Haut
Bas

Partagez|

[Quête] . (PV Fenraer): Nuit mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: [Quête] . (PV Fenraer): Nuit mouvementée Sam 21 Avr 2012 - 9:00
20h45 - Domicile de Laura Hell Eizenberg

Valhenryn s'enfonça dans son siège en poussant un soupir de satisfaction. Le dîner était terminé et elle, comme à son habitude, avait engloutit plus de nourriture que son petit ventre ne pouvait contenir. Sa soeur affichait un regard satisfait en regardant la jeune fille afficher une mine satisfaite. Tandis qu'elle débarrassait elle s'approcha d'elle le sourire aux lèvres.

"Tu dors ici ce soir?"

La voyageuse se contenta d'un léger hochement de tête. Ce n'était pas vraiment comme si elle avait eut le choix. Si elle lui avait dit qu'elle rentrait sa soeur aurait insisté pour l'accompagner et en profiter pour découvrir cette "mystérieuse colocataire". Le problème c'est que ce n'était pas une colocataire que l'étudiante avait trouvé mais bien un colocataire et à coup sur sa soeur aînée se serait mise à paniquer et aurait tenté par tous les moyens de ramener Valhenryn à la maison. La jeune fille soupira tandis qu'elle se dirigeait vers sa chambre. Elle posa son sac sur le lit et prit son téléphone dans l'intention d'envoyer un message à Fenraer pour le prévenir qu'elle ne rentrerais pas cependant l'appareil se mit à vibrer de lui-même lui arrachant un juron. Un son irritant, strident, répétitif s'échappa du téléphone, un alarme, la jeune femme grimaça en voyant la note qui s'affichait. "Rejoindre Evan à Dreamland" Irritée elle fronça les sourcils avant de désactiver l'alarme et de se laisser tomber lourdement sur le lit en lâchant un soupir d'exaspération. Non mais pour qui la prenait-il? Pour son toutou attitré? Il pouvait rêver, ce soir elle ferait tout autre chose. Le soucis c'était qu'elle n'avait aucune idée de ce qu'elle pourrait faire. Tandis qu'elle regardait son téléphone elle afficha un sourire amusé. C'était décidé, ce soir elle irait rejoindre son colocataire pour s'amuser à l'espionner dans ses rêves. Cette nuit elle ferma les yeux en pensant à Fenraer et non à Evan comme il le lui avait demandé.


DREAMLAND


Une lumière vive agressa les yeux de la voyageuse tandis qu'un brouhaha composé de sons divers se chargeait de ses oreilles. Dès que ses yeux se furent habitués à la lumière il purent contempler un grotesque tableau. Divers rêveurs s'abrutissaient devant des machines répétant à l'infini le même geste, s'entassant devant des tables de jeu, s'excitant pour le moindre petit gain. La jeune femme hocha les épaules avant de balayer la pièce du regard à la recherche de son colocataire se disant qu'il l'avait entraînée dans un drôle d'endroit. Une grande main vint se poser sur l'épaule frêle de l'androgyne chose qui généra un profond énervement. La jeune fille grimaça tout en se retournant pour voir quel genre d'individu osait ainsi l'aborder. Elle l'observa rapidement, le bonhomme la dépassait de bien trois tête et possédait la carrure d'une armoire. Il revêtait aussi une tenue de vigile et ses cheveux couvraient ses yeux lui donnant un air idiot. Son allure inquiétante n’empêcha pas la jeune fille de s'adresser à lui sur un ton désagréable.

"Quoi? "

N'obtenant aucune réponse de son interlocuteur Valhenryn repoussa vigoureusement la main de l'homme avant de commencer à s'éloigner. Cependant elle fut retenue par un deuxième individu. Ce dernier avait saisit Valhenryn par le poignet et affichait un large sourire. Il était en tenue de croupier et affichait un sourire commercial. Décidément, elle n'arriverait pas à passer une nuit tranquille. Le croupier prit la parole s'adressant à la jeune fille d'une voix douce et agréable.

"Veuillez excuser mon collègue, monsieur, il n'est pas très habile pour parler et peut paraître effrayant mais vous n'avez pas à vous en inquiéter. Vous avez du atterrir dans ce royaume par erreur, vous voyez nos casinos sont réservés aux personnes majeures. Vous étés donc prié de vous rediriger vers un autre royaume."

En disant ces quelques mots le croupier s'était mit à rediriger Valhenryn vers la sortie. Cette dernière légèrement perturbée par le fait de s’être fait prendre à la fois pour une enfant et pour un garçon n'avait pas eut la présence d'esprit de démentir et l'avait suivit. Elle s’arrêta soudainement réalisant la situation et se dégagea de la prise de l'employé en affichant un visage mécontent. *Tant pis pour Fenraer... Je le retrouverais une fois que j'en aurais fini avec ceux-là, au moins j'ai trouvé comment occuper ma nuit...* Tandis que la voyageuse s’apprêtait à utiliser son pouvoir pour laver l'affront que lui avaient fait ces deux employés elle fut interrompue par un rire gras dans son dos. Elle tourna le dos aux deux employés pour voir de quoi il s'agissait et se trouva nez-à-nez avec un petit homme portant un haut de forme. Surprise par cette proximité soudaine Valhenryn fit un bond en arrière venant heurter le vigile qui les avait suivis. Le petit homme éclata à nouveau dans son rire immonde avant de prendre la parole.

"Bonsoir mademoiselle, et bienvenue à Kazinopolis. Veuillez excuser mes employés, ils sont nouveaux et peu habitués pour juger les gens. Pour nous faire pardonner nous vous proposons de participer à notre grand jeu de hasard. Nos lots sont des plus intéressants!"

En disant cela l'homme trapu affichait un large sourire tout en se frottant vivement les mains. *Encore un attrape couillons...Bah après tout pourquoi pas, j'ai rien à perdre ça m'évitera de m'ennuyer...* La voyageuse balaya une dernière fois la pièce du regard au cas où elle verrait son colocataire avant de les suivre. C'est là qu'elle aperçu sa tignasse argentée et se dirigea vers lui laissant ses accompagnateurs. Arrivée à son niveau elle lacha un simple. "Salut" Suivit d'un vague signe de la main.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Quête] . (PV Fenraer): Nuit mouvementée Sam 21 Avr 2012 - 11:06
20h30-Appartement de Fenraer et de Valhenryn

Fenraer empoigna la clenche de la porte d'entrée, l'abaissa lentement et ouvrit doucement la porte de son logement avec une certaine fatigue perceptible dans ses gestes. Sa journée avait été éprouvante et il ressentait le besoin de dormir.... mais avant tout, de manger !! Il alla donc chercher dans son frigo les sushis et takyakis qu'il avait acheté au petit restaurant japonais qui venait d'ouvrir dans la rue d'en face, et les engloutit sans aucuns remords avec la plus grande de toutes les satisfactions possibles pour un repas.

Après ce défilé de saveurs, Fenraer s'étala lamentablement sur le canapé, pensant à sa colocataire qui était absente ce soir. Il se demandait ce qu'elles faisait et à quoi elle pensait, elle qui lui paraissait si mystérieuse et pourtant si gentille.....quoique mesquine ou taquine.. il n'arrivait pas à ce décider.

"Argent...."

Fenraer soupira après avoir prononcé ce simple mot qui pourtant signifiait beaucoup de choses à son égard. Le fait est qu'il avait des problèmes d'argent; sa mère ne pouvait plus lui en envoyer car elle venait d'être au chomdu, son père faisait encore ses études donc la plupart passé par là, et le comble dans tout cela est que Fenraer venait de ce faire virer de son job de serveur à mi-temps. Forcément, insulter un client parce qu'il maltraitait légèrement son chien.... ça le faisait pas trop vis à vis du patron... certes il venait de s'ajouter une bonne popularité chez les autres clients compatissants, mais le patron is the BOSS.

Bref, il était dans la galère et ne voulait pas que Valhenryn paye tout le loyer. C'est quelques minutes après, dans ses divagations les plus financières, qu'il s'endormit lourdement pour aller rejoindre le monde où ses problèmes seraient absents... dreamland !



DREAMLAND


Le bruit était présent tout autour du jeune voyageur, agressant ses oreilles et perturbant son calme habituel. Le décor était posé : des machines à sous par ci, des tables de poker par là, des gars en vestons noirs aux sorties et aux entrées, des cris de jouissance dus au sentiment d'avoir tout raflé.... bref, le décor allait s'avérer financièrement lourd.

*Nom didjou.... pourquoi fallait que je rêve d'argent aujourd'hui ?...*


Les bras lui en tombaient; Le plus gros problème de sa vie le pourchassait jusque dans ses rêves ! Bon... tant pis; il allait bien trouver un moyen de profiter de cette douce nuit pour éclairer son triste chemin et ainsi le soustraire à ses soucis d'ordre financier. Il alla donc parcourir les couloirs de l'avarice, observant attentivement son environnement. Les gens avaient l'air hypnotisés par tout ce voile fait d'or et d'argent, les machines et les tables paraissaient vivantes et le son que produisaient les pièces qui s'entrechoquaient avait l'air d'engloutir les joueurs sous leur emprise.

"Vient jouer avec moi jeune homme !"

Fenraer cru halluciner. Une machine à sous venait de lui parler et elle le fixait d'un regard exprimant : "vient...vient... tu vas tout rafler..."; la chose lui paru des plus étranges, mais il se souvint qu'il se trouvait à Dreamland là où tout était possible. Il décida alors de se poster sur la machine à sous pour avoir un champ de vision plus vaste, lui permettant ainsi de trouver une issue possible, un échappatoire. C'est là qu'il aperçut sa colocataire. Fenraer était encore plus surpris de la voir elle ici, qu'il ne l'était avec la machine à sous papoteuse. Il l'observa attentivement et vit qu'un des grands gars à veston interpellait la jeune fille. Le bonhomme paraissait robuste et ne faisait pas moins de 2m10 de haut ! Chose qui eut pour effet de faire lâcher à Fenraer un petit commentaire :

"Rho...v'là l'engin toi.."

Il l'a vit alors se débattre légèrement face à son interlocuteur, puis il l'a perdue de vue, Valhenryn s'éloignant de celui-ci.
Le jeune homme ressentait le besoin de savoir ce qu'elle fichait ici, mais il voulait surtout savoir à quoi elle pouvait bien rêver. A ce même moment, une grosse main moite agrippa le t-shirt de Fenraer et le fit descendre de la machine à sous aussi vite que l'aurait fait une voiture le tractant à pleine vitesse.

"Bien le bonsoir monsieur ! J'espère que le séjour a Kazinopolis vous plait et que vous voudrez bien entendre les paroles que j'ai à vous dire !"

Le jeune voyageur se releva lentement, reprit son équilibre puis observa la personne qui lui faisait face. C'était un petit homme tout de noir vêtu et qui portait un haut de forme d'un air presque vaniteux au gout de Fenraer. Le "nain" arborait un sourire pervers sur son visage, un sourire qui laissa entrevoir des dents de carnassier.

*Oula.. dans quoi je me suis fourré moi ?*

"Hum et bien... ouais c'est plutôt pas mal ici je dois dire .."


Sa réponse eue l'air de satisfaire la petite personne. Le nain se présenta alors avec vivacité :

"Excusez mon manque de courtoisie ! je me présente, je suis le gérant de cet établissement. veuillez prendre la sortie à votre gauche s'il vous plait ! nous vous invitons à participer à notre grand jeu de hasard. Nos lots sont tous aussi alléchants les uns que les autres !"

Fenraer n'avait pas spécialement envie de foutre le camp dans un piège aussi banale mais il avait l'impression qu'il n'avait pas vraiment le choix. Il quitta alors la présence du gérant et de son "garde du corps" et s'en alla rejoindre la sortie qui se trouvait effectivement à sa gauche lorsqu'il se fit interpeller, quelques minutes plus tard, par sa colocataire qui lui adressa un petit "salut" suivit d'un léger signe de la main.

Le jeune voyageur s'empressa alors de la saluer à son tour et de lui adresser la parole aussi vite que possible :

" Tu fiches quoi ici val ??? comment tu vas ?"

Il se tut un court instant et réfléchit à la situation. Pouvait elle être elle aussi un voyageur ? s'il n'était pas sur qu'elle l'était, alors il ne fallait pas lui en parler.... tant pis ! il se dit qu'au pire elle ne comprendrait pas son délire et le prendrait pour un fou ayant fait acte de présence dans l'un de ses rêves.

"T'es une voyageuse ?! "

C'est alors que le gérant du casino s'approcha des deux jeunes gens et interpella Fenraer et Valhenryn avec une voix grave et mielleuse :

"Je vois que vous vous connaissez déjà ! bien ! suivez moi donc et partons pour une nuit ... mouvementée !"

Une aura dérangeante se fit alors sentir. Fenraer ne sentait pas du tout ce qui allait se passer et se prépara au pire. Il lança alors un regard joyeux vers sa colocataire, heureux de pouvoir la voir dans l'un de ses rêves.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Quête] . (PV Fenraer): Nuit mouvementée Lun 23 Avr 2012 - 10:59
Elle resta quelques instants figée, observant son colocataire. Son regard se porta rapidement sur les divers jeux présents dans la pièce. *L'argent hein?* En effet son colocataire semblait avoir quelques soucis à ce sujet, mais qui n'en avait pas?... Elle aussi connaissait ce genre de tracas, d'ailleurs c'était la raison pour laquelle elle s'était mise à chercher un colocataire. Cependant de là à en rêver... La voyageuse trouva qu'il en faisait peut-être un peu trop et devrait profiter de ses nuits pour se détendre, au fond Dreamland était un lieu où l'on pouvait faire abstraction du quotidien. Fenraer semblait assez agité et perturbé par la présence de la voyageuse. Apparemment lui aussi était voyageur. Elle n'avait pas envisagé cette possibilité et resta quelques instants perplexe face à son colocataire. Au bout de quelques secondes elle parvint enfin à articuler quelques mots.

"Je t'ai simplement suivit... je ne m'attendais pas à ce que tu sois aussi un voyageur."

Elle parlait sèchement sans pour autant être irritée, elle n’aimait juste pas parler pour ne rien dire. L'homme au haut de forme s'approcha d'eux ce sourire commercial toujours imprimé sur les lèvres. Sa voix était à la fois grave et mielleuse, il proposait aux deux voyageurs de le suivre en montrant une petite porte menant à l'arrière boutique d'un geste de la main. L'air se fit plus lourd et une aura dérangeante s'installa. C'était un coup à se faire trancher la gorge et finir dans un des caniveaux de cette ville hantée par des zombies assoiffés d'argent. Oui, des zombies, c'était tout ce qui lui venait en tête en observant la pièce et les gens qui s'y trouvaient. Leurs visages prenaient des allures grotesques déformés par la cupidité, le tintement des pièces et les cris qui les accompagnaient créaient une cacophonie à l'image du chaos qui régnait dans la salle. Valhenryn pensa pendant un instant qu'il aurait mieux valu tous les supprimer. Elle trouvait les personnes qui occupaient ainsi leur nuits pathétiques. Cependant ce n'était pas comme si ce petit massacre aurait changé quelque chose, de plus, Fenraer était là lui aussi. Elle tenta de masquer un léger soupir d'exaspération. En fin de compte, peut-être qu'une petite agression dans une ruelle aurait pu être distrayante en plus ça aurait pu permettre à Fen de se changer les idées. La voyageuse avait une conception assez étrange du réconfort, mais au fond c'est l'intention qui compte non? Elle sortit donc une cigarette et la porta à ses lèvres avant de l'allumer. Au fond ça restait un rêve, les interdictions de fumer ne s'appliquaient probablement pas à ce monde. Elle tira un grand coup sur sa cigarette fermant les yeux pour profiter de la sensation de la fumée envahissant ses poumons et exhala. Elle sourit satisfaite, ayant été chez sa soeur elle n'avait pu fumer de la soirée et ça lui avait manqué. Elle mit les mains dans ses poches avant de suivre celui qui semblait être le gérant du casino. Valhenryn s’arrêta un instant et se retourna vers son colocataire en affichant un sourire amusé. Elle souriait davantage aux gens qu'elle connaissait et parvenait à mettre temporairement sa mauvaise humeur perpétuelle de coté. Elle fit un léger signe de tête au jeune homme l'invitant à la suivre et marmonna quelques paroles.

"Allé viens, ça peut-être marrant, après tout ça peut-etre marrant et on a rien à perdre."

Valhenryn se tourna vers le dirigeant du casino qui se tenait dos à eux, ses épaules semblaient parcourues de légers spasmes trahissant son rire qu'il tentait d'étouffer. La voyageuse le regarda l'air hautain. Il semblait se moquer d'eux et ce petit rire n'avait rien de rassurant. Mais pour qui se prenait-il? La jeune femme grimaça mécontente, elle était à présent bien déterminée à lui montrer de quel bois elle se chauffait. L'hypothèse de l'agression semblait de plus en plus plausible. Elle courba légèrement le dos avant de tirer une nouvelle fois sur sa cigarette et de suivre leur accompagnateur. * J’espère que tu seras à la hauteur de mes attentes petit homme...* Lorsqu'elle vit que les deux employés les suivaient aussi son sourire se fit plus large, au moins si il n'y avait pas la qualité des adversaires il y aurait la quantité. Le gérant du casino leur ouvrit la petite porte grise qui détonnait avec la salle de jeu où régnaient faste et luxe et les invita à entrer. La voyageuse plissa légèrement les yeux pour s'habituer à la lumière ambiante. L'endroit était étroit et éclairé par un seul néon qui clignotait et ressemblait fortement à un décor de film d'horreur classique. *Originalité... zéro, j'espère juste qu'il feront mieux pour le reste...* Valhenryn se retourna vers le groupe d'habitants des rêves, sur ses gardes et prêtes à réagir au moindre mouvement un peu trop brusque cependant rien ne vint. Le dirigeant du casino leur indiqua des escaliers en colimaçon faits de métal rouillé menant à une autre porte.
Sans se poser davantage de questions la voyageuse se mit à les monter et arrivée à leur sommet ouvrit la porte. Une lumière aveuglante l'obligea à fermer les yeux, quand elle les rouvrit elle pu voir une longue rampe dorée se dessiner devant elle. Elle semblait suspendue au dessus de la pièce qu'ils venaient de quitter et mener à une sorte de plateau en verre où trônait une roue de la fortune géante composée d'or et de néons colorés. Elle ne fut s’empêcher de grimacer face à tant de mauvais gout, c'était d'un kitch... Elle décida de faire abstraction du décor hideux et d'avancer sur la rampe. Peu rassurée par la hauteur elle sortit ses mains de ses poches et commença à s'avancer prudemment le long de la rampe en se tenant aux barreaux placés de chaque cotés. Un peu contrariée elle fronça les sourcils tout en tentant d'accélérer le pas pour que Fenraer et les trois inconnus ne remarquent pas son malaise. Mais quelques tremblements et ses pas hésitants la trahissaient, quand elle arriva vers la fin de son calvaire elle se plaça sur le coté tout en gardant une main sur la rampe de métal précieux. Le sol en verre ne la rassurait pas et elle voulait garder le contact avec quelque chose de solide. Par pure précaution elle décrocha un bout de la rampe en or avec son pouvoir et vint plaquer le matériaux sur son bras en dessous de sa chemise pour que personne ne le remarque. C'était tant par précaution que pour se rassurer si le sol cédait, elle aurait au moins pu amortir sa chute. Tous les autres participants se tenaient déjà près de la roue et la voyageuse s'empressa de les rejoindre pour éviter de retarder davantage la partie. Elle eut à peine le temps de se placer à coté de son colocataire que le dirigeant commença son speech.


"Mesdames, messieurs, bienvenue à notre grand jeu de hasard! Vous pourrez gagner des prix d'inestimable valeur!" Il fit un geste montrant les divers lots présents, objets magiques divers, chèques de réductions dans des magasins. Rien de vraiment intéressant mais ça occupait. Il se tourna vers les deux colocataires ses lèvres étirées dans un sourire presque carnassier tandis que sa voix se fit légèrement plus grave et inquiétante. "Alors, lequel de vous deux tournera la roue?" Le regard de la jeune femme se posa sur la poignée de la roue. Elle était bien trop haute pour sa petite taille et elle avait bien trop de fierté pour aller demander de la baisser pour elle. Elle se tourna donc vers son colocataire sur un ton légèrement irrité.

"Je te laisse faire."

Ce n'était pas tant le fait de ne pas pouvoir tourner la roue qui l'irritait mais elle supportait mal d’être entravée par sa petite taille. Elle poussa un léger grognement avant de croiser les bras et de reprendre à tirer nerveusement sur sa cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Quête] . (PV Fenraer): Nuit mouvementée Lun 23 Avr 2012 - 21:55
Fenraer fut surpris de la réponse de sa colocataire mais réussit à ne pas montrer cette face devant elle et les autres énergumènes du casino; Il fallait dire en même temps qu'il n'était plus très à l'aise et qu'il restait perplexe à l'idée de suivre le nain au chapeau, le regard de celui ci ne reflétant rien de bienveillant et son sourire devenant de plus en plus dérangeant.

*Dans quoi est-ce que je me suis encore fourré ?..*

La question trotta dans sa tête durant quelques secondes à peine, mais elle lui parurent des minutes et des minutes. Pour lui, tout cela était nouveau, étant voyageur depuis peu et ne connaissant quasiment rien de ce nouveau monde. Une once d'angoisse fit son apparition au sein de son esprit et le perturba légèrement.

Le son des pièces s'entrechoquants, les reveurs tout autour affalés sur les tables de poker et les machines à sous, leurs regards exprimant un intense plaisir totalement absurde et grotesque : entre les cris des gagnants, les pleurs des perdants, les accolades des heureux et les râles des malheureux, tout dans ce casino semblait n'être qu'une simple supercherie.

Tout ceci dégoûtait Fenraer, lui qui ne pouvait ramener d'argent, lui qui ne pourrait plus aider Val financièrement avec le budget de l'appart, lui qui....... C'est là que son regard se posa sur sa colocataire. Elle qui n'avait pas non plus l'air d'être très emballée par cette mascarade, elle qui avait l'air de vouloir littéralement tabasser tous les gens du casino.

Tout cela soulageait Fenraer et lui permit d'oublier son angoisse intérieure.

*Place je passe, je suis roi de mes rêves, souverain des libertés ...*

Oui , il fallait passer à autre chose, et il aimait souvent chantonner mozart l'opéra rock pour décompresser.
Il vit alors sa colocataire lui adresser un sourire, chose qui émerveilla Fenraer. Il ne la voyait pas non plus souvent en train de rire sourire et celà lui fit du bien.

"Allé viens, ça peut-être marrant, après tout ça peut-etre marrant et on a rien à perdre."

Elle avait raison ! Cet endroit n'était que Kazinopolis, l'un des royaumes de Dreamland !! il devait profiter du fait qu'il un voyageur !

Il se retourna alors avec Valhenryn, pouvant désormais revoir le dirigeant du casino et sa tremblote cachant un fou rire manifeste. La voyageuse avait l'air contrariée du comportement du nain au chapeau, quant à Fenraer la chose ne l'atteignit pas plus que cela.

*J'espere qu'il y aura de la fightance ce soir.*

Se dit Fenraer en voyant que les gorilles du petit nain étaient venus fermer leur marche.
Le gérant du casino leur ouvrit une porte grise, et les invita alors à pénétrer dans la salle suivante. L'endroit n'était pas vraiment accueillant mais il n'avait rien d'un endroit "malveillant" non plus. Fenraer remarqua que sa colocataire qui avait l'air ennuyée de ce décor, voir même blasée. Une déception qu'il ressenti aussi étant donné le nombre d'idées qu'il c'était fait à propos de ce qui allait arriver.

Le dirigeant du casino indiqua aux deux compagnons des escaliers en colimaçon menant à une autre porte.

*Encore une foutue porte ?! *

Oui, Fenraer commençait à ressentir un étrange vide, un vide émit par un manque d'action, un manque d'originalité dans sa vie. Il vit Val s'en aller devant lui et ouvrir la porte qui se trouvait au bout des escaliers en colimaçon. L'autre pièce était très éclairée, perturbant ainsi la vision des deux compères et faisant un net contraste entre ce lieu et le précédent. Une fois arrivé à l'intérieur, une longue rampe dorée se tenait face à eux, une rampe ascendante menant vers une gigantesque roue de la fortune. Fenraer monta petit à petit les marches que composait cet escalier sentant légèrement trembler la rampe Fenraer pu constater avec un léger sourire la personne qui en était la cause.

*Elle qui est si forte et pourtant .... c'est mimi !*

Après avoir atteint le sommet, le jeune voyageur découvrit plusieurs personnes proches de la roue. Il se plaça à coté de ceux-ci et se fit rejoindre par Val avec empressement. C'est là que le dirigeant du casino commença à déblatérer son charabia :

"Mesdames, messieurs, bienvenue à notre grand jeu de hasard! Vous pourrez gagner des prix d'inestimable valeur!"

Fenraer ne savait pas trop quoi penser de toutes ces choses qui étaient là et il put constater que Val n'était pas convaincue du tout. Le nabot se tourna alors vers les deux colocataires, ses lèvres étirées dans un sourire à la Freedent mais avec une sorte de.... fourberie dans celui-ci.

"Alors, lequel de vous deux tournera la roue?"

Fenraer attendit une réaction de la part de sa coéquipière; coéquipière qui lui laissa tourner la roue avec une légère amertume dans sa voix.

"Je te laisse faire." Dit-elle.

Bon, le moment le plus normal de sa nuit allait arriver, tourner cette roue était un jeu d'enfant. Il l'a prit paisiblement, et l'a fit tourner avec légèreté.

'Tourne, tourne, tourne....DING !'

"Et votre lot est.......Rien !"

Il regarda alors le nain au chapeau ricaner légèrement dans son coin pendant que les autres participants étaient en train de rafler leurs lots. Qu'est ce qui clochait dans tout ça ? Il y avait quelque chose qui n'allait pas et Fenraer comptait bien le savoir.

C'est après 5 tours de jeu de la roue que le dirigeant se dirigea au milieu de la salle et commença à parler :

"Bien ! maintenant que tous les participants ont bien tentés leur chance, nous allons changer les règles ! Dorénavant, il n'y aura sur la roue que 3 cases valides et 7 autres noires. Les 3 cases valides, donc vertes, vous permettront de continuer tandis que les 7 autres cases..... Mystère !"

Sa voix avait un tantinet changé lorsqu'il avait annoncé les nouvelles règles et ceci ne présageait rien de très bon. C'etait au tour de l'un des candidats : Il fit tourner la roue et...... tomba sur une case noire. Un bruit sourd se fit entendre, la lumière fit place à l'obscurité durant 2 secondes et revint dans la salle, laissant voir que le participant qui était tombé sr la case noire n'était plus là.

"Voici donc le mystère que je voulais vous montrer !! j'ai omis de préciser que vous ne pouvez quitter le jeu à moins de gagner 3 fois cette partie de..... Crazy Turn !!"

Le dirigeant poussa alors un rire gras et malfaisant tandis que des chaines faites d'or renforcé vinrent entourer les poignets et les talons des participants. C'était au tour de Fenraer et il ne comptait pas se laisser dresser par ce vieux fou.

Il regarda alors Val et lui fit un léger clin d'oeil puis lui dit:

"Tu vas adorer ce que je vais faire. Accroches toi"

Il posa sa main sur la roue, respira un grand coup et fit tourner celle ci avec toute la force qu'il pouvait utiliser. La roue se mit à tourner à toute allure, laissant entendre un sifflement dut à la vitesse. C'ets avec bonheur qu'elle se détacha de son socle et vint s'écraser au sol, le brisant ainsi en milles morceaux et faisant tomber tout ce beau monde sur les éclats de verres.

Le jeune voyageur se releva, tenta d’apercevoir sa colocataire, mais n'eut pas le temps de le faire. Les bouts de verre étaient bien rentrés dans ses chaires et son sang se déverser doucement de certaines de ses entailles. Son corps se recouvrit alors de Titernia, la forme de son pouvoir du berserk, laissant apparaître un sourire "démoniaque" sur son visage aussi noir que les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête] . (PV Fenraer): Nuit mouvementée Aujourd'hui à 13:36
Revenir en haut Aller en bas

[Quête] . (PV Fenraer): Nuit mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Kazinopolis-