Haut
Bas

Partagez|

Quête au viol [pv. Lulu et Hikari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Quête au viol [pv. Lulu et Hikari] Lun 16 Aoû 2010 - 19:07
    Et c’est partit pour une nouvelle nuit. Nodox arriva à Dreamland comme à son habitude, sans savoir où il est. Toujours habillé du même débardeur bardeur déchirer blanc et rouge ainsi que du pantalon en patte d’œuf bien rouge et voyant. Enfin ce n’est pas le genre à être à cheval sur son style vestimentaire, il varie de lui-même bien trop vite pour cette grosse tête vide. Nodox observa les alentours, des arbres, des champignons et de la verdure. Il semblait être en bordure d’une forêt et là où lui se trouve plus précisément c’est à califourchon sur une branche à plusieurs mètres de hauteur. Il souffla un grognement de lassitude pour lui-même avant de se préparer à descendre. Pourquoi diable se retrouve-t-il toujours dans des situations pas possible en arrivant quelque part, à quoi peut-il bien rêver pour que ça lui tombe toujours dessus.

    En songeant cela il tourna la tête vers le haut, bien droit sur la branche et s’aperçut trop tard qu’une autre branche venue de plus haut dans l’arbre allait le percuter de plein fouet. Le choc fit un gros son de vide, un autre signe que la tête de Nodox n’est pas bien remplit, et son corps vacilla un moment avant de chuter dans le vide faute d’équilibre. Et comme pour en rajouter à ces mésaventures, une belle série de branches placées là comme par hasard le freinèrent dans sa course vers le sol au détriment une bonne dose de douleur. Un coup dans le ventre, un autre dans le menton puis dans les chevilles et pour finir pile poil entre les jambes. Une quantité de larme notable envaillit les yeux du jeune homme au moment où il retomba au sol, ou plus précisément les fesses dans les orties. Bordel, quand la poisse s’en mêle, on ne peut que subir sans rien dire. Il lâcha tout de même une poussée de colère :

    « Raaah !! Putin de bordel de saloprie de merde !! Ça fait mal !! Fait chier !! Merde j’ai mal !! »

    Ceci étant dit, il se releva avec difficulté en se frottant le popotin et la larme à l’œil. Le voila maintenant sur la terre ferme. Quoi dire, une forêt n’est pas facile à décrire, il y a quelques zones de soleil, des arbres partout, parfois des sortes de clairières où dieu seul sait pourquoi aucun de ces géants végétaux ont décidé de ne pas y planter leurs racines, et des champignons à perte de vu. D’ailleurs il y en a vraiment beaucoup ici des champignons, même trop. Serait-il dans un pays spécialisé dans la production de champignon ou est-ce que c’est simplement un coin un peu trop propice à l’évolution de ces choses au goût, comme à la forme, peu attirant. Et puis d’ailleurs qu’est-ce qu’il fou là, il n’a pas pu rêver de champignon avant de dormir, il déteste ça. Serait donc en rêvant de jeune fille qu’il atterrit ici. Bizarre, il n’y a personne dans le coin, punaise ce n’est pas encore demain qu’il aura bien compris le fonctionnement de Dreamland. Il s’aventura dans la verdure en esquivant les orties et les branches par diverses acrobaties toutes aussi ridicules l’une que l’autre, à la recherche de la civilisation ou du moins une forme de vie intelligente susceptible de l’aider. Aider à quoi faire, bonne question, mais l’aider tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: . Mer 25 Aoû 2010 - 18:58
La salle blanche s'afficha comme à chaque nuit avant de commencer une aventure dans Dreamland. Lasse, je m'assis dans le vide comme à mon habitude. Avant de dormir, je n'avais penser à rien. Penser à Ethan n'était pas une bonne idée, vu qu'il avait disparu soudainement hier soir. Bref, passons. Peu à peu, de l'herbe poussa, une sorte de forêt bourrée de champignon apparut. Je ne crois pas avoir déjà mis les pieds ici. La clairière où je me trouvais était ensoleillée, seul les petit champignon gâchais la "beauté" de l'endroit. Vivement je me levais, constatant avec plaisir que je portait ma tunique blanche et mon slim bleu foncée. Ma tenue favorite des rêves. J'en décrochais presque un sourire. Je levais ma tête regardant autour de moi. Tout était parfait, sauf que, connaissant Dreamland, un habitant des rêves loufoque ou un voyageur puissant arriverait pour me pourrir la nuit.
Un bruit de feuillage fit changer ma tête de direction. Le bruit duras un moment, puis s'arrêta. Quelque seconde après il recommença encore plus fort. Quelqu'un se rapprochait, du moins, c'était mon hypothèse. D'un geste gracieux je mis ma tresse enroulée d'un bracelet brésilien devant mon épaule.
Un cri strident de femme se fit entendre. Je levais la tête et ouvris mes yeux, comme un chien à l'affut su voleur. Par logique je regardais d'abord là où un autre bruit s'était fait entendre. Rien ne sortis de par là-bas. Par contre en face de moi, une fille au regard ahurie se jeta sur moi.

>>Merci bon dieu, c'est une fille !<<

Je leva un sourcil, heureusement que j'en suis une ! Elle mit ses deux mains sur mes épaules. Bien évidemment ses mains était plus grande que mes épaules. Elle avait dans les vingt ans, peut-être moins. Elle me fixait de ses yeux noirs, des cheveux bruns se collait à son visage plein de sueur. Elle ne portait qu'un string, une chemise bleu ciel servait à recouvris sa poitrine refaite. Tricheuse !

>>Je vous en supplie aidez-moi ! Ils sont là, il me font du mal....S'il vous plait...<<

Elle perdit connaissance sur moi. Nous tombions toute deux à terre. Je n'avais rien dit, normal, pas le temps d'en placer une. Elle avait dût connaître trop de choc cette nuit. Sûrement une rêveuse, quoi que... Je ne sais pas. Je réussi à extraire presque tout mon corps, ma jambe restait coincer sous son poids. Je ne sais pas si c'est la poitrine, mais... Ce qu'elle est lourde !

Le bruit de feuille reprit. D'un geste vif je tournais la tête dans cette direction. C'est pas le moment d'avoir des ennuis ! Assise la jambe coincée sous de la graisse je préparer au moins mon au du corps à quelconque attaque.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Quête au viol [pv. Lulu et Hikari] Sam 28 Aoû 2010 - 15:01

enmitouflée dans mes couvertures je pensais a dream land qu'était donc devenu Nodox ca faisais bien longtemps que je ne l'avais pas vu sur la terre des réves peut étre était il en mission ... tout en pensant a mon ami je commençais a m'endormir ,et me revoila dans un monde aussi étrange que d'habitude...Habiller d'une petite tunique turquoise et d'une grosse ceinture marron tombant sur mes hanches. C'est la tenue que je portait tout a l'heure pour ma séance photo, ce qui me mit mal a l'aise dans dream land je préférais jouer la carte de la discrétion...


"C'est incroyable! mais ou je peut bien être "


je me trouvais dans une clairiére. Partout autour de moi des arbres et a mes pieds des champignons des centaines de miliers de champignons des gros , des petit , des rouges, des violet .Il y en avais vraiment de toute sorte je m'acroupissais pour toucher ces choses hideuses .J'aprochais mon doight d'un petit champignon violet , je l'efleurais soudain comme par magie il changea de couleur et devint rouge . Un énorme sourire apparut sur mon visage. J'étais comme une gamine avec ses jouets . je m'amusais donc pendant un long moment a toucher tout les champignons de la clairiére afin de les voires changer de couleurs . J'étais comme hiptnotysée par toutes ces couleurs lorsque un son de branche cassée me parvint ce qui me fit immédiatement sortir de ma réverie je décidais donc de m'aventurer un peu plus loin dans les bois je regardais en l'air lorsque j'appercut quelqu'un a califourchon sur une branche je me cachais dériére des buissons de façon a observer la scéne sans me faire repérer. Je m'appretais a lui crier de faire attention, mais c'était trop tard une branche lui était tomber dessus entrainant l'homme dans une chute fénoménale. Avant d'arriver en bas il se prit une dizaine de branche dont la derniére entre les jambes je ne pus m'empécher de lacher un Ouuch en voyant qu'il allait en plus tomber le dérrière dans les orties . Il se releva, se frotta le postérieurs et se mit a hurler

« Raaah !! Putin de bordel de saloprie de merde !! Ça fait mal !! Fait chier !! Merde j’ai mal !! »

je pouffais de rire dérriere mon buisson car je venais de remarquer que l'homme en question n'était enfaite que Nodox et sa poisse naturel.
je ne sortit pas de mon buisson je voulais continué d'explorer la forêt et tout ses champignons magiques. Aprés avoir gueulé un bon coup Nodox partit dans la direction opposé de l'endoit ou j'étais cachée je repartit donc a la découverte de la forêt des voies me parvenais des voies masculines que je ne connaissais pas il s'engeulais pour je ne sais qu'elle raison a parement, une femme aurait disparus et il fallait la retrouvée avant qu'elle raconte tout . Je repartis de l'endroit ou Nodox avait chuté

"Bon ou aller ? Je ne sais pas ou je suis ca doit être un truc du genre champi city "

Je repansais aux paroles que j'avais entendue quelque minutes plus tot . Si cette fille c'était échapée c'est qu'elle devait être menacée je décidais donc de partir a sa recherche .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Quête au viol [pv. Lulu et Hikari] Dim 29 Aoû 2010 - 11:51
    Nodox s’avança dans la forêt en se frottant le derrière, les orties sont vraiment de viles et monstrueuses créatures. Ça vous pique comme si de rien n’était, l’air de rien et vous laisse repartir en ricanant dans votre dos, et lorsque vous vous apercevez de la supercherie, c’est déjà trop tard, vous avez déjà l’arrière-train plein de bouton et de démangeaisons affreuses. Où avait-il pu tomber, une forêt c’est parfois immense. Il mettrait certainement un mois à en sortir sil ne changeait pas de lieu à chaque fois qu’il se réveille. Quoi qu’il en soit, il est ici alors autant bouger et chercher du petit monde. Un bruit de craquement de branche l’alerta soudainement derrière lui. Il fit volte-face, prêt à parer toute éventualité et se retrouva devant un petit marcassin, ou du moins quelque chose qui y ressemble. La bestiole cherchait certainement des graines sous les champignons avant de l’apercevoir se retourner. Un pelage court et marron, des crocs aiguisés et deux petits yeux noirs qui fixait Nodox sans cligner une seul fois.

    Pendant un moment aucun des deux ne bougeaient puis le garçon s’avança lentement vers la bête tandis qu’elle ne bougeait toujours pas. Il approcha sa main du petit crâne velu pour la caresser et la mettre en confiance quand la bestiole se retourna et se mit à gueuler dans les bois. Nodox, instinctif, recula d’un pas. Pour quelle raison, à par appeler sa mère, la bébête venait soudainement de crier. Il ne l’avait même pas touché. Nodox s’arrêta dans sa réflexion, et si justement la bestiole venait appeler sa mère. Et comme pour donner la solution immédiatement, un phacochère apparut d’entre les arbres aux cotés du petit marcassin et fixa d’un air très énervé la personne qui avait terrifié son petit. Nodox lâcha un petit :

    « Oups … »

    Et se mit à sprinter comme un fou dans la forêt en faisant des zigzagues et des virages serrés, avec un phacochère en rogne au cul !! Bordel, une vraie nuit de m**** qui ne semblait pas vouloir se terminer sans qu’il n’en ait les os briser. Il tourna un instant la tête derrière lui et vit que la bête avait cesser de lui courir après. Seulement courir dans une forêt sans regarder droit devant, ça peut être très dangereux. Et c’est pour cela qu’un choc notable le stoppa net dans sa course et l’envoya au sol en même temps que ce qui l’avait freiné. Qu’est-ce qu’il aura manger cette nuit, c’est dingue. D’abord l’arbre et puis ces branches, ensuite les orties, puis la course-poursuite avec le phacochère et maintenant ça. D’ailleurs par « ça », qu’est-ce que ça peut bien être. C’est doux, chaud et agréable au toucher. Complètement différent de ce qu’il avait put rencontrer jusque là. Il ouvrit les yeux et s’aperçut avec effrois que ces mains étaient en train de peloter la poitrine d’une jeune fille. Il recula prestement de plusieurs mètres et rougit en reconnaissant la demoiselle. Des yeux verts, des longs cheveux bruns, un petit corps d’adolescente dans une tunique marron fermé par une grosse ceinture. Cela fait plusieurs nuits qu’il ne l’avait pas vu et la retrouver de cette façon, c’est assez gênant. Pour couper le silence, Nodox dit en prenant l’air désolé :

    « Salut Hikari. Ça fait un bail, comment tu vas ? »

[Poste tout petit mais rigolo tout de même Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: . Lun 30 Aoû 2010 - 19:37
La femme était toujours couchée sur ma jambe évanouie. Depuis plus d'un quart d'heure je tentais de la pousser, mais rien à faire. Sa masse de graisse situé au niveau de la poitrine devait rajouter plusieurs kilos. J'attendis longuement le jour, puisqu'il en était ainsi.
Je levais la tête regardant les nuages en forme de je ne sais quoi. Je m'époussetais le haut. Encore deux trois tentatives pour essayer de me dégager. Rien toujours rien.
La femme ronfla et se tourna ce qui me plaqua la jambe au sol. Elle dormait en fin de compte.

>>Eh ! Eh oh ! Debout ! C'est pas le moment !<<

Doucement ses yeux s'ouvrirent, elle se leva en s'étirant et baillant. Je me levais la jambe enfin libérée. Des bruits me vinrent à l'oreille, d'abord trois hommes puis un autre plus loin. Je me dirigeais dans cette direction.

>>Attends ! J'ai peur !<<

La femme s'accrocha à mon cou et marcha ainsi derrière moi toute tremblante. J'avançais tant bien que mal vers les bruits.

Je surgis enfin de derrière un buisson au loin j'aperçus une femme et un homme au visage rouge. Je m'avançais doucement vers eux. La femme attachée à mon cou me stoppa et me chuchota.

>>Je suis sûr qu'il fait partie ce ceux qui m'ont fait du mal !<<

Parano va, de toute façon je ne distingue pas bien son visage. Je ne pouvais plus avancer, elle appuyer de tout son poids vers l'arrière. Je criais en direction des inconnu.

>>Excusez- moi ?<<

La femme serra son étreinte.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Quête au viol [pv. Lulu et Hikari] Mar 31 Aoû 2010 - 20:24

Je ne pensais plus qu'aux paroles que j'avais entendue quelque minutes plus tôt qu'avaient ils bien pu faire a cette femme pour vouloirs la retrouvé avant qu'elle déballe tout j'étais dans mes pensée toujours plantée au milieux de la forêts alerté par un bruit je me retournais quand une chose me rentra dedans comme une furie me projetant au sol cette chose sur moi , je me rendit trés vite compte qu'il était sur moi ce qui m'empéchais de me lever et de plus ça main ce trouvais sur ma poitrine ,qui n'était autres que la main de Nodox , je fermais les yeux d'un air agacée et embarrassée .Il n'avais pas encore ouvert les yeux mais sa réaction fut des plus amusantes lorsqu'il les ouvrit :
Il recula trés rapidement en rougissant comme un enfant de 6 ans a qui l'on fait un compliment. Sauf que la il mériterais plus une claque qu'un compliment , mais bon c'est Nodox et avec tout ce qui lui était arriver cette nuit son geste ne me mit pas en colére . Lorsqu'il me dit d'un air désolé avec cette moue sur son visage qu'il sais si bien faire

« Salut Hikari. Ça fait un bail, comment tu vas ? »

Je ne pu m'empécher de sourire , quand je dis sourire ,un vrai sourire pas un faux comme beaucoup savent les faires .Non, moi c'était un sourire bourré de joie et de compassion pour toute les merdes qu'il lui était arrivé.
Je lui sautait dessus en lui faisant un calin je le lachais de peur de l'étouffée je me redressais mais bizarement je retombais au sol immédiatement ma tête tournais sans doutes un effet du choc qui avait été brutale

" Baah écoute ca baigne ! Oui c'est vrai que ca fait un bail nos missions me manque. . . Oh la ma tête me fait quand même rudement mal ! Pour toi aussi ca va ?"

Je dis cela tout en me frottant le crane découvrant une bosse a l'arriére de ma tête Soudainement un bruit attrira mon attention

Je suis sur d'avoir entendue quelque choses ! une voix fémine entre autres qui cela peut il bien être ? Je n'ai vu aucune femme en traversant la forêt ...

Oh faite Nodox trop drole ta chute Very Happy Je te jure tu aurais pas pu faire mieux !
Désolé je suis vraiment méchante et malsaine oublie ce que je viens de dire mais quand même pourquoi tu n'a pas évité toutes ces branches et puis les orties aussi! Et au faite veux tu bien m'expliquer pourquoi tu m'est tombé dessus comme ça ? J'ai une bosse maintenant :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Quête au viol [pv. Lulu et Hikari] Jeu 2 Sep 2010 - 23:35
    Nodox écouta la réponse d’Hikari, pas mal gêné. Il faut dire que ce n’est pas le genre de geste à faire dans une relation qui n’a pas dépassé le niveau du smack. La jeune fille lui répondit qu’elle allait bien et pourtant elle ne tenait pas en place. Un mal de crâne semblait la posséder, sans doute a-t-elle trop bu avant de s’endormir. Un bruit retentit soudainement dans la forêt, Nodox se mit à chercher d’où cela pouvait venir. Si c’était encore le phacochère, il avait le devoir de protéger Hikari. Et pourtant rien ne se passa, la jeune fille se retourna vers lui en se moquant de sa chute en arrivant dans le royaume. Bah voyons … La malchance arrive a tout le monde, miss. Il écarquilla les yeux d’un coup en apprenant que le mal de tête dont elle souffrait, c’était de sa faute :

    « Oh mer…mince, je suis vraiment désolé Hikari. C’était pas volontaire mais il y avait un gros phacochère qui me courrait après et il a suffit que je regarde s’il n’était plus derrière moi pour te rentrer dedans. Vraiment désolé, tu n’as pas trop mal, j’espère ? »

    Une petite voix qui n’était pas celle d’Hikari retentit aux oreilles de Nodox :

    « Excusez-moi ? »

    Nodox tourna précipitamment les yeux vers cette voix douce et féminine. Une autre demoiselle, ou plutôt deux autres demoiselles venaient d’apparaître dans un coin des nombreux arbres. La première était plutôt petite, sans atout sur-développé mais très mignonne tout de même, avec des cheveux bruns mi-court et des yeux bleus turquoise. Attendrissant paysage. La seconde était plus grande, la vingtaine, cheveux longs et poitrine rebondie sur des courbes corporelles gracieuses. Elle agrippait la plus petite comme si c’était sa protectrice. Peut être ont-elles un lien entre elles, un lien intime et profond, un lien qui leur attache le cœur l’une contre l’autre, demandant toujours à être encore plus proche l’une de l’autre. Enfin, ainsi va la vie. Et rien ne dit que Nodox ne se trompe pas dans son idée. Quoi qu’il en soit, il sourit aux deux jeunes filles :

    « Bonsoir mesdemoiselles !! Que puis-je faire pour vous ? Je m’appelle Nodox, et voici la belle Hikari. Vous semblez perdu … »

    Niveau drague maximal, peut être même trop mais c’est plus fort que lui. Il va même jusqu’à présenté une amie comme s’il sortait avec à des inconnues particulièrement chouquette. Mais où va le monde. Enfin, il faut bien lancer la conversation et détendre l’atmosphère, sinon leur rencontre n’aura strictement servi à rien. Et ce serait dommage de laisser filer deux belles demoiselles dans la nature quand on sait qu’elle peut être très dangereuse. La preuve, un phacochère qui attaque presque sans raison, et qui court vraiment vite. Et justement à cette pensée il observa autour de lui et surtout autour du groupe tout entier si la bête ne revenait pas pour se venger. En cas de contre-attaque, il devra l’occuper suffisamment longtemps pour que les trois jeunes filles aient le temps de partir, tel un chevalier servant …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: re: quête au viol Sam 4 Sep 2010 - 13:00
La femme resserra son étreinte une fois de plus. Je mis mes mains sur ses poignets en tirant vers le bas pour tenter de me dégager. Rien n’y fit. C’était une rêveuse de ce que j’avais compris, sinon elle aurait sorti son attirail de voyageuse et se serait défendu au lieu de me sauter au cou pour un rien. Je la tirait de toutes mes forces pour pouvoir avancer le plus possible vers les deux inconnus. La femme ne parut pas se rendre compte de ma présence, l’homme par contre se retourna. Je n’était plus qu’à deux ou trois mètres d’eux, mais avançais plus, ça c’était impossible. Très confiant et peu prudent il nous parla avec un grand sourire.

>>Bonsoir, mesdemoiselles !! Que puis-je faire pour vous ? Je m’appelle Nodox, et voici la belle Hikari. Vous semblez perdu … <<

Je faillis lever les yeux au ciel, mais, par politesse, je me reteins. La femme n’arrêta pas de me murmurer que c’était un d’ « eux ». Sans l’écouter je préparais ma réponse, si encore je pouvais parler. Ma protégée commença à trembler de tout son corps.

>>Bonsoir, à vous deux !... Je suis Lucia, mais elle je la ne connais pas <<

Je la montra du doigt. Elle me murmura son prénom à l’oreille, Aude. Après me l’avoir murmurer elle re trembla et me chuchota sans cesse que ce Nodox faisait parti de ceux qui lui avait fait du mal. J’aurais bien aimer l’aider le seul problème c’est qu’elle ne m’expliquer pas et m’étrangle en ce moment même.

>>Elle est tombée sur moi en racontant que plusieurs personnes lui avait du mal, comme elle est apparu sans rien sur le dos… Je ne sais pas trop ce qui lui ont fait. <<

Elle pleura dans mon dos, lâchant enfin mon cou devenu rouge. Je mis une main dessus et me retourna toute gêner, jamais je n’avais voulu la faire pleurer.

>>Je fais tout le temps ce genre de cauchemar !<<

Fit-elle entre deux sanglots. Oui, c’était une rêveuse, confirmé. Je mis une main sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Quête au viol [pv. Lulu et Hikari] Sam 4 Sep 2010 - 21:11
J'avais belle et bien entendue une voie féminine .
Nodox ce tourna a son tour et remarqua les deux jeunes filles L'une étais brune avec une petite tresse attachée avec un lacet brésilien j'aime beaucoup ces petites choses mais mon agent refuse que je m'en fasse une .Elle dit que ca pourrait nuire a mon image . . . Elle avait de magnifique yeux bleu turquoise dans lesquels j'aurais pu plonger
durant un long moment mais le fait que je ne la connaisse pas m'empéchais de le faire .
Je pense que cette fille est une voyageuse quand a la femme qui l'accompagnais elle était accroché au coup de la petite brune et lorsque je remarquais a grand peine que sa poitrine était refaite ce qui me fit faire la grimace comment peut on faire une choses pareille ?! C'est vraiment dur de s'accepter comme on est ? Enfin bref choses assez choquante d'autant plus que la Réveuse ce trouvais dans une posture délicate puisqu'en guise de bas elle ne portait qu'un string Nodox prit la parole.

>>Bonsoir, mesdemoiselles !! Que puis-je faire pour vous ? Je m’appelle Nodox, et voici la belle Hikari. Vous semblez perdu … <<

Je ne pu m'empécher de sourire et de rougir lorsqu'il prononça mon prénom en ajoutant un adjectif des plus génant puisque lui et moi ca n'avais pas dépassée le French Kiss enfin bref j'attendit la réponse de la jeune fille qui semblais protéger en quelque sorte la réveuse . Elle Nous dit

>>Bonsoir, à vous deux !... Je suis Lucia, mais elle je la ne connais pas <<

elle désigna la femme je l'entendit murmurer quelque choses a l'oreille de Lucia mais a cette distance impossible de savoir ce qu'elle pouvais ce dire La femme tremblais a présent de tout son corps ce qui m'inquieta quelle était la conséquence de cette peur ...Lucia continua !

>>Elle est tombée sur moi en racontant que plusieurs personnes lui avait du mal, comme elle est apparu sans rien sur le dos… Je ne sais pas trop ce qui lui ont fait. <<

La jeune femme ce mit a pleurer et lacha enfin le cou de Lucia qui a ma grande surprise était rouge je ne pensais pas qu'elle la serrais si fort purée comment a t'elle fait pour ne pas finir étranglée Lucia avait l'air génée . Pourquoi c'était t'elle soudain mise a pleurer Madame gros lolo ? Elle lacha entre deux sanglot :

>>Je fais tout le temps ce genre de cauchemar !<<

Je tournais la tête et observais Nodox je ne sais pas a quoi il pensait mais il avait l'air sérieux et désolé que des choses pareils arrivent dans ce monde des rêves je retournais la tête et m'approchais de Lucia

"Madame que ce passent il dans ce cauchemar vous voulez bien me raconter ?"

Je m'asseiais enface d'elle et je lui tendais la main.

"Ne vous inquiétez pas nous sommes la maintenant et nous allons vous aider "

Elle prit ma main et la pressa le plus fort possible comme si elle n'allais plus jamais me lacher et elle entreprit de nous raconter son cauchemar elle commença ...

"Depuis quelque temps je me retrouve dans ces lieu plein de champignons et a chaque fois je suis dans ces tenues débraillées si génantes a porter et la scéne ce répéte. . . 3 hommes arrivent et m'obligent a leurs donner ce qu'il veulent séxuellement je ne sais pas pourquoi moi. Mais ces hommes sont vraiment affreux et sans compter que je dois subir chaque choses multiplier par 3 c'est vraiment affreux . . . "

Je regardais tour a tour Lucia puis Nodox quand pensait il . Mon corps était en ébulitions j'étais affreusement énérvée je me promit intérieurement de buter comme il se doit ces être dépourvus de sens et Sexuellement incompris . . . En attendant un silence pesant régnait entre nous 4 et je n'osais en aucun cas prendre la parole .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Quête au viol [pv. Lulu et Hikari] Dim 5 Sep 2010 - 0:42
    La jeune fille aux cheveux brun et court se présenta sous le nom de Lucia et prétexta qu’elle ne connaissait rien de la seconde qui pourtant la serrait comme pas possible contre elle. Cela dit au passage, la plus grande des deux semblait avoir peur de Nodox, une idée impossible à imaginer pour lui qui se mètrerait les doigts dans la prise plutôt que lever la main sur une donzelle aussi belle que toutes celles réunies ici même. La dénommée Lucia expliqua sa rencontre avec la jeune fille plus grande et termina sa phrase au moment où cette dernière s’effondra littéralement sur le sol, en larme. Quelle chose horrible que de voir une demoiselle en proie au chagrin et pourtant il ne savait pas du tout quoi faire. Elle lâcha soudainement entre deux respirations rapides :

    « Je fais tout le temps ce genre de cauchemar ! »

    Un cauchemar ? Quel cauchemar ? Pour être en pleure ainsi, c’est qu’il doit être puissant ce foutu cauchemar. Les yeux de Nodox se mirent à chercher inconsciemment une éventuelle explication à ce chagrin. Et puis ce n’est pas une tenue pour une escapade en forêt. Lucia la prit par l’épaule pour la réconforter et Hikari arriva à la rescousse, mode psychologue. Elle lui demanda d’expliquer son cauchemar. Nodox resta juste à bonne distance pour entendre convenablement et juste assez loin pour ne pas se sentir obligé de se coller à elle pour la réconforter. C’est pas qu’il refuse non plus mais, comme dit le proverbe il ne faut pas abuser des bonnes choses, et là précisément, s’il se rapproche il va devoir la câliner comme une enfant et lui dire de sécher ces larmes, et ainsi avoir une vue bien trop importante sur sa poitrine pour rester normal. La jeune fille toujours en larme expliqua en essayant tout de même de se calmer, Hikari en mode psychologue elle gère carrément. Le cauchemar attira le regard sévère de Nodox, d’après les descriptions, un groupe de trois imbéciles commettait des viols répétés sur cette pauvre fille. Son poing droit se referma tout seul sur une branche qui se brisa sous la poigne, commettre un tel acte, c’est une chose impardonnable et ils devront le payer, tous autant qu’ils sont. Nodox sentit la colère monter en flèche dans ces veines et lâcha un juron à l’attention des responsables de ce crime :

    « Rah !! Je vais me les faire !! Ils vont regretter leurs actes jusque dans les enfers !! Bordel, vous êtes où ? Sales pleutres !! »

    Il commença à chercher les cibles du regard, les sourcils froncés. Quelques arcs électriques sortaient de ces veines le long de ces bras comme la dernière fois où une demoiselle était en danger face à lui, sauf que l’autre fois c’était Hikari. Il s’adressa à la jeune fille qui semblait avoir fini de pleurer :

    « S’il te plait, est-ce que tu sais de quel côté ils sont ? »


    Cette bande d’enfoiré allait manger comme pas possible, et aucune pitié, aucune clémence n’était envisageable. Seulement … la mort.

[Est-ce que je fais peur à la fin ? ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: Re: Quête au viol [pv. Lulu et Hikari] Lun 6 Sep 2010 - 17:36
Nodox ne pu tenir le coup, il réagit au quart de tours alors qu'a peine 2 minutes plutot il était paisible il lacha un juron a l'adresse des 3 hommes
« Rah !! Je vais me les faire !! Ils vont regretter leurs actes jusque dans les enfers !! Bordel, vous êtes où ? Sales pleutres !! »

Nodox commençais vraiment a devenir éffrayant il fallais absolument qu'il ce calme avant que son pouvoir ne deviennent incontrolable de nombreux arcs éléctique sortait de ses veines . Le phénoméne c'était déja produit lorsque Nodox avait du me sauver de justesse avant de finir totalement dissoute . Il se retournais et demandais a la jeune femme qui se prénomait Aude :
« S’il te plait, est-ce que tu sais de quel côté ils sont ? »

Aude ne pleurais plus mais a présent elle paraissait plus éffrayé qu'autres choses , je poussais légérement Nodox en arriéres et fit un sourire forcé a la jeune femme que je laissais en compagnie de Lucia pour quelques instant .Je me retournais et m'approchais de Nodox qui avait toujours les bras chargée d'éléctricités je començais.

"Nodox calme toi s'il te plait tu fait peur a Aude tout comme a moi t'énnérvé ne servirais a rien pour le moment alors garde toute ta haine et ta force pour lorsqu'on auras retrouvé ces trois batard qui ont osez toucher une pauvre réveuse sans défense Ne croit pas que je reste indifférente a l'histoire d'Aude Je bouillone de l'intérieur. . ."

Je lui attrapais le bras ,de légée picotement traversais la paume de ma main .Mais je m'y habituais
"Aller calme toi . . . "

Je décidais de lacher son bras et de le laisser réflechire a ce que je venais de dire je retournais avec Lucia et décidais de lui parler
" Au faite Lucia . . . Nodox m'a présentée mais je n'ai pas eu le temps de le faire alors voila je suis Hikari Nikaido Wink et je voulais savoir ou est ce que tu t'est fais cette magnifique petite tresse *0* C'est trop cute ! "

Je me rendit vite compte que je devenais abruti et pathetique , je repris vite le dessus sur la coqueterie :
"Ah oui et j'oubliais ou vous étiez avant de nous trouver non parcque si on repartais de la bas pour retrouver nos énnemis ce serais pas mal ! "



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quête au viol [pv. Lulu et Hikari] Mar 7 Sep 2010 - 19:57
La nommé Hikari se retourna vers son ami qui semblait en dehors de la conversation à présent. Elle s’approcha de nous et s’adressa à la femme qui ne pouvait arrêter ses larmes.

>>Madame que se passent-il dans ce cauchemar vous voulez bien me raconter ?<<

Ma protégée s’assit, désespérer au sol. Je ne savais quoi faire. Rien que par l’aura qu’ils dégageaient, Nodox et Hikari n’avaient pas l’air novices dans Dreamland. La jeune femme s’assit en face de l’autre.

>>Ne vous inquiétez pas nous sommes la maintenant et nous allons vous aider<<

Elle prenait une des voix les plus réconfortante, même moi je me sentais mieux en l’entendant. La femme parut penser la même chose que moi en prenant la main d’Hikari. Elle commençait son histoire, désemparée.

>>Depuis quelque temps je me retrouve dans ces lieu plein de champignons et a chaque fois je suis dans ces tenues débraillées si gênantes à porter et la scène se répète. . . 3 hommes arrivent et m'obligent à leurs donner ce qu'il veulent sexuellement je ne sais pas pourquoi moi. Mais ces hommes sont vraiment affreux et sans compter que je dois subir chaque chose multipliée par 3 c'est vraiment affreux. . . <<

Je serrais mes poings et baissa la tête. Mes cheveux cachèrent soigneusement mes yeux crispée et fermé. La jeune fille lança un autre regard sur Nodox. Je refermer mes yeux me concentrant pour me calmer. Il lança des injures et jura qu’ils allaient les battrent, si j’avais pu parler sans crier, peut-être que j’aurai hurler que je me battrait à ses côté. Relevant la tête je vit d’abord, la femme pétrifier fixant des yeux Nodox qui lançaient des éclairs de ses bras, Hikari tentait de le réconforter tant bien que mal.
Elle aussi cachait sa colère. Elle partit en venant vers moi. Mais je ne pouvais détacher mon regard du bras, un contrôleur de la foudre ça doit être puissant. Que cachait alors Hikari comme pouvoir ? Celle-ci pris la parole, presque en me souriant.

>>Au faite Lucia. . . Nodox m'a présentée mais je n'ai pas eu le temps de le faire alors voila je suis Hikari Nikaido et je voulais savoir ou est ce que tu t'est fait cette magnifique petite tresse *0* C'est trop cute !<<

Je me redressait pour pouvoir la regarder dans les yeux en penchant la tête vers la droite et remontant un sourcil. Elle se reprit assez vite.

>>Ah oui et j'oubliais ou vous étiez avant de nous trouver non parce que si on repartais de la bas pour retrouver nos ennemis ce serais pas mal !<<

Je réfléchit un instant, mettant une main devant mon visage. Nous n’avions pas marché très loin, traîner une masse pareil n’est pas de tout repos. En passant deux trois buisson nous y étions. Alors que je m’apprêtais à répondre, des bruit de voix énervé se faisait entendre derrière le buisson d’où je venais. Je me retournais rapidement, ma tresse accompagnant le mouvement. La femme se raccrocha à mon cou, je ne dis rien cette fois. Le buisson gigotait de tout côté, mais rien n’en sortit. Un autre à ma droite bougea quelques secondes.
Un cris de fille retentit. Avant que je puisse m’en rendre compte, une fille blonde ressemblant beaucoup à l’autre s’accrocha à ma taille en se mettant derrière moi et en tremblant. Je soupirait.

>>J’ai l’impression qu’il ne sont pas loin… <<

Instinctivement mon bras se coupa et le sang en sortait en suspension. J’attendait le cœur battant les malfaiteurs.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Quête au viol [pv. Lulu et Hikari] Mer 8 Sep 2010 - 22:15
    Nodox se mit à jurer dans tous les sens. L’idée même que l’on fasse du mal à une femme, surtout quelqu’un aussi chouquette, c’est révoltant. La demoiselle le regarda sans rien dire, on aurait dit qu’elle avait peur. Hikari le repoussa rapidement en lui demandant de se calmer. Mais cette bande d’enfoiré, bon sang c’est pas possible une telle chose. Pourtant dans l’immédiat, elle avait raison, il faut garder tout ça en soi pour le ressortir devant eux. Nodox souffla profondément pour se calmer alors qu’Hikari repartait déjà vers les deux autres demoiselles. Il laissa vagabonder son regard dans les alentours, prêt à l’assaut. Un buisson remua soudainement derrière les filles. Un ennemi ou un simple animal fouineur. Aucune idée et lancer une attaque de foudre ne servirait à rien, la terre ne conduit pas l’électricité. Il ne ferait que peur aux trois jeunes filles ici présentes. Il resta donc sur le qui-vive en silence, les poings refermés et surcharger de foudre.

    La plus grande des trois filles s’accrocha au cou de Lucia, comme elle était son chevalier servant. Ah, comme Nodox aurait aimé qu’elle saute à son cou a lui. Mais bon, parfois la nature est cruelle et il faut accepter la réalité en face. Si elle ne lui saute pas au cou, c’est soit qu’il lui a fait peur, soit que les hommes ne l’intéressent pas. Mais laissons cela de côté pour le moment, Nodox se secoua la tête de droite à gauche pour se libérer l’esprit un moment de toutes ces pensées nuisibles. Ce n’est pas le moment de penser à tout ça, s’il y avait encore une chance pour qu’elle lâche le cou de Lucia pour le sien, il devait lui montrer qu’elle peut compter sur lui et qu’il est capable de la protéger. Un second buisson bougea soudainement et une créature en sortit à toute allure. Il s’apprêta à attaquer, le corps en position de sprint quand il s’avéra que la créature en question était une autre demoiselle, blonde et ressemblante à celle toujours au cou de Lucia. Par contre, cette nouvelle arrivante en très petite tenue venait de sauter aux hanches de Lucia. Injustice !!! Pourquoi est-ce qu’elles vont toutes sur elle, c’est pas possible. Il manquerait plus qu’Hikari la colle aussi et c’était bon, plus qu’à en finir avec cette malchance à la noix.

    Vraiment il y a des fois où la nature est monstrueuse. Comme si, dès la naissance d’un nouveau né, elle se pense sur son berceau et lui dit avec un gros sourire de sadique : « toi, tu va en chier. ». Monde cruel. Lucia soupira et fit jaillir du sang de son bras. Une phobie du sang, intéressant. Bien que le sang ne conduit pas la foudre, c’était très intéressant. La petite brune aux cheveux courts lâcha dans le vent, visiblement bien concentré :

    « J’ai l’impression qu’il ne sont pas loin … »

    Et comme pour affirmer sa réplique un type des plus loufoques sortit des buissons, limite en train de remonter son pantalon. Nodox sprinta se mettre devant les filles, les bras écartés pour les faire reculer et s’adressa à l’étranger :

    « T’es qui toi ? Répond et dégage de là !

    - Ohoh, morveux tu veux te battre ? Tu crois être de taille pour nous trois avec ta petite bande de nana ?

    - Comment ça trois ? »

    Deux autres types sortirent des buissons et encerclèrent le groupe. Tous avaient le même sourire de psychopathe surexcité. Bon sang, ça sent mauvais d’un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 310
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 23

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 900
Honneur: 185
MessageSujet: a Jeu 9 Sep 2010 - 19:23
Des voies étrangent nous parvenait à présent du buisson ce trouvant droit devant moi ,Lucia se retourna et Aude se racrocha a son cou . La pauvre ca devais vraiment être ennuyant ,mais bizaremment Lucia ne dit rien et se laissa faire docilement . Deux buissons bougeaient a present devant nous, le premier s'arréta, tandis qu'une femme sortait en trombe de l'autre en poussant un petit cris elle s'accrocha automatiquement au hanche de Lucia et ce planqua dériére . . . elle ressemblait étrangement a Aude. Ses enflures aiment les femmes blondes a forte poitrine intéréssant ! Lucia soupira comme par ennuie :

>>J’ai l’impression qu’il ne sont pas loin… <<

Le bras de Lucia ce mit a saigner, étrange une Phobie du sang, c'est pas mal tout ca !
Bizarrement un homme sortit immédiatement de dérriére les buissons .Sans m'y attendre Nodox ce retrouva immédiatement devant nous ,les bras écartées nous incitant a reculée, je fit donc tranquillement un pas en arrières .L'homme en face de nous ne m'inspirait rien , rien que de la tristesse , du chagrins , Il devait sans doute vivre un calvaire dans la vraie vie et puis il ce trouvais qu'il était très laid d'ou sont déséspoire je pense.
Nodox prit la parole alors que je m'appretais a le faire !

« T’es qui toi ? Répond et dégage de là !

Nodox était en positions d'attaque, un seul moment d'inatention de la part de l'ennemi et il attaquait je l'avais remarquer dans notre dérnier combat ,cette positions ! Mais il n'y avais bien que moi qui l'avais remarquer l'autre nigaud repondit .

- Ohoh, morveux tu veux te battre ? Tu crois être de taille pour nous trois avec ta petite bande de nana ?

Comment ca ?! Ils étaient donc 3 . . . Les monstres .!! Comme pour nous prouver leurs nombres 2 autres Hommes sortirent de dérriére les buissons et ce plassérent en cercle autour de nous. Je bouillonais 2 fois plus que tout a l'heure, il avait bien dit avec ta bande de nana ?! je me ré avancais et passais devant Nodox !

" Dit donc toi le moche ?! c'est comme ca que tu drague ? en appellant les filles des "nanas " comme si elles n'avaient pas de cérvéles ? très intelligent mon grand c'est pour ca que tu satisfaits tes besoins dans dreamland comment veux tu trouver ne serais ce qu'une compagne dans la vraie vie en t'y prenant ainsi ? Tss Non mais ou il ce croit celui la. je ne me laisserais meme pas touché par un homme aussi matchos et idiot Ou va le monde ? "

Je me rendit compte de mon emportement. Aprés tout je n'avais que 17 ans et parler a un hommes bien plus agé n'étais pas dans mes habitudes, Nodox et Lucia me fixait . Et l'homme commencait a suer a grosse goutent, je l'avais contrariée et ca allais sans doute pas tarder a péter . Les deux autres hommes observaient la réaction de leurs boss avec inquiétude je lui aurais bien éxplosé la tête illico presto . . .Pour qui se prenait t'il les ailes lui on poussée ou quoi ?!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: re: quête au viol Ven 10 Sep 2010 - 17:14
Le buisson remua encore un peu. Les femmes tremblait si fort sur moi que je tremblait aussi sous le mouvement. Un homme à lunette assez boutonneux sortit enfin de sa cachette en remontant son pantalon et en fermant sa braguette. Il ne fit pas attention à nous pendant un sacré bout de temps. D’un seul coup, Nodox se plaça devant nous toutes et ouvrit ses bras en crachant à son adversaire :

»T’es qui toi ? Répond et dégage de là !«

L’homme se passa le dos de sa main sous son nez et renifla avant de nous regarder de haut. Mes jambes tremblaient sous le poids des femmes qui n’en pouvait plus. Sur un ton d’insolence, il répondit à Nodox.

»Oh oh, morveux tu veux te battre ? Tu crois être de taille pour nous trois avec ta petite bande de nana ? «

Les yeux de notre protecteur s’agrandirent, ébahis par l’insolence de l’homme et de ce qu’il venait de dire, il rétorqua :

»Comment ça trois ?«

Deus autres hommes aussi laids l’un que l’autre sortirent. Un n’avait même pas eu l’obligeance de fermer sa braguette. La gentille fille, au nom de Hikari, sortit ses crocs et se mit devant Nodox.

»Dit donc toi le moche ?! c'est comme ça que tu drague ? en appellant les filles des "nanas " comme si elles n'avaient pas de cérvéles ? très intelligent mon grand c'est pour ça que tu satisfaits tes besoins dans dreamland comment veux-tu trouver ne serais ce qu'une compagne dans la vraie vie en t'y prenant ainsi ? Tss Non mais ou il se croit celui là. je ne me laisserais même pas touché par un homme aussi matchos et idiot Où va le monde ? «

Elle se calma un peu après avoir déballé tout ça. Ce fut à mon tour de m’avancer, encore un peu et j’aurais rampé. Ne pouvant plus avancer à partir du niveau de Nodox, je montrait du doigt les épaules de l’homme qui nous protégeaient, en un clin d’œil elle changèrent de cible. Libérée des deux femmes qui tremblaient sur Nodox à présent, je m’avançait devant Hikari.

»C’est quoi votre excuse ?«

demandais-je aux trois hommes

»bah… On se fait plaisir… A Dreamland… «

Cela voulait dire deux choses, qu’ils avaient conscience de Dreamland et qu’il en profitait pour se « faire plaisir », vu que les rêveuses ne s’en souviendront pas forcément la nuit prochaine.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quête au viol [pv. Lulu et Hikari] Aujourd'hui à 1:14
Revenir en haut Aller en bas

Quête au viol [pv. Lulu et Hikari]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Champiland-