Haut
Bas

Partagez|

| L'anneau des âmes flamboyantes | Quête rang C |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 12/11/2012
Age du personnage : 23

Habitué
Alex Rosario
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 10
Honneur: 0
MessageSujet: | L'anneau des âmes flamboyantes | Quête rang C | Lun 19 Nov 2012 - 7:06

Cette nuit la, Alex avait eu énormément de mal à rejoindre son monde parallèle, pour une raison inconnue, c’était comme si le sommeil n’avait pas envie d’introduire chaque parcelle de son corps, mais heureusement pour lui qu’une horloge était installée sur le mur devant son lit, ainsi il pouvait compter chaque minute et chaque instant avant de pouvoir revivre de nouveau. C’est bien vrai qu’il fait plutôt noir dans une chambre d’hôpital à deux heures du matin, mais les merveilleux rayons de lune qui venaient le rejoindre chaque nuit, les étranges lueurs qui constituaient son seul passe-temps hormis l’horloge étaient déjà venus le rejoindre depuis un moment déjà. C’est donc de fatigue que son corps lui permis de rompre le seul lien qui le retenait cloitrer dans se corps si détesté.


Contrairement aux précédentes nuits, ce ne fut pas facile de comprendre ou il s’était retrouvé. Ce lieu pour le moins incroyable était tout bonnement inconnu. Jamais de peut importe l’endroit visité, Alex avais eu la chance d’admirer une chaine de montagnes aussi féroce, féroce de par leur immense pointe, de par leur forme un peut trop allongé ou de par l’impression puissante qui vous prenait au ventre. L’impression d’être une fourmi s’était alors installée en ce téméraire voyageur, un voyageur tout aussi curieux qui décida finalement au bout d’un instant de marcher vers d’immenses colonnes de fumée qui s’élevaient vers un ciel quasi immaculé. Ses premiers pas furent suivis d’un léger craquement qui lui fit tourner le regard au sol, un sentiment inconfortable s’installa aussitôt en lui. Le sol rouge et asséché se dégradait, en premier ce fut un petit morceau qui se détachât du peloton, puis rapidement la situation nécessita une course pour sauver sa vie. Il était apparu sur une mince corniche dont le fond était assez éloigné pour tuer un géant et un instant trop tard l’aurait empêché de continuer son aventure.

C’était définitivement l’endroit le plus dangereux que le jeune contrôleur de feu ait trouvé à l’intérieur de Dreamland, même dans ses cauchemars les plus fous un endroit pareil aurait été incroyable, imaginer donc le sentiment de crainte et l’interminable sensation d’avoir sa vie en jeu qui persistait chez le trop faible voyageur. Pas par pas, puis quelques sauts, glissades et escalades plus tard, enfin un lieu plus stable, moins dangereux, mais toujours épeurant. Alex s’était retrouvé sur se qui semblais être une colline en face du trou béant du quelle il venait. Comme si se n’était pas tout, devant lui se tenait maintenant un tout nouveau défi, en premier il devrait glisser une pente parsemée de trou ou s’échappais la moitié du temps des giclées de vapeur probablement mortelle. Ensuite, traverser un pont à planches de bois qui se tenait au-dessus d’un lac de flamme et enfin il pourrait rejoindre ce qui lui semblait être une immense grille. La grille était bien sûr le portail d’entrée vers le royaume du feu, mais avec le pauvre bagage acquis à Dreamland, Alex n’était pas encore en mesure d’en connaître l’existence.

Pieds joins, accroupi et tête baiser, le voyageur essayait tant bien que mal d’évaluer ses chances de survie quand une douleur froide l’atteignit au cou, à peine le temps de porter ses mains à sa gorge qu’il réalisait la chute qu’il venait de débuter. Sans le savoir, un garde du royaume de feu venait de lancer son arme de capture sur le jeune rouquin qui dévalait maintenant la côte parsemée je geyser vaporeux. L’arme en question était une chaine magnétique que l’ont pouvais comparer à celle attacher aux anciens prisonniers, vous savez celle avec un gros boulet de métal capable de les ralentir. La différence ici, c’était que seule l’attache était métallique, la chaine elle était constituée de flammes ardentes relier au manche d’épée que tenait le soldat. Celui-ci s’exclama en même temps à l’intention de son collègue en commençant par une petite réplique bien dosée en humour noir. « Ta vue, un autre imbécile qui se fait prendre la main dans le sac. Aller petit chien, prend ta marche et je te rentre à la niche ! » l’autre s’éprit sans plus attendre d’un rire bien gras, les deux imbéciles devaient donc être des patrouilleurs de longue date pour se laisser aller dans la simplicité pure. De l’autre côté, la victime tentait du mieux qu’il le pouvait de ne pas finir ébouillanter ou perforer par l’un des pics affutés qui perçais le sol. Tout se déroula trop vite pour le jeune humain, mais il s’en tira plutôt bien, il fini sa chute sur une surface plane et percuta ensuite un gros rocher. Un peu étourdi et trop ébranler par les événements pour se remettre sur pied, c’est le deuxième garde qui le remit sur pied en ajoutant « Avance chien mouillé » pour relancer un deuxième round de rigolade.

Une fois ses idées et sa vision revenues à la normale, l’adolescent pue poser ses yeux sur une chose bien étrange, les deux gardes qui sifflotait le trainaient jusqu’au portail de fer forgé en communiquant à coup de blague et de petite insulte. Bref, les couteaux volaient bas par cette magnifique journée ensoleillée.
Sans vraiment lui adresser la parole, les deux créatures le laissèrent devant la porte qui se révéla être plus décorative qu’utile compte tenu de la petite ouverture qui s’était ouverte en face d’eux. C’est à ce moment qu’il remarqua la chaine de flamme qui reliait son cou et la main d’un des deux gardes. L’idée de combattre lui vint bien sûr en tête, mais le fait que ce soit des flammes et non une corde ou bien des anneaux de métal le rassura un peu, au moins il pourrait retourner leurs armes contre eux, si la situation l’exigeait, nécessairement...

Une fois l’échange du prisonnier effectué, le jeune voyageur entra dans ce qui lui sembla être un château fort, la place avait d’ailleurs un certain cachet, les torches qui illuminaient les allées de pierre tailler et les arbres sans feuilles d’une noirceur étonnante. Il se sentait même bien, quoi qu’un peu intrus dans se château, il s’y sentait assez bien, comme si un lien fort le reliait à un je ne sais quoi invisible. Le nouveau garde gloussa face à son regard rempli d’étoile et lui donna un petit coup de coude en ajoutant « c’est magnifique hein, je sais, je sais. Bienvenue à Firania voyageur ! » Pas le temps de répondre, Alex était trop hypnotisé par se qu’il apercevait, au centre de tout, une gigantesque sculpture régnais, en la regardant, on pouvait y lire bien des choses. En premier, le mot vainqueur résonna dans son crâne, puis puissant et ensuite dangereux. C’était bien la statue d’une personne qu’il connaissait, enfin, il croyait le connaître. Asmodéhus, le puissant et reconnu seigneur cauchemar qui était à l’origine de tant de choses, rien qu’à savoir qu’il était proche de lui un frisson parcouru toute sa colonne vertébrale. Il n’était pas prêt, dans le meilleur des cas, il pensait le rencontrer après avoir au moins combattu quelques personnes, après avoir démontré sa valeur et ainsi de suite.


La statue
Le soldat renchérit alors avec un petit dialogue tout préparer pour les prisonniers, il parlait de sanction et de sale de torture, de complot et de bien des choses dérivés. C’est alors qu’il trouva le moment plus qu’opportun pour faire la démonstration de ses facultés. Alex plaça sa main sur la chaine enflammée tout en ne lâchant pas le moulin à parole qui débitait un vrai roman, en premier un air d’étonnement s’afficha sur son visage, puis il bégaya la fin de son mot pour changer de sujet. « Mais, comment est-ce possible!? » Ce fut donc à ce moment précis que le contrôleur de feu joua le tout pour le tout. Il alluma sa main gauche d’une flamme tout en aspirant celle qui émanait de sa chaine « Je suis Alex Rosario, contrôleur du feu. » Le garde figea sous la démonstration plus que convaincante et se plia en deux devant le voyageur. Il s’excusa de l’affront qu’il venait de faire ainsi que de la manière dont il avait été reçu, puis il jouta une information intéressante, s’il le croyait sur parole, on l’attendait dans une tour avec le maitre des lieux.

Les choses allaient vite prendre une tournure étrange, mais au moins, il serait aux premières loges des futurs évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 303
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: | L'anneau des âmes flamboyantes | Quête rang C | Lun 26 Nov 2012 - 0:02
Lorsque la nouvelle fut communiqué par l'intermédiaire du garde qui envoya une flammèche avertir les hautes autorités de la venue du nouveau contrôleur de feu, Asmodheus enragea. Sa colère explosa sous forme d'une aura bouillante et la température de la pièce augmenta encore de quelques dizaine de degrés. Il hurla fou de rage en pointant le pauvre commissionnaire chargé de transmettre l'information :

"Et il ne vient que maintenant ce salopard ? Il va voir de quel bois je me chauffe ! Qu'on me l'emmène fissa !"

Il renvoya d'un geste agacé l'avorton qui attendait son ordre pour s'enfuir en courant. Le Seigneur du Feu s'avança sur le balcon de sa haute Tour qui surplombait son royaume. De là, il pouvait embraser d'un regard l'ensemble de ses terres. Et vérifier que les défenses étaient toujours au point. De plus, de nombres structures destinées à élever des murailles encore plus hautes et larges entouraient les limites du royaume. Les tours de garde se voyaient garnirent de nouvelles protections et dans les différentes casernes, les soldats intensifiaient leur entraînement.
Le communiqué était implacable : le Royaume du Feu chassera tout voyageurs n'appartenant pas au Seigneur Asmodheus. Et dans l'optique de se protéger d'une éventuelle attaque, des ordres strictes avaient été donnés. C'est pourquoi Firania s'agitait autour de la construction de moyens de défenses. C'était la préparation d'une guerre.

Ce fut le nouveau bras droit d'Asmodheus qui accueillit le nouveau voyageur de feu dans l'enceinte de l'imposante tour. Il avait du passer de nombreuses protections, faire valider son identité à de multiples reprises et traverser bon nombre de postes de garde. Enfin au rez de chaussé de la tour, dans un hall immense et à la démesure du Seigneur du Feu, le voyageur avait été tenu de patienter.
C'est alors qu'arriva un être gracieux, à la longue chevelure de feu et au sourire enjôleur. Ses yeux rouges vont couvrait d'une chaude couverture. Mais à y regarder de plus près, cette couverture pouvait bien devenir votre linceul. Il marchait avec prestance et invita d'un geste Alex à le suivre. Il en imposait par son charisme et commença à marcher à travers les nombreux couloirs pour prendre la parole une fois arrivé devant la porte menant à une des chambres d'Asmodheus. Le voyageur et le bras droit avaient traversé les couloirs et monter les escaliers, empruntés des ascenseurs de flammes, le tout en silence.

Lorsque le bras droit toqua à la porte, la réponse fouetta l'air déjà saturé de souffre
 :

"Entrez !"

La porte fut ouverte et le bras droit fit entrer le voyageur avec déférence.

"Merci Kelial, tu peux partir."

Le bras droit s'inclina et referma la porte, laissant Alex seul avec un Asmodheus tout en flammes et colère.

"Alors c'est que maintenant que tu ramène tes fesses ? Tu sais au moins qui je suis ? Je suis ton maître, Asmodheus, Seigneur du Feu ! Et tu as intérêt à m'obéir, sinon, tu pourras dire adieu à tes rêves pépères".

Il le menaça d'un regard noir et attendit sa réponse. Ce petit con avait l'air paumé. Il n'avait pas intérêt à le décevoir. Déjà que cette salope de Kira c'était barré et impossible de lui mettre la main dessus. C'était vraiment la dèche.

*Va falloir que ce rooki assure parce que sinon je vais me faire ridiculiser, moi.* Pensa As.

Le Seigneur du Feu avait pour objectif de tester le nouveau voyageur en lui imposant une épreuve : retrouver l'anneau de feu, que son mentor avait forgé, que Neil avait porté et que cet abruti avait broyé. Heureusement, As avait demandé à Vulcain de s'occuper de le reforger avec l'aide du Royaume Démoniaque. Sauf que lors du transfert vers Firania, le convoi avait été attaqué et l'anneau paumé. Donc il fallait le retrouver. Et il avait face à lui un gars qui ne demandait qu'à visiter DreamLand. Il allait lui en donner de la visite !

Un sourire malsain s'afficha sur le visage d'Asmodheus

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 12/11/2012
Age du personnage : 23

Habitué
Alex Rosario
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 10
Honneur: 0
MessageSujet: Re: | L'anneau des âmes flamboyantes | Quête rang C | Mer 28 Nov 2012 - 18:27
C'est en étant traîné de force vers les appartements privés de son seigneur qu'Alex put admirer bien des choses, tout d'abord, la façade tranquille et paisible qu'il avait vue à l'extérieur n'était rien de plus qu'une illusion. Plus il gravissait les marches plus son regard s'étendait avec certitude sur un pays, non. Une nation, un monde ! Un monde en grands préparatifs qui plus est, pas du genre carnaval non, mais plutôt des préparatifs de guerre. D'un certain côté, arriver ici avant qu'elle ne débute était une bonne chose, le seul obstacle qu'il voyait était Asmodéhus. Sa réputation le précédait, mais une chose l’énervait, ce mec avait pour l'habitude de ne garder qu'une poignée de voyageur et pourtant il était l'un des cinq plus puissants seigneurs de Dreamland... L'avait-il choisi où c’était une question de hasard s'il avait pu s’introduire dans cet univers...

Alors qu'il était en pleine réfection, l'individu de feu qui s'était chargé de l'escorter s'arrêta devant une imposante porte. Il eut un moment d'hésitation, jeta un regard chaleureux au voyageur puis cogna. La réponse fut immédiate, comme si le seigneur était de l'autre côté de la porte à épier ses moindres faits et gestes. La force sur laquelle il prononça le simple mot « Entrez ! » était incroyable, comme s'il criait et qu'en fait se n'était pas dur, comme si sa voix forte et emplie de colère était faite pour émettre des sons violents. Le bras droit du seigneur se précipita sur les poignées et fit entrer le jeune Rosario. À l'intérieur c'était une autre affaire, un tout autre niveau. Lui qui n'avait plus senti la chaleur depuis son arrivée dans ce monde se voyait maintenant inondé de multiple vague brulante. C'est donc ça, le pouvoir d'un seigneur, définitivement il ne fessait pas l'ombre d'une chance face à lui... du côté droit trônais une magnifique table d'un noir d'ébène recouverte d'une nappe brodée avec un rouge et un doré qui n'arrivait même pas à la hauteur du décor. Le point central de toute la pièce était sans l'ombre d'un doute le balcon blanc, un contraste puissant avec toute la tour sombre et devinez qui se tenait là, en plein centre avec un regard mauvais, nul autre que le maitre des lieux. Asmodéhus le tout puissant.

« Merci Kelial, tu peux partir. » Déclara-t-il en rajoutant un signe de main qui rajoutait un effet d'autorité incroyable, sans oublier que son servant déguerpit sans laisser de trace. Tout le monde dans ce royaume le fuyait, il voyait maintenant pourquoi. Il était en colère, ça se voyait, se ressentais dans chaque fibre de son corps. Son regard de flamme se posa alors sur son précieux et nouveau joujou. D'un air qui lui allait plutôt bien, il pris une grande respiration avant d'extraire une bouffée de mots tout aussi brulants que sa personne. « Alors c'est que maintenant que tu ramènes tes fesses ? Tu sais au moins qui je suis ? Je suis ton maître, Asmodéhus, Seigneur du Feu ! Et tu as intérêt à m'obéir, sinon, tu pourras dire adieu à tes rêves pépères. » Oh oui, il savait déjà tout ça, mais il s'attendait à bien pire, étrangement s'être fait des films sur lui l'avait aidé pour cette rencontre. Lui qui prévoyait mettre un genou en terre et faire son entrée tel un chevalier servant venait tout juste de changer d'idée, seul dieu pourrais expliquer le pourquoi de la chose, mais peut-être qu'être trop près de lui réveillait sa flamme intérieure. Alex avança d'un pas sur et puissant vers celui à qui il devait tout. Il ne s'arrêta qu'une fois son visage touchât presque celui d'As. Un sourire malsain s'afficha sur le visage des deux hommes, sans avoir besoin de s'exprimer, il s'était tous deux compris. Le désir de pouvoir enfoui en Alex venait de refaire surface, il se sentait près à affronter tout ce qu'il pourrait lui balancer et sans qu'il ne s'en rende compte, tout son corps brulait de flamme qu'il n'aurait jamais pu invoquer auparavant. « Asmodéhus, tu es mon seigneur ça ne fait pas l'ombre d'un doute et tu dois savoir ce que j'ai en tête. Aide moi à obtenir ce que je veux et je te revaudrais l'ascenseur au centuple. Je dois devenir puissant, c'est inévitable et tu es la meilleure personne qui puisse m'offrir ce dont j'ai besoin. » Le voyageur était enfin revenu à la réalité, s'il ne trouvait personne de sa famille ici, à Dreamland, son vrai corps risquait de se faire débrancher. Or, il tenait à la vie et le moyen qu'il avait trouvé pour se sauver était de devenir le meilleur, ainsi peut importe ou qu'ils soient, la nouvelle du contrôleur de feu se répandrait et sa vie serait épargner. C'est à ce moment qu'il décida de s'agenouiller devant son maitre.

« Je t’ai craint durant trop longtemps, tu fais partie de moi et je te servirais. Fais de moi ton plus fidèle et puissant voyageur. Je veux que tous sachent qui je suis. Mon nom doit faire trembler ce monde. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 303
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: | L'anneau des âmes flamboyantes | Quête rang C | Mer 28 Nov 2012 - 20:32
Le coup fusa si vivement que le jeune voyageur n'avait eu aucune chance de pouvoir l'appréhender. Lancé à pleine vitesse, seul le mur de la pièce arrêta sa course d'une brutale manière.
Pointant d'un index vengeur l'insolent, Asmodheus lui cria
 :

"Me prends pas de haut petit con ! Tu te crois où ? Je suis ton Seigneur et tu me dois le respect !"

L'attitude du jeune voyageur avait dépassé les bornes à l'instant où il s'était approché du seigneur du feu et qu'il s'était adressé à lui d'égal à égal. Il se prenait pour qui ce con ? Il lui parlait de puissance et voulait de l'aide ? Ce n'était plus de l'intérieur que bouillonnait Asmodheus mais bien de tout son être. L'ensemble de la pièce reflétait sa colère et il devint ardu de distinguer les contours de la pièce tellement les flammes les pourléchaient sans toutefois leur faire aucun dommage. Par contre, la chaleur n'en demeurait pas moins suffocante.
Ne daignant même pas s'avancer pour relever la larve qui allait lui servir, le Seigneur poursuivit d'un ton sec et autoritaire 
:

"Adresse toi à moi avec respect et remercie moi de n'être pas encore mort pour ton insolence ! Si tu es ici c'est parce que je l'ordonne. Je ne te dois rien et tu es mon serviteur, alors pour l'ascenseur, tu peux te le foutre où je pense, au centuple si ça te chante."

Il lui tourna le dos, le rendant encore plus insignifiant. Les mains croisées dans le dos, il se prit à admirer la beauté de la chaîne de montagnes qui bordait un pan de son royaume et dont les sommets rougeoyaient. Conscient que les événements futurs l'obligeraient à se défendre avec beaucoup plus d'efficacité, ses pensées retournèrent en direction de cette nouvelle recrue.
Pitoyable, égocentrique, opportuniste, insolent, irrespectueux, tant de qualificatifs qui évoquaient à As l'excité et incontrôlable Attila ou encore Charly, l'abruti qui avait détruit l'anneau de feu. Néanmoins, ce jeune petit con avait de l'ambition et l'esprit combatif. Il fallait juste le brider et lui mettre une laisse suffisamment serrée pour que l'envie de foutre le bordel l'étrangle sur le champ.
Il ricana, ne se retournant même pas
:

"Tu veux être le plus puissant de mes voyageurs ? Sois déjà obéissant. Tu veux être craint ? Connais déjà ta place. Pour l'instant, ton nom ne m'est rien."

Il décroisa les mains et éleva les bras pour glorifier son territoire et s'exclama :

"Tout ceci m'appartient, j'en suis le maître !" Il désigna Alex d'un air mécontent. "Tout comme toi, tu m'appartiens. Tu feras exactement ce que je te dis. Sinon … Ton nom tombera dans l'oubli."

Il s'approcha du voyageur et sourit d'un air mauvais, comme si l'éventualité d'une rébellion le réjouissait parce qu'il pourrait ainsi se faire une joie d'exploser le voyageur. Avant de parler de quoique ce soit à cet abruti enflammé, il allait d'abord devoir le dresser. Une tâche qui s'annonçait ardue vu le pedigree du voyageur.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 12/11/2012
Age du personnage : 23

Habitué
Alex Rosario
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 10
Honneur: 0
MessageSujet: Re: | L'anneau des âmes flamboyantes | Quête rang C | Ven 30 Nov 2012 - 3:18
Alors qu’une montée d’adrénaline incroyable infusait tout le corps d’Alex, son seigneur du feu lui donna un coup de poing si violent qu’il décolla telle une comète pour finir son voyage dans un mur de pierre tailler. Le coup monstrueux aurait pu lui causer bien des dommages, mais le pouvoir qu’il détenait lui sauva probablement tout ce qui aurait pu être brulé. Le voyageur fit même s’effriter la pierre sous le choc de l’impact. Asmodéhus n’y était pas allé de main morte…

"Me prends pas de haut petit con ! Tu te crois où ? Je suis ton Seigneur et tu me dois le respect !"

Un oui Monsieur aurais été parfait, mais ce n'était pas son genre, à la place il rampa un peu jusqu'à pouvoir se retourner sur le dos, ainsi sa respiration pu redevenir un brin ce qu'elle était quasi impossible, due à l'ambiance torride engendrée par As. Une vague impression de défaite totale planait au-dessus de sa personne alors que son nouveau maître restait de marbre, une pierre bien chaude et dévastatrice.

"Adresse toi à moi avec respect et remercie moi de n'être pas encore mort pour ton insolence ! Si tu es ici c'est parce que je l'ordonne. Je ne te dois rien et tu es mon serviteur, alors pour l'ascenseur, tu peux te le foutre où je pense, au centuple si ça te chante."

Quelle enfoirée, il avait bien beau être un quasi-dieu dans ce monde, ce n'était pas la meilleure façon de s'occuper de ses subordonnés. Peut être avait-il dépassé les bornes un peu, mais ça n'expliquait pas la marque de main imprégner dans sa chair, ouais cela et un énorme bleu, probablement quelques cotes cassé aussi... imaginer l'impression qu'on peut ressentir face à une empreinte de main incruster dans son bas ventre et encore, il a fermé les doigts cet immonde tyran. Ensuite comme s'il n'avait pas assez passé pour un idiot, As tourna le pas retournant à son balcon comme si de rien n'était. Alex en profita pour se relever et pensât vraiment à cracher le sang qu'il avait en bouche, mais à bien y penser, il le ravala et sera les dents. Marcher droit était une priorité. Il s'installa donc au centre de la pièce et tel un vrai soldat croisa à son tour les mains dans son dos tout en ne détachant pas son regard de la flamme principale.

*Mon ventre me fait trop souffrir, je dois me concentrer et ne pas le décevoir encore…*

"Tu veux être le plus puissant de mes voyageurs ? Sois déjà obéissant. Tu veux être craint ? Connais déjà ta place. Pour l'instant, ton nom ne m'est rien."

Parfait, le voyageur commençait bien à cerner le personnage mégalo, sûr de lui et impressionnable par les actes, rien de moins. Il allait jouer le jeu, lui donner ce qu'il voulait, ainsi seulement il toucherait ce qu'il voulait vraiment et tous seraient ravis. As décroisa ensuite les mains et éleva les bras pour montrer ce qu'il appelait son territoire.

"Tout ceci m'appartient, j'en suis le maître !" Il désigna sa recrue d'un air mécontent. "Tout comme toi, tu m'appartiens. Tu feras exactement ce que je te dis. Sinon … Ton nom tombera dans l'oubli."

S'était tout à fait clair, il avait les capacités nécessaires et n'hésiterais pas à s'en servir. Il s'approcha du voyageur et sourit d'un air mauvais comme s'il attendait une réponse, cette fois il n'aurait pas de deuxième chance, c'était plus qu'une question, c'était une décision.

La vie…
La mort...

Tragique, mais pas inévitable, Alex allait jouer le jeu, mais au fond de lui, il savait que même si un choix s'imposait, une partie de lui était toute réjouie. Son seigneur voulait toujours de lui, mais il avait une chose derrière la tête. C'est donc en gardant un regard décidé qu'il cracha aux visages de son maitre le type de discours qu'il devait espérer. « Pardonnez-moi... Alors, on commence par quoi mon seigneur ? » ça n'allait pas être aussi simple que ça, d'un côté, As pensait détenir le monopole de la situation, mais il n'était rien sans armé. Et Alex bien que faible encore était l'une des meilleures chances qu'il puisse avoir d'augmenter sa force brute sur une voie bien droite. Être d'accord ou pas n'avait pas d'importance, il comptait bien faire ce qu'il voulait, tout ce qu'il voulait. Il ne pue s'empêcher de lui sourire à son tour. Alex avait bien hâte de savoir ce que lui réservait son cher seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 303
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: | L'anneau des âmes flamboyantes | Quête rang C | Dim 2 Déc 2012 - 19:44
Finalement, le voyageur de feu agit comme le souhaitait son Seigneur. Certes, il ne courbait pas encore assez l'échine mais une étape avait été franchie. Asmodheus aura tout le loisir d'éduquer cette nouvelle recrue et de lui apprendre à se comporter correctement.
Il sentait bouillonner l'ambition du jeune homme et espérait pouvoir contrôler cette énergie. Il avait compris que le voyageur avait des projets personnels. Pour l'instant, sa recrue allait devoir passer outre ses désirs et se donner entièrement à la cause de son Seigneur.

La température de la pièce chuta brutalement, à l'image de la colère de As. La décoration faste et riche se dévoila derrière le rideau de flammes qui tombaient pour s'agglutiner autour du Seigneur du Feu. Un franc sourire s'afficha et le visage précédemment occupé par une colère explosive s'illumina d'un enthousiasme communicatif. Il entama ses explications en invitant le jeune voyageur à le suivre dans sa marche vers le balcon. As aimait s'y accouder pour observer son royaume et se rappeler sa puissance. Et le spectacle offert par la haute vue était impressionnante
.

"Il y a de cela quelques années, un anneau de feu fut forgé. Il permettait, entre autre, d'augmenter les capacités des voyageurs. Cependant, l'anneau fut broyé par un voyageur irrespectueux envers moi. Heureusement, l'anneau fut forgé à nouveau. Toutefois, les emmerdes ne s'arrêtent pas là. Le convoi devant ramener l'Artefact a été attaqué et l'anneau volé."

A travers son histoire, As espérait bien faire comprendre que le voyageur qui avait détruit l'anneau était un connard et que les ennemis du Royaume étaient aussi nombreux qu'ils étaient des salopards.
Alors qu'un silence allait s'installer, As désigna la royaume avec fierté
 :

"Admire la splendeur et la puissance du royaume auquel tu appartiens. N'est ce pas superbe ?"

Il laissa planer la contemplation et reprit de plus belle :

"Voici ce que je te demande. Retrouve l'anneau et ramène le ici, à Firania. Si tu parviens à t'en montrer digne, tu pourras le garder, devenant ainsi le fer de lance de mon armée. "

Son sourire devint carnassier et il lança plus aux cieux qu'au voyageur :

"Et ainsi DreamLand connaîtra ton nom …"


~.~

Kelial attendait patiemment dans une pièce adjacente que Asmodheus lui envoi le voyageur. C'était lui qui allait donner à Alex les détails de la mission et surtout le dernier lieu où l'anneau avait été aperçu. Sur son bureau, une montagne de papiers attendait l'aval du Seigneur. Le tendre Kelial gérait d'une main de maître le côté administratif de la gestion du royaume mais tant que son maître ne signait pas les accords ou les traités, la situation continuait d'être bloquée. Et il était ardu de réussir à prendre du temps à l'impétueux Seigneur du Feu pour de la paperasse.
Le dossier que tenait le bras droit comportait de nombreuses informations. Sur les papiers, il était possible de lire : attaque de convoi par équipe réduite, royaumes suspects : Cimetière, Obscur, Champiland … revente de l'anneau à Macrophonopolis … aperçu à Carnaval Garbage entre les mains d'un voyageur au pouvoir non identifié … aurait été vu au marché du Royaume des Chats … Dernier endroit recensé : Champiland.

Tel était le nom de la prochaine destination de Alex Rosario.

__________

http://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 12/11/2012
Age du personnage : 23

Habitué
Alex Rosario
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 10
Honneur: 0
MessageSujet: Re: | L'anneau des âmes flamboyantes | Quête rang C | Dim 2 Mar 2014 - 5:54
Cela fessait maintenant des mois que toutes les nuits il se retrouvait ici, pratiquement une année complète pour être plus précis. Après avoir quitté le royaume du feu et Asmodheus, Alex avait suivi les instructions pourtant bien précises de Kelial et s’était approché du mieux qu’il avait pue de Champiland. Malheureusement, il était tombé dans un piège qui l’avait jusqu’ici terrassé. Tomber dans ce qu’on pourrait décrire comme une trappe, le voyageur s’était vite retrouvé sous le territoire des champignons alors qu’il aurait dû se retrouver à l’inverse, à sa surface. En fait, se trou autrefois recouvert du plus vieux des pièges (de vieilles brindilles mortes) s’était effondrer alors que le contrôleur de feu s’était renseigné auprès du mauvais habitant des lieux. Un champignon narcissique était donc la cause de sa décente aux enfers. Il l’avait induit en erreur et l’avait poussé à emprunter le seul sentier de la forêt qui était truffée de piège. Les raisons se cet agissement était encore inconnue, mais une chose était certaine, il était mieux de ne jamais recroiser celui qu’il avait envoyé dans se trou, car dans le cas contraire, Alex se ferait une vraie joie de l’envoyer prendre un repos éternel bien mérité.

Heureusement pour lui, la chute ne fut pas si douloureuse, le seul inconvénient, s’était que dans se sous-sol peu éclairer, il n’était plus seul. Une horde de petits champignons carnivores lui avait donc tenu compagnie et comme si se n’était pas assez, ceux si était en permanence recouverte d’une réside de racine qui leur permettait de résister aux flammes du voyageur. En apparence il n’avait pas l’air si dangereux, du haut de leur cent-dix centimètres avec leur petit corps joufflu surmonter de ce chapeau naturel qu’était le sommet de leur tête. Pourtant, leur morsure était terrible, leurs multiples rangées de petites dents pointues vous déchiquetaient la chair en un rien de temps.

Au début, il s’était senti minable, se faire prendre prisonnier d’un endroit pareil aussi facilement et dans un endroit on son pouvoir n’était utile que pour pouvoir éclairer les lieux. Mais l’expérience s’était ensuite révélé être une vrai bénédiction, car bien qu’il ne s’en rende pas compte, toutes ses nuits passées à se défendre contre ses petites créatures l’avaient renforcé, maintenant il s’endurcissait, il frappait bien et rapidement avec des mouvements impressionnants qui venait chaque fois à bout de l’une de ses créatures, seulement maintenant cela fessait trop longtemps qu’il courait dans tous les sens dans se dédale de labyrinthes interminables.

Par chance, alors qu’il se réveillait une fois de plus dans ce monde qu’était Dreamland, les souterrains n’étaient plus les mêmes. Des corps maculés d’une substance noire étaient entassés un peu partout et une sortie se trouvait juste en face du voyageur, bien évidemment il ne se posa aucune question et parcourut la distance qui le séparait de ses rayons de soleil bienfaiteur. Depuis combien de nuits n’avait il pas vu autre chose que de la terre, de la boue et ses connards de petit champignon ? Il n’en avait plus aucune idée, il en avait presque oublié la raison de sa venue…

L’anneau bien sûr! Oui ! Kelial lui avait justement donné un parchemin sur lequel un croquis de l’objet magique avait été réalisé de sa main d’artiste avant son départ. Il ne restait plus qu’à le trouver et ainsi acquérir la confiance de son souverain.

Quand il arriva à l’extérieur, une vue imprenable s’offrait à lui, une grosse partie de la forêt avait été ravagé par dieu seul sais quelle puissance, des arbres était écrasé, d’autre déraciner et s’était le cas de celui qui avait libéré le jeune voyageur, un arbre qui en partant avait apporté une quantité suffisante de terre pour créé une ouverture et le libérer. Un seul point commun pouvait être relater et s’était cette substance noire et dense, mais lui il ne comptait pas y toucher non, il vit les colonnes de fumée caractéristiques à la civilisation et de toute la puissance nouvelle qui parcourait son nouveau corps endurci, il s’élança vers son destin.

Il trouverait cet anneau, il n’avait pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: | L'anneau des âmes flamboyantes | Quête rang C |
Revenir en haut Aller en bas

| L'anneau des âmes flamboyantes | Quête rang C |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 4 :: Royaume du Feu-