Haut
Bas

Partagez|

Rassemblement peu orthodoxe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 362
Date d'inscription : 04/03/2011
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Tenkensu Chirome
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 350
Renommée: 675
Honneur: 210
MessageSujet: Rassemblement peu orthodoxe Dim 29 Avr 2012 - 20:27
Tenkensu s'était endormi quelques minutes plus tôt. Sa journée avait été éreintante car, profitant de l'un de ses rares jours de congés, ils l'avaient embarqué dans pas mal d'endroit différents, soi-disant pour « s’amusés ». Il est clair et nette que ses amis du monde réel ne valent pas ceux de dreamland (ainsi que Haru évidemment, qui est un ami des deux mondes). En y réfléchissant bien, il n'aurai aucun mal à accuser le choc s'il perdait du jour au lendemain l'amitié des cinq individus qui l'avait entraînés tout au long de la journée, tandis que la décision après la grande bataille du royaume des chevaliers qui consiste à quitter ses anciens camarades de la Carpe Diem avait provoqué une immense sensation de vide en lui, et un profond sentiment de tristesse. Malgré quelques tentatives de l'un ou l'autre de ses anciens camarades, il était néanmoins rester de marbre et les avait évités du mieux qu'il avait pu. Bien sur, il ne s'imposait pas cela par plaisir, ou simple décision sur un coup de tête, il était au contraire profondément marquer par la mort de Kaijin par ces mains dont il avait juré de les utilisés pour protéger ses camarades de la Carpe.

Spoiler:
 

Si bien que l'air morose et chagriné de Tenkensu ces derniers temps se remarquèrent même par ses camarades du monde réel, et ce doit d'ailleurs être l'une des raisons pour laquelle ils l'ont embarquer de force pour cette journée de loisir. Malheureusement, malgré tous leurs efforts rien n'y as fait et l'humeur de Tenkensu n'as en rien changée. Tant et si bien qu’après une heure dans un petit casino de la ville ils finirent par abandonner les quelques autres projets de la journée et les différents membres du groupe se souhaitèrent à chacun une bonne nuit. Une bonne nuit ? Quelle blague..... son humeur était pire encore à dreamland, les contrées où il avait rencontrer, et fini par tuer l'un de ses chers amis de ce monde. Dans son humeur massacrante, il compris quand même qu'il avait atterrit dans une sorte d'immense ville casino. Une sorte de Las Vegas en beaucoup plus grand et énormément plus excentrique. A priori ce serait l'idéal pour se changer les idées, et après une dizaines de minutes à se morfondre dans son coin, il décida de se lancer et si possible de s'amuser un peu. Il entra dans l'un des grands bâtiments qui bordait la grande rue centrale où il était apparu.

Il fut stupéfait par l'immense classe de ce bâtiment, il brillait de milles feux à chacun de ses recoins en un tableau spectaculaire ponctuer par l'éternelle vas et vient des clients qui vaquaient aux diverses activités du casino. Il y avait par-ci une dizaine de tables pour le black jack, par-là une dizaine d'autres pour le poker. Un peu plus loin se dressaient encore quelques dizaines de machines à sous et cachés derrière, Tenkensu se doutait bien que les couloirs se continuaient proposant encore des centaines d'autres activités. Étant venu pour participer, il se décida pour commencer de passer un peu de temps sur les machines à sous. En s'en approchant, une cruelle vérité s'imposa à lui, comment jouer sur des machines à sous quand on as pas d'argent au départ? Mais les organisateurs du casino ont du prévoir ce genre de raisonnement, car à peine eu-t-il penser cela qu'un homme avec une petite carte sur le torse où étaient marqués son nom ainsi que quelques autres informations, indiquant par exemple qu'il était l'un des gérants d'activités, l'interpella et lui fourra un sac dans les mains sans que Tenkensu ne lui eu rien demander.

Tandis que l'homme partait, et que Tenkensu avait l'étrange surprise de découvrir qu'il n'était pas si « humain » qu'il le pensait en voyant les deux espèces de tentacules rigides qui lui servaient de jambes, ce dernier regarda le contenu du sac et vit qu'il était rempli de pièces dorées. Cool! Comme ca il allait pouvoir tenter de profiter de la soirée. Il s'approcha donc d'une machine à sous et y inséra les premières pièces. Il activa ensuite la manette, et après quelques instants de suspense découvrit qu'il avait gagner! Une série de pièces tomba dans le petits bac au niveau de ses pieds. Il y avait à peu prés le triple de ce qu'il avait insérer au préalable. Tenkensu répéta l'opération plusieurs fois jusqu'à avoir trop de pièces pour pouvoir toutes les insérez dans son sac. Il se dirigea ensuite vers ce qui ressemblai à une sorte d'accueil du casino. Il y échangea ses pièces contre des jetons, et en céda la moitié contre une jolie broche qui l'attira dans les diverses babioles présentes sur les étalages du casino. Allez savoir ce qu'elle lui rappelait, peut être Kaijin avec ses reflets bleus sur les contours, ou Lylio avec la perle verte en son centre. A bien y réfléchir, elle avait l'air de représenter tous les Carpe Diem..... sauf lui, quelques larmes perlèrent le long de ses joues et il décida de marcher un peu dans le casino, sans vraiment s'arrêter à un stand ou un autre.

Il parvint quand même à chasser, temporairement du moins, l'image des Carpe de sa tête et se décida finalement à s'assoir à une table. C'était du black jack, il commanda une bière à un serveur qui passait à coter de lui. Et tout en buvant petit à petit sa boisson, il n'eut que le temps de boire la moitié du verre avant de se lasser de ce jeux. Il se releva donc et se rappela à quel point l'un de ses amis était passionner de poker, se disant que cela pourrait peut être l'intéresser aussi, il se dirigea vers la table en question et s'assit.

Tapotant la table pour que le donneur lui envoi des cartes, il étudia un peu les autres concurrents à sa table, ils étaient trois. Un homme assez grand et aux airs vraiment ringards, une pipe au bec et en habits d'hommes d'affaires. Un autre un peu plus petit mais toujours un peu plus grand que la moyenne, celui-ci avait une allure plus normale mais son regard avait quelque chose d'un peu psychopathe..... Le dernier était encore plus grand que le premier, cheveux châtains, sa tenue était bien plus décontractée que les deux autres. Ce dernier individu l'intéressa plus que les deux autres, à première vue, contrairement à eux s'était un voyageur tout comme lui. Il eu un grand sourire et plaça son pouce sur le bord de ses deux cartes qui était diriger vers lui pour les soulevées et voir leurs valeur. Sa bière poser à sa gauche et sa broche épingler sur la manche gauche de son T-shirt, il y jeta un dernier regard avant de poser ce dernier sur les cartes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Sam 12 Mai 2012 - 21:25
Victor fini par aller dormir après une journée qui ne semblait pas vouloir tellement il était impatient de retourner dans ce monde qui venait de s'ouvrir à lui, les récents événements dans le royaume des chevaliers avait piqué sa curiosité à vif il voulait en savoir plus, non tous savoir sur ce monde qu'il venait de découvrir. La journée c'était soldée par une partie de poker chez lui avec des amis, mais Victor n'avait pas la tête à ça il n'attendait qu'une chose qu'il puisse aller se coucher.

A peine eu-t-il fermé les yeux qu'il les rouvris sur une ville rutilante presque flamboyante faites d'or et de lumière, des grattes ciels qui semblait toucher le ciel se dressais devant lui chacun d'eux portait une enseigne lumineuse de Casino. Victor tourna sur lui même le nez en l'air abasourdi par cette étrange ville qui s'élevait devant lui. Il fut ramené à la réalité par le bruit d'un objet tombant a ses pieds quand il regarda le sol il aperçu une montre à gousset, il la ramassa et regarda autour de lui mais ne vit personne cherchant à la récupérer.

Victor se décida a entrer dans un des nombreux casinos qui s'offrait à lui, il fut frappé par la grande classe de cet immeuble chacun des coins était ponctué d'un tableau au cadre doré. Il y avait des dizaines de table de black jack, poker. Plus loin se dressait des dizaines de machines à sous et derrière s’étendait des couloirs qui devait mener vers des tables de poker et de black jack privé. Victor ne se sentais pas a sa place dans se casino ses vêtements décontracté ne lui donnait pas le même standing que les clients habituel. Il décida de rejoindre une table de poker qu'un joueur venait de quitter, une question existentiel se posa à lui quand il commença a s'approcher de la table il n'avait pas d'argents pas jeton rien d'échangeable mais à peine eu-t-il pensé a sa qu'un petit homme en costume s'approcha de lui en lui tendant un sac qui s'avéra remplit de pièce. Victor alla les échanger à l'accueil contre des jetons et rejoins la table de poker.

Il y avait déjà deux autres joueur avec lui à la table tous deux plutôt grand, bien habillé et appartenant au monde des rêves. Victor posa la montre à gousset qu'il venait de récupérer sur la table et commanda un whisky sec, il fit quelque partie avec les deux autres joueurs sans gagner de grosse sommes. Après trois partie assez tendu un quatrième joueur rejoint la partie c'était un voyageur tous comme Victor il était assez grand et très impressionnant contrairement a Victor il grande balafre lui parcourait le visage de haut en bas, il intriguait Victor qui le dévisageait, le nouvel arrivant posa des mains gantées sur la table et demanda des cartes puis commença a regarder Victor a son tour. Victor reçus ses cartes les souleva avec son pouce et misa et pris une gorgé de Whisky.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Surnom : The Death Voice
Messages : 488
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Riku Kaisuki
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 157
Renommée: 1630
Honneur: 148
MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Jeu 21 Juin 2012 - 20:07
~Journal du necromancer chapitre 7 – des retrouvailles et les liens qui renaissent ~


Six mois. Cela faisait à présent six mois que Riku vivait en Dreamland. Le temps avait passé depuis ses pérégrinations au village puzzle et le combat contre le monstre reptilien au royaume des fruits. Depuis ces évènements, le jeune necromancer avait commencé à voir sa renommée croître, et son nom apparaître dans les conversations. Son entrée dans le classement de la Baby League annonçait les prémices de sa progressions sans limites. Jusqu'à la dissolution des Carpe Diem et la mort de Kaijin.

Les Carpe Diem avaient été ses premiers amis humains du monde onirique. Bien qu'étant le seul du groupe à ne jamais se réveiller dans le monde réel, il était heureux de pouvoir retrouver ces voyageurs qu'il avait appris à connaître, après leur aventure à Park of Game. Il ne les avait connu que peu de temps, mais ce temps avait suffi à le convaincre de l'amitié sans bornes qu'il vouait à ses camarades, lui l'insensible timide. Mais le destin est souvent bien perfide, et cette fois encore, il se joua du necromancer. En effet, au cours d'une terrible bataille, Tenketsu tua par accident Kaijin. Riku n'avait pas assisté à la bataille, mais l'expression bouleversée de l'invocateur de yoyos lui avait suffi pour comprendre que ce n'était pas une rumeur. Kaijin était bel et bien mort. Tenketsu avait ensuite quitté le groupe et s'était peu à peu isolé. Le reste des membres suivit le mouvement dans les jours qui suivirent, et au final, le groupe disparut. Cette succession de malheurs avait atteint le jeune voyageur au plus profond de lui-même. Trop de pertes en si peu de temps, il avait besoin de s'isoler lui aussi. Pour réfléchir, pour repartir de zéro. Il reprit alors sa quête initiale, et repartit à la recherche de son seigneur.

Il lui fallut pas moins de trois mois pour retrouver le chemin de sa « maison ». Trois long mois au cours desquels il affronta de nombreuses créatures, et vit son niveau progresser rapidement ; il était plus endurant et pouvait désormais invoquer Colt sans consommer trop d'énergie, et même appeler ce dernier et Blade dans la même journée.

Le royaume mortuaire était situé au nord de la zone 2, à la limite de la troisième, là où, disait-on, vivaient les seigneurs cauchemars et rois des rêves les plus puissants. Par chance, Riku n'eut pas à traverser à traverser cette effrayante contrée pour rejoindre sa destination. L'endroit n'était difficile à reconnaître ; peu étendu, le royaume des morts était entouré de vastes plaines verdoyantes, tandis que la zone cimetière n'était qu'un cratère où la terre sombre et décrepie était parsemée de crevasses béantes et de vestiges de plantations carbonisées. Ca et là, on pouvait voir des tombes et autres ossuaires finement décorés mais abîmés par les âges.

Au centre du royaume, sur immense monticule, se tenait le mausolée principal où reposait le seigneur des morts, ancienne créature de Dreamland condamné à devenir une source de cauchemars à jamais prisonnière de son royaume. La créature se tenait sur le parvis du monument, comme si elle attendait et avait prévu l'arrivée de son voyageur.

Après une longue conversation, le seigneur des morts entreprit de reprendre la formation de son disciple. Durant les mois qui suivirent, Riku subit un intense entraînement, courant d'un bout à l'autre du royaume en portant de lourdes charges, creusant durant des heures pour retrouver des cadavres précis en se basant sur les descriptions de son âme, pour apprendre à les ressentir encore mieux. Mais les efforts portèrent leurs fruits, et au terme de son entraînement, Riku avait gagné en vitesse et en robustesse, et sa sensibilité aux âmes s'était bien éveillée . Blade avait gagné en puissance et était devenu un peu plus rapide, et Colt avait augmenté sa force physique. En effet, le seigneur des morts avait appris au jeune invocateur que ses invocations gagnaient en force en même temps que lui. La consommation en énergie augmentait évidemment en conséquence. Au terme de ces explications, la créature ordonna à son voyageur de repartir en voyage, et de parcourir un maximum de contrées avant de revenir à lui. Sans plus de mots, il laissa son voyageur repartit sur cette phrase troublante :

« La mort n'est pas toujours le sort de ceux qui subsistent en Dreamland … Tu devrais écouter tes rêves jeune voyageur. Peut-être t'ouvriront-ils de nouvelles perspectives ... »

Qu'avait-il voulu dire ? C'est sur cette interrogation que Riku reprit sa route.Il avait grandi pendant ces six mois, et ses cheveux avaient poussés. A présent, ils étaient noués en une courte queue de cheval qui lui descendait au niveau des épaules. Il avait pris du muscle, et marchait plus rapidement, sans se fatiguer. Ignorant la direction qu'il prenait, il partit sur le chemin qui s'offrait à lui, prêt pour un retour fracassant. Il allait prouver sa force, et monter encore plus parmi les voyageurs les plus connus de Dreamland. Bientôt son nom résonnerait parmi tous, et il aiderait son seigneur à étendre ses terres.

Il marcha pendant plusieurs jours sans trouver la moindre ville sur sa route. Il n'avait plus la notion du temps, il se contentait d'observer les différents paysages qui s'offraient à lui, notant dans son carnet tout ce qu'il avait vécu et tout ce qu'il découvrait.Dreamland était réellement fascinant, chaque recoin de ce monde pouvant surprendre celui qui croyait en connaître les moindres recoins. Il réfléchit aussi aux mots de son maître. Ecouter ses rêves ? Il n'avait jamais fait une chose pareille depuis qu'il vivait à Dreamland … Rêvait-il lorsqu'il dormait ? C'était ironique d'imaginer que l'on pouvait rêver dans le monde des rêves. Mais il s'y essaya tout de même. D'abord sans résultat, ce qui le découragea quelque peu, jusqu'à ce qu'un soir, il entende une voix. Une voix familière, qui, semblait-il, s'adressait à lui. Mais il ne parvenait plus à se souvenir à qui appartenait cette voix …
Finalement incapable d'y attribuer un nom, il renonça à y réfléchir et se rendormit. Il ignorait que le lendemain, sa vie à Dreamland allait prendre un nouveau tournant.

Le jeune necromancer reprit sa route à l'aube, ne s'arrêtant qu'occasionnellement pour boire et reprendre son souffle. Au crépuscule, il vit se former au loin les frontières d'une ville tentaculaire. D'énormes lumières multicolores en surgissaient et de grandes tours se dressaient vers le ciel. Ce fut lorsqu'il fut arrivé aux portes de la cité qu'il en découvrit la véritable nature ; c'était une ville casino ! Les pièces et jetons y circulaient tous sens, et on voyait en tous sens des rêveurs courir innocemment, les bras pleins d'argent en hurlant de joie. Un vrai royaume des rêves … Désireux de se poser quelque part, le jeune voyageur se laissa aller au hasard des rues, jusqu'à atteindre un casino de belle taille, dans lequel il se décida à entrer .

A l'intérieur, tables de poker et autres roulettes étaient légions. Les gens pariaient, gagnaient, perdaient, hurlaient de joie ou de rage, tandis que de grandes créatures des rêves veillaient à la bonne marche et à la sécurité des lieux. Le regard de Riku se porta sur une table un peu plus loin, où il apperçut une silhouette familière parmi les autres joueurs … Non, impossible, ça ne pouvait pas être … Il devait en avoir le cœur net. Il se précipita jusqu'à la table en hurlant :

 « Tenketsu ! C'est toi ? »

Le souffle haletant, il observa les traits de cette personne, espérant ne pas se tromper. En tout cas, si ce n'était pas Ten, il était vachement bien fait ce sosie ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Surnom : Le Mordu
Messages : 947
Date d'inscription : 18/05/2011
Age du personnage : 17

Maraudeur des rêves
Kaijin Zared
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 435
Renommée: 1301
Honneur: -550
MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Ven 19 Oct 2012 - 22:53
Cela faisait deux jours que la bataille du royaume de la table ronde avait prit fin pour Kaijin. Le lendemain il n'avait pas eu le temps d'y penser. Mais maintenant il y songeait, il avait faillit perdre sa vie de voyageur. Du coup pour se décontracter il était parti dans une sorte de cabaret. Il y avait un groupe de musique qui jouait plutôt bien. Vous vous en doutez Kaijin était bien sur avec son meilleur ami Maxime, inséparable ces deux là.

Ils s'assirent touts deux à une table. Le serveur arriva, ils commandèrent un soda, vu qu'il n'avait pas leur majorité puis commencèrent à jouer au poker tout les deux. Une fois fini ils allèrent du côté du billard, et commencèrent à jouer, bientôt d'autres personnes vinrent se joindre à eux. Celui qui nous intéresse, est un homme plutôt fort, il portait des vêtements chics. Il avait des cheveux noirs qui descendait de chaque côtés. Il avait un fils de dix ans, à peine, qui ne cessé de s'amuser avec un yoyo. Cela rappela Tenkensu à Kaijin. Le compagnon des Carpes avec qui Kaijin avait eu le plus d'affinités. Que lui était il arrivé d'ailleurs ? S'en était-il sortit ? Il fallait que Kaijin le vérifie. Il se faisait tard, alors l'adolescent proposa à son ami de rentrer. Quinze minutes plus tard ils étaient dans le métro. Quand Kaijin arriva enfin chez lui, il se prépara à rejoindre le monde des rêves. Mais une fois dans son lit, il mit au moins une demie-heure à s'endormir. Bougeant dans tout les sens. Faut dire c'était pas facile de s'endormir en pensant à un homme.

Il parvint tout de même à s'endormir, il fut arrivé à Kazinopolis. Des hauts gratte-ciel étaient visibles un peu partout. Il étaient tous des casinos. Sans réfléchir Kaijin rentra dans un des casinos. Les videurs hésitèrent longuement à le faire passer, mais un homme qui semblait bien ce faire connaître des videurs, l'invita à rentrer avec lui.

- Merci mec, t'es super sympa !
- Mais y a pas de quoi mon gars écoute !
- Oh au faite, dis moi, t'aurai pas vu un voyageur brun, avec un tatouage ?
- Ah non, mais si il est ici t'auras surement des chances de le trouvait la-bas ! Allez vient ! Hé Pactrick amène des jetons à la table soixante-cinq, avec un cocktail spéciale maison, et passe le bonjour à ton patron !
- Pas d'bléme !

Il suivit l'homme c'était le même genre d'homme qu'au cabaret, en plus petit, plus gros et avec des oreilles plus pointues. Par contre lui il avait un costard cravate noir avec une chemise blanche.

Le casino avait plusieurs entrées, et à chaque entrée, il y avait un serveur, qui donnait des pièces. Un grand tapis rouge qui allait tout droit puis il était traversé par d'autres tapis placé parallèlement. Le monde qui peuplé le casino était impressionnant. Les machines à sous étaient très convoité. La plupart des clients était des rêveurs. Quand ils furent arrivé à leur table, l'homme escalada une petite chaise et un majordome apparut, il dévissa une vis et fit monter le siège de la même manière qu'une selle de vélo. Kaijin put s'assoir sur un fauteuil très confortable. Le majordome se faisant appelé Pactrick vint alors accompagné de deux créatures des rêves. Elles étaient toute deux petites, deux ailles étaient dans leur dos, elles avaient une tête triangulaire, par contre l'une était plutôt forte et l'autre toute maigre. Elles s'assirent autours de la table et le majordome servit les boissons. On distribua les cartes. L'homme qui avait accompagné Kaijin le laissa jouer.

- Cigare ?
- Carrément !

Il but une gorgé du cocktail qui était orange. Il lui brûla la gorge, il était tout rouge, il se racla la gorge. Puis il apporta le cigare à sa bouche tirant une latte, là aussi il ne reconnut pas les cigare de la vie réel. Il avait les yeux tout rouge tout comme sa tête.

-Bah alors, ça va pas ?
-C'est la première fois qu'il boit de l'alcool et fume du tabac de dreamland !
-T'inquiète pas petit ça va vite passé !

Kaijin reprit son inspiration la partie pouvait enfin commencée ! Quand chacun eut ses cartes la mise commença. Celui qui perdait donné une chose en plus de tout ses jetons. La première partie s’annonçait plutôt bien, une paire de valets. Puis nouvelle pioche une autre paire valet. Le premier avait parier une bague en or massif. L'autre son DreamMag. Et Kaijin son débardeur. La partie pouvait commencer chacun paria quelques jetons. Très vite le mec à la bague en or se coucha. Kaijin gagna la première manche remportant quelques jetons. Arrivé à la dernière manche le voyageur avait garder pas mal de jetons. Il eut ses cartes, il n'avait rien d'excellent, pas même une petite paires.

- Pioche petit.
- Je garde.

Il commencèrent à miser. Arrivé à un niveau de mise plutôt important Kaijin d'une voix sûre et forte.

- Je mise tout mes jetons ainsi que mon pantalon et mieux encore mes services de voyageur.

Il afficha un sourire narquois. Tout deux se lancèrent un regarde interrogatif. Puis après une longue hésitation ils posèrent leurs jeux à terre. Il leur montra son jeu avec un grand sourire du genre : ''Il bon mon jeu non ?'' Les deux créature faillirent s'étrangler de colère. Il n'avait rien et il avait bluffé sans s'en rendre compte.

- Merci pour le DreamMag ! Et tu peu garder ta bague j'en veux pas !

Il feuilleta alors le DreamMag, tranquillement. Puis il arriva au classement, sa surprise et sa joie était indéfinissable. Il constata que Riku et Tenkensu était eux aussi dans le classement de la ligue Major avec lui ! D'une, il était heureux d'être au sein de la major et de deux ces deux camarades n'étaient pas mort. Il releva la tête, puis il demanda si il pouvait échanger ses jetons contre quelque chose, il apprit qu'il pouvait les échanger contre des pièces pour jouer aux machine à sous. L'homme à la cravate demanda au majordome qui se faisait appelé Patrick de le conduire au guichet.

Pactrick était une créature grande aux apparences humaines. Cependant, sa tête était celle d'un humanoïdes étranges. Arrivé devant une table que le serveur devait servir. Kaijin examina les gens qui s'y trouvé. Quatre étaient assis, un autre debout. Il y avait trois voyageurs. Dont deux que Kaijin connaissait bien. Il n'en revenait pas. Son cigare faillit tomber à terre. C'était eux, Tenkensu et Riku !

-Hé salut les gars qu'es ce que vous faites là ? Je suis content de vous voir dis donc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Lun 3 Déc 2012 - 17:13
Ah! Kazinopolis, ses casinos, ses casinos, ses casinos, ses casinos et ses casinos! Kazinopolis, ville dans laquelle argent rime avec jeu, ou l’argent coule à flots, ou les machines à sous sont reines et les reveurs rois, ou jouer n’est pas gagner, bref la terre des jouers, parieurs, flambeurs et autre crapules de cet espèce se retrouvent tous les soirs.

“Pourquoi chuis la moi?” En effet, RAphael n’avait pas la fièvre du jeu lorsqu’il s’était endormi, juste celle que l’on attrape dans la rue lorsque l’on se couvre pas. Il avait plutot envie de renouer avec ses anciens contacts, Riku ou KAijin par exemple! Et voila qu’il se retrouvait en plein pays des jeux, de l’argent plus grand royaume des reves de la 2nde zone! Pourquoi? Il n’en savait rien, mais il décidat quand meme de rechercher une des deux personnes. En tout cas Raphael commençat a chercher dans la ville, haranguant comme une poissonière les personnes qu’il prenait pour un de ses deux amis.

“Bah putain, chuis pas arrivé à c’train la!” Cela faisait déja un bon quart d’heure que, RAphael, tout sauf patient cherchait à l’aveuglette et inutilement dans KAzinopolis. Bref, cela le faisait franchement chier, au moins autant que le jour ou il avait du attendre une heure à la boulangerie du coin pour une simple baguette. Treve de vain barvadage, Raphael décidat d’entrer dans le premier casino venu.

“-On ne passe pas!”

Un gros loubard, apparement un videur venait de l’arreter.

“-Kess ta toi?
-On ne passe pas.
-Et pourquoi?
-On ne passe pas c’est tout.
-Bah je vais me gener tiens, dit Raphael en passant sous le bras du videur. Nan mais!
-Arretez!
-Nan!
-Si!
-Oh merde hein! Je passe, c’est tout.

Raphael continuat à s’avancer dans le couloir, prit un caisson plein de pièce qu’un valet lui mit entre les mains et continuat sa route. C’est alors qu’une grosse main, à la poigne de fer lui agrippa l’épaule.

-J’ai dit on ne passe pas!

RAphael se retournant, regardat fixement le videur dans les yeux d’un air mencant, et lui envoya l’image de Raphael le tuant de diverses manières, de la noyade à l’immolation, en passant pas l’empoisonnement et les coups de couteaux.

-Alors, je passe?
-Oui oui, allez-y.

Le videur se retournat et s’en allat, laissant Raphael dans le casino. “Bon, let’s play!”. Devant lui, machine à sous sur des rangés interminables, en parfaite colonne a tel point que l’on aurait put se croire a l’armée si seulement des joueurs en transe s’activant comme des damnés sur les machines, pleurant lorsqu’il perdait, débordant de joie lorsqu’ils gagnaient, ne serait-ce quelques pièces, comme si leurs vies en dépendaient. C’est devant cet impressionant spectacle que, Raphael joueur invétéré et tricheur légendaire au pokerfit son apparition dans le casino. Avançant dans l’allée, il comtemplat quelques joueurs, l’un deux venant de gagner le jackpot. Un petit diable en costard noir noir sortit de la machine à sous, effectaut quelques pas de danse en décalage avec la musique d’un autre temps et cria de sa voix nasillarde “Jackpot!!” Un torrent de pièce sortit de la machine et le joueur poussa un petit cri de ravissement avant de ce jeter sur son du, avide richesse, lorgnant d’un oeil suspicieux ses voisins.

Joueur sur-concentrés, coeur battant la chamade, le cerveau en ébullition, la sueur perlant sur leurs fronts, les mains tapotant nervesement la table de jeu, le regard fixe, voila dans quel état RAphael trouva la plupart des joueurs dans le coin poker. Le regard de Raphael s’arrétat sur une masse de cheveux bleus. Raphael ne connaissait qu’une seule personne possédant ses cheveux. Kaijin Zared.Se dirigeant vers lui, Raphael lui passa le bras au dessus du coup, comme de vieux amis, et s’adressat a lui d’un ton plein d’entrain:

“-Salut Kai,ca va?”

Tournant la tete, il apercut aussi Riku KAiuki, lui aussi un des mais de RAphael. RAphael très étonné de retrouver ses deux amis au meme endroit saluat Riku:

“-Ah Riku, sa va toi aussi?”
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 362
Date d'inscription : 04/03/2011
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Tenkensu Chirome
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 350
Renommée: 675
Honneur: 210
MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Lun 17 Déc 2012 - 19:55
Ses cartes..... PAIRE D'AS!!! qu'elle chance! Si seulement il en avait toujours autant..... il n'aurait même pas eu à venir ici pour décompresser.... m'enfin ... la partie venait de commencer et Tenkensu partait déjà avec une main prometteuse, la technique qu'il décida d'adopter fut de miser plutôt faible afin que les autres joueurs placent quelques jetons, et ouai, faut pas non plus qu'il abandonnent direct pour que Tenkensu puisse profiter pleinement de la main qu'il avait.

Enfin, c'est ce qu'aurait certainement fait Tenkensu si les divers événements qui suivirent n'auraient pas eu lieux. Car à peine Tenkensu eu-t-il poser les quelques jetons au centre de la table qu'il entendu une voix bien qu'il connaissait bien derrière lui.

 « Tenkensu ! C'est toi ? »


Ce dernier ce retourna et constata que l'individu était bien celui qu'il pensait être. Riku Kaisuki ancien membre des Carpe Diem tout comme lui. Le voyageur en question avait l'air plutôt content de voir Tenkensu, mais Tenkensu lui était plutôt gêner de retrouver son compagnon ainsi. Après tout si les Carpe Diem s'étaient dissous c'était à cause de lui, et évidemment les autres devaient lui en vouloir pour la mort de Kaijin..... Il n'avait pas beaucoup parler après cet incident, il ne s'était pas vraiment expliquer avec les autres membres, mais la situation était plutôt claire.

Il répondit donc sans parvenir à regarder son ami dans les yeux:

« Tient? Riku c'est toi? Ça fait plaisir de te voir, ques que tu fait ces derniers temps? »

Plaisir..... Il n'avait même pas réussi à faire semblant.... sa gêne devait être perceptible à des kilomètres, avec son ton maussade qui annonçait clairement son humeur... Il se demanda un instant comment réagira son compagnon après tout ca, mais il n'eut pas vraiment le temps de voir cette réaction car avant même que Riku n'eut ouvert la bouche, une autre voix attira son attention. Une voix encore plus reconnaissable que celle de Riku, et qu'il ne pensait plus jamais entendre:

-Hé salut les gars qu'es ce que vous faites là ? Je suis content de vous voir dis donc !

Il se retourna avec précipitation pour en avoir le cœur net, comment était-ce possible? Que faisait-il là? Ses yeux se posèrent sur l'individu en question et il n'eut que le temps de voir la tignasse bleu si caractéristique avant que cette image ne soit remplacer par celle du plafond. En effet, Tenkensu s'était retourner si violemment que sa chaise avait perdu l'équilibre le faisant ainsi tomber par terre de tout son long. Il se redressa tant bien que mal pour poser une nouvelle fois son regard sur le visage de son ami qu'il croyait mort.... car la personne debout devant lui n'était autre que Kaijin Zared!!!

Un torrent de sentiments contradictoires semèrent une pagaille monumentale dans sa tête. Entre sa joie de le revoir, l'incompréhension par rapport à un événement normalement impossible, et bien d'autres choses encore.. mais tout ce qu'il réussi à faire fut de se relever totalement et de prononcer son nom:

« Kaijin.... c'est toi? »

Il aurait voulut dire des choses comme « je suis vraiment content de te voir » ou « mais ques tu fout là borde??? » mais rien ne parvint à sortir de ses lèvres et il resta juste là immobile comme un idiot à essayer de remettre un peu d'ordre dans sa tête qui prenait une allure assez chaotique....

Un autre individu arriva quelques instants plus tard et les interpellas:

“-Salut Kai,ca va?”

Et tournant la tête vers Riku:

“-Ah Riku, ca va toi aussi?”

A première vue, ce nouvel individu connaissait lui aussi les camarades de Tenkensu. Il était brun, plutôt musclé, habillé de rouge et de noir lui donnant un coter un peu..... sanguinaire? Psychopathe? Ou quelques autres adjectifs qui certains étaient heureusement un peu plus à son avantage. N'étant pour le moment pas concerné par la discutions il laissa ses deux amis saluer le nouveaux venu et profita que ce dernier jeta un petit coup d'œil vers lui pour lui diriger un petit salut de la tête. Mais évidemment comme toujours dans dreamland, les choses ne faisaient que commencer et les événements s'enchainèrent sans lui laisser le temps de réagirent, car ils n'eurent que deux minutes à peine pour discuter avant qu'un autre individu n'agrippe l'épaule de Tenkensu.

« Hé mec, j'espère au moins que tu vas t'excuser pour m'avoir bousculer espèce de petit branleur!!! »

A première vue, c'était un joueur de poker qui se trouvait derrière Tenkensu au moment où celui-ci est tomber, et il as du se faire un peu secouer sans que Tenkensu ne s'en rende compte. Il s'apprêtait à s'excuser quand il croisa le regard de l'homme, il était assez clair qu'il ne laisserait pas passer l'affront aussi facilement... de plus sa dizaine de copains avec qui il jouait commençaient déjà à se levés pour intervenir. Tenkensu tenta quand même une première approche amicale:

« Excusez-moi, je ne voulait vraiment pas vous gêner, mais je suis sur qu'on peut régler ca à l'amiable et continuer de profiter de cette soirée calmement, non? »

« Ouai.... après avoir éclater ta face petit merdeux, tu croit vraiment que je vais laisser passez ca avec un simple 'excusez-moi'? Tu rêve mon gars!! »

Tenkensu poussa un profond soupire.... Mais apparemment il était temps de se bouger un peu, de plus les hommes du casino commençaient à bougés eux aussi et une dizaine de mecs plutôt baraqués s'approchèrent d'eux.

« Vous allez arrêter ce bordel tout de suite ou on vous fous dehors de force après vous avoir donner une bonne raclée!!! »

« VA TE FAIRE FOUTRE!!! Ce mec m'as insulter et je ne m'arrêterait pas après lui avoir éclater la gueule!!! Sale trou du cul!!! »

Cette dernière réplique eu un gros effet sur le self contrôle du garde.... Et aussi sur la couleur de son visage qui commençait à virer au rouge pivoine. Il commença à hurleur à ses sbires de tous nous mettre hors d'état de nuire sans se soucier du fait que Tenkensu et ses amis n'avaient rien fait pour méritez un tel traitement. Il se retourna vers ses deux amis avec un grand sourire:

« Vous vous joignez à moi? Une bonne bataille comme on en fait rarement ensemble pour fêtez nos retrouvailles? (et se retournant vers le troisième larron en rouge et noir) et toi aussi tu te veux te joindre à la bataille? »

Il se retourna ensuite vers les gars qui commençaient déjà à leur foncez dessus, une bonne bataille avec trois camps venaient de commencer, les gardes tapaient sur tous le monde, le groupe des joueurs du poker tapaient principalement sur celui de Tenkensu (et plus encore sur Tenkensu lui-même) tout en ripostant contre les gardes, et Tenkensu venait d'invoquer ses yo-yo pour se jeter dans ses échauffourée, le sourire aux lèvres heureux de pouvoir une nouvelle fois livrer bataille aux cotés de ses amis, et surtout au coter de celui qui n'avait finalement pas trouver la mort comme il l'avait cru.... LETS FIGHT!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Death Voice
Messages : 488
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Riku Kaisuki
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 157
Renommée: 1630
Honneur: 148
MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Ven 21 Déc 2012 - 17:25
Tenkensu parut au premier abord surpris, puis gêné à la vue de son compagnon. Une gêne que ressentit en son for intérieur le necromancer, qui comprit la raison de son embarras : il était parti sans prévenir ses camarades, sans même justifier son geste, et peu à peu ils avaient tous déserté le groupe par la suite, une débandade causée par un abandon. Mais Riku n'en voulait pas le moins du monde à son ex-camarade Carpe Diem, et il était vraiment rassuré de le savoir toujours en vie. Il s'apprêtait d'ailleurs à lui signaler, et à lui demander des nouvelles, de lui raconter ses dernières aventures, mais ce dernier répondit d'abord à son salut avec une voix hésitante qui marquait son embarras :

« Tient? Riku c'est toi? Ça fait plaisir de te voir, ques que tu fait ces derniers temps? »

Le jeune homme lui adressa un sourire qui se voulait rassurant : hé mec ! Calmes-toi, souris ! On se retrouve entre potes, ça devrait être un moment de joie, pas une conversation mode gêne, ou on a la tête baissée et où on toussote dans l'espoir que l'autre trouve un moyen de relancer un sujet de discussion ! Sinon moi aussi ça me fait plaisir de te voir, c'était dur sans vous les carpe... Et j'ai vécu pas mal d'aventures en solo, parfois avec d'autres voyageurs, ça a pas toujours été une partie de plaisir ! Mais je suis devenu plutôt fort, enfin je crois. C'est ce qu'il allait répondre, mais il fut stoppé une nouvelle fois dans son élan par une autre voix familière :

« Hé salut les gars qu'es ce que vous faites là ? Je suis content de vous voir dis donc ! »

Les deux invocateurs sursautèrent en même temps et se retournèrent d'un seul homme pour voir l'origine de cette voix unique, qui annonçait tant de catastrophes, mais aussi tant de délires, celle d'un être qu'ils croyaient disparu : Une tignasse bleue, cette tenue de ninja. Oui c'était bien Kaijin Zared qui leur faisait face, il n'y avait aucun doute là dessus. La joie et la surprise de Tenkensu furent d'ailleurs si importantes qu'il s'étala au sol en chutant brusquement de sa chaise en se retournant. Ces retrouvailles commençaient à être un peu plus détendues, quoique l'invocateur de yoyos paraissait toujours autant sous le choc de retrouver ses camarades. Il balbutia une réponse à son ami qu'il croyait avoir tué :

« Kaijin.... c'est toi? »

Le necromancer soupira et aida son ami à se relever ; il fallait qu'il arrive à se détendre un peu ! Mec, allez, dis toi que c'est super cool comme moment et sourit ! On a l'air de quoi nous à débarquer et à te dire bonjour pour que tu réagisses comme ça ? Il n'émit pas de remarques, par souci d'éviter de le vexer, et répondit plutôt à la tête brûlée qui venait de débarquer :

« Kaijin, ça fait plaisir de te voir sale gosse ! Ah putain tu m'as manqué, dire que je croyais que t'étais mort ! Alors, comment tu vas ? »

Le jeune homme laissa un large sourire se dessiner sur ces lèvres, la soirée commençait bien, il avait bien fait de choisir ce royaume cette nuit là ! Et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'un troisième larron lui aussi familier de l'invocateur de morts débarqua vêtu de son sempiternel manteau rouge. Raphael salua Kaijin qu'il connaissait apparemment avant de se tourner vers son ancien compère de galère :

“-Ah Riku, ca va toi aussi?”

Ce dernier hocha la tête en souriant, répondant que tout allait bien depuis leur rencontre à Macrophonopolis et lui demanda de ses nouvelles, puis Tenken le salua également en se relevant, encore légèrement sous le choc. Ce fut à cet instant qu'un type patibulaire agrippa l'épaule du jeune homme brun et lui ordonna de s'excuser pour l'avoir bousculé. Un de ces joueurs de poker en manque de baston qui a probablement bu autre chose que de l'eau pour faire passer un trop grand nombre de défaites. Le necromancer soupira en pensant qu'il existait vraiment partout des individus de ce genre, et que même à Dreamland on ne pouvait pas éviter les abrutis de ce genre.... En plus, le regard de l'homme laissait voir qu'il ne renoncerait pas avec de simples excuses... Et ses potes commençaient déjà à se lever derrière, signe que la situation n'allait pas tarder à dégénérer. L'invocateur de yoyos tenta de calmer le jeu en s'excusant sincèrement, mais l'ostrogoth n'en fit rien, et lui indiqua même son intention immédiate de compenser l'affront à sa manière en faisant craquer ses poings. Quel imbécile... Probablement un rêveur de merde qui croit pouvoir faire face à des types pas aussi baraqués que lui, ignorant tout de la force des voyageurs... Il allait manger sévère !

Mais c'était sans compter sur les vigiles qui s'activèrent en voyant la bagarre s'apprêter en plein milieu du casino. Une dizaine d'entre eux débarquèrent face aux groupes belligérants, et l'un d'entre eux leur ordonna de cesser avant qu'ils n'aient à intervenir. Et sans même que les voyageurs n'aient le temps de se défendre en expliquant leur innocence, l'abruti de service hurla qu'il n'en avait rien à faire de leur avis et qu'il allait quand même s'occuper de sa vengance, quitte à leur casser aussi la gueule. Génial. Quel enfoiré, ils auraient au moins pu sortir pour éviter d'ajouter les vigiles à la baston.... Tenken interpella ses camarades avant de s'élancer dans la mêlée, apparemment remis de ses émotions, et heureux de pouvoir se battre à nouveau aux côtés de ses amis :

« Vous vous joignez à moi? Une bonne bataille comme on en fait rarement ensemble pour fêtez nos retrouvailles? (et se retournant vers le troisième larron en rouge et noir) et toi aussi tu te veux te joindre à la bataille? »

Riku hocha la tête pour signaler son approbation, fit craquer sa nuque, s'étira, et appela aussitôt Colt à ses côtés. Le cowboy rapide était tout aussi motivé que son invocateur pour cette bataille. Le jeune homme sourit, et sauta sur le côté pour éviter un coup de poing, pendant que son invocation tirait dans les jambes de son assaillant, permettant au necromancer de repartir à l'assaut en plaçant un coup de pied sauté dans la mâchoire du type qui l'expédia contre la table de poker, faisant sauter les cartes et jetons, pendant que le croupier se recroquevillait un peu plus derrière son abri. Deux coups de poings volèrent et atterrirent dans le visage du jeune homme qui recula, sonné ; les deux types qui l'attaquaient pour venger leur pote revinrent aussitôt à la charge, mais furent stoppés lorsqu'ils reçurent des balles dans les genoux qui les firent tomber au sol, et Riku subit un coup de matraque de l'un des vigiles que l serviteur rapide repoussa plus loin d'un coup de pied, pendant que son maître terminait les deux par terre en les frappant en pleine tête avec un pied de chaise cassé. La bagarre se passait plutôt bien pour les quatre voyageurs, plusieurs de leurs assaillants étaient à terre, les derniers fuyaient. Un bémol demeurait cependant : les vigiles étaient à chaque seconde plus nombreux, et leurs blessures aussi. Ils ne tiendraient pas à ce rythme, le necromancer avait déjà un bras couvert d'ecchymoses, le visage tuméfié, et du sang qui s'écoulait de sa tempe. Bref, pas le moment de s'éterniser. Il invectiva ses camarades qui commençaient à fatiguer tout autant que lui :

« on n'a aucune chance à ce rythme ! Il faut que l'on sorte d'ici, ou on va se retrouver submergés ! Rejoignons les étages supérieurs, on peut réduire leur nombre et les ralentir dans les escaliers, et éventuellement trouver un moyen de sortir de ce casino ! »

Ils n'avaient pas le choix, s'ils restaient, ils crèveraient bêtement, ce qui serait dommage après ces retrouvailles si émouvantes, il fallait le concéder. Le necromancer intima donc à son invocation d'assomer Kaijin d'un coup de crosse dans la nuque, et s'élança dans les marches en portant son ami, Colt et les autres sur ses talons, pendant qu'ils repoussaient comme il pouvaient la horde de gardes qui les attaquaient. Car oui, cette fois, ce n'étaient plus de simples vigiles, mais une horde de soldats locaux armés de lances d'or et d'armures portant la marque du royaume – du moins de ce que pouvait supposer Riku – qui avançaient vers eux avec une seule pensée : dégager ces putains de voyageurs de là ! Un étage, deux étages, toujours pas de sortie... Soudain, le necromancer repéra une fenêtre grande ouverte sur sa droite et s'engagea dans la salle en question, entièrement vide. Tenkensu et Raphael refermèrent la porte et la coincèrent comme ils purent, puis l'invocateur de morts scruta le paysage en dessous : ils avaient une chance de s'en sortir en atterrissant sur un chariot de billets qui passait en dessous. Il n' hésita pas une seconde, c'était ça ou se faire capturer ou même trucider par des gardes mécontents, il sauta donc dans le vide en indiquant à ses camarades de faire de même.

La chute ne fut pas très longue, mais pendant celle-ci, une voix résonna dans l'esprit de Riku, une voix familière qui lui rappela un souvenir, des images, quelque chose de sa vie antérieure, ou plutôt quelqu'un :

« Ben alors niisan, toujours à galérer pour te trouver une copine ? Je te taquine ! »

Un souvenir parmi d'autres, mais empli de chaleur, d'une amitié, une relation qui compte beaucoup dans le cœur du jeune homme. Pourquoi maintenant ? Pourquoi cette voix ? Et puis, qui s'adressait à lui ? Il avait beau se creuser la tête, aucun nom ne lui venait en mémoire, seul un mot : « neechan, ma meilleure amie... » ; Puis évidemment vient l'atterrissage, qui coupe d'un seul coup la réflexion du necromancer alors qu'il s'écrase avec ses camarades dans le tas de billets, qui s'envole sous le poids des voyageurs. Les vigiles sont cloués là haut, ils sont justes parvenus à voir les compères s'enfuir pendant que leurs congénères achevaient les derniers rêveurs rebelles pour remettre de l'ordre. Les voyageurs avaient une chance, ils étaient parvenus à s'échapper de là sans faire trop de dégâts, les vigiles les tiendraient à l'oeil tant qu'ils resteraient dans les parages, il fallait juste qu'ils évitent de provoquer une nouvelle bataille en plein milieu d'un casino.... Tiens, en parlant de casino, l'invocateur de morts avait bien envie de se lancer puisqu'il était dans une ville dédiée à cela. Il se tourna vers ses camarades qui reprenaient leur souffle tandis qu'il relâchait Kaijin qui se réveillait sous son bras, et proposa d'un ton enjoué :

« Bon, et si on fêtait ces retrouvailles et cette bonne petite baston dans un autre casino en évitant la bagarre cette fois ? Un petit verre, des tables de jeux, on est dans la ville pour ça alors autant en profiter ! »

Le jeune homme ne le disait pas, mais au fond de lui, il désirait surtout éviter les ennuis potentiels à venir... S'il savait ce qui allait lui tomber dessus.....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Surnom : Le Mordu
Messages : 947
Date d'inscription : 18/05/2011
Age du personnage : 17

Maraudeur des rêves
Kaijin Zared
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 435
Renommée: 1301
Honneur: -550
MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Lun 31 Déc 2012 - 12:13
Notre boulet national venait d'arrivé et commencer déjà à faire n'importe quoi. Pour ses anciens compagnons il était censé être mort, un peu de tact voyons ! Quoique Riku devait avoir l'habitude de voir des gens debout alors qu'il était censé être mort. Mais Tenkensu, ce n'était pas la même affaire. Enfin, Kaijin ne pensait pas qu'ils le croyaient mort.

Le voyageur qui invoquait des yoyo, en était tombé de sa chaise, il était si surpris, c'est alors que les fesses à terre, il s'adressa à Kaijin.

- Kaijin.... c'est toi ?
- Non je suis son fantôme ! Hahaha, bien sur que oui ! C'est parce que je suis si impressionnant que tu es tombé de ta chaise ?

Non, mais il a quoi dans son cerveaux exactement ? Je veux bien savoir. En tous cas un truc petit, je crois plutôt que sa cervelle est vide. Faire une blague comme celle-ci, à ce moment précis, c'était pas la meilleure chose à faire, bien sur Tenkensu n'était pas aussi bête pour croire que son ami l'avait fait exprès, enfin j'espère. Puis ensuite il se la pété encore et toujours. Riku soupira, surement à cause du comportement de ses deux amis. Pas un pour rattraper l'autre. Il aida Tenken à se relever puis s'adressa à Kaijin tout de même content de retrouver, cet énergumène à la chevelure étrange.

-Kaijin, ça fait plaisir de te voir sale gosse ! Ah putain tu m'as manqué, dire que je croyais que t'étais mort ! Alors, comment tu vas ?
-Tais toi s'péce d'asperge ! C'est vraiment cool de vous voir ça fait plaiz ! Vous m'avez manqué ! Surtout toi Riku, ça fait un bail !

Le sourire aux lèvres il ponctua sa phrase par un rire non contrôlé.

- Tu sais Riku, je ne peux pas mourir ! Je suis increvable !

Il éclata de rire à nouveau. C'est alors qu'un autre voyageur débarqua, il s'appelait Raphaël, notre jeune boulet l'avait rencontré de nombreuse fois et il avait toujours bien rigolait en sa compagnie.

- Salut Kai, ça va?
- Raphy ! Ça fait plaisir de te voir, qu'es ce que tu fous là ?

Apparemment le contrôleur de la mort connaissait aussi l'invocateur de cadavres, duo morbide.

À l'arrivée de Raphaël, Tenkensu en profita pour se faire tout petit et ainsi se faire quelque peu oublié. Kaijin s'apprêtait à lui demandé ce qu'il avait fait après la grande bataille, lorsqu’un homme, plutôt grand, agrippa l'épaule de Tenkensu. Le petit boulet comprit de suite que le combat était imminent. Surexcité il n'écoutait même plus la discutions. Dès que le dialogue entre Tenken et l'autre homme fut fini, Kaijin se précipita vers ce dernier, chose débile il faisait au moins deux têtes de plus que lui.

Le poing serré, Kaijin envoya ce dernier juste en dessous des côtes de Godzilla, ce qui eut pour effet de l'obliger à relâcher quelque peu sa garde, puis des agents de la sécurité vinrent attaqués Godzilla. Le jeune homme recula de quelques mètres, puis se jeta dans l'amas d'adversaires avec force, il s'élança l'épaule en avant et percuta une créature qui avait tout l'air d'un videur mais avec des oreilles pointue. Costard, oreillette, lunettes et matraque. Cette action provoqua une sorte d'effet dominos, le videur qui avait été percuter tomba sur un autre videur et ainsi de suite. L'homme qui avait agressée Tenkensu, était à genoux sanguinolent, très mal en point. Kaijin se saisit rapidement d'une chaise étrangement légère. Il donna un coup latéral sur la gauche à son adversaire, qui bascula. Et pour donner plus de puissance a son coup, il lâcha la chaise à quelque centimètre du visage de la grosse brute, elle s'écrasa sur tout une partie de son visage.

Après que l'homme se soit écroulé, les gardes étaient tous debout, près à se jeter sur Kaijin. Les joueurs qui étaient à la table où la tension avait dégénérer avait soit fuit soit il se cachait sous la table, de parfaits otages.

C'est alors qu'un videur du casino tenta de le plaquer à terre, heureusement, il était lent cela permit à Kaijin de grimper sur la table. Il avait plongé sur la table et glissé sur quelques centimètres, alors qu'il commençait à se redresser, le videur qui avait voulut qu'il ne fasse qu'un avec le sol, empoigna la table de ses deux mains et la fit basculer d'un coup. Surpris, Kaijin fut écrasé par la table, il parvint à se mettre sur le dos, puis il plia ses genoux, plaçant le plat de ses pieds contre la table, il poussa violemment, mais pas assez pour éjecté la table, cependant avant qu'elle ne retombe il put se mettre sur ses genoux et ainsi bloqué la chute de la table. Maintenant il pouvait aisément déplacer la table, il s'en débarrassa en la faisant glissé sur la droite, bloquant ainsi un potentiel assaut des videurs.

À sa grande surprise, les videurs s'étaient totalement désintéressés de lui, réaction normal me direz-vous, ils avaient autre chose à faire que de s'occuper d'un sale gosse aux cheveux bleus. Kaijin rentra une nouvelle fois dans la bataille, il repéra un homme qui s'apprêtait à attaquer Tenkensu dans son dos. Le petit boulet courut et s'agrippa à son dos, pour ensuite enfoncer ses deux index dans les yeux de son adversaire. Cet action priva quelques secondes la capacité de vu du videur, donc le jeune voyageur passa devant son nouvel adversaire et lui administra un violent coup de poing dans l'estomac de l'homme qui commençait à moins souffrir à cause de ses yeux.

Le coup portait dans l'estomac obligea l'homme à se plier en deux, le voyageur du paranormal s'apprêtait à coller son genoux dans la figure de son adversaire, lorsque quelqu'un lui tapa dans la nuque et tout fut noir. Enfin progressivement, sa vue se troubla, il sombrait petit à petit, puis tout fut enfin noir.

Une étrange sensation désagréable, un mal de tête étrangement agaçant, l'impression que tout était superflus. Kaijin s'éveilla, il était sur le dos de Riku, mais le petit voyageur ne le remarqua pas. Ce qu'il remarqua ce fut des gardes. A peine le petit groupe réunis ils se mettaient déjà les forces de l'ordre à dos, ça promettait. Les gardes étaient équipés d'armures d'or une étrange marque était gravées sur les armures, des lances également en or.

Kaijin s'extirpa de l'étreinte de Riku lorsque qu'ils n'arrivaient qu'au premier étage. Alors que deux individu sortaient d'un des étages, sans réfléchir, la White Star en attrapa un. Il portait une blouse blanche parsemé de tâche sombre, en dessous un pull-over vert, la peau mâte, des lunettes de scientifique sur le front et des cheveux frisés. Il portait aussi une fausse moustache, un imberbe qui voulait se donner un genre ?

Bon récapitulons, les gardes étaient près à empalé Kaijin qui avait saisi le premier passant venu. Le couloir de l'escalier était plutôt étroit ne laissant passé que trois gardes à la fois, là on avait le droit à un magnifique amas de formes humaines. Les gardes avaient pour objectif de capturer voir même de tuer les fauteurs donc ils élancèrent tous leurs lances, le voyageur du surnaturel se servit alors du passant qu'il avait précédemment saisit.

-Hé mais qu'es ce que … HENRY ?!
-Hé mais c'est bâtard ça !

Les lances se brisèrent toutes sur le torse de l'homme transperçant ses vêtements, ses yeux s'écarquillèrent alors que Kaijin poussait dans les escaliers. Montant les marches trois par trois, pour rejoindre plus vite ses amis, il apercevait les pieds de ses amis, au moment où il entra dans le deuxième étage, à sa grande surprise il constata deux pieds plongeant dans le vide via une fenêtre ouverte. Sans réfléchir Kaijin s'y précipita, la tête la première il fusa vers une charrette de paille, sous le poids du petit groupe cette dernière bascula laissant une loque humaine sur le sol incapable d'écouter les dire de ses compagnons. Tout serait rentrer dans l'ordre dans quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 362
Date d'inscription : 04/03/2011
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Tenkensu Chirome
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 350
Renommée: 675
Honneur: 210
MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Dim 27 Jan 2013 - 16:42
Le yo-yo master venait à peine de terminer de parler et s'apprêtait à se jeter à son tour dans la mêlée quand une tignasse bleue passa tout prés de lui pour se jeter tout droit dans la bastion, Kaijin toujours égal à lui-même commençait à se battre ! Tenkensu suspecta que le jeune voyageur n'ait attendu que ça depuis un moment et avec un sourire il rejoignit à son tour le combat. Déjà, deux des joueurs de poker qui s'étaient rebellés foncèrent droit sur lui, sans doute dans l'objectif de lui faire payer le sois-disant affront que Tenkensu avait involontairement fait subir à l'un d'entre eux.

Tenkensu réagit en envoyant un yo-yo rapide droit sur l'un de ses opposant, la réaction de l'homme fut de placer un bras devant lui comme protection, le yo-yo master redirigea donc le yo-yo sur la cheville de l'homme qui courait toujours vers lui. L'effet fut sans appel, l'homme fit un vol plané vers l'avant, dan sa position actuelle il ne put faire autrement que de se prendre en pleine face le coup de poing qui lui envoya Tenkensu. L'homme en question fut envoyer violemment sur une table de poker juste derrière lui, envoyant ainsi les piles de jetons qui y étaient présents dans tous les sens.

Mais déjà, le deuxième adversaire s’avançait vers Tenkensu, il avait armé son bras pour l'envoyer dans la tête du yo-yo master. Ce dernier se laissa tomber en arrière et posa sa main gauche sur le sol pour garder l'équilibre, il esquiva ainsi de justesse le poing qui lui arrivait dans la figure et de sa main droite, il envoya un yo-yo qui, rediriger par les rebonds que Tenkensu lui imposait, put s'enrouler autour de la jambe de son adversaire. Ce yo-yo s'était fait attribuer le pouvoir des flammes, et Tenkensu déclencha cette capacité dés qu'il eut fini de s'enrouler autour de la jambe de l'individu.

Il hurla de douleur et Tenkensu profita de sa déconcentration pour se redresser rapidement et tirer d'un coup sec sur la ficelle du yo-yo enflammé. Le pied de son adversaire se déroba donc et il s’effondra à terre en sanglotant et en se tenant sa jambe blessée. Tenkensu récupéra son yo-yo et s’élança un peu plus loin dans la salle, il sauta sur une table assez grande d'où il pourrait avoir une bonne vue de la situation, de plus ses adversaires seraient sûrement gêné le temps de monter sur la table ce qui laisserait à Tenkensu l'occasion de leur envoyer un bon yo-yo dans la tronche. L'un des videurs, une bonne armoire à glace, fut le premier à grimper sur la table. Tenkensu eut tout le loisir de le remarquer et lança un premier yo-yo dans sa direction, l'homme reçu le choc en faisant une grimace, mais cela ne l’empêcha pas de monter sur la table.

Il était donc plus résistant que les deux précédant gaillards qu'il avait affronter, Tenkensu qui avait ramener le yo-yo qu'il avait lancer dans sa main se mis en garde. Nulle doute que le videur allait plutôt opter pour une attaque frontale, ce qui n'était pas le point fort de Tenkensu, surtout contre un mec aussi musclé que celui qu'il avait en face de lui. Il fit tournoyer autour de lui ses deux yo-yo enflammés, tout d'abord proche de lui et avec des gestes lents, et de plus en plus vite et loin. Il n’éteignait évidemment pas la vitesse que pouvaient avoir ses yo-yo rapides, mais ils restaient néanmoins assez vifs pour empêcher le videur de passez ce mur de feux comme il le souhaiterait.

Le videur quand à lui avançait en marchant, poings levés en position défensive, quand il atteignit le mur de feux, et que les yo-yo le touchèrent, il eut une nouvelles grimace de douleur, plus forte que la précédant, et il commença à reculer. Les mouvements de Tenkensu devenant de plus en plus rapides, le rythme de défense du videur fut perturbé et il ne put se protéger comme il l'aurait dut. De plus, plus il reculait, plus les yo-yo de Tenkensu allaient loin l’empêchant ainsi de sortir de leur portée.

Il recula, un pas après l'autre jusqu'à atteindre le bord de la table. Là il poussa un rugissement et, sachant qu'il était en difficulté et qu'il ne pouvait plus reculer il tenta de forcer le passage à travers les flammes. Tenkensu réagit en envoyant ses yo-yo sur les cotés, le videur profita de cette accalmie dans les attaques pour foncer sur le yo-yo master, mais les yo-yo qui l'avaient dépassés sur sa gauche et sa droite avaient à présent un pouvoir de vitesse ce qui leur permis t'atteindre un poteau un peu plus loin, Tenkensu les fit rebondir pour qu'ils reviennent dans la direction du videur, plus exactement de ses pieds, après avoir contourné le poteau. Les deux yo-yo atteignirent les pieds du videur avant que celui-ci n'atteigne Tenkensu, et grâce à ses deux rebonds restant par yo-yo, il les fit s'enrouler autour des jambes de l'armoire à glace. La ficelle se tendit et à cause de la résistance du pilier dont la ficelle faisait le tour, la course de l'homme fut stopper. Il perdit l'équilibre et tomba droit devant lui. Dans cette position, il ne put réagir contre le coup de pied magistrale que Tenkensu lui envoya en plein dans la mâchoire, l'envoyant ainsi tout droit au pays des songes.

De nouveaux, Tenkensu déroula ses yo-yo des jambes de son adversaire pour récupérer ses armes et s’apprêtait à attaquer une autre cible quand un bruit l'alerta derrière lui. Il se retourna vivement mais trop tard, il allait se prendre le coup d'un videur qu'il n'avait pas remarquer. Mais au dernier moment, un individu dans son dos agrippa à lui et lui enfonça ses doigts dans les yeux. Tenkensu reconnut rapidement kaijin qui lui avait porter main forte. Il lui fit un signe pour le remercier et sautant sur l'adversaire de kaijin qui s'était déjà pris de sacrés coups, et lui envoya son genoux droit dans le ventre pour finir le travail et le mettre hors course pour de bon.

A ce moment là, Riku s'approcha derrière Riku et ordonna à son invocation d'assommer Kaijin. C'était sans doute la meilleurs chose à faire avec ce petit impulsif qui ferait sans doute tout de travers et ne manquerait pas de faire des conneries. Même si Tenkensu était quand même reconnaissant à kaijin de l'avoir tirer d'affaire, de plus, les videurs commençaient à être un peu trop nombreux dans les alentours et il allait être temps aux quelques compagnons de s’éclipser de la scène, et ça Kaijin ne l'aurait jamais fait de son plein grès. Il aurait sans aucun doute continuer la baston sachant pertinemment qu'il était en position défavorable juste pour.... « le fun » entre autre....

Il fallait dire tout de même que bien que Tenkensu ne soit pas une brute friand de combats, il prenait du plaisir à cette bataille. Non pas parce-qu’il infligeait de la douleur à ses ennemis, mais tout simplement car il était aux cotés de ses plus grands amis sur dreamland et qu'ils pouvaient à nouveaux emprunter le même chemin.

Et d'ailleurs, en parlant de chemin, Tenkensu s’élança à la poursuite de Riku qui avais mis Kaijin sur son épaule et qui s’avançait vers les marches pour sortir de cette pièce. Apparemment, la garde du royaume avait eut vent de l'agitation qui animait le casino car un grand nombre de gardes tentaient de leurs barrés al route pour les neutralisés. Les trois voyageurs (sans compter kaijin qui roupillait sur l'épaule de Riku) se frayèrent tant bien que mal un chemin dans les rangs ennemis et parvinrent à sortir de la pièce principale où ils s'étaient battus à l'instant.

Un garde sortit d'une porte à la gauche de Riku et s’apprêta à frapper ce dernier par derrière, mais Tenkensu fut plus rapide, et de ce fait il lança l'un de ses yo-yo qui s'enroula autour du coup du garde et, sans cesser de courir, il plaça le bout de la ficelle qu'il avait en main de sorte qu'elle se coince sur l'un des piques sur laquelle était posé une chandelle pour éclairer le couloir qu'ils traversaient au pas de course. Le garde porta la main à son coup et dut s'arrêter pour ne pas se faire étrangler. Il allait certainement se défaire de la ficelle en quelques instants, mais le petit groupe de voyageur en aurait déjà profiter pour prendre assez d'avance pour que le garde ne puisse plus les rattrapés. Une fois à bonne distance, Tenkensu utilisa ses pouvoirs pour révoquer le yo-yo qu'il avait laisser derrière.

Ils coururent encore un peu dans ce grand établissement, cherchant désespérément une sortie qui n'avait pas l'air de vouloir se montrée. Tenkensu commençait à se demander s’ils allaient vraiment finir par en trouver une... kaijin finit lui aussi par se réveiller, à ce moment là ils étaient en train de monter à un escalier, et les forces ennemies étaient en train de les rattrapés peu à peu. Encore quelques instants et leurs poursuivants allaient les empalés tout net, car compte tenu du nombre de grades qu'ils avaient à leurs trousses, ils ne tiendraient certainement pas longtemps dans un combat en face à face. Kaijin se laissa glissé du dos de Riku, et Tenkensu eut l’espace d'un instant l’espoir que Kaijin ne fasse pas de conneries et qu'il se contente de courir comme tout le monde, mais bien sur, et comme toujours quand il s'agissait de kaijin, il fit une grosse connerie et se retourna vers les soldats pour les affrontés.

Il dépassa Tenkensu qui était encore en train de monter et se retrouva face à la première ligne des soldats. Ils devaient continués à grimper, et Tenkensu était déjà trois ou quatre mètres plus haut que kaijin, il ne put qu'envoyer ses yo-yo (dont l'un qu'il venait de ré-invoquer après l'avoir fait disparaître précédemment) pour gêner la progression des soldats. Il lança un appel à kaijin pour que celui-ci les suivent et repris sa course. D’après les bruits qu'il entendait, Kaijin était juste derrière lui.

Il tourna à la dernière pièce où il avait vu que Riku était entrer et voyant que ce denier avait sauter par la fenêtre il s'y précipita, jeta un coup d’œil dans l'ouverture et voyant ainsi la charrette de foin qui se trouvait en contrebas il sauta. Le foin étant bien tassé dans la charrette, il se fit un peu mal dans sa chute, mais rien de très grave et il se redressa donc assez vite. Le dernier arrivant était kaijin dont la chute finit à faire basculer la charrette de foin par terre. Tenkensu sauta de la charrette tandis qu'elle s'affaissait et se rattrapa sur ses pieds, il eut une petite perte d'équilibre en se réceptionnant, mais il parvint à se redresser en compensant l'équilibre avec une jambe en avant. Tenkensu se retourna vers ses compagnons et de ceux-ci, Riku fut le premier à parler :

« Bon, et si on fêtait ces retrouvailles et cette bonne petite baston dans un autre casino en évitant la bagarre cette fois ? Un petit verre, des tables de jeux, on est dans la ville pour ça alors autant en profiter ! »


« Très bonne idée, j’essayerai de ne pas tomber ou bousculer quelqu'un par inadvertance ce coup-ci ! »


Ceci étant dit, il fit signe au petit groupe de le suivre et il se dirigea vers un autre casino un peu plus loin. Il allait s'avancer pour y rentrer quand il remarqua un groupe de vigiles dévisager tous les passants d'une manière un peu trop soutenue pour être normale. Cela ne voulait pas forcément dire que les vigiles les recherchaient eux en particulier, mais Tenkensu préféra faire signe à ses amis de le suivre tandis qu'il continuait sa route en tentant de se faire discret et en s'éloignant de ce casino.

Ils arrivèrent un peu plus loin devant un autre casino, un peu plus petit mais dont les lumières et la foule laissait à penser qu'il y avait là de très bonnes attractions dont ils pourraient profité. De plus la sécurité y était moins importante que dans les précédents casino et les vigiles n'avaient pas l'air de dévisager particulièrement la foule qu'il y avait devant eux. C'était certainement inutile de toute manière étant donner le monde qu'il y avait, dévisager chaque passant avec si peu de gardes étaient une tâche bien trop difficile.... Tenkensu se retourna donc vers ses camarades :

« ce casino devrait être pas mal non ? Il as l'air d'avoir du succès et vu la foule qu'il y as on devrait pouvoir passer inaperçu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Death Voice
Messages : 488
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Riku Kaisuki
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 157
Renommée: 1630
Honneur: 148
MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Sam 2 Fév 2013 - 18:30
Kaijin semblait encore sous le choc après ces quelques troubles, mais au moins, il était réveillé, et semblait toujours apte à se déplacer. Par prudence, Riku le fit porter par l'une de ses invocations, et suivit le chemin emprunté par Tenkensu qui prit la tête de la marche. Ce moment était vraiment plaisant à vivre pour le necromancer, qui retrouvait dans cette simple balade entre amis les rires et aussi les péripéties qu'ils avaient connu en tant que Carpe Diem par le passé ; un sentiment d'appartenance à un groupe, d'amitié, qui lui avait bien manqué durant ces longs mois. Le petit voyageur au cheveux bleus sauta des épaules de Blade après quelques minutes, aparemment complètement rétabli, car il commença aussitôt à se lancer dans ses boutades habituelles. Riku, lui considérait qu'il avait eu sa dose pour le moment, et qu'il préférait qu'ils se posent tranquille tous les trois pour profiter de ces retrouvailles avant d'envisager une quelconque activité. Se replongeant aussitôt dans ses pensées alors qu'ils passaient dans une grande avenue remplie de casinos en tout genre, le dead maker repensa à cette voix qu'il avait entendue durant sa chute, cette voix qui lui paraissait tellement familière, chaleureuse... Un seul mot lui était venu en tête, « neechan ». Quand à savoir à qui il correspondait, s'il pouvait lui attribuer un visage, et surtout, pourquoi il l'entendait si souvent, il lui faudrait un peu plus de temps. Les mots de son seigneur lui revenaient en tête également : « écoute ces voix intérieures, elles pourraient te guider à une vérité que tu n'imagines même pas. »
Que pouvaient bien signifier ces voix ? Elles voulaient forcément le guider quelque part, lui faire comprendre quelque chose, et l'intuition du jeune homme le laissait penser qu'il s'agissait de quelque chose de décisif sur sa route de voyageur...

Mais il fut interrompu dans sa réflexion lorsque Tenkensu pointa du doigt un casino parmi d'autres dont l'enseigne les surpassait néanmoins les autres en hauteur ; il avait l'air relativement calme, du moins jusqu'à ce qu'il s'approchent de l'entrée et aperçoivent la file de vigiles occupés à fouiller scrupuleusement chaque personne qui s'y trouvait. Rien n'indiquait que c'était pour retrouver la trace des fauteurs de trouble – manque de bol, les autres s'étaient sûrement réveillés pour la plupart, privant les trois voyageurs de témoignage – mais la prudence naturelle du jeune invocateur lui dictait de se méfier de l'endroit et d'en choisir plutôt un autre, ce que décida le yoyo master à son grand soulagement. Heureusement qu'ils étaient là tous les deux, car Kaijin aurait été prêt à s'y engager simplement pour éprouver sa force devant les vigiles et faire un maximum de dégâts, ce qui leur aurait valu les foudres de toute la ville en quelques minutes. Oui, quand on ne le surveillait pas, le petit homme aux cheveux bleus devenait un véritable danger pour tous ceux qui l'entouraient, et qu'il décidait de prendre pour cible. Dans son état, nul doute que n'importe qui dans la ville pourrait lui suffire, ce qui n'était pas sans inquiéter le necromancer. Bon, il semblait tout de même s'être résigné à la volonté de ses camarades, ce qui était un poil rassurant ; ils reprirent donc leur chemin, en quête d'un casino où ils pourraient cette fois jouer en toute tranquillité sans craindre de tomber sur des vigiles un peu trop zélés. Ils sortirent de cette grande artère, et prirent une rue annexe sur leur droite, éclairée à la lueur de lampadaires géants dont le globe lumineux adoptait la forme d'une pièce de monnaie. Les passants qui y circulaient, comme partout ailleurs dans cette ville bruyante et jamais endormie, n'étaient que des rêveurs qui se ruaient de casinos en casinos avec leur sacs remplis à ras bord de leur pactole. Ca criait, ça jubilait, ça riait. Une bonne ambiance, qui dissimulait tout de même l'un des spectres de l'humanité, l'origine même de la création de ce royaume : l'avidité. Ce besoin constant d'avoir plus, toujours plus, de se sentir gagnant, qui nous dévore, nous prive de ce qui est vraiment nécessaire, nous rend aveugle. Ce genre de jeux qui conduit les hommes à perdre tout leur argent dans l'espoir d'une petite victoire, rien qu'une. On se dit, oh je vais bien y arriver cette fois, je vais bien finir par gagner, il faut y croire ! Jusqu'au jour où l'huissier vient vous saisir avec son grand sourire de pervers sadique, retirant meuble après meuble vos possessions, et surtout votre toit. Si votre famille n'était pas déjà partie, elle le fera à cet instant. Et le pire, le pire ! C'est que vous n'en serez même pas guéri. Vous hurlerez de rage à l'encontre de ces gens qui vous ont privé de cette potentielle victoire, de cet argent promis, de cette richesse dont vous avez tant rêvé, et qui s'enfuit en se riant de vous, la loque humaine, le cadavre qui ne peut rien faire d'autre que pourrir sans plus aucune attache à ce monde. Oui, au fond, sous ses aspects de royaume paisible, Kazinopolis représentait un véritable problème, fruit pourri au sein de l'humanité, pêché de l'or, de l'envie.

Mais à continuer ainsi, Riku se serait déprimé tout seul avant même d'avoir pu profiter de cet endroit avec ses amis, et il ne voulait surtout pas se torturer plus l'esprit, lui qui était déjà tant troublé depuis son réveil dans ce monde, et sa mort... Sa mort ? Etait-il vraiment mort au fait ? Chiron ne lui avait rien dit, rien qui ne lui permette d'affirmer son sort exact. Il avait cette curieuse impression qu'il lui restait encore de longs moments à vivre dans cette réalité qu'il pensait avoir quitté depuis l'annonce de l'autre vieux à la pipe... Pourtant, il ne cessait d'entendre dans son sommeil ces voix si familières, sur lesquelles il n'arrivait pas à mettre de nom tout en sachant qu'il connaissait ceux qui en étaient à l'origine, mais surtout, depuis son arrivée à Dreamland, il ne s'était jamais passé une seconde sans qu'il repense à sa vie dans le monde réel, sans qu'il en évoque des détails, comme si inconsciemment, il cherchait à maintenir dans son esprit la pensée que ce monde n'était pas sa réalité, qu'il devait se réveiller, retrouver sa vraie vie. Un flash lui vint alors, l'image de phares bleutés, d'hommes en blanc, d'une civière, de sa respiration rauque, de ses yeux qui se ferment sur l'image de sa mère paniquée... Puis plus rien. Quelques mots défilent dans sa tête « coma », « graves blessures », « un an au moins »... Merde, qu'est-ce que ça voulait dire ? Pris de vertiges, il tomba au sol quelques secondes, posant un genou devant lui pour amortir sa chute, et porta une main à son front pour tenter de reprendre ses esprits. La tête lui tournait, il avait envie de vomir, le monde n'était plus qu'un vaste flou, et lui le pixel de travers qui tournait sur lui-même.

Il lui fallut quelques minutes pour reprendre totalement le contrôle de ses sens ; Tenkensu et Kaijin s'étaient arrêtés pour tenter de ranimer leur collègue. Il n'avait même pas entendu le brun leur montrer un casino devant eux qui paraissait bien plus calme que le précédent ; surmonté d'une enseigne en forme de pyramide, et d'ailleurs d'une forme semblable, l'établissement de jeux semblait doté d'un effectif de sécurité moins important, et surtout moins pointilleux que les autres. Devant l'entrée, des employés en tenue de serveur s'inclinaient devant chaque client pour leur souhaiter la bienvenue et leur offrir un cocktail de bienvenue, leur ouvrant ensuite la porte. L'endroit semblait relativement bien animé et accueillant, c'était parfait. Riku se massa la nuque pendant un instant, histoire d'être certain qu'il avait bel et bien retrouvé sa mobilité, et se leva en s'appuyant sur le yoyo master, qu'il rassura rapidement sur son état ; il avait eu un petit malaise à cause de la chute de tout à l'heure, mais rien de bien méchant. Inutile de les inquiéter avec ses doutes sur son identité, et sa vie actuelle. Ils devaient avant tout passer une bonne soirée en toute camaraderie, sans que des événements graves viennent perturber cela. Par conséquent, il fit au plus simple et rassurant possible et épousseta ses vêtements avant de prendre la tête de la marche pour entrer dans le casino. Comme pour tous les clients, les deux employés leur donnèrent à chacun une coupe contenant un cocktail vert/bleu qui n'avait rien d'engageant, mais que le necromancer goûta tout de même par pure curiosité : le goût n'était pas mauvais du tout ! Rappelant au jeune homme la saveur d'un passoa, le tout était sucré et bien alcoolisé, une bonne petite boisson qui permettait d'entamer tranquillement cette soirée en réchauffant bien le gosier de nos trois amis. Riku ne fit d'ailleurs pour le coup aucune remarque à Kaijin, en dépit de son âge qui lui interdisait en principe de boire. Ils étaient là pour faire la fête non ? Donc autant en profiter ! Un curieux sentiment le prit alors qu'il franchissait le seuil de l'établissement : faisant face aux tables de cartes et autres jeux de dés, il n'avait qu'une seule envie, parier, parier, parier !! Secouant la tête pour tenter de reprendre ses esprits, il comprenait que la boisson en question n'avait rien de bon ; c'était une putain de drogue qui incitait les gens à jouer ! Et merde, sitôt rentrés, sitôt piégés. Ville de merde. M'enfin, puisqu'ils étaient là, autant se mêler à la foule, à Rome fait comme les romains dit le dicton. Se saisissant du sac de pièces que lui tendaient les employés dans le casino, il pointa du doigt une table de poker et hurla joyeusement :

« - Allez, je propose de commencer par un classique, je me tenterais bien un petit poker, pas vous ?  »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Surnom : Le Mordu
Messages : 947
Date d'inscription : 18/05/2011
Age du personnage : 17

Maraudeur des rêves
Kaijin Zared
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 435
Renommée: 1301
Honneur: -550
MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Jeu 14 Fév 2013 - 21:16
La chute qu'avait encaissé le jeune voyageur l'avait momentanément assommé. Sans qu'il ne puisse résister et même s'en rendre compte il était déjà sur le dos de l’invocation de Riku. La solidarité entre zombie, quelle connerie. Bref, il ouvrait quelque peu ses yeux encore trop sonné pour avoir la force de poser ses deux pieds sur le sol. Il voyait vaguement quelques casinos défilaient devant lui. Plus il progressait, plus sa vue devenait net. Bientôt il reprit ses esprits, souffrant d'un mal de tête passif. Lentement il glissa de l'épaule de l'invocation.

Une fois les deux pieds sur la terre ferme, il eut une sorte de bouffé de chaleur. Expirant et inspirant lentement, quand, en l'espace d'une fraction de seconde le voyageur redressa sa tête en réalisant un petit saut parfaitement inutile. Lui qui avait parut si faible et fatigué il n'y a même pas une seconde, là il était devenu une véritable pile électrique.

Il gagna bien vite sa place entre ses deux compagnons, celui qui l'avait porté s'était éclipsé, Riku lui avait surement autorisé à repartir. En attendant Kaijin harcela ses compagnons de questions, toutes plus inutiles que les autres.

- Alors, ils vous aient arrivés quoi ? Riku t'as participé à la guerre ? Tenken on s'refait quand un combat ? Toi aussi Riku, faut que je te casse la gueule non ? Hahahaha ! Et vous savez quoi ? J'peux me transformer en zombie ! C'est cool hein ? J'ai découvert ça lors d'une nuit à Dreamland ! Avec un mec super balèze ! Et vous, il vous est arrivaient quoi ?

Son ton était celui d'un gosse surexcité, ponctuant chacune de ses phrases par un rire niais. Il continuait de parler pour mettre l'ambiance entre ses compagnons. Ce qui lui cloua le bec c'est lorsque Tenkensu proposa un autre casino, où la surveillance était plutôt négligée et la foule présente leurs permettraient de se cachés. Quoique ce que Kaijin désirait c'était encore et toujours se battre. Tout à coup Riku posa un genoux à terre, sa respiration était haletante et son teint pâle. Kaijin se précipita vers lui, puis il plia ses genoux pour se mettre à sa hauteur.

- Hé mec, crève pas !

Puis il passa son bras sous celui du necromancer pour l'aider à se redresser, qu'il le voulait ou non. Quelques instants plus tard, le jeune croque mort reprit ses esprits, Kaijin le lâcha, tout en lui indiquant qu'il l’avait bien fait flipper. Ensuite Kaijin se tourna vers les marches du casino, perplexe.

Son architecture était assez similaire aux autres, un haut building éclairait par toutes sortes de lumières. On distribuait des cocktails aux clients à l'entrée, que demander de plus ? Les trois confrères entrèrent, cocktail à la main, heureusement, personne n'avait reproché de boire un cocktail si alcoolisé au mini zombie. Ses amis avaient le même cocktail que le petit boulet. Le nectar que contenait son verre était d'une couleur de bleu et de vert mélangeait. Si l'odeur que le nectar dégageait n'était pas si alléchante, Kaijin l'aurai lancé à la gueule des employés.

Rentrant alors tranquillement dans le bâtiment juste après Riku, le voyageur du paranormal décida de faire couler dans sa bouche le liquide dont la couleur était plus ou moins bizarre. Le goût du sucre était parfumé par un goût d'alcool fort, mais pas trop. Similaire à de l'eau il se glissé rapidement dans la gorge de Kaijin parcourant tout son organisme.

Pouvait il prendre une cuite à Dreamland ? Si oui, que se passerait-il à son réveil ? Aurait il la gueule de bois ? Ses questions n'étaient pas importantes mais s'il continuait à boire ce genre de cocktail d'un coup il le saurait bien vite. C'est alors qu'une folle envie de jeu le prit, il n'était pourtant pas comme cela d'habitude. Bouarf, surement cette ville qui le rendait marteau. Lorsque Riku proposa d’aller faire un poker. Sans même répondre, Kaijin se dirigeait déjà vers une table, mais sans ses propres jetons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Messages : 362
Date d'inscription : 04/03/2011
Age du personnage : 26

Voyageur Expérimenté
Tenkensu Chirome
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 350
Renommée: 675
Honneur: 210
MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Dim 17 Mar 2013 - 16:48
Tenkensu venait de proposer à ses amis de rentrer dans le casino, ce qui au passage n'avait pas l'air d'enchanté tant que cela le jeune voyageur aux cheveux bleus. M'enfin, ce n'était pas non plus quelque chose de très surprenant, Tenkensu qui commençait à bien connaître son camarade savait par ailleurs très bien à quoi pensait son ami en ce moment. Il avait sans aucuns doute une folle envie de foutre un bordel monstre pour se distraire dans une bonne baston. Ce que Tenkensu voulait bien sur éviter, du moins pour le moment. Ils avaient déjà eus assez d'agitations pour la nuit à son goût dans le précédant casino et il aimerait bien pour le moment passer un peu de temps tranquille avec ses potes sans être obliger de se battre à tout bout de champ.

Mais aussi, juste après qu'il eut proposer son idée, Riku fit une tête bizarre et commença à s'affaler sur lui-même. Tenkensu le retint avant qu'il ne s'étale sur le sol. Il s'assura ensuite que son ami aille bien, lui fit comprendre tout comme Kaijin qu'il les avaient inquiétés en s'affalant comme ça. Mais apparemment Riku n'avait pas l'air de vouloir trop s'expliquer sur cette soudaine faiblesse. Il se releva aider de ses deux amis et sans leur laisser le temps de lui demander plus d'informations sur ce qu'il s'était passer le dead maker pris la tête du groupe et s’avança vers le casino qu'avait proposer Tenkensu.

En s'approchant, Tenkensu et ses compagnons repérèrent des personnes servants des cocktails aux passants qui rentraient dans le casino, dans le but de profiter de la fêtes les trois ex Carpe Diem prirent un cocktail au passage sans s'occuper de l'âge de Kaijin. Après tout, s'était dreamland ici, les lois de la vie réelles ne s'y appliquaient pas, de plus une gueule de bois à dreamland ne devrait sans doute pas avoir le même effet que dans la vie réelle. Enfin bref, on verra bien ! Et il sera toujours temps une fois un ou deux verres ingurgités si Tenkensu et Riku trouvaient le cocktail trop fort d’empêcher kaijin d'y replonger ses lèvres.

C'est donc ainsi qu'il se retrouva à plonger les sienne dans le verre que lui avait tendu l'un des employés du casino. Il laissa le liquide lui glisser dans la gorge avec délice, rien de tel pour se revigorer. Le petit goût fruité de la boisson était excellent, sans compter sur l'effet alcooliser qui plongea directement Tenkensu dans une sorte d'état second. Il avait l'impression de voir beaucoup plus clair qu'auparavant mais sentait ses doigts le picotés légèrement. Il ne pris pas en compte cet effet et repris quelques gorgées de la boisson. Il était clair à présent que l'effet était différent d'une certaine manière que celle du monde réel, et après avoir pris ces gorgées une idée prévalu sur le reste et il n'eut plus qu'une envie, celle de jouer ! Parier tout ce qu'il avait dans les différents jeux de ce casino jusqu'à atteindre une sorte de satisfaction personnelle sans savoir vraiment comment l'atteindre.

Souhaitant se détendre et profiter de la soirée, il ne se méfia pas et se laissa aller à ce désir. Tout comme avaient l'air de le faire Kaijin et Riku car ce dernier avait déjà proposer aux deux autres de se faire une partie de poker, que Kaijin avait bien sur déjà accepter sans même dire un mot. En revanche comme à son habitude Kaijin était un peu trop spontané et était parti vers une table sans les jetons qui seraient nécessaire à la partie. Tenkensu remarquant ce détail parti voir l'un des employés et s’adressa à lui, bien qu'avec un peu de mal :

« heu... bon... bonjour, je voudrais... quesque je voulais déjà ??? Ah oui, des jetons je croit.... enfin bref, vous pouvez nous en donner ? »

« Bien sur, combien êtes vous de joueurs ? »


« heu... moi, Riku et Kaijin, ça doit faire cinq non ? A moins que ce ne soit trois ? »


Tenkensu avait une espèce de bourdonnement dans la tête qui l’empêchait de se concentrer et tout ce qu'il voyait dans son esprit était la future partie de poker qu'ils n'allaient pas tardé à se faire. Il reparti donc rejoindre ses amis à la table qu'ils avaient choisit et s'installa en posant les jetons que l'employer lui avait donner. Un croupier les regardaient en souriant et désigna au groupe qui mettraient les blinds de départ et qui commencerait à jouer, il s'avéra que Tenkensu étant la troisième personne en partant du croupier sera celui qui commencera à miser. Il y avait aussi deux autres joueurs à la table, que Tenkensu ne s'attarda pas à décrire tant son esprit était obnubiler par le jeux. Il avait un étrange sentiment, sans savoir pourquoi il était pris d'une immense envie de voir les cartes que le croupier lui donnerait afin de commencer à jouer.

A ce moment là, Tenkensu finit son verre et avant même qu'il n'ait pu s'en rendre compte un serveur vint de nouveau le remplir si bien que Tenkensu ne se posa même pas de question et se contenta de replonger ses lèvres dans le liquide qui avait de nouveau rempli son verre. La même chose se répétait un peu partout dans le casino faisant des différents joueurs des addicts du jeu, mais personne ne s'en souciait.

Le croupier se mis don à distribuer les cartes une par une si bien que les cinq joueurs se retrouvèrent avec deux cartes chacun. Deux joueurs avancèrent leur blinds au milieux de la table et Tenkensu regarda son jeux. Un valet et une dame, pas mal pour un début ! Mais il ne fallait pas non plus miser trop fort pour un début alors Tenkensu réfléchit un instant à la mise mettre. Les jetons valaient respectivement 5, 10, 20, 50,100 et enfin 500 et ils possédaient 5 jetons de chaque sauf pour les 500 où il n'en possédaient que deux. La petite blind valait 5 et la grand 10, Tenkensu pris donc un jeton de 10 et un autre de cinq qu'il lança au milieux de la table :

« Je relance de 5 »


Tenkensu n'avait aucune idée du niveau de ses adversaires au poker et attendit donc de voir leur réaction, qu'allaient-ils faire à présent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : The Death Voice
Messages : 488
Date d'inscription : 20/06/2011
Age du personnage : 23

Maraudeur des rêves
Riku Kaisuki
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 157
Renommée: 1630
Honneur: 148
MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Ven 12 Avr 2013 - 15:22
Si Riku était partiellement atteint par les effets de l’étrange boisson hypnotique et se sentit chanceler après quelques pas, Tenkensu paraissait bien plus atteint : tout stressé avant leur grande bagarre, il était à présent euphorique, et siffla son verre sans la moindre hésitation, tandis que le necromancer goûtait le sien avec retenue, étant malgré lui conscient de cette envie de jouer grandissante qui le prenait à chaque gorgée. Un moyen efficace de se faire de la clientèle… Mais ils n’étaient pas venus ici finir leur existence de voyageur à jouer encore et encore ! Ils devaient juste se détendre à la base. Ils devaient trouver le moyen de se tirer de là mais… Oh bon sang que cette table de poker avait l’air géniale !! Non, non, il ne devait pas se laisser emporter par ce flot soudain de désirs qui le prenaient juste à cause d’une foutue drogue. Il devait se retenir, prévenir ses camarades, sortir d’ici… Mais trop tard, Kaijin s’éloignait déjà, Tenkensu était lancé pour aller chercher des jetons, notamment pour leur camarade à la chevelure bleue déjà parti vers la table sans trop faire attention au contenu de ses poches, et leur camarade tenait toujours son verre à moitié plein, perdu dans son dilemme, entre la raison qui l’incitait à faire demi-tour en emportant ses camarades avant d’être aspirés dans ce tourbillon de décadence, et son envie qui montait à chaque seconde, chaque gorgée qu’il prenait inconsciemment, et qu’une petite voix prenait peu à peu la place de sa conscience pour l’inciter à suivre ses amis et à profiter de la nuit :

« Allons, n’hésite pas, ce n’est qu’une nuit, laisses-toi tenter et viens profiter avec les autres… »

Le regard vide, la peau blême, le jeune homme luttait pour maintenir sa conscience éveillée, mais c’était peine perdue. Rapidement, il se mit à marcher sans même lutter vers la table où Kaijin était déjà installé, et où le yoyo master arrivait avec des sacs de jetons pour chaque membre du groupe. Il paraissait relativement éméché, plus que le dead maker en tout cas, et avait eu du mal à formuler sa demande à l’employée, mais il était finalement revenu avec son butin dans les mains. Riku prit le sien, n’ayant plus aucune conscience de la raison pour laquelle il avait tant envie de jouer ni du fait qu’il devait absolument partir ; il avait juste envie de s’asseoir, de prendre ses cartes, et de miser. De miser encore et encore, de bluffer, de gagner. Comme tout joueur de poker quoi. En revanche, il n’en était pas un grand joueur, il y jouait relativement peu en dehors de soirées entre amis qu’ils dédiaient à cela, prenant un repas simple accompagné de boissons légèrement alcoolisées. Une petite ambiance sympathique comme il appréciait, et ce fut d’ailleurs à cet instant que sa conscience choisit de lui rappeler un vieux souvenir…

***

Et bim ! Riku venait de perdre sa cinquième main de suite. Il était presque plumé. Il n’était décidément pas en veine ce soir-là. Charlotte, Ludovic, Fabien, et les autres membres de son groupe d’ami encore de la partie observaient leur ami et le pathétique tas de quelques jetons qui restaient devant lui quand le vainqueur de la manche emportait un pot conséquent. Ce vainqueur, c’était Charlotte. La brune riait plus que les autres en voyant la mauvaise fortune de son meilleur ami, d’ordinaire bien meilleur :

« - Et ben Riku, qu’est-ce qu’il t’arrive ? Tu galères ce soir !

- Mouais… Encore un échec sur la dernière carte. Mais pas de problèmes, je vais me refaire, j’ai confiance.

- Ha ha ha ! En attendant, c’est toi qui refais les autres niisan ! Va falloir te rattraper un peu là ! »

Tout vexé qu’il était, le jeune homme savait parfaitement que son amie avait raison. Non seulement il passait son temps à suivre, même quand il n’avait pas de jeu dans l’espoir de tomber sur une bonne combinaison pendant le river, mais généralement, il échouait lamentablement, ou alors sa combinaison était bien trop faible. Quand aux rares fois où il se permettait de relancer, il était en général pétri de malchance au point de voir l’un de ses adversaires sortir une main encore meilleure que la sienne, alors qu’il l’estimait déjà imbattable. En revanche, s’il avait bien une chose de positive au poker, c’était son incroyable abnégation durant les manches ; Qu’il ait une paire d’as en main dès le début, ou un 7-2, il gardait son calme, ne laissait dénoter aucune joie, aucune déception. Il savait bluffer quand il le fallait. Mais il était malgré cela bien trop joueur, et cela lui jouait des tours ce jour-là. La partie reprit : Riku avait cette fois un roi et un as. Pas mal, mais cela pouvait se réveler inutile si le flop et le turn ne lui donnaient rien d’intéressant. Il avait la surblind, et devait donc mettre comme mise de base 200 de jetons, valeur qui fut suivie par trois autres joueurs, Charlotte, Ludovic, et Alexandre, un brun à cheveux bouclés. Ce dernier était le dealer, il révéla ensuite les trois cartes du flop, dévoilant un roi, un deux de pique, et un sept de cœur. Riku avait donc déjà une paire, il avait une chance. Il checka pour voir la réaction des autres ; la brune fit de même, Ludovic se coucha, et Alexandre misa 50. Mise qui fut suivie par les deux autres, le châtain ne pouvait se permettre de prendre trop de risques au point où il en était. La quatrième carte fut un autre roi, un brelan ! Parfait. Il ne devait pas trop s’emporter cependant. Il lui restait 400 à miser, il devait y aller doucement. Il misa 100, et fut suivi. Cinquième carte… Un as. Il avait un full. C’était une très bonne combinaison, il avait donc ses chances… Les mains moites, la respiration haletante, il luttait pour conserver son sérieux face à ses deux adversaires de la manche, qui ne laissaient rien dénoter quand à leur jeu. Pas le choix… Il devait y aller, tenter sa chance. Il prit ses jetons, les poussa devant lui, et lâcha :

« Tapis. »

***

Le croupier faillit s’impatienter alors que Riku reprenait conscience et se saisit des cartes que l’employé lui tendait depuis au moins deux minutes à vue de nez. Le necromancer le comprenait, lui aussi aurait eu le rouge qui lui monte aux joues s’il s’était retrouvé à sa place. Espérant ne pas avoir provoqué des crampes par son inattention, il se reporta sur son jeu : un Cinq de trèfle et un huit de pique. Hmmm… Pas énorme, mais il avait de quoi jouer s’il tombait dès le début sur des cartes intéressantes. Il observa ses adversaires ; Kaijin paraissait excité comme à son habitude et vidait d’une traite le verre qu’on venait de lui resservir, Tenkensu buvait le sien tranquillement en attendant le début de la partie. Il y avait également un grand barbu dissimulé sous son immense stetson, la caricature du joueur de poker à l’américaine sous son grand déguisement et avec son regard impassible. Un cow-boy avec sa bouteille de Jack Daniels à ses côtés. Il n’avait pas trop l’air de se rendre compte qu’il dormait, il s’agissait probablement d’un rêveur à fond dans son trip. Le genre qui voue sa vie au jeu et délaisse sa famille s’il en a eu une un jour. Le second inconnu était également très stéréotypé si on exceptait ses oreilles pointues, exactement le genre de personnage de la série Dallas, habillé comme un magnat du pétrole, avec un monocle, un chapeau, et une grande veste en diamant. Riku n’aurait pas été étonné de le voir débarquer dans une limousine dorée pour afficher sa richesse, le necromancer en riait presque devant ces deux-là. Mais le moment n’était pas venu pour l’hilarité, il devait se recentrer sur la partie en cours. Il avait la petite blinde, il avait donc posé un jeton de 5 devant lui, et attendait tranquillement son tour pour parler ; mister Dallas se coucha, et Tenkensu relançait la mise à 15, suivi par le cow-boy. Il devait avoir un bon jeu, enfin, la suite le lui montrerait. Se coucher à cette étape de la manche aurait été bête, il fallait voir ce que donnerait le flop avant tout. Sans hésiter, il déposa un jeton de 10 devant lui pour compléter sa mise en observant ses adversaires :

« Je suis. »

Il ne restait que Kaijin. Que ferait-il ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AuteurMessage
Messages : 131
Date d'inscription : 08/03/2013
Age du personnage : 19

Nouveau challenger
Beckett Jenkins
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 70
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Sam 13 Avr 2013 - 12:14
La journée aura été courte, pour moi. En même temps, devoir réviser les cours d'économie alors que j'avais encore le concert de la Celestia Fest en tête n'était pas très cool non plus. Les riffs de Savior de Rise Against ou de There's No Solution de Sum 41 résonnaient dans ma tête alors que j'essayais de comprendre quelque chose sur ce f*cking chapitre sur le cash-flow. Mais merde, à la fin ! Qui était donc le sombre imbécile à avoir inventé le principe des intérêts au niveau de la finance ?! Et pourquoi est-ce qu'on forçait un futur élève en cours de Physique et Ingénierie à apprendre cette matière satanique ?! Puis, soudain, je fus attiré comme par un aimant à un jeu de Texas Hold'Em en flash sur internet, me faisant oublier ses tourments pour l'instant.

Au bout d'un certain nombre tours, où je perdais comme je m'en doutais, je me rends compte que... Oh my gosh ! Quinte flush royale ! Je manque de me frapper la tête contre le clavier, puis je me ravise, ne voulant pas y passer en mourant de joie... Je saute de la chaise de bureau, et clique sur le bouton All In. J'attends encore deux ou trois petites minutes, avant que je ne rafle la mise, soit l'équivalent de 2000$ du jeu.

Alex ! J'ai gagné !

Mon ami ne m'a pas entendu : il dormait déjà depuis deux bonnes heures. Mes adversaires avaient tous quitté, donc je ne tardais pas à faire de même, éteignant l'ordinateur et me glissant dans mon lit, dans la chambre d'ami. Au bout d'un quart d'heure de joie muette, les bras de Morphée m'accueillirent avec délicatesse, et je me blottis dedans avec contentement.

* * *

Les immenses buildings qui se profilaient en contrebas me donnèrent le vertige, alors que je tombais à une vitesse qui aurait fait sursauter un troupeau de flash sur l'autoroute. Pris de panique, je hurlais le temps qu'une idée lumineuse me vienne pour provoquer un miracle.

CHOCAPIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIC !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!, criai-je finalement.

Une bulle partit de ma paume droite, enflant et grossissant à vue d'œil. Alors que j'allais la percuter, je pénétrais dedans comme dans un nuage de marshmallow intangible. Mon onde de choc ralentit assez ma chute pour que je ne tombe que d'une hauteur de trois mètres au-dessus du sol, sur l'épaule.

Je sentis une vive douleur, mais elle s'estompa assez vite. Je me relevais, m'époussetais les jambes, avant de remarquer que personne ne semblait avoir remarqué ma chute. Tant mieux pour moi, je n'aurais pas à expliquer à tout le monde que je ne suis pas suicidaire. Ça faisait plutôt plaisir. Je sortais de l'impasse dans laquelle je venais de me viander, pour me rendre compte que j'étais dans une sorte de Las Vegas puissance 10000 et en version dreamlandaise. *Cool !*, me dis-je. J'allais pouvoir savoir si j'étais vraiment aussi bon que dans la vraie vie.

De toutes les enseignes criardement lumineuses, pour utiliser un mot de mon invention, je fus attiré par un immense casino. Oui, difficile à dire, vu qu'il ne semblait n'y avoir que ça, ici. Bref, je me dirigeais vers cette version onirique du Bellaggio à Vegas. Et devinez qui j'ai vu au bar, à boire une sorte de cocktail vert fluo dont une fumée en sorte de crâne sortait ? Un illustre inconnu qu'il avait croisé lors de la Celestia Fest. Mais la personne qui l'intéressait était juste à côté. Comment oublier ces cheveux bleus coiffés d'une manière totalement improbable. Surtout lorsqu'ils se mettent tout le temps dans votre visage alors qu'on vous force à creuser une fosse sur de la techno de bas étage ? Kaijin. L'une de ses connaissances que je me suis faites alors qu'on m'avait fait esclave à Macrophonopolis.

Je me dirigeais vers les deux Voyageurs, sûr qu'ils pourraient m'aider à m'y retrouver dans ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Surnom : Le Mordu
Messages : 947
Date d'inscription : 18/05/2011
Age du personnage : 17

Maraudeur des rêves
Kaijin Zared
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 435
Renommée: 1301
Honneur: -550
MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Mer 22 Mai 2013 - 22:37
Un poker ? Mais qu'es ce qui lui était passé par la tête, surtout dans l'état où il était, il venait de vider deux autres verres de cet alcool étrange. Bon, les cartes avaient été distribuées, Kaijin avait donc les cinq cartes entre les mains. Il les regardées d'un air assez étrange, ajoutons donc son ivresse à son génie intellectuel -c'est du sarcasme- ça donnait un Kaijin monstrueusement attardé. Tellement attardé qu'il conclut qu'il avait un bon jeux en voyant que ces cartes étaient toutes rouges. Cependant il n'avait rien qui n'allait ensemble, même pas une petite paire.

Niveau attardé, y avait Riku qui était partit dans son monde alors que le croupier attendait qu'il reprenne connaissance pour lui donnait ses cartes. Bref une belle bande de vainqueur, la seule personne à peu près normal était Tenkensu et encore, ce mec avait eu peur des yoyo. Donc à la table, se trouvait un homme barbu portant un imposant stetson, il avait le regard impassible et vide. À ses côtés, un cow-boy pas besoin de commentaire supplémentaire pour décrire son état mental. Il avait une large chapeau grisâtre couvrant une partie de son visage. Une bouteille d'alcool à la main, son torse était recouvert d'un poncho rouge sombre. Puis juste à côté de Kaijin il y avait un homme, une créature des rêves plutôt. Très bien habillé un peu trop même. Ses vêtements étaient couverts de pierres précieuses, de joyaux et tout autres richesses en tout genre.

L'odeur âpre de tabac froid et d'alcool régnait autours de cette table. C'était à Kaijin de jouer, mais avant cela il voulut savourer encore une fois ce délicieux alcool, avec un petit truc en plus.

- Hey garçon ! Un nouveau verre et de clopes !

Cette décision n'était vraiment pas la bonne, l'alcool lui avait déjà montée à la tête, ceci dit la connerie qu'il allait faire, il aurait très bien put la faire sans être ivre. Il regarda les jetons poussés au centre de la table. Puis les siens. Le serveur arriva et servit son verre et ses cigarettes à Kaijin, tirant du paquet une cigarette qu'il alluma avec le briquet que le serveur lui tendait. Il aspira tira deux taffes avant de se décider à placer ses jetons, il posa ses cartes sur la table sans que l'on puisse voir ce qu'elle étaient, attrapant les mêmes jetons que les précédents joueurs, mais il rajouta un jeton, celui qui affichait la plus grosse somme, qui était équivalente à cinq-cent.

Puis il reprit ses cartes qu'il plaça devant lui la cigarette au coin de la bouche, faisant régulièrement sortir des nuages de fumée de sa bouche. Son autre main attrapa son verre l'amenant devant ses lèvres sans les touchées, il faisait remué le verre et le liquide qui s'y trouvait. Un sourire à la fois terrifiant et abruti se dessina sur son visage, un rire digne des plus grands attardés s'échappa doucement et gracieusement de ses lèvres.

Il se décida en regardant les réactions de ses adversaires, à boire le contenu de son verre. Prenant entre son index et son majeure sa cigarette, il apporta en même temps le bord du verre à ses lèvres. Versant le contenu de son verre d'un coup dans sa bouche, puis il poussa un soupire de plaisir, il essuya sa bouche avec la main qui tenait sa cigarette.

- Alors les tapettes on se fait dessus ?

Quel petit con. N'empêche le bluff pouvait marché, aurait put plutôt. Face à des joueurs de poker endurcit, face à ses amis qui commençaient à le connaître, on savait directement qu'il ne comprenait rien. Surtout avec tout les verres de cocktail qui se trouvait tout près de lui. Sa tête commençait déjà à lui faire mal et sa vue se troublée. Il sentit tout a coup quelque chose remonter sa gorge, un horrible goût prit place dans sa bouche. Reculant brusquement il courba son dos, ouvrit sa bouche et cracha un affreux liquide sur le sol.

-Je crois que … je dois allez aux toilettes …

Sur ces mots il se leva de sa chaise, marchant le plus rapidement qu'il pouvait vers les toilettes tout en crachant quelques résidus se trouvant encore dans sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rassemblement peu orthodoxe Aujourd'hui à 13:35
Revenir en haut Aller en bas

Rassemblement peu orthodoxe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Kazinopolis-