Haut
Bas

Partagez|

Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Messages : 234
Date d'inscription : 22/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau Venu
Aisling de Kells
Nouveau Venu

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Mar 14 Mai 2013 - 20:54
Troisième Nuit : Sucre d'Orge et Amitié ~ Candy Land

Aisling se retrouve de nouveau au Royaume Sucrerie mais pas au même endroit, aucune ferme en vue, aucun Félin en vue, aucun grand-père ni petite fille sucrerie en vue, pas même de champ de sucettes.

Aisling - Tien je ne suis pas au même endroit que la dernière fois.

Aisling regarde les alentours, rien d'autre qu'une plaine à perte de vue et un chemin en Berlingots, une légère odeur de Rose s'élève dans le vent frais qui souffle sur des kilomètres d'herbes en Sucre d'Orge de toutes les couleurs.

Ne sachant dans quelle direction aller Aisling avance droit devant en suivant le chemin contemplant le ciel ensoleillé avec quelques nuages en Barbe à Papa dans lesquels se dessinent des formes de friandises diverses.

Où va mener le chemin, qui va-t-elle rencontrer, seul son sommeil permettra de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Water Boy
Messages : 1472
Date d'inscription : 05/01/2011
Age du personnage : 20

Arpenteur des rêves
Kala Kourou
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 455
Renommée: 1424
Honneur: 316
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Lun 20 Mai 2013 - 2:03
Spoiler:
 

Le Royaume des Sucreries, vaste contrée, vaste étendue de confiseries, de viennoiseries, des saveurs autres que salé, qui est tout bonnement interdit par la Loi Sucrée, article n°1 : "tout aliment qui soit autre que sucré sera brûlé, ainsi que son propriétaire". Radicale, certes, mais efficace. Le maire Harry Beau a tout fait pour que son Royaume soit parmi les plus merveilleux de Dreamland, défiant toute concurrence et aujourd'hui, ce royaume est l'un des plus prospère, que ce soit politiquement et économiquement, malgré que son fils ait troublé cette paix, mais heureusement que des Voyageurs bienveillants passaient par-là et l'on arrêté. Bref, arrêtons de parler comme la personne du National Geographic et racontons une autre histoire.

Non loin de Sweetheria, sur le domaine de Chocolats Masters Lindd, un des jeunes céréales Chocopics se promenait sur la route qui longeait le lac Blanc. Il partit rejoindre ses frères, qui mourraient d'impatience à l'idée de rencontrer les filles les plus populaires du village voisin à savoir, les Miels Poops Girls. Il se faisait une joie et fantasmait sur les éventuelles choses qu'il pourrait faire avec l'une de ces filles, si bien qu'il s'était recouvert de sa meilleure poudre, Choco Chanel n°3. Hélas, le drame survint, et sous le poids d'un pas de géant, il mourut, juste quelques minutes avant de goûter aux plaisirs de la vie. Le géant, de taille normal était-il, ne s'excusa nullement et continua sa route, criant quelque chose d'anodin, que les Créatures des Rêves ne connaissaient pas : était-ce un rituel ? Une prière adressé à un dieu quelconque ?

In this trift shop down the road, man...

« I'M GONNA POP SOME TAGS, ONLY GOT $20 IN MY PO-CKET ! I-I-I'M HUNTIN, LOOKING FOR A COME UP, THIS IS FUCKING AWESOME !! »

Certes, l'individu ressemblait à un idiot de première catégorie, mais il chantait en fait une chanson du monde des humains, sûrement venait-elle de sortir. Mais il gâchait le petit repos tranquille des vieux maîtres chocolatiers Lindd, installés sur la terrasse de leur usine qui fonctionnait à merveille. Ils essayèrent tant bien que mal de viser le jeune individu mais en dépit de leurs vains efforts, celui-ci avait réussi à s'en tirer. Il avait à sa bouche une cigarette qui sentait le shit à des kilomètres à la ronde. Il ne planait pas, du moins pas encore, mais il était un peu plus enjoué que d'habitude. N'était-ce pas un exemple à suivre, celui de sourire en toutes circonstances, même si la vie va très mal ? Il ne planait pas. Juste... Un peu plus enjoué que d'habitude. Restituons-nous l'histoire originelle : nous suivons donc un ado de 16 ans nommé Kala Kourou, hydrophobe contrôlant l'eau, un bien rare voyageur. Possédant un tatouage de Lord Crazy, lord du Royaume des Chats au service de Sa Majesté, il est promit à Dreamland un destin assez... Inhabituelle, pour un jeune gars comme lui mais le reste, ce sera à lui de faire.

Kala Kourou se fumait un joint car il avait atterri à Weed Land et avait marché jusqu'au Royaume des Sucreries. Il ne savait pas exactement ce qu'il faisait, enfin si, car il reconnaissait cet endroit et ce paysage. Mais il ne savait pas pourquoi il continuait de marcher. Était-ce l'effet du joint qui commença à se faufiler dans sa tête où était-ce autre chose ? On ne n'en savait rien, et c'était mieux comme ça. Sauf s'il fallait un jour confier une très lourde tâche à cet albinos complètement timbré.

Soudain, il vit une demoiselle aux cheveux presque identiques à lui, avec quelques nuances de gris. Et quelque chose se passa chez le jeune homme. Un éclair vrilla complètement ses neurones et fut totalement comme... Attiré, plus que d'habitude. Il avait commencé à perdre ses sentiments pour sa copine car elle commençait à l'énerver plus qu'autre chose mais l'apparition de cette jeune fille à Dreamland lui avait effacé à coups de Cilit Bang son amour pour sa copine (parce que oui, il avait une copine). Il se dirigea alors vers elle, en balançant le joint dans le lac Blanc et s'approcha d'elle.

« Bonjour jeune demoiselle, êtes-vous perdue ou contemplez-vous ce magnifique paysage qu'est ce royaume de plaisir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCq05Z8FNAeW8AlRhlEq_vsQ
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Mar 21 Mai 2013 - 13:49
Pré-face

16h, par un mardi pluvieux, dans le cabinet d’un illustre et anonyme médecin de ruelle peu fréquenté. Les tapes de doigts usés sur le clavier du vieil homme furent durant cinq bonnes minutes les seuls sons qui résonnaient dans la pièce. Jusqu’à ce qu’il eut terminé et se redresse, le regard passant de son écran à moi. Et dans une voix sèche il me donna les résultats des dernières prises de sang. A part une petite carence en glucide, pas le moindre problème qui mérite une attention particulière. Parfait. Aussi bien en ce qui concerne Dreamland et mes aventures à Luxuria, ou que maintenant toutes les nuits je passe d’un homme tout en muscle en une magnifique femme plantureuse, mais aussi après diverses aventures sous la couette. Tout va bien, oui tout va bien ! Enfin, à part cette carence en glucide. Je manque de sucre ? Bizarre comme idée … Le toubib me prévint tout de même avant que je ne disparaisse, qu’il était inutile que je me goinfre de bonbon. Flute, pour une fois que j’avais une bonne raison. Tant pis.
Tout le reste de la journée, ce manque de sucre m’occupa un coin de l’esprit, et de la bouche, pleine de gâteau recouvert de glaçage poudreux ou de chocolat. La gourmandise c’est mal, mais c’est pour la bonne cause, alors c’est bien. Et ce, même si ce n’est en théorie pas nécessaire. Si c’est bon pour le moral, c’est bon pour le corps aussi, logiquement, non ?
L’obscurité arriva ensuite, avec ses extinctions de lumière et ses ouvertures de boite de nuit, et cette histoire de sucre guida mon esprit vers ma destination onirique.

Post-face

Dans un mix de couleur flashy et d’ambiance festif, j’atterris sur un sol qui ressemblait étrangement à une pate de chewing-gum solide. Avec des bâtons de sucre d’orge en guise d’arbre, des maisons en pain d’épice, des rochers en chamallows, des rivières de nesquick, et des sculptures difformes de réglisse. Mon dieu, je n’aurais pas dû regarder Les Mondes de Ralph avant de m’endormir. On dirait vraiment le paysage du jeu Sugar Rush. Attendez, s’il y a des courses de kart, ce serait excellent ! M’enfin pour le moment il faut que je retrouve mon chemin, surtout descendre de là. Car oui, je suis au sommet d’une falaise rose bonbon, encerclé de chocolat dégoulinant, avec en contrebas un début de village sucré.

Bon, il faut que je descende, seulement après un tour de reconnaissance, il se trouve que ma seule route passe par ce chocolat liquide. Dommage, cette belle robe ne restera ni blanche ni rouge bien longtemps. Je cherchai vainement des yeux l’endroit plus profond, avant d’hausser les épaules devant cet obligatoire échec. Il va falloir s’en remettre à la chance, comme toujours. J’attachai mes longs cheveux roux, histoire de limiter un maximum les dégâts, pris une inspiration et sautai. Les mains devant, la tête rentrée entre les bras, les jambes tendues. Un magnifique plongeon de près de quinze mètres de haut, et plouf. Dans un flot de goutte et de vagues de nesquick, je disparue, pour quelques secondes du moins.

Une chose que je n’avais pas du tout pensée, c’est que cette rivière n’est pas remplie d’eau, et la texture du liquide est bien plus dense ici. La nage en est énormément plus complexe car chaque mouvement peut aussi bien nous pousser vers le fond que nous ramener à la surface. On comprendra donc parfaitement pourquoi une créature ne ressemblant à rien de connue, recouverte de chocolat de la tête aux pieds sortit soudainement de la rivière en inspirant comme un bœuf, manque de souffle oblige. Je ressortis nappée choco dont la forme est à mi-chemin entre l’abominable homme des neiges - version femme dans ce cas-là - et le mignon petit ourson remplit de guimauve. Cherchant à l’aveuglette une direction à prendre, chose bien difficile en soit. Aussi je me libérai les yeux d’un revers de feuille à la fraise, et constatai des dégâts avec une désolation sans fin. Je ressemble à un grand pain d’épice recouvert entièrement de chocolat, avec des hanches et des seins en plus. Punaise, faut que je débarrasse de tout ça. Vite, quelqu’un, n’importe qui mais au moins un moyen de me nettoyer de tout ça … Carence en sucre, mes fesses oui !

Un semblant de populace m’attira le regard, après quelques minutes de recherche. Il y a des gens par là, il semble même y avoir une fête si j’en crois le peu de musique qui arrive à traverser cette couche chocolaté qui couvre maintenant mes oreilles pointues. Et dans un élan de désespoir, j’interpellai la première personne à portée. Un jeune garçon, qui ne devait d’ailleurs même pas avoir atteint la vingtaine d’année, aux cheveux argentés et qui parlait à une demoiselle :

« Y’ou plaiiiit … Ai’er-moi. »

Ils n’ont pas les oreilles pointues, ce sont donc des voyageurs. Avec un peu de chance, ils seront assez sympas. Ou alors ce sont des voyageurs killers, et là je suis dans le caca, plus que dans le chocolat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 234
Date d'inscription : 22/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau Venu
Aisling de Kells
Nouveau Venu

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Mar 21 Mai 2013 - 17:50
Troisième Nuit : Chocolate Candy Bear ~ Candy Land [Suite]

Alors qu'elle marche droit devant la tête perdue dans les nuages, une voie la rappel sur terre, tournant la tête elle aperçois un jeune hommes aux cheveux plus blanc et à la peau plus pâle qu'elle, un Albinos ?

Jeune Homme Albinos - Bonjour jeune demoiselle, êtes-vous perdue ou contemplez-vous ce magnifique paysage qu'est ce royaume de plaisir ?

Aisling - Ho pardon, heu j'était perdue dans les nuages.

Alors qu'elle se tourne face à son interlocuteur par politesse, une odeur de brûlé se glisse dans son nez, une odeur familière mais qu'elle ne reconnue pas de suite.

Ne sachant pas s'il s'agit d'un Voyageur ou d'un habitant de Dream Land et ne voulant pas décliner son identité de Voyageuse trop vite, Aisling ne chercha pas à parler de Dream Land ni de lui et encore moins d'elle mais ne put s'empêcher de demander quelle était cette odeur de brûlé qu'elle n'arrive pas à reconnaître


Aisling - Excusez moi, quelle est cette odeur de brûlé qui émane de vous ?

Remarquant la manière dont elle a formulé la question Aisling eu un mouvement de recule et un air gêné lorsqu'un bruit attire son attention. Se retournant Aisling aperçoit une... sorte d'Ours en Chocolat tout dégoulinant qui s'approche d'eux

Ours en Chocolat Dégoulinant - Y’ou plaiiiit … Ai’er-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Water Boy
Messages : 1472
Date d'inscription : 05/01/2011
Age du personnage : 20

Arpenteur des rêves
Kala Kourou
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 455
Renommée: 1424
Honneur: 316
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Lun 27 Mai 2013 - 23:19
Il fallait le dire, ce monstre en chocolat avait complètement foiré mon plan drague. Et oui, on vire le narrateur auxiliaire, il ne servait à rien. On revient à la bonne vieille narration subjective et on reprend. Eh oh, ça coûtait la peau de cul d'un ours pour l'avoir ! Et puis, si c'est pour déballer toute ta vie, je préférais que ce soit moi ! Bref, reprenons. Cette fille était juste magnifique, tu ne pouvais pas en voir de milliers comme ça. Ou peut-être que j'étais légèrement, mais alors très légèrement dans les nuages. Elle me plaisait, fallait dire les choses en face. Je n'arrêtais pas de sourire comme un bêta, peut-être je venais de tomber ou amoureux OU PEUT-ÊTRE QUE J’ÉTAIS LÉGÈREMENT, MAIS ALORS TRÈS LÉGÈREMENT PERCHÉ BORDEL DE MERDE ! En tout cas, si on en revenait encore une fois à là où nous nous étions arrêté (et oui, pour ne pas perdre le fil !), ce monstrochocolat avait gâché totalement mon plan drague. Saleté de sucrerie périmée. Et il suppliant, supposant sûrement que c'était quelqu'un qui avait regretté le fait d'aller se baigner dans le lac en chocolat blanc. Mais merde, pourquoi les gens étaient-ils si cons que ça ? Je supposais qu'il fallait que j'utilise mon pouvoir pour l'aider, et mon côté paranoïaque refilé par Clem me disait qu'il ne fallait pas montrer ma vraie nature à cette jeune et jolie inconnue. Mais le reste de mon esprit était aussi objectif qu'un rageux qui défendait son projet de concombres transformés en énergie lumineuse. Donc ce côté-là de mon esprit était totalement en paix avec la nature et les gâteaux au chocolat en forme de caca ! Oui, je pouvais dévoiler mon pouvoir à cette jeune inconnue TRRROPICALE ! et albinos. Au moins on était une paire.

Suite à ça, je créais deux grosses bulles d'eau qui devait faire deux têtes de diamètre et je les lançais amoureusement sur cet abominable homme de chocolat mais miraculeusement, il fit place à une bombasse rousse, super bien gaulée et tout. Yeah yeah yeah ♪ Sound of Freedom ♪ Yeah yeah yeah ♪ C'était quoi ce paradis, là ? Je me trouvais avec deux magnifiques jeunes femmes dans la fleur de l'âge, une prête à se faire aimer, une autre à se faire baiser. Quoi de plus ?

------

Dans la pénombre d'un local, quelqu'un attendait. Son visage était recouvert par une ombre assez particulière, car seule sa bouche était visible. Avec sa cigarette à la bouche, il tirait dessus quatre fois avant de l'enlever et expirer. On ne savait pas quand, où, et quoi. Lui savait quand, où et quoi. Mais ce n'était pas le moment d'agir. Il fallait savoir se cacher dans la pénombre, et attendre le moment propice. Frapper, pour ensuite se délecter du spectacle.

Un autre homme entra. Celui-ci portait un chapeau, style inspecteur des States des années 70, qu'il posa sur la table beige présente dans le local. Il n'aimait pas l'odeur de cigarette et fouetta l'air pour dégager la fumée bleue-grisâtre qui se répandait dans la pièce. Il s'asseyait, ouvrit le dossier qu'il avait apporté, en sortit un papier qu'il posa sur le bureau et qu'il poussa vers l'homme dans l'ombre.

"Tenez."

Tranquillement, celui-ci continua sa cigarette. Elle se consuma lentement, tout doucement, millimètre par millimètre. Elle prenait son temps avant de mourir, avant que la cendre ne tombe sur le parterre froid et en béton. L'homme au dossier s'impatienta. Il devait partir dans quelques minutes et il n'avait pas le temps de s'impatienter. L'homme dans l'ombre se leva et on vit son visage. Si bien que l'homme au dossier ouvrit la bouche sans pouvoir sortir aucun mot. L'homme à la cigarette s'avança vers l'homme au dossier et écrasa sa clope dans l’œil de celui qui se trouvait en face. Et pendant que celui-ci hurlait de douleur, sa voix caverneuse et grave résonna :

"Je n'ai pas d'ordres à recevoir de lui. Me suis-je bien fait comprendre ?"

Il sortit du local en fermant la porte, laissant derrière l'homme, désormais borgne.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCq05Z8FNAeW8AlRhlEq_vsQ
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Mer 29 Mai 2013 - 18:21
La fille ne fit pas le moindre geste, ni quoi que ce soit quand elle me vit. A croire que c’est une chose courante pour elle que de croiser des abominables créatures de chocolat. Ou alors elle est simplement dénuée de tout avis critique et du moindre jugement mental. Dingue, même pas une expression faciale, un visage parfaitement neutre dans n’importe quelle circonstance. Voila quelqu’un dont il faut se méfier.
Le garçon à côté d’elle était son exact opposé. Surexcité comme un gamin sur le point d’ouvrir ses cadeaux de Noël, ou plutôt comme un môme en rut. Remarque les deux lui conviennent … Bref, ce fut le seul qui eu la bonne initiative de me venir en aide. Même si sur le coup il me fit un petit peu peur, surtout lorsqu’il invoqua deux grosses bulles d’eau pour me les projeter dessus.

Le choc me fit tomber sur les fesses, mais plus la moindre trace de chocolat. En contrepartie, chaque parcelle de tissu était maintenant complètement trempée. Donc les parties blanches de la robe sont transparentes et terriblement moulantes. Heureusement que le soutif ou le string rajoute juste assez d’épaisseur pour cacher ces parties morphologiques. Je me relevai et contemplai les dégâts. Ça va ce n’est pas trop terrible. Machinalement je tirai sur les bords pour éviter une exhibe inutile quand une idée me traversai les neurones. Il faut de la chaleur, et la foudre c’est chaud. Enfin c’est la combustion du carbone dans l’air à proximité qui crée cette chaleur, on est d’accord mais le résultat est le même. Je remerciai l’albinos et filai me planquer derrière un gros chamallow, ce serait dommage de se dévoiler tout de suite. Déjà qu’ils ne se seront certainement pas gêner pour se rincer l’œil, si en plus je lui montre que j’ai des pouvoirs et que mes oreilles pointues viennent juste d’un bug morphologique, autant leur dire aussi que je suis un mec en réalité et que je change de sexe uniquement à Dreamland suite à une mésaventure à Luxuria …

Une fois planquée, je me concentrai sur mon propre corps et balançai une décharge d’électricité de telle sorte qu’elle se propage sur moi des pieds à la pointe des cheveux, puis redescende. Magnifique, si on met de côté les petits frissons que cette technique crée et le nuage blanc produit par l’évaporation, c’est miraculeux.
Lorsque ce fut terminé, que tout soit bien sec et sans trop de pli, je remis tout en place - cheveux comme sous-vêtement - et ressortis de ma pseudo planque. Que faire à présent ? Je peux sans doute aller les revoir, de toute manière je n’ai rien d’autre à faire …

Je cherchai des yeux le garçon albinos de tout à l’heure, celui qui contrôle l’eau, et le rejoins en souriant. Une main tendue vers lui à la façon d’une salutation plus masculine que neutre, je me présentai, les yeux passant de lui à sa voisine pour revenir à lui :

« Encore merci pour le coup de main, ce foutu chocolat est délicieux mais il ne faut pas y piquer une tête … Je m’appelle Nodox. Enchantée. »


[J'ai hésité à continuer/rajouter des trucs mais vu que Kala semble avoir une idée bien précise pour la suite, je me stoppe là pour ce poste ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 234
Date d'inscription : 22/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau Venu
Aisling de Kells
Nouveau Venu

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Jeu 30 Mai 2013 - 11:59
Troisième Nuit : L'inconnue aux Oreilles d'Elfe ~ Candy Land [Suite]

Alors que l'espèce d'Ours en Chocolat Dégoulinant semblait plus stagner qu'essayer de les approcher Aisling ressentie une atmosphère pesante, le jeune homme Albinos qui sentait la Weed, car oui elle eu fini par se rappeler de cette odeur, bref donc le jeune homme Albinos à sa gauche en dehors d'avoir l'air bête semblait prit d'une crise de délire surement avait-il trop fumé, s'écartant légèrement de cet individu quelque peut bizarre Aisling ne remarqua pas tout de suite qu'elle venait de faire appel à son pouvoir et donc de transformer sa main droite (poignet comprit) en patte de Couguar.

Heureusement pour elle, ou peut-être pas, le jeune homme ne fit pas attention à elle bien au contraire il fit face au monstre en chocolat lui envoyant deux grosses bulles d'eau dans la figure, sur le coups Aisling sursauta et tomba sur les fesses en laissant s'échapper un de ses "Kya" bien à elle quand elle est surprise à se point.


Aisling - Kyaaa !!

*Un... un Voyageur ?*

Suivant la scène sans chercher à se relever Aisling vit apparaître à la place du monstre en Chocolat une demoiselle aux cheveux couleur feu qui se retrouvait dans la même position qu'elle à la différence qu'elle était trempée jusqu'aux os et que sa tenue blanche devint quelque peut transparente et moulante au possible, une situation dans laquelle Aisling n'aimerait pas finir.

*Tien c'est moi où elle a les Oreilles Pointues ?*

Se demanda-t-elle peu de temps avant que la demoiselle aux cheveux couleur feu ne se précipite derrière un Chamallow géant d'où émana une sorte d'évaporation, Aisling n'eu pas le temps de réagir que la demoiselle ressortie de sa cachette toute sèche comme si rien ne s'était passé.

Nodox - Encore merci pour le coup de main, ce foutu chocolat est délicieux mais il ne faut pas y piquer une tête … Je m’appelle Nodox. Enchantée.

*Ne te laisse pas aller ma petite, t'as déjà une copine*

Se dit-elle trouvant la belle inconnue très attirante, bizarrement cette dernière tandis la main à l'Albinos comme un homme saluerait un ami ou un collègue tandis qu'une fille, du moins à sa connaissance, aurait tendance à remercier en gardant la distance et faisant une petite courbette presque invisible.

Aisling - Moi c'est Aisling Enchantée.

Répondit-elle en se relevant et cachant sa Patte Droite derrière son dos ayant finalement remarqué la situation

*Zut déjà que je ne sais pas comment me servir de mon pouvoir si en plus je l'utilise sans m'en rendre compte*

Jetant un œil au jeune homme elle remarqua qu'il avait encore plus l'air bête qu'au début, serait-il juste abrutie à cause de ce qu'il a fumé ou bien serait-ce la situation qui le met dans cet état ? Il faut avouer que la Demoiselle prénommée Nodox est très attirante mais à ce point il ne faut pas exagérer, c'est peut-être une des raisons qui ont poussé Aisling à se tourner vers les filles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Mar 18 Juin 2013 - 22:07
Le garçon se contenta de me serrer la main en silence. Il avait l’air soudainement en proie à une intense réflexion. Pourquoi donc ? Je n’ai fais que révéler mon nom … Enfin bref, la brune fit une courbette en se présentant à son tour. Aishing, un nom peu commun. Elle doit venir d’un pays fort fort lointain, genre le coin pommé du trou du cul du monde. Je ne fis rien quand elle se redressa en cachant sa main droite dans son dos, même si naturellement ce genre de geste ne peut qu’éveiller des soupçons en tout genre.

Je retournai les yeux vers l’albinos, et rompis ce silence qui devenait lourd. Une dernière salutation mais cette fois en guise d’au revoir, et je tournai les talons, prenant une direction aléatoire dans cet univers de confiserie. Mon esprit se mit à établir alors toutes sortes de scénarios si je n’avais pas été dans un tel royaume. Par exemple, j’aurais pu discuter avec Lithium - ou Bis - sur les retombés de notre aventure à Luxuria il y a de ça un petit moment maintenant. Ou alors aller charrier le boy-friend d’Hikari, bien entendu devant les yeux de la demoiselle, sinon ce n’est pas drôle … Qu’aurais-je pu faire d’autre ? Tiens, une partie de kart comme dans les jeux de Mario. Ça doit bien exister, ça à Dreamland. Forcement puisque c’est un monde de rêve, il suffit qu’un rêveur y songe pour que hop, ça existe ! Punaise faut que je trouve ce truc.

Passant devant un gros ourson de guimauve rose, de presque deux mètres cinquante de haut sur un mètre cinquante de large, qui semblait faire ses courses sous un arbre de bâton de sucre. Je le coupai un instant dans sa récolte et vu son attitude il n’avait pas du tout l’air d’apprécier :

« Excusez-moi. Je cherche le …

- Nan mais bordel de con ! C’est pas possible d’être tranquille deux secondes !? Vous croyez p’t’être tous que parce que je suis un ourson, je dois être tout gentil et tout doux ? Hein ! Bordel de touriste à la noix ! Dégage le plancher avant que je ne te croque. »

Termina-t-il en retournant à son activité. Je ne bougeai pas d’un pouce, le défiant du regard sans plus le moindre sourire sur le visage. Une attitude des plus sérieuses qui lui fit de nouveau tourner la tête vers moi, rajoutant de l’huile sur les braises de l’ourson déjà bien chaudes. Cependant je tentai tout de même la manière diplomatie. Après tout, je n’ai encore rien dis :

« Ce n’est pas la peine de vous énerver voyons. Je ne …

- Mais c’est pas possible bon sang ! » Hurla l’ours en se penchant pour m’avoir bien en face. « Tu va bouger de là oui ?! J’ai rien à dire ! Du vent ! Avant que je ne m’énerve vraiment ! »

Curieuse comme halène, on dirait du chocolat au lait encore tout chaud. Il a peut être bon goût, qui sait. Mais il n’avait pas l’air d’aimer non plus que je le regarde de la sorte. Et il ne fallut pas longtemps pour qu’il pique encore une crise. Cette fois en levant les bras et en jouant de sa grandeur :

« Va-t-en ! Qu’est-ce que tu veux ? J’ai déjà tout dit à l’autre mec tout à l’heure alors lâche-moi la grappe ! » Ne sachant absolument pas de quoi il parle, je ne bougeai pas. « Ok oui c’est moi qui est pris le Harilol ! Mais il n’y a rien dessus, je me suis fais arnaquer par les autres. Vous risquez rien !

- Qui ça, les autres ? » Demandais-je en commençant à m’y perdre dans cette discussion de sourd.

- Faites pas semblant ! Les Chamallowboys ! C’est eux qui gèrent tout ce qui est en surface dans ce royaume. » Il s’assied sur un rebord de sucre sans s’arrêter. « Vous autres, les Carambarioles, vous pouvez continuez vos affaires tranquillement, j’ai été abandonné … Trahis … » Il s’essuya les yeux, à la manière d’un tas de chocolat recouvrant des perles de sucre, et se redressa. « C’est bon, laissez-moi tranquille … »

Je restai sur place, bugguant à moitié alors que l’ours s’éloignait progressivement.

[Voila un début de scénario, en attendant celui de Kala, enfin y a peut être aussi moyen de mixer les deux ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 234
Date d'inscription : 22/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau Venu
Aisling de Kells
Nouveau Venu

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Ven 21 Juin 2013 - 11:48
Troisième Nuit : La Gourmandise peut être Dangereuse ~ Candy Land [Suite]



Présentations courtes, la dénommé Nodox leur dis salut et s'éloigne sans plus de mots, Aisling la suit des yeux se demandant où elle pouvait aller et si elle irait pas faire un petit bout de chemin avec elle. Tout plutôt que de rester à côté de l'Albinos à sa gauche qui semble perdue dans les nuages.

Aisling - Bon bin moi aussi je vais y aller. Salut !

Dit-elle tournant le dos au jeune homme et faisant juste un petit signe de la main.

A une dizaine de mètre d'elle Aisling aperçois Nodox entrain de discuter avec un Ours  en guimauve géant, enfin discuter semble être un bien grand mot à en voir les gestes énervé de l'ours.


*Je crois que je vais juste passer mon chemin.*

Se dit-elle en suivant le chemin sans s'arrêter ni regarder la scène, tout ce qu'elle entendis en passant c'est l'ours entrain de crier pour qu'on le laisse tranquille. Pas besoin de le répéter pour qu'Aisling continue son chemin sans se retourner.

*Il a pas l'air commode cet ours, ou peut-être Nodox l'a-t-elle dérangé durant sa sieste, qui sais.*

Continuant son chemin en suivant le chemin de Berlingots, Aisling est perdue dans ses pensées et ne fait pas attention où elle pose les pieds, pourtant on lui a toujours dis de regarder où elle les poses.

Aisling - Que ?... Ouaahhhh !!!!

Aisling n'ut pas le temps de baisser la tête pour voir pourquoi son pied droit se retrouvait dans le vide qu'elle tomba dans un grand trou en plein milieu du chemin.

Aisling - Aïe Aïe Aïe, que c'est-il passé ? Où suis-je ?

Elle lève la tête, le trou fait facilement deux mètres de profondeur pour un diamètre de soixante centimètres, qui a bien put faire un trou pareille ? un sacré gourmand c'est la seule chose à comprendre, cependant cela ne dis pas comment Aisling va se sortir de se trou, surtout qu'il semblerait qu'elle se soit tordue la cheville droite et que les parois du trou ne sont pas enclin à l'escalade, en dehors d'être pratiquement toutes lisses, des sorte de pieux en caramel en couvrent prêt d'un quart et il est d'ailleurs facile de deviner où Aisling c'est cognée en tombant à en voir l'état de certain.

Aisling - Est-ce que quelqu'un m'entend ? Sortez moi de là s'il vous plais, Houhou !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Water Boy
Messages : 1472
Date d'inscription : 05/01/2011
Age du personnage : 20

Arpenteur des rêves
Kala Kourou
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 455
Renommée: 1424
Honneur: 316
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Lun 1 Juil 2013 - 10:46
HRP : Et voilà, il fallait patienter ^^

Redescendant tout doucement sur terre, je me disais qu'en fait, personne n'en avait rien à foutre de ma grappe. Moi je venais, tranquillement, je disais bonjour, j'aidais une personne et tout ce que j'avais en retour, c'était d'être laissé comme un chien sur l'autoroute ? Aisling me décevait, je ne pensais pas ça d'elle. Bon, ok, j'avais un joint dans la main... Que je décidais immédiatement de le balancer. Certes, j'avais fumé un joint et encore, je planais à peine. A PEINE ! Mais réagir comme ça, je n'avais pas aimé. Alors Nodox, c'était le pompon : la fille, je l'aide à ne pas se retrouver noyée sous du chocolat, elle me serre la main comme un mec et se barre. Ok, elle avait des melons que t'avais envie de presser ardemment, ok elle avait un fessier sur lequel donner des coups t'exciterait, mais fallait pas abuser. Et la Aisling, elle, voyant qu'on était seulement tous les deux, s'était barrée elle aussi. J'avais mérité quoi, hein, BORDEL DE MERDE ?! La fille me plaisait en plus, je voulais être un gentil et pas un gros salopard ! Chiottes. Elle m'avait même pas demandé mon prénom ! J'avais le seum, mais à mort.

Alors, je décidais de marcher pour oublier tout ça. Suivant une route orangée, je me décidais de me perdre dans mes pensées. Et oui, je n'aimais plus Floriane. Cela faisait quand même un moment, une semaine comme ça. Mais je n'avais pas eu le cran de le lui annoncer. Et oui, j'étais un lâche ! Mais fallait bien faire quelque chose, elle allait partir dans deux jours et si je ne faisais rien, je resterai encore un mois avec une fille que je n'aimais plus. Non, je ne pouvais pas le lui annoncer par téléphone parce que d'une, ce n'était pas dans mes principes, même si j'étais lâche et de deux, elle partait en Thaïlande. La Thaïlande ! Je préférais lui dire avant que de dépenser mon forfait. Mais comment allais-je lui dire ? "Je suis désolé, la vie est comme elle est et, je ne t'aime plus" ? Non, ça fait trop beau-parleur. "Bon, je t'aime plus, tschüss" ? Alors là, ça fait carrément le salaud qui n'en avait rien à foutre. Mais putain, c'était une torture ! J'en avais marre, même dans mes rêves je me retrouverai tourmenté pour ce genre de choses.

"Est-ce que quelqu'un m'entend ? Sortez moi de là s'il vous plais, houhou !!"

Je reconnaissais cette voix, et je souriais de toutes mes dents. Je me rapprochais de la voix et voyais un énorme trou avec une Aisling désespérée. Je ne m'étais pas rapproché du trou afin que la jeune fille ne puisse pas me voir et je m'asseyais en tailleur. Que pouvais-je bien faire ? Me délecter de ses appels à l'aide ou la sortir de là ? C'était un gros dilemme qui se posait à moi car cette fille n'en avait rien à foutre de moi. Mais en même temps, elle me plaisait, quelque chose d'encore plus mystérieux m'attirait chez elle... Et merde, je crois que j'étais en train de retomber amoureux. Pour si peu en plus ? Était-ce alors un coup de foudre ? Oh putain de bordel de merde. Que se passait-t-il dans mon cerveau tout détraqué ? Je suis instable je crois, mentalement instable. Et merde. Fallait vraiment que ça tombe sur moi. Je fis apparaître une bulle du sol et me fit porter en lévitant. Je descendais jusqu'au trou, jusqu'à Aisling.  

"Ne fais pas de mouvements brusques ni aucun mouvement, ça ferait éclater la bulle et on resterait au fond de ce trou", lui disais-je assez froidement.

Je l'avais pris à la mode prince qui porte la princesse, mais je n'avais aucunement l'intention de l'embrasser ensuite, j'étais encore un peu déçu et j'avais pas la tête pour. Je nous fis sortir du trou et allais plus loin pour être tranquille. Je fis disparaître la bulle de la même façon que je l'avais fais apparaître, ce qui nous fis atterrir en douceur. Je la déposais par terre, elle était allongée et je la laissais se redresser. Et maintenant ? J'avais une petite dent contre elle mais je me demandais si c'était inutile. Bon, allez, sans rancune, c'était ça ? M'ouais, je n'aimais pas trop ça, mais bon.

"Et ben, tu as fais une sacré chute ! Tu ne t'es pas fais mal ? Désolé pour tout à l'heure, je n'aurais pas dû venir vers toi avec un joint dans la main. Mais tu vois, je ne l'ai plus. Et puis, je n'étais pas vraiment dans un état second en plus. Tu ne m'avais pas demandé, et moi non plus parce que je n'ai pas eu le temps, mais moi, c'est Kala. Enchanté", lui disais-je maintenant avec le sourire.

------

Une autre cigarette d'allumée. La fumée s'élevait et tournoyait dans l'air telle une ballerine qui faisait son spectacle, concentrée et souriante, devant de milliers de gens. C'était un spectacle grandiose, magnifique. Et le tabac se consuma. Assis devant six grand écrans, il pianotait quelque chose sur un clavier tactile, tout ça subventionné par quelqu'un qui avait à la place des bijoux de famille de l'argent à dépenser. Et d'un spasme de plaisir totalement fou, il appuya sur la touche entrée. Enfin, l'opération allait commencer. Son plan allait commencer. Il commençait d'abord avec des royaumes de la zone 1, mettre du désordre petit à petit. Il avait perdu sa raison mais c'était grâce à ça qu'il devenait dangereux. Une folie digne des plus grands psychopathes de l'Histoire. Il commençait à se faire connaître, petit à petit. La phase finale s'éxecutera bientôt. Et enfin il pourra se venger.

"Mr. F..."

Celui qui venait d'entrer dans la pièce avait raté de peu son rendez-vous avec la Mort. Un couteau s'était planté dans le mur, à quelques centimètres du visage du miraculé. De petites gouttes de sang seulement tachaient le sol. Il déglutissait.

"Je t'ai déjà dis de ne pas prononcer mon nom."

"Ex... Excusez-moi."

"... Pardonné. Que veux-tu encore ?"

"On a détecté une énergie magique pas loin, une utilisation de pouvoir. Sûrement un voyageur."

"Tu as un visuel ?"

"Oui, tenez."

Le pauvre subordonné s'avança vers un clavier à côté et entra des données. L'image d'un des écrans se modifia pour avoir à la place un enregistrement de caméra de surveillance. Celui-ci montra un jeune homme aux cheveux blancs volant sur une espèce de bulle et qui transportait une jeune fille. Il eut un demi-sourire.

"Tiens tiens, comme on se retrouve..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCq05Z8FNAeW8AlRhlEq_vsQ
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Mer 3 Juil 2013 - 17:39
Curieux tout cela. La première pensée serait l’existence d’une mafia parmi tous ces bonbons. Enfin plutôt deux, et elles se disputeraient toutes les deux les territoires. Nan trop space comme idée. Pourtant cet ours avait l’air sincère, et ses dires laissaient vraiment cette conclusion comme unique explication. Et moi je ferais partis de l’une des deux factions ? Il a trop chauffé au soleil ce bout de chocolat.
Un cri de détresse dans mon dos me tira de ma réflexion. Cette voix, ce serait la nenette bizarre de tout à l’heure ? Qu’est-ce qu’elle a encore, le garçon aux cheveux blancs ne lui convient pas ?
Je me tournai dans la direction du bruit, pour comprendre qu’elle était tombée dans un trou. Cruche en puissance, ou simplement maladroite. Tête en l’air plutôt … A moins que ce ne soit tout ça en même temps. Mouais, elle n’arrive pas à la cheville de Lithium en termes de maladresse, mais au moins c’est drôle. Je fis un pas en direction du gouffre et me stoppai en voyant que le preux chevalier albinos de mademoiselle accourait vers sa belle en usant de son pouvoir aqueux. Surprenant d’ailleurs comme pouvoir, un contrôleur de l’eau, c’est plutôt rare. Et très puissant si bien utilisé, y a qu’à voir les dégâts que peuvent faire les torrents dans les villages lors des inondations. Comparé à des impacts de foudre, l’eau fait quand même bien plus de dégât matériel. Bon après faut pas prendre l’exemple des Pokémon sinon on ne s’en sort plus … Attendez, je me perds dans les propres réflexions …

Pendant ce temps, le petit couple tout frais ressortait du trou sur une grosse bulle d’eau. Ah comme c’est romantique … Nan en faites pas du tout. Et puis j’ai toujours l’histoire de l’ours sur les neurones moi. Sans compter que je n’ai rien d’autre à faire cette nuit. Bon … Bonbon …
J’haussai les épaules et retournai voir les deux voyageurs, avant d’entamer la suite sans la moindre transition. Enfin pas tout à fait. Car un sifflement à ma droite m’arrêta net. Une bouteille de Cola qui parle ! C’est une pu*** de bouteille de Cola couverte de sucre qui me siffle ! Punaise il est trop bizarre ce royaume ! La créature se tenait cachée derrière un gros chamallow, et une fois que je l’eu rejoins, je pus remarquer des formes de visage au sommet de gélatine. Les grains de sucre se déplaçant à la surface pour créer une bouche et des yeux ronds. Elle m’adressa la parole avec un accent italien :

« Hey p’tite … J’y t’y ai vu touté l’heure avec monsieur Ferguson ... » La tête de la bouteille s’approcha un peu plus, regarda aux alentours et repris en chuchotant. « Dit … Tu veux du sucre ? J’en ai plein de variété. De canne, blanc, en poudre ou glacé …

- Attendez. » Le coupai-je. « Vous me demandez si je veux de la drogue ?

- Drogue ? C’est quoi ça ? C’est bon ? Nan j’ai qu’du sucre. T’en veux pas ? Nan ? Pourtant les Carambarioles comme vous, m’en achetez toujours un max … J’ai besoin thune, mwé. Nan ? Alors tire-toi bordel de connerie de chiotte. Tu sais pô c’que tu loupes. »

Termina la bouteille en me repoussant à coup de goulot, avant de disparaitre derrière d’autres chamallow.
Ce monde est réellement complètement timbré … Mais au moins mes doutes se confirment, et bon sang pourquoi je ferais partie du gang des carambars ? J’ai une gueule de carambar peut être ? Ou alors ce sont mon apparence humaine et mes oreilles pointues. Rah bon sang, faut en toucher deux mots à quelqu’un.
Je repris ma route en direction du pseudo-couple ; qui d’ailleurs ne vont pas tellement bien ensemble ; et leur lança sans la moindre transition :

[color:b457=#red]« Dites donc, vous sauriez si y a une mafia ici ? Parce que je viens de rencontrer un gros ours en chocolat et il avait l’air tout sauf dans son assiette. A propos d’une info à ne pas dévoiler … Et puis y a des ventes de sucre dans le coin. Enfin du sucre illégal je suppose si j’ai bien compris l’histoire … Vous en pensez quoi ? » Je tournai les yeux à droite et à gauche. La place se vidait. [color:b457=#red]« Ouais nan, en faites, je m’en fiche un peu pour le moment. Je crois qu’il faut se tirer d’ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 234
Date d'inscription : 22/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau Venu
Aisling de Kells
Nouveau Venu

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Ven 5 Juil 2013 - 11:52
Troisième Nuit : Le Manieur d'Eau ~ Candy Land [Suite]



Une ombre géante apparut au dessus du trou, levant la tête Aisling aperçus le Jeune Albinos assis sur une bulle d'eau, il descendit dans le trou assis en tailleur sur sa bulle comme Alladin sur son tapis volant.

Jeune Albinos - Ne fais pas de mouvements brusques ni aucun mouvement, ça ferait éclater la bulle et on resterait au fond de ce trou.

Lui dit-il froidement avant de la prendre dans ses bras comme un prince porterait sa princesse avant de ressortir du trou sur une bulle d'eau.

Aisling le regarde surprise, c'st bien la première fois qu'un garçon lui porte son aide sans attendre quelque chose en retour.

Arrivé hors du trou il la déposa et Aisling se redressa avec un peu de difficulté, une douleur à la cheville gauche l'empêcha de rester debout longtemps, elle fit une petite révérence rapide pour le remercier et s’assit les jambes tendue pour atténuer le plus possible la douleur.


Kala - Et ben, tu as fais une sacré chute ! Tu ne t'es pas fais mal ? Désolé pour tout à l'heure, je n'aurais pas dû venir vers toi avec un joint dans la main. Mais tu vois, je ne l'ai plus. Et puis, je n'étais pas vraiment dans un état second en plus. Tu ne m'avais pas demandé, et moi non plus parce que je n'ai pas eu le temps, mais moi, c'est Kala. Enchanté

Lui dit-il alors avec un petit sourire, Aisling fit mine de rien quand à sa douleur et lui rendit son sourire

Aisling - Enchantée moi c'st Aisling, non ça va je n'ai rien merci

Aisling aperçut du coin de l’œil la dénommé Nodox discuter avec une bouteille de coca en gélatine puis se rapprocher d'eux.

Nodox - Dites donc, vous sauriez si y a une mafia ici ? Parce que je viens de rencontrer un gros ours en chocolat et il avait l’air tout sauf dans son assiette. A propos d’une info à ne pas dévoiler … Et puis y a des ventes de sucre dans le coin. Enfin du sucre illégal je suppose si j’ai bien compris l’histoire … Vous en pensez quoi ?

*une Mafia à Dream Land ?*

Nodox regardai autour d'eux, plus personne à l’horizon

Aisling - Heu je...

Nodox la coupa sèchement

Nodox - Ouais nan, en faites, je m’en fiche un peu pour le moment. Je crois qu’il faut se tirer d’ici.

*Que se passe-t-il ? pourquoi faudrait-il s'enfuir d'ici ? y aurait-il un rapport avec cette histoire de Mafia et cet ours ? et la Bouteille de coca qui parlait avec Nodox a-t-elle un rapport avec cette histoire ?*

Tant de questions qui se bousculaient dans la tête d'Aisling qui n'attendait pas vraiment de réponses mais plutôt de savoir ce que Kala décidait de faire, car quoiqu'il déciderait Aisling partirait avec Nodox du moment qu'elle s'éloigne d'ici et évite les ennuies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Water Boy
Messages : 1472
Date d'inscription : 05/01/2011
Age du personnage : 20

Arpenteur des rêves
Kala Kourou
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 455
Renommée: 1424
Honneur: 316
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Ven 19 Juil 2013 - 17:18
Nodox me faisait rigoler. Où qu'on pouvait aller, il y aurait toujours une merde quelque part donc franchement, pourquoi ne pas rester ici plutôt ? Mais ne brusquons pas la jeune fille, attention ! Enfin bon, Aisling était sûrement une nouvelle et suivrait sûrement la personne qui ouvrait le plus sa gueule, c'est-à-dire Nodox. Je n'aimais vraiment pas ce genre de fille, la bimbo grande gueule, mais alors pas du tout. Cela me faisait chier plus qu'autre chose. Mais de toute façon, j'étais dans un état de passivité inconnu. J'acceptais tout, même le fait que j'avais envie de tabasser Nodox, alors que frapper des filles n''était pas du tout dans mes habitudes, seulement parce qu'elle me tapait sur les nerds, qu'Aisling me prenait un peu pour de la merde et qu'il n'y avait vraiment rien à foutre dans ce bled paumé. J'aurai mieux fais d'atterrir à Hollywood Dream Boulevard ou à Circus Attraction, là au moins je me serais un peu amusé, même seul. Au moins, je n'aurai pas eu de problème de ce genre. Au moins, on ne m'aurait pas cassé les burnes, je n'aurais pas été en chaleur pour rien (quoique, là je me suis calmé)... Non ! Aux Plaines. Là, y avait du vent. Et du soleil. Et des arbres pour se mettre à l'ombre. Ouais... Cela aurait pu être kiffant. Mais alors grave.

Bizarrement, je pensais que j'étais en train de rêver, ou que j'avais perdu la boule. Ouais, car Nodox commença à se déshabiller, montrant ses atouts féminins au grand jour. Elle avait une magnifique ligne de corps et celui-ci était très harmonieux. En fait, sa poitrine était parfaite car proportionnelle à son corps et ses fesses n'étaient pas vraiment grosses. Ouais quoi, un corps parfait que tu ne rencontrais que très, mais alors très rarement. Mais le délire commençait à partir en n'importe quoi, car Nodox me montra son index et son majeure. Elle posa ses fesses délicatement sur l'herbe et écarta ses jambes, toujours en me montrant ses doigts. Et elle commença à descendre, tout doucement. Enfin, elle débuta l'ascension du plaisir. Je peux vous avouer que c'était kiffant aux premiers abords, mais perturbant par la suite. Assez même. Car elle le faisait comme si l'on était dans une bulle invisible aux yeux de tous et elle commença à gémir. C'était marrant. Ouais, un peu. Voir bien marrant quand même. Je ne pus m'empêcher de rigoler, une euphorie étrange et peu habituelle ressortait depuis les profondeurs de mes poumons de fumeur totalement converti. Mais le rêve prit soudainement fin avec Aisling, debout devant Nodox. Cette dernière gémissait de plus en plus fort et commençait à atteindre le précipice. Là, puis ici, enfin, bientôt, presque, oui, je, m'oui, juste ici, tout proche, là !..

Aisiling se retourna vers moi, tenant la tête décapitée de Nodox par les cheveux roux de celle-ci. Sang écarlate, coulant sur l'herbe verte et fraîche. Se mordre la joue. Et se rendre compte qu'on ne rigolait plus. La frêle et jeune fille qui semblait être une nouvelle n'était en fait qu'un voyageur killer, bêtement et simplement. Et tel un vampire, elle porta le coup de Nodox à sa bouche et but le sang qui coulait abondement de la partie coupée. Vampire, vampire, vampire. Que le rêve prenne fin. Se pincer. The reality. Tête roulant sur le sol. Se relever. Combattre. Tuer cette abomination.

----------

« C'est bon, Noah II s'est lancé. La première expérience débute maintenant depuis cinq minutes. »

« Je te félicite. »

Il sortit une autre cigarette et l'alluma avec un zippo rouge avec des multiples petites flammes dessinées. Il souriait et n'était pas mécontent de la providence que lui avait l'albinos. Il avait besoin de cobayes pour tester la machine et c'était l'occasion parfaite. Trois jeunes humains voyageurs, ce n'était sûrement pas le fruit du hasard, surtout si l'albinos se trouvait là.

« Je ne suis là que depuis deux jours, et on m'a brièvement expliqué le fonctionnement de Noah II, mais je n'ai pas vraiment compris. »

Il tira sur sa cigarette et relâcha la fumée grise dans l'air se trouvant dans la petite pièce d'écrans et de claviers. Le jeune homme ignorant tournoya un stylo dans sa main.

« Notre perception de la réalité est basé sur nos cinq sens : le goût, la vue, le toucher, l'ouïe et l'odorat. Ce que nous voyons, ce que nous touchons, tout est une question de messages électriques. Messages électriques envoyés depuis les nerfs présents partout dans notre corps jusqu'au cerveau, qui les transforme en images. Pour exemple... Le stylo que tu tiens dans la main. Que te dis qu'il est réel ? »

« Je... J'admets... J'admets son poids, je le touche, je le pèse inconsciemment en le tenant dans ma main car j'ai déjà touché et tenu des stylos. Mais je ne vois pas... »

« Tout est une question de messages. Les nerfs reliés à ta main envoient des signaux électriques jusqu'à ton cerveau et donc, lui donnent une image et un poids. Alors imagine que l'on puisse détourner et modifier ces signaux électriques pour faire projeter à la personne que l'on souhaite ce qu'on veut qu'elle voit. Ou qu'on projette ce que ton inconscient (aussi complexe soit-il) imagine. Ce qui veut dire que tu pourrais très bien tenir une souris morte que ton stylo. »

L'employé déglutissait alors et déposa le stylo sur la table, près de clavier. L'homme ferma les yeux et tira une nouvelle fois sur sa cigarette.

« Mais... Même si c'est une machine, comment peut-elle atteindre ces trois voyageurs ? Nous sommes assez loin de leur position. »

« Je te l'ai dis, tout est une question de signal électrique. Pour combler le manque de zone d'efficacité, il y a des bornes de relais situées un peu partout dans la région. Comme ça, nous pouvons couvrir un large espace. Et puis, si tu avais correctement relevé les données, il y a eu une autre fluctuation magique, bien avant celle de l'hydrophobe. C'est elle », en montrant la rousse qui se débattait, prise dans une illusion, « l'origine. Elle contrôle l'électricité, et cela rendra les choses plus faciles que je ne l'espérais. »

« J'ai une dernière question. Une dernière fois, c'est une machine. Comment pourrait-elle modifier les signaux électriques pour projeter une illusion issue de l'inconscient ? »

Il finissait alors sa chère cigarette et l'écrasa dans le cendrier qui se trouvait à côté, en jonchant les autres cadavres de nicotines, fièrement consommées.

« Ce n'est pas pour maintenant. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCq05Z8FNAeW8AlRhlEq_vsQ
AuteurMessage
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Mer 24 Juil 2013 - 11:49
[Très peu d'inspi' donc j'ai simplement décris mon illusion]


Une vague de vent étrange flouta durant une demi-seconde ma vision des alentours, et l’instant d’après une Lithium sortait de derrière un gros chamallow. Plus troublant encore, elle était en maillot de bain. Dans le genre bleu clair et blanc, pour faire ressortir la couleur de ses yeux. Je n’eu pas le temps de lui demander pourquoi elle était là, qu’une autre Lithium sortit de derrière le même chamallow. Enfin dans ce cas présent je me retrouvai devant une Lithium et un Lithium, puisque le deuxième était la version de la demoiselle au masculin. Il ne fallut qu’un instant pour que je comprennes avoir Bis et Lith’ en chair et en os devant moi. Oh punaise, y a une grosse couille dans le potage. La seconde suivante on était tous les trois nus comme des vers, avec moi couchée sur le dos, Bis avec ses hanches entre mes jambes et Lith’ assise à califourchon sur mon ventre, ses lèvres se frottant aux miennes.

A ce moment-là, je ne sais pas vous, mais moi je flippe. Enfin, d’un côté je flippe mais d’un autre je suis aux anges. Bah oui, les baisers de la petite blonde sont d’une douceur extrême, les mouvements du blond sont francs et maîtrisés. Un pur régal. Mais en vérité, tel que je les connais, aucun d’eux n’auraient agit de la sorte. C’est la raison de pourquoi je les repoussai, tant bien que mal d’ailleurs. Et ça ne leur plut pas du tout, mais alors pas du tout. L’incompréhension monta encore d’un niveau quand je vis Bis me coller au sol par l’unique puissance de ses muscles, pendant que Lithium sortaient des éclairs noirs de ses bras. Tout deux me regardaient d’une telle manière que, si j’avais butée leur meilleur ami sous leurs yeux, ça aurait été identique. Impossible de me défendre, impossible de les raisonner, je ne pus qu’hurler quand les foudroyantes mains de la petite blonde se posèrent sur chacune de mes tempes.


[Kala, MP-moi si jamais tu trouves qu'il y a un détail illogique entre ton poste et le mien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 234
Date d'inscription : 22/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau Venu
Aisling de Kells
Nouveau Venu

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Jeu 25 Juil 2013 - 12:31
Troisième Nuit : L'illusion ~ Candy Land [Suite]



Le petit groupe marche sur le chemin de berlingots par un temps ensoleillé, Nodox et Kala discutent entre eux, rien de bien spécial, du moins pour l'instant.

quelques minutes plus tard Aisling aperçoit un homme au visage distordu, comme s'il s'agissait d'un vortex, cette personne lui fit bonjour de la main, Aisling ne sachant pas quoi faire se tourne vers ses compagnons mais ces derniers ne semblent pas avoir vue l'homme au visage déformé, ce dernier s'approche en regardant Aisling droit dans les yeux, enfin vue que l'on ne sais pas où sont les siens on ne peut qu'imaginer


*Qu'est-ce que je fais ?*

L'homme au visage difforme passe à sa gauche lui frôlant la main, Aisling se retourne, plus rien l'homme a disparut

*Bizarre*

Soudain Aisling sentit une douleur sur le dos de la main, comme un griffure profonde, par réflexe elle regarde mais rien, même pas une égratignure

*c'est quoi ce bazar ??*

Aisling regarde autour d'elle, ses compagnons semblent tellement concentré par leur discussion que même une bombe nucléaire n'arriverait pas à attirer leur attention, à par ce détail rien, pas le moindre village, pas le moindre arbre, que des champs de canne à sucre à perte de vue et le chemin qui semble sans fin !!!

Soudain l'homme au visage difforme réapparaît devant eux et fait de nouveau bonjour de la main


*Que se passe-t-il ? Et qui est cette chose ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala] Aujourd'hui à 9:13
Revenir en haut Aller en bas

Une première Aventure [Ft. Nodox & Kala]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Royaume des Sucreries-