Haut
Bas

Partagez

Event (Rempart sud) : L'Esprit de la Ruche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lithium Elfensen
Surnom : L'Ambidextre
Messages : 2709
Date d'inscription : 03/09/2010
Age du personnage : 26

Arpenteur des cauchemars
Lithium Elfensen
Arpenteur des cauchemars

Carte d'identité
Essence de Vie: 855
Renommée: 2665
Honneur: 420
MessageSujet: Re: Event (Rempart sud) : L'Esprit de la Ruche Event (Rempart sud) : L'Esprit de la Ruche - Page 2 EmptyJeu 19 Juil 2012 - 15:27
"C'est la merde."




Increvable.
Cette chose était tout bonnement increvable.
Après tout ce qu'elle venait d'encaisser, elle vivait toujours.
Et elle était sacrément bien vivante en plus, la bougresse de Satan !
Comment allaient-ils s'en sortir si cette horreur ne se déciderait pas à mourir un jour ?

Lithium rageait.
Elle s'était déchaîné sur le Prince, et tout ça pour rien ! RIEN !!!
Tout ces hommes morts pour rien, ces vies déchiquetées pour rien, son bras en charpie pour rien..
Tout ce bordel pour QUE DALLE ! Elle ne pouvait pas y croire, ne pas s'y résoudre. Rien de tout cela n'était possible, elle cauchemardait. Mais pourquoi diable s'était-elle engagé dans cette putain de guerre ?! Soif de pouvoir, soif de justice, soif de.. sang ? Mais merde ! Ne changerait-elle donc jamais ? C'était le foutoir, et elle, ne pensait qu'à se battre, à tuer pour son bon plaisir alors que des milliers de gens mourraient à ses côtés ? Foutaises ! Ils gagneraient ! Ils en sortiraient vainqueurs, jamais elle n'abandonnerait aussi facilement, quitte à y laisser sa vie de voyageuse. Ils allaient tous crever, et ce, jusqu'au dernier de ces saloperies de créatures infernales.
Mais elle n'était pas seule. Non. Des voyageurs étaient avec elle. Des soldats aussi. Ils réussiraient, mais pour cela, ils devaient tous rester unis et ne pas paniquer. Chose très difficile à faire, elle y concédait.

La bête n'en avait pas terminé avec eux.
Elle se relevait tranquillement, crachant tout le sang qu'elle pouvait, dans une haleine purement fétide et exécrable. Un rugissement guttural et monstrueux s'exfiltra de son gosier. Le son était d'autant plus fort, vu que sa gorge était entièrement à l'air nu. C'était tout simplement immonde. Il fallait contre-attaquer. Un ogre tout bonnement énorme, armé d'une puissante lame, se jeta à corps perdu sur le Prince. Aouch, très mauvaise idée, grogna la demoiselle intérieurement. L'état dans lequel était le monstre le rendait d'autant plus agressif. En revanche, c'était une très bonne diversion ça.. Il ne fallait pas louper cette occasion !
Elle balaya d'un regard les alentours, cherchant vivement de l'appui militaire. Ils y avaient des voyageurs normalement, où étaient-ils passés ? AH ! La blonde là ! Et le gamin obscur aussi ! Et l'autre qui aidait aux cocktails molotov. Il fallait les réunir. Profitant du court laps de temps que lui offrait la charge intrusive de l'ogre, elle hurla à l'encontre des voyageurs;


"Hé toi ! Oui toi !", fit-elle à la blonde.
"Tiens-toi prête à m'épauler pour une attaque groupée.
Et le ténébreux aussi."
, elle claqua des doigts en direction de Raphaël pour captiver son attention.
"Soit chaud quand je lance l'attaque.", elle siffla au loin au dernier voyageur.
"Choppe nous des cocktails et ramène tes fesses ici.
MAINTENANT !"
, il s’exécuta en courant vers eux, évitant les tyranides déroutés.

Il fallait se tenir prêt.
Elle invoqua sans plus attendre d'autres grenades, certaines à plâtre pour l'aveugler, et d'autre pour le ralentir et peut-être le déstabiliser. Un léger vertige la prit. Trop, c'était un peu trop à force. Ses dagues à la main et les projectiles dans l'autre, elle respirait lentement. A l'instant précis où le voyageur et ses cocktails arrivèrent derrière eux, l'ogre se fit éjecter comme une vulgaire chaussette trouée, et le Prince se jeta sur eux, arrachant au passage des monceaux de pierre. Il avait la rage, et ça se voyait. La gorge nue ajoutait à ce spectacle, une très nette atmosphère morbide. C'était le moment.


"PAS DE QUARTIER !
VOUS LUI EXPLOSEZ SA RACE ET RAPPELEZ-LUI QU'IL N'EST PAS CHEZ LUI !"


Et ils coururent.
L'allié voyageur jeta ses cocktails sur la bête à distance, brûlant et noircissant quelques parcelles de peau du tyranide. Lithium balança à pleine force ses grenades à plâtre dans le visage, et jeta une normale à ses pieds, espérant aggraver les blessures déjà graves de la créature. Elle en conserva une à la ceinture. Elle ne savait pas ce que faisait les deux autres, mais cela serait sûrement utile. Les voyageurs sont toujours plus forts en groupe. Sans réellement s'en rendre compte, la demoiselle activa les propriétés de son tatouage fraîchement acquis. Elle put voir l'intérieur de la chose. Eurk. Il faudrait qu'elle s'y habitue à cette vision. Et surtout, il lui faudrait des explications de la part de Crazy. Qu'est-ce qu'il lui avait fait pour qu'elle voit la vie en néons ? Enfin bref. Elle put noter un très net ralentissement du Prince, comme si il était quelque peu compressé. Etait-ce le pouvoir de l'un des voyageurs à ses côtés ? Peu importe, c'était génial. Le monstre galérait un peu à avancer.

Maintenant, il fallait porter les coups qui l'amènerait à sa perte totale.
Avec l'aide des autres, Lithium put trouver une brèche, lui permettant de réitérer sa précédente attaque, mais en un poil plus suicidaire. Une fois arrivé à la hauteur de l'immondice sur pattes, elle se laissa glisser entre ses pattes, esquivant de justesse une des roues motrices mortelles, et profita de laisser quelques entailles sanglantes à ces dernières. Elle perdit néanmoins un morceau de chair dans cette entreprise. Saloperie d'insecte, siffla t-elle entre ses dents. Mais elle ne se laissa pas abattre. Elle avait déjà expulsé des dents de son bras tout à l'heure, c'était pas un adieu à un morceau de peau qui allait lui arracher des pleurs d'amertume. Elle continua son aventure en se relevant rapidement et en se jetant sur le dos de la bête, plantant ses dagues pour monter avec une ardeur nouvelle. Elle grimpa tel un singe sur l'épine dorsale, en prenant bien soin d'enfoncer le plus profondément possible ses lames. Il souffrirait autant qu'il avait fait souffrir le peuple de ce royaume.
Sa vision d'une radio médicale l'aida à apercevoir les espaces les plus démunis, et elle planta de nouveau ses armes dans le crâne de la bête, entre ce qui pouvait être la paroi nasale comme les sinus, elle n'en savait rien et s'en contrefoutait. Le mugissement de douleur laissa sous-entendre que ça fonctionnait. Elle espérait qu'en attendant, les autres s'acharnaient également à le faire regretter d'être né. Des explosions et d'autres cris de douleur du Prince portèrent à croire que oui. Quand elle retira ses précieuses lames, un flot de sang jaillit sur son armure de fortune. Sans y prêter guère plus d'attention qu'à une vieille mouche volante, elle enfonça rageusement et d'une violence sans pareille ses armes dans les orbites du reptilo-insecte. La fureur avec laquelle il se secoua, déstabilisa la demoiselle qui glissa par-dessus le crâne en sang du monstre. Elle se rattrapa en plantant ses lames dans les naseaux. Immonde. L'odeur qui s'en dégageait aurait pu la fait mourir d’asphyxie. Toujours en se secouant, elle espérait qu'aucun des voyageurs n'auraient la brillante idée d'attaquer maintenant, elle ne donnerait pas cher de sa peau.
Une idée soudaine lui vint, telle une illumination divine. Bon, elle y avait déjà un peu pensé tout à l'heure, mais elle n'en avait jamais réellement trouvé l'occasion. De suite là, c'était le bon moment. Ouais carrément. Elle en appela aux forces restantes de ses bras pour se balancer d'avant en arrière, et pria le Dieu de la folie, car oui, c'était pure folie ce qu'elle entreprenait à présent, et se réceptionna à la mâchoire inférieur en lambeaux du Prince. Heureusement qu'il était en pleine rage douloureuse. Oh mon dieu, oh mon dieu, oh mon dieu, murmurait la voyageuse. Il fallait que les autres maintiennent son attention sur eux-mêmes, sinon, elle se ferait littéralement croqué.
Sans attendre une autre seconde, elle se jeta à l'entrée de la gueule du Prince de la Ruche, la vision en néons activée, évitant le trou béant de la mandibule inférieure, fourra son bras dans la gorge, y risqua même sa tête, et envoya au fin fond du gosier sa grenade restante, prenant le soin que celle-ci ait dépassé le trou. Sauf qu'une fois que son œuvre fatidique ait été accompli, elle sentit les os de la mâchoire se refermer lentement sur elle. Merde. Pas le choix. C'est comme les mission suicide, tu ne sais jamais si tu es assez fou pour t'en sortir. Là, la folie elle-même devrait l'applaudir. Elle se laissa glisser dans la gorge de la chose, et se faufila dès qu'elle entrevit la sortie, par le trou qu'elle avait elle-même crée lors de sa précédente attaque. C'était pas possible normalement. Mais rien à faire. Elle avait décidé qu'elle s'en sortirait, et il en était ainsi. Elle tomba dans un filet de bave sur le sol, et rampa du plus vite qu'elle put sur le sol. Elle se releva douloureusement, et courut le plus loin possible, et autant que ses jambes lui permettait encore. Elle ne fit même pas attention à l'énième dent qui s'était infiltré dans son bras gauche.


"GRENADE ! A TERRE !"


Si il s'en sortait, elle ne saurait plus quoi faire.
Elle en avait sa claque de ce Prince Tyranide de ses fesses.
Il était mortel comme tout autre créature de ce monde, ainsi qu'elle.
Sinon, elle n'aurait plus qu'à se couvrir de C4 et à se jeter dans son estomac.
Si on pouvait éviter cela hein..




.

__________



Lithium s'exprime
Bis vous insulte

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://berliefanny.wixsite.com/illustratrice
AuteurMessage
PNJ du Staff
Messages : 321
Date d'inscription : 16/01/2011

pnj
PNJ du Staff
pnj

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Event (Rempart sud) : L'Esprit de la Ruche Event (Rempart sud) : L'Esprit de la Ruche - Page 2 EmptyVen 10 Aoû 2012 - 17:34
Le Prince Tyranide , autant plongé dans la folie que Lithium, perdait toute sa concentration et changeait de cible toutes les deux secondes, recherchant celle qui lui avait fait mal pour la dernière fois. Entre les bombes, le feu, la lumière et la douleur, cette douleur qui lui rentrait littéralement dans le cœur, il ne pouvait que hurler, envoyer des soldats au hasard de sa patte et hurler encore plus fort quand une explosion de flammes percuta sa cuirasse. Il ne savait plus où donner de la tête. Il voulait s’enfuir, partir de là, mais un pouvoir de Voyageur empêchait ses ailes de le soulever, comme s’il pesait plus que d’habitude. Il rugit dans la foule, détruisit une partie des remparts mais rien n’y faisait. Et cette autre Voyageuse qui le harcelait, qui le harcelait. Il tentait de s’en défaire en vain.

Dans les deux mondes, il y avait deux façons bien connues d’abattre un énorme monstre. La première, clamée par Harry Potter contre un Dragon ou utilisée abusivement par les Voyageurs du Rempart Est, était tout simplement de viser les yeux. La seconde, celle qu’avait préférée Lith, était la méthode à la Hellboy : explosifs dans le bide. Les deux méthodes étaient les plus efficaces et avaient souvent fait leur preuve. Aujourd’hui ne serait pas la nuit qui contredirait l’exemple. Une explosion dans le bide, même si elle ne parvint pas à faire exploser le monstre comme une figurine de plastique, eut l’honneur de transformer tout son corps en mixeur organique, avec ses os qui transperçaient sa peau. Pas de râle, pas d’agonie. Une mort rapide et douce, quoi.

S’en suivit un terrible retournement de situation : tous les Tyranides arrêtèrent soudain de s’attaquer aux gens. Il y eut un temps de silence, dans lequel les hommes purent en profiter pour éliminer une bonne partie de leurs assaillants qui reprenaient leur non conscience originelle. Bien de soldats périrent tout de même sous les bêtes féroces, mais privées de leur intelligence, elles étaient beaucoup moins efficaces, et le travail de groupe qu’elles avaient construit avait tout bonnement disparu. La bataille devenait soudainement beaucoup moins dangereuse, et les Tyranides qui n’avaient pas encore regagné le château se retirèrent rapidement des environs. Les créatures encore à l’intérieur se faisaient peu à peu décimer, et si leur nombre et leur force restaient un critère important, les hommes reprenaient du terrain.

Il fallut attendre pas mal de temps pour que la menace fut en grande partie éliminée et qu’une chasse aux Tyranides restants fut demandée. Un des capitaines appela plusieurs estafettes pour qu’elles transmettent le message suivant :


« Menace Tyranide repoussée. Nous venons en renfort sur les remparts Nord, Est et Ouest. »

Il eut comme réponse d’éviter le Rempart Est, sauf s’il avait pour projet d’y amener des Voyageurs, bien plus adaptés pour combattre les énormes monstres que de simples soldats. Le capitaine se retourna, toutes les troupes s’étaient à peu près reposées et plusieurs centaines d’hommes allaient pouvoir repartir à l’assaut. Il se mit à s’adresser aux Voyageurs et au groupe de Statu Quo :

« Le Nord a reçu de nombreux renforts. L’Ouest rencontre pas mal de difficultés, et d’étranges problèmes surviennent à l’Est avec des monstres d’une puissance terrifiante. Vous faîtes quoi ? »

[A partir de là, vous pouvez soit arrêter l’Event et poster dans la demande de renommée, mais vous pouvez aussi arriver en renforts dans les autres fronts. N’hésitez pas à lire les autres RP pour savoir où on aurait le plus besoin de vous ; votre aide peut renverser le cours des batailles.]

__________

https://www.youtube.com/watch?v=iMtcqx4vXXA


Tu connais le sens du mot Némésis ?
Un juste châtiment légitimement infligé par l'intermédiaire ou au moyen d'un agent approprié, personnifié en l'occurence par un redoutable salaud :
Moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event (Rempart sud) : L'Esprit de la Ruche Event (Rempart sud) : L'Esprit de la Ruche - Page 2 EmptyMar 14 Aoû 2012 - 17:58
-Attendons qu'il bouge, dans le cas contraire on se ferait repérer bien trop facilement. L'opportunité qu'il nous tourne le dos ne se présentera pas deux fois je pense...

Attendre. Oui, c’est ce qu’il fallait. Après avoir essuyé deux des assauts de la bete, il savait a quel point elle était d’une force herculéenne et, que l’assaut frontal n’était pas la meilleure des solutions. Tatant son ventre, Raphael constatat que son ventre ressemblait plus a un steak Charal périmé depuis des mois qu’autre chose. Une chance que la bete ne l’eut pas coupé en deux . La prochaine fois qu’il se prendrait un coup au ventre, il avait toute les chances possibles d’y passer car, bien qu’il ne sentait plus la douleur, son corps, lui s’abimait quand meme au fil du combat.

Raphael n’avait aucune idée de ce qu’il se passait ici, ni de qui défendait qui ou quoi, tout ce qu’il savait, c’était que, pour survivre il fallait juste qu’il étale le monstre qui lui faisait face, et pour cela, il fallait bien qu’il s’allie a un quelconque parti. Mais il savait bien que la théorie est plus aisée que la pratique. Il fut tiré de ses pensée par l’autre voyageuses a coté d’eux qui l’interpellat par un claquement de doigt. Bon, ca allait saigner, et pas plus tard que maintenant.

"PAS DE QUARTIER !
VOUS LUI EXPLOSEZ SA RACE ET RAPPELEZ-LUI QU'IL N'EST PAS CHEZ LUI !"

Bon, allons-y donc. RAphael se mit a courir en direction des pieds. Si ils arrivait a le faire tomber, ils avaient gagner. Il savait que ce ne serait pas une mince affaire, mais c’était le mieux qu’il pouvait faire dans son état. Meme s’il ne ressentait plus rien, il savait que son corps finirait par le lacher tot ou tard a cause de tout ce qu’il avait encaissé jusqu’a présent. Au dessus de sa tete pleuvait des cocktails molotovs, qui brulaient la chair du monstre, ajoutant a l’odeur pestilentielle de l’endroit. Pourtant cela ne dérangeat pas Raphael qui continua sa course.

Devant lui, au pieds du monstres, une petite explosion eut lieu. Raphael eut juste le temps de mettre les mains devant son ventre pour pouvoir éviter que celui-ci ne deviennent plus liquide qu’un verre d’eau. L’explosion le soufflat a quelques mètres. Il avait beau avoir une résistance mentale impressionante, il savait bien que son corps venait d’en prendre un coup. En effet, ses vetements réduits en lambeaux par l’explosion laissait entrapercevoir ses jambes meurtries et sanglante. Raphael peinat a se relever. “ Hum... On dirait que je vais devoir me retirer”. Il s’assit sur un bout de mur encore debout le temps de souffler un peu. Mais il n’eut jamais l’occasion de repartir a l’assaut. En effet, la bete rugissait deja de douleur alors qu’il implosait. Il n’avait rien eut le temps de voir a cause de son malaise passager mais, il se doutait bien que c’était l’oeuvre d’une des voyageuses qu’il avait vu auparavant. Un petit tremblement eut lieu alors que le monstre, ou plutot ce qu’il en restait tombait en ecrasant des maisons et des humains alentours. Se relevant, Raphael Aperçut son reflet dans une des vitres proches de lui. Il n’était plus qu’un simple humain fonctionnant plus par nécéssité que par loisir. En effet, Il était couvert de sang de la tete au pied, le sien. “Eh bien, plus de conbats pour moi cette nuit”.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Event (Rempart sud) : L'Esprit de la Ruche Event (Rempart sud) : L'Esprit de la Ruche - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas

Event (Rempart sud) : L'Esprit de la Ruche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Royaume des chevaliers de la table pentagonale :: Event 4 : Nouvelle Ere-