Haut
Bas

Partagez|

L'attaque du train Fantôme [Quête/Vlad]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: L'attaque du train Fantôme [Quête/Vlad] Ven 29 Avr 2011 - 1:13


    *tic, tac, tic, tac*

Le bruit de l'horloge accroché au dessus de son lit commençait à lui sortir par les yeux. Kaito était là, étendus sur le lit de sa chambre et il contemplait le plafond. Un sourire accroché à ses lèvres et les yeux perdu dans le vague. Rappelons toute fois qu'il vit dans un asile psychiatrique... *tic, tac, tic, tac* Il soupira alors, lançant un regard noir à la pendule, il aurait voulu l'exploser en mille morceaux. Il se leva alors pour se mettre debout sur le lit, avec une camisole, ce ne fut pas chose facile. Il sauta alors, tentant de coller un coup de front à l'horloge, les bras coincés dans une camisole, il n'avait pas d'autre option, comprenez le... Après plusieurs tentatives infructueuses, il finit par tomber du lit et s'éclata sur le sol sans ménagement. Sa tête avait heurté le sol, il voyait flou et il avait mal. Il soupira alors en écoutant toujours ce tic tac qui l'agaçait au plus haut point. Au moins, une fois endormit, il ne l'entendrait plus... Il tourna sur lui même, se retrouvant face contre terre, il soupira de nouveau: il n'avait plus la force de se relever. Il resta donc ainsi durant plusieurs longues minutes, cherchant à oublier ce tic tac si agaçant. Les yeux fermés, il pensait à son monde imaginaire, ce qu'il pensait être le fruit de son imagination, de sa folie: Dreamland. Il voulait passer une bonne nuit, il voulait s'amuser et pas question d'aller au royaume de l'obscurité, pas question d'écouter encore le Duc lui dire ce qu'il devait faire: il voulait être libre et faire ce qu'il voulait vue que dans la réalité il était toujours enfermé...

    *tic, tac, tic, tac...tic... tac...*


Le début d'un rêve qui promettait d'être intéressant...

Combien de temps était-il resté allongé sur le sol de sa chambre? Il ne s'en souvenait plus. Mais là, il sentait déjà le vent lui fouetter le visage, il fit un large sourire et ouvrit lentement les yeux. Il était en hauteur, il voyait le ciel au dessus de lui, il ne semblait pas loin des nuages pensa-t-il. Il baissa alors la tête pour voir où il était. Surprit par ce qu'il voyait, il eut un mouvement en arrière mais ce ravisa très vite car il sentait qu'il perdait l'équilibre. Il avait à présent les yeux grand ouvert, son cœur venait d'accéléré de façon surprenante, la respiration saccadé, il venait d'avoir le flippe de sa vie. Il était en faite sur le toit d'un wagon de ce qui semblait être une grande roue comme on en voit dans les parcs d'attractions. Maintenant, c'est vrais qu'il remarquait que ça bougeait autour de lui et qu'il s'éloignait doucement du ciel. Il se baissa pour empoigner d'une main la barre sous ses pieds histoire de ne pas tomber. Affichant un large sourire, il se demandait avec quelle chance il s'était retrouvé là. Quelque chose sauta sur son épaule et s'appuya sur le haut de sa tête. Kaito ne tourna pas la tête, il se doutait déjà de ce que c'était et il n'avait pas envie de se prendre la tête avec mais la chose en question elle ne semblait pas vouloir en rester là.

"Nan mais t'es con ou quoi? Faut le vouloir pour apparaitre à un endroit pareil. Bon si tu veux sauter pour mettre fin à tes souffrances d'accord mais fait ça vite... Quoique la chute devrait être rapide nan? Tu en pense quoi?"

Kaito poussa un soupire, tournant à peine les yeux pour voir la poupée de chiffons posée sur son épaule. C'était bien une poupée oui, une sorte de poupée vaudou même si à première vue on aurait dit un jouet pour gosse simplement usé par le temps. La chose se nommait Hopkins et Kaito avait comprit que la poupée adorait parler, râler et se moquer, donc il la laissait dire, mimant l'indifférence. Des cris résonnèrent dans l'immense parc d'attraction. Le Death Maker et la poupée regardèrent d'où cela pouvait venir, mais il y avait bien trop de monde. Mais ce n'était pas un cris ordinaire qu'on entends dans ce genre d'endroit, non là c'était de l'effroi... Hopkins ne put s'empêcher de faire un autre commentaire mais le jeune homme ne l'écouta pas, il sautait de son perchoir pour atterrir sur un autre wagon plus bas. Il s'agrippa à la barre en acier et se laissa glisser jusqu'au sol alors que la poupée criait comme si c'était ça l'attraction du moment. Le brun avança alors au milieu de la foule de rêveurs, personne ne lui prêtait vraiment attention, certains étaient prit dans l'euphorie de l'endroit, d'autre couraient comme s'ils tentaient d'échapper à quelqu'un ou quelque chose. Un peu d'action! L'excitation montait dans le corps de l'invocateur, depuis le temps qu'il voulait s'amuser, il allait enfin pouvoir s'en donner à cœur joie. Il se mit à courir rapidement pour voir ce que fuyaient les gens, il apercevait plusieurs voyageurs ici et là, enfin il n'en était pas sur mais ceux-ci paraissaient moins dans les nuages que les autres. Le sol était glissant pour une raison inconnue, notre héros finit par glisser et percuta plusieurs personnes. Il les fit tomber mais s'écroula également sur le sol en soupirant. Sa tête avait heurté celle de quelqu'un, il n'avait décidément pas de chance.

"Hey toi l'andouille! Tu peux pas voir où tu vas au lieu de t'ébahir comme un abruti devant les manèges?
-La ferme Hop' on t'as jamais dit que tu parlais trop?
-Si tu dois me le dire dix fois chaque nuit mais je n'arrive pas à m'en lasser!"

La poupée avait sauté de l'épaule de son maitre et elle avançait entre les jambes des gens. Kaito se releva en se tenant le crâne. Il lança un bref regard au sol et voyait de l'eau partout. Il chercha du regard et voyait alors une attraction qui expliquait la raison de toute cette flotte. Des wagons montaient très haut dans le ciel et ils tombaient à une vitesse hallucinante dans un grand bac d'eau, enfin normalement ça aurait du être ça mais là des petits geyser soulevaient les wagons et les balançaient dans le ciel avant d'être rattrapé par un autre jet d'eau. Les gens hurlaient à en mourir. De plus, le jeune Death Maker avait comme la mauvaise impression d'être observé...

"Hopkins... C'est normal tout ce bordel ici?"

Avant que la poupée ne puisse répondre, une bulle d'eau se forma autour de l'homme et de son invocation. Se faisant alors soulevé du sol sans pouvoir bouger, il voyait une belle femme avancer vers lui en lui souriant. Sacré brin de fille pensa-t-il mais elle avait un sourire mauvais et un regard noir. Elle lui expliqua que les voyageurs qui ne veulent pas s'amuser n'ont rien à foutre ici. Donnant une pichenette dans le vide, la bulle fut comme expulser avec force en emportant Kaito. Hopkins avait préféré disparaitre pour ne pas savoir ce qui suivrait. La bulle d'eau explosa avec fracas sur le sol, en dehors du parc d'attraction laissant l'homme étendus par terre, le regard tourné vers le ciel. Il affichait un sourire de démence, il sentait son cœur battre avec force dans sa poitrine, il sentait des picotements dans tout le corps. Il se releva alors d'un bond, lançant un regard amusé vers le parc. Alors comme ça elle pensait qu'il ne voulait pas s'amuser? Mais si qu'il voulait jouer! Il voulait lui éclater sa belle petite gueule pour lui montrer justement. Après tous les combats contre des squelettes, il allait enfin pouvoir taper sur autre chose que des sac d'os et de poussière. De plus, l'idée de revoir la jolie demoiselle l'intéressait, il n'en voyait pas beaucoup à l'asile il faut l'avouer. Il fit craquer ses doigts ainsi que sa nuque et commença à avancer vers l'entrée de Circus Attraction, il voyait alors une énorme affiche, il se dirigea donc vers celle-ci pour voir ce qu'il était écrit.

"Pour ceux qui veulent connaitre le grand frisson.
Pour ceux qui aiment l'action et le combat.
Venez donc faire un tour pour voir les améliorations apporté au parc par nos soins."

La Team des Phantoms vous accueille dans son antre mais préparez vous à passer la pire nuit de votre vie."

Un groupe de voyageurs voulait donc faire son intéressant en foutant la merde quoi. Et bien Kaito comptait bien participer et s'amuser aussi, il allait leur montrer ce que pouvait être la pire nuit de leur vie à cette bande d'idiots. La suite de l'affiche donnait des indications sur l'ordre des manèges à faire, comme s'il s'agissait d'épreuve, une note disait aussi que si l'on tentait de griller une étape, on se verrait éjecté du parc ce qui expliquait pourquoi la fille l'avait balancé dehors. Mouais... Ils étaient plusieurs et lui tout seul, même s'il pouvait appeler des renforts grâce à son pouvoir, avoir un véritable allié ne serait pas un luxe.

"Il y a quelqu'un que ça intéresse que de botter le cul de ces Phantoms?"

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 775
Date d'inscription : 10/09/2010
Age du personnage : 28

Voyageur Expérimenté
Vlad Siegfrey
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 510
Honneur: 310
MessageSujet: Re: L'attaque du train Fantôme [Quête/Vlad] Sam 30 Avr 2011 - 0:09
22h30 - Maison de Lithium

Aujourd'hui fût un jour pas comme les autres pour moi car Lithium avais pris la décision de me trainer dans une fête foraine qui s'était installer pas vraiment loin de chez elle dans un grand parc municipal et autant dire que l'amusement était de rigueur et que la foule était omniprésente à chaque coins de ce nid à roublards qui cependant avais tout de même réussi à m'amuser en compagnie de mon amour dont le sourire qu'elle affichait semblait toujours plus radieux à chaque fois que je la regardais, alors que pourtant il étais le même que chaque jour mais peut être était-ce le fait de me dire que j'avais fait l'effort de sortir de chez moi et qu'elle en était très heureuse, peut être ou peut être pas, mais une chose était sûre, nous étions exténues une fois rentrer chez elle et le moment de dormir se faisait attendre mais comme à mon habitude, je me glissait sous la couette en attendant que cette dernière m'y rejoigne en lisant un manga puis après lui avoir fait preuve de l'amour que je lui voue par un gros bisou sur la bouche, mes paupières se fermaient et sans vraiment connaitre la raison du rêve que j'allais faire, il semblait qu'un mélange de visite foraine et d'appel de la lumière se mélangeait pour me donner l'aperçu d'un endroit qui semblait situé dans la Zone 1 de Dreamland, un lieu que je ne connaissait que de réputation mais qui m'avais été indiqué par la lumière de Luxian, le Seigneur des rêves de la Lumière et accessoirement, mon Supérieur.

Me revoici donc pour une nouvelle nuit dans un Royaume similaire à une attraction. Je ne ressentait aucunement la présence de mon Seigneur mais une chose était sûre, il était passé par la, et même s'il n'étais pas la en lui même, peut être avait-il laissé un indice en ces lieux ! Et il fallait que je trouve cet indice coute que coute afin de trouver l'emplacement du Royaume de la Lumière et pouvoir m'y rendre pour prouver ma loyauté à Luxian. Lors de mon arrivée, je remarquait alors un gigantesque écriteau sur lequel était inscrit "Circus Attraction" avec en dessous de ce panneau un panonceau qui semblait annoncé en petites lettres une mise en garde s'adressant à certaines personnes. En faisait-je partie ? Pas vraiment sûre mais le fait qu'il y soit préciser "Un parc d'attraction pas comme les autres duquel on ressort différent" me laissait bien perplexe sur le sens de cette phrase qui me troublait quelque peu et me fit alors approcher le guichetier qui semblait la pour accueillir les passants intéressés par les attractions diverses que l'ont pouvaient voir inscrites sur un plan flottant dans un cadre à la forme nuageuse. Le guichetier ne semblait pas avoir une tête intelligente et sa mine semblait vouloir me faire comprendre qu'il avais fait une bêtise ou laissé entrer des personnes qu'il ne fallait pas bien que tout le monde semblait pourtant payé sa place sans faire trop d'histoire et sans vraiment comprendre ce qui se tramait dans les environs, ce n'est que quelques minutes plus tard en me promenant parmi les forains que je trouvais à écouter une conversation très instructive quand à des problèmes qu'aurais le parc aujourd'hui.

-Si l'ont ne ferme pas cette grande roue, il va y avoir d'autres morts encore Phillip

-Vous voulez sérieusement que nous fermions le parc tout entier Morris ?

-Mais vous avez bien vu ce qui s'est passer vous même ! La Grande Roue a littéralement perdu sa consistance l'espace d'une seconde, juste ce qu'il fallait pour que tout ceux qui y étais présent se retrouve inanimés et sans vie !

-Quelle malchance que Mr Krusty soit en voyage d'affaire ces temps ci !

Une grande roue qui disparait en perdant sa consistance ? Quelque chose ne tournais pas rond dans ce parc et c'était peut être la raison pour laquelle Luxian m'avais appelé à venir ici ! J'y mettrais ma main à couper même. Le mieux était que je me dirige désormais vers cette immense et imposante grande roue pour en avoir le cœur net mais sur le chemin, je rencontrait une personne assez étrange qui semblait posséder avec lui une poupée qui parlait énormément et ne me laissait donc pas d'autre pensée que celle que cet homme était un invocateur et qu'il pourrais bien être ici également pou la même chose que moi et je décidait donc de me présenter à ce dernier si jamais il ne me reconnaissait pas après tout les exploits que j'avais fait lors de mes nombreuses nuits.

-Excusez moi de vous importunés mais à la vue de votre poupée il me semble avoir à faire à un voyageur tout comme moi ! Auriez vous été envoyés en ces lieux pour accomplir une mission ? Je suis Vlad Siegfrey et vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'attaque du train Fantôme [Quête/Vlad] Lun 2 Mai 2011 - 15:36


Aucune réponse à l'entrée du parc. Certains voyageurs étaient venu en petit groupe pour apparemment tenter d'affronter la team qui foutait le bronx ou les aider qui sait? Le jeune homme soupira, il mit la main dans sa poche et en sortit un paquet de cigarettes qui était trempé, comme ses vêtements, sa peau et ses cheveux. Merci la bulle d'eau pensa-t-il. Il soupira et avança dans le parc. Il y avait toujours autant de monde, toujours autant de rêveurs trop fan des attractions en tout genre. Mais là, Kaito s'intéressa à un clown qui jonglait avec des torches, crachant des jets de flammes de temps en temps. L'invocateur s'en était pas mal approché, risquant une brulure en cas de problème mais il s'en moquait, il voulait sécher, enfin surtout faire sécher ses sucettes à cancer. Il joignit les mains, de la fumée noir s'en échappait alors. Ses mains se séparèrent alors lentement, la fumée forma comme des têtes de mort dans l'air avant de se dissiper en un gros nuages sombre et compact. Un truc qui semblait être un torchon s'étala sur le sol avant de bouger, oui, c'était bien Hopkins que Kaito venait d'invoquer de nouveau. La poupée jeta un regard à son maitre puis autour de lui, cherchant surement la contrôleuse de l'eau. Un jet de flamme passa juste à coté de l'asiatique, il sentait la chaleur courir sur son corps, glisser sur sa peau, il en frémissait de plaisir. Sortant enfin une cigarette, il attrapa une torche du clown pour l'allumer avant de lui rendre son outil de jongleur. La poupée sautilla et grimpa sur son maitre pour se percher de nouveau sur son épaule alors que ce dernier soufflait la fumée par son nez, il affichait un sourire satisfait.

"Ce soir, on va s'amuser un peu Hopkins...
-Elle va surtout te noyer si tu la recroise mon gars! Mais bon ça m'amusera bien quelques minutes.
-Merci de ta confiance en moi Hop' très aimable, j'apprécie."

La poupée vaudou expliquait que Kaito n'avait jamais affronté de voyageurs et donc, c'était obligé qu'il se fasse poudrer mais le jeune homme l'ignora, il ne chercha même pas à l'écouter, non il aurait préféré lui arracher la mousse qui constituait son corps. Il regrettait déjà de l'avoir invoqué. Il marcha donc dans le parc, jetant des regards autour de lui, cherchant l'un des membres de cette team Phantom afin de s'amuser un peu. De ce qu'il avait comprit, il fallait faire un manège pour en rencontrer un... Il n'était pas loin d'un grand huit, la grande roue était plus loin et plus loin encore il y avait le truc avec la flotte et donc: son objectif. Il avait bien envie de griller les étapes, mais il allait commencer par le grand huit, c'était sur l'affiche la première épreuve à faire paraissait-il. Alors qu'il avançait à grand pas vers l'entrée du grand huit, il remarqua un type habillé en armure, les cheveux vert, un look bien particulier, un type bien étrange même, surement un voyageur... L'homme interpela Kaito: il lui demandait s'il avait été envoyé ici pour une quelconque mission. Le jeune homme le fixa les yeux grand ouvert, une mission? Genre qui aurait bien put lui dire de venir ici? Pourquoi en plus serait-il venu là sur ordre? Quoique... Le duc du royaume de l'obscurité aurait surement finit par faire ça, l'envoyer ici ou là afin de faire on ne sait quoi. Hopkins sauta sur la tête de Kaito, pointa sa main en direction du mec en armure.

"Déjà quand on est polis mon petit, on se présente! Ah merde! Il l'a fait après avoir posé ses questions!
-Hopkins... Kaito l'attrapa d'une main et le balança derrière lui. Salut! Nozomi Kaito et nan, personne ne m'a envoyé ici pour une mission. Je voulais juste avoir un peu de liberté, échapper au Duc et me voilà ici à jouer avec des types qui veulent faire de ce parc d'attraction la pire nuit de notre vie... Enfin c'est ce qu'ils en disent du moins."

Hopkins était revenu à la charge, passant entre les jambes de son invocateur pour regarder Vlad. La poupée semblait dévisager le voyageur mais ce dernier ne devait pas vraiment y prêter attention. Kaito croisa les bras en souriant d'un regard qui semblait peu naturel ou normal. Il tira une nouvelle bouffée de sa clope avant de la jeter d'un geste désinvolte. C'est alors qu'un bruit assourdissant retentit au dessus de leurs têtes: un wagon du grand huit venait de passer à toute vitesse en tournant sur lui même. L'engin allait à une vitesse incroyable, on aurait dit que l'air vibrait sur son passage, les rails tremblaient de façon alarmante. Hopkins commentai faiblement d'un "C'est pas normal ce truc... Mais je veux grimper dedans!" Ce qui fit soupirer une fois de plus Kaito. Il lança un regard à Vlad, il hésitait un peu à lui proposer de venir avec lui histoire de jouer avec les épreuves du parc, mais il se demandait si cela intéresserait le voyageur, après tout il semblait dans son délire de réaliser une mission. Il repassa dans sa tête l'ordre des épreuves: le grand huit, la grande roue, le parc aquatique et enfin le train fantôme. Il ignorait pourquoi mais il était persuadé qu'il se sentirait un peu chez lui quand il arriverait au train fantôme, surement du à son pouvoir qui est lié au royaume de l'obscurité et la mort... Il éclata alors de rire sans raison apparente. Oui, il était cinglé, après tout il n'était pas dans un asile pour rien. L'excitation montait en lui, limite, il avait envie de défier Vlad, juste pour s'amuser mais là, il préférait d'abord voir ce que valait cette team Phantom.

"Sa te tente de participer aux épreuves avec moi? Hopkins, tu te souviens du noms et l'ordre?
-Le frisson vibrant... L'attirance des hauteurs, les jeux d'eau et enfin la frayeur ultime...
-Ce qui donne grand huit, grand roue, parc aquatique et enfin train fantôme. Si j'ai bien suivis...
-Vous affronterez un membre des phantoms à chaque attraction.
-Alors Vlad?"

Kaito lui tendit la main en guise de salutation et aussi pour avoir sa réponse et voir s'ils feraient ou non équipe pour démonter la face de ces farceurs.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 775
Date d'inscription : 10/09/2010
Age du personnage : 28

Voyageur Expérimenté
Vlad Siegfrey
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 510
Honneur: 310
MessageSujet: Re: L'attaque du train Fantôme [Quête/Vlad] Jeu 5 Mai 2011 - 18:20
Près de la grande roue, c'était l'effervescence la plus totale mais pas franchement du bon coté il fallait dire car tout le monde courait dans tout les sens et hurlaient à tout va et cela irritait particulièrement mes oreilles mais il fallait comprendre après tout qu'il y avais eu des morts à cette attraction et après une brève poigne de main en guise de salutation et de partenariat, j'entrepris alors un analyse complète du terrain et mon pouvoir s'activa de lui même pour sonder le coeur des personnes dans ma ligne de mire et immédiatement après, mon pouvoir se mit à réagir étrangement comme lors de la dernière bataille livrée à la forteresse de Dolorosa à Hyldren, la ou la lumière de la justice m'avais permise de transcender les corps pour entendre les plaintes dans les coeurs environnants. Malheureusement, je n'avais que très peu de chance de trouver une personne susceptible d'avoir perdu un proche par la chute de la grande roue mais il fallait que je pousse ma recherche quelque peu plus loin tout en écoutant ce que Kaito pouvait bien me dire sur ce qu'il pouvais voir, et rapidement, la débandade de visiteurs nous obligea à fuir lorsqu'une explosion projetant de gros morceaux de pierre vint à retentir, le tout accompagné de quelques rires sardoniques qui ne me disait rien qui vaille.

-Kaito ! Par là !

La silhouette qui provoquait cette explosion semblait fuir en entendant que nous n'étions pas du genre à fuir face au danger et très rapidement nous entamions une course poursuite pour filer un jeune homme que nous ne pouvions voir que de dos, mais ce dernier portait une capuche sur la tête, m'empêchant de voir quelle couleur de cheveux il avais. C'est alors que nous arrivions devant un grand chapiteau qui semblait être la maison ou les fauves étaient gardés bien précieusement et autant dire que l'homme n'y avais pas fait escale mais d'un geste très habile, il s'agrippa avec vitesse à l'un des fins pilier d'acier qui soutenait le Hall de cette toile de tente et pris appui sur le sol pour sauter et faire un volte face dans notre direction, se lâchant du pilier pour claquer dans ses mains et et créer une violente onde de choc qui leva de la poussière et des caillous que nous ramassions en pleine poire. Je tombait sur les fesses en regardant si Kaito et sa poupée Hopkins n'avaient pas été blessés et vit alors une épaisse brume se lever tout autour de nous, cette dernière devenant de plus en plus épaisse et je déployait alors mon bouclier en le levant vers le ciel afin que les rayons du soleil apparaissent dans ce paysage crépusculaire et nous permette de mieux pouvoir cerner les différentes personnes qui se jouaient de nous.

-Hé bien on dirait qu'on à la de redoutables comiques ! Sortez de votre cachette bande de blaireaux ! vous faites pitié !

-Pitié ? Nous avons plutôt pitié de toi d'être rester là alors que tout le monde fuyait ! Mais au moins maintenant, nous avons des participants de valeurs à notre jeu !

-Quel Jeu ? Vous êtes quoi au juste ? Des pseudo-psychopathes qui pensent pouvoir accomplir des faits de hors-la-loi sans être réprimandés ?

-Mais c'est sa qu'est bon justement ! Défier la loi et vivre dans le danger ! Tu ne trouve pas sa excitant ? Il faut te mettre à la mode ! Hwahahahahaha !

-Le Circus Attractions est un Royaume dirigé par des lois ! Dreamland n'est pas une Déchetterie alors les ordures, on en veut pas !

-Mais c'est bien trop tard désormais ! On à trouver que s'approprier le royaume était une bonne idée alors on l'as fait ! Certes un peu brusquement mais au moins, le Parc va pouvoir faire son Chiffre d'affaire chaque année maintenant ! Oyé ! Oyé ! Venez vivre une expérience qui va vous changer un homme !

-Je vois ! Il n'y a pas moyen de discuter avec vous alors on va employé la manière forte !

Sans perdre une seconde supplémentaire, je dégainait la lame de Gabriel et éclaira l'endroit ou nous nous trouvions d'un Flash lumineux puissant avant de sortir de la lumière munit de mon armure d'or et mon bouclier pour me dirigé vers l'endroit ou se trouvait la voix qui me parlait et je fût alors surpris lorsque je sautait en l'air de voir un bras puissant se poser avec force sur mon bouclier alors que trois silhouettes fuyaient au loin, me laissant aux prises avec ce qui semblait être un manieur qui avait réussi à me retenir pour laisser le temps à ses amis de s'enfuir en se montrant à moi sous l'apparence d'un homme portant un Masque de loup sur le visage à moitié caché par un Sweat à capuche noir à rayure bleutés. L'homme semblait vraiment tranquille et fumait une cigarette tout en nous regardant, et entre deux bouffées tirés, c'est un bras difforme qui agrippa le bâtonnet de cendre entre deux doigts en nous regardant Kaito et moi.

-Bon le chef m'a demander de vous faire un petit discours alors finissons en rapidement. Tout d'abord bienvenue à vous au Phantom Circus, le nouveau Circus Attractions qui à changer de patron ! Comme vous le savez, il y a beaucoup de voyageurs dans les trois ligues de Dreamland et chacun d'entre eux sont forts ! Mais ils n'ont jamais été infatigables ! C'est pour cela que nous la Team Phantom existons ! Pour faire prendre une sacré claque aux Trois ligues afin que les nouveaux voyageurs arrivés à Dreamland puissent se faire un nom !

-Tais-toi ! Votre objectif est complètement faussé ! Tu t'es tenu debout devant moi bien assez longtemps pour que je sache ce qui anime ton cœur ! Vous êtes comme beaucoup des personnages à part qui pensent que Dreamland peut tout permettre ! Mais trêve de pensées naïves et enfantines

-La Team Phantom est composée de 4 Personnes ! Tout d'abord il y a Zash "Le Hurleur", puis viens Maëlis "Le Geyser", puis il y a moi ! On m'appelle Syd a.k.a "Le passe muraille". Nous obéissons tout les trois à Dwight notre chef !

-Je m'en fout ! Amène toi Le passe muraille ! Qu'on en finisse !

-Tu t'en fiche ? Alors tu te fiche de la vie des otages retenues par Dwight ? C'est triste ! Car il me semble que nous avons placés assez de charges explosives pour que tout un bâtiment explose avec ses habitants à l'intérieur !

-Enfoiré ! Vous vous en prenez à des innocents !

-Le Jeu du Poltergeist peut donc commencer ! Je vais donc vous en expliquer le but ! Nous possédons chacun trois objets nécessaires à l'ouverture du bâtiment du Train Fantôme dans lequel se trouve Dwight et vous devrez bien évidemment nous combattre tout les trois si vous souhaitez obtenir ces objets-clefs qui vous permettront peut être de pouvoir sauver une vingtaine de touristes qui étaient passés par ici pour manger du pop corn en regardant des girafe et des lions !

-Espèce d'ordure ! On va vous rayer de la carte ! Vous allez regretter d'être tombés sur le Juge de Dreamland !

-Tu serais Vlad Siegfrey, le Paladin ? Oh ! Mais c'est super ça ! Si tu meurs dans cette partie, Je suis sûre que ta tête nous vaudra une bonne grosse prime ! En attendant, je vous conseil de ne pas perdre de temps et de vous diriger vers le grand huit ! Zash est plutôt impatient ! Hahahahahha

-Auréole !!!

Formant une grande auréole de lumière, je jetait cette dernière sur mon adversaire avant qu'il ne se mette à courir dans la brume qui devenait beaucoup moins épaisse depuis tout à l'heure et semblait même avoir réussi à esquiver cette dernière, nous mettant alors dans une situation des plus désagréable, celle d'avoir la vie de nombreuses personnes entre les mains. Comme toujours depuis que je suis à Dreamland, je me retrouvais toujours dans les mêmes situations, celles qui me demandaient de protéger hommes et femmes d'un destin tragique qui les attendais et également punir les malfrats pour leurs actes malsains mais pour la première fois au cours de ma carrière, savoir que nous étions pressés par le temps commençait à me mettre en plein stress et la panique s'emparait alors de moi, puis je me sentait obligé de regarder Kaito qui semblait tout aussi désireux que moi d'en découdre avec ces types à la vue de l'éclat de son regard qui semblait fasciner par la volonté de ces gens de faire le mal.

Très rapidement nous avions compris qu'il nous fallait courir en direction du grand huit afin d'y retrouver Zash "Le Hurleur" qui était le détenteur de la première clef qui nous permettrait l'accès au Train Fantôme. Cette nouvelle aventure promettait d'être riche en rebondissement et peut être bien que les têtes de ces voyageurs Killers pourraient me rapportés quelques places supplémentaires dans la Ligue, alors prenons notre courage à deux mains et avançons vers de rude combat qui ne me semblait pas simple être simples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'attaque du train Fantôme [Quête/Vlad] Mer 22 Juin 2011 - 1:19


Une succession d'évennement c'étaient alors enchainés très vite. Des explosions, un homme qui s'enfuit dans un sens alors que la foule par dans l'autre à cause de la panique. Une sois disant course poursuite, tout ça pour emmener les deux voyageurs dans un endroit afin de leurs expliquer des choses, de les défier. Vlad semblait dans une colère noir, il semblait prêt à se battre et à massacrer ses adversaire juste pour se détendre. Kaito, lui, avait suivit, son seul but était de se passer le temps et de s'amuser. Alors qu'il écoutait le type qui expliquait l'objectif de la team Phantom, Kaito trouvait que c'était sympa, grâce à eux, il pourrait peut-être se faire un nom facilement ici... Ces mecs étaient juste là pour s'amuser, faire de ce parc d'attractions leur terrain de jeu. Comment leur en vouloir? Notre protagoniste avait eut la même idée quand il était arrivé ici: utiliser son pouvoir pour "améliorer" les attractions, mais bon, il n'aurait peut-être pas été jusqu'à blesser des gens. Le type expliquait donc pas mal de choses, comme le prénom et surnom de ses équipiers, seul chose que Kaito retenu fut le nom de la demoiselle, surnommée le geyser, il espérait avoir sa revanche contre elle, Maëlis.

Ainsi, les règles du jeu étaient posées: battre les membres de cette équipe afin d'obtenir un objet, un porte clé qui permettrait d'avoir accès au train fantôme pour combattre le chef de la bande et délivrer les otages: une bandes de rêveurs paumés et qui ne risquaient rien sauf de se réveiller à cause d'un cauchemar... Pas de quoi stresser donc. Le Jeu du Poltergeist donc? Il fit un sourire amusé, ouais ce jeu allait vite tourner à un film d'horreur pour eux, ils ignoraient qu'il jouait avec un cinglé enfermé dans un asile pour fou et comme si ça ne suffisait pas, il pouvait invoquer des morts. Vlad semblait sur le point d'exploser de fureur, l'idée de se battre avec un compte à rebours et des vies en jeux semblaient l'énervé comme jamais. Kaito fit un sourire, lui, l'idée de s'amuser, de se battre et de massacrer ses rigolos commençait vraiment à le ronger, il ne tenait plus en place et voulait de l'action. La brume commençait lentement à se dissiper, il joignit les mains, de la fumée noir s'en échappa. Pendant ce temps Vlad lança une auréole faite de lumière. Ainsi son pouvoir était lié à la lumière? Arriverait-il à s'entendre avec lui en voyant que leurs pouvoirs étaient si... Opposé?

Le passe muraille disparut, l'auréole ne le toucha pas. Le brouillard s'était dissipé et des squelettes se tenaient debout en face de nos deux héros. Sans explication, Kaito avança, claqua des doigts et les squelettes explosèrent en tas d'os informe pour ensuite devenir poussière. Son regard, son expression de visage montrait une irritation non dissimulé. Il avança alors rapidement, sans prêter attention à Vlad.

"Tss... Allé en avant. Inutile de s'en faire pour les otages.
Ce ne sont que des rêveurs j'imagine, ils ne risque rien.
Je veux la fille, le geyser et j'explose celui qui ceux qui se mettra devant moi.
On se farcit ensuite le chef de ces rigolos. Ok Vlad?"


Kaito se figea alors, lançant un regard amusé à son compagnon. Affirmant un sourire de démence en le fixant. Oui, il s'amusait, il sentait l'excitation, l'envie de combattre, l'envie de tuer. Comme quoi le duc de l'ombre avait réussit à en faire une arme dirait-on, en même temps l'asile ne l'aidait pas à être normal et social avouons le... La chose la plus logique à faire était d'aller fracasser le hurleur qui se trouvait au grand huit, mais Kaito le laisserait bien à son compagnon... Il préférait prendre de l'avance et aller voir la fille. Oui, il avait en tête de se venger et il ne comptait pas changer d'idée... Mais bon, il ne pouvait abandonner son allié comme ça, donc il aviserait plus tard.

"En avant..."

Sans attendre, il se mit à courir, écoutant les bruits de pas de Vlad derrière lui qui disaient bien qu'il suivait. Après quelques secondes de course voir quelques minutes, le grand huit était enfin en vue. Un wagon filait à toute vitesse sur des rails invisible, le truc à sensation extrême quoi. Mais bon c'est dreamland, tout est possible ici, ou presque... D'un geste de la main, il fit signe à son allié de lever les yeux: un type se tenait en hauteur sur les rails qu'on ne pouvait voir, il était debout sur un wagon immobile, tout en haut du manège dirait-on. Le truc était donc de grimper là haut, de le rejoindre, soit en trouvant le moyen de marcher sur quelque chose qu'on voit pas, soit en prenant un wagon en vol. Les deux semblaient compliqués... Un autre sourire s'accrocha à ses lèvres. Il leva la main au dessus de sa tête, concentrant son énergie, encore cette fumée noir étrange qui s'échappait de la paume de sa main.

"Hopkins... Je t'invoque!"

La poupée de chiffons apparut alors dans sa main, la tête en bas. Hopkins sembla surprit sur le coup mais il n'eut pas le temps de bien comprendre tout ce qu'il se passait car son invocateur le balança avec force en hauteur. La poupée heurta le wagon qui allait à toute vitesse, se retrouvant collé sur le devant. Kaito espérait une chose: qu'il soit assez intelligent pour comprendre qu'il devait tirer sur le levier pour arrêter la machine et ainsi, lui et Vlad pourrait y grimper pour rejoindre leur premier adversaire. Par chance, Hokpkins glissa de sa position et tomba tête la premier dans l'habitacle, appuyant sans le vouloir sur le levier de freins.

Un bruit strident retentit, apportant le silence dans le parc car cela avait attiré les regards de la foules. D'un bond, Kaito sauta sur les rails visibles et courut en direction du wagon, il suffisait d'aller tout droit même quand les rails disparaissaient, rien de bien compliqué. Il s'installa rapidement dans l'habitacle, remercia son invocation pendant que Vlad le rejoignait rapidement. Tirant sur le levier pour enlever les freins, il suffisait de laisser l'engin reprendre de la vitesse dans la descente qui se présentait devant eux.

"Un fois là haut, on le percute, il tombe et on ramassera les morceaux d'accord?
-Et moi je conduis ce truc quand il vous fera tomber en utilisant son pouvoir de je ne sais quoi lié au son ou aux vibrations!
-Hopkins... Soit pas si défaitiste je te prie..."

Le petit train reprenait alors de la vitesse, il descendait de plus en plus vite pour ensuite effectué une embardée sur la droite puis sur la gauche pour enfin remonter en flèche en direction du mec de la team Phantom. Il fallait aussi espérer que ce type ne fasse pas tout voler en éclats avec son pouvoir... Kaito avait empoigné Hopkins, prêt à le lancer en pleine tronche de son adversaire pour enfin révéler le pouvoir de cette poupée infernal qui n'était pas juste là pour faire beau et raconter des âneries à longueur de temps...

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 775
Date d'inscription : 10/09/2010
Age du personnage : 28

Voyageur Expérimenté
Vlad Siegfrey
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 510
Honneur: 310
MessageSujet: Re: L'attaque du train Fantôme [Quête/Vlad] Jeu 30 Juin 2011 - 11:47
Inspirer la peur n'est pas une chose simple à produire ; Il faut beaucoup de prestence, de charisme et accessoirement des arguments fracassants prêts à chambouler la vie de quiconque se dresserait sur le chemin de celui qui souhaite se rebeller face aux lois du monde onirique. Néanmoins, se doutaient-ils qu'ils auraient engager dans leur petit jeu enfantin l'une des plus haute autorité de Dreamland ? S'ils cherchent à se moquer de moi en oubliant qui je suis, alors la cécité qu'ils gardent en ma présence ne sera plus aussi factice une fois que je serait passé sur le champ de bataille. De plus il semblerait que je me sois trouvé un allié qui semblait aimer la situation dans laquelle nous étions tout deux, à croire qu'il était fou de se complaire dans le défi qui au final pouvait être mortel pour de nombreuses personnes, mais cela n'était qu'un détail car tout allié était bon à prendre, à part s'il était prêt à vous poignarder dans le dos dès que vous baissez votre garde mais pour le moment, cela n'était pas prêt de me déranger.

-"Pourquoi faut-il toujours que l'on tombe sur des malades mentaux ?"

Les gens peuvent parfois faire des rêves vraiment déplaisants, mais s'imaginait-ils gagner alors qu'ils étaient en torts ? Leurs objectifs une fois dévoilées me paraissait encore bien flou et je n'arrivais pas à discerner si ce que leur chef disait était vrai ou non, mais un monde onirique sans ses voyageurs n'est plus un monde onirique ! Il faut de tout pour faire un monde, des forts, des faibles, des petits, des moches, des grands et des gros, des gothiques et des rappeurs et même des animaux ! Alors pourquoi vouloir supprimer les plus forts si ces derniers ne s'en prennent pas aux faibles ? Quelque chose m'échappait dans tout cela et l'heure était donc à l'action car le temps nous était compter à partir de cet instant et rejoindre le grand Huit était donc notre priorité absolue avant de passer à quoi que ce soit d'autre.

-"Je jure sur le fil de ma lame que les âmes de ces pauvres innocents seront sauvées"

Kaito semblait avoir prévu quelque chose et entama ce qui semblait être une invocation qui fit jaillir une épaisse fumée noire du sol alors qu'une poupée de chiffon sortir de l'épais mur de fumée qui s'était propagée sur quelques mètres en largeur et immédiatement après cet invocation, la poupée se mit à parler et Kaito appela cette dernière Hopkins, tout comme Anthony Hopkins, le fou furieux jouant le rôle d'Hannibal Lecter, un film sur un homme cannibale pas assez flippant pour me faire cacher sous le lit. Sur le coup j'étais amusé par les pitreries de la poupée mais Kaito pris les devants et se rua sur le grand huit une fois qu'il eut trouvé un wagon disponible dans lequel grimper alors qu'en altitude nous attendais un personne coloré de bleu et de noir mais portant comme son confrère le passe muraille un masque semblable à une tête de vampire. Rapidement je suivit Kaito dans le wagon qui partait avec précipitation vers l'homme qui souleva quelque peu son masque pour nous montrer un sourire carnassier et enjoué de nous voir arriver vers lui alors qu'il écarta ses bras l'un de l'autre en levant ses mains comme s'il s'apprêtait à applaudir comme une otarie pourrait le faire après un spectacle ou on lui aurait donner un kilo de poisson.

-Bienvenue dans la Terreur du Hurleur ! Pour votre sécurité, veuillez attachez vos ceintures de sécurité et attendez la fin du spectacle pour sortir du véhicule !

-Sa me dit rien de bon du tout sa Kaito !

-MACH SOUND

Comme je l'avais penser, il vint à frapper dans ses mains, et jamais de ma vie je n'avais vu un type applaudir aussi fort ! Le fait d'entrechoquer ses mains se mit à émettre une puissante vibration qui commença à tordre le métal avec lequel était fait le grand huit et autant dire que le wagon dans lequel nous étions ne supportait pas franchement que l'ont change sa trajectoire et commença à pencher sur le coté, alors que nous allions tomber dans le vide et nous écraser comme de vulgaires crèpes bretonnes, je prit mon courage à deux mains et attrapa Kaito par le col et le lança un peu plus loin sur les rails alors que je sentit le vide s'offrir à moi lorsque le wagon tomba dans le vide mais réussi in-extremis à me caler entre deux lattes du rails par le biais de mon bouclier qui pour une fois servit à autre chose qu'à me protéger.

-Tout est inutile face aux sons ! Et le Paladin n'est pas une exception à la règle ! Adieu Vlad Siegfrey ! MACH SOUND !!!!

-
Вы лучше дрожать от страха, как сейчас, что судебный процесс начинается
(Tu ferais mieux de trembler de peur car c'est maintenant que commence le jugement)


Me balançant dans le vide de gauche à droite je réussit au final par trouver le moyen d'attendre avec mes pieds une des rampes de métal et y pris alors position afin de pouvoir trouver le moyen de me relever et de me tenir convenablement sur les rails alors que le Mach sound venait une fois de plus de froisser le métal par une violente pression destinée à me tuer alors que le combat n'aurais même pas débuter. Kaito semblait m'avoir sauver en retenant Zash qui voulait frapper dans ses mains et grâce à lui j'avais donc la vie sauve, une dette qu'il n'aurais plus besoin de payer pour le fait que j'avais sauver sa vie en le jetant du wagon.

-Kaito ! On s'y met maintenant qu'on a finit avec les services rendus ! C'est partit !

-MACH SOUND !!!!!!

-Auréole ! Mode Gunner ! SEPHIRAH SHOT !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'attaque du train Fantôme [Quête/Vlad] Ven 9 Sep 2011 - 13:11


Il avait déclenché une vibration incroyable, déplaçant le wagon tout en tordant les rails. Vlad avait soulevé Kaito pour l'envoyer plus loin, ce dernier se rattrapa au rail et glissa dessus, tel un pro de roller qui ride sur une rampe. Prenant de la vitesse alors qu'il filait vers le bas. Son allié l'avait envoyé sur une autre partie du trajet et le mec utilisant le son s'était fixé comme objectif de vaincre le paladin afin surement de faire grandir sa renommée. De ce qu'avait comprit le Death Maker, Vlad était connu dans ce monde et c'était pourquoi on ne lui portait pas beaucoup d'intérêt, ce qui était en soit, une chance. Courant sur la rampe en acier pour grimper, il tenait dans sa main Hopkins, la poupée râlait et n'appréciait pas d'être trimballé comme ça mais son invocateur ne s'en souciait pas. Le hurleur venait de lever les bras, préparant un nouvel applaudissement qui allait provoquer une autre vibration de dingue. Sans attendre, Kaito sauta de la rampe, se retrouvant dans les airs, il visa et lança la poupée de chiffons avec force. Hopkins vola au loin, tomba sur les rails et rebondit en se projetant de lui même sur l'ennemi. Il se retrouva alors en l'air, la tête en bas, affichant un large sourire. Le hurleur frappa dans ses mains, mais la poupée s'était retrouvée juste entre ses mains, il l'écrasa sans produire de son ce qui fit sourire Kaito.

Cela offrait une occasion à Vlad qui enchaina donc avec une de ses techniques, utilisant son pouvoir. Kaito quand à lui, se demandait qu'elle était la phobie de son allié, même si cela n'avait pas de grandes importance pour le moment, tant que son pouvoir était utile et puissant. L'invocateur glissa sur la rampe pour s'arrêter, il se frotta le nez avec le pouce, affichant un sourire de démence. Il serra le poing et frappa alors avec force le rebord du rail en acier, le haut de sa main se déchira, faisant gicler du sang, il s'était presque ruiné la main en faisant cette chose idiote, pourquoi avoir fait ça? Au même moment, Zash avait voulu frapper dans ses mains, mais se figea une fois de plus pour hurler de douleur et de surprise: le haut de sa main était en sang, il sentait ses articulations endolorit sans comprendre ce qu'il venait de se passer. C'était le pouvoir de Hopkins: il liait ce qu'il touchait à Kaito, reproduisant les blessures de l'un sur l'autre ainsi que la douleur. Un pouvoir bien particulier et dangereux, car si jamais on tuait l'ennemi de Kaito, lui même mourrait. Pourtant, il adorait cette technique, il adorait cette poupée pour ça. De la fumée noir s'échappait du corps de l'invocateur, des têtes de morts se formaient autour de lui, disparaissant rapidement: l'excitation du combat, de la douleur, il commençait à s'emballer et voulait s'amuser. Hopkins avait sauté pour retomber vers son maitre alors que lui courait à vive allure pour monter vers sa cible. Il attrapa la poupée en plein vol.

"Dommage que tu puisse pas servir d'arme..."

D'un bond, il arracha en même temps une latte en bois, voulant s'en servir comme arme improvisée. Zach relevait les mains alors que Vlad venait de lancer une attaque qui apparemment n'était pas des plus faibles. Ne suivant pas toute la scène: il avait créé une auréole de lumière qu'il lança sur le hurleur. L'attaque frappa la cible de plein fouet, décollant l'homme masqué des rails pour le faire tomber. Ne voulant s'avouer vaincus, il frappa applaudit alors de toute ses forces, provocant plusieurs ondes de choc de suite. Le grand huit trembla dangereusement, des rails avaient cédé sous la puissance. Le hurleur continuait son concert en hurlant de rire. Kaito perdu l'équilibre et plongea tête la première contre un poteau en acier, se heurtant avec force contre, il venait de s'ouvrir le crâne. Zash se figea, apparemment, le coup l'avait bien sonné, Kaito aussi. Il se rattrapa à une barre en acier par chance et pendait dans le vide, Hopkins grimpait le long de son bras, se plaçant sur sa main qui le maintenait en l'air. La poupée ne put s'empêcher de fanfaronner, de montrer l'ennemi du doigt en rigolant pour dire qu'il était trop fort. Des grincements alarmant se faisaient entendre, l'attraction semblait sur le point de s'effondrer. Kaito était coincé, il voyait Vlad plus loin sur des rails, il pouvait se laisser glisser tranquillement vers le bas et s'en sortirait. Zash quand à lui approchait dangereusement du sol, sa chute était longue et il ne semblait plus en état de taper dans ses mains. Le death maker fit un claquement de doigts: la poupée disparut dans un nuage noir avec une tête de mort qui hurle de rire. Il était préférable d'annuler le lien entre lui et l'ennemi avant que le hurleur s'écrase contre le sol, Kaito n'avait pas très envie de mourir ou d'avoir les os brisé.

L'acier céda alors, le grand huit s'effondrait sous son poids et le jeune homme lâcha prise, il tomba, s'écrasa contre une poutre en acier, la prenant dans le ventre mais cela stoppa sa chute durant quelques secondes pour reprendre. Il tomba ainsi en percutant ça et là sans pouvoir rien faire d'autre que gueuler, hurler et se plaindre de se faire mal. Il s'étala enfin au sol, sur le dos. Voyant tout lui tomber dessus sans qu'il ne puisse rien faire.

"Et merde..."

Tout s'était écroulé dans un bruit fracassant, soulevant une quantité incroyable de poussière. Par chance, l'invocateur n'avait rien, il était juste sous les décombres et pourrait surement sortir de là sans trop de problème. Il se relevait en toussant, il avait avalé pas mal de poussière. Il tourna la tête, apercevant Vlad au travers des ruines du grand huit.

"Je te laisse la grande roue, moi je file au parc aquatique dés que je sors de là.
On se les fait respectivement et ensuite on se retrouve au train fantôme.
Sa marche?"


Il poussa une poutre en acier, la faisant tomber, il devait sortir de là pour commencer et ne put réprimer un soupire en voyant le bordel. Il s'essuya le front, enlevant le sang qui avait coulé, sa main était abimée mais ça irait, il avait d'autre monstre dans sa galerie des horreurs, il pourrait s'en sortir mais là, il préférait sortir de là sans utiliser son pouvoir, s'assurer de ne pas trop se fatiguer, il en aurait surement pour cinq voir dix minutes.

"Ah oui... Ne critique pas trop les malades mentales...
Je vis dans un asile psychiatrique moi, donc bon...
Cinglé je le suis, ça ne m'empêche pas de t'aider!"


Ses yeux brillaient de folie alors qu'il fixait Vlad sous les rails qui l'entourait. Il donna un coup de pied dans le tas et fit voler plusieurs morceaux de ferrailles. Passant sa main au travers des décombres pour tenter de sortir, il ne put s'empêcher de jeter un œil en direction du parc aquatique, elle espérait pouvoir y aller et jouer avec la jolie demoiselle. Il avait un compte à rendre avec elle et ne voulait pas que Vlad vienne, simplement car il voulait régler sa lui même. Finalement, se retrouver coincé l'arrangeait, le temps que le chevalier s'occupe du passe muraille, lui pourrait jouer avec water-girl...

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 775
Date d'inscription : 10/09/2010
Age du personnage : 28

Voyageur Expérimenté
Vlad Siegfrey
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 100
Renommée: 510
Honneur: 310
MessageSujet: Re: L'attaque du train Fantôme [Quête/Vlad] Sam 10 Sep 2011 - 22:14
Consumer par un enfer sonore, les environs n'étaient plus rien pour moi car les ondes étaient tellement bruyantes et puissantes que les bruits alentours se brouillaient affectant ainsi mon sens de l'analyse et de la déduction car bien trop douloureux, ces sons semblaient anodins mais s'avéraient pourtant très puissants, ce qui faisait de notre adversaire un voyageur fort et sournois. Ce dernier ne se gênait pas pour se moquer de nous et malgré le fait qu'il ait pu se remettre d'aplomb, Kaito semblait tout de même craintif face au pouvoir de Zash et ce dernier semblait l'avoir compris, lui permettant ainsi de jouer sur la faiblesse de l'homme a la poupée qui ne tarda pas à lancer sa contre attaque qui semblait quelque peu compliquée étant donné que contre un adversaire pareil, avoir un point d'appui n'était pas chose simple et ainsi, les mouvements étaient de plus en plus en plus compliqués, mais il semblait pourtant bien que mon Sephirah Shot avait atteint sa cible et Zash s'obligeait de temps à autre à se tenir l'épaule sous l'effet de la douleur, ce qui avait créer une ouverture dans la défense du Hurleur qui n'était pas négligeable, bien au contraire. Je courait sur les rails du grand huit lorsqu'il ressentit une nouvelle fois l'effet de la douleur et d'un coup de poing dans le plexus envoya ce dernier en arrière alors qu'il frappa une nouvelle fois dans ses mains pris de panique en voyant que j'avais atteint le seuil du corps à corps.

L'onde de choc m'envoya quelques mètres en arrière alors que je faillit une nouvelle fois tomber du haut du grand huit et je repensait sur l'instant à la fois ou mon patron m'avais demander de laver les tuiles du restaurant alors que je n'étais encore qu'un bleu dans dans le monde de la gastronomie, et je me rappel que ces instants m'avaient fait beaucoup peur dans le sens ou le vertige s'emparait de moi peu à peu lorsque je regardais tout en bas, mais ce salopard ne semblait pas se demander ce qu'il adviendrait de moi si jamais je tombais de la haut. Il n'était pas un homme bienveillant envers les autres et ne respectais pas énormément ses employés car il voulait une rigueur dans le travail qui était totale et de ce fait, ne pouvait pas se permettre d'avoir de remord envers ceux qui ne faisaient pas bien leur travail. C'est là que l'ont voit toute la différence entre le travail et un combat : dans le travail si l'ont rate quelque chose, on a le droit à une seconde chance même si l'ont se fait houspiller par son supérieur, alors que dans un combat, si l'ont rate ne serait-ce qu'une seconde de ce qui nous viens dessus, alors on va tout droit au fond du gouffre et plus jamais on ne pourra en sortir. Quelques minutes plus tard, Kaito semblait avoir réagit et avait alors entreprit d'attaque le hurleur grâce à une planche en bois, mais ce dernier qui avait du mal à se relever contre attaqua directement en utilisant cette fois ci une onde de choc concentrée qui finit par se propager sur plusieurs mètres de rails, faisant ainsi trembler le grand huit dont les lattes commençaient à se briser tout comme le fer qui se tordait et se fendait sous la puissance des impacts sonore
.

Au dernier moment Kaito arriva à une contre-attaque et finit par assommer le Hurleur qui tomba tout comme nous du haut du grand huit et se cogna la tête contre un pilier de fer alors que Kaito tomber au sol, voyait déjà sa vie le quitter lorsque le grand huit lui tomba dessus mais un coup de chance avait fait qu'il n'avais pas finit mort mais se retrouva dans les décombres du grand huit tout comme moi qui me relevait avec difficulté alors que Zash hurlait de douleur toujours plus fort, sentant que le fer l'étouffait et écrasait son corps meurtri par nos coups qui pourtant n'avaient pas été nombreux mais fatals. Comme quoi l'environnement peut énormément jouer sur les combats et retourner la situation à tout moment, sauf que dans le cas présent, nous n'avions aucun véritable équilibre et il était couru d'avance que nous devions tomber, mais que l'ennemi se fasse avoir sur son propre terrain, s'en était vraiment risible. Kaito semblait avoir un peu de mal à se remettre debout et il fallait vraiment croire que le destin avait voulut que nous continuions tout deux notre route et c'est d'ailleurs ce qu'il nous fallait faire. Kaito m'envoya vers la grande roue et avait décidé de se battre contre la contrôleuse d'eau qui nous avait aveugler par sa brume tout à l'heure, et il étais bien évident que je ne savais pas vraiment s'il serait apte à affronter un adversaire aux capacités élémentaires mais nous n'avions pas vraiment de quoi tergiverser alors je me contait de lui faire un léger signe de la tête pour acquiescer son discours et me dirigeait désormais vers la grande roue, voyant droit devant l'entrée de l'attraction que Syd m'attendais, les mains dans les poches et très décontracté, comme s'il étais déjà sûre de sa victoire, puis avant même que je ne me jette sur lui, ce dernier se mit à curieusement vanter mes louanges.

-"Vlad Siegfrey le paladin, l'homme qui rend justice aveuglement. Ce sont les rumeurs qui circulent sur toi dans beaucoup de royaumes mec ! Tu es un adepte du combat à mi-distance et tu combat par le biais de lumière brûlante ! Quel dommage que Zash n'avais pas été prévenu de tout cela !"

-"Comment peut tu être au courant ?"

-"Il se trouve mon gars que t'a démonter un morpheur il y'a quelques temps de cela ! Souviens toi du Scorpion et de ses potes ! Parce qu'il se trouve que ce Morpheur était le frère du Boss et que du coup, Dwight à une sacré revanche à prendre sur toi Paladin !"

-"Ces trois mecs au Royaume des Chevaliers ? Je pensais pas du tout que vous vous connaissiez et je dois d'ailleurs te dire que je m'en contrefiche pas mal parce que scorpion ou flamand rose et même ornithorynque, tant que vous avez quelque chose à vous reprochez, je vous lâcherait pas d'une semelle les mecs !"

Sur l'instant, Syd sortit les mains de ses poches puis leva l'un de ses bras vers le ciel avant que ses pieds ne se décollent du sol pour qu'en quelques secondes ce dernier ne se retrouve aimanter à l'une des cabines de la grande roue, puis du haut de l'endroit ou il se trouvait, commença à tendre ses deux bras dans mes direction alors que je voyait mes épées bouger toute seules ainsi que ma boucle d'oreille qui semblait comme attirer en direction de l'homme , puis alors que je ne pensait qu'a grimper dans la grande roue pour le rejoindre, je sentit soudainement derrière moi la cabine du guichetier qui s'était détachée du sol et virevoltait dans ma direction, m'entrainant dans les airs alors que Syd me voyait arriver dans sa direction, puis arriver un peu plus proche de ce dernier, il vint à rejoindre ses mains alors que je sentit une douleur puissante me parcourir comme si une force était entrain de lutter face à une autre, me prenant à partie, j'avais l'impression que ces deux puissances se repoussaient l'une l'autre mais cherchaient également à s'attirer, puis c'est alors que je vit la cabine sur laquelle j'étais, réduire de plus en plus par une compression puissante semblant démontrer que le Passe-muraille avait le pouvoir d'aimanter les choses et de les expulser.

Pour beaucoup plus de sécurité, je dégainait avec difficulté la Lame de Gabriel qui ne semblait pas vouloir sortir de son fourreau tellement la pression exercée sur moi était puissante, mais il arrêta soudainement d'utiliser ses pouvoirs, me laissant ainsi tomber de très haut, ce qui me permit ainsi de dégainer ma seconde épée afin qu'elle se transforme en armure et vienne à recouvrir mon corps qui une nouvelle fois encore, fût attirer par le pouvoir de Syd qui avait stopper ma chute in-extremis avant que je ne me fracasse contre le sol.

-"Voila comment je t’espérais Vlad ! Je tiens à ce que tu ne me ménage pas et que tu donne le maximum de tes capacités !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'attaque du train Fantôme [Quête/Vlad] Aujourd'hui à 13:35
Revenir en haut Aller en bas

L'attaque du train Fantôme [Quête/Vlad]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Circus attractions-