Haut
Bas

Partagez|

Sboubland-Quête- <<Un(e) Visiteur/euse inquiétant(e)...>> [PV Fenraer/William/Lilith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 115
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 240
Honneur: 10
MessageSujet: Sboubland-Quête- <<Un(e) Visiteur/euse inquiétant(e)...>> [PV Fenraer/William/Lilith] Jeu 5 Juil 2012 - 1:07
Cela faisait quelques nuits que Lilith et son frère s'étaient rencontrés dans Dreamland, à leur plus grande surprise, mais aussi et surtout pour leur plus grand bonheur, ils avaient tous les deux vaincus leur peur et progressaient dans ce monde onirique chacun de leur côté... Du moins jusqu'à il y a peu de temps ! Depuis, ils avaient décidé d'évoluer ensemble. Ou du moins d'organiser des nuits où ils pourraient passer du temps ensemble faute de moyens dans le monde réel... Lilith attendait beaucoup de cette nuit. Sa journée ne lui avait pas fait de cadeaux et elle comptait bien décompresser....

Déjà à son réveil elle était vraiment en retard ! Elle avait tellement mal dormit que la fatigue la tenaillait... Elle n'avait pas fermé l'oeil de la nuit et n'avait de ce fait pas put rejoindre son frère à qui elle en avait fait la promesse... Elle détestait trahir ses promesses, surtout celles faites à l'être qu'elle chérissait plus que tout...
Pas le temps d'avaler quoi que ce soit, et une fois arrivée au lycée, elle avait apprit que les cours de la matinée étaient annulés a cause de l'absence de nombreux professeurs... Elle avait seulement cours de mathématique, et ce juste avant de manger...
Elle avait donc décidé de se reposer au parc non loin de son établissement scolaire... Mais le temps s'était gâté alors qu'elle commençait à peine à trouver le sommeil ! Elle avait donc dû courir sous la pluie pour s'abriter des gouttes glaciales qui giflaient impitoyablement son visage livide, accentué par la couleur grisâtre des nuages... Sous un arbre bien fournit, elle avait trouvé un refuge contre le torrent qui s'abattait au dessus d'elle mais pas contre les rafales de vent qui semblaient s'acharner contre elle. Elle avait eu pour seule compagnie un chat borgne qui cherchait la même chose qu'elle. Nulle caresse, nul signe de compassion, ce chat était une âme errante qui ne cherchait qu'à survivre apparemment... Son pelage rêche, mal entretenu, ces croûtes purulentes et cet oeil en moins témoignaient bien de sa façon de vivre, un combattant, un vainqueur, mais aussi un voleur et un survivant... l faut avouer que ce n'était certainement pas la meilleure compagnie que Lilith aurait espéré... Surtout qu'il s'était enfuis après lui avoir sévèrement rappelé sa façon d'être, un solitaire invétéré qui ne réclame l'aide de personne !

Résultat des courses: une main droite ensanglantée, du haut du poignet jusqu'au creux de la main, trempée jusqu'aux os puisqu'elle a dû courir jusqu'à l'infirmerie du lycée sous la pluie torrentielle, qui par ailleurs s'est arrêté à son arrivée devant les portes du lycée, et bien sûr elle arrive en retard au cours de mathématique...Et encore ce n'était que la matinée car le reste était encore pire ! Mais bon on ne va pas s'attarder sur les détails, quoi qu'il en soit après avoir terminé de nettoyer entièrement la salle de cours d'anglais avec les femmes de ménages, la jeune albinos avait enfin put rentrer à la maison. Son retard lui a sévèrement été reproché par son père et sévèrement puni par sa mère. Décidément sa journée aura été merdique jusqu'au bout...

Son grand frère ne l'avait même pas appelé ! Peut être lui en voulait il... Après tout elle n'avait pas put le rejoindre et faute de crédit le joindre aura été impossible. C'est le coeur lourd et plein d’appréhension que Lilith arrive à trouver le sommeil au bout d'une heure, ayant imaginé ce que serait la réaction de son frère en le revoyant... Serait-il énervé ? Triste ? Content ? Inquiet ?...

En s'endormant elle avait bien évidemment pensé à William... Et l'avait donc rejoins s'il s'était endormit avant elle. Mais en voyant le monde dans lequel elle avait atterrit, elle se posa tout de même la question ! Après avoir esquivé un couple d'oiseau sachant à la fois voler (maladroitement) et procréer, une horde de personnes en petites tenue était venu lui souhaiter la bienvenue, alors qu'elle cherchait désespérément son grand frère du regard, une personne s'était mise à prendre ses mensurations sans demander son avis à la principale intéressée, qui d'un mouvement de bras les fit tous reculer.

-"Vous avez pas d'autres chats à fouetter ?! Je suis pas intéressée !!"

Et oui c'est qu'elle a du caractère la p'tite invocatrice ! Et alors que tous et toutes s'en allait apeuré ou bougonnant, la belle adolescente aperçut l'allure sombre de son tant convoité grand frère. Elle se précipita à sa rencontre, hésitant à lui sauter dans les bras après s'être souvenu lui avoir fait faux bon la nuit dernière... Mais apparemment il semblait déjà très occupé à parler d'une façon peu détendu avec un étranger. Elle avait seulement eu le temps de commencer à l'appeler que sa voix se dissipa dans le brouhaha ambiant... Elle se tenait derrière William, à une distance plus que respectable, et fixait d'un air interrogateur la scène qui se déroulait sous ses yeux rubis. Apparemment un attroupement commençait à se former autour des deux duelistes et les gens affluaient de partout. Lilith avait un mal fou à se frayer un chemin jusqu'au cercle tracé autour des deux hommes. La pauvre enfant craignait le pire... Mais une voix féminine transperça l'air juste au moment où la jeune femme aux cheveux de claire de lune entrait dans l'arène pour essayer de calmer les choses...

-"Aidez moi je vous en supplie ! Vous êtes bien des voyageurs non ?? Un individu est entré par effraction et a dérobé tous mes costumes! Si je ne les ai pas récupéré avant ce soir, mon commerce va couler ! Je vous en supplie...Retrouvez le bandit... D'autres personnes sont dans mon cas !..."

Depuis qu'elle avait vu son aîné, Lilith n'avait plus pensé à cet endroit, du moins à la réelle présence de son frère en ces lieux lubriques... Il devait bien y avoir une raison pour qu'elle l'ai retrouvé ici non....?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sboubland-Quête- <<Un(e) Visiteur/euse inquiétant(e)...>> [PV Fenraer/William/Lilith] Ven 6 Juil 2012 - 14:28
Elle s’appelait Laura.
Grande, blonde, yeux verts et malicieux, allure embaumant l’aisance, désinhibée, exubérante et entourée d’un cortège de pintades du même acabit, aussi belles que stupides.
Elle avait de surcroit à la fois le plus beau postérieur et la plus belle plastique que William avait jamais vu.
Une inexplicable aura de magnétisme sauvage l’entourait en cette heure d’amphithéâtre bondé, comme s’il avait rêvé de son phantasme ultime et dans la foulée l’avait trouvé là, incarné, souriant et offert.
La fulgurance de son désir le choquait. Il connaissait pourtant cette fille depuis son entrée en école d’ingénieur, mais elle ne lui avait rien évoqué d’autre qu’une énième jolie femme.
Sauf que cette perspective venait de voler en éclat.
En cet instant, son assiduité n’était plus qu’un souvenir. Devant sa page blanche et l’affairement des autres élèves, la partie la moins pudique de son imagination tournait à un régime indécent dans l’établissement de la liste de tout ce que l’on pouvait faire avec Laura. Sa créativité le surpris ; son inexpérience dans le domaine sexuel semblait ne plus avoir cours dans son cerveau fiévreux.
La sonnerie le surpris dans une scène particulièrement élaborée où l’extrémisme de son excitation les revêtait tous les deux cuirs, enlacés, frénétiques et extasiés.
Il se leva, rangea ses affaires tant bien que mal, le cœur affolé, sans même constater que le retard qu’il avait pris lui serait surement très peu profitable.
Il croisa Laura a la sortie du cours, et son déhanché arrogant l’hypnotisa en même temps que son parfum subtil mais efficace.
Ce n’était pas de l’amour bien sur, mais un tel désir que ça en devenait terrifiant, et surtout insupportable car inaccessible au vu de sa timidité légendaire face a une créature si insouciante.
La journée était finit, heureusement d’ailleurs car la tension n’était plus humainement supportable. Il regagna sa chambre après un diner rudimentaire, essaya de se concentrer sur ses devoirs mais il finit par être vaincu par son désir obsédant et se coucha, épuisé, espérant à demi que Dreamland lui changerais les idées.
Il réalisa alors que son aventure spirituelle lui avait fait oublier jusqu’à appeler sa sœur chérie. Il se maudit intérieurement de l’inquiétude qu’il allait lui causer.
La moiteur de sa chambre n’arrangeait rien, transformant ses draps en cloaque humide de sueur. Il finit malgré tout par s’endormir en emportant l’image de Laura et de son sillage de désir dans le sommeil.
Oh non, mais arrêtez par pitié !
Telles furent ses pensées lorsqu’il aperçut la véritable marée de partie anatomiques exposées qui l’attendait. Seins voluptueux, fesses rebondies, abdominaux lisses et doux, il y en avait pour tous les gouts a son plus grand désespoir.
Les femmes l’entouraient en multipliant les propositions indécentes, dans des tenues qui l’étaient tout autant.
-« Allez voyageur, vient gouter a Boobsland !
- Je vous en prie, mais arrêtez bon sang ! »
Affreusement gêné, le rouge lui montant aux joues et les frissons a l’entrejambe, il les repoussait toutes comme si un seul de leur délicieux geste l’aurait brulé. Elles finirent heureusement par s’éloigner sous ses injonctions suppliantes.
-« Et puis c’est quoi cet endroit ?! »
-« Boobsland, répéta une femme en s’éloignant, le royaume des frustrés sexuels ! »
Cette remarque acheva de le mortifier.
Un éclat de rire parvint à ses oreilles chauffées au rouge. Il se retourna furieusement, pour apercevoir plus loin un individu de son âge, qui appréciait sans pudeur la compagnie de plusieurs sublimes femmes.
-« Allez mec, décoince toi et profite de ce merveilleux pays ! Lui lança-t-il entre deux rires. »
La pique verbale, ajoutée à sa gêne et à sa frustration, transforma son malaise en franche colère. Il marcha d’un pas décidé vers l’autre, bien décidé à passer ses nerfs éprouvés sur quelqu’un.
Son tatouage ondula et les lianes firent leur apparition jusque sur son poignet. L’individu eut une exclamation de surprise pendant qu’il sentait son poids l’entrainer au sol avec une force inhabituelle. Son harem improvisé eut la même surprise que lui, et il s’écarta empressement. L’adolescent tourna la tête vers William, et aperçut sa concentration.
-« Eh Qu’est-ce que tu fous ? Lui cria-t-il
-La prochaine fois que tu te moqueras de quelqu’un, tu réfléchiras ! Lança-t-il avec une hargne qui le surprit. »
L’autre se rapprochait de lui, avec difficulté, jusqu’à se retrouver presque nez a nez avec lui.
-« C’est pas permis d’être aussi susceptible ! fit-il avec arrogance. »
Une foule se rassemblait peu à peu autour d’eux, tel des charognards, sentant que le combat était imminent, et ils n’avaient pas tort.
A travers le brouillard de la baston naissante, il ne vit même pas sa sœur que se précipitait vers eux, sans doute dans l’espoir d’éviter la confrontation.
William se prépara à frapper quand une voix l’interrompit.
-"Aidez moi je vous en supplie ! Vous êtes bien des voyageurs non ?? Un individu est entré par effraction et a dérobé tous mes costumes! Si je ne les ai pas récupérés avant ce soir, mon commerce va couler ! Je vous en supplie...Retrouvez le bandit... D'autres personnes sont dans mon cas !..."
La déclaration leva le voile aveuglant de la colère, et il considéra sa sœur étrangement, comme si elle n’était pas sensée être là.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sboubland-Quête- <<Un(e) Visiteur/euse inquiétant(e)...>> [PV Fenraer/William/Lilith] Ven 6 Juil 2012 - 23:03
Jake était devenu désintéressé par ses journées totalement affreuses que la vie lui donnait. Il n'en pouvait plus. Entre sa recherche d'emploi qui ne menait à rien et sa copine qui se demandait ce qui avait changé dans son regard, rien n'allait. Ses parents quant à eux l'engueulaient comme si la vie ne devait avoir qu'une seule direction :

"Tu sais, moi à ton âge....blablabla blablabla."

Oui toujours ce même foutu refrain qui passait dans les mêmes oreilles et qui s'échappait par la même sortie. En fait, il n'était jamais entré dans la tête de Jake, donc cette tentative d'assimilation étendue de 10 longues années n'allait pas aboutir à grand chose. Bon, maintenant attaquons ses journées de recherches intensives. Jake était tatoué, percé, une belle gueule mais sans plus selon lui. Son dossier n'était pas béton et son apparence ne laissait pas de marbre les employeurs.

"Non, nos places sont toutes prises..... Désolé mais nous ne cherchons pas de nouvelles têtes....Pardon mais vous êtes homo ??"

Autant de fausses excuses que de tristes regrets. Regrets ne pas avoir une vie tranquille, une famille riche, l'aisance pour sa copine et lui..... Il ne voyait pas ce qui pouvait arriver de pire, et pourtant !
Jake monta les marches d'escalier, rejoignant ainsi son petit foyer où l'attendait sa merveilleuse petite amie. Il entra dans l'appart, déposa ses affaires sur le divan et se jeta sur son lit en poussant un long soupir emplit d'angoisse. Il regarda alors son plafond, se demandant comment sa vie avait pu prendre une telle tournure...

21h45

Jake fin prêt à oublier les durs moments de sa journée, prêt à se délester de cet immonde poids qui pesait sur ses épaules : En clair, faire l'amour à sa copine comme jamais il ne l'avait fait. Cette douce pensée vacillant dans la tête du jeune homme fût immédiatement tirée, assassinée, trucidée à coup de fusil à pompe lorsque la personne tant convoitée lui dit ceci :

"Désolé doudou mais ce soir j'ai pas vraiment envie...."
"Mais ! Fin pourquoi choukette ???"
"Nan mais cherches pas...j'ai pas envie là... t'es bizarre en ce moment."

Et c'est ainsi que la copine de Jake le frustra durant une nuit entière... sexuellement bien sûr.

DREAMLAND

"Alors mon beau ? ça te dit pas un petit coup pour la nuit ?"

Il y était et il n'en revenait pas. Bien qu'il s'en doutait un peu, Jake se trouvait actuellement dans le petit pays des frustrés sexuels....boobsland. Il regarda autour de lui et ne vit que des seins, des paires de c*ls ainsi que des m*n*us fichés a l'air à peu près partout. Cette vision n'était pas déplaisante, lui qui aimait ce côté libre que donnait boobsland, il était servi.

*Je ne sais pas ce qu'il se passe vraiment dans ma tête mais ce soir j'ai pas envie de m'ennuyer.... Go ! Boredfighters Représente !!*

Jake s'en alla alors dans cette mer de bras, ne voulant qu'une escorte sexy et non profiter des bienfaits de certaines choses qu'il risquerait de regretter, bien que tout cela ne soit que dans le monde des rêves (Oui il reste fidèle hein ! bande de fifous trompeurs !! pas bien tout ça !). Il devait bien avouer que la perdition commençait légèrement à se faire ressentir...voir même beaucoup. Il observait les créatures s'affichant devant lui, il rigolait et se laissait masser par celles-ci et tout cela dans le plus grand des bonheurs, sans le moindre remord.

C'est alors qu'il rencontra un jeune homme, du même âge, refusant avec détermination les plaisirs de ce doux pays.

"Ah, ah.... Allez mec, décoince toi et profite de ce merveilleux pays !"

Jake n'en revenait pas. Il venait de lancer cette phrase, une phrase qui normalement devait rester dans sa tête, rester sous la forme de pensée inoffensive et insignifiante mais voila, il venait de le lâcher tout haut.
Ceci dit....la chose ne risquait pas de l'ennuyer. Le jeune homme était manifestement un voyageur, ayant rapidement aperçu son tatouage bouger, et sentant petit à petit son corps devenir de plus en plus lourd. Le fait est que jake ne s'attendait pas du tout à ce que l'individu agisse de cette manière. Il observa alors celui-ci et lui rétorqua :

"Eh Qu’est-ce que tu fous ?"

La question qu'il venait d'énoncer paraissait absurde à son sens. Il faisait parti des Boredfighters, les voyageurs killers qui éradiquent l'ennui de dreamland, et c’était ce qu'il était en train de faire. L'autre voyageur lui répondit alors :

"La prochaine fois que tu te moqueras de quelqu’un, tu réfléchiras !"

Le ton qu'il avait pris plût de suite à Jake. Il y avait donc de quoi ce changer les idées une bonne fois pour toute. Il tenta alors tant bien que mal de bouger et ainsi de se rapprocher du jeune homme "en pétard".

"C’est pas permis d’être aussi susceptible !"

Oui Jake avait envie d'action et il s'attendait à ce que son adversaire le frappe, il voulait que son adversaire le frappe ! Son souhait allait être exhaussé lorsqu'une dame s'approcha, affolée et manifestement dans le besoin.

"Aidez moi je vous en supplie ! Vous êtes bien des voyageurs non ?? Un individu est entré par effraction et a dérobé tous mes costumes! Si je ne les ai pas récupérés avant ce soir, mon commerce va couler ! Je vous en supplie...Retrouvez le bandit... D'autres personnes sont dans mon cas !..."

Jake sentit le pouvoir de son "doux ami" se dissiper, se releva aussi naturellement que ne l'aurait fait Jack Sparrow et enchaîna directement en faisant une bonne courbette à a la dame :

"Bon... Calmez vous, je suis d'humeur à choper du chanmé ! Alors dîtes moi où l'avez vous vu pour la dernière fois ?"
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 115
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 21

Voyageur Expérimenté
Lilith Dael
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 50
Renommée: 240
Honneur: 10
MessageSujet: Re: Sboubland-Quête- <<Un(e) Visiteur/euse inquiétant(e)...>> [PV Fenraer/William/Lilith] Sam 7 Juil 2012 - 0:11
L'adolescente s'avança pour être au même niveau que son frère qui avait l'air à la fois énervé par la proximité du jeune homme inconnu en face mais aussi très surprit de la présence de sa jeune soeur. Elle tourna son visage vers ce dernier pour lui offrir un sourire qui se voulait à la fois chaleureux et moqueur, du genre "Je suis contente de te voir ! Mais qu'est ce que tu fais là coquin..." Mais elle reporta rapidement son attention sur la femmes rondelette qui réclamait de l'aide. Le premier à avoir offert ses services était l'inconnu, apparemment motivé par la requête.

Il s'empressa de rassurer la demoiselle (?!) en détresse et réclama quelques détails sur l'individu à traquer. Sans attendre elle pointa du doigt une petite ruelle sombre, humide, le genre de cliché pour les pervers violeurs quoi. Elle tendit aussi une photo en affirmant qu'elle lui serait bien utile.

-"Tenez, je viens de la prendre de l'enregistrement." Dit elle en tendant le bout de papier magique où défilait une série d'image. On pouvait clairement apercevoir un homme, la trentaine, aspect très jeune, blond, en tenue d'infirmière, dérober la totalité du matériel de scène du cabaret juste derrière. "Aux grosses miches".

Mais avant que le jeune homme n'ai le temps de lever la main, Lilith s'avança d'un pas et récupéra l'objet animé sans prévenir.

-"Laisse nous t'accompagner, je suis sûr qu'on te sera d'une grande aide, et puis ça nous fait plaisir... Pas vrai grand frère ?" Elle lui lança un regard accompagné d'un sourire auquel personne, pas même son père, aurait pu résister.

En entrant dans dreamland, Lilith s'était promit une chose : elle viendrait en aide à toutes les personnes dans le besoin. Nuit de chance, une jeune (?!) femme vient de réclamer de l'aide ! Une occasion en or pour montrer ce qu'elle vaux et se faire un peu connaître... Cela lui permettrait aussi de monter dans le classement et d'acquérir plus d'expérience et de pouvoir afin d'aider au mieux les habitants et les rêveurs ! Après tout elle souhaitait devenir une sorte d'héroïne...!

Elle déposa sa main sur l'épaule grassouillette de la gérante de l'établissement et lui promit qu'elle et ses compagnons ramèneraient le matériel volé. Elle n'avait pas demandé son avis à l'inconnu, mais qu'il accepte ou non, elle lui imposerait sa présence. Elle lâcha l'épaule de la femme et se retourna pour faire face aux deux jeunes hommes avec qui elle avait décidé de faire équipe pour leur montré l'image animée :

-"Apparemment c'est lui qu'il faut interpeller. Il n'a pas l'air très fort... Mais je suppose qu'il ne faut pas le sous estimer. On y va ?"

Elle retira l'image qui cachait les traits de joie que son doux visage affichait, elle était heureuse. Dans un endroit plus qu'étrange, avec un inconnu, et quelqu'un à appréhender, mais heureuse... Elle allait pouvoir montrer ce qu'elle valait, à son frère, à elle même, et qui sait, peut être à des dizaines, non, des centaines voire des milliers d'autres personnes. Progresser. Avancer. Aider. Voilà les trois mots d'ordre que Lilith s'était fixée.

Elle plia le papier en deux et l'enfouit dans une des poches transparentes de son short de nuit. Apparemment à chaque fois qu'elle arrivait dans cet univers farfelu c'est ainsi qu'elle était vêtu... Pas très glamour maintenant qu'on y pense, ni très impressionnant en fait... Faudrait qu'elle se trouve une tenue légèrement plus appropriée à l'avenir... Mais pour l'heure, il lui fallait retrouver ce mécréant qui menaçait de faire fermer tous les cabarets de Sboubland. Elle jeta un regard interrogatif à ses deux accolites afin de savoir s'ils étaient Ok....

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sboubland-Quête- <<Un(e) Visiteur/euse inquiétant(e)...>> [PV Fenraer/William/Lilith] Aujourd'hui à 13:33
Revenir en haut Aller en bas

Sboubland-Quête- <<Un(e) Visiteur/euse inquiétant(e)...>> [PV Fenraer/William/Lilith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1-