Haut
Bas

Partagez

[Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ed Free
Surnom : Le Ed Free
Messages : 2785
Date d'inscription : 27/05/2010
Age du personnage : 30

Voyageur d'élite
Ed Free
Voyageur d'élite

Carte d'identité
Essence de Vie: 4095
Renommée: 7949
Honneur: 1289
MessageSujet: [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso EmptySam 20 Aoû 2011 - 20:24
Et comme d'habitude, après que le trac soit passé, j'avais pris goût à venir sur l'arène afin de continuer le show. Dès que le match précédent fut terminé, ce fut à moi de débarquer pour ouvrir le cinquième match. L'atmosphère devenait de plus en plus lourde, la pression montante et les halètements du public ainsi que ceux des combattants n'arrivant pas à disparaître dans les airs, emprisonnés dans l'énorme et impitoyable dôme. Ce fut d'un pas plus léger et la tête remplie d'insultes que je réservais à Lou que je parvins à remonter une nouvelle fois sur le ring afin de présenter un nouveau combat. Et quel combat ! Il fallait que je reste objectif, mais c'était tout de même deux membres de la GRD2 qui allaient s'affronter (et je ne parlais pas du fait qu'ils étaient de la même équipe). La nostalgie me submergea gentiment quand je revis le visage de Silex que j'avais affronté en demi-finales en même temps que ce salaud de Jacob. S'il était devenu plus puissant que la dernière fois, le combat allait vraiment être amusant, contre son chef d'équipe dont les capacités m'étaient déjà moins connues.

D'ailleurs, les deux prochains combattants s'avancèrent dans le théâtre du chaos, écrasés je le pensais, par les gigantesques vivats d'une foule qui ne tenait plus en place. Les précédents combats avaient été violents, et ce qui allait suivre serait certainement au moins aussi fantastique. Je me demandais sereinement mon parcours dans un tournoi si j'avais été devant tous ces Voyageurs à mon niveau d'il y avait un an. Mais je fus coupé dans mes réflexions par Silex et Dean qui se mirent en garde-à-vous l'un en face de l'autre. C'était à mon tour de jouer. Par expérience, je me mis à taper sur mon micro afin de savoir si le son était bon ou s'il allait me pourrir les oreilles à nouveau. On entendit mes petites tapes dans tous les gradins avant que je n'accepte de le porter à ma bouche, d'où je pus hurler :


« Et chers spectateurs adorés, voici le cinquième combat, celui que vous attendiez certainement plus que le quatrième ! Nous aurons maintenant Silex Narcisso qui vous avait laissé une empreinte jusqu'à l'os grâce à ses capacités lui permettant de modifier, et donc de se battre, avec son squelette. Et contre lui, il y a son propre chef d'équipe, Dean Walter, qui invoque les oiseaux, donnant ainsi à cet affrontement un envol qui sera certainement épique. Mesdames Messieurs, on les applaudit bien fort. Et je vous prierais de pardonner mon pauvre partenaire ; une défaite pitoyable couvert de bave de limace doit encore lui être resté dans la gorge. Je sais que j'aurais pu y aller mollo pour éviter de le traumatiser mais je n'avais pas prévu que son niveau soit aussi bas. »

Puis je me retourne à nouveau vers les deux adversaires. J'esquissai un sourire discret avant de continuer :

« Donc, on respire à fond les gens, on salue le public aux quatre points cardinaux, on se serre la main puis vous commencez dès que vous vous sentez prêts. Foncez dans le tas intelligemment dans le maximum de vos capacités jusqu'à ce qu'un des deux soit à terre. Je vous souhaite bonne chance à tous les deux. »

Je leur fis un clin d'œil pour qu'ils comprennent que j'étais de tout cœur avec eux en leur faisant savoir que je voulais du très beau spectacle pour savoir ce qu'ils étaient capables de faire. Je m'écartai en arrière, manquant de me péter la gueule à cause des limites du socle de combat. Je me mis à observer mes deux poulains avec un intérêt que je ne parvenais pas à cacher.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso EmptyMar 23 Aoû 2011 - 2:11
OPB

  • Un jour de vacance comme les autres, rien à y redire … enfin si, une seule chose n’était dans les idéaux de chacun lorsqu’il se retrouvait en vacance. Un mal de tête chaque matin. Une chose terrible, fléau de bien des personnes en ce bas monde de la débauche. Les mélanges d’alcool, de cigarettes et parfois d’autres produits n’étaient pas vraiment une addition gagnante dans ce monde. Au beau matin ou parfois même en pleine après-midi pour ceux assumant le moins disons, il arrive souvent que la sensation d’un marteau de fer frappant durement l’enclume soit la chose la plus présente dans la tête de celui sortant vivant de cet échange avec la vie. En ce moment même, Dean vivait ce que subissent beaucoup d’adolescent au réveil durant les vacances. Un mal de tête terrible qui semblait s’être installer pour de bon dans un recoin de sa boite crânienne identique à une araignée tapi dans l’ombre d’un trou attendant avec patience et insistance l’arrivée d’une proie pour jaillir et frapper en un instant, à la différence que dans le recoin de la cervelle de Dean, son araignée à lui n’attendait pas, elle frappait continuellement. Il était environ quatre heures du matin et les yeux plissés par la douleur que lui procurait l’intérieur de sa caboche flétri par la dure soirée qu’il venait de passer, il ne sentait vraiment pas dans son assiette. D’un geste fébrile et lent, il repoussa la couette qui l’englobait avec autant de difficulté que si cette dernière pesait dix kilogrammes. Par un effort surhumain, il se leva et d’un pas saccadé, il se dirigea vers les toilettes. A peine fut-il arrivé qu’il ne pût s’empêcher le penchement naturel de son corps en direction de la cuvette. Il ne lui fallu pas bien longtemps avant que ce qui ce passe dans ce genre de situation n’arrive au jeune homme. Un duel instance entre lui et le contenu de son estomac qui dura une bonne dizaine de minutes à la suite desquelles Le Hibou se sentit beaucoup mieux. Néanmoins, il ne sentait pas encore de retourner dormir. Décidé à attendre le retour naturel de la fatigue, il se dirigea vers sa cuisine. Juste en face de lui, à gauche d’un grand évier en pierre, se trouvait le plus bel endroit dans une cuisine, le réfrigérateur. De part ses origines, sa famille avait opté pour un frigo à l’américaine, ce dernier, entièrement de couleur aluminium, rendait parfaitement bien avec le reste du mobilier présent dans la cuisine. Encerclé par un évier en marbre poli et un plan de travail lui aussi fait de la même pierre, ce bijou de fraîcheur d’un mètre trente de large sur un mètre quatre-vingt dix de haut trônait fièrement au centre de ce pan de mur. D’un geste précis et lent, le jeune homme ouvrit la porte droite du meuble derrière laquelle se trouvait la réserve de boisson en tout genre de la famille, le voyageur en tira une bouteille de soda dont je terrais la marque pour des raisons évidente de copyright. Il referma la même porte d’un geste de la même intensité et qualité que le précédent avant de faire demi-tour pour sortir de cette pièce. D’un pas lourd et maladif, il prit cette fois ci la direction de la porte vitrée donna t sur la terrasse. Porte qu’il ouvrit furtivement, comme pour ne pas faire d’avantage de bruit que le faisait les restes d’un mal de crâne atroce qu’il voulait laisser avec ce qu’il avait donner à ses toilettes quelques minutes auparavant. Lorsqu’il pût enfin sortir sur les dalles de pierre de la terrasse, il se sentit revivre. Le frais de l’extérieur lui faisait beaucoup de bien. A cette heure avancée de la nuit ou alors du petit matin selon chacun, le vent était frais et pour son plus grand bonheur il n’y avait pas un seul bruit. Seul les hululements de quelques hiboux filtraient le lourd silence de la nuit. Il y avait encore quelques temps, il n’aurait pas été capable de rester à cet endroit, les cris de ces nyctalopes l’auraient forcé à retourner à l’intérieur. Néanmoins, depuis qu’il avait vaincu cette peur, il pouvait rester serein dans ce genre de situation qui avait représentées autrefois pour lui, une telle torture. Seul sur une chaise en bois sur une terrasse en pierre, par 16°, une bouteille de soda dans la main droite et une cigarette fraîchement sortit de son paquet, durement arraché à ses amis depuis quelques secondes à peine dans la main gauche. Dans la fraîcheur de la nuit, le jeune homme alternait entre gorgé de sucre liquide et fumée blanche virevoltante au vent en écoutant attentivement se long silence que lui offrait la nuit. Toujours assis sur cette même chaise, il se prit à rêver éveillé. Il se remémorait ses nuits passées dans le monde Dreamland et plus précisément celles qu’il avait consacrées à la défense de son Royaume. Depuis sa deuxième nuit garde du Royaume des Deux Déesses, il venait de passer deux nuits de suite à monter la garde sur tout le territoire qui lui était attribué. Rien de bien stimulant, encore une fois, ses gardes s’étaient déroulés tout simplement, il s’était contenté de monter sur le dos d’un de ses oiseaux et de faire le tours de tout le royaume sans qu’il n’y ait rien eu de spécifique à dénombrer. La rêverie ne dura pas bien longtemps, sans y prêter attention, le jeune homme avait continué de tirer sur sa cigarette qui fut bientôt assez consumé pour lui brûler les doigts et ainsi le ramener à la réalité de l’obscurité pesante qui l’entourait. Il se leva, éteignit son mégot dans le cendrier en verre posé sur la table de jardin avant de retourner à l’intérieur de l’habitation. Précautionneusement, il prit le soin de refermer correctement la double porte vitré avant de retourner ranger à sa place la bouteille en plastique qu’i lavait vidé de moitié à l’endroit où il l’avait prise auparavant. Par le même chemin que précédemment, il retourna dans sa chambre. Plongée dans le noir le plus total, il se repéra uniquement grâce à la présence d’une lumière clignotant e sur sa télévision qui restait sans arrêt en mode veille. Sereinement et à tête reposé, il se glissa sous sa couette, posa délicatement sa tête contre son oreiller qu’il venait de retourner pour s’appuyer directement sur le côté frais de l’objet. Par moments, il se sentait partir puis, finalement il restait éveiller pour repartir ensuite, jusqu’au moment, ou le départ fut définitif. C’est dans un silence de mort que Le Hibou s’endormit.


  • Quelle beauté, un monde nouveau s’offrait aux yeux écarquillés de Dean qui ne savait pas du tout où il pouvait bien se trouver ce moment. Encore cette nuit, il découvrait un endroit qui lui était totalement inconnu, décidément, ce M. E. R. veilleux monde onirique ne cessait de le surprendre. Une nuit dans un endroit qu’il finissait par connaître par cœur, la suivante dans un Royaume inconnu mais sublime qui le voyait évoluer en son sein. Devant lui, une foule compacte de personne s’activait. Toute la population de l’endroit semblait en effervescence, comme lors du concert des Black Eye Pies dernièrement à Paris. Cette foule était vraiment impressionnante, un nombre incalculable de créatures des rêves, de simples rêveurs et de voyageurs se bousculaient les uns les autres, tous allants dans la même direction, encore inconnu du Hibou qui ne savait pas trop où se mettre ni ce qu’il faisait dans un tel endroit. Décidé à en apprendre plus sur cette monstrueuse agitation générale le jeune voyageur n’avait d’autre choix de se laisser porter par les vagues de foules. Alors qu’il était bousculé par il ne savait combien de personnes différents, notre adolescent se mit soudain à entrevoir le pourquoi d’un tel mouvement de foule. De part sa grande taille, il était capable de voir un peu au-dessus des crânes qui jonchaient son champ de vision. Devant des yeux, non seulement un nombre incalculable de coupe de cheveux, mais également, le haut d’un dôme en pierre dont t’il parvenait avec une grande difficulté à en deviner la cime. Un arc en pierre superbe se dessinait devant ses yeux, au fur et à mesure qu’il progressait en direction du bâtiment, l’édifice se complétait, bientôt, il put en apercevoir les portes, dans lesquelles toute cette masse corporelle se tassait, tous essayant d’entrer en premier. Ne sachant ce que ces pierres cachaient, le jeune Dean préféra sortir du cohut de la population pour se mettre hors d’atteinte de ses mouvements frénétiques et prendre le temps de se poser et par la même occasion en apprendre plus sur les raisons d’un tel engouement. Ce n’est qu’une fois dégagé de la nuée ardente de cette population qu’il fût en mesure de reprendre son calme. Alors qu’il cherchait à en apprendre plus sur ce qui se passait dans ce Royaume qui excitait tant les gens, il remarqua qu’à sa gauche, un peu en retrait par rapport à sa position, un commerçant s’était posté devant son étable comme s’il cherchait à la protéger d’un éventuel débordement de la part de la population locale. Il se retourna et se dirigea donc vers ce mystérieux petit bonhomme. Mesurant à peine un mètre cinquante, lorsque Dean se stoppa devant lui, il dut baisser la tête pour être en mesure de regarder le marchand dans les yeux qui, lui aussi fut contraint à un geste extrême de la nuque pour voir les yeux du Bird Maker.


Excusez-moi.

Oui ?

Bonjour, voilà, je me présente …

Ce n’est pas la peine, je sais très bien qui tu es.

Ah bon ? Euh … Comment cela se fait-il ? Je ne vous ai pourtant jamais rencontré. Si ?

Oh non, nous ne nous sommes jamais croisé, cependant, depuis que ta tête est sur beaucoup d’affiches, les gens d’ici commence à te connaître si tu veux mon avis.

Comment ça ? Pourquoi ma tête serait-elle sur des affiches, je n’ai rien fait de spécial.

Non, c’est pour la promotion du tournoi qu’elles ont été faîtes. Sur chacune d’elle, il y a une photo des deux adversaires du jour ainsi qu’une courte description de chacun des combattants jeune Bird Maker. Tu connais la meilleur, tu combats aujourd’hui.
Ce n’est pas possible, je n’ai rien demandé, on ne m’en a même pas parlé. Comment ce ferait-il qu’il me faille combattre ?


Je n’en sais rien, mais tu ferais mieux d’y aller, parce que ce n’est pas juste un adversaire que tu avoir si tu refuse, ce sera une population toute entière et mécontente de ne pas avoir eu son match qui se cherchera des noises, alors si j’étais toi, j’irais de ce pas à l’arrière du dôme, à l’entrée des combattants.

D’accord, merci du conseil monsieur.


  • Sa récolte d’information terminée, le jeune homme se retourna et se retrouva de nouveau face à cette masse compacte charnel qui se muait comme les vagues se muent au gré du vent. Avec insistance, il dut jouer des coudes pour de nouveau réussir à pénétrer dans cette vague humaine d’une profondeur et d’une puissance insondable qui ne tarda pas à emporter le corps du jeune homme au gré des mouvements totalement aléatoires de la population assoiffé de combat, de violence et de sang. Alors qu’il se rapprochait lentement de l’arène, il vit sur sa gauche, posé sur un mur délabré, fait de brique assombries par le temps et les intempéries, la fameuse affiche dont lui avait parlé le vieux marchand. Sur ce morceau de papier, on y voyait deux visages, celui de Dean qui était immédiatement souligné d’une description du personnage.


* Dean Walter, aussi nommé Le Hibou, Crow, BlackBird ou encore Le Phénix, est un des très rare Bird Makers présent dans notre monde. Bien encore un très jeune voyageur, sa présence au sein de la Garde du Royaume des Deux Déesses n’est il pas une preuve de son potentiel, si on y ajoute également le fait qu’il soit déjà à la tête d’une équipe dans cette même garde, cela montre que ce petit « jeunot » semble être capable de grandes choses, très probablement un outsider à surveiller de près. *


  • Lorsqu’il eu fini de lire ce qu’i lavait été écrit à son sujet, il chercha à savoir qui allait être son adversaire lors de cet événement. Tandis que la foule se déplaçait, il n’arrivait pas à voir le visage de celui qu’il allait retrouver en face de lui dans quelques minutes. Alors qu’il s’éloigna porté par ceux qui l’entouraient, il se retrouva tout d’un coup nez à nez avec la porte principal. Cependant d’après le marchand, il devait pénétrer dans le bâtiment par une porte à l’arrière réservé aux combattants. Encore une fois, il joua de sa force physique pour se frayer un fin chemin vers un endroit plus calme et où l’air était encore respirable et non contaminé par tous les cris et les hurlements divers des supporters. Enfin libre, il tourna sur lui-même afin de parvenir à reprendre, non seulement ses esprits, mais également le bon chemin. Malmené comme il l’avait été, il n’avait d’autre choix que de prendre quelques instants pour se calmer. Une fois cette petite séance de méditation terminée, il se dirigea vers l’accès dont il devait user. Devant cette entrée, deux gardes faisaient leur travail d’un air sévère. Bien qu’habituellement dénommé comme grand, Dean ne pesait vraiment pas bien lourd fasse à ces deux colosses qui, à son approche se mirent à le fixer avec insistance et sévérité avant de dire en hurlant.


Grouilles toi, tu vas arriver en retard, le match précédent est terminé, faut pas faire attendre les spectateurs, cette année, il y a vraiment foule.

Euh, je veux bien, mais c’est par où au juste.

Très simple, tu vas tous droit et au bout, tu tournes à droite, il y aura une lourde porte en fer. Tu attends là qu’elle s’ouvre et c’est à toi de rentrer en scène. Dépêche toi, en plus, tu combats un vétéran, il était là l’année dernière, il doit en vouloir encore plus cette fois-ci alors fais gaffe, j’ai parié sur toi pour ce combat.

D’accord, merci beaucoup. Au fait, ce vétéran, qui est-ce au juste ?


  • Sa question ne conduisit pas la moindre réponse, les deux mastodontes étaient déjà repartis dans une conversation apparemment passionnante à la vue de l’engouement qu’ils y mettaient à s’échanger leurs arguments. Ne cherchent pas à en savoir d’avantage, en vue de la situation dans laquelle notre Bird Maker se trouvait, cela n’était pas le plus urgent, il allait très bientôt combattre et du fait qu’il n’avait aucunement l’envie de se retrouver avec une horde de spectateurs assoiffées de sang à ses trousses. Comme le lui avait indiqué l’un des deux gorilles postés à l’entré, il tourna à droite une fois face au mur du fond avant de, comme expliqué par ce même primate, tomber nez à nez avec le fameuse grille. Derrière cette porte en fer gris rougit et rouillé par le temps, il entendait avec beaucoup plus d’amplitude et d’effervescence, les hurlements du public. D’après ce qu’il entendait, le précédent affrontement avait été intense. Il ne devait surtout pas s’en faire, après tout, il était chef d’un commando et membre de la Garde de son royaume. Il n’y avait aucune raison de s’en faire. Tandis qu’il vaquait à ses pensées, il vit devant lui, la lourde porte s’élever lentement tandis que les cris eux, s’intensifièrent beaucoup plus vite. Devant lui maintenant, une sorte d’estrade plutôt grande et surélevé sur laquelle sur laquelle son chef Ed Free était présent. Ne comprenant pas réellement, il finit par en déduire que tout de même, les combats étaient contrôlés et arbitré. Son chef allait donc être celui qui arbitrait son combat, cela n’était pas forcément une bonne chose, il s’avait que ce dernier allait très certainement en profiter pour voir ce dont était fait Le Hibou, le Chef de son unité Commando. Dean n’avait pas le droit de perdre. Ne sachant toujours pas qui il allait devoir affronter, il se issa sur la surélévation et alla se placer devant Ed, attendant avec attention qu’un visage lui parvienne en face. Soudain, comme si le monde se mit à aller au ralentit, tandis que la pression montait peu à peu, il vit le visage d’un de ses lieutenant se dessiner. S’offrait maintenant à ses yeux le visage de son bras droit Silex. Surpris par cette situation, il ne sut que faire, jusqu’à ce que son chef ne prenne la parole.


Et chers spectateurs adorés, voici le cinquième combat, celui que vous attendiez certainement plus que le quatrième ! Nous aurons maintenant Silex Narcisso qui vous avait laissé une empreinte jusqu'à l'os grâce à ses capacités lui permettant de modifier, et donc de se battre, avec son squelette. Et contre lui, il y a son propre chef d'équipe, Dean Walter, qui invoque les oiseaux, donnant ainsi à cet affrontement un envol qui sera certainement épique. Mesdames Messieurs, on les applaudit bien fort. Et je vous prierais de pardonner mon pauvre partenaire ; une défaite pitoyable couvert de bave de limace doit encore lui être resté dans la gorge. Je sais que j'aurais pu y aller mollo pour éviter de le traumatiser mais je n'avais pas prévu que son niveau soit aussi bas.

  • Une fois ce discours porté aux oreilles du public présent dans le stade, i les tourna en direction du Hibou et de son adversaire.


Donc, on respire à fond les gens, on salue le public aux quatre points cardinaux, on se serre la main puis vous commencez dès que vous vous sentez prêts. Foncez dans le tas intelligemment dans le maximum de vos capacités jusqu'à ce qu'un des deux soit à terre. Je vous souhaite bonne chance à tous les deux.

  • Tandis qu’il se retira lentement, il lança un clin d’œil à chacun des combattants présents sur le « ring ». Une fois cela réglé, Dean se mit à fixer son adversaire. Bien décidé à ne pas perdre … il ne le pouvait pas … il devait gagner, quel que soit celui qu’il aurait en face de lui. De plus, en vue de la personnalité de son lieutenant aujourd’hui adversaire, il ne savait que trop bien que ne pas y aller à fond face à lui serait une insulte à l’homme qu’il est. Habité d’une motivation nouvelle et d’une envie renouvelée, le Bird Maker se dressa fièrement face à son adversaire. Bombant le torse et préparant ses bras pour former son cercle d’invocation, prêt à invoquer un de ses alliés en cas d’attaque surprise. Il ne savait pas quand le combat allait commencer, mais il était prêt.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso EmptyMer 24 Aoû 2011 - 0:35


Réveil doux comme d’habitude. Je reçois la douce sensation d’une brise fraîche provenant de ma fenêtre sur mon visage. Les rayons du soleil ont déjà remplis ma chambre. Cette fois-ci le thème de mon réveil est « No Church on Wild » encore Kanye West mais avec un nouveau coéquipier. Jay-Z. J’ai entendu dire qu’un serveur a reçut 30 000 dollars de pourboires lors de la célébration de l’album. Je crois que plus tard, je ferais serveur. Mais là je n’ai pas le temps. J’ai été sélectionné au Tournoi des jeunes Talents. Et mon adversaire est Dean. Ce n’est pas possible c’est fait exprès. Donc toute la journée sera pourrie par cette mauvaise nouvelle, ou bonne. En effet je peux lui montrer de quoi je suis capable. Donc je descends les escaliers sans toucher l’avant dernière marche qui grince, par habitude. Bon je remonte illico, j’ai oublié de pisser. Retour en bas, je me lave les mains et me prépare un petit déjeuner matinal de 13 heures. Je vais vous zapper ma journée. J’ai fait un tour de moto, j’ai joué à la Xbox 365 et voilà. Je me couche tôt. Il ne faut pas que je loupe mon combat quand même. Je ne me bats pas contre n’importe qui.
En effet je ne vais pas le louper. J’ai un match d’avance. Je me mets quand même aux vestiaires pour m’enfiler un short noir, le même que l’année dernière. Et un débardeur bleu clair. Je pose mon bandana dans mon sac que je confie aux gardes. En effet le bandana ne m’est d’aucune utilité vu que je me bats contre une personne dont je connais tout les tours. On m’offre gentiment un Soda pour apprécier le match précédant le mien. Je prends place sur les gradins et j’observe. Oui j’observe le sommet du crâne de l’homme assis en face de moi. Oui, trop stressé pour regarder un combat en sachant que le mien allait avoir lieu juste après. Tant pis, ma contemplation ne durera pas longtemps vu qu’un des participants à déclaré forfait.

« - Et merde
- Quoi t’étais pour l’autre ?
- Non mais maintenant c’est à moi
- Ah oui ça y est sa me revient ! Silex hein ? Bon je vais rien te cacher j’ai parié pour Dean.
- Ok. »


Pas la peine de vous décrire mon interlocuteur. Bon je descends les marches et sort pour rerentrer de l’autre côté. Du côté de mon entrée. Ma porte s’ouvre et j’avance tranquillement devant mon emplacement. Tiens ! Mon arbitre sera Ed ! Ed Free, mon patron, ils ont vraiment fait exprès ?


Et chers spectateurs adorés, voici le cinquième combat, celui que vous attendiez certainement plus que le quatrième ! Nous aurons maintenant Silex Narcisso qui vous avait laissé une empreinte jusqu'à l'os grâce à ses capacités lui permettant de modifier, et donc de se battre, avec son squelette. Et contre lui, il y a son propre chef d'équipe, Dean Walter, qui invoque les oiseaux, donnant ainsi à cet affrontement un envol qui sera certainement épique. Mesdames Messieurs, on les applaudit bien fort. Et je vous prierais de pardonner mon pauvre partenaire ; une défaite pitoyable couvert de bave de limace doit encore lui être resté dans la gorge. Je sais que j'aurais pu y aller mollo pour éviter de le traumatiser mais je n'avais pas prévu que son niveau soit aussi bas.


Il s’approche ensuite de nous pour nous dire :


Donc, on respire à fond les gens, on salue le public aux quatre points cardinaux, on se serre la main puis vous commencez dès que vous vous sentez prêts. Foncez dans le tas intelligemment dans le maximum de vos capacités jusqu'à ce qu'un des deux soit à terre. Je vous souhaite bonne chance à tous les deux.


Je m’exécute en saluant la foule comme il se doit. Je sers la main au Bird Maker en lui lâchant un petit sourire. On prend chacun nos positions et le Phénix se met tout de suite en position d’invocation. Ça y est, j’entends le BONG retentissant. Le combat à commencé. Sans plus attendre je sors un Tonfas simple, pas tranchants car mon but n’es pas de tuer mon chef. Je fonce vers lui, Cubitus en avant près à lui asséner un coup rotatif de gauche à droite. Si je le touche, je continuerai avec un coup de pied en direction de son abdomen, pareil si je le rate et s’il me bloque. Voyons ce que tu va me sortir Dean !

_________________________________________________

Désolé pour post court.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso EmptyVen 26 Aoû 2011 - 13:51
  • La pression, sentiment plus qu’au présent lorsque ce dernier est exercé par une trombe de personne, dont le seul but est d’être satisfait. Des milliers de personnes ayant toutes pour même objectif, une effusion de sang et de violence, cela ne pouvait que créer une tension intense et oppressante au possible. Toute une foule tapant des mains, hurlant ce n’aidait vraiment pas notre ami Dean Walter, debout en soubassement ressentait toute la pression se dégageant du vacarme assourdissant des spectateurs, une pression semblable à un millier de mains qui vous appuieraient toutes en même temps sur le dos, vous tassant petit à petit vers le sol de manière inexorable et incontrôlable.


  • Cependant, Le Hibou ne pouvait pas s’offrir le luxe d’y céder et d’ainsi ne pas avoir à mener le combat qui l’attendait. Bien qu’en face de lui se trouvait le premier ami qu’il avait eu à Dreamland, il ne pouvait pas refuser l’affrontement, il se devait de faire tout son possible pour remporter la victoire face à son adversaire qui, il en était sûr n’allait pas se laisser faire.


  • Debout sur la zone de combat, Le Bird Maker, toujours en position d’invocation, fixait Silex dans le blanc des yeux. La détermination poussée au maximum, il était prêt à agir, seul lui manquait le signal d’envoie du combat, qui ne retentit qu’au bout d’une dizaine de secondes de patience. A l’instant T où le signal sonore retentit, la foule dans son intégralité se leva, avide de combat, chacun se mit à fixer les combattants, attendant que les coups se mettent à pleuvoir dans le stade. Dean lui, ne perdait pas de temps à attendre un coup, lorsque le START fut donner, il vit son lieutenant foncer droit sur lui. Une chance pour le jeune homme, il avait préparé les choses, son signe d’invocation déjà près, il sauta en arrière d’un coup pour avoir le temps d’invoquer un de ses oiseaux. Durant la seconde que dura le saut, une boule liquide noire était apparue et avait pris la forme d’un corbeau sur lequel le jeune homme se hissa avant de prendre de la hauteur dans la continuité du mouvement, seulement, cela n’avait pas été des plus rapide et Shadow, son corbeau venait d’y laisser quelques plumes sous le coup violent et rapide de Skull qui se retrouva au final à taper à moitié dans le vide. Maintenant à environ dix mètres de haut au-dessus du stade, Dean pouvait voir certains visages le fixer, d’autres regarder la réaction de Silex resté au sol à regarder son adversaire prendre de la hauteur. Perché sur son oiseau, Dean prit le temps de respirer tranquillement avant de se mettre à réflé…….


Non mais oh ! Espèce de malade, tu me fais venir et sur l’instant, j’y perds trois, quatre plumes. Franchement tu ne vas pas bien mon pote.

Pardonne moi Shadow, mais je suis en plein combat, il faut que je gagne à tout prix et il me chargeais férocement, je n’avais pas le choix, il fallais que tu m’aide, j’aurais put demander à Midnight ou Gravity, mais je compte les utiliser dans peu de temps pour réussir à remporter la victoire dans els meilleurs circonstances possibles et le plus rapidement si tu le permet.

Bon, ça ira pour cette fois, mais si tu veux mon avis, tu ferais mieux de trouver un autre moyen de nous invoquer si tu veux gagner du temps. Pour que tu comprennes, ton symbole invocatoire est trop large, de ce fait, on met trop de temps à venir. Imagine ton symbole comme faisait monter tes invocations en pression, plus la sortie est réduite, plus la pression est grande, donc plus tu rétrécira la sortie de ton cercle, plus nous viendrons vite et ça m’évitera de perdre d’avantage de plumes par ta faute.

Super classe comme astuce, mais si tu veux, je suis en plein combat là, alors pour s’entraîner à ta technique, ça attendra.

Justement, tu comptes bien invoquer un autre oiseau non ? Donc tu n’as qu’à utiliser ce que je viens de te dire.

Bon, c’est d’accord.


  • Toujours en cherchant à garder un calme le plus serein possible, Dean jeta de nouveau un regard vers son adversaire qui était resté au sol. Sa dernière manœuvre lui avait peut-être sauvé le match, mais cela n’allait pas marcher à chaque fois. Le Hibou allait devoir la jouer serré. D’après ce qu’il savait, Silex n’était pas capable de voler, il resterait donc en sécurité tant qu’il éviterait de trop s’approcher de son adversaire, qui pouvait se révéler bien plus que dangereux que prévu au corps à corps. N’ayant pas encore les armes dans ce domaine, le Bird Maker ne pouvait partir dans un combat de proximité pour le moment. Du haut de son centre de commandement volant, le jeune homme tenta de mettre en pratique ce que venait de lui dire son corbeau. Il replia les deux dernières phalanges de chaque doigt, sauf le pouce bien entendu, dont il plia uniquement la dernière, de manière à former un cercle subjectif à partir du bout de chacun de ses doigts. Sereinement, il se concentra et comme lors de chaque invocation qu’il effectuait, il s’imagina l’oiseau en question dans sa première action. C’est alors que dans son esprit, il vit son faucon Gravity jaillir et foncer droit en direction de Silex. Cependant, bien qu’il avait prévu le coup, il ne put contenir la vitesse que dégagea son oiseau lorsqu’il apparu. Alors qu’il avait pour habitude de voir une boule prendre la forme de son invocation, cette fois-ci, il n’avait vu que son oiseau apparaître et foncer d’une traite en direction de son ennemi. En un instant, Gravity avait fait son apparition et avait foncer bec en avant vers Silex. La première partie du plan de Dean consistait en cela, il devait tenter de mettre hors d’état de nuire son compagnon de mission aujourd’hui adversaire en lui assenant un coup grâce au bec de Gravity, lancé à pleine vitesse, un tel choc pouvait en aplatir plus d’un, si cela ne marchait pas, il allait devoir en rajouter une couche.


  • Perché à dix mètre du sol, Le Hibou un véritable rapace fixait sa proie avec envie. Depuis qu’il était arrivé à Dreamland, il ne lui était jamais arrivé de se prendre à ce point au jeu de la vie. Alors qu’il voyait son oiseau le plus rapide pour le moment fondre sur sa victime, il ne pouvait s’empêcher d’avoir les yeux écarquillés, le regard fixé sur la scène, envieux de savoir ce qui allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso EmptySam 27 Aoû 2011 - 23:55
Dans le feu de l’action je ne comprends pas trop ce qu’il se passe. La structure blanche et dure mon Cubitus Tonfas a raflé quelque chose. Une chose est sûr ce n’est pas Dean. A part si il a des plumes maintenant. Maintenant que tout c’est calmé je peux m’informer de la situation. Ok. Le Hibou c’est envolé sur Shadow me laissant seul en plan en bas. Il doit bien être à dix mètres au dessus de moi, et moi je le regarde. Je n’ai rien d’autres à faire, si seulement j’avais la capacité de voler moi aussi ! Je pourrais si j’arrivais à agrandir mes omoplates, non, ça serait trop lourd. Peut être que je pourrais m’entrainer à me surélever. Tiens j’ai une idée ! Je vais lui projeter mes jointures des mains. Je vise et :

« Tic »

Ouais, on verra plus tard, j’ai réussis à en sortir une et même pas à la détacher de ma main. Je reprends donc mes Tonfas. Pendant ce temps, Dean semblait parler à son oiseau. Ils doivent manigancer un coup contre moi. Peut être qu’il… WOAAH !! Il m’envoie une roquette ou quoi ?! Par reflexes je croise mes Cubitus en face de moi pour bloquer la chose. La puissance est trop grande et je me retrouve projeté en arrière. La chose en question se trouvait être Gravity. Dean est plein de ressource. Il est en sécurité et je dois me taper son invocation. Qu’est ce que j’ai de plus que lui ?

« - Alors Gravity tu dis pas Bonjour ? Désolé mais je vais devoir te faire un peu mal… »

En effet pour que mon adversaire descende il va falloir mettre hors d’état de nuire son guerrier. Je fonce en direction du faucon. Saute en face de lui et prépare un coup de coudes groupés en joignant mes mains. Sachant qu’avant mes coudes, ben il y a des Tonfas. J’enchainerai surement avec une droite bien placé puis je rangerai mes Cubitus à leurs places pour l’empoigner et le projeter contre le sol. Ensuite je ressortirai mes armes. La suite plus tard, maintenant action !
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso EmptyLun 29 Aoû 2011 - 11:55
  • Haut perché, au-dessus d'une foule d'un nombre incalculable de personnes, attendant tous la même chose, Le Hibou venait d'entamer les hostilités. Grâce à une nouvelle technique d'invocation que venait de lui enseigner sa monture du moment, son corbeau Shadow, Dean avait été capable d'une chose qu'il ne savait pas encore epossible. En une fraction de seconde, son oiseau Gravity était apparu et avait foncé de suite en direction de la cible de son maître. Alors que cette manœuvre prenait bien plus de temps normalement, avec cette façon d’appeler à lui l'oiseau, le jeune homme était dorénavant capable de faire venir à lui ses créatures avec une rapidité accrue, ce qui allait grandement lui faciliter le travail dans certains cas. Tandis que la folle course de son oiseau de proie continuait, le Bird Maker fixait son adversaire, mais également lieutenant, afin de voir la manière dont ce dernier allait se sortir de ce mauvais pas. N'étant pas capable de voler, il n'allait pas être en mesure d'affronter réellement Dean qui lui pouvait rester perché là-haut, sans risqué de se faire atteindre par une attaque de Skull. Il ne fallut pas bien longtemps à Gravity pour franchir la distance séparant son maître de sa proie du moment. Lorsqu'il rentra en contact avec cette dernière, il ressentit une sensation étrange au moment du choc. Sensation justifié puisque l'oiseau n'avait pas touché directement le corps de Silex, mais la défense en os de ce dernier. Bien que protégé, la force du coup avait réussi à faire reculer sa cible, il n'en fallait pas plus, certes cela aurait été mieux si le coup avait frapper sa cible de plein fouet, mais pour le moment, il allait falloir se contenter de ça.


Alors Gravity tu dis pas Bonjour ? Désolé mais je vais devoir te faire un peu mal…


  • Sur ces paroles, le lieutenant de Tridents se mit à vouloir mener la danse. Il fonça directement, une fois le choc absorbé, en direction du faucon qui lui aussi se mit à voler dans sa direction n’oubliant par pour autant les bonnes manières.


Excuse-moi, mais je n'ai pas trop le temps, je dois te foutre une raclée, alors les longs discours, on les remettra à plus tard si tu veux bien.

  • Alors qu'il devait rester une vingtaine de mètres entre les deux adversaires, Dean chercha une solution rapide pour contrer le choc frontal qui se profilait à l'horizon. Doucement, afin qu'il soit sût que son adversaire n'ait pas la possibilité d'entendre ce qu'il allait dire à son corbeau, il se mit à lui parler par la pensée.


Shadow, tu vas devoir aller aider Gravity. Je veux que tu te téléporter devant lui immédiatement, que tu le fasse disparaître puis réapparaître dans le dos de Skull pour qu'il puisse de suite avec son élan actuel le frapper de plein fouet dans le dos.

Mais si je fais ça, tu vas t'écraser.

Ne discute pas, tu le dépose et dans la foulée tu reviens, sa risque d'être chaud, mais c'est faisable.


  • En une fraction, l'oiseau noir de jais disparu de sous les pieds du jeune homme et réapparu devant l'oiseau de combat juste avant le choc, il ne lui fallut pas plus de temps pour le faire réapparaître dans le dos de son adversaire, ce qui lui permit cette fois de réellement toucher sa cible de plein fouet et lancé. Cela avait très certainement dut faire mal au jeune adversaire de Dean, cependant, il ne fallait pas trop s'attarder sur ce qu'il venait d'avoir lieu, mais plutôt sur ce qui allait arriver. Immédiatement le faucon déposé dans le dos de son ennemi et avant même qu'il ne le touche dans dos, le corbeau avait reprit sa place sous les pieds de son maître.


Bordel, mais tu es un grand malade, tu le sais ça Dean.

Maintenant oui. Mais bon, ça valait bien le coup, regarde, Gravity a réussi à porter un coup net et je ne me suis pas écrasé. Tout ce passe bien pour le moment, je trouve.

Si tu le dis, mais attention, là c'était vraiment chaud, à ton niveau actuel, tu n'es capable d'effectuer cette manœuvre que d'une hauteur minimal de vingt mètres, pour le moment, tenter le diable plus bas sera beaucoup moins fructueux si tu veux mon avis.

Merci, c'est bien gentil de ta part Shadow.


  • Tandis que le Bird Maker communiquait avec sa monture volante, le faucon qui venait tout juste de frapper Silex, recula d'une dizaine de mètres avant de reprendre une position de vol sur place dans le dos de sa proie.


Désolé mon gars, mais aujourd'hui, tu es l'adversaire de Dean et moi ou un autre n'avons pas le choix, nous devons te mettre hors d'état de nuire. C'est notre mission et nous l'accomplierons.


  • Agitant les ailes à environ deux mètres du sol, Gravity regardait celui qu'il venait de frapper. Le regard vif et les plumes aux aguets, il était prêt à charger ou à devoir se dérober à un coup. Toujours perché sur son oiseau, Le Hibou regardait lui aussi son ami qu'il venait de mettre à terre. Il savait très bien que c'était un de ses compagnon, mais pour le moment, là n'était pas la question, il devait le battre et le plus vite possible afin de ne pas voir ce combat dès plus désagréables s'éterniser.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso EmptyMar 30 Aoû 2011 - 22:13
« Excuse-moi, mais je n'ai pas trop le temps, je dois te foutre une raclée, alors les longs discours, on les remettra à plus tard si tu veux bien. »

Tout à coup mon champ de vision devint tout noir. Je peux comprendre ce qui allait m’arriver. Shadow allait faire réapparaitre Gravity derrière mon dos. La pire sensation de ma vie. Je savais ce qu’il allait se passer mais tout allait tellement vite que je ne pourrais rien faire. La douleur est très difficile à supporter. Le bec d’un piaf dans le dos quoi. Je fus expulsé à plusieurs mètres. Roulé-boulé sur le sable. Je crois bien que je saigne du dos. Il est temps d’affuter mes Tonfas et de les rendre tranchants.

« - Et ouais, tranchant pour toi »

« Désolé mon gars, mais aujourd'hui, tu es l'adversaire de Dean et moi ou un autre n'avons pas le choix, nous devons te mettre hors d'état de nuire. C'est notre mission et nous l'accomplierons. »

Moi aussi je n’ai pas d’autres choix. Mon plan est le suivant : je vais attaquer Gravity de front, si je le touche tant mieux. Et si Shadow s’avérait être descendu en perso.. euh en oiseau, ben je me concentrerai sur lui pour le bloquer, tel un joueur de foot américain, histoire que Dean s’éclate contre le sable du ring. Ça ne le tuera surement pas vu que c’est du sable.

Je fonce donc vers le faucon, Cubitus chargé. Le coup sera en direction de son abdomen. Les invocations ont l’air de pouvoir survivre à tout. J’ai vu ce faucon se faire exterminer des dizaines de fois mais le lendemain, il réapparaissait tout neuf.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso EmptySam 3 Sep 2011 - 14:51
  • L'ambiance générale du stade s'amplifia, les cris, les encouragements et les acclamations des spectateurs s'intensifiaient. Le public venait de passer de l'état de heureux à surexcité en quelques instants à peine. De puis le début du combat, aucun coup n'avait été porté directement à l'un ou l'autre des deux combattants, de ce fait, les voyeurs qui venaient regarder deux personnes s'affronter n'avait pas encore été trop exclamatif ou trop bruyant bien que déjà suffisamment selon l'oreille de Dean qui ne supportait pas lorsque les gens criais aussi fort. Qui avait il donc de mieux qu'un coup direct sec porté nettement et sans cafouillage. Le coup de bec de Gravity venait de désigner réellement de le début de l'affrontement, enfin d'après la manière de réagir des spectateurs en tout cas.


Hey l'invocateur !

  • L'appel venait de derrière Dean qui n'entendit pas de suite, il fallu que cette interpellation se reproduise quelques décibels au-dessus de la précédente pour que le Bird Maker l'entende puis se retourne afin de savoir qui pouvait bien lui parler dans un tel moment. Perché dans les airs, il n'avait pas encore fait attention, mais il était au niveau des spectateurs qui, plus fort les uns que les autres se mettaient à hurler pour un oui ou pour un non, cependant, sa concentration lui avait permit de faire abstraction de cette proximité. Le demi tour fait, il vit debout en face de lui, un homme jeune d'une vingtaine d'années tout au plus. Le regard profond et sa posture très droite lui donnait un air redoutable.


Euh oui ?

Tu compte descendre à un moment ?

Dans l'immédiat non, je suis plutôt bien là.

Tu frappe ton adversaire sans prendre de risque, ce n'est pas forcément très pro de ta part je trouve.

Peut-être bien, mais je ne suis pas un spécialiste du corps à corps, ce mec en bas, je le connais, tout ce qu'il attend, c'est qu'il soit assez proche de moi pour m'en coller une sévère.

Putain, ça risque d'être chiant comme combat.

Merci, ça fait très plaisir.


  • Non, mais quel con, pour qu'il se prenait lui avec ses grands airs, il ne combat pas, il ne fait que regarder et il se permet de se plaindre de la manière de combattre d'un homme qui risque une grande partie de son intégrité physique en ce battant pour les beaux de personnes avide de souffrance, de sang, d'os brisés, de chair …


  • Bon, le moment n'était pas à l'énervement, Le Hibou se devait de garder son sang froid le plus longtemps possible afin de ne pas perdre la face devant le combat qu'il était en la présence en train de mener avec la plus grande conviction possible. Tandis que sa conversation avec un spectateur totalement c.. venait de prendre fin, il revînt à son adversaire qui n'avait pas encore eu le temps de ce relever. Le regard posé sur celui qu'il venait de mettre à mettre, du haut de ses vingts mètres de haut, le jeune invocateur fixait la manière dont allait reprendre ce combat. Lentement, après avoir été expulsé à plusieurs mètres, Silex se releva lentement, le coup avait dût très certainement le blesser plus qu'il ne semblait le montrer. Cependant, Dean avait aucun moyen de le savoir il ne pouvait donc pas s'appuyer sur ce qu'il pensait, mais sur ce qu'il se savait capable de faire pour la suite. Tandis que son ennemi du jours ce relevait, il put constater que ce dernier venait de changer la nature de ses tonfas pour les rendre tranchants,n ce qui n’annonçait rien de bon pour Gravity qui, bien qu’extrêmement rapide risquait gros. Dean devait faire quelque chose et au plus vite. Cependant, il ne savait que trop bien qu'un même coup ne marche jamais deux fois, il allait falloir innover et vite pour garder la main mise qu'il avait pour le moment sur ce combat.


Shadow, tu vas encore une fois devoir descendre pour aider Gravity.

Alors comme ça, en plus d'être un grand malade à tendance suicidaire, tu es complètement con aussi ? Tu compte refaire deux fois le même coup à un gars qui te connais déjà toi et tes techniques ?

Non, pas le moins du monde, je n'ai encore rien dis alors attend avant de juger. Je veux que tu descende dans le dos de Silex et que le téléporte dans les airs, juste après, tu me rattrape de nouveau et pendant ce temps, Gravity vas lui asséner un nouveau coup de bec dans l'estomac, ce qui en plus de le blesser une nouvelle fois, va le plaquer au sol violemment, ce qui risque, non seulement de lui le blesser encore une fois, mais cela vas également raviver la douleur du coup qu'il a déjà reçu dans le dos.

C'est pas vraiment plus raisonnable, mais ça peut le faire.

C'est partie dans ce cas !


  • De nouveau, comme la dernière fois, le corbeau d'un noir étouffant se déroba des pieds du Bird Maker qui commença une chute vers le sable, de la même manière que lors de la précédente manœuvre, il s'étendit de tout son long, parallèlement au sol afin de ralentir au maximum sa chute pendant que son corbeau effectuait sa mission. En un instant, après avoir disparu et grâce à sa technique de téléportation, Shadow se retrouvât dans le dos de son ennemi qui venait de commencer sa course en direction du faucon, responsable de la douleur qu'il devait très certainement éprouvé au dos. Tandis que les deux se fonçaient dessus, le corbeau à présent en support du faucon, se colla à sa cible qui venait, en un éclair de tomber dans le noir complet que créait la téléportation de Shadow lorsqu'il prenait quelqu'un avec lui.



  • Lorsqu'il réapparu, il se retrouvait avec Silex à cinq mètres de la terre ferme le dos parallèle au sol, avec en face d'eux, Gravity qui avait déjà entamer sa course vers le buste de Skull. Bec en avant, il frappa de nouveau sa proie de plein fouet à l'estomac. L'accompagnant jusqu'à ce que ce dernier s'écrase sur le sol de tout son lourd, additionné à la vitesse que venait de lui faire prendre la poussée du faucon qui ne perdit pas de temps pour reprendre sa position de sol statique exactement à la même place qu'il avait prise après la première attaque. Pendant ce temps, encore une fois, Dean avait été rattrapé par son corbeau qui le reporta encore une fois à cette place qui ne faisait pas vraiment la joie du co..... qui était derrière lui dans les gradins. Tandis qu'il remontait, Le Hibou fixait son lieutenant. Il espérait que ce dernier ne puisse pas continuer, ne voulant pas que cet affrontement perdure. De son côté, Gravity n'y allait vraiment pas de main morte avec sa proie.


Silex, je suis conscient que tu veuille gagner, mais nous sommes trois contre un, tout n'es même pas capable de nous toucher. Il est encore trop tôt pour toi. Dean me le dit en ce moment même, il ne veut pas que le combat continue, ça ne lui plaît vraiment pas de se battre contre toi, mais il ne peut se permettre de ne pas y aller à fond par respect pour ton honneur. Tu es son Lieutenant, il préférait mieux ne pas te combattre, mais il se doit de le faire par respect pour ses hommes à qu'il doit se montrer au top. Moi de même, je n'aime pas l'idée de me battre avec un ami, on fait une bonne équipe toi et nous, mais je n’hésiterais pas à te porter le coup de grasse si cela devait se révéler nécessaire. J'en suis désolé.


  • Le regard acéré, les ailes déployées et les serres affûtées, Gravity se mit à fixer avec sévérité celui qu'il venait de frapper, près à continuer le combat aussi longtemps que nécessaire. Quant à Dean, debout sur le dos de Shadow, il ne pouvait que continuer à combattre, il ne pouvait se permettre de perdre, il avait trop de poids sur les épaules pour se laisser aller aux émotions. Lui aussi, le dos droit, le regard fixe et ferme, il ne lâchait pas son ami des yeux.


  • Lentement, le silence qui s’était installer lors de l'impact du corps de Silex sur le sol disparu, les hurlements reprirent de plus belle. Le bruit produit pas le coup avait dut impressionner les spectateurs qui s’étaient tût durant un instant avant de reprendre tous ensemble une inaudible cacophonie. Le dôme montait lentement en pression, ce poids, les deux combattants le ressentaient et il n'était pas forcément des plus sympathiques à subir ce qui ne plaisait vraiment pas à Dean qui avait l'impression que ces personnes étaient heureuses de le voir se battre contre un de ses amis, le premier qu'il avait eu à Dreamland. Il n'aimait vraiment pas cette sensation et du haut de ses vingt et un mètres quatre-vingt huit, il surplombait le stade de son regard d’oiseau de proie prêt à mettre fin à cet horrible situation si cela le nécessitait, n'espérant ne pas en devoir arriver jusque là. C'est alors que, faisant abstraction du bruit de la foule en délire, il se mit à penser en fixant son ami.


* S'il te plaît Silex, arrête, je ne veux pas que ça continue, mais c'est un combat, je n'ai pas le choix, je dois gagner, je dois prouver que je suis digne du post que l'on m'a confié. Alors arrête toi, par pitié. Je n’arrêterais pas le combat, si tu ne laisse pas tomber, je continuerais sans hésitation aucune. *
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Ed Free
Surnom : Le Ed Free
Messages : 2785
Date d'inscription : 27/05/2010
Age du personnage : 30

Voyageur d'élite
Ed Free
Voyageur d'élite

Carte d'identité
Essence de Vie: 4095
Renommée: 7949
Honneur: 1289
MessageSujet: Re: [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso EmptyLun 5 Sep 2011 - 0:27
Le combat va se terminer Mercredi ^^ Concluez ou bien choisissez entre vous le vainqueur. Sinon, je m'en occuperai
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Ed Free
Surnom : Le Ed Free
Messages : 2785
Date d'inscription : 27/05/2010
Age du personnage : 30

Voyageur d'élite
Ed Free
Voyageur d'élite

Carte d'identité
Essence de Vie: 4095
Renommée: 7949
Honneur: 1289
MessageSujet: Re: [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso EmptyVen 9 Sep 2011 - 14:38
Le combat était assez impressionnant. J'avais toujours trouvé qu'un type qui utilisait ses propres os comme arme rendait le spectacle un peu plus jouissif à regarder. Il me rappela des souvenirs du Tournoi de l'année dernière, quand on s'était combattus avec Jacob. Les combattants se donnaient-ils à fond ? Je ne savais pas vraiment. Ils étaient alliés, dans la même équipe. Certes, sur quelques duos, ce n'était pas un critère suffisant au contraire. Je savais que jamais je ne me donnais plus que contre Jacob, et je pariais que l'inverse était vrai.

J'étais perdu dans mes souvenirs quand Silex fit son armure d'os complète. Oulala, ça devenait sérieux. Mais malheureusement pour lui, son énergie l'avait quitté. On attendit deux secondes où il ne se passa rien avant que le pauvre gars ne tombe par terre, essoufflé de l'effort qu'il venait de produire. Shit ! Dommage ! Je repris mon micro pour m'avancer dans l'arène. J'en oubliais de sourire au public ou des conneries dans le genre. Je me dépêchai de demander des brancardiers pour soulever la carcasse durcie de Silex avant d'annoncer à haute voix :


« Suite à un manque d'énergie fatal, Silex Narcisso perd le combat et laisse Dean et ses oiseaux s'envoler en quarts de finale ! On applaudit les deux combattants, l'un pour sa témérité jusqu'à l'excès, l'autre pour sa victoire méritée ! »

Je pouvais retourner dans les gradins, voyant Lou qui devait faire son come-back. Avec un sourire de faux-cul total. Pauvre de lui...
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso [Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso Empty
Revenir en haut Aller en bas

[Éliminatoires] Dean Walter VERSUS Silex Narcisso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 2 :: Royaume des chevaliers de la table pentagonale :: 2ème Tournoi des Jeunes Talents-