Haut
Bas

Partagez|

You know what I mean... You see ? [PV Megan Cole]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 688
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 29

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 310
Renommée: 2212
Honneur: -170
MessageSujet: Re: You know what I mean... You see ? [PV Megan Cole] Jeu 30 Mai 2013 - 3:31


Après plusieurs coups de cannes, de griffes et sans oublier des morsures, Megan marchait difficilement dans la galerie. Couverte d'entailles sur tout le corps, elle mit une cigarette à ses lèvres pour ensuite l'allumer tout en fixant son allié qui visait le gros rocher en sortant des inepties comme dans les jeux vidéos ou encore s'il chargeait une arme ultra sophistiquée. L'algophobe venait quand même de mettre une branlée à plusieurs chats cauchemars, elle avait d'abord eut quelques difficultés jusqu'au moment où elle transféra ses douleurs à l'un d'eux et de là, elle les enchaina en se sentant comme neuve. Les félins gisaient sur le sol, l'un était mort: le crâne fracassé par l'artefact en sucre, un autre respirait difficilement suite au transfert de douleurs (qui avaient été amplifiées). Monsieur aquaman en avait quand même coupé un en deux... Violent le garçon finalement. Le mur explosa alors et Kala tomba sur son postérieur, apparemment lui même surprit par la violence de son attaque. Megan quand à elle s'était juste couverte les yeux, enfin l’œil valide qu'il lui restait. Elle put alors apercevoir plusieurs gros sacs blancs, ceux même qui contenaient l'herbe tant convoité par les animaux à présent dans le coma. Il y avait là pas loin d'une centaine de kilos, il était impossible pour elle, vu son état, de s'occuper de ça. Elle s'appuya contre le mur et soupira après avoir soufflée sa fumée de cigarette.

"Bon... Allons chercher les autres alors."

Elle fit pourtant l'inverse de ce qu'elle disait: se dirigeant vers les sacs pour en ouvrir un. Si les chats en voulaient à ce point à l'herbe c'était surement car c'était de la bonne comme on dit. Ainsi l'algophobe avait bien envie de gouter même si elle avait un sérieux doute sur les effets de ce genre de stupéfiant. Elle jeta donc son mégot et se roula un cône avec ce qu'elle avait sous la main. Allumant sa cigarette de l'espace, elle se dirigea vers la galerie où était les prisonniers, affichant un sourire en passant à coté de Kala. Marchant d'un pas trainant, elle pouvait sentir sa tête tourner de plus en plus et son estomac lui, tournait dans l'autre sens. Elle ralentie le pas et s'appuya de nouveau au mur, cette fois-ci persuadée qu'elle allait vomir. Tout autour d'elle bougeait de façon étrange: les murs en roche grise venaient de changer, ils étaient rose bonbon et ils remuaient comme de la gelée. Des petits cœurs volaient autour d'elle tout en chantant gaiement un air romantique. Elle sentit son estomac remonter jusque dans sa gorge, un regard à Kala et elle oublia sa nausée pour éclater de rire. Le Voyageur était vêtu d'une longue robe de soie de type royale et surtout: rose flashy, des cœurs étaient brodés sur la doublure en fourrure. Elle remarqua alors que les cœurs, aussi écœurant soient-ils, émanaient de lui, c'était comme s'ils sortaient de ses vêtements. Son chapeau avait laissé la place à une couronne apparemment en gelée comme les murs. Son fou rire lui fit perdre l'équilibre et la jeune femme s'étala comme une larve sur le sol. Elle roula sur le coté, tenta de se calmer pour enfin répandre le contenu de son estomac sur le sol. Sa vision était floue, elle posa les yeux sur son cône et le jeta en affichant un air de dégout.

"C'te merde..."

Megan se prit alors pour une athlète qui escaladait le mont Everest: agrippant à la roche pour tenter de se relever. Plus haut, toujours plus haut, elle allait parvenir à l'exploit: se tenir debout. C'était un combat de titan: son esprit détraqué, son corps esquinté contre sa volonté. Vacillant sur ses jambes, elle prit une longue inspiration et pensa que tout allait bien, tentant de se convaincre elle-même pour enfin se remettre à marcher. Elle arriva tant bien que mal vers les prisonniers pour les défaire de leurs entraves tout en leur disant que l'herbe était un peu plus loin. Le groupe la remercia et fila à la recherche de la drogue alors qu'elle fixait son compagnon d'une nuit (et non on ne parle pas d'un plan cul).

"On fait quoi ce coup-ci?
-On se déshabille! Tous à poil!! Je veux voir qui a la plus grosse et surtout: je veux voir tes boobs baby!"

Elle possédait cette objet depuis peu de temps et déjà, elle ne le supportait plus. Le pot de fleurs s'était reconstitué et il repartait à faire ses blagues salaces. Un soupire plus tard, le temps de coller un coup de canne dans la porcelaine et l'algophobe reporta son regard à Kala. Mais déjà le groupe revenait en portant les sacs d'herbes. Ils semblaient pressés de foutre le camp, Megan en attrapa un par le bras pour comprendre pourquoi tant de hâtive: les chats étaient hors d'état de nuire pourtant.

"Les félins? Ils travaillent pour une organisation plus grosse. Eux, ce ne sont que des junkies à qui on demande de transporter l'herbe pour qu'elle soit ensuite vendue. Ils ont droit à une consommation gratuite en remerciement.
-Et? Le reste de l'organisation est dans le coin?
-Il y a de fortes de chances. Voyant que les transporteurs ne sont pas arrivés à temps, ils ont surement envoyé des renforts... S'ils nous tombent dessus, nous sommes morts.
-Encore et toujours des problèmes... J'en ai plein le cul de tout ça...
-Je vois, ça explique donc pourquoi il est si rebondit!"

BOUM! Un autre coup venait d'exploser le vase avec fracas. La jeune femme se moquait pas mal qu'on critique ses fesses mais la voix de cet objet, sa façon de parler, tout l'irritait tellement qu'elle ne pensait pouvoir tenir plus de cinq secondes avec cet artefact sans le détruire. Un autre bruit attira alors l'attention de la jeune femme: elle se retourna pour voir un homme dont le visage était couvert par une écharpe. L'inconnu semblait déguisé en ninja, ses mains tenaient d'imposantes griffes en acier et ses yeux d'un gris clair n'inspiraient rien de bon. L'homme frappa le sol avec force ce qui engendra une explosion impressionnante.

Le sol se fissura pour enfin céder et le petit groupe tomba alors dans une immense cavité souterraine en contrebas. Il y avait là une sorte de lac au milieu d'un vaste espace composé seulement de stalactites et stalagmites. Par chance, Kala, Megan et les autres tombèrent directement dans l'eau ce qui évita à quiconque une blessure supplémentaire. Des décombres tombèrent aussi du plafond, l'algophobe vit une pierre passer très proche de son visage alors qu'elle remontait à la surface pour reprendre son souffle. En haut se tenait notre ninja mais il n'était pas seul: il semblait y avoir avec lui un homme incroyablement grand et musclé. Un autre semblait plus petit et bizarre, une sorte de lutin qui se cachait derrière ses alliés. Déjà, sortir de l'eau car en cas de combat elle ne pouvait pas encore se transformer en sirène. Kala quand à lui, devait être heureux de la chance qui s'offrait à lui avec toute cette flotte. Elle agrippa le rebord et sortit de l'eau, se tenant bien au dessus des nouveaux ennemis. Il y avait plusieurs passages permettant de fuir, mais était-ce une bonne idée? Que pouvaient-ils faire sans savoir ce que valaient les intrus?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Water Boy
Messages : 1479
Date d'inscription : 05/01/2011
Age du personnage : 20

Arpenteur des rêves
Kala Kourou
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 505
Renommée: 1424
Honneur: 316
MessageSujet: Re: You know what I mean... You see ? [PV Megan Cole] Mer 10 Juil 2013 - 13:21
« On fait quoi ce coup-ci ? »

« Je sais pas... On baise ? Hahahahahahahahahahahahahaha ! »

Et merde, putain, je savais que j'aurai pas dû ramasser le joint qu'elle avait ramassé. C'était fort, cette connerie, une taffe (bon, elle était grosse n'empêche), et j'étais déjà ailleurs. Parti je-ne-sais-où mais toujours présent. Je voyais à présent Megan qui rougissait de plaisir et mon état second me faisait entendre des gémissements érotiques provenant d'elle. J'avoue, elle était sex'... Si un de son œil ne voulait pas se faire la malle. Mais elle était sex' quand même. Je devais garder mon calme pour empêcher ma barre de navigation de se mettre pas en route et j'essayais de ne pas la regarder mais elle insistait pour que je lui réponde sérieusement. Et merde, il fallait que je résiste. Je pouvais très bien combattre Dame Nature de ne pas me ridiculiser. Alors, je regardais les otages que nous avions libérés prendre les sacs de weed. Hein ? Une organisation ? Les renforts arrivaient ? Les méchants ? Mais il me disait quoi tout à l'heure cette loutre en me disant que les renforts arrivaient ? Je croyais qu'il parlait des gentils. Pourquoi devais-je toujours me retrouver dans des situations comme celles-ci ? M'enfin bon. Et CRAC BOUM. Quoi, on baisait à côté ? Ah non, nous étions tout simplement en train de... Tomber. Que se passait-il, maintenant ?..

« Haaaan ! »

Je sortis ma tête de l'eau, complètement vidée de toute substance illicite. L'eau était incroyablement fraîche et cela me fit un bien fou. Je me relevais et me mit debout dans l'eau et observais ce qu'il y avait autour de moi : nous étions tombés dans une galerie juste en-dessous, les sacs de weed étaient hors de l'eau et il y avait maintenant une sorte de ninja, un gros balourd et un gnome qui se trouvaient devant nous et nous regardaient. Ils me faisaient rappeler les trois chasseurs que je devais battre pour retrouver mon apparence réel durant deux nuits aux Tropiques. Mais bon, ce n'était pas les mêmes, fallait pas déconner non plus. Mais on était dans la mouise quand même : Megan était presque H.S, moi j'étais plutôt en forme mais si les six gus se faisait rapidement battre, 1 contre 3, ça allait être chaud bouillant. D'autant plus que je ne connaissais pas du tout leur force ni leur façon de combattre, cela m'arrangerait s'ils pouvaient parler et que je balance une réplique badass et qu'ils me répondent, mon Tatouage s'activerait. Il fallait les provoquer et les faire réagir par la parole en premier. Et merde, j'étais un contrôleur d'eau et je ne pouvais même pas contrôler cette étendue. Je devais absolument me mettre en route pour rencontrer mon seigneur, il fallait absolument que je devienne plus fort d'une manière... Consécutive.

Le gnome s'affaira à récupérer les sacs de weed et je profitais qu'il était retourné pour lui balancer de toutes mes forces et à grande vitesse une pierre que j'avais discrètement pris dans l'eau.Le pierre fusa vers sa tête et allait presque l'éclater quand la main du bodybuildé fit obstacle à la trajectoire et elle s'éclata sur sa main, mais il n'avait pas de dégâts apparents. Je tentais ma chance.

« Mais qu'est-ce que vous nous voulez, merde ? »

Tu parles de la réplique badass.

« Hahaha, t'es un marrant toi, tu sais ? »

Oh putain ! Le tatoo était parti au quart de tour, il me donnait des informations à une vitesse tellement fulgurante que j'avais failli devenir épileptique. Mais au moins, j'étais paré pour le battre. Il était moins fort que moi mais il était tout de même balèze dans l'ensemble. Il me restait plus que le ninja et...

« Nous n'avons rien à te dire, seulement que nous nous apprêtons à vous tuer, tous. »

« Et si moi, je vous tuais tous, vos mères diraient quoi ? »

Bon, badassement parlant, c'était un peu mieux. Un peu. Mais enfin, j'étais complètement paré pour les faire souffrir. Je sortis de l'eau d'un bond mais en m'aidant d'une bulle pour me servir d'appui avec lequel, je pouvais sauter encore plus loin pour arriver à leur niveau dans les airs. Le ninja prépara ses griffes, le balourd prépara ses poings et le gnome se cacha derrière un sac. Comme il ne fallait pas se méfier des apparences, j'espérais que Megan s'occuperait de lui, pendant que j'étais dans les pattes des deux plus forts. Je ne réagissais qu'à l'instinct, sauf en décidant lequel des deux j'allais attaquer. Mon doigt magique me montra le ninja discrètement et je fis apparaître deux couteaux que je lançais mais il les para assez facilement. Le gros balourd me balança son poing vers moi, pendant ma descente mais je me fis pousser légèrement par une bulle pour éviter de quelques centimètres son poing et j'attrapais son bras et je m'en servais comme une barre pour me faire tourner autour et avoir mon pied lui donner un coup dans son visage. Ce balourd devait faire dans les 3 mètres, facile. Il allait être difficile à battre mais bon, en espérant que Megan le déstabilisera légèrement après qu'elle terminera son affaire avec le lutin. Je lâchais son bras et me laissais tomber mais le ninja se jeta sur moi, la présence de son camarade ne l'empêcha nullement de porter ses coups. Une attaque de bas en haut, puis un autre sur le côté et enfin ses deux poings de griffes voudront s'enfoncer dans mon plexus par une attaque directement sur moi. Je pus me réceptionner avant qu'il ne soit sur moi et je reculais pour ne pas avoir le gros balourd dans les pattes. Le concernant, je pouvais espérer avoir une minute de répit.
Le ninja me porta un coup de bas en haut et j'esquivais cela en me décalant rapidement sur la droite. Il se remit devant moi et essaya de me mettre un coup sur le côté mais je portais ma jambe droite sur son bras et le détourna de sa trajectoire en jetant violemment son membre vers le sol et profitant que j'avais ma jambe droite à nouveau au sol, je lui portais un coup de pied violent avec ma jambe gauche. Mais je m'envolais soudain, avec des douleurs sur mes côtés et m'écrasais sur le plafond de la galerie pour tomber lourdement par terre. Je crachais un peu, me faisant mal à la gorge. Ah ouais, ça n'allait pas, mais alors pas du tout être facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCq05Z8FNAeW8AlRhlEq_vsQ
AuteurMessage
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 688
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 29

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 310
Renommée: 2212
Honneur: -170
MessageSujet: Re: You know what I mean... You see ? [PV Megan Cole] Dim 19 Jan 2014 - 18:30


Kala tapa rapidement la discute avec les ennemis puis se décida à passer à l'action. Il se jeta sur le gros musclé et le ninja alors que le tout petit: le gnome, se mettait dans un coin. En simple: Megan devait se taper le peureux de l'équipe... Pas très glorieux tout ça... Elle courut sur le rebord en pierre afin de s'approcher de la zone de combat, Kala utilisait des bulles pour rebondir et esquiver les attaques ennemies, plutôt sympa comme pouvoir. Megan donna un coup de pied dans le sac pour l'envoyer valser avec le gnome. Le sac vola alors que l'ennemi bondissait sur le coté, il ramassa un caillou et le lança sur la jeune femme. L'impact fut impressionnant: reçu le projectile en plein ventre, son souffle fut coupé et elle fut projetée contre le mur. Se relevant tant bien que mal en crachant un peu de sang, elle poussa quelques injures. Finalement le nain de jardin était loin d'être faible... Malheureusement. Le gnome ramassait déjà d'autres cailloux, apparemment sans projectiles il ne se sentait pas à l'aise, son pouvoir y était peut-être pour quelque chose.

Kala percuta le plafond avant de s'écrouler au sol. Lui aussi rencontrait une bonne difficulté. La jeune femme vit la roche se fissurer, après l'explosion de tout à l'heure, le plafond était devenu friable, peut-être qu'elle venait de trouver la solution à leurs problèmes! Si elle parvenait à faire s'écrouler le reste du plafond, elle pourrait créer une ouverture dans la garde ennemie pour attaquer ou simplement s'enfuir! Ce trio semblait fort, il était peut-être plus intelligent de foutre le camp justement... Elle fit alors tourner sa canne en sucre et la lécha pour activer son pouvoir. Frappant un gros rocher avec, elle tenta le coup du fléau pour atteindre le plafond. Mais le petit gnome tirait déjà ses cailloux sur elle, l'obligeant à plonger sur le coté pour éviter d'autres blessures. Elle tira sur sa canne, le filament de sucre collant s'étira tel un élastique et la roche glissa sur le sol. Elle avait vu trop gros: la pierre était trop lourde pour être projetée aussi facilement...

Un autre caillou siffla à son oreille et perfora la roche derrière elle. Le gnome la fixait de ses petits yeux noirs brillants. Saleté bestiole! Il ne lui laissait pas une seconde de répits!! Megan coupa le filament de colle en léchant de nouveau la canne. Elle avait une autre idée tout aussi complexe à mettre en place. Réussir à grimper pour que le gnome lance un caillou dans le plafond: vu la force de ses lancés, il devrait tout faire s'écrouler en une fois! Fallait-il encore trouver un moyen de monter sans se faire perforer par l'adversaire justement... Bondissant d'un endroit à l'autre pour éviter les tires, Megan tentait de trouver un point de départ correct pour son ascension vers le plafond. Avec un œil en moins, ça n'aidait pas vraiment, il faut bien l'avouer. Elle finit par apercevoir plusieurs rochers qui lui permettraient de prendre, pour commencer, un peu de hauteur. Le truc, c'est qu'elle devait encore prévenir Kala de son plan afin qu'il ne termine pas lui aussi sous les décombres. Sauf qu'elle devait faire attention à ce qu'elle allait dire: sinon les ennemis aussi comprendrait.

"Kala!! Reste si possible là où tu es!!"

Il était proche de l'eau et au dessus du plafond déjà effondré, donc normalement, il ne risquait rien en restant où il était. Elle lui pointa le plafond fissuré pour lui faire comprendre son plan en espérant qu'il comprenne. Un projectile lui percuta le bas du dos avec force, elle se retrouva à plonger sur un rocher un peu plus bas. L'atterrissage fut tout aussi violent, elle crut se briser des cotes mais se demandait surtout dans qu'elle état était sa hanche qui semblait saigner abondement. Elle s’agrippa à ce qu'elle pouvait pour se relever. S'adossant à la roche, elle était pour l'instant à l'abri d'un prochain tire: elle ne voyait pas le gnome en étant à cet endroit. Profitant de ce petit temps mort pour regarder autour d'elle: trois sauts, en trois sauts, elle pourrait arriver suffisamment haut. Dernier problème: elle n'aurait rien comme appuis une fois si haut et devrait donc trouver le bon timing avec le tire du gnome. S'essuyant les lèvres d'un revers de manche, elle prit une longue inspiration et se redressa tout en balançant une bonne dose d'endorphine dans son corps. Elle sentait la gêne, mais souffrait moins, c'était mieux que rien.

"Hey le nain!!! Tu connais le ball-trap? J'te parie que t'es pas foutu de m'avoir en plein vol!!"

Un peu de provocation pour se donner du baume au cœur on va dire. Elle s'élança alors, grimpa sur un rocher, sauta sur l'autre, lança un bras d'honneur à la créateur pour ensuite bondir sur le dernier rocher. Prenant une longue inspiration, elle avala sa salive et bondit dans le vide en se tournant vers le gnome. La créature avait plusieurs cailloux dans les mains et se préparait à tirer. Faite qu'il se loupe, juste une fois... Un seul tire à coté et c'est bon!! Croisant les doigts et s'apprêtant à encaisser un feu nourrit de projectiles, elle espérait de tout cœur que sa stratégie fonctionne. Si le plafond cédait, deux options s'offraient à Kala et elle. La première: les ennemis terminaient coincés sous les décombres et c'était gagné. La seconde: cela bloquerait ou surprendrait le trio et ils en profiteraient pour grimper et s'enfuir le plus vite et loin possible. Tout se jouait donc maintenant...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Water Boy
Messages : 1479
Date d'inscription : 05/01/2011
Age du personnage : 20

Arpenteur des rêves
Kala Kourou
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 505
Renommée: 1424
Honneur: 316
MessageSujet: Re: You know what I mean... You see ? [PV Megan Cole] Lun 3 Mar 2014 - 0:29
Mais merde, je m'occupais de deux gars à moi tout seul ! On était que deux et Megan était à moitié claqué, avec son œil et ses multiples blessures. Foutue algophobe, elle n'aurait pas pu avoir un autre pouvoir, j'sais pas moi, le feu ? Un bon combo de pouvoirs élémentaires, c'était ça la meilleure attaque du monde. Là c'est du ''chacun pour sa gueule'' et j'aimais pas ça. Sachant que j'avais un gros baraqué testostéroné et un ninja qui me collaient au cul, c'était sûr que je n'aimerai pas ça. Et cette bande de couillons qu'étaient les otages, ils bougeaient même pas leurs derches, mais c'était quoi cette bande de couilles molles ?! On allait les sauver, et ils restaient plantés derrière avec leurs sacs de bédo pour chat. De la bédo pour chat... Non mais sérieusement, qu'allions-nous inventer encore d'autre ? De la bédo pour poissons ? Bande de tarés...

Perdu dans mes pensées, je me pris un uppercut au menton qui me fit ré-atterrir dans l'eau, digne de Stallone et il était méchant le Sly. Et il fallait m'occuper de lui avant de m'attaquer au ninja. MOI TAPER TOOOOI !! Enfoiré d'ta mère, j'allais t'apprendre à me tabasser gratos !
Je refis le même enchaînement que tout à l'heure, je sortis de l'eau poussé par une bulle, puis j'en fis réapparaître une deuxième pour sauter encore plus loin. Maintenant que j'étais voyageur depuis un bon moment, mon corps avait gagné en puissance et en adresse et je pouvais effectuer des sauts un peu plus haut que d''habitude et en l'air. Je me laissais tomber en faisant une joli courbe au-dessus de mes deux adversaires, le Ninja courra vers le mur et... Fit un truc de ninja qui consistait à courir sur le mur. Ben ouais, c'était un ninja. J'allais déployer beaucoup plus de bulles que j'en avais prévu mais ça allait, les bulles pompaient beaucoup moins d'énergie qu'avant. Je fis apparaître une bulle qui stoppa ma course et dont j'utilisais comme appui pour faire un demi-tour dans mon saut et je tirais sur le ninja des bulles d'eau. Plusieurs tirs, plusieurs échecs mais j'essayais de viser correctement et il s'en était prit une. Parfait, ça allait me laisser un peu de temps pour calmer l'autre lourdaud, la bulle allait éclater car je ne m'y concentrerais pas là-dessus, mais elle ne s'éclatera pas tout de suite.

Hulk voulait m'attraper en plein vol et fit des mains et des bras pour me persuader qu'embrasser le sol violemment et amoureusement, c'était great. Mais... Non. J'évitais avec des bulles et d'autres bulles ses gestes et finalement, je donnais un coup de pied à l'un de ses bras, puis à son crâne en le frappant au-dessus, en ligne perpendiculaire au sol, utilisais sa tête comme appui pour me retrouver au niveau de son dos, fis apparaître mon couteau d'eau, le plantais et ouvris son dos en utilisant la gravité simple et logique qu'exerçait le sol sur mon corps. Et d'un grand coup d'épaule, je le fis basculer et il tomba à terre. Un de neutralisé partiellement. Et le Ninja revint me balancer à la gueule des trucs de... Ninjas. Mais merde, c'était un ninja oui ou non ? Donc il envoyait des trucs de ninjas, c'était logique. Et en plus, c'était des shurikens. Bordel, des shurikens ! Et il allait utiliser des techniques avec du jutsu ou quoi ? Et ben non, malheureusement pour moi et mon esprit de fan de shônen mais il n'utilisa pas de techniques de jutsu. En revanche, il continua de me balancer des shurikens à la gueule et m'obligea à retourner dans l'eau.


« Kala ! Reste si possible où tu es ! »

Megan qui me disait ça. Elle était bien bonne ! Aussi bien l'eau, Megan elle-même et sa réplique ! Si je restais dans l'eau, mes mouvements seront ralenties par mon élément préféré et du coup, je me ferai attaquer de partout par des shurikens vénèrs. Mais je regardais rapidement ce qu'elle essayait de faire avec le gnome qui lui balançait des pierres, et avec les informations que j'avais eu avec mon Tatouage, j'en déduisais qu'elle voulait faire sauter le plafond. Pas de problème. Le seul qui restait, c'était de ramener le Ninja près de son poto Hulk qui était en train de gémir comme une baltrinque de merde. Donc fallait tenter le tout pour le tout. En esquivant ses shurikens du mieux que je pouvais, je fonçais directement sur lui. Je me pris deux shurikens qui m'avaient éraflées le corps mais ce n'était que partiel, même si ça commençait à piquer, fuck. Il essaya de reculer lorsqu'il comprit que je lui fonçais dessus mais je lui envoyais une bulle d'eau dans la gueule, utilisais mon pouvoir de lévitation pour le lancer au loin, près de son poto gros lourd. Je reculais aussi loin que je pouvais en criant aux faux otages.

« Éloignez-vous, grouillez ! »

L'effondrement. Rajoutez le moment de la musique d'Inception où ça commence à parti en couille, ça le fera grave. Le souffle de l'effondrement n'était pas fort pour nous balayer mais il était puissant n'empêche. Je patientais plusieurs secondes, pour vérifier si nos assaillants avaient survécus et le constat était qu'ils n'avaient pas survécus ces enfoirés. Par-fait. Je criais aux faux otages de rassembler les sacs de weed puis de sortir de cet endroit en escaladant les débris de cet effondrement et rejoignis Megan. La pauvre, elle devait être complètement claquée et morte. Alors je l'enveloppais dans une bulle d'air et la transportais. Putain, ça allait me pomper beaucoup trop d'énergie, déjà que j'avais abusé quand même pendant mon combat contre les deux zigotos, je pouvais très bien partir dans les tréfonds de mon inconscient d'une minute à l'autre. Mais je ne pouvais pas la laisser comme ça, et même si elle protesterait, je continuerai quand même, elle était pas en état d'escalader tous ces graviers.

----

Enfin à l'air libre. Dehors nous attendais un troupeau de créatures des rêves. Je fis disparaître ma bulle d'air en faisant en sorte de laisser tomber Megan dans mes bras et l'aidais à se remettre debout. Mais dès l'instant où je n'avais plus eu son poids sur mes bras, je m'écroulais à genoux et dégobillais tout ce que mon corps pouvait dégobiller. Ma gorge me brûlait, c'était comme le lendemain d'une cuite mais en deux fois pire. Utilisation excessive de mon pouvoir, je n'étais pas assez puissant pour cumuler un canon et une multitude de bulles. Les couteaux aussi. Le canon m'avait pompé une bonne partie de mon énergie mais j'ai trop forcé, et voilà le résultat. Putain de sa mère. Je m'essuyais la bouche assis à genoux sur le sable.
Les créatures des rêves. Était-ce des méchants ou des gentils ? Non, ils ne nous feront aucun mal, les faux otages rejoignirent leur rang pour se cacher derrière eux, parler au chef qui se trouvait sur un cheval (le seul) et celui-ci nous regarda avant de nous parler :

« Voyageurs, vous avez risqué vos vies pour nos collègues. Mais vous savez que ce que nous faisons est illégal et nous craignons que vous le rapportiez aux autorités. »

Et ben ça, c'était sûr. Mais quel rapport ?

« Toutefois, vous avez sauvés la vie de nos collègues et vous êtes débarrassés des chats qui nous avaient volés notre marchandise... »

Les chats ? Ah oui, ces cons ? Ils pourrissaient au fond de la mine, Megan les a marravés sec !

« Et j'ai décidé de vous laisser la vie sauve, du moment que vous nous promettiez de ne rien dire. »

« Ouais mais non. Payez-nous. »

J'avais foutu des ''quoi ?'', des ''oh, bien ouèj'' et des ''oh l'enfoiré !!'' parmi le rang des malfrats. J'étais putain de badass n'empêche, malgré le fait que j'avais dégueulé à l'instant.

« Vous savez que je peux envoyer tous mes autres collègues pour vous pourrir la gueule ? »

« Ouais mais nous, on est des Voyageurs. Et on va bientôt se réveiller. Et la nuit prochaine, on peut très bien se réveiller dans un Royaume comme, je sais pas moi, Relouland et tout leur raconter. Je suis sûr que des agents de là-bas, ça vous plairait pas trop. »

Ils avaient autre chose à foutre. Mais je n'avais que ça pour avoir un bon échange et gagner du temps quant à notre réveil dans le monde réel. J'avais calculé rapidement, rapidement mais bordel de merde, que j'étais mort. Je ne savais pas ce que faisait Megan mais le soleil qui tapait comme un salaud, ce troupeau de créatures des rêves prêts à nous massacrer, je n'avais que ça donc. Et mon Tatouage m'aidait un peu mais j'étais tellement épuisé qu'il ne me donna pas beaucoup d'informations à propos du chef.

« D'accord. »

Il demanda à un de ses sbires quelque chose que je n'entendis pas. Celui-ci lui donna ce qu'il voulait : c'était une bourse. Yeah, on allait s'en sortir indemne et on allait être récompensés. Pas mal, le Kala. Il me la lança et je l'ouvris. Mes yeux s'écarquillèrent.

« BANDE D'ENFOIRES ! C'EST PAS DE !.. »


« L'EV !! »

Oh putain de sa mère, je m'étais réveillé. Merde ! C'était un putain de connard ! Il m'avait lancé un sac d'or en poudre ! Mais il savait très bien qu'on allait pas pouvoir le garder ! Oh je le savais, oh je le savais ! Non je le savais pas, mais j'en avais grave marre de ne pas me faire payer ! MERDE ! Prochaine nuit, UNE MISSION AVEC DU BIFF !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCq05Z8FNAeW8AlRhlEq_vsQ
AuteurMessage
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 688
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 29

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 310
Renommée: 2212
Honneur: -170
MessageSujet: Re: You know what I mean... You see ? [PV Megan Cole] Lun 17 Nov 2014 - 15:26


Le nain mordit à la provocation, évidemment. Il s'empressa de lancer plusieurs pierres en directement de la jeune femme encore en plein vol. Croisant les bras devant son visage pour se protéger, elle se préparait à encaisser les coups. Une première pierre lui percuta le ventre, coupant simplement sa respiration. Une autre lui percuta l'épaule, elle crut un instant que celle-ci aller se déboiter ou carrément céder. Enchainant sur une rotation non contrôlée alors qu'elle était toujours en l'air, à cause des attaques du gnome, Megan se retrouva involontairement à tourner le dos à son ennemi. Un autre choc dans le creux des reins lui arracha un cris de douleur. C'est alors qu'un projectile siffla à son oreille avant de percuter le plafond. S'en suivit un autre qui la frappa entre les omoplates et un autre qui touchait le mur. La douleur commençait à lui faire perdre conscience avec la réalité: était-ce son imagination ou le plafond se décrochait? Imaginait-elle son plan fonctionné car elle souffrait trop ou sa vue était juste troublée et elle voyait bien la vérité?

L'instant suivant, tout s'écroula dans un fracas assourdissant. La jeune femme fut frappée par des décombres, projetée contre un gros rocher, elle roula sur le sol et parvint tant bien que mal à se cacher derrière l'immense bloc pour se mettre à couvert. Essuyant d'un revers de main son menton couvert de sang, elle ferma son œil valide et prit une longue inspiration pour prendre note des dégâts. Une blessure au visage, plusieurs cotes brisées, une épaule démise et le bas du dos très douloureux. Même son endorphine ne suffirait pas pour l'aider à poursuivre un éventuel combat. Là, au mieux elle pourrait se soulager suffisamment pour tenir debout, faire genre qu'elle pourrait se battre. Et encore... Un morceau du plafond explosa au dessus de sa tête, lui rappelant que ce n'était pas vraiment le moment de se reposer ou de se poser des questions. L'ordre immédiat, c'était de survivre.

Au bout de quelques minutes, l'endroit était redevenu calme. Les gravats avaient cessé de tomber et on entendait pas les trois ennemis. Le plan avait donc fonctionné? Il semblerait. Poussant un soupire de soulagement, la jeune femme se détendit. Il ne lui restait qu'à attendre Kala ou le réveil. Sacrée nuit quand même en tout cas, elle n'était pas souvent venue dans la troisième zone de dreamland, mais à chaque fois, la nuit avait été longue. C'est alors que son corps fut soulevé. Megan réalisa qu'elle était dans une sorte de bulle et Kala la regardait, apparemment, il l'avait prit en pitié et l'aidait à sortir de là en brulant ses dernières forces avec son pouvoir. Elle lui fit signe de la tête pour le remercier et se laissa porter. De toute façon, elle ne pouvait pas faire grand chose pour le moment...

Arrivé dehors, le contrôleur d'eau fit disparaitre la bulle et attrapa Megan pour l'aider à tenir debout. Galant ce jeune homme. Finalement, elle s'était trompé sur lui: c'était un chic type qui donnait envie de faire plus amples connaissances. Elle le remercia et lui assura pouvoir tenir toute seule debout. Utilisant son pouvoir pour se ménager, elle insuffla une petite dose d'endorphine à Kala quand elle le vit tomber à genoux et vomir, prouvant ainsi qu'il avait repoussé ses limites. Pendant ce temps, les anciens otages rejoignirent leurs potes qui étaient arrivés là, surement pour leur venir en aide. Cela faisait pas mal de monde et il fallait espérer que ça en resterait là... Mais le chef, le seul type sur un cheval prit la parole. Il les remercia pour ses amis mais s’inquiétait car les deux Voyageurs savaient à présent ce qu'ils foutaient. C'est-à-dire? Contrebande et vente d'herbe à chat. Franchement... C'était un peu ridicule comme "business" non? Au final, il acceptait de ne pas s'en prendre à eux et Kala en profita pour demander une paye après tout le mal qu'ils s'étaient donnés. Megan approuvait, mais ne dit pas un mot, elle se contentait d'observer, de garder une main crispée et tremblante sur sa canne en sucre, juste au cas où.

Après quelques menaces et un Kala qui ne se démontait pas le chef accepta. L'un de ses hommes vint lui apporter un sac et le contrôleur d'eau fouilla pour voir son contenu. Il les insulta alors mais ne termina pas ce qu'il voulait dire car il explosa dans un nuage de fumée. Il s'était donc réveillé. Les hommes fixaient Megan, se demandant surement s'il était possible de tenir debout avec un corps dans un tel état. La jeune femme avança lentement, ramassa le sac et jeta un œil -en même temps elle n'en a plus qu'un pour le coup- à l'intérieur. Une quantité incroyable d'herbe à chat... Sérieusement?

"Vous... Vous êtes pas sérieux ?
-C'est tout ce qu'on a. Mais ce n'est pas de l'herbe à chat. C'est de la death weed.
-Intéressant. J'en ai entendu parlé, une bouffée et on voit sa mort hein?"

Elle s'assit à même le sol et entreprit de rouler un gros pétard pour conclure sa nuit. L'idée de voir sa propre mort ne l'emballait pas plus que ça, mais en même temps avec ce qu'elle vivait chaque nuit: autant être prévenue. Le cône était roulé, elle le mit à ses lèvres, sortit un briquet et l'alluma. La fumée entra dans sa bouche pour descendre dans ses bronches et là... Elle aperçu le trône de Pijn.

------------------

Elle ouvrit les yeux, lentement et réalisa qu'elle était dans son lit. Elle poussa un juron en comprenant que sa vision avait été avorté par son réveil. Ainsi, elle n'avait rien eut le temps de voir si ce n'est le fauteuil cauchemardesque de torture de son seigneur et maitre. Elle ne pouvait en déduire qu'une chose: tôt ou tard, il la tuerait... Ou en tout cas, elle mourrait au temple de la douleur. Il ne restait donc qu'une chose à faire: trouver le moyen d'être libre, se débarrasser du sceau de la solitude ou alors: faire disparaitre le seigneur de la douleur. Quoiqu'il en soit, tout ceci puait les emmerdes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: You know what I mean... You see ? [PV Megan Cole] Aujourd'hui à 3:34
Revenir en haut Aller en bas

You know what I mean... You see ? [PV Megan Cole]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 3 :: Royaume des Cow Boys-