Haut
Bas

Partagez|

Bad trip au pays de la danse ! [quête] (pv : Hikari)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 521
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 107
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: Bad trip au pays de la danse ! [quête] (pv : Hikari) Sam 26 Sep 2015 - 16:57
Le plan avait fonctionné à merveille. Riku n’en revenait toujours pas, la célébrité leur donnait un vrai pouvoir, bien au-delà de leurs capacités de voyageurs, ils pouvaient contrôler la foule, la faire agir comme un seul homme pour les aider dans leur dernier combat. Et même si le boss était loin d’être dans une situation idéale, il lui restait toujours ce bouton. Cette idée ancrée dans sa tête, le necromancer n’avait néanmoins pas peur de voir le mafieux agir dans ce sens ; son discours intimidant, sa manière désespérée de fuir, et plus encore la réaction qu’il eut en arrivant près de la scène, porté par leur « contact » d’un soir, tout amenait le voyageur à affirmer que ce type voulait vivre. Tant qu’il serait au beau milieu de ces potentielles bombes vivantes, jamais il n’oserait presser le bouton qui l’emporterait avec tout ce monde. Il fallait en profiter maintenant pour le neutraliser. Hikari, blessée, ne tiendrait pas beaucoup plus longtemps dans cet état, lui le savait, et le mafieux devait bien avoir remarqué la douleur qui tenaillait la jeune femme depuis qu’on lui avait cassé le bras. Ce fut d’ailleurs avec l’intention claire de frapper ce membre affaibli que le bandit se jeta tête la première dans leur direction, non sans avoir neutralisé sa geôlière et l’avoir projeté dans la direction de l’invocateur. La demoiselle, trop occupée avec la douleur de son genou, se laissa balancer tel un sac de viande, que l’invocateur évita d’un pas leste sur le côté, la repoussant de ses mains pour limiter l’impact. Pendant ce temps, la petite amie du jeune homme n’était pas en reste et en reculant avait été rattrapée par la foule qui l’éloignait de son agresseur. L’invocateur, lui, le regardait du coin de l’œil. Au vu de sa manière d’agir, il était clair qu’il cherchait une ultime option pour se sortir de là. N’avait-il pas songé que s’il faisait du mal aux deux chanteurs la foule s’en prendrait à lui ? Toute réflexion élémentaire s’était en réalité éloignée de son esprit qui n’était concentré plus que sur une tâche. Survivre. Se débarrasser des deux voyageurs qui l’avait mis dans une telle situation. Tenter le tout pour le tout, avec l’espoir de ne pas y laisser la peau, comme un animal acculé qui utilise ses dernières forces pour repousser son agresseur. Le problème était que Riku ne pourrait pas invoquer Blade dans cet endroit, avec la foule autour, un combat trop violent serait préjudiciable. Il devait réussir à le prendre à revers, et Hikari semblait avoir trouvé un plan alors qu’elle annonçait une nouvelle animation à la foule. Faire chanter tout le monde hein ? ça avait le mérite de pouvoir marcher, la jeune femme pourrait se dissimuler dans la foule avec sa petite carrure. Sans hésiter, le necromancer plongea au milieu de la marée humaine et commença aussi à chanter de son côté pour embrouiller encore plus les pistes. Il fallait piéger le patron dans un chaos musical, une cacophonie où chacun pousserait la chansonnette de son côté pour le troubler. D’où viendrait l’attaque ? Que faire au milieu d’une telle vague humaine ? Tel l’être humain encerclé par des zombies, il risquait bien d’y voir des attaques de partout.

Spoiler:
 

Et le jeu eut un effet encore plus pervers, provoquant un énorme mouvement de foule ; il fallait être le premier à succéder à celui qui tenait le micro. Riku le passa à un fan au milieu du groupe le plus proche, et les laissa essayer tour à tour de chanter un couplet. Les gens sautaient, criaient, se poussaient, les cerveaux en mode off à grands coups de cocktails et de danse effrénée ne pensaient qu’à s’amuser et à prendre la place du chanceux qui héritait du micro, devenu une vraie relique. Tant bien que mal, l’invocateur fut tout de même ramenée jusqu’à sa petite amie, qui avait déjà commencé à se métamorphoser, en vue de passer à l’attaque. Elle était à bout de forces, Riku le voyait bien, et s’il ne connaissait pas le caractère de la jeune femme et sa pugnacité, il lui aurait aussitôt réclamé de rester cachée. Mais il le savait, elle n’accepterait jamais de rester sur le côté après tout ce qu’elle avait subi et pire, en le laissant seul face à leur adversaire. S’il n’avait rien de redoutable, il n’en était pas moins le boss d’un groupe mafieux, il devait avoir quelques ressources pour se défendre, et ils n’avaient pas eu réellement le temps de les évaluer, en dehors de son sang-froid et de ses méthodes pour le moins… Cavalières. Là, il n’était rien de plus qu’une bête chassée qui essaierait de les tuer à vue pour sa survie. Malgré cette menace potentielle, l’invocateur sourit à sa petite amie et hocha la tête pour approuver son plan, en déposant ses lèvres sur les siennes alors qu’elle achevait d’exposer son idée.

« Fais attention à toi Hika’… Il est désespéré, dieu sait de quoi il est capable pour essayer de s’en sortir. Tu peux compter sur moi pour l’embuscade. »

Ni plus ni moins que l’essentiel, un petit message pour s’assurer qu’elle n’en ferait pas trop malgré tout. Sans plus attendre, la louve s’élança dans la direction de la scène toutes griffes sorties, tandis que le jeune homme prit la direction inverse pour contourner la foule qui entourait le monticule qui servait de prison au bandit. Lui avait la chance d’avoir en grande partie préservé ses forces cette nuit, leurs précédents adversaires n’ayant pas posé de problèmes particuliers. Il s’arrêta alors devant quatre grands types bien costauds qui dansaient en guettant du regard un groupe de jeunes femmes occupées à se battre pour prendre le micro à une autre. L’invocateur les toisa un instant avant de prendre la parole.

« Hu-hum. Excusez-moi, j’aurais besoin de vous pour un petit numéro les gars… Vous voudriez bien me jeter droit sur le type coincé au milieu de la scène ? Je ne manquerais pas de vanter votre force auprès de ces jeunes demoiselles soyez-en sûrs. »

Il avait touché là où il fallait. Sans hésiter, les quatre hommes attrapèrent le necromancer chacun par un bras ou une jambe et avec un peu d’élan, ils le lancèrent droit dans la direction de la scène de toutes leurs forces. Plus fort d’ailleurs que l’avait imaginé l’invocateur qui arriva tout droit dans le dos de leur cible alors qu’il avait le regard posé droit sur Hikari à bout de souffle qui se tenait tremblante devant lui. Le choc fut tel qu’ils volèrent tous les deux plus loin que la scène, échouant au milieu d’un groupe de spectateurs non sans quelques roulades sur le sol glissant de la discothèque. Sans réfléchir, l’invocateur avait entouré de ses bras le mafieux, quitte à se briser lui aussi quelque chose dans la chute, juste pour s’assurer qu’il ne pourrait plus se mouvoir une fois au sol. Eclairés tout deux par une lampe halogène dont l’éclat était telle qu’ils devaient tous deux fermer les yeux pour ne pas être aveuglés – Riku soupçonna fortement Lianna d’en être à l’origine – ils roulèrent une nouvelle fois sur le sol à l’initiative de l’invocateur qui se tourna de sorte à le maintenir au sol, à califourchon sur lui. Il le frappa aussitôt en plein visage pour ne pas lui laisser le temps de reprendre ses esprits et fouilla sa veste à la recherche de ce qui restait l’ultime menace de la soirée ; et il ne tarda pas à tomber dessus. La télécommande ! Il l’arracha à son propriétaire, et regarda le mafieux droit dans les yeux.

« On dirait bien que les rôles sont inversés cette fois. Qui menace qui ? C’est terminé, cette fois vous ne pouvez pas vous échapper. »

Ils l’avaient eu ? Etait-ce réellement terminé ? La foule commençait déjà à s’écarter alors que Nezumi qui avait assisté à la scène avait rassemblé les vigiles de Discoland et fendait la marée humaine pour rejoindre les deux voyageurs. Ne quittant pas deux yeux le boss déchu, l’invocateur se sentait souffler pour la première fois de la nuit.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Bad trip au pays de la danse ! [quête] (pv : Hikari) Lun 28 Sep 2015 - 20:57
  Son attaque faillit marcher, mais le verbe « faillir » faisait tout, rendait la phrase négative. La louve se sauva, son prince se sauva, et ils disparurent dans la foule. Alors que le désespoir rythmait son cœur, le mafieux s’imagina (plus qu’espéra) une lueur de porte de sortie : s’ils évitaient le combat ainsi, peut-être qu’ils étaient plus faibles que prévu, peut-être qu’ils s’en sortiraient… Mais il fallait se rendre à l’évidence, il était encerclé par la foule dont la conscience était littéralement contrôlée par les stars, ses deux ennemis étaient camouflés et échangeaient le micro pour qu’une cacophonie dantesque l’empêche de les repérer. Le bruit, la fatigue, le peu d’espoir qu’il avait, furent autant de facteurs qui l’empêchèrent de porter le coup fatal et de trouver la solution qui aurait pu lui éviter les problèmes : il suffisait tout simplement de prendre la dame en otage, celle à qui il avait brisé une jambe et qui se trouvait proche de lui à gémir.

  Mais alors qu’il cherchait à la rejoindre pour la relever et menacer les deux Voyageurs avec, un loup terrifiant lui bondit dessus, surgi de la foule dans un éclair gris déstabilisant. Il évita la majeure partie du coup de par ses réflexes tendus, mais il resta tout de même sonné par la masse et la surprise. Le temps qu’il se reprenne, et c’était à Riku de sauter sur lui et de l’empêcher de bouger. Il utilisa toute sa force pour se dégager, essaya même d’utiliser ses dents, mais alors qu’ils roulaient tous les deux, le Voyageur mortifère prit le dessus et le calma d’un coup de poing. Il tenta malgré la douleur de se sauver mais il se rend trop vite compte que c’était terminé… Comme un gamin qui doit s’incliner face au costaud de la classe. Il arrêta de se débattre et plongea ses yeux dans ceux de Riku : pas de méchanceté, pas de rage, ni de haine… Plutôt de la pitié et de la peur alors qu’il appréhendait la suite : vilipendé, hué, mis à jour, on le mettrait devant un procès qui aurait tôt fait de l’envoyer derrière les barreaux. Et derrière les barreaux, qui savait comment pouvait réagir ses amis ‘dont il ne parlait pas’, les autres points forts du réseau. Ils avaient des contacts partout.

« Vous me tuez si vous m’envoyez en prison. » souffla-t-il comme une dernière prière.

  Il n’avait rien de plus à dire. Surtout que Nezumi arrivait, la grande courge.
C’était terminé, sa vie était terminée.



[Plus qu'un post chacun et vous pourrez aller faire votre demande de renommée !]

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 420
Renommée: 955
Honneur: 200
MessageSujet: Re: Bad trip au pays de la danse ! [quête] (pv : Hikari) Mer 30 Sep 2015 - 12:25
« Vous me tuez si vous m’envoyez en prison. »

Le plan c’était apparemment déroulé comme prévu, puisque actuellement, Riku se trouvait à califourchon sur le boss. Le pire ? Il se permettait de se lamenter. La jeune louve s’approcha se penchant au-dessus des deux hommes et souriant a l’autre.

« Et qu’est-ce que tu penses que ça peut nous foutre ? Ce genre de soucis tu n’avais pas l’air de les avoir quand il a fallu donner l’ordre de me niquer un bras. »

Elle était hors d’elle, sont bras salement amoché n’était à cette heure qu’une flamme brulante. Sa lèvre se mit à tiqué elle allait le tuer. Oui le tuer. Ses griffes sortirent, elle était prête à les enfoncés droit dans le cœur du tyran quand Nezumi, dans un élan de bienveillance vint poser sa main sur l’épaule valide de la jeune femme. Un frisson lui glissa le long de la colonne la ramenant à la réalité, sa mutation pris le chemin inverse et la jeune fille reprit son physique frêle et appréciable. C’était finit pour cette nuit, ils avaient accompli leur mission.

« Vous m’accompagnez ? On va régler notre souci dans mon bureau. »
Les gardes du corps attrapèrent le mafieux pendant qu’Hikari vint tendre sa main à Riku pour l’aider à se relever. Main dans la main, ils se lancèrent derrière le cortège. La foule se pressait contre eux leurs rendant l’ascension difficile. Elle avait repéré l’une des deux personnes en possession du micro. Lâcha la main de son amant et fit un bon en direction de celle-ci. La fan quelque peu choqué de se retrouver si près de la jeune chanteuse lui tendit le micro volontiers. Il fallait remercier la foule.

« Je vous remercie tous d’avoir participé à cet événement et vous invite à remonter dans la salle principale, un DJ se fera un plaisir de vous ambiancer jusqu’à la fin de cette nuit »

Elle éteint le micro et rejoins Riku. Monte dans l’ascenseur en profite pour assener un coup de coude dans le ventre du mafieux. Nezumi détourne le regard, comprenant que ce geste était « nécessaire ».

L’ascenseur fait un « Ding » sonore indiquant l’arriver à l’étage de la reine du royaume. A la file indienne ils s’engouffrent dans le bureau ultra moderne, les garde du corps balance la loque sur le sol et vont se poster a leurs place, de chaque côté de la porte. Hikari et Riku s’avance en suivant Nezumi jusque devant son bureau. La louve en profite pour marcher sur la main du mafieux avec violence.

« Oups, j’avais pas vu. »

Lianna qui les suit depuis le début de l’arrestation musclé, va s’asseoir à côté de sa mère qui lui sourit avec tendresse.

« Et si on parlait récompenses ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 521
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 24

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 107
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: Bad trip au pays de la danse ! [quête] (pv : Hikari) Jeu 1 Oct 2015 - 0:09
A bout de souffle, encore sous le choc de tout ce qu’il venait de se passer en moins d’une minute, l’invocateur ne lâchait pas du regard le bandit qu’il tenait enfin. Après toutes ces épreuves, toutes ces difficultés, ces menaces, les blessures d’Hikari, les morts… Ils étaient parvenus à le coincer, à le réduire à l’état de pauvre loque soumise à ses futurs bourreaux. Là il ne savait plus quoi faire, il n’avait clairement plus de solutions alternatives, il était fini. Et ce qu’il leur disait montrait clairement qu’il était au bout de ses espoirs, qu’il avait peur…

« Si vous me capturez, vous me tuez ? »

Comme s’ils en avaient quelque chose à faire que ses camarades mafieux viennent l’achever pour le faire taire. Tant pis pour son cul fallait pas se lancer dans ce monde-là. En revanche, cela voulait dire qu’il avait des « amis » influents quelque part bien plus dangereux qui avaient tout intérêt à éliminer au plus vite ce sous-fifre. Pone n’était qu’un serviteur, un moins que rien, Riku en était conscient. Mais qu’est-ce que ça allait impliquer pour eux ? Allait-il falloir lutter contre une organisation plus grande encore ? Toutes ces questions se bousculaient dans l’esprit du jeune homme mais il se ressaisit rapidement alors que sa petite amie avait sorti les griffes, son regard annonçant clairement son envie de meurtre. Envie heureusement rapidement contenue par Nezumi qui calma la jeune femme avec un geste doux. Elle leur proposa aussitôt de se rendre à son bureau afin de convenir de leur récompense, et d’apporter une sorte de rapport final à leur mission. C’était terminé, quel soulagement…

Hikari vint aider son petit ami à se relever alors que deux vigiles massifs s’emparèrent du mafieux qui était à présent dans un sale état. S’il avait eu des complices, aucun d’entre eux ne s’était mouillé pour l’aider. Il était clair qu’il avait perdu à présent. Et ce sentiment de victoire était si fort dans l’esprit de Riku qu’il en était ébloui à cet instant. Il ne faisait même plus attention à la foule qui se réunissait autour d’eux avec l’espoir que le spectacle continuait. Il s’arrêta cependant alors que la morpheuse s’empara du micro pour remercier la foule et les inviter à rejoindre un meilleur dancefloor. Il passa devant le groupe de filles que surveillaient les rêveurs qui l’avaient aidé et leur glissa des compliments à leur sujet pour leur faciliter la tâche. Il n’avait pas oublié non plus l’homme qui les avait conduits à la blondasse, il lui laissera une partie de sa récompense comme il lui avais promis. Ils embarquèrent finalement dans l’ascenseur qui les conduisit au bureau de Nezumi, là où la nuit avait commencé, là où elle allait s’achever. La maîtresse des lieux s’installa dans son fauteuil, Lianna se mettant à ses côtés, ce qui surprit Riku qui se demandait bien comment la jeune fan avait pu les rejoindre ici.

« - Et si on parlait récompenses ? Mais avant tout je veux vous féliciter pour avoir su accomplir votre mission. Ca n’a pas été facile, j’ai même honte de n’avoir pas pu vous soutenir autant que possible… Mais vous êtes parvenus à arrêter le coupable de ce trafic sans pour autant nuire à l’ambiance du royaume, vous l’avez tourné en dérision dans un véritable spectacle digne de Discoland ! Je vous en suis infiniment reconnaissante…

– Effectivement Hikari et moi avons pas mal souffert cette nuit. Nous avons failli y rester, de même qu’une bonne partie de ce royaume. Hikari a été blessée… Sans vouloir paraître opportuniste, je pense que nous avons bien mérité un petit supplément ! Oh.. Et s’il vous plaît, pourriez-vous reverser une partie de ma récompense à l’homme attablé seul dans un coin du tout premier palier ? Il nous a bien aidés… Ainsi que Lianna.

- Très bien, je n’oublierai pas de récompenser cette homme. Lianna a été réprimandée pour avoir pris tous ces risques… Même si je suis fière d’elle et de ce qu’elle a accompli pour vous aider, ma fille ne devrait pas mettre autant sa vie en danger ! Enfin encore une fois, merci Riku, Hikari. On vous remettra votre récompense, même si vous quittez le royaume… Nous n’oublierons pas votre aide. »

Tout s’expliquait… Lianna était la fille de Nezumi ! Voilà pourquoi elle avait pu autant de fois passer partout pour poursuivre les deux voyageurs dont elle était décidément la plus grande fan sans la moindre concurrence potentielle ! Souriant, le jeune homme hocha la tête et salua Nezumi et Lianna puis se tourna vers Hikari alors qu’ils quittaient la pièce.

« Et bien quelle nuit… Je te propose pour la journée de buller quelque part.. Les péripéties ça va un moment mais là j’ai besoin de me détendre un peu ! »

Un baiser, et il s’évanouit dans un nuage de fumée. La nuit s’achevait enfin, et une nouvelle journée auprès de sa petite amie allait pouvoir commencer. Ces vacances d’été s’annonçaient des plus sympathiques. Un petit sms venait d’arriver, Hikari lui envoyait son adresse pour qu’ils se retrouvent chez elle. Un peu de détente après une nuit aussi éprouvante ne lui ferait pas de mal…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bad trip au pays de la danse ! [quête] (pv : Hikari)
Revenir en haut Aller en bas

Bad trip au pays de la danse ! [quête] (pv : Hikari)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Discoland-