Haut
Bas

Partagez

Dean Walter VERSUS Tashida Eatle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ed Free
Surnom : Le Ed Free
Messages : 2785
Date d'inscription : 27/05/2010
Age du personnage : 30

Voyageur d'élite
Ed Free
Voyageur d'élite

Carte d'identité
Essence de Vie: 4095
Renommée: 7949
Honneur: 1289
MessageSujet: Dean Walter VERSUS Tashida Eatle Dean Walter VERSUS Tashida Eatle EmptyMar 13 Sep 2011 - 14:42
La journée était à peine commencée que déjà je me rendormais pour les quarts-de-finales du Tournoi des Jeunes Talents. J'avais même fait attention à me coucher plus tôt pour être sûr d'être là à l'heure et de réviser mes potins. Je connaissais déjà tout par cœur vu que le sujet m'intéressait franchement mais certains organisateurs aimaient que les choses soient faites dans l'ordre. Quand je fus arrivé en honorable tenue pour arbitre (sans compter le panneau de signalisation qui me tirait les épaules comme à mon habitude), plusieurs surveillants foncèrent me voir pour me préparer. Ils me donnèrent la nouvelle version du micro, la médaille qui prouvait aux gens que je faisais effectivement parti de l'organisation du Tournoi ainsi que... des nouvelles de dernière minute. Ce fut un petit lézard dans un imper pourri qui me dépêcha :

« Excusez-nous Mr. Free, mais vous ne vous occuperez pas du match d'ouverture. Le Voyageur répondant au patronyme de Tibzy Ozka s'est fait méchamment agresser par un... par un bébé phoque.
_ Il lui a marché sur la queue ? Ou alors il l'a insulté ? Ou pire, il aurait tenté de le caresser ?
_ On ne sait pas mais le Tournoi est fini pour lui, il n'y a aucun guérisseur qui a le talent nécessaire pour le remettre sur pied. Et...
_ Et le phoque reste à-côté du corps et mord tout ce qui bouge pour être sûr qu'il ne soit pas soigné ?
_ Exactement... Et oh, j'allais oublier ! Le patron vous demande de coacher Lou, votre partenaire.
_ Je n'y manquerais pas. Merci pour tout au fait »
, conclus-je quand il s'enfuit dans les couloirs.

Entre Lou et Fino, je sentais que j'allais être gâté cette nuit. Cependant, je n'irais pas parler à Lou. Je faisais tout pour être impeccable et obtenir une petite prime. Le seul moyen que j'avais pour faire chier mes employeurs, c'était bien de ne surtout pas brider Lou. Puis j'avais envie de lui casser la gueule. J'attendrais qu'il fasse la connerie de trop et je lui sauterais dessus. Je pariais tout l'or de Virginie que ça lui ferait plaisir. Mais pour le moment, on donnait le bon exemple. Lou était tellement dans les choux (tout le monde le savait) qu'une petite remontrance de ma part ne servirait à rien. Et sa parole avait autant de valeur qu'un gravier brisé en deux. Je n'avais aucun souci à me faire. Je dû rester dans les coulisses tandis que Lou commença le premier match avec sa stupidité habituelle. Ahah, je sentais déjà les organisateurs se mordre les doigts. Non seulement il était ici à pour services à rendre à la communauté cause d'un soi-disant meurtre (à peu près aussi vrai que quand j'avais assassiné Héléna), mais en plus il réussissait à dénaturer la fonction d'arbitre en se grattant le cul. Je l'entendis reprendre notre petit gue-guerre amusante. En finales, c'était certain, on allait exploser. C'était à peu près aussi explicite que quand une fille vous demandait si elle pouvait dormir chez vous alors qu'elle était un peu ivre et qu'elle habitait à l'autre bout de la rue tandis que vous créchiez à vingt kilomètres. Donc pour le moment, on faisait monter le jeu pour ne pas décevoir l'autre et on se rappelait en finales.

Quand le match fut terminé et que Lou conclut le combat avec son flegme stupide, ce fut à moi d'entrer sur scène. Bon, est-ce que j'avais tout ce qu'il me fallait pour survivre au petit jeu de Lou ? Oui, tout était bon. Je sentais que le public s'était un peu calmé le temps que je vienne, histoire de ne pas me louper. J'utilisai ma paire de portails pour me téléporter au milieu du terrain, alors que tout le monde m'attendait à la porte pour me jeter du pop-corns. C'était très mignon. Soyons bons joueurs, faisons-nous adorer. Je tapotai le micro et soufflai avec un sourire :


« Hum... Cher public ? »

Il y eut une exclamation quand tout le stade entier comprit que j'étais déjà là et il y eut un formidable concours de lancer de pop-corns. Je ne fis qu'un seul geste : je tendis un pot à pop-corns vide bien devant et bien au-dessus de ma tête afin de le remplir. J'allais en avoir gratuitement, génial ! Même si pour tout dire, il n'y eut que peu de projectiles qui m'atteignirent. Parce que quand vous étiez au milieu du terrain, il n'y avait que les gros bras des premières lignes qui pouvaient réussir à vous toucher. Les gradins du dessus ne réussissaient même pas à les jeter dans l'arène (les premiers gradins étaient contents d'ailleurs), et ceux encore plus au fond ne pouvaient que rêver pour me toucher d'aussi loin. Il n'y avait que Fino qui lançait ses pop-corns sans me toucher en s'amusant comme un petit fou. Je n'en reçus pas plus d'une vingtaine dans le pot. Dommage. Quelques-uns restèrent sur mon crâne mais je les virai en lissant mes cheveux en arrière. Mes yeux devinrent noirs une nouvelle fois, et je fis apparaître un portail dans un gros sac poubelle dans les coulisses ainsi qu'un autre que je déplaçai dans toute l'arène pour récupérer les morceaux de nourriture diverses et variées. Voilà, l'endroit était à peu près cleen maintenant. Je fis un geste pour que les ouvriers fassent entrer les combattants devant moi.

Alors si je me souvenais bien de ce troisième combat (deuxième surtout), j'aurais le plaisir d'arbitrer Dean Walter, un de mes lieutenants qui avaient réussi à triompher contre son compère tandis que de l'autre côté, j'avais Tashida qui avait survécu de peu à ses éliminatoires. J'étais impatient de voir qui allait gagner entre les deux, ça allait être très amusant. J'attendis que tout le monde soit arrivé près de moi et montai sur l'arène de pierre (arène de pierre ne comportant aucun grain de sable, les voleurs y avaient veillé). C'était maintenant à moi de commencer. J'approchai mes lèvres du micro, je remis mes lunettes de soleil sur mon nez afin de gueuler :

« One Two One Two ! Le son est bon, tout est parfaiiiit ! C'est avec joie que je vous retrouve cher public pour ces quarts-de-finale ! Pardon ? Oui ! OUUUIIII !!! Vous avez raison de gueuler parce que les combats vont devenir de plus en plus difficiles pour chaque participant ! Et après cette démonstration impressionnante entre Nayki Shin et Dazh Darleigh, je vous propose de surveiller maintenant la seconde poule qui verra s'affronter deux combattants qui ont su s'imposer dans les éliminatoires ! Nous voici avec DEAN WALTER !!! Ses oiseaux et lui ont réussi à tempérer les ardeurs de son subordonnée afin d'accéder aux quarts-de-finale. Il est insaisissable et il n'a pas tout montré dès le premier tour. Cependant, il sera obligé de sortir le grand jeu pour affronter TASHIDAAAA EATTTLE !!! Tashida qui a failli ne pas passer les éliminatoires mais qui avait réussi à survivre aux pouvoirs aquatiques et meurtriers de Kala Kourou. Lequel des deux pourra réussir à surmonter l'autre afin de gagner sa place en demi-finale, les portes de l'Enfer avant l'Enfer lui-même ? Qui réussira à écraser son adversaire ? Je veux un concert d'applaudissements jusqu'à ce les tympans deviennent un organe obsolète ! A VOUS DE JOUER !!! »

Le public hurla de plus belle. C'était fou comme on se découvrait des cordes vocales quand l'adrénaline n'était pas loin. Devant cette marée sonore, les deux combattants avaient de quoi avoir peur. Ils allaient devoir servir un bon match, et surtout réussir à se surpasser. Ça serait parfait pour tester tous les pouvoirs de Dean et ainsi en apprendre plus sur lui. En voyant comment quelqu'un combattait avec les cartes qu'on lui avait donné, on pouvait dresser un profil psychologique assez complet. Surtout si Dean enchaînait plusieurs combats. Quant à Tashida, j'aimerais savoir si j'avais eu raison de le préférer à Kala Kourou. Un match que j'allais suivre avec un grand intérêt. Je quittai les lèvres du micro afin de prendre à part les deux combattants de ce soir :

« Vous n'y allez pas mollo. Vous avez compris que vous êtes chacun face à un adversaire qui pourrait vous dominer avec aisance si vous ne vous mettez pas à fond. Alors vous allez saluer le public aux quatre points cardinaux comme vous l'avez fait aux éliminatoires, puis vous vous serrez la main juste avant de vous mettre en position. Dès que vous entendrez la cloche dorée, vous pourrez commencer le match quand vous voudrez. Respirez à fond les gars, vous ne pouvez plus reculer aussi facilement que pendant les éliminatoires. » Puis je repris mon micro que j'approchais de mon visage. Je me remis à hurler :

« Je vois qu'on hurle fort aujourd'hui !!! PLUS FORT !!! C'est parfait ! Dès que le pitoyable Lou Evenstein franchira à nouveau le seuil de l'arène pour le prochain combat, je veux que vous le huez comme vous n'avez jamais hué quelqu'un ! Il va vous dire n'importe quoi de toutes façons ! Vous savez ce qu'il va vous dire ! Vous ne regretterez rien, alors n'hésitez pas à hurler, à vous foutre de sa gueule, à le mettre minable, à me réclamer tant que vous ne l'entendez pas. Il ne sert à rien, alors foutez-vous de sa gueule jusqu'à ce qu'il revienne pleurer dans les jupons de sa mère honteuse ! Je ne veux pas pouvoir l'entendre hurler dans le micro, je veux que vous soyez les plus forts ! Je vous laisse ici pour laisser le combat commencer, et je compte sur vous. Un dernier mot ! Merci pour le Pop-Corns ! »

Je repartis en arrière avec la satisfaction du travail bien fait. Lou voulait jouer ? Bah j'adorais jouer aussi. Et j'allais lui montrer qu'il pouvait gueuler aussi fort que Fino, je l'enterrerais jusqu'à ce que seule sa moumoute blanche ne dépasse. Je revins dans l'arène en roulant des épaules et en redonnant le micro à un des organisateurs. Il ne savait pas s'il devait me féliciter ou s'il devait m'engueuler pour continuer mon jeu avec Lou. Je haussai les épaules en faisant la moue. On ne m'avait encore rien dit, on ne m'avait pas critiqué, j'étais encore libre de faire tout ce que je voulais. J'allais rejoindre mon siège tranquillement pour profiter du match. Fino était déjà sur place. Je lui souhaitais le bonjour, et il m'envoya un pop-corn à la gueule. Je le foutus sur le sol, l'emprisonna dans sa boîte en cartons de pop-corns avant de poser mon pied dessus pour être sûr qu'il ne s'échappe pas. J'entendis ces hurlements étouffés mais ça me faisait du bien. La cloche d'or sonna juste après. Que le match commence.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Tashida Eatle
Messages : 135
Date d'inscription : 20/07/2011

Nouveau challenger
Tashida Eatle
Nouveau challenger

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 0
Honneur: 0
MessageSujet: Re: Dean Walter VERSUS Tashida Eatle Dean Walter VERSUS Tashida Eatle EmptySam 1 Oct 2011 - 13:02
Les questions qui trottait dans la tête de Tashida à propos de ça dernière nuit lui donnèrent un peu de mal à se repéré dans le mondes réel, le laissant inquiet et curieux à la fois. A vrai dire il ne savait pas si Kala avait gagné ou si c'était lui. Il avait appelé son patron pour lui dire qu'il était malade qu'il ne viendrai pas, il avait dit qu'il était fatigué et qu'il supporté 40 de fièvre. Il avait passé son temps à réfléchir essayer de se rappeler les détails de son combat. Qui avait gagné ? Kala ? Lui ? Sho allait il bien ? Les questions diverses et variées que se posait Tashida le fatiguèrent au bout d'une certaine heure, il s'endormit à une heure normal, cet à dire que toute personne qui avait un travail qui n'était pas effectué pendant la nuit s'endormait dans les environs de ces heures.

Il fut de nouveau téléporté au royaume des chevalier. Devant le grand Colisée. Une petite créature des rêves avec de petites ailles la peau couvertes de rides, avec même trois cheveux sur le cailloux, une longue moustache, sur son nez il avait une petite paire de lunette et un costard cravates vert caca-doigts. Tashida s'avança pour demander qui d'eux avais gagner entre lui et son précédent adversaire. Arrivant devant le guichet il demanda les informations dont il avait besoin.

- Bonjours puis-je savoir qui sont les gagnants du tournois des jeunes talents ?
- Hum vous êtes pas au bon endroit, le tournois des jeunes talents c'est sur votre gauche ! Mais de tête je crois qu'il y à Felen Ankou, Matthieu Furt, Lucien Sandman, Tashida Eatle et un certain Dazh qui ont gagnés, je crois après je m'en souviens plus !
- Hé bien merci !

Et hop ! Tashida se dirigea vers le vrai Colisée. Arrivant à l'entré des sortes de grand homme de couleur de peau noir avec des lunettes de soleil et un costard cravate noir. Celui de gauche tendit sa main vers Tashida. Le vigile lança d'une voix roque une phrase direct, qu'il devait avoir marre de prononcer pour tout les pommer qui savais pas où aller.

- Cette entré est réservé aux participant du tournois des jeunes talents, veuillez disposer.
- Mais je suis un participant ! Tashida Eatle ! Regardez j'ai même un papillon !
- Commencez pas à nous cassez les burnes, les imposteurs ont en voient toujours.
- La bonne blague j'ai vraiment l'air d'un imposteur attendait regardé mon visage tout correspond ! Mes cheveux, mes yeux, le papillon, moi nez, ma bouche, ma musculature, mon âge, ma date de naissance.
- On va voir si c'est des vrai cheveux !
- QUOI ?

D'un coup sec le vigile tenta d'attraper les cheveux de Tashida mais, par un réflexe de videur il poussa le bras de son agresseur. Il s'en suivit alors un terrible combat de pauses, de faux coups et de réflexes pour parer ses coups de cinéma. Bref un combat de guignols qui ne les fatigués point. D'un coup les gardes s'arrêtèrent se raidirent en se mettant aux garde à vous, Tashida fit bizarrement pareil les deux vigiles en fur étonné Tashida leur répondit simplement :

« Réflexe de videur »

Ils arrêtèrent leur petit jeu et les vigiles parlèrent enfin sérieusement.

- Vous pouvez passé Tashida Eatle, aller à l'entre EG5.

Tashida passa suivi de son papillon qui rigolait et se moquait de Tashida et des vigiles ne pouvant malheureusement n'être entendre que par Tashida, c'est donc lui qui devait entendre toute les ânerie de ce papillon complètement fou. Tashida marché lentement dans les couloirs sombres regardant le nom de portes qui étaient espacées d'aux moins trente mètres. Incroyable soit ils y avaient des vestiaires luxueux pour se changer ce n'est que maintenant que Tashida s’aperçut de sa tenu, un jean qui descendait rapidement donc pratiquement impossible de courir avec et un Tee-shirt sur lequel il y avait écrit en grosses lettres : « I'm Gay. » Pas que notre cher Tashida soit homophobe mais tout de même, il n'était pas gay, il retira bien vite les vêtement qu'il portait en constatant avec soulagement qu'il avais un caleçon des plus normal même si personne n'allait voir ce caleçon d'un noir intense. Tashida fouilla dans un casier qui était sur le côté droit et trouva sa tenu habituelle, donc jean gris, veste, mitaine tee-shirt, tout étais là, miracle !

À la fois stupéfait et heureux il enfila ses vêtements dans lesquels il se sentait si bien. Passant la main dans sa chevelure rouge il soupira de satisfaction. Il commença à s'avançait, quand il repéra un miroir sur sa droite (encore une fois), il se tourna vers ce dernier et regarda son allure apportant quelques modifications pour être présentable, Sho lui s'impatienter.

Notre héros eu bientôt fini et marcha un peu en quête de sa salle. Ce fut la première salle qu'il trouva sur la gauche après la sortie des vestiaires. Poussant les portes faite de bois. Le décors avait changé, l'arène avait une forme sphérique, le sol était de la pierre bien lisse de quoi s'éclatait prodigieusement les genoux au sol. L'arbitre était de nouveau Ed Free. Tashida fixa d'un regard admiratif l'homme qui allait arbitrer le match sans prêter attention à son adversaire. Il avait levé un pot de pop-corn pour en recueillir mais il n'en eu presque pas car pratiquement personne n'arrivait à visait bien et suffisamment loin. Incroyable, pour se débarrasser des pop-corn il usa de son pouvoir laissant Tashida bouche-bée. Tashida venait juste d'entré et là Ed commença à parler.

« One Two One Two ! Le son est bon, tout est parfaiiiit ! C'est avec joie que je vous retrouve cher public pour ces quarts-de-finale ! Pardon ? Oui ! OUUUIIII !!! Vous avez raison de gueuler parce que les combats vont devenir de plus en plus difficiles pour chaque participant ! Et après cette démonstration impressionnante entre Nayki Shin et Dazh Darleigh, je vous propose de surveiller maintenant la seconde poule qui verra s'affronter deux combattants qui ont su s'imposer dans les éliminatoires ! Nous voici avec DEAN WALTER !!! Ses oiseaux et lui ont réussi à tempérer les ardeurs de son subordonnée afin d'accéder aux quarts-de-finale. Il est insaisissable et il n'a pas tout montré dès le premier tour. Cependant, il sera obligé de sortir le grand jeu pour affronter TASHIDAAAA EATTTLE !!! Tashida qui a failli ne pas passer les éliminatoires mais qui avait réussi à survivre aux pouvoirs aquatiques et meurtriers de Kala Kourou. Lequel des deux pourra réussir à surmonter l'autre afin de gagner sa place en demi-finale, les portes de l'Enfer avant l'Enfer lui-même ? Qui réussira à écraser son adversaire ? Je veux un concert d'applaudissements jusqu'à ce les tympans deviennent un organe obsolète ! A VOUS DE JOUER !!! »

Tashida en entendant les paroles de l'arbitre fit des yeux rond étonné et choqué par ce qu'il venait d'entendre. Il tourna lentement la tête avec une expression stupéfaite et consterné, son adversaire était, Dean Walter !

*Ho non ! Pas Dean, nous nous retrouvons donc face à face ? Merde ! Je ne voulais pas me retrouver face à lui ! Putain c'est trop con ! Je sais que j'ai pas le choix mais bon. *

S’efforçant de sourire des gouttes de sueur se formèrent sur le visage de Tashida. Sho lui se moquait de la position émotionnel de Tashida.

- Hé bien tu n'a pas de chance hein Tashida ? Hahahaha !

Tashida se mordit sa lèvre inférieur comme à son habitude lorsque qu'il se sent mal. Bon il allait devoir se donnait à fond pour battre Dean, il allait devoir oublié qu'ils étaient dans le même groupe et combattre jusqu'à l'épuisement total. Il cessa de se mordre la langue ne faisant plus attention aux paroles de Ed Free n'étant plus concentré que sur son adversaire. Dès qu'il entendu le signal comme quoi il pouvait commencé à se taper dessus Tashida s'élança à grandes enjambées vers Dean en serrant son poing et en criant quelques phrases.

- Sho reste en arrière ! Et commence à te préparer !

Le papillon compris qu'il fallait être prêt à déclenché son mode offensif. Tashida, lui, arriva bien vite prêt de Dean et tenta de lui infliger un coup de poing dans sa joue droite, il se baissa ensuite et tenta de faire subir à son adversaire une balayette. Encouragé par le public les deux combattants devait donné le meilleur d'eux même pour ne pas décevoir ledit public qui dans un spectacle comme celui-ci était roi ! Les cris retentissaient dans l'arène ronde. Tashida tentait diverses coups et variés pour atteindre son adversaire dans des zones particulièrement désavantageuse et douloureuse comme le ventre, le cou, la cage thoracique, le visage puis les parties génitales.

L'objectif de Tashida était de désavantagé Dean en le touchant et en lui faisant mal. De cette façon la victoire serai plus facile à saisir. Mais, Dean réserver surement quelques surprises que Tashida ne connaissait pas.
Revenir en haut Aller en bas

Dean Walter VERSUS Tashida Eatle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Royaume des chevaliers de la table pentagonale :: 2ème Tournoi des Jeunes Talents-