauvais dessins animés. Le voyageur s'était emparé en tâtonnant le sol d'une épaisse branche qu'il s'empressa d'enfoncer dans l'anus du singe. Il lui fallut fournir un effort phénoménale pour gagner en profondeur, mais ce proche cousin de l'homo-erectus semblait avoir de la place.

C'est en entendant l'hurlement sourd du singe qu'un large sourire se dessina sur le visage de Dan, son adversaire était en train de se rouler par terre un peu plus loin. Il essayait de retirer l'abominable branche coincée dans son sternum, mais vraisemblablement cette dernière semblait lui faire trop mal pour qu'il ne puisse ne serait-ce qu'essayer de la toucher. Le visage en sang, Dan s'empressa de courir à la poursuite du deuxième singe, il l'avait perdu de vue, mais en revanche il savait par où il était partit. C'était un bon début! De plus, il n'oublierait sûrement jamais la tête de son adversaire, il l'avait certes eu par fourberie, mais au fond de lui l'étrange voyageur ne pouvait s'empêcher d'être fier. Jamais il n'oublierait le visage décomposé du gorille, sans parler de ses yeux qui semblaient à la limite de l'implosion. Les canons s'étaient dangereusement rapprochés, il ne restait plus beaucoup de temps pour la réorganisation.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyJeu 26 Déc 2013 - 12:02
Je mourrait d'envie de rouspéter contre Dan. Une nouvelle fois il faisait son solo et pour cette fois là, je n'était pas rassurée. N'étions nous pas une équipe ? Il était plus que blessé, sa tentative était totalement suicidaire ! M'enfin alors... Pourquoi ni Tommy ni moi n'ouvrions la bouche ? Pourquoi n'eus pas le courage de porter la voix à la révolte qui montait en moi ? Je me sentait tellement dans le rôle d'un boulet que j'en eus honte. Pourquoi était-je si faible ? Pourtant, à trois on aurait plus les déglinger ces tas de singe, non ? Avant d'exécuter ses "commandes", plusieurs situation se mirent à vivre dans ma tête. Et là encore, mon cerveau arriva enfin à piger la logique. J'admirai plus que tout la stratégie de Dan, bien qu'en se le répétant, elle était tout bonnement suicidaire !! Aller à trois d'un côté ou de l'autre n'aurais mené à rien. Pour saboter le camp, il fallait de la discrétion et surtout un appât. Dan s'était proposé d'office comme appât. Fallait-il encore qu'il tienne ! Lorsque cette lueur d'intelligence fût bien monté jusque dans mes neurones, je pris deux secondes pour m'adresser à ce kamikaze, en croisant les doigts pour que ce ne soit pas la dernière.

- Reviens, oui, on t'attend. Et te bagarre pas imbécile, t'es mal en point !  

Fallait pas se fier aux apparences : c'était en toute amitié que je lui avait balancé ces paroles, masquant ma triste humeur qui voulait prendre le dessus. Un peu d'humour calmait toujours les nerfs après la bataille !
Alors avec Tommy nous nous avançâmes tandis que Dan sautait déjà dans l'action. Je ne fit plus attention à lui durant quelques minutes, trop concentrée à marcher discrètement en calmant les battements de mon cœur. Jouer à James Bond, c'était plus trippant que sur Counter-Strikes ouais ! Je jetais de temps en temps des coups d'oeil furtifs envers Tommy en réfléchissant à lui. Était-il d'accord avec Dan ou aurait-il voulu être à sa place ? Ne me trouvait-il pas trop fragile ? J'avais tellement peur de l'encombrer... De moi-même, en chuchotant, je ne pue m'empêcher de lui lancer au passage :

- Pardon pour tout... C'est pas vraiment souvent que je vis des trucs comme a et tu dois me prendre pour une noob... Promis je vais gérer !

Etant donné qu'on était au Royaume des fruits, le dessert ne manquait pas. Je réussit à chipper une grappe de raisin et un abricot sur le chemin tandis que notre progression, incroyablement rapide, nous rapprochait de l'entrée du camp. Lorsque nous arrivâmes suffisamment proche, je m'arrêta en montrant à Tommy que je voulais juste voir où en était Dan. Des arbres écrasés par terre constituèrent une cachette d'exception où nous pouvions un minimum bouger nos articulations.
Et bien entendu, le spectacle ne me plaisait pas. En bouffant de la noix de coco, les singes étaient devenu des colosses ! Mes mains devant la bouche, j'observais en silence la barbarie qui de déroulait tandis que mon cerveau réfléchissait à toute allure. La noix de coco.
Le jus ne m'avais rien fait et je n'avais pas encore goûté à sa blanche chair qui me faisait pourtant envie. J'avais toussé comme un malade alors que le liquide me m'avait même pas chatouillé la gorge alors pourquoi ?
A deux mètres de moi, un éclat de noix de coco intact gisait par terre. Retenant ma respiration, je fis un bref passage pour aller la chercher. Oui c'était fou, je prenait un risque immense rien que pour une parcelle de noix de coco ! Mais fort heureusement, les singe furent top occupé à contenir Dan qui explosait. Le temps manquait il fallait faire vite. Je devait manger cette noix. Si les singes devenait monstrueux mais n'en restait pas moins des singes, alors mon apparence devait tout autant muer, non ? Nos gènes furent assez proches pour émettre l'hypothèse.
Portant avec hésitation la noix à mes lèvres, je lança une dernière réplique à Dan, d'un regard exprimant un sentiment profondément doux :

- Tommy, s'il m'arrive quelque chose, blesse moi. Immobilise-moi, n'hésite pas et fuis. Je ne veux pas t'incomber une charge supplémentaire. Ah et pitié, mange des fraises, c'est le must !

Je terminai ma réplique par un clin d'oeil et croqua dans le fruit des tropiques.
Ma poitrine se resserra, la sensation reçue était gênante. Mes yeux se fermèrent pour me concentrer sur ma respiration. L'air me manquait étrangement. Mes mains se portèrent à ma bouche pour masquer une nouvelle fois tant que je pouvais mes cris mais ce que je posai sur mes lèvres, ne furent plus des mains de jeune fille. La panique monta, j'en oubliait presque la raison de cette mutation mais me contint un maximum. Allongée par terre, totalement paralysé, je laissait mon corps se reposer le mieux que je put. Lorsque je me relevai quelques secondes plus tard, je n'étais plus totalement Mishiu.
Ma conscience vibrait sans cesse et je regardait Tommy à la fois comme un ennemi et comme un confrère. Ma transformation avait fonctionné mais pas autant que je l'aurais voulu. Il fallait agir.
D'un geste, j'intima Tommy de me suivre discrètement tandis qu'avec mon allure naturel de... Macaque (?) j'avançai près des canons. Deux primates me dévisagèrent lentement puis je dis dans leur langage que je prenait la relève. L'un d'eux partirent, trop content de partir déverser sa violence par devant. L'autre resta en me promettant de m'aider à déchiqueter ce faible humain. Ouai... Plutôt coriace l'humain. Devant moi, deux autres canons s'avançaient vers Dan. Une nouvelle fois, je me mordit la lèvre pour ne pas faire chavirer ma conscience contre Dan. Mon corps me faisait mal, je n'en avait plus pour très longtemps.... Déjà ?? La noix de coco n'avait pas l'air d'agir dans les long termes...
Je dégaina discrètement ma main lance-fléchette. Deux gorilles par canons plus un à côté de moi. Je ne devait pas rater mon coup.
Ma première fléchette atteignit la tête de mon camarade macaque. Sa commande nerveuse fut touchée, il était paralysé. Je fit un geste vers Tommy, il devait finir le boulot et l’écarter de là tant que les autres furent sur le front de bataille.
Quatre fléchettes. Ma concentration fût intense. Deux fléchettes atteignirent les deux gorilles de devant. Le canon s'immobilisa mais le second canons tout devant ne le remarqua même pas. Les effets des fléchettes n'allaient pas agir plus de deux minutes. Il fallait que je fasse vite. Je m'avançai prudemment devant les deux gorilles immobilisé et avec mes gigantesques points, les assommèrent. Ma tête tourna, mon corps ne m’obéissais presque plus. Le cris qu'avait lancé les primates avant de tomber dans les pommes attirèrent les deux autres tirant le premier canons. Il se jettèrent sur moi.
Paralysée, je n'arrivait plus à bouger. Je tombai à terre. Fort heureusement, Dan avait la voix libre maintenant que les canon ne bougeaient plus. Mis une nouvelle fois je fit mon boulet en leur laissant ma vie entre leur main.

HRP : Pardon pour ma réponse plus que tardive... Sad vous avez le droit de me fouetter xD
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Tommy Fawl
Messages : 613
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 200
Renommée: 1204
Honneur: 193
MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyVen 10 Jan 2014 - 15:48
Dan a donné ses instructions et est partie ce fight contre les deux mastodontes qui nous fonçaient dessus armés de noix de coco. Il en a magiquement démonté un et court à la poursuite du second. Mishiu et moi on a donc exécuté le plan en passant le plus près possible du camp, mais après avoir bouffé une noix de coco laissé par les deux singes voilà qu'elle mute pour finalement leur ressembler, je la suis en me cachant derrière sa nouvelle carrure fraîchement acquise pendant qu'elle se dirige vers la première catapulte. Par un dialogue qui paraît des plus ridicules l'un s'en va dans la direction de Dan "Qu'est-ce qu'elle leur a dit ? Dan va avoir du mal si il doit en gérer deux !", puis elle tire une sorte de fléchette sur le gorille encore present pour charger la catapulte, celui-ci s'écroule quasiment instantanément. Elle tombe sur le dos elle aussi et reprend une forme normal. À partir de ce moment là il faut agir vite, cloud au poing je m'approche des deux qui tirent la structure, le nuage s'allonge au bout de mon bras. Un mouvement circulaire du bras dégage le terrain en les couchant tout les deux. La catapulte est chargé et dans le sens du chemin, je saute sur le levier qui déclenche le mécanisme et envoie son chargement sur le lanceur le plus éloigné, il n'en reste donc plus qu'une. Les soldats positionnés au côté de la cible sont hors-jeux tandis que ceux de la catapulte ressente se tournent vers moi la rage aux yeux. Sur le coup j'espère avoir de la chance et qu'ils ne soient pas les plus puissants car je vais devoirs prendre des coups...

- Cloud ! Lenticularis !

Je prend un ton qui a le plus de change de les effrayer, mais c'est peine perdu bien sur. Cloud est maintenant au dessus de ma tete et je ne peux plus l'utiliser comme gant de boxe, je suis seul. Le premier singe est sur moi, je suis en garde quand il balance son premier et son second qui me fait tomber à terre. Je ne vais pas pouvoir en gérer 4 ! J'évite une patte qui aurait dû m'aplatir et me redresse pour me prendre un pain de l'un des congénères de mon adversaire, cela m'envoie voler contre une poutre de la catapulte. Heureusement je suis toujours conscient et bien décidé a en découdre, je mange une fraise qui me requinque avant qu'ils ne reviennent vers moi. Cloud au dessus de moi lache de petits éclaires et cela n'échappe pas au primates qui avancent avec prudence.

- Un pas de plus et je vous grille tous les quatres !

Je ne sais pas si ils me comprennent mais il n'y en a qu'un qui continue d'avancer en amenant son poing derrière sa tête. "Non, je ne crois pas !" je fais un bond, plaquant ma mains contre son crane velu et à cet instant je fais déchargerer toute son électricité à Cloud. Son corps tombe... Inerte. Je reste debout face au trois autres qui sont comme pétrifiés.

-Il n'est qu'assommé ne vous en faitent pas.

Cloud prend place à côté de moi au moment où ils se mettent à se défaire des bouts d'armure qu'ils portent, lentement en faisant des mines d'enterrement. Je vais donc m'occuper de Mishiu en espérant que Dan revienne vite.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Dan Sorro
Messages : 351
Date d'inscription : 06/07/2013
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Dan Sorro
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 80
Renommée: 821
Honneur: -111
MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyVen 10 Jan 2014 - 20:07
L'ennemi était désorganisé, le jeune voyageur ne comprenait pas pourquoi, mais malgré leur nombre l'adversaire ne semblait pas parvenir à reprendre le contrôle de la situation. Tout avait commencé lorsque il avait rattrapé le macaque qui lui avait échappé. Pour capter l'attention de ce dernier, Dan s'était mis à lui hurler toutes les injures possibles alliant souvent la parole aux gestes il sembla être assez arrogant pour intéresser son adversaire. Ce dernier encore sous les effets de la noix de coco se retourna en roulant des mécaniques, il était assuré de gagner le duel dans ces conditions. Le jeune voyageur lui lança une dernière guirlande de jurons puis se retourna en direction de la palissade, commençant à courir. Le primate laissa un grondement de rage lui échapper avant de se lancer à la poursuite du misérable voyageur. A cet instant précis, le blessé n'espérait qu'une chose, lui échapper. Après cette traque il partait du principe qu'il aurait suffisamment distrait les deux singes pour rejoindre les autres dans le camp.

Bien sûr cette réflexion n'avait d'intérêt que si les équipiers suivaient le plan à la lettre, c'est à dire en ne se retournant pas vers les canons qu'ils tentaient de fuir. Encore une fois, si il l'avait pu il aurait soupirer en râlant. Malheureusement il n'oubliait pas que derrière lui se trouvait un singe déchiré à la noix de coco Dreamlandienne. D'ailleurs les effets du fruit semblaient arriver à leur fin. La vitesse du singe venait de considérablement réduire, ses muscles semblaient rétrécir  avec le reste de son corps. La créature des rêves semblait souffrir énormément, bref, l'occasion parfaite pour passer  à la contre attaque. Il ne prit même pas la peine de reprendre son souffle, fit demi-tour puis se contenta de tirer avec son pied dans la tête du singe. La créature des rêves s'envola rouler un mètre plus loin, elle posa sa main sur sa joue en tremblant crachant quelques petites flaques de sang au passage. Bien décidé à ne laisser aucun répit à son adversaire, le jeune voyageur sauta sur le macaque puis commença à lui rouer le visage de coups. Ses derniers devenaient progressivement de plus en plus puissant.

Une brève minute s'écoula lorsque le jeune homme sortit de sa folie, le corps de son adversaire était inerte et recouvert d’ecchymoses. Ses poings étaient couvert de sang, son souffle rapide et sec. Il contemplait avec horreur son oeuvre, se posant un millier de questions auxquelles il refusait de répondre. Heureusement il fut rapidement tiré de ses rêveries en entendant le bruit des combats menés plus loin. Il se leva puis se contenta d’avancer d'un pas rapide vers la position des autres guignoles qui ne semblaient pas comprendre pourquoi suivre les plans de base était important. Par moment il fallait savoir improviser, faire des entorses et s'écarter légèrement de l'idée nucléaire du plan. Mais là ils avaient simplement retourné le programme dans l'autre sens, provoquant la bataille qu'il craignait et désirait éviter.

Quand Dan arriva finalement à retrouver Tommy et Mishu il sentit quelque chose lui secouer le ventre. Une douleur impalpable, quelque chose de sournois qui se réveillait. Elle était allongée par terre, vraisemblablement blessée, lui était couvert de marques laissé par les singes qu'ils avaient dû tour à tour affronter. Il n'avait pas envie de sourire, non il n'y arrivait pas ce qu'il venait d'accomplir cette nuit avait été beaucoup trop éprouvant pour qu'il puisse se réjouir pour le moment. Dan approcha lentement des deux rescapés, la plaie sur son torse avait recommencée à coaguler, mes le liquide pourpre avait tout de même eu le temps de recouvrir la moitié de son ventre. Ses mains abîmées elles gouttaient lentement, bien qu'il fit tout son possible pour le masquer. Les blessures qu'il s'était lui même infligés commençaient à lui faire mal. Il s'arrêta à quelques pas des trois autres singes puis les regarda avec haine:

-Dégagez et ne revenez plus jamais foutre le bordel dans ce royaume!

Les trois créatures des rêves semblaient avoir compris le ton de la conversation, ils se rebellèrent en grognant et en frappant sur le torse mais très vite les flammes blanches de Dan apparurent. Elles étaient cette fois bien longue, longeant tels des serpents obèses l'intégralité de son corps. Les trois singes hésitèrent au début, puis ils essayèrent de se donner courage en avançant lentement vers le voyageur. Se dernier était excédé par le comportement de ces monstres, au même moment la solution à son problème interne venait d'éclater au grand jour.

Si ils s'étaient tout les deux fait blesser c'était simplement sa faute. En effet, son plan avait été bien trop aléatoire et peu réfléchi. Si ils ne l'avaient pas suivi c'est qu'ils avaient leurs raisons, mais ils n'auraient jamais dû avoir à affronter autant de créatures sans lui cette nuit. Avant que le singe le plus avancé des trois ne puisse comprendre ce qui lui arrivait,  il se retrouva la tête écrasée sur le sol, tendis que son compère de gauche se faisait repousser d'un crochet du droit dans la mâchoire. Le troisième macaque tamponna  le voyageur plus loin d'un coup d'épaule, puis commença à vouloir le frapper au sol. Se dernier sentit ses jambes se faire faucher par celles du jeune humain en colère qui profita de ce mouvement qu'il avait vue dans un jeux vidéo pour se relever et planter un nouveau coup de pied dans les côtes du primate. Ce geste un peu fut sévèrement sanctionné par un coup de poing dans le visage. Ce dernier avait déjà beaucoup subit tout au long de la nuit, mais cette attaque fut sûrement l'apogée. La force de l'impacte le fit réellement chanceler, lui ouvrant les deux lèvres d'un seul coup. Il tituba encore quelques secondes avant de pleinement retrouver ses esprits puis chargea le trio de créatures. Le combat dura une brève petite minute, une sorte de dernier round décisif. Le voyageur en sortit vainqueur, les bras lacérés, une jambe en miette après un coup de pied mal donné.

Le jeune voyageur restait ainsi plaqué sur le dos en regardant le ciel, il avait perdu beaucoup trop de sang pour se permettre de continuer à bouger encore. mais au moins il avait réussit à racheter une part de sa faute. les trois créatures des rêves s'étaient retrouvée à court de moyen face au pouvoir du jeune berserk. L'un d’eux s'était fait briser la nuque lorsque que Dan lui avait infligé un terrible coup de coude en fourbe, l'autre s'était retrouvé avec la colonne vertébrale piétinée et le dernier s'était simplement fait éclater la mâchoire. Tout ça pour dire, que le jeune voyageur n'avait plus de forces, si ce n'est le simple espoir de rester en vie au moins jusqu'à ce qu'il se réveille. Même si une petite voix lui disait de laisser tomber, supporter toute cette douleur, accepter de ramper au sol à cause d'une bande de macaques imaginaires, endurer cette honteuse douleur ne valait peut être pas le coup au finale:

-Sacrée baston les gars... faudra remettre ça!
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyLun 13 Jan 2014 - 13:33
Je repris mes esprits rapidement et remercia mille fois Tommy de m'avoir secourue. J'avais espérer alléger le travail de Dan mais on aurait dit que celui ci adorai se foutre dans des situations à la limite de la mort ! Heureusement, bien que débutante, j'avais quand même réussit à foutre une sacré pagaille dans le camp, et ça j'en étais fière car après tout, ces singes n'en méritaient pas moins. En me relevant, je constatais que mon corps ne me répondait qu'à moitié : j'avais forcé pour pouvoir me mettre en position assise ce qui m'étonnais vu que je ne ressentais aucune douleur apparente. Je marquai dans mon mémo intérieur ce nouvel argument dans ma liste du "pourquoi je préfère Dreamland". Je regardais Tommy en me sentant un peu idiote, ne sachant quoi dire. Après tout, il m'avais sorti de ce foutu bourbier et avait démontré un peu de sa puissance, ce qui avait renforcé mon admiration pour ce bel homme. Je restais perdue dans mes pensées quelqus secondes de plus quand Dan s'avança vers nous. C'est alors qu'à peine avait-je retourné ma tête dans sa direction qu'un cri à demi-amorti s'échappai de ma gorge gonflé. Dan, il faisait penser à un zombie !!
J'émis un sursaut avant de reprendre mes esprits et de réaliser qu'il était ENCORE vivant et non mort-vivant, ce qui me rassurai à moitié. Je m'excusai brièvement en faisait semblant de me frapper pour ma réaction complètement ridicule et je leur affichai un sourire d'idiote. Cependant, je ne savais comment l'expliquer, un mélange de colère et d'admiration montait en moi. M'appuyant sur le sol pour me relever, je fit face à lui et leva la main, prête à le gifler, quand je retint mon geste à quelques centimètres de sa joue ensanglantée :

- Espèce de... Espèce d'imbécile !! Laisse moi te présenter la partie la plus furieuse de moi. Pourquoi quand on essaye de t'alleger la tâche tu fais tout pour revenir en plus piteux état qu'auparavant ? Bon sang tu tiens à peine debout !! S'pèce de crétin, pourquoi tu nous en as pas laissé un peu plus ?? Bon, mis à part le fait que j'étais KO, Tommy aurait pu très bien y aller si tu n'avais pas tout bourriné !!

Je baissai la tête, culpabilisant de m'être laissé allé aussi aisément alors que je lui devait au moins ma vie. Je lâchai ensuite un gros soupir et força le kamikaze à s'asseoir un peu.

- Bon, cela étant dit, pose-toi un peu, tu l'as mérité. Bien que tu m'as énervé par ton côté totalement masochiste, faut dire que t'avais la classe ! Mais steuplé, la prochaine fois, vas-y un peu plus molo, hein, déjà que je suis un boulet...

Terminai-je en souriant encore pluS débilement qu'avant. J'étaiS contente de ne pas m'être reveillée plus tôt, au quel cas j'aurais culpabilisé des semaines entière pour cette sortie aussi lâche.

- Bah, je kiff cette équipe ! Même si c'est la première fois que je fais équipe avec quelqu'un, faut avouer que j'ai l'impression d'évoluer vachement plus vite que toute seule !


Une sorte de bruit désagréable me secouaI l'oreille droite et je tapotai ma tête avec ma main pour le faire taire, mais ce bruit familier continuai de m'emmerder. tipitipitipitipiti....

- Oh merde ! Mon rév....


TIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPITIPI


- screubleuuugneu !!!!!! J'vais l'tuer... c'réveil de...


Coucou, je m'appelle dimanche et je viens te faire chier alors que tu passais une superbe nuit !
Ce que je détestait plus que le lundi, c'était le dimanche. Veille d'une nouvelle semaine emmerdante, fin d'une semaine longue et annonceur qu'il faudrait peu être se mettre au révisions un peu à moins de vouloir se taper une sale note en maths.
Cependant, cette nouvelle semaine commençait déjà bien pour moi. Déjà parce qu'il avait Dreamland qui apaisait mes nuits et puis qu'en plus, j'avais de nouveau potes. Des potes de bataille.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Tommy Fawl
Messages : 613
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Tommy Fawl
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 200
Renommée: 1204
Honneur: 193
MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 EmptyLun 13 Jan 2014 - 23:18
Mishiu reprend enfin ses esprits, Dan revient vers nous en faisant déguerpir les singes restant et il n'est pas dans un superbe état, mais bon, se sont là les aléas de nos nuits dreamlandiennes. Malheureusement la jeune fille ne voit pas cela du même oeil que moi, à tel point qu' à peine assise elle se met à l'engueuler comme une mêre le ferait en voyant son fils revenir après une bagarre. J'en suis à me demander quand est-ce qu'elle va arrêter son blabla au moment où elle se radoucie pour conclure en disant qu'elle a passé une nuit extra et que nous formons un super trio, mais elle disparait dans un petit "pof" avant de finir de parler, ce qui n'est personnellement pas pour me déplaire. Je me relève donc et m'adresse à mon camarade restant.

-Je te propose que l'on rentre au village pour relater nos exploits et qui il n'y a plus de problème de singe avant qu'on se réveil nous aussi.

On a fait quelque chose de cool, autant le faire savoir !

- Et au fait, je ne sais toujours pas en quoi consiste ton pouvoir exactement, mais en tout cas tu l'utilise de façon bourrin et avec classe, c'est stylé. Mishiu avait raison sur un point, tu te la joue perso et le mode suicidaire ne marcherait pas à tous les coups , même si là c'était le meilleur plan .

Après avoir fini ma phrase je me met en route sur le chemin, réfléchissant déjà à ce que l'on va dire aux villageois.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé) - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas

L'ananas. Rp pv [Tommy Fawl et Katy Berger](Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Le royaume des fruits-