Haut
Bas

Partagez|

Rencontre Morbide [Privé Nyxia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 48
Date d'inscription : 07/03/2013
Age du personnage : 25

Nouveau challenger
Kalatch Lunacy
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 85
Honneur: 10
MessageSujet: Rencontre Morbide [Privé Nyxia] Dim 24 Mar 2013 - 1:45
La journée avait été longue pour Kalatch. Entre ennui et exaspération, il avait passé la journée, comme tous les jours depuis maintenant plus de deux semaines, à attendre le venue de la nuit. Il passait ses journées à lire, zoner sur le net, s'entraîner au combat et, lorsque le jour tombait et la lune se faisait de plus en plus claire et apparente, il ne pouvait s'empêcher de penser à Dreamland. Dreamland, le monde du possible, le seul monde où il y trouvait liberté, pouvoir et de vraies relations humaines. Bien différentes de ce qu'il vivait quotidiennement dans cet asile depuis près d'une dizaine d'années maintenant.
Toute la journée, il avait pensé à sa dernière nuit dans le monde onirique. Il avait visité le métro pour la première fois et avait également assisté à son premier combat. Ce ne fut pas sans difficultés mais il y avait survécu, notamment grâce à deux autres voyageurs : Dante et Dean. A vrai dire, il n'avait pas provoqué le combat, il n'était même pas à la base du problème. Il avait simplement agit par pulsion, un désir sûrement inconscient qui l'avait poussé à aider le fameux Dante qui se serait très probablement tué par ces voyageurs killers sans son intervention. Cela dit, ce combat lui avait fait se rendre compte à quel point le pouvoir et les alliances étaient des choses précieuses à Dreamland. Des mecs comme ces VK étaient monnaie courante et il n'aurait pas tous les jours la chance de tomber sur des voyageurs de son niveau. Il lui fallait plus de forces, d'expériences. Son pouvoir, bien que puissant et surtout imprévisible, n'était pas invincible. Et pour rien au monde il ne voulait mourir et, en conséquence, disparaître de ce merveilleux monde onirique où il y trouvait enfin un intérêt à exister.

La lune éclairant maintenant de sa douce lumière les rues de Montpellier, Kalatch se mit au lit et attendit impatiemment de pouvoir s'endormir et donc de pouvoir vivre sa toute nouvelle et bien plus intéressante existence de voyageur. Ce ne fut pas sans mal qu'il s'endormit, ressassant sa dernière nuit et l'angoisse qu'il avait pu éprouver à l'idée de ne pas être à la hauteur. Pourtant, quelques minutes plus tard, ses yeux se fermèrent avec force. Il ne lutta pas et se laissa tomber sereinement dans les bras de Morphée.


Songe 17 – Rencontre morbide


Le jeune Lunacy se « réveilla » à Dreamland, dans un lieu sombre et lugubre qu'il n'avait encore jamais vu. Certes, il ne connaissait pas par coeur tous les recoins de ce nouveau monde, tout ceci étant plutôt récent pour lui, mais il avait pris l'habitude de toujours se retrouver dans des lieux éclairés par une sorte de soleil, la nuit ne semblait pas exister sur Dreamland. Et pourtant, ce nouveau lieu n'était en rien baigné d'une lumière naturelle. Au contraire, c'était comme si il était resté dans son lit, n'ayant que pour source de lumière celle de la lune. C'était pareil ici, de faibles rayons de lumière illuminés les lieux, ce qui faisait de ce lieu un endroit peu attrayant, voire effrayant.
En regardant un peu autour de lui, tournant sur lui-même pour se rendre compte de l'endroit où il avait atterri, il put rapidement deviner qu'il était dans une sorte de cimetière dreamlandien. Des pierres tombales en veux-tu, en voilà, une atmosphère morbide voire même des cris de corbeaux par moment, l'ambiance étant posée et très semblable à celle d'un cimetière qu'on peut rencontrer dans le vrai monde. Voilà les conséquences de penser à sa « mort » sur Dreamland juste avant de s'endormir, il avait fini par se retrouver dans un cimetière. Heureusement, ce n'était pas lui qui était au fond du trou, à l'inverse des nombreux malheureux qui se trouvaient sous ses pieds désormais. Et il espérait d'ailleurs ne jamais à avoir à « trouver » sa place en ces lieux, entre deux voyageurs ou créatures des rêves assez faibles pour voir leur nom gravé sur une de ces incalculables tombes. Car oui, cette sorte de « royaume des morts » était plutôt vaste mais cela ne rendait pas son occupation plus élevée. Il n'y avait même pas âme qui vive en ces lieux. Et pourtant, Kalatch ne se sentait pas mal à l'aise ici, il avait l'habitude des lieux morbides, de la solitude et de faire face à l'idée de sa propre mort, du moins dans le monde réel. Il fallait prendre cela comme un nouvel endroit à visiter, à apprendre à connaître. Chaque soir, il se faisait une joie de visiter Dreamland et de découvrir ses merveilles, ça ne serait donc pas différent pour cette nuit.
Il commença à marcher, suivant les longs chemins tracés sur le sol et déambula d'une démarche lente entre les milliers de tombes et caveaux qui pullulaient. Parfois sombres, d'autres impressionnantes, les pierres tombales comportaient toutes des inscriptions qui décrivaient l'être qu'elles abritaient désormais sous elles. Elles décrivaient également, pour les voyageurs, leurs pouvoirs avec des descriptions simples telles que : « Ci git Craig Jyle, contrôleur des tabourets ». Il fallait l'avouer, certains avaient quand même de drôles de phobies, une chance que lui-même n'ait pas eu la peur des chapeaux, des bols ou autres conneries de la sorte. Il n'aurait jamais pu survivre avec un pouvoir aussi bidon. Ce qui fut certainement le cas pour ce brave Craig dont il regardait la tombe en ne pouvant s'empêcher d'afficher un sourire méprisant.
Il s'amusa donc, une petite heure, à lire quelques inscriptions et tomba sur de drôles de phénomènes. Parfois, il pouvait lire des choses vraiment intéressantes et même passionnantes sur les pierres tombales plus élaborées, plus dignes. Celles-ci étaient réservées aux voyageurs et autres créatures qui avaient accomplis quelque chose sur Dreamland. Il avait vu quelques personnes dont les actes de courage, de force avaient affectés et posés leur empreintes à jamais dans l'histoire de Dreamland. Même si cette pensée était morbide, il ne pouvait s'empêcher d'espérer vouloir un tel hommage si il devait disparaître un jour. Mais Kalatch tenta de retirer ces mauvaises pensées de sa tête, ce ne serait pas demain la veille qu'il finirait ici, c'était certain. Il aspirait à devenir un « grand » de Dreamland. Pas un héros à qui on déposerait une gerbe de fleurs sur sa pierre lorsqu'il aura passé l'arme à gauche, non. Les actes de bravoure, ce n'était pas son truc. A quoi servait la reconnaissance d'une quelconque personne ? A rien en soi, ce n'était pas quelque chose qui l'intéressé. Il voulait juste être le meilleur, être reconnu uniquement pour ses talents et craint dans tout Dreamland. Être le meilleur tout simplement, ne jamais perdre la face et entrer dans l'Histoire de ce monde.

Il se sentait à l'aise ici comparé à la nuit dernière, dans le métro, avec cet amas de personnes pressées, qui se déplaçaient beaucoup trop rapidement. C'était différent ici, les morts sont une compagnie agréable quand on ne peut supporter les vivants. Le silence, le peu de lumière, il aurait pu passer sa nuit ici à lire et en apprendre un peu plus sur les différents pouvoirs rencontrés sur Dreamland. Mais il fallait avouer que c'était un peu ennuyant aussi à la longue. Si il voulait passer des journées seul et dans le silence, il avait sa vraie vie où la solitude était sa meilleure amie. C'est pourquoi il décida de bouger un peu de ces lieux. Il avait fait le tour et avait vu l'essentiel. La visite touristique était terminée à présent, il fallait se rendre dans un endroit plus « vivant ».
Le cul posé sur le lieu de culte d'un quelconque héros de Dreamland, il se roula une clope avant de quitter les lieux. Et alors qu'il avait terminé et qu'il s'apprêtait à allumer sa cigarette fraîchement préparée (les meilleures), des bruits de pas, légers et discrets, résonnèrent en écho en ces lieux sinistres. Quelqu'un arrivait derrière lui et se rapprochait, il pouvait même sentir sa présence tant elle était finalement plus proche de lui qu'il ne pouvait le penser.
Il tourna rapidement la tête, sa clope éteinte au bout du bec et demanda de sa voix rauque et pourtant sereine : « Qui est là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 41
Date d'inscription : 20/10/2012

Nouveau challenger
Nyxia Von Nachtreich
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 65
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Rencontre Morbide [Privé Nyxia] Dim 24 Mar 2013 - 19:00
Assise sur l'une des banquette taguée du métro, Nyxia regardait sans le voir le paysage qui défilait rapidement. Nicoleiv, assit en face d'elle, somnolait à demi. La journée n'avait pas été facile pour lui. Il avait dût endurer les caprices des acheteurs snobinards qui lui avait refusés ses toiles sous prétexte qu'il n'était pas assez expérimentés. Quel bande d'abrutis! Ils ne l'avaient pas dit en face, mais en réalité, s'ils n'avaient pas prit les toiles du roumain, c'était tout simplement parce qu'il n'était pas assez connu. Pour être digne de l'intérêt de ces jeunes riches, il fallait être un Matisse, un Van Gogh ou encore un Mickel-Ange au sommet de son art. Cette débilité profonde avait plus énervé son mentor que le fait qu'il ne vende pas de toiles. Et ces joutes verbales s'étaient continuées durant toute la journée, sans interruption aucune. Au final, il réussit à vendre 7 de ses toiles, ce qui n'était pas si mal en soit et ce qui prouvait qu'il n'y avait pas que des imbéciles qui aimaient l'art. Mais bon, même avec ça, toute cette agitation dont il n'était pas vraiment habitué l'avait crevé.
En voyant son tuteur dormir si paisiblement, la jeune fille fut prise de cette même envie d'aller se lover dans les bras de Morphée. Combien de temps de trajet restait-il encore? Un peu plus d'une heure? Bah, elle pouvait au moins s’octroyer ce petit plaisir, ça ne lui fera pas de mal. Se calant dans le fond de son siège, elle s'emmitoufla dans son manteau long et ferma doucement ses paupières en un soupir de plaisir. Elle espérait cependant qu'elle ne tomberait pas dans un endroit des plus bruyants ; elle n'avait qu'une envie : un peu de tranquillité pour changer.

Étrangement, en s'éveillant, l'apprentie peintre cru tout d’abords qu'elle était de retour dans le royaume de son seigneur. Ciel noir, terre sombre, pierres tombales nonchalantes et ambiance générale qui aurait fait froid dans le dos à n'importe quel être humain dit "normal", tout ça ressemblait vraiment au royaume qu'elle avait côtoyé pendant si longtemps... Cependant, la jeune femme se fit vite une raison, se rendant compte qu'elle n'était pas là où elle pensait être. Passé la joie et l'excitation première, une petite pointe de tristesse vit le jour en son sein. C'était dommage, elle aurait bien voulu revoir Chironheim... Après tout, ça faisait longtemps qu'elle n'avait plus eut de nouvelles et, même si elle savait que le roi-squelette pouvait parfaitement s'en sortir tout seul, elle ne pouvait s’empêcher pourtant d'être un peu anxieuse lorsqu'elle pensait à lui... Mais bon, là n'état pas la question.
Balayant d'un geste de la main toutes ces pensées, Nyxia se contenta de savourer du regard l'endroit où l'avait fait tombé son imaginaire. Pour une fois ça ne semblait pas être un endroit grouillant de monde comme le métro, ni recelant de mauvais coups comme le Park of Game.
Soupirant de plaisir, la fille aux yeux d'améthyste se mit à déambuler entre les tombes, en effleurant parfois quelques unes du bout de ses doigts fins, l'air serein et calme. Un doux sourire, un peu mélancolique, se peignit son visage inexpressif en temps normal. Étrangement, si quelqu'un avait vu la voyageuse à cet instant là, il n'aurait eut aucun mal à la prendre pour un fantôme. Force était de l'admettre, l'étudiante avait un physique qui se prêtait assez à ces êtres fantastiques : robe et long gants blancs, peau laiteuse et cheveux argentés... Remarque, si elle avait su faire peur, ça aurait été avec plaisir qu'elle se serait amusée à terrifier les autres voyageurs. Mais bon, ce n'était malheureusement plus une enfant, elle ne pouvait se permettre ce genre de facéties.

Soudain, la sortant de ses idées, un petit bruit attira son attention. Se figeant par réflexe, Nyxia essaya de reconnaître quel genre de bruit c'était. A entendre sa régularité, il semblait que c'était un bruit de pas humain étouffé par la distance. Tiens, il y avait d'autres personnes qui n'avaient donc pas peur de cet endroit la nuit? Sa curiosité piquée à vif, la roumaine entreprit de suivre ces petits bruits qui s'éloignait.
Avançant à pas feutrés, elle crut plusieurs fois avoir perdu la trace de l'origine de ce bruit de pas mais ce n'était que pour mieux le retrouver quelques secondes plus tard. De manière assez amusante, cette recherche à sens unique ressemblait assez à une partie de cache-cache dont seul le chercheur eut conscience, sans pour autant réussir à atteindre son but.
Continuant à zigzaguer entre les tombes avec une aisance impressionnante, la voyageuse eut finalement le sentiment qu'elle se rapprochait vraiment de ce qu'elle pourchassait. Les pas s'étaient fait plus forts et audibles, signe manifeste que la distance avait été franchement réduite. Et puis, d'un coup, plus rien. Comme si tout cela n'avait été qu'une illusion qui venait de prendre fin... Ou alors, de manière plus rationnel, si c'était effectivement un être humain qu'elle suivait, il y avait la possibilité qu'il se fusse arrêter pour quelques raisons que ce soit.

Face à la transylvanienne se trouvait un haut bosquet qui scindait en deux la route sur laquelle elle se trouvait. C'était derrière ce même bosquet qu'elle avait perdue la trace de ce qu'elle recherchait d'ailleurs. Choisissant au pif la voie à suivre, elle prit le sentier de gauche mais resta, pour elle ne savait quelle raison, sous le couvert protecteur de l'ombre du grand et haut buisson.
A quelques mètres du bosquet se trouvait ce qui semblait être une sorte de petit autel érigé pour un héros dreamlandien dont le nom s'était oublié dans les méandres de la mémoire collective. Tranquillement assit sur cette grande stèle, un jeune homme à la silhouette élégante venait de suspendre le mouvement de son bras. Au même instant, par pur esprit instinctif, la voyeuse se retrouva statufiée durant un quart de secondes avant que la voix de l'inconnu, qui venait de se retourner en sa direction, ne lui parvienne aux oreilles.

« Qui est là ? »

Hésitant un peu à sortir de sous l'ombre réconfortante qui lui servait de cachette et, étant prise d'une envie fulgurante de retourner tout au fond du cimetière au calme, elle se fit cependant barrage. Bien qu'elle n'eut pas particulièrement envie de compagnie en cette nuit (ou plutôt, en cette sieste), elle ne pouvait nier le fait que ce jeune homme, pour rester aussi sereinement dans ce genre d'endroit, l'intriguait un peu.
Poussant un petit soupire, Nyxia se décida finalement à sortir sous la lumière lunaire, fixant durant quelques secondes silencieuses celui qui l'avait intriguée. Avoir de face, il n'était pas désagréable à regarder ; il avait un joli visage, presque enfantin, qui contrastait avec la voix qu'elle avait entendue un peu avant. Mais elle ne s'attarda pas plus que ça sur le physique de ce jeune homme, elle n'était pas dur à s'intéresser à ça dans tous les cas.
Baissant poliment les yeux vers le sol, la jeune femme fit une petite courbette théâtrale à l'intention de son interlocuteur, avant de lui répondre de sa voix douce et calme.

- Veuillez m'excuser si je vous ai dérangé, ce n'était pas mon intention...
Cependant, il est rare de voir des personnes rester ici de leur plein grès ; ma curiosité a donc été piquée...


Oui, et sacrément piquée car c'était la première fois, depuis qu'elle était à Dreamland, qu'elle avait fait une phrase de plus de 3 mots en guise de présentation à un autre voyageur. Il faudra qu'elle pense a fêter ça un de ces jours, si elle avait le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 48
Date d'inscription : 07/03/2013
Age du personnage : 25

Nouveau challenger
Kalatch Lunacy
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 85
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Rencontre Morbide [Privé Nyxia] Sam 30 Mar 2013 - 1:50
Il n'y avait apparemment pas qu'une seule âme qui errait en ces lieux ce soir. Pourtant, Kalatch était sûr qu'il ne trouverait personne ce soir, que ce soit un voyageur ou même une créature des rêves. Mais c'était bien le cas, il faisait désormais face à cette seconde âme qui habitait le cimetière de sa présence avec lui pour cette nuit. Et quelle belle âme, il fallait l'avouer.
Lorsque l'inconnue sortie de l'ombre en révélant ainsi sa silhouette et son visage, la première réaction du jeune Lunacy fut la surprise. Une si belle jeune fille, seule dans ce cimetière, on pourrait presque se croire dans un de ces romans où apparaissaient d'aussi belles femmes, portant les mêmes vêtements dont était vêtue cette inconnue, qui éraient dans des lieux aussi lugubres à la recherche de leurs âmes soeurs disparues.

Elle avait tout d'un fantôme : teint pâle, de longs cheveux d'une intrigante couleur argentée, une robe blanche qui épousait parfaitement ses formes très féminines. Elle ne laissait pas indifférent, c'était certain. Même pour Kalatch, qui ne trouvait généralement pas d'intérêts pour les plus belles chouquettes, il ne pouvait nier que le physique de cette jeune femme l'avait touché au plus profond de lui-même. Il n'avait jamais vu une chouquette lui faire cet effet. Il en vint d'ailleurs à se demander si elle n'était réellement pas un fantôme, hantant depuis des années ce cimetière, se montrant parfois aux voyageurs isolés certains soirs comme l'était Kalatch en ce moment même.

Ils se regardèrent quelques secondes, sans un mot. Les seuls sons audibles venaient du vent qui soufflait légèrement, délicatement presque, sur les quelques arbres qui pouvaient pousser sur ces terres sous lesquels reposaient les corps de nombreux voyageurs. L'atmosphère était très calme, du moins c'est ainsi que le ressentait le voyageur des esprits. Il ne sentait pas en cette inconnue une menace quelconque, mais il pouvait se tromper.
Elle baissa les yeux et répondit à sa question d'une voix aussi calme et agréable que pouvaient l'être son apparence. Bizarrement, tout collait très bien avec l'atmosphère actuelle, malgré qu'ils étaient tous les deux dans un endroit où les rencontres n'étaient sûrement pas habituelles.

Veuillez m'excuser si je vous ai dérangé, ce n'était pas mon intention...
Cependant, il est rare de voir des personnes rester ici de leur plein grès ; ma curiosité a donc été piquée...



Pour être honnête, il aurait fait de même. Seul dans ce cimetière, il aurait été normal que, si il avait vu un être quelconque au loin, il aurait sûrement jeté lui aussi un coup d'œil sur la personne présente. Après, il aurait sûrement été plus discret. Mais bon, il n'était pas mécontent que quelqu'un le sorte de sa solitude, surtout dans un lieu pareil et surtout une telle compagnie féminine.

Il regarda cette femme qui ne s'était toujours pas présentée. Il n'avait jamais hésité à fixer les yeux droit dans les yeux pendant qu'il les jugeait. Souvent considéré comme de l'impolitesse, il trouvait que c'était plutôt un bon test de personnalité et de fiabilité. Le regard de cette fille au teint de perle était plutôt intriguant. Déjà, ses yeux avaient la particularité d'être gris, ce qui n'était pas chose courante dans le monde réel mais Dreamland était tellement plein de surprise, ce n'était pas quelque chose d'extraordinaire non plus. La particularité venait plus du fait que elle et Kalatch semblait avoir le même regard. Ce regard pénétrant, qui donne toujours l'impression d'analyser le fond de votre âme et qui dégageaient cette étrange sensation d'un esprit totalement à part, indépendant et également une sensation d'instabilité. Capables du bon comme du mauvais. Vraiment, cette nuit était pleine de surprises finalement. Il commençait enfin à trouver de l'intérêt pour cet endroit.

Il alluma lentement sa clope, aspira une longue taffe et se leva de cet autel sur lequel il était assis depuis quelques minutes déjà. Debout, il regardait toujours cette étrange inconnue et il décida de nouer une sorte de dialogue avec elle. Elle lui semblait étrangement semblable à lui et il était bien décidé à en savoir un peu plus sur elle, cette sensation étant tellement rare pour lui.

« Je peux comprendre. J'avoue que j'ai un peu atterri ici par hasard mais au moins, c'est calme ici. Les morts sont d'une compagnie agréable lorsque les vivants nous ennuis. 

Tu es un voyageur toi aussi je présume ? Ce n'est pas dans mes habitudes mais je vais me présenter le premier, je suis Kalatch Lunacy. »


Il avait parlé tranquillement, prenant son temps et coupant parfois pour tirer une latte sur sa clope tandis qu'il avançait d'une démarche nonchalante vers la jeune femme qui allait lui tenir compagnie cette nuit. Lorsqu'il eut fini de parler, il était en face d'elle. Ils faisaient à peu près la même taille, Kalatch la dépassant de quelques centimètres, elle était plutôt grande pour une fille. Il tendit la main alors qu'il se présentait.
Vraiment, il n'agissait pas comme d'habitude avec cette fille. Tout ça, il ne le faisait avec personne. Mais il sentait quelque chose ce soir, peut être même cette sensation l'avait traversé depuis qu'il était arrivé dans cet étrange endroit. Ce soir, il allait faire une rencontre importante quant à son destin sur Dreamland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 41
Date d'inscription : 20/10/2012

Nouveau challenger
Nyxia Von Nachtreich
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 65
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Rencontre Morbide [Privé Nyxia] Jeu 13 Juin 2013 - 0:54
[hrp : désolée pour le temps de réponse ainsi que cette réponse qui n'est pas des plus mirobolante >.<]

Le silence régna en maître durant quelques minutes après que la jeune femme eut ouvert les lèvres pour parler. L'inconnu ne lui répondit pas, ou tout du moins, pas dans la minute qui suivit. Plantant son regard dans les yeux gris de la demoiselle, il sembla essayer de décrypter ce qu'elle était, de la passer au rayon x. En un sens, cette sensation la fit sourire intérieurement. Cette capacité à observer, à tenter de juger par un regard avant de faire quoique ce fut, ne lui était pas étrangère. Cet inconnu lui plaisait, et pas uniquement pour son physique qui était loin d'être des plus ignoble à regarder. Tout aussi étrange que cela puisse paraître, ce jeune homme lui semblait familier ou plutôt, il se dégageait de lui une sorte d'aura que Nyxia trouvait agréable, indépendamment de ce lieu pour le moins sordide - pour la plus part des gens - dans lequel ils se trouvaient. 
Finalement, il répondit d'une manière qui ne put que plaire à la roumaine. 

« Je peux comprendre. J'avoue que j'ai un peu atterri ici par hasard mais au moins, c'est calme ici. Les morts sont d'une compagnie agréable lorsque les vivants nous ennuis. 

Tu es un voyageur toi aussi je présume ? Ce n'est pas dans mes habitudes mais je vais me présenter le premier, je suis Kalatch Lunacy. »

La peintre sourit d'un air doux en entendant la réponse de son interlocuteur. Elle ne pouvait qu’adhérer à ce qu'il venait de dire sur ce lieu. après tout, c'était pour ça qu'elle se trouvait dans cet endroit elle aussi. Et cette réponse venant d'une tiers personne fit monter la petite estime qu'elle avait vis à vis de ce drôle de ce charmant être.
En voyant la main que lui tendait le voyageur, elle tiqua de manière imperceptible. Il était à des années lumières dans ses manières que de serrer la main des gens qu'elle venait de rencontrer ; d'une part, elle avait perdue cette habitude dans ce monde-ci à cause de son pouvoir mais aussi parce que son côté très solitaire et orgueilleux répugnait à une telle pratique. Cependant, il n'y a que les imbéciles qui ne changeaient pas d'avis. 
Tendant, de manière un peu timide, la main, Nyxia serra celle que lui présentait le dénommé Kalatch tout en faisant une légère courbette polie. Relevant la tête, elle planta son regard pâle dans celui de l'être qui lui faisait face avant de répondre, son sourire doux toujours à ses lèvres.

- Vous présumez juste, en effet... Et je m'excuse, je manque à tous les devoirs édictés par la politesse vu que je ne me suis pas encore présentée ; je m'appelle Nyxia Von Nachtreich, voyageuse du Royaume mortuaire. Ravie de faire votre connaissance, Kalatch.   
Tout aussi polie qu'eut été sa présentation, la jeune femme retira sa main gantée de celle du fumeur, non sans un petit soulagement interne. Décidément, c'était dans ce genre de cas qu'elle se rendait compte à quel point son pouvoir avait affecté ses contacts dans Dreamland. Et, en un sens, cette pensée l'attrista plus qu'elle n'eut bien voulu le reconnaître. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 48
Date d'inscription : 07/03/2013
Age du personnage : 25

Nouveau challenger
Kalatch Lunacy
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 85
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Rencontre Morbide [Privé Nyxia] Mer 19 Juin 2013 - 22:31
En plus d'être excessivement belle, le sourire de la dénommée Nyxia, même si il s'étirait avec timidité le long de ses lèvres, était un des plus chaleureux qu'il avait pu voir à Dreamland. Cette douceur semblait réelle mais Kalatch ne pouvait s'empêcher de penser que derrière cette apparence fragile pouvait se cacher quelque chose de plus sombre. Or, cela ne l'effrayait pas, tout au contraire. Si cette voyageuse avait voulu l'attaquer, elle en aurait eu maintes fois l'occasion dans cet endroit vide de toute autre âme. Ensuite, il connaissait désormais son prénom, ce qui lui laissait la possibilité d'utiliser son pouvoir sur elle si une telle chose devenait nécessaire. Et enfin, lui aussi avait une sorte de sombre secret. Cette jeune fille, si elle venait à savoir que l'homme devant lui sort tout droit d'un asile, ne prendrait-elle pas peur ? C'est pourquoi, qu'importe cette drôle d'impression, il décida d'accorder plus de temps à cette magnifique inconnue et d'en savoir un peu plus sur elle.
Les présentations et autres politesse de bases effectuées, chose qui ennuyait passablement Kalatch en général, il fallait penser à ce qu'il allait se passer après. Il ne voulait pas s'en tenir qu'à ça, cette rencontre était bien trop intéressante pour passer à côté. Et puis, elle avait parlé de son pouvoir de manière très vague. « Voyageuse du Royaume Mortuaire », cela contrastait tellement avec l'allure de cette femme.
Tirant lentement sur sa clope, il plongea de nouveau ses yeux dans les siens quelques secondes avant de proposer, en même temps qu'un mouvement de la main accompagnait ses mots :
« Je ne sais pas si tu as prévu quelque chose mais, pour ma part, je comptais bien visiter les lieux. Si tu veux venir ... »
Et il reprit aussitôt sa « visite », les mains dans les poches, sans attendre une réponse de la part de son interlocutrice. Si elle aussi était intéressée par cette rencontre peu banale, elle le suivrait. Ce qu'elle fit, rattrapant son léger retard par une démarche rapide. Kalatch esquissa une sourire en baissant la tête, cette soirée devenait de plus en plus agréable.
Tandis que les deux voyageurs passaient de tombes en tombes, celles des héros déchus comme celles des anonymes de Dreamland, il reprit la conversation de manière brute et sans ménagement, comme il en avait l'habitude :
« Voyageuse du Royaume Mortuaire hein.. Tu n'as pourtant pas l'air si effrayante pour faire partie d'un royaume aussi dangereux. Es-tu sous les ordres d'un de ces grands Seigneurs qui dirigent ces royaumes ou tu es, comme moi, indépendante ? »
Il n'avait pas tourné la tête pour lui parler, ce n'était pas nécessaire et cela trompait même souvent les yeux. L'intonation de la voix, les mots employés étaient souvent bien plus porteurs de sens. C'est en regardant au loin ce qui semblait être une sorte de plan du cimetière qu'il attendit la réponse de Nyxia. Qu'elle soit sous les ordres d'un Seigneur Cauchemar, il s'en foutait un peu à vrai dire, seule elle l'intriguait. Cette impression de double visage, ce lien étrange qu'il éprouvait alors qu'il n'avait échanger que quelques phrases avec elle .. Tout cela n'était pas du au hasard, il le sentait au plus profond de lui même. Pire encore, il avait envie de se livrer à elle, lui parler de lui, ce qu'il ne faisait jamais. Encore moins à une fille, encore moins à une inconnue. Et pourtant, il ressentait une irrépréhensible envie de parler, lui qu'on considérait comme taciturne.
« Au fait, mon pouvoir fait partie de ceux du royaume de la folie. Je te rassure, je ne vais pas être pris d'un accès sanguinaire et t'étriper. Je vais parfaitement bien comparé aux personnes pour lesquelles je rentre dans l'esprit. »
Il se tut immédiatement après, les sourcils froncés. C'était la première fois qu'il parlait de son pouvoir aussi rapidement et sans aucune raison à une personne. On ne pouvait pas dire que cela apportait une sorte d'apaisement. Au contraire, il était plutôt énervé contre lui-même d'en avoir sûrement trop dit. De plus, il avait ça de manière tellement maladroite, lui qui maîtrisait toujours ses mots et ses humeurs. Cette fille n'était pas commune à ses yeux, c'était certain.
Sous la lumière d'un rayon de lune qu'ils traversaient tous les deux, à quelques centimètres de distances chacun de l'autre, Kalatch jeta sa clope au loin, toujours un peu sous le coup de la colère. Mais son visage restait parfaitement neutre pour son amie du soir. Il gardait toujours le contrôle de ses expressions faciales, c'était au moins ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 41
Date d'inscription : 20/10/2012

Nouveau challenger
Nyxia Von Nachtreich
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 65
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Rencontre Morbide [Privé Nyxia] Jeu 20 Juin 2013 - 16:14
Les présentations étaient désormais terminées.
En temps normal, Nyxia se serait éclipsée entre les tombes, retournant au calme serein de l'endroit et à ses pensées. Mais là, elle n'avait pas envie. Ce jeune homme l'intriguait et, visiblement, cette curiosité semblait réciproque, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Aussi fut elle tant surprise que contente lorsque le voyageur lui proposa une visite des lieux. Pour sa part, elle les connaissait déjà, mais son envie d'en savoir un peu plus sur son énigmatique interlocuteur fut plus forte que sa solitude primaire. Aussi, se retrouva-t-elle a faire une chose qu'elle n'avait jamais fait et qui l'étonna elle-même : elle le rejoignit.
Marchant d'un pas tranquille entre les tombes silencieuses, ce drôle de couple fut lui-aussi enveloppé par le silence qui était maître en ses lieux avant que Kalatch ne reprenne la conversation, chose qui ne fut pas sans faire légèrement sourire la jeune femme. Comme quoi, elle avait bien vue juste : la curiosité était réciproque.

« Voyageuse du Royaume Mortuaire hein.. Tu n'as pourtant pas l'air si effrayante pour faire partie d'un royaume aussi dangereux. Es-tu sous les ordres d'un de ces grands Seigneurs qui dirigent ces royaumes ou tu es, comme moi, indépendante ? »

La question soulevée par le voyageur fit légèrement rire la roumaine. Puis, elle répondit presque du tac-au-tac, laissant cependant quelques secondes à son petit rire pour qu'il s'évanouisse dans le silence ambiant avant de répondre.

- Tu devrais pourtant te douter qu'ici, à Dreamland, il ne faut pas se fier aux apparences...

Nyxia marqua une légère pose, hésitant à répondre à la question posée, hésitant surtout, à parler de son allégeance. Finalement, elle se lança. Après tout, elle ne sentait pas de réelle animosité envers elle émanant de ce jeune homme et puis, si il était réellement un indépendant, elle n'avait rien à craindre à lui révéler ce genre d'information. Et puis, chose des plus étrange, elle sentait qu'elle pouvait lui faire confiance. Ça aussi, ça n'était jamais arrivé, elle qui était toujours suspicieuse vis-à-vis des êtres qu'elle rencontrait, elle se sentait dans un certain climat de confiance avec cet élégant jeune homme qu'elle ne connaissait que depuis quelques minutes à peine. Pour elle, c'était particulièrement déroutant mais pas dénué d'un certain bien-être agréable à ressentir. 
Poussant un petit soupire en repensant à son mentor et maître dreamlandien, elle finit par répondre.

- Je suis en effet au service du grand seigneur du royaume avec lequel je suis affiliée, Chironheim Noctis, Seigneur Cauchemar de la Mort.

La jeune peintre n'eut pas à attendre longtemps pour que Kalatch reprenne la parole, il le fit de manière naturelle, presque aussitôt après qu'elle eut terminé de parler.

« Au fait, mon pouvoir fait partie de ceux du royaume de la folie. Je te rassure, je ne vais pas être pris d'un accès sanguinaire et t'étriper. Je vais parfaitement bien comparé aux personnes pour lesquelles je rentre dans l'esprit. »

Voilà qui était intéressant.
Elle n'avait jamais rencontré de personne parlant aussi spontanément de son pouvoir. Bien qu'il mit brusquement fin à son explication et qu'aucune émotion ne venait trahir son masque parfaitement imperméable, la jeune femme sentit qu'il n'était pas particulièrement enchantée d'avoir parlé de sa capacité.
Souriant d'un air apaisant à son interlocuteur, elle lui répondit avec douceur, comme pour calmer inconsciemment la colère que trahissait son jeté de mégot.

- Voilà un pouvoir intéressant et intriguant que le tien! Je serais curieuse de le voir à l'oeuvre.

Ponctuant sa phrase d'un sourire doux, Nyxia devança celui qui avait manifestement peur de la folie pour s’arrêter devant une tombe couverte d'un bouquet de roses blanches. S'accroupissant devant celle-ci, elle prit délicatement dans sa main gauche gantée une des roses du bouquet. Se relevant, elle fit face au jeune homme, souriant toujours de son air calme.

- Comme tu m'as fait l'honneur de me parler de ton pouvoir, laisses moi te rendre la pareille...

Levant sa main droite vers ses lèvres, la peintre saisit le bout de gant du bout des dents, le retirant avec grâce, laissant son bras devenu nu profiter de la brise nocturne. Puis, avec tout autant de délicatesse, elle prit la rose dans sa main dénudée, entre l'index et le pouce.
La tige verte de la fleur vira, en à peine une seconde, au gris terne et les pétales blancs si vigoureux se recroquevillèrent sur eux même, se teintant d'une couleur maladive. Puis, en une fraction de secondes, la fleur ne fut plus, se changeant en poussière.
Portant de nouveau sa main à ses lèvres, elle la plaça à la verticale de celles-ci, soufflant pour retirer de sa paume blanche les restes poussiéreux de la fleur qui n'était plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 48
Date d'inscription : 07/03/2013
Age du personnage : 25

Nouveau challenger
Kalatch Lunacy
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 85
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Rencontre Morbide [Privé Nyxia] Jeu 20 Juin 2013 - 21:00


L'ambiance devenait de plus en plus chaleureuse entre les deux âmes errantes de ce sombre cimetière. Pourtant, le sujet soulevé dans la discussion n'était pas de plus heureux mais ces deux êtres étaient à part de ce qu'on pouvait appeler la « normalité ». Ainsi, Nyxia était sous les ordres de Chironheim Noctis, Seigneur Cauchemar de la Mort. Pas mal effrayant sur le papier mais quand on la voyait, on ne pourrait même pas commencer à croire qu'elle agissait au nom du Seigneur de la Mort. Kalatch n'en avait que faire de ce qu'il considérait comme un détail. Qu'elle travaille pour le seigneur de la mort ou celui des amateurs de pêche à la ligne (mais seulement le mardi), ce n'était pas ce qui allait le faire changer d'opinion sur elle voire le faire fuir. Nyxia avait raison, à Dreamland, les apparences étaient le plus souvent trompeuses, et en même temps tant mieux, cela rendait la rencontre cent fois plus intrigante. Cela expliquait sans doute pourquoi il s'était confié aussi rapidement concernant son pouvoir à ce qui n'était qu'une inconnue, pour attirer sa curiosité comme elle attirait la sienne. Et apparemment c'était le cas. Elle tourna sa tête et son sourire qui se dessinait dessus vers lui, quel merveilleux sourire décidément, et se dirigea hors du sentier pour ramasser un magnifique bouquet de fleurs blanches.


« Comme tu m'as fait l'honneur de me parler de ton pouvoir, laisses moi te rendre la pareille... »


Et il assista à la scène sans un mot, concentré sur chaque geste de Nyxia. Le spectacle, vu par quelqu'un d'autre, pouvait paraître effrayant, provoquer la peur mais ce n'était pas le cas pour le contrôleur de la psyché. Tout au contraire, il n'avait jamais vu quelqu'un chose d'aussi beau et impressionnant. Voir cette rose se désintégrer en l'espace de quelques secondes, effectué avec autant de grâce de la part d'une magnifique créature, c'était vraiment unique. Il ne cesserait jamais de remercier Dreamland pour tous ces grands moments qu'il vivait nuit après nuit dans cet univers hors du commun.
Cela ne prit qu'une poignée de secondes à la voyageuse pour ôter toute vie de cette rose, symbole de l'amour. Drôle de pouvoir, extraordinaire même. Tout en regardant les restes poussiéreux de la fleur s'envoler au loin, Kalatch prit la parole et regardant son interlocutrice droit dans les yeux :


« Moi qui pensait que tu allais me l'offrir, c'est dommage. En tout cas, c'est un merveilleux pouvoir que tu as là, je comprends mieux l'affiliation avec Chironheim ou quelque soit son nom. Il marqua une pause, hésitant. Par contre, ça ne doit pas être facile à vivre l'absence de contact, mais j'ai peut être quelque chose pour toi. »


Il avait hésité à utiliser son pouvoir sur elle, c'était un peu intrusif de le faire sans prévenir mais elle avait exprimé sa curiosité quelques minutes avant. Et puis, il regarda le gant qu'elle avait ôté de sa main. Cette fille, malgré son doux sourire et la timidité qu'elle affichait, portait assurément un lourd fardeau avec ce pouvoir destructeur. C'est pourquoi, replongeant profondément ses yeux dans les siens, il usa de son pouvoir.


Début de l'illusion


Ils étaient tous les deux à la même place, face à face, dans le même cimetière, sous la même lune. Kalatch bougea alors lentement son bras en direction de la main nue de Nyxia. Elle eu un mouvement de recul, sans doute apeurée de conséquences de son mortel toucher. Le contrôleur des illusions la regarda en souriant d'un air confiant et pris la main de la jeune fille dans la sienne. Pour une personne dont le contact était fatal, il fut surpris de constater qu'elle avait la main chaude et douce.
Puis il desserra son étreinte pour ramasser une nouvelle rose blanche et la donner à son amie du soir.


« Tu voulais en connaître plus sur mon pouvoir, voilà qui est fait. »


Fin de l'illusion

Un petit blanc régna quelques secondes après qu'il fut sorti de l'esprit de Nyxia. Il n'était pas gêné de ce qu'il venait de faire, après tout, ce n'était qu'une illusion. Il était plutôt gêné par ses propres réactions, cette fille lui faisait quelque chose au fond de lui sans qu'il puisse réellement identifier la raison de cette perturbation. Habituellement, il n'aurait même pas usé de son pouvoir pour soulager quiconque, mais là il l'avait fait dans l'espoir que ces quelques secondes « normales » aient plu à la créature qui se tenait en face de lui. Son visage prit une légère teinte rose et il se tourna aussitôt, prétextant qu'il devait se rouler une clope. 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 41
Date d'inscription : 20/10/2012

Nouveau challenger
Nyxia Von Nachtreich
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 65
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Rencontre Morbide [Privé Nyxia] Mer 24 Juil 2013 - 17:57
Se frappant doucement et sans bruit ses deux mains pour retirer le reste de poussière de rose qui lui restait sur la main, la jeune femme eut pour réflexe d'avoir le regard quelque peu fuyant. C'était la première fois qu'elle montrait son pouvoir à quelqu'un, juste pour le montrer, sans qu'il n'y ait une sale bestiole à combattre. En un sens, elle trouvait ça quelque peu gênant, comme lorsque l'on confit un lourd secret honteux à quelqu'un. Et, c'était d'autant plus étrange qu'elle ne connaissait son interlocuteur que depuis quelques minutes à peine et pourtant. Une petite voix lui disait qu'elle pouvait se permettre ce genre de chose, son instinct primaire lui dictant que cet homme n'était pas si différent d'elle. Et c'était plaisant comme sensation. Et elle se surpris à l'apprécier.
Cependant, elle sortit rapidement de ses pensées disparates en entendant la réaction de Kalatch. Sur le coup, elle en fut étonnée, même si une infime partie d'elle trouvait cette réaction parfaitement logique en soit. Pour le coup, elle ne put cacher une expression de surprise qui se peignit sur son visage. Il était le premier - Chironheim ne comptant bien évidement pas - à ne pas avoir peur de son pouvoir ou, tout du moins, à ne pas le considérer comme uniquement mortel.

« Moi qui pensait que tu allais me l'offrir, c'est dommage. En tout cas, c'est un merveilleux pouvoir que tu as là, je comprends mieux l'affiliation avec Chironheim ou quelque soit son nom.
Par contre, ça ne doit pas être facile à vivre l'absence de contact, mais j'ai peut être quelque chose pour toi. »


Décidément, ce voyageur était né sous l'étoile de l'étonnement. En une fraction de seconde il avait réussit à étonner la peintre par de fois et, la seconde fois, il avait mit le doigt sur le plus gros fardeau de la fille aux cheveux d'argents. Cependant, elle ne le savait pas encore, mais elle était loin, très loin même, d'être au bout de ses surprises.
Les derniers mots de son acolyte la firent légèrement tiquer tout en piquant vivement sa curiosité, mais elle n'eut pas le temps de dire ou faire quoique ce fut que le regard du jeune homme s'accrocha au sien.

Début de l'illusion

Brusquement, Nyxia eut les yeux secs et une drôle de sensation semblable à un mal de tête naissant mais qui s'estompa vite. Mettant cela sur le compte de son imagination, elle se demandait bien ce que le brun allait faire. Et là, elle vit avec un certain effroi le bras du voyageur se diriger vers sa main. Faisant un pas en arrière, rangeant sa main dénudée derrière son dos, elle le foudroya du regard, d'un air tout aussi apeuré qu'énervé. Cependant, l'air serein et doux qu'il avait la mit étrangement en confiance et, avec une lenteur méfiante, elle finit par sortir sa main non gantée de derrière son dos. Avec confiance, la main s'approcha et prit sa paume mortelle entre ses doigts. Par réflexe, elle voulu la retirer cependant, elle ne le fit, trop stupéfaite par ce qu'il se passait : rien.
Il ne se passait strictement rien.
Hoquetant légèrement de surprise, un sourire léger se peignit sur son visage. Timidement, elle laissa ses doigts glisser sur la peau du jeune homme. Jamais elle n'aurait pu imaginer qu'elle réussirait à toucher quelqu'un à Dreamland. A cet instant, ce fut comme si le poids de son pouvoir venait de s'évaporer d'un coup. Ses hantises, ses peurs, ses angoisses... Disparues.
Et là, à ce moment précis, elle offrit la plus belle chose qu'elle pouvait offrir : un véritable sourire. Ce genre de sourire heureux, qui n'essaye pas de cacher une émotion ni d'en feindre une autre, un vrai sourire de béatitude et de joie, comme ceux que l'on peut voir sur les visages rayonnant d'enfants jouant et riant. Cependant, sur le visage heureux de la peintre, on pouvait voir des larmes fines couler sur ses joues blanches. Des larmes de joie qui venaient accentuer encore plus l'éclat de son visage. Cet éclat si solaire que personne, pas même dans le vrai monde, n'avait plus vu depuis bien des années.

Finalement, le fumeur retira sa main de la sienne pour lui offrir une rose qu'elle prit de sa main nue. Caressant doucement les pétales de la fleur qui ne disparurent pas, elle fixa de nouveau son interlocuteur lorsqu'il reprit la parole, parlant de son pouvoir.

Fin de l'illusion

Le retour à la réalité fut marqué d'un blanc qui ne manqua pas de faire légèrement perdre l'équilibre la fongophobe. Et là, elle comprit le pouvoir dont il parlait. Ces quelques secondes passées n'avaient rien eut de réel : tout n'avait été qu'illusion. N'importe qui aurait été furieux en se rendant compte de ça, cependant, ce ne fut pas le cas de la roumaine. Plantant ses yeux violet dans ceux du jeune homme avant qu'il ne détourne le regard, elle ne dit qu'une chose, qu'un seul mot, en un murmure qui laissait transparaître sa reconnaissance la plus pure.

- Merci...

Quelques secondes passèrent, sans aucun bruit autre que celui du vent dans les feuilles lorsque soudain, le sol se mit à trembler violemment. Un cri sur-aigu et perçant vint détruire le beau silence du lieu et,en un instant, le sourire de la voyageuse se figea, son visage se referma, son regard se braquant vers l'endroit d'où venait le bruit.
Entre les tombes, un buisson de ronce s'agitait frénétiquement. D'un coup, des lianes épineuses en jaillir de toutes part et le buisson grandit, grandit... beaucoup trop. Les lianes se mirent à former une sorte de corps ovale immense dont deux bouquets de roses blanches semblaient en former les yeux et où un gouffre sombre d'épine pouvait être aisément assimiler à une gueule béante. La chose poussa un nouveau cri aigu, ses lianes de ronces fouettant tout ce qui se trouvait à sa porter, envoyant valser dans les airs les plus petites tombes.
Sur le qui-vive, Nyxia remarqua que quelque chose manquait à cette bête. Sur le bouquet de roses blanches qui formait son œil gauche, il manquait une rose. A sa place, il n'y avait qu'un trou béant dans lequel une lumière rougeoyante qui n'augurait rien de bon semblait fixer les deux voyageurs.
Une rose blanche manquante?... Ça ne serait tout de même pas celle qu'elle avait utiliser quelques minutes avant?
Sans avoir le temps de se poser plus de questions, ni de réfléchir sur le pourquoi du comment, la monstruosité dirigea ses lianes épineuses vers les jeunes gens en un cri de fureur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre Morbide [Privé Nyxia] Aujourd'hui à 13:09
Revenir en haut Aller en bas

Rencontre Morbide [Privé Nyxia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Cimetière de Dreamland-