Haut
Bas

Partagez|

Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 131
Date d'inscription : 08/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau challenger
Beckett Jenkins
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 70
Honneur: 0
MessageSujet: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Sam 20 Avr 2013 - 20:49
Je n'avais jamais vraiment prêté attention à toutes les merveilles de l'univers vidéo-ludique. À vrai dire, on ne m'y avait jamais vraiment intéressé non plus. Tout au plus je jouais à Sonic the Hedgehog chez mes potes, les rares fois où mes parents ultra-protecteurs me laissaient aller chez eux.

Alors, quand de nouveaux amis à moi, dans ma classe, au lycée, m'invitent à une LAN-party chez l'un d'eux, j'ai sauté sur l'occase. Et évidemment, il s'agissait d'un jeu totalement inconnu à mes yeux. Dota 2, un jeu dans le style "Arène de bataille", ou MOBA, pour les intimes. Et comme par hasard, je n'y connaissais rien.

Oh, t'inquiète pas, tu comprendras très vite..., m'avait assuré Barry, le gars qui nous hébergeait pour cette après-midi "de pure folie", selon les dires de mes nouveaux amis.

Une fois installé devant un PC apparemment ultra-balèze, le jeu se lança devant mes yeux, via la plateforme Steam. Une cinématique d'intro montrait des héros épiques en train de se friter pour je ne sais quelle raison. Puis, je vis une fenêtre s'ouvrir à l'écran. Elle indiquait "Connexion en tant que : Invité #23547 sur canal privé". Vite fait, je grimpais les échelons de la file d'attente, avant de me retrouver sur l'écran d'accueil.

Beck, va sur l'écran de sélection des champions et sélectionne Earthshaker. Commence avec un assez simple, pour commencer...

Ainsi, ma souris valsa sur le héros en question : une sorte de bête complètement bizarre qui, d'après sa story-line, serait née des entrailles de la Terre et se serait invoquée d'elle-même dans notre monde, tandis que les autres créatures devaient être invoquées par quelqu'un.

Il restait trente secondes à nos adversaires pour sélectionner leurs héros. Mes potes avaient décidé de me lancer directement dans la fosse aux lions, sans même passer par des matchs Player VS Bot. "Comme ça, tu apprendras mieux de tes erreurs", m'avaient-ils assuré avec un rictus carnassier. Ils me charriaient. Ils pouvaient que me charrier. Non ?

30 secondes avant l'apparition des minions, indiquait une voix aguicheuse à l'écran.

3 minutes plus tard, après avoir fait mes premières armes en testant les capacités d'Earthshaker, j'entamais le carnage en provoquant le first blood. Chance du débutant, me dis-je. Mais, étrangement, je me retrouvais à l'aise dans le jeu, faisant un M-M-M-Monsterkill, à savoir tuer tous les avatars adverses en moins d'une minute, temps imparti. Résultat, force tapes dans le dos de la part de mes amis, qui n'en revenaient pas de ce prodige. Mais moi, je pensais avoir compris.

Earthshaker avait des capacités similaires aux miennes sur Dreamland.

Après environ 7 parties d'une demie-heure chacune, je saluais mes amis, récupérais mon sac sur le sol et mon gobelet-koala encore rempli de soda sur le bureau, avant de quitter le domicile de Barry. Une fois de retour chez Alexander, je me préparais un rapide casse-croûte, me l'envoyais aussitôt me caler les entrailles, avant d'aller voir sur Internet le prix de cette petite merveille à laquelle je venais de jouer. Et... 70$ ?! Quoi ?! Sérieux ?! Bref, j'allais sur le compte en banque en ligne de mes parents, entrais leur code secret, et utilisait ce superbe moyen pour arriver à mes fins.

Mes parents ont toujours été dépensiers, et ils ne remarqueraient sans doute pas l'emprunt de beaucoup d'argent pour acheter en ligne des jeux comme Bioshock, Portal 2, Dead Space, et, évidemment, Dota 2. Je jouais à tous les jeux dans l'ordre cité précédemment, avant de me rendre compte qu'il était plus de minuit. Je finissais rapidement ma partie avec Earthshaker, mon petit chouchou, avant de me glisser dans les bras de Morphée et rejoindre le monde des rêves.

* * *

Dreamland. Le monde onirique des rêves, généré par les songes d'environ sept milliards de personne sur Terre. Le monde de tous les possibles, de tous les imaginables. Un monde où même les jeux vidéos avaient leur place. Eh oui, même les gamers ont le droit de rêver. Est-ce un crime ?

J'atterrissais dans une immense clairière pixelisée, me rappelant vaguement Skyrim, auquel j'avais aussi joué avant d'aller au lit. Une pancarte, rappelant celles des tavernes dans les RPG, indiquait :

Park of Games vous présente :

Dream of Legends

Je m'avançais, plus ou moins ébahi devant le spectacle qui s'offrait sous mes yeux : des gens en armure allaient d'échoppe en échoppe, de taverne en taverne, de forge en forge. Tous portaient des armures rutilantes, en métal ou en cuir, des cottes de mailles, ou des robes de mages. Leur équipement me laissait pantois, laissant présager de leurs capacités de combat.

Mais à mesure que j'approchais du centre névralgique de toute cette cohue, je vis au-dessus d'une fontaine une fenêtre. Une fenêtre de sélection des champions, comme dans Dota. Elle indiquait :

Un nouveau champion vient de rejoindre l'arène. Leroy, agitateur de choc, rejoint l'équipe bleue.

Puis, en lisant ces lignes, je vis mon corps peu à peu se pixeliser, me transformant en un avatar parmi tant d'autres. J'étais devenu un personnage de ce jeu ? Enfin... Non ! J'étais toujours en Dreamland, donc je n'étais pas un simple personnage. J'étais toujours Contrôleur du Choc !

Devant moi, une petite interface s'ouvrit, me laissant voir mon arbre des capacités.

  1. Shock to Thrill : une onde de choc plutôt banale, envoyant des dégâts ignorant la classe d'armure de l'adversaire. Corps à corps.
  2. Kazat'choc : Des ondes de choc accélèrent votre héros progressivement. Augmente votre vitesse et votre esquive. Passif.
  3. Délichoc : une double onde de choc part dans la direction sélectionnée, causant d'importants dégâts et réduisant la classe d'armure de l'adversaire. Distance.
  4. Earthshaking : Votre corps provoque des séismes autour de vous durant un temps imparti. Les dommages causés sont en fonction du rayon. Zone. Ultimate.


La fenêtre indiquait aussi que je recevais des dégâts réduits venant des armes contondantes. Sympa, c'était bon à savoir. Soudain, levant mes yeux de la fenêtre bleutée, je portais mon attention sur la boutique d'un forgeron en particulier. Exactement celle-là, car une immense flèche bleue me l'indiquait, comme l'épingle indique votre destination sur Google Maps. Je ne faisais pas attention aux autres bâtiments, portant eux aussi des oriflammes azurés, et me concentrais sur l'avenir.

J'étais dans une immense arène de bataille de style MOBA. Et ça promettait d'être cool, ça.



Une fois chez le forgeron, une sorte de gros cochon encapuchonné, j'entrepris de voir la liste intégrale de ce qu'il me proposait. Mon regard se reporta sur le Morgenstern Vulchoc, une masse d'armes dont la tête sphérique était ornée de longues pointes comme une mine anti-personnelle. Il était indiqué à côté qu'elle pouvait faire trembler le sol en le frappant. Idéal, selon mon style de combat. Je prenais aussi les bottes du sourcier, ayant un fort rang de pénétration magique, ainsi qu'une potion de vitalité.

J'étais fin prêt pour la bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Death Voice
Messages : 489
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Riku Kaisuki
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 57
Renommée: 1630
Honneur: 148
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Sam 27 Avr 2013 - 15:41
Et bim ! Doublé. La partie de ce soir commençait bien. Depuis plus d'un mois, Riku s'adonnait à un jeu que lui avaient présenté et vanté de nombreux amis, et auquel il avait finalement décidé de se mettre devant leurs insistances ; et il devait le dire, il n'était pas déçu. League of Legends était ce que l'on appelait communément un MOBA, ou plus communément « bataille d'arène multijoueurs » (multiplayer online battle arena), dans lequel des équipes de 3 à 5 joueurs, appelés invocateurs, incarnent des personnages appelés champions, qu'ils dirigent à travers un champ de bataille, où l'objectif est de détruire le nexus, le cœur du camp adverse. Sur le chemin, il faudra vaincre les sbires de l'autre équipe, sortes de petites créatures serviteurs des champions, et détruire les tourelles de défense de l'autre camp, tout en tuant les champions ennemis sur le chemin. Un jeu où la dimension stratégique était immense, et offrait aux joueurs des tonnes de possibilités ; il fallait savoir jouer à la fois sur l'équipement, et les différentes techniques de son personnage et de celles des autres. Un jeu où l'équipe passe avant le talent individuel. Et ce soir-là, Riku jouait en équipe avec des amis et Hikari, qu'il avait également converti à ce jeu. Ils avaient tous un bon niveau, en témoignait leur début de partie, où l'équipe adverse avait rapidement subi ses premières pertes. Le jeune homme jouait dans la ligne du milieu, la « mid lane », incarnant un personnage qu'il avait équipé pour augmenter sa puissance. Ce champion, Fiddlesticks, était l'archétype du personnage qu'il appréciait de jouer ; puissant, il pouvait être relativement embêtant pour un adversaire s'il était bien joué. Sa fragilité était compensée par des sorts très puissants. Et le jeune homme avait développé un bon niveau avec ce personnage, mourant très peu et tuant bon nombre d'adversaires sur sa route. Là, il venait de tuer non seulement le personnage auquel il faisait normalement face sur sa voie, mais également celui qui avait cru bon de l'attaquer par derrière avant de subir une contre-attaque qui le fit taire aussitôt.

La suite donna raison au jeune homme, qui, lancé dans son élan victorieux, détruisit rapidement la première tourelle ennemie sur sa route, non sans avoir tué pour la seconde fois l'adversaire qui lui faisait face. Un premier « back », retour au camp, histoire de régénérer son mana, et il améliora son équipement grâce à l'argent économisé sur ses meurtres et sa destruction. Ils menaient à cet instant par 8 à 2, avec deux tourelles ennemies détruites. Hikari gérait tranquillement sur la voie du bas «bot lane», et avait déjà tué un premier adversaire. Nul doute qu'à ce rythme, l'autre équipe abandonnerait rapidement. D'ailleurs, deux petits malins crurent bons de foncer au mid pour tenter de s'en prendre à la tourelle laissée libre par le necromancer, qui prévint ses camarades pour aller l'aider, et attendit qu'ils soient prêts pour activer sa technique ultime dans le tas : crowstorm. Cette dernière téléportait Fiddlesticks dans la zone ciblée par la souris du joueur, créant dans le même temps une zone autour de lui dans laquelle les champions et sbires ennemis subissent d'importants dégâts par seconde. Ni une ni deux, une fois dans la mêlée, alors que ses camarades rejoignaient la bataille pour lui venir en aide, il déclencha un redoutable combo sur le premier adversaire à sa portée : à l'aide du sort fear il le contraint à fuir pendant quelques secondes, enchaînant avec un dark wind, un sort qui fait rebondir des corbeaux sur plusieurs adversaires, les réduisant au silence pour plusieurs secondes, et acheva la cible avec son drain, un sort absorbant une bonne partie des dégâts réalisés pour soigner Fiddlesticks. Résultat, il sortait du combat indemne, et réalisait dans le même temps un doublé, ayant également tué juste après sa cible l'un des adversaires qui était resté dans sa zone de dégâts. Finalement, après deux autre tourelles détruites et beaucoup plus de tués, l'autre équipe se rend, et Riku termine la partie sur le score non négligeable de 9 tués, 0 morts, et 12 assistances. Epuisé de fatigue après cette victoire, il souhaita bonne nuit à ses camarades de jeu, puis à sa petite amie avec qui il conversa encore un peu au téléphone ensuite, avant de se laisser lentement entraîner dans les bras de Morphée, se demandant bien où le monde onirique l'emmènerait cette nuit-là....

***

Lorsqu'il ouvrit les yeux, la vision qui s'offrit au necromancer fut tellement surprenante qu'il en tomba à la renverse ; il crut un instant avoir laissé son ordinateur allumé et avoir inconsciemment lancé une autre partie de League of Legends ; il se trouvait devant un écran exactement comme celui de sélection des champions ! Bon sang, où avait-il atterri ? Il allait passer sa nuit à jouer ? Et dire qu'on le prenait déjà pour un nolife, si en plus ça devait s'étendre à ses rêves, il n'était pas sorti de l'auberge. Une créature des rêves portant un uniforme aux couleurs de riot games, les créateurs du jeu, s'avança au niveau du jeune homme, et posa sa main sur son épaule pour l'interpeller, ce qui le fit bondir en avant, et se cogner la tête dans le mur à côté à cause de ses réflexes de survie primaires. Il poussa un juron en se tenant le crâne, et se retourna pour voir le visage du malotru qui venait d'oser provoquer cet élan de panique, et constata rapidement qu'il s'agissait de l'un des guides locaux. Bon gré mal gré, le dead maker reprit son calme en rabattant ses cheveux correctement, puis prit la parole, s'excusant dans un premier temps :

« -Excusez moi pour ma réaction, vous désiriez me dire quelque chose?

- Ou...Oui... Appelez-moi Steve, je suis votre agent d'accueil. Vous êtes officiellement l'un des challengers de notre tournoi d'aujourd'hui Riku Kaisuki, je venais vous en informer.  »

What the fuck ? De quoi qu'il causait lui ? Comment ça un challenger ? Comment ça un tournoi ? Il répondait à rien là ! Mais Riku n'eut pas le temps de lui poser ses questions qu'il constata le fait le plus improbable de sa vie onirique : sur l'écran de chargement de la partie, l'un des champions était à son image : il était devenu l'un des champions ! Ce qui voulait dire qu'il allait être forcé de jouer des parties cette nuit-là ? En tant que personnage même ? Intéressant, et effrayant à la fois, n'oublions pas que l'on pouvait être tué dans ce jeu. Mais si les règles étaient faites comme dans le jeu d'origine, il serait ramené à la vie sur la plate-forme de l'invocateur à chacune de ses morts. Il pouvait donc jouer plus sereinement. Il profita du temps de chargement pour observer ses techniques et la manière dont il était vêtu ; pour ce qui était des techniques, une petite interface située juste sous ses yeux lui indiquait les compétences dont il disposait dans ce combat :



→ Boost rocheux : Gaïa appose une gangue de roche sur Riku ou un champion allié ciblé, lui conférant un bonus d'attaque sur sa prochaine attaque, ainsi qu'un effet d'étourdissement sur l'ennemi touché.

Gaïa appose une gangue de roche sur Riku ou un champion allié ciblé, lui conférant un bonus d'attaque de 5/10/15/20/25 %, ainsi qu'un effet d'étourdissement de l'adversaire touché qui dure 1,5 secondes.
Mana : 50/70/90/110/130
Portée : 350

→ Bouclier gélatineux : Riku invoque Zeel pour se protéger, ou protéger un allié d'un certain nombre de dégâts. Les attaques bloquées sont renvoyées à un certain pourcentage à leur envoyeur sous forme de dégâts magiques.
Zeel apparaît pour protéger Riku ou l'un de ses alliés de 100/150/200/250/300 (+0,5 pts) et renvoyer 5/7/9/11/13% des dégâts absorbés sous forme de dégâts magiques.

Mana : 100/120/140/160/180
Portée : 350

→ Pluie de stalactites : Gaïa fait tomber une pluie de stalactites dans une zone ciblée, réduisant la vitesse d'attaque et de déplacement des ennemis touchés.

Une pluie de stalactites s'abat sur une zone ciblée, ingligeant 50/70/90/110/130 dégats par seconde aux adversaires pris dedans (+ 0,3 pts), réduisant la vitesse d'attaque et de déplacement des ennemis touchés de 2/4/6/8/10 % pendant 2,5 secondes.

Mana : 90/100/110/120/130
Portée : 350

-> Cratère : Gaïa plonge depuis le ciel pour infliger un puissant coup au sol, étourdissant les ennemis touchés et réduisant ensuite leur vitesse d'attaque et de déplacement.

Gaïa inflige un puissant coup au sol créant un cratère, les ennemis pris dedans subissent des dégâts importants. Ils subissent 300/450/600 (+1 pts) de dégâts magiques, et ils sont étourdis pendant 1,5 seconde. Leur vitesses d'attaque et de déplacement sont ensuite réduits de 10% pendant 2,5 secondes.

A bien y regarder, son profil lui permettait de jouer deux types de personnages ; soit il allait au mid pour jouer AP, c'est à dire tout jouer sur la puissance des techniques, soit il jouait en support pour donner l'avantage à l'autre joueur sur la bot lane avec lui, et le protéger. Il fallait pour cela d'abord observer l'équipe avec qui il jouerait dans cette partie. Il y avait une Ashe, qui irait certainement au bot, un Garen, et un Warwick. Ces deux derniers iraient au top. Le cinquième membre de la troupe était un inconnu ; un jeune homme, probablement un voyageur lui aussi, qui avait été recruté dans les mêmes conditions que le necromancer, c'est-à-dire totalement à l'arrache. Riku soupira, puis au moment où ils apparurent dans la faille de l'invocateur, le terrain de leur bataille, il s'avança vers l'inconnu et lui demanda :

« Hey, tu veux aller où ? Vu tes techniques, tu devrais aller au mid plutôt non ? Moi je vais jouer support du coup. »

Il ne jouait que très peu ce poste, mais il le sentait bien cette fois-ci. Il fallait espérer que ses coéquipiers soient à la hauteur... Il en profita pour prendre son équipement dans la boutique ; il opta pour des potions de mana, et des bottes de base. Il rejoignit ensuite son équipier au niveau de leur tourelle la plus avancée, et attendit le signal :

« Des sbires sont apparus. »

La partie venait de débuter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 131
Date d'inscription : 08/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau challenger
Beckett Jenkins
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 70
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Dim 28 Avr 2013 - 18:36
Des sbires sont apparus

Cette phrase, lourde de conséquences, annonçait le début des hostilités. Et évidemment, je n'avais même pas réfléchi à une stratégie. Bref, j'étais dans le caca jusqu'aux coudes. En regardant bien mes capacités, je devais jouer en AD, c'est à dire coller un maximum de dégâts en cas de combat en équipes, ou teamfight. Le poste le mieux adapté pour cette fonction allait être en botlane. Et l'autre, que j'avais déjà vu à la Celestia Fest en train de chanter du 30 Seconds to Mars, semblait demander mon avis pour savoir à quel poste il irait.

L'archère. Go midlane en solo. Le lychaon et le palouf (à savoir, paladin), vous vous faites la top. Jared Leto, tu viens avec moi en bot. Je prends le carry AD.

Et, au moment où je quittais la plateforme, le Nexus se mit à rayonner, faisant apparaître une trentaine de minions, sorte de créatures bizarres, toutes armées de masses d'armes ou de bâtons de mages ou étaient montés sur des canons. Mais l'un attira plus particulièrement mon attention. Il ressemblait à une sorte de cacahuète toute jaune, avec uniquement un seul oeil, portait une salopette et tenait un pistolet à eau dans sa main.

Spoiler:
 

Hahaha ! Papuche ! Papuche !

Je courais vers ma ligne, me réfugiant dans les herbes hautes en attendant l'arrivée des adversaires. Au premier, j'allais lui servir un gank maison en lui larguant ma première capacité dans la tronche. Je devrais juste viser un petit peu pour lui envoyer le Shock to Thrill. L'autre allait vers la rivière en face.

Les premiers minions adverses rencontrèrent ceux de mon camp. Derrière eux se trouvait une petite fille armée d'un lance-flammes et un homme-poisson armé d'un harpon. J'allais envoyer mon attaque sur Annie, quand je sentis quelque chose tirer sur mon armure en cuir. Je regardais en bas, avant de voir mon canari me lancer un grand sourire.

Hé ! Hé ! Bisou bisou ?, me demandait-il en me montrant la fillette du doigt.

Il est des jours où l'on a des envies de meurtre, sans aucune raison apparente. C'était le cas cette nuit-là. Le minion était situé dans la partie visible de mon buisson, ce qui fit porter une attention accrue à Annie et Fizz dans ma direction. Bon, tant pis pour la discrétion, on va foncer dans le tas. Je lançais ma première onde de choc en direction d'Annie, sans doute la plus dangereuse selon moi, tandis que je donnais un furieux coup de morgenstern dans la tempe du poiscaille. Soudain, mon bras droit, celui qui portait la masse d'armes sismique, fut entouré d'une espèce de croûte de roche. Un coup d'oeil à mes statistiques m'apprit que ma puissance d'attaque était augmentée. J'esquivais un coup de harpon, avant de frapper à nouveau Fizz dans le plexus. Au-dessus de sa tête était inscrit en rouge "COUP CRITIQUE", synonyme de dégâts accrus sur ma cible. Mon dos me brûlait, sans doute la cible d'une Annie qui attaquait en traître, mais je continuais à m'acharner sur mon adversaire. Si bien que quelques minutes plus tard, alors que j'avais perdu près de la moitié de ma vie, un son de cloche retentit, suivi de la voix de l'annonceuse.

Premier sang

Je voyais qu'il s'agissait de moi, assisté par mon allié, tuant Fizz. J'activais mon Kazat'choc pour rallier notre tourelle la plus proche, histoire de back rapidement et de ne pas gaspiller ma potion de soin.

La partie s'annonçait rude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Death Voice
Messages : 489
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Riku Kaisuki
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 57
Renommée: 1630
Honneur: 148
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Lun 6 Mai 2013 - 16:36

Ah bah finalement, c'est l'inconnu qui va jouer carry AD, le gros moteur de dégâts dans l'équipe. Parfait ! Riku ne se serait pas vraiment senti à l'aise avec une créature des rêves programmée uniquement pour se battre selon des paramètres définis. Il allait falloir tenir compte de ce point lors des différentes parties de ce tournoi des plus étranges avant de se faire avoir comme des bleus par une équipe entièrement constituée de voyageurs – et le necromancer ne doutait pas que cela puisse arriver – le mister était en tout cas plutôt bien armé avec une grosse massue, tandis que lui avait reçu un sabre court, qui ne lui serait pas vraiment d'une grande utilité. En tant que support, il n'était pas là pour prendre des « kills », c'est-à-dire tuer l'adversaire, mais aider son partenaire à y parvenir, et pour cela, il fallait utiliser des sorts pour améliorer les capacités de l'autre, le soigner, ou encore gêner l'adversaire. A un point près, il pouvait faire tout cela, il était donc plutôt bien taillé pour ce rôle. Il remarqua également que les créatures qui les accompagnaient obéissaient à des ordres simples lorsque l'autre voyageur leur ordonna de se placer à telle ou telle lane ; il faudrait voir en combat jusqu'à quel point ils pouvaient obéir aux ordres. En attendant, dès que tout fut prêt et que Riku – enfin Jared Leto d'après son collègue, ce qui en soin était plutôt classe comme surnom – obtint sa réponse, ils se lancèrent tous deux à l'assaut de la bot lane, suivis par une dizaines de petites créatures, les sbires, qui allaient accomplir leur rôle de chair à canon inépuisable pendant qu'ils dégageraient les adversaires du passage vers les tourelles. Ce premier point de la réflexion passé, le jeune homme se demanda tout de même ce qu'il allait ressentir au cours de ses morts dans cette partie, avant d'être interpellé par un sbire tout à fait différent des autres, digne des minions de moi, moche et méchant. Mais qu'est-ce qu'il foutait là ce truc à le coller et à dire n'importe quoi en boucle ?

« C'est quoi ça, un bug ? »

Mais évidemment, son collègue non plus ne devait pas trop comprendre ce que la bestiole inutile et faible fichait sur ce champ de bataille parmi leurs soldats. Espérant qu'il révèlerait une quelconque utilité au cours de cette bataille, l'invocateur soupira en reportant son regard sur les mouvements de l'autre voyageur, qui s'était déjà dirigé dans les hautes herbes -le bush- le plus proche, afin de surprendre les adversaires lorsqu'ils seraient à leur niveau. Car lorsque l'on se cache dans un bush on devient aussitôt invisible – enfin presque – aux yeux des adversaires. Malheureusement pour notre duo, le « presque » se vérifia presque aussitôt lorsque le sbire jaune se rapprocha du second voyageur pour lui demander un truc incompréhensible, attirant l'attention de l'Annie et du Fizz qui se dirigèrent aussitôt vers le jeune homme, qui sans hésiter, fonça dans le tas, balançant une attaque qui repoussa la gamine incendiaire, que Riku obligea également à reculer en utilisant sa pluie de stalactites afin de la ralentir pour laisser son collègue reporter sur son attention sur le Fizz qu'il avait déjà commencé à suivre son arme à la main. Le dead maker joua encore une fois son rôle, et donna le boost rocheux à l'attaquant pour que celui-ci frappe plus fort et ralentisse son adversaire, histoire d'être sûr de pouvoir l'achever avant qu'il rejoigne sa tourelle, où il serait à l'abri. Un premier coup, puis le second placé sur le poiscaille l'étourdit alors que le second voyageur réalisait un coup critique. Annie était revenue dans la partie et entreprit de recommencer à attaquer l'homme à la massue, mais elle fut de nouveau refroidie par un necromancer en forme qui la repoussa de la même manière que précédemment, lui occasionnant par la même des dégâts supplémentaires. Et finalement, l'autre parvint à achever leur premier adversaire, qui tomba au sol inerte alors qu'une voix indiquait que le bourrin venait de réaliser le « first blood », soit le premier kill de la partie. Bien, ça s'engageait plutôt pas mal... Et soudain, alors que l'autre regagnait leur tourelle et que le jeune homme le couvrait à l'aide de son bouclier gélatineux, un nouveau son retentit, mais cette fois pour annoncer « un allié a été tué ». Et merde, la Ashe venait de rencontrer un Ryze plutôt coriace. Riku se mordit la lèvre, hésitant sur la démarche à suivre, et finit par annoncer à son collègue, utilisant l'outil de dialogue : ici il suffisait de penser ce que l'on voulait dire pour qu'il soit transmis à l'autre.

« On ne peut pas laisser ce Ryze s'approcher de la tourelle, je m'en occupe et je reviens. »

Il s'élança aussitôt dans la jungle entre la bot et la mid lane afin de rallier cette dernière histoire de repousser ce mage schtoumfesque comme il le méritait, atteignant le bush qu'il y avait entre les deux tourelles de chaque camp. Le mage était en train de tuer les sbires qu'il restait sur son chemin et commença à attaquer la tourelle, alors que la Ashe revenait à tâtons. Bien, il prendrait ce mage en tenaille. Il laissa l'archère de givre commencer à attaquer leur adversaire, et quand ce dernier fût à leur niveau, il utilisa d'abord la pluie de stalactites, avant de booster l'archère qui augmenta avec son attaque le ralentissement du mage, qui enferma le necromancer dans sa cage de magie et lui envoya son sort dans la tronche, réduisant dangereusement sa barre de vie, mais aussitôt, l'invocateur utilisa le bouclier gélatineux qui para l'attaque suivante quand Ashe continuait inlassablement d'attaquer leur ennemi, presque mort, que Riku acheva à distance à l'aide d'une nouvelle pluie de stalactites.

« Vous avez tué un ennemi. »

Il était temps. Riku n'avait plus que 100 hp et plus de mana. Il retourna dans la jungle pour se cacher dans un bush, et utilisa son sort de rappel pour retourner dans leur camp et reprendre ses forces. Ils allaient pouvoir repartir à l'assaut.



[hrp : désolé d'avoir traîné comme ça pour répondre ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 131
Date d'inscription : 08/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau challenger
Beckett Jenkins
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 70
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Mar 7 Mai 2013 - 13:03
[HRP : Oh, pas grave, je peux comprendre...]

Un allié a tué un ennemi, affirma la voix aguicheuse de l'annonce.

Devant mes yeux, une interface m'indiquait que l'autre Voyageur avait exécuté une sorte de Megamind couvert de fines marques roses, nommé Ryze. Il avait été assisté d'un sbire et d'une tourelle alliée. Quittant du regard cette fenêtre, je me dirigeais vers le marchand avec toute la vitesse que le jeu me permettait. J'achetais trois potions de vie et une de mana avant de me retourner pour voir Jared Leto me rejoindre.

Il n'avait pas l'air en bon état, au vu de ses nombreuses blessures, mais il semblait récupérer plutôt rapidement. Retournant sur la plateforme, je m'adressais à lui.

Au fait, on s'est pas présentés... Beckett Jenkins, mais tu peux m'appeler Leroy.

Sur ces mots, j'entendais au loin la cloche indiquant que la tourelle centre de notre lane était attaquée. Ni une ni deux, j'activais mon Kazat'choc pour aller plus vite et rallier l'édifice, suivi de mon allié. Là-bas, le minion de Gru avait revêtu une tenue de pompier et arrosait les flammes causées par une Annie folle de rage à l'aide de son ridicule pistolet à eau.

Passant dans la Jungle pour ganker mes adversaires (à savoir, les surprendre brusquement pour les étourdir) comme il se doit, je sortis derrière Annie et lui donnait un coup de morgenstern dans le dos.

Spoiler:
 

Ses points de vie tombèrent d'un quart, et ainsi je lui collais un Délichoc à bout portant, l'envoyant bouler directement sous notre tourelle. La fillette incendiaire se prit un tir, directement suivi d'un simple Shock to Thrill qui l'envoya telle un colis postal au Nexus adverse. Je reportais aussitôt mon attention sur le Fizz, qui était submergé par les sbires. L'autre Voyageur lui envoya une salve de pics rocheux dans la tronche, avant qu'il ne se fasse finish par la tourelle.

Exécution, annonça la voix.

Je bus ma potion de mana, qui avait le goût âpre de l'amande amère, pour pouvoir continuer à user de mes techniques, avant de me faire surprendre par un petit vieux, façon monsieur Miyagi dans Karate Kid, et qui portait une version étrange des lunettes de vision nocturne de Sam Fisher dans Splinter Cell. Il me flanqua une retournée avec son bâton, si bien que je crus ma fin proche. Mais soudain, je fus entouré par une sorte de cube de gélatine. Je n'avais plus qu'un cinquième de ma vie. Le dernier coup du bô-ken de Maître Yi se prit dans la gelée, qui lui envoya un rayon mauve en retour, le finissant par la même occasion.

Interruption
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Death Voice
Messages : 489
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Riku Kaisuki
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 57
Renommée: 1630
Honneur: 148
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Jeu 9 Mai 2013 - 17:50
Si dans le véritable jeu, le sort de rappel était la porte de sortie pour éviter une mort tragique quand il ne restait plus au joueur que quelques points de vie ou qu'il était à court de mana, ce sort devenait un véritable miracle quand on le vivait en direct et que toutes les blessures que l'on venait de recevoir s'estompait d'un coup dans le cercle de lumière qui servait de « base » à chaque équipe. Riku avait été fort désagréablement surpris de constater que dans ce jeu les blessures qu'il subissait étaient bien réelles, de même pour la douleur, et par conséquent, c'était au bord de l'évanouissement qu'il avait regagné son camp, avant que ses forces lui soient rendues. Il était à présent de niveau 6 après cet assassinat qui lui permettait de débloquer sa technique ultime ; cette dernière risquait d'être décisive en cas de combat rapproché. Il pourrait ainsi sauver ses miches et celles de son camarade en cas de danger. Pour le moment, ce dernier avait récupéré, et avait également agrémenté son équipement de quelques objets. L'invocateur l'imita, et avec l'argent qu'il avait récupéré en tuant quelques sbires et le champion ennemi, il acheta un tome de puissance qui augmenta ainsi le niveau magique de ses techniques et leur efficacité, et fit évoluer ses bottes de base en bottes de lucidité qui réduisaient de manière importante le temps de rechargement de ses techniques – ou cooldown – lui assurant ainsi de toujours disposer d'une technique pour protéger son allié au combat. Quelques potions de vie et de mana vinrent compléter le tout, et avant qu'il prenne à nouveau le chemin de sa ligne, le second voyageur se présenta à lui, ce à quoi répondit le necromancer :

« Et moi c'est Riku Kaisuki. On m'appelle le necromancer, mais je préfère tout de même Riku auprès des gens que je ne cherche pas à effrayer. »

Ni une ni deux, les deux compères de fortune s'élancèrent à nouveau sur le chemin de leur tourelle, qui était sévèrement endommagée sous les attaques incessantes de l'Annie et du Fizz, qui s'étaient retrouvés temporairement à l'abri de tout ennemi sur leur chemin. Beckett prit le chemin de la jungle afin de les surprendre, et Riku continua tout droit, riant un peu en voyant le sbire jaune qui tentait vainement d'éteindre les flammes qui léchaient les parois rocheuses de la tourelle, qui tirait inlassablement sur chaque sbire adverse qui s'approchait un peu trop à son goût. Pendant ce temps, un message indiquait que les deux du dessus venaient de détruire la première tourelle ennemie sur leur chemin après avoir tué un Trundle, une sorte de gros troll armé d'une épée de glace. Pas besoin d'intervenir donc. Et la Ashe était bien repartie de son côté, gérant tranquillement le Ryze. Cette partie avait des allures de tutoriel au vu de sa facilité, et l'invocateur craignait que la suite ne leur donne pas autant de chance, mais il se reconcentra rapidement pour venir en aide à son camarade, qui était venu attaquer la fillette pyromane à l'aide de ses techniques de combat, projetant une pluie de stalactites pour l'empêcher de fuir alors que Beckett l'achevait tranquillement. Bim une assistance supplémentaire. Il avait bien rempli son rôle. Et l'autre n'eut même pas besoin de lui pour aller tuer le poiscaille qui fut achevé par un tir de la tourelle, qui put enfin cesser de subir des assauts des ennemis. Il fallait avancer à présent. Quand soudain, un maître Yi surgit de nulle part, usant de sa technique de téléportation pou infliger des dégâts aux deux voyageurs avant d'attaquer le maître des chocs qui était presque mort. Mais c'était sans compter sur l'intervention du necromancer qui utilisa le bouclier de Zeel juste à temps pour empêcher l'espèce de Sam Fisher samouraï d'aller au bout de son œuvre, l'achevant par la même occasion, ajoutant un tué à sa liste. Avec un sourire, il se tourna ensuite vers son collègue, et lui indiqua :

« Tu devrais aller récupérer, en plus avec les deux kills que tu viens de prendre, tu dois avoir de quoi améliorer ton équipement. J'ai encore toutes mes potions, et j'ai de quoi me protéger, je vais nous faire avancer et détruire leur tourelle ! »

Et sans attendre la réponse de son allié, il avança pour abattre sa lame sur l'un des sbires qui passait, tapant dessus jusqu'à l'achever, alors que l'espèce de bestiole jaune continuait de le suivre partout en hurlant des mots totalement incohérents. Le necromancer ne s'en préoccupa pas le moins du monde, et repartit sur sa lancée, gagnant par la même deux niveaux avant que leurs adversaires ne se présentent à nouveau devant lui. Ni une ni deux, il abandonna l'assaut de la tourelle ennemie qui était déjà bien endommagée, et recula jusqu'à atteindre les hautes herbes les plus proches avant d'entrer dans le champ de vision des deux créatures. Malheureusement, la programmation n'empêchait pas les deux champions d'entrer dans les bushs, et le jeune homme dut reculer en lâchant une pluie de stalactites, et même sa technique ultime, qui s'abattit sur ses adversaires qui subirent pas mal de dégâts au passage et furent suffisamment ralentis pour permettre à l'invocateur de reculer plus loin, derrière leur tourelle. Il avait tout de même subi pas mal de dégâts, et souffrait de brûlures à l'épaule gauche et à la jambe, tandis que son bras avait été transpercé par le trident de Fizz. Il se plaça derrière sa tourelle, et avala aussitôt le contenu de ses potions sans se préoccuper de leur arrière goût rance et particulièrement désagréable au palais, voyant ainsi ses blessures se refermer légèrement et la douleur s'atténuer, de même que sa fatigue qui disparaissait en même temps que son mana remontait. Il pouvait repartir à l'assaut. En espérant que son collègue ait eu le temps de se préparer...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 131
Date d'inscription : 08/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau challenger
Beckett Jenkins
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 70
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Jeu 9 Mai 2013 - 19:09
Merci de votre visite..., grogna le vendeur.

J'avais placé mes économies dans une Pierre Philosophale, me rendant vie et mana toutes les 3 secondes, et un bouclier ébréché pour éviter les mauvaises surprises. Maître Yi ne m'avait laissé que 100 points de vie, et un coup de plus m'aurait achevé sans autre forme de procès. Heureusement que Riku m'avait sorti de ce merdier, parce que sinon, je vois pas ce qui serait arrivé. Était-ce comme la mort en suivant la règle normale de Dreamland ? Ou bien les lieux répondaient-ils à leurs propres règles ?

Quoi qu'il en était, une clochette sonnait dans mes oreilles, m'indiquant que Riku était dans le caca. Je vis ma bouboule jaune de Unspeakable Me en train de clopiner. Sûrement qu'elle s'était foulée la cheville... Bref, je m'en approchais, pour voir ce qui n'allait pas, mais aussitôt il se jeta sur mon dos et me cria un YA ! amusé dans les oreilles.

Quelque peu embarrassé, j'utilisais le sort d'invocateur Téléportation pour atterrir directement devant notre tourelle. Rapidement, je checkais mon interface personnelle, pour remarquer que j'étais niveau 6. Et qu'est-ce que ça voulait dire ? J'avais débloqué mon ultime, l'Earthshaking.

Le minion pesait lourd sur mon dos. En même temps, sa tenue de gladiateur n'était pas pour l'alléger : de grosses épaulières semblables à deux pierres, une ceinture dont la boucle était en bronze, ... Aussi, je l'attrapais par les chevilles, le retira de mon dos et me mis à faire une bonne dizaine de tours sur moi-même. Je lâchais le sbire dans un YA ! rageur vers mes adversaires pour faire une diversion (un minion volant, c'est pas si courant que ça), avant de me lancer dans la mêlée tel un bourrin, ce que j'étais si on se reportait à mes stats. Une fois à hauteur du Necromancer, je lançais mon Ultimate. De violentes secousses sismiques secouèrent le sol sur un rayon de cinq mètres autour de moi, si bien que nos adversaires étaient ralentis dans leur ruée vers notre tourelle, prenant des dégâts importants par la même occasion. Je lançais un Shock to Thrill en direction d'Annie, qui fut tuée sans autre forme de procès. Un tir de la tourelle, suivi par l'une des répliques de mon ulti, brisa les jambes du Fizz, qui fut achevé par le minion jaune d'un coup de jouet marteau.

Doublé, indiqua la voix du jeu.

Le Maître Yi arriva en renforts, en prenant aussi quelques dommages par la même occasion.

J'arrive pas trop tard, j'espère..., dis-je à Jared Leto dans un sourire.

Finalement, la bataille semblait bien trop simple pour être normale. Que se cachait-il derrière ce tournoi ?

Je bus une potion de vie, au goût d'orange rance, en prévision du combat. Etrangement, Yi se mit dans le bush. Je l'y suivi, lui envoyant un Délichoc directement dans sa tronche Avant de parer un coup de bâton avec mon bouclier. Puis, alors que son flanc droit était exposé, je lui donnait un violent coup de masse d'armes. Les dommages accrus par sa capacité de provoquer des secousses lui largua le quart de sa vie. Bim ! Dans les dents, Sam Fisher ! Un nouveau Shock to Thrill, puis trois-quatre coups de morgenstern et paf, le triplé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Death Voice
Messages : 489
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Riku Kaisuki
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 57
Renommée: 1630
Honneur: 148
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Dim 12 Mai 2013 - 16:39
Alors que les deux adversaires enragés s'approchaient dangereusement de la tourelle de l'équipe, un cercle vert apparut au côtés de Riku, laissant apparaître son allié revenu tout frais de la base avec le sbire improbable qui avait opté cette fois pour une tenue de gladiateur, et avait choisi de se reposer tranquillement sur l'épaule du maître des chocs. Mal lui en prit, car le jeune homme eut la formidable idée de le balancer droit sur leurs ennemis en guise de diversion, alors qu'il activait sa technique ultime, créant une série de chocs sismiques qui touchèrent non seulement les sbires de l'autre équipe les faisant passer de vie à trépas, mais également les deux champions adverses, qui ne s'y attendaient pas et furent ralentis au contact des ondes de choc. Sans plus attendre, le necromancer utilisa le boost rocheux pour appuyer l'assaut furieux de son camarade qui acheva rapidement la pauvre Annie qui n'eut même pas le temps d'entreprendre sa fuite, et fit de même avec le Fizz qui finit les jambes brisées tout près de leur tourelle, achevé par un sbire jaune qui l'assaillit furieusement. Au moment où la sempiternelle voix de la commentatrice annonça le doublé, il voulut s'approcher de son allié pour le féliciter, mais il fut interrompu dans son élan par un maître Yi revenu des voies supérieures pour tenter une nouvelle fois de les avoir. Un bouclier gélatineux le stoppa dans son assaut en direction de l'invocateur, qui lui plaça un bon coup de lame dans les côtes, le faisant reculer par la même occasion. Il alla se dissimuler dans le bush le plus proche, probablement pour méditer et reprendre des forces, et le dead maker en profita pour répondre à son camarade avec un sourire :

« Pas du tout, tu arrives juste au bon moment, même si c'était limite ! »

Il avait dit cela sur un ton moqueur pour taquiner son allié du jour, mais au fond, il était soulagé que ce dernier soit arrivé à temps pour repousser l'assaut. C'était l'ennui lorsque l'on jouait support, on se retrouvait bien souvent seul et incapable de lutter contre des adversaires équipés pour l'attaque. Puisque la voie semblait libre jusqu'à la tourelle à présent, le jeune homme utilisa son sort de rappel histoire de remettre à jour son équipement, en faisant évoluer son tome en codex méphitique, un objet qui en plus d'augmenter la puissance de ses techniques réduisait également le cooldown de ces dernières, et acheta également une larme de la déesse, un objet qui augmentait son mana et la régénération de ce dernier. Il visait de se créer avec un bâton d'érudit qui lui serait utile pour la suite. Quelques potions de vie, et il partit rejoindre son camarade qui finissait tranquillement la première tourelle sur leur chemin, et lorsqu'il fut à son niveau et apperçut à nouveau leurs adversaires qui étaient cette fois venus à cinq, laissant libres les autres voies, le mage de soutien eut un sourire presque carnassier en disant à son camarade :

« A cinq carrément ? Et ben, y en a qui s'embêtent pas. Ca te tente cette grosse baston ? »

De son côté, le jeune homme avait récupéré sa technique ultime qui était prêt à l'usage, et ils disposaient de suffisamment de sbires pour disperser leur assaut. Il attendit donc qu'ils soient tous suffisamment proches et occupés avec les sbires de leur équipe, puis utilisa aussitôt sa technique ultime, qui avec le gain de puissance permit de bien réduire la barre de vie de chacun et de tous les ralentir. Deux d'entre eux, le maître Yi et le Trundle s'élancèrent malgré tout à l'assaut des deux voyageurs, tandis que la Annie et une Leona restaient en retrait, lançant des attaques à distance ou couvrant leurs camarades. Le fizz était au milieu, également prêt à bondir pour lancer son assaut. Un hochement de tête en direction de son camarade, et Riku attendit qu'ils soient à portée d'eux et encaissa douloureusement le coup d'épée que le Sam Fisher lui décolla dans les côtes, le faisant presque tomber, avant de projeter une pluie de stalactites dans leur direction pour tous les atteindre et les ralentir. Il protégea dans le même temps son camarade de l'assaut furieux des créatures, et lui conféra le boost pour sa prochaine attaque avant de hurler dans sa direction :

« Allez vas y Beckett, finis les ! Tu as un quintuplé à ta portée mec ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 131
Date d'inscription : 08/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau challenger
Beckett Jenkins
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 70
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Dim 12 Mai 2013 - 17:59

Carrément ? Cinq ? J'appelais Garen et Warwick à la rescousse, juste au cas où, et raffermis ma prise sur le manche de mon morgenstern vulchoc. Riku me demanda si j'étais chaud pour maraver. Curieusement, j'avais des envies de brochettes, alors je hochais la tête en guise de réponse. J'activais le Kazat'choc, puis courus dans la mêlée pour accueillir nos adversaires comme il se devait. Le Necromancer me talonnait tant bien que mal, essayant de calquer sa vitesse à la mienne, et je vis dans un coin de mon champ de vision un petit icône représentant un gros bouquin poussièreux.

Codex méphitique : tous les alliés autour du porteur du Codex méphitique ont une réduction du temps de chargement des sorts.


[Note de Beckett : modifié pour mieux coller à DreamLand...]

Trente secondes et... Booya. J'envoyais un Shock to Thrill dans les dents de Trundle, puis dans le bide de Maître Yi. Brandissant ma masse d'armes comme je l'avais vu dans tant de films médiévaux-fantastiques, je donnais un violent coup de pied dans les parties de Fizz.

Allez ! Vas-y, Beckett, finis-les ! T'as un quintuplé à ta portée, mec !, m'avait lancé Kaisuki alors que j'entrais dans ma folie meurtrière.

Déjà mes ennemis m'entouraient, exactement comme je l'avais prévu. Je lançais mon ulti directement, puis je reportais mon attention sur Annie et Leona, qui tentaient maladroitement de fuir. En moins d'une seconde, j'étais sur elles, poursuivi par les trois autres bots. Après, je ne me souviens plus vraiment de ce que j'avais fait. Emporté par la suite des actions, j'attrapais à nouveau mon petit sbire jaune, venu à mon aide, par les chevilles, puis tournais à nouveau sur moi-même en riant comme Hercule dans les comics de la série Marvel [DEMACIA !]. -gros blanc- Un Délichoc en direction d'une Annie déjà bien amochée afin de l'éviter d'invoquer son nounours géant, Tiburs, puis un coup de morgenstern pour achever Fizz.

Triplé

Un Shock to Thrill dans la direction approximative de Trundle.

Quadruplé

Les derniers instants de mon ultimate. Mes pas qui me dirigent vers une Leona plutôt furax. Un dernier Délichoc pour la route. Ma barre de mana complètement à sec. Mon corps qui n'arrive plus à me soutenir. La torpeur qui m'envahit. Un voile flou qui s'empare de ma vue comme un excès d'alcool. Mon corps tombant à plat ventre contre le sol de terre battue.

PENTAKILL !

Riku venait à ma rencontre, et je me retournais tant bien que mal.

Alors, comment j'étais ?, articulais-je avant de réussir à mettre la main sur une potion de mana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Death Voice
Messages : 489
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Riku Kaisuki
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 57
Renommée: 1630
Honneur: 148
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Sam 18 Mai 2013 - 16:43
S'il y avait quelque chose de certain à ce moment là c'était qu'ils devaient faire face à leur premier vrai défi depuis le début de cette partie, à deux contre cinq. Le moins que l'on pouvait dire était que Beckett était motivé pour cela. Sans même attendre les actions de son partenaire, il était passé à l'assaut, et avait copieusement offert au Fizz et au Trundle un bon coup de massue qui eut tôt fait de les étourdir avant même que l'idée de les attaquer ne leur vienne à l'esprit. Il vengea ensuite le necromancer en enfonçant son arme dans le ventre du Yi qui s'effondra un peu plus loin terrassé sur le coup, et s'ensuivit ensuite le déclenchement de la technique ultime du contrôleur, qui mit fin à la course des deux filles qui avaient commencé à reculer en voyant les dégâts subis par leur camarade, et la Annie fût achevée par un projectile jaune des plus inattendus ; décidément, cette bestiole leur était plus utile qu'ils n'auraient pu l'imaginer avant de livrer cette bataille... Aussitôt, Riku plongea dans la mêlée pour soutenir son allié qui s'était alors retrouvé encerclé par les trois encore en vie qui avaient clairement l'intention de massacrer le voyageur sans lui laisser le temps de dire ouf, et protégea d'abord ce dernier à l'aide de Zeel, avant d'utiliser à son tour sa technique ultime qui stoppa complètement l'avancée des trois assaillants fous furieux en quête de meurtre, tandis que le blondin achevait tranquillement le poiscaille à terre et presque mort. Trundle le suivit rapidement dans l'au delà avec un magnifique coup de masse, puis Leona, en dernière survivante, s'élança dans un baroud d'honneur alors que le contrôleur avait déjà subi pas mal de chocs et se retrouvait presque à court de mana. Seul, il n'aurait aucune chance ! Le dead maker s'élança pour provoquer de son arme la paladine lumineuse qui encaissa son coup d'épée en subissant quelques dégâts mais ne se préoccupa même pas de l'invocateur, utilisant son dash pour lui foncer dessus et tenter de l'achever, mais elle fût gênée par une pluie de stalactites qui la ralentit et lui infligea encore d'autres dégâts ; il n'en fallut pas plus à Beckett pour prendre le temps d'armer son coup et achever sans problème leur dernier adversaire encore debout.

« PENTAKILL »

Et bien, voilà qui était classe comme tout. Il avait bien géré l'affaire le gars, même s'il avait tout de même bénéficié d'une bonne couverture qui lui avait permis de mener ce combat sans se faire malencontreusement crever avant d'avoir fini. Chancelant, le jeune homme s'approcha du necromancer en buvant à grandes gorgées le contenu de ses potions, tandis que Riku reprenait également quelques forces, histoire d'être prêt pour la suite des opérations. Un message indiqua que les tours intérieures du camp ennemi avaient été détruites au mid et au top. Il ne restait que celle du bot, que devaient détruire les deux voyageurs. L'invocateur sourit en soutenant son camarade le temps qu'il tienne sur ses pieds tout seul et répondit :

« Bien joué en effet, pentakill ça le fait. Après j'ai quelques doutes sur le niveau de nos adversaires... M'enfin, finissons en, et peut être que l'on en saura plus ! »

Il s'élança ensuite sans attendre son collègue, suivant les sbires, notamment le petit jaune qui s'était relevé après avoir servi de missile, et se dirigeait allègrement vers la tourelle ennemie, observant le necromancer d'un air joyeux en hurlant son habituel « bisou, bisou ? », ce à quoi le jeune homme répondit par une ignorance totale, se préoccupant d'abord de leur objectif. Les trois autres avaient déjà commencé leur œuvre et détruit un premier inhibiteur, ce qui confiait à leur équipe la possession de « super-sbires », c'est-à-dire des sbires bien plus gros et puissants, plus difficiles à tuer. Des alliés précieux pour finir de détruire le camp ennemi. Finalement, la tourelle du bot fût en vue, et alors que la vague de sbires ennemie qui tentait de leur barrer le chemin fût dégagée en quelques coups de stalactites, l'invocateur se mit à frapper de toutes ses forces dans l'édifice qui tirait inlassablement sur chaque sbire de l'équipe du dead maker, cherchant à repousser ces intrus qui tentaient de la détruire. Mais l'équipe était trop bien préparée, et le jeune homme et son acolyte furent rejoints par leurs trois alliés, avec qui ils explosèrent rapidement la tourelle, poursuivant avec l'inhibiteur ennemi juste en face. Et ce ne fût pas l'intervention des champions de l'autre équipe qui brisa leur avancée, car ils furent explosés par le duo accompagnés des créatures qui les aidaient avant même d'avoir eu l'idée de porter un coup. Les tourelles du nexus ennemi ne tinrent pas plus longtemps que leurs homologues, et finalement, dans une explosion magique qui produisit un intense flash lumineux, le nexus céda, et le message « VICTORIE » apparut juste sous les yeux de l'équipe victorieuse. Ils avaient remporté cette première partie ! Mais ils avaient encore du souci à se faire, car ce premier match avait été bien trop facile, et, ils allaient l'apprendre, d'autres voyageurs étaient présents cette nuit, redoutables également... Mais ce qui attira le regard du jeune homme en premier alors que l'ascenseur les ramenait dans ce hall par lequel il était arrivé dans ce royaume des plus étranges, ce fût la jeune femme brune qui lui fit un grand sourire lorsqu'elle le vit arriver. Elle courut dans leur direction, et Riku accueillit avec joie sa récente disciple :

« Erika, c'est toi ? Qu'est-ce que tu fais ici ? »

Ils n'étaient pas au bout de leurs surprises cette nuit là....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 131
Date d'inscription : 08/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau challenger
Beckett Jenkins
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 70
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Lun 20 Mai 2013 - 12:52
C'était bizarre... Mais aussi plutôt classe, à bien y réfléchir ! Pentakill : fait de tuer tous les 5 adversaires en moins d'une minute. Et c'était ce que je venais de réussir. Oh mon dieu ce que ça peut faire du bien... Après, la voix de l'annonceuse nous fit savoir qu'il ne restait plus que les deux dernières tours desquelles on devait s'occuper, Riku et moi. Derrière nous, des sbires mais en plus gros et armés de grosses masses d'armes nous rejoignaient et commençaient les tourelles avant nous, précédés par le petit jaune. Nos bots alliés nous avaient rejoints, de même que les adversaires, et je lançais à nouveau mon ultime pour détruire la tourelle et l'inhibiteur et affaiblir nos ennemis. Et après, tout s'est enchaîné si vite... Mais bon, l'essentiel, c'est qu'on ait gagné cette première bataille.

Puis, quand nous sommes remontés dans cet espèce de hall de pierre dans lequel nous avions été menés avant le début de la bataille, Jared Leto semblait retrouver une connaissance. Il nous fit vite fait les présentations, puis je cherchais des yeux un endroit où on aurait droit à de la vraie nourriture... Mais ce fut mon flair qui me mena à un stand qui vendait du sanglier rôti, dont le fumet embaumait doucement l'air ambiant de ses notes de graisse fondue et de viande cuite à point. Me laissant emporter par cette appétissante fragrance, je laissais Riku et l'inconnue en plan, suivant l'appel du ventre. Il était vrai que les potions de vitalité, ça avait beau réparer les membres brisés et refermer les blessures, mais ça ne nourrissait pas son homme.

C'est combien, le sanglier ?, demandais-je au tenancier de la gargote.

C'est gratuit pour les participants... J'vous en met combien ?, me répondit-il de sa voix grinçante, aussi aimable qu'une porte de prison.

Je crois que vous m'avez mal compris... Combien pour le sanglier entier ?

Et ainsi, je repartais vers mes amis avec un imposant marcassin emballé dans une nappe dans les bras. Ils me regardèrent avec des yeux ronds, comme si j'avais fait une gaffe. Leur regard n'avait pas changé quand je pris le coutelas qui pendait à ma ceinture pour me couper une tranche. Finalement, la bouche pleine, je leur dis :

Z'en voulez ?

Après un copieux repas bien mérité, nous discutions de nos combats respectifs. Il en résultait une chose : Erika semblait elle aussi avoir eu un combat totalement déséquilibré pour la première manche, où elle était la seule Voyageuse de son équipe, et elle avait elle aussi battu une équipe de bras cassés en guise de bots adverses. Puis, alors que nous nous relevions, une trompe sonna. La nouvelle bataille allait commencer.

* * *

Bienvenue dans la Faille de l'Invocateur

Ainsi donc, nous nous retrouvions sur le même champ de bataille qu'auparavant... Riku, Erika et moi arrivions les premiers sur la plateforme d'invocation, suivis quelques secondes plus tard d'un épouvantail géant armé d'une faux et nommé Fiddlesticks, et d'un tatou avec une sorte de carapace couverte d'épines... Mais étrangement, Rammus, tel était son nom, était comme équipé d'un pack le faisant ressembler à une sorte de samouraï.

30 secondes avant l'apparition des sbires, annonça la voix du jeu. Etrangement, je souhaitais retrouver le minion de Moi, Moche et Méchant. Pas parce qu'il était particulièrement attachant (quoique...), mais qu'il était étrangement utile quand on avait le plus besoin de lui (même s'il était un gros boulet le reste du temps).

Laissant cette pensée trotter dans ma tête, j'allais voir le marchand pour racheter mon morgenstern, mes bottes et ma potion de vitalité. Quelque chose me disait que ça n'allait pas du tout se passer comme précédemment. Que ça allait être autrement plus difficile.

Riku, on se refait la bot ? Pareil qu'avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Death Voice
Messages : 489
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Riku Kaisuki
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 57
Renommée: 1630
Honneur: 148
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Lun 20 Mai 2013 - 17:33
La voyageuse semblait tout aussi troublée que son maître de le retrouver ici, même si cela semblait également la rassurer ; il faut dire que ce n'était là que sa deuxième nuit dans le monde onirique, et il était important pour elle d'avoir un allié, au moins le temps de ses premiers pas dans ces royaumes tous plus dangereux les uns que les autres. D'ailleurs, il était probable qu'elle ait atterri ici en pensant à lui, ce qui signifiait que c'était de sa faute indirectement si la jeune femme se retrouvait dans une telle galère. Riku se frappa le crâne et soupira en guise de punition pour lui-même, puis présenta Erika à son allié de la soirée, dont il n'arrêtait pas de se dire depuis le début qu'il l'avait déjà vu quelque part, et celle-ci leur raconta ensuite la partie qu'elle avait remporté pour arriver ici, qualifiée pour la suite. Ainsi, il y avait plusieurs voyageurs présents ce soir là, c'était à la fois intéressant dans le sens où cela rajouterait du piment à ce tournoi, mais c'était aussi effrayant dans le sens où ils pouvaient tomber contre des psychopathes qui n'hésiteraient pas à les massacrer... Beckett profita de leur conversation pour s'éclipser, apparemment en quête de quoi se sustenter, ce qui fit rire l'invocateur, qui rassura sa disciple en lui indiquant qu'il pourraient être dans la même équipe au tour suivant, puisque les voyageurs qualifiés avaient ensuite le choix de l'équipe qu'ils désiraient rejoindre pour le match d'après. Ils seraient donc trois pour la demi-finale, ce qui constituait une force de frappe non négligeable qu'il serait intéressant de voir en action. Il observa ensuite un peu les autres parties en cours, remarquant notamment un duo de voyageurs, l'un qui avait reçu la capacité de se créer des armures, l'autre qui faisait apparaître d'énormes lames et les abattait sans pitié devant lui, puis une autre partie où un voyageur apparemment anglophobe attaquait à coups de tasse à thé et de corbeaux tout ennemi sur son chemin, et encore sur une autre partie, un voyageur encapuchonné dont les bras à découvert laissaient apparaître un tatouage qui n'était pas inconnu au necromancer ; un symbole qu'il avait déjà vu auparavant sur les capes d'une troupe pour le moins terrifiante, le symbole des ennemis mortels du royaume des morts.

Bon sang, ce type est de l'armée d'Hadès ! Il a peut être d'autre complices ici...

Riku s'était retenu d'en faire la remarque à Erika, dans un souci d'éviter toute panique supplémentaire dans son esprit, qui avait déjà eu à subir pas mal d'épreuves au cours de leur exploration pour le moins... « secouée », et il la protégerait si jamais ces types tentaient de s'en prendre à elle. Et lorsque leur allié revint, un énorme sanglier cuit dans les bras, ils éclatèrent tous deux de rire, refusant tout de même une part de cette énorme morceau de viande ; Dreamland avait le don de couper l'appétit même aux plus imperturbables du monde réel, et le jeune homme n'avait jamais eu à résister à un quelconque appel de son estomac depuis qu'il était redevenu un voyageur normal, et non plus permanent. Il eut tout de même un tilt, alors qu'il cherchait dans quelles circonstances il avait bien pu voir ce personnage avant de le rencontrer dans ce tournoi... Oui, il avait déjà vu cette tignasse une nuit, à Kazinopolis, alors qu'il se trouvait en compagnie de ses camarades des BILD !

« Ca y est, je te remets ! Beckett, le voyageur que j'ai rencontré à Kazinopolis avec Kaijin et Tenkensu ! Tu avais même fini par te joindre à notre petit groupe... Bon sang, ça fait un bail ! »

En effet, un bon bout de temps était passé depuis cette nuit, et Riku, en dehors du tournoi où il s'était battu contre l'homme aux yoyos, n'avait pas revu les deux autres non plus depuis un certain temps. Il allait falloir qu'ils se réunissent à nouveau une de ces nuits ! En attendant, il était tout de même heureux de retrouver l'un de ses camarades, dont il s'empressa de faire la présentation corrigée à son élève, avant qu'une trompette ne résonne, et que les trois voyageurs ne se retrouvent subitement transportés sur le terrain qui avait accueilli leur premier match. Et beh, la politesse, ils ne connaissaient pas ici, projetés comme ça sans même avoir été prévenus au préalable... C'était assez désagréable. Mais cette fois, Erika était avec eux, et alors que la voix annonçait qu'il ne restait plus que trente secondes avant l'apparition des sbires, le dead maker en profita pour jeter un œil aux techniques de sa camarade :

Chute d'os : Erika fait tomber Hellion brusquement sur une zone ciblée, infligeant des dégâts magiques à tous les ennemis dans la zone, et les étourdissant pendant une courte durée.

Estocade squelettique : Erika invoque Zihark, qui place une série de coups de lame d'os dans un cône devant lui, infligeant des dégâts à tous les ennemis dans le cône. Les ennemis proches subissent plus de dégâts.

Pluie tranchante : Zihark projette dans une zone ciblée une pluie d'os tranchants qui infligent des dégâts à tous les ennemis touchés et les ralentissant pendant une courte durée.

Tank squelettique : Erika invoque ses deux esprits en même temps, ces derniers fusionnent et créent un char d'os qui fonce sur une ligne droite devant lui et inflige des dégâts importants à tous les ennemis touchés.

Elle avait tout le profil d'un perso de mid lane. Riku sourit en voyant cela, et indiqua son rôle à la jeune femme, lui conseilla quelques objets à acheter, et acquiesça à la question de Beckett pour approuver ses mots, le rejoignant sur la bot lane, après avoir acheté un cristal de mana et des potions. Ils coururent tous deux jusqu'à leur tourelle, se cachèrent dans le bush le plus proche, alors que le signal indiquait

« Des sbires sont apparus. »

C'était parti ! Et d'ailleurs, le ton fut donné très vite, alors que les deux voyageurs que Riku avait vu plus tôt jouer en duo apparurent face à eux pour lancer le combat. Sans attendre, l'invocateur protégea son allié d'une éventuelle première attaque à l'aide de Zeel, et enchaîna en projetant une pluie de pieux de roche. Mais mr en armure en profita, encaissant les dégâts, et plaça un coup de poing dans la mâchoire du necromancer, qui recula en perdant un peu l'équilibre, et constata que l'attaque lui avait retiré un bon quart de sa vie. Il avait de la force le bougre... L'invocateur eut un sourire, la partie allait être bien plus intéressante cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 131
Date d'inscription : 08/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau challenger
Beckett Jenkins
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 70
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Lun 27 Mai 2013 - 13:25
[HRP : Désolé du retard, mais vu que je suis en plein rush des partiels, c'est un peu chaud pour moi de répondre]

Le type en armure se rua sur Riku alors qu'il ne pouvait plus lancer le bouclier de Zeel. Il fallait que je prenne une décision, et vite. Soit je castagnais contre le type avec ses sabres, et je serais vite fait mort car en manque de mana et le type en armure qui encaissait comme c'était pas permis, soit je courais à la rescousse de mon compagnon en espérant ne pas trop me prendre de dommages. Finalement, pour ne pas risquer de MOURIR à cette session de jeu, tout comme à la précédente, je choisissais la deuxième option. Resserrant ma prise sur le morgenstern, je me ruais sur le mec avec la grosse armure, en étant toujours entouré par un blob qui entravait mes mouvements. Si Riku ne pouvait pas l'atteindre, au moins moi, je le pourrais.

Une lueur pâle s'échappa de mes mains, et j'envoyais un Shock to Thrill en direction de notre ennemi. Et là, c'est la partie cool. Il venait de se prendre un tir de la tourelle, qui lui fit perdre 10% de sa vie. Ma capacité fit mouche, et il se prit un coup critique qui ignorait la classe d'armure, si bien qu'il n'était plus qu'à trois quarts de sa vitalité normale. Mais en plus, le deuxième effet Kiss-Cool, c'était qu'apparemment, je venais de trouver l'un des bugs du jeu. Zeel suivit la trajectoire de mon onde de choc, bloqua tout mouvement de l'adversaire, avant d'exploser en une gerbe de gélatine (comme quelqu'un qui venait de vomir de la gelée, oui, vous avez bien lu).

Lançant un cri de guerre qui se voulait menaçant, je m'élançais sur le palouf et abattit ma masse d'armes sur son bouclier. Je sentis le coup remonter dans tout mon bras. Une sorte de champ de force le protégeait de toute sorte d'attaque, et je pouvais voir une sorte de bulle bleutée autour de lui qui scintillait alors que je m'en approchais.

Aaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!!!!!!!!!!!!!!, hurlait une voix bien connue en se rapprochant.

L'effet Dopler était dû au minion qui courait les bras en l'air tandis qu'il se faisait courser par Fiddlesticks, faux brandie en avant par ses mains squelettiques. Il se prit le gars en armure, interloqué, en pleine figure, si bien que l'épouvantail avait l'avantage de la surprise. L'aidant dans la besogne, je pris une assistance au meurtre du palouf.

Puis, je me retournais vers la pâle copie de Blade, le chasseur de vampire, qui fuyait en courant dans la direction de la tourelle adverse.

Riku, est-ce que je devrais tout le temps te sauver les miches comme ça ?, demandais-je d'un ton malicieux à mon compagnon de bataille alors que je partais à la poursuite du fuyard sans l'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Death Voice
Messages : 489
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Riku Kaisuki
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 57
Renommée: 1630
Honneur: 148
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Mar 28 Mai 2013 - 19:55
Beckett, qui avait échappé à l'assaut furieux des deux voyageurs adverses, ne s'était pas fait prier pour leur rendre la pareille alors que Riku avait du encaisser deux attaques du type en armure, qui l'avaient sérieusement entamé alors qu'ils commençaient seulement la partie et que les sbires ne les avaient pas encore rejoints. Plus qu'un quart de barre de vie... Ce type était un monstre. Et d'ailleurs il était en train de poursuivre l'invocateur comme un dératé, voyant qu'il l'avait presque atteint. Un flash pour s'éloigner alors qu'une brûlure avait entamé un peu plus sa barre, le temps de prendre quelques potions de vie pour regagner de la vitalité, il observait tranquillement la suite du combat. La boîte de conserve sur pattes s'était pris un tir de la tourelle dans son élan meurtrier, et avait subi des dégâts importants, n'ayant pas assez de défense et de points de vie à ce stade de la partie pour faire le malin, et il continua de subir en se prenant un bon coup critique de masse dans la gueule. Zeel protégeait allègrement le contrôleur, et alors que le slime était sur le point de disparaître, il suivit la trajectoire du coup de Beckett et alla s'éclater contre le paladin improvisé qui tenta tant bien que mal de se défendre alors que le sbire jaune de retour lui rentrait dedans de toutes ses forces et que le voyageur continuait de l'attaquer, sans se préoccuper de son camarade épéiste qui le poursuivait, et le toucha à plusieurs reprises, avant d'être stoppé par un Fiddle bienvenu qui lui lança son sort de terreur et le fit courir, avant d'aller achever le type en armure à l'aide de son oiseau rebondissant, touchant au passage Blade boy qui choisit la fuite en voyant la débandade qu'avait été leur premier assaut, reculant dans l'obscurité, probablement pour utiliser le rappel et reprendre des forces avec son camarade. Pendant ce temps, Erika avait plutôt bien géré son adversaire, une ninja qui s'appelait Akali, qui avait été contrainte à back, permettant à la jeune femme de commencer tranquillement à attaquer la tour du mid. Au top, il y avait une bataille féroce entre bots, sans qu'aucun des camps ne parvienne à se distinguer ; la bataille se déciderait donc probablement au bot, où les deux voyageurs devraient gérer. Et alors qu'il avait récupéré ses forces, l'invocateur s'approcha de son camarade, remarquant l'état de sa barre de vie en riant à sa remarque :

« Tu peux parler, regardes un peu ce que t'a mis le type aux épées ! Mais à mon avis, on devrait se méfier, ces types cachent quelque chose. Ils avaient commencé comme ça leur première partie aussi, et ils ont fini tous les deux avec des rations entre trois et quatre. Ils sont expérimentés, à mon avis ils vont aller se feeder sur les bots, et revenir nous taper dessus ensuite. Il va falloir rester vigilants. J'ai des wards au cas où. »

Et sans l'attendre, il suivit les sbires qui avaient commencé le travail en attaquant la tourelle, dont des morceaux tombaient lamentablement sur le sol, et chaque coup de lame provoquait un bruit de roche brisée, jusqu'à ce que tous les sbires sauf le petit jaune aient disparu, et l'invocateur, qui s'était malgré tout attaché à leur kamikaze préféré, l'embarqua avec lui en courant pour éviter d'être pris pour cible par la tourelle, reprenant aussitôt sa fonction de support en se cachant dans le bush, prêt à embêter les adversaires et aider son collègue. Erika avait bien entamé la tourelle au mid et regagnait maintenant sa place, prêt à en découdre à nouveau avec Akali qui revenait et attaquait sans réfléchir les sbires sur son chemin, programmée qu'elle était pour suivre le chemin précis qui la conduisait à la tourelle devant elle et à terme au nexus ennemi. Il était plus facile de lutter contre un personnage non joueur dont les réactions étaient bien plus prévisibles, qui fuyait régulièrement, s'arrêtait quand un groupe de sbires rencontrait sa route, et ne suivait pas son adversaire dans les bush la plupart du temps ; le risque avec ces deux voyageurs étaient qu'ils se mettent à « ganker », c'est-à-dire passer par la forêt pour prendre par surprise un joueur sur une autre ligne. Et il était tout aussi facile pour eux d'abattre les bots du côté de Riku, ils pourraient donc se « feeder », prendre des kills pour gagner plus rapidement de l'argent et avoir un équipement complet plus vite que leurs adversaires. Il allait donc falloir les surveiller étroitement pour ne pas les laisser agir. Mais voilà qu'ils revenaient, et ils semblaient plus remontés, leur regard en tout cas laissait présager de la bataille à venir ; et sans attendre, le type en armure bondit droit sur Riku, ce qui eut l'effet de l'étourdit et de lui infliger des dégâts, alors que son pote arrivait et bondit sur derrière lui en tournant sur lui-même, distribuant plusieurs coups d'épées qui entaillèrent la peau de l'invocateur, qui vit sa barre de vie descendre dangereusement. Il utilisa le jet de stalactites pour ralentir les ardeurs des deux bourrins, mais ils le rattrapèrent rapidement, et il n'eut que le temps de placer Zeel sur son camarade avant que le paysage ne devienne noir et qu'une voix annonce :

Vous avez été tué.


Outch... Voilà qui remettait les idées en place. Dans un état semi-comateux, incapable de bouger le moindre de ses membres, ressentant un grand froid, le jeune homme vit le compte à rebours devant ses yeux atteindre le zéro et aussitôt il réapparut sur le cercle de la base avec toutes sa vie et son mana, sa respiration reprenant un rythme normal. Il releva les yeux, acheta un tome de puissance et de nouvelles potions, et reprit le chemin de sa ligne pour venir en aide à son collègue :

« Tiens bon j'arrive ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 131
Date d'inscription : 08/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau challenger
Beckett Jenkins
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 70
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Lun 1 Juil 2013 - 17:53
Un allié a été tué...

Devant mes yeux. Et j'ai rien pu faire. Rien vu venir. Mais l'heure n'était pas à se lamenter. L'heure était à la vengeance.

Eh, toi, gros balourd ! Viens plutôt t'attaquer à quelqu'un de ta taille !

Au-dessus de la tête du type en armure apparut un simple mot. Provoqué. Le mec devait s'attaquer à moi avant de pouvoir éventuellement s'en prendre à une autre cible. Je me mis en position, avant d'entamer mon hurlement de rage.


Hadouken !, criai-je à l'intention du type en armure.

Ils avaient triché. Ça ne pouvait qu'être ça. Aucun n'avait de ward, pas de buff d'attaque non plus, et ils ne pouvaient pas être niveau 7 directement à la troisième minute de jeu. Se pouvait-il qu'il y ait des cheat-codes, même en Dreamland ?

Mon onde de choc se fracassa contre le palouf. Coup critique. Tiens, c'est bizarre ça ? J'avais autant de chances de critiquer que ça ? Profitant de l'étourdissement de mon ennemi, je lui flanquais un violent coup de morgenstern en pleine figure, entamant sérieusement ses défenses. Un Délichoc pour la route, et il ne fut plus qu'un lointain souvenir. L'autre avait disparu, sans doute planqué dans le bush en train d'établir une stratégie pour mettre fin à ma frénésie meurtrière.

Je retournais sur la route, auprès de la tourelle, et ce que je vis me mis le coeur au bord des lèvres. Le petit jaune avait reçu une blessure mortelle en plein thorax. Je me jetais sur lui, des larmes perlant aux coins de mes yeux.

Non ! Ricard ! Non !, m'exclamai-je.

Il me fit un petit sourire mélancolique, puis faufila lentement sa main dans sa poche ventrale. Il en sortit une banane déjà à moitié épluchée, et me la tendit maladroitement.

Ba... Na... Na..., expira-t-il, rendant son dernier souffle.

Je hurlais de souffrance. Le minion avait beau être ridicule et inutile, Riku et moi nous y étions attachés. Le perdre était un crève-coeur, de plus que je ne savais pas s'il allait respawn, s'il allait ressusciter à l'instar de mon allié et ami.

Quelque part au milieu de la jungle...

Banana ?

Une ombre frémit, suivie de nombreuses autres. Ils ne l'avaient pas vu depuis fort longtemps. Qui sait ? Peut-être que si la horde allait là-bas, peut-être le retrouveraient-ils ? Et peut-être qu'ils pourraient reprendre leur ancienne vie, qu'ils avaient dû quitter suite à une reprogrammation du jeu ?

Back to reality

L'épéiste sortit du bush, profitant de mon inattention pour me prendre par derrière. Me back-stab, pour être plus clair, me poignarder dans le dos. Je prenais la banane en main, toujours en pleurs et ignorant les coups que Blade me donnait. Soudain, j'entendis le tumulte au loin. Les larmes embuant mon regard, je ne pus qu'apercevoir une énorme masse jaune se précipiter vers moi.


Je savais ce que ça voulait dire. La cavalerie arrivait. Lentement, je me relevais pour faire face à mon adversaire. Son catogan flottait lentement dans l'air, tandis qu'il me lança un rictus carnassier.

Je te laisse tes dernières paroles.

Attrape !, lui lançai-je alors que je lui larguais le fruit en pleine figure.

Je me lançais dans le bush juste avant que la ruée des minions ne se jette sur le type aux sabres. Passant par derrière à mon tour, je lui collais un Délichoc qui l'acheva. Puis, je m'en fus dans la jungle. J'activais ma barre de discussion en envoyant un message simple à Riku.

Achète des bananes. Plein de bananes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre] Aujourd'hui à 9:09
Revenir en haut Aller en bas

Dream of Legends : Be a Hero, Not a Zero...[RP libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Park Of Game-