Haut
Bas

Partagez

In Phoque Peace [Combat de Clem et Matt]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ed Free
Surnom : Le Ed Free
Messages : 2785
Date d'inscription : 27/05/2010
Age du personnage : 30

Voyageur d'élite
Ed Free
Voyageur d'élite

Carte d'identité
Essence de Vie: 4095
Renommée: 7949
Honneur: 1289
MessageSujet: In Phoque Peace [Combat de Clem et Matt] In Phoque Peace [Combat de Clem et Matt] EmptyLun 29 Aoû 2011 - 15:10
Maintenant que j'avais fait débuter le dernier combat, je pouvais tranquillement rejoindre les gradins en oubliant au passage que je devrais de toutes façons redescendre pour commenter la fin du match et tenter d'anticiper toute mort éventuelle des participants. Bah, j'utiliserai une paire de portails au pire, je n'allais pas mourir pour si peu. De toutes façons, y avait que deux alternatives : soit c'était Clem qui mettrait son adversaire à mal (ce qui était un scénario tellement improbable que je préférais l'oublier de suite ; même un accident terrible serait pas crédible), soit c'était Matt qui allait tuer Clem et dans ces cas-là... j'en avais rien à foutre. Je me souvenais encore des deux doigts d'honneur que ces connards m'avaient envoyé. Si ces ceux deux-là avaient un problème, il pourraient toujours aller se plaindre au ciel. Je ne ferais pas un pas pour aller les aider. De toutes façons, c'était vraiment con le rôle d'un arbitre quand on y pensait : j'étais censé éviter les morts des participants, un problème délicat vu que... vu que merde, c'est précisément ce qu'ils tentent de faire depuis le début du match ! C'est juste si je vois un problème particulier que je dois intervenir. Mais si un gladiateur fait une attaque normale et que l'autre trébuche, je faisais quoi ? Toute cette connerie était basée sur le fait que les joueurs étaient à peu près du même niveau. Mais si un petit génie se pointait et lançait une attaque mortelle à son adversaire direct et qu'il le crevait, je faisais quoi ? Je levai les épaules en disant « Dommage » ? Bande de cons... C'était plus drôle quand on y participait. Et quand on gagnait.

Je rejoins les gradins extasiés du début de ce duel. Puisque j'étais un arbitre, il paraissait que j'avais une place réservée quelque part, dans les premiers rangs. Encore heureux... Je savais parfaitement que si il y avait des dizaines et des dizaines de milliers de personne dans cette arène, ce n'était rien comparée à la foule qui regardait les combats à travers des panneaux télévisés géants. Voyons voir, où était ma place ? Je me mis sur la bonne rangée, mais je ne vis aucune place de libre. Je sortais mon tout petit bout de papier avec le tampon officiel qui disait que j'étais à la quinzième place de la série C. Bah très bien, vérifions... Ah, effectivement, il n'y avait personne sur cette chaise. Je m'approchai rapidement pour voir qu'en fait, si... il y avait quelqu'un.


« Je te laisse exactement trois secondes pour dégager mon champ de vision avant de faire rentrer tes boules par le gland.
_ Je te laisse exactement trois secondes pour dégager de ma chaise avant que tu ne rejoignes le terrain comme arme à la Smash Bros.
_ Deux...
_ Zéro. »

Sans chercher à discuter plus, je pris le phoque par la tête en évitant les mâchoires et cherchai Clem du regard pour le lui envoyer sur la gueule. Heureusement pour Fino, il avait la mémoire rapide et il savait quand s'adapter.
« Tu me laisses ton épaule et je te laisse la moitié de ma bouffe ! Promis ! Promis !!! »

Le combat commença quand j'avais le soda de Fino dans la main tandis que celui-ci avalait du pop-corns sur mon épaule. Il m'avait rapidement raconté comment il s'était fait passer pour moi avec de fausses pièces d'identité et qu'il avait ainsi pu obtenir une place gratuitement. Je lui ferais sa fête plus tard... comme toujours. Pour le moment, on voyait les deux combattants user de leur pouvoir (enfin, surtout Mollusque-Man). Il avait invoqué une sorte de coquillage qui tournait sur lui-même pour écraser mon frère. Je lui souhaitai bonne chance tandis que Fino m'expliquait les combats de son point de vue :

« Franchement, j'ai jamais rien vu d'aussi risible. J'ai cru voir des mômes se défoncer à coups d'épée en bois. Je dis rien pour Mr. Explosif Et heureusement que l'autre crétin a défoncé le papillon ! Sinon, je lui aurais découpé les ailes just for fun ! Exactement comme l'autre Voyageur ! Il avait qu'à pas me traiter de pute, Tib peut me remercier. De toutes façons, je connais déjà les finalistes !
_ Déjà ?
_ Ouais... Toi et Lou. Franchement, qu'est-ce que vous branlez depuis tout à l'heure ? Vous jouez à MSN Kikoo ? Parce que là, ça va... MAIS DEFONCE-LE, C'EST QU'UN PUTAIN DE COQUILLAGE ??!! C'est ton frère ? Ça devrait être lui l'invocateur de mollusques. Ça devrait être interdit une loque pareille ! Ainsi que le pouvoir des coquillages, là. J'ai failli m'étouffer de rire avec mon gobelet quand je t'ai entendu le prononcer. Je t'avoue, c'est le combat que j'avais le plus envie de voir. Mais qui soutenir ? Le frère d'un des pires crétins de l'univers ou Mollusque-Man ? Les ploucs ! J'ai bien fait de venir. »


Dur de regarder le match avec un phoque qui te hurlait dans les oreilles, mais ce n'est pas comme si je comprenais l'activité surréaliste qui se déroulait sur le terrain. Plusieurs personnes derrière tentèrent de calmer le phoque en mettant un doigt sur leur bouche, mais il suffisait qu'il se retourne pour stopper toute velléité.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Ed Free
Surnom : Le Ed Free
Messages : 2785
Date d'inscription : 27/05/2010
Age du personnage : 30

Voyageur d'élite
Ed Free
Voyageur d'élite

Carte d'identité
Essence de Vie: 4095
Renommée: 7949
Honneur: 1289
MessageSujet: Re: In Phoque Peace [Combat de Clem et Matt] In Phoque Peace [Combat de Clem et Matt] EmptyVen 2 Sep 2011 - 7:20
Après les bouffonneries habituelles de mon frère qui faillit se faire étrangler par son écharpe jaune, et sa contrattaque amatrice, je sentis un changement dans l'air. Enfin, non... ce n'était pas un changement. C'était comme si la prochaine technique de l'Invocateur la faisait fuir vers des cachettes secrètes où elle pourrait se réfugier et trembler en paix. Je m'agrippai aux rebords de mon siège en contenant avec difficulté mon impatience. Le public inspira sans expirer, prêt à le faire dans un énorme soupir collectif quand viendrait enfin la bête. L'aura de la foule venait de changer. Mais bon sang, qu'est-ce qu'un Invocateur de mollusques pourrait sortir comme créature pour faire trembler ainsi les fondations de l'arène ? Matt effectuai un geste que je pouvais maintenant qualifier de « Sacralisé ». Puis une fumée blanche apparut, masquant à tous l'effrayante invocation qui émettait une énergie mortelle. Fino se retourna pour quémander des jumelles au voisin de derrière. Voisin de derrière qui refusa tout net. Fino quémanda la paire de jumelles, mais plus fort et avec des dents. Les trois secondes d'après, Fino était en train de regarder dans les lorgnons afin d'apercevoir l'invocation de plus près. Il émit un sifflement admiratif avant de me passer les jumelles sans bouger ses yeux du stade. Je les mis devant mon regard mais mes lunettes bloquaient les verres. Je les enlevai et retentai de positionner les jumelles tout en cherchant les roulettes de mes doigts afin de peaufiner ma vision. Quand je compris qu'il n'y en avait pas, je déclamai à faible voix aux jumelles de s'adapter à ma vision. Je pus enfin voir ce que chacun apercevait et craignait.

Une limace avec une coupe léchée et un chandail rouge apparut clairement dans les jumelles. Elle avait l'air revêche, les mains posées sur ses côtes dégoulinantes. Elle ne payait pas de mine, et elle pouvait être aussi inoffensive que Fino que quelque chose ne collait pas quand même. C'était exactement la même impression qu'avec la boule de poils sur mon épaule : quand on regardait l'animal, on ne se méfiait pas ; par contre, dès qu'il commençait à parler, on comprenait très vite pourquoi notre instinct avait fui sans nous attendre. Mais dans cette limace, il y avait une impression différente. Pas moins dangereuse que Fino, mais elle faisait résonner une terreur ancestrale en moi. Qu'est-ce qui clochait chez cette limace ? Pourquoi les poils de ma nuque se hérissaient, réaction commune à tous les spectateurs ? La magie de Disney et de Dreamland permit de m'entendre ce qu'elle disait, comprenant enfin pourquoi j'avais si peur de cette apparence si désuète. Fino me reprit les jumelles et se mit à frétiller en regardant à nouveau la limace avec un puissant zoom. Bordel de merde, une comptable. Cet Invocateur de Mollusques était un être plein de surprises et un danger de taille pour tous les Royaumes Oniriques. Et Fino semblait le savoir parfaitement. Il me parlait d'une voix totalement excitée :


« Mouahahahahahaha !!! Le tournoi devient enfin intéressant !
_ Parce qu'une comptable a rejoint le stade ? Elle va changer quoi ? »


J'eus ma réponse dans quelques instants. Voyant que la limace ne réagissait pas à ces ordres, Matthieu Furt se mit en charge d'envoyer la limace directement sur mon frère. Le pire dans tout ça, c'était que ça marchait. Le corps de Clem fut enterré sous quelques dizaines de kilos gluants. Il en ressortit amoché. Mais il n'y avait vraiment rien de spectaculaire. Jusqu'à ce que la limace et Clem se mirent à se parler. Puis à parler... Puis à parler... Elle n'arrêtait pas de lui tendre des papiers qu'il devait remplir avec un stylo. Et ce pendant au moins cinq minutes. Il y eut trois réactions typiques parmi les gradins : soit les guerriers décérébrés et avides de sang qui se demandaient ce qu'il se passait et qui n'étaient pas satisfaits de la tournure du combat (j'en faisais partie), soit les quelques intellectuels qui se mettaient une main devant la bouche d'effroi en comprenant le drame insurmontable dans lequel était tombé mon frérot. Puis il y avait Fino qui comprenait la situation et qui semblait jouir sur mon épaule d'une joie féroce :

« ROH FUCK !!! Je veux cette pute comme secrétaire !
_ Bien sûr, bien sûr, gentil phoque. Depuis quand tu veux une secrétaire ?
_ La comptabilité est à la finance ce qu'est la magie au monde. Compréhension et contrôle. Quand tu as une comptable dans ton camp (et elles sont rares en ce monde), tu peux être certain de ne plus avoir aucun souci d'argent et d'en causer de multiples aux autres qui portent plein de jolis noms. Et les euphémismes sont justes tordants. Avec un comptable, nous n'avons plus d' « Extorsion de fond », mais des « Différences imprévues entre les charges et les produits. Et juste pour ça, ça vaut le coup de se la payer à-côté de mon bureau. »
Revenir en haut Aller en bas

In Phoque Peace [Combat de Clem et Matt]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Royaume des chevaliers de la table pentagonale :: 2ème Tournoi des Jeunes Talents-