Haut
Bas

Partagez|

Le Melodus Simplex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Le Melodus Simplex Mer 25 Juil 2012 - 19:20
L'âge d'or

Le Mélod, autrefois Melodus Simplex est à l'origine une créature fée vivant dans les sombres forêts ou les ruines. Avant l'avènement du christianisme cet esprit de l'intelligence d'un chat veillait sur les enfants abandonnés ou perdu la nuit.

* bruit d'oiseaux voletants dans les feuillages puis hiboux*

Dans l'univers de Dreamland il vivait alors dans la forêt de Broncoli-ande, vaste forêt qui s’étendait du royaume de l'obscurité jusqu'au bu bois des fées. Certains supposent que l'ébauche/l’ancêtre du grand Labyrinthe de Maze s'y trouvait également. Ceci à une époque où le seigneur tortueux était moins influent (et moins fou).

Le Melodus de la légende apparaissait aux enfants effrayés qui fredonnait un air de musique. D'après la légende cette créature les guidait alors jusqu’en dehors du danger en les guidant de sa chanson. On disait aussi que le Mélod était propice à l'introspection du sage. Et également qu'il jouait des tours aux avares et aux grincheux.

Car à l'époque le Melodus Simplex était facétieux et rieur. Et de nombreuses histoires et anecdotes parlaient alors de lui. Il faisait rêver c'est le cas de le dire.

-------------

Le Déclin

*violon (bas, rythme irrégulier)*

Avec l'expansion du Christianisme et la diabolisation des anciennes croyances. La réputation du Melodus perdit de sa superbe. Et il est heureux qu'il n'eut pas la même notoriété que le dieu Pan qui servit d'inspiration au Diable. Et puisque, contrairement au dieu Pan, les croyances des hommes n'étaient pas suffisamment contradictoires ou abondantes pour créer un deuxième Melodus, ce dernier se contenta de changer.

Par ailleurs il sombrait peu à peu dans l'oubli, devenant une créature au rôle un peu confus. De son coté Broconli-ande avait beaucoup périclité leurs des périodes d'expansion du royaume du feu (périodes correspondants aux guerres ou aux grand incendies). De plus les fôrets perdaient de la place dans les pensées des Hommes alors qu'elles périclitaient à leurs yeux.

Le Royaume de lObscurité, lui, conservait sa taille. La moindre peur du noir étant plus ou moins compensée par l'expansion de la population.

Quant au Melodus il n'était plus aussi champêtre qu'avant, son tempérament fut décrit plus sombre. Il n'avait plus de compassion particulière pour les visiteurs étranges qui apparaissaient et disparaissaient sans logique (surtout pour son esprit). Et il devint au mieux le spectateur passif, au pire le guide, voire le rabatteur (à l'aide de ses illusions) des créature du mal (et donc facteur de mauvais présages. Encore maintenant après l'éveil le Mélod conserve une partie de cet aspect sombre dans son coeur. Mais il est bon que la nature profonde du Mélod n'eut pas changé.

--------

L'éveil

piano calme, url interdite pour l'instant


Qui fut cette petite fille qui éveilla de vieilles réminiscences dans l'esprit du Mélod en fredonnant pour se donner du courage? L'histoire n'est pas précise sur ce point. Toujours est-il que le Mélod, happé par ses anciennes habitudes, écouta les plaintes de l'enfant. Et il la guida de ses sens pour qu'elle échappe aux tourment de cette nuit.

Perturbé par le sentiment que ses actions produisirent en lui, le Mélod réitéra l'expérience la nuit suivante, et celle d'après. "L'humanité" qu'il échangeait avec les rêveurs éveillait son esprit. Tant par les choses qu'il apprenait ou voulait comprendre (au début des sentiments complexe pour lui, puis des choses et enfin des concepts) que par les contradictions internes entre son ancienne nature et son quotidien. Oui... L'esprit du Mélod ne pouvait plus rester simple.

Le Mélod étant une créature discrète, peu de créatures de l'Obscur ont perçue ou soupçonné un changement. Le changement eu lieu progressivement sur une bonne dizaine d'année. Bien que certaines lui trouvèrent un comportement parfois incohérent avec son intelligence supposée. Mais il restait "la créature simplette et servile qu'on remarque à peine" (bien qu'utile pour la chasse) aux yeux des autres.

Pourtant nul doute qu'il avait changé. Et chaque nuit où la jeune fille s'endormait effrayé par le noir s'endormait. Elle rêvait du Mélod et apparaissait auprès de lui. Et plus rien ne lui arrivait alors. Le noir ne lui faisait plus peur comme avant et un jour elle ne vint plus. Oh, suivant les versions de l'histoire elle est soit morte, soit devenue voyageuse ne voulant pas revenir à l'obscurité, soit plus simplement en proie à d'autres peurs d'adulte bien différentes du noir et contre lesquelles le Mélod ne peut rien. Qui sait?

Le Mélod, lui, en dix ans à guider secrètement les rêveurs, avait gagné en force par rapport à nombre de créatures qui partageaient le bas de l'échelle avec lui. Son intelligence grandissait.

Une autre étape de l'éveil fut quand il redécouvrit les voyageur... Oh mais c'est une histoire à part.



* Astrolab dissipa alors la fumée qui avait pris forme pour illustrer son récit, exécuta une cabriole et salua tandis que la musique illusoire s'éteint doucement aux oreille de son auditoire. *

-" Merci et... Faites un beau rêve."
Revenir en haut Aller en bas

Le Melodus Simplex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Administration Onirique :: Personnages :: Notes des voyageurs-