Haut
Bas

Partagez|

Overdose de sucre ! (Feat Lilith Dael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Messages : 115
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 240
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Overdose de sucre ! (Feat Lilith Dael) Mer 22 Avr 2015 - 15:18
-Chef ! Au-dessus de vous !

Lilith leva les yeux en même temps que le chef. Elle ne l'avait pas remarqué, mais pendant qu'ils « discutaient » elle et le commandant, le nuage de Tommy avait prit la décision, ou avait été dirigé, au dessus de la banane sucrée. Son cœur rata un battement, mais que faisait il ?! Le nuage avait largemet grossit et s'était vraisemblablement assombrit, couleur annonciatrice de l'orage... Lilith ne sut si elle devrait réagir, et si oui, comment. Les évènements prenaient une tournure imprévue, légèrement clandestine d'ailleurs. Les soldats regardaient leur chef, inquiets, ils se regardèrent un instant et s'agitèrent maladroitement dans l'espoir de récupérer leurs armes fichées dans leur dos ou abandonnées innocemment au sol.

-Stop, n'essayez pas de bouger ou j'arrose votre patron !

Tommyyyy mais qu'est-ce que tu faiiiis? Telle fut la pensée de la demoiselle alors qu'elle épiait la scène, découragée. Voilà qu'elle devenait tout à coup complice d'un crime contre l'Etat Sucré, leurs « victimes » connaissaient leur nom et leur visage, il ne serait pas compliqué pour eux d'être fichés dans les dossiers de l'administrations comme étant de dangereux criminels... Enfin, peut être se faisait-elle des films et que tout allait bien se terminer ? Cette idée quitta son esprit quand elle vit le regard haineux du chef de la troupe.

-Je voulais juste me tirer d'ici, donnez votre arme à Lilith ou je vous dissous, on ne l'utilisera ni contre vous, ni contre vos hommes. Et dites à vos hommes de déposer les leurs sur le sol.

-Jetez vos armes… On ne va perdre personne aujourd'hui.

J'espère bien qu'on ne va perdre personne aujourd'hui ! J'ai une réputation à tenir moi ! La jeune femme n'avait toujours pas bougée, bouche bée. Il fallait agir avec délicatesse à partir de maintenant. Elle n'avait pas vraiment de plan, mais elle ne devait pas le montrer, elle devait paraître sûre d'elle, comme si tout était sous contrôle. Elle s'avança donc pour récupérer l'arme du prisonnier aussi solennellement que possible, gardant sa posture droite et son bras droit immobile, elle tendit son bras valide et saisit l'arme ainsi cédée. Elle n'avait jamais manié d'arme à feu auparavant, c'était une première...

-Tu peux les faire s'éloigner de leurs fusils et tirer dessus pour qu'ils ne puissent pas les récupérer ? Si tu te changes tu devrais pouvoir les effrayer un bon coup je pense, mais à toi de voir.

A ce moment là elle aurait bien eu envie de lui lancer un regard froid, elle savait ce qu'elle avait à faire, pas besoin de lui dicter... Et puis même ! C'était lui qui les avait foutu dans cette merde ! Hum. Reprenons-nous. Elle ignora tout simplement ce qu'il lui avait dit, de toute façon, elle était dans l'incapacité d'enfiler la moindre armure, son bandage céderait et elle sait d'avance qu'elle en souffrira. Elle se contenta donc de pointer l'arme, le regard sévère et sérieux, sur les soldats fruités.

-J'attends, déposez vos armes en tas devant moi.

Ces derniers n'obéirent pas, ils se regardaient mutuellement, comme préparant secrètement, mais pas très discrètement, une rébellion. L'albinos qui perdait patience releva l'arme tira un coup en l'air et la repointa sur le groupe apeurés. Jamais elle n'aurait cru qu'un tel stratagème aurait suffit à les faire céder. Elle retrouva immédiatement un bon gros tas devant elle qu'elle s'empressa d'engluer avec celle qu'elle tenait. Les fusils étaient maintenant prisonniers de cette infâme gelée rougeâtre si difficile à retirer une fois collée. Et chose amusante à laquelle elle n'avait pas pensé, c'est que le tir qu'elle avait envoyé en l'air, il finit par retomber... Juste à côté d'elle. Ouf ! Un peu plus et tout foirait ! Elle se retourna pour faire face à Tommy et lui lança un regard qui en disait long, un regard qui signifiait « On peut s'en aller maintenant qu'on est des vrai fugitifs ? » un regard de reproche, voilà... Elle garderait l'arme du chef, juste au cas où, après tout, ces fusils étaient inoffensifs, ils servaient seulement à immobiliser la cible.

-Bien, retire ton nuage, on s'en va.

Elle tourna le dos à tout ce petit monde et marcha droit devant elle, l'armée de banane était désarmée, et elle ne s'en prendrait certainement plus aux deux voyageurs maintenant qu'ils avaient montré leur force et leurs conviction. Elle espérait que la nuit prendrait bientôt fin... Elle avait eut son lot d'aventure, et il lui tardait autant qu'elle le craignait le Dream-mag du lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 369
Date d'inscription : 23/07/2013
Age du personnage : 20

Voyageur Expérimenté
Tommy Fawl
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 60
Renommée: 558
Honneur: 7
MessageSujet: Re: Overdose de sucre ! (Feat Lilith Dael) Jeu 30 Avr 2015 - 2:46
Les réticences des soldats à déposer leurs armes laissent Lilith de marbre, en effet la jeune fille ne me laisse pas tomber et a apparemment décidé de m'accompagner dans cette dernière action. Un tir de fusil à billes finie par les décider à jeter les leurs au sol, où elles s'entassent maintenant les unes sur les autres. Sans attendre la demoiselle les recouvre de gélatine pour les piéger et protéger nos arrières. Sans plus de cérémonies, ses yeux rouges se plantent dans les miens et me font avoir un peu honte… Ils me crient littéralement que j'ai merdé sur ce coups là, mais il est trop tard pour revenir en arrière à présent.

- Bien, retire ton nuage, on s'en va.

Le ton froid qu'elle emploie s'accorde à merveille à son regard et me fait sourire machinalement, à la fois à cause de la gêne, mais aussi pour essayer de calmer le jeux. Pas toujours facile de faire les bons choix au pied levé, mais à Dreamland, je sais pas, prendre des risques ne me dérange pas. Seulement, si je peux ne pas entrainer d'autres personnes dans mes conneries ça m'arrange. Cloud toujours au-dessus du chef de brigade je me tourne vers ce dernier et le pris de m'excuser avant de chercher à me disculper une dernière fois.

- J'avais rien demandé et je me laisse pas emprisonner comme ça. Adieu j'espère.

Je lui tourne le dos pour prendre la même direction que Lilith et ce n'est qu'après avoir fait quelques mètres que je fais diminuer la taille de Cloud qui revient rapidement à mes côtés. J'entends quelques bruits de pas, surement se rassemblent-ils autour de leur chef pour se remettre de la frayeur que l'on a provoqué, mais je ne me retourne pas pour vérifier. Leurs armes prisonnières, je ne vois pas trop ce qu'il peuvent nous faire, mais je ne compte pas ralentir le pas. Une fois à hauteur de Lilith, j'expire tout l'air de mes poumons pour relâcher la pression et me retient de lui dire que toute notre fuite est basé sur un bluff. Cette infos finirait surement d'énerver la blessée qui s'est retrouver embarqué dans cette merde par erreur. J'entame cependant la conversation en reparlant un peu de tout ce qui s'est passé cette nuit.

- Pardon que tu te sois retrouvé embarqué là-dedans…

Une sensation étrange me perturbe, un goût sur les lèvres, à la fois doux et sucré, puis je comprends ce qui se passe et me dépêche de finir ma phrase.

- …et j'espère qu'on se recroisera dans un monde où je ne serais pas un criminel.

Un nuage de fumé me remplace tandis que je retourne à la réalité.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

De l'autre côté du miroir Lucy s'était réveillé et a décidé de me réveiller en douceur. En effet, mes yeux s'ouvrent alors que son visage est à quelques centimètres et ses lèvres collés au miennes. Allongée sur le côté et accoudée pour avoir la tête en hauteur, en passant une mains sous elle je la fait se rapprocher de moi pour lui rendre son baiser.

- Faut qu'on se fasse des soirées comme ça plus souvent, mais promis je m'endormirais pas avant la fin du film.

La proposition me plait bien, mais j'ai envie de la taquiner un peu avec cette matinée tranquille qui nous attend.

- Y'a intérêt… Je vais avoir mal au dos si je dois te porter jusqu'au lit à chaque fois…

Mon sourire et l'ironie de ma voix ont étés perçus par ma belle qui n'a pas attendue la fin de ma phrase pour me frapper avec son oreiller. Il n'en faut pas plus pour déclarer la bataille  d'oreiller et de chatouille qui s'en suivie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 115
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 240
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Overdose de sucre ! (Feat Lilith Dael) Mer 6 Mai 2015 - 9:05
Lilith marchait avec conviction dans une direction qui, l'espérait-elle, l’emmènerait dans un autre royaume plus accueillant et moins écœurant. Pas qu'elle déteste les sucreries, mais à la longue, tout ce sucre dans les narines, c'est vomitif. Remarquez, ça lui faisait un peu oublier la fracture fermée de son bras... Enfin je ne sais pas ce qui est le pire finalement.
Quoi qu'il en soit, elle ne commença à ralentir que lorsque les bruits des soldats se confondaient avec la brise et que Tommy l'ai rejoint. Il fallait qu'ils aient une petite discussion. Elle n'avait pas vraiment appréciée la tournure qu'avaient prit les événements et se serait bien passée d'un tel scandale. Il aurait surement eu un autre moyen plus diplomatique. Le chef aurait peut être finit par céder à leur requête ? Ils avaient fait preuve d'une telle maladresse... Et encore heureux que personne n'ai été blessé ! Quel drame s'aurait été...
Avant qu'elle n'ai le temps d'ouvrir les lèvres pour engager la conversation, il la devança.

- Pardon que tu te sois retrouvé embarqué là-dedans… … Et j'espère qu'on se recroisera dans un monde où je ne serais pas un criminel.

Et zut. Il s'est réveillé. Voilà qui devient compliqué de communiquer lorsqu'on ne se retrouve plus dans le même univers... La demoiselle croisa les bras en soufflant, elle aurait aimé lui expliquer sa façon de voir les choses, mais c'était peut être mieux ainsi. Elle n'était pas du genre à aimer les conflits et savait d'or et déjà qu'elle ne lui en voudrait plus s'ils venaient à se revoir. Elle n'est vraiment pas rancunière... Enfin. Ils étaient sains et saufs, personne n'a été blessé, enfin, presque, et tout le monde se porte bien ! Il n'y a donc pas besoin de se plaindre n'est-ce pas ?

Elle espérait aussi le revoir, malgré leurs aventures assez fatiguantes et... Dangereuses, il avait l'air assez sympathique. Et jusqu'à présent, elle n'avait pas rencontré beaucoup de personnes dignes de son intérêt. Ce jeune homme semblait casse cou, aimant à ennuit et sûrement chercheur d'embrouille, mais sympathique. Mais voilà. Il lui restait encore combien de temps avant qu'elle ne se réveille elle ? Seule dans ce monde aux couleurs multiples et aux dangers divers et variés... Serait elle seulement capable de se défendre avec un bras en moins ? L'amie chez qui elle passe la nuit ne se réveillerait surement pas avant elle... Mais alors qu'elle commençait à désespérer de ne pas savoir quand se réveiller, son nez se mit à la démanger et POUF un nuage prit sa place.

La voilà de nouveau dans le monde réel, le visage couvert de chantilly. Elle avait tort, Maya avait réussit à se lever avant elle et à organiser un plan machiavélique... La plume dans le nez et la chantilly dans la main. De sa langue elle récupéra ce qu'elle pu de cette délicieuse mousse et se redressa à l'aide d'un bras, l'autre toujours plaqué contre sa poitrine.

-C'est pas cool ça ! Moi qui pensais que tu m'apporterai un petit dej' au lit...

-Haha mais oui et puis quoi encore ? Allez viens on va te débarbouiller !

Elle lui saisit violemment son bras prostré, Lilith se crispa alors en lâchant un petit gémissement de douleur.

-Ça va pas ? Tu as mal ??

Elle tendit et détendit son bras, satisfaite de ne rien ressentir d'autre que l'envie de bailler et de s'étirer. Aucune douleur, elle avait seulement eu peur... Elle rassura alors son amie et parti avec elle dans la salle de bain, ravie d'être enfin réveillée et que son bras soit guérit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Overdose de sucre ! (Feat Lilith Dael) Aujourd'hui à 13:11
Revenir en haut Aller en bas

Overdose de sucre ! (Feat Lilith Dael)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Royaume des Sucreries-