Haut
Bas

Partagez|

Infernale Bacchanale (Quête de rang D) [PV : Rod]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Mordu
Messages : 952
Date d'inscription : 18/05/2011
Age du personnage : 18

Maraudeur des rêves
Kaijin Zared
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 435
Renommée: 1301
Honneur: -550
MessageSujet: Infernale Bacchanale (Quête de rang D) [PV : Rod] Jeu 15 Déc 2011 - 10:20
[Première personne histoire d'essayer ^^]

C'était une paisible soirée d'hiver, j'étais affalé sur mon canapé pour regarder des programmes télé de merde, des émission de merde, pourtant le dimanche soir y a des films bien à la télé non ? Là en tous cas ils repassaient des vieux films de merde. J'avais un truc en conserve encore dégueulasse, j'étais allongé un bras qui tombait du canapé et un autre qui était posé sur le dossier ! Putain ! Qu'es ce que ce canapé il est confortable ! En plus avec la couette bien chaude là !

Putain j'vais m'endormir, en plus je suis claquée … Rah putain à Dreamland je vais me retrouver où moi ? Rah … bonne nuit ! C'est ainsi que je m'endormis et me fit transporté dans le monde des rêves Dreamland.. C'est alors que pour moi tout fut noir, c'était chelou cette sensation de vide ! J'étais dans le royaume obscur ? Je m'étais endormis à une heure raisonnable donc théoriquement je devrais tomber sur un duc pas vraiment puissant. J'pourrais donc m'enfuir tranquille, à moins de vraiment avoir la poisse et qui, le duc en question soit malade et que du coup il doit être remplacé et comme y as personne qui veux venir prendre le poste de cette putain d'heure, bah le seigneur en as ras le bol et il y va lui même et j'étais dans le caca !

Bon j'étais en train de flottais comme dans l'espace sauf que dans l'espace y a des étoiles et pas ici. Putain je suis pas dans la merde moi … Putain ! En haut y avais un truc blanc comme une lumière j'essayais de l'attraper comme un con en pointant les bras vers cette chose me dé battant je voyait que j'avançais comme dans l'eau, c'est à dire que je faisais pivoté mes bras de haut en bas je montais, agitant mes bras de bas en haut je descendais. C'est que je nageais dans cet espace mère/espace. Putain qu'es ce que s'était chelou ! J'arrivais bientôt près de cette source de lumière toute petite j'essayais de l'attrapais avec mes mains. A peine avais-je touché cette source de lumière de la pointe de mes doigts que la lumière s’agrandit d'un coup formant un énorme flash qui m'avais aveuglé d'un coup.

Je ressentis comme une sensation d’écartèlement, enfin genre comme si on m'avais tiré par les pieds et par les jambes en même temps, j'avais aussi une boule au ventre sa faisais très bizarre. Quand tout à coup cette sensation cessa je sentais l'air frai souffler dans mes cheveux c'est alors que d'un coup j'entendis un bruit sourd comme si quelque chose avais passé le mur du son, un truc similaire à ça. Puis je me mit à tourner sur moi même les jambes et les bras écarté en gueulant : « Ahhhhhhhhh ! » Comme un couillons ! Je ne voyais rien tellement j'allais si vite, aller je voyait un décors bleu puis d'autres couleurs très vague je commençais à avoir un de ses tournis, j'avais aussi super mal à la tête du coup. Là j'ai l'impression que ma peau se fait tirer par un truc en arrière c’était vraiment désagréable. Ensuite je m’écraser contre un truc bizarre qui ne semblais pas être de la pierre ou autre car en m'écrasant dessus je continua ma chute entrant dans ce qui semblais être un bâtiment. Je m'écrasa sur un tapis rouge et doux assez épais ce qui amortis en partie ma chute, le tapis était d'une propreté extrême, j'allais bientôt le souiller de ma vomissures ce qui ne fit pas attendre. Bientôt une énorme flaque de vomi était rependu sur le tapis je m'étais pas vraiment rendu compte de mon erreur. Quand je vis un prêtre habillé d'une robe marron de prêtre, puis une chapeau de prêtre sur la tête, je sais pas trop comment cela s'appelle mais bon. Il avais plutôt l'air vieux, très vieux même. Il était plein de rides et avait une petite barbichette grise.

Il marchait l'air totalement abattue, il avait l'air super triste, et moi comme un con je trouve que à dire : « Bab alors pépé, un problème ? » Et puis bah là bah il s'est mit à chialer comme une fillette. Je lui p'tet fait peur. Il avait la tête dans les mains, et moi je souriait comme un con pour ce pauvre homme, remarque il faisait bien pitié quand même. J'avais eu un petit rire moqueur, je suis un sacré bâtard quand même, et il avait levé la tête tout sanglotant reniflant quand il s'apperçue que je n'avais pas d’oreilles pointue, j'étais un voyageur. Là il sauta de joie à l'idée que j'étais un voyageur. Me sautant au cou cette fois il pleurait de joie, insinuant qu'il allait enfin pouvoir sortir de ça déprime et tout ça ! Putain c'te mec il était chelou ! Même plus que chelou il me faisait pratiquement peur à me serrer comme ça ! Soit il donné le maximum de sa force, soit il avait une force de colosse ce mec ! Pourtant il à plutôt l'air gringalet. Tout à coup je sentis contre ma bouche un bout de papier, c'était une affiche collé à mon nez, j'avais ensuite arraché d'un coup la feuille, poussant le prêtre avec mon bras droit, ma main était posé sur le haut de sa cage thoracique et je le poussais légèrement il recula alors affichant un expression étonné. J’examinai l'affiche, il y avait écrit en grosse lettres : « Le père Frolon recrute. » Je passais mes yeux sur le long et gros pavais tout moche écrit par le père Frolon.

« - Cher voyageur ou voyageuse, j'ai pour vous une importante requête à vous demander. Je vous explique donc. Je suis follement tombé amoureux d'une demoiselle dans la fleur de l'âge, mais malheureusement elle ne veux pas de moi ! Esmée Radine ne veux pas du prêtre Frolon ! Elle préfère son gueux de compagnon ivrogne ! Rébus ! Je vous demande alors par tout les moyen de la faire tomber amoureuse de moi par tout les moyen et vous serez payer ! »

Mes yeux louchèrent vers la récompense, à la vu de celle-ci je me mit à sourire et à regarder le vieux prêtre qui repris un sourire éclatant. Je me relevais étant toujours assis, je lançais un regard aux prêtre. Cependant un détails m'avais échappé sur le moment, il me revint bien vite. Serai-je seul pour tabasser tout ces gens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 29/05/2011
Age du personnage : 22

Habitué
Rodrigue Miles
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Infernale Bacchanale (Quête de rang D) [PV : Rod] Mar 3 Jan 2012 - 13:46
Il y a des jours comme ça, où rester couché est au dessus de vos forces. Des jours où l'on doit absolument faire quelque chose où l'on risque de devenir fou. Mais il y a certains jours où l'on ne veut pas sortir de chez soi pour autant. Paradoxal, non ? C'est précisément ce qui était arrivé à Rodrigue. Il était donc juste sortit, passé à la bibliothèque, avait ramené pas mal de romans et de DVD et s'était fait une bonne après-midi vidéoludique en se revisitant les classiques des films d'animation. Bon après bien sûr il avait du supporter les histoires d'amour bizarres de ces films. Pocahontas et ses deux John, par exemple, rein que des choses qui l'endormait en maximum par définition. Endormait ? Oui. C'est donc devant son cinquième film, il devait bien être vingt heures, que le jeune homme piqua du nez sur se télécommande et plongea vers le pays des rêves.

- Y en a qui devraient se faire sonner les cloches !
- Ouais ! Qui est le crétin qui a reconstruit la rosace en forme d'artichaut ?!

Sans étonnement, il venait de se matérialiser à Village Puzzle, semblait-il, au vu de la construction devant laquelle il se trouvait. Une immense cathédrale, multicolore et assez bancale, d'ailleurs deux bonnes femmes, la regardait d'un regard critique. En effet, que ce soient les gargouilles ou bien les vitraux, tout cela ressemblait plutôt à un potager plutôt qu'à des scènes de la Bible... Qu'est ce qu'il ne fallait pas voir, n'empêche. Mais bon, tant qu'à faire un peu de tourisme, autant visiter. L'adolescent en profita pour remarquer qu'il avait adopté un style vestimentaire assez moyenâgeux, de même que toutes les personnes présentes, c'est donc inaperçu qu'il pénétra dans l'édifice. Pas religieux pour deux sous, il appréciait néanmoins l'architecture... même Dreamlandesque. Il était étonnant de voir comment tout était bien à sa place, du bénitier à l'autel, en passant par les crucifix et la sacristie. Même le panneau avec les messages pour la paroisse était bien mis en évidence.

"Monseigneur Frolon a besoin de votre aide, voyageur ! Rendez-vous à la salle de la cheminée, dernier étage, sous la seconde tour de la cathédrale. Forte rémunération."

Sans la mention forte rémunération, nul doute que Rodrigue aurait passé son chemin. Mais après tout, autant se rendre utile, non ? Et puis si c'était payé, pourquoi se priver ? Se guidant grâce aux morceaux qui se détachaient et partaient dans tout les sens, il prit le chemin de ladite salle. Ce n'était pas bien compliqué, il suffisait de suivre les morceaux enflammés, qui partaient dans la même direction que lui. Arrivé devant la porte, quelque chose le frappa : de quoi avait bien besoin un prêtre, même dans un monde onirique ? Ca sentait vraiment le coup fourré. Mais bon, tant qu'à faire, maintenant qu'il était là... Il toqua, puis rentra timidement dans la pièce, qui s'étirait tout en longueur. Les fenêtres laissaient de grandes traces d'ombre sur les murs qui semblaient très hauts. Au sol, un immense tapis rouge qui partait jusqu'à la cheminée, qui donnait son nom à cette pièce. Un peu partout, des tableaux divers, qui semblaient bouger, assez flippant... Le contrôleur des tornades d'avança, jusqu'à arriver jusqu'au fond de l'espace. Deux personnes étaient déjà présentes : un vieux croûton qui fut tout de suite catégorisé comme le père Frolon, et un autre adolescent, qui tenait une affichette dans les mains. Sans un bruit, Rodrigue jeta un coup d'oeil par dessus son épaule et déchiffra les lettrines. Bon, cette mission puait, mais ça semblait assez faisable quand même, surtout après tout ce qu'il avait vu l'après-midi. Se faisant remarquer par les deux autres, en toussotant, il s'adressa à la personne qui était sûrement aussi un voyageur :

- Mouais. Ca doit être possible. Tu veux qu'on fasse équipe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Surnom : Le Mordu
Messages : 952
Date d'inscription : 18/05/2011
Age du personnage : 18

Maraudeur des rêves
Kaijin Zared
Maraudeur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 435
Renommée: 1301
Honneur: -550
MessageSujet: Re: Infernale Bacchanale (Quête de rang D) [PV : Rod] Mar 7 Fév 2012 - 20:17
Un jeune homme était entré dans la salle mais je ne m'en préoccupé pas vraiment. Mais le truc c'est qu'il regardait l'affiche par dessus mon épaule et j'aimais pas ça, mais bref. Il avait l'air tenté par la quête si bien qu'il me proposa de la faire avec lui.

- Mouais. Ca doit être possible. Tu veux qu'on fasse équipe ?
- Pourquoi pas après tout !
- Haaaa merci mes enfants ! Que dieu vous bénisse ! Je peux d'hors et déjà vous dire que son compagnons traine souvent dans les bars aux alentours mais attention il as beau être saoul il est redoutable ! Et tenais je vous donne un photo des deux personnages qui vous devez trouvé !
- Bon eh bah c'est partit !

Sur ces paroles, je tourna le dos au père Frolon, attrapant le bras de mon nouveau coéquipier, je le tiré à côté de moi et commençait à bien le regarder parce que j'avais pas vraiment put enfaite, il était blond, les cheveux en pétard, les yeux bleu, il avait à peu près le même gabarit que moi, alors jel ui fit un sourire en lâchant ma phrase.

- Sinon c'est toi le cerveau du groupe ? Parce que moi j'avoue que niveau stratégie c'est pas vraiment ça ! Héhéhé !

Je le regardais avec un sourire hébétait. Après sa réponse nous sommes partis vers la ville, c'était marrant parce que tout était fais en puzzle même les bars et tout ! Bon c'était marrant mais super chiant pour ouvrir la porte ! J'avoue qu'au début je pigeait pas vraiment, mais enfaite le truc c'est qu'il fallait démonter la porte et si tu la replacé pas bien tu te faisait engueuler, bref ont avaient visité un peu les bâtiment mais aucun ivrogne correspondait à la photo que nous avait donné l'autre vieux qu'elle poisse ! En plus les barmans était pas toujours aimable ! Bon après on marchait dans la rue quand tout à coup une pièce du puzzle s'éleva dans les airs, et j'étais dessus, mais qu'elle poisse sérieux ! Bref donc je me dis que je vais sauter comme ça tranquille et qu'es que je vois ? Il y avait au moins 10 mètres de hauteurs j'allais me broyer les os ! J'avais la poisse quand même , bref comme j'étais assez con sur le moment, et que j'avais aucun autre moyen de descendre, alors j'ai sauté. J'allais m'écrasai par terre quand par chance une autre pièces s'éleva, avec ma mains droite je m'accrocha à elle, puis la lâcher aussitôt cela amortis ma chute.

Donc je m'écrasait par terre, en me relevant, le mec qui me suivait était venu vers moi, j'avais pas fais gaffe à l'expression qu'il avais je me suis juste contenté de lui faire comprendre par la parole qu'on devait y aller. Maintenant je me méfiait de ses pièces à chaque fois que je les sentais bougeaient, je me déplacé sur une autre pièce. J'évitais à peu près tout, puis ont arriva devant un bar, sans porte cette fois. On entra tout deux, l'odeur acre de l'alcool était étonnamment forte, la plus pars des personnages présent était si torché qu'il somnolais complètement, un mec était par terre totalement saoul, j'crois qu'il dormais et que rien mais alors rien pouvais le réveillé ! Alors je me suis accroupie et j'ai regarder dans ses poches j'ai trouver son identité, c'était pas le fameux gars qu'on recherché, mais d'après ses papiers c'était un gitan, on avais une piste ! Mais maintenant fallait le réveiller, ceci ,n'allais pas être une tâche très facile ! Je fouillait encore, si on m'aurait vu ça n'aurait pas était apprécier, mais là vu leur état il pouvais pas grand chose, a moins qu'il y est un mec super fort quand il bois mais bon. Donc dans une poche de sa veste je senti une boite rectangulaire en papier cartonnais, mon expérience ne me trompa point ! Un paquet de clopes, super ! En plus ça fais toujours du bien de fumer un coup, surtout maintenant …

Bref je me suis relevé et j'ai rejoins le blondinet, ouvrant le paquet je sortis une cigarette et l'a tendis vers mon nouveau coéquipier.

- Tien t'en veux une ?

Puis je lui fit comprendre par un coup de tête discret que derrière nous y avais du monde, qui avais pas l'air content de nous voir, alors je me mis à parler d'une voix la plus basse possible.

- Ils sont plus nombreux, alors on fais quoi ? Il vont vouloir nous frapper !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Infernale Bacchanale (Quête de rang D) [PV : Rod]
Revenir en haut Aller en bas

Infernale Bacchanale (Quête de rang D) [PV : Rod]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Village Puzzle-