Haut
Bas

Partagez

[quête, pv Xam] Lezards Versus Traveller (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: [quête, pv Xam] Lezards Versus Traveller (terminée) [quête, pv Xam] Lezards Versus Traveller (terminée) EmptyVen 10 Juin 2011 - 22:10
La fin des cours… c'est étonnant de voir comment une troupe d'individu de jeune âge peut réagir face à une nouvelle annonceuse de liberté, certes tout le monde en ferait de même, mais est ce que tout le monde va se bourrer la gueule? Oui? Autant pour moi dans ce cas. Et toi Xam, qu'en est-il de ta situation, vas-tu, de même que tes frères de meute, courir au comptoir le plus proche pour y dépenser l'argent servant normalement à déjeuner, en commandant plusieurs verre de ces délicieux breuvage dont tu raffole tant? Ce serai idiot de ne pas en faire autant, c'est vrai, après avoir passer une année à te lever de ton lit si possessif, de voir ses couettes se plier de tristesse en te voyant te libérer de son emprise, le rassurant chaque matin pour lui dire que tu reviendras ce soir… hein? Plus rien ne m'étonne maintenant. Bref, dix mois que tu te tape le même refrain chaque semaine, mais étrangement cette année passa plus vite, beaucoup plus vite que l'année précédente, tu sais cette année où tu n'en a pas branlé une? Oui oui celle là, celle où tu loupas ton bac!! Bref, ta deuxième terminal fut considérablement plus fructueuse, tu décela une confiance en toi qui étais jusque là encore inconnue, ce qui te permis de monter petit à petit les échelons de la classe et d'arriver dans les dix premiers! C'est déjà bien pour quelqu'un qui a commencé l'année vingt-septième sur vingt-huit! Cependant ce n'est pas la seule raison pour que ton année soit si réussi, en effet tu as fait plusieurs rencontre avec la gente féminine, c'est un peu ça qui décela la confiance longtemps enfoui au plus profond de toi, mais toutes ces rencontres ne furent rien face à CE jours! Quelque temps après Noël tu reçu ton véritable cadeaux. La visite d'une amie qui t'est très chère et pour qui tu as toujours ressentis quelque chose de plus fort que de l'amitié.

Oui, ton plus beaux cadeaux tu dus l'attendre 18 réveillons avant de la recevoir. Mais finalement il arriva. Elle devait, initialement, venir afin de t'aider dans tes révisions, au bout de plusieurs heures de travail tu lui fit visiter ton petit chez toi en commençant, par la cuisine, où vous aviez prit le temps d'étudier, puis le salon, la salle de bain en rénovation, les toilettes… tu me fais pitié Xam, t'es IRRECUPERABLE! Mais tu finis tout de même pas monter un étage, puis un second pour entrer dans tes lieux, ton royaume, ton sanctuaire, où mangas, jeux vidéos, dessins et musique ne fond qu'un.
Sur ton lit, vous vous regardiez tendrement dans les yeux, le temps semblait s'être arrêté, la neige stoppa sa chute, plus rien ne pouvez vous déconcentrer. Mais les secondes les plus longues furent celles lorsque tu avança tes lèvres pour les coller aux sienne… tu avais peur de sa réaction, peur qu'elle refuse, mais elle accepta ce premier baiser qui fut celui qui débuta une longue histoire. Cette histoire te changea, tu étais devenu plus mature, tu t'étais fixé un but dans la vie, et elle fit naître la confiance dans ton cœur. Cette confiance c'était installé dans ta vie d'étudiant, mais également dans celle du combattant de Dreamland. Les combats et autres aventure s'était multiplié, les rendant beaucoup plus mature et époustouflant, plutôt que bourrin sans cervelle faisant tout exploser au quatre coins du royaume.

C'est d'ailleurs l'heure de se coucher et de rejoindre ce monde onirique où tout est possible. Rejoindras tu les autres voyageurs de la nuit dernière? Nul ne le sais, à chaque fois tu te retrouve dans un royaume qui t'es toujours inconnu, une plaine, une monde de sucrerie, une forêt ou bien même une ville à l'aspect antique où les combats de gladiateur font l'adoration des habitants des rêves. Te voilà dans un monde encore un fois inconnu, et pourtant tu as l'impression d'y être toujours venue, c'est une étrange sensation… la même sensation que lors de ta première sortie avec ta femme, l'impression d'avoir toujours était fait pour cet endroit. Un lieu où règne en maître bon nombre de voyageur et d'habitant des rêves à l'allure peu commode, un royaume caractérisé par une grande ville s'identifiant à une mégalopole, où bien à une immense cités américaine! Des néons aux forment varié, femmes nues; bouteilles; boules de billard; etc… , de la fumé qui sort des fenêtres, des pauvre type qui sortent des bâtiments des diverses manière, aidé par des potes; jeté par les videurs; en rampant; dégueulant par terre; etc… des rues sombres idéal pour n'importe quel trafic.
Ce royaume représente tout ce que le bon sens commun et l'éthique tentent de bannir depuis plusieurs siècles de nos contrées : les vices et la débauche. Disons simplement que ce royaume représente la luxure dans toute sa splendeur, d'ailleurs le nom de ce royaume était composé de ce péché capital. Luxuria, le monde ayant pour morale, "tant que le plaisir est là, pourquoi s'en priver?" tu étais si bien!! Tu n'avais pas put te lâcher vraiment avec tes potes dans le monde réel, c'est surement ça qui t'a amené dans ce lieux qui représente tout ce que le bon sens commun et l'éthique tentent de bannir depuis plusieurs siècles de nos contrées : les vices et la débauche.


"Rock'n roll baby!!" pensais-tu à haute voix.

Tu parcourus cette contré à la recherche de boissons gratuite, de quelques chose à fumer, ou autre, mais à la place tu trouva un groupe d'individus plus sobre que les autres clodos se roulant à terre en riant comme des sauts!! Ouais enfin t'avais un peu l'intention de finir comme eux. Doucement tu te dirigeas vers ce groupe qui regardait attentivement un panneau d'affichage numérique, endommagé par ses coups de griffes, sur lequel était diffusé un message de la plus haute importance.


"Voyageurs ou guerriers des rêves, ce message est des plus important. Je cite: un fois de plus le royaume de Luxuria a subit d'énorme dommage.."

Tu te retournas pour constater ces "dommages" et ne vit que des ivrognes les bouteilles à la mains, les bras entre croisée chantant une chanson bien connue dans ce milieux avec une voix déformé par l'alcool, la cigarette, et autre produit soit disant nocif à la santé…

"L'avion, l'avion, l'avion, ça fait monter les yeux!! Les femmes, les femmes, les femmes, ça fait monter la ****…"

*Gné? C'est ça les dommages?*

Tu te retournas afin de continuer à lire le modem.

"Luxuria a subi d'énorme dommage à la suite d'une nouvelle attaque de ces terribles hommes lézards qui pillent et attaquent sa population. La mission est d'éliminer ce dangereux groupe afin de préserver ce royaume et les autres que ces monstres pourraient attaquer. Mission de rang D. Généreuse récompense à la clef."

Suite à cette transmission bon nombre des individus s'éclipsèrent, pour ne pas dire tous. Serait-ce la peur? Peut être le fait que la récompense ne soit pas décrite? Ou bien tout simplement un réveil collectif!! Mais oui comme par hasard… s'ils sont partie c'est pas pour rien et tu devrais en faire autant!! Pourquoi je discute tu vas encore en faire qu'à ta tête et vouloir défoncer tout ces rampants, non pas les ivrognes mais les lézards… t'as pas vu que t'es tout seul? Quoi que…
Tu sentis une autres présences, une présence qui ne sentait pas l'alcool, mais plutôt la détermination. Amis ou ennemis? Tu restas sur tes gardes. Restant entre l'hésitation de ne pas te retourner tout en restant dans l'ignorance et faire un brusque demi tour sur toi-même en criant comme un dégénéré pour effrayer cette présence, tu te décidas d'opter pour un juste milieu. Emplie de sagesse et d'assurance tu te retournas tel le héros de ce royaume prêt à faire face à n'importe quel danger, cependant tu ne t'attendais pas à un danger de ce genre, ou plutôt de cette taille. Un petit être insignifiant d'une dizaine de centimètre te regardait levant très haut la tête, frôlant la luxation de celle-ci tu t'abaissa pour lui faciliter la tâche. Innocent comme à ton habitude tu le regarda et l'examina.. il n'avait pas l'air bien méchant, la peau verte aux reflets jaune, les yeux globuleux à la rétine accordé aux reflets de ses écailles, une queue plutôt longue et une chemise rouge à fleur blanche. En gros, ce lézard ressemblait plus à un visiteur qu'à un dangereux monstre pillant et réduisant tout en poussière à son passage. Cessant de l'admirer tu te relevas et, levant haut ton genou, l'écrasas sous ta bottine tel un vulgaire insecte. Le petit cris qui s'échappa fut strident, mais cette gène fut engendrée par une autre. En effet, tu entendis un des habitants des rêves hurler de terreur, mais à cause de son penchant alcoolisé tu n'avais pas tout compris mise à part quelques mots.. Visiteur, lézard, détruire.. les deux premiers ok, ça c'était compréhensible, tu venais d'écraser un petit homme lézard ça pas mal de monde l'avait vu, mais pour ce qui est de détruire.. il n'y avait plus raison d'avoir peur puisque que tu venais de la tuer, cette menace qui détruit tout sur son passage!!


"Ne vous inquiétez pas brave gens! La terreur n'est plus, acclamez votre sauveur!! Et à moi la récompense.." disais-tu fièrement

Cependant le tension était toujours présente au seins de la place et des alentours.. était-ce l'alcool qui les empêchait de comprendre? Tu allais te lancer dans une explication lente et détaillé comme lorsque l'on parle ou que l'on expliquer quelque chose à un enfant de 3 ans, mais quelqu'un semblant à jeun vint hurler quelque à travers sa fenêtre de maison..


"Abrutis!! C'était leurs envoyé, leurs visiteur, celui qui cherche de bon plan pour attaquer les royaumes!! A cause de toi non seulement ils vont tous voler et détruire, mais en plus il vont nous tuer!! ABRUTIS!!!"

Abrutis, ah ce doux mot qui te désigne si bien! Exprimant ta débilité, ta naïveté et ton innocence, toujours entrain d'aggraver les choses en voulant les améliorer, ou à te faire des ennemies alors que tu désire des amis.. cette créature aux oreilles pointu n'avait pas tord, tu étais un abruti. Croire qu'une si petite bête verte est capable de détruire un village. Cependant le temps de la réflexion devait cesser car la véritable menace approché à grand pas. Tous les véritable rampants, ceux qui sont désignés comme véritable destructeur de royaume et tellement craint. Tu pouvais très bien t'enfuir, d'ailleurs il le fallait mieux, mais témérité te faisait toujours risquer ta vie et ton idiotie était largement rentabilisé par ta volonté de te faire faire pardonner.. la fuite n'était donc nullement une solution, tu devais te battre.. te battre pour toi-même, pour sortir indemne de cet affrontement, mais aussi pour ce royaume car si tu ne prenais pas tes responsabilité en main, un royaume de Dreamland allait-être complètement éradiqué, même si ce royaume n'exposé que les cas remplie de péchait et où la débauche se fais reine à chaque coins de rue.

Le groupe se rapprochait.. les fenêtre se fermaient et les habitants de Luxuria rentrait les ivrognes incapable de tenir debout pour se mettre à l'abris. Seul dans la place central tu voyais au loin la bande de pillards arriver, arme en main.. enfin plutôt arme en queue? Ah!!!! Mais c'est quoi ces machins là!! Ils ont des queues à la place des bras, une gueule bien dégueulasse, avec les yeux fonctions lampe torche et en plus ils mettent des armures et se battent à l'épée?! Mais ils savent même pas marcher droit!! Une équipe de bras cassés à la gueule bien déglingué oui c'est pas des pillards, mais des monstres!! Ah.. euh.. en effet c'était précisé dans l'offre d'emploie, une bande de lézard.. mais.. ils sont une bonne vingtaine tout de même et toi, bah tu est seul avec tes invocations..
N'attendant pas qu'ils se rapprochent plus de toi tu invoquas tes deux oiseaux et leurs expliquas le plan..


"Bon les gars, j'ai fat mon boulet.."

"Pour changer"

"Donc y a des gros lézards là bas qui veulent nous tuer, donc euh.. ils sont vingt donc dix chacun. Bonne chance!"

Un long silence régna suite à tes paroles et aussitôt tes deux oiseaux se regardèrent et disparurent en te laissant un petit mots écrit sur un bout de papier.

*Xam, on en a marre de tes plan foireux, démerde toi pour cette fois. Sans rancune.*

Une larme coula.. puis deux.. trois.. et tes devinrent une véritable fontaine de larme. Prit au désespoir tu te leva et couru dans une direction opposé à la bande de gros vilain pas beau. Oui, tu fuyais enfin pour survivre sachant que s'en a allait être fini pour toi et ton histoire de voyageur Bird Maker. Seulement voilà, les rampants ne semblait pas vraiment vouloir détruire le village, au contraire ils n'en n'avaient plus rien à faire, désirant seulement mettre fin à tes jours de voyageur, c'est pourquoi, en te voyant courir à toute allure, ils se mirent tous à charger arme en l'air et criant.

"Reviens ici tout de suite!! On a des compte à régler!! T'es qu'une couille mole!! T'entends c'qu'on te dis?! T'as rien dans l'froque!!"

Stop. Tu t'arrêtas de courir et fixas les groupes de lézard continuant à te foncer dessus. Un nouveau sentiment naissait en toi, après le désespoir que tes camarades à plume t'ai laissé en plan pour ce combat, il n'y avait qu'une seule émotion qui survolé ton esprit. L'envie de vengeance. On pouvait t'insulter de n'importe quoi, mais ne jamais mettre en question ta folie et disant que tu n'es pas capable, car s'il y a bien quelqu'un capable de commettre toute les folies, c'est bien toi. Poussant sur tes pieds vers l'arrière tu dégagea un léger nuage de poussière afin de te mettre à courir en leurs direction. Tu étais seul face à ces vingt individus tous aussi moche les un que les autres, mais ta volonté était bien plus grande et plus important que leur nombre. Tu demandais réparation. Ta folie resurgissait, et tes yeux étais insufflé de sang, inspirant l'expérience de ta vie dans ce monde onirique, mais surtout l'histoire de tes nombreuses batailles. Ces monstre était laid, pour sur, mais à Dreamland il ne faut pas se fier aux apparence, les être les plus insignifiant peuvent être les plus dangereux et la réciproque est totalement vrai. De plus aucun d'entre eux ne sortait du lot pour exprimer sa supériorité hiérarchique, ce groupe n'avait donc aucun chef, ce qui allait rendre la tâche plus aisé. Te rapprochant de plus en plus vers ces hommes reptiles tu tiras ton poing droit vers l'arrière, le chargeant de toute tes forces pour l'envoyer dans la tronche du premier malchanceux de t'avoir insulter de couille molle. Eux aussi se rapproché, mais tu n'allais en faire qu'une bouchée. De plus prêt ils n'étaient pas si effrayant, certes ils étaient beaucoup plus moche, plus que les orques de la terre du milieu du seigneur des anneaux, plus que jackie Stallone pour vous dire l'horreur que de se trouver face à eux. Mais leur apparence brutale et visqueuse ne devait pas leurs permettre une style de combat fluide et agile, c'était un second avantage pour ta pomme. Plus le combat allait commencer et plus tu te voyais sortir victorieux, certes pas indemne, mais victorieux tout de même. Le combat allait surement durer toute les nuits vu leurs nombres, tu n'allais peut être pas avoir de temps, il te devait donc de faire vite, et de bien faire. Cependant tes alliés avaient refusé ton premier plan en te laissant seul pour cette nuit.. cela te donné un énorme poids à porter.. tu étais vraiment seul face à ces vingt erreurs de la nature.
Ca commençait, ton poing venait juste de fracasser la tête du premier monstre qui tomba sur la champ, pas que tes coups soient surpuissant, mais ta vitesse de point plus leurs vitesse de pointe et la vitesse de ton poing et mettant tout ton poids dans celui-ci, le coup ne pouvait que faire très mal. Le coup fut brutal pour le premier, mais les autres monstres ne risquaient pas de se faire mettre k.o. dès le premier coup. Tu devais donc esquiver les dix neufs coup d'épée qui allaient s'enchaîner rapidement. Une seule erreur de ta part ou un moment d'inattention et tu serais cuit. L'heure était à l'esquive, les coups pleuvaient sans cesse, car lorsque l'un frappé l'autre chargé son coup et frappé à son tour et ainsi de suite, le nombre d'ennemies étant assez élevé leurs temps de récupération était suffisant pour frapper fort à chaque fois. Malheureusement à ce train là, tu n'en aurais battu qu'un durant cette nuit, ce qui n'est pas très glorieux pour celui qui les as directement provoqué (malgré lui). Tu devais te défaire de cette situation et vite.
Tu ne pouvais pas les frapper sur le buste alors que c'est la partie la plus facile à atteindre, leurs bras pourras aisément de saisir étant démunis d'articulation et leurs jambe recouvert d'une armure de piquant naturelle. Donc à part leurs écraser les pieds jusqu'à en mourir tu ne pouvait que les attaquer au crane. Tu connaissais leurs point faible, c'était déjà ça, maintenant il te fallait trouver rapidement comment atteindre le sommet sans recourir à des blessures trop importante. Le seul moyen était de retourner leurs armes contre eux. Leurs lames étant assez large tu pouvais prendre appuis sur celle-ci afin de bloquer, en alourdissant les poids sur les armes, mais surtout prendre de la hauteur pour leurs dégommer la boite crânienne. Tu avais leurs points faible et la tactique.. il fallait désormais passer à la pratique et il ne te fallait pas deux ans pour t'y mettre.

Toute en finesse et plaças tes deux mains sur le flan de l'une des lames et croyant ingénieux de te lancer en l'air, le propriétaire de celle-ci souleva son arme, facilitant ton travail. Voyant les monstre d'en haut tu choisis le premier que tu allais attaquer.. ça serait celui là, celui qui avait signer son arrêt de mort en t'envoyant valser dans les cieux, des petits cieux. Atterrissant sur la tête d'un de ses frères d'arme tu chargeas ton pieds pour lui shooter la tête tel un champion de foot. Les cours d'EPS ne sont pas si inutile et le foot ne sera plus un jeu bête pour toi. Trêve de plaisanterie, ils sont encore dix-huit, et pas une seule blessure. Le combat était à ton avantage. Te mettant reprendre appuis sur les lames tu te remit à prendre de la hauteur pour recommencer une technique de head shoot, malheureusement ces reptiles semblant plus con qu'ils n'en avaient l'air. Deux d'entre eux utilisèrent la même tactique pour te rejoindre dans les airs. Prenant appuis sur les lames de leurs camarades de destruction ils étaient à ton niveau aérien et tentèrent une tactique de découpage en ciseaux. Te repliant par reflexe tu t'alourdis chutant plus rapidement en profitant choper les pieds d'un d'entre des deux pour chuter avec lui en t'en servant d'amortisseur. Le choc fut brutal, l'armure se fissura et il lâcha sa lame. Profitant de cette occasion pour t'équiper, tu saisit l'arme et l'enfoncer dans le torse de cet être répugnant et laissa s'échapper un gémissement d'agonie. Il n'était plus que dix-sept, mais bien plus que seize. En effet, adaptant un style de combat vulgaire maladroit tu t'attendais à ce que le second lézard "volant" atterrisse comme un pélican, profitant de cette occasion, tu te plaça à côtés de son point d'atterrissage et le coupa laissant le nombre de chose inerte sur le planché des vaches à six pour cinq victime. Cette arme au flan large et aux bords tranchant mais surtout arrachant allait-être un grand allié, puisque tes volatiles refusé le combat. Malheureusement elle était lourde.. très lourde et n'étant pas à l'aise dans le combat à l'épée tu ne pouvais pas te permettre de ne battre qu'avec elle. Cependant, retourner leurs armes contre eux était plus que tentant.. ta vanité était telle que tu saisis l'arme dans les deux mains et, avec quelques difficulté à la porter, fonça sur les quinze autres candidat à une mort certaine. Faisant aller vulgairement cette arme vers les monstres te les toucha brièvement sur leurs corps visqueux, mais sans trop les endommager.. malheureusement, eux, savent manier cette arme et n'hésitèrent pas à user de ta vanité pour te taillader. Quelques seconde suffirent à te faire lâcher l'arme qui t'enfonça dans le sol terreux. Prenant appuis sur celui-ci avec tes mains, tu tentais de reculer face aux monstre qui n'allaient pas tarder à te mettre en charpie pour la mort de leurs frères.

Tu fermas les yeux par peur attendant que les fers croisent ta chair, mais rien, mise à part le bruit du fer croiser celui du même matériau et une explosion. Ouvrant les yeux tu ne vis que fumé, et doucement il s'échappa dans l'air laissant apparaître deux silhouette que tu étais heureux de voir ce soir. L'une était petite et portait un casque sur la tête, l'autre était plus grande et portait un long manteau et tenant l'épée précédemment planté dans le sol, et tout deux étaient des oiseaux. Ben et Doudou n'étaient pas partie. Faisant face aux quinze monstres, ne comprenant pas ce qu'il se passait, Ben prit la parole tout en fixant les adversaires.


"On s'est jamais barré dans notre dimension d'invocation, mais un peu plus loin sur le toit d'une des baraques à néons. On en avait marre de ton comportement et sur le coup on voulait vraiment se casser, mais on a repenser à tout ces combats vécu ensemble et en te voyant combattre seul et proche de la mort on s'est décidé de sa battre avec toi."

"Wouah les gars j'vous kiff trop!!!" hurlas tu en te relevant équilibrant désormais le combat à trois contre quinze.

Comme à ton habitude tu demandas à Ben d'équiper tes semelles de ses bombes à souffle afin d'exécuter sa technique de renfort Burst Jump et équiper ses mains de bombe explosive afin d'utiliser sa technique d'attaque Burst Punch. Cela facilitera ses capacité à prendre de la hauteur. De plus, pouvant combattre librement, Ben pourra envoyer ses bombes qui seront une excellente technique pour dissimuler les combattants afin d'attaquer les monstres sans qu'ils ne les voient. Doudou quand à lui, pourra se démunir de son club de golf afin de manier une vrai arme qu'il a déjà en main. Finalement le combat reste plutôt déloyal, mais la chance change de côtés. Les quinze moches n'hésitèrent pourtant pas à attaquer, restant sur le fait qu'on vous n'aviez pas l'air bien méchant et pensant plus à vous manger qu'à réduire en charpie désormais, mais la première bombe calme celui en tête qui, courant la gueule ouverte, venait de trouver sa mâchoire décroché et la moitié du visage brulé. Doudou profita de cette occasion pour terminer le combat en le découpant, quand à toi tu sauta au dessus de lui qui te caché de la bande de rampant étonné de te voir à nouveau aventureux, voir plus que tout à l'heure. Utilisant ton Burst Jump, tu te retrouvas au dessus d'eux pour finalement atterrir derrière le groupe et prendre la tête du dernier du groupe pour la tirer contre le sol et l'achever d'un Burst Punch qui t'éclaboussa le visage.
Plus que treize et bientôt réduis à zéro. Prit un sandwich tu n'avais plis qu'à avancer afin de rejoindre tes deux alliés qui n'allait pas faire de quartier eux non plus. Tirant un autre lézard par le col tu le fit tourner sur toi-même pour l'envoyer vers le haut, utiliser un second saut extravagant afin de le rejoindre et d'utiliser ton poids et celui des piafs qui venaient juste de te rejoindre pour accélérer la chute et hotter la vie du monstre. Le compte n'était plus qu'à douze. C'était encore trop et tu commencé à sentir une certaine fatigue.. tu allais sans aucun doute devoir utiliser ta plus puissante technique fusionnant les deux bombes de Ben. Le more Burst Punch, c'est une technique qui allait t'être utile face à tant d'ennemie.. te mettant à courir vers tes adversaires Ben ne perdit spas de temps pour t'équiper des bombes à souffle sur tes coudes et des bombes explosifs sur tes poings. Le festival allait pouvoir commencer. Ne t'arrêtant pas et les lézard se dirigeant également vers toi, tu donnas ton premiers coup comme s'il ne s'agissait que d'un Burst Punch puis un second de l'autre main qui fit exploser l'armure de deux des moches et te mis à activer les bombes à souffles renvoyant rapidement tes bras et ainsi débuter la rafale de coup de poing qui commençait déjà bien son travail en désarmant les monstre et leurs hottant leurs armures. Neuf d'entre eux n'avait ni armure, ni épée après quelque coup, ainsi les autres rafales les mirent k.o. mais n'en moururent pas. Les trois autres vous firent tout les trois face.. Ben et Doudou debout et toi au centre épuisait pas la technique, les bras en lambeau et le visage recouvert du sang de tes adversaires mais également du tiens provenant des bras ne ressemblant plus qu'à de la viande mal cuite. Cependant les trois ne tremblaient de peur, mais se devait de continuer le combat. Les voyant avancer tu soupiras n'arrivant presque plus à te lever et à serrer les poings pour finir la bataille. Doudou passa devant toi et tendis l'arme vers eux.


"Partez, on vous laisse vivre."

Cependant les monstres continuaient à avancer. De ce fait ton pigeon de combat fonça vers eux et plana autour d'eux tel un rapace en vue de ses proies. Durant son vol il lâcha ses bombes explosive qu'il fit retentir une fois dans les cieux. Deux des trois tombèrent et le troisième sur le genou supplia l'oiseau au casque de laisser en vivre et s'enfuir.

"C'était tout à l'heure ça."

Imitant ton premier style de combat pour te faire honneur, Ben enfonça une de ses bombes explosive dans la gueule du reptile bien profondément et, en te rejoignant, le fis exploser. Les combat était fini, mais un bonne partie d'entre eux était encore en vie. Ne pouvant plus te relever tu posa tes bras en sang sur le sol terreux, mélangeant tes plaies avec les cailloux, créant ainsi une nouvelle douleur en plus de celle du au vent soufflant sur ces même blessure. Cette souffrance te fis vomir, la tête baissé et ne pouvant plus la relevé étant démuni de force, tu ordonnas à tes invocations, mais surtout à tes frères d'armes, de finir le travail en leurs hottant leurs derniers souffle de vie. Le combat était belle et bien finit. Les royaumes terrassés furent vengés, Luxuria fut sauvé et les prochains royaumes n'ont rien à craindre, mais plus important.. tu prouva que tu n'étais pas une couille molle.
Revenir en haut Aller en bas

[quête, pv Xam] Lezards Versus Traveller (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 3 :: Luxuria-