Haut
Bas

Partagez

[Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Shad Howl
Messages : 207
Date d'inscription : 25/12/2012

Citoyen modèle
Shad Howl
Citoyen modèle

Carte d'identité
Essence de Vie: 210
Renommée: 307
Honneur: -108
MessageSujet: Re: [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] - Page 2 EmptyJeu 3 Jan 2013 - 21:21
Malgré l’impact dans son ventre, Shad avait réussi à garder l’épée qu’il avait durement arraché des mains du Naga dans les siennes. Comme il était beaucoup plus petit, il lui fallait manipuler cette arme à deux mains, mais cela ne le dérangeait pas le moins du monde, même en se rappelant qu’il n’avait jamais tenu une épée de sa vie. Mais il avait vu quelques créatures en tenir une, alors il mimait ces personnes pour manier cette arme. Il était prêt à mettre sa branlée à l’homme-serpent, plutôt deux fois qu’une. Il la brandit comme pour impressionner son ennemi et lui rappeler qu’il l’avait désarmé une fois, histoire de lui mettre la pression.

Howl cria un court instant en faisant un doigt d’honneur à son adversaire avant de reposer sa main sur la poignée du cimeterre et d’attendre le premier pas de l’autre. Ce dernier le regardait avec haine, les lèvres retroussées montrant ses jolis crocs jaunis. Il ne se lavait pas les dents, pas bien ! Vilain Naga, tu auras des problèmes de dentition, plus tard, s’écriait l’ombre dans sa tête. Soudain la bête chargea la créature du Royaume Obscur, l’échange pouvait commencer !

Pendant que Megan et Dante s’attaquaient au reptile à l’arme à deux mains, Shad s’occupait de celui qui avait transformé son épée à une main en épée à deux mains en plaquant sa paluche sur la garde. Oh ! Oh ! Ça s’annonçait mal pour lui. Mais il ne se laissa pas démonter et para de toutes ses forces le premier coup qui lui comprima le dos comme jamais on l’avait fait auparavant. L’ombre dévia la lame sur le côté et enfourcha le ventre de son ennemi qui était bon pour un petit mal de ventre et une digestion bien difficile, même si on ne voyait pas bien les effets immédiatement. Le reptile saisit Howl par le visage et entreprit de le décapiter comme ça, sans autre forme de procès, sans en avoir discuté avant entre personnes civilisées –qu’ils n’étaient d’ailleurs pas-. Alors la créature cauchemar plaça son bras à temps pour que la manche du manteau d’ombre qu’il avait arrête le tranchant de la lame et le transforme en coup de bâton. Un peu sonné mais toujours pris par la tête, il lâcha un gros juron obscur, son bras avait pris cher, il ne pourrait peut-être plus l’utiliser de ce combat.

Il plaqua sa main sur celle du Naga et tira une boule d’ombre qui lui entailla les écailles, plus légères et fragiles à cet endroit apparemment, et fit lâcher prise au monstre marin. Dès qu’il toucha terre, Shad poussa sur ses jambes pour donner un coup de boule magistral dans la mâchoire, les sonnant tous les deux de la même manière. Titubant légèrement pendant un court instant, le Naga vit Dante lui foncer dessus avec son bras osseux qui sortait d’où Howl n’en savait rien et sauta au moment où l’adversaire voulait lui trancher le bide. La suite s’enchaîna de manière assez rapide et délectable pour l’être des ténèbres.

Megan avait frappé le dos de son allié de l’instant d’avant et l’épée du Naga qui avait été surpris par ce retournement de veste, même si Shad l’appréciait d’autant plus. Il regarda le spectacle d’acrobaties et de pouvoirs intéressants et ne se dérangea que lorsque la Voyageuse lui demanda d’utiliser ses griffes ou un autre truc –sans doute sa boule d’ombre- pour achever l’homme-serpent. Mais tout ne se passa pas pour que Howl puisse achever avec délectation le Naga, non, Megan préférait qu’il l’interroge à propos du lac et sans doute de la bête qui avait plongé dedans. L’ombre s’énerva alors un peu :

- Mais puisque je vous ai dit que la créature, je l’ai chevauchée depuis la zone 5, il n’en sait probablement pas plus que vous deux !

Puis il fut invité à procéder quand même -en espérant que la créature amphibie pouvait parler- et il eut alors une idée. Il saisit l’épée de son adversaire et s’approcha du dos de Megan en la brandissant à une main. Puis il frappa violemment… l’entre-jambe de la créature. Il ficha la pointe de la lame dans l’endroit où la bestiole gardait ce qui lui servait pour uriner. Oui, vous avez bien compris ce que comptait faire Shad…

- L’ennui, avec les écailles, c’est qu’une fois qu’on les écarte, il y n’y a que de la chair tendre, très tendre. Alors mon gros, que fait-on ? Il lui adressa un sourire car il savait qu’un faux mouvement de la part du Naga et ce dernier se retrouvait sans zguègue. Soit, tu nous balances tout ce que tu sais sur la créature énorme qui a plongé dans votre lac ainsi que sur tes petits copains, soit on t’arrache le zob et tes écailles une par une. Un choix plutôt alléchant, non ?

La créature parla alors d’une voix fort aiguë et paniquée pour un prédateur. Apparemment, toucher à ses parties génitales lui faisait perdre les moyens, tout à fait compréhensible :

- Je vais parler ! Je vais parler ! La créature qui a pénétré dans notre lac, ce n’est pas la première fois qu’on la voit et qu’on essaie de la chasser en vain. Elle vient pondre et s’occuper de ses petits et ça nous ennuie parce que nous sommes aussi sur le menu de cette créature et ses petits. Elle vit habituellement en zone 5, au-delà du Royaume Obscur, mais nous n’en savons pas plus à son sujet. Aïe ! C’est vrai ! Nous ne sommes jamais parvenus à la vaincre ni quoi que ce soit ! Alors notre déesse n’est pas contente du tout.

- Pourquoi vous être attaqués à nous alors ?

- ça, c’est parce que l’on chasse tous les intrus du lac. En plus, vous-même, vous aviez chevauché cette créature, nous pensions en apprendre plus en vous capturant ! AÏE ! C’est vrai, c’est vrai !

- Bien, mais peut-être est-ce que mes camarades de jeu ont d’autres question à te poser, l’ami…

Shad avait un sourire mauvais, il appuyait de temps en temps sur le zizi avec la pointe de la lame pour s’assurer qu’il parle et ne dise pas de bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Dante Di Stefano
Messages : 135
Date d'inscription : 15/08/2012
Age du personnage : 23

Nouveau challenger
Dante Di Stefano
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 160
Renommée: 410
Honneur: 97
MessageSujet: Re: [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] - Page 2 EmptyVen 4 Jan 2013 - 18:05


Dante avait mal calculé son coup. Lorsqu’il avait foncé à tout vitesse sur le naga, il s’était senti serein, pensant avoir prévu toutes les contre-attaques possibles, ainsi que les moyens d’y faire face. Aussi, quand il avait vu que le naga voulait continuer à jouer à Shad-ballon -enfin, chat-ballon… disons qu’il s’agissait plus d’un combat d’épée, et l’ombre se débrouillait pas trop mal- il avait trouvé judicieux de bondir en l’air, afin d’asséner un solide coup de son gourdin d’os. Il espérait ainsi sonner la créature pour ensuite pouvoir la maîtriser avec ses alliés. Mais cela s’était mal passé, la foutue créature s’était retourné et avait balayé l’air de sa gigantesque épée. Dante n’avait dû sa survie qu’au fait qu’il ait placé instinctivement son ancien bras entre la lame et son abdomen. La lame avait ripé dans l’articulation entre le cubitus et le radius, et Dante n’avait écopé que d’une mince estafilade sur la joue, qui laissait perler du sang.

Bon, cela le faisait vraiment chier, il devait repenser à une autre stratégie d’attaque. Dante espérait que ses alliés saurait occuper la créature le temps qu’il trouve une solution, il fallait qu’il repense toutes ses actions futures. Bien entendu, il pouvait toujours attaquer la créature en mode barbare, mais il ne souhaitait pas que Megan le prenne pour une vulgaire brute.

Tandis qu’il était de nouveau en pleine réflexion –et en chute libre ! Même si grâce à ses jambes améliorées, l’atterrissage n’était pas un souci – une seconde chose acheva de gâcher son humeur victorieuse. Il sentit soudainement un poids dur et lourd le percuter dans les côtes, lui coupant le souffle tout en lui infligeant une douleur indescriptible ! Dante était habitué à la douleur, celle-ci était une amie très proche pour un nécromancien qui passait son temps à manipuler macabrement sa propre chair ; le jeune homme avait quelque difficultés toutefois à ignorer celle-là, et il soupçonnait l’une de ses côtes de s’être fêlé. C’était une chose nouvelle pour le jeune Di Stefano, qui ne s’attendait pas à recevoir un coup. Qui était l’ennemi ? Un autre naga ? Il regarda douloureusement dans la direction d’où était venue la douleur, et il vit un détestable objet quitter son flanc pour aller se coller à la lame du naga : la canne à sucre de l’autre folle ! Et Megan y était justement accroché !


« MERDE ! Pourquoi tu me frappes encore, pauv’timbrée !? » s’écria le jeune homme, furieux.

Il tenta de comprendre ce qui s’était passé : Megan s’était servie de la substance qui reliait le naga à la canne afin de se projeter dans la direction de la créature aquatique. D’ailleurs, elle venait de lâcher la canne, et après avoir pris appuie sur le monstre, lui avait collé un retourné-sauté en pleine mâchoire. Il en fallait bien plus pour impressionner la créature, qui se contenta de reculer. Reportant son attention sur lui-même, Dante regarda le sol se rapprochait à toute vitesse… et s’éloigner ! Une sensation nouvelle saisit ses tripes, et l’adrénaline grimpa dans ses veines.
Il volait.

Mais toutes les bonnes choses ont une fin et, alors même qu’il commençait à paniquer, il se retrouva quelques mètres au-dessus de la créature. Levant instinctivement son gourdin, il se laissa tomber comme une masse, l’arme en avant. Ses bras étaient tout ce qu’il y avait de plus humains, et Dante eut l’impression qu’ils allaient se décrocher tellement la douleur fut intense. Il avait l’impression qu’on tentait de le démembrer, et c’était pas du tout agréable, croyez-moi !

Tandis qu’il luttait contre la douleur, il croisa le regard de Megan, qui lui adressa un sourire de psychopathe… avant de retomber sur les épaules du naga. Si cela avait été la première fois qu’il se déboitait les bras, Dante se serait certainement évanoui dès l’impact. Mais pour l’heure, il tenait le choc, se jurant qu’il se vengerait de Megan, d’une façon ou d’une autre…

La jeune femme passa ses mains autour des épaules, et tourna ses jambes afin d’embarquer la tête du monstre pour la mettre à l’équerre. Elle appuyait ainsi sur le point faible de Megan, qui ressentit une telle douleur qu’il éprouvait le besoin dément de mordre dans quelque chose, de frapper quelque chose jusqu’à ce que le calme revienne. Mais il n’y avait que le visage de Megan, et il se retint à grand peine de ne pas lui arracher son joli petit nez, avec les dents bien sûr.

La jeune femme donna une impulsion sur les épaules du jeune homme, qui se courba sous l’effet de la douleur, murmurant un faible « Salope… ! » tout en luttant pour rester debout. Megan venait d’achever un magnifique salto, et laissa le jeune Nécromancien seul à seul, face à la bête.

Elle demanda à Shad de quelle manière il comptait l’achever et revint sur ses pas, et posant sa main sur le torse du naga, lui envoya une sorte de décharge, qui eut pour effet de projeter la créature au sol. Elle semblait totalement tétanisée, et victime d’une douleur bien pire que celle de Dante. Puis, elle alla chercher sa canne et elle en lécha les bords afin de se débarrasser de l’épée. Elle vint ensuite près de Dante, et entreprit d’absorber le fil de liquide blanchâtre qui suintait de la canne, afin de pouvoir récupérer cette dernière. Ce faisant, ses lèvres pulpeuses, et surtout sa langue d’une finesse et d’une sensualité presque provoquantes effleurèrent les côtes tuméfiés du jeune homme.

Mais Dante avait si mal que Megan aurait très bien pu se mettre nue devant lui qu’il ne se serait même pas intéressé à elle. Megan décida ensuite qu’il ne fallait pas la tuer, enfin pas pour le moment. Elle déclara qu’il fallait lui demander ce qu’il y avait dans le lac. Elle semblait attendre une réponse, ou du moins un signe d’assentiment, mais Dante n’en avait plus rien à foutre. Il se laissa tomber sur le côté, grimaçant quand son épaule gauche toucha le sol. Il n’était pas tellement prisonnier de la douleur, mais surtout du carcan de chair qui lui servait de corps. Ses bras étaient tétanisés et refusaient de bouger ; seules ses côtes n’étaient pas dans un état trop grave, même si elles le faisaient souffrir.

Les deux autres échafaudaient un plan de torture, et Shad avait commencé à menacer l’entre-jambe du naga, qui évoquait plus un serpent sans yeux qu’autre chose. Dante était appuyé sur son épaule, et ne perdait rien de la scène. Il avait révoqué Rudolf, et attendait que ses jambes repoussent. Cela prit plusieurs minutes, et il invoqua Rudolf de nouveau afin qu’il laisse tomber quelques gouttes de sa salive sur la plaie aux jointures de ses bras, puis sur la chair tuméfiée de ses côtes. Il ne fallut cette fois guère plus de quelques dizaine de secondes pour que Dante soit entièrement guéri. Le seul bémol était qu’après avoir invoqué Rudolf autant de fois, il ne devait plus rester beaucoup de virus de Non-Mort dans les glandes du rat. Il lui faudrait une trentaine de minutes dans le plan astral pour se ressourcer totalement. Pour l’instant, Rudolf ne pouvait pas administrer plus de quatre morsures complètes sans séjour dans son plan astral, c’est-à-dire que Dante ne pouvait pas, par exemple, utiliser la technique Faust’s walk plus de quatre fois consécutivement ou se soigner de blessures graves, telle que la perte d’un bras, plus de quatre fois.

Dante était fier de constater qu’il connaissait maintenant les limites de son rat. Il se sentait super bien, et il se releva lestement, se sentant totalement léger alors qu’il était libéré du poids de sa douleur. Shad avait fini de poser ses questions pendant ce temps, et il avait appris que la gigantesque créature venait de la zone 5 afin de venir pondre et de s’occuper de ses petits. Les nagas se faisaient dévorer par les petits et leurs mères, et ils avaient attisés la colère de leur déesse, car ils ne parvenaient pas à lutter contre ce fléau.

Ces deux nagas avaient alors été dépêchés pour enquêter sur la réapparition de la créature, et ils avaient décidés de les capturer afin de les faire parler. Shad avait dit à la créature que ses petits camarades de jeu avaient peut-être d’autres questions à lui poser, mais le naga ne semblait guère en savoir plus –et Dante avait envie de faire chier ses camarades- aussi le jeune Nécromancien s’approcha du petit groupe d’un pas mesuré.


« Non, Shad. Tes « petits camarades de jeu » n’ont aucune autre question à lui poser, à part peut-être quel effet ça fait d’être torturé par une créature sensiblement inférieure, qui ne doit sa victoire qu’à l’aide de ses deux comparses, enfin, plutôt celle d’une comparse. » déclara calmement Dante, toujours en proie à une fureur difficilement contenue.

Il s’était placé face à la créature et à ses deux compares afin d’être certain de ne pas être pris en traître, cette fois-ci. Son sang était dans une telle effervescence que Dante se sentait capable en un instant d’invoquer Noctis en le contraignant à sa volonté. Et, dans le cas où Shad ou Megan se montreraient d’humeur belliqueuse, il n’hésiterait pas à se fendre en un fulgurant coup d’estoc. Ses doigts osseux se planteraient alors dans la tête de Shad qui, vue l’ardeur que la créature avait déployée afin de la protéger, était bien moins résistante que les autres parties de son corps. Une fois ceci-fait, la jeune femme pouvait bien lui administrer tous les coups de canne qu’elle voudrait, il n’en aurait cure. Il envisageait même de bloquer ses éventuelles attaques de son gourdin d’os qu’il tenait de la main gauche, avant de retirer sa Main de Mort du crâne de Shad, et d’en perforer la poitrine de la jeune voyageuse.

Le jeune homme n’avait besoin que d’un seul signe d’hostilité pour passer à l’attaque. Après tout, Megan l’avait une nouvelle fois attaqué par traîtrise et Shad… était ce qu’il était, une vulgaire créature cauchemar. Non, vraiment, Dante ne ressentirait aucun regret d’inhumer ces deux individus dans la spirale funeste qui était la mort à Dreamland. Il accepterait alors Shad comme invocation, rien n’était possible. La mort n’est pas une fin en soi.

Pourtant, il ne laissait paraître aucun signe de son dégout et du spectacle morbide qui se déroulait dans son esprit, tandis qu’il guettait le signe qui le ferait passer à l’attaque. Il n’en décela finalement aucun, et rageusement, il planta les phalanges osseuses de ce qui avait été son bras droit dans les orbites du naga, achevant ainsi la pitoyable créature. Il laissa ensuite le bras en place, et se remit à marcher en direction de la chaumière qu’ils avaient aperçue.

Il ne jeta aucun regard en arrière.

HRP : Après en avoir parlé avec Shad, j'me suis rendu compte que mon post était peut-être trop agressif. En fait, Dante est furieux, du fait des douleurs qu'il a subie, la sensation d'être trahi etc... Mais il a besoin de prendre confiance, de se sentir en sécurité avec Megan et Shad. Pour l'instant, il va lui falloir calmer sa colère, ce qu'il fera dans le prochain post, et faire preuve de plus de discernement afin de voir que "sa petite personne" est quelque part fautive, comme lorsqu'il a laissé Megan et Shad en plan.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Megan Cole
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 715
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 32

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 2307
Honneur: -148
MessageSujet: Re: [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] - Page 2 EmptyDim 6 Jan 2013 - 17:19


Dante semblait avoir quand même bien morflé dans tout ça. La brune s'en voulait un peu mais en même temps, elle n'avait pas vraiment trouvé d'autres solutions pour vaincre le naga. Il aurait pu se rompre le cou ou se briser les os, mais il était en vie et semblait pas mourant, donc tout allait bien pour lui. Quelques douleurs, ça n'avait jamais tué quelqu'un... Oui, c'est facile à dire quand on est contrôleuse de la douleur et peut-être que la brune avait du mal à imaginer ce que c'était de ne plus contrôler l'intensité de douleur qui ravage son corps. Chacun ses soucis après tout. Shad s'approcha sur serpent et plaça l'épée entre ses pattes pour menacer sa virilité. Pas conne comme idée, étrangement, l'algophobe savait qu'elle pouvait avoir une confiance aveugle en une créature obscure quand il s'agit de torturer quelqu'un. La créature aquatique ne perdit pas trop de temps pour s'expliquer. Donc, le gros monstre venait bien de la cinquième zone et s'arrêtait ici pour pondre et élever ses petits. Les nagas étaient l'une des nourritures principales de la bête et donc, ils voulaient la vaincre ou la chasser mais jusqu'à maintenant, ils n'y était pas parvenu. Ce qui irritait leur déesse. Tiens, ils vénéraient une déesse? Intéressant! La brune pensa poser quelques questions sur cette divinité, enfin si on lui en laissait le temps. S'ils avaient attaqué le trio c'était juste par habitude de chasser les intrus et aussi car Shad était arrivé sur le monstre et le Naga avait espéré qu'il pourrait obtenir des informations. En gros: ils en savaient pas bien plus qu'eux sur l'imposante créature.

La brune poussa un long soupire et croisa les bras. Un peu déçue de voir que le serpent n'était pas spécialement utile. C'est alors que Dante se rapprocha et déversa sa frustration sur le monstre. Disant qu'il n'avait plus de question à part peut-être de savoir qu'elle effet ça pouvait faire d'avoir été vaincu par une créature inférieur avec l'aide de deux voir plutôt une personne. Meg' tourna les yeux vers le jeune homme: de mauvais humeur dirait-on. Elle était toujours assise sur le monstre et le tenait à la gorge: prête à balancer un peu de douleur si le monstre tentait un truc, sans oublier Shad et son épée au niveau de son appareil génital. Le voyageur enfonça les doigts squelettiques de son ancien bras dans les yeux du monstre pour le tuer. Terminant ainsi la conversation que que l'algophobe puisse parler de cette déesse. L'idée de défier la divinité et de prendre sa place: ça, ça serait vraiment fun! Mais surement compliqué voir trop dangereux.

L'invocateur extirpa son arme puis s'éloigna sans un mot pour se rendre vers la chaumière. La jeune femme lança un regard à la créature obscure puis haussa les épaules pour dire: laisses le dire, il est juste énervé, ça lui passera. Ouais, un mouvement d'épaule peut dire beaucoup de chose, suffit juste d'être un peu perspicace. Elle se releva du cadavre et sentit la douleur dans ses mains et ses cuisses. Elle crut un instant qu'elle ne pourrait jamais marcher sans hurler. Avoir utilisé son pouvoir sur le monstre avait été bien pratique, mais elle en avait perdu sa concentration sur son endorphine. Elle ferma les yeux et prit une longue inspiration. Les picotements dans ses cuisses devinrent comme des fourmis pour enfin s'évanouirent et la laisser tranquille. En revanche, elle devrait faire attention à pas trop forcer, elle avait surement perdu un peu trop de sang.

"Shad... On le suit avant qu'il boude pour de bon? Lui en veut pas trop, il fait un peu capricieux, ça lui passera surement."

Elle fit un sourire à la créature, espérant que celle-ci comprenait un peu le comportement enfantin de Dante. Sinon tant pis, ça partirait en une nouvelle bagarre et là, elle ne s'en mêlera pas. Même si la douleur avait disparut, elle refusa de courir pour ne pas solliciter plus que de raison ses pauvres jambes. Elle marcha donc tranquillement en regardant ses mains: elle remuait ses doigts dans un triste état. Les écailles des Naga étaient aussi affutées que des lames mais également très belles: une fois proche, on pouvait voir plein de reflets colorés... Limite, elle aurait bien arraché une écaille pour la garder en souvenir, mais elle n'aimait pas trop l'idée d'avoir un trophée.

Ce groupe était étrangement constitué quand même. Une créature du royaume obscur, une algophobe liée à l'obscurité et un mec qui invoquait un rat plus ou moins décomposé. Un sacré trio macabre et ténébreux en tout cas! Mais chacun semblait avoir son petit caractère bien différent. Megan par exemple, elle s'intéressait un peu au gros monstre, mais rester tranquille dans un coin, voilà ce qu'elle voudrait actuellement. Shad devait surement espérer un casse croute appelé: rêveur. Et Dante faisait la gueule, surement pour avoir été frappé par Megan ou pour tout autre raison. Ne comprenait-il pas que le coup de canne n'était pas là pour lui faire mal? Elle avait juste voulu coller sa canne sur lui pour l'utiliser afin de vaincre l'ennemi. Vue comme il avait été projeté en arrière, c'était un exploit de pas l'avoir cassé en deux avec sa canne. Certes, l'idée en soit était... Pas très conventionnelle, et alors?

Dante approchait déjà de la chaumière et Megan ainsi que Shad n'étaient pas si loin derrière. Visiblement, la personne qui vivait ici n'était pas un rêveur, ni même un voyageur. C'était une sorte de très vieux chats habillé de haillons avec un chapeau de paille usé par le temps. Le félin fumait une longue pipe avec une fumée qui irritait les yeux et la gorge ainsi que le nez. Assit à coté de son tas de bois, le vieux chat leva les yeux sur Dante et prit enfin la parole.

"Bonjour jeune homme. Accepterais-tu de me couper du bois? En échange d'un éventuel service bien sur. J'imagine que si tu es venu à moi, c'est pour une raison."

Déjà, ça commençait bien. Le chat semblait enclin à la discussion et non à la violence mais déjà l'animal tourna ses yeux jaune vers elle puis sur Shad.

"La fille pourrait me préparer un repas dans ma maison et l'ombre pourrait... Ranger ma demeure qui en aurait bien besoin. Désolé, mais si vous avez ne serait-ce qu'une question, la réponse se mérite et il faudra donc rendre service pour obtenir un service. C'est comme ça que ça marche avec les chats. Vous comprenez?"

D'accord, ils avaient affaire à un négociateur. Les chats étaient tous comme lui ou c'était un ancien commerçant? Megan s'approcha du vieil animal, lui fit un sourire et le salua gentiment de sa main ensanglantée.

"Bonjour, désolé du dérangement... On peut au moins savoir votre nom?
-Oui... Bonjour. Je suis Minouche, l'ancien chef de l'allée commerçante du royaume des chats. J'ai pris ma retraite il y a peu.
-Et vous désirez... Manger quoi?
-Du lait et du poisson frit. Mais il faudra le pêcher pour en avoir. Quoique, si possible, j'aimerai bien des sushis.
-Euh... On va voir ce qu'on peut faire d'accord?"

L'animal montra une canne à pèche et la jeune femme s'exécuta, préférant pour l'instant jouer le jeu. L'algophobe avait jamais fait de sushis de sa vie, bon en manger ça ouais, mais les faire... Bordel c'était encore mal partit cette histoire! Mais elle avait suffisamment morflée pour le moment et un peu de détente et de tranquillité ne lui ferait pas de mal. Elle espérait cependant que les deux autres seraient calmes, même si en règle générale, c'était elle qui foutait le bordel et sans le vouloir.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Shad Howl
Messages : 207
Date d'inscription : 25/12/2012

Citoyen modèle
Shad Howl
Citoyen modèle

Carte d'identité
Essence de Vie: 210
Renommée: 307
Honneur: -108
MessageSujet: Re: [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] - Page 2 EmptyDim 6 Jan 2013 - 19:22
Mais toute bonne chose possède une fin, et la petite torture, pour la créatures des ombres, était une bonne chose. Il prenait véritablement son pied à faire parler le reptile qu’il aurait pu faire ça encore des minutes durant. Hélas, il y a eu un trouble-fête. Avant de mettre à mort le Naga, Dante avait lancé une énième pique envers Shad, une plus blessante que les autres. Qui concernait le fait qu’il avait eu besoin de l’aide de quelqu’un –d’une femme- pour terminer un monstre qui n’était même pas mort.

Il explosa de rage intérieurement lorsqu’il acheva l’homme serpent avant de partir comme un poseur, un peu comme un homme ne regarde jamais les explosions, quand il est cool, dans un film. « Un. Putain. De. Poseur. » Se disait Shad, mais le calme apparent de Megan le ramena à la réalité et calma son envie de bondir dessus. Il était bien amoché, il ne fallait pas tenter de combattre cet énergumène qui venait de soigner toutes ses blessures. Franchement, ces Voyageurs, quelles plaies. Déjà qu’ils pouvaient se soigner en se réveillant, si en plus ils pouvaient le faire pendant la même nuit…

La Voyageuse, elle, a juste haussé les épaules devant le spectacle de rage de Dante. Shad eut du mal à sourire, mais plus il pensait à ce qu’il avait envie de dire, plus cela le calmait et plus il souriait. Lorsque l’algophobe fit une remarque sur le comportement assez capricieux, Howl en profita pour lancer, assez fort pour que l’autre type l’entende :

- Je n’ai de toute façon pas à envier la place d’un vulgaire projectile, qui n’a fait l’opportuniste qu’une fois.

Puis il se releva en prenant appui sur l’épée, l’enfonçant dans le scrotum du reptile par la même occasion. Il tituba légèrement en s’éloignant de l’arme, puis enjamba le cadavre avant de poursuivre tranquillement sa route aux côtés de la Voyageuse. Décidément, celle-ci était presque comme la personne idéale. Elle n’hésitait pas à frapper ses compagnons d’arme d’un soir, à les utiliser même comme boulet, elle avait un grand calme et une bonne maitrise de ses pouvoirs. Mais hélas, de ce dernier fait, elle n’avait pas peur de lui, c’était assez dérangeant, mais pas bien grave. L’ombre pouvait dire que sa compagnie était tolérable. En revanche, celle de l’autre tâche…

Le visage déchiré par la haine, il continuait de marcher pendant quelques minutes avant d’arriver aux abords de la petite chaumière qui était en fait occupée par un chat. On devait se trouver pas loin de leur royaume, pensait la créature cauchemar. Vêtu d’habits usés et fumant la pipe, ce félin avait tout du petit campagnard stéréotypé. Mais ça, Shad n’en avait cure. Il préférait rester à distance, la fumée avait l’air de déranger les deux autres personnes ; il se méfiait.

De but en blanc, le chat proposa à Dante de couper du bois. Comme ça, cash. Il avait cru que ce Voyageur était un bûcheron, ou quoi ? Mais il n’avait pas tort, les deux voyageurs avaient sûrement une raison d’être venu jusque-là, avaient-ils peut-être des questions à lui poser ? Mais est-ce que ces réponses valaient la peine qu’on lui coupe du bois, qu’on lui fasse à manger ou qu’on… qu’on lui range sa maison ? Non mais, il a cru que c’était marqué « bon samaritain » sur le front de la créature cauchemar ou quoi ? Tandis que Megan se prenait déjà au jeu, Shad se frappa le font avec sa main droite et lança à Minouche :

- De deux choses l’une : Est-ce que tu as un service vraiment équivalent à celui du mien, à celui d’une créature cauchemar qui préfèrerait largement y foutre un bordel monstrueux que de la ranger, cette bicoque. De l’autre : Qu’est-ce qui te dit que j’en ai besoin, de ton service ? Je suis ici juste pour suivre ses deux-là, je m’en contrebalance, moi, de la « bestiole qui a plongé dans le lac ! » C’est Dreamland, les gens, une bestiole comme ça me parait normale ! Il m’en faudra plus pour me faire bosser, mon p’tit gars.

Sur ces mots, il croisa tranquillement les bras avec un air fier au visage, comme s’il défiait le chat de le tenter et lui faire faire le ménage. Howl croyait à ce moment-là dur comme fer que le chat n’avait rien à lui proposer de bon en échange de son service. Il était loin d’être une bonne poire qui aurait accepté le boulot sans se dire qu’en fait, il s’en foutait totalement, de cette énorme créature.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Dante Di Stefano
Messages : 135
Date d'inscription : 15/08/2012
Age du personnage : 23

Nouveau challenger
Dante Di Stefano
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 160
Renommée: 410
Honneur: 97
MessageSujet: Re: [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] - Page 2 EmptyJeu 10 Jan 2013 - 18:13


Dante se rapprochait de plus en plus de la chaumière, ruminant sa colère. Étrangement, il se sentait de mieux en mieux, chaque pas qu’il faisait amoindrissant la fureur qu’il éprouvait. Plongeant dans ses pensées, il se rendit compte qu’il avait réagi excessivement et qu’il lui faudrait probablement s’excuser. Mais il pensait avoir accompli une bonne action, puisqu’il avait mis un terme aux souffrances de la créature, alors qu’il ne lui restait plus rien à leur révéler… enfin, plus grand-chose.

Dante entendit une pique émanant de Shad, visant apparemment à le mettre en colère. Il se faisait qualifier de « projectile opportuniste » ce qui était plutôt drôle de la part d’une créature qui avait eu le rôle de la balle dans le jeu Shad-ballon. Dante se remit à penser à la scène en question, ce qui lui arracha un sourire. Non, il n’était pas le seul à avoir été tourné en ridicule, dans ce combat.

Le jeune homme n’était plus très loin de l’habitat. C’était une vulgaire bicoque, dont les couleurs ternes évoquaient la coque écaillée d’un vieux bateau de pêche. Une sorte de terrasse s’étendait devant, sur laquelle étaient disposés de vieilles embarcations. Elle empestait et son odeur ajoutait une teinte aigre à l’atmosphère ambiante.

Sur cette terrasse, une créature bien étrange était adossée à un tas de rondins fraichement coupés. Elle avait de grandes pupilles fendues et jaunes, qui s’illuminaient derrière de vieilles paupières ridées. Une fine moustache blanchâtre dessinait les contours d’une bouche fine qui laissait deviner une rangée de dents acérés tandis qu’il fumait une longue pipe. Des oreilles indéniablement félines achevaient le portrait de ce visage, qui dépassait d’un chapeau de paille que le temps n’avait pas épargné. Ses vêtements étaient également tout aussi ternes et usés que l’étaient les embarcations que sa terrasse abritait. De cet étrange animal émanait une impression de sérénité, mais également de sagesse.

La fumée agressa les yeux et la gorge du jeune homme, qui finit par tousser. Le chat leva les yeux en direction de Dante, et sourit un peu plus.


« Bonjour jeune homme. Accepterais-tu de me couper du bois? En échange d'un éventuel service bien sûr. J'imagine que si tu es venu à moi, c'est pour une raison, commença le chat, qui n’avait pas l’air surpris par la présence du voyageur.

- Et bien… Pourquoi pas ? Mais il nous faudrait des renseignements sur le lac et ses... » commença le nécromancien.

Il fut coupé par l’arrivée subite de Megan et de Shad. Le chat reporta son attention sur eux.


« La fille pourrait me préparer un repas dans ma maison et l'ombre pourrait... Ranger ma demeure qui en aurait bien besoin. Désolé, mais si vous avez ne serait-ce qu'une question, la réponse se mérite et il faudra donc rendre service pour obtenir un service. C'est comme ça que ça marche avec les chats. Vous comprenez ? »

Dante comprenait. Le chat était un fieffé négociateur, et il n’avait aucune intention de leur donner des informations gratuitement. C’était un prêté pour un rendu, et cela ne dérangeait pas le jeune homme qui regardait Megan accepter de rentrer dans le jeu du chat, qui était, d’après ses dires, l’ancien chef de l’allée commerçante du royaume des chats. Cela n’avait pas l’air d’être un titre de pacotille et le chat n’avait rien d’un saint au sourire béat, qui les aurait renseignés pour le plaisir de conter ses aventures.

Ils se virent donc tous remettre une tâche à réaliser, même si Shad n’avait pas l’air enchanté et était en grande discussion avec le chat. Ignorant ces deux-là, Dante décida de réaliser la tâche qu’on lui avait confié et s’éloigna en quête d’arbres à découper. Il se répugnait à abattre les arbres avoisinant, qui contribuaient à donner au paysage un aspect calme et paisible. Il s’enfonça donc du côté gauche du lac, où la forêt se faisait plus dense et plus sauvage. Ce genre de milieux abritaient bon nombre de serpents, et le jeune homme resta sur ses gardes, tandis qu’il progressait dans cette végétation luxuriante. Les calmes remous du lac se firent plus lointain, remplacés par la clameur d’une faune abondante. Dante cherchait deux arbres très rapprochés, dont la proximité de l’un entravait la croissance de l’autre. Ainsi, tout en remplissant la besogne qu’on lui avait confiée, il aiderait la nature à s’épanouir.

Il finit par trouver ce qu’il cherchait après plusieurs minutes d’actives recherches : deux arbres étroitement enserrés dans leur étreinte végétale. Dante invoqua Noctis et transforma sa main en un simulacre de main osseuse. Il entreprit dès lors d’arracher l’épaisse écorce de l’un des titans brun, entamant progressivement l’arbre, à la vitesse d’une colonie de termites. Il s’arrêta à mi-chemin, et contourna le tronc, avant de le pousser, afin qu’il s’effondre dans un immense fracas. Des oiseaux s’envolèrent, saluant la mort du colosse qui saignait de la sève. Le jeune homme entreprit ensuite de découper soigneusement le bois en quartiers, avant d’en placer le maximum dans l’espèce de brouette qu’il avait prise à l’habitat du chat. Puis, il refit le chemin adverse, et déposa son fardeau près du tas de bois de la chaumière, saluant le chat au passage. Il lui fallut effectuer l’aller-retour six bonnes fois, pour qu’il n’y ait plus aucun reste de l’arbre découpé. Cela avait bien dû lui prendre deux bonnes heures, et il s’apprêtait à ramener l’ultime brouette, quand un étrange bruit se produisit. Cela ressemblait étrangement au cri des canards que Dante nourrissait, lorsqu’il allait au lac artificiel de sa ville.

La créature qui l’avait poussé émergea alors d’un buisson. Deux yeux porcins surmontaient un bec orange et épointé, qui était accroché au corps massif d’un porc, qu’une queue en tire-bouchon achevait d’authentifier. Mais cet immense corps était monté sur deux énormes pattes palmées, qui évoquaient davantage un palmipède qu’un cochon. Le tout était un étrange croisement, qui portait un ruban avec des grelots, sur lequel un papier était accroché. Dante s’approcha avec précaution de la créature, et entreprit de détacher le papier afin d’assouvir sa curiosité : « La Société Blacksilver vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année ».

Il s’agissait apparemment d’un cadeau de cette société « Blacksilver », comme le laissait suggérer le ruban. Dante avait lu quelques articles sur cette fameuse société, dans le Dream Mag, mais il ne parvenait pas à s’en souvenir. Il avança sa main afin de caresser le bec du cochon-canard… qui lui mordit sauvagement sa main. Le palmipède lécha d’une langue fine les gouttelettes de sang qui parsemaient son bec, tandis que le jeune homme observait la marque ensanglanté présente sur sa main, avec un mélange de stupeur et de colère.


« C’est quoi ton problème ? Pourquoi tu tentes de me dévorer le bras, je t’ai fait quelque chose peut-être ? » s’écria d’une voix glaciale Dante, qui s’apprêtait à réduire en pièces l’animal avec sa Main de Mort.

A la surprise du jeune homme –enfin, il venait de travailler pour un chat donc bon- la créature lui répondit d’une voix aiguée.


« Je suis un CoNard, et vous êtes mon cadeau. J’ai donc décidé de vous dévorer sans attendre puisqu’après tout vous êtes mon repas de fête. Maintenant, si cela ne vous dérange pas, je vais vous emprunter un morceau de bras…

- Mais… mais, je ne veux pas être mangé, moi ! Et puis, je doute que la saveur de ma peau te convienne. J’ai une meilleure idée : tu ne manges que les humains, c’est bien ça ?

- Ben, j’suis un CoNard, je me nourris principalement de chair humaine et d’Essence de Vie. Tu es composé des deux. Je vais donc te bouffer ! » acheva le CoNard, avant de se jeter en avant.

Dante parvint à anticiper la manœuvre de son adversaire, et sauta en arrière. Il se releva tout en plaçant sa Death’s Hand entre lui et son adversaire. Il se pensait capable de se débarrasser de cette bête, mais il ne pouvait s’empêcher de penser que ce serait du gâchis. Il décida donc de tenter d’amadouer la créature. S’approchant calmement, il révoqua Noctis et invoqua Rudolf, afin qu’il lui morde le bras droit. Puis, il tendit ce dernier au CoNard, qui l’avala goulument, tandis que d’étranges dents fines tranchaient aisément la chair. Le bras de Dante se reconstitua rapidement tandis que la créature régurgitait la pièce de chair, prise de violents spasmes.


« C’est vraiment dégueulasse ! Le goût concorde parfaitement avec ton aspect, t’es aussi agréable à regarder qu’à manger ! s’exclama d’une voix criarde le CoNard.

- Bah, c’est toi qui a voulu me manger, ce n’est pas mon problème. Et puis, je ne te permets pas de m’insulter non plus, répliqua Dante, réjoui que son astuce ait marché.

- Je suis un CoNard, et je me permets ce que je veux ! D’ailleurs, je vais t’accompagner, et tu devras me laisser dévorer tous les Voyageurs que je te montrerais.

- Hum… Non, on va plutôt dire que tu te débrouilleras pour te nourrir tout seul. Mais j’accepte de subir ta compagnie, et je te laisserais nettoyer les os de mes ennemis, si jamais l’occasion se fait sentir. Est-ce qu’on est d’accords ? demanda Dante, l’œil brillant d’excitation.

- Tu disais quelque chose ? Désolé, j’écoutais pas… » répondit nonchalamment le palmipède, qui se lissait le fin duvet poussant sur sa peau rose et rebondie.

Dante continua sa route, se réjouissant que la créature lui emboîte le pas. Il ne lui restait plus qu’à fournir des explications à ses compagnons…
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Megan Cole
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 715
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 32

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 2307
Honneur: -148
MessageSujet: Re: [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] - Page 2 EmptySam 12 Jan 2013 - 23:10


Megan prenait la canne à pêche et se dirigeait donc vers le lac. Elle vit une petite embarcation et hésita: serait-ce vraiment prudent de se retrouver au milieu du lac avec les Nagas en dessous ou l'énorme créature? Elle haussa les épaules: si elle restait proche du bord, ça irait. Elle s'installa donc dans la barque et prit une boite avec des vers de terre qui ronflaient. Oui oui, les vers à Dreamland, ils ronflent et on les entends. Après pourquoi pas non? Sortant les rames, elle avança sur la surface de l'eau à peine troublée par le bruit, quelques petites ondulations se formèrent donnant un aspect étrange à l'eau. Quelque chose, sans qu'on puisse déterminer quoi, rendait ce lac effrayant et étrange. Chaque zone du monde onirique avait ses mystères et ce lac n'échappait pas à la règle. La jeune femme entendit alors Shad gueuler: apparemment mécontent de se retrouver à faire des tâches ménagères.

L'algophobe se mit à rire, c'est vrais que c'était comique de voir un vieux chat donner des ordres à une créature cauchemar. Mais l'animal était bien plus ancien que Shad, surement était-il aussi fort ou du moins, les années et l'expérience jouaient en sa faveur. Étrangement, si combat il y avait, Meg' ne parierait pas spécialement sur la créature obscure. Bon et bien ce n'était pas Shad qui allait aider à glaner des informations... L'algophobe prit alors un verre et tenta de l'empaler sur l'hameçon. Mais l'animal se mit à hurler comme un damné pour qu'on lui évite un pareil châtiment. Ouais, en plus de ronfler, les vers oniriques hurlent et parlent. Pratique pour être discret quand on va à la pèche n'est-ce pas?

Enfin parvenu à enfin le verre sur le pic en acier. Elle jeta la ligne dans l'eau et patienta donc. Comment trouver le temps long et se faire chier en une leçon? Et bien aller pécher! Petite, son beau-père avait voulu l'emmener, mais elle n'avait pas aimé ça. Allez savoir, était-ce simplement le fait d'être avec l'homme qu'elle haïssait le plus au monde ou ce "sport" d'endormis qui fit qu'elle n'aima pas ça? Coup de chance onirique, le bouchon fila sous l'eau après quelques secondes! Elle tira sur la canne pour ferrer sa proie puis remonta le poisson sans trop de problème. Une belle truite aux écailles dorées, belle prise. La lumière se reflétait sur l'animal lui donnant l'impression d'être couverte de pierres précieuses. C'était limite dommage de savoir qu'elle allait devoir l'écailler et la faire cuir, mais elle n'avait pas vraiment le choix. Le poisson la regardait dans les yeux alors qu'elle décrochait l'hameçon. Elle eut l'impression que la truite l'implorait de la remettre à l'eau, ses yeux étaient brillants, à croire qu'il allait pleurer.

"Me fais pas ses yeux là, ça ne prend pas avec moi!"

C'est avec un certain dégout qu'elle mit le poisson dans un sot remplit d'eau et accrocha un autre ver hurleur à sa ligne. Cette fois, elle attendu facilement cinq bonnes minutes. Elle bailla d'ennui et regardait le bouchon ou le ciel, sa tête appuyée sur la paume de sa main. Elle se demandait comment se débrouillait Dante avec son bois à couper et ce que Shad avait finalement fait. Elle posa sa canne sur le rebord de la barque et sortit une cigarette, dire qu'elle espérait arrêter de fumer, c'était plus facile à dire que à faire. En même temps, avoir ses clopes jusque dans ses rêves, c'était une putain de preuve qu'elle était une accroc... De quoi avoir les boules quoi. Elle alluma la sucette à cancer et tira une longue bouffée. Pécher lui faisait penser à son beau-père, il y avait tous les samedis et presque tous les jours en été quand il était en vacances. Une façon bien à lui d'évacuer son stress, enfin grâce à ça, au moins il ne lui cognait pas dessus durant ce temps. Elle pensa qu'une nuit, elle devrait lui rendre une petite visite pour se venger. Lui pourrir ses rêves un bon coup pour obtenir réparation d'avoir pourrit son enfance.

La canne bougea et partit alors d'un coup. La jeune femme eut juste le temps de l'attraper à temps pour tirer dessus. Sa barque fut alors entrainée par la force du poiscaille. C'était quoi encore?? Elle imagina un Naga qui avait mordu à l'appât et comptait couler le navire. Debout, un pied sur le rebord, Megan tirait sur la canne de toutes ses forces. L'animal vira à droite et emporta l'embarcation vers le milieu du lac alors que la jeune femme hurlait qu'elle ne voulait pas aller par là. Elle tirait et secouait sa ligne espérant changer la direction mais rien à faire!

"Bordel! J'en ai marre!! C'est quoi encore cette embrouille?"

Puis d'un coup, le poisson vira à gauche, déséquilibrant la jeune femme qui faillit tomber à l'eau. Elle hurlait de plus belle en se demandant bien ce qu'elle avait ferré. La pression se relâche petit à petit et la jeune femme parvint finalement à ramener sa prise à elle. Extirpant l'animal de l'eau, elle fit de grands yeux ronds comme jamais. Sa prise était un petit poisson long de trois voir cinq centimètres avec de longues nageoires translucide longues d'une trentaine de centimètres pour les plus petites. Le corps bleu clair et les nageoires violettes, il était très beau. Jamais elle n'aurait imaginé qu'un si petit truc puisse avoir une telle force! Décidant qu'elle en avait suffisamment, elle rama pour revenir vers la petite chaumière. Elle sortit le sot de poissons, déposa la canne et se dirigea vers la porte d'entrée. Le vieux chat regardait son tas de bois, déjà bien plus conséquent que tout à l'heure. Apparemment Dante faisait ce qu'on lui avait demandé, mais là, il devait encore être dans la forêt pour ramener d'autres buches.

Megan ouvrit la porte et rentra dans la maisonnette constituée d'une unique pièce. Très propre et bien rangée, elle se demanda si Shad avait fait quelque chose même si elle aurait mis sa main à couper que non. A gauche, une petite fenêtre donnait sur la foret, un petit meuble était en dessous avec des photos de chatons qui passaient d'un cadre à l'autre sans le moindre souci. Il y avait un grand brochet accroché au mur, juste au dessus de la cheminée en pierre. Une petite table bancale était au centre de la pièce avec une assiette et des couverts en bois. Un gros panier bien rembourré de couverture était déposé à coté de la cheminée: surement le lit. Enfin à droite: un évier, une gazinière et quelques placards dont les portes penchaient un peu surement à cause de l'âge. Elle vida le sot dans l'évier et sortit les poissons. Prit un grand couteau et décapita sans le moindre remord les deux bestioles pour ensuite les écaillers et retirer les abats. Grande habituée de ce genre de choses vue qu'elle et sa mère l'avaient souvent fait quand l'autre con rentrait de sa partie de pèche. Elle découpa les poissons en deux, sortit de la farine d'un placard et décida de les faire frire. Pas motivée à faire des sushis... Il y avait bien un gros paquet de riz mais elle ne vit pas les algues servent à en faire. La porte s'ouvrit et le chat entra pour regarder ce qu'elle faisait. Il fit glisser sa patte sur un meuble et la regarda ensuite de ses yeux perçants.

"Il y a toujours de la poussière..."

Hein? Mais c'était quoi ce putain de maniaque??? C'était super propre, comparé à son studio cette pièce était d'un luxe et d'une propreté incroyable! En même temps, le studio de Megan était... Bah disons que si les cafards n'avaient pas encore investit les lieux, c'est surement que c'était trop insalubre même pour eux... Des paquets de gâteaux trainaient un peu partout, du linge sale aussi mélangé avec le propre. Le chat s'approcha de la brune et huma l'air de façon intéressé. Il ne dit rien et Megan estima qu'elle devait pas cuisiner si mal que ça.

"C'est bientôt prêt.
-Je vois ça. Donc, vous voulez des informations sur la créature qui a plongé dans le lac?
-Oui... Si possible...
-Elle pond énormément mais seulement un des petits deviendra comme elle. Les autres meurt ou deviennent des créatures plus petites et plus hargneuses qui protègent le fond du lac pour éviter que les Nagas viennent s'en prendre aux œufs. Les petits sont différents et je ne saurai que vous conseiller de ne pas vous en approcher...
-D'accord. Merci. Et comment pourrait-on rejoindre le fond du lac?"

Mais le vieux félin tournait déjà les talons pour sortir de la chaumière. Megan soupira et mit le poisson frit dans l'assiette pour le suivre. Elle arriva dehors et vit alors Dante qui revenait avec sa brouette remplit. Le dernier voyage dirait-on. Mais un truc étrange l'accompagnait: un mélange horrible d'un canard et d'un cochon. La jeune femme contempla la créature étrange. L'ignoble chose fonça alors sur elle. Megan posa l'assiette sur le tas de bois, faisant bien attention de ne pas renverser pour ensuite se faire clouer au sol par le monstre qui cherchait à la dévorer.

"Dante! C'est quoi cette saloperie!? Enlève moi ça de suite!!"

Elle tenait la gueule ou le bec, tout dépend le point de vue, de la créature à quelques centimètres de son visage. Lançant un bonne vague de douleur pour calmer le monstre qu'elle éjecta, non sans mal, d'un coup de pied. L'algopobe se releva alors, le souffle court et le cœur battant la chamade. Elle avait faillit se faire bouffer par ce truc immonde! Même les Nagas ne lui avaient pas autant fait peur! Elle reprit son souffle et s'appuya au tas de bois. Elle chercha machinalement Shad du regard mais ne le vit nul part, où était passée la créature? Peut-être qu'elle était partit faire un tour pour se détendre. Le chat jeta un regard intrigué à la bestiole hybride puis il détourna les yeux vers Dante.

"Merci pour le bois. Vous deux, vous avez bien mérité quelques informations... Donc... J'ai déjà donné quelques petits conseils à la fille et tu en auras aussi. Voici déjà le principal: une fois par mois, l'eau du lac descend, comme l'océan qui a une marée haute et une marée basse... Il tira une bouffée dans sa pipe. Quand c'est marée basse, il est possible de descendre très en profondeur, il y a des tunnels un peu partout. Certains mènent chez les Nages et d'autres sont des raccourcis vers le fond. Il faudra donc faire attention à vous. Ses yeux brillèrent de malice et il laissa voir ses crocs dans un sourire. Les algues sont également vivantes et extrêmement agressives, alors méfiance. Enfin, la dernière marée basse était il y a une dizaine de jours. Donc, revenez ici dans deux semaines environ pour pouvoir faire votre petite exploration. Le monstre sera surement repartit, mais vous trouverez ses œufs et on vous en achètera à très bon prix dans le royaume des chats. Cette fois-ci, on pouvait voir une certaine cupidité dans ses yeux. Si vous m'en rapportez un, je pourrai le vendre et vous obtenir toutes les informations que vous voulez sur les origines de la bête. Cela vous conviens?"

L'algophobe tenta de mémoriser tout ça, sans oublier les petits qui étaient très dangereux. Cette histoire puait la merde comme celle de Kazinopolis, voir peut-être même pire. Elle fit un sourire: malgré le fait qu'elle se plaigne toujours d'avoir des emmerdes pas possible, elle semblait aimer ça. Elle allait donc accepter l'idée de revenir ici dans deux semaines pour descendre dans le lac et trouver un de ces putains d’œufs pour le filer au chat. Peut-être même qu'elle toucherait une commission pour le boulot et vue le chat, c'était même sure! Faudrait qu'elle se rende une nuit au royaume des chats, cela pourrait être intéressant pensa-t-elle. Megan remua ses doigts toujours bien amochés et sanguinolents. Elle espéra un instant qu'elle n'avait pas mit du sang plein le poisson mais c'était trop tard pour s'en inquiéter et surtout: elle avait eut ce qu'elle voulait! Toute souriante, elle se tourna vers Dante, oubliant même qu'il avait fait un caprice de gamin.

"Bon et bien... Dans deux semaines on remet ça? Et ce putain de truc? Elle pointa le cochon/canard du doigt. C'est quoi alors?? Pourquoi tu te coltine cette horreur?"

Toujours aussi intriguée par l'animal, elle tenait à savoir ce que c'était et surtout pourquoi Dante était avec. Sans oublier que ce truc avait voulu la bouffer sans raison apparente. Elle pensa alors qu'elle devrait peut-être repartir sur de bonnes bases: c'est à dire s'excuser pour la petite histoire avec les Nagas. Certes elle s'était servit de lui durant le combat, mais elle avait quand même fait attention -plus ou moins- à ne pas lui faire risquer sa vie. Elle croisa les bras, ferma les yeux et prit une longue inspiration. Quoi dire? Elle les rouvrit et croisa le regard de l'invocateur. Alors qu'elle allait simplement lui dire: je m'excuse. Elle explosa dans un nuage de fumée. Le réveil venait de sonner dirait-on...

Le vieux chat éclata de rire et se jeta sur son poisson qu'il qualifia de mangeable même s'il avait espéré mieux. Il lançait des regards à l'animal et s'avança alors pour mieux l'observer. Il proposa alors de racheter le CoNard à Dante, qu'il pourrait surement faire une bonne affaire dans son royaume en revendant ce truc à un excité du bocal fan de génétique et justement, il en connaissait plusieurs. Parfait pour faire des enchères!

--------------

Megan ouvrit alors les yeux. Un peu vaseuse, elle se redressa dans son lit et bailla. Elle passa sa main dans sa tignasse hirsute et ressassa un peu sa nuit... La suite de cette histoire pourrait vraiment être intéressante mais un peu trop risqué. Elle espérait que d'ici là, elle devienne plus forte et qu'elle trouve, peut-être, un artefact utile pour se battre. Car justement, il risquait fortement d'y avoir de l'action. Ezio bondit sur la couette et vint se caler entre ses jambes pour avoir un câlin. Elle caressa le chat et tendit le bras pour allumer la cafetière. Ouais, elle avait changé de place l'appareil pour plus de pratique: comme ça inutile de se lever pour faire couler un jus. Allumant ensuite la télévision, elle végéta toute la matinée devant des dessins animés en disant régulièrement que: c'était tellement mieux avant...

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Shad Howl
Messages : 207
Date d'inscription : 25/12/2012

Citoyen modèle
Shad Howl
Citoyen modèle

Carte d'identité
Essence de Vie: 210
Renommée: 307
Honneur: -108
MessageSujet: Re: [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] - Page 2 EmptyLun 14 Jan 2013 - 16:02
Un vent timide vint caresser le visage de Shad alors qu’il attendait toujours que le chat le convainc de le faire travailler comme un ouvrier ou un bon gars. Voyant la mine provocatrice de l’ombre se dessiner de plus en plus intensément, le chat soupira. Un long soupir qui disait des tas de choses, comme à quel point la créature cauchemar pouvait être effrontée. Il prit un regard blasé et déclara tranquillement :

- Eh bien, si tu ne veux point travailler, point d’informations. C’est dommage, tes petits copains et toi auraient pu recevoir un bon paquet en allant faire un tour dans ce lac.

- Mes petits copains ? Où t’as vu jouer ça, toi ? S’exclama Howl. Ce sont des Voyageurs, ils ne sont pas dignes de confiance.

- Ton étroitesse d’esprit est apparemment trop importante à tes yeux…

Shad eut une expression faciale à la fois colérique et surprise. Il avait une étroitesse d’esprit ? Cela le fit réfléchir. Il avait fait preuve de beaucoup de clémence envers ces voyageurs plus parce qu’il en redoutait un peu les pouvoirs que vraiment parce qu’ils le méritaient. Du moins, cette jeune femme, Megan, elle le méritait. Elle n’était pas comme cet impulsif de Dante, pas comme ce qu’on lui avait décrit des Voyageurs. C’est pour cela qu’il avait accepté de la suivre et non pas de se barrer en plein milieu du combat en les laissant en plan avec les deux Nagas. Du moins, il y avait aussi sa fierté qui l’en avait empêché, mais c’est une toute autre histoire.

À partir de cet instant, il se dit qu’en fait, être accompagné de Voyageurs n’était pas une mauvaise chose. Il pensait qu’une fois Duc, il pourrait avoir des Voyageurs rien que pour lui. Il sourit. « Ouais, ça pourrait le faire » se disait-il. Il se mit alors à éclater de rire. Peu après, il lança au chat :

- Etroitesse d’esprit, hein ? On verra ! Je vais partir et essayer de m’ouvrir un peu l’esprit. Tu n’as pas tort, le chat, il faut que je change si je veux un jour avoir mes propres Voyageurs ! Je reviendrai ici dans quelques temps et je te montrerai si mon esprit s’est plus ouvert. Chat, note bien ça.

À ces mots, Howl pivota sur un pied et s’en alla, sans se soucier des deux autres et sans se retourner. Il entendit le Chat lui lancer :

- Essaie de revenir dans deux semaines.

Shad avait reçu et compris le message, il leva sa main vers le ciel et lui fit signe d’avoir compris ce qu’il voulait dire. Finalement, il allait peut-être pouvoir explorer le fond de ce lac ! Il serait là au rendez-vous, même si ça sera plus dur pour lui de revenir qu’un Voyageur.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Dante Di Stefano
Messages : 135
Date d'inscription : 15/08/2012
Age du personnage : 23

Nouveau challenger
Dante Di Stefano
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 160
Renommée: 410
Honneur: 97
MessageSujet: Re: [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] - Page 2 EmptyJeu 17 Jan 2013 - 16:53
HRP : Dante a sciemment décidé de nommer le Conard : Conard.


Dante arriva rapidement en vue de la petite auberge, poussant avec peine ce qui était la dernière brouette remplie de bois. Le petit palmipède jaune au corps de cochon continuait de le suivre, sa peau tremblant à chacun de ses pas. Le jeune homme ne tarda pas à apercevoir Megan sur les talons du félin, qui sortait de la chaumière ; il la salua d’un geste de la main. Mais il n’était pas le seul à l’avoir vu, et une boule de plumes jaunes se rua sur la Voyageuse, et la faucha. Conard se trouvait sur Megan, qui tentait tant bien que mal d’éloigner le gouffre béant, aussi appelé bec, qui s’approchait dangereusement de sa tête.

« Dante ! C'est quoi cette saloperie!? Enlève moi ça de suite !! » s’écria la jeune femme qui semblait paniquée.

Dante accourut aussi vite qu’il put, et contempla la Voyageuse terrasser aisément le palmipède, qui disparut.


« Ne t’inquiètes pas : Conard un jour, Conard toujours ! Je suis immortel et je reviendrais un jour ou l’autre t’emmerder, et me venger de cette peste ! » prédit une voix dans un murmure que seul Dante pût entendre.

Apparemment, le Conard était parti ailleurs, comme une invocation qui serait allé soigner ses blessures. Dante se demanda où pouvait bien avoir disparu le palmipède, mais ne pouvait que se réjouir d’éviter de possibles dégâts. Alors que Dante commençait à savourer son semblant de liberté, un nuage de plumes jaunes émergea d’un tas de bois. Le Conard se secoua afin de se débarrasser des échardes qui lui donnaient l’allure d’un porc-épic. Il jeta un regard courroucé à Dante, l’air de dire : « Tu fais un commentaire, je te fais ravaler tes tripes ! ».


Le félin regardait le Conard d’un air intrigué, et se tourna finalement vers Dante.

« Merci pour le bois. Vous deux, vous avez bien mérité quelques informations... Donc... J'ai déjà donné quelques petits conseils à la fille et tu en auras aussi. Voici déjà le principal: une fois par mois, l'eau du lac descend, comme l'océan qui a une marée haute et une marée basse... Il tira une bouffée dans sa pipe, la fumée l’entourant tel un chaleureux manteau. Quand c'est marée basse, il est possible de descendre très en profondeur, il y a des tunnels un peu partout. Certains mènent chez les Nages et d'autres sont des raccourcis vers le fond. Il faudra donc faire attention à vous. Ses yeux brillèrent de malice et ses lèvres s’écartèrent légèrement, en un sourire malsain. Les algues sont également vivantes et extrêmement agressives, alors méfiance. Enfin, la dernière marée basse était il y a une dizaine de jours. Donc, revenez ici dans deux semaines environ pour pouvoir faire votre petite exploration. Le monstre sera surement repartit, mais vous trouverez ses œufs et on vous en achètera à très bon prix dans le royaume des chats. Ses yeux se mirent à luire d’une convoitise non-feinte. Si vous m'en rapportez un, je pourrai le vendre et vous obtenir toutes les informations que vous voulez sur les origines de la bête. Cela vous convient? »

Toute cette histoire plaisait grandement à Dante, qui avait un besoin vital de combler ses excursions dans le monde des rêves par de vastes aventures. Il avait donc hâte d’explorer toutes les contrées sauvages de Dreamland, et bien plus encore ; pourquoi ne pas commencer par les profondeurs de ce lac ?

En tout cas, Dante viendrait certainement quand la marée serait basse.

« Bon et bien... Dans deux semaines on remet ça? Et ce putain de truc? Elle pointa le cochon/canard du doigt. C'est quoi alors?? Pourquoi tu te coltine cette horreur? »

Dante voulut s’expliquer, mais la jeune femme finit par se volatiliser alors même qu’il réfléchissait à une réponse convaincante. Contemplant les fins volutes de fumée qui se dispersaient rapidement, il songea à son réveil proche.

Le chat se rapprocha soudainement de Dante, et posa une main sur son épaule, lui désignant le Conard, après avoir promptement englouti son poisson.


« Dis-moi, jeune voyageur, n’accepterais-tu pas que je te débarrasse de ce volatile ? Je te donnerais en échange pas mal d’argent… déclara calmement le chat, en souriant d’un air sinistre.
- Si vous parvenez à tenir plus de dix minutes dans la même pièce que lui, je vous le donne volontiers » répondit le jeune homme, qui voulait s’amuser le peu de temps qu’il lui restait.

Le félin rentra dans la maison, le volatile sur ses talons. Conard lança un dernier regard moqueur à l’adresse de Dante, animé d’une joie presque malsaine. Le félin allait certainement passer un sale quart d’heure, s’il ne craquait pas avant…

Plusieurs minutes passèrent, des miaulements de plus en plus rauques virent trembler la pièce et, finalement, le chat ressortit de la pièce, les poils hérissés et tremblant d’une rage extrême. Quand Dante lui demanda où se trouvait le Conard, le chat déclara lui avoir ouvert le ventre d’un coup de griffe, et que la créature avait alors disparue. Il voulut rembourser Dante, mais le jeune nécromancien lui dit que ce n’était pas la peine, que le Conard reviendrait certainement un jour, et que ce n’était pas une grande perte.

Puis, alors que le chat le remerciait une nouvelle fois, le Voyageur s’évapora dans un nuage de fumée grisâtre.


♦7h30♦

Le jeune homme se réveilla, l’esprit embrumé par les souvenirs de sa nuit agitée. Observant avec amusement les ténèbres qui l’entouraient, il se demanda ce que pouvait bien faire Shad à cette heure : peut-être était-il déjà en quête d’un autre repas ? En tout cas, Dante avait l’impression d’avoir retrouvé des amis, et cela lui mettait le cœur en joie…
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante] - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas

[Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2-