Haut
Bas

Partagez

Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hope Maniakku
Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2011

Habitué
Hope Maniakku
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 150
Honneur: 50
MessageSujet: Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku] Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku] EmptyMer 4 Mai 2011 - 23:31
    Belle journée aujourd’hui, je marche tranquillement dans la rue … La journée est belle, c’est le week end, mais je me fais suer chier. Je pars donc à la boutique de textile. Pourquoi ? Bah des bandanas pardi ! Elle se situe à quelques kilomètres de là où je me trouve actuellement. Je décide donc de faire du stop pour y aller. Au bout d’une dizaine de minutes, pour un centaine d’essais, je suis enfin pris par un père de famille, sa femme, et ses deux enfants dans un monospace. Evidemment, je me retrouve entre les deux gamins qui doivent avoir aux alentours des dix ans. Quelle veine. Il regarde la télévision sur l’appui tête des siège de devant, il adore une pub, il l’on apparemment enregistré sur un CD et ils l’a repasse en boucle avec le son à fond. Je suis sûr que vous la connaissez cette pub … Tendons l’oreille.

    Mes copains et moi on aime bien rigoler, on est complètement fous, quand y’a de l’eau partout ! La mandarine ça la fascine, la framboise c’est l’extase, et moi ? Et moi ? Toi l’ananas, là tu m’agace ! Quand ça fait plouf, ça nous rend ouf, mais quand ça fait plaf, ça nous esclaffe ! Les cascades et les geysers pour tous les fruits c’est super balibadoubaloubaloubalou ! Oasis, Oasis, des fruits de l’eau d’source du fun !

    Une fois ça va, deux c’est marrant, trois c’est chiant, mais en boucle ça me donne juste envie de tout casser. Le trajet dur environ autant de temps qu’il m’a fallut attendre avant que je sois prix dans cette voiture de l’enfer. Décidément, ça renforce ce que je pensais déjà : Les enfants c’est bien, mais dans les maisons des autres. Au moins, ils m’ont posé juste devant la boutique. J’y entre avec impatience, ici c’est le paradis pour moi, tout un rayon est dédié aux bandanas. Tous motifs, toutes couleurs, lorsque je viens ici, je ressemble à une nana dans le rayon fringue à la mode avec des soldes à -90% … Ouais ça existe pas mais déjà dans le rayon nappe avec les soldes à -50% c’est hystérique mais alors imaginez dans le rayon mode à -90% ! Ca donne une idée de mon état. J’ai un peu honte des fois, mais je m’en tape, j’aime les bandanas donc j’ai le droit d’être tout fou fou lorsque je viens ici point ! Tout se passait bien dans ce beau magasin, j’ai choisi deux ou trois modèles je passe à la caisse et au moment de payer je regarde l’écran plat au dessus, pour divertir les clients quand ils attendent dans la queue … Non ! Non !

    Mes copains et moi on aim….

    Je suis déjà parti, j’ai payé vitesse grand V Et je suis parti avec ma marchandise. Je suis rentré chez moi en courant, dans le but de me sortir cette chanson de la tête. On aurait dit un malade mental échappé de l’asile poursuivi par les médecins. Une fois chez moi la chanson m’est sortie du crâne, objectif atteint ! Je bondis, exténué, dans le canapé et allume la télé. Une erreur, je l’éteins de suite mais c’est hélas trop tard, je l’ai de nouveau dans la tête. J’attrape une pêche dans la coupe à fruit et la lance par la fenêtre … Eva la pêche de mon cul ! Je crois que si je le pouvais, je détruirai tous les fruits de cette planète. Faut que je me calme je psychote là. Je pars directement me couché. Non je n’entends pas des voix de fruit qui chante en regardant les plafonds les yeux injectés de sang, je suis allongé les yeux fermés tentant de dormir. J’y parviens, enfin.

    J’ouvre les yeux, sentant une douce brise caressant mon visage et balayant mes cheveux… Trop c’est trop. Cet endroit est le concentré de tout ce qui m’a pourri ma journée ! Des fruits partout ! Partout ! J’attrape mon boomerang, maintenant devenu mon partenaire favori, et je le lance, lui donnant une trajectoire avec laquelle il pourrait trancher un maximum de fruit. Il me revient une minute plus tard. Y’a plus de fruit à ma vue, plus que les arbres, donc si je reste ici, je me sentirais mieux. Soudain, quelque chose approche, me faisant de l’ombre. Je lève les yeux et me rend compte que le mec en face de moi et vachement grand … à a beaucoup de bras … de gros bras …

    « Hé ! On tranche pas les fruits »
    « Ho ! Commence pas à me les briser hein ! C’est pas le moment »

    Je me retourne, comme si je boudais. Je prends soudainement un violent coup dans l’épaule, m’envoyant valdinguer contre un arbre. Je retombe assis au pied de cet arbre, puis un fruit non identifié, mais très gros, me tombe soudainement sur la tête. Un peu sonné, je regarde le truc qui m’est tombé sur la tête, première réaction :

    « Ah ! Fruit ! »

    Je le lance immédiatement vers la créature qui m’a attaqué… Bwa, autant mettre un grand coup tout de suite, qu’il comprenne qu’il faut pas me faire chier maintenant. J’attrape mon boomerang puis le lance dans la direction de la créature, juste derrière le fruit encore en vole. Il balaye le fruit d’un de ses bras, mais je constate que trop tard que derrière se cache mon boomerang, qui lui taillade la joue avant de me revenir dans la main. Je me remets debout, regardant le sol, puis j’attrape mon arme au vol avant de relever la tête et de dire d’une voix sombre à la créature.

    « Dégage, laisse moi tranquille ! »

    Le géant repart, je ne pense pas que ce soit par peur, mais plus par compréhension de mon état actuel. Un craquement de branche se fait entendre derrière moi, c’est quoi ça encore ? Je me retourne, prêt à déterminer une trajectoire pour mon arme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku] Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku] EmptyLun 9 Mai 2011 - 21:21
    Nous utilisons tous les jours les mots "légume" et "fruit". Mais finalement, qu'est-ce qu'un légume ? Qu'est-ce qu'un fruit ? Ou plus précisément, à partir de quand un fruit est-il un légume ? Ou encore, à partir de quand un légume est-il un fruit ? Une pomme est-elle un fruit ou un légume ? Et une tomate ?
    Partons de ce qui est sûr : un légume - un fruit aussi d'ailleurs - est un végétal, ou plus exactement une partie d'un végétal, une partie d'une plante.
    Disons-le : un fruit peut être un légume. Ou bien faut-il dire : un légume peut être un fruit ! Dans les légumes, il y a un peu de tout. Simplement parce qu'une plante est composée de plusieurs parties, et que toutes les parties d'une plante peuvent être un légume. La carotte est un légume-racine. La laitue est une légume-feuille. L'asperge est un légume-tige et un légume-bourgeon. Le petit pois est un légume-graine. Le chou-fleur est un légume-fleur. Et le haricot est un légume-fruit. Donc, un fruit peut être un légume, et un légume peut être un fruit !
    On ne sait toujours pas ce qu'est un légume ou un fruit. Le plus amusant (enfin, moi, cela m'amuse !), c'est qu'une recherche dans les dictionnaires montre qu'au fil du temps les définitions changent. Surtout pour le légume. Qu'on le veuille ou non, le concept de légume n'est pas un concept stable, bien établi.
    Du côté du fruit, c'est plus clair. Tout le monde, à ma connaissance, s'accorde pour dire qu'un fruit est la partie de la plante qui contient les graines et qui est issue généralement de l'ovaire de la fleur. La plante produit une fleur qui se transforme ensuite en fruit. C'est le cas de la pomme, de la tomate, du marron, de la banane, du gland, du haricot, etc.
    Du côté du légume, il faut reconnaître qu'il y a quand même une constante dans les définitions. Un légume est un végétal (ou plutôt une partie de végétal) qui se mange. Il y a des végétaux que l'homme mange et d'autres que l'homme ne mange pas. L'homme ne mange pas les racines d'un rosier, les feuilles d'un orme, les fruits d'un chêne,...
    La carotte est un légume parce que c'est une racine que l'homme mange (le lapin aussi, mais cela n'a rien à voir). Les épinards sont un légume parce que ce sont des feuilles que l'homme mange. Le pois est un légume parce que c'est une graine que l'homme mange. Un légume est une partie de végétal que l'homme mange. La pomme et la tomate sont donc des légumes puisque ce sont des fruits que l'homme mange !
    C'est ce que j'ai cru longtemps, sur la base de que ce que j’avais vu dans les dictionnaires. Mais je sentais bien que même mes meilleurs amis se posaient des questions sur mon état mental lorsque je leur exposais le fruit de ma réflexion ! En tous les cas, ils n'étaient vraiment pas convaincus que la pomme était un légume, comme tous les autres fruits qu'on mange, comme la poire, la framboise, le raisin, le kiwi...
    J'ai donc continué à chercher, courageusement. Et j'ai trouvé l'élément clé. Un légume est une plante potagère que l'on mange. Un végétal peut être considéré comme légume à partir du moment où cette plante est cultivée dans un potager. Il suffisait d'y penser. Les radis sont des légumes parce qu'on les cultive dans un potager. Les salsifis sont des légumes parce qu'on les cultive dans un potager. Les tomates sont des légumes parce qu'on les cultive dans un potager et les pommes ne sont pas des légumes parce qu'on ne les cultive pas dans un potager.
    Mais revenons à l’ origine de la pensée de Takeshi.


    ----------------------------------

    Il est midi, la cloche de l’école vient de sonner, Takeshi et ses amis sortent du cours de programmation et ont vraiment faim. Ils partent en direction du restau U, en quête de quelque chose pouvant satisfaire leur appétit glouton. Ils entrent dans le restaurant, et se mettent à la queue. Après un petit moment d’attente, les voilà en train de se servir au self. Takeshi prend une salade de tomate, un peu de poulet au curry et une salade de fruit. Mais voilà qu’arrivé à sa place, un de ses amis lance le sujet :

    « -Tu savais que les tomates, c’était des fruits ? »

    C’était la phrase à ne pas prononcer. C’était la phrase qui lançait les débats débile et obnubilant qui ne servait à rien et prenait très rapidement la tête … La discutions du repas tourna quasiment uniquement autours de ça, malgré quelque vaines tentatives pour changer le sujet de débat. Durant toute l’après-midi, celui qui avait lancé le sujet le regretta ardemment. Car c’était autours de lui que toutes les idées fusées. Le professeur de biologie les intercepta et leur demanda ce qui leur tenait tant à cœur, plus que son cours de chimie. Et une personne eu l’horrible idée de donner la raison : « Monsieur, quelle est la différence entre un fruit et un légume ? » C’est alors que le débat se lança durant les deux heures de biologie et au lieu de faire une dissection dont se passa bien, étant donné qu’il n’aimait pas vraiment en faire … La journée finie alors toujours sur le même sujet devenu obnubilant. Cela dura deux jours, où tous le monde ne parlait que de sa, tellement que takeshi se prit au jeu et fit pas mal de recherche. Tellement que le soir du deuxième jour, quand il sombra dans ses rêves …

    -------------------------------------

    …il se réveilla au pays des fruits ! Là, le maître des cartes se dit qu’il devait arrêter cela immédiatement. Takeshi se réveilla donc dans ce monde où les fruits étaient réunis par millier. Il prit une cerise géante qui courait et croqua dedans. C’était sucré et juteux, mais tous les fruits le regardèrent, comme si il venait de tuer quelqu’un. Etait-ce un crime dans ce pays de manger des fruits ? C’était possible. D’ailleurs, un fruit géant s’approche. C’est une énorme banane avec de grand bras. Elle s’approche de Takeshi et tente de le frapper. Le jeune garçon fait une rapide esquive sur le gauche et une carte rouge apparait dans ses mains, puis est projeté sur la banane qui explose dans un grand boum, faisait rejaillir se chair blanche un peu partout. Takeshi prend une fraise en protection pour ne pas tâcher ses habits. Tous les fruits s’enfuient en criant. Le jeune homme regarde la grosse poire qui s’approche de lui d’un air menaçant. Il fait apparaitre une carte rouge, vise le bas de la poire. La carte touche le fruit et explose. La poire n’étant pas encore morte, Takeshi l’achève avec une carte bleu et la poire disparaît dans la carte. Le jeune homme range sa carte dans son bras. Un monstre de plus dans sa collection de monstre chelou et bizarroïdes. Le maître des cartes fait apparaître une autre carte rouge dans sa main et avance dans la forêt remplie de fruit.
    Takeshi avança tout droit. Il entendit soudain des bruits de fruit tranchés, d’une personne qui crie, comme enragé. C’est une voie qu’il à déjà rencontré quelque part. Le jeune homme s’approche, carte à la main. Il arrive derrière le jeune homme qui se retourne d’un air menaçant avec son boomerang. Hope. Takeshi l’avait reconnu. Il l’avait déjç rencontré dans les plaines où ils avaient testé les règles de son jeu de carte. Le maître des cartes, content de voir quelqu’un qu’il connaissait déjà, s’exclame :


    « Salut Hope, comment ça va depuis la dernière fois ? »

    Takeshi ne laisse pas le temps de répondre à Hope :

    « Comment tu as atterris ici, toi ? »

    Takeshi rangea sa carte rouge, il n'avait normalement rien à craindre de Hope

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Hope Maniakku
Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2011

Habitué
Hope Maniakku
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 150
Honneur: 50
MessageSujet: Re: Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku] Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku] EmptyMer 11 Mai 2011 - 20:04
    La personne qui se dévoile est en fait Takeshi. Je me souviens de lui, il m’a beaucoup aidé dans ma récolte d’information et il a réussi à me divertir pendant une nuit ennuyeuse avec un jeu de carte dont il avait inventé les règles, jeu très prenant d’ailleurs.

    « Salut Hope, comment ça va depuis la dernière fois ? »

    Il est sérieux là ? M’a-t-il entendu hurler de rage tout à l’heure ou pas ? Si oui c’est une question plus tôt idiote. Ma respiration forte et mon air de psychopathe en disent long sur mon état actuel. Je suis en plein pétage de câble.

    « Comment tu as atterris ici, toi ? »

    Question à ne pas poser, mais il ne peut pas je me remémore petit à petit ma raison pour avoir atterrit ici … un air s’installe, un air familier mais oublié …

    Mes copains et moi on aim….

    Raaaah ! L’enfoiré à cause de lui ! Je définis une trajectoire parfaitement vertical à mon boomerang, et je le lance de toute mes force pour qu’il aille le plus haut possible.

    « La pub Oasis, j’y ai eu le droit toute la journée non stop. J’en peux plus des voix à la con des chansons débile et par-dessus tout des fruits !! Et t’as vu ou je suis !! Faut que je me défoule ! On se bat, c’est le meilleur moyen ! Puis c’est aussi une façon de s’entraîner. »

    Takeshi ne s’attendait pas à une telle proposition, enfin, on peut affirmer ça si on en juge par l’expression sur son visage et par le faite qu’il ait ranger sa carte rouge qu’il m’avait dit offensive à notre dernière rencontre, dommage, il va devoir la ressortir. Je le fixe quelques secondes. Mon arme redescend je bondis et met un grand coup de pied dedans, trajectoire définit dans ma tête et insufflée au boomerang par le coup, l’objet par en direction de Takeshi suivant la trajectoire que je lui aie donné, comme à son habitude

    « C’était pas une question. »

    Je repose pied à terre, m’accroupissant et posant une main au sol pour amortir le choc. Je bondis ensuite, dans le silence le plus total, dans les broussailles du bas côté et je commence à préparer mon prochaine assaut en fonction de la réaction de Takeshi. La trajectoire du boomerang, s’il ne touche pas Takeshi, l’emmènera dans les broussailles en face de moi l’arme y fera deux trois tour sur lui-même pour attirer ma cible avant de me revenir, je pourrais donc attaquer une nouvelle fois. Et si Takeshi décèle l’arnaque, j’aviserai comme je le fait si bien. Je reste accroupis en position, observant es agissement de Takeshi. Je suis tout excité à l’idée de me battre, ça faisait bien longtemps … depuis ce voyageur noctophobe qui affligeait des flashes plongeant la cible dans le noir pendant quelques secondes, laissant le champ libre pour un attaque plus dangereuse. Je suis un peu rouillé du coup, ce combat, si Takeshi décide de se battre et non de se prendre mon boomerang tranchant comme un rasoir dans la tronche, me permettra de me remettre en fort, car les récoltes d’informations sont presque fini, il faut que je me prépare pour retrouver mon frère et surtout il faut que je me prépare à l’affronter, je suis très loin de son niveau … en même temps, il est le number one disparu.



Désolé, poste un peu léger, je ferais mieux la prochaine fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku] Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku] EmptyMer 11 Mai 2011 - 22:05
    Juste après ma question, un petit rictus de folie apparaît sur le visage de Hope, suivi d’une expression de rage incontrôlée. Ensuite, c’est par une phrase, prononcée rapidement, avec dégoût que j’ai l’explication de ce qui se passe :

    « La pub Oasis, j’y ai eu le droit toute la journée non stop. J’en peux plus des voix à la con des chansons débile et par-dessus tout des fruits !! Et t’as vu ou je suis !! Faut que je me défoule ! On se bat, c’est le meilleur moyen ! Puis c’est aussi une façon de s’entraîner. »

    Ho mon dieu. Tout mais pas la pub d’oasis. C’est un traumatisme pour tous. Elle reste graver dans le cerveau tout au long de la journée, coincé au plus profond de notre subconscient interne. Quand on est actif, tout ce passe normalement, mais un moment de relâche et c’est … Et mais qu’est-ce que je raconte ? C’est moi ou je viens de comprendre la fin de sa phrase ? Soit j’ai mal compris soit il veut vraiment se friter ? Ho et puis pourquoi pas, tant que ça vire pas vraiment au bain de sang, tout ira bien. Etant donné que je le connais déjà un peu je pense que ça finira plutôt avec de multiples contusions. Quoique en fait je ne sais rien sur ce qu’il peut faire, ni sur son pouvoir. Ce que je sais par contre, c’est qu’il a un boomerang … et pas moi !
    Juste a ce moment là, le boomerang redescend et le Hope le frappe d’un coup de pied. Quoi ? C’est moi ou je vois qu’il frappe un boomerang avec son pied ? Il est fous ce mec, il va se trancher le pied, vu comme il est affuté. A moins qu’il ne frappe dans la partie sans lames. Ce qui serait plausible, en effet. Ça permettrait de l’envoyer, de façon non conventionnelle, certes, mais bon, on ne peut pas avoir le style si l’on fait comme tout le monde.
    Toujours est-il qu’il le frappe et confirme ce que j’avais entendu précédemment :


    « C’était pas une question. »

    Donc, il veut vraiment se battre … Après tout pourquoi pas, parce que depuis l’autre mec qui pouvait invoquer des lapins bisous, je n’avais pas encore fais de combats. De quoi ? ha, oui, les lapins bisous, c’était un mec qui ne supportait pas les lapins et son pouvoir c’était d’invoquer des lapins rose supers chiant qui te saute dessus et tente de te bisouter à mort. Sauf que les lapins et les cartes explosives, ça fait pas vraiment bon ménage … J’avais même pas prit la peine de l’achever a coût de carte bleu, ça aurait gaspillé un emplacement a pouvoir avec un pouvoir strictement à chier…
    Le boomerang me fonce dessus à pleine vitesse. Je vois l’ombre de Hope se faufiler dans les broussailles. L’arme est trop rapide pour tenter une esquive. J’invoque alors dix cartes rouges qui se mettent en barrage devant ma tête. Le boomerang entre en contact avec les cartes qui explosent a son contact et l’envois au sol. Après quelques rebonds par terre, il s’immobilise sur le sol. Carte rouge. La carte est dans ma main. Je dirais même les cartes son dans mes mains. Un petit sourire apparaît sur le coin de mon visage, c’est un sourire de défis. Et aussi ravi, ravi de se battre contre quelqu’un de son niveau. Normalement. Mes cartes rouges partent en directions du buisson. Les trois cartes filent droit vers celui-ci, à pleine vitesse. Je sors aussi des cartes normales pour les jeter derrière le buisson, histoire que toute retraite soit impossible et forcer Hope a revenir sur le terrain au lieux d’être cacher parmi les buissons.
    L’excitation du combat, voilà ce qui me manquait dans dreamland. C’est vrai que je suis habituellement quelqu’un de pacifiste, mais il est aussi vrai que j’adore les défis et en particuliers les combats. Mais j’aime les combats excitants, où tu sais jamais si tu vas réussir à t’en sortir, à contrer l’attaque, a parer la ruse adverse. Pas les combats contre des pauvres merdes qui ne savent rien faire et dont le pouvoir est strictement inutile. Parce que ça, c‘est pas marrant. J’aime aussi deviner le pouvoir de mes adversaires.
    Mais là, c’est vrai que je n’en ai vraiment aucune idée. Mais le fait d’avoir mit le boomerang à terre ferait surement utiliser son pouvoir a Hope. Voyons voir de quoi il était capable.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Hope Maniakku
Messages : 114
Date d'inscription : 13/03/2011

Habitué
Hope Maniakku
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 150
Renommée: 150
Honneur: 50
MessageSujet: Re: Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku] Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku] EmptySam 14 Mai 2011 - 11:08
    J’observe l’action se passer, mon boomerang s’approche de Takeshi à une vitesse inesquivable, il va devoir parer. Soudain, une dizaine de carte … carte rouge, offensive m’a-t-il dit, se met en position de barrage devant lui … des cartes offensive qui protègent ? Hum. Mon boomerang se heurte à ses cartes et au moment de l’impact…Boom. Une explosion … Les cartes rouges explosent…Original, j’aime Dreamland. Il se tourne vers moi, enfin, vers mon buisson mais vu que je suis caché derrière… S’il peut invoquer autant de cartes qu’il souhaite le combat va être long … Sinon j’arriverai à en venir à bout. Mon boomerang est au sol, il ne bouge plus… l’explosion ne l’a pas endommagé mais elle à dû endommager la trajectoire. De toute manière, une fois immobilisé, il ne peut plus terminer sa course. Pas grave, il n’est pas si loin, la douleur ne sera que très courte si je l’utilise pour aller le chercher, même si je pourrais y aller sans l’utiliser, car en courant il aura du mal à me viser. J’observe Takeshi, des cartes rouges sont dans ses mains… Ca va faire boom … Il lance trois cartes rouges vers moi, et en lance d’autre d’une autre couleur mais comme s’il visait derrière moi. Si je pars maintenant je pourrais sortir du cercle d’explosion à tant, mais faut que je l’utilise. Je ferme les yeux afin de visualiser le flux sanguin qui me parcoure et qui va jusqu’au cœur. Une fois correctement visualisé, j’exerce mon pouvoir dessus … Je le garde à un rythme normal pour commencer, mais je finis par l’accélérer progressivement. Mon sang irriguant mon corps plus rapidement, je peux utiliser mon corps plus fortement que la normale humaine. Je pars donc en courant à toute vitesse vers mon boomerang et le saisi pour l’envoyer vers Takeshi en voie direct avant même qu’il ne remarque que je suis sorti des buissons. Ma trajectoire était définie, mais cette fois –ci de manière intelligente.
    Le boomerang part en direction de sa tête, comme précédemment. Il avance à la même vitesse que d’habitude et progresse vers Takeshi. Mais, à environ un mètre de lui, sa trajectoire lui dit de se rapprocher du sol. Il descend donc progressivement vers le sol pour avec le sol entre les deux jambes de Takeshi. Il continue de suivre sa trajectoire en rebondissant et en remontant à hauteur de torse derrière Takeshi, Où j’attrape l’arme puisque je suis passé derrière mon adversaire pendant la progression du boomerang grâce à ma à mon flux sanguin que j’avais accéléré, mes permettant dans pendant un temps limiter, des compétences surhumaine, telles que courir très très vite. J’utilise donc une ultime fois mon avantage de vitesse pour m’approcher de Takeshi, et de le trancher au flan.

    « Coucou ! »

    C’est un combat amical, j’aurai pu l’éliminer s’il avait été un véritable ennemi, c’est bon à savoir ça, que je me rappelle de ce combo si j’en ai besoin plus tard. Je pars ensuite à couvert, Œil-de-Faucon bien en main cette fois, afin de subir les conséquences de l’accélération du flux sanguin. LA douleur arrive, elle sera intense, j’ai profité de mon avantage trop longtemps cette fois-ci. Mon arme sera ma seul protection. Je vais avoir du mal à me mouvoir pendant les prochaines minutes. Heureusement, il est blessé, il n’attaquera pas tout de suite. Enfin, je pense, j’espère.

    Je l'entends s'approcher, mon étreinte su Oeil-de-Faucon se resserre, un ombre obsurcit l'endroit où je me trouve, il savait où j'étais ! Il approche part les airs et me tombe littéralement dessus. La douleur est encore intense mais dans un ultime effort, je me lève et projette mon boomerang en l'air, qui lui tranche la chair au niveau de la clavicule. Je me lance un peu plus loin pour esquiver le corps de Takeshi, je retombe avec fracas. Takeshi ne bouge plus, je rampe vers lui doucement et j'appose deux doigts sur son cou, son pouls est normal ... Je me redresse, à genoux devant lui.

    « T'as perdu beaucoup de sang, mais tu passeras la nuit ... moi je vais rester avec pour me ... reposé... »

    Je retombe allongé à côté de lui, pour reprendre mon souffle ... Je l'avais fait ... Je me suis battu et j'ai survécu ..."Tout ce que ne nous tue pas nous rend plus fort" Je suis plus fort ... Jo', dit Maniac, je vais venir te chercher !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku] Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku] Empty
Revenir en haut Aller en bas

Pétage de câble [Takeshi Anda & Hope Maniakku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Le royaume des fruits-