Haut
Bas

Partagez

Terroriser quelques rêveurs pour son maitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Megan Cole
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 715
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 31

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 2307
Honneur: -148
MessageSujet: Terroriser quelques rêveurs pour son maitre Terroriser quelques rêveurs pour son maitre EmptyMer 4 Juil 2012 - 21:56


Megan avait passé la journée à glander, à repenser à cette nuit étrange: celle où elle avait apparemment vaincu sa peur de la douleur. Elle avait encore un sérieux doute sur la question et l'homme, enfin la créature qui lui avait tout expliqué ne prêtait pas vraiment à la confiance il faut bien l'avouer. Ce mec était semble-t-il un duc du royaume obscur: maitre de la douleur, des blessures et de la solitude. Un gros frustré sadomasochiste pensa la jeune femme en éclatant de rire. Elle ne travaillait pas ce soir là et donc elle comptait se coucher tôt pour voir si c'était vrais: si Dreamland existait ou non.

Enchainant cigarette sur cigarette, plusieurs cafés à la suite et deux paquets de gâteaux, la jeune femme eut quelque peu de mal à s'endormir. Elle traina donc une bonne partie de la nuit sur internet à discuter avec des inconnus sur un site de rencontre uniquement pour passer le temps car ça ne lui disait pas de changer son statut fessebouc de: "veuve" à "en couple". Il en va bien sur qu'elle n'est pas veuve mais qu'elle a trouvé amusant de mettre ceci comme statut, vous l'aurez comprit: elle s'occupe comme elle peut... Mais à force de glander, elle finit par poser la tête sur son clavier et s'endormit tel un bébé. Elle paraissait douce, gentille et si belle quand elle dormait, remarque même en temps normal elle ne semblait pas bien méchante.

Elle rouvrit les yeux: parfaitement réveillée, même pas fatiguée. Elle était apparemment dans un endroit plutôt sombre, relativement humide aussi. Sa sentait les égouts et elle n'aurait même pas été étonné de voir ou d'entendre des rats. Une vieille lampe à huile accrochée au mur était pour l'instant la seule lueur lui permettant d'y voir quelque chose. Meg' passa sa main dans ses cheveux, elle avança donc d'un pas tranquille droit devant elle. C'était un rêve après tout: pas besoin de paniquer. Si jamais on l'attaquait, en ce concentrant bien elle pourrait réaliser ce qu'elle veut, vue que c'est dans SA tête. Mais...Et si Dreamland existait vraiment? Si elle y était vraiment? L'envie de se pincer la joue pour voir si elle rêvait lui traversa l'esprit, mais se faire mal... Plutôt mourir... Elle avait la phobie de se faire mal: une peur incroyable de la douleur, donc se pincer volontairement était pour elle pire qu'un acte suicidaire.

Les odeurs, les sensations: tout paraissaient si réel que ça en était bluffant! Elle marcha donc dans ce couloir, le même qu'elle avait apparemment emprunté la nuit précédente. Allait-elle retombée sur son beau-père? Cette fois-ci, elle espérait lui faire entendre raison. Ou alors sur ce soit disant Duc?

Elle arriva alors dans une immense pièce circulaire, on se serait crut dans un amphithéâtre. Quelques torches ici et là, peu de lumière et un immense siège au centre. Megan s'y dirigea d'un pas tranquille pour se laisser tomber dans ce trône. Elle remarqua avoir posée les fesses sur quelque chose; elle passa sa main et sortit alors un magasine tout plié, le titre de la couverture: DreamMAg. Elle feuilleta le bouquin, vue que ça parlait de plusieurs équipes de "voyageurs", elle avait entendu ce terme la nuit dernière... Des histoires sur différents royaumes aussi. Tout semblait donc être vrais, mais ça pouvait aussi être un coup de son subconscient! C'est alors qu'une main la saisit au niveau de la gorge et d'un coup, elle fut soulevée et éjectée du siège pour voler sur le sol de pavés froids et humides. Inutile de dire que ça faisait mal et qu'elle avait été plus que surprise. Elle releva la tête et vue enfin son agresseur: cheveux noir, très long, des traits noirs comme du mascara qui a coulé sous les yeux, un visage blanc comme la neige, des yeux à faire peur ainsi que des ailes dans le dos: une sorte de démon se tenait devant elle.

"Tu es du genre à te mettre à l'aise facilement dis donc...
-Le Duc, donc je rêve encore de toi? J'y croyais pas spécialement.
-Ha? Donc tu pense toujours que c'est un rêve? Que Dreamland n'existe pas? Tu vas vite être surprise ma belle. Hahahahahahaaa! Si tu veux visiter un peu ce monde et voir que je dis vrais, je te propose un jeu.
-Un jeu?"

L'homme aux longues oreilles affichait un large sourire sadique. Il semblait se délecter de cet instant, celui où il faisait patienter Megan, où il avait absolument toute son attention. La jeune femme quand à elle se contentait de le fixer, les bras croisés et la poitrine légèrement surélevée mais elle allait vite perdre patience... Le duc du royaume obscur prit alors place dans son trône: il croisa les jambes, posa ses mains l'une sur l'autre sur son genou et se contenta de fixer la jeune femme en face de lui. MEgan soupira en voyant qu'il avait décidé de la faire attendre. Elle tourna alors les talons pour lui présenter son dos -mais aussi son joli fessier dans un jean noir très moulant- et commença à partir. Elle sortit son paquet de cigarettes et s'en alluma une tranquillement. Alors qu'elle rangeait le briquet et le paquet, elle fut arrêter par la voix de la créature cauchemar derrière elle.

"Oui, un jeu... Hier, je t'ai appliqué le sceau de la solitude. Te souviens-tu?
-En effet. Un soit disant sceau qui m'oblige à me retrouver ici toutes les nuits.
-Parfaitement. Et donc, si tu travail pour moi, je t'offre un peu de liberté. Comme tu ne connais pas Dreamland, je pensais t'offrir un travail facile pour cette nuit afin que tu sois sure d'être récompensée. Non, je ne suis pas généreux... Juste qu'une fois que tu auras vue le monde extérieur, tu accepteras toujours de travailler pour moi afin d'obtenir des nuits de liberté.
-Et tu espère ainsi que je te sois fidèle et dévouée? Tu rêves non?"

Les yeux vert émeraude du duc brillèrent alors de manière inquiétante. D'un simple battement d'ailes, il était sur elle, la soulevant du sol d'un bras en la tenant à la gorge. Megan sentit alors des lames bouillantes lui découper la peau du visage, des lames en acier chauffer à rouge qui lui pénétrait la peau. Elle hurla de douleur avant que le duc ne la libère: la laissant s'écrouler sur le sol.Elle passa ses mains sur son visage et vue qu'elles étaient couvertes de sang. Cet enfoiré venait de la défigurer! Elle se releva alors rapidement pour se jeter sur lui mais la main du duc se plaqua avec force contre le front de la jeune femme, l'empêchant d'avancer.

"Je contrôle la douleur... La solitude ainsi que les blessures. T'ouvrir et te vider reste pour moi un jeu d'enfant sans compter que je peux amplifier la douleur jusqu'à te rendre folle. Alors non, je ne rêve pas: soit tu m'obéis soit tu crève ici comme une larve. Compris?"

Elle sentit ses blessures disparaitre comme elles étaient apparut et la douleur s'estompait. Il avait semble-t-il annulé son pouvoir. Cette effet la déséquilibra un peu puis elle recula pour éviter d'être de nouveau en contact avec le duc. Elle dégluti lentement sa salive, prit une longue inspiration et se décida donc à faire ce qu'elle disait. Sure qu'il disait la vérité: elle n'avait après tout aucun contrôle ici et la douleur était beaucoup trop violente pour n'être qu'une chimère créée par un songe.

"Et je dois faire quoi...?
-Visite donc ce temple! Tu devrais y trouver des rêveurs qui n'ont rien à y faire. Tu les fais souffrir pour qu'ils aient le plus peur possible ce qui me nourrira! Sa augmentera ma puissance. Utilise ton don pour les torturer!!
-C'est tout? Tu m'oblige à venir ici pour que je m'amuse à torturer des innocents? T'as rien de mieux en stock? Elle recula alors, réalisant ses propos et les risques qu'elle encourait.
-Tu débutes, tu es faible donc je te donne quelque chose à ta portée stupide voyageuse à la langue bien pendue! Il retourna s'assoir sur son trône. Une dernière chose: les créatures de ce royaume voudront surement t'affronter, te terroriser ou simplement jouer avec toi. Si tu survis à ça, dis toi que tu gagneras cinq misérables jours de liberté à Dreamland."

Elle hocha la tête pour confirmer qu'elle acceptait bel et bien cette foutue mission même si ça ne l'enchantait pas le moins du monde. Elle se retourna pour partir à la recherche des rêveurs présents dans ce temple. Qui sait, elle trouverait peut-être des alliés dans ce "temple". Même si elle ignorait en quoi ce lieu était un temple...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Megan Cole
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 715
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 31

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 2307
Honneur: -148
MessageSujet: Re: Terroriser quelques rêveurs pour son maitre Terroriser quelques rêveurs pour son maitre EmptyVen 6 Juil 2012 - 19:13


Megan déambulait donc dans les couloirs sombres et humides de ce soit disant temple de l'obscurité. Par endroit, on pouvait voir des dessins atroces sur les murs: des trucs qui ressemblaient à des gens en train d'être torturés ou tués, c'était charmant. La jeune femme cessa donc de s'intéresser à la décoration de cet endroit vue qu'elle n'était pas vraiment à son gout. Des bruits résonnaient par endroit sans qu'on puisse voir quelqu'un ou quelque chose, comme s'il y avait des passages cachés dans les murs et qu'elle entendait ce qui se passait sans pour autant voir quelque chose. Des créatures de ce royaume? Des ombres avides de la terroriser ou de l'affronter? Elle n'en savait trop rien et préféra ne pas trop y songer.

Un hurlement résonna alors dans le couloir. Elle se mit alors à courir -non par peur, mais par curiosité- arrivée à un virage, elle percuta quelque chose de grand et vola en arrière pour tomber sur son postérieur. Un mal de crâne ainsi qu'au cul... Tout commençait bien dis donc... Sa tête avait heurté quelque chose et elle allait surement se payer une jolie bosse qui la rendrait laide pour toute la nuit. Légère angoisse d'avoir un traumatisme et de s'évanouir mais cela lui passa rapidement: c'était un monde onirique, elle ne risquait donc rien. Les ignorants sont bénis, enfin les ignorantes dans notre cas. Elle releva la tête et vue un mec un peu plus jeune qu'elle qui était également tombé sur les fesses. L'homme semblait paniquer, il se tenait la tête, lui aussi c'était fait mal en percutant la demoiselle. Meg' se releva et poussa un soupire, elle ramassa également sa cigarette qu'elle remit à ses lèvres puis, elle réalisa que son débardeur, dans le feu de l'action, était un peu tombé et que son soutif ainsi que sa poitrine étaient sur le point de faire un jump en dehors pour saluer le monsieur en face d'elle. Remettant son débardeur noir correctement, secouant un peu sa poitrine sur le coup, elle se trouvait plus présentable et tendu la main à cet inconnu pour qu'il se relève à son tour.

"Allé on se détend mec... Debout"

L'homme avait les larmes aux yeux, il semblait prit de panique mais il accepta l'aide de Megan et se releva. Devant une femme, il ne cherchait même pas à cacher ses larmes: un poltron pensa-t-elle... Il semblait un peu -voir beaucoup- paumé, malgré l'envie de lui demander s'il savait où il était, Meg' n'en fit rien. Elle se doutait que c'était un simple rêveur. De plus, d'après ce qu'elle avait comprit, le Duc avait bien dit qu'elle était surement la seule voyageuse attitrée sous ses ordres. D'autres voyageurs avaient peut-être un pouvoir similaire au sien mais aucun ne s'étaient fait avoir comme une bleue par le duc, sauf elle. Boulet... Pensa-t-elle dans sa tête. Puis, elle revint à la réalité, enfin à Dreamland. Sa mission consistait à effrayer les rêveurs, pas les aider à se relever ni même à les rassurer. Elle devait donc le faire souffrir pour qu'il se pisse dessus de trouille afin de satisfaire ce foutu duc si elle voulait se promener librement dans ce monde. Elle fit craquer les articulations de ses doigts tout en soupirant une nouvelle fois. Ses yeux fixaient ce pauvre type qui n'avait rien demandé.

"Désolé mais... S'pas comme si j'avais vraiment le choix.
Enfin si, j'ai le choix, mais je préfère pas trop tenter de faire autrement. Et dis toi qu'on se connait pas, que demain tu m'auras très probablement oubliée."


Elle lui colla un magnifique uppercut en plein visage. Head shot! Le punch fit partir l'homme en arrière, elle venait de lui briser le nez et de lui ouvrir la lèvres. Fière d'elle? Même pas, elle était trop occupée à se tenir la main en hurlant de douleur. Et ouais, frapper quelqu'un sa fait également mal à la main! L'homme toujours terrorisé mais en colère s'avança sur Megan pour contre attaquer. Elle eut juste le temps de se déplacer pour éviter le coup de poing vengeur. Une légère hésitation, puis comme elle était sur son flan, elle lui colla un joli coup de genou dans le ventre, lui coupant certainement la respiration. Sa main se saisit alors de l'arrière de la tête du rêveur. Elle se concentra, espérant que ça allait marcher... Comment ça marchait? Il fallait surement désirer faire souffrir quelqu'un... C'était le moment de tester et faire quelques petites expériences sur le "comment fonctionne my fucking power!?".

"Suffering..."

L'homme hurla alors de douleur alors que Megan sentait ses genoux en train de flancher sous son propre poids: utiliser son pouvoir semblait la fatiguer facilement et rapidement. Le rêveur tomba à genoux en hurlant de douleur, il se tenait le visage et le ventre, il semblait souffrir comme jamais quelqu'un n'avait put souffrir jusqu'à ce jour. Trouvait-elle ça jouissif ou amusant? Même pas. Elle avait probablement triplé la douleur que ce pauvre mec ressentait jusqu'à présent... Lui aussi devait avoir une peur panique de la douleur. Le pauvre... Elle avait presque pitié pour lui: par chance ce n'était qu'un simple rêve pour cet homme, ainsi, il s'en remettrait. Quoique c'était d'avantage un cauchemar qu'un rêve. Elle soupira puis lui colla un coup de pied dans les cotes, le faisant tomber sur le sol et le faisant hurler d'avantage de douleur. Elle avait mal à la main et au tibia à présent, sans oublier un effet de fatigue: ça promettait d'être une nuit difficile... Elle ferma les yeux, chercha à se concentrer: son pouvoir devait également marcher sur elle, et donc elle pouvait surement augmenter ou diminuer sa propre douleur. Se concentrer pour ne plus avoir mal... Elle sentait alors la douleur se dissiper: level up! New technique obtained, wish you to give him a name?

"Endorphine +..."

Sa douleur s'estompait avec l'effet de fatigue: c'était belle et bien de la magie! Mais Megan pensa alors à un truc: si elle ne sentait ni douleur, ni fatigue, elle pourrait facilement mais surtout dangereusement se surmener... Faire attention à ce détail donc... L'homme étendu sur le sol implorait pitié, il gémissait comme un petit gamin. Durant un instant, Meg' pensa se mettre à pleurer ou vomir: elle avait l'impression de se voir quand son beau-père la tabassait. Un élan de pitié la submergea. Elle leva la jambe, posa son pied sur l'arrière du crâne du rêveur.

"Pense à faire de beaux rêves la prochaine fois!"

D'une impulsion, elle lui écrasa la tête contre le sol. Elle s'était attendu à voir gicler sa cervelle et son sang mais au moment exact de l'impact l'homme disparut dans un nuage de fumée. Donc: quand on se réveillait, on disparaissait comme ça de Dreamland? Intéressant. Et elle, si elle venait à mourir, ça ferait pareil? Donc, c'était pas bien grave d'y laisser sa peau, elle aurait une seconde chance la nuit suivante!

Elle s'apprêtait à poursuivre son exploration quand quelque chose la frappa dans le dos. Un coup puissant qui la souleva et le jeta contre le mur. Elle traversa l'obstacle sans difficulté et atterrit sans ménagement sur le sol pour finir par faire plusieurs roulés boulés. C'était une sensation étrange que de se faire maltraiter à ce point sans sentir aucune douleur. Couchée sur le sol, elle souriait: heureuse de ne pas avoir mal. Mais en se relevant, elle vue que sa jambe droite avait un peu de mal à supporter son poids. Jambe brisée ou foulée? Elle l'ignorait. L'idée d'annuler son pouvoir pour ressentir la douleur se dissipa très rapidement quand elle vue ce qui venait de la projeter. Une créature énorme: faisant facilement plus de deux mètres de haut, passait par le trou dans le mur. Un monstre entièrement noir, une sorte d'ombre vivante avec seulement des orbes brillant en guise d'yeux. La créature posa son immense paluche sur le mur et une ombre jaillit du sol en forme de pointe. Le temps de réagir, la pointe traversait l'épaule de la jeune femme, son sang volant dans les airs sans aucun cris de douleur.

Là, il était temps de réagir. Entre la jambe qui avait quelque peu de mal, un trou dans l'épaule, son corps n'allait pas tenir éternellement la cadence! Elle commença à courir sur le dit monstre pour le cogner, mais à peine avança-t-elle que la douleur réapparut, elle s'écroula alors en hurlant de douleur. Bouger et se battre nécessitait de la concentration tout comme pour maintenir son pouvoir et faire les deux n'étaient pas encore chose facile. Le temps de se remettre de ses douleurs, l'immense ombre avait créé des tentacules faites d'ombres et celles-ci s'enlacèrent autour des bras et des jambes de Megan. Au dessus du sol, tenu dans le vide, elle ne pouvait rien faire à part être torturée et faire un remake de ces bons vieux hentaïs qu'on peut voir sur le net. Oui, elle s'imaginait déjà pleins de trucs atroces, notre jeune femme possède une imagination débordante ce qui ne l'aide pas vraiment à garder son calme...

Le monstre avança vers elle, une énorme gueule se dessina sous ses yeux brillants. Celle-ci s'ouvrit alors, laissant voir de grandes dents pointues qui allaient se faire un plaisir de mettre Meg' en pièces. Le monstre s'approcha très prêt d'elle pour contempler sa proie avant de la bouffer. Son visage était si proche du sien que Megan pouvait sentir l'haleine fétide de la créature. Elle tilta alors que c'était soit maintenant soit jamais qu'elle pouvait s'en sortir. Elle annula sa technique endorphine, la douleur la submergea un instant mais elle y fit face: elle se concentrait déjà sur autre chose et était prête à souffrir le martyr pour parvenir à y arriver. Elle colla le plus puissant coup de boule de sa vie au monstre mais n'en resta pas là, ses pensées étaient toutes tournées sur la même chose: faire souffrir la bête autant qu'elle souffrait.

"Xchange!"

La créature s'écroula alors en hurlant de douleur. Epic win!! The Masochist girl: un, le monstre pas beau: zéros! Une vive douleur lui secoua la tête, elle en voyait flou alors que son corps retombait mollement sur le sol. Après tout elle lui avait collé un sacré coup de boule et venait de récupérer cette douleur alors qu'elle lui avait refilé son mal à la jambe et à l'épaule ainsi qu'au poing. Dire que ce monstre souffrait: c'était vite dit, il lui en faudrait bien plus. Sa avait fonctionné et elle était libre uniquement grâce à la chance et l'effet de surprise. Elle colla sa main sur la bestiole et utilisa de nouveau son pouvoir pour amplifier le plus possible les douleurs de la créature qui s'écroula une fois pour toute au sol.

Elle tituba avant de s'adosser au mur. L'endorphine ne faisait pas effet, elle n'avait pourtant pas mal à ses blessures vue qu'elle les avait refilé à la bête, mais la fatigue: elle, elle était très présente! Prête à parier qu'une autre utilisation de son pouvoir suffirait à ce qu'elle s'écroule au sol pour surmenage intensif. Elle s'assit donc sur le sol, sortit une autre sucette à cancer et l'alluma. L'idée? C'était de gagner un peu de temps pour qu'elle récupère un peu de la fatigue avant de chercher un autre rêveur à effrayer. Quoique à ce rythme, elle allait s'épuiser avant que le duc soit satisfait. Elle était persuadée qu'il avait envoyé le monstre pour la tester...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Megan Cole
Surnom : Megan au Sang Noir
Messages : 715
Date d'inscription : 27/06/2012
Age du personnage : 31

Arpenteur des rêves
Megan Cole
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 370
Renommée: 2307
Honneur: -148
MessageSujet: Re: Terroriser quelques rêveurs pour son maitre Terroriser quelques rêveurs pour son maitre EmptyVen 6 Juil 2012 - 22:11


Depuis combien de temps était-elle là: assise sur le sol fait de pavés froids et humides? Elle n'y avait pas prêtée attention. Sa se trouve, elle avait passé la nuit là et donc ne pourrait accomplir sa mission car elle avait jugé important de se reposer. Megan imaginait déjà le duc se moquer d'elle et dire qu'elle était encore plus faible qu'il l'avait pensé. Elle soupira et serra le poing avant de se relever. Cinq mégots écrasés à coté d'elle, comme quoi Meg' avait pas mal fumé plutôt que de terroriser des pauvres rêveurs pacifiques et morts e peur. Et après tout, franchement: il devait pas y en avoir légion de rêveurs dans ce taudis non?

Maintenant qu'elle avait "découvert" un autre passage grâce à ce trou dans le mur. Trou qu'elle avait engendré en traversant le mur sans ménagement, rappelons le. Elle pouvait découvrir de nouveaux lieux hormis ce fichu couloir inintéressant. Elle se promena donc dans une nouvelle salle qui était relativement immense. Des engins de tortures un peu partout, quelques torches à huiles pour éclairer légèrement l'endroit. Lugubre et pas vraiment accueillant, personne ne pouvait rêver ici volontairement c'était une des seules choses dont elle était persuadée.

Elle aperçu un autre intrus: une femme, blonde, bien roulée voir même un peu trop c'était le genre bimbo. Megan n'aimait pas ce genre de fille, ce qui allait l'aider: elle n'aurait aucun mal à vouloir la terroriser. La blonde était attachée à l'un des engins de tortures. Plusieurs lames ainsi que des pics la transperçaient à des moments précis pour la faire hurler de douleur. Elle, son truc, enfin sa phobie, ça devait surtout être la douleur et les objets pouvant blesser. Donc si la bimbo obtenait un pouvoir, elle contrôlerait des trucs pour torturer? Y avait-il d'autre genre de pouvoir? Meg' imagina alors la blonde se transformer carrément en engin de torture: une guillotine à la place des bras qui tombent pour pourfendre un crâne: ça c'était utile pour se battre et se défendre! Ou alors que la blonde invoque directement des trucs de tortures pour y coincer des gens, encore un truc classe et utile alors qu'elle... Elle ne manipulait que la douleur, la sienne et celle des autres. Même pas une petite effusion de sang ou des os brisés. Pas de chance, elle aura mieux la prochaine fois peut-être?

"Salut la blonde! Alors, on s'amuse bien?
-Pitié, libérez moi...
-Ah? Non ça va pas être possible vois-tu... Je suis pas là pour te sauver. Elle écrasa son mégot sur le front de la blonde. Mais plutôt pour empirer tes peurs et tes souffrances."

La blonde en sous vêtements hurla alors de douleur. Une petite brulure en prime c'était pas négligeable. Notre petite Megan deviendrait-elle sadique? On dirait bien que oui! Elle prit alors une longue inspiration et posa sa main sur le ventre de la bimbo. Intensifier ses douleurs, juste les doubler. Mais avant: attendre que les lames la transpercent histoire qu'elle souffre vraiment. Quoique... Sa risquait d'être si douloureux qu'elle allait en mourir et donc: se réveiller. Surtout pas malheureuse! Le but n'est pas de tuer mais d'effrayer le plus possible! Elle se contenta donc d'amplifier un tout petit peu les douleurs de la rêveuse qui hurla de plus belle.

"Stop! Arrêtez! Ne me touchez pas!!
-Mais quelle rabat-joies... Si on peut même pas s'amuser un peu...
-Pitié..."

La blonde pleurait toutes les larmes de son joli corps de pin-up. Megan n'était pas en reste, ce n'était pas un thon, mais elle faisait pâle figure -c'est le cas de le dire vue son teint de mort- à coté de la blonde. Jalouse? Même pas! Juste que Meg' détestait ce genre de filles: celles qui se maquillent, qui cherchent à tout prix à mettre leurs petits culs en valeur afin d'allumer tout ce qui passe et pense avec son organe sexuel. Un autre hurlement résonna dans l'immense pièce: les lames étaient ressortit de leurs fourreaux et transperçaient la fille. Meg' avait faillit y perdre sa main et elle préféra ne plus trop tenter cette expérience pour cette nuit. Mais c'est alors qu'une pression se fit au niveau de sa tête. La faisant plonger rapidement vers l'une des lames pointée vers elle. Réussissant à stopper sa course en plaquant ses mains sur l'appareil de torture, Megan se demanda ce qui ce passait. Elle poussa un grand coup en arrière pour se dégager.

Elle se retourna alors et fit face à plusieurs squelettes humains qui semblaient presser de s'en prendre à elle. Derrière eux se tenait une petite créature que la jeune femme avait déjà vue: la créature qu'elle avait fait souffrir la nuit précédente quand elle était devenue une voyageuse...

"Toi...
-Oui: Moi! Tu vas regretter pour hier! Pour m'avoir fait souffrir et ridiculiser devant mon maitre!"

Les squelettes foncèrent alors sur Megan qui recula rapidement pour ne pas se faire attraper. Elle était encerclée et elle n'avait que ses petits poings pour se défendre. Ouais: elle était dans la merde et pas qu'un peu! L'un des cadavres se jeta sur elle, elle esquiva d'un bond sur le coté, saisissant le bras du squelette, elle le lui arracha pour s'en servir d'arme. Collant une "gifle" avec son arme improvisée à son assaillant, elle lui éclata le crâne. Mais la main en os était à présent hors d'usage... Il manquait de calcium celui là, espérons que les autres sont différents...

Chance ou non: les squelettes l'attaquaient à tour de rôle mais jamais en même temps, ainsi elle parvenait toujours à arracher un os à l'un de ses ennemis pour en frapper un autre avec. Son pouvoir n'était d'aucun recours pour ce combat. C'est alors que les squelettes décidèrent de faire comme elle: ils utilisèrent l'un de leur bras comme arme ce qui compliquait pas mal les choses! Megan parvint à éviter plusieurs coups avant d'en prendre un en plein visage. Elle recula sur le coup: la lèvre ouverte, la joue griffée et le nez en sang. Sa faisait mal... Très mal même. Mais bizarrement, elle ne voulait pas utiliser l'endorphine pour palier à ce problème. Elle voulait les vaincre par sa seule force. Compter uniquement sur son pouvoir n'était pas la solution après tout: surtout qu'elle pourrait ne plus ressentir ni douleur, ni fatigue mais eux... Eux ils ne souffraient ni de l'un ni de l'autre. Autant prouver son humanité, autant voir ses limites afin de savoir comment et jusqu'où elle pourra user son pouvoir sans risques.

Ils étaient une dizaine, elle pliait sous leurs assauts répétés et continus. A ce rythme, elle allait y passer. Elle fracassa alors la tête de l'un avec un fémur et rattrapa le crâne. Son regard se posa sur l'invocateur: la petite créature cachée derrière ses pantins. Il suffisait de vaincre le gnome pour être tranquille non? La blonde voyait la scène et hurlait qu'on l'aide, qu'on la libère. Elle ne savait pas si le petit monstre était son sauveur ou son prochain bourreau, mais elle flippait encore plus après avoir vue les squelettes.

"La ferme ou alors je t'achève de suite!!"

Megan avait hurlé ça alors qu'elle jetait le crâne sur l'invocateur. La petite créature: surprise par cette action, mangea la tête de mort de plein fouet. Battant de ses petites ailes pour ne pas chuter, elle se tenait le visage: le nez en sang et Megan afficha un large sourire. Poing serré, un coup vers le bas: le signe de la victoire ou de la réussite, elle semblait fière d'elle pour son lancer.

"Maintenant j'suis plus la seule à être défigurée!"

Les cadavres ambulants semblaient un peu déstabilisés. Elle en profita pour traverse ce groupe d'os et foncer sur le petit gnome. Elle lui sauta dessus et le colla au sol. Le poing levé en l'air, elle le fixait en affichant toujours un large sourire alors que la petite créature hurlait clémence. Pitié? En avait-il eut pour elle? Que nenni!

"Sa fait donc deux à zéros! La prochaine fois tu y arriveras peut-être!!"

Son poing percuta la petite bestiole avec force alors qu'elle libérait son pouvoir à son maximum pour un nouveau et surpuissant suffering histoire de tripler la douleur qu'allait ressentir la créature cauchemar. Elle faillit se briser le poignet et les phalanges suite à ce beau uppercut. Ses doigts étaient tout bleus et son poignet très douloureux: surement foulé. Un coup la fit alors voler sur le coté. Elle mangea la poussière et semblait à bout de force: incapable de se relever sans compter une douleur des plus atroces à l'épaule, la nuque et la mâchoire. Ses yeux virent son agresseur: les squelettes s'étaient regroupés pour n'en former qu'un: nécromancie level up... Pourtant l'invocateur était dans les bras de Morphée, alors comment c'était possible? L'immense tas d'os avança vers elle d'un air menaçant. C'était la fin...

"Bowl shit!!"

Elle tenta en vain de se relever mais elle était à bout de force. Sa vision était de plus en plus floue. L'immense forme blanche s'effondra alors dans un nuage de fumée. What the fuck? Y s'passait quoi? Elle usa une dernière fois de son endorphine pour y voir claire et parvenir à se relever malgré son état lamentable. Debout, elle regardait autour d'elle: l'invocateur hors course, son invocation avait dut utiliser sa pleine puissance quand le gnome avait vue le danger mais l'invocation s'était dissipée juste après, un mauvais timing quoi. Elle tituba en se dirigeant vers la blonde, essuyant d'un revers de la main le sang sur ses lèvres. Elle cracha au sol, un mélange de salive et d’hémoglobine. La blonde s'était réellement pissée dessus en ayant vue l'immense tas d'os. Elle tremblait de toute part, les larmes aux yeux, implorante et gémissante, Megan la trouvait ridicule. Ridicule... Elle aussi l'avait été quand elle faisait des cauchemars. Il était temps d'en finir, elle avait suffisamment flippé pour cette nuit et Meg' n'avait plus le cœur et l'envie de la torturer. Elle se pencha au dessus de la blonde, collant son front au sien, la fixant dans les yeux. Elle affichait un sourire amical. Ses mains plaquées sur les joues de la bimbo.

"Il est l'heure de se réveiller... Morning! Good Morning!"

*Crac* D'un geste rapide et franc, elle brisa la nuque de la rêveuse pour en terminer avec son cauchemar. La blonde disparut comme le rêveur dans un nuage de fumée. Megan se laissa tomber sur ses genoux, la tête orientée vers le ciel, enfin le plafond. Elle avait envie de fumer, elle avait envie d'un bon café aussi. Mais surtout: elle avait envie de se tirer de cet endroit de cinglés! Des applaudissements? Quelqu'un semblait se rapprocher d'elle. Meg' tourna lentement la tête, sachant déjà qui venait, qui applaudissait en affichant un large sourire amusé et sadique: le Duc.

"Bien joué fillette! Tu as réussis à battre deux créatures de rang... Un. Oui oui, incroyable! Tu m'épates! Je pensais que tu crèverais, mais non!
-Ouais ouais... Elle baissa la tête, le souffle court. Dommage n'est-ce pas?
-Tu as mérité ta récompense: cinq nuits de liberté! Profites-en bien..."

Il attrapa le bras de Megan, là où elle avait un tatouage: le sceau de la solitude. Son bras lui brula alors, elle réprima une grimace en se retenant de se plaindre. Le duc retira sa main, laissant voir le tatouage: une tête de mort avec en plein milieu le chiffre "5".

"A bientôt petite voyageuse ♫"

Megan poussa un soupire, elle était sur le point de l'envoyer promener, elle ne le supportait plus. Et même s'il la faisait souffrir elle s'en moquait, il l'avait torturé toute la nuit avec sa mission de sadique. Elle ouvrit la bouche mais ne put prononcer aucun mot. Elle explosa dans un nuage de fumée.


La jeune femme rouvrit alors les yeux: étendue dans son lit. Couverte de sueur, elle mourrait de chaud. A travers ses volets, elle voyait que le soleil s'était depuis un moment levé. Il faisait si chaud dans son taudis, pardon son studio. Elle se leva doucement de son lit, se dirigea vers le coin cuisine pour lancer la cafetière pendant qu'elle irait prendre sa douche pour retirer cette odeur de sueur, cette sensation poisseuse. La prochaine fois donc, elle serait libre? Et durant cinq nuits... Qu'allait-elle bien pouvoir foutre à Dreamland?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Terroriser quelques rêveurs pour son maitre Terroriser quelques rêveurs pour son maitre Empty
Revenir en haut Aller en bas

Terroriser quelques rêveurs pour son maitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 5 :: Royaume Obscur-