Haut
Bas

Partagez|

Rencontre fracassante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Rencontre fracassante Mar 22 Mai 2012 - 20:17
Tes paupières son lourdes..... tu est en mon pouvoir!!!! Une sensation de chaleur envahit ton corps..... tes paupières se fermes et tu t'endors au claquement de doigt « CLAC »

Marco fut tirer de ses rêveries pas un claquement brutal de la porte des voisins. Il était rarement dans un tel état de fatigue, il avait l'impression que sa nuit à dreamland n'avait durer qu'une dizaine de minutes alors que le soleil pointait déjà le bout de son nez. La veille au soir il s'était endormi sur une émission sur l'hypnose et certaines victimes de cet art avait fit une petite explication sur des sensations dont ils se souvenaient parfois; Et bien ces sensation, Marco avait l'impression de les vivre lui aussi, l'esprit vide, un regard hagard et l'impression d'avoir des poids de plusieurs dizaines de kilos sur chacun de ses membres.

Il réussi quant même grâce à un effort monumental à se redresser, et pestant contre les voisins qui n'avaient même pas la jugeote nécessaire pour comprendre que le dimanche matin certaines personnes dorment et n'ont pas envie d'être réveillez, il finit par se glisser hors de son lit et déambula d'une démarche chancelante dans son appartement pour rejoindre sa salle de bain. Il ouvrit le robinet et remplis d'eau le creux de ses mains qu'il servit pour s'asperger le visage afin de se réveiller une bonne fois pour toute. Étape suivante pour un réveille en bonne et due forme, manger un morceau!! C'est donc dans cet état d'esprit qu'il se dirigea vers sa cuisine, il ouvrit son frigo et HOREUR!!!! Celui-ci était presque vide et ne comportait même pas de quoi faire un petit déjeuner..... Fouillant dans ses placards pendant presque une demi-heure pour trouver de quoi manger, il ne réussit qu'à trouver un petit morceaux de pains bientôt rassis et un reste de plaquette de beurre. Il lui restai aussi des choses comme un peu de pattes ect.... mais se voyait mal manger cela au petit déjeuner...

bref, une journée de merde en perspective, c'est avec les ventre presque vide que Tenkensu retourna dans sa chambre avec une face que l'ont pourrait confondre avec un zombi. Il s'assit dans son lit et fit l'extrême effort de tendre son bras pour prendre sa guitare. Il s'installa plus confortablement dans ses oreillers, cala sa guitare sur ses genoux et commença à faire quelques notes. Sa mélodie (si on pouvait appelez cela une mélodie) n'avait ni queue ni tête, il ne faisait que jouer de notes au hasard sans suivre de rythme précis dans une cacophonie assourdissante. Mais même si ce qu'il faisait était vraiment pathétique, il était quand même bien plus serein une guitare à la main. Il entrevit pour la première fois de la journée une sensation de bonne humeur qui lui parcouru le corps de part en part.

Mais toute les bonnes choses ont malheureusement une fin ! Au bout d'une bonne heure de guitare, il la déposa à contre cœur à sa place et partie s'habiller un peu plus dignement (car Marco ne considère pas son pyjama bleu turquoise avec des petits dessin dont je tairait le motif comme une tenue digne de ce nom..... Mais c'est tellement confortable!!!!) Il mit un jean tout ce qu'il y as de plus basique et enfila un T-shirt blanc avec devant l'illustration d'un groupe de rock qu'il aimait bien surmonter pas une petite veste en cuir assez classe.

Ainsi vêtu il sortit de son appartement pour prendre un peu l'air, ce serait quand même dommage après tout de ne pas profiter d'un dimanche ensoleillez comme celui-ci en restant cloîtrer toute la journée chez lui. Enfin.... s'il avait su ce qui l'attendrait il s'en serait peut-être abstenu..... déjà, à peine fait quelque pas dans la rue, il trébucha sur une peau de banane et se fracassa la gueule par terre. Plus clicher que ça, tu meurt, mais au moins ça avait un bon coter, le fait de clairement faire comprendre que cette journée n'était pas faites pour lui plaire. Je vous passerait les divers autres malheureuses aventures du même genre qu'il dut subir durant tout le trajet de sa balade..... En tout cas, il doit être véritablement inutile de préciser que Marco n'avait pas du tout l'impression d'avoir passez un week-end et ne se sentait pas du tout d'attaque pour la semaine qui allait s'entamer dés le lendemain.

Il vaca à divers occupation durant la soirée, se fit une coupure en manipulant son couteau pour prendre une petite tranche de ce qu'il restait de pain et dans un dernier élan de rage intérieur se décida que cette journée arrivait à son termes. Il enfila donc son joli pyjama (je défend quiconque que prétendre le contraire....) et se glissa sous ses draps en espérant que sa nuit serait meilleure que sa journée.

Essayant de faire le vide dans son esprit avant de rentrer dans le sommeil, il ne pensa pas vraiment à une chose en particulier, il n'avait par conséquent strictement aucune idée du lieu où il avait pu atterrir dans le royaume onirique qui se guidait par les pensés des dormeurs. Ce dont il était en tout cas sur en ouvrant les yeux c'est qu'il n'était encore jamais venu dans ce royaume.... c'est déjà un début d'information même si le royaume des rêves étant quasiment illimité et qu'en prenant en compte le fait qu'il était un nouveau voyageur, il n'avait pas encore eu l'occasion de visiter grand chose. En même temps ce royaume n'était pas un endroit très.... touristique en général, les quelques nuits qu'il avait déjà passer ici s'étaient toutes ou presque conclus par des bastons plus tendus les unes que les autres....

Il se redressa et fit passer sa guitare devant lui, sa seule et unique camarade ne l'ayant encore jamais trahit depuis qu'il avait passer sa première nuit dans ce monde. Faisant passer quelques secondes ses doigts sur l'instrument dans un réflexe de guitariste pour l'accorder, bien que ce ne fut pas nécessaire sur cette guitare qui reproduisait les sons qu'ils souhaitait. Il plaça ensuite ses mains pour entamer une musique, et se décidant pour un groupe qu'il avait toujours adorer commença une petite musique de Louise Attaque, car après tout rien de tel qu'une chanson qu'on apprécie pour chasser les idées noires qui peuvent vous envahir l'esprit de manière perverse !


Et voilà, il se mit à chantonner la musique tandis que ses doigts volaient d'une note à l'autre dans un ballet de mouvements rapides qui rendait presque floues ses mains. Il se sentit mieux encore qu'au matin quand il avait jouer de la guitare, car sa véritable guitare, bien qui régler du mieux qu'il pu présentait toujours de petites imperfections, totalement normales, mais qui n'étaient pas présentes sur cette guitare-ci. Son esprit se vida encore une fois, petit à petit et il déambula ainsi pendant une ou deux minutes sans regarder où il allait, puis se disant que c'était peu être un peu trop dangereux dans un monde pareil où n'importe qui pouvait vous sautez dessus à n'importe quel moment, il décida de ramener son esprit à la réalité (pour autant qu'un monde de rêves puisse être comparer à la réalité).

Relevant le menton, il découvrit une gigantesque tour qui avait jusque là échappée à son attention, preuve qu'il n'avait vraiment pas regarder le décors car il n'y avait pas beaucoup d'obstacles visuels dans les environs pour cacher une telle immensité donc en étant ne serait-ce que très légèrement observateur il aurait dut tout de suite l'apercevoir. Son attention fut ensuite attirée par des gémissements aux pieds de la tour. Deux personnes, des créatures des rêves sans doute d’après leurs apparence excentrique avaient l'air de verser quelques larmes assissent à coter d'un individu plus grand à l'apparence de gros lézard, lui au moins Marco en était sur il n'avait vraiment pas l’apparence d'un voyageur. Il était content de ne pas avoir jouer trop fort de sa musique, et il s’arrêta temporairement. Il s’avança dans le dos du reptile avec un grand sourire carnassier aux lèvres. Après la journée la plus merdique qu'il avait vécu depuis longtemps, il allait enfin avoir l'occasion de se défouler, ce mécréant allait regretter d'être ici. Marco fit sortit les lames su manche de sa guitare et passa celui-ci par dessus l'épaule du gaillard en question, plaçant les lames sur le coup de la créature.

« Alors comme ca on fait pleurer les plus faibles que soit ? Ce va te coûter cher mon gars !! »

Il ne laissa pas le temps au reptile de répliquer ni aux victimes de d’exprimés, en revanche il ne mis pas totu de suite fin au combat, car s'il le mettait déjà hors course, comment se défoulerait-il ? Il se contenta donc de donner un coup pas très rapide, prêt à parer les attaques que son adversaire allait pouvoir lui rendre pour entamer cette bataille.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 79
Date d'inscription : 25/05/2011
Age du personnage : 27

Nouveau challenger
Aedon Xaris
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 60
Honneur: 70
MessageSujet: Re: Rencontre fracassante Mer 23 Mai 2012 - 1:41
Aedon profitait que la journée ne soit pas aussi maussade que les précédentes pour se faire une petite virée en pleine nature. Il n’était pas extrêmement sportif mais au moins, il pourrait se dire avoir pris l’air. A la pluie matinale avait succédé un redoux quelque peu contraignant du fait d’un ciel couvert, enfermant le paysage dans une étuve de cumulus. C’était l’un des pire temps pour le promeneur qui, malgré l’absence de soleil se devait de supporter la lourdeur du climat. Il croisa d’ailleurs un jogger qui, habillé d’un magnifique –ahem- ensemble vert fluo, semblait murir comme tomate sous serre. Sa tête en avait ridiculement la forme et le volume ; ne cassait avec cette vision pour le moins particulière que la veine apparente sur sa tempe, rendant presque monstrueux un visage accablé par l’effort. Néanmoins, Aedon respectait la volonté du sportif et continua son chemin. Le sentier longeait un petit ravin qui, en contrebas, donnait sur une route improvisée où transitaient quelques rares véhicules. Le chemin emprunté, lui, profitait de la verdoyante protection de la canopée qui, une fois arrivée à son terme, jonchait le passage d’un lit de feuille.

Pris d’une soudaine envie de soulager ses obligations naturelles, il bifurqua dans un petit coin tranquille un peu isolé. Sur le bas-côté, reposait un tas de feuilles desséchées mais quelque chose attira son attention. Au milieu de ce tas d’immondices locaux, résidait un intrus, petit billet monétaire si bien connu de chacun. Sans doute un quelconque passant avait ressenti le même empressement qu’Aedon et l’avait égaré en sortant les mains de ses poches. Dans tous les cas, il ne put refuser une telle offrande de la part des latrines improvisées et reparti tout guilleret des bois en question.

Arrivé au soir, il se remémora ce qu’il avait entendu à propose d’artistes de Dreamland. Aussi incroyable cela pouvait-il paraître, ce monde détraqué avait même sa propre galerie d’art, fort heureusement particulière ; une tour titanesque dans laquelle voyageurs et créatures exposaient leurs créations. Il prit donc l’initiative de s’endormir en songeant à ce lieu qu’il désirait visiter. Après quelques instants, il se laissa happer par le sommeil, se retrouvant non loin de ladite Tour des Arts, n’ayant aucune difficulté à la trouver au vu de sa taille pour le moins titanesque. Son attention se porta alors vers l’entrée et à deux créatures non loin de là apparemment attristées, à côté de supports sur lesquels reposaient de petites sculptures. Intrigué, il les approcha, leur en demandant la raison.


Nous souhaitons participer nous aussi au partage de la culture et de l’art sur Dreamland, mais on nous a refusé l’entrée.

Et pourquoi donc ?

L’art n’est-il pas sensé laisser libre cours à l’expression de chacun ? Nous voulions présenter notre vision du chat caca et… Aedon l’interrompit et les deux « artistes » fondirent en larmes.

Alors vous voulez dire que…

Bien entendu *snif*, sinon cela n’aurait aucun sens !


Alors qu’il s’apprêtait à parler, il sentit une lame lui carresser le cou, à deux doigts de l’étêter. Une voix se fit entendre.

Alors comme ça on fait pleurer les plus faibles que soit ? Ce va te coûter cher mon gars !!


Une vague d’incompréhension le submergea tandis que, sans la moindre mise en garde, la lame se mit en mouvement, ripant avec envie la peau d’Aedon. Fort heureusement pour lui, son tranchant médiocre voire inexistant, fut sans effet sur son armure naturelle dont le frottement généra un bruit proche d’un couteau que l’on passe sur une pierre rugueuse. Déjà, les deux artistes s’étaient réfugiés à l’intérieur de la tour, laissant volontiers leurs créations. Le manieur se retourna immédiatement, faisant face de toute sa hauteur à un jeune homme doté d’une bien étrange guitare et dans un réflexe de défense, il cracha un large manteau de flammes vers son agresseur.

Je vois que certains sont prêts à tout pour trouver une occasion de se battre. Je n’ai absolument rien à voir avec leur état mais ne crois pas pour autant que je me laisserai tuer pour satisfaire ton appétit bestial voyageur.

Profitant de l'aspect inattendu de sa réaction, Aedon prépare ses jetons ornés de glyphe et en trace un sur son torse puis prend une pose plus adaptée au possible affrontement qui s'en suivrait, dos courbé et griffes apparentes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre fracassante Ven 25 Mai 2012 - 19:09
Marco entama son mouvement lentement, certain que son adversaire allait esquiver, soit en se baissant, soit en parant les lames de quelques manières que ce soit, mais ce dernier n'en fit rien. Marco eut cependant une surprise, car bien qu'il soit habituer à ce que ses lames ne soit que très peu tranchante, ce fut la première fois qu'elle ricochèrent totalement sans entamer le moindre soupçon de peau. Il ramena à lui sa guitare d'un geste vif et se mit en garde, prêt à reprendre l'affrontement à tout instant. Jetant un coup d'œil derrière le dos du reptile, il remarqua que les deux victimes étaient parties se réfugiées dans la tour, tant mieux comme ca il n'aurait pas à y faire attention pendant le combat!!! Car de toute évidence ce dernier n'allait peut-être pas s'avéré aussi aisé qu'il le pensait. Mais que diable!!! Au moins ainsi il pourrait se donner à fond et oublier pour de bon la journée véritablement merdique qu'il venait de subir. Il remarqua alors un petit mouvement de la bouche de son adversaire, et une lueur écarlate s'en échappa. Comprenant au dernier moment de quoi il s'agissait, il fit un grand bon en arrière pour se mettre hors de portée des flammes que lâchaient son opposant. Marco n'avait encore jamais vu, pour les quelques nuits qu'il avait passer en ce monde, des créatures des rêves avec de telles capacités, il en était surpris et ne mis que plus d'ardeur dans sa garde pour ne pas finir rôti comme un poulet. Il devait être prêt à esquiver de nouveaux jets de feux à tout instant sinon cela pourrait s'avérer fatal dans ce combat.

« Je vois que certains sont prêts à tout pour trouver une occasion de se battre. Je n’ai absolument rien à voir avec leur état mais ne crois pas pour autant que je me laisserai tuer pour satisfaire ton appétit bestial voyageur. »

Cette réaction surpris Marco, car selon lui étant donner la situation il n'y avait pas vraiment de doutes à avoir. De ce qu'il avait pu voir les chances pour qu'il soit le responsable étaient plutôt grandes, mai sil se demandait pourquoi cet individu réfutait cela alors qu'il avait été prit la main dans le sac. Mais passons, assez de pensées inutiles, car maintenant que la bataille à commencer il sera de plus en plus difficile de placer des mots d'explications ou d'excuses. Déjà son adversaire se préparer aux vues de l'affrontement qui allait suivre, et il était plutôt évident que les échanges de coups allaient commencés avant que l'un des deux ne puissent en placer une. Une nouvelle fois, Marco fit ce qui devenait petit à petit une habitude encrée dans sa chaire chaque fois son son esprit s'égarait dans ce monde de fous,il plaça ses doigts sur les cordes de sa guitare, content d'avoir un petit peu d'énergie en réserve pour démarrer le combat grâce à sa petite musique de tout à l'heure.


Ses doigts coururent sur les cordes, au départ il y faisait attention, en bon guitariste entrainer et cherchait à ne pas commettre de fausses notes. Mais en quelques secondes, la magie qui émanait de son instrument eut raison de cette attention et ses doigts bougèrent comme guidés par une volonté autre que la sienne. Cela était certes pratique quand il fallait se battre, car il pouvait se concentrer plus intensément sur le combat, mais il y avait tout de même un coter perturbant au fait de ne plus vraiment contrôler les mouvements de son propre corps. Mais le simple fait d'exécuter ses mouvements et d'en sortir une musique qu'il appréciait balayait rapidement ses appréhensions et ses doutes pour lui faire ressentir le plaisir de mettre en œuvre sa passion. Le premier moment de délice passer, il pivota sa tête et regarda son adversaire droit dans les yeux.

La clé dans un duel, s'était de surprendre l'adversaire, et Marco avait bien une ou deux idées pour cela, déjà ses ondes sonores n'était pas visibles, elles pourraient bien surprendre quelqu'un qui as affaire à elles pour le première fois, sauf que lancer une de ses ondes pour porter un coup direct dés le départ lui feras certes mal, mais il gâcherait son effet de surprise pour un coup qui ne sera vraiment pas très handicapant pour le combat. Il réfléchit donc à un plan avec lequel il pourrait se battre au début, sans révéler la véritable nature de ses capacités. Avisant quelques pierres à coter du duo de combattant qui étaient qui plus est sortis de terre. Profitant de ce petit plus que le terrain lui offrait pour son combat, Marco envoya une onde sonre sur l'une d'entre elles pour la projetée droit vers la joue gauche de l'écailleux. Au moins ainsi, l'onde de Marco étant invisible, il avait de grande chances de faire croire à son adversaire qu'il contrôlait la roche ou une autre capacité du même genre...; Ce qui le rendra bien plus vulnérables plus tard pour les attaques directes et invisibles de Marco.

Il fonça ensuite sur le flan droit de l'adversaire en espérant que le cailloux allait le déstabiliser assez pour lui permettre d'attaquer. Il pris un appuis ferme sur son pied gauche et balança un coup violant de la pointe de ses lames sur le bras de son adversaire. Il en profita pour y déverser presque toute l'énergie qu'il restait dans la guitare pour embrumer ses sens. Cet effet de son pouvoir allait certainement embrouiller plus encore les réflexions de la créature quand à la véritable capacité de Marco, peut-être même en viendra-t-il à la conclusion qu'il en avait plusieurs, ce qui, selon ce que Marco savait de ce monde n'était pas vraiment possible. Il effectua ensuite deux petits sauts rapides pour constater de l'efficacité de ses coups sur son adversaire, parer à l'éventualité que ce dernier soit assez en forme pour contre attaquer directement.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 79
Date d'inscription : 25/05/2011
Age du personnage : 27

Nouveau challenger
Aedon Xaris
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 110
Renommée: 60
Honneur: 70
MessageSujet: Re: Rencontre fracassante Mar 29 Mai 2012 - 18:28
Celui qu’il surnomma à juste titre le guitariste sembla pour le moins déconcerté lorsque les lames émoussées de son instrument ripèrent contre le cou d’Aedon, un coup volontairement faible et qui fut fort heureusement pour lui sans conséquence. Ses paroles, pourtant emplies d’honnêtetés ne semblaient pas avoir atteint son adversaire qui, immédiatement se remit en garde, esquivant de peu son souffle incendiaire. Cela avait au moins l’avantage de maintenir la pression sur lui et le forçait à sacrifier une partie de sa vigilance sur sa gueule dont il pourrait certainement tirer parti. Il était dorénavant en pleine disposition, près à lutter pour sa survie, comme cela semblait devenir routinier dans son cas. Le manieur fut au moins satisfait que ce ne soit pour lui soutirer telle ou telle information, le libérant d’ailleurs d’un poids non négligeable.

L’instant qui suivit, l’instrumentiste, pris dans une sorte de transe musicale, se mit à gratter la guitare. Ne sachant réellement de quelle manière réagir, Aedon attendit, alerte l’exécution des véritables intentions du guitariste, prenant une posture davantage adaptée à la situation. D’un coup sec, la mélodie s’interrompit en une large note qui, autre qu’un simple effet sonore, vit valser une pierre dont il constata l’envolée à proximité de lui. Il eut alors le réflexe de parer le projectile de son bras qui aurait sans nul doute heurté son visage, mais par ce mouvement, il perdit un court instant la vision de son adversaire, moment suffisant pour que celui-ci s’élance et le rejoigne. Dans un ultime effort, il fit un bon en arrière, échappant un jeton. L’ennemi quant à lui, infligea alors un coup véritable venant heurter l’un de ses bras, qui, dans un réflexe désespéré pour protéger sa hanche, accueillit non sans douleur la lame de l’adversaire ; cette fois, la force employée permit que l’attaque pénétra le corps du dragon anthropomorphique dans un craquement, témoignant de l’amortissement causé par ses écailles. Leur effet, bien que minime resta appréciable, empêchant la lame de pénétrer trop profondément mais, ce qu’il n’aurait pu prévoir en toute circonstance se produisit lorsque le guitariste, pinçant une corde de son instrument, déversa une ondée énergique dans son corps, une forte vibration dont la réverbération atteint son cerveau même.

Les mains d’Aedon se portèrent à ses tempes tandis que ce qui était au départ un bruit sourd se mua en un sifflement strident, le rendant sourd quelques instants tandis qu’il recula davantage, désorienté. Posant un genou au sol pour retrouver son équilibre, il se rendit compte que son adversaire s’était légèrement éloigné. Le bras reptilien laissait échapper un sang épais et violacé, cheminant tranquillement entre les interstices des écailles, gouttant du bout de ses griffes. Il comprit aisément la contribution de la guitare dans les attaques du voyageur puisque lorsqu’il grattait les cordes d’une certaine manière, celle-ci produisait des effets sur l’environnement. D’ailleurs, ce qu’il entendit lorsque l’énergie l’assourdit l’instant auparavant lui permit de supposer que cette chose devait, probablement employer des ondes sonores de haute intensité, ignorant cependant quelles autres applications elles pouvaient avoir. Mais même en sachant cela, Aedon dût admettre que pour l’heure, sa seule chance passait par une attaque directe, et puis, il avait toujours quelques atouts. Jouant tout de même sa survie dans l’affrontement, il n’alla pas faire de multiples détours. Profitant de sa taille, sa course devait être véloce et ses griffes plantaires, assurer une parfaite adhérence au sol.

Immédiatement, il se mit à courir d’une vitesse qu’il ne soupçonnait pas et, tandis qu’il approcha, celui-ci remarqua que le jeton tombé par terre auparavant était juste derrière le guitariste. Alors qu’il arriva à quelques mètres de son adversaire, celui-ci actionna le glyphe présent sur le jeton qui, par sa libération, détruisit l’objet. Dès lors, une forte rafale de vent naquit juste derrière l’ennemi qui, sous son action devait être emporté vers Aedon. Pendant ce temps, il effectua une vive accélération d’un battement d’ailes, qu’il replia dès le mouvement achevé. Ce bon lui permit d’entamer un demi-tour sur lui-même dans le but d’infliger un coup de queue latéral au niveau de son bassin, tandis que le reste de son corps, entraîné par ce mouvement, permettrait à son bras de saluer dignement la tête de son adversaire. Le fait que son adversaire soit attiré vers lui, tandis qu’il effectuait lui-même une vive accélération, donnerait à ces coups conjoints, une efficacité redoutable. Si cela venait à fonctionner, il n’aurait plus qu’à le plaquer au sol pour le maîtriser et peut-être calmer un jeu trop dangereux pour un simple et mauvais pugilat de circonstance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre fracassante Aujourd'hui à 3:34
Revenir en haut Aller en bas

Rencontre fracassante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Tour des arts-