Haut
Bas

Partagez|

"Moi et les cours ca fait deux" (PV : Lucy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: "Moi et les cours ca fait deux" (PV : Lucy) Lun 25 Avr 2011 - 18:39
Je n'ai rien contre la technologie bien au contraire, mais il est vrai qu'un peut d'herbe et de fraicheur permet de nous faire ressortir de la pollution et autres odeurs pestilentielles. Même ceux de mon groupe arrive à l'avouer malgré qui soit ancré dans leurs moteurs de scoots, même plus encore ils prennent un réel plaisir à se coucher dans l'herbe tout en se disant que "c'est ça la vie !". Ce qui nous empêche de nous faire rattraper par les chaos et la présence de notre siècle bien particulier, je parle bien sur de la foule, des écouteurs dont le sons est monté pour que finalement la musique sois audible au personne aux alentours, les touches de portable effréchées pour cause de rencontres pour des plans drague, drogues, fête, de débats, disputes et j'en passe. Aujourd'hui j'ai mis ca de côté car je voulais profiter du temps actuel car lui-même passe trop vite comme l'immuable solitude de l'incompréhension, mais de rien ne vaut de profiter de l'instant présent et surtout le fait de manger sur l'herbe ... avant qu'elle nous mange d'elle-même. La foule est elle aussi bien présente malgré ce lieu habituellement si paisible, les gens courent, gueulent, se plaignent, se disputent preuve que la vie montre plus souvent les mauvais côtés ce qui nous défait dans l'idée de réussir au sein d'une aventure perdu d'avance, cela d'ailleurs affecte beaucoup d'étudiants/étudiantes. je n'ai jamais aimé ce passage dit "obligatoire", par le fait que le système est mauvais et que finalement on perd beaucoup d'années dont on regrette parfois amèrement au lieu de pouvoir faire quelque chose qui nous fait rentrer dans la vie plus rapidement, le travaille ne manque pas après il faut se donner les moyens de réussir. Ce qui me plait c'est la diversité des états de pensées qu'il peut y avoir tel les rasta, gothiques, fashion, branleurs, skateurs..... etc Les profs est leurs cours plus que chiants, peu prête attention à la difficulté de certains et certaines et peu se bouge le cul pour faire quelque chose, ils se banalise derrière leurs leçon sans jamais s'arrêter et toutes leurs attention se prête à leur paye qu'aux notes de leurs élèves. Et seul idée en tête faire partager le fait qu'ils doivent tous réussir le BAC, .. le BAC ! ils n'ont que cette objectif en tête ! preuve que les diplômes sont plus une barrière qu'autre chose, il stresse les bacheliers car ils savent qu'il doivent passer des cap pour aller de l'avant comme si la vie n'était pas déjà assez dure !
En voila déjà la preuve, alors que j'étais trop perdu dans mes pensées que je n'avais pas remarqué qu'un gars de mon groupe s'était fait insulté puis tabassais, ce qui a valu que je me démène de nouveau pour montrer alors qui étais le roi parmi tout c'est esprit qui se croient fort ! Malgré le fait que nous étions surpris par la venu de plusieurs personnes du groupe adversaire nous étions assez motivé mes potes et moi pour leurs faire regretter de nous avoir cassez les noises pour une histoire qui me semblais d'ailleurs plus que banales..... surement de sexe ou de drogues..... La lutte étant terminée et ayant quelques blessures, j'informais les autres que j'allais à la fontaine public juste en fasse pour boire, mais la raison était tout autres du fait que je voulais tout du moins m'essuyer le visage et cracher le sang de ma bouche. Bien sur il fallait que j'attire l'œil des gens qui on la manie de penser tout bas ceux qu'on peut entendre d'ailleurs très facilement dans leurs regard, " encore des jeunes qui se sont battues ... ", " ils devraient plutôt travailler au lieu de venir à ne rien faire ....", "à tout les coups il a de la drogue sur lui ..." c'est choses qui font que j'ai envie de leurs mettre misère et leur montrer que malgré la déchéance je suis plus battant que certains de c'est gens qui se plie sur eux-mêmes à la moindre difficultés qui sort de l'ordinaire ou d'ailleurs aux difficultés tout court. J'arrivais enfin à cette fameuse fontaine, j'avais observé vaguement une silhouette d'une fille en train de réviser surement, juste à deux pas de moi et alors le pire d'après moi arriva alors que j'ouvrais le robinet la pression de l'eau fut que l'eau éclaboussa les quelques cahiers de la jeune fille, la je sentais que les problèmes allaient être encore au rendez-vous :

- Merde ! *regard crispé ... j'suis désolé, j'ai pas fait gaffe que la fontaine était aussi puissante, t'es cahiers sont encore en état ?

Alors que j'étais en train de m'accroupir pour constater les dégâts qui j'espère n'était pas trop grave, je pus observer que j'étais assez satisfait de ma malchance du fait que j'étais tombé sur une fille assez mignonne et qu'il fallait que j'essaye de trouver un moyen de me faire pardonner, ça par contre ça allait être moins jouïssif .....
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 50
Date d'inscription : 20/04/2011
Age du personnage : 24

Habitué
Lucy Wildheart
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 5
Honneur: 5
MessageSujet: Re: "Moi et les cours ca fait deux" (PV : Lucy) Mer 27 Avr 2011 - 0:10
Je sortais d'une matinée chargée, et super. J'avais été au hammam, puis je m'étais fait massée par une dame la-bas. Je n'avais pas payé trop cher, et j'avais passé un super moment de détente absolue. C'était le week-end, et j'avais décidé de sortir, pour réviser dehors. Et tenter de croiser des mecs mignons. Sortant donc du Hammam, je décidai d’aller au Parc, pour travailler un peu. Avant d’y aller, je m’achetai des frites pour manger la bas. Je traversai le Parc, avec tous ses habitants.

Je trouvai un endroit au calme, près d’une fontaine. Comme ça, si j’avais soif j’économiserai l’eau. Je dévorai mes frites. Après cela, j’allai me rincer les doigts pour évacuer le gras.Encore des kilos de pris ! Je retournai à ma place, là où j’avais laissé mon sac qui contenait mes livres et cahiers de cours.

J’ouvris un livre d’anglais et commençai à réviser. La musique dans les oreilles, indispensable pour travailler. Je fis tourner la touche de mon Jipod pour changer de musique. Je tombai sur mon groupe préféré : The Fray, You found me. Je chantonnai. Tandis que je fermai mon livre, et m’allongeai sur l’herbe verte, je vis un groupe de jeunes, à peu près mon age, qui commençait à se battre. Je ne bougeai pas. Trop la flemme !! Ils se débrouilleraient… Je songeai alors au nouvel avenir qui m’attendait. Continuer les études. Tenter de réussir mon BTS, puis trouver un boulot. Je jetai un coup d’œil aux belligérants. Le groupe attaqué s’en était sortie. Je soupirai de soulagement. Même si je ne les connaissais pas, je savais quel était leur enfer. Mon ancienne meilleure amie l’avait vécu.

Un bruit de pas me tira de mon passé. Un garçon blond qui devait avoir la vingtaine, et portait un survet et un foulard rouge se tenait devant moi.Je reprit mon livre d'anglais et fit semblant de réviser. Il se baissa , et fit jaillir de l’eau. Je n’eu pas le temps de me décaler, que le jet d’eau trempait mes vetements, un tee-shirt simple orange et mon short, et mes cahiers, et mes livres ! Je me secouai, tandis que le garçon s’approchai tout en douceur, et m’adressa la parole :
- Merde !... j'suis désolé, j'ai pas fait gaffe que la fontaine était aussi puissante, t'es cahiers
sont encore en état ?


Je regardai ces derniers. Oui, ils allaient bien. Mais moi j’étais mouillée. Je regardai le mec,remarquai qu'il avait des yeux bleus et répondit :
- Ils vont bien. Par contre, moi je suis trempée ! C’est pas grave, j’habite juste à coté.

Je lui jetai un regard qui voulait dire * J’habite à coté, mais je suis pas contre que tu m’offres un café* J’espérais qu’il comprenne, tout en sachant que ça marchait un coup sur deux. Il avait l’air sympa, malgrès quelques blessures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: "Moi et les cours ca fait deux" (PV : Lucy) Ven 29 Avr 2011 - 10:51
Il y a des fois ou je préférerais mettre encore battus car malgré que ce ne sois que de l'eau, la boulette était la et il fallait la jouer stratège pour retourner la situation à mon avantage car seul des excuses ne suffirait pas ! Mais la était le problème que faire devant une personne à qui j'ai coupé le fil de la concentration et de l'ivresse de la connaissance ? Et pour aggraver le tout le fait quelle ne portais qu'un tee-shirt et un short faisait que l'eau sculptais assez bien ses "contours", cela n'était pas pour me déplaire puisque malgré son appareil elle avait quand même un certain charme. Et il ne faut se le cacher ... belle et intelligente ( à première vue d'après tout ces livres ) ça vaut plus qu'une pouf sans une once de connaissances sur quelconque domaines. Il est dit que le premier coup d'œil permet de voir en quelques secondes la personnalité de la personne, son état de pensée et voir si le dialogue est possible. A première vue c'était une fille sans complexe d'après le fait qu'elle prenait un certain temps pour se faire belle au niveau vestimentaire et le short montre qu'elle ne sous-estime pas son corps ainsi elle a une certaine confiance en elle ce qui fait qu'elle doit aussi avoir une certaine indépendance. De plus c'est une fille intelligente, d'après les nombreux livres ( dont je n'ai pas eu le temps de voir les titres ) elle s'oriente dans divers domaines et fait en sortes de ne rien négliger, en clair une personne surement estimable qui laisse apparaitre une certaine intelligence et bien sur une envie de réussite plus que dévorante.... comme tout bachelière.

- Ils vont bien. Par contre, moi je suis trempée ! C’est pas grave, j’habite juste à coté.

Au moins elle pourra reréviser sans encombre mais ce qui me surprenais c'est le fait qu'elle sois si direct, j'avais vraiment sous estimé sa confiance en sois ! Mais la était ma chance de me racheter qui dit "juste à coté" dit petit bar du coin, dit aussi que je la ramène chez elle et dit que je l'a reverrais surement la plupart du temps dans le parc. Seul problème aucun sous en poche... solution ? voir les potes pour qu'il me prête quelques pièces :

- Si ca te gêne pas je voudrais t'inviter à boire un coup pour me rattraper, je vais juste récupérer un truc * je me levais tout en terminant ma phrase *.

Alors que je commençais à revenir vers mon groupe, je voyais devant moi un troupeau de têtes d'ahuris, rien que de voir leurs larges sourires je comprenais direct ce qu'ils pensaient, il faut dire qu'entre potes quand il s'agissait de filles on se privé pas pour pousser une personne en particulier pour aller de l'avant cela dépendait des jours mais j'avais l'initiative et je n'avais pas besoin d'une aide extérieur mais aujourd'hui cela était arrivé sans prévenir et cette bandes de cons avait crurent que j'avais tenté ma chance avec le coup de l'éclaboussage :

- Le premier qui dit un truc j'lui explose le foie ..... quelqu'un aurait pas dl'a tune je veux l'inviter pour m'excuser.

Un silence se fit et un éclat de rire surgit de mon groupe :

- Hé Yero franchement tu nous a toujours surpris par la vitesse à laquelle tu accostais une meuf et sortir avec mais la tu fais fort et surtout avec une technique de merde ! Tiens mois j'ai deux euros.

Ce con avait pas sa langue dans sa poche, qu'elle enculé ! Pour qui je passe maintenant ! Mais bon lui au moins m'avait passé de la maille. Deux autres potes m'avaient prêtés de quoi payer à boire à moi et cette personne dont je ne connaissais pas encore le prénom... qu'elle boulet... :

- Tiens Yero, maintenant que tu l'as arrosé faudrait la faire mouiller autrement * il me jette une capote tout en terminant sa phrase*.

- Tu joues avec mes nerfs donc avec ta vie !!!

Alors que j'allais lui exploser toutes les dents les autres m'avaient attrapé et lancé dans la direction de la jeune fille, enfin j'allais pouvoir régler cela, déjà les quelques idées de conversations commençaient à fuser et encore à ce moment la j'entendais mon groupe rirent et murmuraient que "je devais lui mettre chère".... que feront on sans nos amis ?

- Je te propose qu'on aille dans un bar du coin comme ça tu seras pas loin de chez toi pour te changer .... Moi c'est Yero et toi ?

J'étais vraiment pas présentable avec toutes mes blessures mais il fallait faire avec et encore une fois je voyais d'ici le regard des gens quand on arriverait à la terrasse du bar et alors que j'étais plongé dans ce futur j'entendais encore les gars dirent " Bonne révision !!! "
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 50
Date d'inscription : 20/04/2011
Age du personnage : 24

Habitué
Lucy Wildheart
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 5
Honneur: 5
MessageSujet: Re: "Moi et les cours ca fait deux" (PV : Lucy) Sam 30 Avr 2011 - 14:39
Je repensai avec nostalgie à la nuit passée à Dreamland. Elle avait été magique. C’était le
seul mot qui me venait à l’esprit. Tandis que je repensai à Haru, et à notre excursion dans le ciel, le mec d’en face prenait la parole :

- Si ca te gêne pas je voudrais t'inviter à boire un coup pour me rattraper, je vais juste récupérer un truc

Alors que je reprends pied avec la réalité, celui qui a mouillé mes habits s’est levé en finissant sa phrase et est parti voir ses potes. Je vois un peu d’agitation, et ils parlent entre eux, tout en me fixant. Je suis mal à l’aise. Tandis que je regarde aux alentour, pour voir quel est le bar le plus proche, le garçon aux yeux bleus revient, poussé par son groupe d’amis. Il semble en colère contre un de ses copains, et j’espère que ce n’est pas à cause de moi.

Je me lève, range les livres intacts dans mon sac, et éteint mon Jipod que j’ai laissé allumé. Le garçon au nom toujours inconnu reprend la parole :
- Je te propose qu'on aille dans un bar du coin comme ça tu seras pas loin de chez toi pour te changer .... Moi c'est Yero et toi ?

Yero. Je trouve ce nom super, et inhabituel. Je préfère quand même Haru. J'accepte quand même l'invitation, les yeux bleus de Yero me font penser à ceux d'Haru. Il faut vraiment que j'arrête de penser à lui! Je réponds, après avoir préparé la réponse :
- Je m'apelle Lucy. Non, c'est bon, je reste comme ça. Les habits mouillés me rafraichissent vu la chaleur qu'il fait! On y va?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: "Moi et les cours ca fait deux" (PV : Lucy) Sam 30 Avr 2011 - 21:00
C'est vrai qu'il faisait chaud mais j'allais quand même pas m'éponger avec mon foulard ! Enfin bon après un verre et passer un peu de temps à l'ombre ne me ferait pas de mal :

- Je m'appelle Lucy. Non, c'est bon, je reste comme ça. Les habits mouillés me rafraichissent vu la chaleur qu'il fait! On y va?

Je vois qu'elle était en accord avec la répartis du " j'fais une connerie faut payer " et malgré l'intelligence qu'elle laissait transparaître, je trouvais qu'elle acceptais bien vite alors qu'elle devait nous avoir surement vu nous battre avec le groupe de tout à l'heure. Enfin bon j'avais la vague impression d'être tombé sur une personne de confiance, ce qui devait être de même pour elle.
Nous commencions à sortir du parc pour aller au point prévu et après plusieurs grimaces du fait que nous voyons tout les bars pleins, nous trouvâmes enfin une table qui se libérait à l'instant, un couple essayèrent de nous la prendre mais le mec ne semblait pas vouloir se frotter à moi. De toute façon même après lui avoir regardait méchamment, je n'étais qu'à la moitié de ma force et je ne savais pas qu'elle aurait été l'issu du combat. Après la commande de Lucy je commandais un monaco, je voulais éviter les boissons fort en alcool j'aurais surement mis mal à l'aise la personne qui m'accompagnait de plus avec mes blessures, je serais passé pour un jeune alcoolique, bastonneur, la n'était le but. Juste après que la serveuse fut partis, d'ailleurs plutôt mignonne, je décidais de commencer la conversation fallait éviter qu'elle se fasse chier déjà que je l'avais trempé :

- Je vois que tu révise pas mal, j'ai jamais vraiment compris le système des cours, il serait pourtant mieux d'orienter les cours dans le domaine qui nous intéresse et non perdre des années à apprendre des choses qui ne nous serviront surement pas. Le temps est précieux et on ne vit qu'une fois alors autant pouvoir non seulement apprendre sur le terrain ou apprendre le nécessaire pour nous et nos projets que cette perpétuelle lignée de classes et filières dont chacune donne une première identité à ce qui le sont. Regarde par exemple les S on dit que ce sont des intellos ce qui est à 1/3 faux. Je ne sais pas si tu es ou a étais en S mais il y en a qui on des capacités, certains qui se démènent pour réussir et d'autres qui galère et laisse le temps passer ce qui est d'un côté suicidaire mais aussi preuve d'un système pourri alors qu'ils pourraient apprendre ce qui les intéresse vraiment si le système étais différent...... après je le conçois comme ça, je ne sais pas si tu penses de même.

La cette fois j'avais beaucoup parlé ce qui me surpris un peu sur la fin de ma phrase d'habitude je garde à peut près tout pour moi, heureusement ce n'était que le début d'un débat sans quelque peu d'importance puisque on ne change pas le monde avec des mots .... n'y avec des poings, même si j'en connais quelques qui voudrait bien jouer dans ce domaine pour régler certaines choses, moi le premier. Mais il faut le dire rien ne vaut que de vivre la réalité des choses pour comprendre les choses de la vie et ainsi avoir une vision totalement différentes des divers sujets.
Après ce début de discussion nos verres furent amenés et à ce moment la j'allais voir le type de personne qu'était Lucy et ainsi de voir si mes hypothèse sur elle était exact ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 50
Date d'inscription : 20/04/2011
Age du personnage : 24

Habitué
Lucy Wildheart
Habitué

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 5
Honneur: 5
MessageSujet: Re: "Moi et les cours ca fait deux" (PV : Lucy) Mar 17 Mai 2011 - 17:11
Je partis devant Yero, et sortis du Parc. Je tournai la tete pour le voir derrière moi, puis ne sachant pas ou aller, je le laissai passer à coté de moi, comme ça je pouvais le suivre. Je regardais autour de moi, essayant de repérer où nous étions. Mon point de repère le plus fiable était l’entrée/sortie du Parc. Alors que Yero cherchai une table aux terrasses, je remarquai ses grimaces, et je le suivis.

Je me mis moi aussi à l’œuvre pour trouver une table, de préférence en terrasse, et nous en trouvames enfin une, après une bonne dizaine de minutes. Nous avions vus sur le parc, et je remarquai qu’il était plus joli de l’intérieur. La table venait de se libérer, et un couple faillit nous la prendre, mais le jeune homme qui accompagnait la demoiselle dut sentir qu’il ne fallait pas trop s’attarder avec Yero, car ils partirent dès qu’ils nous virent. Je pris une chaise, et m’affalai dessus.

Yero s’assit à son tour, et une serveuse arriva. Je commandai un coca, pour me remettre d’aplomb. Mon nouvel ami commanda quant à lui un Monaco. Trois minutes après que la serveuse fut partie, et alors que j’allais repartir dans mes pensées, Yero commença la conversation :

- Je vois que tu révise pas mal, j'ai jamais vraiment compris le système des cours, il serait pourtant mieux d'orienter les cours dans le domaine qui nous intéresse et non perdre des années à apprendre des choses qui ne nous serviront surement pas. Le temps est précieux et on ne vit qu'une fois alors autant pouvoir non seulement apprendre sur le terrain ou apprendre le nécessaire pour nous et nos projets que cette perpétuelle lignée de classes et filières dont chacune donne une première identité à ce qui le sont. Regarde par exemple les S on dit que ce sont des intellos ce qui est à 1/3 faux. Je ne sais pas si tu es ou a étais en S mais il y en a qui ont des capacités, certains qui se démènent pour réussir et d'autres qui galère et laisse le temps passer ce qui est d'un côté suicidaire mais aussi preuve d'un système pourri alors qu'ils pourraient apprendre ce qui les intéresse vraiment si le système étais différent...... après je le conçois comme ça, je ne sais pas si tu penses de même.

Surprise, je regardai Yero, qui avait parlé longuement. Je n’étais pas vraiment habituée aux personnes de mon age, plus ou moins, qui parlent comme ça. Je devinais que c’était pour ne pas que je m’ennuies, et je me sentis flattée. Ne sachant pas quoi répondre, sur la fin de la tirade nos verres arrivèrent. Le garçon blond aux yeux bleus me dévisagea et je sirotai un peu mon coca, puis prit enfin la parole :
- Je révisais mais pas pour passer le Bac. J’ai mon Bac ES, et je connais des S qui n’ont pas trouvé d’école parce qu’ils n’étaient pas assez forts. Et je suis d’accord avec toi sur un point : on ne nous informe pas assez sur les débouchés selon la filière, et au collège sur les différences entre filière générale et professionnelle. Tu vois, au collège si j’avais su que la filière pro on pouvait faire des stages, j’aurais pris celle-là. Sauf que non… Le reste, c’est chacun son avis. Et en fait, je révisais mon anglais , je suis en BTS VPT. Pour faire dans la vente de billets touristiques, et dans cette filière en fait. Et toi, tu fais quoi dans la vie à part arroser les filles qui révisent?

Ma dernière phrase avait été accompagnée d'un sourire, c'était pour le taquiner un peu. Je bus une gorgée délicieuse de Coca, et regardai Yero.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Moi et les cours ca fait deux" (PV : Lucy) Aujourd'hui à 3:35
Revenir en haut Aller en bas

"Moi et les cours ca fait deux" (PV : Lucy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Vie Réelle :: Parc-