Haut
Bas

Partagez|

[Quête]Au milieu de blanches collines jumelles - BoobsLand. [PNJ Staff : OFF][EnCours][Pegi 16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: [Quête]Au milieu de blanches collines jumelles - BoobsLand. [PNJ Staff : OFF][EnCours][Pegi 16] Mar 25 Juin 2013 - 13:34
Quelques nuits avaient passées depuis la première rencontre entre Sol et Kenny. Les deux avaient fait connaissance dans une forêt à Dreamland. Bien que sur la défensive au premier abord, le Titan se laissa approcher par le jeune homme.
Leur première nuit ensemble s’était passé sans accrochage et même, il se dégageait une certaine complicité entre ces deux –là. Dès lors,  ils se décidèrent de se rejoindre chaque nuit, afin d’explorer et affronter les dangers du monde onirique. 
*** 
Ce fut une journée un peu comme les autres pour Sol. La rentrée s’était effectuée quelques semaines plutôt, et il avait repris sa dernière année de psycho. Il avait alors une dissertation à faire sur les personnes ayant recourt à la chirurgie plastique. Il devait choisir un sujet sur cette thématique et donc chercha pendant toute la journée.
En rentrant chez lui, c’était le même rituel. Il allumait son ordinateur, préparait son goûter, vérifiait ses mails et manger son plateau devant l’écran. Une fois son bol de céréale terminé, il lança un petit MMO histoire de se détendre avant de se plonger dans son devoir de philo. 
Les heures défilèrent et il était bientôt l’heure pour Sol de dîner. Il quitta alors sa partie, et se prépara tranquillement son repas, quand soudain son alerte mail sonna. Le jeune étudiant alla vérifier et remarqua avec stupeur qu’il devait rendre un brouillon d’une trentaine de page pour le lendemain. Bien sûr, le dit brouillon serait évalué… 
" Rhaaa, l’enfoiré de Schmitt ! Vas-y que j’t’envoie un mail pour rendre un truc le lendemain ! Il me vénère là ! Il a pas changé! " 
De rage, il s’empressa d’avaler son repas et de sauter sur son ordinateur. Il alluma alors son traitement de texte, et mit la TV en fond sonore. Il fallait trouver rapidement un sujet sur le thème de la chirurgie plastique. 
L’affaire sur les prothèses PIP revient… 
Une lumière venait de s’allumer ! Comme une apparition divine, le 20h relançait le débat sur les implants mammaires. Sol avait son sujet de rédaction. Les femmes et leur poitrine ! Pourquoi la plupart des femmes se font-elles refaire les seins ?
L’inspiration vint rapidement guider les doigts de Sol qui tapait à toute allure sur son clavier. Il enchaina son devoir à une vitesse folle, mais la soirée défila à une allure encore plus rapide. Ses yeux pesaient déjà lourds, et les fautes s’enchainaient. Il était temps pour lui d’aller se coucher, et en plus ce n’était qu’un brouillon…
Sol sauvegarda son travail et alla s’allonger. Il était bientôt 00h30 et ils avaient pour habitude de se rejoindre avec Kenny à 1h. A peine couché, la fatigue l’emporta pour l'amener directement à Dreamland. 
***
Lorsque Sol ouvrit les yeux, il remarqua qu’il ne connaissait pas ce lieu de la zone 1. Il voyait des collines jumelles à perte de vue. Des fois blanches, des fois noires, des fois métisses ?!
Quel était cet endroit ? Au loin, et sur chaque colline, il y avait des sortes de pointes. Rapidement, Sol fit le rapprochement.
" Bordel, ma dissert m’a trop travaillé ! Je vois des Boobs partout ! Pourquoi je vais passer si Kenny arrive ! J’espère qu’il s’est endormi avant moi… "
Sans plus attendre, Sol commença la visite des lieux. Il fallait arpenter les vallées de ces collines car la plupart étaient assez grosses et les escalader serait fatiguant. Au loin, on entendait des cris comme si on se trouvait proche d’un parc d’attraction, et effectivement, on voyait des montagnes russes sur une paire de sein.
Le Titan se demandait dans quel royaume il s’était encore retrouvé, lorsqu’on vint lui taper l’épaule. Un rire éclata de derrière lui, et il ne lui fallut pas longtemps avant de savoir de qui il provenait.
" Avant que tu t’imagines quoi que ce soit ! Je ne regardais pas de porno ! J’avais un devoir sur les faux seins ! "
Bien évidemment, la réplique de Sol passa inaperçu et Kenny serait persuadé que le jeune homme avait juste l’esprit tordu. On pouvait se demander s’il ne pensait pas que le Titan devait se trouver une copine pour qu’ils évitent de se retrouver dans ce genre de royaume onirique.
Bref, après les discussions habituelles, les deux hommes se décidèrent de se mettre en route vers l’entrée de ce qui semblait être un parc.
Sur leur chemin, ils croisèrent d’innombrable rêveuse et créatures des rêves qui se baladaient les seins nues. A voir leur anatomie, on remarquait que leur poitrine était fausse, et cela renforçait la version de Sol.
Après quelques minutes de marche, ils arrivèrent devant une grande porte, elle faisait au moins 3 mètres de haut. A l’entrée, le duo remarqua un vieil homme qui s’acharnait à cogner et s’écriait qu’il souhaitait rentrer. Il avait l’air exténué, fatigué, mais il continuait de se déchirait la voix.
" Y’a plus pervers que moi, hein ? ", glissa subtilement Sol à Kenny.
Les deux hommes riaient en s’approchant et Kenny alla demander ce qu’il se passait. Toutefois, le discours du vieil homme cinquantenaire n’était pas celui auquel les deux comparses s’attendaient. Il ne souhaitait pas rentrer pour voir les femmes aux seins nues, mais pour récupérer sa fille qui allait se faire poser des implants mammaires de forces.
Le nom de l’ennemi échappa à Sol, ainsi que les détails, mais Kenny avait tout retenu. Et apparemment il souhaitait venir en aide à cet homme. 
" Bon, pousses-toi papy ! Je vais ouvrir la porte. "
" Tu es encore plus gringalet que moi, j’ai déjà essayé, vous ne pourrez pas passer par là. "
"Héhé, c’est parti ! "
Sol porta sa main droite à sa bouche et se mordit le pouce. Sa taille vint alors d’augmenter de deux bons mètres et il était désormais plus grand que la porte. Il poussa alors un terrible hurlement qui ferait se cacher toutes les créatures de Dreamland. Il contracta alors son bras droit, et y concentra toute sa force.
Il envoya ensuite valser son poing dans la porte qui explosa sous l’impact. Les débris volèrent de partout et Kenny s’était posté prêt de l’homme afin d’amortir la chute des pierres avec ses plantes. Une fois la fumée dissipée, on voyait un énorme trou qui s’était dessiné dans la porte et qui dégagea le passage pour le duo. 
Sol reprit alors une forme normale, et fit un signe de tête à Kenny pour signaler qu’ils pouvaient se mettre en route. Le duo escalada les gravats pour se rendre de l’autre côté de la porte, soit à l’intérieur du parc…

 
Capacités utilisées :  Gigantisme + Transformation  : Le bras droit du Titan afin de péter la porte.
Etat de Sol : Forme Humaine
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Quête]Au milieu de blanches collines jumelles - BoobsLand. [PNJ Staff : OFF][EnCours][Pegi 16] Mer 26 Juin 2013 - 15:30
Cette journée Kenny était de bonne humeur,
Ses cauchemars disparus, ses peurs oubliées,
Un puissant souffle les a chassé de son cœur.
Et maintenant dreamland occupe ses pensées...

Sa famille en reste encore tout ébahie,
De pouvoir voir ainsi le fils sortir du nid.
Car Kenny, grâce à ses rêves passionnés,
Affronte finalement sa réalité...

Kenny était sorti faire une balade avec sa sœur. Elle le tenait par la main et le guidait vers cet extérieur que Kenny avait fui une bonne partie de sa vie.
Sa sœur était si heureuse de ce changement de situation, mais elle ne comprenait pas quel avait été le déclic qui avait permis à son " grand Hobbit " de sortir de chez lui. Son frère se baladait dehors, pieds nus comme à son habitude, et c'était le plus important ! Elle avait tellement de choses à lui montrer à lui refaire découvrir, et elle allait pouvoir le faire !

Kenny suivait sa soeur et s'émerveillait pour tout, et proposa même à sa sœur de s'installer à l'ombre d'un arbre pour le pique-nique. Elle n'en revenait pas, et Kenny appréciait de voir ses yeux, d'abord surpris et rond comme des pois chiches, s'illuminer peu à peu et briller de bonheur.

C'est fatigué que Kenny et sa sœur rentrèrent chez eux après cette longue journée, Kenny fit peur à sa mère tellement la joie n'arrivait pas à paraître sur son visage, et ce contre son gré.
Mais des jours heureux chez la famille Rian étaient en perspective.

Et des rêves... Ken n'avait pas arrêté de penser à Sol ces derniers temps. Il avait un ami, dans ses rêves certes, mais un ami. Il était souvent pressé de s'endormir pour le rejoindre et vivre l'aventure.
C'est donc avec un certain empressement et une bonne fatigue que Ken se mit au lit ce soir-là...

**°o0o°**

Où était-il ? Kenny regarda aux alentours cherchant Sol et s’arrêta très vite sur le décor aux alentours, des petites collines s'étendaient à perte de vue, des collines allant étrangement par deux.
Quand Kenny comprit de quoi il s'agissait il s’esclaffa, quels pensés étranges avait bien pu avoir Sol pour se retrouver dans un endroit pareil ? Tout autour de lui s'étendaient des collines en forme de poitrines plus ou moins volumineuses. La végétation changeait même de végétation pour s'adapter aux couleurs de peaux.

C'est alors qu'il vît Sol, un peu plus sur le contrebas de la colline, et se mit en quête de le rejoindre. Quand il arriva à sa hauteur, Kenny ne s'était toujours pas remit de cette situation et ne pût empêcher son fou rire de repartir. Sol était si rouge qu'il aurait pu participer au concours de la plus belle tomate et gagner, en voyant sa tête Kenny riait de plus belles. Au bout d'un moment, Ken réussit à reprendre son sérieux et fit semblant de croire les explications tordues de son ami sur la psychologie et les implants mammaires.
Ce rêve ne lui déplaisait pas, Kenny n'était pas trop habitué aux femmes et à leurs formes, les seules femmes qu'il connaissait vraiment étaient sa mère et sa sœur et leurs poitrines n'étaient pas des plus volumineuses. Dans ce royaume, ils croisèrent plusieurs femmes aux seins à l'air et Kenny avait du mal à y détacher ses yeux. Ce royaume était remplis de rêveuse aux fausses poitrines, plus Sol et lui avançait, plus ils croisèrent ces femmes surprenantes aux seins volumineux qui semblaient marcher vers nulle part.
C'est Sol qui remarqua en premier l'absence de femmes aux seins non refaits, tout fier de pouvoir appuyer ses dires, Kenny du bien admettre qu'il y avait certainement une part de vérité dans ce que son ami lui racontait, ou alors Sol avait des goûts bien particulier en matière de nibards, le doute subsistait.
Perdu dans ses pensées, et ses pensées perdues dans de jolis points de vue plongeants, Kenny ne remarqua pas tout de suite qu'ils s'étaient approché d'une grande porte, faisant à peu près trois fois sa taille, où un vieux monsieur frappait désespérément le battant.
Surpris de retrouver un homme si vieux dans ce royaume probablement peupler de rêveurs pervers uniquement, et peut-être d'un étudiant de psycho et son ami, Kenny sourit donc à la remarque de Sol :

" Y’a plus pervers que moi, hein ? "


Kenny décida quand même d'aller voir ce monsieur pour comprendre pourquoi il désirait tant franchir cette porte.

" Ma fille ! Ils ont pris ma fille !", la panique se lisait dans la voie du monsieur.

Kenny ne comprenait plus rien.

" Qui ça ils ? Calmez vous et expliquez nous ce qui se passe. "

Le vieil homme prit son souffle et expliqua ce qui lui était arrivé. Deux chats étaient venu et avaient réclamé la fille de cet homme pour l'offrir à leur roi. Le vieux avait rétorqué qu'ils ne toucheraient jamais à sa petite Mélanie. Mais les chats n'étaient pas de cet avis et avaient fait fi du vieux et prirent sa fille de force pour l'emmener à leur roi, le grand Poitrinitou.
Ce roi refaisait la poitrine des créatures et rêveuses qu'il capturait et les condamnait ainsi à errer sans but dans son royaume. Il vivait dans ce parc, où l'attraction principale était ces femmes disponibles contre quelques EV.

La porte s'était fermé à l'approche du vieux, l’empêchant de récupérer sa fille.


" Donc si j'ai bien compris, il faut récupérer votre fille avant que le roi ne l'opère et elle sera sauve ", interrogea Kenny.

" Tout à fait mais on ne peut plus entrer ! " cria le vieil homme, d'une voie proche de la folie.

Kenny détestait ce royaume, un roi qui prenait le contrôle des femmes et en faisait du profit. Le simple fait d'imaginer sa sœur dans une situation comme cela le rendait malade, il avait de la compassion pour le vieux et souhaitait l'aider.
Il demanda à Sol s'il voulait bien l'aider à sauver cette femme, et cela ne parut pas lui poser de problèmes.

" Bon, pousse-toi papy ! Je vais ouvrir la porte. "

" Tu es encore plus gringalet que moi, j’ai déjà essayé, vous ne pourrez pas passer par là. "

" Héhé, c’est parti ! "

Kenny n'en revenait pas, Sol avait décidé de défoncer la porte, non pas qu'il douta une seconde qu'il en soit capable mais question discrétion on pouvait carrément faire mieux. C'était trop tard, Sol avait déjà commencé sa transformation, il fallait se mettre à l'abri. Il prit le vieux contre lui et l'écarta de l'entrée. Il n'aurait pas le temps de s'éloigner assez pour être en sécurité des débris causés par le choc du point de son ami. Kenny avait déjà remarqué que Sol réagissait au quart de tours, il faudra qu'il soit plus rapide la prochaine fois pour essayer de le raisonner.
Kenny créa alors son jardin, autour de lui et du vieil homme. Sa zone de contrôle prête, Sol s'apprêtait à taper la porte, il fallait faire vite ! Kenny déracina toutes les herbes, les quelques fleurs autour de lui, et maudit cette zone de ne rien lui fournir de plus solide. Il compacta alors les 10 m² d'herbe devant lui et le vieux et tenta de faire le mur d'herbe le plus épais possible entre eux et la porte, cela ne stoppera pas les débris mais aura le mérite d'amortir leurs vitesses si jamais ils se pointaient vers eux .

Par chance seul de petits débris se dirigea vers eux et le mur d'herbe compacter, fit amplement son travail. Kenny et le vieux pouvait se relever le choc était passé.

Par chance seul de petits débris se dirigèrent vers eux et le mur d'herbe compacter, firent amplement son travail. Kenny et le vieux pouvaient se relever le choc était passé.
Sol semblait fier de lui, Kenny prit le temps de râler un bon coup :

" Putain, toi quand tu fonces tu réfléchis pas ! Tu n'as pas plus discret ? On sait même pas s'il y a des gardes dans ce parc t'as dû rapatrier tout le quartier ! Fait chié ! La prochaine fois réfléchie, et puis nous tu crois qu'on est aussi immense que toi . Tu pourrais attendre qu'on recule !"

Il continuait de râler en franchissant les vestiges de l'entrée. Il arrêta ses remontrances en regardant l'intérieur du parc, un flot de demoiselle seins dévoilés se baladait dans ce parc telle une mer de chouquettes plastifiées. Personne n'avait l'air de faire attention à ce qui était arrivé à la porte, ces femmes se baladaient sans âmes et ne semblaient pas pouvoir réagir à l'environnement, des rêveurs et des créatures des rêves de sexe masculin se promenaient aussi dans ce parc et semblaient trop occupés par leurs fantasmes que par les dégâts à l'entrée.
Bref Kenny, expliqua au vieux qu'ils allaient la retrouver sa fille et lui demanda de les attendre ici.
Avec Sol, ils s'avancèrent dans ce flot, il fallait trouver une jeune fille aux seins non refaits. Comment s'y prendre ?
Pour pouvoir continuer Kenny et Sol devait forcer le passage, Kenny ne savait plus où mettre ses mains, dès qu'il bougeait ou poussait quelqu'un de son chemin il avait l'impression de toucher un cul ou une paire de seins. C'était vraiment perturbant et il ne s'était pas trop préparé à ce genre de situation.
Une fois le flot passé, Kenny et Sol se retrouvèrent dans un espace un peu plus vide, moins de femmes s'y promenaient et des tentes y étaient installées. Au vu des bruits Kenny ne souhaitaient même pas s'y approcher, il vit d'ailleurs un rêveur attirer deux femmes sous l'une d'entre elles. Kenny regarda Sol et vit qu'il semblait tout aussi perturbé, il le prit alors par l'épaule et l'emmena vers une autre direction.
C'est alors qu'ils entendirent :

" Dégage de là ! Celle-là elle est pas pour toi crevard ! Cette fille faut d'abord que le roi la voie ! Allez dégage j'te dis ou j'te coupe en rondelles ! "

Ces paroles venaient d'un peu plus loin, Kenny et Sol se regardèrent et décidèrent d'approcher subrepticement de la zone. Depuis leur arrivée dans le parc, c'était la première fois qu'ils entendirent quelqu'un parler normalement. C'était forcément une piste.

Une fois rapprochés, ils virent un chat devant une cage qui injuriait tout passant essayant de s'approcher trop près de ce qu'il protégeait. Ce chat était un gros matou, du genre trois fois le volume normal pour un chat, il portait une petite épée à sa ceinture et un tatouage en forme de nibards sur le bras droit. Dans la cage se situait une jolie fille, peut-être Mélanie la fille du vieux !
Kenny se tourna vers Sol :

" Cette fois-ci on va se la jouer discret ok ? "
Kenny décida d'imiter le rêveur pervers si courant dans ce parc, et tenta de s'approcher de la cage.

" Et toi dégage de là ! Morveux, va en chercher une autre mais laisse celle-là tranquille pour l'instant".

Kenny ne faisant pas mine de partir le chat commença à montrer des dents et sortit son épée en s'approchant.

" T'es sourd ou quoi du con, tu veux que je te coupe tes chères et tendres ? "

Le piège était tendu, Kenny avait eu tout le temps de placer son jardin, et le gros chat, peu méfiant était quasiment au centre. Une grande liane poussa derrière lui sans qu'il n'en ai eut conscience et l'attrapa avant que le chat ne puisse réaliser ce qu'il lui arrivait.

Kenny s'approcha du chat et le désarma, la liane avait totalement immobilisé l'homme et lui obstruait la bouche. Ken chercha quelque chose des yeux et vit Sol, il lui demanda alors :


" T'as pas quelque chose pour l’assommer ?  Mais attention hein pas de gigantisme pour le moment ! "
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Quête]Au milieu de blanches collines jumelles - BoobsLand. [PNJ Staff : OFF][EnCours][Pegi 16] Jeu 27 Juin 2013 - 13:41
Avant que Sol ne défonce la porte, Kenny avait eu une discussion avec le vieil homme. Celui-ci disait qu’il fallait sauver sa fille prénommée Mélanie car un roi félin souhaitait lui refaire sa poitrine. Pour une certaine raison, cela avait touché le « Grand Hobbit » puisque celui-ci proposa de venir en aide à ce père désespéré. Sol n’en avait que faire, il fallait que la nuit passe et si il pouvait castagner du matou pour une véritable raison, c’était bénéf !

Il fallait gérer le comportement du Titan car il était assez impulsif comparé à Kenny qui était plutôt sur la retenue. D’ailleurs le fait que Sol se transforme et défonce la porte n’avait pas du tout plu à son ami qui pesta pendant un bon moment après cette action. Il est vrai que le messin aurait pu prévenir mais il se croyait dans un jeu vidéo ou autre manga, ce qui n’était pas vraiment bon signe pour ses amis. Il se prendra vraiment une claque quand il aura percuté que s’il meurt il redeviendra un rêveur, mais pour le moment, les dangers qu’il avait rencontré ne l’avait pas fait trembler…

En tout cas, il semblait que Kenny voulait se la jouer discret et que l’entrée de Sol aurait compromis sa mission d’infiltration. Mais pour une raison étrange, les gens qui passaient dans le parc paraissaient être des zombies. Les créatures féminines se baladaient à moitié nue et ne semblait pas avoir été perturbée par l’entrée fracassante, et que dire des mâles du parc qui n’avaient d’yeux que pour les poitrines des demoiselles.

Bon bah, tu vois, pas besoin de la jouer ninja pour être discret. Héhé ! annonça-t-il tout sourire. Mais en voyant la tête de Kenny, il voyait qu’autre chose le tracassait.

Désolé pour tout à l’heure, la prochaine fois je te laisserais le temps de te cacher ! dit-il en rigolant pour détendre l’atmosphère.

Une fois calmé, le hobbit proposa au vieillard de rester à l’entrée et qu’ils se chargeraient de trouver sa fille. Il avait été un peu prétentieux de croire qu’il suffisait de le dire pour le faire. Chercher Mélanie dans cette foule sans une description physique était comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Cela ajoutait de la difficulté à cette requête.

Sol se mit alors à scruter de façon très attentive la paire de seins de toutes demoiselles du parc. Avec ses recherches faites dans la journée, il en avait vu pas mal et pouvait savoir à la vue lesquelles n’étaient pas refait. Il suffisait de regardait la présence de cicatrice, leur façon de rebondir à chaque pas. Là, on aurait pu dire qu’il ressemblait réellement à un pervers de première !

Kenny, quant à lui, semblait toujours aussi réservé et  ne savait pas où poser les yeux où ses mains. Alors qu’il était en difficulté pour se frayer un chemin, Sol n’hésitait pas à poser ses mimines un peu partout pour vérifier la présence de prothèse. Il avait l’air assez discret car il ne s’était pas pris une seule gifle.

Après avoir traversé cette mer de nibards, les deux acolytes arrivèrent sur une place moins bondée où de nombreuses tentes étaient amassées. On aurait dit les caravanes des forains lors de la foire qui avait lieu en mai dans sa ville. En tendant l’oreille, on entendait très nettement des bruits bizarres, et il n’était pas difficile de savoir ce qui se passait à l’intérieur…

Ils virent même un rêveur attirer deux somptueuses chouquettes dans une des tentes disponible. Le regard décomposé que Ken envoya à Sol en disait long. Ils avaient l’air perturbé à la vue de ce spectacle mais pas pour les mêmes raisons. Kenny semblait outré alors que Sol, dépité qu’un taudis comme ce mec pouvait emballer deux nanas comme ça !

Sol commença alors à s’approcher de la tente alors que Kenny l’attrapa par l’épaule et l’emmena ailleurs. Il avait peut-être remarqué quelque chose ?
En effet, ils entendirent quelqu’un crier. De ce qu’on pouvait entendre, quelqu’un voulait profiter d’une marchandise mais le roi devait d’abord la voir. Soit elle valait le coup d’œil, soit elle n’était pas passée sous le scalpel du roi. Ils décidèrent de s’approcher en douce et virent un chat trois fois plus gros que la normale se tenir devant une cage. Il avait l’air sévère et injuriait tous les passants qui osaient s’approcher de trop près. Il avait une petite épée à la ceinture, et un tatouage en forme de poitrine sur le bras droit. Kenny et Sol avaient fait le lien. Il faisait sans doute partie de l’armée du terrible Poitrinitou !

Quand Sol aperçu la chouquette enfermée derrière les barreaux, il s’empressa de s’approcher mais Kenny lui avait barré le chemin.

" Cette fois-ci on va se la jouer discret ok ? "


Sol n’avait pas de plan, et il aurait agi à l’instinct mais sur ce coup, il fallait être malin. Poser les questions et taper après. C’est donc en s’approchant tranquillement que Ken se faisait passer pour un rêveur ignare, ce qui ne plaisait pas forcément au gros matou. Il commença à élever le ton et alla même jusqu’à menacer d’alléger Ken en lui enlevant ses parties intimes. Sol s’imagina la scène et n’eût pas d’autres réflexes de se palper pour s’assurer qu’elles étaient bien là. Il laissa s’échapper un soupir de soulagement.
Le Titan eût à peine le temps de soupirer que Kenny avait ligoté le garde.

" T'as pas quelque chose pour l’assommer ?  Mais attention hein pas de gigantisme pour le moment ! " Annonça le jardinier.

Sol regarda la fille qui était enfermé puis fixa le garde.

" Un vieux bonhomme nous a demandé de chercher sa fille Mélanie. Tu ne saurais pas où elle est par hasard ? "


" Lâcher moi où je vous jure que je vous découpe en rondelle !!! Je vais vous trucider !!! Nyah ! "


La jeune fille avait réagi aux propos de Sol et elle semblait heureuse que quelqu’un lui vienne en aide. Elle s’accrocha aux barreaux et les larmes coulèrent sur ses joues. Elle ne pouvait pas crier car elle avait du scotch sur la bouche. Sol fit craquer alors ses doigts et contracta son bras droit.

" Tu vas baisser d’un ton ! " Il envoya valser un terrible coup de poing dans le ventre du matou qui laissa échapper un énorme filet de bave.

Il ne s’était pas envolé suite à l’impact car Kenny le maintenait ligoté avec sa liane. Sol enchaina deux autres coups avant que le matou ne tombe au sol. Ca leur laissait un peu de temps pour libérer la fille. Sol s’approcha de la cage et fit signe de ne pas crier à la demoiselle lorsqu’il porta sa main près du scotch. Il arracha alors d’un coup sec son entrave.

Le Titan fit signe à Kenny de fouiller le matou pour qu’il récupère la clé de la cage. Rapidement, le Hobbit fouilla le garde et trouva son bonheur. Il ouvrit la cage de la demoiselle qui sauta dans les bras de Kenny. Ce dernier rougit, on avait l’impression que c’était la première fois qu’une femme lui sautait dans les bras. Elle réitéra alors le même geste vers Sol, mais quand elle se retira, ce dernier toucha la poitrine de la jeune femme.

" Ils sont moelleux, pas dur. Je pense qu’elle en a des vrais. On est arrivé à… "


Il n’a pas eu le temps de finir sa phrase qu’il se prit une bonne gifle dans sa tronche. Arf, il savait que ça finirait bien par arriver.

" Bande de pervers ! Dites-moi tout de suite où se trouve mon père! "


Kenny était rouge comme une tomate, et il commença à pester encore une fois contre Sol en indiquant que ça ne se faisait pas. Il valait mieux demander plutôt que d’agir de la sorte !

Le grand timide indiqua que son père se trouvait à l’entrée du parc, et qu’elle pouvait aller le rejoindre. Sol fit alors les gros yeux quand il comprit qu’ils n’allaient pas s’arrêter là. Kenny lui expliqua qu’il fallait s’occuper du méchant roi Poitrinitou pour éviter que cela ne se reproduise. Sol souffla un peu. Mais bon, il se tourna vers le garde et se disait que finalement, la nuit serait tout de même intéressante.
Il alla attraper la tête du matou qui était allongé et encore ligoté mais ce dernier semblait avoir perdu connaissance.

" J’ai fait exprès de ne pas le frapper au visage pour qu’on puisse le questionner, et ça n’a servi à rien ! "


Ce n’était pas tout à fait vrai, Kenny pointa du doigt une direction, et semblait montrer quelque chose. En effet, un autre garde avait tourné les talons et s’enfuyait à toute allure. C’était sans doute l’autre chat qui se prenait la tête avec gros matou lorsqu’ils sont arrivés. Il avait dû voir toute la scène et devait s’empresser d’aller les signaler au dénommé Poitrinitou !

Kenny congédia la demoiselle qui partit rejoindre son père à l’entrée.  Et il fit signe à Sol de prendre en filature le garde. Le Titan emboîta le pas, en indiquant à Kenny que celui était pour le Hobbit car il devait garder de la puissance en réserve pour le roi...  
 
 
 
Capacités utilisées : Transformation  : Le bras droit du Titan afin de calmer les ardeurs de gros Matou N°1
Etat de Sol : Forme Humaine
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête]Au milieu de blanches collines jumelles - BoobsLand. [PNJ Staff : OFF][EnCours][Pegi 16] Aujourd'hui à 11:04
Revenir en haut Aller en bas

[Quête]Au milieu de blanches collines jumelles - BoobsLand. [PNJ Staff : OFF][EnCours][Pegi 16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1-