Haut
Bas

Partagez|

Les connaissances de l'oiseau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Les connaissances de l'oiseau Mar 5 Fév 2013 - 20:16

L’oiseau de
la Haine

Personnage.



    Nom : Malphas
    Prénom : Munin
    Surnom(s) : L'oiseau vengeur
    Âge : 2 ans et demi
    Nationalité, origine(s) : Royaume du vide/Dreamland
    Rang : 4
    Pouvoir et description :
    Il détient le même pouvoir que son frère Hugin. De ce fait, lui aussi se transforme en oiseau en fonction de la personne qui l'observe. Mais il semblerait que Munin, tellement poussé par l'idée de vengeance et de violence, qu'il parvient à toujours faire ressortir la noirceur du cœur des gens qui l'observent. Considéré suite à ça pour être une créature cauchemar...

    Il possède aussi un artefact très puissant appelé: la dague du hasard. Cet arme change de forme et de capacité après chaque utilisation sans qu'on puisse prédire la prochaine forme à l'avance. L'arme aurait en tout une dizaine de formes différentes mais ne se révèlent que en fonction de la puissance de son manieur.



Description Physique.

Munin est un jeune homme qui attire les regards des filles. Un visage fin très androgyne avec de très longs cheveux violets qui lui tombent en bas du dos et des yeux d'un bleu éclatant. Il a une peau laiteuse qui marque facilement et qui contraste avec ses cheveux plus foncés ainsi qu'avec ses vêtements. Munin aime porter un long manteau noir avec un col remonté qui peut aussi servir de capuche. Sous ce manteau, il est généralement torse nu et porte un pantalon trop long et déchiré avec une ceinture et une chaine. Il mesure un peu plus d'un mètre quatre-vingt-dix pour presque soixante-dix kilos. Musclé, plus que son petit frère, il a une silhouette très élancée et de dos, il serait possible de le prendre pour une fille.


Caractère.

C’est un jeune homme peu loquace, il n’aime pas discuter et encore moins se lier avec les autres. Très renfermé sur lui-même, il préfère rester à l’écart et n’impose sa présence que s’il trouve cela nécessaire ou alors pour se battre. Il éprouve une haine farouche pour les voyageurs : à cause d’eux, son espèce s’éteint et ils s’en sont également prit à son petit frère. Mais il ne voit pas tout en noir et en blanc, il accepte de juger quelqu’un avant de le détester, même s’il aura toujours des aprioris. Ses répliques sont froides, ses réactions violentes et réagit telle une bombe prête à exploser.


Histoire.

Munin est né sur le pic des chimères, comme son frère Hugin. Ils ont grandit ensemble mais Munin a semble-t-il hérité du mauvais caractère de son père ainsi que sa vision des choses. Le jeune homme voit donc un danger mortel dans les Voyageurs depuis sa plus tendre enfance. Il s’entraina à se battre sous sa forme humaine afin de pouvoir affronter les Voyageurs et les vaincre. Décidé à protéger son petit frère, il comptait bien devenir fort et ensuite, il pourrait voler dans le ciel du monde onirique pour être vu de tous.

Mais tout ne se passa pas comme prévu : vers ses deux ans, le seigneur du vide lui rendit une petite visite et le seigneur s’intéressa beaucoup à lui, à sa haine. Voyant un potentiel fort utile dans l’oiseau, il décida de le pousser dans son idée de vengeance et lui offrit un artefact très puissant pour se battre : la dague du hasard. Une arme capable de changer de changer de forme et de capacité, le seul problème étant que la forme ne change qu’après une utilisation et qu’on ne peut deviner à l’avance la prochaine forme. Utile mais pas spécialement pratique, Munin lui vit là le moyen d’adopter un style de combat lui permettant de toujours prendre l’ennemi par surprise.

Quelques temps plus tard, des Voyageurs envoyés par le seigneur du vide, vinrent pour tuer Hugin afin d’amplifier la haine du grand frère. La créature cauchemar pensait qu’en faisant ça, il pourrait le manipuler plus facilement : et il avait raison. Sauf que tout ne ce passa pas comme prévu, Munin parvenait à tenir tête à ses ennemis et même Hugin qui était pacifiste parvenait à s’en sortir. Le seigneur voulait que les Voyageurs meurent pour éviter que l’oiseau puisse apprendre un jour la vérité, mais il n’avait pas prévu que Hugin parvienne à s’enfuir, même si une chute dans le vide ne pouvait promettre que la mort.

C’est ainsi que Munin entra dans une rage folle et parvint à tuer les Voyageurs. Il fut recueilli pat le seigneur qui jubilait déjà de pouvoir l’utiliser. Contrôler un Malphas qui peut « lire » le cœur des gens et en plus un avec un artefact puissant, il était sûr que cet oiseau lui serait d’une grande utilité. Munin accepta différentes missions afin d’assouvir sa soif de sang, il voyagea un peu et décida également d’apprendre la vérité sur son espèce : comprendre comment tous étaient morts mais aussi savoir s’il pourrait développer des pouvoirs en particuliers…


Techniques


Reflet obscur du cœur: (1PC) Comme son frère, Munin peut prendre l’apparence d’un oiseau en fonction de la personne qui l’observe. La différence étant que lui et de manière involontaire, son aspect sera pour la plupart du temps cauchemardesque. Son apparence s’adaptera ainsi au cœur et à la noirceur quitte à l’amplifier de sa cible. Pour l’instant, cette particularité dite obscure, ne se produit qu’avec des Voyageurs, elle semble fonctionner normalement, comme Hugin donc, avec les créatures de Dreamland ou encore les Voyageurs très pure.

Dague du hasard : Sous sa forme initiale, ce n’est qu’une simple dague avec une lame très brillante. La première forme découverte est un imposant marteau qui projette ce qu’il frappe à l’aide d’une puissante bourrasque (1PC). Sa seconde forme est une masse d’arme qui peut grossir et augmenter son poids (2PC). Enfin, la dernière forme connue pour le moment est un revolver six coups dont les balles possèdent différents effets : bulles de savons ou de colles ou encore simplement explosives (surtout impressionnantes mais pas très puissantes) (2PC)
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Les connaissances de l'oiseau Mar 5 Fév 2013 - 20:17

L’invocatrice
De chats

Personnage.



    Nom : Girard
    Prénom : Estelle
    Surnom(s) : La rousse, cat maker
    Âge : 17 ans
    Rang : 2
    Nationalité, origine(s) : Française
    Pouvoir et description : Invocatrice de chats. Pour le moment, elle ne dispose que de deux invocations, la première étant un chat fanatique des films de guerre au point de s’habiller en militaire. Le félin possède quelques grenades dont le stock se réapprovisionne chaque nuit, il a également une mitraillette à air comprimé qui tire des boules en mousses dont la puissance d’impact est équivalent à une véritable arme à feu. Sa seconde invocation est un chaton noir et blanc, il ne parle pas beaucoup et apprécie surtout les câlins. En revanche, il peut fusionner avec Estelle pour la rendre plus rapide et agile, la munissant au passage de griffes très tranchantes. En général, Felix l’accompagne toujours car il s’intéresse à tout.



Description Physique.

Estelle est relativement petite, elle mesure un peu moins d’un mètre soixante mais le plus marquant, c’est sa corpulence : très chétive et menue, elle semble prête à se faire briser au moindre impact. Et pourtant, elle remue beaucoup et semble pas si fragile que ça. Comme quoi, les apparences sont trompeuses. Elle a de grands yeux bleus et des tâches de rousseur sur tout le visage, un petit nez, des lèvres très fines et des cheveux frisés d’un roux très vif. Elle aime les vêtements amples pour se faire genre un peu plus imposante, car sa carrure la complexe un peu : elle n’a aucune forme ce qui est triste pour une fille de son âge. Des petits seins et des fesses à peine dessinées ce qui ne l’aide pas vraiment à se sentir sexy ou désirable. De ce faite, elle porte souvent des robes très vintage ou alors des pantalons en toiles très larges avec des débardeurs. Elle s’accepte malgré tout mais aimerait bien prendre un peu de poids et remplir d’avantage son soutien-gorge.


Caractère.

L’éternelle insatisfaite : Estelle adore se plaindre, geindre, râler et critiquer. Le monde serait d’un ennui total si elle n’avait rien à redire car elle a toujours raison et sait tout mieux que tout le monde. La véritable petite peste qui aime la ramener : vous avez cerné le personnage. Têtue, elle ne démord jamais quand elle a une idée en tête ou qu’elle en veut à quelqu’un, et rancunière tant qu’à faire, oui. Elle écoute cependant beaucoup les autres, pas pour obtenir des conseils avisés mais pour obtenir des ragots sur tout le monde afin de s’en servir plus tard : limite si elle n’écrit pas tout sur un bloc-notes pour être sûre de ne rien oublier. Elle aime les rumeurs : les écouter ou en inventer, c’est sa façon à elle de s’occuper et on croirait qu’elle adore être détestée. On pourrait croire que c’est pour dissimuler ses propres défauts, ses complexes, mais non. Elle déteste qu’on critique son corps car elle sait qu’elle n’est pas dans les normes, bien trop maigre pour être réellement attirante. Ainsi, elle jalouse la fille aux rondeurs ou bien foutue et cherchera toujours un moyen de la rabaisser : en attaquant sur le plan intellectuel en règle générale. Très intelligente et vive d’esprit, elle cogite vite et analyse facilement les situations ce qui en fait une chieuse née car elle trouve toujours de quoi répliquer quand on lui parle ou qu’on la met dans une mauvaise situation. Elle semble cependant un peu plus gentille avec Hugin, déjà car il lui a apprit ce qu’était Dreamland et aussi car il l’a aidé durant une période où ses nuits craignaient pas mal. Et bon : avoir un pote dreamlandien ce n’est pas donné à tout le monde. Elle aime se sentir supérieur, se croire au dessus des autres et jouer l’égocentrique mais ce n’est qu’un rôle. Estelle sait qu’elle est une saleté en jupon et qu’on la déteste, mais comme elle a toujours eu ce rôle, elle s’y est simplement habituée. Et surtout : pourquoi devrait-elle changer ? L’être humain est stupide, égocentrique et cupide, elle le sait et elle assume d’en être un exemple supplémentaire de cette décadence. Vous l’aurez comprit : elle a une estime de l’Homme qui frôle la dérision mais en revanche, elle pense être mieux que les autres. Pourquoi ? Car Estelle est la meilleur voyons.


Histoire.

Née dans un petit village dans le sud de la France, Estelle passa son enfance à s’ennuyer. Il ni avait rien à faire, mais absolument rien à part courir après des chèvres ou des vaches. Et bon, il devait y avoir trois enfants, elle comprit, dans ce trou paumé. Véritable garçon manqué, elle passa donc son enfance à faire des conneries : grimper aux arbres, faire des cabanes, se battre avec les garçons et tenter de faire pipi debout. Vers ses cinq ans, alors qu’elle voulait faire une expérience sur le gros chat des voisins, c’est-à-dire le prendre et le jeter dans un abreuvoir pour vache, le félin lui sauta au visage et la griffe sauvagement : Estelle se retrouva avec des pansements pleins le visage avec plusieurs points de sutures. Depuis, approcher un chat était pour elle impossible : ce n’était que des monstres diaboliques qui méritaient juste la mort, si seulement quelqu’un pouvait s’occuper de leurs ôter la vie. Désespérés d’avoir une fille si remuante, ses parents décidèrent de la mettre dans un collège privé à Lyon : entourée de nonnes strictes et odieuses, son caractère ne fit qu’empirer. Déjà qu’elle était difficile à vivre, ce coup-ci c’était le bouquet. Très brillante, elle s’en sortait très bien en cours sans trop chercher à travailler : tout rentrait dans son petit crâne de rousse du premier coup et elle pouvait ainsi prévoir les conneries à faire pour le reste de la journée. Elle écuma d’un nombre incroyable de punition durant toute sa scolarité et doit même détenir le record de l’établissement : lignes, retenues, corvées ménagères, rien ne semblait parvenir à la calmer.

Véritable semeuse de troubles, les autres collégiens l’évitaient : de peur d’être sanctionnés par sa faute. Et bien elle ne s’en plaignait pas, enfin si mais juste pour la forme. Elle se sentait mieux toute seule que mal accompagnée et bon : ces nabots ne lui arrivaient pas à la cheville. Que ce soit en termes de foutre le chaos ou pour les notes. Ses parents durent recevoir plusieurs lettres stipulant que si la demoiselle ne se calmait pas, elle serait simplement renvoyée. Obligée de ce calmé, elle décida donc d’opérer en sous marin : rien ne l’empêchait de faire accuser quelqu’un d’autre à sa place. Mais finalement, elle termina par se lasser : il lui semblait avoir tout testé et surtout, personne ne tentait de faire mieux. Être la meilleur était amusant, mais il ni avait donc aucun challenge. Histoire de s’occuper, elle obtenu d’excellentes notes aux brevets puis s’orienta vers un lycée, également privé.

Plus calme, elle s’était motivée à devenir une excellente élève afin de faire de grandes études. Son objectif ? Fac de droit pour faire avocate ou sinon elle pourrait toujours changer d’idée si ça ne lui plaisait pas. Ses cauchemars étaient souvent les mêmes : isolée dans une pièce et attaquée par des chats. Pourtant, le royaume des chats n’était pas très agressif mais vu son odieux caractère, elle avait surement réussi à se mettre les matous à dos. Elle finit par vaincre sa peur, suite à une nuit particulièrement éprouvante, un chat cauchemar l’enferma dans une cellule avec une créature onirique. Et sans qu’elle ne comprenne pourquoi : elle revenait là chaque nuit jusqu’à ce que Hugin lui explique un peu ce qu’était que Dreamland, qu’elle était une Voyageuse et qu’elle possédait un pouvoir. Suite à ses explications, elle comprit qu’elle n’était pas obligée de revenir dans cette misérable prison. Elle passa donc une semaine à visiter le monde onirique, appréciant la glande au royaume des tropiques, elle passa même deux nuits à la tour des arts, pour le plaisir de dessiner des hommes, et aussi car elle n’en avait encore jamais vu à poils. Après quelques petites mésaventures, elle comprit comment fonctionnait son pouvoir et revint pour sortir Hugin de sa cellule. Ensemble, ils parvinrent à s’échapper et la jeune femme était décidée à vivre de grandes aventures aux cotés de l’oiseau onirique. En plus, il était charmant ce piaf !


Techniques


Sylveste : (2PC) Un chat brun un peu roux, il possède un casque militaire et une seule oreille n’en dépasse. Habillé en treillis, il porte quatre grenades dessus qu’il peut utiliser pour foutre un beau bordel. Il adore tout faire exploser ou tirer sur tout le monde avec sa mitraillette à air comprimé. Il est fan des films d’actions et de guerre ainsi, il sort régulièrement des passages de films cultes. Il dit également que son équipement pourrait être amélioré si Estelle devenait plus forte.

Felix : (1PC) Un petit chaton très mignon, noir et blanc. Il est extrêmement câlin et adore qu’on s’occupe de lui ou encore qu’on le complimente. Il a aussi la fâcheuse manie d’apparaitre sans que Estelle ne l’appel et ainsi, il se promène et la suit partout. Son pouvoir consiste à fusionner avec la jeune femme qui se retrouve alors être mi-femme et mi-chat ce qui la rend plus agile et rapide, sans oublier les griffes pour se battre. La jeune femme aime cet aspect car elle se trouve, pour une fois, un peu plus sexy.
Revenir en haut Aller en bas

Les connaissances de l'oiseau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Administration Onirique :: Background de Dreamland :: Présentation PNJ-