Haut
Bas

Partagez

Welcome to Luxuria (ou presque)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Megan Cole
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 715
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 32

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 2307
Honneur: -148
MessageSujet: Re: Welcome to Luxuria (ou presque) Welcome to Luxuria (ou presque) - Page 4 EmptyLun 1 Avr 2013 - 3:47


La blonde avait hurlé pour qu'il arrête de malmener le sceptre mais sa colère explosait en lui, il n'en pouvait plus et sa patience déjà très limité avait volé en morceaux. Ce fut l'état de son corps qui le rattrapa et le calma sans lui demander son avis. Et ainsi, l'algophobe était appuyé à sa canne, le souffle court, écoutant l'objet qui reprenait la parole, même pas secoué par l'intervention musclée du brun. Des menaces, voilà donc ce que l'objet faisait à l'égard du brun. Il ne put s'empêcher de sourire, qu'est-ce que ce truc espérait lui faire de pire que ce qu'il avait vécu cette nuit? S'il voulait lui faire peur, qu'il commence déjà par se faire renommer: Pijn, là, on entrait dans un sujet où la vengeance, la torture et les menaces avaient déjà plus d'impacts. Il s'adressa ensuite à la blonde, disant qu'avant elle avait une jolie poitrine mais que sa nuit sous sa forme de mâle n'avait pas été si mauvaise. Les serpents disaient également s'y connaitre en multiples personnalités et c'était probablement le cas: déjà ils étaient deux pour le même objet. Il disait pouvoir l'aidé... Ouais en gros: ce satané sceptre disait beaucoup de chose pour ne pas beaucoup agir et là ce qu'ils voulaient c'était justement qu'il se bouge afin qu'ils retrouvent leurs véritables apparences. Un peu agacé, le jeune homme eut envie de s'en mêler de nouveau mais il savait que cela n'aiderait en rien et il préférait surtout rester appuyé à sa canne en sucre. La rousse enchaina alors, parlant d'une voix douce et calme, elle tenait de raisonner l'artefact, lui disant que les deux autres avaient suffisamment morflé comme ça et qu'il ni avait pas lieu d'en rajouter d'avantage. C’est alors que la suite fut dés plus amusantes : Lithium avait décidé de rejouer le jeu de la séduction comme elle l’avait jadis fait avec une porte dotée de la parole. Cette fille, enfin dans le cas actuel des choses : ce mec, aurait pu participer à une célèbre émission de téléréalité qui servait à séduire quelqu’un pour tester sa fidélité. A tous les coups que le blond arriverait à séduire sa cible, enfin… Si ses cibles étaient des portes, des sceptres ou autre connerie du genre en tout cas.

Elle complimenta donc les serpents, les disant séduisant ainsi que sexy comme quoi leurs noms leurs allaient si bien. Puis, elle dériva, décidée à jouer l’allumeuse, enfin l’allumeur pour être exact, disant donc que s’il était une femme, elle aurait prit un plaisir incroyable avec l’artefact qui aurait pu lui montrer une nuit incroyablement torride. Mieux encore, le dessinateur proposait de transformer tout le monde en fille pour que le sceptre puisse ainsi satisfaire toutes les demoiselles. Ne demandez pas comment, j’imagine que le manche de l’objet est suffisamment parlant pour éviter les détails croustillants. Pour aider l’algophobe, l’invocateur disait que même s’il était violent, il pouvait être une vraie petite chatte en chaleur si on lui redonnait son aspect d’origine. Le brun ne dit rien, il ne sourit même pas, il ne voulait surtout pas parler car là, il avait tout sauf envie de s’enfiler cet objet de malheur mais si l’idée suffisait à ce que ça fonctionne, il ne devait pas tout ruiner. Il prit donc sur lui et patienta, écoutant le monologue du jeune homme en affichant, par moment, un timide sourire. Lithium était plutôt bon comme acteur, mais cela suffirait-il vraiment à convaincre l’objet ? Megan avait un doute, sauf qu’il ne pouvait rien faire. Après s’être énervé dessus, il n’allait pas s’excuser, surtout qu’il ne penserait pas un mot et mentir, même s’il savait le faire, ce n’était pas son fort. La suite fut encore plus salace avec une histoire de mains mais aussi de langue, elle comptait bien chauffer le sceptre à mort. La question était : un artefact magique dispose vraiment d’une libido ? Il y avait deux serpents, un mâle et une femelle, l’un pouvait aimer l’idée mais pas l’autre. Le brun avait du mal à imaginer que cette tactique fonctionne et cela commençait à l’irriter un peu. Il n’aurait pas été plus simple de proposer la liberté à l’objet contre leurs apparences ?

Les secondes passèrent, le jeune homme attendit puis poussa un soupire en voyant que l’objet réfléchissait surement. Ou alors il bouillonnait de colère et cherchait comment se venger de la meilleure manière. Megan se redressa de sa canne, lança un regard noir à l’objet puis au type de Relouland. Et lui, il ne pouvait rien faire ? Il ne servirait donc à rien ? C’était le contrôleur qui brulait de colère et de frustration, il n’en pouvait plus d’attendre et il sentait que l’heure du réveil approchait à grand pas : impossible de se réveiller sans avoir changé de sexe ! Pas moyen de rester comme ça une nuit de plus ! Décidé à s’en sortir, il relâcha son pouvoir qui soulageait sa douleur : une armée de chattes en chaleur n’avait pas réussit à le mettre tant à mal que ça, ni une électrocution ! Son regard plein de détermination s’estompa aussi vite qu’il apparut dés qu’il sentit la douleur faire tressaillir tout son corps. Il vacilla, faillit tomber, serra les dents et les poings : pas question de sombrer ! En quelques secondes : il comprit que toutes ses cotes étaient brisées, ou alors une ou deux avaient été épargnés. Sa tête tourna, sa vue se fit trouble. Il activa tant bien que mal son endorphine, comprenant que non : il ne pouvait s’en sortir sans. Le jeune homme lâcha un soupire et s’appuya de nouveau sur sa canne.

"Et donc… On fait quoi ? On attend que ce foutu sceptre se décide avant qu’on se réveille ? On peut aussi l’envoyer à Relouland, il sera heureux là bas ! J’irai le voir régulièrement pour me moquer de lui, jusqu’à ce qu’il se décide à me refiler mon apparence. Ensuite, je n’aurai plus aucune raison d’y aller et donc : je le laisserai croupir pour l’éternité en pensant au bon vieux temps !"

Des menaces, encore et toujours. Il ne pouvait de toute façon faire que ça pour tenter de motiver l’objet. Mais il avait un doute, se disant que le chantage aurait été plus judicieux. Mais il pouvait encore le faire : promettre à InterSEX la liberté contre sa féminité : lui promettant même de casser les dents de ce type habillé étrangement pour l’aider à fuir. Sauf que dire ça, devant l’intéressé, était tout sauf une bonne idée. Et puis quoi ? Qu’avait-il à perdre ? Rien ! Il s’avança donc un peu plus vers Lithium, contempla le sceptre avec dédain puis parvint à lui décocher un sourire se voulant amicale, faussement joué.

"Ou alors ! Il marque une pause pour avoir l’attention des serpents. Tu me refile mon apparence et je te promets de te libérer de ce malotru. C’est plutôt correct comme marché non ? Ou tu vas me sortir... Il toussa un coup pour s'éclaircir la gorge. Mais en tant que mâle tu es sssssssssi épanouis et ssssssi virile, tu ne comprend pas l’importancssssse et les capacsssssités que tu vas développer ainssssssi , c’est ça ? Niveau épanouissement, t’inquiète pas pour moi, pense plutôt à ta liberté et aussi au plaisir que la blonde te propose. Sinon, c’est moi qui te promet milles souffrances et une vie entière en prison !"

Fier de sa réplique, l’algophobe recula d’un pas en affichant un sourire triomphal. Déjà, le chantage pour l’aider, ensuite l’imitation mesquine de la façon de parler des serpents et enfin, des menaces sans pour autant être violent. Du moins pas tout de suite pour la violence mais ça viendrait si jamais il en sentait le besoin. Il pensa machinalement à garder ce SEXI pour l’emmener à Pijn qui lui pourrait probablement le torturer afin de le convaincre de refiler son sexe au brun. Fallait-il pouvoir y emporter l’objet et bien plus difficile encore : motiver Pijn à l’aider… Ce qui ne serait pas une partie de plaisir : donc autant motiver le sceptre à coopérer.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
PNJ du Staff
Messages : 321
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Welcome to Luxuria (ou presque) Welcome to Luxuria (ou presque) - Page 4 EmptyMer 3 Avr 2013 - 20:30
Le ton s'était radouci et les manières devinrent plus câlines, ce qui n'était pas pour déplaire à l'Artefact facétieux. La première supplique de la rousse annonçait une amélioration agréable de leur relation mais l’apothéose vint avec la splendide et séduisante diatribe de la blonde fait homme.
La pâle copie de Peter Pan parvint à titiller les clochettes de l'ego du Sceptre et chacune des répliques se transformaient en un doux nectar que savouraient avec délice et malice les deux serpents. Des gloussements témoignèrent du plaisir procuré par les paroles mielleuses prononcées comme des caresses à l'attention de l'Artefact qui appréciait beaucoup plus ce traitement en comparaison à celui promis par le brun hystérique et agressif.

C'est ainsi que les deux serpents se retrouvèrent à hocher la tête doucement tout en sifflant de plaisir tandis que le fonctionnaire commis à sa capture désespérait intérieurement. Il n'en laissait rien paraître (cela n'aurait pas été professionnel) mais il ne pensait pas avoir à assister à un tel spectacle pitoyable dans son existence. Bien sûr, il connaissait la nature étrange et les comportements illogiques des voyageurs. Toutefois, ce qui se déroulait sous ses yeux légèrement plus ouvert que d'habitude, jamais il ne l'avait vu. (et jamais il n'avait conçu cela possible)
Son devoir restreignant ses actions, il se contenta donc d'observer et espéra simplement que les manœuvres portent leurs fruits car il ne supporterait pas un nouveau délire de ce genre. Tant pis pour les voyageurs !

Alors que les arguments se développaient et que l'imagination fertile du Sceptre durcissait le choix de la décision à prendre, l'aboutissement de la réflexion se vit interrompre par le sempiternel brun sous pression et pestant à tout va. Une proposition fut lancée, sûrement dans l'espoir d'ajouter des poids dans la balance en faveur des voyageurs. Cependant, au moment où les deux serpents crurent au revirement d'opinion de la part d'une de leurs victimes, le ton moqueur brisa leur espoir. Ce brun ne les aimait pas, le faisait savoir et semblait être le seul à ne pas avoir compris comment il fallait s'y prendre avec eux.
C'est pourquoi la décision fut prise, en dépit des piètres menaces de souffrances proférées.
(après tout, ils ne pouvaient ressentir que du plaisir lors d'actes charnels, les autres sensations n'ayant pas de prises sur leur magnifique corps d'Hermès ; la torture est sans effet sur eux)

"Nous ssssommes ravi que nous puisssssions nous comprendre. Ils s'adressaient principalement au blond. Vous nous faites grand plaissssssir avec vos propositssssssssssssssssions. Cccccccependant, nous devvvvvvvvvvvvvvvvvons décliner."

Ils gloussèrent de concert.

"Nous allons rendre votre apparenccccccccccccce originel car vous maniez la langue avec brio et vous nous avez mis en émoi. Lorsssssssssssque vous vous réveillerez, cccccccccccccccela ssssssssssssera dans votre monde. Puis à DreamLand, vous retrouverez vos sssssssssplendiiiiiiiiiiiides formes sssssssssssssssensssssssssssssuelles."

Ils s'agitèrent alors d'un coup sec pour échapper à la prise de Lithium et la frappèrent derrière la nuque, comme la première fois. Leur mouvement provoqua le déclic du fonctionnaire de RelouLand qui se précipita mais trop tard, le Sceptre s'élevait déjà dans les airs non sans lancer à Megan/Morgan d'une voix moqueuse :

"Développes donc tes capacccccccccccccités viriles maintenant ! Les souffranccccccccccccccces sssssont pour toi."

D'un coup d'ailes habiles le Sceptre SExI s'envola pour disparaître du ciel de Luxuria, laissant sur le toit trois voyageurs et un fonctionnaire irrité. Ce dernier apostropha les trois victimes (il doutait que ce mot convenait) d'un ton rageur :

"Vous n'avez servi à rien ! Les voyageurs, vous êtes tous les mêmes. Je ferais un rapport."

Sans laisser quelconque temps de réaction, il sauta de toits en toits pour disparaître à son tour parmi les immeubles du Royaume du Vice et du Sexe.

Il ne demeurait plus qu'un Nodox nouvellement nommée Doxinette, une Lithium masculine inconsciente et une Megan probablement ulcérée dans un corps d'homme sur le toit d'un bâtiment fièrement dressé.

__________

https://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Nodox Pebbles
Messages : 2415
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 29

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Welcome to Luxuria (ou presque) Welcome to Luxuria (ou presque) - Page 4 EmptyVen 19 Avr 2013 - 15:24
Lithium se mit alors à sourire. Le genre de sourire qui n’amène que de la méfiance chez ceux qui la connaisse. Et la suite confirma ce sentiment, me poussant à reculer encore un chouilla. Le blond joua toutes ses cartes pour retrouver son sexe d’origine, quitte à momentanément passé pour un gros allumeur doublé d’un pervers au caleçon en feu. S’en suivit une série de parole plus obscènes les unes que les autres, déformant mon visage au fur et à mesure qu’il continuait, passant de la surprise jusqu’à la limite du dégout. Qui aurait cru que la Lithium franche et maladroite, surdouée du dessin et geek affirmée cachait aussi une telle perversion. Dingue. Il alla jusqu’à proposer un plan à trois, voir même à cinq ! Ça ne va pas la tête, oh ! Seul Bis aurait le droit à profiter de ça en ma compagnie, et personne d’autre. Je ne partage pas !

Mais le sceptre sembla aimer ça. Tss … Et le blond qui continua en indiquant avec beaucoup de malice qu’il était doué de ses mains, et encore plus de sa langue. Ouais j’ai vu ça … Brrr. Un frisson me secoua l’échine pendant que quelques souvenirs de la partie de jambe en l’air de toute à l’heure me retraversaient les neurones. C’est vrai que Bis est doué à ce sujet, et si ces connaissances proviennent des souvenirs de Lithium, cette dernière doit être aussi très plaisante sous la couette.

… Heu, stop. Je quittai le blond du regard, ravalai ma salive, et me secouai la tête afin d’évacuer ces pensées obscènes. Au final, ce n’est pas vrai que les hommes pensent plus au sexe que les femmes, elles y pensent énormément aussi et certainement même plus !
Le sceptre garda le silence, réfléchissant à aux propositions perverses de la blonde, pardon, du blond. C’est le moment qu’attendait Megan pour reprendre vie, allongé dos contre les tuiles comme un tocard qui se serait prit un revers trop bien mérité. Le brun à moitié mort émit l’hypothèse de renvoyer l’objet à Relouland et d’aller se moquer de lui là-bas jusqu’à ce qu’il accepte de rendre nos apparences. Idée stupide, réaction brutale, échec quasi-obligatoire. Une attitude qui m’extirpa un soupire pendant que je le regardais se redresser et s’approcher à pas désespérés jusqu’au blond sulfurique. Et ce fut encore pire quand il voulu faire comme Lithium et corrompre le sceptre en mettant en avant le côté mielleux de la chose. Couillon va …
Moi je ne pus m’empêcher d’observer Lithium, ses mots de tout à l’heure se résonnant encore dans ma tête, avec parfois des images de la compagnie de Bis à l’hôtel.
Bon ! Changeons de sujet ! Mister SExI vint à terminer sa réflexion et délivra son verdict. Lithium retrouvera sa morphologie féminine, pour le plus grand bonheur de cette petite blonde. Et Megan restera homme, résultat de ses brutalités. L’instant d’après, le blond reçu de nouveau l’attaque du sceptre comme au début de cette aventure et en tomba dans les pommes. Dommage, en homme Bis était plutôt mignon. L’objet se moqua ouvertement du brun dépité - on n’ont obtient que ce que l’on sème, hein - et s’envola à toute vitesse dans le ciel de Luxuria. Acte créant colère chez le mec en costard, puisqu’au final tout cela ne lui avait servit à rien. C’est ballot hein, héhéhé.

Je m’approchai de Megan et lui donnai une tape sur l’épaule en guise de réconfort.

« Tu sais, ce n’est pas si mal. Être un mec, ça t’ouvrira de nouvelles opportunités, un nouveau point de vue. Et je ne parle pas seulement des quelques centimètres que tu as gagné, ni ceux que j’ai perdu. Tu as gagné en muscle, sert-en pour t’imposer autrement que ce que tu faisais en femme. » Un clin d’œil à son attention, et une nouvelle tape sur les omoplates. « Aller ! Maintenant que tu es un homme, agis en homme ! »

A côté de ça, Lithium commençait déjà reprendre ses si sublimes formes féminines. En plus dans cet accoutrement, se rincer l’œil n’a rien de difficile. Voir sa poitrine s’arrondir progressivement, ses épaules s’affiner, ses hanches s’élargir un petit peu, sa stature se réduire. Et puis pouf, la voyageuse disparue dans un nuage de fumée blanche. Zut. Un soupire de déception s’échappa d’entre mes lèvres. Je levai un pouce en direction de Megan et lui souhaitai bonne chance avant quitter à mon tour Dreamland.


[Fin de l'aventure pour moi.]
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Lithium Elfensen
Surnom : L'Ambidextre
Messages : 2709
Date d'inscription : 03/09/2010
Age du personnage : 27

Arpenteur des cauchemars
Lithium Elfensen
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 855
Renommée: 2665
Honneur: 420
MessageSujet: Re: Welcome to Luxuria (ou presque) Welcome to Luxuria (ou presque) - Page 4 EmptyLun 22 Avr 2013 - 0:37
"réveil."




Sa tentative de manipulation semblait fonctionner.
Encore une fois, son charme, quelque soit son sexe, charmait les objets.
Honnêtement, elle se demandait si il ne fallait pas justement s'inquiéter au final..
M'enfin. Son plan paraissait fonctionner. Si tout se passait comme prévu, le sceptre leur rendrait leurs corps, les voyageurs l’assommeraient, ou s'en empareraient pour le rendre au mec en costard, puis tout serait réglé. Finalement, elle ne pouvait pas se targuer d'être aussi adorable et blanche comme neige. Elle avait manipulé une créature, et ce, sans la moindre once de regret. Enfin, un petit peu tout de même, mais pas une énorme quantité non plus. A croire que lorsque son intégrité ou sa vie était en jeu, elle était absolument capable de tout. Elle eut un léger frisson dans le dos. Le simple fait d'imaginer cela la mettait mal à l'aise. Elle se ressaisit rapidement, attendant non sans une certaine appréhension, la réponse du sceptre. Tout au long de son discours, l'engin n'avait eu de cesse d'acquiescer en sa faveur, appréciant ses avances en l'air, mais sans pour autant accepter clairement son offre. Lorsqu'elle crut enfin voir ses efforts récompensés, Megan réduit son plan à néant en ouvrant simplement la bouche.
Lithium eut la sensation de ressentir un vent meurtrier au sein d'elle, prête à encastrer le brun, la brune, qu'importe ce qu'il/elle était, dans une de ces foutues cheminées phalliques. Si à cause d'elle, la jeune fille ne récupérait pas son apparence originelle, elle se jurait de la trucider. Vraiment. Elle manqua sérieusement de lui envoyer un pain dans la face. C'était à se demander si elle ne le faisait pas exprès parfois. Malgré le fait que Megan pouvait être agréable à vivre et franchement sympathique, elle pouvait aussi être une véritable casse-couille de première, ne pensant pas un seul instant aux possibles conséquences de ses mots et actes. Ne connaissait-elle que les menaces ? Ce fut alors qu'elle tenta un truc. Lithium ne sut exactement si elle désirait entreprendre un acte de manipulation dans son style, mais ce dont elle doutait en revanche, c'est que cela ne marcherait pas. Non pas qu'elle n'avait pas confiance en ses capacités de séduction, mais lorsque l'on menace une personne de la sorte, généralement celle-ci n'est pas aussi prompte à céder face à une quelconque proposition.

Malheureusement, le mot "séduction" ne sied pas à la situation.
Si vous remplacez les termes salaces de la blonde par des mots agressifs, alors vous obtiendrez un résultat assez proche de la prestation de la brune. Autrement dit, un parfait désastre. Elle lui promettez milles souffrances au lieu d'un paradis charnel, qu'il n'aurait pas eu de toute manière. Pas le moindre tact. Elle devait assurément se mettre dans des situations hallucinantes avec si peu de civilité. La voyageuse était même prête à la plaindre, mais n'en fit rien, désireuse de rattraper le coup. Mais la décision du sceptre était prise.
Et lentement, au fil des mots de celui-ci, le visage de la demoiselle se défaisait. C'était non. Il refusait la proposition, non sans l'apprécier, au contraire. Mais c'était non quand même. Elle ne reprendrait donc pas son apparence. Elle ne savait plus quoi dire. La jeune femme manqua de fondre en larmes, au bord de la crise de nerfs. Après tout ce qu'ils avaient endurés, malgré le fait qu'elle ne s'en souvienne pas, voilà qu'ils resteraient ainsi. Elle ne savait ce qui était le pire; rester un homme, ou vivre avec le fait que son corps avait probablement été sali, sans pour autant qu'elle en soit consciente. Et pourtant, à l'instant même où ses yeux devenaient humides, le sceptre se mit à glousser, pour finalement lâcher qu'il lui rendait son apparence. Non, sérieux ? Son visage s'éclaira de nouveau, et elle manqua d'embrasser l'auteur de tout ses soucis pour le remercier. Mais celui-ci l'en empêcha de lui-même. A peine eut-elle le temps de s'emplir de joie, que tout devint noir, et elle s'écroula sur le sol, inconsciente. Elle resta ainsi sans bouger pendant un certain temps, avant de finalement disparaître en fumée.

___________________________________________

Elle se réveilla en sursaut, aspirant goulument l'air offert.
Mon dieu, quelle nuit ! Elle ne s'en souvenait pas de la moitié, mais si le sceptre tenait ses promesses, elle retrouverait son corps d'origine à sa prochaine nuit. Par la suite, elle se chargerait de retourner sur les lieux, et de grappiller quelques informations à son sujet. Elle désirait savoir ce que Bis avait fait avec son corps durant sa stase mentale. Au pire, si elle n'apprenait rien d'intéressant, elle se chargerait de retrouver Nodox. Sachant qu'il était à présent une femme, elle ne devait pas se tromper. Elle apprendrait par n'importe quel moyen ce qui s'était passé, quitte à vomir par la suite. La vérité vaut mieux qu'un espace vide.



.

__________



Lithium s'exprime
Bis vous insulte

Revenir en haut Aller en bas
https://berliefanny.wixsite.com/illustratrice
AuteurMessage
Megan Cole
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 715
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 32

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 2307
Honneur: -148
MessageSujet: Re: Welcome to Luxuria (ou presque) Welcome to Luxuria (ou presque) - Page 4 EmptyVen 26 Avr 2013 - 15:52


Le sceptre fut conquit par les propositions quelques peu salaces du blond. Lithium semblait vraiment douée pour chauffer les objets doués de paroles et capable de penser. Après avoir dragué une porte dans un caveau, elle avait donc fait de même avec un sceptre magique. L'objet acceptait donc de redonner son apparence au blond et donc, d'en refaire une fille. D'un mouvement rapide, il s'extirpa de la main du dessinateur, lui colla un coup sur la caboche pour l'assommer et user de son pouvoir. Lith s'écroula sur le sol alors que son corps commençait déjà à se transformer, sa poitrine se formait et les traits de son visage se faisaient plus féminins. Mais SEXI ne s'arrêta pas là, il se tourna vers l'algophobe et lui dit que les douleurs étaient pour lui: chose que le contrôleur savait, vu que c'était son pouvoir, mais il comprit qu'il avait merdé et l'objet fila à toute vitesse, laissant Megan coincée dans ce corps de mâle. L'homme de Relouland semblait de mauvaise humeur, l'artefact avait réussi à fuir et il en voulait au trio de Voyageurs. Nodox sous son apparence de jolie rousse vint consoler le contrôleur de douleur, lui disant qu'être un homme n'était pas si mal, qu'il gagnait ainsi en muscle et pourrait devenir plus fort. Mouais... Megan n'y croyait pas trop, c'était un monde onirique, les muscles n'étaient pas vraiment important en plus. D'un pas trainant, le jeune homme -qui n'en était pas vraiment un- se dirigea vers le rebord du tout, lançant des regards au loin, espérant apercevoir l'objet magique pour continuer de le pourchasser. Il poussa plusieurs jurons et frappa du pied les tuiles pour passer sa frustration.

Coincé sous cette apparence! Comment avait-il pu se faire baiser de la sorte! Mais bordel, quelle nuit de merde! Megan avait déjà eut des emmerdes, des nuits chiantes, mais celle-ci battait les records. Se jurant de revenir ici, de retrouver ce SEXI, de récupérer son apparence et de détruire ce maudit sceptre à la con! La rouquine explosa dans un nuage de fumée, se réveillant à son tour. Comment Nodox, un mec, pouvait-il accepter de devenir une femme toutes les nuits? C'était louche comme histoire, un coté gay peut-être ou simplement un délire, qui avec le temps risquait de passer et là, il s'en mordrait les doigts. Ou pas. Enfin ça ne regardait que lui après tout. L'algophobe se laissa tomber sur son postérieur et soupira: restait donc à attendre le réveil, c'était mort pour retrouver son apparence.

----------------

Vingt bonnes minutes plus tard, Megan ouvrait les yeux dans son lit, elle se redressa lentement et eut le réflexe de directement porter ses mains à sa poitrine. Elle fit un sourire: heureuse de voir qu'elle avait de nouveau des seins. Elle se leva, se dirigea tranquillement vers la salle de bain, allumant au passage sa cafetière. Elle devait s'assurer dans le miroir qu'elle était une femme... Dire qu'elle avait été abusé par des folles ayant le feu au cul, qu'elle avait faillit violer une petite blonde ultra coincée... Luxuria, voilà bien un royaume de dingue, un endroit où elle n'aurait jamais penser mettre les pieds et encore moins vivre autant de problèmes. Problèmes qui auraient des répercussions sur de nombreuses nuits dirait-on.


Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Welcome to Luxuria (ou presque) Welcome to Luxuria (ou presque) - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas

Welcome to Luxuria (ou presque)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 3 :: Luxuria-