Haut
Bas

Partagez|

[quêtes] The Shadow Part 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: [quêtes] The Shadow Part 1 Lun 20 Aoû 2012 - 23:36
Dans les plaines "Dreamlandaises" de la zone 1, un voyageurs bondissant voyage, sans but précis mais avec une unique idée en tête : composer le texte qu'il déclamerai dès son arrivée au prochain royaume ... Il était d'ailleurs étrange de constater la régularité de ses sauts, comme si, chaque réception, battaient la mesure.

*-J'veux aller ou j'veux, quand j'veux sans me soucier des frontières !
-J'arriverai à destination même si j'ai oublié ma carte routière
- Aussi loin que j'pourrai allez / Malgré l'danger jm'en irai !
-Et si on tente de m'arrêter en un bond je m'évaderai
.... Merde qu'est ce que je peux raconter comme conneries ! Y a pas de cartes routières à Dreamland !*


Alors qu'il était encor entrain de chercher des rimes un hurlement vint troubler sa réflexion ...


Willy : "Au secours ! Aidez moi !"

Linus s’arrêtât de réfléchir et tournât la tête, il aperçue un jeune homme au corps mutilé poursuivit par cinq créatures monstrueuses. Chacune d'elle avaient la peau rouge vif, des instruments métalliques en guise de doigts et une tête ressemblant étrangement à celle d'un requin marteau.

*Les enfoirés ! Cinq sur un et je suis sûr qu'ils se pensent balèzes! *


Linus se réceptionnât à une douzaine de mètres du voyageurs en détresse, il effectuât un "petit" saut ( de 15 mètres environ mine de rien) pour venir se poser face au voyageurs et aux créatures. Ses jambes encore en forme de ressort se contractèrent à l'extrême avant de le propulser à très grandes vitesse dans le sens opposé à la course du voyageurs, il eu à peine le temps d'adresser un sourire à ce dernier avant de tendre son bras droit.

"MUELL-LARIAT !"


Il vint frapper la créature qui était la plus proche du voyageurs, la puissance du coup envoya ce dernier s'écrasait sur un rocher dans un énorme fracas. Linus se mit immédiatement en garde (comme il l'avait appris en boxe).

"Alors maintenant on va voir comment vous régissez face à quelqu'un qui sait se battre !"

[HRP : pour des raisons pratiques pour la suite du RP les cinq créatures seront numérotés de 1 à 5 (le 1 étant celui ayant subit la première attaque)]

La créature (1) s’extirpât du rocher, lâchât un grognement primal, avant de s'adresser à l'un de ses compères (2).

1 : "Qu'un confrère reste avec moi ce meck est plus fort qu'il en à l'air ... Vous autres rattraper notre patient!"

"Comme si j'allais vous laisser faire !"

L'une des créatures, d'un mouvement rapide, s’approchât de Linus avant de porter un coup d'estoc. Linus fit une parade du bras, mais les doigts affutés de son adversaire se plantèrent, ce qui provoqua une profonde blessure. Le temps qu'il réalise ce qui venait de se passer trois créatures étaient déjà passer dans son dos continuant à poursuivre le "patient", il tournât la tête comme pour marquer son impuissance à les arrêter. La créature qu'il avait envoyer dans le rocher quelques instants plus tôt, profitât de ce moment d’inattention pour venir lui portait un coup de tête. Il fut sonné quelques instants...

*Putain ils ont la tête dure ces enfoirés... Sa s'annonce plus dur que ce que j'aurai pensé... Je vais devoir rester concentré si je veux les fracasser.*

Il se secouât brièvement la tête pour reprendre ses esprits avant de se remettre en garde. Alors que les deux créatures tentèrent une attaque de front simultané, il ne reproduit pas la même erreur que lors du premier assaut : il écartât le coup d'estoc porté par le premier (1) plutôt que d'essayer de le parer, il se décalât ensuite d'un pas sur le coté avant de poser un magistral crochet du droit dans la joue du second. Il commença ensuite à enchainer quelques directes sur ce dernier, mais tentant d'attaquer fortement il négligea sa défense et surtout le faite qu'il était en train d'affronter pas un mais bien deux adversaires... Il paya cette erreur instantanément car il subit une quintuples coupure dans le dos. Il fit un demi-tour lui permettant de mettre un coup de coude retourné du droit à l'adversaire dans son dos et un crochet du gauche à celui qui était face. L'intensité des coups continuait d'augmenter, et pas vraiment en faveur de Linus. Chaque coup qu'il recevait lui déchirai la chair, alors que ces coups, si fort soient ils, ne semblaient pas vraiment affaiblir ses adversaires...

*Merde, comment je vais m'en sortir ... J'peux pas les affronter en même temps, ils sont trop fat pour moi!"

Le sourire que Linus avait adresser à Willy avait maintenant disparu, concentré dans son combat il affichait un air grave et sérieux. Mais il avait encore un atout dans sa manche, à part lors de sa première attaque, il n'avait pas utilisé son pouvoir. Il jaugeât ses adversaires d'un coup d’œil pour réaliser que l'un (le 1 forcement il a subis l'attaque la plus puissantes de Linus) était en bien plus mauvais état que le second, il décidât donc d'éloigner ce dernier (2) pour lui laissé le temps de ce débarrasser du premier. Il encaissât le duo d'attaque volontairement comme pour être sûr de ne pas rater son attaque de la dernière chance : son bras droit se transformât en ressort et il vînt portait un énorme uppercut à la créatures la moins blessé des deux.

"MUELL-UPPERCUT !"


Son bras se détendit et envoyât la créature à une hauteur prodigieuse, apparemment l'autre monstruosité ne s'y attendait pas; il regardât son "confrère" s'envolait. Linus le savait il n'aurai pas 36 occasions comme celle-ci : les deux créatures étaient séparées et, surprises par l'effet du coup de poing, il venait de se procurer une ouverture.

*Allez on va se la jouer comme Joe Frazier !* [HRP : si vous ne connaissez pas ce boxeur ... je ne peux que vous invitez à aller voir ses combats]

Il commençât par un direct du droit, puis enchainât deux crochets du gauche. La créature tentât de se protéger le visage, Linus commençât alors à marteler son ventre enchainant droite et gauche avec un rythme frénétique, lorsque le monstre baissât sa garde pour se protéger le ventre, Linus lui portât un violent coup de crâne... Un bruit sourd résonnât...

*Putain ils ont quand même la tête sacrément dur !*


Son adversaire était sonné, il en profitât pour lui assener un uppercut du droit. Alors que la bête tombait K.O. au sol, la seconde vint s'écraser au sol après le vol plané qu'elle venait de faire... Le large sourire de Linus réapparut sur son visage malgré la douleur.

"Maintenant on va voir ce que vaut une tapette de ton espèce dans un face à face !"

Poussé par la rage, la créature attaquât Linus de front, mais le manque de concentration et l'habitude de combattre en supériorité numérique donnèrent l'avantage à Linus. Il esquivât sans difficulté les premiers assauts avant de contre-attaquer avec ses meilleurs enchainements... Bien qu'il ne porte que peu de coup, la violence de ceux-ci ne laissaient aucun doute sur l'issue du combat ...

1 :" Tu vas voir petit emmerdeur ! Si tu crois que tu vas m'avoir tu risques de déchanter !"

"Sa tombe bien j'aime bien ça moi chanter!"


Le monstre se retournât et entamât une course effréné pour rejoindre ses semblables, bien qu'il court autrement plus vite que Linus, il fut devançait en un bond. Linus se retournât pour se mettre face au fuyard.

"Sa c'est juste parce que je ne frappe jamais quelqu'un dans le dos ! MUELL-LARIAT !"


Ses jambes sont devenus des ressort et dans une ultime impulsion il portât un dernier coup, la violence du coup brisât plusieurs os ! Et la bête restât à terre... Malgré les nombreuses coupures qui parcourait son corps, il tenait encore debout, il se retournât et vit le jeune voyageur toujours poursuivit par les 3 créatures restantes, il commençât à se dirigé vers eux avec toute l’énergie qu'il était capable de fournir.

*Je peux pas abandonner maintenant... Mais bordel vu comment j'ai dérouiller avec les deux premiers je m'imagine mal niquer les trois autres...*

Malgré le doute, il continuât à s'avancer vers les autres "chirurgiens" à tête de requins...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 580
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 25

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 167
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: [quêtes] The Shadow Part 1 Dim 2 Sep 2012 - 0:41
[i]La rentrée ... Après deux mois de vacances riches en péripéties dreamlandiennes, Riku revenait à la réalité, il fallait qu’il retourne en cours, qu’il se reconnecte un peu à sa vie première. Ces dernières semaines, il avait surtout rencontré plusieurs de ses amis de sa région natale avant de les quitter pour entamer son déménagemen. Quitter sa maison de la région parisienne pour son appartement nantais n’avait pas été particulièrement difficile, hormis le fait de laisser sa mère seule ... Mais il avait confiance en elle, c’était une battante comme son fils. Il laissait aussi derrière lui ses amis, mais il savait qu’ils garderaient contact ; après tout, ils n’étaient plus des gosses tous voisins, leurs études, l’approche de la vingtaine, les projets en couple pour certains annonçaient leur départ à tous, le début de leur vie indépendante, et parfois donc la séparation.

Ce jour là, Riku se leva plutot en forme après une nuit calme à Dreamland; s’emparant d’une chemise à carreaux et d’un jean, il alla prendre une douche rapide, se changea et se coiffa en attachant sa courte queue de cheval, puis prépara son sac avec un trieur et ses papiers. S’autorisant une collation rapide, il attrapa ensuite son portable, jeta un oeil à ses messages, et ne put s’empecher de sourir béatement en lisant celui que lui avait envoyé Hikari : «bonne journée mon Riku, moi je retourne au dodo, pas de cours aujourd’hui ! Razz»
Répondant rapidement en lui souhaitant aussi une bonne journée et terminant sur un petit «ne t’aime fort :3», il rangea son téléphone dans sa poche, prit son sac et son porte feuille, puis quitta son appartement où l’on pouvait voir un peu partout des cartons pas encore déballés et des objets pas rangés.

* Faudrait vraiment que je m’en occupe un jour ...*

Le trajet pour rejoindre l’institut où le jeune homme suivait ses cours ne dura pas longtemps, la résidence ne se trouvant qu’à une dizaine de minutes à pied du campus. Durant sa petite marche, Riku songea à ses dernières aventures à Dreamland. Depuis le concours de Macrophonopolis, et sa rencontre avec Hikari, il s’était écoulé plusieurs semaines durant lesquelles il s’était entrainé, avait combattu plusieurs ennemis aux cotés de la jeune fille, voyant sa réputation et ses capacités augmenter fortement, et peu à peu, on commençait à parler de lui comme un voyageur prometteur d’une nouvelle génération montante de la ligue baby. Son entrainement s’était achevé au royaume des morts où il avait obtenu une nouvelle invocation bien plus puissante, en acceptant de remettre Colt et Blade à son maitre. Gaia, sa dernière invocation, était une controleuse de la roche qui se trouvait au meme niveau que Riku avant de périr tuée par une créature gigantesque. D’origine anglaise, presque du meme age que le jeune homme, de son vrai nom Will, elle avait une personnalité des plus surprenantes; parfois niaise à l’extreme, parfois féministe rebelle, elle engueulait régulièrement le necromancer, le bassinant de conseils et téories en tout genre sur le role de la gent féminine dans la société; malgré cela Riku appréciait cette voyageuse, bien au dessus de ses deux prédecésseurs.

La première journée de cours du jeune homme se déroula sans encombres. Les professeurs étaient très compétents, et ses premières heures de droit et de comptabilité furent assez intéressantes. La classe ne comptait qu’une dizaine d’élèves, l’ambiance était donc sérieuse et détendue, grace à l’humour des professeurs. Lorsque sonna la fin de la dernière heure de cours, le jeune homme jeta un oeil à sa montre : 17h30. Soupirant, il sortit son portable de sa poche et envoya un sms à Hikari, conversant tranquillement avec elle, lui raacontant brièvement sa journée, et découvrant la sienne, et lui promettant de passer la chercher le lendemain à la sortie de ses cours. Arrivé chez lui, il déposa son sac à coté du bureau, et se posa dans le canapé, se permettant une brève pause télé. Il zappa ainsi jusqu’à ce que son estomac le rappelle à l’ordre aaux environs de 20 heures. Il jeta un oeil à la gazinière, mais ce soir, il n’avait pas la motivation de se préprer un vrai repas et descendit donc à la supérette d’en face s’acheter un plat préparé. il opta pour un poulet au curry avec riz basmati, et remonta dans son appartement pour profiter de son repas, sortant une bouteille de coca et un riz au lait du frigo pour compléter sa pitance. Il mangea ainsi, confortablement installé devant la télévision. Une fois son repas achevé, et la vaisselle faite, il éteignit l’écran, et se posa à son bureau pour réviser et faire les exercices qu’on lui avait donnés à faire pour le lendemain, le tout étant simple, les professeurs cherchant simplement à vérifier que les élèves avaient bien mémorisés les acquis de licence. Il travailla ainsi jusqu’à minuit, achevant sa conversation avec Hikari, lui souhaitant bonne nuit et bon courage pour sa journée. Après une rapide toilette et s’etre changé, il s’endormit en s’étant au préalable cogné dans un mur, et sur la pensée qu’il avait besoin d’espace, de courir ...

***

Dreamland. Comme tous les soirs, le monde onirique avait réalisé la dernière pensée du jeune homme au moment de s’endormir. Une chose était sure, de l’espace, il en avait à présent. Il se tenait au beau milieu d’une plaine verdoyante qui s’étendait à l’infini autour du necromncer qui se sentit presque broyé au milieu de cette immensité. Il se demanda surtout par quel moyen il allait bien pouvoir rejoindre Hikari, paumé comme il était ... Soudain, un cheval de grande taille, bien plus que dans le monde réel, s’approcha du jeune voyageur, le toisant d’un regard méfiant. L’animal s’adressa avec une voix étonnament grave au jeune voygeur :
« - Toi le voyageur ! J’espère pour toi que t’es pas venu foutre la merde ici ...
- Mince, un cheval qui parle et qui dit des trucs vulgaires ça c’est énorme !
- Tu ferais mieux de t’adresser autrement à moi gamin si tu veux garder ta gueule d’ange intacte.
- Oulaah on se calme, je viens pas chercher les emmerdes moi, je veux juste savoir comment me tirer de ce royaume pourri.
- Bwahaha il veut se tirer d’ici qu’il dit; ben mon gars, je pense que t’auras le temps de te réveiller avant de voir autre chose que de l’herbe! Mais ptet que si tu me lèches les sabots je te laisserais monter sur mon dos !
- Alors là, tu peux aller te faire foutre bien profond canasson de mes deux.
- Ouais comme tu veux, en attendant c’est pas moi l’abruti coincé ici ... Allez profite bien crétin !»

Et sans plus un mot, le cheval gigantesque repartit à vive allure, laissant seul et totalement perdu le necromancer qui bouillait intérieurement. Impossible de rejoindre Hikari ce soir ! Coincé dans ces plaines, il n’eut d’autre choix que de s’y trouver une occupation jusqu’à son réveil... Il commença à marcher sans but précis, réfléchissant à ce qu’il allait bien pouvoir faire dans ce royaume vide et sans intéret pour lui, jusqu’à ce que résonne au loin un cri. Le necromancer plissa les yeux en fouillant la plaine du regard, jusqqu’à appercevoir une créature à visage de dauphin courir à toutes jambes,poursuivie par trois créatures en blouses blanches et à tete de requin marteau. Lorsque le fuyard apperçut Riku au loin, il se mit à hurler à pleins poumons des paroles pour la plupart incompréhensibles, mais le voyageur parvint à en comprendre l’essentiel :

« Au secours ... Aidez moi ! Ils veulent ... Ramener moi ! »

Bon une chose au moins était claire, il avait besoin de l’aide du jeune voyageur, et ce dernier comprit aussitot pourquoi en le voyant s’approcher et se cacher derrière lui; tout son corps était parcouru de cicatrices, il semblait traumatisé. Le necromancer comprit qu’il avait du subir des expériences ou etre torturé quelque part, et que ces requins étaient du camp de ses bourreaux. Pas le choix maintenant, après avoir vu cela, sa conscience l’obligeait à intervenir.

« Par le pacte qui nous lie, je t’invoque Gaia ! »

La voyageuse surgit alors dans un puissant halo bleu qui éclaira un instant la plaine, laissant apparaitre la jeune femme, dont les cheveux roux flottaient au vent. Sans un mot elle posa sa main sur le sol et fit se soulever la roche qui se trouvait sous les pieds des assaillants, les envoyant voler. Ils s’écrasèrent indemnes, mais sonnés. L’un d’entre eux, qui semblait etre le chef du groupe avec sa peau rouge se releva, et hurla dans la direction du necromncer :

« Ne te mele pas de ça invocateur, barre toi de là avec la gonzesse, et tu auras la vie sauve. »

Mais plutot que de craindre les paroles proférées par le requin, Riku eut un un sourire narquois observant avec intéret l’expression meurtrière qui s’était dessinée sur le visage de Gaia en entendant le qualificatif qui lui avait été attribué. Une veine pulsait sur son cou, et elle serrait les poings, se retenant d’hurler. Jusqu’à ce que l’un des requins (3 dirons nous) se jette sur eux toutes dents sorties, tentant de placer un coup de sa tete à l’invocation, qui ne broncha pas au contact avec le crane solide de l’animal. Une couche de roche protégeait le visage de la jeune femme, qui eut à cet instant un sourire carnassier, jouissant de la surprise de son adversaire, à qui elle plaça un formidable coup de poing rocheux qui l’envoya voler sur plusieurs mètres. Son comparse (4) prit aussitot sa place, tentant cette fois de s’attaquer à l’invocateur, qui surpris ne parvint pas à réagir suffisamment vite et reçut un direct du droit en pleine machoire qui le fit s’écrouler. Mais Gaia, elle, avait anticipé cette réaction, et lorsque disparut le clone de roche qu’elle avait fabriqué, Riku réapparut derrière la créature à qui il asséna un coup vertical en plein milieu de la colonne vertébrale, le déstabilisant un court instant, ce qui permit à l’invocation de l’écraser au sol d’un énorme menhir qui lui tomba sur le dos. Riku se tourna aalors vers le chef du groupe, le toisant avec une confiance accrue.

« - Tu comptais réellement me stopper avec des clampins preils ?
- Ha, ha te voilà bien confiant petit voyageur, mais que crois-tu que nous sommes ? Nous sommes des etres supérieurs de Dreamland, qui ne ressentent ni la douleur ni la peur. Nous sommes des etres qui ne connaissent pas la défaite ! Quand à toi Willy, tu vas nous suivre, la lumière t’attend. »

A cet instant, la créature dauphin s’enfuit à toutes jambes, hurlant «pas la lumière !!!» , et alors que Riku courait pour rejoindre le dauphin nommé Willy et le protéger, les deux requins qu’il avait étalés se relevèrent et se jetèrent sur lui le plaquant au sol. Bizarrement, ils semblaient différents d’il y a quelques instant, et paraissaient menaçants avec leur regard dénué d’expression. Gaia vint aussitot aider son maitre en projetant des stalactites dans leur diretion, ce qui eut pour effet de faire lacher prise aux requins, qui reculèrent tout de suite pour éviter l’attaque. Le necromancer se relevaa, et se retournaa vers ses opposants, l’un deux paaraaissit désorienté, et aavaait le museau abimé à caause de laa première attaque de Gaia; Riku comprit tout de suite, leur point faible était leur museau ! mais comment atteindre cette zone, alors qu’ils aattauaaient à deux en meme temps et étaient relativement rapides ? Le necromancer eut alors une idée.

Alors que le voyaageur réfléchissait, (3) et (4) se jetèrent sur lui en meme temps, l’un projetant son poing, l’autre attaquant de son puissant museau. Le voyageur réagit aussitot, invoqua silencieusement Zeel qui repoussa le museau de (4), tandis que Gaia bloquait d’un mur de pierre l’assaut de (3). (4) était sonné, le jeune homme en profita donc pour lui placer un coup de pied sauté dans le museau qui fit tourner la tete à la créature qui s’effondra en se tenant le bout du visage. Pendant ce temps Gaia était aux prises avec (3) qui luttait rageusement, et plus ses attaques s’intensifiaient, plus le jeune voyageur ressentait la décharge d’énergie que lui prélèvait son invocation, et il comprit que s’il ne se hatait pas, il se retrouverait à court d’énergie et donc d’invocations pour affronter le chef du groupe, ce qui risquerait d’etre plutot problématique ...il devait réussir à se débarasser des sous fifres rapidement, et pour le moment, ce n’était pas gagné ...

(HRP : je m’excuse sincèrement pour le retard, et aussi pour la mise en forme du texte, mais le traitement de texte de mon micro pc ne prend en compte ni les crochets de balise, ni les accents circonflexes - -)

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [quêtes] The Shadow Part 1 Lun 10 Sep 2012 - 18:45
A l'apparition de l'invocateur Linus reprit espoir. Il arrêtât de boiter pour transformer ses jambes en ressort et d'un saut atterrir à coté d'un des monstre (4). Profitant des assauts rapide de Zeel et de l’inattention du monstre il lui assenât un crochet dans l'estomac... Ce qui ne déstabilisât quasiment pas le monstre.

*Merde je frappe comme une dale-pé ... Les deux autres m'ont vraiment dérouiller*


Les blessures qui parcourait sont corps commencer à se faire sentir, il eu un instant de faiblesse et posât un genoux à terre. Le monstre (4) profitât de cette ouverture pour lui porter un violent coup de tête. Linus volât sur quelque mètres avant d’atterrir au pieds du nécromancien. Il lui adressât un regard...

"Dis donc toi, j’espère que tu as quelque chose pour ces tar-ba ... Parce que j'en ai démonté deux et là je suis à bout ..."

Linus se relevât malgré tout en un bond, se retrouvât dos à dos avec l'invocateur et ,malgré les blessures, il se mit en garde prêt à en découdre.

"Au moins cette fois je serai pas tout seul ! Toi et tes potes avait intérêt a assurer !"

Alors qu'il se préparait à charger l'un des monstres, un nuage de fumée apparût devant lui .... Iza était au centre, celà faisait longtemp qu'elle n'avait pas vue Linus et à priori elle n'avait pas choisit la bonne nuit... A la vue du corps meurtri de Linus elle se mit à pleurer...

"Qu'est ce qui t'a arrivé ... j'a beaucoup peur Linus ..."

Elle commençât à sangloteret le vent à se lever ... Linus savait que quand sa tournait comme ça en général cela se terminait en véritable tempête, il l'a pris dans ses bras :

"T'inquiète Iza tu sais que je suis solide !"

Il se forçât à sourire et la fillette se calmât tout comme le vent... Mais ce n'est pas ce qui poussât les "chirurgiens" à stopper leur assaut, et l'un d'eux vient empaler de ses outils le dos de Linus qui lachât un hurlement. Il saisit le bras planter dans son dos avant de projeter violemment le monstre au sol, il prît le temp de regarder autour de lui, il compris que Gaïa pouvait contrôler la terre ...

"Et la meuf ! Met la fillette à l'abri au sommet d'un pilier je n'accepterai pas que ces monstres s'en prennent à elle !"

Il n'attendit pas de réaction et se mit à genoux sur le monstre qu'il venait de mettre à terre et enchainât les crochet du droit et du gauche dans ça face. Après quelque coup le monstre réussit à se dégager et repoussât Linus contre le pilier de pierre qui venait d'apparaître sous la fillette. Les blessures qu'il avait accumulés faisait qu'il avait du mal à tenir debout, pour être franc si Iza n'avait pas était là il serait sans doute déjà inconscient...

"ECOUTEZ MOI BIEN ! ON PEUT SE LES FAIRE ALORS IL VA FALLOIR TOUT DONNER !"

Dos au pilier il ne risquait plus de prendre de coup dans le dos ... Mais il commençait à vasciller le combat s’annoncer encore plus dur que ce qu'il pensait...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 580
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 25

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 167
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: [quêtes] The Shadow Part 1 Ven 21 Sep 2012 - 17:21
Sans réellement avoir prévu la chose, Riku se retrouva affublé d'un allié pour le moins … « brutasse ». Le necromancer comprit rapidement que le jeune homme qui l'avait rejoint pouvait transformer des parties de son corps en ressorts et porter ainsi des coups très puissants, ce qui pouvait s'avérer intéressant si l'on parvenait à placer un coup puissant dans le point faible des squales ! Mais il constata aussi très rapidement l'état de fatigue avancé dans lequel se trouvait son compagnon improvisé, blessé à plusieurs endroits, le souffle court, certains de ses mouvements étaient fortement alourdis, ce qui l'empêchait de contrer efficacement les assauts de ses opposants. Pendant ce temps, Riku, bien que disposant d'une réserve d'énergie encore assez importante, avait senti l'impact de l'alternance des invocations.

L'allié de l'invocateur profita d'une ouverture créée par Gaia pour asséner un coup de poing dans l'estomac du monstre, qui recula de quelque pas, mais ne parut pas particulièrement affecté. Riku avait-il dans son camp un voyageur débutant ? Mince ça ne l'aiderait pas beaucoup … Il avait apparemment mis hors de combat deux des squales, mais à présent son état laissait gravement à désirer. Il posa un genou en terre, et l'un des monstres en profita pour lui envoyer un violent coup de tête qui le fit valser sur plusieurs mètres. Le jeune voyageur atterrit devant le necromancer, occupé à donner ses directives à Gaia, qui maintenait sa barrière de roche autant qu'elle le pouvait. Il leva les yeux vers Riku et lui lança :

"Dis donc toi, j’espère que tu as quelque chose pour ces tar-ba ... Parce que j'en ai démonté deux et là je suis à bout ..."

Bon, une chose était sûre à présent, le second voyageur ne lui serait pas d'une grande aide au combat. Il se releva malgré tout, se mit dos à l'invocateur, en garde.

"Au moins cette fois je serai pas tout seul ! Toi et tes potes avait intérêt a assurer !"

Le necromancer soupira, acquiescant malgré tout aux paroles de son allié, qui apparemment ne connaissait pas tout des facultés du jeune homme. Mais soudain, alors qu'ils repartaient à l'assaut, une gamine apparut au milieu du combat, et elle-ci semblait connaître le voyageur ressort, car elle s'adressa à lui, le visage pâle à la vue de ses blessures, et surtout une totale incompréhension des évènements qui se tramaient autour d'elle. C'était bien le moment pour qu'une rêveuse débarque tiens, comme s'ils étaient pas assez dans la mouise. Linus, tel que la fillette l'avait appelé, la prit dans ses bras, tentant de la rassurer. Les monstres ne ratèrent pas cette occasion, et avant que Riku ait pu réagir, l'un d'entre eux planta les outils qui lui servaient de doigts dans le dos du voyageur qui poussa un hurlement de douleur. Réagissant aussitôt, il plaqua la créature au sol se dégageant de son emprise, et se tourna vers Gaia :

"Et la meuf ! Met la fillette à l'abri au sommet d'un pilier je n'accepterai pas que ces monstres s'en prennent à elle !"

Un terrible instinct de meurtre résonna alors dans toute la plaine. Linus avait dit le mot de trop, et Riku commença à paniquer en voyant le regard courroucé et les veines saillantes de son invocation. « Meuf » était pour elle l'un des pires patronymes qu'on pouvait lui affecter. Elle qui était profondément féministe, qu'un homme lui donne des ordres en l'appelant ainsi, rien ne pouvait l'énerver plus, et Riku dût lutter intérieurement pour calmer l'esprit de la jeune femme qui semblait sur le point de tout détruire, son invocateur compris dans le lot. Après quelques phrases compatissantes, des promesses, et avoir subi quelques insultes, l'invocateur parvint à ramener à la raison la contrôleuse qui se plia à la demande de l'homme-ressort sans broncher, créant un pilier de roche pour mettre à l'abri la fillette. Pendant ce temps, Linus bataillait avec le monstre qu'il avait mis à terre, et ce dernier finit par le repousser vers le pilier, contre lequel s'appuyait le voyageur. Il allait se retrouver encerclé s'il ne bougeait pas … Et en plus, Riku le voyait, il était bien trop faible pour espérer faire quoi que ce soit à cet instant. Il se tourna vers lui en ordonnant à Gaia de faire surgir d'un seul coup des stalagmites du sol pour surprendre les requins, très mauvais sauteurs apparemment. L'un d'entre eut tout un côté transpercé par la roche, et en ressortit avec une plaie béante d'où s'écoulait un flot de sang. Satisfait, il ordonna à Linus :

« Bon écoute ! On ne peut pas les battre s'il nous attaquent tous en même temps ! Dans ton état, je te conseille d'aller retrouver ce voyageur dauphin pour lui porter secours, et d'emmener cette rêveuse avec toi. Je me charge de les retenir, et d'en éliminer si possible. »

Ces mots dits, Riku ordonna à Gaia de créer plusieurs clones de roches pour attaquer les squales. L'un d'entre s'échappa et s'élança à la poursuite de Linus, Riku tenta de l'affaiblir en indiquant à Gaia de projeter des javelots de roche sur la créature, deux d'entre eux s'enfoncèrent dans les écailles brillantes, créant deux ouvertures sanglantes, qui ralentirent la course du monstre.

*c'est tout ce que je peux faire pour celui-là, désolé je dois conserver mon énergie pour le chef … Tiens bon !

Le dernier sous-fifre se jeta sur le necromancer qui avait le dos tourné, et lui enfonça l'un de ses outils dans la cuisse ; Riku poussa un cri de douleur, mais parvint à se dégager rapidement de son emprise, grâce aux poings de roche de Gaia qui brisèrent les « doigts » de leur opposant, qui se tordit de douleur en convulsant. Ce fut à cet instant que lui et Gaia attaquèrent en même temps le monstre, balançant tous deux leur poing dans son museau. Le coup fit effet, et le squale se retrouva sonné ! Gaia acheva le travail en l'écrasant sous un énorme menhir, lui brisant la colonne vertébrale.

« Un de moins … Alors le chef, tu viens pas te battre ? Depuis tout à l'heure tu nous regardes faire mais tu n'intervient pas … »

Ce fut à cet instant qu'apparut derrière lui le squale aux écailles rouges. Ce dernier balança son museau tranchant vers le cou du necromancer, qui pencha la tête juste à temps, mais se retrouva avec une entaille à l'épaule qui le faisait souffrir. Le monstre éclata d'un rire caverneux :

« Tu te trompes lourdement, jeune voyageur, si tu penses affronter un adversaire du même niveau que les précédents. En tant qu'« écailles rouges », je bénéficie d'une résistance et d'une force accrue, de même pour ma vitesse, comme tu viens de le constater ... »

Shit. En effet, le niveau du chef du groupe n'avait rien à voir avec celui des précédents, et le necromancer doutait de pouvoir le vaincre seul. Mais là, il n'avait de toute manière pas le choix, et il commençait à être habitué à ce genre de situations de merde ! Un sourire narquois se dessina sur son visage alors qu'il saisit à pleine main le nez de la créature, s'entaillant la main dessus, mais tirant de toute ses forces, pour faire tomber le monstre, alors que Gaia arrivait au dessus, préparant sa technique la plus puissante, le cercueil de roche. Trois énormes menhirs apparurent autour du squale, et se ressérrèrent d'un seul coup autour de son corps, jusqu'à le broyer.

Mais aucun son d'os brisés ou de cris de douleur ne retentirent. A la place, le necromancer vit le squale écarter à la main, et repousser les trois rochers, sans difficulté, à peine blessé.

*purée, je vais vraiment galérer à le battre celui là ….


__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : The Death Voice
Messages : 580
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 25

Arpenteur des rêves
Riku Kaisuki
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 167
Renommée: 1775
Honneur: 198
MessageSujet: Re: [quêtes] The Shadow Part 1 Mar 23 Oct 2012 - 19:02
Riku n'en revenait pas … En usant juste de la force de ses bras, ce foutu squale avait trouvé le moyen de repousser et de résister à la pression de quatre menhirs de plus d'un mètre et de plusieurs tonnes chacun ? Et il était sensé battre ce truc ? Mais c'était l'arme atomique qu'il lui fallait là, pas des cailloux et des coups de poings ! La créature s'esclaffa en balançant les rochers sur le necromancer, que Lena protégea d'une barrière tellurique. Le monstre lança alors de sa voix caverneuse :

« Et alors ? Est-ce tout ce dont vous êtes capables, toi et ton invocation ? Je dois avouer que ton attaque m'a surpris, tu as osé empoigner mon nez tranchant à pleines mains, quitte à te l'entailler. Il t'en faudra cependant plus si tu comptes m'infliger une blessure ... »

Riku sentit la colère de Gaia monter au fur et à mesure que le monstre les narguait, se targuant de sa propre force avec un mépris affiché. Une chose était sûr, il ne doutait pas de ses capacités … Un point restait néanmoins obscur, d'où tirait-il une telle force ? Il fallait qu'il parvienne à trouver rapidement une tactique s'il escomptait le blesser, et cela passait par calmer la contrôleuse qu'il avait invoquée, dont l'aura meurtrière ne cessait d'empirer à chaque seconde. Elle manquait de concentration de ce fait, et Riku l'avait senti son attaque manquait de puissance réelle. En combat, la maîtrise de soi était une chose essentielle, et la jeune femme zombifiée semblait avoir totalement oublié cette notion de base du combat. Sur le coup, Riku comprit ainsi pour quelles raisons elle avait trouvé la mort de manière … « Anticipée » à Dreamland. Gardant tout commentaire dans son esprit pour éviter qu'elle ne l'entende, il recula plus loin en lui ordonnant de le suivre.

« - Dis donc Gaia, t'as vu comment t'es déconcentrée ? Tu comptes battre ce monstre avec ton envie de tuer à peine capable de dégommer une mouche?

- Tu t'prends pour qui toi ? Ok t'es mon invocateur et je te laisse me faire venir au combat, mais t'as aucun reproche à me faire. Sans moi t'es rien, à peine capable de kicker une plante. Alors tes critiques tu te les gardes … T'es bien comme tous les mecs toi.

- Bon écoute, si t'es là en tant qu'une de mes invocations, c'est que tu ne voulais pas crever, et revenir à Dreamland. En plus, t'es morte assez vite je te signale, je suis vivant depuis bien plus longtemps que toi … Bref, soit tu te calmes, soit tu me montres une vraie envie de tuer ! Je veux des attaques puissantes pas des caresses comme t'as fait là, t'es bien une faible femme ! »

A cette dernière remarque, la voyageuse ressucitée explosa de colère en rugissant à pleins poumons. Autour d'elle, les morceaux de roche et les cailloux se soulevèrent, et la terre trembla légèrement, à mesure que ses hurlements s'intensifiaient. Le squale, lui, paraissait surpris par cette puissance soudaine. Gaia se tourna vers Riku, et lui lança au milieu de ses hurlements :

« - Tu as osé dire une chose pareille … Tu vas voir espèce d'enfoiré, je vais le démonter ton poiscaille de mes deux, et après je viendrais te casser la gueule bien comme il faut pour te faire ravaler tes commentaires jusqu'à la glotte!

- Ouais c'est ça, c'est ça … En attendant, au lieu de blablater comme la grognasse de base que tu es, attaque donc.  »

Elle explosa de nouveau de rage, et dans un hurement, recouvrit son corps entier de roche, et fonça vers le squale, qui se déplaça en un instant au dessus de l'invocation, frappant d'un seul coup dans la roche, au niveau du cœur. Mais l'armure résista, et le monstre se retrouva tétanisé, un air surpris se dessinant sur son visage. Gaia fit un tour sur elle, et grâce à l'énergie cinétique amplifiée par le poids de la roche qui l'entourait, elle plaça un formidable coup de poing dans le museau pointu du squale, qui s'envola sur plusieurs mètres en poussant un cri de douleur. Il s'écrasa dans l'herbe, arrachant plusieurs brindilles d'herbe. Le museau pointu était à présent tordu presque en angle droit, et le requin paraissait sonné. Il se releva avec difficulté, crachant du sang, puis fixa ses adversaires avec un regard à présent plus que sérieux. Il avait fini de les évaluer ; cette attaque était parvenu à éveiller sa curiosité, et il allait donner la pleine mesure des capacités qui lui avaient été confiées : il se déplaça jusqu'au corps de ses soldats anéantis, puis se mit à les dévorer, sous le regard plus que surpris du necromancer. Mais que faisait-il ? Bordel, qu'est-ce qu'il faisait à bouffer ses potes, qui n'étaient même pas morts ? Il entendit les os des monstres craquer sous la mâchoire puissante du squale aux écailles rouges, et l'un d'entre eux poussa même des hurlements de souffrance des plus atroces à entendre.

Une fois son macabre massacre achevé, le squale se redressa, et Riku comprit alors le sens de son acte. Il avait triplé de taille, ses muscles avaient augmenté en conséquence, et paraissait à présent pris d'une sauvagerie démente et incontrôlable. Ses yeux avaient rougi, et sa respiration était devenue un souffle puissant qui soulevait l'herbe autour tel un vent brûlant. Poussant un hurlement bien plus puissant encore que ceux de Gaia qui fulminait toujours, Riku continuant d'entretenir sa rage par quelques pensées bien machistes, elle prépara une nouvelle technique, alors que le squale se ruait dans leur direction, toutes dents sorties, prêt à les tuer.

La contrôleuse attendit que le monstre soit à son niveau, puis au moment où ce dernier entreprit de lui placer un coup de poing dont Riku sentit le souffle de là où il était tant il était puissant. Cette attaque créa l'inquiétude chez le necromancer, inquiétude qui fut vite dissipée, lorsque Gaia fit apparaître un golem de roche, dont l'épaisseur fut percée en son centre, mais qui ne se brisa pas sous le choc. La voyageuse en profita pour sauter au dessus de sa création, et frappa le museau et le menton du monstre à l'aide de ses poings de roche, la puissance décuplée de Gaia parvint à faire reculer le squale qui accusa le choc, mais il resta malgré tout debout, et l'attaque ne semblait pas l'avoir atteint plus que ça. Il repartit à l'assaut, et cette fois, l'invocation prit l'initiative en lançant deux rochers de sa taille dans les cotes du monstre qui les repoussa, avant de se manger une nouvelle mandale en plein visage. Mais cette fois, Gaia n'échappa pas à la réplique du squale, qui lui plaça un formidable coup de poing dans la poitrine qui la fit valser sur plusieurs mètres. Elle s'écrasa plus loin, et Riku qui n'eut pas le temps de réagir, concentré qu'il était sur son invocation qui venait d'être défaite, et lui aussi subit le même sort, ressentant par la même la puissance de l'attaque, qui lui déboîta la mâchoire, et lui fit cracher un flot de sang. Il se releva avec difficulté, pendant que son invocation faisait de même. Il pouvait encore tenir debout, mais il le sentait, cette attaque l'avait bien amoché, et en retombant, sa peau s'était entaillée à plusieurs endroits, ça commençait à faire beaucoup de sang perdu. La respiration saccadée, il étudia son adversaire. Malgré la puissance de ses attaques, les coups de Gaia l'avaient amoché. Il avait le visage méconnaissable, les yeux gonflés et injectés de sang, le nez brisé, et il avait perdu plusieurs dents aussi. La situation ne paraissait pas si mauvaise donc.

Mais Gaia s'affaiblissait à mesure que les réserves énergétiques de son invocateur s'épuisaient. Il aurait de quoi lancer une dernière grosse attaque, après il devrait se contenter d'invocations passives, et dieu sait qu'il avait besoin de puissance offensive là …. Concentrant son énergie, il réfléchit à une tactique possible. Soudain, une idée lui vint à l'esprit. Oui … C'était parfait. Il avait toutes les chances d'abattre le monstre ainsi. Mais il ne fallait pas que son corps flanche le moment venu, et il sentait que ses forces seraient limites. Décidément, il passait son temps à la limite de crever dans ce monde …

« - Hé la meuf là ! Relève toi, à moins qu'une gonzesse comme toi soit aussi faible que ça ? - *reste en retrait indiqua-t'il mentalement.-

- ESPECE D'ENFOIREEEEE !!!! JE VAIS T'EXPLOSER TA PETITE TRONCHE DE MERDEUX TELLEMENT FORT QUE MEME TA MAMAN POURRA PAS TE RECONNAITRE APRES AVOIR RECOLLE LES MORCEAUX !!! ET J'TE FERAIS BOUFFER TES PUTAINS DE COUILLES APRES TE LES AVOIR TRANCHEES A VIF !!! – elle acquiesça. - »

A cet instant, le squale se jeta sur eux, brandissant ses mains outils, prêt à frapper en plein cœur pour achever ses adversaires. Riku, plutot que de fuir, fonça vers la créature, et se laissa empaler l'épaule dans le bras du monstre, l'autre fut bloqué d'un seul coup par un rocher qui lui tomba dessus, l'arrachant du corps du monstre qui poussa un hurlement de rage, secouant son unique bras dans tous les sens, pendant que le necromancer retenait ses hurlements en se mordant la lèvre jusqu'au sang, sentant chacun de ses organes proches déchirés par les instruments de torture qui les transperçaient. La douleur était insoutenable, mais la volonté de Riku la surpassait. Il prit appui sur le torse du monstre, et en se servant de son bras comme d'une base pour tourner sur lui-même, plaçant un coup de pied vertical juste sous le menton du squale qui se retrouva étourdi sous le choc. Tirant de toutes ses forces pour se dégager de l'emprise de son adversaire, le necromancer parvint à se dégager, mais en laissant son bras gauche empalé sur le tranchant des doigts instruments de la créature. Poussant un hurlement de douleur, la vision floue, il se laissa tomber au sol en hurlant :

« MAINTENANT GAIA!!!! »

L'invocation ne se fit pas prier, et lança la technique qu'elle avait préparée pendant que Riku s'occupait de distraire l'attention du monstre. Un pilier de roche surgit à toute vitesse du sol, et frappa de plein fouet l'aileron et la colonne vertébrale du requin, qui s'effondra à genoux. Il accusait fortement le choc, qui l'avait fait vaciller, et ce court instant suffit à Gaia pour se retrouver juste au dessus de lui, et de toute la force de sa rage et de son poing de roche, elle frappa en plein sur le sommet du crâne du monstre, dont tout le squelette implosa de l'intérieur sous le choc. Le squale retomba, flasque et sans vie, dans un dernier râle de douleur. Pendant ce temps, Riku se laissa choir sur le sol, sentant ses forces presque épuisées. Gaia disparut en le félicitant pour la réussite de son plan et lui adressant un très aimable doigt d'honneur et quelques mots des sympathiques. Reprenant sa respiration, Riku espéra que son adversaire avait pu se débarasser du dernier squale, parce que lui ne serait plus d'aucune utilité là ….

Plusieurs minutes s'écoulèrent, qui parurent être une éternité aux yeux du voyageur, épuisé et au corps endolori qui le faisait atrocement souffrir. Mais, finalement, le voyageur à tête de dauphin atrocement mutilé revint à pas lents là où se trouvait le necromancer amputé d'un bras. Il était seul, mais il ne semblait plus poursuivi, car Riku ne vit aucun squale à l'horizon. Cependant, il était toujours aussi paniqué, et ses propos étaient encore plus incohérents que lorsqu'il était poursuivi :

« La forêt … Dans la porte … La caverne … tellement de brumes … Les salles blanches me font mal … La marque, il faut se méfier de La marque … pleins d'arbres … La table p … NoooOON pas les blouses ! La marque … il … La marque … le chemin mène à la caverne à travers les arbres … L'obscurité puis la lumière … trop blanche … de la table jusqu'au trou … Faites attention à la marque ! Ne suivez pas la table, vous tomberez dans l'ombre de la marque … puis la lumière … »

Que … Que cherchait donc à dire cet énergumène ? Une marque ? Une forêt ? Une table ? Bordel, le necromancer ignorait ce qu'avait pris comme drogues la bestiole là bas, mais son itinéraire était aussi précis que l'orientation du jeune homme … Il prit quand même note intérieurement de ce qu'avait dit le dauphin, lorsque soudain il se dématérialisa dans un nuage de fumée. La nuit était finie … Mais pas ce combat, qui venait juste de commencer ….


- END OF THE FIRST PART -

__________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [quêtes] The Shadow Part 1
Revenir en haut Aller en bas

[quêtes] The Shadow Part 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Les Plaines-