Haut
Bas

Partagez|

L'arrivé à Dreamland. Où est-ce que je suis bordel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 103
Date d'inscription : 03/11/2012
Age du personnage : 25

Habitué
Hayato Raito
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 40
Honneur: -10
MessageSujet: L'arrivé à Dreamland. Où est-ce que je suis bordel ? Sam 10 Nov 2012 - 17:00

«L'arrivé à Dreamland. Où est-ce que je suis bordel ?»


    * Ca y est enfin au lit. Purée, elle ne m’a pas lâché la grappe la Lucie. Me téléphoner à plus de 23 heures. Je lui en foutrais moi du devoir de math. Où elle a vu que j’ai une tête de matheux. Je vous jure, un vrai monde de … Zzzz. *

Voilà donc comment débuta la première nuit de notre héros à Dreamland. Enfin le début de son sommeil tout du moins. Ce n’est qu’après avoir fermé les yeux que son voyage débuta. Il entra pour la première fois dans le territoire du rêve. Là où presque tout est possible, là où le monde n’est plus ce qu’il est, là où deviens un voyageur, là où vous réécrivez l’histoire. Je suis un voyageur de Dreamland et toi à quoi tu joues ? Oulà on s’éloigne là. Revenons à nos moutons, Hayato et tout ça à Dreamland pour la première fois. Attention cela risque d’en choquer plus d’un. Un être surnaturel viens d’entrer dans un monde qui lui est inconnu voilà toute la folie de la chose.

Le voilà donc dans dreamland, dans le village puzzle pour être précis. C’est la première fois qu’il ouvre ses yeux dans ce monde. Tout lui semble si réel, si vrai et pourtant si impossible. En plein sommeil, il se met à voir tout un environnement en forme de puzzle, y a de quoi devenir chèvre. Bien qu’une certainement chose, un message, son cerveau lui indique la case réel. Soit. Ce fut dans cet état débosselé qu’il se met à avancer dans cet environnement plus qu’étrange. Bizarrement, il sent en lui une certaine force qu’il n’a jamais ressentie à ce jour. Une sensation bien loufoque. Comme si sommeillait en lui une force, une force capable de détruire tout et n’importe quoi. Encore une chose de son imagination se dit-il. Il risque d’être surpris vous ne croyez pas ?

Plus il fait de pas et plus il trouve cet endroit flippant. Evitant à plusieurs reprises de se faire écraser par une pièce aussi grande que lui. Un endroit bien plus dangereux qu’il n’y parait. Mais où tout ça le mène ? Ce n’était pas en marchant ainsi au hasard qu’il risque de trouver un but à son nouveau jour en tant que Voyageur bien qu’il n’en avait pas du tout conscience encore. Etait-ce ça qui lui manquait ? Après comment vous voulez-vous terminer un puzzle quand il vous manque des pièces ? Un vrai casse-tête n’est-ce pas ? Il s’arrêta donc au milieu de ce plateau géant. Une seule question en tête. Ne voulant plus faire un pas sans avoir une réponse, sans comprendre le pourquoi du comment.
    Hayato : Mais où est-ce que je suis bordel ?
Quelqu’un pour lui répondre ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'arrivé à Dreamland. Où est-ce que je suis bordel ? Mer 14 Nov 2012 - 15:03
Ah! Tiens! Le village puzzle! Devant lui,des dizaines de pièces de puzzles allaient et venaient en tous sens, formant un ballet des plus étranges. Contemplant pendant plusieurs secondes ce spectacle, Raphael se rendit bientot compte que la pièce sur laquelle il était commençait à se lever. Habitué a ce phénomène, Rphael se laissa porter pendant plusieurs minutes. Arriver de vant un mur des pièces formant un bébé, véritable muraille artistique, Raphael transportat son point vers les bas de la pièce pour la faire de lever et ainsi esquiver ce bébé puzzle. Continuant sa séance de “Puzzle Ride”, Raphael arrivat bientot devant un regroupement de créatures des reves. Celui- ci, composé uniqument de créatures à cornes observaient un étrange phénomène. Devant eux, une pièce de puzzle se transformait ou plutot mutait en ce que représentait la pièce... un lion-seau. Tete de lion, patte avnt de lion, mais le train arrière ressemblait à un vieux seau du genre Ikéa, bleu dégeulasse a vingt euros et encore.... Tout dans cet etre semblait d’occasion. Une des pattes possédait deux doigts et l’autre trois, comme si l’etre qui l’avaient créé était tellement défonçé après avoir fumé un joint venant diectement de Weed Land, qu’il avait oublié un doigt sur la patte gauche. Et encore ce détail était le moins flagrant en vue de sa tete, un véritable Picasso. Les yeux pointant chacun d’un coté comme si le lion se prenait pour un caméléon, le museau relevant plus d’un vieu marteau qu’autre chose, il faisait plus pitié qu’autre chose. Raphael s’atardat quelques insatnts devant l’étrange animal. “Depuis quand les pièces de puzzles se transformaient? Bon, ils s’en foutait mais bon... En tout cas, il lui fallait un serviteur pour la nuit, alors il sauta de sa pièce pour arriver juste devant les trois créatures.

-Bon qui veut en mourir premier?

Aucun n’eut le temps de répondre car Raphael en avait déjà tué un, pris sous le bras le lion- seau et remonter sur une autre pièce, le cadavre de sa victime le suivant en courant.

-Pourquoi tu m’as aidé?

Le lion-seau venait de s’exprimer. “What the fuck?!” Il en avait vu des choses a Dreamland, mais la ca dépassait les limites! Un lion-seau parlant quoi!

-Pour tout te dire j’en ai aucune idée.
-Ah. Bah merci
-Au fait, comment t’as fait pour te transformer?
-Je sais pas, depuis quelques temps, des pièces se transforement. Alors j’ai pensé a me transformer et pis voila.

De plus en plus bizarre. Raphael décidat de garder le lion- seau avec lui, il pourrait toujours etre utile. Continuant sa route, Raphael apercut un voyageur en dessous de lui. Réduisant la vitesse de sa pièce en abaisant son centre de gravté, Raphael entendit celui ci dire:

-Mais où est-ce que je suis bordel ?
-A Dreamland, la contrée des reves, et tu es un voyageur.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 103
Date d'inscription : 03/11/2012
Age du personnage : 25

Habitué
Hayato Raito
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 40
Honneur: -10
MessageSujet: Re: L'arrivé à Dreamland. Où est-ce que je suis bordel ? Dim 25 Nov 2012 - 22:07

«L'arrivé à Dreamland. Où est-ce que je suis bordel ?»


Vous n’avez jamais eu des fois le regret de rencontrer certaines personnes ? De vous dire un jour : « Et si j’avais jamais eu l’occasion de rencontrer ce gars-là, comment serai ma vie ? ». Pour Hayato, tout était très clair. L’inconnu qui venait de le sonner était tout sauf une rencontre qu’il aurait voulu faire. Un réel sentiment de mépris rien qu’en posant son regard sur l’individu. A-t-on parlé de préjugés ou alors d’avis sans connaitre ? En plein dedans ma p’tite dame. Etre dans le superficiel était quelque peu la marque de fabrique de notre nouveau voyageur. Vous l’apprendrez bien souvent à vos dépend chers lecteurs, malheureusement, malheureusement …

Mais qui était donc ce nouvel individus qui venait d’entré en scène alors qu’il y a encore quelques secondes le ciel était totalement vide. Oui, il fallait bien préciser que le tapeur d’incruste était dans les airs. Comment me direz-vous ? Et ben, debout sur ce qu’il semblait être une pièce de puzzle. Hayato se croyant dans un rêve ou un truc du genre n’avait pas trop de peine à croire qu’un type pouvait voler sur ce genre d’engins. Ce qui le frappa le plus est l’accoutrement du gus lui-même. Le mec habillé de rouge, avec une chevelure des ténèbres mais surtout sapé comme un mec qui sortait tout droit d’un jeu vidéo ou d’un désert. Notre héros avait fumait un joint avant de s’endormir ou quoi ? Bref, il se disait surement qu’il devait être perturbé. Bien qu’à vrai dire, une chose le choqua tout autant que le gus lui-même. C’était un genre de truc qu’il tenait sous le bras. Mais what the fuck. Une vraie peinture d’un art contemporain où l’on n’y comprend rien. Sa face ressemblait à un genre de lion couplé avec les yeux d’un caméléon. Des pattes d’un extra-terrestre et une queue ressemblant plus à un sceau qu’à de la fourrure. Ouai c’était sur Hayato avait dû fumer avant de s’endormir …

Pourtant une chose clochait. C’est durant plusieurs minutes que notre nouveau voyageur resta ainsi songeur sur la situation. Il avait beau se persuader qu’il était en rêve ou délire psychotique, tout semblait si réel qu’il avait du mal à croire que tout ça était irréel. De l’ironie pure. Les mots du gars encore au-dessus raisonnaient d’ailleurs dans sa tête. Un certain doute se faisait de plus en plus présent sur la nature de la situation. Alors une nouvelle question lui vient à l’esprit.
    Hayato : Dreamland, la contrée des rêves ?
Il ne put alors s’empêcher de rajouter un léger discours à sa demande Voir un tel gars en face de lui l’inspirait. Lui qui n’est en rien un écrivain, un vrai discours poétique lui vint alors en tête. Des pensées qu’il s’empressa de retranscrire de sa parole.
    Hayato : Avant que tu me répondes mec, laisse-moi te dire une chose. Purée mais le look que t’as est vraiment … à chier. Je ne sais pas si t’arrive à choper avec ça, mais c’est sur là tu as mis le level super haut. J’espère que quand tu me traite de voyageur, tu ne me traite pas de gitan hein ?
Fini-t-il sur un air plutôt menaçant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'arrivé à Dreamland. Où est-ce que je suis bordel ? Jeu 29 Nov 2012 - 17:03
L’inconnu parut surprit de ce qu’il vit ou plutot complètement étonné comme si RAphael sortait de nullle part créature chimérique sortant de nulle part, ou plutot de ses reves. RAphael examina l’inconnu de la tete au pied, l’espace de quelques instants, le détaillent jusqu’au moindre détail. Cheveux verts cactus coupés courts, petits yeux noirs, les types de mecs qu’on voit a tout les coin de rue quoi! A part sa tete de cactus la, bon, on peut pas lui en vouloir, mais sérieux quoi, j’vous dit! C’est pas une couleur de cheveux ca le vert!Mais bon, ne commençons pas comme ca, on pourrait y passer la nuit. Commençant a se calmer, le nouveau reprit une tete convenable, rien a voir avec le tableau de picasso qui était sa tete il y a quelques secondes.

- Dreamland, la contrée des rêves ?

Nan nan, Bouletland, la contrée des cactus! Lui meme ayant très peu de temps a comprendre ou il était et par ses propres moyens, Raphael méprisait totalement ceux qui mettait “trop” de temps a comprendre.

- Avant que tu me répondes mec, laisse-moi te dire une chose. Purée mais le look que t’as est vraiment … à chier. Je ne sais pas si t’arrive à choper avec ça, mais c’est sur là tu as mis le level super haut. J’espère que quand tu me traite de voyageur, tu ne me traite pas de gitan hein ?

Bitch please! Encore pire que la réponse précédente, voire carrément insultante. Error system. Il avait essayé d’etre sympa, on l’avait envoyé chier, donc bon, il allait pouvoir se laisser aler. En plus le “J’espère que quand tu me traite de voyageur, tu ne me traite pas de gitan hein ?”, l’vait d’humeur. Sautant de la pièce de puzzle, lion-seau à la main et cadavre derrière lui, Raphael atterit tranquillement, en y mettant le plus de classe possible.

“-Bon, un, tu t’es foutu de ma geule”

RAphael jeta le lion-seau à la geule de son interlocuteur, le faisait reculer. Il envoya le cadavre le tenir et craqua ses doigts, enfin ceux de sa main de droite a cause de sa main métallique.

“- De deux, j’essaye d’etre serviable pour une fois et v’la qu’tu m’envoye chier? Putain, on devrait buter les voyageurs ca.... Mais bon, dit Raphael en se rapprochant de lui. Sache que, comme tu es, je pourrais t’étriper et prendre tes tripes pour un collier. MAis bon. Aujourd’hui je vais etre sympa tete-de-cactus. Ok, tu m’as manquer de respect, ok je pourrais t’étriper comme une dinide pour Noel. MAis bon, je suis d’humeur sympa, t’as de la chance.”

En vérité, Raphael n’avait aucune envie d’etre gentil. Tout ce qu’il voulait, c’était voir le pouvoir du jeune voyageur qu’il avait devant lui. Après tout, il pourrait toujours lui etre utile.

“- Bon voila le topo. Avant t’avait peur de quelque chose. Tu t’es endormi et paf t’as dut vaincre ta peur. T’a bien peur de quelque chose hien? Eh bah, maintenant, tu peut utiliser de ce à quoi se refere ta phobie. T’as compris gazon-man? MAintenant, si tu te grouille pas de l’utiliser, ne serait-ce qu’un minimum, je t’étripe, et je suis pas du genre patient.”
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 103
Date d'inscription : 03/11/2012
Age du personnage : 25

Habitué
Hayato Raito
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 40
Honneur: -10
MessageSujet: Re: L'arrivé à Dreamland. Où est-ce que je suis bordel ? Dim 16 Déc 2012 - 10:49

«L'arrivé à Dreamland. Où est-ce que je suis bordel ?»


Et bien il semblerait que les propos de notre héros ont été plus que mal interprétés. Il est vrai que d’habitude, il a une façon de parler qui interpelle les gens. Ne mâchant pas ses mots entre ses lèvres, il fallait croire que la personne en face de lui était légèrement susceptible. Les gens n’aiment pas quand on parle d’eux, surtout quand c’est en mal. Comme dirait le dicton, il n’y a que la vérité qui blesse, mais bon il faut savoir se taire aussi des fois. Tout ça pour dire que le type habillé de rouge été descendu de son moyen de transport. Son Picasso en main. A peine il eut pied à terre, il lança quelques mots.
    Raph : Bon, un, tu t’es foutu de ma gueule.
Des paroles qu’il accompagna du lancer du Picasso lui-même. Ouah, il faut faire gaffe avec ces choses, il peut valoir des millions ce tableau, ce n’était pas le genre de truc qu’on balance à la tête d’un gars qu’on connaît à peine. Attention p’tit gars. Bon envoyé des œuvres d’art à la figure passe encore, mais ce cadavre à côté de Hayato était quand même une certaine torture. Il ne fallait pas croire un mec mort ça sent pas la rose, alors imaginez-vous avec un mec en décomposition à côté de vous. Ça donne de vraies envies de gerber. Fort heureusement, il se remit à parler captant ainsi l’attention de notre cactus man le faisant oublier la chair pourrissante à ses côtés.
    Raph : De deux, j’essaye d’être serviable pour une fois et v’la qu’tu m’envoyé chier? Putain, on devrait buter les voyageurs ça.... Mais bon, dit Raphael en se rapprochant de lui. Sache que, comme tu es, je pourrais t’étriper et prendre tes tripes pour un collier. Mais bon. Aujourd’hui je vais être sympa tête-de-cactus. Ok, tu m’as manqué de respect, ok je pourrais t’étriper comme une dinde pour Noel. Mais bon, je suis d’humeur sympa, t’as de la chance. Bon voilà le topo. Avant t’avait peur de quelque chose. Tu t’es endormi et paf t’as dut vaincre ta peur. T’a bien peur de quelque chose hein ? Eh bah, maintenant, tu peux utiliser de ce à quoi se réfère ta phobie. T’as compris gazon-man? Maintenant, si tu te grouille pas de l’utiliser, ne serait-ce qu’un minimum, je t’étripe, et je ne suis pas du genre patient.
    Hayato : Désolé mec si tu t’es vexé devant mes propos, ce n’était pas le but. Dit-il en souriant, se grattant la tête. Après maintenant que tu le dis, hier soir j’ai fait un drôle de rêve où je surmontais ma peur des tremblements de terre. Ouai je sais, pas commun comme peur. Et tu dis que maintenant cette peur, je peux l’utiliser comme pouvoir ? Ecoutes j’ai que ça à faire, alors autant essayer tes trucs.
C’est donc dans cette optique, qu’il posa le lion-sceau à terre et s’éloigna de ce cadavre en décomposition. Ce n’était pas avec ce genre d’odeur qu’il allait pouvoir se concentrer. A cet instant même, il s’imagina dans la plupart des mangas qu’il pouvait lire, c’est vrai que cette histoire de pouvoir il n’y croyait pas vraiment et donc ne prenait pas vraiment tout ça au sérieux. Après tout lui il vivait dans le monde réel selon lui et non dans un univers de fantaisie comme l’est Dreamland. Mais là était son erreur et il l’allait l’apprendre ce soir. Ce fut sans même une once de concentration ni même un brin de sérieux qu’il élança son poing vers les cieux et le fini par l’abattre sur le sol. Bien étendu, il ne se passa … rien. Complètement certain de ses convictions, il porta son regard sur l’autre gars. Lui semblait si sérieux et déterminé que notre héros se résigna à faire un nouvel essai.
    Hayato : Tu sais mec, tu as l’air plutôt sympa comme gars. Alors pour te faire plaisir je vais y aller à fond, mais je crois que t’es a côté de tes pompes, il ne va rien se passer.

Pour rendre le tout un peu plus amusant, Hayato cette fois-ci se prit au jeu. Il prit un certain temps dans sa concentration, fermant délicatement ses paupières pour entrer dans une totale concentration. Il se la jouer un peu à la Naruto apprenant le rasengan. Même si son scepticisme était présent, une part de lui voulait bien y croire et ce fut grâce à elle que … il le sentit. Cette énergie montait en lui. Pendant qu’il abaissait son bras pour frapper le sol. Comme si une force l’envahissait. L’instant sembla durer des minutes entières. Le doute commençait à prendre notre héros. Une question pullulant dans sa tête : * Est-ce donc vrai ? *. Au moment même où son poing allait frapper le sol, une sorte d’orbe apparut autour de sa main. Une sphère blanche signe même qu’il était en train d’utiliser son pouvoir. Le jeune Raito qui venait d’ouvrir péniblement ses yeux devant ce phénomène avait du mal à y croire. Ce fut à cet instant que sa frappe vint alors frapper le sol. Un sol qui se mit immédiatement à trembler. Un tremblement de faible magnitude mais bien présent. Le tremblement n’avait pas été le seul témoin de son pouvoir, devant notre héros, une légère crevasse sur une dizaine de centimètres de profondeur s’était elle aussi creusée. Plus de doute possible pour Hayato, tout ça était vrai. Il tomba alors de nue sur le sol à genoux observant ses mains. Portant ensuite son regard vers l’autre individu.

    Hayato : Comment t’as dit que s’appelait cet endroit déjà ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'arrivé à Dreamland. Où est-ce que je suis bordel ?
Revenir en haut Aller en bas

L'arrivé à Dreamland. Où est-ce que je suis bordel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Village Puzzle-