Haut
Bas

Partagez|

Découverte de l'appart du Félin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 333
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 420
Renommée: 955
Honneur: 200
MessageSujet: Découverte de l'appart du Félin ! Mer 30 Mai 2012 - 21:06
Felen ma proposa d’aller passer la nuit chez lui, malgré ce qu’il pensait, de mon côté je ne pensais a aucun piège de sa part je le savais pervers mais de là à ce qu’il me viol, je n’en voyais aucune raison et me décidais donc immédiatement en opinant du chef que passer la nuit chez ce jeune homme serais parfait.

« C’est d’accord allons chez toi ! »

Après m’avoir embrassé deux fois, je l’embrassais délicatement à mon tour en lui mordillant la lèvre au passage. J’étais quasiment certaine qu’il pensait que le verre que je venais d’engloutir m’avais mis un coup dans le nez, mais pas le moins du monde, mon esprit était claire et mon comportement banal. J’entrelaçais mes doigts aux siens et me laissais entrainer à l’extérieur, nous marchions dans la douce chaleur de la fin mai, mon short était tout à fait à l’honneur et mes collants parfaits pour supporter les souffles du vent toujours présent, nickel. En passant près du mur ou un peu plus tôt Felen c’était énervé contre Gaël qui c’était trouvé être vraiment le plus con et le plus chiant de tous les gays, nous n’avons pu nous empêcher de marquer un temps, d’arrêt, nous avions tous les deux les yeux rivé sur le mur, un regard en coin complice, je me colle à Felen et l’embrasse avec fougue toujours coller à lui, sur la pointe des pieds passant mes doigt dans ses cheveux je me décroche enfin de lui et en lui lançant un clin d’œil

« Effectivement, je doute que Gaël soit l’un de tes ex’s ou que dans le passé tu es pu un jour être gay »

Je reprenais ma marche, Felen rattrapa ma main en riant et me dirigea à travers plusieurs rues, nous avons finies par arriver dans la rue « Martin Luther King ,1929-1968, Pasteur » Les pancartes signalant les rues, devenaient de plus en plus précises, un grand homme ce Martin, a vrai dire que Felen vive dans la rue d’un homme qui a reçus le prix Nobel de la paix me fit rire intérieurement, sa paix intérieur, il ne l’avait même pas encore trouvé... Enfin bon Felen qui c’était arrêté devant un immeuble, qui par la lueur des lampadaires rendait les murs orange au lieu du blanc dont il devait avoir la couleur habituellement, entreprit d’ouvrir la porte, je m’écartais légèrement de l’embrasure et regardais en l’air, il y avait apparemment 5 étages la gueule de l’immeuble était des plus resplendissantes, la façade avait dû être refaite peu de temps avant, puisque la rue sentait encore la peinture fraiche, une fois que Felen eut ouvert la porte il me tendit la main et me sourit, je m’approchais, lui pinçais le nez et m’engouffrait dans le hall d’entrée, un hall, très propret donnant l’accès a une petite cours remplis de plantes, avec une fontaine et 2 ou 3 chaises longues, de quoi s’occuper s’il faisait trop chaud, le hall donnait aussi la possibilité d’aller tout droit, la lumière automatique se déclencha a notre passage, nous somme passer devant la petite cabane du concierge qui n’était pas dans sa loge, je titillais les doigts de Felen, et m’amusais a passer mon pouce sur sa paume dans le but de lui caresser la main .
Nous avons commencés à gravir les escaliers, marcher c’était trop long je décidais donc de monter les marches deux par deux, ce qui me ramenais au même niveau que Felen qui avec c’est grande jambes avait le temps de faire 2 marches.. Au deuxième étage Felen, souriant me poussa vers une porte sur laquelle je faillis m’exploser le bout du nez, je me retournais, et poussais un petit cris d’étonnement Felen se trouvait à 1cm de moi, je sentais son souffle sur mes joues son nez était collé au miens, et mon œil gauche était planté dans son seul œil valide, il passa une main dans mes cheveux, avant de la plaquer sur la porte, me tenant l’épaule avec son autre main, il m’embrassa avec passion, c’était parfait, surprenant, parfait ! Je m’accrochais comme un koala a lui les jambes autour de sa taille et les bras autour de son cou. Etant donné la musculature du jeune homme, il n’eut aucun mal à me soulever d’une main et à l’aide de celle qui lui restait de libre, il ouvrit la porte une fois rentrer dans l’appartement je le lâchais et observais autour de moi, la première pièce ce trouvais être le salon, j’enlevais mes Vans pour ne pas tout salir avant de commencer mon enquête. Felen alluma la lumière, laissant apparaitre un sol en parquet, qui se trouvait apparemment dans toutes les pièces de l’habitation un canapé et devant lui une table basse, une télé avec une console de jeu. Le salon était ouvert sur la cuisine entre les deux, une table ou était posé le courrier et c’était une grande ouverture pas juste un porte. Une cuisine récente, un mobilier apparemment plutôt récent, une verre posé sur le plan de travail en bois. Pas de bordel apparent, non vraiment pour un appart d’homme c’était bien.
Il y avait aussi une salle de bain toilette, et après avoir passé un couloir, on tombait sur la chambre, chambre dont le lit était fait, l’odeur était fraiche, il y avait bien une ou deux fringues sur le lit mais rien de bien gênant, Felen était vraiment nickel comme mec. Ce n’était pas un foutoir comme j’avais pu le voir chez des ex’s, ou des amis. Je retournais dans le salon ou Felen m’attendais, je lui faisais un câlin et le regardais

« Dormir ici ne me pose aucun problème ! Tu es fatigué ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 263
Date d'inscription : 16/08/2010
Age du personnage : 26

Habitué
Felen Ankou
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Découverte de l'appart du Félin ! Dim 10 Juin 2012 - 14:29
C’était assez rare que je monte les escaliers menant à mon appartement en même temps qu’une de mes conquêtes... A dire vrai, habituellement le premier soir se passait chez elles. La plupart avaient des voisins moins chiants, ou des murs plus épais, empêchant les bruits de traverser d’un appartement à l’autre. Et surtout généralement ça évitait que ne débarque chez moi une ancienne de mes partenaires de jeu réclamant une partie avec moi. Il arrivait assez souvent cependant, que je donne mon numéro de téléphone ainsi que mon adresse a celle qui me plaisait plus que les autres, leur glissant dans l’oreille un doux « Appelles moi si un jour tu te sens seules ». Et ces filles finissaient inlassablement par m’appeler, le cas se présentait assez souvent pour que mon voisin d’en face, un vieux veuf aux allures de concierge, ne me prennent pour un gigolo, ou quelque chose du genre. Je me souviens même avoir eu une visite bleue un jour ou deux femmes s’étaient présentées à moi à la suite. Les voisins curieux et médisants, une plaie comme aucune autre.
J’entendis le disque de métal glisser sur le judas, pour sûr il allait encore jaser a tout va sur ma sexualité débridée... En tout cas, ce n’est pas ce soir que je lui donnerais satisfaction, Hikari semblait plus décidée à dormir, qu’à s’amuser... Du moins c’est ce que ses paroles après avoir fait un tour complet de l’appartement laissaient entendre... Dormir, si seulement elle savait ce que j’avais en tête a l’origine, elle n’aurait jamais parlé de ça, aussi pucelle et stressée qu’elle puisse être, je savais me montrer suffisamment habile pour mettre a l’aise les filles de son genre... Mais bon, qu’importait, de toute façon j’étais fatigué et juste dormir pourrait me faire plus de bien que de m’amuser de son corps.


« Fatigué ? Si je répondais que non, je mentirais je le crains... Cependant je suis suffisamment en forme pour qu’on discute encore un peu si tu le souhaite ! On peu aussi combiner les deux, aller s’installer dans le lit et discuter jusqu’à ce que le sommeil prenne l’un de nous deux... Sinon, je me confonds en excuse, voilà que j’oublie les règles primordial d’hospitalité ! Souhaites-tu boire quelque chose ? Ou manger quelque chose a défaut. Mes placards ne sont pas des mieux garnis, mais... Il doit bien se trouver un truc rapide à faire. »

Elle aurait surtout besoin de beaucoup de force, pas forcément pour ce soir, mais pour le réveil demain matin. Car si je lui prouvais comme de bien entendu que j’étais moi aussi un Voyageur il n’y aurait nul doute sur un point. Elle finirait par y passer ! J’attrapais les chaussures qu’elle avait déchaussées et les rangeait dans une armoire d’entrée prévu, entre autre chose a cette intention. J’en profitais pour retirer les miennes et les ranger à côté. Je n’étais pas un maniaque du ménage, du moins pas a la base, mais a force de proposer a des filles de me rejoindre chez moi, j’avais appris a me tenir a certaines règles, un minimum de bordel était de rigueur, par conséquent, ranger au fur et a mesure, faire un coup de ménage tout les jours et la vaisselle une fois fini le repas. Bref, des choses qui peut être pouvaient me faire passer pour un maniaque, mais qui au final me facilitais la vie.
L’air était étouffant, les chauffages marchaient a plein régime, normal, puisque je passais plus de temps nu qu’habillé dans cet appartement, et puis cela inciterais sûrement Hikari a alléger sa tenue...


« Alors, maintenant qu’on est là, on fait quoi ? On joue à des jeux d’adultes ? On dort ? On boit ? On joue a la console ? A un jeu de société ? J’dois avoir un Twister quelque part... On pourrait jouer nu pour rendre la partie plus intéressante... Enfin, je peux aussi te prouver de suite si je suis rêveur ou voyageur... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 333
Date d'inscription : 01/05/2010
Age du personnage : 24

Voyageur Expérimenté
Hikari Nikaido
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 420
Renommée: 955
Honneur: 200
MessageSujet: Re: Découverte de l'appart du Félin ! Ven 15 Juin 2012 - 21:44
Je me sentais fatiguée, mais j’étais d’humeur à jouer avec le jeune homme. Il me proposait des jeux comme le twister, nues évidemment ce que je refusais d’un signe de tête. Je me laissais ensuite tomber sur son canapé, ayant quelques bouffés de chaleurs, faisant rosirent mes joues. La température ambiante de l’appartement devait approcher les 30°c et ici, mes collants me donnaient chaud et venaient ce coller à ma peau dans une sensation des plus désagréable.

« Il fait chaud chez toi Felen. Pourquoi ? Pour pouvoir te balader nu en toute aisance ou pour permettre aux pores de la peau de tes prétendantes de se dilater plus rapidement ? »

Je lui posais ce genre de question pour l’embêter, j’essayais seulement d’avoir des réactions. Ma gorge devint rapidement sèche à cause de la chaleur je demandais donc délicatement un verre d’eau avant de foncer aux toilettes, question d’enlever les collant qui commençaient à me gratter la peau. Je n’avais pas prévu de sac, j’allais donc dans la chambre, me jetais sur le lit et plaçais mon collant sur la table de chevet se trouvant près de la fenêtre, me redressais, c’était bien mieux, la chaleur me gênais déjà moins. Je rentrais dans le salon attrapais le verre que Felen me tendais. Après avoir engloutit le verre en cul sec j’envoyais un sourire non feint à mon compagnon.

« Huuuumm, on joue à la console ? Qu’est-ce que tu as comme jeu ? »

Sans plus attendre, Felen pointa du doigt le petit meuble qui maintenait la télé et me signifia qu’il y avait beaucoup de jeu de combat. Je m’approchais donc de celui-ci et entreprenais d’en trouver un potable, mais les prénoms était inretenables et passaient devant mes yeux sans que je ne puisse les comprendre…Enfin ce n’étais qu’un détail il y avait des jeux avec des zombies dont les couvertures ne donnaient pas envie. Pour finir, je tombais malencontreusement sur un dvd pornographique dissimuler sous des jeux et des films apparemment gores, l’endroit ou des filles n’iraient pas chercher, Hélas les Saw, les Destinations finales, l’exorciste et j’en passe m’intéressais, étrange pour une jeune fille. Un immense sourire fut bloquer sur mon visage, je me retournais tenant entre mes mains le dvd et narguant Felen d’où j’étais…

« Alors comme ça tes conquêtes ne te suffisent pas ? »

Je me relevais ne sachant quoi mettre vraiment. Je m’approchais ensuite de Felen, avec des mouvements mesurés, et délicat passant mes bras autour de son cou.

« Je ne sais pas quoi choisir, tu me laisses trop de choix, alors pour une fois, je te laisse prendre l’initiative je te laisse choisir, on peut faire ce que tu veux. Enfin il y a certaine limite et je pense que tu les connais… Enfin, il se peut aussi que je me trompe ^^’ le twister m’aurait bien tenté mais a deux ce n’est pas assez sportif ! Allé décide toi ! »

Je lui caressais la joue, me collais un peu plus à lui et embrassais ses lèvres avec délicatesses, comme une caresses déposé sur quelques choses de très fragile. J’attendais ensuite sa décision installée sur le canapé en tailleur, les coudes posés sur les cuisses et le menton dans les mains…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Découverte de l'appart du Félin !
Revenir en haut Aller en bas

Découverte de l'appart du Félin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Vie Réelle :: Quartier Résidentiel-