Haut
Bas

Partagez

Cours de Maf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Trouble
Messages : 349
Date d'inscription : 17/04/2010
Age du personnage : 31

Voyageur Expérimenté
Trouble
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 340
Honneur: 25
MessageSujet: Cours de Maf Cours de Maf EmptySam 3 Juil 2010 - 17:05
Trouble entra dans la pièce en défonçant la porte avec son pied. On peut aussi utiliser la poignée, mais c'est quand même beaucoup moins classe. Il rabattit son chapeau sur ses yeux et s'approcha du tableau, en tournant le dos à ses élèves.

-"Bonjour, je m'appelle Trouble et je suis votre nouveau prof de RP. Je ne ferais pas l'appel, ça me gave. Ceux qui n'ont rien l'intention de faire ici à part me saouler, vous pouvez vous casser, j'en ai rien à foutre. je ne veux dans ma salle que les élèves motivés qui sont venus ici pour apprendre quelque chose. Ici, je vais vous donner des conseils et des clefs pour faire de beaux Rps, et si vous vous attendiez à ce que je fasse vos posts à votre place, vous pouvez tout de suite aller cultiver des navets, écouter du rock dans la cour, ou faire ce que vous voulez tant que ça me fait pas chier. Ah! un dernier détail: ici, ce n'est pas la sonnerie qui décide de la fin du cours, c'est moi!"

Tandis qu'il parlait, il s'était emparé d'une craie et avait écrit au tableau en grandes lettres:
" Cours de RP - Professeur Trouble
les branleurs, c'est pas la peine de rester"

Trouble se retourna et fut légèrement surpris: il n'y avait qu'un élève dans la classe. Il resta figé un moment, puis se reprit.

-"bon, alors écoute, on va faire un cours de RP sous forme de RP dans cette classe. On va cumuler travaux pratiques et théorie. Je vais te donner les bases au fur et à mesure, et tu vas essayer de mon pondre des RPs corrects à chaque fois que tu me répondra. Now, lesson one!"

Il ajouta au tableau:
"Lesson one: avoir des trucs à dire"

-"Il est extrêmement difficile de faire un nombre correct de lignes si on a rien à dire. Souviens-toi: décrire le décor, les sentiments de ton personnage, faire un petit résumé de ce qui vient de ce passer... Ce sont autant de moyens de pouvoir développer, lâcher des vannes et affiner ton perso. Dans un RP, si tu n'es pas libre de faire arriver tout ce qui te chante, on fait des lignes en décrivant le contexte. Ma petite astuce personnelle: se rappeler un souvenir intéressant, où décrire l'histoire d'un objet particulier ou d'un personnage secondaire est un excellent moyen de s'échapper du contexte étriqué de l'action et de pouvoir RP. Toute ligne supplémentaire où anecdote secondaire est un plus dans le RP qui est souvent bien considérée. Attention, toutefois: deux anecdotes par post au maximum. Dans la plupart des cas, on n'en fera qu'un, sauf si le Post est ultra-long. Je vais te donner un exemple de l'application de cette méthode."

Trouble se pencha sur son pc et alla chercher un de ses anciens RP et en affiche un extrait au projecteur.

"Sora ouvrit les yeux. Sa première vision fut le lourd bois originaire d’il ne savait plus quel arbre, mais néanmoins très bien verni et découpé en planches parfaitement agencées dans un ensemble mosaïqué en forme de rosace, et qui formait le plafond de sa cabine. Ensuite, son fruit du démon, qu’il avait volontairement contenu pendant son sommeil, s’éveilla à sa suite et, après une succession d’atomes, puis de fibres et de cristaux, ce fut des pièces entières qui s’offrirent à sa vue. Tout voir était parfois fatiguant. On ne pouvait pas laisser passer le moindre détail, au sens propre du terme, nos yeux nous y obligeaient. A la longue, on devenait soit fou, soit omniscient. En éternel amateur de nouveauté qu’il était, Sora avait choisit les deux solutions. Ce fut pour cette raison que notre cher poète (enfin cher à mon cœur, et sûrement au votre, puisque vous êtes sûrement penchés sur ces lignes en bavant) remarqua immédiatement et simultanément deux choses importantes et qui avaient changé dans sa cabine depuis son arrivée. D’une part, un plateau-repas bien garni trônait sur la table et semblait très alléchant, quoiqu’un peu refroidit. D’autre part, l’horloge disposée sur le mur du fond, accessoire incongru s’il en est dans la cabine du capitaine. Ce superbe coucou à l’ancienne qui ornait la pièce n’avait pas été commandé par lui, mais par ses généraux, qui, dans leur grande connaissance du désastre ambulant, savaient qu’il ne pouvait lire l’heure que sur ses deux montres, prenant arbitrairement une des deux indications ou une heure située entre les deux. Etablissant de façon presque certaine que les deux montres ne tournaient pas au même rythme et indiquaient des horaires décalés de plus de vingt-cinq heures, ils en avaient donc conclu sans peine que ses retards et absences répétées étaient probablement la résultante de ce trait de caractère et lui avaient donc fait cadeau de cette magnifique horloge. Là où ils avaient été très fort, c’est que le coucou était choisit car, étant une œuvre d’art, Sora ne le ferait pas « accidentellement » tomber dans la mer à la première traversée (et il valait mieux, vu son prix). Enfin bref, ce n’était pas tant cette horloge dont je vous parle sans peine depuis cinq minutes qu’il fallait remarquer (elle aurait d’ailleurs eu du mal à apparaître dans sa cabine pendant son sommeil), mais l’heure qu’elle indiquait. Sora avait fait le tour du cadran. "

-"Ici, reprit Trouble, légèrement content de lui-même, Le personnage ne fait que ce lever de son lit. Il possède un pouvoir lui permettant de voir à travers la matière, ce qui est utilisé pour faire des lignes, mais on peut résumer cela par la phrase: "Sora se réveilla après vingt-quatre heure de sommeil avec une belle gueule de bois.". Tu as donc vu qu'on peut faire des choses énormes si on applique ce conseil. toutefois, pour les anecdotes, il faut bien les placer, de manière à ne pas faire chier le lecteur. Je te conseille de les mettre au beau milieu de réflexions de ton perso, pour ne pas tomber dans le hors-sujet. Voilà, l'application de la première leçon est de chercher des trucs à décrire, des choses à dire, en somme, pour pouvoir disserter dessus. voilà ton premier exercice: tu vas me répondre en RP en essayant de me faire pas mal de lignes de description et peu de dialogues. T'es qui déjà?"

Trouble attendit la réponse, n'en revenant toujours pas. D'habitude, il ne restait aucun élèves.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cours de Maf Cours de Maf EmptyDim 4 Juil 2010 - 23:53
Le large filet de bave qui ornait la table où Maf' s'était assoupi en attendant son ami fut hâtivement caché par un cahier débordant de gribouillis divers (principalement phalliques) trouvé sur une table voisine un peu plus tôt. Après avoir couvert les preuves du terrible forfait d'un geste rapide Maf' chercha la cause de se réveil brutal des yeux. Devant lui déambulait un homme gesticulant de gauche à droite à une vitesse folle. Pendant que l'excité écrivait au tableau Maf' trouva la cause de son sursaut, la porte de la salle gisait par-terre telle une fleur écrasée par un éléphant.
Lorsqu'il tourna à nouveau la tête vers l'étrange individu capable d'une telle barbarie Maf' il vit que celui-ci ne bougeait plus. De l'autre côté de l'amphithéâtre à un stade de décomposition particulièrement avancé où Maf' avait élu refuge pour se reposer de ses nuits d'insomnies en attendant un ami de la fac il pu sentir comme un sentiment d'impuissance lorsque les yeux du malheureux et les siens se croisèrent.
« Vu ses entrées ça m'étonnerait qu'il ai des élèves... »
Tout en marmonnant ces mots Maf' vérifia ses dires, à première vue, personne d'autre que lui dans la salle. Cependant, Maf' vit bouger sous la table où il avait pris le cahier.
Maf' avait du mal à y croire, quelqu'un dormait sous cette table, très surement un élève. Que pouvait-il bien faire SOUS la table ? s'interrogea Maf'. Mais le professeur l'interpela, le sortant ainsi de sa réflexion et lui expliqua le but du cours sans même lui laisser le temps d'objecter qu'il n'était plus étudiant depuis longtemps. Néanmoins, curieux et touche-à-tout Maf' écouta le cours avec attention.

Le moment auquel Maf' réalisa qu'il appréciait vraiment ce cours et le personnage qui le présentait fut celui où, ignorant la remarque sur un pseudo oubli de son nom qu'il n'avait pas encore donné, il apprécia pour la première fois l'idée de disserter.
Maf' pris le stylo qu'il avait dans sa poche de poitrine et commença à feuilleter son cahier en quête d'imagination et de place. Le cahier était dans un état assez misérable pour un objet vraisemblablement acheté quelques mois plus tôt. La couverture, plein de dessins sans intérêt ni représentation particulières était cornée au point de ne plus couvrir une petite partie des coins du cahier. On pouvait voir que certaine pages avait étaient arrachées, et on pouvait facilement deviner que plusieurs personnes différentes l'avait fait par la forme des déchirures. Le cahier ne semblait pas appartenir à une personne en particulier mais à la salle elle-même.
Maf' trouva enfin une page à peu près vierge et commença à y griffonner quelques mots.

Rapidement en panne d'inspiration Maf' commença à questionner le professeur.

« Monsieur, maintenant que je peux espérer en placer une j'aimerais vous faire part d'une petite erreur à mon sujet. Je ne suis pas élève, en fait j'étais juste là à attendre et je me suis assoupi accidentellement. » fit Maf'. Voyant que la réponse allait être rude, Maf' ajouta: « Cependant ! J'ai trouvé votre leçon passionnante, vraiment ! »

« Par contre, quelque chose m'inquiète un peu monsieur, c'est la personne sous la table au rang devant moi, pensez vous que c'est un élève, ou juste quelqu'un qui profite du chauffage ? » conclut Maf' après de longues secondes assez stressantes.

Revenir en haut Aller en bas

Cours de Maf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Au pays du flood :: Autre Rp :: Ecole de Rôleplay-